Table "Tulipe"


 :: it ends here :: Municipal dump :: old journals :: The romance villa :: Salle de bal
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
avatar
Invité



Message   Lun 8 Aoû - 21:19





Quand Eliott lui caressa le dos de la main, Daniel se sentait comme rassuré, un peu, même si finalement ça ne l'avait pas non plus plongé dans une grosse déprime ce à quoi il avait repensé. Cela faisait des années qu'il avait été le rebut de sa famille. Il s'y était habitué. Peut-être.
En tout cas, ce que Eliott lui faisait, lui allait. Il souriait doucement à présent.
Bien qu'il souriait moins, alors que son voisin annonçait être une déception pour ses parents :

- Je suis sûr que non... Enfin...J'espère pour toi... Moi...

Lui. Lui qui avait été limite jeté dehors, et qui avait ensuite eut ce don de paraître gâcher toutes les réunions de famille juste en apparaissant. Daniel caressa un peu la main d'Eliott, la serrant doucement, comme pour se rassurer aussi.
Quand Eliott parla à nouveau du fait que Daniel était parfait, il secoua la tête, légèrement rougissant, surtout amusé. Mais quand son voisin de table et d'appartement lui dit qu'il était adorable, Daniel se sentit tout confus, et très très chaud. Très gêné.

- Je..euh...ah.Je sais pas...J'imagine que nous partageons le même.

Peut-être était ce une vengeance de sa part pour gêner son voisin, mais c'était surtout sincère.

- Euh...Un titre de film ou de livre.... Laisse moi réfléchir...

Il serra un peu plus sa main sur la sienne, entremêlant presque leurs doigts entre eux.

- Je ne sais pas vraiment... Certainement pas l'avocat du diable

Sinon ça serait très ironique

- La cité des anges, peut-être. Ou Au nom de ma rose. Ah non, c'est "de la rose". Ou Little Miss Sunshine, j'imagine, de ton point de vue.

La cité des anges. Parce qu'il était un prophète. Finalement, il avait surtout cité des films, ou juste un seul livre. Mais cela lui était venu tout seul. Il se rappela soudain d'un film qui lui irait ironiquement vraiment bien...

- Ou Joseph, roi des rêves...Je ne sais pas.

Il ne précisa pas sa pensée. Préférant poser une autre question :

- Penses-tu que nos mains sont retenues par de la colle, pour ne pas vouloir se décrocher ? Bien que je crois que ça ne me dérange pas...

Il eut un petit sourire doux.


avatar
Invité



Message   Lun 8 Aoû - 21:38





Je me sentis avoir un sourire complètement idiot lorsqu'il caressa ma main. Idiot mais vraiment heureux en fait. C'est con j'arrive pas à expliquer en quoi un contact aussi banal pouvait me sembler si doux et rassurant. Ses doigts sont magiques, comme son sourire et son regard. En fait il est entièrement magique je ne vois que cette solution. Ma question avait déclenché une vague d'idées de noms de films ou de livres. Tous plus sympathiques et représentatifs de lui. Sauf peut-être le premier oui.

" Dans ce cas là, si tu étais l'avocat du diable je signe toute suite ... je sais pas pour quoi mais je signe. Tu serais pire qu'un démon pour récolter les âmes ..."
je sous entendais qu'il était, d'un simple regard, capable d'attendrir un bon nombre de personne. Tout du moins c'était ce qu'il se passait pour moi.

" Tu es mon Little Mr Sunshine alors ...ça te va?" je déposais ensuite mon regard vers nos mains qui, effectivement semblaient bien, là toutes les deux collées l'une à l'autre.

"J'ai comme l'impression que nos mains ne sont pas les seules qui semblent ne pas vouloir être séparées ... ou bien ce ne sont pas les seules choses liées, choisi la version que tu veux" ajoutais-je avec un regard doux sans pour autant le lâcher "Je ne sais pas toi, mais moi je ne regrette pas d'être venu ce soir . . . si je te disais que tu es ma rencontre favorite de la soirée, que dirais-tu?"


avatar
Invité



Message   Lun 8 Aoû - 22:33





Daniel eut un léger rire. Lui, un bon démon ? C'était très ironique. Et encore, Eliott avait parlé de "pire qu'un démon".

- De toute façon, j'ai ton âme, alors cela me va.

Il lui rappelait ce dont ils avaient discuté quand ils étaient chez l'avocat.
Finalement, Daniel trouva qu'Eliott avait raison. Ce n'était pas que les mains qui ne voulaient pas se séparer, c'était leurs corps. Comme s'ils ne voulaient pas se lâcher. Comme lié par quelque chose de trop fort. De si fort...
A la question d'Eliott, Dan se rapprocha un peu, son visage frôlant presque celui d'Eliott. Souriant avec un regard particulièrement tendre.

- Je pense, que je suis pareil...J'ai aimé tous les autres, mais toi... On s'amuse bien ensemble. On se comprend.... On est vraiment de bons amis. Parce qu'on est amis, non ?

C'était une question en retour.
Amis. Tu parles. Cela crevait les yeux, les violons et les roses ou les tulipes, qu'ils n'étaient pas amis. Cela crevait les yeux de tout le monde, sauf d'eux. Mais en les entendant parler de leurs douleur, même les cordes des violons pleuraient tant de tristesse et de méfiance. Priant peut-être avec les pétales de fleurs pour que cela s'arrange un peu


avatar
Invité



Message   Mar 9 Aoû - 20:27




"Oui tu as mon âme et tu peux en disposer comme bon te semble" dis-je en riant car cette situation était aussi drôle que mignonne. Moi qui connaissait l'existence des démons je plaisantais avec l'âme. M'enfin bon, même si lui était un démon j'en avais rien à foutre parce que .. c'était lui.

" Oui ... on est amis ... enfin oui en plus d'être voisins n'est-ce-pas ?" je me senti rougir assez vivement lorsque les barrières de la proximité venaient de tomber comme un château de cartes en plein vent. Il était si ... proche, si accessible que j'en avait oublié tout ce qui tournait autour de nous. Bien évidémment nous sommes amis, je n'aurais jamais la prétention d'imaginer être plus à ses yeux, je ne mérite pas quelqu'un comme lui pour plus. Je conclus donc ce demi-contact par un doux baiser sur son front. Comme le ferait un ami .... j'imagine.

"Oui amis et si tu as besoin je serais toujours là, je veillerais sur toi car la fleur à aussi besoin de prendre soin de son soleil non?" . . ." ne lâchant pas sa main pour autant. De loin je me demandais un peu de quoi nous avions l'air ... puis j'oubliais cette idée j'en avais rien à foutre.

" Si tu devais retenir une chose de cette soirée ce serait quoi?"

avatar
Invité



Message   Mar 9 Aoû - 22:33





Amis. Ils s'observaient. Comme deux amis. Si proches, très proches, trop proches. Si près de s'embrasser. Eliott déposa un baiser sur son front.
Comme deux amis le feraient. Deux amis. La frontière entre l'amitié et l'amour était véritablement trop vague pour eux.
Comme deux amis, dont le coeur battrait trop fort. Comme deux amis, voulant se dévorer du regard. Comme deux amis, dont les deux manquaient parfois d'oublier de respirer.
Le baiser manqua de faire oublier de respirer à Daniel. Il observa Eliott, comme à bout de souffle. Et à la fois, il en revoulait.

- Oui... La fleur malgré sa taille, est grande et forte, plus qu'elle ne le pense.

Ce n'était qu'une supposition. Daniel ne savait pas si Eliott était très fort.
La question d'Eliott vint. Si Daniel devait retenir quelque chose de cette soirée, qu'est ce que ça serait.

- Hm. Leur excellente décoration vraiment merveilleuse...Ainsi que la présence surprise d'une fleur... honnêtement, j'ai été surpris de voir une cliente à moi, et d'autres personnes sympathiques, mais je retiendrais surtout....

Il garda son visage si proche, serrant presque fermement sa main. Leurs mains étaient liées non pas pour rassurer l'autre, mais juste pour autre chose :

- Toi.

Après ça, quelle question pouvait-il poser ? Il n'en posa d'ailleurs pas en fait. restant silencieux. Les yeux brillants.

- Hm... Et toi, qu'est ce que tu ne retiendras pas ?


avatar
Invité



Message   Mer 10 Aoû - 13:19




Cette proximité entre nous faisait faire à mon cœur des sauts indescriptibles pendant que ma respiration s'arrêtait parfois. Qu'est ce qu'il se passait ... comment son regard, cette distance si réduite que si je me penchais ne serais-ce qu'un peu nos lèvres pourraient communiquer entre elles, comment tout cela arrive à me rendre heureux et désireux de .. de quelque chose dont j'ai si peur mais à la fois tant besoin. Évidemment j'étais fort, mais si je ne l'étais pas assez je ferais ce que je peux pour le devenir, rien que pour lui, si il avait besoin de moi ainsi.

" La rose saura montrer ses épines si il y a besoin de le faire, car pour elle tous les moyens sont bons pour protéger son soleil."

Inconsciemment la réponse qu'il venait de me donner était celle que je voulais entendre. Cependant je le savais, il disait ça car il le ressentait au plus profond de lui même. Les mots peuvent mentir mais pas les yeux, pas ses yeux; pas ce regard. "Comment un simple regard peut-il me déboussoler à ce point bordel . . .''

"Si je ne devais retenir qu'une seule rencontre ce soir ce serait aussi la tienne enfin la notre ..." ajoutais-je alors que je sentais mes lèvres me brûler tellement j'avais envie d'effleurer de nouveau sa peau, même brièvement. Cette ambiance romantique était bien trop embarrassante pour moi, je devais me ressaisir merde.

"Je ne retiendrais pas les quelques questions que l'on m'a posées qui étaient un peu gênantes, je ne retiendrais pas les autres candidats aussi fort que je te retiens toi ...." je détournais un instant le regard, me sentant devenir aussi rouge que le petit papier des questions "Selon toi, qui a bien pu te convier ici ce soir?"


avatar
Invité



Message   Mer 10 Aoû - 13:30





Leurs deux esprits semblaient en écho, puisqu'ici, ils ne retenaient qu'eux deux. Daniel se demanda quelles questions avaient pu embarrassé Eliott. Mais pour l'aider à ne pas retenir, il ne lui demanderais pas. Pour le moment, il ne lui demandais pas tant, presque rien. Il ne voulait pas le déranger, l'embarrasser. Il voulait juste le voir heureux, et puis c'était tout.

A la question de son voisin, il haussa les épaules :

- Je ne sais pas. Quelqu'un qui aurait voulu s'amuser un peu ? Ou peut-être mon meilleur ami...Mais je ne sais pas du tout en fait.

Il eut un petit sourire:

- Mais je suis heureux d'être là. Surtout en ta présence.

Il chercha une autre question, et regarda finalement la feuille, ne trouvant rien qui l'intéressait.

- Penses-tu que le destin a fait que nous habitions l'un à côté de l'autre ?


avatar
Invité



Message   Jeu 11 Aoû - 19:30





Je lui souris, me demandant comment il aurait réagit si je lui avait annoncé que l'invitation mystère n'était pas si mystère que ça. Et que la personne qui l'avait convié ici était juste devant son nez depuis un moment. Je lui dirais plus tard, hors contexte histoire de ne pas trop embrouiller les choses plus qu'elles ne le sont déjà.

"En tout cas cette personne doit être soucieuse de ton bonheur et tenir à toi d'une certaine manière j'imagine."

Le fait qu'il venait de m'avouer qu'il était heureux de ma présence me fit rougir légèrement. Bordel, même une lycéenne en fleur aurait moins rougit que moi depuis la veille. "Je suis également très heureux lorsque je suis près de toi"

Je penchais la tête légèrement en entendant ce qui sonnait un peu comme la dernière question de la soirée au vue de l'agitation autour de nous. Les autres semblaient être sur la ligne de départ, manteau à la main et sièges vides repoussés contres les tables.

" Si c'est le destin alors pour une fois je devrais le remercier ... d'ailleurs en parlant de chez nous, nous devrions rentrer maintenant à moins que tu veuilles dormir ici" je fis une dernière caresse sur sa main avant de me relever et d'enfiler ma veste de costume déposée sur le dossier "Et si nous rentrions ensemble?"


avatar
Invité



Message   Ven 12 Aoû - 9:04





Daniel eut un petit sourire, imaginant qui ça pouvait être, que cette personne soucieuse de lui. En tout cas, cela lui faisait plaisir. Parce que de cette façon, il avait pu revoir son voisin - entre autre -.
D'ailleurs, l'avocat remarqua les légères rougeurs d'Eliott, et cela le fit un peu plus sourire. Il le trouvait assez...Mignon comme ça. Oui. Mignon. Mais il se sentit lui même légèrement rougir. Très légèrement, mais de fait, les deux devaient ressembler à des lycéennes en fleur.

Quand Eliott parla de rentrer, Daniel retourna dans la réalité, se rendant compte, qu'en effet, tout cela semblait toucher à sa fin.

- Hm...Cet endroit à l'air luxueux, mais oui. Rentrons.

Il sentit comme un frisson à la dernière caresse, et se releva, un peu confus, mais très positif quand à la possibilité de rentrer ensemble :

- Ca me va ! Je suis venu en transport en commun, donc... Rentrons ensemble.

Daniel souriait, tout heureux.
Encore un peu plus, et il était prêt à lui prendre la main.
Il imita son voisin et se releva.
Finalement, cette soirée speed dating, avait été plus que réjouissante... Daniel ne quitta pas des yeux son "ami" et s'en alla avec lui, satisfait.


avatar
Zadkiel
✥ Je suis : Un archange - PJO
PNJ | Pnj & Pjo du forum



Message   Sam 13 Aoû - 21:53
Mes chers invités,

La soirée touche à sa fin. Il se fait tard et il est maintenant temps de retrouver la douceur de votre foyer. J'espère que cette soirée à été à votre goût, que vous avez fait de magnifiques rencontres,et qui sait, peut-être avez vous trouvé l'amour?

Bonne fin de soirée à tous, et que l'amour vous accompagne où que vous alliez!

Votre hôte dévoué ...
Contenu sponsorisé



Message   
 

Table "Tulipe"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-