I could leave so easily, while friends are calling back to me


 :: city of angels :: C.M. Hosp. Center :: Aile sud :: Urgences
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
avatar
Alice O'Connel
✥ Je suis : Une Nephelim
Nephelim | Neutre & Bon



Message   Lun 25 Juil 2016 - 9:07
I could leave so easily, while friends are calling back to me
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Elena, Matthew, Castiel & Alice & ??


Enfin des visages familiers ! Je me sentais beaucoup mieux depuis qu’ils étaient entrés dans la chambre. J’avais moins envie de paniquer, ou de partir en courant loin de cet hôpital. La situation restait inchangée, mais, mes deux meilleurs amis étaient là. N’était-ce pas le principal ? Seule ombre au tableau, l’absence de Grégory. Cela me rongeait de l’intérieur de ne pas savoir où il se trouve. S’il était présent, ma famille serait enfin complète. Elena, Matt, Greg’, trois personnes qui me procurent du bonheur. Je sortis de mes pensées, en fixant bêtement Elena se rapprochait de Matt, pour enfin lui prendre la main. Mon regard s’arrondit de surprise, avant qu’un sourire lumineux ne se dessine sur mes lèvres. Matt m’expliqua la situation avant que je puisse les affubler de question. C’est pas vrai ???!!! dis-je en oubliant complètement l’endroit où je me trouvais. J’étais surexcitée d’apprendre cette nouvelle et si heureuse pour eux.

– Vous êtes trop mignons ! ajoutais-je comme s’il venait de m’annoncer qu’ils venaient de se mettre en couple. S’ils étaient mariés, leur relation ne devait pas dater de quelques semaines. Il faudra que vous me montriez les photos ! J’espère que je ne ressemblais pas à une pintade dans une robe à froufrou ! Je n’essayais pas de détendre l’atmosphère ou d’éviter le sujet de mon amnésie. J’étais tout simplement bien, et enchantée d’apprendre enfin une bonne nouvelle.

Mon regard s’assombrit un peu lorsque Matthew parla de Connor, en précisant que je semblais heureuse avec… - Je ne sais pas grand-chose. Connor me paraît torturé… ce qui n’est pas étonnant vu que j’aime ce type d’homme… enfin apparemment. Il faudrait vraiment que je tombe sur quelqu’un de psychologiquement normal…. Bref, il m’a juste dit que nous avions rompu... et a préféré partir vu que vous étiez sur la route… Ma réponse était aussi en pagaille que mon esprit.

– C’est récent notre rupture… ça date d’aujourd’hui… je crois. Cette amnésie n’a pas que des mauvais côtés, cela m’évitera de m’empiffrer Ben & Jerry's Cookie…. glissais-je en me disant qu’il était beaucoup plus agréable de parler de leur mariage que de ma rupture dont je ne me souvenais pas.

– Rassurez moi…. Elena, Matt… vous savez où est Grégory ? Connor m’avait dit certaines choses, mais il était toujours bon d’espérer.




avatar
Elena D. Hamilton
✥ Je suis : Humaine
✥ Membre investi :
  • Parrain/Marraine

Humain | Résistant -staff-



Message   Lun 25 Juil 2016 - 15:21
I could leave so easily, while friends are calling back to me
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Elena, Matthew & Alice & ??


Les mots de Matt résumaient bien la chose. Même si c'était un léger euphémisme encore. Peur... J'étais terrorisée oui ! J'avais perdu beaucoup de monde ces dernières années, récemment encore. Bien trop et si j'avais su compartimenter et souffrir en silence ou tout comme, à cause de ce que je faisait et de ce que je devais être pour la résistance... Alice... c'était la personne que je connaissait depuis le plus longtemps dans ma vie. C'était ma meilleure amie, mon roc. Et même si j'avais une famille, Matt que j'aimais plus que tout au monde, les enfants qui étaient ma raison de vivre... Alice était toujours ma famille, celle qui était là depuis le début, depuis toujours. La possibilité de la perdre ne m'avait pas fait peur, j'avais paniqué. Heureusement, Matt avait su garder la tête plus froide, pour moi.

Le résultat était tel, que quand Matt parlait de séquelles, je m'imaginais le pire et retombait presque dans cet état de panique d'un peu plus tôt.

▬ Quoi ? Qu'est-ce que... Elle va bien ? Elle... J'aurais du être soulagée en entendant que sa vie n'était pas en danger. Mais savoir qu'elle avait perdu autant en si peu de temps... Je ne pouvait pas penser ainsi, pas du tout.

▬ Oui, c'est... l'essentiel. Je m'était contentée de répéter les mots de Matt, parce que je n'avais su quoi dire d'autre. Elle avait perdu tant de choses, tant de... Mince, alors elle ne se souvenait pas de Matt et moi, de notre mariage, de nos enfants, du fait qu'elle était marraine, ou de... Connor ? C'était peut être pour ça qu'il était partit avant que nous n'arrivions ?

Après lui avoir annoncé que nous étions mariés, Matt avait ajouté une petite précision et parlé d'une autre chose qui nous intriguaient apparemment tous les deux. Nous aurions pensés qu'il serait resté, auprès d'elle, malgré tout, non ? Matt l'aurait fait pour moi, j'en était persuadée, ce même si j'avais oublié jusqu’à son nom. Au vu de ce que mon mari avait dit, il était aussi perplexe que moi sur le départ du déchu que nous n'avions ni vu, ni l'un ni l'autre. Peut être qu'Alice pourrait nous éclairer sur la chose, ou bien... peut être qu'elle était trop perdue pour ça.

Pourtant elle semblait aller bien ! Du moins quand il s'agissait de la première information. C'était comme si elle réagissait pour la première fois à l'annonce. Elle était tout aussi excitée, si ce n'était plus. Ce qui était étrange, mais agréable aussi. Car elle semblait heureuse malgré l'endroit ou on se trouvait.

▬ Non tu étais magnifique ! Une robe violette qui g t’aillais à ravir. répondis-je simplement, ne sachant pas quoi dire de plus. Nous avions déjà eu cette conversation. L'annonce du mariage, sa présence en tant que demoiselle d'honneur... Rien n'était nouveau pour moi et il me fallait un peu de temps pour savoir comment procéder.

Nous en venions à Connor de toute façon et l'idée du mariage semblait loin derrière, du moins pour moi qui voulait comprendre. Et j'avais une réponse, une qui m'avait déplu dès que je l'avait entendu. Ils avaient rompus et elle se retrouvait la le soir même ?

▬ Le bon vieux cliché... Soufflais-je avec un sourire concernant les glaces. J'essayais de trouver des phrases réconfortantes mais... qu'est-ce qui l'était quand on était amnésique comme elle l'était ? Je pouvait lui dire désolée, mais elle ne l'était peut être même pas elle. J'avais l'impression d'être freinée dans mon rôle, à tord, certes, mais... Je n'était pas sûre de quoi lui dire après tout ça. J'étais peut être encore sous le choc de toutes ces informations ? Alors qu'est-ce que c'était pour elle ?! Je me reprenait en main, ou essayait et allait ajouter quelque chose de plus gentil et rassurant quand elle nous interrogeaient au sujet de son frère.

▬ Je... je suis désolée, non. Aux dernières nouvelles qu'il t'a donné, il allait bien. Mais... il n'était pas là, pas récemment en tout cas. Tu ne m'as rien dit à son sujet. Et toi chéri ?




avatar
Matthew A. Hamilton
✥ Je suis : humain
✥ Membre investi :
  • Pubeur

Humain | Possédé



Message   Dim 7 Aoû 2016 - 0:31
I could leave so easily, while friends are calling back to me
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Elena, Matthew & Alice & ??

Je ne savais pas quoi penser de ce qu'elle venait de nous dire. Elle nous racontait qu'elle et Connor s'étaient séparé aujourd'hui. C'était une étrange coïncidence avec l'accident. Ca ne pouvait quand même pas à cause de ça... De toute façon, ça ne servait à rien de spéculer. Elle ne s'en souvenait pas et ce n'était peut-être pas plus mal comme ça. Mais même sans ça, je me demandais pourquoi il n'était pas resté. Aux dernières nouvelles, ils s'aimaient ces deux là. De toute évidence, Elena semblait perplexe aussi. Puis vint le moment désagréable, encore plus désagréable que la séparation d'Alice, ou elle nous demanda si on avait des nouvelles de son frère.

-Aucune nouvelle. Tu sais, Alice, ton frère passe son temps à s'éclipser. Il donne rarement de ses nouvelles.

J'omettais de préciser qu'il fuyait Los Angeles plutôt qu'il s'éclipsait. Les néphélims étaient recherchés par les démons et les deux jumeaux ne faisaient pas exception à la règle. Sauf que si ma mémoire était bonne, il y a cinq ans, elle n'était pas encore une néphélim. Je croisais les doigts pour que sa faim sanguine se présente le plus tard possible. Depuis son réveil, elle avait déjà dû encaisser une amnésie, un petit copain qui était son ex depuis quelques heures et le mariage de ses deux amis. Je me voyais mal lui expliquer maintenant qu'elle avait un régime alimentaire particuliers. Ce n'était pas franchement un sujet de conversation assez facile à aborder : au fait je t'ai pas dit mais tu bois le sang, oui comme les vampires, mais en moins glamour et mystérieux.

-Mais je suis sur qu'il va très bien. Tu connais le proverbe : pas de nouvelles, bonnes nouvelles !

Oui c'était vraiment pourri comme intervention. A ce niveau-là, j'aurais aussi pu me taire, ça aurait tout aussi bien, même si ça se prêtait bien au contexte actuel. On le saurait s'il avait des soucis. J'essayais de me rassurer ainsi et de rassurer Alice par la même occasion. Avec cet accident, elle avait déjà bien de soucis comme ça.

-Si on a des nouvelles, nous te préviendrons ! Les médecins t'ont dit combien de jours ils comptaient te garder ? Demandais-je, histoire de changer de sujet. A priori, vu le choc qu'elle a eu, je parierais sur quelques jours pour surveiller tout ça.

A ce moment-là, mon téléphone se mit à vibrer. C'était un message pas important. Mon regard s'arrêta sur mon fond d'écran : ma femme tenant les jumeaux dans ses bras. Je mourais s'il leur arriver malheur. Je réalisais à ce moment-là que nous n'avions pas parler de la naissance des enfants à Alice.

-J'ai quelque chose à te montrer. Je crois que ça sera plus parlant que des mots, déclarais-je tout en tendant le téléphone vers Alice pour qu'elle voit l'image d'elle-même.

Ces petits bouts de choux représentaient bien à eux seul un message d'espoir dans les rangs des humains qui savaient que l'humanité risquait tout depuis quelques années. Depuis que Lucifer avait décidé de déclencher l'Apocalypse pour être exact. La bataille faisait rage mais pourtant nous avions de beaux bébés en parfaite santé qui aiguaillaient nos journées.

-Il faudra que tu les rencontres un de ses jours !

Ca faisait bizarre de dire ça, elle les avait déjà vu et pris dans ses bras. Je revoyais encore la scène dans le salon quand elle avait pris un des bébés contre elle. On aurait dit qu'elle avait un précieux trésor entre les mains et c'était plus ou moins vrai. Pourtant je décidais de ne pas trop lui parler de ce souvenir. Ca ne ferait que la frustrer un peu plus. Avec un peu de chance, son amnésie va finir par passer et elle se souviendra de tout d'ici peu.


avatar
Alice O'Connel
✥ Je suis : Une Nephelim
Nephelim | Neutre & Bon



Message   Jeu 18 Aoû 2016 - 12:12
I could leave so easily, while friends are calling back to me
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Elena, Matthew, Castiel & Alice & ??


Cela me faisait un bien fou de voir des visages connus. Néanmoins, le problème n'était pas réglé pour autant. Une chose à la fois, j'aspirai déjà sortir de cet hôpital. Le reste viendrait ensuite. Il me fallait être patiente. Je devais déjà remercier ma bonne étoile d'être en vie. J'étais trop jeune pour mourir, j'avais encore des choses à faire sur cette terre. Je devrais vraiment faire plus attention à l'avenir. Ce genre d'expérience nous rappel qu'il suffit de peu pour que tout bascule. Je souhaitais en savoir plus au sujet de Grégory, mais je préférai m'abstenir. Cette journée était assez riche en émotion. De plus, si Elena ou Matt en savaient plus, il me l'aurait dit. Vu que ce n'était pas le cas, autant reporter certaines questions à un autre jour.

– Oui. Il est vrai que Grégory a toujours un tempérament aventurier. Il ne tenait pas en place, avait besoin d'aventure... mais malheureusement avait également l'art et la manière de se foutre dans les emmerdes. J'espérai le revoir bientôt, surtout que j'avais cruellement besoin de lui. Je m'efforçais à sourire pour les rassurer. Je n'avais pas envie qu'ils s'inquiètent pour moi. J'avais déjà dû leur causer une grande frayeur.

– Oh non. Je n'en sais pas plus. J'espère le plus vite possible comme tu imagines. Je n'ai pas oublié que je n'aimais pas les hôpitaux ! répondis-je heureuse de changer de sujet de conversation. Je doutais que les médecins me gardent longtemps. Je n'avais rien de grave, mis à part ce problème de mémoire.

Mon attention se porta ensuite sur la photo que me montrait Matt. Mon sourire s'élargit, je m'installais de manière à pouvoir attraper le téléphone pour admirer la photo. Deux petits angelots... si je m'attendais à ça ! J'étais heureuse de découvrir cela. Le mariage, puis deux adorables enfants.

– Ils sont trop mignons ! Comment ils s'appellent ? Matt, tu es sûre d'être le père ? Ils sont bien trop beaux... tu devrais faire un test ! dis-je avant d'éclater de rire, taquine. Ils ont quel âge ?

avatar
Elena D. Hamilton
✥ Je suis : Humaine
✥ Membre investi :
  • Parrain/Marraine

Humain | Résistant -staff-



Message   Ven 19 Aoû 2016 - 16:22
I could leave so easily, while friends are calling back to me
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Elena, Matthew & Alice & ??


Matt et moi n'avions pas de bonnes nouvelles à lui donner concernant Gregory. Pas qu'il aille mal, aux dernières nouvelles ça allait. Mais... Il n'était pas du genre à donner signe de vie régulièrement pour éviter à Alice de s'inquiéter un peu trop. Il n'avait jamais été comme ça, malheureusement. Il avait probablement ses propres soucis, une vie remplie... Et ça n'avait pas changé quand ils étaient devenus nephelims... Nephelims ! Mieux valait passer ça sous silence, le choc d'autant de nouvelles vu son état était préoccupant. Surtout que Gregory... sa sœur était à l’hôpital, suite à un grave accident et c'était nous que les médecins avaient appelé. Je n'étais pas sûre, est-ce que quelqu'un avait essayé de l'appeler au moins ? Je n'avais pas demandé quand j'avais reçu le coup de fil. J'avais appelé Connor, sans savoir pour lui et Alice. Autre chose qui n'était pas la meilleur des nouvelles vu son état; puis nous étions venus, bien que bloqués dans les bouchons.

▬ Oui, c'est ce qu'on dit ! Surtout que Matt a raison, quand il a eu des ennuis, tu l'as toujours su. Alors ne t'en fais pas va. Fis-je en guise de soutiens pour mon mari, mais aussi mon amie qui ne devais pas s'inquiéter plus que de raison. Si elle avait déjà oublié une partie de sa vie, ajouter des soucis n'aiderait pas !

Matt avait enchainé en lui assurant qu'on la préviendrait à la moindre nouvelle et ensuite, il s'était renseigné sur son état, ou plutôt le temps que les médecins comptaient la garder ici.

Alice avait confirmé nos paroles sur Gregory et son tempérament aventurier comme elle disait puis répondu à Matt pour sa sortie. Néanmoins elle n'en savait pas plus que nous apparemment. Il faut dire que l'accident s'était produit il y a peu de temps et les médecins ne devaient pas arriver à expliquer tout ce qu'il en était... Comme sa guérison qui semblait miraculeuse, hormis sa mémoire.

▬ Personne n'oublie jamais ça ! Mais attention, rappel toi que tu parles à un médecin. Ricanais-je en réponse la la boutade d'Alice, en la regardant elle, puis Matt, chacun leur tour.

Le vibreur du telephone de Matt attira son attention et nous avions eu vite fait de changer de sujet, pour un plus joyeux cela dit, ce qui n'était pas une mauvaise idée. Je regardait Matt lui montrer la photo et souriais face à ses réactions.

▬ Ahah, ne t'en fais pas, j'en suis sûre et certaine moi ! Fis-je à Alice face à sa blague avant de prendre le temps de répondre à ses autres questions:

▬ Ils s'appellent Jaymee et Chris, ils viennent d'avoir un an. Tu es d'ailleurs la marraine de l'un d'eux ! Jaymee. Ajoutais-je tout sourire, réalisant que ça pouvait la déranger de ne pas s'en souvenir, je voulais tout de même qu'elle sache les bonnes choses.

▬ On pourrais les amener ici, si tu dois rester un peu... Non Matt ?




avatar
Matthew A. Hamilton
✥ Je suis : humain
✥ Membre investi :
  • Pubeur

Humain | Possédé



Message   Dim 21 Aoû 2016 - 23:19
I could leave so easily, while friends are calling back to me
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Elena, Matthew & Alice & ??

Je pourrais passer mes heures à regarder mes enfants dormir. Littéralement. J'aime voir leur petite frimousse innocente. A chaque fois, je me demande comment sera le monde quand ils seront en âge de comprendre quelque chose. J'avais peur pour eux. Peur que Lucifer gagne et que nous finissions tous en poussière mais quand je les regardais, je me disais que tant que l'espoir survivrait, Lucifer ne pourrait pas tous nous exterminer. Parce que j'avais l'espoir que mes enfants grandissent dans un monde meilleur, dans un monde ou leur mère n'est pas obligée d'aller tailler du démon après leur avoir donné le petit déjeuner. Dans un sens, j'enviais Alice quand je lui présentais nos enfants. Elle ne savait plus rien de tout ce qui se tramait et elle ne pouvait que ce réjouir de tout ça. Elle n'avait pas à s'inquiéter qu'il leur arrive malheur. Jaymee et Chris, mes anges.

-Haha très drôle ! Merci, merci ! Ton humour n'as pas changé, c'est rassurant !
Répliquais-je en riant à sa blague.

Cela permettait de détendre l'atmosphère un peu étrange. C'était une situation étrange, en plus du fait qu'Alice était amnésique, il y avait beaucoup de points que nous devions laisser dans l'ombre. Ca serait trop dur à encaisser sinon.

-Oui, Jaymee t'adore en plus ! Regarde !

Je voulais qu'elle sache qu'elle faisait toujours parti de notre vie, même si entre tout, nous nous voyons peu souvent. Elle et sa vie avec Connor, enfin ancienne vie. Ca me semblait si irréel qu'ils se soient séparés. Ils étaient si bien ensemble, je m'en voulais presque de pas avoir pu être là pour Alice quand son couple battait de l'aile. Enfin, au moins, pour le moment, elle n'avait pas à se remettre de cette rupture, pensais-je en cherchant une photo d'elle avec Jaymee. Une sans Connor si possible, ça serait mieux, déjà que c'était un peu bizarre de lui montrer la vie dont elle ne se souvenait pas. Je lui tendais encore le téléphone pour qu'elle regarde alors qu'Elena émettait l'hypothèse qu'on pourrait les amener ici. Ca ne pourrait que faire le plus grand bien à Alice

-Oui, pourquoi pas ! Ils seront contents de la voir !

En réalité, j'espérais qu'elle n'aurait pas à rester à l'hôpital trop longtemps. Dans ce cas, ça voudrait dire qu'elle était en bonne santé physique et il faudra juste du temps pour que ses souvenirs reviennent à la surface. Les médecins ne savaient pas combien de temps ça prendrait et honnêtement en temps que médecin aussi, je savais très bien qu'on ne pouvait pas se permettre de donner des faux espoirs aux patients. Le cerveau humain était si complexe qu'on ne pouvait vraiment prédire comment il allait réagir, surtout dans son cas, puisqu'elle semblait aller bien.

-D'ailleurs, je crois qu'il y a une autre avec les deux ! Quoique tu me diras, tu en as vu un, tu as vu l'autre. Ils se ressemblent comme deux gouttes d'eau même s'ils ne sont pas du même sexe !

A un an, ce n'était flagrant, à moins de faire leur toilette. Je remontrais une photo d'Alice avec eux. Elle avait le visage resplendissant de bonheur. Des études étaient en cours pour montrer qu'une femme en présence d'enfants produisait plus d'hormones. La c'était clair et net qu'elle semblait vraiment heureuse d'avoir ses bouts de choux dans les bras.

Soudain le téléphone se mit à vibrer. Je décrochais et tombais sur la baby-sitter complètement désemparer. Ça faisait trente minutes qu'un des jumeau avait une grosse fièvre et avait vomit plusieurs. Je lui disais qu'on allait bientôt arriver et me tourner vers Elena.

-Elena, il faut y aller, le petit est malade, la nounou est paniquée au possible.

Je me tournais vers mon amie :

-Alice, je suis désolé, faut qu'on y aille. Nous reviendrons demain, reposes-toi surtout ! Fis-je en la serrant dans mes bras. Je déposais un baiser sur ses lèvres avant de m'écarter et de sortir de la chambre.



Contenu sponsorisé



Message   
 

I could leave so easily, while friends are calling back to me

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-