Saying the T, or the F word ? ▬ Feat. Adonis


 :: city of angels :: Downtown :: Shopp' Center
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Clarke Spencer
avatar
Humain | Sorcier -staff-
✥ Je suis : Une sorcière






Message   Mar 10 Mai 2016 - 14:23
ADONIS & CLARKE
Saying the T, or the F word ?




Je défaisait la queue de cheval que j'avais fait avant de monter sur le tapis de course et passait sous la douche du club de gym. Ça faisait un bien fou ! Plus que les exercices fait avant, en tout cas. Pourquoi je continuais à venir à cette fichue salle de sport, déjà ? Ou a payer un abonnement tout court ?

Allez, un peu d'eau chaude, de savon et je sortait me sécher pour continuer ma journée. C'était un jour de repos et j'avais prévu d'en profiter. Une fois prête je laissait mes cheveux libres et secs tomber sur mes épaules et quittais le fitness club avec plaisir. J'avançais entre les boutiques, petit à petit, essayant de me décider entre marcher jusqu'à la maison comme avait été ma résolution en quittant l'appart, ou... jouer la lâcheuse et appeler un taxi dès que j'aurais regagné la rue de devant.

Me connaissant... j'allais revoir mes choix précédents, j'avais déjà fait assez de sport pour aujourd'hui après tout. Je sortais mon portable en voyant l'entrée et sortie principale du shop center se profiler devant moi et l'échappait de mes mains en voyant un visage que je connaissait un peu plus loin. Non d'un chien !

Je baissais les yeux sur mon portable qui avait contre toute attente survécu à sa chute. Un poque, pas d'écran brisé, c'était déjà ça. Je le rangeais rapidement et reportais vite toute mon attention sur le démon que j'étais certaine d'avoir reconnu. Il n'avait pas changé depuis toutes ces années, mais moi oui. Est-ce qu'il me reco... Merde ! Il était partit ? Ou alors, je l'avais imaginé ? Quelles étaient les chances pour le revoir un jour ? Et si c'était bien lui ? Qu'est-ce que je devais lui dire ? Qu'est-ce que je voulais lui dire ?

Merci de m'avoir fait comprendre ce que j'étais ? Ou vas-te faire foutre pour ce que tu as provoqué ? Les deux étaient envisageables, surtout avec mon caractère, mais... il n'était plus là ? Ou est-ce que je l'avais juste imaginé ?

▬ Tu deviens folle, Clarke !





A. Xavior Bowman
avatar
Démon | Camp Lucifer
✥ Je suis : un Général des Corrupteurs

✥ Membre investi :
  • Parrain/Marraine
  • Pubeur






Message   Dim 26 Juin 2016 - 15:50
ADONIS & CLARKE
Saying the T, or the F word ?



J'aime être craint. J'aime inspirer la peur et la voir se refléter dans les yeux de ceux qui osent me déplaire. Suis-je un monstre? Peut-être bien mais j'aime ça. Et ce que j'aime encore plus, c'est faire payer aux gentilles petites sorcières qui m'invoquent. Ca m'est arrivé qu'une seule fois. Une invocation non voulue. Il y a quelques années de ça. Une bande sorcières en herbes ont réussis à m'invoquer, moi, Général des Enfers. Ca m'a donné de sérieuses envies de meurtre. Dommage que je n'ai pas pu finir d'étrangler la jolie jeun fille, tremblante de peur. Je ressentais encore sa terreur quand mes mains avaient encerclé son joli cou. La douceur de sa peau... Je m'en souvenais comme si c'était hier. Puis plus rien, j'avais à peine eu le temps de proférer ma menace que l'apprentie sorcière m'avait renvoyé. La colère avait explosé. J'avais jeté tout ce qui se trouvait sous ma main. Si j'avais été en présence d'humains, ils seraient tous morts, décapité, déchiqueté. Une fois le calme revenu, j'avais mandaté un de mes démons pour se renseigner au sujet des petites effrontées qui avaient fait l'erreur de m'invoquer, moi. Pendant des années, je l'ai surveillé, je l'ai vu grandir, s'épanouir. Clarke. Un si beau prénom. Je me demandais si elle se souvenait de moi. Parce que moi je me souvenais d'elle et mes projets la concernant me rendaient presque euphorique. A présent, qu'elle était devenue une sorcière accomplie, je pouvais venir réclamer mon dû. Sa vie, son âme. Elles étaient miennes et je comptais bien le lui dire en personne. Connaissant son emploi du temps par cœur, je savais très bien ou elle était en ce moment même. Je me rendait donc dans les ruelles commerçantes, attendant patiemment à la terrasse d'un café qu'elle pointe le bout de son nez. Quand j’aperçus sa chevelure aux reflets roux, un vif désir s'empara de moi. Le désir de la faire mienne et de la blesser. Oh oui, je rêvais depuis si longtemps de ma vengeance. Aussi, je me levais et me plantais au milieu de la foule, attendant patiemment qu'elle pose les yeux sur moi. Et quand se fut le cas... Ben... ça valait largement l'attente. Son visage se figea de stupeur. Je vis la peur dans ses yeux jusqu'à qu'elle se baisse pour ramasser son téléphone. J'adorais faire cet effet aux femmes. Tellement scotché, qu'elle en laissait tomber son téléphone au sol. Je profitais de l'instant pour disparaître de son champ de vision, tout en continuant de l'observer. Si belle... L'envie de la briser en miette grandissait de seconde en seconde. Elle était jeune à l'époque... J'aurais pu passer l'éponge... J'aurais pu... Mais ça n'aurait pas été moi. A présent qu'elle était devant mes yeux, je n'avais encore moins envie de passer l'éponge. Un léger sourire se dessinait sur mes lèvres alors qu'elle semblait complètement perdue.

Discrètement, je passais dans la foule de façon à me retrouver derrière elle. Elle ne bougeait pas, ça me facilitait la situation. D'un pas, je me retrouvais dans son dos, résistant à l'envie de lui caresser les cheveux. Je me penchais en avant, un sourire légèrement sadique aux lèvres.

-Tu me cherches petite sorcière ?
Murmurais-je dans son dos d'une voix douce qui lui promettait beaucoup d'ennuis.





Clarke Spencer
avatar
Humain | Sorcier -staff-
✥ Je suis : Une sorcière






Message   Mar 28 Juin 2016 - 19:45
ADONIS & CLARKE
Saying the T, or the F word ?




Je n'étais plus sûre de ce que je voyais, mais ce que j'entendais...

▬ Bon dieu de merde !

Je sursautait et me tournais en direction de la voix et du visage que je n'avais pas du tout imaginé, finalement.

J'avais bloqué sur ses traits, me remémorant en boucle cette soirée là. Dylan, la main du démon enserrée sur son cou... J'aurais peut être du le laisser finir le travail pour ce que ça avait changé pour moi. Et j'aurais déjà eu ma vengeance, même si... je n'avais pas su à l'époque que j'en aurait eu besoin. Si seulement j'avais eu des rêves prémonitoires plus souvent avant... peut être que j'aurais pu prévoir et évite de devenir une paria au lycée, de me faire rejeter par mes amies et de maudire Dylan et toute sa clique... Lui par contre... Est-ce que je le maudissait ? Je n'était pas encore décidée depuis tant d'années. Et je n'avais pas envisagé le revoir non plus.

▬ Je ne suis plus aussi petite aujourd'hui. Répondis-je sur un ton légèrement retenu. Je ne voulais pas risquer d'énerver le monstre. J'avais déjà vu sa colère avant.

▬ Je... Je n'arrive pas à savoir si je dois avoir peur ou... Je me raclais la gorge, non peur, j'avais peur ! C'était une autre question que je me posait.

▬ Non en fait, je n'arrive pas à savoir si je dois vous dire merci ou d'aller vous faire voir !

J'espérait qu'il notait la différence entre ce que je disait et si je l'avais vraiment envoyé valsé. Parce que je tenais à ma vie, quand même. Et a mon joli cou.

▬ Disons que j'ai envie de dire merci... ça changera quelque chose pour vous ?






A. Xavior Bowman
avatar
Démon | Camp Lucifer
✥ Je suis : un Général des Corrupteurs

✥ Membre investi :
  • Parrain/Marraine
  • Pubeur






Message   Sam 9 Juil 2016 - 19:19
ADONIS & CLARKE
Saying the T, or the F word ?



Etait-elle juste débile ou complètement inconsciente ? Je ne me souvenais pas que le démon qui la surveillait avait fait rapport d'une tendance suicidaire. De toute évidence, le fait que j'avais failli étranger son amie ne l'empêchait pas d'être insolente. Moi, orgueilleux ? Si peu ...

-Vraiment ?
Rétorquais-je.

Elle avait peut-être grandi mais du haut de mes un mètre quatre-ving dix, elle semblait petite. Mais genre vraiment petite. J'allais finir par me faire un torticolis ça continuait comme ça. Dommage que je ne pouvais pas la soulever à la vue de tout le monde. Ca ne passerait pas très bien dans le monde des humains. Je savais être civilisé quand il le fallait, même si cette demoiselle savait très bien mettre mes nerfs à rude épreuve. Je haussais un sourcil à sa question. Elle se demandait si elle devait avoir peur ? Elle se racla la gorge avant de modifier ses propos. Elle avait du répondant, fallait l'avouer. Je ne peux retenir un léger rire face à sa franchise.

-Tu n'as pas froid aux yeux ! M'exclamais-je avant qu'elle rectifie encore son tir pour me remercier.

Je laissais échapper un ricanement moqueur. Ma bonne humeur s'en été allée. Qu'est-ce qu'elle croyait ? Elle pensait que j'allais la laisser tranquille parce qu'elle était reconnaissante ? Il était temps qu'elle se rappelle que je n'étais pas un humain et encore moins compatissant. Surtout que je ne comprenais pas pourquoi elle voulait me remercier. Je me rapprochais d'elle et laissais ma main glisser dans une mèche de ses cheveux pour la ramener derrière son oreille.

-Qu'en penses-tu ?
Demandais-je d'une voix doucereuse avant d'attirer la jeune femme vers moi en la tenant par la tête. Penses-tu que ça va changer quelque chose pour moi que tu sois reconnaissante ? Murmurais-je contre son oreille.

D'un point de vue extérieur, on pourrait penser que nous étions un couple en plein moment intime. C'était presque ça, sauf que nous n'étions pas intime du tout. J'inspirais fortement l'odeur doucement féminine de la petite sorcière. Elle sécrétait la peur par toutes les pores de sa peau. Excitant.

-Penses-tu que je vais t'épargner juste parce que tu me remercies pour une obscure raison, hein ?

La laisser croire que j'allais la tuer était extrêmement jouissif. Je n'allais pas la tuer. Non. J'allais la posséder. Son âme sera mienne. Elle sera mon jouet et bien toute puissante qu'elle soit pour son âge, je récupèrerai mon dû en contre-parti de son invocation humiliante. Mais j'attendais un peu pour le lui dire.

-On invoque pas un démon sans en payer le prix. Tu devrais le savoir, petite sorcière, la magie a toujours un prix.





Clarke Spencer
avatar
Humain | Sorcier -staff-
✥ Je suis : Une sorcière






Message   Dim 10 Juil 2016 - 18:23
ADONIS & CLARKE
Saying the T, or the F word ?





Les mots étaient presque sortis seuls, parce que j'avais pensé à les poser tellement souvent que... C'était presque naturellement qu'ils étaient venus, enfin pas tous. Certains avaient eu plus de mal à sortir, parce que j'ignorait encore il y a cinq minutes ce que j'en pensait vraiment. Maintenant... J'avais je crois la réponse, ce malgré le démon face à moi qui m'effrayait de plus en plus.

▬ Je ne pense pas, non. Avouais-je vu le ton qu'il avait emprunté et la manière dont il m'avait saisie. Mais il avait tord, je n'était pas courageuse, j'étais juste stupide sur le coup ! Parce que j'ignorais pourquoi il s'en était pris à Dylan à l'époque et pas à moi et en cet instant... j'étais reconnaissante, comme une conne. Quelque chose ne tourne pas rond chez toi, Clarke !

▬ J'ignorais ce qu'on faisait à l'époque. J'ignorais ce que j'étais. Le rectifiais-je sans réfléchir quand il me disait le prix qu'avait la magie. Du reste, je n'avais pas éludé sa question, je la réservait pour la fin. Car il avait tord encore une fois à mon sujet et j'allais le lui dire, malgré son ton et sa présence qui ne me rassuraient pas.

▬ Je ne vous remercie pas pour avoir quoi que se soit. Ce n'est pas tellement mon genre, ni de m'excuser, ni de passer par des détours. Je vous remercie parce que sans vous, étrangement... je n'aurais jamais su ce que j'étais ou sur qui je pouvait réellement compter. A savoir moi seule. Ma meilleure amie m'avait abandonnée, ils l'avaient tous fait et même ma famille, même s'ils m'aimaient... ils ne me comprenaient pas et avait arrêté d'essayer. Ils croyaient dur comme fer que j'avais fait des études rangées, parce qu'aucun ne voulais demander quoi que se soit. Le bon point, c'était que ça me facilitait les mensonges.

▬ Si vous voulez tout savoir, je regrette même de vous avoir fait lâcher Dylan ce jour là. Si j'avais su comment on me traiterait ensuite... Alors, non ! Je n'imagine rien, je le dit juste. Tant pis si vous ne me croyez pas.

J'ignorait si un merci lui importait ou si la moindre de mes paroles avait un sens à vrai dire à ses yeux. J'ignorais aussi quoi dire ou faire, pour excuser cet appel passé. Je n'aurais pas du, mais sans ça, je n'aurais jamais su alors...

▬ Je m'excuserait bien de vous avoir invoqué ce soir là. Mais j'ai dans l'idée que ça ne changera pas grand chose non plus et ça ne serait pas vrai ! Parce que je ne pourrais pas dire que je regrette, je ne regrette rien. Sans mon passé, je n'en serait pas là aujourd'hui.






A. Xavior Bowman
avatar
Démon | Camp Lucifer
✥ Je suis : un Général des Corrupteurs

✥ Membre investi :
  • Parrain/Marraine
  • Pubeur






Message   Sam 6 Aoû 2016 - 16:25
ADONIS & CLARKE
Saying the T, or the F word ?



C'était moi ou cette petite sorcière était mortellement ennuyeuse ? "Je ne savais pas ce que j'étais". Encore une de ces gamines qui veulent faire de la magie comme les trois nanas de la série là et qui pensent qu'avec une petite incantation, ça va renvoyer le démon en Enfers. Mais bien sur, dans la vraie vie, ça ne se passait pas comme ça et heureusement. Dans la vie réelle, nous, démons, même si nous les tenons en respect, nous n'avons pas vraiment peur d'elles. Surtout de cette petite chose qui se trouvait devant moi. J'étais beaucoup plus âgé qu'elle, elle ne pourrait pas m'immobiliser aussi facilement. Et pourtant, elle était à me raconter sa vie. Blablabla... j'étais presque à deux doigts de bailler quand elle dit enfin quelque chose d'intéressant., Si vous voulez tout savoir, je regrette même de vous avoir fait lâcher Dylan ce jour là'... Avais-je bien entendu ? Cette adorable petite personne qui ne semblait pas pouvoir faire mal ne serait-ce à une petite mouche regrettait de pas m'avoir laissé étrangler son amie ? Je le regrette aussi d'ailleurs, ça m'aurait bien soulager les nerfs.

-C'est difficile d'y croire, en effet...

Et elle termina son petit discours par un très fier 'sans mon passé, je ne serais pas là aujourd'hui'. J'avais l'impression d'être dans une séance de thérapie ou les docteurs enseignent à leur patient de faire la paix avec leur passé.

-De toute façon, les excuses m'importent peu. Ce qui compte c'est que tu m'as invoqué contre mon gré et ça ma chérie... ça se paie... ça se paie très cher.

Il y avait trop de monde autour de nous. Je n'aimais pas ça. Je ne pouvais pas vraiment faire pression sur elle tout en surveillant mes paroles pour ne pas qu'on soit interrompu. Du coup, je me tenais près d'elle. Vraiment très près. Je pouvais sentir le parfum de ses cheveux, absolument enivrant.

-Mais avant ça, dis-moi, es-tu sérieuse quand tu dis ça regretter que je n'ai pas tué Dylan ? Tu aimerais que je pose mes mains sur sa nuque et que je serre jusqu'à ce que la flamme de la vie s'éteigne ? Demandais-je tout en tenant son cou gracieux dans ma main.

Je serrais légèrement, juste assez pour qu'elle stresse sans pour autant lui faire mal. Je voulais la préserver. Je l'avais surveillé pendant ces années et à présent qu'elle était pleinement consciente de ses pouvoirs, je pouvais venir réclamer vengeance.

-Est-ce que tu aimerais te venger d'elle et de tous ceux qui t'ont lâchement abandonné ? La questionnais-je encore une fois d'une voix séductrice. J'amenais doucement la belle petite sorcière à moi. Parce que je sentais de la rancœur dans sa façon de parler et j'espérais la faire basculer.

-Je pourrais même te pardonner si tu le voulais....






Clarke Spencer
avatar
Humain | Sorcier -staff-
✥ Je suis : Une sorcière






Message   Lun 8 Aoû 2016 - 23:01
ADONIS & CLARKE
Saying the T, or the F word ?




J'ignorais toujours le nom du démon ou même son âge, son importance... J'ignorais aussi si ça comptais ! Pas pour moi à cet instant en tout cas ! Parce que peu importe son âge, il était forcément plus puissant que moi. J'avais été gardée de mes dons trop longtemps pour pouvoir me dire que je pouvais défier qui que se soit de son... 'engeance' ?

Lui par contre il avais l'air sûr, confiant sur beaucoup de choses et a propos de lui même. Mais il avait l'air de ne pas bien comprendre ce que je lui disait cela dit, ou de ne pas y croire. Quoi que soit la réponse précise, ce qui était sûr et certain, c'était qu'il me fichait toujours autant les jetons et qu'il était bien assez menaçant comme ça.

Quand il parlait de rétribution pour l'avoir appelé, j'avais presque envie de balancer que ce n'était pas mon idée. Et c'était vrai ! C'était celle de Dylan. Je l'avais suivi certes, mais... Si quelqu'un devait payer, c'était elle et coté vengeance... j'avais aussi envie, comme lui d'avoir la mienne.

J'allais lui demander ce qu'il voulait, parce que c'était tout bonnement la question qui m'avait traversé l'esprit à cet instant, mais... il m'avait coupé l'herbe sous le pied. Mais avant ça, dis-moi, es-tu sérieuse quand tu dis ça regretter que je n'ai pas tué Dylan ? Tu aimerais que je pose mes mains sur sa nuque et que je serre jusqu'à ce que la flamme de la vie s'éteigne ?

En disant ces mots, il avait posé ses mains sur ma nuque à moi et si je n'étais pas très rassurée, je voulais répondre ! Alors mes lèvres s'étaient entrouvertes et j'avais ajouté sur le ton le plus assuré possible:

▬ Je ne suis pas quelqu'un de raisonnable ! Elle mérite ce qui lui arrivera. Oui, je suis diablement sérieuse. Elle m'as laissée tombée. Je lui ai sauvé la vie et elle m'as juste abandonnée.

Elle avait voulu jouer avec ce bouquin, faire de la 'magie', s'amuser, j'avais suivis, comme toujours, parce que tout le monde suivait toujours Dylan. Même moi. Et quand ça s'était retourné contre elle, elle m'avait prise pour seule responsable, elle m'avait traitée comme un monstre. Pour moi, c'était elle le monstre. Et elle n'avait jamais payé pour tout ça.

▬ Je veux me venger d'elle, un peu que je veux ! Je n'avais dit qu'elle, car les autres... ils n'étaient pas aussi impliqués et je n'en avait que faire d'eux. C'était la trahison de Dylan qui m'avais blessée. Je voulais qu'elle paye pour m'avoir fait souffrir volontairement, comme elle l'avait fait et pour avoir entrainé presque tout le monde avec elle. C'était peut être mal, mais... pas autant que ce qu'elle m'avait fait ! Pas pour moi, en tout cas.

▬ Alors ? Pardonnée ? Crachais-je animée par ma colère contre Dylan, plus que par la peur qu'il m'inspirait.

▬ Qu'est-ce que ça change pour vous de toute façon ?






A. Xavior Bowman
avatar
Démon | Camp Lucifer
✥ Je suis : un Général des Corrupteurs

✥ Membre investi :
  • Parrain/Marraine
  • Pubeur






Message   Lun 15 Aoû 2016 - 22:58
ADONIS & CLARKE
Saying the T, or the F word ?



Je sentais l'excitation me gagner. Voir ce petit bout de femme qui semblait si inoffensif me dire qu'elle aimerait bien que je tues son ancienne amie me donnait des frissons de plaisir. En cet instant, je décidais une chose : cette sorcière serait mienne. Dans tous les sens du terme. Je ne pouvais pas laisser passer une chance d'avoir ma propre sorcière à disposition. Une sorcière qui avait quelques ressentiments assez puissants envers cette chère Dylan. Je la tourmenterais le temps qu'il faut mais je finirais par posséder son âme. Tant de potentiel en elle que je pourrais développer et exploiter. Un sourire se dessina sur mes lèvres quand elle me cracha presque au visage si elle était pardonnée. Elle était impulsive et j'aimais ça. Je caressais la courbure de sa mâchoire alors qu'elle était visiblement en colère. Ca m'apaisait de la voir ainsi.

-Presque, ma gentille petite sorcière pas si gentille que ça en fait, répondis-je en murmurant en rapprochant mon visage du sien. Presque.

J'étais proche de l'euphorie. La colère et le ressentiment étaient des sentiments humains qui me galvanisaient. Ils me donnaient de la force. Métaphoriquement parlant : je n'absorbais pas les sentiments des humains. Juste qu'en tant que démon, pousser la rancœur à son paroxysme était presque orgasmique. Répandre le chaos, tout ça, c'était encore meilleur qu'une nuit dans les bras d'une femme. C'était meilleur d'ailleurs.

-Vois-tu, ta rancœur me touche et pour toi... rien que pour toi, exceptionnellement, je pourrais oublier notre petit désaccord et t'aider à te venger de tous ceux que tu le souhaites. Ca te plairait, Clarke ? Lui demandais-je d'un ton mielleux. Ca te plairait que je sois ta main vengeresse ?

C'était presque pour ça que les prêtes disaient que Lucifer séduisait les âmes pures pour les corrompre. Un prête nous verrait, il dirait que j'ai hypnotisé Clarke pour la pousser à vouloir tuer son ancienne meilleure amie. La vérité était légèrement différente. Ca les rassurait de penser que c'était nous qui étions à l'origine de tous les maux de l'humanité. C'était mieux que de réaliser que les humains pouvaient avoir aussi de sombres instincts. Je laissais mes paroles faire leur petit effet sur la sorcière avant de lui préciser ce que j'attendais d'elle en retour.

- Je ne demanderais qu'une chose à la place : toi, ma chère Clarke.






Clarke Spencer
avatar
Humain | Sorcier -staff-
✥ Je suis : Une sorcière






Message   Mar 16 Aoû 2016 - 0:19
ADONIS & CLARKE
Saying the T, or the F word ?




J'avais demandé s'il me pardonnait, pas parce que j'espérais qu'il m'apprécie, mais parce que j'avais envie de survivre un peu plus longtemps encore et dépasser la trentaine pour voir. Mais sa réponse... Elle m'avais procuré des frissons comme jamais. Ce n'était pas tant ses paroles ou le ton, que la manière dont il s'était rapprocher plus encore de moi, son visage si près du mien, faisant ressembler à des menaces tout ce qu'il pourrait dire. Pourtant, il disait me pardonner ou presque et il caressait ma mâchoire comme s'il fomentait un plan dont j'étais sa muse ou quelque chose du genre. Pourquoi j'avais la sensation que le presque était le mot le plus important dans la phrase ?

Il me fichais incroyablement les jetons ! Ma peur allait finir par sortir par toutes les pores de ma peau, arrivé à ce stade. J'étais forte, j'avais du tempérament, mais là, j'allais finir par être tétanisée s'il continuais.

Est-ce que je pouvais encore sortir mes répliques cinglantes dans cet état ? Est-ce que je le devais ? Je n'en avait pas la moindre idée, mais... Nous allions vite le savoir vu ce qu'il me proposait maintenant.

▬ Vois-tu, ta rancœur me touche et pour toi... rien que pour toi, exceptionnellement, je pourrais oublier notre petit désaccord et t'aider à te venger de tous ceux que tu le souhaites. Ça te plairait, Clarke ? Ça te plairait que je sois ta main vengeresse ? Il avait demandé ça d'un ton presque gentil, si gentil que j'avais dans l'idée qu'il fallait m'en inquiéter. C'était pour ça que je n'avais toujours rien répondu. Pas à cause de la frayeur qui paralysait mes pensées ou mes répliques habituelles, mais parce que ce que je répondrais me paraissait être attaché à de nombreuses conditions.

Et j'avais raison ! J'aurais du en mettre ma main à couper ! Quand il ajouta une clause à sa proposition, mes pensées bouillonnèrent dans ma tête et je ne pu retenir la phrase qui sortit bien malgré moi, malgré la peur aussi:

▬ Je ne serait jamais la propriété de personne !

J'étais moi, naturelle, chiante, sans tact, mais libre et indépendante et s'il laissait entendre que sa demande était raisonnable ou qu'il ne demandais qu'une petite chose, je n'était pas d'accord avec lui.

▬ Je pourrais tout autant lui jeter un sort ou la pousser du haut d'un pont ! Ce serait gratuit, vous savez ! Et avec un sort, on remonterais encore moins facilement à moi. Laissais-je échapper, même si je n'avais jamais rien fait de tel. L'idée m'avais traversé l'esprit plus d'une fois cela dit, mais... j'avais encore une âme il faut croire et pas envie de la perdre aussi facilement.

▬ Je ne suis qu'une sorcière encore en apprentissage, vous seriez bien déçu avec moi...






A. Xavior Bowman
avatar
Démon | Camp Lucifer
✥ Je suis : un Général des Corrupteurs

✥ Membre investi :
  • Parrain/Marraine
  • Pubeur






Message   Dim 21 Aoû 2016 - 12:34
ADONIS & CLARKE
Saying the T, or the F word ?



Je n'avais pas bien négocié la chose. J'avouais mon erreur. Enthousiasmé et excité par ses belles paroles, j'en oubliais l'essentiel : c'était une humaine. Et visiblement une humaine qui tenait à son âme. Louable de sa part, bien qu'inutile. Ca n'allait pas lui sauver la vie. Je n'étais pas sur qu'elle ait bien compris la situation. Même si j'avais fait l'effort de lui poser la question, elle était purement rhétorique. C'était ça ou elle mourrait. Ce qui était dommage pour elle d'ailleurs. Clarke semblait si pleine de pouvoir, quel gâchis de les voir réduire à néant. Mais je préférais ça à ce qu'ils appartiennent à un autre démon. Parce qu'elle ne pouvait pas se leurrer. Un jour ou l'autre, les sorcières ont besoin de nous.

-Bien sur, sauf si on prend en compte le fait que tout ton entourage et le sien savent que tu pratiques la magie et que tu as visiblement des motifs contre elle. C'est sur personne ne pourra remonter à toi.

C'était bien joli d'utiliser la magie, mais dans son cas, ça serait juste suicidaire. Les gens chercheront forcément un moyen d'avoir une explication logique à tout ça. Mais en tout cas, elle sera le suspect numéro un parce que tout le monde pourra témoigner qu'elle faisait des trucs bizarres que c'était pour ça qu'ils s'étaient éloigné d'elle. Elle avait besoin de moi pour réaliser ta vengeance. Elle n'avait pas le cran de la tuer à main nue, ni la force physique ou mentale. Mais ça serait trop personnel, je n'étais pas sur qu'elle supporterait d'avoir tué quelqu'un de ses propres mains.

-Et puis tu pourrais décider de tuer quelqu'un de sang froid ? Voir la flamme de la vie s'éteindre pendant que tu la tues ? Ton âme partirais directement en Enfers à ta mort. Je n'aurais qu'à te récupérer et à faire de toi ce que tu ne veux pas : un démon.

Autant l'avouer de suite. D'ailleurs pour une sorcière si peu expérimentée comment elle venait de rétorquer, elle semblait bien au courant de comment ça fonctionnait.

-Tu as trouvé que ça comme excuse ? Peu expérimentée ? Chéri, tu m'as invoqué alors que tu avais que quoi ? Quinze ans ? Sache que j'ai plus de mille ans et ce n'est pas donné à n'importe qui de le faire, alors trouve autre chose pour me convaincre !

Je la tenais toujours contre moi. Elle n'osait pas bouger alors que la peur qu'elle affichait plus tôt c'était transformé en colère. J'aurais presque peur. Mais vraiment presque. Il fallait que je lui rappelle qu'elle n'avait pas vraiment d'option devant elle.

-Ce n'était pas vraiment une proposition : soit tu acceptes de m'aider quand j'aurais besoin et en retour, je t'offre ma protection et mes services quand je le jugerais intéressant pour ma personne. Soit tu meurs.

Je dévoilais à présent bien la situation. Finis la séduction. J'avais assez patienté. Je n'étais aussi gentleman que je le laissais croire. Mais je lui laissais encore une chance d'accepter mon offre. J'avais un deuxième plan : l'enlever et l'amener dans un lieu ou ses pouvoirs seront annihilés et je la torturerai jusqu'à ce qu'elle soit exactement ce que je souhaite : ma machine à tuer. Celui-là, elle ne le saura qu'en temps et en heure. Pour le moment, je gardais un peu de sang froid pour la convaincre.

-C'est ce que tu veux, mourir ? Toi qui semble si attaché à la vie alors que tout le monde t'a tourné le dos ? Alors que Dylan t'a tourné le dos quand tu lui as sauvé la vie ?




Clarke Spencer
avatar
Humain | Sorcier -staff-
✥ Je suis : Une sorcière






Message   Dim 21 Aoû 2016 - 19:32
ADONIS & CLARKE
Saying the T, or the F word ?




Le démon était toujours contre moi et j'avais une sainte horreur de cete proximité menaçante, mais il n'y avait rien que je pouvait faire. Si ce n'était rester sous sa prise et écouter ses paroles. Y répondre aussi ! Bêtement des fois !

▬ Savent est un bien grand mot ! Ils ont entendu des rumeurs sur cette folle de sorcière. C'est pas pour ça qu'ils y croient. J'avais dit ça sans réfléchir encore une fois, comme si ça avait de l'importance. A quoi ça rimait de toute façon ? Je n'avais pas prévu de tuer Dylan ou quoi que se soit de mes mains ou avec un sort. Je voulait me venger oui, je l'avais mauvaise aussi ! Mais si je n'allais pas pleurer sur son sort s'il l'as tuait, je n'était pas du genre à commandité un meurtre.

Putain, il lisait dans mes pensées ou quoi ? Quand il ajouta les mots suivants... Non s'il avait lu dans mes pensées il aurait sur que de mes mains ou non, décider de la mort de quelqu'un et s'en réjouir était deux choses différentes.

Il avait enchainé avec des explications sur ce qui m'arrivait dans le cas ou je m'en chargerais seule et je n'avais pas trouvé quoi répondre, parce que l'idée de finir comme lui m'insupportait, il avait raison. Je n'avais rien contre les démons, les anges, je n'avais pas de camp et m'en portait bien. Mais de là à mourir et rester jeune pour toujours, il faut croire que je n'était pas assez superficielle pour ça.

▬ Ce n'est pas une excuse ! J'apprend encore. Je fait des bourdes, pas qu'un peu... ENCORE. Cette fois-là, c'était un coup de bol, couplé au fait que j'avais de l'aide, l'énergie des filles présentes. Je ne suis pas si puissante que ça. Je ne sait même pas d'où je tiens mes pouvoirs, mes parents sont aussi normaux qu'on peu l'être !

Je ne savait pas pourquoi j'en avait dit autant ou mentionné mes parents, les mots étaient sortis seuls, encore, guidés par la peur, l'agacement et l'inconfort d'être toujours entre ses griffes, aussi prêt de lui.

▬ Et vous appelez ça un contrat ? Le seul qui y gagne la dedans, c'est vous ! Je me mordais la lèvre et m'arrêtait. A quoi tu joues Clarke ? Il vient de menacer de te tuer !

▬ Ce que je veux dire... C'est que je ne veux pas vendre mon âme, je ne veux pas cesser de vieillir, je ne veux rien de votre pacte ! Juste vivre. Ajoutais-je avec autant de conviction qu'il me l'était possible avec la peur réveillée par sa dernière menace et mon intervention un peu prompt juste après.

▬ Je ne veux pas mourir, mais je ne veux pas appartenir à quelqu'un. Je peu vous aider par contre ! Faire des sorts pour un démon, c'est pas interdit. Et ça ne me dérange pas. Mais je ne veux pas de pacte... ça non. C'était osé peut être ? Mais... quitte à y passer autant que mon âme ne soit pas damnée aussi bêtement non ? Parce qu'il avait surement oublié le passage ou si je mourrais en lui ayant vendu mon âme, je finirais démon aussi. Pas de changement avec son explication d'un peu plus tôt du coup, non ? Je pouvait me tromper mais... Je doutais que vendre son âme ou tuer quelqu'un représentait une différence massive sur l'endroit ou on finissait après...








Dernière édition par Clarke Spencer le Dim 28 Aoû 2016 - 13:35, édité 1 fois
A. Xavior Bowman
avatar
Démon | Camp Lucifer
✥ Je suis : un Général des Corrupteurs

✥ Membre investi :
  • Parrain/Marraine
  • Pubeur






Message   Sam 27 Aoû 2016 - 23:00
ADONIS & CLARKE
Saying the T, or the F word ?



Les gens réagissent différemment à la peur, mais la plupart du temps, quand on les menace de les tuer, ils sont relativement coopératifs. L'instinct de survie des humains. C'était de cette manière que je pouvais continuer à instaurer ma terreur sur cette terre. En même temps, pour qu'un humain n'est pas peur de moi, faudrait qu'il soit franchement intellectuellement déficient. Et puis, il y avait Clarke. Cette petite sorcière trouvait quand même le moyen de me contredire alors que je lui avais clairement annoncer qu'elle n'avait pas vraiment pas le choix. Ma proposition n'était pas vraiment une proposition. Je haussais un sourcil, surpris qu'elle ose lever la voix de cette façon alors que je pourrais la tuer d'une simple pression sur sa nuque si douce.

-Tu.. Tu as dit quoi ? Demandais-je, en n'était pas sur d'avoir bien entendu ce qu'elle venait de dire.

C'était évident que j'étais le seul gagnant de cette histoire. J'étais un démon, je n'allais pas me faire avoir par une petite sorcière, si mignonne qu'elle soit. Surtout qu'elle semblait bien informée pour une sorcière en formation.

-Juste vivre, comme la plupart des humains. C'est bien, pendant un moment, j'ai cru que ce n'était pas le cas.


Je devais avouer que cette jeune femme avait du cran. Je la menaçais de mort et là, elle essayait de négocier, encore. Elle me disait qu'elle pouvait me donner quelques sorts si besoin mais qu'elle ne voulait pas donner son âme ni vivre éternellement. Je ricanais légèrement à la fin de sa phrase, amusé par son audace.

-Crois-tu vraiment être en position de négocier quoi que ce soit, petite sorcière ?


En même temps que je lui posais cette question, je réfléchissais tout de même à ses paroles. Parce que ce n'était pas idiot ce qu'elle proposait, à quelques détails près que j'allais modifier à ma sauce. Ca me laissait plus d'espace et soyons honnêtes, ça nous épargnait une sorcière immortelle à supporter.

-Je dois avouer que ton petit discours a fait quand même son tour dans ma tête. Ton idée n'est pas totalement idiote : tu ne fais que des sorts pour moi et en échange je t'accorde mon aide en cas de besoin, si j'estime que c'est vraiment utile. Pas de vie immortelle et ton âme ne nous appartient pas. A condition que tu n'essayes pas de me doubler.

Autant la prévenir de suite. Je n'allais pas la laisser faire de la magie à la fois pour moi et pour je ne sais qui d'autre. Je ne voulais pas prendre le risque qu'elle utilise ses dons pour essayer de me piéger en donnant des informations à des personnes mal attentionnées envers nous. Ma pensée allait directement à la résistance mais je ne voulais pas en parler devant elle tout de suite du moins.

-Qu'en dis-tu ? Si tu m'aides, je m'engage à ne pas te faire du mal. C'est honnête non ?





Clarke Spencer
avatar
Humain | Sorcier -staff-
✥ Je suis : Une sorcière






Message   Lun 29 Aoû 2016 - 15:22
ADONIS & CLARKE
Saying the T, or the F word ?




MERDE, MERDE, MEEEEEEERDE, Clarke ! Je cherchais vraiment à me faire tuer ! Mais... Même s'il me demandait de répéter, avec un air plutôt énervé, je ne pouvais pas reculer. Plus maintenant ! Premièrement, parce que j'avais déjà dis le plus gros et pas de la plus polie des manières, mais aussi parce que... c'était vrai ! Je préférais mourir qu'appartenir à qui que se soit. J'avais mon orgueil, peut être un peu trop prononcé et même si je voulais vivre, m'imaginer vivre sous la coupe d'un démon pour l'éternité n'était pas alléchant du tout.

Il fallait donc que je continue, aussi stupide que c'était et que je force ma négociation au maximum. Parce que c'était tout ce qu'il me restait, ça et le fait que même en le contredisant, je lui offrait quelque chose et lui parlait le plus respectueusement que je pouvais. Deux choses très durs pour moi !

▬ Il ne s'agit pas de ce que vous pensez, sauf votre respect, mais de comment je veux vivre ma vie. Je ne dis pas ça pour vous énerver, ou parce que j'ai envie de mourir, mais... Parce que je préfère vivre une courte vie qu'une éternité en étant la propriété de quelqu'un d'autre.

Oui enfin... Espérons qu'il ne décide pas d'écourter ta courte vie, justement !

▬ Je ne le crois pas ! Je le sais ! Parce que... Quoi qu'il arrive, vous ne me tuerez pas au beau milieu de ce centre commercial, avec tout ce monde autour. Alors même si c'est ce que vous décidez, j'ai un peu de sursit. Autant essayer de trouver une entente tant que j'ai pas la nuque brisée du coup, non ?

C'était logique, mais... pas rassurant pour un sous, parce que j'avais peur que ce ne soit qu'une question de temps qu'il me brise la nuque justement. Il ne semblait pas apprécier que je lui tienne tête ! Cela dit... le discours qui sortait de ses lèvres ensuite, me rassurait un peu.

▬ Je dois avouer que ton petit discours a fait quand même son tour dans ma tête. Ton idée n'est pas totalement idiote : tu ne fais que des sorts pour moi et en échange je t'accorde mon aide en cas de besoin, si j'estime que c'est vraiment utile. Pas de vie immortelle et ton âme ne nous appartient pas. A condition que tu n'essayes pas de me doubler. Il avait marqué une pause, me laissant sûrement un temps de réflexion. Qu'en dis-tu ? Si tu m'aides, je m'engage à ne pas te faire du mal. C'est honnête non ?

Mais est-ce que j'avais besoin de réfléchir à ça ? Vraiment ? Je le regardais, satisfaite et soulagée et rétorquais:

▬ Je ne vous doublerais pas ! La confiance c'est peut être une des seules valeurs que je prône, vous savez pourquoi j'imagines... Alors l'accord me va. De toute façon, c'est ma vie, contre ça... Et si c'est pour ma survie... je ferais tous les sorts que vous me demandez. J'avais une conscience, certes, mais elle n'était pas aussi clair dans ses intentions ou valeurs que ça. Je ne voulais pas tuer, je n'avait pas réellement de camp, je pouvait faire du bien mais... aussi du mal si je me fiait au démon avec qui j'avais passé un accord. Tant que mon âme n'appartenait à personne si ce n'était à moi et mes choix... ça m'allait ! Tant que je survivais !

▬ C'est bon ? C'est tout ? Est-ce qu'on en as fini ?






A. Xavior Bowman
avatar
Démon | Camp Lucifer
✥ Je suis : un Général des Corrupteurs

✥ Membre investi :
  • Parrain/Marraine
  • Pubeur






Message   Sam 10 Sep 2016 - 14:03
ADONIS & CLARKE
Saying the T, or the F word ?



L'exemple d'Angel qui était une sorcière un chouillat incontrôlable me disait que contraindre une sorcière à m'obéir en échange de l'immortalité n'était pas vraiment utile. Avec le temps, elles ont tendance à prendre l'assurance et s'assurer qu'elles n'essayent pas de nous doubler par derrière n'était pas de tout repos. Alors au final ce que me proposait Clarke était tout à fait honnête. J'avais tous les avantages d'une sorcière sans devoir me la coltiner pour le restant de ma vie. Et en plus j'avais un moyen de pression contre elle parce que si elle me trahissait, c'était son âme que je récupèrerai. Je m'en assurerais et je lui ferais subir les pires tourments. C'était l'avantage d'être un général des Enfers.

-Haha, j'aime quand tu parles de la sorte. Je préfère ça à tes tentatives de négociation.

Tous les sorts que je voulais. C'était trop beau pour être vrai. J'avais enfin ma sorcière personnelle, c'était ce qui me manquait pour asseoir totalement mon autorité. Je m'imaginais déjà la prendre avec moi pour mes petites escapades à Miami ou au Mexique pour contrôler que mes affaires fonctionnent bien. Elle pourrait dissimuler les cadavres que je laissais derrière moi quand mes sous-fifres ne faisaient pas ce que je souhaitais.

-Oh, ma présence ne te plait pas ? Pourquoi es-tu si pressée de partir ?


Je n'en avais pas fini avec la demoiselle. A vrai dire, la voir autant tenir à sa vie autant qu'à sa liberté, c'était assez intéressant. Cette capacité qu'elle avait de me répondre sans lâcher l'affaire me faisait rire. Il y avait peu d'humains qui oseraient me parler comme elle venait de le faire. Tous ceux qui me côtoyaient et connaissaient ma vraie nature savaient très bien que négocier avec moi n'était pas une option. J'avais relâché la pression sur sa nuque et caressait doucement sa joue avant de libérer ce visage.

-Juste un détail, je vais faire faire un contrat par une sorcière que nous signerons avec nos sangs. Juste pour être sur, tu sais, comme une assurance, pour chacun des partis. Tu auras le temps de le lire avant de signer, bien sur.

Je n'étais pas idiot, elle pouvait peut-être me sortir qu'elle était loyale, tout ça, mais ma confiance envers les humains était assez limité. Et en tant que démon, on apprend à ne pas faire confiance sans assurance. Sinon, je ne serais pas là ou j'en étais actuellement.

-On va faire une sacré équipe, je le sens, pas toi ? Demandais-je, tout sourire, tel un gosse qui a enfin le jouet qu'il voulait. Donne moi ton numéro de téléphone, je te contacterai, ça te va ?





Clarke Spencer
avatar
Humain | Sorcier -staff-
✥ Je suis : Une sorcière






Message   Lun 12 Sep 2016 - 17:05
ADONIS & CLARKE
Saying the T, or the F word ?




Je tentais ! J'avais pris mon courage à deux mains et fait avec les cartes que j'avais. La seule chose dont j'étais certaine c'était que si je l'énervait un peu trop, je ne mourrais pas de suite. J'aurais un petit sursis puisqu'il n'était pas assez bête, j'en était sûre pour me tuer aux yeux de tous. Et du monde il y en avait à cette heure dans un centre commercial.

J'étais d'ailleurs soulagée en entendant sa réponse à ma proposition. Enfin... au début. Sans compter ses allusions ou questions quand à mon envie de partir, cela va s'en dire. Non, il avait d'abord eu l'air d'accepter et c'était ça qui me plaisait. Seulement... après il avait ajouté quelque chose, une étape dans tout le schmilblick qui m'avais fait perdre toute contenance et le peu de joie qu'avait provoqué sa réaction initiale. Un contrat ? Ma mâchoire s'était serrée automatiquement, presque pour faire taire les méchantes piques qui menaçaient de sortir. Presque, parce que si j'avais retenu des mots trop violents, je n'avais pas bloqué totalement l'idée derrière.

▬ Vous appelez ça un détail ? C'est pas un détail, c'est un changement radical. On parlait d'accord, une entente, pas d'un contrat. Commençais-je avec calme, alors que je devais puiser dans la peur que je ressentait pour pallier à la colère. Il venait de lâcher mon visage, du coup je me sentait plus libre de mes mouvements, mais pas de mes paroles. Je ne voulais pas réduire à néant tout ce que j'avais réalisé jusqu'ici, comme... je sais pas ? Me garder en vie ?! J'étais proche de réussir à trouver un échange équitable et BIM ! Rideau, contrat, sang et sorcière inconnue que je ne veux pas ajouter à l'équation.

▬ Je vous ai dit que je ne voulais pas appartenir à qui que se soit. Et vous ajoutez le contrat ? Peu importe si mon âme est en jeu avec... Davina m'as toujours appris à ne jamais rien signer de mon sang. Continuais-je, consciente qu'il ne réalisait peut être pas que c'était du pareil au même pour moi. Un contrat, c'était une sorte d'appartenance. C'était une garantie pour lui et ça me faisait peur, tout bonnement. Moi... ça ne m'apportait rien sauf l'inquiétude de me faire entuber si je n'avais pas lu entre les lignes ou un truc invisible par magie qui me ferait sa propriété, moi ou mon âme. Non, non... trop de risque.

▬ Pourquoi nous aurions besoin d'un contrat ? Pour que vous me fassiez confiance ? Je ne suis pas stupide, si vous avez besoin d'un contrat, c'est pour que quelque chose vous soit promis si jamais j'avais envie de vous doubler. Ce qui n'arriveras pas ! Alors... vous vous dites peut être 'alors pourquoi elle m'emmerde avec ça, si elle ne compte pas enfreindre la règle ?' J'essayais de garder mon calme, mais c'était dur, parce que je me faisait peur toute seule avec tout ça. C'était effrayant et pas qu'un peu, mais... tant pis. J'y étais aller franco jusque là, autant continuer.

▬ C'est simple ! Parce qu'un contrat ferait plus que m'y contraindre, ce serait faire de moi votre obligée, votre propriété et on reviendrait au point de départ. Je prenais une profonde inspiration et ajoutais, pas certaine d'avoir bien compris ce qu'il recherchait, mais testant quand même:

▬ Vous savez, si c'est de la loyauté que vous cherchez. Ce n'est pas avec un contrat que vous la trouverez ! La vrai loyauté, elle ne s'achète pas, ou ne se force pas. Si vous voulez que je vous aide, que je jette des sorts quand vous en avez besoin. Pas besoin d'un contrat, n'importe quel contrat... Vous avez juste besoin de savoir une chose: Si vous ne me faites pas de mal, je n'ai pas de raison de vous trahir. C'était aussi simple que ça, vraiment. Parce que je tenais à ma vie et s'il voulait que je couvre ses traces... je le ferais. S'il voulait que je l'aide à se planquer ou je ne sais quoi... Ainsi soit-il. Je ne chercherais pas à savoir. Parce que la menace de me faire trucider en cas de refus supplantait tout le reste.

▬ Si vous croyez que le couperet au dessus de ma tête si je refusait ne suffira pas... c'est mal me connaitre !

Je souriais à demi, essayant de cacher ma peur et répondait finalement à sa question:

▬ Si on réussi à conclure l'accord de départ, oui. J'en suis sûre. Et pour prouver ma bonne foi je lui dictait mon numéro de téléphone pour qu'il l'enregistre.






A. Xavior Bowman
avatar
Démon | Camp Lucifer
✥ Je suis : un Général des Corrupteurs

✥ Membre investi :
  • Parrain/Marraine
  • Pubeur






Message   Dim 16 Oct 2016 - 22:39
ADONIS & CLARKE
Saying the T, or the F word ?



J'avais l'impression d'être en train de rêver. Ou plus exactement en plein cauchemar. Jusqu'à présent, je ne m'étais pas retrouvé dans une situation pareille. La jeune femme ne cessait de négocier encore et encore. Même alors que je menaçais sa vie, ça ne l'empêchait pas de me dire ce qu'elle pensait de ma proposition. Je devais avouer qu'elle avait du cran tout de même. Si mes démons voyaient ça, ils riraient bien de moi. Enfin pas trop longtemps et surtout pas devant moi. Mais ça les ferait sourire en tout cas. Une pauvre humaine en train de me faire la morale sur ce que c'est la loyauté. J'étais tellement sous le choc de ses paroles, qu'elle ose me parler de la sorte que je me contentais de la regarder faire son monologue. Plein de ferveur, je devais le reconnaitre. Je fronçais les sourcils, sentant poindre une légère migraine. Une première. Et si je continuais selon mes plans, ça n'allait pas être la dernière non plus. Honnêtement, je commençais à me demander si on ne m'avait pas jeté un sort ou fait boire une potion délirante. Parce que j'avais vraiment l'impression d'être en plein délire. Mais genre littéralement. Je l'entendais sortir sa morale à deux balles sur la loyauté et pourtant, je n'avais pas envie de la tuer. Comme si ce n'était pas réel. Intérieurement, je me disais que je ferais mieux de l'embarquer avec moi et de la tuer tout simplement. Ca résoudrait tous mes problèmes à venir. Clairement, cette sorcière allait être un problème, autant que je m'en débarrasse sur le champ. Malheureusement, vu ou nous étions, je ne pourrais pas la forcer à me suivre. Pour le moment, je ne pouvais pas faire grande chose pour montrer à cette adorable petite sorcière comment j'obtenais la loyauté de mes démons.

-C'est bon tu as fini ton monologue ? Demandais-je, ne sachant plus très bien comment exercer mon emprise sur elle. La peur ne la paralysait pas et c'était une nouveauté pour moi. Et même si je savais que j'allais aux devants de sérieux problèmes, bien plus ennuyeux que June me pourrissant la vie, j'avais envie de tenter l'expérience parce ce courage proche de la folie me donnait envie de continuer mon plan d'origine. J'enregistrais son numéro sur mon téléphone avant de me pencher vers la jeune femme en prenant son cou dans ma main. D'un point de vue extérieur, ce geste pouvait passer pour un geste romantique, je ne risquais pas que quelqu'un vienne nous déranger.

-J'en ai rien à faire de ta loyauté. Attends, et je te montrerai comment j'obtiens la loyauté des gens qui travaillent pour moi, fis-je d'une voix sourde avant de lui montrer la noirceur de mon regard. Je ne montrais mon véritable regard qu'à ceux qui m'avaient vraiment désappointé mais je voulais bien qu'elle comprenne qu'elle n'était pas face à un humain mais bel et bien en face d'un démon.

-Néanmoins, je dois reconnaitre que tu es assez courageuse. Si je voulais vraiment te tuer, je l'aurais fait, même devant tous ces potentiels témoins. Je les aurais tous tué ensuite. Je suis comme ça. Et tu vas vite t'en rendre compte.

Je faisais réapparaitre mes yeux normaux, sur que mes paroles avaient du avoir plus d'impact sur la demoiselle à présent.

-Alors j'accepte de ne pas faire de contrat. Pour le moment. Garde ton téléphone près de toi, je te contacterai rapidement.


Sur ce, je m'éloignais de la jeune femme en réfléchissant comment j'allais annoncer à Maze que je prenais les services d'une sorcière sans un contrat pour assurer mes arrières.





Clarke Spencer
avatar
Humain | Sorcier -staff-
✥ Je suis : Une sorcière






Message   Jeu 20 Oct 2016 - 13:28
ADONIS & CLARKE
Saying the T, or the F word ?




J'étais probablement aller trop loin. Non ? De qui je me moquais ?! Bien entendu que j'étais aller trop loin, je le savais en disant les mots, en les pensant même. Mais même si j'avais dit le fond de ma pensée, j'était restée pesée dans les mots choisis. Je ne voulais pas lui manquer de respect ou un truc du genre. C'était probablement la mort la plus conne qui soit ! Mourir uniquement pour un mot de travers à un démon... ouai, il y avait mieux. Mais mots choisis ou pas, j'en avait dit pas mal et c'était sa réaction qui m'intéressait et m'effrayais quelque peu, même si je faisait tout mon possible pour ne pas le laisser paraitre.

Sauf que cette fois... Dur dur de garder mon calme ! J'aurais presque pu jouer aux claquettes avec mes genoux quand il s'était approché et collé à moi pour me révéler ses yeux noirs. Le "tu as fini ton monologue" d'avant, c'était du pipi de chat comparé à ça. Cette fois, j'avais peur et bien comme il faut.

D'ailleurs ce qu'il avait ajouté ensuite, les menaces pas du tout déguisées... il semblait vouloir me pétrifier sur place. Je n'étais pas certaine d'avoir envie de voir. En fait... il avait déjà gagné mon service avec la première partie de cette intervention. Il l'avait déjà eu avec notre accord, mais... ses yeux... il s'était assuré 'sa sorcière' en une seconde même s'il n'en avait pas conscience.

Sincèrement, le discours qu'il avait tenu après, même s'il y avait un compliment derrière... Je n'en avait rien à faire. Il pouvait ajouter ce qu'il voulait, il n'aurait pas de meilleur accord avec moi, même avec un contrat. J'étais pétrifiée et l'idée de le décevoir ou de le trahir... Même pas en rêve ! Je n'avais pas envie de voir ce qu'étais sa solution pour la loyauté, pas du tout !

▬ Je le garde à portée ! Répondis-je à son ordre, parce que ça ressemblait à un ordre avouons-le. Puis, avant de le laisser totalement partir même si je me doutais qu'il ne reviendrais pas juste pour ça, j'ajoutais, comme pour lui assurer la chose et me rassurer moi.

▬ Je ferais tout ce que vous me demanderez ! Je tournais les talons à mon tour, pas mécontente de partir d'ici et de rentrer me recroquevillée dans mon lit. Je tremblait encore un peu, les mains saisies de spasmes après toutes ces émotions. Oui, sous le lit plutôt ! Ce serait plus approprié !





Contenu sponsorisé





Message   
 

Saying the T, or the F word ? ▬ Feat. Adonis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-