Death would be sweeter


 Death would be sweeter


 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Ludivine L. Blackheart

avatar



Démon
✥ Échelon : Supérieur
✥ Né(e) en : 666
✥ Créé(e) : en 734
✥ Gains : contrefaçon / purification
✥ Look like : Selena Gomez
✥ M.C : Adonis X. Bowman, Matthew A. Hamilton, Rowan L. Kellan
✥ Membre investi :
  • Parrain/Marraine
  • Pubeur





MessageJeu 4 Juil 2013 - 18:26
Death would be sweeter
Lexa & Matthew & Elena




J’étais au bord de l’extase totale. Cela faisait maintenant une semaine que j’avais enlevé Matthew A. Hamilton. Je l’avais kidnappé pour le compte de Kobal. Il voulait qu’une nephelim du nom d’Alice se soumette à eux. Elle se cachait et pour la faire sortir de son petit trou, ils avaient eu l’idée d’utiliser la pression. Elle semblait attachée à cet humain, j’avais donc eu pour mission de le capturer et de faire chanter la belle.

J’avais enfermé le jeune homme dans un container vide, attaché au fond sans aucune possibilité de s’échapper malgré son pouvoir de télékinésie. J’étais quand même une démone, je n’étais pas sans défense non plus. A chacune de ses tentatives pour se libérer, je ripostais sauvagement, ou les démons qui étaient censés le garder. Malheureusement pour lui et heureusement pour moi, elle ne semblait pas décider à lui parler ou à le sauver vu que cela faisait une semaine que je l’appelais régulièrement pour lui laisser des messages de mon propre cru.

Je me mis mon masque à l’entrée du container. Je venais lui rendre visite masquée. Je ne tenais pas à ce qu’il puisse identifier mon visage, j’avais quand même une couverture à maintenir. Je mettais un masque intégral, du style vénitien qui rappelait ceux que les femmes portent à carnaval dans les cités italiennes. Je pénétrais dans la prison de l’humain et je faisais signe aux démons qui le gardaient de prendre leur poste dehors. Je ne voulais pas être surprise en pleine visite. Je m’approchais du fond et je regardais presque avec tendresse mon jouet du moment. J’avais le droit, Kobal m’avait dit qu’il fallait qu’il reste en vie mais sinon j’avais carte blanche.

J’avais donc passé la semaine à lui rendre quotidiennement visite. Il en gardait encore les séquelles sur le corps. Je ne pouvais pas le tuer, à cause du sort jeté sur la ville. De ce fait,  je m’étais bien amusée. J’observais avec satisfaction la cicatrice qui ornait maintenant son joli petit minois. Rien de bien grave, je lui avais faite quand il s’était mis à hurler à Alice de ne pas m’écouter alors que je laissais mon dernier message. Du sang séché recouvrait quasiment tous ses vêtements. Il était droitier, j’avais donc pris bien soin de lui éclater lentement mais surement chaque doigt de sa main droite. Le cri d’agonie qu’il avait poussé à chaque fois avait été un peur ravissement pour les oreilles. L’était de sa jambe n’était pas mieux. Je lui avais brisé le genou, en appuyant très, très doucement dessus, et longtemps. Histoire qu’il ressente bien la douleur. Mais c’était sa faute aussi, il n’arrêtait pas de gémir et de me supplier de le laisser partir. Pathétique à souhait. Mais pouvais-je en attendre plus de la part d’un pauvre humain. Le fait qu’il m’avait balancé plusieurs fois contre le mur avait aussi fortement contribué à tester mon sadisme. Et vu que je ne pouvais pas le tuer, je pouvais m’éclater au maximum avec lui.

Je pris un bout de bois bien aiguisée, qui avait à présent la couleur rouge presque noire du sang séché, dans mes mains. Je le faisais rebondir joyeusement dans mes mains, alors que l’humain reposait en face de moi, assoupi, à cause de la douleur et de la fatigue. Je m’accroupis en face de lui et je lui plantais brusquement le pieu dans le ventre. Un sourire naquit sur mes lèvres.

-Bonjour ma belle au bois dormant, alors bien dormi ? Murmurais-je tout contre son visage, avant de l’embrasser doucement, avant de ressortir le bois de son corps.






Dernière édition par Ludivine L. Blackheart le Jeu 4 Juil 2013 - 20:07, édité 1 fois

Matthew A. Hamilton

avatar



Possédé
✥ Né(e) en : 1977
✥ Gains : falsification
✥ Look like : Josh Dallas
✥ M.C : Ludivine L. Blackheart, Adonis X. Bowman, Rowan L. Kellan
✥ Membre investi :
  • Parrain/Marraine
  • Pubeur





MessageJeu 4 Juil 2013 - 20:01
Death would be sweeter
Lexa & Matthew & Elena




Elena… Elena… Elena…
Elle était tout ce à quoi je pensais, tout ce à quoi je rêvais. La reverrais-je en jour ? J’en doutais au fur et à mesure que les jours s’écoulaient. J’avais perdu la notion du temps, à force d’être enfermé dans le noir. L’obscurité était pourtant mon compagnon le plus réconfortant car dès que la lumière filtrée par la porte métallique, c’était pour me prévenir qu’Elle revenait.
Je ne comprenais pas ce qu’Elle me voulait, la femme au masque. Je n’avais jamais eu envie de tuer quelqu’un autant que cette femme au masque. Si, je savais ce qu’elle voulait, c’était Alice. La raison, je ne la connaissais pas et m’importait peu. J’espérais que notre dispute et les derniers mots que je lui avais dit « Tu me dégoutes » l’empêcherais de répondre à son téléphone. Je n’étais plus certain d’être toujours son meilleur ami certes, mais si elle venait, elle mourait… Ou pire, subirait ce que j’étais en train de subir et je ne le supporterais pas.

J’avais accepté l’idée de ne jamais revoir la lumière du jour, de crever dans cette boite de conserve. J’aurais juste voulu pouvoir revoir Elena une dernière fois, sa chevelure dorée, son sourire qui me réchauffait le cœur comme personne n’avait jamais su le faire. Elle me manquait tant, c’était elle qui me faisait tenir. A chaque supplice je me forçais à me l’imaginer rendant la douleur plus supportable car j’étais à ses côtés. Mais j’étais épuisé, mes tentatives d’évasions avaient lamentablement échoué. Combien de jour exactement, plusieurs mais pas tant que cela je pense, mais la douleur, cette souffrance continuel me donnait l’impression que j’étais ici depuis toujours et y resterais pour l’éternité. Je ne comprenais même pas comment je pouvais continuer à vivre au vue du traitement qu’il m’était infligé. J’étais médecin, et je ne comprenais pas comment je n’avais pas pu succomber à mes blessures.
Médecin… Chirurgien… Non, ma main droite était bleu et boursouflée, je ne pouvais même plus la plier sans m’évanouir sous le coup de la douleur. Serais-je même capable d’opérer à nouveau, de sauver des vies ? C’était sans doute cela la réponse à ma survie, le nombre de patient que j’avais croisé à l’hôpital depuis peu qui même en phase terminal réussissaient à tenir bon. Plus aucun décés, je faisais désormais parti de ces étranges et nouvelles statistiques. Los Angeles, la ville où l’on ne meure plus.

Pourtant, j’aurais voulu mourir en cet instant. Mourir, et revoir Elena. Comme la petit amie de Jake qui avait fait son apparition dans mon bureau. Il avait pu la revoir une dernière fois, je voulais y avoir droit aussi. Une dernière fois, pour sentir son odeur, l’embrasser au creux du cou, cette emplacement si accueillant.
Mais je ne mourrais pas. Elena n’était pas là, et je ne pouvais plus m’échapper. Pas avec mon genoux brisé. Ma jambe gauche formait un angle étrange, ce qui n’était pas un bon signe. Je n’arrivais plus à prendre appuie sur elle sans tombait inconscient. Ainsi, je ne me levais plus. Avant, je le faisais dès que la femme au masque arrivait. Une fois évanoui, elle ne pouvait plus rien me faire, je ne sentais rien, je dormais. Mais la parade cessa de faire son effet lorsque celle-ci se mit à attendre que je me réveille pour me faire subir pire tortures que celles déjà établies dans sa routine. Les deux autres hommes aussi s’y donnait à cœur joie, mais je savais que c’était d’elle qu’il fallait m’inquiéter, c’était elle qui donnait les ordres et qui me faisait souffrir le plus.
Je ne savais même pas pourquoi je continuais d’essayer de raisonner avec cette psychopathe. Mon seul espoir était qu’elle me laisse partir, ou qu’elle me tue, mais elle ne voulait ni l’un ni l’autre sauf si… Sauf si Alice venait.
Alice ne vient pas. Alice ne vient pas. Alice ne vient pas ! Je priais pour qu’elle m’entende d’une quelconque manière, il était trop tard pour moi, mais elle, elle était encore en sécurité, avec Elena. Elena…

Une raie de lumière éblouissant filtra. Non ! La femme au masque était de revenue. Merde ! Putain de bordel de !!!!! Il ne fallait pas que je crie, ne pas lui donner satisfaction, il ne fallait pas que je crie.
Je criais tandis que le bout de bois transperçait mon ventre de part en part. Je me maudissais pour avoir poussé se hurlement rocailleux, ce hurlement guttural qui n’appartenait qu’à ceux qui avait déjà trop crié.
Je n’étais pas assez fort, pourquoi n’étais-je pas plus fort ? Mon don faiblissait à vue d’oeuil à l’instar de mes forces physiques. C’était à peine si j’arrivais à éloigner la femme au masque de trois pas désormais.

Je détestais le contact de sa bouche contre la mienne. Je n’essayais plus de la mordre maintenant, j’appréhendais trop ses représailles. Elle avait gagné, elle avait fait de moi son jouet.

- Comme un charme ! HAAAAAAAAAAAAA !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Mauvaise réponse, j’avais encore donné la mauvaise réponse. Le pieu improvisé sorti de mon corps à une vitesse fulgurante. Mon corps fut travers é de spasmes. Allais-je sombré à nouveau ? Non, il ne fallait pas, ce serait pire. Je pris sur moi-même pour restait éveillé à travers les points noirs qui se formait déjà devant mes yeux, l’engourdissement que je ressentais. De ma main gauche, je m’agrippais au sol afin de ressentir un attachement au monde réel. Mon encre quand la terre tanguait, enfin, quand mon cerveau décidait que la terre tanguait. Je ne devais pas m’évanouir. La douleur était insupportable, le sang fuyait mon abdomen, mais je parvins à faire partir les tâches noires et à rester concentrer sur la femme au masque. Je devais arrêtais de lui tenir tête, je le savais bien, mais ma bouche agissait toujours avant mon cerveau.

- Tue-moi… Elle ne viendra pas, elle ne viendra jamais… Tue-moi…

Je voulu lui dire qu’Alice me détestais, qu’elle était égoïste, que pour ces raisons, elle ne viandrait jamais. Mais je n’y arrivais pas, ma voix ne suivait plus. Et puis, une partie de moi désirait encore s’être trompé sur elle, d’avoir imaginé notre dernière discussion. La deuxième partie elle souhaitait que ce soit vrai, que tout soit vrai, car si c’était vrai, elle ne viendrait jamais.

- Tue-moi…

Elena, me pardonnera-tu de t’avoir abandonné ? Prendras-tu soin de mes parents et de Lien, Lien est si âgée, elle ne comprendra pas… Elena.




Elena D. Hamilton

avatar



Humain -staff-
✥ Grade : Chef de la Résistance
✥ Né(e) en : 1978
✥ Gains : confusion x2 / falsification / corruption / contrefaçon / pillage
✥ Look like : Sarah Michelle Gellar
✥ M.C : Ezechiel, Sytry, Connor, Riley, Clarke
✥ Membre investi :
  • Parrain/Marraine





MessageJeu 4 Juil 2013 - 22:03
Death would be sweeter
Lexa & Matthew & Elena




Je n'avais pas de temps à perdre, une fois mon téléphone raccroché, j'avais téléchargé le plan du port sur mon smart phone, rassemblé mes idées et mis de coté mes sentiments variés pour réagir comme je le devais: comme la chef de la résistance et non comme la petite amie d'un homme aux mains de psychopathes. A l'heure actuelle la résistance était sa meilleure chance de s'en sortir, appeler un ange aurait été trop risqué, voila pourquoi j'avais gardé Haiaiel  hors du coup. Nous ne savions pas le niveau des démons impliqués et si ils pouvaient repérer l'ange, son aura ou je ne sais quoi... je ne pouvais pas prendre se risque, car aussitôt ils tueraient Matthew. J'avais donc pris la route, direction le QG, heureusement c'était sur ma route. J'étais arrivée à destination en un temps record, grillant toutes les priorités que j'avais pu. Heureusement, beaucoup de résistants passaient leur journées au quartier en ce moment, avec les nephelims et le reste. J'espérais juste qu'ils accepteraient de m'accompagner. Aucun d'entre eu ne connaissait Matt, après ce qui s'était passé avec Damon et ma confession certains devaient l'avoir mauvaise et... je ne pouvais pas les forcer à m'aider dans cette mission. Ce serait au volontariat, en espérant que mes compagnons d'arme seraient au rendez-vous et prêt pour le combat. En voyant les visages familiers de Jenny et Kyle, deux recrues de longues date maintenant, je retrouvait espoir. Ils avaient semblé plutôt compréhensible lorsque j'avais dit la vérité au sujet de Damon et ils étaient aussi parfait pour cette mission délicate. Jenny possédait le don de guérir les autres, je ne savais pas dans quel état était Matthew, mais je préférai avoir son aide et priais pour qu'elle accepte. Quant à Kyle, c'était un tireur hors pair, pas de super pouvoirs, juste un don pour le tir à l'arc et les armes à feu également. Je fonçais tout droit dans la salle d'armes, celle ou nous entreposions bon nombre de nos armes mais aussi toutes les potions et objets magiques que j'achetais à Rose et à d'autres. Je faisait un signe de la tête à mes deux amis et à d'autre sur le chemin pour qu'ils me suivent et commençait à sortir ce que nous aurions besoin pour la mission. Lorsque pratiquement toutes les personnes présentes au QG se trouvait dans la pièce, je leur expliquait la situation cherchant du regard un peu de soutiens auprès de Jenny, qui semblait triste et déterminée à m'aider. Je souris de soulagement et demandais finalement:

- Il ne s'agit pas d'une mission ordinaire, ça n'empêchera pas l'apocalypse je le sais bien, mais... J'irais que vous veniez ou non ! Seulement j'ai besoin de votre aide alors, tous les volontaires sont les bienvenus. Ma voix était brisée en disant ces mots. Leur expliquer, dire ces choses a voix haute une fois de plus me poussait vers mes limites. J'avais vraiment beaucoup de mal à me contenir et rester la chef qu'ils connaissaient plutôt que de craquer et fondre en larme. En voyant des mains se lever, je sentit l'espoir refaire son apparition. J'avais plus de personne qu'il n'en fallait pour secourir Matthew. Dont Kyle et Jenny dont les talents me seraient précieux. Notre petit groupe s'installa très rapidement sur une table ou nous échafaudâmes notre plan le plus vite possible. Vu la configuration du port et l'emplacement du rendez-vous, c'était le lieu parfait pour Kyle et ses flèches. Nous imaginions bien qu'il y aurait plus d'un démon sur place, voila pourquoi Kyle devais grimpé sur le toit d'un entrepôt juste derrière les containers ou Alice avait été convié pour tirer à vu sur les démons. Avec la potion dont il imbiberait ses flèches, les démons ne pourraient plus utiliser le moindre pouvoir tant qu'elle coulerait dans leur système. Restait à en toucher le plus possible avant de pouvoir libérer Matthew. Jenny connaissait sa mission parfaitement, guérir les blessures de Matthew, autant qu'elle pourrait. Car je ne faisait pas confiance au démons pour l'avoir laissé sans châtiment durant tous ces jours. Pour le reste, il s'agissait de tenir les démons à l'écart de Matthew et de combattre, pugnalis à la main. Le plan rapidemetn ficelé, nous étions partis dans deux voitures. Nous étions huit en tout et si j'étais toujours anxieuse et au plus bas, je gardait bonne figure, en prenant le volant. Derrière ils semblaient tous un peu affolés par ma conduite pour le moins inhabituelle, mais ne disaient rien, bien trop conscient semblait-il de l'urgence de la situation. En quelques minutes nous avions atteins le port, nous faisant discret et chacun prenant sa place. Avant que l'assaut ne sois donné, nous devions localiser Matthew, c'était le plus urgent et surtout le point important du plan. Nous avions repérés les démons ils étaient deux, nous pouvions réussir, nous étions plus nombreux et plus préparés qu'ils ne l'étaient. Nous devions réussir ! Je ne pouvais pas supporter de perdre Matthew. Lorsque je vis une femme arrivée, masquée, je su immédiatement qu'elle nous conduiraient à lui. En la voyant entrer dans le container, je compris, c'était la qu'elle le retenais. Mon dieu ! Nous étions tous postés à une distance raisonnable, cherchant à ne pas nous faire repérer. Mais lorsque j'entendis le cri de Matthew, confirmant qu'il se trouvais dans cette boite de conserve géante et qu'elle lui faisait du mal. Je me redressait d'un bond, prête à courir à son secours. Je senti la main de Jenny me retenir et me baissait, prête à donner l'assaut dès que la démone au masque sortirai et s’éloignerait de Matthew.

- Rappel-toi le plan Elena. Je sais que c'est dur pour toi, mais... Dis-toi que c'est pour le bien de Matthew. Jenny avait raison, mais... mais c'était tellement pénible de l'entendre hurler sans pouvoir l'aider, sans tuer cette démone sur le champ pour qu'elle ne lui fasse plus jamais de mal.

- Si elle ne sortais pas ? m'inquiétais-je en voyant qu'elle ne semblait pas pressée de pointer son nez dehors.

- Que veux-tu qu'on fasse ? Je réfléchissais, rapidement, cherchant à savoir quelle était la meilleure solution. Je faisait alors un signe à Kyle. Si nous ne pouvions pas attendre qu'elle sorte, il faudrait s'occuper de ses démons un par un. Et le meilleur moyen s'était le les priver de leurs pouvoirs tout en les immobilisant suffisamment pour que nous atteignons le container avant qu'ils ne donne l'alarme à la démone au masque. Pour se faire, qu'une cible, leur crane ! Je donnais les instructions à Kyle avec plusieurs gestes et lui intimait de faire ça dans la discrétion la plus totale pendant que le reste de notre petite troupe approchait. Je vis un démon touché en plein œil s'écrouler au sol, sa plaie nécessitant un laps de temps pour cicatriser. Il recommençais seulement à bouger lorsque le deuxième démon s'écroula à son tour, touché à l'arrière du crane.

- Vous vous occupez d'eux, moi je rentre la dedans pour aider Mattew. Chuchotais-je aux autres en lançant un regard à Jenny. Elle compris tout de suite ce qu'il voulais dire et me lança la fiole qu'elle avais dans sa poche.

- Changement de plan alors ? Fait en bon usage. Je trempais la lame de mon pugnalis dans le flacon et regardait le liquide briller autour de l'acier de l'objet. Les deux magies réunies semblaient impressionnantes. Je n'avais pas besoin de la planter, une coupure et elle serait privée de ses pouvoirs pendant une heure environ, nous mettant à égalité. Mes camarades se dispersaient déjà autour du container, pour mieux s'attaquer aux démons lorsque je leur en donnerai l'ordre, ou plutôt lorsque je serait entrer dans la prison de métal. J'avançais prudemment, faisant tout pour ne pas l'alerter, elle. Quand j'entrais dans le container, elle me tournais le dos. Mais Matthew... Oh mon dieu ! Matthew. Elle allait payé pour ce qu'elle lui avait fait ! J'empoignais fermement mon pugnalis et lançais hors de moi, dès qu'elle fut à une distance raisonnable de Matthew:

- Vous en prendre à l'homme de ma vie, très mauvaise idée !






PS: Elena n'as pas encore vu l’œuvre de "Zadkiel" elle ne sais pas que personne ne peu mourir, mais en voyant Matthew elle risque de vite le savoir XD et comme les démons peuvent pas mourir non plus, les résistants seront occupés dehors ! ^^

Ludivine L. Blackheart

avatar



Démon
✥ Échelon : Supérieur
✥ Né(e) en : 666
✥ Créé(e) : en 734
✥ Gains : contrefaçon / purification
✥ Look like : Selena Gomez
✥ M.C : Adonis X. Bowman, Matthew A. Hamilton, Rowan L. Kellan
✥ Membre investi :
  • Parrain/Marraine
  • Pubeur





MessageVen 5 Juil 2013 - 23:13
Death would be sweeter
Lexa & Matthew & Elena




Quand je sentis une présence derrière moi, un sourire de victoire se dessina sur mes lèvres. « Enfin cette Alice a craqué, pas trop tôt » pensais-je sans me retourner pour autant. Mais lorsque j’entendis cette voix me menacer, la satisfaction laissa place à la surprise. Je me retournais et je vis une femme blonde et en colère, tenant un pugnalis dans la main.

-Sinon quoi tu vas me tuer peut-être ? Ricanais-je méchamment.

Alors je pris conscience qu’il y avait d’autres humains et nephelims dans le coin. « et merde » fut ma première pensée avant que la rage déferle sur moi. Je me retrouvais au piège avec une blondinette qui voulait tâter du couteau à la place de la fille soumis que j’espérais avoir. Cela voulait surement dire que Alice avait écouté mes messages mais à la place de montrer le bout de son nez, elle avait envoyée un escadron d’humains qui s’armaient chez les magiciens. Je pouvais sentir la magie sur cette lame aussi surement que je sentais le sang séché sur les vêtements de ma victime actuelle. Selon les dires de Kobal, j’avais le droit de le tuer si Alice ne se soumettait pas. Je devais supposer qu’elle ne le ferait pas. Bien entendu, je savais que je ne pouvais pas tuer l’humain, mais la blonde ne semblait pas le savoir. Ce qui m’arrangeait. J’allais la rendre folle de rage. Les réflexes sont amoindris et j’en aurais besoin si je veux éviter que sa lame me touche. Je reculais jusqu’à effleurer le pied de Matthew.

-C’est bête, tu n’es pas la personne que j’attendais, commençais-je. Donc….

Je ne finissais pas ma phrase. Les gestes parlaient d’eux même. Je venais de tordre le cou de Matthew. Le bruit sourd de ses os se cassant, se répercuta dans mes oreilles comme une douce berceuse. Il n’en mourrait pas. « Malheureusement » Mais il en souffrira et ça me faisait un bien fou de mettre en rage cette humaine. Il n’y avait rien de mieux que la torture mentale, et combinée à la torture physique de l’être aimé, s’en était quasiment jouissif.

-A nous deux chérie. Voyons si tu es si douée que ça avec ton joujou, balançais-je moqueuse, avant de l’envoyer valser à travers le container. Le choc de son corps contre le métal était exceptionnellement agréable.







HS : J'ai vu dans les descriptions des démons que leurs pouvoirs de base, c'était la télékinésie et la force ou la vitesse surhumaine (je ne sais plus), donc je me suis permise. Mais si ça va pas, je modifie.

Matthew A. Hamilton

avatar



Possédé
✥ Né(e) en : 1977
✥ Gains : falsification
✥ Look like : Josh Dallas
✥ M.C : Ludivine L. Blackheart, Adonis X. Bowman, Rowan L. Kellan
✥ Membre investi :
  • Parrain/Marraine
  • Pubeur





MessageDim 7 Juil 2013 - 16:17
Death would be sweeter
Lexa & Matthew & Elena




La femme refusait une nouvelle fois de m’accorder mes supplications. Je n’aurais jamais cru que la cruauté ultime serait de ne pas achever un être agonisant. En soin palliatif, nous avions tout pour que nos patients puissent rendre l’âme sans souffrance, je les enviais en ce moment.
Mon auto-apitoiement s’arrêta brusquement. La lumière rentra de nouveau, me rendant à moitié aveugle. Ce n’était pas bon, lorsque l’on passait autant de temps dans le noir le plus total, un brusque excès de luminosité pouvait heurter la vision humaine définitivement. Je fermais les yeux, laissant mes pupilles se réadapté peu à peu, mais cette voix, je la connaissais.
Je ne comprenais pas ce qu’elle disait, la situation n’avait pas de sens. Or je n’essayais pas de lui en donner, mon souhait avait été exhaussé, Elena… c’était une vision, la plus belle vision que j’aurais pu avoir. Je remerciais le Boudha, je pouvais désormais accepter mon destin l’esprit léger.

- Elena… Je t’aime tellement.

Je gravais ces traits dans ma mémoire afin de l’emporter avec moi dans mon autre vie. Je ne l’oublierais pas, je me promettais de ne jamais oublier une beauté si parfaite. Je lui souris tendrement tandis que le sang continuait de couler. Puis, je sentis la femme au masque agripper mon cou. Je ne pouvais détacher mon regard de celui de ma vision. J’avais prévu un avenir brillant pour nous, cela me rendit légèrement amer. Mais tout était écrit, et il ne me rester plus qu’une chose à faire.

- Merci.

Car il n’y avait guère de doute dans ses intentions, mon bourreau aller enfin accéder à ma requête. La douleur fût intense. Ça y est, j’étais mort ? Etrange, j’avais la même sensation que lorsque je m’étais évanoui à de multiples reprises. Tout était noir, je ne pouvais plus bouger, mais je continuer à entendre ce qu’il se passait alentour. Etait-ce donc cela la mort ?





Elena D. Hamilton

avatar



Humain -staff-
✥ Grade : Chef de la Résistance
✥ Né(e) en : 1978
✥ Gains : confusion x2 / falsification / corruption / contrefaçon / pillage
✥ Look like : Sarah Michelle Gellar
✥ M.C : Ezechiel, Sytry, Connor, Riley, Clarke
✥ Membre investi :
  • Parrain/Marraine





MessageDim 7 Juil 2013 - 16:41
Death would be sweeter
Lexa & Matthew & Elena




En entrant dans ce cagibi en métal, je m'étais jurée une chose que Matthew en sortirais vivant, quoi qu'il m'en coutais ! Je ne pouvais pas supporter de le perdre et si ça voulais dire mourir pour le protéger, je l'aurais fait sans hésiter. C'était égoïste, ni plus, ni moins, mais je n'en avais rien à faire car là tout de suite, ces paroles m'avaient réconfortées dans mon idée. J'avais envie de lui répondre que je l'aimais plus que tout moi aussi, de lui dire tant de chose. Mais je n'en eu pas le temps. Avant que je ne puisse réagir la démone se jetait sur lui en prononçant des semi paroles et je pu entendre le son de sa nuque se brisant se faire écho dans ce lieu clos sordide.

- Nonnnnn ! voila tout ce qui étais sortis de mes lèvres lorsque je l'avais vu faire ce mouvement, mouvement que je n'avais pu empêcher. Je restait quelques secondes, figée, essayant de réaliser ce qui venais de se passer. Non, ça ne pouvais pas être vrai. Elle venais de tuer Matthew sous mes yeux. Je sentis les larmes couler et ne tentais rien pour le retenir, j'étais dévastée, à l'opposée de ce que j'aurais du être en cet instant. J'aurais du être heureuse de le retrouver, tuer ce monstre qui l'avait séquestré. Au lieu de ça, je m'étais sentit voler à travers le container, comme par magie. Cette garce utilisait ces dons pour me combattre ! Elle osais faire le paon alors qu'elle venais de tuer celui que j'aimais plus que tout.

- Matthew... Murmurais-je les larmes continuant de couler alors que je me relevais. Avec la douleur je sentais une autre émotion grandir en moi, la haine que je ressentais était totale et elle me donnais un élan dont je ne me serait jamais cru capable en de telles circonstances. Je fonçais sur elle, je n'avais plus rien à perdre après tout ! Je lui assénait un coup droit sur le visage, son visage masqué ! Quelle courage ! Mais elle l'arrêta avant que je ne l'atteigne. Pas grave, ce geste n'était là que pour faire diversion de mon autre main, j'opérais un léger mouvement, pugnalis en main. La blessure était minime, elle n'avais même pas du la sentir en fait. Mais le mal était fait et la potion magique était entrée dans son système. Pour une heure environ elle serait privée de ses dons si précieux, tous ces dons ! Et j'allais me faire une joie de lui faire payer ce qu'elle avais fait à Matthew.

- Tu vas payer pour ça, je t'en fait la promesse ! Tonnais-je la voix brisée par la douleur que je ressentait.






HJ: les résistants étant occupés dehors avec tes démons qui ne meurt pas, je me suis dit que ce serait plus équitable de femme sans pouvoirs à femme privée de ses pouvoirs XD qu'en dis-tu ?

Ludivine L. Blackheart

avatar



Démon
✥ Échelon : Supérieur
✥ Né(e) en : 666
✥ Créé(e) : en 734
✥ Gains : contrefaçon / purification
✥ Look like : Selena Gomez
✥ M.C : Adonis X. Bowman, Matthew A. Hamilton, Rowan L. Kellan
✥ Membre investi :
  • Parrain/Marraine
  • Pubeur





MessageMar 9 Juil 2013 - 0:09
Death would be sweeter
Lexa & Matthew & Elena




La douleur se sentait rien qu’à sa façon de prononcer le nom de son amoureux. Elle le croyait mort. C’est surement la haine envers moi qui la fit se relever. Je me préparais mentalement au combat, parce que je savais qu’elle ne resterait pas là à rien faire. Elle fonçait droit sur moi. Je devais avouer que pour une humaine, elle était fort courageuse. Les paroles de Kobal me disant de ne pas minimiser les humains refirent surface. Je n’étais pas du genre à sous-estimer un adversaire de toute façon. Mais celle-là était particulièrement vivace, elle m’assena un coup au visage. Heureusement j’avais un masque et de bons réflexes pour parer le coup. Malheureusement pour moi, la haine ne la rendait pas si stupide. Je sentis une légère pression sur le bras. Je ne pris pas la peine de regarder. D’une part, je sentais le mince filet de sang chaud sur mon membre. D’autre part, j’étais beaucoup trop concentré sur la jeune femme pour regarder ailleurs. Brutalement, je me sentis faible, comme sans défense. « la garce, elle m’a empoisonné » Il me fallu un centième de seconde pour comprendre qu’elle m’avait privé de mes pouvoirs. J’étais à présent son égale. Enfin pas tout à fait, moi j’avais eu mille ans pour parfaire ma technique de combat. Et elle pensait vraiment me faire payer ce que j’avais fait subir à son si précieux Matthew.

-On ne t’a jamais appris à ne pas promettre quelque chose qu’on ne peut pas tenir ? rétorquais-je

Je commençais à tourner, me concentrant uniquement sur ses mouvements. Je sortais mon propre poignard que je gardais accroché à ma ceinture. Enfin plutôt ma paire de saïs que j’effectuais particulièrement. J’avais passé de longues heures à m’entrainer avec ses armes.

-Par contre moi je peux te promettre que ton si précieux Matthew a beaucoup souffert lui. Il m’a supplié comme la vermine qu’il est de l’achever. Tu aurais entendu les cris d’agonie qu’il poussait.
Mais je comprends que tu veuilles garder un geignard pareil. Il a des lèvres exceptionnellement douces.


Je passais ma langue sur mes lèvres pour qu’elle vienne à imaginer les choses horribles que j’aurais pu faire à son petit ami. Je ne l’avais pas violer, ni rien. J’avais juste posé mes lèvres sur les siennes et encore ce n’était pas vraiment un baiser à proprement parler. Sitôt mon venin distillé, je me jetais sur elle. J’avais beau être au même niveau qu’elle, j’étais quand même agile. Mon arme s’entrechoqua avec la sienne. On n’entendait que le bruit du métal l’un contre l’autre. Je l’attaquais sans relâche pour la fatiguer au maximum. Je ne lui laissais pas de répis jusqu’à ce que je trouve une brèche et je lui plante ma dague dans le bras. Profitant d’un moment d’inattention, je la désarmais et envoyer balader toutes les armes loin de nous. J’étais très en colère, voir folle de rage. Elle allait faire échouer ma mission et ça je ne pouvais pas l’accepter.

-Aller chérie voyons si tu sais te battre sans arme magique derrière laquelle te protéger.






Ca me va très bien, il n'y a pas de soucis !

Matthew A. Hamilton

avatar



Possédé
✥ Né(e) en : 1977
✥ Gains : falsification
✥ Look like : Josh Dallas
✥ M.C : Ludivine L. Blackheart, Adonis X. Bowman, Rowan L. Kellan
✥ Membre investi :
  • Parrain/Marraine
  • Pubeur





MessageLun 15 Juil 2013 - 17:21
Death would be sweeter
Lexa & Matthew & Elena




Je continuais de respirer, je n’étais donc pas mort. Je ne comprenais pas ce qu’il se passait, je rouvrais les yeux. Elena se battait avec ma tortionnaire, mon imagination était folle, je n’aurais jamais cru être capable d’inventer de pareils hallucinations. Cette réflexion me fit réaliser une chose, je n’étais sans doute pas en train d’halluciner finalement car mes patients psychotiques croyaient dure comme fer à ce qu’ils voyaient ou entendaient. Ils ne parvenaient pas à faire la différence entre les projections de leur mental et la réalité. Or rien de tout cela ne me semblait réel. CQFD, c’était sans doute réel.
Je respirais un grand coup, la panique m’envahissant. Cela voulait dire qu’Elena était vraiment présente et qu’elle combattait une femme extrêmement dangereuse. J’essayais de me relever, mais j’en étais incapable. Je n’avais plus le contrôle de mon corps, je n’arrivais même pas à tourner la tête. La femme au masque m’avait brisé le cou, ce n’était pas une blague, et si je n’en étais pas mort, je n’en demeurais pas moins paralyser. J’écarquillais les yeux, or j’avais du mal à suivre le déroulement des évènements l’angle de ma tête ne me permettait pas d’embrasser la pièce du regard. Je ne voyais donc que partiellement des jambes qui se déplaçaient rapidement et certains coup de pieds. Mais j’entendais leurs cris poussés à chaque coup porté et les répliques cinglantes qu’elles se lançaient. Oh mon Dieu, Elena allait croire que je l’avais abandonné, que je l’avais laissé tomber.

- Elena…

Mais plus que tout, j’avais peur pour elle, que venait-elle faire ici, elle allait se faire tuer ou pire. Quand je pense que j’avais tout fait pour garder cette salope loin d’Alice, je n’aurais jamais cru qu’elle puisse en avoir après Elena aussi. Mais qui était cette psychopathe ?!
Il fallait que je sauve Elena, chose très délicate considérant que mon corps ne me répondait plus. Oh putain ! Je suis paralysé, paralysé !!!!! Je me forçais à respirer lentement afin de regagner mon calme, j’étais chirurgien, je savais quoi faire en situation difficile. Quand on ne peut pas opérer directement l’organe défaillant par risque de complication, il suffisait de passer par un chemin détourner. Je n’avais quasiment plus de force, mon pouvoir était affaiblie, mais en ce moment, c’était l’adrénaline qui parlait, et l’adrénaline me disait que je pouvais le faire, même brièvement. J’étais fou de rage, et je laissais cette rage m’envahir pour éteindre ma peur et faire ressortir ma télékinésie. Je fis jouer pour la énième et j’espérais dernière fois la serrure de mes chaînes, libérant mes mains. La femme au masque était trop occupée pour me remarquer. Puis, difficilement, j’ordonnais à mon pouvoir de faire bouger mes bras, mes jambes, mon dos, mon cou. J’avais l’impression d’être un pantin désarticulé, et j’étais mon propre marionnettiste. Ce sentiment était très étrange, et très flippant à vrai dire. Je pensais à Elena et uniquement à elle afin de rester mettre de la situation et de ne pas céder à la panique, ça allait mieux, ça aidait la colère à revenir. Je remis mon cou en place, ou plutôt, il se remit droit, mais il n’était pas pour autant connecter à mon système nerveux. Au moins, je pouvais mieux voir ce qu’il se passait. La conasse psychopathe venait de désarmer Elena. Dans un ultime effort, je me concentrais sur la femme au masque pour l’envoyer valsé à l’autre bout du container loin d’Elena puis je m’écroulais sur le sol à nouveau.

- Elena, vas-y maintenant ! Pars! Dépêche-toi avant qu’elle ne se relève!

C’était tout ce que je pouvais lui offrir, un peu de temps pour qu’elle puisse s’échapper et rester en vie.





HJ: J'espère que ça passe pour l'effet marionnette, mais je me suis dit qu'avec son pouvoir, c'était crédible ^^.

Elena D. Hamilton

avatar



Humain -staff-
✥ Grade : Chef de la Résistance
✥ Né(e) en : 1978
✥ Gains : confusion x2 / falsification / corruption / contrefaçon / pillage
✥ Look like : Sarah Michelle Gellar
✥ M.C : Ezechiel, Sytry, Connor, Riley, Clarke
✥ Membre investi :
  • Parrain/Marraine





MessageLun 15 Juil 2013 - 18:44
Death would be sweeter
Lexa & Matthew & Elena




Elle était cinglante et cinglée ! Mais ses propos, sa folie, m'importaient peu ! Ce que je voulais, c'était la tuer pour lui faire payer ce qu'elle avait fait à Matthew. A cet instant précis, c'était bien la seule chose qui me faisait tenir. Mon cœur s'était brisé lorsqu'elle l'avais tué, je n'aurais pas pu continuer s'il n'y avais pas eu cette haine qui me maintenais debout, qui me faisait porter mes coups. Lorsqu'elle mentionna Matthew et ses supplications, je tremblais de rage. Je n'avais plus qu'une idée en tête, lui faire ravaler son sourire et la détruire pour qu'elle paye ! Le reste de ses paroles, accompagnés de ses gestes me donnèrent eux des hauts le cœur. Non seulement elle l'avais torturé, tué, mais elle avait osé le toucher, poser ses lèvres sur... Je serrais un peu plus le poing, et redoublais d'efforts, la rage qui m'habitait ne semblait pas pouvoir trouver de faille, même la lame plantée dans mon bras ne m'avais pas stoppée. J'allais tenir, tant qu'elle tiendrais debout, je n'abandonnerai pas ! Elle allait payé, j'en avais fait la promesse. Mais même privée de ses pouvoirs, elle était doué en combat. Lorsqu'elle me désarma, j'aurais presque pu lire la satisfaction dans son regard. J'allais riposter quand je perçu du mouvement derrière nous. Comment un démon avait pu entrer alors que nous nous trouvions face à la seule entrée ? Je me tournais légèrement, et lâchait un hoquet mêlé de stupeur et de soulagement.

- Matthew ! Il était en vie et il venais d'envoyer valser la démone par télékinésie ! Je n'avais aucune idée de comment c'était possible, mais ça n'avais pas d'importance, tout ce que je voulais c'était pouvoir le serrer une nouvelle fois dans mes bras. L'embrasser et ne plus jamais le quitter. En le voyant s'écrouler au sol et m'invectiver de fuir, je hurlais un prénom une nouvelle fois comme si on m'avais arraché le cœur. Mais cette fois c'était celui de mon amie:

- Jenny ! Matthew avait besoin d'elle plus que jamais. Je ne savais pas par quel miracle il était toujours en vie, mais elle était la seule à pouvoir le soigner. Mais si je voulais qu'elle puisse le protéger et le guérir il fallait que je m'occupe de la démone. D'un regard vers mon pugnalis, je sentis ce lien précieux créé par magie m'appeler, il ne demandais qu'une chose: revenir à sa propriétaire. Je tendais la main ouverte dans sa direction et regardait le poignard me revenir, son manche se logeant dans la paume de ma main comme si elle avais été faite pour ça.

- Je ne t'abandonnerai pas ! Jamais ! Répondis-je à Matthew, le regard embué de larmes. Je me tournais de nouveau vers ce monstre qui s'en était pris à Matthew et crachais en réponse à sa remarque:

- Crois moi, je sais me battre sans ! Mais j'ai comme qui dirais l'impression que ce ne sera pas pour cette fois ! Le poignard reconnaissait son maître, il me reconnaissait moi et moi seule. Personne d'autre ne pouvais le toucher et certainement pas elle, un démon, ce qui, qu'elle le veuille ou non, me donnait l'avantage. Je fonçais de nouveau sur elle, portée par une nouvelle émotion; j'aurais donné ma vie pour le protéger. Il était encore en vie et je comptais bien le sauver coute que coute. J'entendis les pas pressés de Jenny foncer tout droit vers le container. Elle avais heureusement réussi à se frayer un chemin vers l'intérieur malgré le combat qui semblait avoir lieu dehors. En la voyant entrer, je savais ce qu'il me restait à faire: lui laisser le champ libre jusqu’à Matthew et occuper cette pétasse masquée aussi longtemps que je le pourrais. Je décochais un uppercut dans la mâchoire de la démone, ne sachant pas par qu'elle miracle le masque ne s'était pas détaché. Je lançais un regard paniqué à Jenny, lui désignant Matthew et lui intimais de s'occuper de la plus grosse blessure en priorité. Je foudroyais ensuite de coups mon adversaire, rapidement, frénétiquement, ne lui laissant pas une seconde de répits. Certains atteignaient leur cibles, mais elle en bloquait la plupart. Ça n'avais pourtant pas la moindre importance car Jenny était arrivée à Matthew et avait déjà apposée ses mains guérisseuses sur sa nuque.






HJ: moi ça m'as pas dérangé, j'ai trouvé que c'était bien joué au contraire !! =)

Ludivine L. Blackheart

avatar



Démon
✥ Échelon : Supérieur
✥ Né(e) en : 666
✥ Créé(e) : en 734
✥ Gains : contrefaçon / purification
✥ Look like : Selena Gomez
✥ M.C : Adonis X. Bowman, Matthew A. Hamilton, Rowan L. Kellan
✥ Membre investi :
  • Parrain/Marraine
  • Pubeur





MessageMar 16 Juil 2013 - 23:32
Death would be sweeter
Lexa & Matthew & Elena




Je n’avais pas pensé que Matthew aurait assez de force pour faire quoi que ce soit. Je l’avais sous-estimé visiblement parce qu’à un moment donné j’étais face à sa petite fiancée, et l’instant d’après je volais dans les airs. « L’enfoiré » . La rage explosa en moi, me consumant entièrement, envahissant chaque parcelle de mon corps. La frustration s’en mêla aussi. Je voulais les tuer, jusqu’au dernier. Les étriper, les vider de leur sang avec leur amour dégoutant. Mais je ne pouvais pas, à cause de ce fichu sort. A ce moment précis, je détestais la terre entière. Bizarrement un poème sortit d’un film d’horreur me vint à l’esprit à ce moment là, calmant un peu ma haine : « Le voyage de l’amour est épuisant, mon amour va grandissant que tu te vides de ton sang ». Cela correspondait parfaitement bien à mon humeur du moment. Je me relevais en esquissant une grimace de douleur, c’est qu’il en avait de la force ce sale petit humain insignifiant.

Je perçu du mouvement venant de l’extérieur, une de leur alliée qui venait à sa rescousse. Et bien, c’est qu’ils voulaient le récupérer à celui-là. Malheureusement, je n’eu pas le temps de m’appesantir sur la situation. A peine avait-elle répondu à ma pique qu’elle avait récupéré sa saleté d’arme et qu’elle se ruait sur moi. Je me redressais et je parais ses coups, de plus en plus violents et rapides. Il fallait croire que de savoir son amoureux en vie lui avait donné des forces supplémentaires. En revanche, moi j’étais mal tombée, je sentais mon bassin qui me faisait atrocement souffrir à chaque mouvement mais je devais y faire abstraction si je ne voulais pas qu’elle me vide de mon sang. Je ripostais avec autant de vigueur. J’étais peut-être sans pouvoir mais j’étais quand même un démon, j’étais capable d’occulter la douleur jusqu’à ne plus la sentir. Je devais cependant avouer qu’elle était agile et pas qu’un peu. J’avais des trainées de sang le long de mes bras. Mais je lui rendais coup sur coup.

Par contre quand je vis cette Jenny comme la blondasse l’avait appelé s’approchait de Matthew, un sentiment d’échec m’envahit. Elle posait ses mains sur l’humain et je pouvais voir qu’il allait de mieux en mieux. « Et Merde, ils vont finir par mettre ma mission en péril. » Je ne pouvais permettre une telle chose. Alors que je la sentais plus attentive à ce qui se passait du côté de sa douce et pitoyable moitié, j’en profitais pour l’attaquer à mon tour. Je devais au moins l’affaiblir. Dans un tour de passe-passe, je saisis l’occasion et je lui plantais avec délectation ma dague dans sa cuisse, je pouvais ressentir l’effet de la lame pénétrant dans la chair tendre de sa délicate peau.

-Alors tu veux toujours me montrer ce que tu as dans le ventre, chérie ? d’un ton plus agressif que je ne l’aurais voulu, mais je commençais à sentir que le vent tournait et qu’il en faudrait de peu pour que tout foire.







Priez pour ne plus JAMAIS croiser mon chemin ou je me ferais un plaisir de vous tuer tous les deux ! Enfin Matthew et Elena ! Au départ j'ai failli planté mon poignard dans le ventre mais je me suis souvenue pr le mini Matthew ^^ Par contre de jeudi inclus à lundi inclus, je ne serais pas là!

Matthew A. Hamilton

avatar



Possédé
✥ Né(e) en : 1977
✥ Gains : falsification
✥ Look like : Josh Dallas
✥ M.C : Ludivine L. Blackheart, Adonis X. Bowman, Rowan L. Kellan
✥ Membre investi :
  • Parrain/Marraine
  • Pubeur





MessageDim 28 Juil 2013 - 18:20
Death would be sweeter
Lexa & Matthew & Elena




Tout se passait tellement vite. Elena qui appelait une fille. Jenny ? Une de ses amies je crois, je l’avais croisé en sa compagnie à quelques reprises. . Mais cela avait toujours été en coup de vent.  Une jeune femme petite et frêle. Elle me faisait un peu penser à Elena au niveau de la carrure, bien qu’Elena soit plus musclée. Enfin, peu importait, je me demandais bien ce qu’elle pouvait faire ici. On ne pouvait pas dire que je l’aurais qualifié de cavalerie lourde.
Puis, je fus furieux, Elena refusait de partir. N’avait-elle donc pas réalisé, que j’étais tout à fait incapable de lui offrir une telle occasion de s’enfuir à nouveau. Elle ne voulait pas m’abandonné tout comme moi, mais le fait est qu’elle allait sans doute se faire tuer à cause de ça. Si je pouvais accepter de mourir pour protéger Elena, il était hors de question que je vive dans un monde sans elle.

- Non !!!! Ne fais pas ça…

C’était trop tard, la psychopathe se ruait de nouveau contre elle. Ensuite, vint Jenny. Je n’avais même plus la force de lui demander ce qu’il se passait. Mon regard était rivé sur le combat livré par l’amour de ma vie. A chaque coup qu’elle prenait, je sentais mon cœur se briser petit à petit. A chaque coup qu’elle donnait, j’exultais.
Alors, je réalisé une chose, Jenny me parlait, je ne l’avais pas écouté jusque-là, et je me dis que j’aurais sans doute dû le faire. Je sentais de nouveau chaque parcelle de mon corps. De vastes cicatrices s’étalaient sur mon ventre à l’endroit où je me vidais de mon sang plus tôt. Je pouvais bouger ma tête, mes bras, mes jambes. Ma jambe n’était plus cassée non plus. Quel genre de médicament miracle avait-elle pu m’injecter ? Elle me l’avait probablement dit, je savais que j’aurais dû l’écouter. Je pourrais utiliser ce truc sur mes patients, il fallait que je lui demande.

Elena se prit un coup de couteau dans la jambe. Je me relevais aussitôt prêt à bondir sur la connasse quand un de mes bourreaux rentra dans le container. Il sourit en voyant sa chef qui maîtrisait Elena, puis se jeta sur Jenny et moi. Je la repoussais derrière mon dos et lui mis une droite avant dans prendre un autre. J’aurais dû être plus attentif dans les cours d’art martiaux que me donnait Elena, je le savais. Mon pouvoir était bien trop diminuer pour que je réitère mon exploit de tout à l’heure sur la femme au masque. Puis, deux autres hommes, totalement inconnus rentrèrent à leur tour, agrippant mon assaillant par les épaules pour le rebalancer en dehors du container.
Là, je n’y tins plus.

- Mais qu’est-ce qu’il se passe ici bordel ?

Ma question s’adressait autant à Elena qu’à Jenny. Elena… Je me retournais aussitôt pour voir où en était sa situation. Elle avait l’air de se débrouiller malgré sa blessure. J’attaquais la femme au masque qui me tournait le dos, lui passant mon bras sur le cou pour l’étrangler.




Elena D. Hamilton

avatar



Humain -staff-
✥ Grade : Chef de la Résistance
✥ Né(e) en : 1978
✥ Gains : confusion x2 / falsification / corruption / contrefaçon / pillage
✥ Look like : Sarah Michelle Gellar
✥ M.C : Ezechiel, Sytry, Connor, Riley, Clarke
✥ Membre investi :
  • Parrain/Marraine





MessageDim 28 Juil 2013 - 18:53
Death would be sweeter
Lexa & Matthew & Elena




S'en était assez ! Elle se comportait comme la dernière des garces, me provoquant cognant comme si j'étais celle qui méritait les coups. Comme si j'étais la personne en tort ici. Pourtant c'était elle qui avait le sang de mon petit ami sur les mains. C'était elle qui lui avais fait je ne sais quoi avant de lui briser la nuque sous mes yeux. Elle méritait bien plus que les coups que je lui donnais et si elle était remontée d'être rabaissée et sans pouvoir face à moi, pour ma part j'étais emplie de haine pour tout ce qu'elle avait pu lui faire. L'amour et la haine, voila ce qui me donnerais l'avantage. J'étais venue pour le sauver et j'entendais bien y parvenir ! Alors que Jenny soignait ses blessures je continuais d'occupée la démone au masque sans cesser de faire pleuvoir les coups, sans lui laisser suffisamment de répits pour s'attaquer à elle et Matthew. Il allait aller mieux, ses blessures allaient guérir, je faisait parfaitement confiance aux dons de Jenny pour ça. Mais alors que j'avais relâché une fraction de secondes ma concentration pour jeter un bref coup d’œil derrière moi, une douleur fulgurante me rappela à l'ordre. Espèce de... Songeais-je en réprimant un cri de douleur. Hors de question que je lui donne cette satisfaction. J'avais d'ailleurs connu pire, aussi étrange que cela puisse paraitre, les blessures du genre ne me faisaient plus peur. Seule inquiétude dans ce genre de cas, que la lame n'est pas sectionné l'artère principale. La douleur passé, l'adrénaline avait repris le dessus et le sang imbibant mon pantalon ne m'affolant pas plus que ça, j'en concluais que cette dernière avait été épargnée.

- Efface moi cet air supérieur ! Car crois moi, j'ai connu pire ! Grognais-je en lui fonçant dessus nous projetant toutes deux contre l'une des paroi en métal. En entendant des bruits de pas, mon cœur ne fit qu'un tour. Qui venait nous rejoindre dans cette habitacle ? En voyant le visage de l'homme, je savais que c'était l'un de ses démons. Je tournais un regard affolé à Jenny, lui laissant comprendre qu'elle devais s'en charger. Elle n'étais pas la meilleure des combattante, mais elle savais se battre, on savais tous, apprendre sur le tas c'était ce qui faisait la différence entre être en vie et son contraire. Le problème c'était la fatigue du à l'utilisation de son pouvoir; alors en voyant Matthew la protéger, j’eus envie de hurler mon bonheur, il était en bien meilleur état, Jenny l'avais soigné au delà de mes espérances. Suffisamment heureusement pour qu'il l'aide, car la pauvre devait être exténuée. J'allais appeler nos compagnons d'armes à la rescousse quand ils entrèrent à leur tour et saisir le démon brutalement pour le jeter de nouveau dehors. Je souriais, quoi qu'elle en dise, quoi qu'elle fasse, nous allions gagner ce combat. Le cri de Matthew, sa question resta sans réponse. Ni Jenny ni moi n'avions cherché à y répondre. Le moment était mal choisi avouons-le et je préférai lui parler moi tranquillement que de laisser qui que se soit d'autre lui dire la vérité. Voyant Matthew s'approcher de la démone par derrière, je su que notre chance était venue. Lorsqu'il l'attrapa par le cou, serrant de toutes ses forces, je brandissait mon pugnalis et le plongeais sur elle. Mais elle ne comptais pas se laisser faire comme ça et attrapais la lame dans sa main pour arrêter mon geste. Une lueur s'en échappa, lui entaillant la paume tout en lui provoquant une douleur que je ne pouvais qu'imaginer.

- Je serais toi, j'éviterais de toucher à ça !

Aucun démon ne pouvais le toucher ! Personne d'autre que son propriétaire, c'était la règle. Elle lâcha aussitôt la lame et m’attrapa le poignet forçant pour m'éloigner et se défaire de Matthew en même temps. Que quelques centimètres et elle mourrais... Elle payerai pour tout ça !





Ludivine L. Blackheart

avatar



Démon
✥ Échelon : Supérieur
✥ Né(e) en : 666
✥ Créé(e) : en 734
✥ Gains : contrefaçon / purification
✥ Look like : Selena Gomez
✥ M.C : Adonis X. Bowman, Matthew A. Hamilton, Rowan L. Kellan
✥ Membre investi :
  • Parrain/Marraine
  • Pubeur





MessageJeu 1 Aoû 2013 - 0:14
Death would be sweeter
Lexa & Matthew & Elena




J’étais concentrée sur la blondasse qui était en face de moi. Mes démons se faisaient maitriser comme des enfants en bas âges. Notre mission tournait au vinaigre. Ce n’était pas prévu que les humains se pointent sauver mon otage. Cette Alice n’était vraiment qu’une trouillarde sans la moindre parcelle de courage. Elle préférait laisser ses amis se battre à sa place. En tout cas, j’avais un mauvais pressentiment. Soudain un bras passa autour de mon cou et m’enserra autant que possible. La surprise aidant, je me retrouvais privée d’air pendant quelques secondes. Matthew. Je ne l’avais pas assez affaibli, à moins que ce soit l’amour qui le porte. En tout cas, il était assez fort pour m’empêcher de me dégager. Je n’avais plus mes pouvoirs démoniaques pour me sortir de là. Alors que j’essayais de prendre mon souffle, je perçu un mouvement devant moi et je vis l’humaine foncer vers moi, son pugnalis à la main. Au dernier moment, j’eu le réflexe de contrer son geste. Malheureusement, c’était ma main qui servit de barrière et la lame tranchante me tailla la paume. Une douleur fulgurante me traversa, tel un choc électrique et failli me clouer sur place tellement je souffrais. Je n’aurais pas du le toucher et cette saleté d’humaine ne se fit pas attendre pour me le faire remarquer.
Les larmes me montaient aux yeux, alors que j’avais l’impression que le poison délivré par cette arme me rongeait de l’intérieur. Je tentais de me dégager de l’emprise que Matthew avait sur mon cou, l’air me manquant de plus en plus. En attrapant le poignet de l’humaine, j’espérais que par la même occasion, cela les ferait me lâcher. Je la poussais à reculer et une fois que j’avais un peu d’espace, j’écrasais le pied de Matthew et je profitais de son inattention pour lui lancer un uppercut dans ses côtes que j’avais soigneusement endommagé durant la semaine passée.

Pendant ce temps, je voyais mes démons aux prises des autres humains et ils n’étaient pas en meilleure forme que moi. A cause de la maudite lame de Blondie, je ne pouvais pas utiliser mes pouvoir, sinon ils seraient tous morts.

-Ne fais pas la maligne Blondie. Que ce soit maintenant ou plus tard, quand j’en aurais fini avec toi, tu regretteras de ne pas être morte.

Dans un dernier élan, j’attrapais mes poignards et je me retournais rapidement avant de les planter dans le ventre de Matthew, lui arrachant un cri d’agonie plus que jouissif.





Par contre, je ne me souviens plus, on laisse la malédiction ou on fait en sorte qu'elle l'enlève ? Je ne sais plus si on fait tuer mes deux démons.

Matthew A. Hamilton

avatar



Possédé
✥ Né(e) en : 1977
✥ Gains : falsification
✥ Look like : Josh Dallas
✥ M.C : Ludivine L. Blackheart, Adonis X. Bowman, Rowan L. Kellan
✥ Membre investi :
  • Parrain/Marraine
  • Pubeur





MessageSam 23 Nov 2013 - 19:22
Death would be sweeter
Lexa & Matthew & Elena




Je pensais que c’était terminé, que j’en avais fini avec la douleur. Je n’aurais pas être plus loin de la vérité, c’était un fol espoir et désormais la situation avait empiré. Non seulement, ma torture était loin d’être terminé, le coup dans les côtes et les poignards plantés dans mon abdomen pouvait en témoigner ; mais plus que tout, Elena et ses amis deviendraient mes co-détenus. Sauf si nous finissions par tous mourir à l’issu de ce combat insensé.
Je m’écroulais sur le sol, mon sang s’amusant à visiter le sol, comme il l’avait tant fait durant cette dernière semaine. Je ne comprenais toujours pas pourquoi j’étais en vie. Cela n’avait aucun sens. JE délirais voilà tout, et la présence d’Elena à mes côtés ne devait être qu’une simple illusion. Une illusion que j’avais fabriquée pour me convaincre que j’allais être sauvé. Or illusion ou pas, je ne pouvais supporter le fait de la voir souffrir et mourir sur ce sol crasseux.
Je devenais fou, je le sentais, mon agonie arrivait à avoir raison de ma santé mentale. Ceci expliquait sans doute mon geste. Alors que la pute masquée me tournait le dos pour jubiler devant ma chère et tendre, je me jetais sur ses jambes, les enserrant de mes bras pour la déséquilibrer et la faire tomber. D’un point de vue extérieur, cette scène devait être sacrément comique, car nous étions tout les deux à terre comme des imbéciles. Avant que je n’ai eu le temps de voir venir quoique ce soit, miss torture m’envoya un coup de pied dans la joue. Je m’affalais plus loin d’elle, des point noirs dansant devant mes yeux, quand Jenny réapparut, posant une main sur mon ventre, l’autre sur ma joue. Pas de doute, j’avais une araignée au plafond, que j’hallucine la présence d’Elena passait encore, mais celle de Jenny que je n’avais croisé que deux fois dans ma vie ? Qui plus est lorsque la jeune femme semblait capable de me guérir juste en me touchant ! Bordel… Je ne comprenais vraiment rien de ce qui arrivait.

Le temps de relever la tête, la femme masquée était parti, et je ne voyais plus aucun signe de nos assaillants. Elena peinant à se relever vint nous rejoindre alors que d’autres personnes rentraient demandant si nous allions bien. L’un d’entre eux disait des mots comme « chef » et « démons ». Apparemment, les démons s’étaient enfuit avec la pute masquée. Je ne pus m’empêcher d’éclater de rire devant l’incongruité de la situation. Oui j’étais bon pour l’asile, pas de doute !





HRPs : Ouvert aux modifications si vous voulez ^^. J’ai fait exprès d’éluder le combat final pour que vous puissiez inventer une bonne raison à la fuite de Lexa :) . N’hésitez pas à me dire s’il y a le moindre souci !

Elena D. Hamilton

avatar



Humain -staff-
✥ Grade : Chef de la Résistance
✥ Né(e) en : 1978
✥ Gains : confusion x2 / falsification / corruption / contrefaçon / pillage
✥ Look like : Sarah Michelle Gellar
✥ M.C : Ezechiel, Sytry, Connor, Riley, Clarke
✥ Membre investi :
  • Parrain/Marraine





MessageDim 24 Nov 2013 - 0:02
Death would be sweeter
Lexa & Matthew & Elena




Cette confrontation virait au cauchemar, un cauchemar sans fin ou l'amour de ma vie souffrait comme jamais. J'avais cru le perdre une fois déjà, deux si on comptais l'annonce d'Alice lorsqu'elle avait écouté son répondeur. Hors de question que cette garce me le prenne ! Je refusait qu'elle lui fasse encore plus de mal. Ces poignards... c'était la dernière fois qu'elle le blessait. Jenny était déjà aux cotés de Matthew, parfaitement consciente que ma maigre blessure n'avait rien à envier aux dégâts qu'elle avait infligé à mon petit ami. Je pouvais voir les blessures se résorber et les capacité de Jenny semblaient tellement plus efficaces que ça tenait du miracle. Elle semblait fatiguée, mais elle parvenait à le soigner, encore.

- Des menaces ? C'est tout ce qu'il te reste ce soir ! Crachais-je en sachant très bien ce qui allait arriver. Mes amis étaient aussi déterminés que moi et plus nombreux. Elle était peut être d'un niveau supérieur, mais ses minables petits sbires eux ne l'était pas. Je fonçait sur elle tête baissée, prête à défendre la vie de celui que j'aimais et surtout à mettre fin à ses souffrances. Elle n'avais plus d'arme en main, plus de pouvoirs et ne pouvais pas toucher mon pugnalis. Les choses étaient en ma faveur et je n'allais surement pas lui laisser le temps de reprendre du poil de la bête. Elle était désarmée et affaiblit mais pas non plus stupide cela dit. Elle avait réagit assez rapidement, me tordant le bras pour me forcer à lâcher mon pugnalis sans avoir à le toucher. Pour marcher, ça avait marché, le poignard était tombé au sol et si j'aurais peut être du le récupérer, je préférait une autre solution. Un c'est bien, mais deux... J'atteignais rapidement le poignard tout à fait ordinaire, cette fois, que je gardais dans son fourreau attaché contre ma hanche à chaque mission et le plantait dans la chair de la femme. Ça ne la tuerai pas, après tout personne ne semblait pouvoir mourir. Mais sans pouvoirs, la plaie ne se refermerai pas et... Je reculait, surprise par le résultat. Elle était toujours sans pouvoirs c'était certain vu la quantité de sang qui s'échappait sans que la plaie ne se résorbe; mais mieux, elle semblait vraiment blessée, comme aux portes de la mort. Un cri provenant de l'extérieur et deux jets de lumière me confirmèrent ce que je venait de comprendre. Quel que fut ce qui retenais la mort et nous empêchait de disparaitre, ça venait de prendre fin. Ces sbires à l'extérieur venaient de mourir. Elle était seule et mal en point, incapable de se soigner et la mort réclamant ses droits. Malgré l'envie qui me tiraillait de mettre fin à son existence, je ne pu me résoudre à laisser Matthew seul plus longtemps. Je ne pouvais pas m'empêcher de me demander Et si cette malédiction levée... Non ! Il ne pouvais pas être mort ! A peine avais-je couru vers lui que la démone avait disparu. Mais qu'elle s'en aille n'avait aucune importance, Matthew était en vie, devant moi et c'était tout ce qui comptais.

- Oh mon dieu, Matthew... Jenny, épuisée me lança un regard satisfait. Je pouvais encore percevoir quelques blessures pas totalement guéries, mais elle avait fait un exploit en le soignant. Sa main semblait comme neuve, ses blessures mortelles presque ridicules face au sang qu'elles avaient fait s'écouler. Son verdict se lisait dans ses yeux, il allait s'en sortir, c'était tout ce que je voulais. Je le prenait dans mes bras sans perdre plus de temps et l'embrassait pour m'assurer que je ne rêvais pas.

- J'ai eu si peur ! Ajoutais-je mon front calé contre le sien, alors qu'une larme de soulagement coulait sur ma joue. Le cauchemar prenait fin.






HJ: tkt on fait comme on a dit par mp lexa ;) si tu as des questions, n'hésite pas ! Et Matthew pas de souci pour ton post, nikel avec le mien et celui de lexa ça devrait le faire !

Ludivine L. Blackheart

avatar



Démon
✥ Échelon : Supérieur
✥ Né(e) en : 666
✥ Créé(e) : en 734
✥ Gains : contrefaçon / purification
✥ Look like : Selena Gomez
✥ M.C : Adonis X. Bowman, Matthew A. Hamilton, Rowan L. Kellan
✥ Membre investi :
  • Parrain/Marraine
  • Pubeur





MessageDim 24 Nov 2013 - 14:21
Death would be sweeter
Lexa & Matthew & Elena




Visiblement mon attaque n’avait pas plus à Blondie. Ses paroles pleines de colère me rendaient euphorique. J’adorais provoquer ce genre de sentiment haineux. Cependant, je reprenais rapidement mes esprits quand elle m’attaqua avec son poignard. J’avais réussi à esquiver un premier coup, mais la chance tournait quand elle me planta littéralement le poignard dans le ventre. J’étais assez contente que ça soit une lame simple. Son pugnalis m’avait déjà bien blessé. Le poison qu’il contenait se déversait en moi et en plus de me priver de mes pouvoirs, il m’empêchait mes blessures de se refermer toutes seules. La douleur monta à mon cerveau en une demi-seconde. Je reculais, en état de choc. Je n’avais jamais connu de douleur aussi intense depuis ma transformation en démon. J’essayais de me contrôler mais je tremblais, tenant mes mains sur mon ventre, comme pour empêcher le sang de s’évader de mon corps. Pourtant cette tentative était vaine, parce que le sang n’arrêtait pas de couler, encore et encore. Je percevais le reste du monde comme si j’étais sourde. La seule chose réelle à cet instant c’était que j’avais l’impression de me faire poignarder encore et encore. Et la je vis mes démons mourir. La malédiction était levée. Cela voulait dire qu’à l’heure actuelle des choses, ils pourraient me tuer si le cœur leur en disait. J’étais sans pouvoir, exactement au même niveau qu’eux. Heureusement, cette garce blonde se détourna de moi pour rejoindre son cher et tendre. Je crois que si je n’avais pas été en si mauvais état, j’aurais vomi de dégoût.

J’aurais voulu ramasser un poignard à mes pieds et le lancer sur elle, mais je n’étais pas en position de force. Mes démons étaient morts, et moi je luttais pour rester éveillée. Mon instinct de survie était le plus bord. Alors je me retournais et je m’enfuyais, aussi vite que ma blessure me le permettait. Je devais attirer l’œil, dégoulinante de sang, un masque sur le visage. Pour le moment, je le gardais sur le visage. A la sortie des quais, je pris conscience de la situation. Kobal m’avait confié une mission et j’avais échoué. Il allait me tuer, j’en étais sure, surtout après ce qui c’était passé le soir ou il m’avait donné le dossier. Finalement, j’aurais peut-être du rester mourir là-bas. Non. Même si j’avais fait une grosse erreur, j’étais toujours plus utile vivante que morte. Pour le moment, je devais me faire soigner et je ne connaissais qu’une personne capable de m’aider.

Je laissais donc le désastre derrière et moi et je partis en direction d’un appartement que je n’avais encore jamais eu l’occasion de visiter : celui de Sytry.






HS : ça vous va ?

Matthew A. Hamilton

avatar



Possédé
✥ Né(e) en : 1977
✥ Gains : falsification
✥ Look like : Josh Dallas
✥ M.C : Ludivine L. Blackheart, Adonis X. Bowman, Rowan L. Kellan
✥ Membre investi :
  • Parrain/Marraine
  • Pubeur





MessageLun 16 Déc 2013 - 18:51
Death would be sweeter
Lexa & Matthew & Elena




Une chose était sûre, je n’avais aucune idée de ce qu’il venait de se passer. Mais Elena était là, hallucination ou pas et c’était le plus important pour moi.
Je la pris dans mes bras, je n’aurais jamais cru en avoir de nouveau l’occasion. Cela me faisait tant de bien de la sentir de nouveau tout contre moi. Je l’embrassais avec ferveur, gouttant ses lèvres contre les miennes, me promettant secrètement de ne plus jamais m’en séparer. Je n’hallucinais pas, c’était bien la femme de ma vie que je tenais. Elle était réelle, elle était bien là, mais surtout, elle était magnifique.

- Elena… Désolé, mon haleine ne doit pas être terrible après une semaine… Tu m’as manqué… Qu’est-ce qu’il s’est passé ? Je ne comprends rien.

Etait-ce lié à Damon ? Non, ils en voulaient après Alice, Alice. La semaine de torture m’avait apporté tellement de douleur que j’avais été incapable de réfléchir jusqu’alors. Mais désormais que mes plaies avaient été guéries et qu’Elena se trouvait hors de danger, je parvins enfin à résoudre quelque pièce du puzzle. D’abord, ma guérison miraculeuse, Jenny devait avoir un pouvoir, comme moi, comme Damon et comme Alice. Mon kidnapping… bon là, c’était de toute évidence pour atteindre Alice, pourquoi, seule ma meilleure amie pourrait me le dire. Quant au fait qu’Elena se pointe à sa place. Alice avait dû l’appeler et Elena étant ceinture noire de karaté était venue à la rescousse avec des amis à elle… Bon là, ça clochait un peu. Elena m’avait dit que la plupart de ses amis avaient des pouvoirs donc… ils avaient peut-être voulu aidé ? Et la conasse qui m’a enfermé et brutalisé avait un pouvoir aussi, celui de me garder en vie, pour recommencer à me prendre pour un jouet autant de fois qu’il lui plairait… Tout cela était d’un ridicule…
Je n’avais qu’une seule envie, celle de rentrer chez moi, prendre une douche, dormir et oublier que tout cela ce soit passé. Je ne savais même plus si je voulais une explication. Plus tard sans doute, mais maintenant ? Non, pas maintenant. Maintenant, tout ce que je voulais, c’était Elena.
Je coupais la parole de ma petite amie avant qu’elle ne puisse répondre à ma dernière question.

- Désolé, peu importe. Cela peut attendre. Elena, j’ai quelque chose à te demander et même si le lieu est loin d’être parfait, les circonstances sont horribles mais…

J’étais fébrile. Je n’avais pas imaginé faire cela ainsi non plus. Or, plus que jamais, je savais que s’y j’avais réchappé à la femme masquée, c’était ma chance d’accomplir ce souhait qui m’avait permis de tenir au cours de toute cette souffrance.

- Tu mérites un endroit romantique avec des bougies, et une bague. Je n’ai pas de bague. Je n’ai rien à t’offrir en vérité, à part mon cœur, sauf qu’il t’appartient déjà en fait. Il t’appartient depuis le jour où l’on s’est rencontré. Et si tu n’existais pas… Le seul fait de pensé à toi m’as permis de traverser tout ça. Je t’aime tellement. Et maintenant que je t’ai retrouvé, je ne veux plus te perdre. Donc… Tout ça pour dire… Enfin, pour te demander… Elena, veux-tu m’épouser ?





Hrps : C’était parfait Lexa ^^

Elena D. Hamilton

avatar



Humain -staff-
✥ Grade : Chef de la Résistance
✥ Né(e) en : 1978
✥ Gains : confusion x2 / falsification / corruption / contrefaçon / pillage
✥ Look like : Sarah Michelle Gellar
✥ M.C : Ezechiel, Sytry, Connor, Riley, Clarke
✥ Membre investi :
  • Parrain/Marraine





MessageMar 17 Déc 2013 - 15:50
Death would be sweeter
Lexa & Matthew & Elena




Le bonheur de le revoir, en vie, surtout après l'avoir vu mourir sous mes yeux. C'était indescriptible ! J'étais heureuse et soulagée et rien ne pouvais entacher ma joie, pas même l'apocalypse et Lucifer lui même. Il était en vie, c'était tout ce qui comptais, je ne pouvais pas être plus heureuse qu'en cet instant ! Je souriait à se remarque, laissant échapper un léger rire avant de l'embrasser de nouveau. Ce qui s'était passé ? Bien sur qu'il voulais savoir ! Et maintenant que j'avais la preuve que rien de tout ça, de nos mensonges et cachoteries, ne le gardait en sécurité. Il allait falloir que je lui dise tout. Mais comment étais-je censé dire de telles choses ? Et par ou commencer ? Le mieux, c'était surement de lui laisser le temps de se remettre un peu de ce qu'il avait vécu. Partir de cet endroit pour commencer, me semblait une bonne idée. Une idée que je n’eus pas le temps de formuler à voix haute ! Il avait raison, ça pouvais attendre, nous pensions pareil; pourtant, il y avais quelque chose de différent dans son discours. Comme si partir d'ici n'était pas sa priorité. Je l'écoutais, les yeux rivés aux siens, ne souhaitant pour rien au monde détourner mon regard. Il avait commencé par des souhaits, presque des compliments. Est-ce que je méritais quoi que se soit ? Je n'en savais pas grand chose, tout ce que je savais, c'était que j'étais éperdument amoureuse de lui et que le savoir en vie, hors de danger et loin de cette démone était tout ce qu'il me fallait. Mais plus son discours avançait, plus je comprenais et j'aurais presque pu entendre mon cœur battre dans ma poitrine. Il avait peut être raison, ce n'était pas le lieu parfait, ni le timing adéquat, mais c'était pourtant le moment le plus romantique et parfait qui soit ! Je souriait, les yeux embués de larme. J'avais tort, je pouvais être plus heureuse encore.

- Oui... Oui ! Matthew... Je n'avais pas eu besoin de réfléchir, de me poser la question. J'étais certaine de mon choix, je l'étais depuis notre première rencontre. Je lui sautait au cou l'embrassant plus encore, oubliant tout de l'endroit ou nous nous trouvions et de mes amis résistants embringués dans cette mission.





Contenu sponsorisé








Message
 

Death would be sweeter

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-