for them, suffering is the true cement of truth... ▬ Feat. Vesper


 

 for them, suffering is the true cement of truth... ▬ Feat. Vesper


 :: city of angels :: Disused factory :: Warehouse
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ezechiel
avatar
Trio | Bien -staff-
✥ Je suis : un Ange



Messagefor them, suffering is the true cement of truth... ▬ Feat. Vesper   Dim 24 Juil 2016 - 20:11
for them, suffering is the true cement of Truth...
VESPER & EZECHIEL


Lorsque j'avais croisé ces démons sur le port, je n'avais pas réfléchi et j'avais répondu à leur attaques aussi vite qu'il m'avait été possible de le faire. Tous étaient morts et j'étais en vie. Mais leur regroupement, leur recrudescence en ce moment... J'avais besoin de savoir pourquoi, d'obtenir des réponses sur cela ou autre chose. Ses plans, le lieux ou il se trouvait. Je devais en savoir un maximum pour pouvoir le trouver et l'arrêter. Nous perdions du terrain et lui en gagnait presque de jour en jour, du moins à chaque sceau qu'il brisait.

Alors quand j'avais vu ce démon, isolé, je n'avais pas hésité non plus. Les autres abominations avaient eu une mort rapide, trop pour que j'ai pu m'enquérir de ce qu'ils savaient. Celui là, parlerait ! Je l'avait attaqué sans prévenir, immobilisé de mes bras avant de lui briser la nuque alors que je nous téléportaient tous deux de la ruelle dans laquelle nous nous trouvions jusqu'au premier lieu auquel j'avais pensé, nous offrant un lieu confiné à l'écart de la ville. J'étais tombé dessus lors d'une précédente chasse, réalisant qu'il s'agissait là de l'ancien quartier général dont on m'avait parlé, celui de la résistance.

Le lieu était désert et a raison. La résistance avait un nouveau reperd que j'avais pu visiter, bien loin de ce à quoi ressemblait cet endroit. Cette partie la de nos combats n'était pas ma préféré, mais elle était souvent nécessaire dans de tels conditions. La guerre était déclarée, les sceaux brisés se succédaient, Lucifer avait de l'avance sur nous et nous ne pouvions pas risquer de lui laisser en prendre d'avantage. Trois sceaux... c'était bien suffisant. Torturer les démons était devenu monnaie courante pour les Anges depuis leur création et bien qu'ils furent les seuls avec les déchus que nous nous autorisions à faire parler de la sorte, c'était toujours pour avoir des informations que nous agissions et non pour le plaisir de les faire souffrir. Malgré tout cela, en bon guerrier, nous étions très doués pour la torture et pour faire parler nos adversaire, peut être autant qu'ils l'étaient pour torturer les âmes humaines qu'ils transformaient en démons.

Toujours inconscient, j'en profitait pour "installer" le démon dans l'une des pièces, aux murs recouverts de plastiques, à l’abri des derniers regards indiscret que ce lieux pouvait encore attirer. Je l'avais posé sur le sol, assis contre un mur et j'avais attaché ses bras avec des morceaux de cette chose qui couvrait les murs, déchiquetés pour en faire des liens.

Il lui serait impossible de se libérer avec la force que j'avais utilisé pour serrer ses entraves, dans l'état ou il était... et ce malgré son pouvoir de télékinésie je doutais qu'il puisse faire preuve d'autant de force physique ou d'esprit après avoir soignée une pareil blessure à son cou.

J'attendais, patient, que le démon reprenne conscience, assis sur le rebords du meuble en métal plus loin. Quand je perçut le premier signe de son réveil, je m'approchait, menaçant et me baissait afin que nos visages soient à la même hauteur.


▬ J'ai des questions à te poser, si tu parles... Ta mort sera plus rapide et bien moins douloureuse, démon !

Je le laissait reprendre un peu plus conscience, il m'entendait et me comprenait, certes, mais il était encore un peu amorphe et je souhaitait qu'il soit un peu plus lucide pour répondre à mes questions. Je fit quelques pas autour de lui, ne le quittant pas des yeux. Il devait être habitué aux tortures, après tout il avait été créée de cette manière, mais j'avais plus d'un tour dans mon sac...







Vesper O. Fawkes
avatar
Démon | Camp Lucifer
✥ Je suis : Un ange avec des cornes ? Démon évidemment !



MessageRe: for them, suffering is the true cement of truth... ▬ Feat. Vesper   Dim 24 Juil 2016 - 22:16
For them, suffering is the true cement of truth...
Hé ben... Je viens de finir mon taff de merde, il est normal que maintenant je prenne du bon temps non ? J'en ai l'droit putain et personne ne peut m'enlever ce privilège ! Je sors rapidement du bar dans lequel il y avait - pour changer - des alcoolos trop bourrés. J'ai l'impression que c'est devenu ma routine quotidienne...merde. J'espère que je ne vais pas m'y habituer parce que franchement, ce serait chelou... En tout cas, ça à vraiment été une putain de journée de merde. Catastrophe sur catastrophe... J'ai bien failli griller ma couverture cette fois. Mais bon c'est de sa faute aussi : l'autre vieux avait qu'à me laisser tranquille...est-ce que c'est ma faute à moi si une mouche se décide à nager dans ta bière ? Tss. Je shoote dans une canette abandonnée sur le trottoir de la rue, transperçant les lieux d'un vacarme que j'apprécie. Bon c'est vrai qu'il n'y a pas lieu de s'énerver, je suis sûr que Kortyx m'aurait ri au nez si jamais je lui racontais ça. Mes mains dans mes poches de jean, j'avance seul dans les ruelles, soucieux de prendre un peu d'air frais. Bizarrement, il n'y avait personne dans les rues - en tout cas, où je me trouve - mais c'est pas plus mal. Pas de tentations comme ça. Bien que c'est ce qu'il me faudrait là, maintenant, tout de suite...

Alors que je marche - le plus tranquillement du monde soit dit en passant - une ombre plonge sur moi, ne me laissant pas le moins du monde le temps de faire le moindres gestes : quelqu'un m'immobilise de ses bras, puissants, trop puissants pour moi. Putain c'est qui ? Je me débat comme je peux, mais l'emprise se resserre et brusquement, dans un mouvement rapide, il me brise la nuque me plongeant dans le noir dans un bruit sourd de corps percutant le sol.


Outch. Putain ça fait mal... Je tourne la tête lentement, d'un côté, de l'autre alors qu'elle craque de manière pas du tout rassurante. Bordel, il s'est passé quoi là ? C'était comme si un poids lourd m'était rentré dedans... J'ai la tête qui tourne bordel, j'arrive pas à aligner une seule putain d'idée. J'ouvre les yeux soudainement, observant les moindres détails - encore flous - de l'endroit où je me trouve. C'est une sorte de... où est-c'que j'suis putain ? J'aperçois une silhouette un peu plus loin : c'qui ? J'ai l'esprit tout embrouillé et j'arrive pas à voir les éléments qui m'entoure... J'entends des pas s'approcher de moi et brusquement apparaître un visage inconnu juste en face du mien. Pas si près merde !

" J'ai des questions à te poser, si tu parles... Ta mort sera plus rapide et bien moins douloureuse, démon ! "

Voix ténébreuse...sombre et sonnant étrangement le putain d'angelot. Merde. J'suis mal barré. En plus il m'a solidement attaché l'animal. J'essaye en vain de me détacher, me débattant avec mes liens tandis que l'autre me tourne autour, comme une proie. Pourquoi moi sérieux ? J'ai rien demandé et faut quand même que le sort s'acharne ? Tss...

" L'angelot est descendu du ciel pour m'parler, quelle touchante attention...malheureusement j'suis pas trop disponible pour le moment, si tu veux laisser un message et repartir gentiment...ça m'arrangerai ! " fis-je d'une voix beaucoup plus rauque que je l'pensais mais avec malice.

Putain, il m'a pas loupé.
(c) AMIANTE
Ezechiel
avatar
Trio | Bien -staff-
✥ Je suis : un Ange



MessageRe: for them, suffering is the true cement of truth... ▬ Feat. Vesper   Lun 25 Juil 2016 - 14:58
for them, suffering is the true cement of Truth...
VESPER & EZECHIEL


Alors qu'il reprenait pleinement conscience, le démon semblait étrange. Que cherchait-il ? Cherchait-il quelque chose ? S'il s'agissait d'une chance pour partir d'ici, elle n'existait pas.

Il semblait sur le point de parler, pourtant il ne l'avait pas fait tout de suite, comme s'il retenait des questions. Bien ! Peut être était-il déjà effrayé ou...

▬ L'angelot est descendu du ciel pour m'parler, quelle touchante attention...malheureusement j'suis pas trop disponible pour le moment, si tu veux laisser un message et repartir gentiment...ça m'arrangerai !

M'interrompit-il dans mes pensées, m'extirpant un regard meurtrier. Parlait-il ainsi pour ne pas admettre sa peur ? Ou était-il complètement inconscient ?

▬ Surveille ton langage ! Appelle moi ainsi encore une fois et tu sauras ce qui t'attends !

Le menacer ainsi n'était pas une preuve de colère, car ce n'était pas pour ça que j'avais réagis de la sorte. Je n'avais véritablement que faire de ce qu'il pensait de nous, anges ou de la manière dont il nous nommait. Dont il me nommait. Je prenait simplement mes responsabilités pour le pousser à parler au plus vite. Pour éviter des tortures que je ne voulais pas infliger.

▬ Commençons veux-tu ! Il est des questions qui méritent d'être posées et des réponses données. Répond et je ne te ferais rien, refuse et tu goûtera à mon pouvoir.

Expliquais-je malgré le fait qu'il avait probablement compris ce qui allait se passer, quoi que je dise.

▬ Il ne tient qu'a toi d'être le plus intelligent et de t'épargner des souffrances inutiles dans ta mort, démon.

Je marquais une pause, inspirant profondément pour choisir la première question qu'il me fallait lui poser. J'ignorait s'il avait la moindre réponse, s'il avait su ou non quoi que se soit pouvant m'aider, mais je devais essayer.

▬ Ou se trouve Lucifer ?







Vesper O. Fawkes
avatar
Démon | Camp Lucifer
✥ Je suis : Un ange avec des cornes ? Démon évidemment !



MessageRe: for them, suffering is the true cement of truth... ▬ Feat. Vesper   Lun 25 Juil 2016 - 22:19
For them, suffering is the true cement of truth...
Ma réplique lui plait pas visiblement vu le regard meurtrier qu'il me lance. Ouais mon beau, tu crois sérieus'ment qu'j'vais me laisser faire aussi facilement ? Si t'es pas habitué à ça, bah commence rapidement, parce que j'vais continuer jusqu'a c'que tu t'lasses. Mais putain, qu'est-c'qu'il m'a fait mal. C'est pas la première fois que je m'fais tordre le cou, mais j'en avais oublié la douleur. Bin grâce à lui, j'vais m'coller une migraine de malade...et sans doute des courbatures. Bon...il va sans doute me tuer aussi. Ça c'est un problème qu'je règlerai plus tard. Je suis un peu plus lucide, mais c'est toujours pas ça... Faible ? Jamais j'l'admettrai - en tout cas pas d'vant lui - mais c'est sûr qu'il m'a baisé.

" Surveille ton langage ! Appelle moi ainsi encore une fois et tu sauras ce qui t'attends ! " me dit-il, se voulant menaçant.

Je ricane face à ça remarque. Il s'énerve le bougre... ou alors il veut rapidement me faire parler. Raison de plus pour retarder un peu l'échéance, parc'que j'me fais pas d'illusions : il va m'torturer, et ce sera pas beau à voir...

" An-ge-lot ! " susurrais-je syllabe après syllabe en penchant ma tête sur le côté.

Puis je grimace. Merde, ça fait un mal de chien ! Niveau crédibilité ? Moins 10 points pour moi. Bordel... Il me regarde toujours de façon presque meurtrière et je lui souris presque angéliquement - j'ai bien dis presque. Mais il reste neutre. Putain, j'vais m'faire chier avec lui... Ce s'rait marrant de l'faire sortir de ses gonds...

" Commençons veux-tu ! Il est des questions qui méritent d'être posées et des réponses données. Réponds et je ne te ferais rien, refuse et tu goûteras à mon pouvoir. "

Encore des menaces... Il est au courant qu'il me fait pas flipper là ou...?

" Il ne tient qu'a toi d'être le plus intelligent et de t'épargner des souffrances inutiles dans ta mort, démon. Il inspire avant de reprendre : Où se trouve Lucifer ? "

Je souris narquoisement tout en le regardant dans les yeux. Sa tête d'angelot me dis vaguement quelque chose... Je sais plus, je suis sûr de l'avoir déjà vu quelque part... Ou du moins d'en avoir entendu parlé... Tout'façon, qu'est-ce que j'en ai à battre ? Rien, ouais, c'est bien c'qui m'semblais...

" Que d'originalité par ici, c'est fou parc'qu'il me semble avoir déjà entendu c'te question d'la bouche d'un d'tes sous-fifres avant d'avoir rendu l'âme quelques minutes après. J't'assures, c'était pas beau à voir. " lui dis-je, mon sourire carnassier sur les lèvres.

Ouais, un petit soldat m'avait déjà posé la question et disons que...j'étais d'mauvaise humeur. J'ai passé mes nerfs sur lui. Ses cris résonnent encore dans ma tête...

" Pour un premier rendez-vous, j'dois dire que t'assures pas des masses, angelot ! "

P't'être bien que j'm'enfonce un peu plus vers la torture, mais le voir lutter pour pas m'tuer tout de suite est une jouissance que je n'veux pas louper !
(c) AMIANTE
Ezechiel
avatar
Trio | Bien -staff-
✥ Je suis : un Ange



MessageRe: for them, suffering is the true cement of truth... ▬ Feat. Vesper   Lun 25 Juil 2016 - 22:46
for them, suffering is the true cement of Truth...
VESPER & EZECHIEL


Il n'avait pas écouté ma première remarque et continuais semblait-il à essayer de me provoquer. Je n'était pas certain d'avoir bien entendu la première fois, mais après mes menaces, les choses étaient plus limpides. Car il n'avait pas murmuré cette fois. Il avait parlé de manière distincte et se moquais de moi. Si j'avais déjà menacé de lui faire regretter ce genre de discours, c'était sans compter sur ce qu'il avait ajouté.

Il parlait d'un ange, probablement troisième ordre qu'il avait tué et à cet aveu, je réalisait à quel point il semblait ne pas comprendre l'enjeu. Tant pis, il faudrait alors que je le torture. Soit !

Je n'aimais pas cela, mais je m'arrêtait pourtant de marcher, restant devant lui quelques instants alors qu'il terminait de s'amuser à mes dépends. Etait-ce quelque chose comme une blague ? Ce qu'il disait ? J'ignorais si j'étais trop angélique pour comprendre ou si ce n'était tout bonnement pas drôle; mais s'il voulait tester mes limites et ma capacité à le faire souffrir, voila qu'il les avaient trouvées.

▬ Mauvaise réponse ! Tonnais-je en m'accroupissant à son niveau. Je restait face à lui immobile un instant, lui laissant le temps d'anticiper, sans pouvoir arrêter la première vague de torture.

Je tendais ma main vers son torse et la plaquait sur lui, déclenchant mon Lux Dei. Je ne laissait pas sa pleine puissance le consumé, souhaitant le garder en vie encore un peu. Mais la brûlure de mon pouvoir divin sur son âme devait être plus efficace que toutes mes menaces de tantôt.

▬ Est-ce que tu sais qui as tué l'ange, pour le dernier sceau brisé ? Demandais-je finalement, conscient que pour la première question il pouvait très possiblement ne pas savoir. Lucifer ne devait pas se montrer à tout le monde, en tout temps. Surtout des démons qui n'étaient pas de plus haut niveau. Mais j'espérait qu'il puisse au moins répondre à l'une de mes questions et s'il fallait que je le torture durant des heures pour cela, c'est ce que je ferais. Jusqu'à ce qu'il meurt de mes propres mains.

▬ Si tu sais pour l'une ou l'autre de ces questions, tu ferais mieux de parler. Parce que je n'hésiterai pas ! Fis-je en tendant une main menaçante. Prêt à user de mon pouvoir de nouveau. J'en avait d'autres à disposition, mes dons d'ange, ou ce nouveau que Dieu m'avait octroyé pour m'aider dans ma tâche. Je ne l'avais utilisé qu'a de rares occasions, peut être qu'aujourd'hui serait le jour ou il se rendrait vraiment utile. Quoi qu'il en soit, j'était prêt à toutes les formes de tortures qui soient sur ce démon, si cela nous aidait dans cette guerre.

▬ Alors, qu'est-ce que ce sera ?





Vesper O. Fawkes
avatar
Démon | Camp Lucifer
✥ Je suis : Un ange avec des cornes ? Démon évidemment !



MessageRe: for them, suffering is the true cement of truth... ▬ Feat. Vesper   Mar 26 Juil 2016 - 11:51
For them, suffering is the true cement of truth...
Putain, il reste stoïque quoi qu'je dise. Merde, ça va pas être facile de l'faire sortir de ses gonds. Moi qui pensais que tous les angelots étaient faibles d'esprits et un peu trop protecteur envers les autres (en tout cas avec leurs camarades) bah j'me trompais. C'ui là, il est insensible ou quoi ? Bordel, pas une seule expression de colère, de dégoût ou quoi qu'ce soit d'autre. Il est vraiment pas drôle comme type... En tout cas, il s'arrête brusquement de marcher : merci mec, ça m'donnait l'tournis. Déjà qu'suis pas au meilleur de ma forme mais si en plus tu m'tournes autour, ça arrange pas les choses pour moi. Il s'accroupit pour me faire face. Ok, qu'est-ce qu'il prépare cette fois ?

" Mauvaise réponse ! " dit-il théâtralement.

On joue à un jeu là ? Il est sérieux. Bordel, je sens qu'vais douiller grave. J'me débat encore une fois, conscient que j'peux rien faire contre ces liens : putain, il les a bien serré le con. Il avance son bras dans ma direction, et je l'regarde en fronçant les sourcils. Il pose sa main sur mon torse en exerçant une légère pression, c'qui amène une douleur inimaginable dans tout mon corps. Je serre les dents, me mordant la lèvre pour pas crier mais putain, c'est horrible. Je peux pas empêcher les gémissements franchir ma bouche et très vite, la pièce se trouve emplie de mes hurlements de douleur. Ma tête se rejette violemment en arrière et mon corps est parcouru de tremblements. Putain. Merde ! J'ai l'impression qu'ça dure des plombes bordel. Mais il éloigne soudain sa main et j'peux enfin respirer : j'ai l'souffle court et le cœur qui bat à toute vitesse. C'était quoi ça ? J'avais jamais vu un pouvoir pareil... Encore moins subit un pouvoir pareil. Merde. Je sens du sang dans ma bouche et je grimace. J'suis dans d'beaux draps, non ?

" Est-ce que tu sais qui as tué l'ange, pour le dernier sceau brisé ? " me demande-t-il ensuite, insensible encore une fois.

Je lui crache au visage la boule de sang qui se formait dans ma gorge. Si tu crois que tes p'tites menaces et ta torture me font peur, mon mignon, j't'assures que tu t'fous l'doigt dans l’œil : j'ai vécu pire, alors vas-y, continue. J'en f'rai de même...

" On est nombreux en enfer, j'connais pas tout l'monde, vieux. " répliquais-je dans un sourire.

Et c'était en partie vrai en fait. Mais tout l'monde connait celui qui a brisé l'dernier sceau - en tout cas, du côté d'Lucifer - Alexander Warren. Un sorcier que l'boss avait enjoint à rejoindre nos rangs. Avec une épée, il a tué l'ange et la puissance résultant de cet acte à briser le sceau. Mais ça, l'angelot est pas obligé d'le savoir...

" Si tu sais pour l'une ou l'autre de ces questions, tu ferais mieux de parler. Parce que je n'hésiterai pas ! " insiste-t-il néanmoins.

Il tend une main menaçante pour me rappeler ce que j'ai enduré quelques minutes plus tôt. Putain.

" Alors, qu'est-ce que ce sera ? "

Je lui souris une fois de plus, provocateur avant d'entrouvrir la bouche et de murmurer, menaçant : " Je t'l'ai déjà dis, j'connais pas tout l'monde angelot, mais si tu veux réutiliser ton putain d'pouvoir pour m'faire parler, vas-y, te gène pas : j'ai déjà vécu pire que ça ! "
(c) AMIANTE
Ezechiel
avatar
Trio | Bien -staff-
✥ Je suis : un Ange



MessageRe: for them, suffering is the true cement of truth... ▬ Feat. Vesper   Mar 26 Juil 2016 - 18:02
for them, suffering is the true cement of Truth...
VESPER & EZECHIEL


Les cris du démon ne me procuraient pas de joie, mais ils ne me dérangeaient pas plus que cela. Torturer n'était pas ce que je préférait et je ne le faisait pas pour en retirer une quelconque chose si ce n'était des informations. Lui par contre semblait essayer de rire de tout, ou de trouver je ne sais qu'elle... sentiment là dedans ou en moi ? J'en éprouvait, certes, mais pas de ceux qu'on pouvait considérer comme humains. La douleur elle même m'étais étrangère jusqu'à il y a peu de temps. Jusqu'à la lame inventée par Lucifer.

Lui, il la ressentait ! Il avait d'abord retenu la douleur, comme s'il pouvait la supporter. Mais je savais que ce n'était pas possible et lui aussi, il l'avait vite vu. Ses légers gémissements à travers ses lèvres s'étaient rapidement transformés en cris, mais nul ne pouvait l'entendre ici et je n'en faisait pas cas. Au lieu de cela, je continuais mon inquisition et lui expliquait comme se passerait le reste de cette entrevue s'il ne revenait pas à la raison.

Mon pouvoir défiait le sien sans grande difficulté ! Il défiait celui de beaucoup d'anges également et s'il voulait stopper les douleurs, il ne devait pas me défier, car il perdrait, quoi qu'il en dise.

Je posait alors ma question suivante et pour toute réponse, il me crachais au visage, le sang qu'avait provoqué mes tortures. Je fermais les yeux pour essuyer la chose et les posaient de nouveau sur lui, impassible. J'ignorais à quel jeu il jouait, mais je n'y participerais pas. Faudrait-il encore que je puisse comprendre pour cela.

Alors que je croyais que c'était la seule réponse qu'il me donnerais, il écartait les lèvres une nouvelle fois et proférait d'autres paroles, pas plus judicieuses que les précédentes.

▬ Vieux ? Fis-je en penchant la tête sur le coté, le regard rivé sur sa gorge que je saisissait rapidement, en refaisant un pas dans sa direction.

▬ Je ne vous comprendrais jamais, sourire pourquoi ? Il ne s'agit pas d'une blague ou d'un jeu ! Faut-il que je recommence pour que tu comprennes ? Fis-je en désignant ma main sur sa gorge du regard, prêt à déverser mon Lux Dei une nouvelle fois.

Mais toutes mes menaces ne semblaient pas l'atteindre, malgré les cris qu'il avait poussé. J'écoutais ses nouvelles paroles, ne sachant pas comment réagir à ce genre de discours.

▬ Pire ? Eh bien... Voyons voir alors ! Fis-je en laissant mon pouvoir s’exercer de nouveau sur lui, ma main bloquer sur sa gorge, l'empêchant de respirer au passage. Je poussait plus loin cette fois, lui laissant croire qu'il allait mourir avant de faire cesser la brûlure de mon lux dei.

▬ Voyons voir avec une autre question. Pourquoi tous ces démons semblent se réunir dernièrement ?

Pourquoi alors que je les tuaient souvent par groupe, lui était seul également ? Cette question soulevait-elle un problème démoniaque ou pour lui ? Je n'en avait aucune idée.





Vesper O. Fawkes
avatar
Démon | Camp Lucifer
✥ Je suis : Un ange avec des cornes ? Démon évidemment !



MessageRe: for them, suffering is the true cement of truth... ▬ Feat. Vesper   Mar 26 Juil 2016 - 21:37
For them, suffering is the true cement of truth...
Mon souffle reste court quoi que j'fasse. Mon mal de crâne s'intensifie comme pas possible, et j'ai des crampes un peu partout. Qui rêverait meilleure journée franchement ? Putain de bordel de merde, il va pas m'lâcher l'angelot ? Il a rien de mieux à faire de ces jours que d'emmerder les miens ? Chais pas moi, veiller sur une pauvre âme ou aller aider une vieille à traverser la rue ? Non ? C'est bien dommage pour moi... Il réagit même pas à mes provocations. Est-c'qu'il a seulement des sentiments ? Question bête puisque moi-même j'en ai pas. Mais c'est un putain d'angelot, il doit forcément avoir de la pitié, de la compassion, du dégoût ou aut'chose, non ? Pas forcément pour moi - voire pas du tout - mais au moins pour ceux que j'ai tué... Mais que dalle. Bordel... Même quand j'lui crache au visage il réagit pas. Moi à sa place, j'me s'rais déjà tuer ! Ça s'voit qu'on a rien en commun avec eux... On est p't'être impulsif et violent, mais nous au moins on a not' dignité.

" Vieux ? " murmure-t-il après ma première tirade.

Bah ouais mec, soit pas si surprit d'entendre la putain de vérité sortir de la bouche d'un démon. Tu dois pas être tout jeune hein... Il penche sa tête sur le côté et sans prévenir, m'agrippe la gorge plutôt brusquement. Je grimace : bah ouais, elle est encore sensible cette conasse ! J'vous rappelle un peu qu'il m'a tordu le cou avant d'm'ammener ici ! Bordel. J'le regarde dans les yeux sombrement, mon souffle encore un peu plus court - ouais, ouais, c'est possible.

" Je ne vous comprendrais jamais, sourire pourquoi ? Il ne s'agit pas d'une blague ou d'un jeu ! Faut-il que je recommence pour que tu comprennes ? " dit-il en désignant sa main sur ma gorge du regard.

Je ricane en déglutissant avec difficulté.

" J'préfère sourire que rien ressentir du tout, angelot. Alors, c'est vrai, z'êtes insensibles à tout ? J'vous plains en fait... " lui répondis-je avec arrogance.

Il exerçe encore une fois une légère pression sur ma gorge après que j'lui ai dit qu'j'pouvais endurer plus. Ok, c'était p't'être pas une bonne idée, mais que voulez vous, j'suis Ottis, et j'ai la provocation facile. En tout cas, c'est pas ça qui va m'sauver c'est sûr. En attendant, son pouvoir fait encore effet et je hurle à m'en briser les cordes vocales. Et il fait durer le plaisir c'bâtard. Putain, j'en peux plus. J'me sens partir en fait, ma vision devient floue et des tâches noires apparaissent devant mes yeux. J'arrive même plus à respirer. Merde ! Merde, merde, merde, merde ! Et quand j'pense que la mort arrive, il relâche la pression, me scrutant du regard en continuant son putain d'interrogatoire. Je tousse en crachant du sang - par-terre cette fois, j'tiens à ma tête - et j'le regarde avec le plus de mépris que j'peux.

" Voyons voir avec une autre question. Pourquoi tous ces démons semblent se réunir dernièrement ? "

Je soupire en rejetant ma tête en arrière afin de reprendre une respiration normale. Faut vraiment que j'lui donne une réponse si j'veux survivre. Mais si j'parle trop, c'est pas lui qui va m'tuer mais lulu. Bordel, on peut dire que j'suis cerné...

" Tu sais, faire des massacres c'est crevant, alors à plusieurs c'est plus fun ! Je l'regarde, le défiant encore et encore, mais j'suis conscient qu'cette réponse va pas l'satisfaire... P't'être bien qu'on s'prépare pour briser un autre sceau ? Ou p't'être pas... Tout'façon, je suis un démon intermédiaire, qui me confierait ses plans d'après toi ? "
(c) AMIANTE
Ezechiel
avatar
Trio | Bien -staff-
✥ Je suis : un Ange



MessageRe: for them, suffering is the true cement of truth... ▬ Feat. Vesper   Mar 26 Juil 2016 - 22:32
for them, suffering is the true cement of Truth...
VESPER & EZECHIEL


Je me posait de nombreuses questions sur lui et sa race toute entière, souvent ! Mais là il défiait toutes les idées que je m'était fait. Jusque là, soit ils refusaient de parler trop effrayés par leur supérieurs et Lucifer lui même. Soit ils tentaient de fuir, mais aucun démon n'avait réagit comme cela à mes interrogatoires dernièrement.

C'était comme si... comme s'il oubliait les douleurs une fois qu'elles étaient passées. Pourtant je percevais à la façon dont il avait grimacé quand je m'étais saisi de nouveau de son cou que ce n'était pas le cas.

Qu'étais-ce alors ? Mystère ! Mais je ne comptais pas sur lui pour me le dire, vu la manière dont il répondait, ou ne répondait pas à mes questions. A la place, j’exécutais la torture que je lui avait promis du regard et serrait sa gorge pour amplifier la chose.

Si proche de la mort et pourtant... je desserrait ma prise. J'existais depuis longtemps, avant la création du monde. Il était des choses que je connaissait et la torture en faisait malheureusement parti. S'il souhaitait me tester ainsi, c'était vain. Je pouvais l'approcher du précipice longtemps avant de le tuer réellement. A quoi bon avoir une mort si douloureuse ? Ne valait-il pas mieux parler ? S'il ne survivait pas, Lucifer ne pourrais pas le torturer après moi. N'étais-ce pas aussi louable de ma part de lui offrir une mort rapide, lui qui aurais déjà du mourir bien avant ?

▬ Je ne suis pas insensible ! Je ne suis pas comme vous, voila tout. Pourquoi m'encombrer de ce qui apparemment te fait te mettre dans des situations si périlleuses ? Pour quoi ? Est-ce... de l'orgueil ? Du courage ? Non... Pas le dernier ! Si c'est quelque chose, c'est de la bêtise !

Lançais-je au démon après avoir fini ses dernières tortures. J'avais attendu qu'il puisse m'entendre et cesse ses cris pour répondre. Ajoutant plus de poids à mes paroles par la même occasion. Comment pouvait-il me reprocher des choses que je ne faisait pas, quand il les faisaient et se retrouvait confronté à moi et à la mort ? La logique m'échappais !

Il crachait du sang à nouveau, sur le sol cette fois, me faisant dire qu'il apprenait peut être après tout. Et j'enchainais avec une autre question, par laquelle il répondit d'abords avec arrogance. Puis... il sembla freiner ses ardeurs, même s'il ne répondait pas vraiment, il était plus honnête, je le voyais.

▬ Lucifer ne vous fait pas confiance, mais vous le servez ! Je peux comprendre la foi. Mais j'ignore pourquoi elle existe quand celui envers qui vous l'avez serait prêt à vous tuer les uns après les autres... Ajoutais-je sans le menacer de tortures cette fois. Il avait répondu ! Même si la réponse ne m'en apprenais pas vraiment.

▬ Alors, tu ne sais pas non plus ou se trouve Lucifer ? Un démon intermédiaire... voila tout ce que tu es...

Je réfléchissait et choisissait au mieux mes questions, pour ne pas louper de choses qu'il pourrait savoir.

▬ Que sait-tu de l'ange mort ? Si tu ignore qui est son meurtrier, sait-tu au moins ce que ça a provoqué ? Nous avons ressentit des répercussions, les humains également. Je doutes que vous n'ayez pas été touché par quelque chose d'aussi puissant.





Vesper O. Fawkes
avatar
Démon | Camp Lucifer
✥ Je suis : Un ange avec des cornes ? Démon évidemment !



MessageRe: for them, suffering is the true cement of truth... ▬ Feat. Vesper   Mer 27 Juil 2016 - 21:31
For them, suffering is the true cement of truth...
J'ai encore la tête qui tourne après c'qu'il m'a fait. Bordel, aller jusqu'aux portes de la mort pour réintégrer mon corps brusquement, c'pas forcément très bon pour la santé. Niveau mental non plus j'dirai... Lucifer s'rait pas content s'il perdait un démon. Et Sytry, j'sais pas... J'suis p't'être qu'un simple soldat pour lui...il pourra toujours s'en créer un autre... En tout cas, les liens commencent à m'faire vachement mal. Je sens le sang couler le long d'mes mains à cause - surement - de mes mouvements brusques lors des tortures... Ouais, ça doit être ça. Ça pique, merde !

" Je ne suis pas insensible ! Je ne suis pas comme vous, voila tout. Pourquoi m'encombrer de ce qui apparemment te fait te mettre dans des situations si périlleuses ? Pour quoi ? Est-ce... de l'orgueil ? Du courage ? Non... Pas le dernier ! Si c'est quelque chose, c'est de la bêtise ! " dit mon tortuionnaire après qu'j'lui ai lancé qu'il était insensible.

Bordel, en même temps, il a pas vraiment tort. J'suis bien dans la mouise là, tout d'suite. Personne sait qu'j'suis là, encore moins Kortyx qui doit être bien tranquille chez lui avec sa copine humaine. Non, moi j'suis seul avec un angelot bourreau soucieux d'avoir des réponses... D'ailleurs, il m'en pose une autre, et cette fois j'lui réponds - à moitié, hein, mais c'est un début.

" Lucifer ne vous fait pas confiance, mais vous le servez ! Je peux comprendre la foi. Mais j'ignore pourquoi elle existe quand celui envers qui vous l'avez serait prêt à vous tuer les uns après les autres... "

Il ne comprend pas. Il ne comprend tout simplement pas pourquoi on fait ça. Ça me parait tout simplement évident, en fait. Dois-je répondre à cette question ? A première vue, elle n'est pas vraiment importante dans la mission du boss, j'me ferai pas punir pour ça...

" Lucifer est notre créateur, c'est lui qui nous a rendu comme ça, puissants, et nous a fait revivre. Personnellement, j'lui suis très r'connaissant. Mais c'pas que pour ça, c'est exactement parc'qu'on le craint qu'on lui doit allégeance. J'ai pas envie d'mourir ! "

C'est vrai qu'il est menaçant et super exigent quant à nos missions et réussites, qu'il pourrait nous tuer à tout moment...mais pour éviter ça, on doit l'servir le plus fidèlement possible, comme ça, pas d'problème. Et si en plus on peut monter en grade, j'dis pas non...

" Alors, tu ne sais pas non plus ou se trouve Lucifer ? Un démon intermédiaire... voila tout ce que tu es... Il semble réfléchir avant de continuer, curieux : Que sait-tu de l'ange mort ? Si tu ignore qui est son meurtrier, sait-tu au moins ce que ça a provoqué ? Nous avons ressentit des répercussions, les humains également. Je doutes que vous n'ayez pas été touché par quelque chose d'aussi puissant. "

Je grimace soudainement : ouais, j'ai bougé un cheveu et ça m'a entaillé un peu plus les poignets, bordel. Mais j'me reconcentre sur lui malgré la douleur et réfléchis aux mots que j'allais utiliser. Ouais, parce que bon, pour l'instant j'lui réponds, mais attend un peu et mes répliques vont surement fusées encore une fois.

" Tout c'que j'sais sur l'ange, c'est son nom : Mahasiah, et qu'c'est un humain qui l'a tué. J'te laisse deviner les répercussions qu'il y a eut... Je souris malicieusement face à l'idée du sceau brisé et du plan de Lucifer avançant à vu d’œil. Vous avez ressentit que'qu'chose ? Bizarre non ? "

Ouais, de l'ironie. Evidemment qu'on a tous sentit quelque chose. La puissance de c'te trahison a eu des conséquences sur tous les démons et humains sans aucun doute. En tout cas, moi, j'ai eu pas mal d'illusions alors qu'j'étais éveillé. J'entendais des cris, des hurlements comme si quelqu'un était torturé. Et j'avoue qu'j'ai eu quelques flashs de mon propre passage en enfer... C'tait pas vraiment une partie d'plaisir si vous voyez c'que j'veux dire... Merde, j'frissonne à cette pensée... J'espère qu'l'autre gugusse à pas remarqué, j'ai pas tellement envie d'lui dire que les démons aussi ont été touché... Remarque, maint'nant, grâce au plan de Lulu, on peut entrer dans les églises et aut' lieux d'cultes sans problème ! Mais ça...il est pas obligé d'le savoir non plus...
(c) AMIANTE
Ezechiel
avatar
Trio | Bien -staff-
✥ Je suis : un Ange



MessageRe: for them, suffering is the true cement of truth... ▬ Feat. Vesper   Jeu 28 Juil 2016 - 18:47
for them, suffering is the true cement of Truth...
VESPER & EZECHIEL


Le démon semblait plus loquace, mais étrangement, je n'apprenais pas bien plus. Pourtant, le torturer pour ces réponses inutiles n'était pas la solution ! Car je voyais bien que son attitude avait changé. Il avait peut être changé d'opinion entre deux tortures. La douleur qu'il pouvait ressentir, la mort si proche... peut être finissait-il par comprendre qu'elle pouvait être plus douce ? Le propre d'un ange était de tuer, de combattre le mal. Non de le faire souffrir sans raison. La monstruosité, la joie dans les tortures, il me semblait que ce n'était réservé qu'a d'autres espèces seulement. Un déchu peut être bien... mais un déchu n'était autre chose qu'un traitre. Un traitre à notre père, à notre mission, mais aussi un traitre a ce qu'on était, à sa nature même.

A l'une de ses réponses, je ne comprend pas et l'exprime assez clairement. J'ignore pourquoi ils suivent Lucifer, quand il est ce qu'il est. Il as déjà trahis une famille, son propre créateur. Et sa réponse... sa réponse me fait pencher la tête pour mieux le dévisager.

▬ La mort. La peur... il fut un temps ou il n'était pas ainsi. Il est triste de voir à quel point il as changé. Mais tu ne m'apprends rien, la peur, je l'ai lu sur le visage de tous ceux avant toi qui ont refusé de parler. J'ignorais que c'était pour la peur également que certains le suivaient.

Ce n'était pourtant pas insensé. Je concevais la chose, l'avait probablement pensé sans la confirmer. Mais... la peur de mourir, pour ces créatures, la peur de l'enfer éternel... J'avais vu dans mon existence de nombreuses armées, de nombreuses guerres, surnaturelles, humaines... Des morts, des opinions et une chose m'interpellait.

▬ C'est pourtant en se battant pour la foi, quelque chose en quoi on crois, une cause, une idée, une personne que l'on est plus fort ! C'est probablement ce qui fait que tu te retrouve là, avec moi...

Je réfléchissait, réalisant à quel point Lucifer avait orienté ses armées. Certains le vénéraient, d'autres en avait peur, d'autres encore le suivaient pour d'obscures raisons... Mais il le savait probablement. Surement même, qu'il comptais la dessus ! Les regroupements de démons avaient-ils quelque chose à voir avec cela ? Ces derniers étaient ils dans l'une ou l'autre de ces cases ?

Ces questions cela dit, il m'as prouvé ne pas en avoir la réponse, pas vraiment. Voila pourquoi je me contentais de parler de l'ange, Mahasiah. Ma sœur dont j'ai perçu la mort de trop nombreuses fois déjà.

▬ Un humain ! Répétais-je avant de souffler doucement. C'était une chose que je savais. Inconsciemment. Le lien avec père me poussait à comprendre sans que je ne sache pourquoi. Mais... trop de choses avaient changé avec ce sceau brisé, avec cette mort en particulier. Si Mahasiah était une ange méritante, il existait autre chose pour expliquer les répercussions désastreuses. Une chose que le démon venait de me dire et qui pourtant... ne m'aidait pas réellement. Que pouvais-je faire s'il s'agissait d'un humain ? Rien.

▬ Cache ce sourire ! Les répercussions ne tiendrons pas ! Nous vous mettrons en échec. Mais bien sûr, tu ne seras plus là pour le voir...

Je me penchait vers lui et donnait dans une pression un nouvel avant goût de mon Lux Dei, ma main sur son épaule.

▬ Je t'ai demandé si des répercussions ont eu lieu pour vous ? Réponds à cette question, démon !





Vesper O. Fawkes
avatar
Démon | Camp Lucifer
✥ Je suis : Un ange avec des cornes ? Démon évidemment !



MessageRe: for them, suffering is the true cement of truth... ▬ Feat. Vesper   Jeu 28 Juil 2016 - 21:16
For them, suffering is the true cement of truth...
Il semble réfléchir. Quoi, il arrive pas à comprendre c'que j'lui dis ? C'pourtant clair, non ? Ouais, bon...peut-être pas... En même temps j'ai un peu la voix pâteuse après les tortures qu'il m'a infligé... Même s'il a pas recommencé depuis quelques minutes déjà. On progresse, on progresse...

" La mort. La peur... il fut un temps ou il n'était pas ainsi. Il est triste de voir à quel point il as changé. Mais tu ne m'apprends rien, la peur, je l'ai lu sur le visage de tous ceux avant toi qui ont refusé de parler. J'ignorais que c'était pour la peur également que certains le suivaient. " me dit-il après ma petite explication sur not' allégeance.

Que d'ignorance dans son r'gard et dans sa voix. Putain, ils savent vraiment rien ces angelots... Ils vivent vraiment dans l'monde des bisounours. Allô mec, évidemment qu'on est obligé d'le suivre le boss, c'est l'boss après tout. Pourquoi tu suis ton putain d'dieu toi ? Sérieux, faut vraiment tout lui dire ? Démons créés par Lucifer, soumis à Lucifer et obéissant à Lucifer, c'est pas bien compliqué pourtant ! C'est même plutôt logique en fait. Alors merde, fourre toi bien ça dans l'crâne et laisse moi tranquille. J'ai envie d'rentrer chez moi là, prendre une putain d'bonne douche et d'tuer quelques humains, pourquoi pas. Histoire de passer mes nerfs sur quequ'chose ! J'traînerai Kortyx avec moi - de force s'il le faut - et l'obligerai à participer. Pour son bien...et sans doute pour le mien...

" C'est pourtant en se battant pour la foi, quelque chose en quoi on crois, une cause, une idée, une personne que l'on est plus fort ! C'est probablement ce qui fait que tu te retrouve là, avec moi... "

Ok...là j'le suis plus. J'ai perdu des neurones ou alors son charabia veut vraiment rien dire ? Putain d'merde. Je fronce les sourcils en le regardant, penchant la tête sur le côté pour montrer mon incompréhension.

" J'comprends rien de c'que tu m'dis l'angelot... " répliquais-je, narquois.

J'm'en fous un peu un fait. J'ai juste envie qu'il m'lache enfin... En tout cas, il fait une drôle de tête quand j'lui parle de l'ange et d'son assassin. D'ailleurs il répète le mot humain, comme si, avec ce mot, il pouvait changer quelque chose. Changer le passé. Mais désolé vieux, c'est trop tard. Troisième sceau brisé ! Et un point en plus pour le camp des démons. Tu l'as dans l'cul ! C'est sûr qu'on va l'emporter, ce combat. Et il pourra rien y faire : encore moins en m'retenant ici...

" Cache ce sourire ! Les répercussions ne tiendrons pas ! Nous vous mettrons en échec. Mais bien sûr, tu ne seras plus là pour le voir... "

Mon sourire refait surface, s'élargissant de plus en plus devant sa remarque. Quoi ? J'le fais pas exprès hein ! Pas ma faute si c'est inné chez moi. J'aime faire chier l'monde. Et le monde le sait !

" J'ai hâte d'voir ça alors... " fis-je, provocateur.

Il s'fourre le doigt dans l’œil s'il croit pouvoir nous vaincre. Et c'est pas peu dire. Je ricane même, le regrettant tout d'suite après : ouais, je souffre encore, un problème avec ça ? Putain, j'arrive pas à guérir complèt'ment. Son pouvoir est franchement chelou... L'angelot s'avance une fois de plus vers moi, sa main sur mon épaule et je hurle brusquement. Merde, il en a pas marre d'utiliser son putain d'pouvoir. Mon corps est parcourut de tremblements et malgré que j'me mords la lèvre inférieure, mes cris passent au travers. Bordel.

" Je t'ai demandé si des répercussions ont eu lieu pour vous ? Réponds à cette question, démon ! " me demande-t-il sans pour autant relâcher la pression.

Son pouvoir s'exerce encore durant quelques minutes, m'arrachant de plus en plus de hurlements plaintifs. Putain, j'ai jamais crié autant d'toute ma vie. Bon...à part peut-être pendant la torture en enfer, mais j'en ai pas vraiment d'souvenirs, voyez. Mais bordel, qu'est-c'que ça fait mal !!! Il retire finalement sa main d'mon épaule, me laissant souffler - difficilement certes mais c'est un début. Je tousse encore, et encore, crachant du sang sans que je ne puisse rien faire. Il dégouline hors de ma bouche, caressant mon menton douloureusement. Génial...maintenant j'ai des putains d'crampes !

" Si tu veux pas qu't'appelles "angelot", angelot...m'appelle pas démon. Bien qu'dans mon cas, ça m'dérange pas, mais venant d'ta putain d'bouche...ça m'vénère un peu tu vois ! "

J'le nargue encore, bien qu'ça m'étonnerait pas du tout qu'il réagisse pas. C'qu'il peut être chiant comme gars. Merde.

" Et pour ta question...tu m'libères, et j'te l'dirai peut-être...ou pas ! "

C'est fini le jeu des questions / réponses, j'en ai ma claque. Quitte à m'faire torturer encore et encore... J'veux jouer à aut' chose moi. J'en ai marre d'être attaché comme un vulgaire animal ! En plus, j'saigne de partout putain ! Mes vêt'ments sont fichus là, c'est sûr !

" Tu m'dois une nouvelle garde-robe, l'angelot ! " dis-je dans un soupire, regardant avec déception mes vêtements tâchés de sang.
(c) AMIANTE
Ezechiel
avatar
Trio | Bien -staff-
✥ Je suis : un Ange



MessageRe: for them, suffering is the true cement of truth... ▬ Feat. Vesper   Ven 29 Juil 2016 - 13:41
for them, suffering is the true cement of Truth...
VESPER & EZECHIEL


Je m'étais perdu dans des pensées, des élucubrations concernant Lucifer, notre passé ce qu'il était devenu. Tant et si bien que je n'avais pas révélé à haute voix la totalité de mes pensées et que le démon face à moi ne comprenait rien à mes paroles.

C'était une bonne chose cela dit, car je n'avais pas pour objectif de lui confier quoi que se soit. J'étais là pour lui soutirer des informations, non l'inverse. Alors quand il avouait ne rien avoir saisi de mes paroles, je n'était ni surpris, ni dérangé.

▬ Ce n'est rien ! Il est beaucoup de choses que ton espèce ne saisi pas de toute façon ! Répondis-je alors qu'il me nommait 'angelot' encore une fois. Il n'apprenait semble-t-il pas de ses erreurs, ce qui était dérangeant. J'ignorait comment on pouvait apprendre si peu. Ou alors... il se contentait de continuer car c'était ce qu'il voulait ? Je penchais ma tête sur le coté, le scrutant pour essayer de déterminer laquelle de ses possibilité était véridique. Les deux le pouvaient, après tout. Je ne prétendait pas comprendre les démons, après tout.

J'avais conscience d'être limité moi aussi sur ma compréhension du monde humain, d'autres choses comme celles-ci, mais ma réplique précédente n'avait aucun rapport avec moi et les autres anges. Je l'invitait juste à oublier ce qu'il avait entendu ou même as essayer de comprendre.

J'avais enchainé en l'invectivant de cacher son sourire et de me répondre. Mais il semblait toujours aussi têtu et avait répondu aussi mal qu'au début. Que cherchait-il ? J'avais pensé voir une lueur de bon sens un instant, quand il avait retenu ses paroles et répondu, au moins en partie à mes questions. Mais à présent il semblait de nouveau... dérangé ?

J'ignorais ses paroles de folie, lui ayant hâte de voir leur défaite, quand il ne passerait pas la nuit... Je ne répondait rien à ses paroles et au lieu de cela, insistait sur ma question. Mais il répondit tout aussi mal et ce malgré les tortures avec mon Lux Dei que je venais de lui infliger.

▬ Que préfèrerais-tu ? Abomination ? Je t'appelle comme ce que tu es ! J'ai au moins la délicatesse de ne pas déformer le nom. Angelot... Ce n'est pas le terme approprié, démon... Tu en es un, aux dernières nouvelles ?!

Répondis-je alors qu'il essayait de quoi ? Marchander ? Croyait-il vraiment que j'accepterais une telle offre ?

▬ Je ne passe pas de marché avec des démons, encore moins des aussi peu puissant que toi, comme tu me l'as fait remarquer.

Dis-je alors que je songeais à la seule autre possibilité qui s'offrait à moi pour qu'il réalise ce que je lui offrait. Réellement. Je n'avais que peu utilisé mon don d'illusion jusque là. Mais aujourd'hui semblait être le moment opportun. Je me concentrait, laissant mon esprit dessiner les silhouettes que j'imaginais. Jusqu'à ce que l'illusion se forme entièrement sous nos yeux. Lui, moi, il était toujours attaché et mes mains se posaient sur lui pour le torturer. Mais cette fois-ci, je n'arrêtait pas et une lumière aveuglante envahissait la pièce à sa mort, alors que je laissait retomber le corps inanimé sur le sol. Je laissait l'illusion de sa mort se dissiper et ajoutais concernant ce qu'il avait vu sous ses yeux:

▬ C'est ainsi que cette entrevue se terminera, démon ! Il n'appartient qu'a toi d'abréger tes souffrances.





Vesper O. Fawkes
avatar
Démon | Camp Lucifer
✥ Je suis : Un ange avec des cornes ? Démon évidemment !



MessageRe: for them, suffering is the true cement of truth... ▬ Feat. Vesper   Ven 29 Juil 2016 - 22:26
For them, suffering is the true cement of truth...
Aucunes réparties... Aucunes répliques cinglantes qui m'auraient fait penser qu'il avait des sentiments. Rien du tout. Même pas de putains d'réactions. C'est dans ces moments là que Kortyx me manque bordel. Lui il m'aurait envoyé bouler, me remettant tranquillement à ma place avec son sourire en coin habituel. Et bien sûr, moi j'le lui aurait fait ravaler, bon pote que j'suis et lancer une réplique digne de c'nom. Franchement, j'me suis plus amusé lors de notre petite engueulade au Hell Club qu'avec l'angelot et ses tortures... Limite il m'énerve ! J'ai l'impression qu'il est lent, qu'il comprend absolument rien et qu'en plus il m'ignore ! Merde, j'm'ennuie mec... C'est pourquoi, c'est fini maintenant. Je joue plus. Les réponses, c'est fini. Et les questions aussi. J'en ai ma claque ! Je sature comme pas possible et je souffre atrocement. Bien que jamais j'l'avourai...

" Que préfèrerais-tu ? Abomination ? Je t'appelle comme ce que tu es ! J'ai au moins la délicatesse de ne pas déformer le nom. Angelot... Ce n'est pas le terme approprié, démon... Tu en es un, aux dernières nouvelles ?! " me déclare-t-il après qu'j'lui ai dit de pas m'appeler "démon".

Je ricane, l'observant. C'est plus drôle angelot ! Ça sonne mieux que "ange". C'est comme s'il manquait quequ'chose à ce mot : "ange"... Ouais, ça manque de fun ! "Ange", c'est d'la putain de merde ! Même "démon" ça sonne mieux !

" Mais toi, tu l'écorches merde ! Ça m'irrite les oreilles ! Ta voix rugueuse est pas faite pour prononcer c'mot sacré ! " je réplique en souriant une énième fois.

Quitte à le faire chier, autant le faire jusqu'au bout, même s'il réagit pas... C'est vrai quoi, même la grand-mère d'mon voisin est plus réactive que lui. Bon...beaucoup moins depuis qu'j'suis tombé dessus et qu'elle git six pieds sous terre mais qui ça intéresse ? Quoi ? C'pas mon kiffe de tuer des p'tites vieilles, mais elle est apparut quand mes yeux étaient entièrement noirs ! Ça foutrait les boules à n'importe qui, croyez moi ! Pour une fois qu'j'y étais pour rien...

" Je ne passe pas de marché avec des démons, encore moins des aussi peu puissant que toi, comme tu me l'as fait remarquer. "

Évidemment qu'il accepterait pas le deal, à quoi j'pensais ? Mais on sait jamais pas vrai, qu'il a une soudaine clairvoyance et qu'ça conscience reprenne le d'sus ! C'est vrai quoi, est-ce qu'un putain d'angelot torture ? Ça devrait être banni d'leur subconscient ça ! Il devrait même pas connaître... C'est nous les pros dans c'domaine, non ? Mais il doit pas être au courant c'con... Encore moins son merdique de père ! Et puis comment ça, un démon aussi peu puissant ? Bon c'est vrai qu'à côté d'lui, j'suis une merde... Faut vraiment qu'fasse pleins d'missions afin que j'me fasse remarquer...
A quoi il joue tout d'un coup ? Il semble se concentrer sur quelque chose... Puis brusquement, une image apparaît devant moi. Grave chelou putain : on dirait que j'regarde ma scène de torture, mais que j'suis pas dans mon corps. Comme si c'était une autre personne qui se prenait son pouvoir d'angelot en pleine gueule. C'est assez...perturbant, en fait. Il utilise son pouvoir sur le moi d'en face, toujours attaché à c'putain de poteau ! Mais il s'arrête pas c'bâtard. Il continu jusqu'à c'qu'une lumière aveuglante apparaisse et qu'mon corps tombe lourdement sur le sol. Quoi, j'suis mort ? Il est sérieux là ? J'arque un sourcil : c'est bien fait la vache ! On s'y croirait. Comme au ciné les gars !

" C'est ainsi que cette entrevue se terminera, démon ! Il n'appartient qu'a toi d'abréger tes souffrances. " déclare-t-il après ce p'tit spectacle.

Je l'regarde narquoisement, peu impressionné mais certes un peu mal à l'aise. Bordel, j'ai pas envie d'mourir, mais si j'parle, c'est pas lui qui m'tue mais Sytry...voire Lulu. Et sincèrement, j'sais pas vraiment par lequel des deux j'veux m'faire tuer. J'hésite...

" Pas mal ton p'tit numéro, tu l'as apprit à l'école des angelots amateurs ? Parce que chapeau, hein, c'était bluffant, j'y croyais presque ! La larme a faillit couler, j'peux t'dire ! "

Ouais, j'apprends pas d'mes erreurs, mais j'suis Ottis, vous devriez l'savoir depuis l'temps...
(c) AMIANTE
Ezechiel
avatar
Trio | Bien -staff-
✥ Je suis : un Ange



MessageRe: for them, suffering is the true cement of truth... ▬ Feat. Vesper   Sam 30 Juil 2016 - 22:27
for them, suffering is the true cement of Truth...
VESPER & EZECHIEL


J'aurais pu croire le démon en train de faire ce qu'on appelait blaguer, quand il comparait son espèce et leur nomination comme étant un mot sacré. D'autant plus qu'il avait ris et souris, deux choses qui semblaient aller souvent de pair avec l'humour.

Mais... était-il réellement en train de se moquer de moi ? Ou croyait-il en partie ce qu'il disait ? Car il semblait offensé de la manière dont je disait le mot 'démon'. Que se soit le cas ne m'empêcherais pas de continuer cependant, car je n'avais aucun respect à offrir à une créature de son espèce sur une chose aussi futile. Le mot même Ange était sacré, divin et il l'avait terni à l'instant même ou il avait commencé à parler. Il n'y avait rien de sacré autre que dans ce que Père avait créé.

Lucifer, ses armées, son enfer... tout n'était que folie. La folie d'un traitre, qui n'avait plus rien de divin. Il avait coupé son lien avec Dieu à l'instant même ou il avait décidé de désobéir. A l'instant ou père l'avait déchu. Il n'avait pas en lui quoi que se soit de sacré à présent, alors ce qu'il avait créé l'était encore moins.

▬ Sait-tu au moins de quoi tu parles, démon ?! Sacré ? Est-ce ainsi que tu vois ce que tu es, comment il vous appellent, comment vous êtes nommés pour nous. Quoi que je préfères abomination, pour le simple fait que vous n'auriez jamais du exister !

Expliquais-je, restant impassible pour autant. Ce n'était pas un quelconque sentiment qui me poussait à agir ainsi et répondre ces choses. C'était la recherche de vérité, tout bonnement, comme ça l'avait été tout au long de ses tortures jusque là.

▬ Ce qui est attrait au sacré ne devrait pas passer par la peur ! Mais seulement la foi, la religion comme les humains l'appellent. Il n'y a rien de sacré dans ce que tu es ! Tu n'es qu'une âme torturée, démantelée et refaçonnée comme bon il leur semblait ! Tu étais humain fut un temps, une création divine, tout comme les anges. C'était ce qui te rendait sacré et ta vie également. Aujourd'hui... Ni l'un ni l'autre importe !

Avec mes autres paroles et l'illusion que j'avais offert à ses yeux, il devait comprendre cette fois qu'elle était ma position et mon intention. Je n'avait pas fini de le torturer, je l'avais dit ! J'avais aussi annoncé comment se finirait tout cela. Mais à présent, j'énonçais une évidence, sa vie, sa mort... elle ne m'importait pas, elle n'intéressait plus personne. En quoi pouvait-il y avoir quoi que se soit de sacré alors ?

▬ Ris tant que tu le souhaiteras, si c'est ainsi que tu souhaites finir ta misérable existence... Mais tes rires n'atténuerons pas les douleurs...

Je me penchais alors pour reprendre les tortures, une nouvelle vague qui lui offrirait de quoi réfléchir à tout ce que j'avais dit. Mais avant de pouvoir toucher son corps pour lui infliger ces maux, mon esprit fut happé par autre chose. Un appel à l'aide ! Une prière. Un protégé était en danger. Je regardait le démon, ne prenant pas trop de temps de réflexion. Il était attaché, je reviendrait à son interrogatoire plus tard. Le devoir m'appelait.

▬ Ne crois pas que c'est fini, tu vas m'attendre ici, je reviens dès que ma mission sera accomplie. Ta fin aura lieu, par mes mains et tu me donneras les réponses que je demande, ce soir ! Fis-je avant de disparaître pour me téléporter auprès de mon protégé. Loin du démon, dans l'attente de reprendre ses tortures là ou je les avaient laissées...






Vesper O. Fawkes
avatar
Démon | Camp Lucifer
✥ Je suis : Un ange avec des cornes ? Démon évidemment !



MessageRe: for them, suffering is the true cement of truth... ▬ Feat. Vesper   Dim 31 Juil 2016 - 12:04
For them, suffering is the true cement of truth...
J'en ai plus que marre d'ces putains de liens : il m'arrache la peau autour d'mes poignets et ça fait un mal de chien ! Il a serré comme un dingue l'angelot. Merde. Et l'autre qui m'fixe toujours en ayant l'air de réfléchir. Il réfléchisse toujours les saints ou quoi ? A croire qu'ils cherchent une signification à tout c'qu'on dit. A toutes nos actions... J'crois qu'pour son anniversaire j'vais lui offrir un putain d'dico sur les démons et leur caractère. Voire sur les humains aussi parc'que bien qu'il les protège et tout l'tintouin, il a pas l'air d'les comprendre non plus. A croire qu'leur père les a créé idiots ces putains d'angelots...

" Sait-tu au moins de quoi tu parles, démon ?! Sacré ? Est-ce ainsi que tu vois ce que tu es, comment il vous appellent, comment vous êtes nommés pour nous. Quoi que je préfères abomination, pour le simple fait que vous n'auriez jamais du exister ! " dit-il après ma p'tite tirade sur le mot démon.

Je souris narquoisement en le toisant du r'gard.

" Et bien, on peut dire qu'c'est trop tard maintenant, on est là et on vous fait bien chier, c'est tout c'qui compte ! "

Il a toujours pas d'expressions sur l'visage. Putain qu'est-ce qu'j'aimerai lui en coller une pour qu'il ressente enfin quequ'chose ! Bien sûr not' différence de pouvoir est - je dois à contrecœur l'avouer - a une échelle totalement différente. Pourquoi j'suis si faible, merde ? Il m'faut de nouveaux pouvoirs, et vite ! Si j'm'en sors, j'organise un p'tit carnage au nom d'Lucifer, voir c'qui s'passe. Qui sait, j'vais p't'être me faire remarquer ?

" Mais qui te dis qu'j'étais pas un vrai p'tit diable par le passé, hein ? A ton avis, pourquoi j'me suis retrouvé en enfer et pas au paradis l’illuminé ? Réfléchis deux s'condes un peu... J'suis c'que j'suis, ils m'ont pas tellement changé... " je m'exclame alors qu'à son tour il m'expose sa vision du mot sacré.

Mais j'm'en fous mec, ça m'intéresse pas. D'toute façon on sera jamais d'accord, alors ça sert à rien d'tergiverser. J'm'en bas les couilles de c'que tu dis, et toi pareil sans doute...

" Ris tant que tu le souhaiteras, si c'est ainsi que tu souhaites finir ta misérable existence... Mais tes rires n'atténuerons pas les douleurs... "

Il se penche soudainement vers moi avançant sa main pour - sans aucun doute - continuer ses tortures avec son putain d'pouvoir. J'essaie d'me reculer le plus possible, m’aplatir contre la poutre à laquelle il m'a attaché. Mais il se stoppe brusquement, me regardant comme s'il était ailleurs. Ok, grave chelou, il s'passe quoi là ? Je penche ma tête sur le côté, lorgnant sur sa main à quelques millimètres d'mon épaule, reportant mon regard sur le sien. A quoi il joue ?

" Ne crois pas que c'est fini, tu vas m'attendre ici, je reviens dès que ma mission sera accomplie. Ta fin aura lieu, par mes mains et tu me donneras les réponses que je demande, ce soir ! " me dit-il en se relevant.

J'arque un sourcil. Sérieux, il va m'laisser ? Intéressant, faudrait qu'j'en profite pour filer en douce !

" Reviens vite, tu vas me manquer, l'ami... " répliquais-je dans un sourire.

Et il se téléporte subitement, me laissant seul dans une pièce bien glauque. Ça s'rait tellement cool de pouvoir se téléporter. Plus facile que d'marcher - et plus rapide aussi... Bref, j'm'attarde pas une seule seconde sur cette pensée, j'm'attèle déjà à retirer ces putains d'liens m'emprisonnant les poignets. J'me débat comme un fauve, m'arrachant des gémissements de douleur à chaque mouvements brusques. Merde. J'utilise même mon pouvoir de télékinésie et ma force surhumaine. Les liens bougent mais ne s'arrachent pas. Putain ! J'commence à m'énerver : il va pas tardé à rev'nir l'angelot, et j'aurai plus aucune chance d'm'évader ! J'y mets plus de force - quitte à m'arracher les poignets, tant pis, au moins j'srai libre - et j'me concentre davantage. J'me débat pendant plusieurs minutes, seul avec l'écho d'mes putains d'gémissements qui m'répondent. Et enfin, les liens cèdent, brusquement, m'arrachant un cri d'douleur au passage. C'pas trop tôt putain ! Je serre les dent en m'remettant sur pied, mais j'perds l'équilibre et j'm'appuie contre la poutre le temps d'reprendre mes esprits, déposant une trace ensanglantée d'la forme de ma main sur le métal. Faut vite que j'me casse de là ! Je m'avance prudemment, posant un pied après l'autre, lentement mais surement, et j'me dirige vers la porte de sortie, laissant sur mon passage des traces de pas à cause du sang sur mes chaussures.

" Tu vas m'le payer l'angelot, ça c'est sûr... " je murmure alors que j'atteins enfin la sortie et qu'j'me faufile au dehors, libre.
(c) AMIANTE
Contenu sponsorisé



MessageRe: for them, suffering is the true cement of truth... ▬ Feat. Vesper   
 

for them, suffering is the true cement of truth... ▬ Feat. Vesper

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-