I could leave so easily, while friends are calling back to me


 :: city of angels :: C.M. Hosp. Center :: Aile sud :: Urgences
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Alice O'Connel
avatar
Nephelim | Neutre & Bon
✥ Je suis : Une Nephelim






Message   Lun 14 Déc 2015 - 21:28
I could leave so easily, while friends are calling back to me
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Elena, Matthew, Castiel & Alice & ??


Paisible, je me sentais aussi légère qu'une plume. C'est si agréable de se sentir ainsi ; en paix avec soi même. Le coma m'emporte dans une douce torpeur, cicatrisant les blessures de mon cœur. J'entendais vaguement des cris, des gens me porter, me soigner ; mais tout cela semblait vain. Mon corps ne voulait pas réagir, et c'était mieux ainsi. On essayait de me réanimer, mon cœur voulait lâcher, mais il faisait tout pour me réanimer. Je voulais que l'on me laisse tranquille. Je me sentais si bien, tout était calme... pourquoi autant de chahut ? Je suis cassée, je ne veux pas être réparée. Les séquelles sont trop importantes. Je ne voulais pas être un légume, ni être handicapée à vie, c'était mon droit. Où était ce foutu papier disant que j'étais contre l'acharnement thérapeutique ? Dans mon portefeuille... mon sac a dû valser hors de la voiture. Je ne sais plus. Pourquoi je suis ici déjà. Laissez moi dormir, je suis si fatiguée... de tout. Laissez moi, je ne veux pas revenir. Je n'en ai pas envie... on est si bien ici, envahie par cette tendre torpeur qui m'emmène loin et toujours plus haut. J'ai seulement besoin de la lumière, rencontrer ma mère, lui parler de Grégory, de sa disparition... lui dire que j'avais rencontré mon père. Est-ce qu'elle me ressemblait ? Est-ce qu'il y avait du monde là haut ? Ezechiel allait-il me guider ? Ah non... Je l'avais envoyé balader. J'ai rompu notre lien... ce n'est pas grave. Là où je me sens partir, tout cela n'a plus aucune importance. Tout semble si claire... je me sens partir à présent.

Encore un coup, une satanée machine qui force mon cœur à revenir. Un miracle ? Je ne me réveillerai pas. Ce n'est que de la mécanique, il fonctionne grâce à l'électricité de vos machines. Je n'arrive pas à ouvrir les yeux, c'est trop dur... et ce que je vois est bien plus beau.

Je suis là, installée dans une chambre stérile... branchée à des machines qui me maintiennent en vie. Les médecins tentent de contacter mes proches. Grégory viendra t-il ? Pourra t-il dire que je ne veux pas finir comme ça. Laissez moi partir, je ne veux pas vivre comme ça. Ils parlent de miracle, que j'aurai dû être morte depuis longtemps... à cause du choc parait-il ? Je pensais que ça allait faire mal... mais rien, juste le néant le plus complet, suivi d'agréables sensations. Était-ce un avant goût du paradis ? Je ne pouvais pas penser aux personnes que j'allais laisser... ni à ce qui me restait à faire ou pas sur cette terre... et encore moins que la vie était importante. J'étais complètement ailleurs... et je n'entendais plus personne autour de moi.




Connor C. Dikson
avatar
Déchu | Rebelle -staff-
✥ Je suis : Un déchu






Message   Lun 14 Déc 2015 - 23:07
I could leave so easily, while friends are calling back to me
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Elena, Matthew, Castiel & Alice & ??


Il ne s'était écoulé qu'une heure, tout au plus entre le départ d'Alice et cet appel que j'aurais aimé ne jamais recevoir. C'était le temps qu'il avait fallu aux médecins pour trouver le portable d'Alice et prévenir Elena, sa meilleure amie. Le temps qu'il avait fallu à Elena pour m'appeler. Elle ignorait encore pour notre rupture, pour tout ce qui s'était passé ce soir là. Tout était de ma faute, tout. Je n'avais pas encore raccroché que j'étais déjà au CMHC de Los Angeles; me réceptionnant dans la chapelle que j'avais déjà vu plusieurs fois. J'étais sortit du lieu désert après m'être téléporté et avait couru en direction des urgences un peu plus loin. Je m'étais précipité vers la première infirmière devant moi et l'avait interpellée.

▬ Je cherche Alice O'Connel, elle as eu un accident de voiture. J'avais oublié toutes les convenances, même la plus simple et évidente des politesses. Tant pis ! La jeune femme m'avais contourné, regardé sur son pc et s'était ensuite empressée de me demander:

▬ Vous êtes de la famille ? Sa question n'appelait qu'a une chose, le mensonge ! Si je disait non, ils ne me laisseraient pas la voir. Si je disait oui...

▬ Oui, je suis son mari ! Comment va-t-elle ? Elle avait fait une mine étrange, presque triste. Mon cœur n'avait fait qu'un bon dans ma poitrine, souhaitant lui ordonner de lire ce que disait son fichu écran.

▬ Elle est dans une chambre à l'étage au dessus, je vais appeler le médecin qui s'est occupé d'elle, c'est mieux de lui parler avant... Avant quoi ? Son état était si grave que ça ? Je devais la trouver, la soigner ! Ils me faisaient perdre mon temps, cela dit m'énerver et hurler ne m'en ferait pas gagner d'avantage, je patientait un instant, tandis qu'elle appelait au hauts parleurs un nom imprononçable. Une minute plus tard, un homme s'était présenté et s'était adressé à elle avant qu'elle ne pointe un doigt dans ma direction.

▬ Monsieur O'Connel ? J’opinai de la tête. Je suis le docteur Sarveijan; j'ai traité votre femme à l'arrivée de l'ambulance. Nous avons réussi à faire repartir son cœur, cependant... Les dommages sont très sévères, nous avons déjà fait un examen et nous allons lui en faire faire d'autre lorsque son état sera plus stable. En attenant, vous devriez allez la voir dans la chambre. N'hésitez pas à lui parler... Nous viendrons vous voir dès que la salle d'examen sera disponible et qu'elle pourra être déplacée. J'avais bu ses paroles, ne souhaitant pas poser plus de questions, à quoi bon ? Je savais déjà à son regard, à celui de l'infirmière que c'était grave, très grave. Je hochais une nouvelle fois la tête, récupérait le numéro de la chambre auprès de la jeune femme à qui j'avais parlé et grimpait à l'étage à une vitesse presque surhumaine.

Elle était là, allongée, inerte, lorsque j'avais ouvert la porte. Des bleus, des tubes... Je serrait le poing, fermait les yeux... C'était de ma faute ! La faute à notre rupture, à l'état dans lequel je l'avais mise... Je n'aurais jamais du la laisser partir, pas comme ça. Je me penchais au dessus d'elle, prenait sa main dans la mienne et respirait lentement, essayant de contenir la vague de culpabilité, d'inquiétude et de douleur qui me venait. Assez avec tout ça, je pouvait l'aider ! Je retirais mes doigts qui étaient posés sur les siens et posait une main sur son front et l'autre sur son torse. Ils se demanderaient comment elle as survécu, parleraient peut être miracle ou autre, mais je n'en avait rien à faire ! Je refusait de ne rien faire, de la laisser mourir quand je pouvais la sauver si facilement.

▬ Ça va aller, Alice. Je te le promets... Je laissait déferler mon pouvoir de guérison, remerciant le ciel ou la providence de le posséder de nouveau et laissait la magie opérer, sentant sa peau, ses os... se guérir sous mes paumes. J'ouvrai de nouveau les yeux, cherchant les siens, priant pour qu'elles les ouvrent. Je n'était pas sûr d'avoir un pouvoir aussi puissant qu'avant, assez puissant pour ça. En quelques secondes, mon esprit imagina tous les scénarios, se coupant enfin quand ses prunelles brunes se posèrent sur moi.

▬ Alice... Médecin ! On as besoin d'un médecin ! Appelais-je alors que je m’asseyait à coté d'elle et cherchait sa main.



Alice O'Connel
avatar
Nephelim | Neutre & Bon
✥ Je suis : Une Nephelim






Message   Mer 16 Déc 2015 - 22:22
I could leave so easily, while friends are calling back to me
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Elena, Matthew, Castiel & Alice & ??


Je pourrais partir si finalement... pas à cause de Sytry, pas à cause de Lucifer, simplement à cause d'un banal accident. J'aimerais que l'on me laisse partir. J'ai l'impression d'être en morceau et si bien à la fois. Je sais que de bonnes choses m'attendent de l'autre côté. Je n'ai pas peur, je n'ai pas mal, je suis simplement en harmonie avec moi même. Est-ce toujours aussi agréable la mort ? J'ai juste besoin de la lumière, la laisser m'envelopper. Je ne veux pas être en fauteuil, être dépendante... Je veux partir. Laissez-moi. J'avance, je marche en regardant droit derrière moi. Je ne saurais pas décrire ce que je vois. Je suis bien, c'est tout... c'est la seule chose qui est importante. Je continue d'avancer, en voyant pointer au lieu une lumière inhumaine. J'avance plus vite, confiante, avant d'être stoppée dans mon élan. Castiel ?? était-ce bien lui ou le fruit de mon imagination ? Il était là ? Mais où ? Je ne voyais personne. Il m'avait abandonné. Il ne voulait plus que l'on soit ensemble. Par manque, ou trop d'amour, le sujet est un éternel débat. Alors pourquoi je l'entendais. J'essayais de crier son prénom, mais aucun son ne sortait dans ma bouche.

Quelque chose d'anormal se passait. C'était difficile à expliquer. Cette chaleur soudaine était agréable et envahissait mon être. Qu'est-ce que je fais là ? Au milieu de ce jardin sortit tout droit d'un conte ? Je ne veux pas mourir ! Je suis trop jeune ! Je ne peux pas laisser ceux que j'aime... Je fis demi tour net, encouragée par ces délicieuses sensations de chaleur... Je me mis à courir, il fallait que je me réveil. Je répétais sans cesse dans ma tête le prénom de ceux que j'aime. grégory, elena, matthew, castiel, daniel, vanessa, grégory, elena, matthew, daniel, castiel, vanessa, xavior... castiel... castiel... grégory... elena... CASTIEL !! J’accélérais de plus en plus, même si cela m'était difficile. Mes jambes étaient lourdes, quelque chose semblait vouloir m'attirer vers cette lumière angélique... mais je ne pouvais pas... pas maintenant... pas comme ça. Alice ! Réveille toi

Mon réveil me fit penser à une chute. Il y avait que du blanc et le bip des machines. Je fixais le plafond. Où étais-je ? Que s'était-il passé ? J'étais si fatiguée. Il m'était difficile de garder les yeux ouverts. Alertée par l'appel de mon prénom, je tournais le regard vers... un inconnu. Je reprenais doucement mes esprits alors que les médecins s’effaraient autour de moi. Ils m’auscultaient, prenaient mes stats, et m'agressaient avec leur lumière dans les yeux. J'avais l'impression d'être une marionnette... quand est-ce qu'ils allaient finir de m'examiner dans tous les sens.

– Madame o'Connel ? Madame ? Depuis quand on me sert du Madame. Je ne réagis pas tout de suite. Interloquée par ce remue ménage, et inquiète de me retrouver à l'hôpital. ... Oui...?

– Nous sommes quel jour ? J'en savais strictement rien. N'était-ce pas un peu précipité ? Voyant que je ne répondais pas, le médecin en chef me posa une seconde question. Al.i..c.. Je m'appelle Alice... dis-je un peu difficilement tellement que j'avais la bouche pâteuse. L'un des médecins s'éloigna, sous le choc en cessant de murmurer qu'il s'agissait d'un miracle, que je n'aurai pas dû passer la nuit... que c'était impossible.

On m'expliqua ensuite que j'avais eu un grave accident et que j'étais à l'hôpital. Je ne me souvenais même pas de ce fameux accident et encore moins d'avoir pris la voiture. Et c'était qui le grand blond qui ne cessait de m'observer ? Un interne qui avait oublié sa blouse ?




Connor C. Dikson
avatar
Déchu | Rebelle -staff-
✥ Je suis : Un déchu






Message   Jeu 17 Déc 2015 - 0:59
I could leave so easily, while friends are calling back to me
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Elena, Matthew, Castiel & Alice & ??


Elle avait ouvert les yeux, parlé ! Je ne rêvait pas. Les médecins s'étaient agglutinés autour d'elle, aucun ne semblait comprendre ce qui se passait, pourquoi elle semblait en si bonne santé. J'en avais entendu un ou deux parler d'examen à refaire, pour vérifier les premiers résultats. Et un autre semblait complètement paumé. Un miracle, ça ressemblait à un miracle. Considérant que j'étais un ange par le passé, on aurait presque pu leur accorder ça. Mais alors qu'ils lui posaient des questions pour voir son état, je la regardais elle. J'avais les yeux rivés sur son visage, son corps... pour voir si j'avais loupé quelque chose. Mais tout semblait se mouvoir correctement, ses yeux également. Elle était sonnée, mais elle semblait aller bien. Je continuais d'observer, discret quand l'un des médecin se tournais vers moi; c'était celui à qui j'avais parlé un peu plus tôt. Il me souriais et commençais à débiter des mots de manière nettement plus enjouée qu'un peu plus tôt.

▬ Nous allons lui faire repasser un examen, voir s'il y a eu un problème mais... Ses signes vitaux sont bons, ainsi que ses réflexes... Nous allons vous laisser seuls un instant, préparer la salle et... j'enverrais des infirmières la chercher dans l'heure.

▬ Merci docteur ! Répondis-je presque machinalement alors que la seule pensée que j'avais était de fondre sur elle pour lui parler moi même. La chambre avait fini par se vider, après une dizaine de minute à tourner autour d'elle avec leurs appareils divers et variés. Je les suivaient du regard tandis qu'ils fermaient la porte, puis déplaçait une chaise pour m’asseoir juste à coté du lit.

▬ Tu m'as fait une peur bleue ! Je suis venu aussi vite que j'ai pu... J'ai du... me faire passer pour ton mari auprès des médecins pour qu'ils me laissent te voir... alors s'ils te parlent d'un monsieur O'Connel... J'ignorais pourquoi je m'occupait tant de mon mensonge, surement pour qu'elle ne se pose pas trop de questions s'ils laissait sortir des mots du genre "Madame" comme l'un d'eux avait sortit un peu plus tôt. J'approchais ma main de la sienne, mais m'arrêtait avant de la toucher, à quelques millimètres, ne sachant pas si elle voudrais que je la prenne dans la mienne. Nous venions de rompre, en avais-je ne serait-ce que le droit ?

▬ Elena et Matthew ne devraient pas tarder... C'est elle qui m'as appelé. Vanessa... Je pense qu'ils l'ont appelé aussi. Je... Est-ce que ça va, Alice ? Comment est-ce que tu te sent ?



Alice O'Connel
avatar
Nephelim | Neutre & Bon
✥ Je suis : Une Nephelim






Message   Dim 20 Déc 2015 - 20:11
I could leave so easily, while friends are calling back to me
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Elena, Matthew, Castiel & Alice & ??


Était-ce un cauchemar ? Je ne comprenais plus rien. Un accident ? Je ne me souvenais même pas d'avoir pris la voiture. J'étais inquiète, mais cela devait être normal d'être déboussolée avec un tel choc. Je ne disais rien, examinant les personnes qui s'occupaient de moi. L'inconnu sans blouse gardait le silence, m’examinant de la tête au pied. C'était qui cet homme ? Il voulait aussi compter mes doigts de pied ? Je tiquais lorsque le médecin s'adressa à lui. Apparemment, vu la conversation, il n'était pas un interne distrait... en manque de blouse à cause d'une machine à laver en panne. Le médecin s'adressait à lui comme s'il s'agissait de l'un de mes proches. Avais-je une raison de paniquer ? Pourquoi cet inconnu semblait aussi inquiet pour moi. Il s'était sans doute trompé de chambre ? Ou bien, il s'agissait d'un psychopathe qui hantait les couloirs des hôpitaux.

Les médecins nous laissèrent à deux... et franchement je n'étais pas fort rassurée de me retrouver avec lui. Néanmoins, je me détendis légèrement lorsqu'il me parla de mes deux meilleurs amis. Enfin des prénoms connus. Il devait être sans doute un ami de Elena ou Matt... étant le plus proche de l'hôpital, l'un des deux l'a envoyé me voir... et vu que nous nous connaissions pas, il s'était fait passer pour mon mari. Cela devait être la seule explication. Je le saurai quand même si j'étais mariée à ce grand et beau blond...

Je fixais sa main, les yeux ronds lorsqu'il l'approcha de la mienne. Je n'avais pas encore pris la parole, mais lui se permettait des familiarités. Non mais... il voulait aussi me donner à manger tant que nous y étions. Je n'allais pas tendre ma main à un inconnu ! Je ne suis pas assez désespérée ou mourante pour ça.

– Euh... ah... désolée que vous ayez eu peur. Il me tutoyait... mais il m'était impossible de faire pareil. C'est qui ce mec ?? Il me parlait comme si nous nous connaissions... Je n'étais pas amnésique vu que je me souvenais de Elena, Matt et de ma vie. D'ailleurs en parlant de cela, j'espérai ne pas rester trop longtemps à l'hôpital car j'avais un ballet de prévu.... ballet censé me mettre en avant professionnellement, et me faire reconnaître au sein du monde artistique.

- Vous semblez me connaître... mais je... je ne me souviens pas de qui vous êtes... Je suis désolée... Répondis-je avant tout, en reculant doucement ma main. Il était beau gosse, mais je n'étais pas du genre à pleurer sur l'épaule d'inconnu. Qui est Vanessa ? Que s'est-il passé ? Un accident ? Mais... enfin... peut-être que Elena en saura plus... J'étais déboussolée et je souhaitais qu'il m'éclaire sur certain sujet... déjà, soit il est un peu trop extroverti, soit on se connaît... mais malheureusement, je ne m'en souviens pas... et rien qu'à cette idée, je commençais à être effrayée.




Connor C. Dikson
avatar
Déchu | Rebelle -staff-
✥ Je suis : Un déchu






Message   Dim 20 Déc 2015 - 22:15
I could leave so easily, while friends are calling back to me
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Elena, Matthew, Castiel & Alice & ??


Aussitôt les médecins sortis, je m'était retrouvé mal à l'aise, mais heureux qu'elle soit indemne et consciente. J'avais eu une telle frayeur... Pourtant, elle semblait toujours étrange, sans que je sache si c'était normal ou non ?! Elle me regardais, à présent que nous étions seuls, écoutais mes paroles mais semblait... distante. Nous venons de rompre après tout... Et... Vous ? Je m'étais posé la question bêtement, étais-ce moi qu'elle vouvoyais ? Bien entendu, je lui avait dit qu'elle m'avait fait peur, à MOI ! Pourquoi... Qu'est-ce que... Rien ! Ce n'est rien, une blague, une... incompréhension. Tout va bien tout va...

▬ Vous semblez me connaître... mais je... je ne me souviens pas de qui vous êtes... Je suis désolée... C'était sa voix, ses lèvres qui bougeaient, mais je n'arrivait pas à croire ce que j'entendais. Je serrais les poings, sentant mes mains trembler sous ce choc qu'elle venait de me donner. J'avais retenu ma main de toucher la sienne un peu plus tôt, semblait-il à raison puisqu'elle avait éloigné sa main de la mienne après m'avoir avoué ne pas me reconnaître. La douleur de notre séparation, la peur que j'avais eu et ça... Tout était étourdissant, m'embrumait les pensées, la raison... Qu'étais-je censé répondre ?

▬ Qui est Vanessa ? Que s'est-il passé ? Un accident ? Mais... enfin... peut-être que Elena en saura plus... M'interrompit-elle dans mes pensées. J'étais décontenancé, mais elle semblait plus perdue que moi et ne pas lui répondre était exclu. Pourtant que devais-je dire ? Elle ne se souvenait pas de Vanessa non plus ? L'accident... Quoi ? Elena ! Elle s'en souvenait, pourquoi ?


▬ Je... Tu... Elena n'était pas là ! Pour l'accident... Tu sortais de chez no... de chez moi. Tu... tu ne te souviens pas de Vanessa ? Pas de moi ? Mais Elena tu... Comment étais-ce possible ? Elle n'était pas amnésique elle se souvenait de qui elle était, d'Elena, de Matthew apparemment aussi, puisqu'elle n'avait pas demandé qui il était. Qu'est-ce que... Soudain une question me vint à l'esprit, une question qui m'effrayait et dont je n'étais pas certain de vouloir connaitre la réponse.

▬ En quelle année sommes nous Alice ?






HJ:
 
Alice O'Connel
avatar
Nephelim | Neutre & Bon
✥ Je suis : Une Nephelim






Message   Sam 26 Déc 2015 - 19:36
I could leave so easily, while friends are calling back to me
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Elena, Matthew, Castiel & Alice & ??


J'étais complètement perdue, le brouillard complet... J'avais l'impression de me réveiller après une soirée un peu trop arrosée. Hors, je me trouvais sur un lit d'hôpital et non chez moi, tranquillement, dans mon appartement. Pourquoi avais-je eu un accident, par manque d'attention alors que je suis si prudente d'habitude. Je tenais à ma voiture, je venais de l'avoir grâce à mon premier véritable salaire. Fini les petits jobs, maintenant je commençais sérieusement ma carrière de danseuse. J'avais même postulé dans une petite école de danse de quartier pour y enseigner le hip hop auprès d'adolescents difficiles. Je faisais tout pour réussir et me trouver dans un hôpital... en ayant oublié apparemment certaines personnes... ce n'était pas prévu sur mon planning.

J'étais partagée entre l'incompréhension et la peur. Je m'en voulais de ne pas me souvenir... que cela soit pour lui, comme pour moi. Je creusais dans mon esprit mais rien ne revenait à la surface. Cet homme restait un inconnu... tout comme cette Vanessa. J'essayais de me mettre sur mes coudes, mais abandonné assez vite. Je me sentais trop fatiguée pour cela... et apparemment, c'était un miracle... ou un échange de dossier de patient... ce qui était la cause la plus plausible. J'avais faim, j'étais fatiguée et surtout je souhaitais que l'on réponde à mes questions … sinon j'allais devenir folle

– 2011... On vient de fêter la nouvelle année quelle souvenir ! Je m'étais même promis de ne plus boire d'alcool... du moins plus autant. Je n'avais pas été saoul, mais j'avais bu assez pour me nourrir de doliprane le lendemain.

– Nous nous connaissons depuis longtemps …. ? Comment il s'appelait ? S'était-il présenté ? Est-ce que quelqu'un avait mentionné son prénom ?

–Désolée.. mais vous vous appelez comment ? demandais-je un peu confuse en levant les yeux vers lui. Combien de fois allais-je avoir besoin de m'excuser ? J'avais une bonne mémoire... mais là, elle avait choisi de m'abandonner lâchement.







désolée c'est pas terrible
Connor C. Dikson
avatar
Déchu | Rebelle -staff-
✥ Je suis : Un déchu






Message   Sam 2 Jan 2016 - 19:27
I could leave so easily, while friends are calling back to me
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Elena, Matthew, Castiel & Alice & ??


Toutes mes questions, mes doutes, tout ce qui m'était passé par la tête ou avait traversé ses traits trouvait un sens à l'instant. 2011... 5 ans... Voila ce qu'elle avait perdu ou presque. Elle se souvenait de la nouvelle année et nous allions fêter celle-ci. Comment lui dire ? Comment...

▬ 2011... répétais-je sans trouver quoi ajouter à ça. C'était dur, très dur de trouver les mots censés combler 5 années. Surtout qu'elle essayais de comprendre le reste, nous... Mais je ne pouvais pas la laisser dans le flou trop longtemps, je n'en avait pas le droit.

▬ Je... Oui... On se connais depuis 4 ans environ... Nous sommes bientôt en 2016, Alice. Nous... nous avons été en couple plusieurs années. J'avais décidé de tout sortir, parlant du passé comme s'il ne datait pas de quelques heures seulement, comme si je ne souffrait pas le martyr de notre séparation, de la voir ainsi...

▬ Je... Je m'appelle Connor. Nous... Je... Parler devenais de plus en plus difficile, la douleur était telle que je me demandais si je serais d'une grande aide ou si je n'avais pas déjà empiré les choses ! Est-ce que dire la vérité, si vite, si brutalement c'était bien ?

▬ Je ferais bien de partir ! Tes amis... ne vont pas tarder d'arriver, je... Je devrais te laisser avec eux...

C'était pour moi, vraiment, que je voulais partir. Tout ça était trop dur à supporter ! La voir souffrir, proche de la mort, puis ça... combiné à mes propres sentiments, c'était une torture sans nom. Mais j'attendais encore, conscient qu'elle importait plus. Si elle avais besoin de plus d'informations je les lui donneraient, si elle voulais ses amis... je laisserait la place et... la laisserait tranquille, sans moi, sans ange, sans... souffrance.





Alice O'Connel
avatar
Nephelim | Neutre & Bon
✥ Je suis : Une Nephelim






Message   Dim 3 Jan 2016 - 19:52
I could leave so easily, while friends are calling back to me
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Elena, Matthew, Castiel & Alice & ??


2016... 2016... 2016... 2016... Cette année ne cessait de raisonner dans mon esprit. Je commençais légèrement à paniquer. Avais-je réellement oublié cinq années de ma vie ? Cinq an... c'est énorme. Je n'allais pas pouvoir apprendre cinq ans d'une vie ! Est-ce que cette amnésie allait durer ? Mon dieu... qu'allais-je pouvoir faire ? Est-ce qu'il existait un traitement approprié à ce mal ? Je ne me sentais pas bien d'un coup. Il continuait dans ses explications. Je l'écoutais, gardant le silence, étonnée d'avoir été en couple avec ce beau blond. Pas parce qu'il n'est pas à mon goût, mais surtout parce que mon dernier ex en tête s'appelait Evan. Histoire qui n'avait pas d'importance. Notre pseudo relation a duré deux mois. Je ne l'ai présenté à personne, à aucune de mes connaissance et encore moins à mon frère. Il n'était que la transition entre Xavior et une potentielle nouvelle relation. Apparemment ce... Connor restait inquiet pour moi. Nous étions donc restés en bon terme, c'est déjà ça. Nous avons été en couple plusieurs années Combien de temps ? Aurais-je une relation sérieuse ? C'est bien, apparemment j'ai fait quelques petites progrès au niveau de ma vie sentimentale. Pourquoi nous nous étions séparés ? Il ne rangeait pas ses chaussettes ? Cette question me vain à l'esprit, mais ce n'était pas le moment de la poser. Il y avait plus important sur l'instant.

– Je...nous ? Je ne sais pas Connor. J'avoue que je suis totalement perdue... et d'apprendre que nous sommes en 2016... enfin... je viens de prendre 5 ans en quelques heures... qui sont mes amis ? Je les connais au moins ? Ne me laissez pas avec des inconnus je vous supplie !! répondis-je d'une voix tremblante. Je ne savais pas s'il s'agissait de Elena, ou de Matt. Je ne connaissais pas Connor... mon ex apparemment... mais il était le premier visage bienveillant présent à mon réveil... et c'était déjà important à mes yeux.

– J'ai eu quel genre d'accident ? Je ne voulais pas le retarder, ni le forcer à rester... mais, j'avais le désir égoïste qu'il ne me laisse pas seule. J'allais devenir cinglée dans cette chambre d'hôpital, analysée de tous les côtés... sans pouvoir répondre à certaines questions. 2016... 5 ans envolés. Qu'est ce que j'étais devenue ? Est-ce que j'étais devenue ce que j'espérai être ? Quelle horreur, quand est-ce que ce cauchemar allait s'arrêter.






Connor C. Dikson
avatar
Déchu | Rebelle -staff-
✥ Je suis : Un déchu






Message   Mar 5 Jan 2016 - 14:54
I could leave so easily, while friends are calling back to me
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Elena, Matthew, Castiel & Alice & ??


Elle semblait si perdue... Le ton de sa voix m'avait retenu sans que je ne puisse rien y faire. Partir comme ça, c'était lâche ! C'était pour moi, certainement pas pour elle, pas quand elle me suppliais de ne pas la laisser avec des inconnus. Mais ils ne l'étaient pas, inconnus, moi oui. Cinq ans... Je n'en revenais toujours pas, je me répétais ce chiffre sans cesse, essayant de garder une contenance alors que je me décomposait sur place. Comment j'étais censé tenir ainsi ? Notre dispute, la pause, notre rupture... C'était déjà trop; mais alors ça... Et pour couronner le tout, tout était de ma faute ! Pourquoi l'avais-je laissée partir dans cet état ? J'aurais du la retenir ! Elle aurait pu mourir... Si elle l'était, sur le coup... Je n'aurais rien pu faire.

▬ Ce ne sont pas des inconnus. Elena, c'est elle qui m'as prévenu et... Matthew aussi. Tu les connais depuis longtemps, tu... Je peux rester le temps qu'ils arrivent si tu veux. Mais j'ignore de quoi te parler. Je ne veux pas te brusquer, trop en dire... Ou... La réponse, ce serait surement un médecin qui pourrait me la donner et justement, l'un d'entre eux revenais dans la chambre. Ce n'était pas trop tôt ! Je retenais ma réflexion, conscient qu'ils devaient être pas mal pris et regardais celui avec qui j'avais conversé depuis le début m'interroger sur la raison qui m'avait fait l'appeler.

▬ Sa mémoire lui joue des tours. Pour elle, nous sommes en 2011. Expliquais-je de manière très succincte; j'étais mal à l'aise, inquiet, parler au médecin était une chose, mais écouter ce qu'il aurait à dire de son état en était une autre. Est-ce qu'elle retrouverais la mémoire ? Est-ce qu'elle le devrait ? Avec tout ce qui s'était passé, je me demandais si elle ne préférerait pas oublier certaines choses. Comme moi ?! Il s'était rapproché d'elle et moi je m'étais éloigné, assis un peu plus loin sur une chaise. Attendant qu'on me fasse signe, que ses amis arrivent... n'importe quoi pour me sortir de ma torpeur ou pour sortir d'ici au plus vite.






Alice O'Connel
avatar
Nephelim | Neutre & Bon
✥ Je suis : Une Nephelim






Message   Sam 16 Jan 2016 - 10:14
I could leave so easily, while friends are calling back to me
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Elena, Matthew, Castiel & Alice & ??


Grégory allait-il venir ? Est-ce qu'il était au courant de mon accident ? Je me souvenais que cela faisait un moment que je ne l'avais pas vu, mais j'avais vraiment besoin de lui à ce moment présent. Or, Connor ne m'avait parlé que de Elena et Matthew... non de Grégory. Que s'était-il passé en cinq ans ? Je me mis à angoisser. Où était mon frère ? Que faisait-il ? Il aurait dû être le premier prévenu vu qu'il n'était plus que ma seule famille ? Pourquoi Elena était la première personne qu'avaient appelés les médecins ? La question me brûlait les lèvres, mais je n'eus pas le temps de la poser qu'un médecin vint me sortir de mes pensées.


Il semblait contrarié par les informations de Connor sur mon amnésie. Il fronça les sourcils et commença à me poser toute une série de question. Certaines étaient faciles, d'autres, je répondais clairement à côté car mon cerveau était resté en 2015. Il appela une infirmière et lui demander de préparer l'IRM pour pouvoir examiner l'intégralité des dégâts.

– Monsieur O'Connel, je vais devoir emmener votre femme en salle d'examen afin de nous assurer que son amnésie ne vient pas d'un traumatisme crânien, d'une maladie cérébrale déclenchée après le choc... mais ne vous inquiétez pas, c'est sans doute passager. On me prépara, me souleva sur un brancard pour m'emmener passer mon IRM. Je gardais le silence, ne sachant quoi dire. Je m'inquiétais sur mon état, pour Grégory et pour ma soudaine perte de mémoire. Je regardais Connor, en plongeant mon regard dans le sien, en essayant de me souvenir de quelque chose. Apparemment, nous avions été en couple... et nous étions toujours en bon terme... mais rien, rien du tout... pour moi il restait un inconnu. J'esquissais un léger sourire, en me doutant qu'il ne serait pas là à mon retour. Il semblait aussi perturbé que moi...

– Nous en avons pour une demi heure, vous pouvez l'attendre ici... Même si je pense que vous avez plutôt besoin d'une bonne dose de caféine. conseilla t-il sur un ton bienveillant avant de me suivre. Je ne quittais pas du regard Connor... jusqu'au moment où il m'était impossible de l'apercevoir. Elena allait-il arriver ? J'avais mal au ventre, j'étais angoissée... Trop de chose se bousculait dans mon esprit. Est-ce que j'avais des graves séquelles au niveau du cerveau ? Cela ne pouvait pas en être autrement... sinon comment expliquer que je pense être en 2011. quel cauchemar....





Connor C. Dikson
avatar
Déchu | Rebelle -staff-
✥ Je suis : Un déchu






Message   Dim 17 Jan 2016 - 22:09
I could leave so easily, while friends are calling back to me
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Elena, Matthew, Castiel & Alice & ??


J'avais du mal à réaliser, j'ignorais qu'elles étaient les raisons de son amnésie. Je n'était pas médecin, mais... mon pouvoir l'avait soignée, du moins ses blessures. Peut être y avait-il trop de choses à soigner ? Des choses trop complexes que je n'avais pas su guérir ? Ce qui étais sûr, c'était que l'une des seules solution pour savoir, était de s'en remettre aux médecins et à celui qui s'occupait d'elle depuis son arrivée. Il s'était d'ailleurs empressé de me parler, pour m'expliquer ce qu'il allait faire. C'était étrange et j'avais presque oublié de réagir quand il m'avait appelé monsieur O'Connel à vrai dire...

▬ Monsieur O'Connel, je vais devoir emmener votre femme en salle d'examen afin de nous assurer que son amnésie ne vient pas d'un traumatisme crânien, d'une maladie cérébrale déclenchée après le choc... mais ne vous inquiétez pas, c'est sans doute passager. Ne pas s’inquiéter ? Est-ce qu'il se rendait compte qu'en disant ça, c'était tout l'inverse qui se produisait ? Il essayait assurément d'aider, mais je n'était pas certain que quiconque puisse m'aider sur le moment. En fait, je commençais à me dire que moi même je n'aurais pas du l'aider, peut être n'avais-je fait qu'empirer les choses ? Peut être aurait-elle été entre de bonnes mains ici... La dernière phrase avait résonné dans mon esprit comme si elle était lointaine et j'avais mis un moment avant de répondre, réalisant seulement ce qu'il me disait.

▬ Non, pas de café; je vais attendre. Il était absolument hors de question que je parte sans avoir de réponse, de plus, elle m'avait demandé de ne pas la laisser seule et personne d'autre n'était encore arrivé. Avec la circulation dans L.A.... J'avais peut être de la chance d'avoir pu me téléporter finalement. Je m'étais installé tranquillement, pour attendre des nouvelles; depuis le moment ou ils l'avaient préparée pour L’IRM jusqu’à ce qu'elle ai franchi de nouveau la porte.

▬ Comment ça c'est passé ? Bien ! Ce n'était qu'un examen ! C'était plutôt ce qu'ils avaient trouvés que j'aurais du demander. Mais le médecin n'était pas encore là, juste les infirmières et il devait surement vérifier les résultats avant de venir nous dire quoi que se soit. Ou alors... il lui avait déjà parlé à elle. J'attendais que les deux jeunes femmes sortes, alors qu'elles veillaient à ce qu'Alice soit bien installée et je m'avançais près d'elle.

▬ Ils t'ont dit quelque chose ?




Alice O'Connel
avatar
Nephelim | Neutre & Bon
✥ Je suis : Une Nephelim






Message   Mar 19 Jan 2016 - 16:28
I could leave so easily, while friends are calling back to me
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Elena, Matthew, Castiel & Alice & ??


L'I.R.M me parût très... très long. Le médecin voulait s'assurer de ma santé. Il ne trouva rien, du moins rien d'anormal. Vu ses mimiques, mon cas lui donne envie de se bouffer les cheveux. Du moins, le peu de cheveu qu'il lui reste à force de gratter sa tête. J'entendis vaguement qu'il n'y avait pas eu d'erreur dans le dossier, que c'était tout simplement un miracle... que j'aurai dû mourir. Il m'avait vu à mon arrivée, j'étais dans un piètre état, mon corps broyé. Rien qu'à cette idée, j'eus un frisson glacial qui me traversa l'échine. Je n'avais pas envie de mourir. Je n'avais encore rien fait sur cette terre. J'avais envie de continuer la danse, de créer mon école, de me marier, avoir des enfants, une belle maison et pourquoi pas un chien ! Mes désirs sont si simples, et pourtant, maintenant j'ai 29 ans... Mon dieu, j'ai vieillis en quelques heures. Enfin, pour moi, c'est l'effet que ça me fait. Il y a 5 ans, j'aurai pensé être mariée à 29 ans et pourquoi pas être enceinte. Mais non ! Je n'étais pas Madame machin, et ma seule relation récente apparemment se trouve dans ma chambre d'hôpital. A moins que j'ai eu quelqu'un entre deux... j'en sais rien en faite... mais ce qui est certain, c'est que je ne suis pas mariée, sinon il n'aurait pas osé se faire passer pour mon mari... et je n'avais pas une petite tête brune a élever. Qu'avais je fait de ma vie pendant ces années ? J'avais peur que cela ne soit pas grand chose et de ne pas avoir évolué pendant 5 ans.

Les infirmières s'occupèrent de moi et me ramenèrent en chaise roulante dans ma chambre. Dieu merci, je n'aimais pas être forcée à être allongée. Je n'avais rien de casser, cela ne servait à rien de me promener en brancard. Je fus soulagée de voir le grand blond... ou châtain clair, comme vous voulez... je n'ai pas d'action chez Loréal de toute manière.

Je remerciais les infirmières qui m'aidèrent à m'installer dans le lit... même si je dois bien l'avouer, j'étais physiquement capable de le faire seule. C'était plutôt le côté psychologique qui en avait pris un coup.

– Je n'ai rien... Il s'agit seulement d'un choc post traumatique... Mon inconscient me jouerait des tours. On m'a conseillé d'aller voir un psychiatre une fois rentrée... mais j'avoue que ce n'est pas vraiment mon truc. dis-je en haussant les épaules. Je savais que le conseille deviendrait un ordre... mais ais-je vraiment une tête à dépenser mon argent dans un psy ? Je ne pense pas !

– Merci d'être resté... Co... Connor, c'est ça ? demandais-je en esquissant un léger sourire.Merci de tout cœur !

– Tu as des nouvelles de Grégory ? Il aurait dû être le premier prévenu... enfin normalement, vu qu'il est ma seule famille...







Connor C. Dikson
avatar
Déchu | Rebelle -staff-
✥ Je suis : Un déchu






Message   Mar 19 Jan 2016 - 17:20
I could leave so easily, while friends are calling back to me
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Elena, Matthew, Castiel & Alice & ??


Ma question avais trouvé une réponse, une qui avait franchie les lèvres d'Alice et n'était pas pour me rassurer ! Est-ce que c'était censé me rassurer ? Qu'est-ce que j'étais censé dire ou faire après ça ? Le mieux pour nous deux, c'était sûrement de sortir de sa vie. Elle ne se souvenais plus, mais moi oui. Nous avions rompu quelques heures plus tôt et la douleur était encore trop présente. Alors quoi faire d'autre ? Répondre aux milles questions qu'elle avait pour le moment, peut être ?

▬ J'imagines, je doute que ce soit le truc de beaucoup de monde, mais... C'est sûrement mieux d'écouter les médecins. Pour ma part, parler à un psy n'aurait pas aidé, surement parce que je n'aurais pas pu lui dire la moitié des choses qui faisaient que j'étais dans cet état. Mais elle... Sans souvenir de moi, de tout depuis 2011... Elle n'avais surement pas grand chose à dire niveau surnaturel.

▬ Connor, oui. De rien. J'étais concis, mais j'avais de plus en plus de mal. Elle venais de me demander mon nom, une seconde fois. La situation était douloureuse, j'avais de plus en plus de mal à contenir le tout et son état n'allait en rien aider, j'en avais bien peur.

▬ Non, Alice... Tu n'as pas de nouvelles de lui depuis un moment. Ils ont prévenu Elena en premier, c'est elle qui m'as appelée. Ils n'ont pas pu joindre ton frère. Je ne voulais pas lui mentir, mais... Est-ce que j'avais eu raison d'en dire autant ? Elle allait s'inquiéter pour son frère comme pas possible, sans savoir pourquoi, ça présageais bien pire qu'avant...

▬ Mais, tu étais au courant, et tu... Tu sais qu'il va bien, il as sûrement juste... envie d'être seul. Ça ne t'empêchait pas d'essayer de le trouver, mais, il n'y as pas à s'inquiéter. J'ignorais si c'était vraiment la chose qui serait la plus efficace au monde mais... Qui ne tentais rien...

▬ Alice je... Je voulais lui dire pour nous deux, combler les blancs, m'autoriser une pause, lui avouer la vérité sur son accident... Mais les mots refusaient de sortir facilement.

▬ Bon sang... C'est tellement difficile... Murmurais-je pour moi même en essayant de trouver le courage quelque part en mon fort intérieur.





Alice O'Connel
avatar
Nephelim | Neutre & Bon
✥ Je suis : Une Nephelim






Message   Mar 19 Jan 2016 - 19:26
I could leave so easily, while friends are calling back to me
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Elena, Matthew, Castiel & Alice & ??


Les médecins et moi, ça faisait deux. Je n'étais pas du genre à aimer me faire soigner et encore moins à passer du temps dans un hôpital. Cela me rappelait bien trop mon père adoptif et les circonstances de sa mort. Là, je dois bien avouer que je n'avais pas d'autre choix que de rester cloîtrée dans cette chambre. Je ne savais pas combien de temps ils allaient me garder en observation, mais ça devait être question que de quelque jour. Il ne pouvait pas me garder, alors qu'il n'y avait rien à soigner... du moins, rien qui ne soit réalisable à l'extérieur.

Je m'en voulais de buter sur son prénom, mais cela faisait déjà bien trop de chose à avaler. Lorsque Connor m'expliqua pour mon frère, je devins blême. Mon cœur se mit à s'emballer. Que s'était-il passé ? Comment pouvais-je savoir qu'il allait bien alors que cela faisait un moment que nous nous étions pas vu... enfin, si je me fiais aux paroles de mon interlocuteur.

– Grégory ? Être seul ? Qu'est ce que je lui ai fait ? demandais-je en ayant la voix écorchée. J'avais dû provoquer quelque chose pour qu'il refuse de me voir. Si cela n'avait rien à voir avec moi, pourquoi se tiendrait-il loin de moi ? Nous sommes inséparables... c'est mon frère, mon jumeau, ma moitié. J'étais prête à mourir pour lui et cela depuis toujours.

– Tu ne peux pas me demander de ne pas m'inquiéter ! Ma vie est devenue un vrai merdier !! J'étais déboussolée. Pour moi, avant ça, tout allait bien... et maintenant, j'apprends que j'ai 29 ans et que ma vie est loin d'avoir évolué comme je l'ai imaginé.

– Qu'est ce qui est difficile ? demandais-je en le fixant du regard. Est-ce que cela avait toujours un rapport avec Grégory ? Ou bien venait-il changer de sujet. c'est un cauchemar murmurais-je à moi même. Je devais me souvenir... il le fallait...






Connor C. Dikson
avatar
Déchu | Rebelle -staff-
✥ Je suis : Un déchu






Message   Mar 19 Jan 2016 - 19:45
I could leave so easily, while friends are calling back to me
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Elena, Matthew, Castiel & Alice & ??


Merde ! Est-ce que je pouvais faire quelque chose de bien pour changer ?! J'essayais d'être honnête, de remplir ma promesse, même si elle ne se souvenais plus de cette dernière; mais... J'étais de moins en moins sûr du bien-fondé de cette idée. Comment je pouvais être honnête alors qu'il lui manquais cinq années au compteur ? Répondre de manière honnête à ses questions nécessiterais surement des heures et des heures de discussion et sincèrement... Je n'étais pas certain d'être celui avec qui elle devait se remémorer tout ça.

▬ Tu n'as rien fait ! Rien du tout. Disons qu'il s'en ai passé des choses en cinq ans... Mais... Ce n'est pas à moi de te les expliquer. Je pense que... je pense que tu ferais mieux d'en parler avec tes amis. Surtout qu'au sujet de Gregory, je n'en avais jamais su plus et elle non plus. Il était en silence radio depuis un bail; ne pouvant même pas être joint pour lui annoncer l'accident de sa sœur.

▬ Je suis désolé, c'est juste que... Tu disais toujours que s'il lui était arrivé quelque chose, tu l'aurais sentit. C'est ton jumeau après tout... Je ne sais pas quoi te dire d'autre... Cette phrase je l'avais pensé si fort que j'aurais presque pu la prononcer à voix haute. Je devais rester à ma place, j'avais raison; lui rappeler ses cinq années ce n'était pas à moi de le faire. Si elle finissait par se souvenir... Elle ne voudrait certainement pas être en ma présence, pas après tout ça. Alors il fallait que je sois honnête sur quelques choses encore, sur nous, rien d'autre.

▬ De te faire rattraper cinq années... Je ne devrais pas être celui qui le fait ! Je peux t'éclairer nous concernant, si tu le souhaite mais... Il vaut mieux qu'on reste... A une distance raisonnable, maintenant que je sais que tu es hors de danger. Dis-je, me raclant la gorge en espérant qu'elle éviterais certaines questions. Mais c'était égoïste ! Ne pas lui dire pourquoi et comment elle s'était retrouvée sur ce lit d'hôpital était quelque chose qui ne me ressemblait pas.

▬ C'est vrai. Un véritable cauchemar... Alice, il faut que je t'avoue quelque chose, sur nous deux. Sur... ton accident.







Alice O'Connel
avatar
Nephelim | Neutre & Bon
✥ Je suis : Une Nephelim






Message   Jeu 21 Jan 2016 - 18:16
I could leave so easily, while friends are calling back to me
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Elena, Matthew, Castiel & Alice & ??


Mes amis. Cette simple évocation me réchauffa le cœur. Elena et Matt n'allaient pas tarder à arriver... que l'on soit en 2011 ou non, notre amitié semble être restée la même. Je haussais les épaules lorsqu'il m'expliqua que je l'aurai senti si mon jumeau était décédé. Je n'en savais rien. Il est vrai que Grégory et moi étions proches, mais au point de sentir la bonne santé ou non de l'autre ? En tout cas, pour sa part, il ne devait pas avoir senti mon accident puisque il ne pointait pas le bout de son nez. Il allait avoir un sacré savon le jour où j'aurai la chance de croiser son chemin. J'espérai que ce jour n'allait pas tarder car de le savoir dans la nature, je ne sais où n'était pas pour me rassurer.

Je tiquais lorsqu'il ajouta qu'il était préférable que l'on soit à distance raisonnable. C'était quoi ce délire ? Je le fixais, sans comprendre. Il venait d'attraper la grippe, ou mieux la variole ? Qu'est ce qui était en train de lui arriver. Il est le premier sur les lieux et ensuite il me fait comprendre que moins il me voit, mieux il se porte. Voulait-il que je lui balance un urinal en pleine figure ? Car franchement, j'étais vraiment tentée de le faire. Monsieur Beau gosse était en train de faire des siennes... et franchement, ce n'était pas le moment de me compliquer la vie !

▬ Euh... bah annonce la couleur ! Tes explications passeront mieux que le fait que tu veuilles me voir le moins possible ! dis-je sur un ton plus froid. Ce n'était pas difficile pour moi, car de mon point de vu, je ne me souvenais pas d'être tombée amoureuse de lui.

▬ Je t'ai blessé ? demandais-je dans le sens brisé le cœur ? Pourquoi ne voudrait-il plus me voir sinon ? Je n'arrivais pas à suivre et toute cette histoire était en train de me créer un sérieux mal de tête.




Connor C. Dikson
avatar
Déchu | Rebelle -staff-
✥ Je suis : Un déchu






Message   Jeu 21 Jan 2016 - 18:40
I could leave so easily, while friends are calling back to me
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Elena, Matthew, Castiel & Alice & ??


Quand est-ce que les choses allaient devenir moins compliquées ? Je n'aurais peut être pas dû lancer le sujet, ou bien était-ce justement la chose à faire ? Je n'était plus sûre de ce qui avait le plus d'importance à l'heure actuelle, l'honnêteté ou la protéger ? Mais elle n'était pas fragile... Pas physiquement, je m'en était assuré. Le seul risque, c'était de lui en dire trop, trop vite, mais... Est-ce qu'elle pourrais en souffrir ? Elle ne se souvenais pas de moi et à l'heure actuelle, j'étais le seul qui souffrait de la situation dans cette chambre. Cela ne faisait qu'un peu plus de deux heures que tout ça s'était produit, l'inquiétude pour sa vie passée... Il était plus difficile de rester altruiste et de ne penser qu'a elle. Bientôt, elle aurait ses amis auprès d'elle; elle n'aurait plus besoin de moi. J'avais cela dit été peut être un peu trop sec dans mes paroles; trop évasif aussi.

▬ Je suis désolé. C'était sûrement soudain comme paroles mais... Nous deux, c'est encore trop récent. On... on as rompu il y a seulement quelques heures. Alors je sais que tu ne t'en souviens plus... Mais... Moi oui ! Je n'avais pas fini cette phrase, comme si le dire était une forme d'impolitesse. Sauf que j'aurais échangé ma place avec la sienne en une seconde si on me l'avait proposé. C'était encore une fois égoïste, car elle aurait été celle dans ma position si tel était le cas... Je m'en voulais de penser tout ça, mais je ne pouvais pas faire autrement à l'heure actuelle. Car oublier, semblait plus facile à faire que d'affronter la douleur.

▬ On s'est... tous les deux blessés. C'était d'ailleurs pour cela qu'elle se tenais dans un lit d’hôpital ! Mais ça, je ne l'avais toujours pas dit, je n'était pas sûre d'y arriver, de le dire à vois haute, si vite.

▬ Je suis venu dès que j'ai su... Je voulais être certain que tu allais bien. C'est chose faite. Alors... Autant qu'on en reste là pour le moment, que tu remplisse les blancs avec tes amis, que tu... récupère ta santé et la mémoire. Il fallait du temps, c'était tout ce dont nous avions besoin, elle comme moi. Ne pas la voir serait dur, mais pas plus que si elle était morte aujourd'hui. Ça c'était certain.

▬ Tu ne voudrais pas risquer d'avoir un autre accident...




Alice O'Connel
avatar
Nephelim | Neutre & Bon
✥ Je suis : Une Nephelim






Message   Jeu 21 Jan 2016 - 18:51
I could leave so easily, while friends are calling back to me
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Elena, Matthew, Castiel & Alice & ??


Je fis les gros yeux, enfin un truc du genre. Je ne sais pas quoi répondre à cet aveu. Nous venions de rompre, moi qui pensait que notre séparation datait d'au minimum quelques mois. Je pouvais donc entièrement comprendre son point de vu, mais savoir ça, ne m'aidait pas à aller mieux. Pourquoi avions nous rompu ? La décision venait de lui ? De moi ? Ou de nous deux ? Je n'osais pas lui poser des questions. J'avais trop peur de remuer le couteau dans la plaie un peu plus. J'étais vraiment désolée de ne pas me souvenir. Cela me rendait triste, bien que je n'en souffrais. Est-ce la nouvelle de notre séparation qui m'a fait perdre le contrôle de mon véhicule ? Étais-je triste ou en colère ? Impossible de me souvenir.

▬ Je... Connor... J'aimerai tant me souvenir... je te jure... je suis vraiment désolée... et je comprend maintenant pourquoi tu souhaites... prendre tes distances. Il était normal qu'il se protège de tout cela. Apparemment, notre rupture était loin d'être facile.

▬ J'aimerai en savoir plus... enfin pas maintenant... Je ne vais pas te faire subir ça... pas maintenant... Je suis désolée Combien de fois allais-je lui dire que je m'en voulais ? Je n'avais que ce mot là à la bouche depuis que je m'étais réveillée. Culpabilité, bonjour !

▬ Je ne compte pas avoir d'accident... je n'aime pas les hôpitaux, donc si je peux les éviter... ajoutais-je pour le rassurer, ou pour changer de sujet. Je me sentais idiote, avec mon manque de souvenir et cet homme qui demandait au moins un peu de respect pour notre histoire. Est-ce que j'étais amoureuse de lui ? De quel intensité était cet amour... en tout cas, amour ou pas, notre couple n'existait plus et cela depuis à peine quelques heures.






Connor C. Dikson
avatar
Déchu | Rebelle -staff-
✥ Je suis : Un déchu






Message   Jeu 21 Jan 2016 - 19:26
I could leave so easily, while friends are calling back to me
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Elena, Matthew, Castiel & Alice & ??


Voila qui étais dit ! J'avais peut être été maladroit dans le choix de mes mots, ou encore l'ordre et la manière dont je les avaient dit; mais elle savait et a entendre sa réaction, elle comprenait. Mais je n'avais pas dit cela pour qu'elle s'excuse, nous avions déjà trop parlé à ce sujet, trop souffert l'un et l'autre. Avoir oublié n'était pas de sa volonté, en rien sa faute et je m'en serait voulu de la blâmer pour ça, comme elle le faisait elle.

▬ Tu n'as pas a t'excuser ! Je sais que c'est compliqué et indépendant de ta volonté. Je... je tenais juste à ce que tu saches pourquoi.

Si elle avait eu sa mémoire, ma présence aurait sûrement été la dernière chose qu'elle voulait. Vu la manière dont nous nous étions quittés, dont elle était partie... Les choses étaient brisées et je n'était pas sûre qu'elle veuille encore que je réponde à sa requête si elle venais a retrouver quelques souvenirs.

▬ Merci. Plus tard oui... Le mieux était de lui laisser le temps, la chance de se souvenir par elle même. Lui ré-apprendre notre histoire, repasser par tout ça... Je n'en était pas capable.

▬ hhm... Laissais-je échapper avec un sourire timide à ce qui ressemblait à une blague.

▬ Prends soin de toi, Alice !

J'avais tourné les talons aussitôt et quittait la chambre pour trouver la porte de placard ou me réfugier pour me téléporter sans être vu. Je ne voulais risquer de rencontrer personne, surtout pas Elena et Matthew. Croiser ses amis, devoir donner d'autres explications aurait atteins des sommets. Je devais partir, maintenant. C'était ce qu'il y avait de mieux, pour moi du moins...





Elena D. Hamilton
avatar
Humain | Résistant -staff-
✥ Je suis : Humaine

✥ Membre investi :
  • Parrain/Marraine






Message   Ven 12 Fév 2016 - 17:02
I could leave so easily, while friends are calling back to me
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Elena, Matthew & Alice & ??


Il y avait des coups de fils qu'on détestait recevoir, mais dans mon cas... Malheureusement c'était les plus courant. La résistance prenait de plus en plus de risques et de tels appels devenaient presque la routine. Mais là, il s'agissait d'Alice. Mon cœur avait menacé de bondir de ma poitrine quand ils avaient prononcé son nom combiné à accident et... Après ça je dois avoué que j'avais juste raccroché et prévenu Matt pour qu'on fonce à l’hôpital.

Nous n'avions pas traîné, nous avions veillé à ce que les jumeaux soient gardés et avions filé aussitôt, tellement que j'en avait oublié la moitié. S'ils m'avaient appelée moi, ils n'avaient probablement pas appelé qui que se soit d'autre. J'avais donc appelé Connor et Vanessa alors que je m'installait dans la voiture. J'avais le numéro de l'un pour joindre Alice en cas de force majeur et aurait aimé ne jamais devoir l'utiliser et Vanessa.... devait être mise au courant, quoi qu'il arrive.

La conversation avait été très courte, avec le déchu et j'avais eu le répondeur de Vanessa. Je ne m'était pas trop étendue, en fait, j'avais été brève pour ne pas trop en dire et l'inquiéter sans savoir exactement ce qu'il en était. Mais je doutais que mon message soit très efficace pour le coup; car je n'était pas du tout rassurée. En fait... alors que je jetais un œil à Matt au volant, je réalisait à quel point j'étais effrayée. Alice était ma meilleure amie, ma plus vieille amie aussi. Après la mort de Cassie dont j'évitais de parler... Perdre un autre de mes amis, elle... Non, hors de question ! Pas comme ça ! Un accident de la route ? Sérieusement ? Elle fréquentait un ange déchu, elle avait des affaires non réglés avec Lucifer et c'était ça qui lui tombait dessus ?

J'avais fait silence, laissant Matt se concentrer sur la route pendant un moment, mais coincés dans le trafic comme nous l'étions, j'avais de plus en plus de mal à rester stoïque. Je lui lançais un nouveau regard et soufflais presque malgré moi.

▬ Je ne peux pas la perdre... Si jamais... Je savais que c'était le cas pour lui aussi. Et c'était bien ce qui était le plus douloureux. Car comment étais-je censé le rassurer ou lui me rassurer quand on devait être dans le même état ? J'espérais juste qu'il soit plus fort que moi sur ce coup là, car j'étais tout sauf un roc.

▬ Mon Dieu... Pourquoi faut-il que Los Angeles soit aussi bondé à cette heure... Je ne tenais plus en place sur mon siège, voyant le temps défiler et les voitures rester presque immobiles. La seule chose qui me rassurait un peu, c'était ce qu'avait dit Connor, qu'il y allait dans la seconde. Venant d'un ancien ange... on pouvait penser que c'était plus qu'une image. Il devait y être ! Oui... Alice n'était pas seule et tout irai bien... Voila tout ce que je pouvait penser pour ne pas paniquer d'avantage.

Heureusement à force de temps, le trafic semblait se fluidifier et je retrouvait quelque peu du calme. Plus le temps passait et plus j'avais peur que nous arrivions trop tard. Nous avions mis combien de temps ? Plus de quarante cinq minutes... Beaucoup de choses pouvaient se passer en autant de temps. Mais alors que Matt garait la voiture sur le parking de l'hôpital, tout ça tentait de s'effacer quelque peu. Je soufflais, me disant que j'en saurait plus très vite, Matt surtout et je m'approchait de lui pour me saisir de sa main alors que l'on avançait vers le bâtiment des urgences.

Arrivés sur place Matt avait été accueilli par une infirmière étonnée de le voir et nous avions rapidement expliqué la raison de notre visite. Alors que j'attendais qu'on nous donne le numéro de la chambre, Matt lui, avait déjà demandé le dossier médical d'Alice que l'infirmière cherchait en même temps.

▬ Elle est chambre 125, dans les soins intensifs. Voila pour vous docteur.

Elle avait été très serviable et je l'avais remerciait d'un sourire timide et anxieux alors qu'on avançait pour monter à l'étage. Soins intensifs... ça ne pouvait pas être bon et j'avais peur de demander à Matt ce que disait le dossier qu'il avait dans les mains.

Je le laissait lire et étudier le tout, mais mon cœur s'était de nouveau emballé, s’accélérant à mesure que nous approchions de la chambre. Je tapais, soufflant un dernier coup avant de regarder mon mari dans les yeux, cherchant à garder une contenance.

Je cru entendre une réponse alors j'ouvrai la porte et avançais avec un léger sourire en voyant mon amie éveillée dans son lit.

▬ Hey... Comment ça va ? Tu... as l'air... Bien ? Elle avait l'air bien ! Pourtant le regard de Matt avait été sombre sur le dossier et vu l'endroit ou nous nous trouvions...

▬ Attends... Ou est Connor ? Il devrait déjà être là avec le temps que ça nous as pris.



Matthew A. Hamilton
avatar
Humain | Possédé
✥ Je suis : humain

✥ Membre investi :
  • Parrain/Marraine
  • Pubeur






Message   Dim 8 Mai 2016 - 22:34
I could leave so easily, while friends are calling back to me
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Elena, Matthew & Alice & ??

Sur le coup, j'avais eu l'impression que le monde s'écroulait autours de moi. Comme un vertige alors qu'Elena me disait qu'Alice avait eu un accident de voiture, qu'il fallait aller à l'hôpital. Je me resaississais rapidement. Alice n'était pas seulement ma meilleure amie. Elle était aussi celle d'Elena, sa plus vieille amie après Cassie. Ce n'était vraiment pas le moment de perdre Alice alors que le décès de Cassie était encore frais dans nos mémoires, dans sa mémoire. Je ne pouvais pas me laisser aller à la tristesse dans un moment pareil. Ma femme avait besoin que je sois fort pour elle. Du moins en apparence. Après s'être assuré que les jumeaux étaient entre de bonnes mains, je pris les clés de la voiture pour conduire. Elena restait silencieuse et je ne tenais pas à parler. Pas encore. J'avais la gorge nouée par le stress et la peur. La peur de perdre une amie très chère. Malheureusement, il fallait croire que la cité des Anges n'était pas pressée à ce qu'on retrouve notre amie.

-Tu ne la perdras pas, Elena. Ca va aller,
dis-je d'un ton rassurant en serrant doucement sa main dans la mienne pour y déposer un léger baiser.

Je n'étais pas sur d'y croire moi-même à ce que je disais. La peur me paralysait autant qu'elle paralysait la femme que j'aimais. Et attendre dans cette voiture sans pouvoir rien faire me rendait impuissant. La seule chose que je pouvais faire était de rassurer Elena comme je le pouvais en attendant que la circulation se fluidifie.

Après des minutes interminables d'attente, la circulation repartie et on pu arriver à l'hôpital. Inutile de préciser que ce fut un des moments le plus long de ma vie. Hors l'accouchement de ma femme et ma séquestration. Je garais la voiture sur le parking et nous nous dirigeâmes vers les urgences. Arrivés sur place, l'infirmière nous indiqua la chambre et me donna le dossier médical d'Alice. J'avais peur de le lire. Rien qu'en disant que notre amie était dans les soins intensifs, un sombre pressentiment s'emparait de moi. Je lisais le dossier en marchant et ce que je lisais me réconforter et m'attrister en même temps. Le pronostic vital n'était pas engagé mais elle avait perdu la mémoire. Cinq ans étaient partis en fumée. Elle devait être complètement désorientée surtout que Connor avait du arriver il y a quelque temps déjà. Le regard sombre, j'allais prévenir Elena de son état quand elle rentra dans la chambre. Je soufflais un bon coup et la suivait. Elle avait une bonne mine pour quelqu'un qui venait d'avoir un accident.

-Elena...
intervins-je en fronçant des sourcils et un signe négatif de la tête.

J'espérais qu'elle comprendrait que ce n'était pas le moment de parler de Connor. D'après mes calculs elle devait se souvenir de nous mais pas de lui. Il devait être complètement perdu.

-Comment te sens-tu Alice ? C'est bon de revoir ton visage ! Dis-je en la prenant doucement dans mes bras.

Ma meilleure amie était sauve et semblait en bonne santé à part ce léger trou noir de cinq ans. Comment lui dire qu'elle était en couple avec un ange déchu ? Il allait falloir que j'appelle Connor ensuite.



Alice O'Connel
avatar
Nephelim | Neutre & Bon
✥ Je suis : Une Nephelim






Message   Dim 12 Juin 2016 - 11:08
I could leave so easily, while friends are calling back to me
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Elena, Matthew, Castiel & Alice & ??


Je me retrouvais seule, dans cette chambre d’hôpital, avec mes angoisses et mes questions. J’espérai que Connor ne se trompait pas et que mes amis n’allaient pas tarder à arriver. J’étais perdue, frustrée et triste. Les médecins me regardaient comme si je descendais de la planète mars. Il y avait tout simplement eu une erreur de dossier. Les miracles n’existaient pas, je ne pouvais pas passer d’un état critique à une simple amnésie. Je me sentais bien, pas très fraiche, mais en bonne santé… si ce n’est ce trou noir dans mes souvenirs. Je fermais les yeux, un peu fatiguée tout de même. Cela faisait beaucoup de chose à encaisser en quelques heures. J’ouvrais les yeux en entendant la voix d’Elena. Mon visage s’illumina en voyant arriver mes deux amis. Enfin, deux visages familiers, réconfortants et aimants. Je tiquais lorsqu’elle me parla de Connor. Je ne savais pas trop quoi lui répondre à son sujet.

– Il vient de partir. répondis-je simplement ne voulant pas entrer dans les détails. Je ne maitrisais pas ce qui venait de se passer. Connor, mon ex petit ami de quelques heures…. Mignon mais torturé à souhait… à croire que j’aime toujours les relations compliquées et sans avenir.
Je savourais l’étreinte de mon meilleur ami. C’est de ça que j’avais besoin, de soutien, de réconfort et non d’examens médicaux.

– Curieusement. Ça va… de revoir mon visage ? Cela fait à peine quelques heures que je suis là. répondis-je en lançant un regard interrogatif. Avais-je snobé mes amis ? Est-ce qu’il voulait dire que cela faisait un moment que nous nous n’étions pas vus ? Quelle personne étais-je devenue au juste ? Mon frère est apparemment trop occupé pour venir me voir… et maintenant, j’ai l’impression que cela fait un moment que Matt ne m’a pas vu. J’espérai que je m’inquiétais pour rien et que cette phrase était sortie parce qu’il avait eu peur pour moi.

– Matt, tes collègues me prennent pour une aliène ! Le pronostic vital était engagé apparemment… mais miracle…. S’ils me font encore des examens je vais me bouffer les cheveux ! Ils se sont justes trompés de dossier… La vierge n’a rien à voir là-dedans. dis-je sur le ton de l’humour en essayant de détendre l’atmosphère.

Mon regard alla de Elena à Matt puis inversement. Cela faisait vraiment du bien de les voir et surtout de savoir qu’eux faisaient encore partis de ma vie.




Elena D. Hamilton
avatar
Humain | Résistant -staff-
✥ Je suis : Humaine

✥ Membre investi :
  • Parrain/Marraine






Message   Dim 12 Juin 2016 - 17:09
I could leave so easily, while friends are calling back to me
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Elena, Matthew & Alice & ??


Je m'étais accrochée à la promesse de Matthew, comme si le fait qu'il dise que je ne la perdrais pas empêchait complètement cette possibilité. Et lorsque nous étions entrés dans la chambre, la voyant éveillée et apparemment bien, j'étais soulagée et remerciait le ciel et Matt aussi, mentalement.

J'avais naturellement demandé à Alice ou étais passé son petit ami, qu'on avait appelé avant de nous retrouver coincés dans les bouchons. Mais à la réaction de Matt... Quoi ? Qu'est-ce qui clochais ? Il avait ce regard qui voulait dire qu'un truc n'allait pas. J'ignorais quoi clairement et je n'insistait pas, même quand Alice répondait que Connor venait de partir. J'étais surprise pourtant mais... Matt avait son dossier entre les mains et quelque chose l'avait fait réagir ainsi, alors, autant suivre le signe de la tête qu'il m'avait fait.

Il l'avait prise dans ses bras en lui disant à quel point c'était bon de la revoir et je souriais, pensant à quel point ça l'était, surtout après cette frayeur. Alice semblais surprise par la réaction de Matt, mais je n'étais pas sûre du pourquoi, vu qu'ils ne s'étaient pas vus depuis un bail.

▬ Ahah... Tu sais ils ne sont pas habitués à tout ça ici... J'avais commencé, tout en me repassant les mots d'Alice en tête. Elle avait dit que Connor était passé, elle avait parlé de miracle, de choses... qu'elle ne semblait pas croire, mais pourquoi ? Elle savait ces choses ? Je me tournais vers Matt en quête de réponse et m'approchait machinalement pour lui prendre la main. Mon mari était sûrement la chose qui m'apportait le plus de réconfort, toujours.

▬ Qu'est-ce qui se passe ? Demandais-je finalement à Matt, ne tenant plus. Je regardais de nouveau Alice et ajoutais à son attention:

▬ Tu vas bien, tu es certaine ?




Matthew A. Hamilton
avatar
Humain | Possédé
✥ Je suis : humain

✥ Membre investi :
  • Parrain/Marraine
  • Pubeur






Message   Dim 26 Juin 2016 - 22:22
I could leave so easily, while friends are calling back to me
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Elena, Matthew & Alice & ??

Je ne savais pas à quoi je m'attendais quand j'étais entré dans la chambre mais je ne m'attendais pas à voir Alice aussi bien. Elle avait eu un accident de voiture et d'après le dossier, c'était un miracle qu'elle se soit réveillé juste avec une perte de la mémoire. Et pourtant, elle était là, fatiguée mais souriante. C'était un réel soulagement de la voir ainsi même si je n'arrêtais pas de me demander pourquoi Connor était parti. D'accord, ça devait être troublant de voir la femme qu'il aime ne pas le reconnaître, mais quand même...

-Nous avons eu tellement peur pour toi...


Je pouvais dire que j'étais soulagé dans un sens. Physiquement en tout cas, elle était bien parmi nous. Pour le moment c'était l'essentiel. Nous aurons largement le temps de nous inquiéter de son amnésie. Amnésie dont je devrais informer Elena peut-être. Elle comprendrait peut-être pourquoi Alice avait semblé surprise, comme si on s'était quitté la veille. C'était presque le cas. Mais presque, avec sa vie de couple, ses soucis familiaux, et ma propre vie de famille, ce n'était pas facile de se voir souvent. Et à présent, je regrettais de ne pas avoir été plus là ces derniers temps.

-Hum, fis-je en me raclant la gorge. En fait... euh ... Il y a eu quand même une séquelle due à l'accident...

Comment dire à ma femme que sa meilleure amie avait perdue cinq ans de sa vie. Ca voulait dire qu'elle ne savait pas qu'on était marié, qu'on avait deux merveilleux bébés. Bref qu'on avait tout pour être heureux. A un détail près. Mon kidnapping par les démons pour l'obliger à sortir de sa cachette. Elle se cachait, parce qu'elle était une néphélim et que les démons leur couraient après pour le compte de leur enfoiré de chef, Lucifer. J'avais bien failli y laisser la peau et ma main s'en souvenait encore. Machinalement, je serrais plus fort la main d'Elena pour ne pas céder à la panique.

-Alice a perdu cinq ans de sa vie... Et ils ne savent pas si c'est définitif ou si ça va revenir avec le temps... Mais l'essentiel c'est qu'elle aille bien !


Je me gardais bien d'ajouter que c'était un miracle. Alice l'avait mentionné tout à l'heure, pas besoin d'en rajouter une couche. Elena avait déjà de quoi s'inquiéter. Pas besoin de lui confirmer qu'en fait son amie n'aurait pas du être là à discuter avec nous. D'un point de vue médical. C'était impossible. Un fait incompréhensible, mais bon... étant donné qu'elle avait un régime alimentaire particulier, on pouvait s'attendre à tout.

-Euh d'ailleurs, on est marié à présent ! Et tu étais bien là.

Je tenais à le préciser. Parce que même si nous ne voyons plus très souvent, contrairement au passé, nous partageons toujours les moments cruciaux de notre vie.

-Tu étais resplendissante... Tu respirais le bonheur avec...
Je m'interrompais avant de mentionner Connor. Je ne savais pas si c'était le bon moment d'en parler, mais bon tant pis, je me jetais à l'eau. Avec Connor.... finis-je avec un sourire gêné. Hum, mais je suppose qu'il a déjà du tout te raconter avant qu'il s'éclipse.




Contenu sponsorisé





Message   
 

I could leave so easily, while friends are calling back to me

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-