Jealousy got to me somehow ~ Connie


 :: take a breath :: Restfield Cemetery :: Allées
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Katie S. Hart
avatar
Démon | Rebelle
✥ Je suis : un démon

✥ Membre investi :
  • Parrain/Marraine






Message   Mar 16 Fév 2016 - 22:20
Il arrivait souvent à Katie d’être troublée dernièrement et cela était plus ou moins déroutant pour la blonde. Non pas que cela était mal mais elle n’avait pas ressenti ça depuis qu’elle avait été humaine et aujourd’hui, elle ne savait plus comment réagir face à ce genre de sentiment. Récemment, elle s’était sentie comme cela lorsque que Connor lui avait dit qu’ils ne pouvaient plus être de simples amis, insinuant plus. Encore lorsque Katie s’était réveillée le lendemain matin blottie contre Connor. Elle avait eu du mal à savoir quoi faire pendant un instant, ne s’étant jamais réveillée auprès de quelqu’un. Après tout, Katie avait toujours eu l’habitude de partir le matin, ou bien que l’autre personne parte d’elle-même pendant la nuit. Mais cette nuit-là, Connor était resté et Katie ne s’était pas enfuie au matin. Heureusement pour elle, Connor avait été réveillé lui aussi et ils s’étaient tous deux levés en convenant de parler sérieusement de la veille plus tard. Connor avait des choses à faire, tout comme Katie après tout. Connor était parti et Katie était repartie à ses occupations.

Pendant quelques jours, les occupations de Katie consistèrent à parler aux démons inférieurs qu’elle croisait et contre qui elle avait une chance d’en sortir vivante. Elle savait que certains démons avaient aussi leur loyauté envers eux-mêmes plus qu’en Lucifer et elle savait exactement où les trouver. Katie avait donc contacté un de ces démons. Andreas. Katie l’avait déjà rencontré en Enfer et elle savait exactement comment le démon fonctionnait. A la carotte. Katie avait reçu un texto de Connor le matin même lui demandant s’ils pouvaient se rencontrer pour parler et Katie avait dû décliner en répondant honnêtement qu’elle rencontrait un indic. Elle avait précisé à la fin de son message que tout irait bien et avait dit à Connor qu’il se verrait alors dans la soirée. Cela l’embêtait dans un sens d’avouer qu’elle avait encore des contacts avec des démons, autres qu’Evan et Sahel évidemment. Après tout, les démons en général faisaient partie de la tentation de Katie à tuer.

A l’heure du rendez-vous, Katie était arrivée au cimetière dans une allée. Elle avait attendu quelque peu avant qu’Andreas ne se montre. Katie le regardait d’un regard droit et confiant. Elle ne voulait pas qu’on croit qu’elle devenait faible. « Andreas. J’espère que personne ne t’a suivi » déclara Katie en lui donnant une accolade qui se voulait faussement chaleureuse. Le démon lui rendit son accolade. « Sytha, ne sois pas autant sur tes gardes » répondit-il et Katie lui offrit un sourire en coin. Cela faisait un certain temps qu’elle n’avait entendu quelqu’un l’appeler par son nom de démon. Katie haussa les épaules. « Alors mon chou, tu as appris des choses en Enfer sur ce que je t’ai demandé ? » demanda-t-elle d’une voix langoureuse et se rapprochant d’Andreas, passant sa main sur son torse. Katie savait très bien qu’Andreas aimait les péchés humains. L’alcool, le sexe, le jeu, l’argent, les femmes. Katie, en bonne manipulatrice, savait exactement comment arriver à ses fins avec le démon. « Je sais pas si je peux vraiment te les dire Sytha. Si Sytry l’apprenait… » déclara Andreas, se tendant légèrement. Katie roula des yeux discrètement.

La blonde regarda le démon en faisant une boue boudeuse. « Je t’ai dit que personne n’en saurait rien. Il n’y a que toi et moi » murmura-t-elle en se rapprochant de l’oreille du démon. Katie avait vraiment fait un effort pour l’occasion. Elle avait ressorti ses vêtements moulants qu’elle mettait avant : un legging en cuir, des talons hauts, un débardeur et sa veste en cuir. Nul doute qu’Andreas ne voulait pas résister à cela. Pourtant il ne lâchait pas le morceau et cela commençait à ennuyer Katie. « Aller, dis-moi ce que tu as appris sur Damon » ajouta-t-elle d’une voix charmeuse en reculant légèrement alors que les mains d’Andreas se posaient au creux de ses hanches. Intérieurement, Katie les lui aurait bien arrachées mais cela aurait, d’une part rompu son objectif de ne plus tuer et torturer, et de deux, cela lui aurait cassé ses chances d’en savoir plus.

Connor C. Dikson
avatar
Déchu | Rebelle -staff-
✥ Je suis : Un déchu






Message   Mar 16 Fév 2016 - 22:58
Jalousy got to me somehow...
CONNOR & KATIE


Je n'étais pas très fier de ce que j'étais en train de faire. En fait, je culpabilisait d'avance, mais je préférais culpabiliser que de la voir mourir... Le calcul était vite fait, surtout avec les problèmes auxquels elle faisait face, comme les démons voulant la tuer, la capturer ou je ne sais quoi. J'avais déjà eu un aperçu de ce que pouvais provoquer tout ça dans la ruelle, quand j'étais arrivé juste avant que les choses ne dégénèrent. Elle pouvait dire que ça irait, qu'elle savait se défendre... A trois contre un, ça n'avait plus tellement d'importance.

Voila pourquoi, du moment ou Katie m'avais dit qu'on ne pouvait pas se voir à cause de cet indic à qui elle devait parler; j'avais décidé de veiller sur elle. C'était plus fort que moi. J'avais donc pris mes clef dès les premiers signes de couché du soleil et avait attendu patiemment devant l'hôtel dans lequel elle séjournait en masquant mon aura. J'avais tout mon temps et la certitude qu'elle partirais vers l'heure à laquelle elle avait fini par quitté les lieux, vu l'heure du rendez-vous qu'elle avait décliné. Je l'avais filé jusqu'au cimetière, le lieu auquel je n'aurais probablement pas pensé la chercher, si je voulais être honnête.

J'étais descendu de voiture aussi discrètement que possible, lui donnant de l'avance pour ne pas me faire repérer. J'avais beau avoir caché ma présence, les bruits, elle pouvait toujours les entendre. Et comme intervenir n'était pas au programme, je voulais juste m'assurer qu'elle était hors de danger et que tout se passerait bien, resté discret était essentiel pour mon plan fourbe au possible. Il sera temps de te flageller après ! Songeais-je face à ce que je m'infligeais à moi même. Que je culpabilise, que je n'aime pas ce que je faisait... Ce n'était pas surprenant, mais c'était aussi la seule solution que j'avais trouvé pour me rassurer et éviter de risquer sa vie sur des suppositions ou ce qu'elle croyais savoir de son indic.

Après une minute ou deux à marcher a sa suite dans le cimetière, j'avais fait halte derrière un arbre, proche d'un mausolée auquel je tournais le dos. Je ne pouvait pas entendre clairement ce qu'ils disaient, je n'était pas perceptible, mais lui... Lui par contre n'avais pas caché son aura une seule seconde. Il empestait le démon, a cette distance ou une autre. Et j'appréciais encore moins la chose. C'était plus dangereux qu'elle ne l'avait laissé paraître, ce qui ne m'étonnais pas. C'était après tout pour ça que j'étais venu !

J'entendais leur voix comme des murmures, ne captants que quelques mots, par ci par là. Mais de toute façon, leur discussion m'importait peu, c'était l'attitude de Katie qui avait capté toute mon attention. Elle se montrait tactile, séductrice même et je détestait ça. Je gardais mon calme, serrant la mâchoire et les poings, même quand elle s'était approchée de lui pour lui murmurer quelque chose à l'oreille. Mon sang n'avait pourtant fait qu'un tour; mais je me contenais tant bien que mal, jusqu'à ce qu'il réponde à ce qui semblait être des avances. Il venait de la saisir par les hanches et s'en était trop. Je ne savais pas ce qui me passait par la tête, Katie n'allais pas apprécier me voir ici; mais... La vision de ses salles pattes sur elle, d'elle cherchant apparemment ça...

J'étais sortit de ma cachette aussi vite que je m'y étais caché pour fondre sur le démon et faire lâcher sa prise sur elle d'un coup de poing en pleine mâchoire. J'avais arrêté mon élan là, me tournant vers Katie avec un regard désemparé, mêlé à de la colère, de la jalousie ou quoi qu'étaient ces sentiments qui me tiraillaient.

▬ Un indic, hein ? Fis-je simplement en tournant les talons pour les laisser tout les deux sur place. Je n'avais pas envie d'être comme ça, cet homme là... ça n'était pas moi, pas la plus grande partie du temps. Je ne me mettais pas souvent en colère et je ne voulais pas qu'il en soit ainsi, je n'avais rien voulu de tout ça.







Katie S. Hart
avatar
Démon | Rebelle
✥ Je suis : un démon

✥ Membre investi :
  • Parrain/Marraine






Message   Mar 16 Fév 2016 - 23:21
Rencontrer un indic dans un cimetière en soit rendait la situation terriblement clichée. Pourtant Katie ne s’en était pas formalisée et avait rencontré Andreas, qu’elle avait fini par connaitre assez bien. Du moins, elle connaissait ses faiblesses mais lui ne connaissait rien d’elle, si ce n’était qu’elle voulait des informations sur Damon. Après tout, le démon avec qui elle avait pactisé et devenu comme un frère pour elle, et elle voulait le protéger. Katie, jouant alors le jeu pour avoir ces informations, flirta ouvertement avec Andreas, laissant le démon poser ses mains sur les hanches de la blonde. Avant qu’Andreas puisse répondre à sa dernière question, Katie entendit une branche craquer derrière elle.

Au moment où elle tourna la tête, elle aperçut Connor, le regard noir de colère et d’autre chose… De colère ? Oh… Connor lâcha juste le mot ‘indic’ laissant entendre clairement qu’il n’en croyait rien. Le brun se tourna et commença à faire demi-tour. Katie, les sourcils froncés, ne comprenait absolument pas ce qu’il venait de se passer. « Qu’est-ce que- » commença Andreas mais Katie réagit au quart de tour. Elle avait craqué la nuque du démon, l’envoyant dans les pommes le temps qu’elle règle cette histoire. Le corps du démon s’étala par terre et Katie lâcha un soupir. « Connor, je crois que tu n’as pas vraiment réalisé ce que tu viens de faire » lâcha-t-elle d’une voix légèrement agacée. Déjà qu’elle n’avait pas aimé que le démon la tripote mais voilà qu’elle allait devoir recommencer quand il se réveillerait.

Katie traina le corps du démon jusqu’à un arbre et le laissa à cet endroit. Alors qu’elle se secouait les mains, elle se retourna vers Connor et marcha rapidement jusqu’à lui. « Connor attends ! Att- oh fichus talons ! » lâcha-t-elle. Elle s’arrêta un instant, enleva ses chaussures, les laissa sur place, et courut après le déchu. Elle le doubla et se planta devant lui, le forçant à s’arrêter. « Pourquoi est-ce que tu réagis comme ça ? Andreas allait me donner des informations ! » s’écria-t-elle, ne comprenant pas tellement pourquoi Connor était si énervé. Katie le regardait curieusement mais aussi agacé. Pourquoi était-il là après tout ? L’avait-il suivi ? Ne lui faisait-il pas confiance après ce qu’il s’était passé les derniers jours ?

Katie se passa une main dans les cheveux. « Est-ce que tu m’as… suivi jusqu’ici ou bien… ? » demanda alors Katie en haussant un sourcil, s’attendant presque déjà à la réponse qu’elle allait entendre. « Je ne sais absolument pas ce que tu es en train de croire, mais le mec là-bas, c’est effectivement un indic qui était sur le point de me donner des informations sur Damon » déclara alors Katie dans un soupir, espérant que par ses explications, elle réussirait à calmer un peu Connor. Il avait vraiment l’air remonté comme une pendule. Katie croisa ses bras sur son torse. « Qu’est-ce qu’il y a ? » demanda-t-elle finalement après avoir pris une bonne respiration. Visiblement, ils étaient déjà passé par l’étape du « je sais m’énerver plus que toi » et cela n’avait servi à rien. Autant ne pas recommencer.

Connor C. Dikson
avatar
Déchu | Rebelle -staff-
✥ Je suis : Un déchu






Message   Mar 16 Fév 2016 - 23:40
Jalousy got to me somehow...
CONNOR & KATIE


Tout s'était passé vite, je n'avais pas tellement réfléchis après qu'il est posé ses mains sur elle, voila ou était la raison. Mais je ne m'inquiétais même pas de ça; je n'en avait rien à faire. Ce qui m'intéressait c'était ce que j'avais vu, rien d'autre. Et tout ce qu'elle pouvait dire ne changeait rien. Je continuais mon chemin, choisissant de regagner ma voiture plutôt que d'écouter un mot de plus. Mais c'était sans compter sur Katie et sa détermination, elle était plus bornée que moi, semble-t-il.

J'avais pourtant bien entendu le reste, mais ce que je venais de faire ? Vraiment ? Le coup de poing, il s'en remettrait ! J'aurais pu faire pire si j'avais vraiment voulu et pour être honnête, une partie de moi le voulait, pas seulement parce que c'était un démon.

Je l'avais entendue pester et courir et j'avais abdiqué ou tout comme. Il était clair qu'elle ne me laisserait pas partir comme ça. Autant lui dire ce que j'avais à dire alors...

▬ POURQUOI ? C'était une vrai question ? Parce que je me demandais comment elle ne pouvait pas voir pourquoi, j'avais réagit ainsi. J'avais crié, plus fort que de raison mais je m'en fichais. Je me demandais si elle se moquais de moi, de nous, de toutes ces choses que je lui avait dit. C'était ça que j'avais en tête dès l'instant ou je l'avait vu tenter de séduire ce démon. Rien d'autre.

▬ Oui, je t'ai suivis. Je m'inquiétais pour toi, pour cet indic avec ce contrat posé sur ta tête... A aucun moment je n'ai songé que je tomberais sur un tel spectacle par contre. Rétorquais-je à sa question. La culpabilité s'était presque envolée de toute façon. Je n'avais donc pas eu trop de mal à lui répondre la vérité. Ce n'était pas comme si elle ne s'en était pas doutée seule de toute façon.

▬ Tu es sérieuse ? Tu crois sincèrement que c'est en me disant que tu es prête à draguer ou allez jusqu’à je ne sais ou avec ce démon pour LUI que ça va arranger les choses ?

J'avais beau avoir réglé certaines choses avec Damon, le passé ne se changeais pas. Et l'entendre prononcer son nom me faisait penser qu'elle ne mesurait pas tout ça autant que je l'aurais cru.

▬ Tu te demandes ce qu'il y a ? Tu... Il y a quelques jours je t'ai dis ce que je voulais, ce que je ressentait. Tu n'as non seulement pas voulu en parler mais ensuite je te retrouve dans les bras de ce démon et tu me demande ce qu'il y a ?











Katie S. Hart
avatar
Démon | Rebelle
✥ Je suis : un démon

✥ Membre investi :
  • Parrain/Marraine






Message   Mer 17 Fév 2016 - 0:01
Katie n’était le genre de femme qui s’occupait de son apparence physique. Du moins, habituellement, elle ne faisait pas grand-chose et était néanmoins présentable. Alors quand Connor s’éloigna d’elle en marchant rapidement, Katie enleva ses chaussures et marcha pieds nus dans la terre du cimetière. Elle s’en moquait. Elle ne voulait juste pas voir le dos de Connor, elle voulait son visage. Une fois postée devant lui, elle lui demanda pourquoi il avait réagi comme ça et il cria pourquoi, semblant abusé qu’elle lui pose une telle question. Katie sursauta de surprise, ne s’attendant pas à ce qu’il crie mais se reprit rapidement. Elle se passa une main dans les cheveux et demanda s’il l’avait suivi jusqu’au cimetière. Elle savait déjà la réponse et dans un sens, elle se sentait blessée qu’il ne l’ait pas cru quand elle disait pouvoir se débrouiller toute seule. Connor avoua qu’il l’avait suivi en ajoutant que jamais il ne s’était attendu à ce qu’il avait vu. « Attendu à quoi ? Rien ne s’est passé ! » rétorqua Katie désabusé. Du moins, de son point de vue, rien ne s’était passé. Il avait mis ses mains sur ses hanches, BIG DEAL.

Katie croisa ses mains sur son torse et expliqua que le démon était censé lui donner des informations sur Damon. Cela sembla renforcer la colère de Connor. « A t’entendre on dirait que-.. Attends.. C’est Damon le problème ? Je croyais que vous vous entendiez.. mieux ? » déclara Katie en s’interrogeant à la fin de sa phrase. A entendre Connor on aurait dit qu’il croyait que Katie aurait été prête à se prostituer pour des informations. Cela était plus blessant que de savoir qu’il aimait encore Alice. Katie prit une respiration et demanda finalement ce qui n’allait pas. Connor sembla lâcher toute pression. Il répondit alors en rappelant ce qu’il avait dit à Katie il y a quelques jours et qu’il la retrouvait maintenant dans les bras d’un démon. Katie haussa un sourcil. « J’espère sincèrement, Connor, que tu n’es pas en train d’insinuer que je suis romantiquement impliquée avec ce démon avec la nuque craqué à une dizaine de mètre de nous » répondit Katie en se prenant l’arrête du nez entre les doigts.

Katie lâcha un soupir. « Ce démon, là-bas, a pour réputation de donner des informations à qui sait se laisser… peloter… pendant un court instant. Si cela n’avait tenu qu’à moi, nous serions passés directement à la méthode du bâton. Mais comme je me suis faite une promesse j’ai tenté la carotte ! » commença Katie en relevant le regard vers Connor. « Et tu sais très bien ce que je ressens pour toi, ne va pas croire que je me jète dans le bras de n’importe qui ! Surtout pas après l’autre soir ! » continua-t-elle en pointant son doigt sur le torse de Connor. Cela l’agaçait profondément qu’un démon inférieur vienne foutre la merde dans la situation amoureuse en amélioration de KAtie. Parce qu’à cause de lui, Katie avait l’impression de repartir à zero. « Ne va pas croire que j’en ai retiré un quelque sentiment positif de ce qu’il s’est passé là-bas » ajouta Katie en détournant le regard, réprimant un frisson de dégoût. Qui savait ce que ces mains avaient touché avant. Surtout qu’à choisir, si Katie aurait dû avoir des mains sur elle, c’était celles de Connor et personne d’autre Pourquoi ne comprenait-il pas cela ?!

Connor C. Dikson
avatar
Déchu | Rebelle -staff-
✥ Je suis : Un déchu






Message   Mer 17 Fév 2016 - 0:16
Jalousy got to me somehow...
CONNOR & KATIE


Rien ? C'était comme ça qu'elle décrivait ce que j'avais vu ? Certes c'était resté à de simples caresses et messes basses, mais ce n'était pas rien à mes yeux et j'aurais voulu que ce soit le cas également pour elle.

▬ Ce n'est pas Damon le problème ! C'est ça... Ce que tu es prête à faire pour lui. Et pour quoi ? Il est capable de se défendre seul, nettement plus que toi.

Pour le savoir, je le savais, car à mon grand damne depuis ma déchéance aucun de nous deux n'avait jamais pu tué l'autre. Nous étions de force égale et même si aujourd'hui je n'avais plus la même envie de lui sauter à la gorge, sa force n'avait pas pour autant diminué.

▬ Ça et le fait que tu ne vois pas ou se trouve le probème...

Je me doutais bien qu'il n'y avait rien de romantique, ce n'était pas vraiment vers du romantique que mon esprit avait tourné de toute façon. Même si je n'avais pas envisagé la solution indic dans une telle configuration. Cela dit... ça n'aurait rien changé à ma réaction j'en avais peur. Et ça ne changeais rien maintenant non plus.

▬ Sa réputation, je n'en ai rien à faire. Et ne remets pas ça sur le compte de tes résolutions s'il te plait...

Ma voix s'était calmée, j'avais baissé de plusieurs octaves et reprenait une contenance, même si mes sentiments eux n'avaient pas changés.

▬ Après l'autre soir ? Tu as fui la conversation, tu savais ce que je ressentait, mais tu ne voulais pas en parler... Et maintenant tu es prête à draguer le premier démon qui passe pour avoir des informations ? Si tu crois que c'est si évident que ça pour moi, tu te trompes !

Je ne sous entendait pas qu'elle avait apprécié outre mesure ce qu'elle avait du faire, même si, ça semblait plus facile de se forcer à faire ça que de s'empêcher de tuer. Je gardais cette pensée que je trouvais abjecte de ma part et soufflais en fermant momentanément les yeux.

▬ Qu'est-ce que je suis censé comprendre avec tout ça Katie ? Quand je vois que tu préfères venir ici séduire ce démon pour lui soutirer des infos sur Damon, plutôt que de parler de nous ?







Katie S. Hart
avatar
Démon | Rebelle
✥ Je suis : un démon

✥ Membre investi :
  • Parrain/Marraine






Message   Mer 17 Fév 2016 - 0:44
Katie tentait bien que mal de raisonner Connor, mais pour être honnête, ce n’était une mince affaire. Katie avait tenté de s’expliquer en impliquant Damon dans le sujet mais visiblement c’était la pire chose qu’elle aurait pu dire car cela énerva Connor de plus belle. Le brun rétorqua que Damon n’était pas le problème, mais bien ce que Katie était prête à faire pour lui. Il ajouta ensuite que le problème était surtout que Katie ne voit pas le problème. C’était encore une histoire à se retourner la tête… « J’aurais fait la même chose pour toi » répondit Katie du tac-o-tac. Elle ne voulait pas que Connor croit que Damon était plus important que lui. Certes, elle avait fait un choix il y a un siècle de cela. Mais en ce jour, Connor était là et Damon ne l’était pas. Katie déclara qu’elle n’espérait pas que Connor croit qu’elle était impliquée avec Andreas et le déchu ne répondit pas. Katie afficha une moue déçue et lâcha un soupir.

La blonde ajouta ensuite que le démon étendu sous l’arbre avait une certaine réputation et que pour ne pas arriver à des méthodes qui iraient contre ses objectifs, Katie avait pris l’option de charme. Connor répondit en disant que les résolutions de Katie n’avaient rien à voir là-dedans. « Tu penses qu’entre l’option de me faire tripoter et de le torturer, j’aurais pris l’option tripotage par pur plaisir physique ? » Katie fixa Connor dans les yeux comme si elle le provoquait à répondre par l’affirmative. Parce que si c’était le cas, la gifle partirait surement toute seule et Katie ne s’en sentirait absolument pas coupable.

Katie déclara alors à Connor qu’il savait très bien ce qu’elle ressentait pour lui et qu’était pas de nature à se jeter dans les bras du premier venu. Encore moins après s’être endormi dans les bras de Connor quelques jours plus tôt. Pourtant, lorsque Connor reprit la parole, il accusa Katie de vouloir venir séduire un démon pour avoir des informations plutôt que de parler d’eux. Katie encaissa l’accusation en posant une main sur son front. « Je ne suis pas prête à « draguer le premier démon qui passe pour avoir des informations ». Et oui.. J’ai fui la conversation parce que tu m’as prise de court. Et tu voulais parler de ça alors que je venais de manquer de tuer quelqu’un ! Excuse-moi, mais pour le moment romantique faudra repasser ! » lança Katie. En dans le fond, elle sentait qu’elle avait raison. Le timing n’avait pas été bon pour parler d’eux quelques jours plus tôt. Comme d’habitude, ils avaient un sérieux problème de timing.

Comme pour montrer que Connor n’avait rien à craindre de ce qu’il s’était passé un peu plus tôt, Katie déclara qu’elle n’avait rien retiré de positif de ce qu’il s’était passé avec le démon. Connor répondit en demandant ce qu’il était censé croire en voyant qu’elle préférait être ici plutôt qu’avec lui. « Je ne sais pas. Que m’impliquer dans une relation avec toi ne veut pas pour autant dire lâcher tout ce qu’il y a à côté ? Si Daniel avait besoin de toi, tu l’aurais aussi fait passer avant » répondit Katie en allant s’assoir sur un banc du cimetière à quelques mètres d’eux. La blonde frotta ses pieds de sa main et vint s’assoir sur les genoux. La terre était froide mine de rien.

Connor C. Dikson
avatar
Déchu | Rebelle -staff-
✥ Je suis : Un déchu






Message   Mer 17 Fév 2016 - 1:02
Jalousy got to me somehow...
CONNOR & KATIE


Curieusement, le fait qu'elle laisse sortir qu'elle aurait fait la même chose pour moi, n'aidait pas du tout; mais alors pas du tout ! Je n'était peut être pas raisonnable, peut être pas inquiet à ce sujet là en fin de compte. Résultat, j'avais tout bonnement soufflé à cette phrase. Pas de réponse, pas de mots... Juste un souffle agacé qui en disait long.

Mais quand on en était venus à ses résolutions de ne pas tuer, elle a ses grandes phrases sur comment elle aurait préféré... lui arracher les yeux et le torturer plutôt que de le laisser la tripoter ? Quoi qu'elle aurait préféré faire, ça n'avais pas d'impact, parce que ça n'avais pas de poids dans la discussion, pas selon moi. Pas vu l'état dans lequel la voir flirter avec cet idiot m'avait mit.

▬ Je pense que tu as choisi cette option ! Point.

Je n'arrivais pas à faire taire ma colère, ni même à comprendre comment elle pouvait ne pas la saisir. Je ne demandais pas la lune, non ? Juste qu'elle ne fasse pas du charme à des démons, pour quelque raison que ce soit.

▬ Le moment romantique... Je ne cherchais pas à l'être je voulais juste parler. Et ça ne t'as pas gênée pour me demander cette danse. Alors épargne moi ça, tu veux !

Une soirée, voila le temps qu'on avait tenu. J'aurais pu en rire si je n'était pas dans cet état là. Pourquoi fallait-il qu'on se fasse du mal comme ça ? Que se soit si compliqué ? Si dur ? J'avais sincèrement voulu penser à un «nous». Je le voulais toujours mais... Je n'étais plus certain que ce soit réalisable.

▬ Ehhh... Soufflais dans un rire nerveux et agacé au possible.

▬ Tu joue cette carte ? Tu veux vraiment jouer sur ce terrain là ? Parce que je doutes que Damon t'ai demandé la moindre chose, sinon tu saurais ou il se trouve ! Il ne veux pas que tu te mêle de ses affaires, il ne veut pas que tu risque ta vie à cause de ses choix, il me l'as dit. Alors ne me parles pas d'amitié... Pas quand tu fais l'inverse de ce qu'il voudrait...

Je soufflais une nouvelle fois, épuisé par ces disputes incessantes. Il y aurait toujours des désaccords entre nous ? Des désaccords aussi vifs et importants ?

▬ Pas quand ça n'as pas le moindre sens ! Si Dan avait des problèmes, bien sûr que je l'aiderais. Mais faire du gringue à quelqu'un d'autre... Désolé, je ne pourrais pas.







Katie S. Hart
avatar
Démon | Rebelle
✥ Je suis : un démon

✥ Membre investi :
  • Parrain/Marraine






Message   Mer 17 Fév 2016 - 1:31
Katie avait l’impression de parler à un mur. Rien ne ce qu’elle disait ne semblait atteindre Connor. Comme si cela entrait par une oreille et ressortait directement de l’autre. Katie demanda alors sérieusement si Connor pensait qu’elle avait pris l’option pelotage par pur plaisir physique. Elle le fixait dans les yeux, attendant sa réponse. Lorsque les mots franchirent les lèvres de Connor, quelque chose sembla se briser à l’intérieur de Katie, comme si quelqu’un venait de briser un vase sur le sol. Elle continua pourtant de rétorquer à chaque fois que Connor répondait, n’oubliant pas les mots qu’il venait de prononcer. Elle avait raison. Connor avait raison, sur certains points. Mais cela n’excusait en rien ce qu’il venait de dire.

Connor ne s’arrêta pas continuant en disant que Damon n’avait pas besoin d’elle, aux grands mots. Katie restait figée. ’Je pense que tu as choisi cette option. Point’ Katie leva sa main et l’envoya directement contre la joue de Connor. Elle n’avait pas giflé fort en soit, elle ne s’était même pas sentie partir. C’était la première fois qu’elle giflait Connor. Elle le fusillait du regard comme si elle lançait des éclairs et malgré elle, Katie sentit ses yeux s’embuer. Elle n’avait pas connu Connor aussi blessant, et elle ne pensait pas en réalité qu’il se laisserait envahir par la colère de cette façon. « J’espère que tu l’as vu aussi mon poing » déclara-t-elle en laissant une larme perler sur sa joue alors qu’elle se levait.

Une colère noire animait Katie. La blonde passa à côté de Connor, la tête haute, le regard droit, se dirigeant directement vers là où le démon se trouvait comme quelques minutes auparavant. Katie le prit par le col et lui envoya son poing dans la figure. « REVEILLE TOI ! » cria-t-elle alors que le démon regagnait ses esprits peu à peu. Le regard de Katie était noir de plomb et on ne distinguait même plus ses pupilles de son œil de manière général. « Qu’est-ce que tu sais ? Dis le moi ! » grogna-t-elle et Andreas ne cherchait plus à faire le malin en cet instant. Katie pouvait sentir cette émotion chez lui qu’elle avait ressenti plus tôt. La peur. Peur d’être blessé. Peur de décevoir. « Je.. Sytry a envoyé une autre team le trouver mais… on ne sait pas où il est… » bafouilla le démon et Katie, dans un soupir rageur le lâcha. « Dégage. Tout de suite » déclara-t-elle d’une voix froide et absente. Andreas ne demanda pas son reste et se remit sur ses pieds, murmurant quelque chose ‘sale garce’. Mais Katie n’en fit rien. Tout ça pour ça. Endurer tout cela juste pour une information qu’elle savait déjà.

Katie envoya son poing dans l’arbre et entendit ses os craquer en même temps que le tronc de l’arbre se fracturer. Katie lâcha un couinement et se laissant tomber sur les genoux. « Non… non… » murmura-t-elle en sentant des larmes chaudes couler sur ses joues. Non seulement Damon ne voulait effectivement pas que Katie l’aide, comme ce que Connor l’avait dit. Mais en plus l’homme qu’elle aimait avait insinué qu’elle se prostituait presque pour avoir des informations. La main de Katie la lançait, sachant pertinemment que cela ne durerait pas longtemps. Quelques minutes, que le processus de guérison se déclenche. Mais en attendant, en cette seconde, elle avait l’impression de ne jamais avoir autant souffert.

Connor C. Dikson
avatar
Déchu | Rebelle -staff-
✥ Je suis : Un déchu






Message   Mer 17 Fév 2016 - 1:53
Jalousy got to me somehow...
CONNOR & KATIE


Tout ça prenait une direction et des proportions insensées, j'en était conscient. Mais comme nous ne parvenions pas à nous comprendre, comment pouvait-il en être autrement ?

Nos paroles, les miennes surtout étaient violentes, pour certaines cruelles mais... Je n'avais pas apprécié qu'elle implique Dan la dedans ou qu'elle tente de se justifier ainsi. La voir flirter avec un autre homme, même pour des informations, c'était plus que ce que je ne pouvait supporter il fallait croire.

Et il semblait que mes dernières phrases étaient la limite de Katie. Sa main s'écrasa sur ma joue et j’accusai le coup sans essayer de l'éviter. Après tout, je l'avait sûrement mérité vu mes paroles et leur portée. Mais... Si sa main fouettant ma peau n'avait pas provoqué de douleur physique, la peine que je ressentait s'était multipliée. Car je voyais pertinemment qu'au delà de l'énerver, je l'avais blessée.

▬ Katie... Ma voix était calme, comme une supplique. J'avais essayé de la retenir après son coup, après ses paroles, mais elle était déjà vers le démon, lui hurlant dessus pour qu'il se réveille. J'écoutais le reste d'une oreille, ne souhaitant pas interrompre sa colère et son investigation une nouvelle fois. A quoi cela aurait-il servi ? J'avais déjà fait beaucoup de mal et je m'en voulais de nouveau, malgré les raisons que j'avais d'être blessé et en colère moi même.

Je restait donc muet jusqu'à ce qu'elle lui intime de partir une fois ses informations inutiles révélées. Jusqu'à ce qu'elle loge son poing avec fracas dans l'arbre le plus proche. Le bruit désagréable me fit sursauter et je courrais dans sa direction alors qu'elle s'affalait au sol.

▬ Bon sang... Tu t'es brisé plusieurs os, Katie... Tonnais-je, inquiet en m'agenouillant à coté d'elle. Mais je me taisait en percevant les larmes sur ses joues. Non... Voila tout ce qu'avait induit notre altercation. Ces pleurs, je les avaient provoqués...

▬ Je suis désolé. Je suis vraiment désolé. Je ne voulais pas te blesser... Je n'aurais pas du... Je n'ai pas supporter te voir avec lui, même pour si peu... Je suis désolé. Ajoutais-je en portant une main vers la sienne pour soulager ses douleurs et accélérer sa guérison, mais au lieu de ça... Je finissait par caresser sa joue et essuyer les larmes qui y coulaient, autant que je pouvais. J'avais envie de soulager tous ses maux à cet instant; aussi bien physiques que mentaux. Aussi, même si c'était stupide, même si elle allait probablement me repousser je me penchais vers elle et déposait mes lèvres sur les siennes doucement, cherchant à gagner son accord.







Katie S. Hart
avatar
Démon | Rebelle
✥ Je suis : un démon

✥ Membre investi :
  • Parrain/Marraine






Message   Mer 17 Fév 2016 - 2:28
Les mots de Connor résonnaient encore dans l’esprit de Katie alors qu’elle bousculait clairement le démon pour qu’il se réveille. Elle voulait l’entendre, elle voulait savoir si elle avait merdé sérieusement ou pas. Lorsqu’Andreas déclara ce que Katie savait déjà, elle le relâcha en lui disant de déguerpir d’ici à cet instant. La démone envoya son poing dans l’arbre qui se craqua sous sa force, brisant quelques os de son poignet dans la foulée. Mais Katie n’en avait que faire. Elle avait perdu son temps, sa confiance et sa force dans cette investigation inutile. Elle s’était sévèrement engueulée avec Connor par-dessus le marché. Toute cette histoire n’avait été qu’une suite d’inutilités. Katie se laissa tomber sur les genoux dans un couinement, comme si la réalisation des derniers évènements la frappait réellement maintenant. La blonde sentit Connor courir dans sa direction mais ne bougea pas. Comment aurait-elle pu ? Elle était exténuée de toute cette situation. Connor s’agenouilla près d’elle en disant qu’elle s’était briser des os.

Katie murmura des Non sans fin et tapa de sa main gauche la cuisse de Connor sans grande volonté. Au bout de quelques fois, elle laissa tomber sa main, sans force. Connor s’excusait, déclarait qu’il ne voulait pas la blesser, qu’il n’aurait pas dû. Mais voilà, c’était ce qu’il avait fait. Full force. Il ajouta qu’il n’avait pas supporté de voir Katie avec Andreas et Katie releva le regard vers lui. Elle pouvait sentir la salinité de ses larmes sur sa langue à force de les laisser couler. Connor passa son pouce sur la joue de la blonde et cette dernière ferma les yeux sous le contact. Et avant qu’elle ne ls rouvre, elle sentit les lèvres de Connor sur les siennes et se laissa faire. Elle n’avait pas la force de le repousser. Elle ne voulait pas le repousser. Alors Katie bougea ses lèvres contre les siennes.

A ce moment, Katie réalisa qu’elle en avait marre de tourner en rond. Pendant des années, ils n’avaient cessé de se poursuivre. Une fois lui, une fois elle. De nouveau lui. De nouveau elle. Elle ne voulait plus courir. Elle voulait faire les choses biens. Elle essayait de faire les choses biens. Katie ne voulait pas seulement Connor. Elle avait besoin de lui. Il était son rock.

Katie s’écarta après quelques minutes, passant sa main sur la joue de Connor, avant de se relever. Elle sentait ses joues encore humides mais que pouvait-elle y faire. Elle n’avait pas honte d’avoir pleuré. En soit, cela lui donnait même l’impression d’un poids libéré de ses épaules. Katie prit une respiration. « Rentrons. Il faut que l’on parle. Et cela ne peut plus attendre » déclara-t-elle, la voix déraillant légèrement. Elle se sentait abusée de retrouver autant de sensations de son humanité. Elle passa sa main sur son poignet abîmé et dans un mouvement sec, remit les os déplacés en place. Katie grinça sous la douleur mais savait que de cette façon, la guérison se ferait plus vite. Elle n’avait déjà plus autant mal qu’avant. Dans tous les cas, Katie avait décalé cette conversation trop de fois. Elle ne pouvait plus y échapper et ne voulait plus y échapper. Elle voulait faire face à ce qu’il se passait. Faire face à Connor. Se donner une chance. Et lui préciser en plus que s’il insinuait encore une fois qu’elle se prostituait pour des informations, elle lui donnerait un coup fort là où cela faisait mal. Et déchu ou non, nul doute que cela fonctionnait de la même façon.

Connor C. Dikson
avatar
Déchu | Rebelle -staff-
✥ Je suis : Un déchu






Message   Mer 17 Fév 2016 - 19:45
Jalousy got to me somehow...
CONNOR & KATIE


Je ne savais pas exactement ce qui avait provoqué cette réaction, cette envie. Mais je n'avais pas su m'en empêcher, même si à tout moment je m'attendais à ce qu'elle me repousse. Seulement, ce moment n'arriva pas et elle me rendis mon baiser au milieu de ses larmes qui semblaient se calmer.

Le moment dura plusieurs minutes, des minutes qui semblaient irréelles vu comment tout ça avait commencé. Mais la voir pleurer... ça avait été au dessus de mes forces. Quand il s'agissait d'elle, j'étais faible, je l'avait toujours été. C'était pour ça que j'avais été déchu, pour ça qu'on se retrouvaient tous les deux dans ce cimetière ce soir.

Quand elle s'éloignait de moi, se levait et annonçais qu'on devrait rentrer pour parler, j'opinais du chef. C'était ce que je voulais depuis le début, en parler; je n'avais aucune raison de repousser les choses, je n'avais pas envie de repousser quoi que se soit. Je la regardais alors remettre en place certains os pour facilité sa guérison et

▬ Allons-y alors...

Commençais-je en pensant qu'on avait pas dit une seule seconde ou nous devions rentrer.

▬ Chez toi ou chez moi ?

Demandais-je avec un sourire qui cherchais à détendre l'atmosphère. Je calculais mentalement lequel était le plus proche, il me semblait que c'était chez moi, mais sans grande conviction, alors... autant la laisser choisir. Qu'elle se sente la plus à l'aise possible pour cette conversation qu'elle avait reporté.







HJ:
 
Katie S. Hart
avatar
Démon | Rebelle
✥ Je suis : un démon

✥ Membre investi :
  • Parrain/Marraine






Message   Mer 17 Fév 2016 - 20:21
Katie se sentait à la fois soulagée que Connor amorce le baiser en eux. Mais d’un autre côté, elle ne pouvait s’empêcher de penser qu’il faisait cela par pitié. Et cela la bloquait d’une certaine façon. Katie se releva et remit en place les os qu’elle avait déplacé pour faciliter sa guérison et au moment où elle le faisait, elle sentait déjà que les choses -incluant sa main- iraient mieux. Katie déclara alors d’une voix éraillée qu’ils feraient de rentrer. Pour parler. Cela aurait pu être une proposition, mais dans le fond ce n’en était pas une. Katie avait repoussé cette conversation trop longtemps, et maintenant, il fallait qu’elle agisse en conséquence.

Connor montra son accord et demanda alors à Katie où devaient-ils rentrer. Katie tourna la tête vers lui. « Chez toi ? Si cela te convient » répondit-elle. Mais en vérité, Katie ne savait même pas où était son chez elle. L’hôtel n’était pas une maison ni même un foyer. C’était un lieu pour les nomades comme elle, qui ne restaient pas. Elle voulait autre chose. Et la maison de Connor n’était pas la solution. Il y avait vécu avec Alice, la maison devait être emplie de sa présence. Mais pour ce soir, pour leur discussion, cela ferait l’affaire car après tout, c’était là où Connor se sentait bien.

Katie commença à marcher le long du sentier du cimetière, sentant la terre froide contre ses pieds. Elle ramassa au passage ses chaussures qu’elle avait laissé un peu plus tôt. Katie laissa Connor conduire sans poser de question. Pour tout avouer, elle n’avait jamais passé le permis voiture. Elle avait par contre le permis moto. Pour elle, c’était plus facile de fuir en moto qu’en voiture, et elle en restait persuadée même aujourd’hui. Pendant le trajet, Katie resta silencieuse, regarda par la fenêtre, essayant de garder les idées claires sur ce qu’il venait de se passer quelques minutes plus tôt. Elle était encore surprise de voir à quel point Connor s’était énervé.

En arrivant chez Connor, Katie fut accueillie par un élan de nostalgie. C’était le premier endroit où elle était venue en revenant à Los Angeles. La première personne qu’elle voulait voir… Katie lança un sourire en coin fatiguée à Connor mais chaleureux néanmoins et le suivit jusque dans la maison. « Est-ce que tu aurais quelque chose de chaud à boire s’il te plait ? » demanda Katie curieusement. Peu lui importait ce qu’elle prendrait. Elle voulait sentir quelque chose de chaud. Café, thé ou autre, Katie n’avait pas de préférences. La blonde se passa une main dans les cheveux et suivit Connor jusque dans la cuisine. Elle s’assit sur une chaise, ramenant une de ses jambes contre son ventre. Elle posa ses mains sur son genou et y posa son menton, observant attentivement ce que Connor faisait. « Ce qu’il s’est passé tout à l’heure.. Je ne veux plus que cela arrive. Jamais. Ce que tu as dit, c’était vraiment blessant et… J’ai compris pourquoi... Je ne chercherais plus à aider Damon tant qu’il ne me le demande pas. Et s’il le fait, je ne le ferai pas de la même façon que tout à l’heure » déclara-t-elle. Elle n’était pas fâchée en cet instant. Elle parlait simplement d’une voix claire et calme. C’était certainement la première fois que Katie se comportait autant en adulte et dans un sens, elle se surprenait elle-même.

Katie prit une respiration. « Il va vraiment falloir qu’on apprenne à se faire confiance Connor… Sinon, ça ne pourra pas marcher » ajouta-t-elle et la blonde était prête à faire ce pas là. Elle voulait le faire parce qu’elle voulait que cela marche entre eux. Elle regarda Connor de son petit perchoir improvisé et lui lança un sourire encourageant.

Connor C. Dikson
avatar
Déchu | Rebelle -staff-
✥ Je suis : Un déchu






Message   Jeu 18 Fév 2016 - 16:55
Jalousy got to me somehow...
CONNOR & KATIE


C'était ma maison qu'elle avait choisis, après tout son "chez-soi" étant un hôtel, je pouvais aisément comprendre pourquoi. Voila la raison, en plus de lui avoir demander de choisir, qui faisait que je ne contestait pas cette décision. Je disait oui de la tête et commençait à marcher avec elle. Remontant le chemin jusqu’à l'entrée du cimetière.

Nous avions pris ma voiture, puisque j'étais le seule à en avoir une et nous avions regagné Sea cliff rapidement. Je devais avoir raison sur cette question de timing, le cimetière était incroyablement prêt des quartiers résidentiels. Trop pour que ce ne soit pas un peu morbide au moins, même s'il ne s'agissait que d'un besoin de superficie.

Quoi qu'il en soit nous étions arrivés et entrés par la grande porte, après quoi elle n'avait pas tardé à reprendre la parole. Sauf que c'était pour me demander quelque chose à boire; chaud. Je réfléchissait un instant, il y avait du café, ou du thé probablement dans l'un des placards. J'avais avancé jusque dans la cuisine et répondait sans grande conviction:

▬ Café ou thé, peut être...

Je devais bien avouer que je n'étais pas sûr de ce que je proposait, je n'en buvais pas spécialement et c'était Alice qui faisait ce genre de courses. Je me tournais et vérifier et ouvrait deux trois portes à la volée. J'avais vu juste c'était déjà ça ! Le truc, c'est que j'avais parfois l'impression d'être un étranger dans ma propre maison.

▬ Il y a bien du café. Ou du thé nature et du thé à la menthe. Qu'est-ce que tu préfères ?

J'attendais sa réponse sur le sujet avant de servir quoi que ce soit et me tournais vers elle pendant ce temps. Ce qu'elle avait enchaîné niveau paroles m'avait surpris, même si je ne pouvais pas lui donner complètement tord.

▬ C'est vrai. Et je m'en excuse... Je n'aurais pas du dire des choses pareilles. J'étais...

Je marquais une pause, conscient de ce qu'elle voudrait entendre, mais je ne pouvais pas mentir, même la dessus. Aussi, j'ajoutais:

▬ Je ne peux malheureusement pas te promettre que ça n'arriveras plus. J'aimerais, crois moi. Parce que ça ne me ressemble pas ! Mais... J'étais... jaloux et je...

J'aurais difficilement pu me montrer plus pitoyable. Je bégayait sur la fin, ou plutôt m'interrompait un peu trop par peur de dire des mots qui provoqueraient d'autres disputes, d'autres larmes. Et ça n'allait pas s'arranger avec le reste du discours qui venait.

▬ Cela dit... Ce n'est pas que tu aides Damon le vrai nœud du problème, même si ça n'as pas arrangé l'état dans lequel j'étais, je dois l'avouer.

Je ne mentais pas. Qu'elle aide Damon, même si ce n'était pas ce que je préférais au monde. Si j'avais réagis ainsi, c'était principalement à cause du reste et de ce que j'avais vu être initié. C'était peut être anodin pour elle, mais c'était ce qui avait suffit à me faire péter un plomb, ça c'était certain.

▬ C'était de te voir draguer ce gars. Même si c'était pour des informations... C'était plus fort que moi. Je suis désolé.





Katie S. Hart
avatar
Démon | Rebelle
✥ Je suis : un démon

✥ Membre investi :
  • Parrain/Marraine






Message   Jeu 18 Fév 2016 - 17:38
Katie eut rapidement ce sentiment de nostalgique en arrivant chez Connor, bien qu’elle ne soit rentrée dans la maison que quelques fois seulement. Une fois dans la maison, Katie prit les devants en demandant à Connor s’il avait quelque chose de chaud à boire et ce dernier répondit qu’ils devaient avoir du thé ou café. Katie suivit Connor dans la cuisine et s’assit dans une position qui la rendant à l’aise. Connor énuméra ce qu’il avait et Katie lui lança un sourire. « Du thé nature ferait tout à fait l’affaire, s’il te plait » répondit-elle. Après tout, ce n’était pas parce que la situation était encore tendue que Katie en perdrait sa politesse. Alors que Connor s’atelait à sa tâche, Katie sut qu’elle devait engager la conversation, c’était plus fort qu’elle. Elle déclara alors qu’elle ne voulait plus que ce qui s’était passé dans le cimetière se reproduise et que ses paroles avaient été vraiment blessantes. En soit, elle comprenait d’où Connor revenait et ce qu’il avait vécu et pourquoi il se sentait menacé par Damon ou quoique ce soit. Mais les paroles du déchu résonnaient encore dans l’esprit de la blonde.

Connor se tourna vers Katie, un air désolé sur le visage. Oh Katie savait très bien qu’il était désolé, là n’était pas le souci. Connor s’excusa et tenta de s’expliquer sur la situation. Qu’il avait été jaloux. Mais jaloux de quoi ? De qui ? Au même moment où Katie allait poser la question, Connor y répondit de lui-même. Quand Connor eut fini, Katie restait un instant silencieuse, considérant lentement ce qu’elle venait d’entendre. Puis elle releva la tête vers Connor. « Connor, je t’ai dit quand je suis revenue ce que je ressentais pour toi et que je comptais faire les choses biens. Ces sentiments n’ont pas changé en quelques semaines. Je… Est-ce que c’est ma nature de démon qui t’a poussé à croire que je me jeterais sur la première personne venue ? » demanda Katie et elle se posa réellement la question. Car si le problème venait du fait que Katie était un démon, malheureusement, il n’y a rien qu’elle ne pourrait faire.

Katie regarda Connor dans les yeux mais elle semblait absente pourtant, réfléchissant à toutes les questions qu’elle se posait. « Est-ce que tu crois que je choisirais quelqu’un d’autre plutôt que… toi ? » demanda-t-elle alors. Si c’était le cas, en soit, elle ne pouvait s’en prendre qu’à elle-même. Après tout, elle avait choisi Damon plutôt que lui une centaine d’année auparavant. Nul doute qu’il devait s’en souvenir comme si c’était la veille. « Je vois ce que tu veux dire en soit… Si je te voyais en train d’enlacer une femme, nul doute que cela me ferait péter un plomb aussi… Je suis désolée » admit-elle finalement en inclinant sa tête sur le côté. Katie savait qu’elle avait aussi sa part de responsabilité dans cette histoire. Et dans un sens, cela l’embêtait toujours d’avoir tort mais cette fois-ci, elle devait bien y faire face.

Katie s’assit correctement et tapota la surface en face d’elle, encourageant Connor à s’assoir avec un sourire. « Viens par-là » déclara Katie en lui tendit sa main. Katie était encore blessée au fond d’elle mais elle voulait essayer, elle voulait se donner une chance avec Connor et pour cela, la blonde était prête à faire des concessions.

Connor C. Dikson
avatar
Déchu | Rebelle -staff-
✥ Je suis : Un déchu






Message   Jeu 18 Fév 2016 - 19:46
Jalousy got to me somehow...
CONNOR & KATIE


Le choix n'était pas bien diversifié et ça simplifiais sûrement les choses pour le coup. Katie avait eu vite fait de choisir le thé nature et moi de lancer de l'eau a chauffer dans une tasse. Quand le micro-onde avait bipé, j'avais ajouté le sachet dedans, pris une cuillère dans un tiroir et sortit le sucre. J'avais posé le tout à coté d'elle, sur le comptoir de la cuisine. De cette manière, nous n'aurions pas besoin de parler d'avantage sur sa boisson et pourrions nous concentrer sur les sujets importants qu'elle avait déjà abordé.

Mes aveux ne semblaient pas l'avoir énervée, bien. Je ne voulais pas revenir aux tons employés plutôt. La faire souffrir n'était pas dans mon intention. Je voulais juste... dire la vérité.

▬ Je le sais. Mais... Je sais aussi ce que tu as dit avant de quitter la ville... Je... Je ne peux pas oublier tout ça et avec notre passé... J'ignore si c'est parce que tu es un démon, ou si c'est parce que j'ai eu du mal à te faire confiance si longtemps après ta décision...

Je marquais une pause. Je voulais choisir les mots correctement, mais je n'étais pas certain de ce que je ressentait, du pourquoi et du comment, alors comment le faire sans ça ?

▬ Je ne dis pas ça pour te blesser. Je ne cherche pas non plus à pointer tes tords dans l'histoire. Je sais qu'on en as tous les deux... C'est juste que voir ce que j'ai vu...

J'avais refusé de croire qu'elle m'aimais la première fois ou elle me l'avait dit. Pas seulement parce que j'étais avec Alice à l'époque, mais aussi parce que nous étions nous et notre passé m'occupait toujours l'esprit. Et son départ, sa fuite... Rien de tout ça ne respirait la confiance et les promesses. Je ne voulais pas me montrer mauvais, ni la juger ou énumérer ses fautes. Je voulais juste qu'elle comprenne à quel point il m'était difficile de lui accorder ma confiance. Et ce soir...

▬ Ce n'est pas ça... Ou peut être que oui. Je n'en sais rien, Katie.

Elle semblait comprendre ce que je disait, même si je n'était pas certain de me comprendre moi même. Mais elle avait donné un exemple me concernant et ça reflétait assez bien la chose, avec des détails en moins sur le spectacle qu'il m'avait été donné de voir ce soir.

Je faisait le tour du comptoir et venait m’asseoir sur le tabouret en face de la place qu'elle avait tapoté sur la surface du bar. Assis à coté d'elle, la discussion semblait moins grave étrangement. Mais il ne fallait pas se laisser berner. Nos mots pouvaient être tout aussi dangereux et douloureux.

▬ Je n'ai pas forcément pensé ça pour ce démon là. C'est juste... Je croyais que ce genre de chose était... hors limite pour nous.

Indic ou pas, qu'elle le drague m'avait blessé et ma confiance en elle s'était entaché quelque peu. Je ne pensait pas qu'elle ferait quelque chose du genre, pas après ce qu'on s'étaient dis.

▬ Le fait que tu ai refusé de me voir pour ça... ça a du jouer aussi, je dois l'admettre. Ajoutais-je avec un sourire embarrassé.





Katie S. Hart
avatar
Démon | Rebelle
✥ Je suis : un démon

✥ Membre investi :
  • Parrain/Marraine






Message   Jeu 18 Fév 2016 - 23:43
Katie n’avait jamais vraiment été le genre de personne simple. Au contraire, elle était tellement bousillée qu’elle avait la fâcheuse tendance à merder tout ce qu’elle faisait. Sauf survivre évidemment. A force de vouloir survivre plus que tout pendant des années, cela avait fini par être une partie d’elle. Tout cela pour dire : Katie n’était pas une personne simple, et tout le monde le savait. Pourtant, alors qu’elle était chez Connor, Katie avait choisi directement ce qu’elle voulait boire sans chercher la petite bête. Quelques minutes après, Connor posait devant la blonde la tasse de thé ainsi que du sucre et une petite cuillère. « Merci » déclara Katie avec un sourire en coin en plaçant ses mains autour de la tasse. La chaleur émanant de la tasse apportait un certain réconfort et une certaine stabilité émotionnelle à Katie, pour une raison inconnue.

Après s’être expliqué, Connor laissa trainer un certain silence entre eux et Katie le considéra un instant. Katie brisa finalement le silence en disant que ce qu’elle ressentait pour lui n’allait pas changer de sitôt et elle demanda si c’était sa nature de démon qui poussait Connor à croire qu’elle passerait rapidement à quelqu’un d’autre. Le brun répondit alors qu’il avait encore en tête l’épisode entre eux avant que Katie ne parte de Los Angeles et qu’il ne savait pas si cela avait quelque chose à voir en plus avec le fait qu’elle soit démone. En soit, il n’avait pas tort. Elle avait dit qu’elle resterait, et au final, elle avait pris la poudre d’escampette. Connor ajouta qu’il ne disait pas cela pour la blesser et Katie hocha la tête négativement. « Non, je sais. De toute façon, je préfère que tu sois honnête et que tu dises les choses franchement » déclara-t-elle en amenant la tasse jusqu’à ses lèvres. Après tout, Katie, elle ne s’était pas gênée dernièrement à se déclarer à tout va en ne pensant qu’à elle. La blonde prit une gorgée de son thé et reposa la tasse.

Katie se passa une main sur le visage et releva son regard vers celui de Connor avant de lui demander s’il croyait que Katie choisirait quelqu’un d’autre plutôt que lui. Connor répondit par la négative dans un premier temps, puis revint sur sa réponse, montrant clairement qu’il était perdu sur cette question. Katie prit une respiration, affichant un sourire en coin légèrement triste mais elle savait qu’elle ne pouvait s’en prendre qu’à elle-même. Pour montrer à Connor qu’elle comprenait sans lui en vouloir, elle tapota le bar, encourageant Connor à s’assoir. Ce qu’il fit et Katie se sentit soudainement plus à l’aise, comme si leur proximité la détendait en cet instant. Katie mentionna Damon mais Connor déclara que ce n’était pas tant le problème, c’était de voir qu’elle aurait pu faire cela pour avoir des informations. Katie répondit qu’elle comprenait alors ce que Connor ressentait et s’excusa. En soit elle comprenait bien, elle avait vu Connor et Alice ensemble avant de partir et cela l’avait autant blessé que n’importe quoi d’autre.

Connor ajouta qu’il croyait que ce genre de choses était hors limite pour eux et Katie le regarda soudainement sérieusement. « Ça l’est maintenant » confirma-t-elle. Connor ajouta alors, un brin embarrassé, que Katie ait refusé de la voir pour ça l’embêtait sérieusement et la blonde s’autorisa un sourire en voyant l’air que prenait Connor. Katie prit une respiration et tendit sa main vers Connor, comme si un contact physique entre leurs mains pouvait donner du courage à Katie. « Je n’ai jamais eu de relation romantique sérieuse avec qui que ce soit en 181 ans Connor. Je… Je ne sais pas comment ça marche, ce que je suis censée faire ou ne pas faire. Tu dois m’aider sur ce point-là » déclara-t-elle en lui lançant un sourire encourageant. Elle était définitivement prête à s’investir. Autant savoir les règles avant de faire une connerie involontairement, ce serait mieux. « Je sais que la première règle c’est : personne d’autre. Je crois que j’ai bien compris celle-là maintenant » ajouta-t-elle avec un léger sourire en coin assez timide. Elle se doutait que retrouver la pleine confiance de Connr allait prendre du temps. Et Katie avait tout le temps du monde devant elle.

Connor C. Dikson
avatar
Déchu | Rebelle -staff-
✥ Je suis : Un déchu






Message   Ven 19 Fév 2016 - 22:04
Jalousy got to me somehow...
CONNOR & KATIE


Les politesses passées, nous étions tous les deux concentrés sur la raison de notre présence chez moi. Nous voulions parler de nous, de ce qui s'était passé ce soir et les autres fois avant ça. De beaucoup de choses en fait. J'avais commencé par dire des choses qui n'étaient sûrement pas facile à entendre, puisqu'elles avaient été dures à dire, surtout après ce que de telles paroles avaient déjà provoquées plus tôt.

Bien sûr, là, le ton était beaucoup moins violent et surtout, Katie avait compris d'avantage ce que je ressentait ou les paroles que je prononçais. Elle avait même affirmé qu'elle préférait que je lui dise la vérité. C'était là ce que j'avais toujours essayé de faire, avec elle, avec Alice... Avec n'importe qui.

J'avais donc continué dans ma lancée; pourquoi s'arrêté en si bon chemin, alors que le dialogue était ouvert et qu'il n'y avait pas d'animosité ? Elle était entièrement retombée au moment ou j'avais vu ses larmes couler et je doutais pouvoir m'emporter de nouveau après ça ce soir. De toute façon, il n'y avait plus de raison, pas quand elle tenais ce genre de discours. « Ça l’est maintenant » Ces mots résonnèrent dans mon esprit plusieurs fois, faisant écho à ce qu'elle avait dit plus tôt. Alors on y était ? Nous allions vraiment avoir cette discussion qu'elle avait voulu fuir jusque là ?

C'était l'impression qu'elle me donnait, plus encore lorsqu'elle me tendais sa main. Je la saisissait et gardait mes doigts enserrés sur les siens pendant qu'elle lançais LA conversation. J'écoutais patiemment, stupéfait de la franchise et de la simplicité qu'elle mettais dans son discours.

▬ Je n’ai jamais eu de relation romantique sérieuse avec qui que ce soit en 181 ans Connor. Je… Je ne sais pas comment ça marche, ce que je suis censée faire ou ne pas faire. Tu dois m’aider sur ce point-là... Je sais que la première règle c’est : personne d’autre. Je crois que j’ai bien compris celle-là maintenant

Tout paraissait si réel, maintenant qu'elle prononçait ces mots, qu'une partie de moi arrivait à comprendre pourquoi elle avait retardé l'échéance. Je lui souriais en retour, ma main toujours dans la sienne et ajoutais avec humour:

▬ Mieux vaux tard que jamais...

La blague n'était peut être pas des plus drôles ou des plus intelligentes à sortir vu l'état des choses entre nous. Mais Je n'avais pas trouvé d'autre chose à dire sur le moment face à ses paroles, mais surtout son sourire presque embarrassé. Détendre l'atmosphère semblait plus indiqué, surtout pour ce qui allait suivre.

▬ Je ne suis pas un expert non plus... sur presque autant de temps, je n'ai eu qu'une relation sérieuse et on sait tous les deux comment ça s'est fini !

L'un de nous deux s'était retrouvé à l'hôpital et avait frôlé la mort, pour se retrouver amnésique... On pouvait difficilement faire pire.

▬ Je veux juste qu'on soit la l'un pour l'autre qu'on prenne le temps de bien faire les choses, de respecter le temps dont à besoin l'autre et... de rester... fidèles à cette promesse.

A défaut d'autres mots... C'était plus ou moins bien dit et compréhensible, non ? Je l'espérait, car je n'était pas certain de pouvoir faire mieux niveau explications. Seulement... Je n'étais pas le seul concerné et si je ne pouvais pas mieux dire ce que je voulais, elle avait elle aussi son mot à dire.

▬ Mais toi, qu'est-ce que tu veux, Katie ?






Katie S. Hart
avatar
Démon | Rebelle
✥ Je suis : un démon

✥ Membre investi :
  • Parrain/Marraine






Message   Sam 20 Fév 2016 - 0:08
Pour la première fois depuis qu’elle était démone, Katie avait vraiment l’impression de faire face à quelque chose, et non pas parce qu’elle devait se battre mais parce que c’était une situation qui lui tenait à cœur. Lorsque Connor déclara qu’il pensait qu’aller voir d’autres personnes étaient hors limite pour eux, Katie lui répondit sérieusement que cela l’était maintenant. Au moins, ils étaient tous les deux clairs là-dessus. Katie tendit la main vers Connor et il lui rendit son geste. Il émanait de la main de Connor une certaine chaleur à laquelle Katie n’était pas habitée. Pourtant elle avait été en Enfer, le feu, elle connaissait. Mais ce n’était pas le même type de chaleur. La chaleur de Connor était douce et chaleureuse, et cela donna du courage à Katie de se lancer. Elle déclara alors qu’en 181 ans, elle n’avait jamais eu de relation sérieuse et qu’elle ne savait donc pas comment cela fonctionnait vraiment. La seule chose qu’elle savait, c’était que d’autres personnes n’étaient pas acceptées sur leur bateau ! Connor lui lança un sourire en déclarant qu’il n’était jamais trop tard et Katie craqua un sourire en coin.

Katie était un peu étonnée de voir que pour une fois c’était Connor qui essayait de détendre l’atmosphère, mais elle ne s’en plaignait pas. Le brun ajouta qu’il n’était pas vraiment un expert non plus puisqu’il n’avait eu qu’une relation sérieuse et que celle-ci ne s’était pas terminée de la meilleure des façons. Katie afficha une moue comme si elle confirmait ce qu’il disait. Au moins, Connor avait tenu trois ans. Le maximum de Katie devait être quoi…. 3 heures ? Katie faillit rajouter qu’ils s’étaient pourtant aimé pendant trois ans, comme pour prouver que c’était un début. Mais elle se rendit compte que c’était surement déplacé puisque Connor aimait Katie depuis un bon siècle et Katie n’était pas loin derrière. Le temps ne s’appliquait plus sur eux. Connor continua en disant qu’il voulait qu’ils soient là l’un pour l’autre, qu’ils prennent le temps de bien faire les choses, qu’ils respectent l’autre et qu’ils soient fidèles à cette promesse. Cette promesse. Cela sonnait comme une douce mélodie aux oreilles de Katie. Katie lui lança un sourire chaleureux et caressa la paume de la main de Connor avec son pouce.

Connor retourna la question vers Katie en demandant ce qu’elle voulait. Ce qu’elle attendait de cette relation ? Son happy ending. Sa rédemption. Son éternité. Katie prit une grande respiration. « Je veux que l’on se respecte, qu’on apprenne à se faire confiance petit à petit, qu’on prenne le temps de se redécouvrir l’un l’autre, qu’on fasse des choses ensembles… Que… tu m’apprennes des choses. Je sais que beaucoup de choses sont imprévisibles mais je sais que si on y fait face ensembles, tout ira bien » finit-elle en souriant avant de rire spontanément de façon joyeuse, comme si Katie venait de redécouvrir quelque chose d’important. Katie se reprit quelque seconde plus tard. « Désolée. Ça sonnait sérieux d’un coup » déclara-t-elle avec un sourire en coin. De sa main disponible, Katie prit sa tasse et but une gorgée de son thé. « En fait, je pense qu’il s’est passé beaucoup de temps depuis l’Angleterre et réapprendre à se connaître, j’imagine que cela ne peut pas faire de mal » ajouta Katie en inclinant sa tête sur le côté, un brin curieuse.

Connor C. Dikson
avatar
Déchu | Rebelle -staff-
✥ Je suis : Un déchu






Message   Dim 21 Fév 2016 - 23:23
Jalousy got to me somehow...
CONNOR & KATIE


J'en avait dit déjà beaucoup, mais à présent c'était à elle de décider. Ce que je voulais, ce que j'espérait, rien de tout ça ne verrais le jour si elle ne le désirait pas aussi. Quand j'avais prononcé les derniers mots, juste avant de lui demander de s'exprimer sur la question. J'avais nettement sentit ses doigts caresser ma paume, j'avais vu son sourire et j'osait espéré qu'il voulait dire ce que je croyais.

Ce qu'elle avait ajouté en réponse à ma question m'avait plu, même si je n'était pas certain de la manière dont se dérouleraient les choses. Lui apprendre ?... L'imprévisible... Avec nous deux, l'imprévisible prenait souvent des airs bien plus compliqué qu'on aurait pu penser. Mais ça ne devait pas arrêter quoi que ce soit, ça ne m'arrêtait pas de ressentir les choses que je ressentait. Rien ne l'avait fait en 150 ans, même en les enfouissant alors...

J'imaginais déjà le discours de pas mal de mes amis, je l'imaginais même trop bien. Je risquais de souffrir, nous avions déjà essayé -même si techniquement non, nous n'avions jamais essayé tous les deux-, je traquais les créatures de son espèce...

▬ Ne t'excuse pas. J'apprécie que tu le soit. J'avais peur que ce soit trop pour toi, à vrai dire mais... Soyons sérieux et... minutieux.

Elle avait raison, sur toute la ligne. L'entendre dire ces choses, terminer sur cette vérité disant qu'on devait apprendre à se connaitre, de nouveau... Nous étions les mêmes et différents pourtant. J'étais resté semblable sur bien des points, mais sur d'autres... j'avais bien changé et c'était bien plus le cas pour elle. Car celle que j'avais connu à l'époque n'avait jamais connu la torture ou ôté une vie... Nous avions tout à ré-apprendre et peut être qu'elle n'aimerais plus celui que j'étais devenu.

▬ C'est vrai. Nous devons reprendre du début. Nous avons trop changé pour juste reprendre là ou nous en étions restés...

Je toussais légèrement, prenant un inspiration alors que ma main dans la sienne, j'allais prononcé des mots qu'elle ne voudrait sûrement pas entendre. Moi même, j'aurais préféré les taire.

▬ Et pour être honnête... ça m'effraie. J'ai peur qu'on ai trop changés. Qu'on soient amoureux de fantômes du passé. Je n'ai pas envie de me réveiller un matin, pour me rendre compte que je ne suis plus celui que tu aimes ou aimais...

Je marquais une petite pause, levant mon autre main pour rejoindre notre étreinte et encercler la sienne.

▬ J'imagines que tout le monde à cette peur, mais... tout le monde n'as pas 150 ans de sentiments au compteur.

Cette phrase semblait deux fois plus pessimiste que la première, pourtant, la vérité c'était que j'espérait l'opposé. J'espérait qu'on surmonterait ça, j'espérait trop pour mon propre bien à vrai dire. Et entre tout ça... il y avait la culpabilité qui faisait des apparitions, la voix de Daniel que je m'imaginais essayer de me dissuader d'avoir cette discussion... Il était un peu trop tard pour ça cela dit. Quant à la culpabilité... Je ne pouvais pas la faire disparaître, au même titre que mes sentiments pour Katie. Je devais donc comprendre les deux, et faire avec.





Katie S. Hart
avatar
Démon | Rebelle
✥ Je suis : un démon

✥ Membre investi :
  • Parrain/Marraine






Message   Lun 22 Fév 2016 - 0:32
Katie et Connor étaient tous les deux passés par beaucoup de choses. Ensembles, mais aussi séparément. Connor avait perdu ses ailes pour elle. Katie avait choisi l’éternité d’un démon pour lui. Connor avait eu Alice. Katie avait eu sa fuite sans fin. Si proches et à la fois si éloignés. Katie était dans un sens envieuse, de ce que Connor et Alice avaient vécu. Elle n’avait pas connu ce genre de relation. Avec personne. Jamais. Elle ne savait pas comment aimer les gens. Son amour était destructeur. Pourtant, vis-à-vis de Connor, dans le fond, elle avait réussi à s’éloigner. Non seulement pour elle-même mais aussi pour Connor.

Assis l’un à côté de l’autre près du bar de la cuisine, Connor énonçait ce qu’il attendait de ce qu’il se passait entre eux et Katie lui offrit un sourire en coin. Elle n’en attendait pas moins. La blonde laissa son pouce caresser la main du brun. Le contact de leur main ensemble rassura la blonde, lui donnait le courage de faire face à ce qu’il lui faisait un peu peur. Katie prit une respiration et énonça à son tour ce qu’elle attendait. Ce qu’elle voulait, c’était réapprendre à connaître Connor. Essayer de laisser le passé là où il était et se concentrer sur le présent et pourquoi pas, le futur. La situation était presque soudainement solennelle et cela fit rire légèrement Katie. Cette dernière déclara alors qu’elle avait surement dû paraître comme extrêmement sérieuse, comme si elle jouait sa vie. Ce qui en soit n’était pas si faux. Il n’était pas question de vie ou de mort, mais Katie décidait en cet instant de prendre sa vie en mains. Connor déclara qu’elle n’avait pas à s’excuser et qu’il appréciait que Katie soit sérieuse à ce moment. Katie ajouta alors après cela que beaucoup de choses s’étaient passées depuis qu’ils s’étaient « quittés » une première fois en Angleterre, et le fait de réapprendre à se connaître ne pouvait dans un sens qu’être positif. Après tout, Katie aimait Connor comme il était.

Connor sembla réfléchir sur cette dernière remarque et affirma soudainement qu’ils ne pouvaient pas restés là où ils en étaient restés. Katie hocha la tête, Connor avait raison. Le brun toussota avant de prendre une respiration. Visiblement, il semblait préparer le terrain pour un point de la conversation qui risquait d’être désagréable. Et ce le fut. Du moins, cela mit Katie mal à l’aise pendant un instant. Connor avait déclaré qu’il avait peur qu’ils soient tous deux amoureux de fantômes du passé et qu’il ne voulait pas se rendre compte un matin que Katie ne l’aimait plus, surtout après 150 années de sentiments. Katie prit un moment de réflexion pour elle-même. Elle savait d’où venait cette peur et elle était plus que légitime. Elle aurait aimé lui promettre ce qu’il voulait entendre, mais ce serait lui mentir, ou falsifier la vérité. Et Katie ne voulait pas d’une relation comme ça avec Connor.

Katie relâcha la tasse de son autre main vint la poser sur la joue de Connor. Il n’avait plus sa barbe de quelques jours mais Katie l’aimait quand même comme ça. « Je ne pense pas à ce qu’il se passera demain, ni même la semaine prochaine ou dans dix ans. Personne ne sait ce qu’il peut arriver. Je veux vivre dans le présent. Avec toi. Parce que je suis amoureuse de toi. D’accord ? » déclara-t-elle et cela n’était nullement une question. Elle posa ses lèvres sur les siennes brièvement et se sépara de lui, avec un sourire en coin. Elle lui tendit sa main soudainement, comme si elle voulait qu’il la lui serre. « On m’appelle Katie Hart, j’ai 181 ans et ma couleur préférée est le rouge. Mon moment favori de la journée est quand je suis sur un roof top en fin de journée pour regarder le soleil se coucher » déclara-t-elle sérieusement mais en lançant un sourire chaleureux. Elle était prête à reprendre un nouveau départ. Non seulement pour elle, mais aussi avec Connor. C’était ce qu’elle voulait. « Nous nous sommes déjà rencontrés, ton visage me dit quelque chose » ajouta-t-elle en sourire jusqu’aux oreilles. Cela était loin d’être un jeu pour elle. Elle voulait réapprendre à connaître à Connor, même si elle savait qu’elle aimerait cette version de lui, tout autant que celui d’Angleterre d’une centaine d’années auparavant.

Connor C. Dikson
avatar
Déchu | Rebelle -staff-
✥ Je suis : Un déchu






Message   Lun 22 Fév 2016 - 14:01
Jalousy got to me somehow...
CONNOR & KATIE


Notre discussion ressemblait de plus en plus à un confessionnal, ou un rendez-vous chez le psy de ce que j'imaginais que c'était. Nous parlions sentiments à foison et c'était ce que je voulais parler. La n'était pas la question ! Ce qui étais plus dur, c'était d'entendre le tout à haute voix, ses paroles, certes, mais les miennes également. Car c'était la première fois que je les disaient à voix haute. C'était la première fois que je me laissait réellement les penser.

Je me souvenais de ma discussion avec Daniel, quand je lui avait annoncé le énième retour de Katie en ville. Ses questions, je n'avais pas pu y répondre aussi sincèrement. Pas parce que je ne voulais pas, mais parce que je me mentais à moi même sur le plus gros de tout ça.

Mais à présent, c'était dit ! Il avait fallu cet incident pour que ce soit le cas; ce n'était pas la meilleure des configurations, mais... C'était une solution comme une autre. Et après toutes ces paroles que j'avais proféré... Ce n'était pas pour me gifler cette fois, que Katie avait porté sa main libre à ma joue.

Je fermais les yeux, savourant ce contact et déglutissait en entendant sa réponse. Elle était sincère et je savait ces choses là tout comme elle... Mais ça ne voulait pas dire que les entendre m'emplissait de joie. Même la fin, pourtant plus positive n'avait pas la même saveur accompagnée du reste. Ses lèvres non plus alors qu'elle les déposait rapidement contre les miennes. Un simple baiser que je lui avait rendu, mais qui n'était bien entendu pas suffisant pour chasser le reste.

Pourtant, elle avait décidé de sourire, de blaguer aussi, même si je notait une sorte de sérieux mélangé à tout ça. Le sourire était franc, mais les paroles aussi. Elle voulait recommencer !

▬ On m’appelle Katie Hart, j’ai 181 ans et ma couleur préférée est le rouge. Mon moment favori de la journée est quand je suis sur un roof top en fin de journée pour regarder le soleil se coucher... Nous nous sommes déjà rencontrés, ton visage me dit quelque chose.

Elle avait terminé avec un sourire bien plus large et je riais légèrement avant de faire la seule chose que je pouvait et devait faire en ce genre de situation.

▬ Je me souviendrais d'un tel visage... Commençais-je en blaguant avant d’enchaîner.

▬ Connor Dikson, j'ai des milliers d'années, j'ai une passion pour la photographie et ce à quoi je suis le plus attaché dans ce monde... C'est l'humanité. L'humanité dans toutes ses significations. En partant du concept, aux humains plein d'espoirs, ou simplement parce que c'était la création de Dieu.

Nos mains étaient toujours unis, les miennes emprisonnant la sienne; et je n'avais pas envie de rompre cette étreinte, tout comme je n'avais pas envie d'en rester là. Je voulais qu'on soient honnêtes, je voulait qu'on se parle qu'on apprennent à se redécouvrir, c'était là tout le but de la manœuvre.

▬ Que dirais-tu d'une question chacun notre tour ? Quelque chose de profond ou non, pour en ré-apprendre le plus sur l'autre ? Pas de fuite, pas de mensonges... On réponds avec le plus d'honnêteté possible, chacun notre tour.






Katie S. Hart
avatar
Démon | Rebelle
✥ Je suis : un démon

✥ Membre investi :
  • Parrain/Marraine






Message   Mar 23 Fév 2016 - 22:54
Katie se laissait de plus en plus embarquer par ses sentiments et nul doute que si Evan était là, il lui dirait de faire attention. Elle imaginait presque son expression à la fois inquiète mais aussi contrariée. La blonde savait qu’en donnant une chance à Connor et elle, ce n’était pas seulement pour un coup d’un soir ni quelques semaines. Elle voulait viser sur le long terme. Mais dans le fond, elle ne savait pas vraiment si c’était quelque chose qu’elle pouvait tenir. Pourtant, ses convictions la poussaient à penser que tout était possible si elle y croyait réellement. En y repensant, le soutien que lui apportait Connor jouait beaucoup aussi. Même s’il n’aimait pas vraiment Connor, il savait mettre sa rancœur de côté pour aider Katie, et la blonde appréciait cela. En parlant de meilleur ami, Katie pensa soudainement à Daniel, à ce qu’elle avait dit plus tôt au cimetière. Peut être qu’il agissait envers Connor comme Evan le faisait avec elle. Malgré elle, cela résonna au fond de Katie et elle pouvait se sentir mal à l’aise en un quart de seconde.

Connor était parti sur un terrain légèrement glissant et désagréable pour Katie, lorsqu’il avait déclaré qu’il avait peur qu’ils ne soient amoureux que d’une illusion. Katie avait réfléchi pendant un instant, avant de répondre qu’elle ne pensait pas au future, mais seulement à l’instant présent. Elle voulait vivre dans le présent, avec lui. Elle l’embrassa brièvement, assez longtemps pour que Connor puisse répondre à son baiser néanmoins. Quand la blonde se recula, elle afficha une expression à la fois sérieuse et amusée. Elle se présenta, de façon subtile et honnête, faisant comme si Connor et elle venait de se rencontrer à l’instant. Pourtant quand on regardait leurs mains enlacées ensembles… Katie ajouta d’un air faussement curieux qu’ils s’étaient déjà vu car son visage lui disait quelque chose. Connor se laissa prendre au jeu et rigola à son tour. Il déclara qu’il se souviendrait d’un tel visage s’ils s’étaient déjà rencontrés et Katie lui lança un clin d’œil, amusée.

Connor se mit à son tour à se présenter et ce qui interpella Katie, ce fut ce que Connor ajouta sur la fin. En soit, elle n’en était pas étonnée, loin de là. Elle se surprenait à se trouver attendrie par ce qu’il venait de dire. Katie affichait un sourire chaleureux à Connor. Ce moment qu’ils avaient à cet instant, plein d’honnêteté et d’espoir, cela aurait réchauffé n’importe quel cœur. Connor enchaina alors sur une idée de se poser des questions tour à tour, afin d’en apprendre plus sur l’autre petit à petit. Katie hocha la tête. « Ca me va » déclara-t-elle, prouvant son accord avec un sourire. « Honneur aux dames » ajouta-t-elle avant de rigoler. En soit, elle n’avait pas particulièrement envie de commencer mais puisque Connor avait proposé l’idée, Katie se sentait de poser une question.

La blonde se redressa sur sa chaise et bomba la poitrine comme un sportif qui se préparerait. Elle fixa Connor pendant un instant, essayant presque de le déstabiliser. Puis elle craqua un sourire. « Techniquement, tu n’en as pas vraiment l’intérêt… Mais quel est ta nourriture favorite ? » demanda-t-elle finalement. Elle non plus n’avait pas grand intérêt, pourtant elle aimait la glace.

Connor C. Dikson
avatar
Déchu | Rebelle -staff-
✥ Je suis : Un déchu






Message   Mer 24 Fév 2016 - 17:06
Jalousy got to me somehow...
CONNOR & KATIE


La différence entre l'ambiance actuelle et la façon dont avait commencé la soirée était flagrante; tant que c'était surréaliste. Mais c'était aussi pour ça que nous avions pu parler aussi ouvertement. Il avait fallu des déceptions, des cris, des larmes... Pour qu'enfin nous en venions à ça. Je n'était pas certain que les efforts étaient derrière nous, après tout on avait une fâcheuse tendance à argumenter ou être en désaccord sur pas mal de choses mais... C'était la première fois qu'on revenait à la charge et qu'aucun de nous deux fuyait, ce qui était déjà un grand pas.

Finalement, nous en étions aux blagues. A prétendre que nous ne nous connaissions pas. Il y avait des choses qui restaient à découvrir, car nous avions changés, pourtant... une des choses qui ne m'avait pas surpris c'était sa phrase sur les couchés de soleil. A l'époque on ne les regardaient pas aussi facilement en haut d'un immense bulding, mais... De souvenir elle avait toujours aimé ça.

J'avais d'ailleurs enchaîné sur les choses les plus limpides me concernant pour lui retourner la pareille et faire ma petite présentation. Elle savait que j'étais photographe, mais elle ignorait probablement que j'avais pris le virus il y a de ça quelques années quand elle n'était pas dans les parages. Pour le reste, l'humanité compris... Elle savait déjà tout ça de moi. Rien n'avait changé la dedans, si ce n'est que si on en venait à parler des personnes auxquelles je tenais le plus, un nom ferait son apparition sans grande surprise.


▬ Parfait, je t'écoutes alors... Souriais-je quand elle avait accepté qu'on en vienne aux questions. Si nous voulions ré-apprendre à nous connaitre, mieux valait commencer par les basiques et se demander mutuellement ce qu'on voulais connaitre de l'autre. Je n'avais rien as cacher. Je n'avais jamais été du genre cachottier et ça n'allait pas changer ce soir, j'étais donc près à toutes les éventualités. J'avais souris en entendant sa phrase. Elle restait peu intrusive et discrète sur ma vie privée. La question n'était pas trop dure.

▬ Les pizzas !

J'avais répondu sans avoir besoin de réfléchir. Ce n'était pas une question de goût cela dit, mais de souvenirs associés. C'était l'aliment principal de nos soirées avec Daniel et c'était l'un des seuls moments ou je mangeais vraiment grâce à l'atmosphère et mon meilleur ami.


▬ Quelle est la ville ou le pays que tu préfères dans tous ceux que tu as visité ? J'étais curieux de savoir ça, en fait. Je n'avais pas autant voyager que j'aurais pu. Sûrement parce que j'avais préféré resté à Los Angeles depuis que j'étais arrivée en ville. Mais ça remontait à loin et si le monde était sauvé et que je survivait...

Je réalisait seulement que nos mains étaient toujours jointes. Ce geste était naturel, comme le baiser qu'elle m'avait donné un peu plus tôt. J'étais tellement bien à discuter à cœur ouvert que j'avais fermé les yeux sur le reste. Je baissait le regard vers nos mains, soulevant celle qui enfermait la sienne et pivotait légèrement pour croiser mes doigts avec les siens tout en attendant sa réponse; Les laissant jouer avec ses phalanges dans de légères caresses. Tout était si paradoxal. Nous parlions de faire de nouveau connaissance quand nous étions tactiles et nous prétendions avoir beaucoup changer mais... je n'étais plus sûr que ce soit vraiment le cas. Pas à entendre nos premières réponses, pas à la regarder dans les yeux alors que je lui tenais la main.

▬ On est censés avoir changés... Mais quand je te regardes... Quand j'écoutes ce que l'on dis... On devrait y aller plus franchement, Katie ! Ou ça ne fonctionneras pas.

Je marquais une courte pause, prenant mon courage à deux mains pour lui poser une question plus indiscrète et plus à propos. Si nous voulions savoir en quoi nous avions changer, il ne fallait pas parler de choses humaines, ou de choses qu'on avait pu connaitre avant.

▬ Aucun jugement, aucune dispute... Juste des questions pour se comprendre et mieux voir ce qu'on est devenus... Si tu veux bien répondre à celle là... Est-ce que tu as déjà tué autrement que par pure nécessité ?

Par là j'entendais autre que des démons qui voulaient sa peau. Mais surtout des humains, sans répondre à un ordre, sans vouloir sauver sa vie ou protéger son secret.





Katie S. Hart
avatar
Démon | Rebelle
✥ Je suis : un démon

✥ Membre investi :
  • Parrain/Marraine






Message   Dim 28 Fév 2016 - 21:31
Lorsque Katie était au cimetière, si quelqu’un qui avait dit qu’elle serait en train d’avoir une conversation à cœur ouvert avec Connor quelques heures plus tard, elle ne l’aurait pas cru. Pourtant, à cet instant, elle était honnête avec le déchu et s’efforçait de rester tranquille malgré la chaleur et le contact permanent avec la peau du brun. Ils en étaient arrivés à la conclusion qu’il devait apprendre à se connaitre de nouveau car tous deux avaient changé depuis une centaine d’années. Connor proposa alors de se poser tour à tour des questions et Katie hocha la tête positivement en répondant par l’affirmative. Elle se devait de le faire car cela serait le meilleur moyen d’avancer. Mais cela serait aussi le meilleur moyen d’aborder les sujets fâcheux et cela avait tendance à rendre Katie mal à l’aise.

La blonde essaya pourtant de ne rien montrer et déclara qu’elle commençait puisqu’elle était une dame. Elle demanda alors à Connor qu’elle était sa nourriture favorite, même s’il n’en avait pas besoin. Le brun répondit que c’était les pizzas et Katie pouffa. « Je ne t’aurais pas pris pour quelqu’un aimant la junk food » déclara-t-elle amusée. Pourtant techniquement elle ne pouvait pas vraiment rire puisque si cela avait été elle, elle aurait répondu la crème glacée…

Semblant perdu dans ses pensées pendant un instant, Connor demanda finalement qu’elle était la ville ou le pays que Katie avait préféré. Katie prit un instant pour y réfléchir. « J’ai vraiment beaucoup aimé la Croatie ! » déclara-t-elle finalement en affichant un sourire chaleureux. Les paysages qu’elle y avait vus l’avait vraiment marqué. Connor croisa alors leurs doigts ensembles et Katie ne put s’empêcher de sourire. Cela semblait soudainement si naturel. Est-ce que les choses auraient été pareilles si Katie n’avait pas pactisé avec Damon et accepté Connor à l’époque ? Katie se posa la question et resta silencieuse.

Alors que Katie allait finalement poser sa question, Connor déclara qu’ils n’y allaient pas franchement dans leurs questions. Katie le regarda, étonnée pendant un instant, mais ne dénia pas sa remarque. Le brun continua alors en disant qu’il n’y avait pas de jugement et pas de dispute, juste des questions. Katie hocha la tête comme pour marquer son accord. Pourtant, elle savait ce que cela signifiait. Ce qui allait arriver, ça allait changer. Connor demanda alors si elle avait tué autrement que par nécessité et Katie baissa la tête en lâchant uns oupir. Elle aurait dû la voir venir de loin cette question. Elle pensait même que Connor savait la réponse et n’attendait juste la réponse pour avoir une bonne raison de partir. « Oui. Par colère. Et tristesse… » déclara-t-elle alors en relevant la tête. Elle n’affichait pas d’expression précise sur son visage si ce n’était de la nervosité. Au moins, elle n’avait jamais tué par dépit ou ennui, elle imaginait que c’était moins pire. Que ces tueries n’étaient dû qu’à un non-contrôle de ses émotions.

Katie se passa sa deuxième main sur le visage et prit appui dessus sur la table. « Est-ce que si Alice se souvenait de toi tu retournerais vivre avec elle ? » demanda-t-elle alors en regardant Connor dans les yeux. Tant qu’à rester sur les questions qui faisaient mal, autant toutes les sortir d’un coup. Comme un pansement qu’on arracherait en une fois. Katie sentait qu’ils s’aventuraient tous deux sur un terrain glissant. Mais pour avancer du mieux qu’ils pouvaient, ils se devaient de passer par là.

Contenu sponsorisé





Message   
 

Jealousy got to me somehow ~ Connie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-