Not all monsters do monstrous things... ▬ Feat Danitza


 :: city of angels :: Downtown :: West :: World Global Financial
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
C. Riley Jensen
avatar
Nephelim | Neutre & Bon -staff-
✥ Je suis : une nephelim

✥ Membre investi :
  • Parrain/Marraine






Message   Mar 8 Sep 2015 - 0:00
Not all monsters do monstrous things....
RILEY && DANITZA


J'en avais pris l'habitude depuis plusieurs semaines maintenant, je partais plus tard du boulot, presque systématiquement. J'avais d'abords mis ça sur le compte des nouvelles petites responsabilités vu que je réalisait des tâches un peu plus importantes avec le manque de chargés de portefeuille de la boîte, mais... Il fallait que j'en vienne à l'évidence ! Si je continuais de bosser autant pour renflouer les poches déjà bien remplies de mon démon de patron -que je ne voudrais pas aider pour tout l'or du monde- c'était pour Jake ! Enfin... pour ne pas penser à Jake. Depuis qu'il était mort, je trouvais toujours un moyen ou un autre de m'occuper l'esprit, histoire d'oublier que tout le monde mourrais autour de moi, y compris mes amis qui étaient si jeune que ça en devenait perturbant. Maudite ? Danger ambulant ? Il n'y avais qu'a choisir ! Car quelque chose, que ce soit ça ou non, devait clocher chez moi. Alors, résultat ? Je bossais comme une forcenée, rendait fière mon supérieur hiérarchique et surtout, aidait Sytry dans ses affaires... Ouai, je me serait bien passée de cette partie pour tout vous avouer, mais j'aimais le travail que je faisait, c'était déjà ça. Et partir, ce n'était pas la solution pour un millier de raisons alors... Tant pis ! Qu'est-ce que c'était que quelques milliers de dollars de plus dans une guerre de toute façon ? Sytry s'en servirait surement plus pour s'acheter un costume italiens hors de prix que pour payer des démons non ? Payer des démons... Ahah, si seulement on pouvait monnayer leur services, ont aurait moins de soucis avec eux ! Et Lucifer serait peut être vite a sec ! Qui sais !? J'avais pensé à toutes ces choses en descendant une à une les marches des trop nombreux étages qui séparaient mon bureau du parking ou j'avais garé ma nouvelle voiture. Sauf que je n'avais pas voulu prendre l’ascenseur pour me faire les jambes et regrettait amèrement mon choix. Descendre des escaliers, quand il y avait autant de marche, ça devenait vite bien moins facile. Mais entre mes pensées qui vagabondaient et ma détermination j'avais enfin atteins le bon niveau et essayais de me rappeler ou se trouvais ma voiture.

▬ Sérieusement ? Riley tu es désespérante ! Me grondais-je en appuyant sur mes clefs pour voir et entendre l'ouverture centralisé et repérée ma Beetle 'tordado red' que je n'était plus certaine d'avoir garée à ce niveau. Si seulement les étages n'étaient pas si grand ! Mais, au lieu d'entendre le "bip bip" que j'attendais, j'avais perçu une sorte de grondement, un grognement peut être et m'étais retournée en sursaut.

▬ Il y a quelqu'un ?






Danitza M. Wincher
avatar
Humain | Possédé
✥ Je suis : une humaine

✥ Membre investi :
  • Parrain/Marraine






Message   Ven 11 Sep 2015 - 0:31
Not all monsters do monstrous things....
RILEY && DANITZA


Merde ! J’avais tout bien checké pourtant avant de quitter le bureau, mais non, il avait fallu que j’oublie les clés de mon chez-moi. Et l’optique de dormir dehors ne me semblait pas des plus appropriés étant donné ce qui courent les rues en ce moment. J’allais parvenir à mon bus quand j’ai désespérément fouillé mon sac à la recherche de ce qui ne s’y trouvait absolument pas. Rha ! Je rageais intérieurement et fis demi-tour. « La flemme ! » pensai-je en passant devant les portes du parking. Quitte à perdre du temps, autant en perdre le moins possible. Et passer par là m’évitait un tour de pâté de maisons, la recherche de mon badge, une bonne volée de marches et la même chose au retour. Là j’avais juste la volée de marches : c’était toujours ça de pris.

Vu l’heure, les places étaient presque toutes vides. Vous avez demandé du glauque ne quittez pas. Oh bah tiens voilà autre chose ! Mon petit doigt me dit que je ne vais pas justement pas m’éterniser et quitter justement cet endroit au plus vite. J’y allais presque jamais pourtant, n’ayant pas de voitures, et puis les parking m’avaient toujours mis mal à l’aise. Trop bas de plafond, trop confinés, trop étroits ; je n’avais pas la sensation d’étouffer mais je ne pouvais m’empêcher de penser que c’était le lieu idéal pour se faire agresser l’air de rien. Et là non ça allait, ma vie était normale, je n’avais aucune envie que ça change. Un bruit me fis tourner vivement la tête et je fis tomber mon sac. Je me baissais pour le ramasser et entendis une voix qui demandait si y’avait quelqu’un. Apparemment je n’étais effectivement pas toute seule et elle nous plus.

J’ai relevé la tête pour apercevoir celle qui venait de parler mais elle ne regardait pas dans ma direction. Je sourcillais un peu puis je me dis que quand on entendait un bruit étrange, on surveillait l’endroit sous toutes les coutures, même si le bruit venait de l’autre côté. Quoique. Moi j’aurais soit fixé le lieu d’où semblait provenir le bruit, soit je serai partie dans la direction opposée l’air de rien…. Bon là j’ai décidé de me faire remarquer pour rassurer la jeune femme brune qui me tournait le dos.


- Oui, moi. J’ai fait tomber mon sac, ça vous a sans doute effrayée. C’est vrai qu’à cette heure-ci, on ne s’attend pas à rencontrer quelqu’un.

Un petit sourire innocent pour montrer que je ne suis pas dangereuse, même si d’aucun en douterait, un sac levé en guise de preuve. Pourquoi alors cette sensation étrange de déjà vu me hantait. Déjà vu qui faisait écho à mon retour du mariage. Une voix dans ma tête claironnait qu’il ne fallait pas que je m’éternise et j’ajoutai :

- J’ai oublié les clés de chez-moi dans mon bureau. C’est pas malin…

Je fis quelques pas vers les escaliers mais étrangement, je m’arrêtais sans savoir pourquoi….





C. Riley Jensen
avatar
Nephelim | Neutre & Bon -staff-
✥ Je suis : une nephelim

✥ Membre investi :
  • Parrain/Marraine






Message   Ven 11 Sep 2015 - 17:14
Not all monsters do monstrous things....
RILEY && DANITZA


Entendre une voix humaine répondre à ma question aurait du me rassurer, n'est-ce pas ? Ou au moins me calmer et me faire oublier les droites gauche que je faisait avec ma tête pour palier à toute éventualité. J'avais regardé, brièvement la jeune femme qui m'avait parlé, mais je ne pouvais pas oublier le son que j'avais entendu. Ce n'était pas un sac qui tombe au sol. Non ! C'était comme animal. Je regardais de partout, partout sauf la ou il se trouvais, jusqu'au moment ou par dépit, j'avais de nouveau posé les yeux sur la femme et le sac qu'elle montrait pour attester ses paroles. J'avais écarquillé les yeux, peut être trop pour paraître saine d'esprit pour celle qui apparemment ne le voyais pas, là, juste à coté d'elle. Je touchais machinalement l'arrière de mon crâne, la peau juste derrière l'oreille ou j'avais fait tatoué ce truc magique qu'on m'avais conseillé. Merde ! Je savais ce que j'avais face à moi, ce que j'ignorais, c'était pourquoi il semblait suivre la jeune femme sans l'attaquer... Qu'est-ce que ma source m'avait dit en parlant du tatouage, déjà ? « ça te permettra de voir les chiens de l'enfer, ces bébêtes peuvent être dangereuse. Tu devrais le faire. Surtout que les gardiens, ils gardent quelque chose en général... » Des âmes, oui, c'était autour de ça que notre conversation avait tourné. Des âmes sorties de l'enfer et prenant possession d'humain, avec pour chien de garde des krawa... Kawa... ces trucs immondes ! Mais est-ce qu'elle avait seulement conscience d'être possédée ? Est-ce que c'était l'humaine qui m'avait parlé ? Je forçais un sourire, mais reculait d'un nouveau pas, sans pouvoir m'en empêcher. Qu'est-ce que ces choses sont affreuses ! Et il me regardait, peut être qu'il sentait ma peur ? C'était mauvais ça, non ? Un animal qui sent votre peur ?

▬ Vous... Vous êtes pardonnée ! Pour le sac et... la frayeur je veux dire. J'avais tenté de la regarder dans les yeux en disant ses mots, mais mon regard se fixait immanquablement sur la créature à quatre patte a coté d'elle.

▬ Est-ce que... Qu'est-ce que je voulais dire ? Aucune idée ! J'essayais de trouver quelque chose à demander, une phrase, un mot ! QUELQUE CHOSE RILEY ! M'hurlais-je dessus intérieurement en me disant que la laisser partir alors qu'elle était vraisemblablement possédée et suivie par ce truc... Non, laisser quelqu'un comme ça, ça ne me ressemble pas !

▬ Je vais vous paraître bizarre mais... Dernièrement, vous n'avez pas des trous de mémoire par hasard ? La sorcière qui m'avait tatoué avait été bavarde et elle m'assurait que les gens qu'elle avait exorcisés, parlaient tous d'une chose, les trous noirs qu'ils avaient quand l'âme prenait le dessus. C'était maigre comme point de départ, mais... J'ignorais quoi dire d'autre, surtout si je me plantais sur toute la ligne. Oui et le truc monstrueux à ses pieds, tu l'explique comment ?





Danitza M. Wincher
avatar
Humain | Possédé
✥ Je suis : une humaine

✥ Membre investi :
  • Parrain/Marraine






Message   Jeu 24 Sep 2015 - 0:24
Not all monsters do monstrous things....
RILEY && DANITZA


La jeune femme à laquelle je m’adressais, regrettant de lui avoir fait peur mais n’importe qui sursauterait le soir seule dans un parking souterrain, ne semblait pas réagir. Pour un peu, j’aurai bien tenté de faire parler mon peu de connaissance langagière pour essayer de communiquer avec elle. Capiche ? Comprendo ? Do you undestand ? Je ne parle pas allemand. Mais heureusement, elle finit par s’exprimer même si en fait, elle ne me regardait pas dans les yeux. Normalement quand il y a ce genre de phrases ça concerne des garçons pas très discrets et des femmes ayant de la « personnalité » et de la « conversation » (si je puis le dire ainsi, c’est plus joli que « poitrine imposante tout de même !) Mais là déjà, d’un, je n’avais aucun atout à mettre en valeur et en plus elle semblait concentrer sur un truc plus bas, comme… un enfant ou un animal imposant or je n’avais pas de bambin à mes basques et j’avais laissé mon lion chez moi, après les passants flippent, ennuis avec les flics, tout ça tout ça….

Machinalement, j’ai pourtant suivi le tracé de son regard et pourtant rien. J’ai penché la tête pour me mettre à la hauteur en demandant d’une voix mi-inquiète, mi-amusée :


- Vous êtes sûre que vous allez bien ?

Elle avait beau me pardonner la frayeur et le reste, je ne la croyais qu’à moitié car son ton était hésitant et sa voix mal-assurée. Comme si elle allait se faire attaquer. Par moi ? Non apparemment par le truc invisible qui se trouvait pas loin de moi mais dans sa ligne de mire. J’étais peut-être tombée sur une folle, une échappée de l’asile. Fallait-il que j’appelle les hommes en blanc ? Et si c’était une fille… comme toi, me glissa insidieusement une petite voix dans ma tête. Une… possédée ? Je chassais cette idée de ma tête, refusant de laisser la peur m’envahir dans ce parking souterrain quasi désert.

J’allais la laisser là gentiment avec un nouveau sourire poli, sans alarme. Elle semblait hésiter quand à ce qu’elle avait à me dire. Ça commençait par un « est-ce que… », j’ai penché la tête et j’ai demandé presque soucieuse :


- Oui ?

Elle parut se ressaisir et finit par me demander si j’avais eu des trous de mémoire ou des trucs du genre. Elle parlait totalement de mon cas, de ce qui m’était arrivé et je fronçais juste légèrement les sourcils, refusant de laisser le surnaturel prendre le pas sur mes sentiments, mes pensées, ma vie. Ça avait commencé avec Mehiel, ça continuait avec cette affaire de « possession », ça ne pourrait pas durer plus longtemps. Je ne le permettrais pas. Je choisis de dire :

- Vous parlez des burns-out ? Il parait qu’en ce moment c’est fréquent dans les entreprises comme celles de monsieur Rowell. C’est ce que vous vivez vous aussi ? Vous n’avez pas l’air dans votre assiette et vous regardez un peu trop fixement quelque chose à côté de moi. C’est… flippant… surtout que les parkings souterrains sont pas mes copains…





C. Riley Jensen
avatar
Nephelim | Neutre & Bon -staff-
✥ Je suis : une nephelim

✥ Membre investi :
  • Parrain/Marraine






Message   Ven 25 Sep 2015 - 17:06
Not all monsters do monstrous things....
RILEY && DANITZA


J'avais une attitude étrange, le genre d'attitude dont j'aurais eu peur si j'avais été à sa place. Mais comment dire... Ce n'était pas moi qui me baladait avec une bête décharnée et aux crocs acérés aux basques. Et alors qu'elle suivait mon regard en direction du monstre et le braquait de nouveau sur moi, apparemment sans comprendre pourquoi j’agissais ainsi, j'avais confirmation. Non, elle ne le voyais pas ! Et comme si les choses ne pouvaient que s'empirer, juste pour me mettre un peu plus mal à l'aise, elle me demandais si j'étais sûre d'aller bien. Non ! Ça ne vas pas bien du tout ! Mais je ne suis pas certaine de la manière dont je dois dire ça ! Du coup, "parade ultime", je ne répondait rien. C'était le pire des choix, mais que voulez-vous ? Je ne trouvais pas grand chose à dire, et j'étais plutôt focalisée sur la mâchoire effrayante de la bête qui grognait et ne semblait pas m'apprécier que sur les questions de la jeune femme qui semblait parfaitement naïve et ignorante de la situation surnaturelle dans laquelle se trouvait L.A. et sa petite personne. Non de... Comment on annonce à quelqu'un qui ne connais rien au surnaturel qu'un chien de l'enfer lui file le train ? On ne l'annonce pas ? Pas super sympathique vous en conviendrez, surtout vu qu'elle semblait croire que j'étais celle avec un problème -même si en soit ce n'était pas faux- et s'inquiétait un tant soit peu pour moi.

▬ Je suis désolée, je... Je ne veux surtout pas vous effrayer. Et non, ce n'est pas pour moi que je parlais. C'est plutôt compliqué. Plutôt ? C'est une montagne de complications ouai ! Il fallait que je trouve un moyen pour lui dire qu'elle était possédée par une âme démoniaque, suivie par un chien de l'enfer et accessoirement qu'elle me prenne pas pour une tarée en se faisant. Ouai... Mission impossible quoi ! J'étais tentée d'abandonner, de laisser la pauvre jeune femme à son triste sort; songeant qu'elle me dirait surement juste qu'il faudrait me faire enfermer avant de prendre ses jambes à son cou. Pas tellement efficace, hein ? Alors quitte à ne rien changer... autant ne pas passer pour une évadée d'asile ? Sauf que... Ma conscience me jouait des tours et refusait de me laisser tourner les talons.

▬ Vous savez quoi, oubliez cette question stupide, c'était vraiment déplacé ça ne me regarde pas ce que vous... Ahh... Je sursautait en entendant un bruit sourd, une portière de voiture qui venait de se claquer. Bon, on était pas les seules dans ce parking, même si ça n'allais plus tarder à l'être. Je me tournais de nouveau vers la jeune femme et son chien de garde et réalisait qu'il s'était approché de moi. Je retenais mon souffle et avait une furieuse envie de reculer, de quoi... cent petits pas et de partir en courant. Bon ok, rationalisons... Ils doivent surement obéir à Lucifer et nephelim égale pas toucher ! Hein ????? Gentil chien chien... Oh pitié... éloigne toi de moi sale bête !

Penser n'était pas bien utile, mais lui crier dessus risquait de, petit a, énerver la chose a quatre pattes et petit b, aboutir à ce que la jeune femme me prenne pour une cinglée, encore.

▬ Moi aussi ça me rend nerveuse les parkings ! Je... regarde à coté de vous mais... c'est difficile à expliquer... Je ne pouvais pas lui dire, pas tourner les talons... Il me restait quoi comme option au final ?

▬ Pas sans que vous me preniez pour une folle... Chuchotais-je pour moi même.






Danitza M. Wincher
avatar
Humain | Possédé
✥ Je suis : une humaine

✥ Membre investi :
  • Parrain/Marraine






Message   Dim 11 Oct 2015 - 0:43
Not all monsters do monstrous things....
RILEY && DANITZA


Apparemment, elle évitait de me répondre. Peut-être qu’elle allait pas bien mais qu’ele n’avait aucune envie d’en parler à une parfaite inconnue que j’étais. Moi-même j’avais pas trop envie de parler de mes problèmes de possession par un démon alors je pouvais comprendre. Et si elle aussi elle était possédée ? Je commençais à la regarder fixement comme si, à force de la regarder, un message apparaîtrait sur son visage genre « oui oui je suis possédée par un démon et il vous souhaite le bonjour avant de vous buter bien cordialement ». Dans mon esprit dérangé, ça pourrait même apparaître comme un bandeau lumineux. Ça pourrait être drôle. Gênant mais drôle…. Enfin pour le moment rien ne se produisait, j’avais toujours pas été cherché mes clés et nous entamions une passionnante conversation sur le burn-out au travail.

Bon alors conclusion, pas de burn-out mais pas d’explications non plus. J’allais quand même pas resté là pour faire avec un brin de causette avec une fille qui apparemment ne savait plus trop bien qui elle était. Mais je ne pouvais pas la laisser comme ça dans un parking souterrain, je n’aimerai pas que l’on agisse comme ça pour moi. Du coup, je voulais connaitre la suite, comme un cliffhanger à la fin d’une série. Surtout que là, il n’y avait aucune raison et elle me demandait d’oublier ce qu’il venait d’être dit. Quand une portière claqua dans un coin du parking. Et c’est là que je suis sensée avoir peur et partir en courant ? Bah non, tant qu’à faire autant passé la soirée ici, c’est fun comme thème : parking glauque !

Elle sursauta et fixa presque aussitôt un point devant elle comme si un monstre la menaçait. J’ai eu un petit sourire crispé. Oui je crois que je vais pas chercher plus loin finalement et monter chercher ses maudites clés avant de repartir fissa chez moi. Mais elle reprit la parole en expliquant qu’elle aussi était nerveuse à cause des parkings avant de continuer dans une style plus que décousu. Vous voulez un fil et une aiguille ?

J’entendis qu’elle prononçait le mot folle sans que je ne compris un traite mot du reste de sa phrase. J’avais commencé à faire un pas vers l’escalier qui montait dans les étages mais je me retournais pour lui laisser sa chance, après tout, même Mehiel avait eu la sienne quand je l’ai pris pour un malade mental. D’ailleurs les phrases de la fille me rappelaient celles de Mehiel « J’aimerai vous dire la vérité. Mais vous ne me croiriez pas. C’est le genre d’information que vous n’avez sans doute pas l’habitude d’entendre. » J’ai pris une garde inspiration et j’ai croisé les bras avant de dire :


- Vous êtes une protectrice ? C’est ça ? Un ange ?

Bien Dani ! Inversons les rôles. Si cette fille est simplement folle ou fatiguée là tu viens de rejoindre le monde des fous ! Maintenant ça passe ou ça casse. Au pire, je passerai pour une allumée, style Jeanne D’Arc, j’étais plus à ça près. Quoique…. Essaie de trouver une branche à laquelle te rattacher au cas où….

- Désolée, la dernière fois que quelqu’un m’a dit que c’était difficile à accepter, il voulait me proposer sa protection… Comme un ange gardien, voyez ?

Moi je voyais de moins en moins. Et c’est le moment que choisit le propriétaire de la portière qui claque au fin fond du parking pour arriver et de nous regarder ahuri. Réunion des fous anonymes. Bonsoir !






C. Riley Jensen
avatar
Nephelim | Neutre & Bon -staff-
✥ Je suis : une nephelim

✥ Membre investi :
  • Parrain/Marraine






Message   Mar 13 Oct 2015 - 20:19
Not all monsters do monstrous things....
RILEY && DANITZA


Je commençais à croire que ces choses n'étaient pas dotés d'une intelligence quelconque. Sa position menaçante, son aspect effrayant... J'ignorais si j'étais de taille à me battre avec un truc pareil ou même si je le devais. Le chien pouvais savoir que j'étais une nepehelim et quand même vouloir me tuer ? Ou alors... il me croyais dangereuse ? Pour qui ? Cette femme qu'il surveillait comme un chien de garde ? J'ignorais ce que je devais faire, le doute était de plus en plus présent, tout comme la peur alors qu'il s'était rapproché de moi. Je voulais l'aider, elle, mais... J'ignorais toujours comment et l'attitude de la bête ne m'aidais pas à me calmer et y réfléchir posément. Ajoutez à ça, que la jeune femme me prenais apparemment pour une évadée d'asile... Moi ?! Ce n'était pourtant pas moi qui avait deux âmes dans un seul corps. C'était surement un cas intéressant de psychiatrie à traiter d'ailleurs; si on omettais la forte probabilité que l'une de ces deux âmes soit une meurtrière psychopathe. Une solution et vite ! C'était tout ce que je visais et n'y arrivais pas tellement, jusqu'à ce que surement influencée par mes paroles sur la folie et ce qu'elle croirais ou non, la jeune femme s'était mise à parler de choses que je connaissait plus. Des choses qui pouvaient m'aider à trouver des solutions. J'allais répondre, me décidant enfin à dire toute la vérité et rien que la vérité quand elle s'empressait de parler, m'interrompant dans mon élan. Comme un ange gardien, voyez ? C'est cela oui... Elle essayais de se rattraper, peut être de ne pas passer pour une folle, si elle avais mal jugé, mais... Non ! Cette phrase, ces mots choisis, ils n'étaient pas ceux qu'elle essayait de me faire croire. Alors la solution, l'unique qui s'offrait à moi, maintenant, c'était de tout balancer. Qu'elle comprenne qu'elle n'avais pas besoin de mentir ou d'essayer de rendre les choses plus terre à terre pour moi; ce, même si je n'étais pas un ange.

▬ Vous pouvez dire "ange-ange", vous savez ! Pas la peine d'essayer de... tempérer les choses. Je sais exactement de quoi vous parlez ! Même si je ne suis pas un ange. Je suis humaine, comme vous. Humaine elle l'étais forcément, sinon le chien ne serait pas là pour une âme. Donc, ça, je pouvais en être certaine ! Par contre, humaine comme elle... il y avais des différences et des grosses, mais bon... Elle elle avait une âme clandestine et moi je buvait de l'hémoglobine, on avait toutes deux une part d'ombre.

▬ Comme vous semblez plus informée que je l'aurais cru... du coup, je vais arrêter les faux semblant et dire ce qui se passe une bonne fois pour toute. J'espère cela dit que vous avez le cœur bien accroché. Je devais le dire comment ? J'arrachais le pansement ? Après le temps qu'on avais pris à tourner en rond et le chien qui me regardait d'un peu trop près, j'étais tentée de dire que oui. Mais allez vite ne voulais pas dire ne pas y mettre les formes.

▬ J'ignore si vous avez aussi entendu parler de ces âmes noires échappées de l'enfer ? Elles s'emparent d'humains... Ils sont possédés, font des choses qu'ils oublient, ou plutôt l'âme les faits... J'ai toutes les raisons de penser que vous êtes l'une de ces personnes et la principale raison, c'est ce que je regarde à vos pieds depuis une dizaine de minutes. Je prenais une profonde inspiration, réalisait à quel point j'en avais dit seulement quand je devais reprendre la parole pour terminer. Ce serait dit au moins !

▬ Vous êtes... suivie par cette chose, un chien infernale et vraiment moche... Je grimaçais et reculais au grognement de ce dernier. En voila un qui n'aimais pas être insulté.

▬ Et il n'as pas l'air des plus amical avec moi... J'avais omis le passage ou j'avais fait faire le sort, ce tatouage qui permettait de voir ces choses dès que j'avais su que chiens de l'enfer il y avait, mais... elle aurait le temps de me poser des questions si seulement elle ne déguerpissait pas, ou me sautait dessus pour m'étrangler. J'aurais l'air fine si c'était à l'âme noir que je m'étais adressée, tiens !






Danitza M. Wincher
avatar
Humain | Possédé
✥ Je suis : une humaine

✥ Membre investi :
  • Parrain/Marraine






Message   Mar 27 Oct 2015 - 17:21
Not all monsters do monstrous things....
RILEY && DANITZA


Pourquoi ça m’arrive à moi ce genre de choses ? Me voilà en train de parler « anges et démons » dans un parking souterrain avec une jeune qui apparemment n’était pas… humaine. Ou peut-être bien que si mais elle voyait sans doute des choses que je ne voyais et…. Ecoute bien toi là-haut ! Ouais Dieu c’est à toi que je parle ! Je voudrais côtoyer des humains normaux s’il te plaît alors arrête de mettre tes anges, ou autres sur ma route. Et toi en bas c’est pareil ! Même topo, tes démons tu te les garde merde alors ! Bon on en était où ? Ah oui les anges tout ça. J’avais le droit de le dire, mon interlocutrice n’affichait une mine surprise ou effrayée, elle me confortait dans mes propos. Et tout le monde trouve ça normal. J’aurais bien fait un appel au public mais hormis le visiteur vite disparu il n’y avait personne. J’allais peut-être me réveiller ? Non, pas de scintillements….

Je me contente de hocher la tête. Elle est humaine, moi aussi, merci bonsoir. Et arrêtez de fixer un truc à côté de moi…. Elle semble prendre une inspiration avant de continuer. Oh mon cœur allait très bien. Pas de blessure profonde, pas de déchirures dues à une éventuelle peine de cœur, j’avais eu le droit à un exorcisme et j’avais dernière affronté les flics et le fantôme d’une de mes amies par la même occasion (et là je parlais au figuré, j’avais pas encore vu de fantôme mais tout pouvait bien arriver). J’ai haussé les épaules, l’air de dire : allez-y j’encaisse le coup, je ne suis pas à ça près.

Elle reprend la parole. Chouette ! Parlons âmes noires échappées de l’Enfer ça faisait longtemps. Dire que je venais d’alerter Belzébuth sur les besoins de rester chacun chez soi et les humains se garderont bien tous seuls ! Je soupire un peu en l’entendant parler, si je connais, elle évoque mon cas point par point. Enfin mon cas avant qu’il trouve Jason sur sa route. Même si tout était encore un peu flou dans ma tête, je savais globalement ce qui m’était arrivé mais là, elle me mettait le doute. Pas de fringale ? Pas de pertes de mémoire ? Non depuis mon exorcisme rien de tout ça. Mon interlocutrice reprend son souffle comme si la chose était difficile à sortir et moi je garde mes prunelles rivées sur son visage. Pour un peu, j’allais m’impatienter. On dirait une présentatrice télé dans un jeu d’élimination, « et celui qui reste dans l’aventure est… »

… Le chien infernal et vraiment moche ! Le quoi !? Elle recule juste après ces mots comme si elle avait effectivement quelque chose à craindre d’une créature que je ne voyais pas. Bienvenue dans la quatrième dimension ! A quel moment avais-je traversé sans qu’on me prévienne ? Apparemment c’était pas récent quand même. Je devais sans doute m’adapter. C’était un test ? Bon j’allais pas le savoir dans l’instant alors autant continuer la conversation. Un chien donc, infernal et vraiment moche. Jason m’en avait-il parlé ? Je ne me souvenais pas mais en même temps j’étais pas complètement surprise par l’information. J’ai souri un peu.


- Faut pas vous inquiétez, enfin si peut-être un peu si vous voyez cet animal et moi non, mais je ne suis pas possédée. Ou plutôt je ne le suis plus. Un sorcier m’a exorcisé.

Toutes les phrases que je viens de sortir sont normales…. Ou pas…. Effrayant cette simplicité de parler du surnaturel avec une inconnue. Je devrais le mettre sur mon CV pour le jour où je quitterais la boite. Après tout, ça m’arrivera peut-être un jour de repartir vers le monde de l’art. Et pour le coup, le surnaturel passe facilement, j’aurais qu’à appeler ça l’inspiration ! Mais je revenais à la conversation en cours. Elle voulait que je fasse quoi au juste.

- Mais je ne vois pas ce que je peux faire. Pas sûre qu’il réponde au « assis » ou « couché » que je pourrais lancer…. Je ne sais pas comment ça fonctionne ces choses-là ni même comment ça se fait qu’il me suit encore ou qu’il veuille vous agresser. En plus comme je ne vois rien…

Vous avez demandé un dialogue absurde et vous n’avez pas assez d’argent pour vous offrir un théâtre et aller voir une pièce de Ionesco ? Empruntez un parking souterrain, l’aventure est avant la porte de l’escalier ! Chouette j’avais hâte de connaître la suite. En espérant que la fille ne se ferait pas dévorée sous mes yeux. Y’avait des caméras de surveillance ?






C. Riley Jensen
avatar
Nephelim | Neutre & Bon -staff-
✥ Je suis : une nephelim

✥ Membre investi :
  • Parrain/Marraine






Message   Mer 28 Oct 2015 - 12:04
Not all monsters do monstrous things....
RILEY && DANITZA


En y réfléchissant, j'aurais du préciser pourquoi je voyais le chien et pas elle, parce qu'elle allait surement ne pas me croire ou me regarder de travers. C'est vrai que parler d'ange c'est un fait, mais... en venir au chien infernal invisible s'en est un autre ! Elle semblait réfléchir à mes paroles et bien penser avant de parler, je n'était pas certaine que ce soit un bon point vu les truc improbables dont j'avais parlé. Elle me croyais ou non alors ?

▬ Exorcisé ! C'est bien, j’imagine. Quant à voir cet animal, c'est normal, j'ai fait le nécessaire, avec un sorcier aussi. A force de lire les journaux et de voir les morts causés par ces créatures, j'ai eu envie d'un petit avantage. Je peux les voir grâce à un tatouage et un sort. Qu'elle ai été aidé, c'était en effet bien. Sauf que moi, le sorcier qui m'avait tatoué m'avais dit que ces monstres gardaient les âmes et ne les quittaient pas, sauf quand elles étaient renvoyés en enfer. Alors là... Euh comment on dis à quelqu'un que le chien garde la place au chaud pour l'âme ? Et qu'elle va revenir pointer son nez tôt ou tard ?

▬ J'en doutes aussi ! Il n'en reste pas moins menaçant cela dit. Il doit vouloir protéger... J'allais dire territoire mais c'était légèrement insultant non ? Pourtant, c'était ce qu'il faisait, il protégeait la jeune femme jusqu’à ce que son protégé revienne, non ?

▬ Sans vouloir être alarmante de ce qu'on m'as dit... ces chiens reste auprès des âmes. Alors... s'il reste ici, c'est qu'elle prévois de revenir. Je serait vous, je ferais attention et je courrais surement voir votre ami sorcier. Des fois qu'il connaisse une solution plus définitive. J'étais sérieusement en train de donner des conseils surnaturels, dans un parking la nuit, après le boulot ? J'étais devenue quoi ? Madame Irma ? Ma vie était de plus en plus étrange, pas de doute la dessus ! Pourtant, je ne me voyais pas lui dire autre chose. Elle m'avais l'air gentille, elle méritais quand même qu'on l'as prévienne qu'elle pouvait être en danger, non ?

▬ Je suis désolée, vous devez me trouver légèrement trop intrusive ! C'est juste que... Laisser les gens dans les problèmes, ce n'est pas du tout mon genre. Je m'en voudrais s'il vous arrivait quelque chose et que j'aurais pu l'empêcher.






Danitza M. Wincher
avatar
Humain | Possédé
✥ Je suis : une humaine

✥ Membre investi :
  • Parrain/Marraine






Message   Mer 16 Déc 2015 - 17:19
Not all monsters do monstrous things....
RILEY && DANITZA


Ce monde était en train de devenir totalement fou, ou alors j’étais dans un rêve perpétuel. Je me mettais à parler d’êtres surnaturels comme d’autres parlent de rhododendrons quoique l’un n’est pas plus commun que l’autres. Et je ne voyais pas les parkings souterrains comme des lieux propices aux confidences sur les anges et les chiens de l’Enfer. Apparemment invisible à mes yeux, la jeune femme face à moi le voyait très distinctement. Elle m’expliqua que c’était normal qu’elle puisse le voir parce qu’elle avait vu un sorcier qui lui avait donné une espèce de talisman qui lui permettait de distinguer les animaux débarquant des enfers. Ça peut être un chouette cadeau ça, je vais le mettre sur ma liste pour Noël, mes parents risquent d’être surpris en la lisant cela soit dit en passant. Le tout étant c’est que je n’étais plus possédée, j’en étais même quasi sûre – peut-on être sûre à cent pour cent de ce genre de chose – donc ce n’était sans doute pas pour moi que le chien était là.

- Et comment vous pouvez être sûre que cette bête est là avec moi et non pas là pour vous puisque c’est vous qu’elle semble vouloir attaquer non ?

Après tout, il ne me menaçait pas moi. Et même si je n’étais pas insensible au point de la laisser là seule dans ce parking avec pour compagnie des portes qui claquent, des roues qui crissent et des tuyaux qui glougloutent. Non parce que bon, je n’avais plus de fringale après des moments d’absence. Je n’avais plus cette impression de passer à côté de ma vie et surtout je ne voulais pas croire que ça pourrait revenir. Alors quoi ? C’était humain d’attaquer celui qui nous attaque.

Elle pensait être intrusive mais j’avoue que je la comprenais, ce n’était pas mon genre non plus de laisser les gens avec leur problème mais franchement si je pouvais faire un vœu et revenir à avant ma rencontre avec Mehiel, et même avant Cassie, et même avant ma première vision… je le ferais. Je n’aimais pas dépendre du surnaturel, admettre son existence. Tout n’allait pas encore de soi pour moi. Alors de là à retourner voir un sorcier, de là à croire que mes pertes de mémoire et cet état de semi-conscience allait reprendre, de là à accepter qu’autour de moi gravitent des créatures qui normalement n’existent que dans les films…


- Vous n’êtes pas intrusive, dis-je en haussant les épaules. Vous êtes juste prévenante, mais je ne suis pas certaine d’être réceptive…. Déjà, me faire exorciser me semblaient farfelu, mais me faire tatouer ou un autre truc du genre pour contrer les êtres maléfiques, ça ne me dit rien vraiment….






C. Riley Jensen
avatar
Nephelim | Neutre & Bon -staff-
✥ Je suis : une nephelim

✥ Membre investi :
  • Parrain/Marraine






Message   Mer 16 Déc 2015 - 19:32
Not all monsters do monstrous things....
RILEY && DANITZA


Un cours, j'avais l'impression d'en donner un sur le surnaturel depuis bien trop longtemps pour mes maigres connaissances. Quoi que... Elles étaient moins maigres que j'aurais pensé, déjà parce que je passait un temps fou dans des bibliothèques ou avec des livres de magie pour en comprendre plus sur les démons, leur monde et comment me venger de l'un d'entre eux; mais aussi parce que j'avais posé toutes sortes de questions lors de mes derniers achats.

Mais qu'elles que soient mes infos... Je ne faisait que répéter des choses qu'on m'avait dit ou que j'avais lu, je voyais difficilement comment ça pouvait faire de moi quelqu'un de qualifié sur la question. Quoi qu'il en soit... j'avais des explications à donner et je l'avais fait, plus clairement que je l'aurais cru. Sauf que le surnaturel, c'était toujours compliqué et tordu à souhait, alors... Quand elle me demandait à raison ce qui me faisait dire que le chien était là pour elle et pas pour moi; je me retrouvait comme une idiote, à devoir décider quoi dire de ma vie à une étrangère. Je devais lui dire que j'étais une nephelim ? Surement ! Sinon on pataugeraient pendant longtemps. C'est pas vrai... C'était quoi mon problème ? Je me retrouvait à dire ce que j'étais à de parfaits étrangers et je n'avais toujours rien dit à l'homme qui partageait ma vie. Il faudrait que je consulte, sérieusement !

▬ Premièrement, parce que d'après ce qu'on m'as dit; ces choses protègent leur possédés ou du moins l'âme qui joue les clandestine mais ne les menaces pas ! Parce qu'il se tiens à coté de vous comme un bon toutou et pour finir... Parce que je ne peux pas être possédée. Ça ne touche que les humains... "purs". J'ai comment dire... Une particularité. Je... vous êtes familières avec les nephelims ? En disant le dernier mot, étrangement je n'avais pas ressentit quoi que se soit. Comme si le dire devenait de plus en plus facile. Ouai enfin... C'était facile quand on se fichait de la réaction de l'autre. Pas que cette femme m'ai fait quelque chose, mais je m'inquiétait plus des sentiments de James sur le sujet que ceux de cette inconnue. Toujours aussi étrange dans le domaine, le chien ne s'était pas calmé en entendant le mot nephelim. Donc il n'avait surement pas eu le mémo et s'en fichait de s'attirer les foudres de Lucifer, ou alors... Il ne voulait pas me tuer ? Juste m'effrayer ? Si ça pouvais le rassurer, il y arrivait parfaitement bien !

J'avais redressé le regard, il fondait machinalement sur l'animal à chaque silence, lorsque ma comparse de parking s'était mise à parler de nouveau.

▬ Merci. C'est pas tout le monde qui comprendrais ça ! En général on m'aurait plus envoyé valser. Pour le tatouage... Je peux comprendre, mais un jour il faudra surement penser à vous débarrasser de cette chose. A l'heure actuelle, je n'ai pas l'impression qu'il ai envie de vous faire du mal. Je suis plus une cible de choix il faut croire. Alors, justement... Il était peut être temps d'abandonner ? De la laisser avec son chien, informée et avec ce qu'il fallait pour qu'elle se renseigne au besoin, non ? Parce que rester semblait dangereux pour ma vie, alors que partir n'apparaissait plus aussi dangereux que ça pour la sienne. Mon discours avait fait son effet, même sur moi.

▬ Tenez... Je sortais une carte de mon sac. Il était marqué sobrement "Riley Jensen, Service comptabilité, World Global Financial" Suivis de mon numéro de poste ainsi que de mon numéro de portable que j'avais fait ajouter à mon amie qui s'occupait des cartes de visites de la boîte.

▬ Je m'appelle Riley, je ne sais plus si je vous l'ai dit. Si jamais vous avez le moindre problème avec cette chose ou... un autre truc surnaturel, vous saurez ou me trouver ! Je ne suis qu'a quelques étages de vous au mieux... Tiens... Vous travaillez à quel poste ici ? Soudainement, je réalisait que je n'avais pas dit mon nom, ni entendu le sien et qu'on ignorait tout de l'autre sauf nos cotés surnaturels. Pas du tout louche comme manière de se présenter, non pas du tout !







Danitza M. Wincher
avatar
Humain | Possédé
✥ Je suis : une humaine

✥ Membre investi :
  • Parrain/Marraine






Message   Jeu 4 Fév 2016 - 0:49
Not all monsters do monstrous things....
RILEY && DANITZA


Elle avait l’air de vachement s’y connaître en surnaturel. Comment ça se passe pour ces gens-là ? Ceux qui te parlent boules de feu ou chiens de l’enfer dès la première rencontre ? Ils ont pris option « surnaturel » au lycée et à la fac, avec obligations de suivre les séries en lien pour distinguer le faux du vrai ? Sérieusement, il existe pas une matière secrète permettant de parler de tout ça avec nonchalance mais c’est comme Harry Potter si t’as pas reçu ta lettre tu peux toujours te l’arrondir. Bref j’étais un tantinet admirative mais un tantinet inquiète aussi. C’était par où la sortie déjà ?

Bon j’allais pas la couper en plein milieu d’une explication que j’avais moi-même demandé avec mes question sur cette bête qui la menaçait. Serait-ce en lien avec ces articles de journaux qui évoquaient des disparitions inquiétantes et sans explications, ces morts alors que la rue est vide de tout passant ? Possible, mais je ne faisais le lien que maintenant. Mais bon mieux vaut tard que jamais n’est-ce pas ? Je clignais des yeux et restais concentrée sur ce que disait la jeune femme face à moi. Elle parlait désormais de Nephelim. De quoi ? De comment ? C’était quoi ça ? Un peuple d’amazonie occidentale qui venait lui aussi réclamer sa part d’accès au rêve américain des Etats Unis ?

Je me suis contentée de hocher négativement la tête. Inconnu au bataillon mais il fallait croire que Los Angeles me réservait encore bien des surprises on dirait. La question était : est-ce que j’en avais envie ? Pas sûre. Pas sûre non plus qu’on me laisse le choix malheureusement. Donc si je devais résumer la situation avec vous aujourd’hui je dirais que j’ai un toutou infernal collé aux basques et que je discute de l’ange et du démon avec une fille étrange qui voit des choses que je ne vois et se met à me parler de choses encore plus flippante qu’un parking d’entreprise de nuit.

Fun. Le film sort quand ? Ah pardon, au temps pour moi, c’est ma vie et son dernier épisode. J’avais même réussi à presque faire de l’humour. J’étais presque en grande forme pour quelqu’un qui avait eu le droit à un exorcisme dans les règles. Enfin je crois je ne connais pas exactement les règles de l’exorcisme mais étant donné que je n’ai plus de pertes de mémoire et je ne me jette plus sur la nourriture comme une perdue. Donc j’estime que le job a été bien fait. Mais après je ne suis absolument pas une spécialiste.

Elle me remercie pour ma compréhension. Ah la sacro-sainte compréhension ! Il fallait bien que j’en fasse preuve quand je vois tout ce qui m’arrive et tout ce qui arrive en ce moment à Los Angeles. J’ajoute :


- Je suis désolée pour vous, que ce chien vous prenne pour cible. Malheureusement je crois que comme je ne le vois pas je ne pourrais pas faire grand-chose…

Ce qui était totalement vrai. Elle se décidait enfin à faire les présentations. Genre y’a vraiment un ordre pour ça ? Un temps limité ? Genre ça fait une heure qu’on se parle et on se connait toujours pas. On a parlé surnaturel comme si c’était normal mais se présenter c’est secondaire. Pour quoi faire me direz-vous ! Elle sort sa carte de son sac tout en parlant. Je souris un peu :

- Vous devriez poser la carte là où vous êtes parce que si je viens la prendre ou si vous me la donnez la brave bête qui me tient compagnie pourrait vouloir se montrer plus mauvaise non ?

Elle continuait sur sa lancée alors je me suis dit que c’était le bon moment pour enchaîner à mon tour. Après tout tant que je ne m’approchais pas elle ne risquait rien. Sauf si le chien de l’enfer décidait de vivre sa propre vie. Ce qui n’arrangerait personne avouons-le. Elle parce qu’elle risquait sa vie et moi parce que je risquais un interrogatoire en règle par la police et vu l’étrangeté de la situation ça me tentait moyen.

- Je suis Danitza. Je suis l’assistante personnelle de monsieur Rowell. On devrait se recroiser un jour ou l’autre je pense. Peut-être à la machine à café… et peut-être sans chiens de l’enfer pour nous tenir compagnie, non ?





C. Riley Jensen
avatar
Nephelim | Neutre & Bon -staff-
✥ Je suis : une nephelim

✥ Membre investi :
  • Parrain/Marraine






Message   Ven 5 Fév 2016 - 15:36
Not all monsters do monstrous things....
RILEY && DANITZA


C'était la situation la plus étrange que j'avais jamais vécu et pourtant... j'en avait vécu des situations tordues. Mais celle-la dépassait même la frayeur d'avoir rencontré Lucifer et d'avoir traité avec lui au dessus du cadavre d'un ange qu'il avait vraisemblablement tué. Ce qui faisait de cette fois le top du top ? Je vais vous le dire ! Un chien de l'enfer qui suis une femme qui n'en as pas idée, un aveux "je suis un nephelim" passé à travers la conversation, une discussion sur les possessions, les boutiques de magies et... Mon Dieu, c'était tordu ! Et ça avait précédé les présentations. Je venais seulement de lui donner mon nom.

▬ Ce n'est pas une mauvaise idée ! Je préférerais éviter qu'il m'arrache la main pour une carte de visite. Blaguais-je quand elle me conseillait de laisser ma carte pour qu'elle l'as prenne elle. Je n'avais pas tellement envie de m'approcher du chien et encore moins s'il me voyais comme une menace.

Je souriais et posait, faisait un pas sur le coté et posait ma carte sur le coffre d'une voiture. Voila, elle n'aurais qu'a la prendre et moi je garderais ma main. J'écoutais du même coup ses paroles et son prénom, Danitza. C'était peu commun ! Joli. Presque ancien, mais qu'est-ce que j'y connaissait en prénom... Ouai, je n'avais aucune idée de son origine en fait. Juste qu'il sonnait bien et que... J'écarquillais les yeux à la suite de ses paroles. Monsieur Rowell... D'accord. Voila pourquoi je ne l'avais pas beaucoup croisée. Je n'allais plus tellement à son étage depuis que Damon m'avais lâché la bombe "ton boss est un des premiers démons". Soudain, je me posait une question, une que je n'allais pas lui poser, c'était trop tordu et trop... dangereux pour mon matricule. Mais je m'interrogeais, est-ce que c'était une coïncidence que l'assistante de monsieur je suis un grand démon se soit faite possédée ? S'il était à l'origine de ça...

Allez ne t'enflammes pas Riley, tu ne peux rien faire, si ce n'est... Je savais ou la trouver maintenant; je pourrais toujours la revoir et m'assurer qu'elle n'était pas en danger en travaillant avec lui. Ouai, ça semblait toujours dangereux, mais moins que de lui dire la vérité que j'étais censée ignorer. Alors c'était partit pour ça ! Si elle acceptais de me revoir bien sûr. Elle semblait en tout cas pas opposée à l'idée, malgré tout ce qui aurait pu la faire fuir dans mes paroles. Et elle blaguais, ou tout comme ? Je souriais presque naturellement avant de lui répondre avec humour.

▬ Oui, espérons qu'il aura retrouvé sa maison d'ici là. J'adore les animaux, mais... celui là semble nettement moins amical.

Je marquais une pause, inspirait un grand coup pour marquer ma réflexion et le temps qui passait et ajoutais:

▬ Eh bien, vous avez ma carte, ou vous l'aurez bientôt entre les mains alors... J'imagine que ce sera une prochaine fois devant la machine à café ? A moins qu'il n'y ai autre chose que vous vouliez me demander ? Je peux peut être vous déposer quelque part, a votre voiture ? J'avais proposé ça sans réfléchir, c'était le coté parking souterrain de nuit qui avait parlé, mais... j'en faisait quoi du molosse qui voulait me bouffer, dans l'histoire ?






Danitza M. Wincher
avatar
Humain | Possédé
✥ Je suis : une humaine

✥ Membre investi :
  • Parrain/Marraine






Message   Lun 21 Mar 2016 - 1:21
Not all monsters do monstrous things....
RILEY && DANITZA


La prochaine fois que j’oublie quelque chose au bureau, je passerai par la porte principale, ou l’escalier de secours, même par la fenêtre s’il le faut mais plus jamais par le parking sous terrain. Parce que non seulement ça fait flipper grave sa mère cet endroit mais en plus on se retrouve coincé à parler surnaturel, démon des enfers et autres sorcelleries. Très fun pour animer une soirée mais je m’en passerais volontiers merci bien. Sauf que je ne pouvais pas l’annoncer comme ça à la jeune femme qui tentait désespérément de m’expliquer les tenants et les aboutissants de l’histoire tout en évitant de finir en rôti pour chien des enfers.

Du coup, je ne me trouvais pas trop stupide dans cette ambiance de proposer qu’elle laisse sa carte sans s’avancer vers moi parce que sinon j’aurais sans doute sa mort quelque part sur ma conscience. Et non, j’avais envie de dormir moi et sur mes deux oreilles, j’avais quand même subit une attaque démoniaque avec possession à la clé suivie par un exorcisme sans le film d’horreur et le cachet qui va avec, donc maintenant, mon sommeil je comptais en profiter pleinement !

S’échanger des politesses, et nos prénoms accessoirement, après la conversation que l’on venait d’avoir c’était tout aussi incongru que le début de cette histoire. Parfois on se dit « vivement ce soir qu’on se couche » mais là je le pensais vraiment. Enfin il fallait encore que je gagne mon bureau pour prendre les clés qui s’y trouvaient pour ne pas dormir devant ma propre porte de maison. Au pire je suis certaine qu’Aïlean pourrait m’accueillir le cas échéant. Quoiqu’avec ma poisse actuelle, ça pourrait se finir par un « oups on a cramé la maison. » c’était vraiment pas le moment.

Mon interlocutrice était toujours devant moi, sa carte à la main, hésitante. Et je ne pouvais pas bouger temps qu’elle-même n’avait pas regagné sa voiture pour disparaitre du champ de vision du chien de l’enfer que je ne voyais pas. Elle finit par se ranger à mon avis tout en blaguant sur le chien en question. C’était quand même pas si drôle de risquer de finir en pâté…. Après, chacun son choix, ça se discutait pas ce genre de chose. Je hoche la tête machinalement quand elle évoque la carte et j’y ajoute même un petit sourire pour la forme en ajoutant :


- Je ne pense pas que ce soit judicieux que tu m’accompagnes ou m’amènes quelque part. Si ce chien est à mes basques tu es plus en danger que moi. Même si c’est discutable mais… ne prenons aucun risque et on se dit à un de ces quatre à la machine à café.

J’attends ensuite qu’elle regagne sa voiture après ça sera la ruée sur la clé et je pourrais m’enfermer chez moi en presque toute sécurité.





Contenu sponsorisé





Message   
 

Not all monsters do monstrous things... ▬ Feat Danitza

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-