▬ Piscine à boules | [2/8]


 :: it ends here :: Municipal dump :: old journals :: Fun Fair :: Les stands :: Piscine à boules
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
God
avatar
PNJ | Dieu
✥ Je suis : Dieu (PNJ)






Message   Lun 1 Aoû 2016 - 13:11



Piscine à boules



Mesdames et messieurs amusez-vous ! Parlez, jouez ! Ce stand est là pour vous divertir ! Oubliez vos soucis et venez à la piscine à boules...

Le code à utiliser :
Code:
<div style="background: url('http://image.noelshack.com/fichiers/2016/28/1468423254-psdcodagefunfair.png'); width: 500px; height: 600px;">
    <br>
    <center><div style="width: 400px; height: 300px; text-align: justify; margin-top: 40px; font-size: 11px; font-family: georgia; padding: 10px; color: cadetblue;">
Quid enim tam absurdum quam delectari multis inanimis rebus, ut honore, ut gloria, ut aedificio, ut vestitu cultuque corporis, animante virtute praedito, eo qui vel amare vel, ut ita dicam, redamare possit, non admodum delectari? Nihil est enim remuneratione benevolentiae, nihil vicissitudine studiorum officiorumque iucundius.
Quid enim tam absurdum quam delectari multis inanimis rebus, ut honore,
Quid enim tam absurdum quam delectari multis inanimis rebus, ut honore, ut gloria, ut aedificio, ut vestitu cultuque corporis, animante virtute praedito, eo qui vel amare vel, ut ita dicam, redamare possit, non admodum delectari? Nihil est enim remuneratione benevolentiae, nihil vicissitudine studiorum officiorumque iucundius. Quid enim tam absurdum quam delectari multis inanimis rebus, ut honore, ut gloria, ut aedificio, ut vestitu cultuque corporis, animante virtute praedito, eo qui vel amare vel, ut ita dicam, redamare possit, non admodum delectari? virtute praedito, eo qui vel amare vel, ut ita dicam, redamare possit, non admodum delectari?
Quid enim tam absurdum quam delectari multis inanimis rebus, ut honore,
Quid enim tam absurdum quam delectari multis inanimis rebus, ut honore, ut gloria, ut aedificio, ut vestitu cultuque corporis, animante virtute praedito, eo qui vel amare vel, ut ita dicam, redamare possit, non admodum delectari? virtute praedito, eo qui vel amare vel, ut ita dicam, redamare possit, non admodum delectari?




</div></center>
</div>





A. Xavior Bowman
avatar
Démon | Camp Lucifer
✥ Je suis : un Général des Corrupteurs

✥ Membre investi :
  • Parrain/Marraine
  • Pubeur






Message   Jeu 18 Aoû 2016 - 19:36




Ca faisait longtemps que je n'avais pas vu Alice, aussi, j'avais décidé de l'inviter à la fête foraine. Cliché mais ça lui ferait du bien de se détendre après l'accident et l'amnésie. Je n'étais pas sur qu'elle accepte mais elle avait dit oui. J'en étais content. Oui, j'en étais content, bien que ça ne devrait pas me toucher plus que ça, depuis que je l'avais revu au mariage, je trouvais n'importe quelle excuse pour la revoir et ce n'était pas uniquement par conscience professionnelle. Il régnait dans le coin une ambiance festive qui était contagieuse. Prenant la main d'Alice, je l'entrainais dans la piscine à boules. Le mieux pour ne pas faire trop rendez-vous amoureux. Taquin, je la faisais tomber dans les boules.

-Fais attention ou tu marches, dis-je en riant.

Je m'éloignais d'elle, craignant le retour de manivelle. Je lui lançais des boules alors qu'elle était encore au sol. J'étais comme un gosse. Pour une fois dans ma vie, la première fois surement, j'oubliais qui j'étais. La seule chose qui comptait était que je voulais faire sourire Alice.

-Il y a pas trop de gens ici par rapport à la populace qu'il y avait à l'entrée ! J'ai cru qu'on n'y arriverait jamais !


Alice O'Connel
avatar
Nephelim | Neutre & Bon
✥ Je suis : Une Nephelim






Message   Jeu 18 Aoû 2016 - 20:07



Un véritable casse tête pour choisir ma tenue. Il ne s'agissait pas d'un rendez-vous galant, et en même temps, je souhaitais être à mon avantage. Me retrouver seule avec Xavior, me semblait bizarre et en même temps j'en étais contente. Décidément, quand est-ce que j'allais finir par avoir des pensées normales ? Sans doute jamais. Bon, il m'emmenait dans une fête foraine. Il fallait que je mise sur une tenue décontractée, qui fasse « je suis jolie mais je ne le sais pas ». Un vrai problème de fille. C'était si bon ces petits problèmes à côté de mon problème de mémoire, ou à côté de la potentielle fuite de mon jumeau. Une soirée pour penser comme une enfant, le rêve en somme. Arrivée à destination, j'en oubliais totalement mes problèmes de chevelure ou d'habillement. J'avais envie de m'amuser, de lui mettre une raclée aux jeux de tirs et pourquoi pas lui proposer de nous goinfrer de cochonnerie. Xavior semblait aussi détendu que moi. C'était étrange de le voir en un tel lieu, lui qui est généralement sérieux ou charmeur. Je le suivais, en le laissant me prendre la main naturellement. N'étant pas sur mes gardes, et trop absorbée par l'environnement, Xavior n'eut aucun mal à me pousser dans la piscine à boules. Je lâchais un AHHHH ! de surprise avant d'éclater de rire.
– Tricheur ! Traître ! lançais-je en riant alors qu'il était déjà en train de me lancer des boules. Je me levais un peu gauchement, avant de l'attraper par le bras et de mettre tout mon poids pour le faire tomber. Je ripostais ensuite, en lui lançant à mon tour des boules de différentes couleurs. – Effectivement. Et tu t'es dit, pourquoi ne pas balancer Alice dans les boules pour décompresser ? demandais-je en prenant un air faussement indigné.


A. Xavior Bowman
avatar
Démon | Camp Lucifer
✥ Je suis : un Général des Corrupteurs

✥ Membre investi :
  • Parrain/Marraine
  • Pubeur






Message   Jeu 18 Aoû 2016 - 22:30




Je ricanais en la voyant se lever difficilement. Faut dire que je ne l'aidais pas trop en lui jetant des boules dessus. C'était sans compter la ténacité de la madame. Tenacité que j'admirais et qui me plaisait chez elle. Presque autant que son rire et son sourire. Deviendrais-je sentimental ? Jamais sauf que je vouais une obsession pour Alice. Je la voulais que pour moi. En y mettant tout son poids, elle me fit basculer à mon tour. Je riais alors qu'elle me rendais la monnaie de ma pièce. J'écartais les boules en mettant les bras devant pour me protéger.

-Exactement ! Sur le coup, ça m'a semblé être une bonne idée ! Je peux me défouler en m'amusant, c'est un bon compromis non ?

Je n'étais pas d'un naturel patient et c'était le seul moyen pour qu'Alice ne se doute pas de mon caractère vraiment ombrageux. Je me levais d'un coup et sautais sur elle pour la refaire tomber dans les boules. J'étais plus que conscient de sa présence et c'était une sensation que je n'avais pas oublié.Je tenais ses bras pour l'empêcher de m'éborgner.

-Tu devais être une tigresse dans une autre vie ! Malheureusement pour toi, je gagne toujours, dis-je avant de rabattre toutes les boules sur elle.

Alice O'Connel
avatar
Nephelim | Neutre & Bon
✥ Je suis : Une Nephelim






Message   Ven 19 Aoû 2016 - 2:38




Jamais je n'aurai pensé me retrouver dans une piscine à boules avec mon ex petit ami. Comme quoi... on ne peut jamais prévoir l'avenir. Il savait bien se défendre contre mes attaques. En même temps, ce n'est pas fort étonnant vu son physique d’athlète. A côté, je ressemblais à une brindille. D'ailleurs, c'est ce que j'aimais chez un homme, le côté fort et protecteur. J'avais besoin de me sentir protégée, en sécurité et que la personne que je côtoie m'élève vers le haut. Xavior restait un homme charismatique, au charme dangereux mais au rire contagieux. Il était la glace et le feu, deux éléments auquel on peut se brûler. Si je ne voulais pas m'y brûler les ailes, il allait falloir que je fasse attention. Mais en attendant, il fallait que je me sorte de cette attaque colorée. Par surprise, une nouvelle fois, il me fit tomber à nouveau. Sentir son corps aussi près du mien ne me laissait pas indifférent. Cette sensation était familière, bien trop familière. Fort heureusement, mon trouble fut perturbé par une attaque de boule foudroyante. Je me protégeais, mais j'étais décidée à ne pas me laisser faire.

– Ne sois pas si arrogant ! dis-je en lançant encore plus vite des boules en sa direction. – Plie devant moi Homme ! lançais-je en essayant de prendre une voix intimidante, avant de rire aux éclats comme une gamine.

– Je ne lâcherai pas ! ajoutais-je en me rapprochant vers lui sans me lever. – dommage que tu ne sois pas chatouilleux !

A. Xavior Bowman
avatar
Démon | Camp Lucifer
✥ Je suis : un Général des Corrupteurs

✥ Membre investi :
  • Parrain/Marraine
  • Pubeur






Message   Dim 21 Aoû 2016 - 12:48




Quand je la tenais dans mes bras, je n'avais qu'une seule envie, c'était de l'embrasser. Des souvenirs de notre mois ensemble me revenaient à la mémoire et c'était dangereux. Alors au dernier moment, j'avais opté pour le tsunami de boules. Ce qui était réussi. La jeune femme répliquait et je devais avouer qu'elle était franchement rapide.

-Moi plié ? Devant toi ? Jamais de la vie !
Répliquais-je alors qu'elle explosait de rire. Un rire fort charmant qui ne me laissait pas indifférent. Qui ne m'avait jamais laissé indifférent. Le seul rire à me faire d'effet sans que je me lasses. Danger.

-Oh, tu n'as qu'a venir essayer alors !
Dis-je en lui faisant signe d'approcher. Je me souviens parfaitement que toi tu l'es par contre, ajoutais-je avec un clin d’œil.

Alice O'Connel
avatar
Nephelim | Neutre & Bon
✥ Je suis : Une Nephelim






Message   Dim 21 Aoû 2016 - 16:03




Sa nature combative ne m'étonnait pas. Il fallait dire que je n'étais pas une adversaire fort intimidante. Néanmoins, je n'aimais pas perdre, cela faisait parti de mes petits défauts. Lorsque j'étais enfant, il m'arrivait de tricher gentiment afin d'atteindre mes objectifs. Devenue adulte, cela m'arrivait encore, mais j'étais devenue une meilleure perdante. Petite, perdre avait le don de me faire bouder ou bien me faisait contester le résultat final. Ce n'est pas pour autant que j'étais une petite capricieuse, disons que je n'aimais pas faire partie des derniers.

– Moi ? Non ! Tu dois te tromper d'Alice ! répondis-je amusée par sa réponse. Il était hors de question qu'il réussisse à me chatouiller. S'il obtenait ce qu'il voulait, je pouvais sortir le drapeau blanc et rendre les armes. Ma plus grande faiblesse était au niveau de mes pieds... mais ils étaient protégés par une paire de basket. Cependant, Xavior avait de quoi faire avec mes côtes.

D'un coup, mon visage ce figea, fixant quelque chose derrière Xavior. – Oh mon dieu ! dis-je sur un ton ahurie. Xavior se retourna, évidemment, et c'est à ce moment là que je lui rendis la monnaie de sa pièce en lui lançant toutes les balles à ma porter avant de me jeter sur lui telle une lionne enragée. VENGEANCE !!!!!!!!!

A. Xavior Bowman
avatar
Démon | Camp Lucifer
✥ Je suis : un Général des Corrupteurs

✥ Membre investi :
  • Parrain/Marraine
  • Pubeur






Message   Dim 21 Aoû 2016 - 21:10




Nous n'avions pas été longtemps ensemble. Un mois tout au plus. Cependant, j'avais rapidement mis à nu ses faiblesses. La première pour les pancakes et la seconde pour les chatouilles. Particulièrement sur les pieds. Elle devait complètement folle quand je lui titillais les pieds. Rien de bien sensuel, je n'étais pas un fétichiste des pieds, mais ça me faisait rire de la voir complètement sous mon emprise. J'aimais ça. Aussi je lui faisais un plaisir de lui rappeler avant qu'elle ne fixe un point derrière moi et crie 'Oh mon Dieu'. Je me tournais, soudain sur le qui-vive. J'étais prêt à tuer quiconque la toucherait. Telle fut mon erreur. Au moment même ou je percutais qu'il n'y avait rien, Alice me lança une rafale de boules foudroyante en criant vengeance. Je reculais et tombais sous l'assaut de la demoiselle.

-Tu vas pas t'en sortir comme ça ! Je me jetais alors sur elle, la plaquant au milieu des boules. D'une main, je tenais ses mains et de l'autre je commençais à la chatouiller. Avoue que je suis le meilleur et je te libère.
Je m'appliquais à bien appuyer sur les côtes. Un point faible aussi.

-Dis le et je t'amène faire un tour à la grande roue. C'était bien plus que de rester là que tous les deux, ou j'allais finir par l'embrasser et compliquer un peu trop la situation.

Alice O'Connel
avatar
Nephelim | Neutre & Bon
✥ Je suis : Une Nephelim






Message   Dim 21 Aoû 2016 - 21:29




J'étais satisfaite de mon effet surprise. C'était peut-être de la triche, mais Xavior ne s'en formaliserait pas. Il me connaissait assez pour savoir que j'étais pourrie jusqu'à la moelle... du moins, lorsqu'il s'agissait de jeux innocents. J'étais loin de m'imaginer qu'en matière de pourriture, il était hors concours. Comment le pourrais-je, même le soupçonner, surtout lorsqu'il riait aux éclats dans un jeu pour enfants ?

Comme d'habitude, il me mis hors d'état de nuire en quelques secondes. Il me plaqua les mains, m'empêchant ainsi de me défendre et se mis à me chatouiller comme jamais. Je gesticulais, ne pouvant pas m'empêcher de rire, tout en le suppliant d'arrêter. Il demandait d'admettre ma défaite, mais je n'étais pas décidée...jusqu'au moment où il me proposa d'aller faire un tour dans les grande roue.et tu penses m'attendrir avec un tour de grande roue ? demandais-je en me retenant de rire avant d'ajouter. Tu as tout à fait raison, je tuerai père et mère pour un tour de grande roue et pour un moelleux au chocolat ! répondis-je. Vous êtes le meilleur Monsieur Bowman ! Je ne peux que reconnaître votre supériorité ! finis-je par dire afin qu'il arrête de me chatouiller ainsi. Il allait finir par me rendre folle, surtout que vu l'endroit où il posait ses mains... c'était assez... intimidant...enivrant.

A. Xavior Bowman
avatar
Démon | Camp Lucifer
✥ Je suis : un Général des Corrupteurs

✥ Membre investi :
  • Parrain/Marraine
  • Pubeur






Message   Lun 22 Aoû 2016 - 21:06




J'aimais gagner. C'était un fait. Je ne serais pas Général des Enfers si ce n'était pas le cas. Mais là, entendre Alice me supplier pour que je la lâche, c'était la meilleure des victoires. Même s'il y avait une contrepartie derrière sa reddition. S'il y avait quelque chose qui la faisait bien craquer c'était la nourriture et les manèges. Je n'avais pas proposé de moelleux au chocolat mais j'étais prêt à lui préparer moi-même si elle continuait à me dire que j'avais gagné.

-Ah qu'il est bon de t'entendre me supplier de te lâcher ! M'exclamais-je en l'aidant à se relever. Dommage que ça soit juste pour avoir un tour de manège et un morceau de gâteau.

Je la gardais encore un peu contre moi et ajoutais en lui ajustant une mèche dans les cheveux : tu es irrécupérable ! Allez, viens !

J'étais incapable de résister à la tentation de la toucher. Elle était comme un aimant auquel je n'arrivais pas à rester éloigner. Sans lâcher sa main, je l'entrainais à la sortie de la piscine à boules, direction la Grande Roue.

Invité
avatar





Message   Mar 30 Aoû 2016 - 10:54



Finalement, Daniel tira le bras d’Eliott, un peu plus fort, mais toujours en douceur, pour l’entrainer plus loin. Cela allait pour la piscine à boules. Même si Daniel était surpris que ça soit aussi pour les adultes. Normalement c’était réservé aux enfants. Mais de fait, cela risquait d’être aussi drôle que la maison du rire.
Le prophète rentra à l’intérieur de la piscine, et enleva poliment ses chaussures :

- Au moins, même si on ne sait pas nager, on ne risque pas de se noyer à l’intérieur.

Cela risquait d’être dur vu que ce n’était que des boules en plastiques multicolores. Daniel pénétra dans la piscine, et envoya voler les boules soudainement, comme un enfant, avec un léger sourire :

- Je n’aurais jamais pensé pouvoir faire ça un jour.

Invité
avatar





Message   Mar 30 Aoû 2016 - 11:10




Alors autant la petite partie de tir à la carabine m'avait un peu mis sur les nerfs, autant voir cette immense piscine à balles devant moi me donnais une unique envie : sauter dedans.

"Oui c'est vrai que le risque de noyade est considérablement réduit là dedans" dis-je en posant aussi mes chaussures à l'entrée. D'ailleurs je trouvais ça étrange que cet endroit ne soit pas pris d'assaut tellement c'était fun.

J'ai 27 ans et alors? ... enfin je veux dire je m'en fou. "Yaaaaaaaaah!!!!!" hurlais-je alors que Dan lança timidement une balle. Moi de mon côté je fis un plongeon dedans, comme dans une piscine avant d'éclater de rire comme un véritable gosse. "J'en veux une à la maison!" j'étais trop bien là.

Instinctivement mon côté gamin reprit le dessus et je saisi une balle que j'avais envoyé doucement tout de même sur la tête de Daniel "30 points pour moi ...". "C'était sérieux tout ça?" Je me mis alors à courir dans cet océan multicolore en riant de bon coeur "attrape moi si tu peux" oui parce que courir là dedans c'était pas simple mais qu'est ce que c'est drôle ....



Invité
avatar





Message   Mer 31 Aoû 2016 - 11:32



Alors qu'Eliott plongeait littéralement dans la piscine, Daniel l'observa avec un sourire. De fait, il n'y avait normalement que des enfants dans ce genre d'endroit, mais c'était apparemment aussi le genre d'endroit où les adultes redevenaient des enfants.

- Je ne sais pas si j'en voudrais une, mais c'est la première fois que je peux en profiter.

Quand Daniel se prit la boule dans la tête, il regarda Eliott avec surprise, avant de se dire que...Eh, ben c'était le jeu ma pauvre Suzette. Daniel se mit à courir après Eliott en lui envoyant des boules, en tentant de l'attraper. Il riait, un peu, en se disant qu'il était vraiment bien, là, avec son voisin. Il aurait pu y passer autant de temps que possible. Parce qu'Eliott semblait vraiment heureux...

Daniel tomba dans la piscine soudainement, perdant l'équilibre. Il s'enfonça dans la marée de piscine, et au lieu d'avoir mal, eut un rire qui lui traversa la bouche.

Invité
avatar





Message   Mer 31 Aoû 2016 - 12:45




"Ha si si j'en veux une moi!! c'est le paradis ce machin!" affirmais-je avec un grand sourire alors que ma vingtaine supplémentaire était restée dehors avec les chaussures.

J'eu un rire assez franc en voyant a réaction de Daniel lorsqu'il reçu la balle sur la tête, visiblement il n'avait pas encore assimilé le principe de cette attraction "Oh non tu vas me rattraper!!!" fis-je comme un gamin qui courait lors d'une partie de chat. Soudain un espèce de bruit masqué par les boules me fit me retourner.

"Et c'est ainsi qu'il mourut ... sous un mètre de balles en plastiques." Je riais réellement de bon coeur. Son rire me guida jusqu'à lui et ma main se retrouva tendue vers lui pour l'aider à se relever "J'ai retrouvé le naufragé perdu dans l'océan des balles". C'était bon des fois d'avoir encore 7 ou 8 ans durant un moment. J'attrapais une balle la lui lançant sur la tête à bout portant en riant 'touché encore"


Invité
avatar





Message   Jeu 1 Sep 2016 - 10:24



Alors qu’il était tombé dans la piscine, Daniel entendit Eliott lui parler, avant de l’aider à se relever, malgré tout. Il prit sa main, se relevant un peu mieux, amusé. Il ne pouvait s’empêcher de rire, et fut encore pris sur le coup, quand Eliott lui envoya la balle dans la tête. « C’est un peu de la triche, là, non ? » Daniel avait dit ça en s’amusant, avant de mettre ses mains dans les boules et de les lever d’un coup, en envoyant pleins à la tête de son voisin. Il manqua de reperdre l’équilibre, mais décida de se reculer, et se mit à envoyer des boules comme on enverrait des boules de neige. Il aurait voulu n’avoir ce moment qu’avec Eliott, ou plutôt, que ce moment dure, encore et encore. Parce que mine de rien, il était bien là.
Il manqua de tomber encore, et se rattrapa à Eliott, tombant un peu avec lui, brisant encore l’espace personnel, frôlant son visage, frôlant un peu tout. « …Oh, pardon. » Daniel souriait quand même, amusé.

Invité
avatar





Message   Jeu 1 Sep 2016 - 10:39




"De la triche? ...ça dépend de quel côté tu te trouves"ajoutais-je en riant car oui c'était clairement de la triche là. Mais c'est pas grave c'était drôle. Soudain une pluie de balles multicolores me tomba sur la tête. Je riais. Je riais comme un gamin de sept ans qui était en train de jouer avec son camarade de classe. Par réflexe sûrement quelques balles furent redirigées aléatoirement dans cette piscine, se heurtant aux filets. La télékinésie. C'est rigolo quand on fait pas exprès des fois.
"Et ça c'est pas de la triche monsieur j'envoie vingt balles à la suite?" j'étais tout simplement presque hilare alors qu'il ne s'agissait que de balles en plastiques."Oula ... c'est pas une..bo...e" sentant Daniel s'accrocher à moi je me demandais combien de temps j'allais garder l'équilibre, car surpris, par réflexe j'avais légèrement bougé. En fait je m'étais attendu à tout sauf à ça je crois. Si ça continue on va réellement se rouler un patin sans faire exprès .... enfin sans faire exprès. "Genre ça te dérange t'sais". Je m'accrochais alors à mon tour à lui, "c'est pas grave ..ne t'excuse pas"je souris avant de le maintenir contre moi, une balle mal placée sous mes pieds me fit glisser. M'entrainant lamentablement dans ma chute avec lui.
Nous étions alors noyé sous cet océan de balles colorées, je savais pas trop où étaient mes bras et où étaient les siens. Je riais encore une fois. Comme un enfant, parce que c'était génial d'être ici avec lui.
"Après je veux une glace au chocolat" dis-je avec une moue d'enfant comme pour soulever l'aspect décalé de cette attraction. Mais nous étions proche....très.... trop?



Invité
avatar





Message   Ven 2 Sep 2016 - 12:50



Ils étaient beaucoup trop proches pour que rien ne se passe. Mais peut-être étaient-ils les pros pour qu’il ne se passe rien. Parce qu’Eliott s’accrocha aussi à Daniel, et lui souriait en le serrant presque contre lui, avant qu’ils ne chutent lamentablement dans les boules colorées. Les mains de Daniel, par réflexe, étaient venus se raccrocher au dos de son voisin. Sa tête était collé contre son torse. D’où il pouvait entendre, s’il se concentrait un peu, son cœur. Daniel se sentait étrangement content d’être là, comme s’il n’avait pas envie de le lâcher, comme s’il voulait rester là, dans cette position intime. Mais les boules tenaient chaud, et Ely voulait sa glace. L’avocat releva sa tête, et retira lentement ses mains, qui lui brûlaient, comme si elles voulaient rester collées à Eliott, sans jamais plus se décrocher.
Et tout ça, c’était… Très étrange. Ca en devenait si étrange, qu’il allait arriver un moment où Daniel ne pourrait plus faire semblant. « S’il y a un après, vu comment tu sembles aimer rester là… » Daniel se releva dans l’océan de boules, et prit la main de son voisin, la tenant fermement et étrangement tendrement pour l’aider à se relever. Il eut un sourire, et s’éloigna : « A toi ! Essaie de me toucher ou de m’attraper ! ». Deux gamins. Aussi aveugle qu’un enfant à propos de l’amour d’ailleurs.

Invité
avatar





Message   Ven 2 Sep 2016 - 13:14




Ma chute avait été inévitable à cause de cette perte d'équilibre et j'avais entraîné Daniel avec moi, comme si nous étions deux dominos à s'écrouler en même temps. La position d'arrivée avait été ... spéciale. Spéciale mais agréable à la fois. Instinctivement, alors que sa tête était collée à mon torse, mes bras avaient fait le tour de lui, l'enlaçant qu'avec une réelle tendresse. "... trop court ... reste" Cet instant de douceur entre nous avait été bref. Bien trop bref d'ailleurs, tellement bref que j'en redemandais encore. Mais qu'est ce que j'allais faire? Lui chopper la jambe pour qu'il me retombe dessus? ... Un peu de subtilité bordel.

"Effectivement j'aime bien être là et pas uniquement parce que les boules colorées c'est chouette" finis-je par avouer alors que je me redressais avec son aide. "Oh cool..jouons" j'avais répondu avec un simple sourire à sa proposition avant de m'élancer dans cet océan multicolore prenant garde à ne pas m'étaler par terre. En fait je ne courrais pas, je faisais des espèces de bonds comme un lapin géant l'aurait fait, c'était drôle mais un peu épuisant ..mais drôle.

Je t'ai eu !!! dis-je triomphant alors que venais littéralement de me jeter sur lui, lui bloquant les bras dans une étreinte peu amicale au final, alors que ma tête reposait sur son épaule. Si quelqu'un entrait là, maintenant ... je dirais quoi pour me défendre? On jouait à chat et j'ai gagné?




Invité
avatar





Message   Jeu 8 Sep 2016 - 13:04



Daniel tentait d'échapper à Eliott en avançant bon gré mal gré dans la piscine, souriant, et riant un peu, jusqu'à ce qu'il sentit un poids s'effondrer sur lui, et qu'il termine avec Eliott dans ses bras, la tête contre lui. Il sentit son coeur. Enfin non, il ne sentit plus son coeur.
Celui ci venait peut-être de s'arrêter. Et peut-être parce que c'était la goutte de trop, il se posa une question. Si cette étreinte faisait bien partie du domaine de l'amitié, ou...
Comme pour éluder la question qui avait pourtant posé ses valises, Daniel resserra son étreinte en mettant ses bras autour d'Eliott : "Je t'ai eu aussi. " Là, ça allait être difficile de parler de jouer à chat. Daniel ne voulu pas vraiment se détacher, restant collé à lui, le coeur battant. " Je crois... Que j'aime beaucoup cette piscine à boules aussi. "

Il eut un sourire en coin, qui voulait tout dire alors qu'il n'avait pas encore tout compris

Invité
avatar





Message   Jeu 8 Sep 2016 - 13:24




En fait c'était bizarre car dans un sens je jouais mais dans un autre j'étais réellement sérieux. Cette piscine à balles faisait parti du côté amusant mais cette éteinte était elle très sérieuse. Pourquoi est-ce que ses bras sont toujours aussi confortables ? C'est quoi son truc? "Oui tu m'as eu et je suis que à toi ... il y a un autre contrat en plus de mon âme que tu veux?" je ne réfléchissais même plus à ce que je racontais, tout sortait tout seul sans que je ne m'en rende forcément compte.

"Moi il n'y a pas que la piscine que j'aime bien ici" mon coeur s'était à demi arrêté lorsque Daniel passa à son tour ses bras autour de moi. J'étais trop bien, je ne voulais pas bouger. Le premier qui venait nous déranger j'allais le tuer. C'était comme être sur un petit nuage tout doux. "J'aime bien ce câlin par exemple." oui par exemple. Mais je commençais un peu à me rendre compte que cet exemple n'était qu'une partie cachée de l'iceberg. Sans vraiment savoir pourquoi, j'étais allé poser un petit bisou au creux de son cou. J'en sais rien pourquoi je l'ai fait ne me demandez pas, on à qu'à dire que c'est l'élan du câlin ... ouais c'est bien ça comme excuse.

"J'ai pas envie de partir..." finis-je par avouer "Au fait désolé j'ai un peu pété mon câble tout à l'heure au stand de tir." un peu? ...ouais bon j'avais été à deux doigts de lui péter le nez à l'autre con.


Invité
avatar





Message   Ven 9 Sep 2016 - 12:32



Daniel s’amusait du fait que son voisin semblait réellement vouloir qu’il garde son âme. S’il pouvait la purifier, il la garderait avec plaisir. Il eut un léger rire et hausa les épaules. Il se sentit aussi gêné, de se savoir aimé, et fut sincèrement content d’entendre Eliott dire qu’il aimait ce câlin. Si cela lui faisait du bien… Alors, c’était parfait.
Par contre, il ne s’attendit pas à la suite. Il écarquilla les yeux, en sentant le baiser dans son cou. Cette fois, il allait être difficile de passer à côté de ce genre de chose. Beaucoup trop difficile. Il sentit à nouveau son cœur s’arrêter. Il ne semblait pas dérangé par ce geste, il en semblait même heureux, même comblé, voire même, désireux d’en vouloir un peu plus.
Il allait être difficile de faire semblant. D’avoir des faux semblants. Des amis ne s’embrassaient pas de cette façon. Mais alors qu’il allait être sur le point de se rendre compte de tout, Daniel se reprit avec les excuses d’Eliott, et secoua la tête : « Ce n’est rien… Je suis heureux de voir que tu es calmé. »
Il lui fit un sourire, et lui envoya une balle dans la tête, doucement : « Mais voilà ta punition ». Il eut un léger sourire, et ne fit plus aucun commentaire sur ce qu’il venait de se passer, alors qu’il ne paraissait pas lâcher Eliott. « Je suis désolé…J’ai eu l’impression que… J’aurais peut-être du plus agir, ou je ne sais pas. Je ne suis pas bon avec le contact humain » Tout avocat qu’il était d’ailleurs. Mais dans ses paroles, Daniel s’excusait surtout pour la façon dont il avait traité Clarke, sans le vouloir.

Invité
avatar





Message   Ven 9 Sep 2016 - 13:23



Bien que ce baiser ai été bref j'avais pu enfin effleurer sa peau d'une autre manière et je ne vais pas mentir à la dessus c'était au moins tout aussi agréable que les fois précédentes si ce n'était pas plus. Quelle amitié faisait faire ce genre de choses? J'arrêtais petit à petit de songer à ça, c'était devenu bien trop intime pour que tout cela reste amical. J'ai pas vraiment dans l'envie de serrer mes amis ainsi qu'on soit clair.
"Moh ... punition acceptée, je suis pardonné alors?" dis-je avec un petit sourire alors que la balle rouge était allée rejoindre les autres. Mais malgré cette petite attaque douce je ne le lâchais pas, bien au contraire, l'une de mes mains descendit lentement le long de son dos s'arrêtant un peu plus haut que ses reins. Je fis une légère pression pour le garder tout contre moi avant de rire franchement à sa réponse.
"Tu crois réellement que j'aime le contact avec les gens? Tu es la seule personne avec qui je me sociabilise vraiment" je levais un peu les yeux au ciel avant de sourire simplement "Il n'y a vraiment que toi en vrai." Je laissais mon autre main se perdre dans ses cheveux sans vraiment m'en rendre compte."Tu sais il y a peu de choses qui me font réellement sourire en vrai, je suis un vrai lézard j'adore le soleil, je suis marié à ma voiture et aux pizzas épicées mais rien ne me fera jamais autant sourire que toi, que ton sourire, que ton regard ou que cette douceur que j'arrive toujours pas à comprendre. Alors je ne suis pas sociable sauf avec toi."




Invité
avatar





Message   Lun 19 Sep 2016 - 13:17



Pardonné, Eliott l’était depuis longtemps. Depuis le début. Après tout, Daniel ne lui en avait jamais voulu réellement, c’était juste une blague à eux. Il l’entendit lui citer tout ce qu’il aimait, et le fait qu’il n’aimait pas tant toucher les gens, alors que depuis le départ de leur relation le néphélim était sans cesse collé à lui.
Eliott ne cessa de lui déclarer sa flamme d’une façon ou d’une autre. Bon, cela ressemblait surtout à de l’amitié, mais plus ils avançaient, moins ils se retenaient.
Daniel l’observa, et souffla, s’oubliant, rapprochant encore si près ses lèvres de celles de son voisin : « Tu sais… Je n’aime pas le contact normalement. Et j’ai même dit à Connor…Que je me sociabilisait. » C’était ses mots exacts. Mais. « Mais je crois que j’ai fait plus, en te rencontrant. Plus que juste…Devenir ton ami ». Et cette piscine à boule l’aidait à confirmer cela. « …Je crois que je t’aime. » Cette fois il n’ajouta pas de « beaucoup » ou de « bien ». Il avait juste dit je t’aime. Son cœur battait à tout rompre. Il savait qu’Eliott tenait beaucoup à lui, mais s’il le perdait juste à cause de ça. Il ne s’inquiétait même pas de faire un éventuel mauvais choix, parce qu’il savait qu’Eliott était le bon choix. Et puis…Ils étaient si proches… Là, serrés dans cette piscine à boules.


Invité
avatar





Message   Lun 19 Sep 2016 - 17:39




Il aurait été vraiment stupide de nier qu'il se passait quelque chose entre nous maintenant. Nous avions nos cœurs qui battaient à l'unisson. Même si j'avais été maladroit, je l'étais toujours lorsqu'il s'agissait de parler sentiments, mes mots avaient trouvés échos et tout semblait résonner si facilement entre nous ... comme une évidence que nous refusions de voir tous les deux depuis bien trop longtemps maintenant.
Je sentais ses lèvres se rapprocher des miennes ... fais chier c'est trop difficile de se retenir. Même si ces mots sont pas instinctifs pour moi, je l'aime. Je le sais, mon coeur et tout mon être le savent eux aussi. A sa déclaration je senti mon palpitant sauter en l'air bien trop haut et bien trop vite pour que cela ne soit pas significatif. Mes yeux dans les siens je n'avais su que sourire tendrement. "Je t'aime aussi .. " j'avais conclus cette phrase par ce baiser que nous avions attendu tous les deux j'imagine. Doucement, sans forcer ni rien j'étais allé chercher ses lèvres tout en continuant de caresser doucement sa nuque du bout des doigts.
Tendrement, doucement mais avec tout l'amour que je pouvais lui offrir et que je souhaitais lui donner. Tout mon être vibrait rien qu'avec ce baiser ... notre premier baiser. "Je crois que je t'ai aimé presque depuis le début ..." finis-je par avouer par un léger murmure alors que je restais encore et toujours collé à lui. Je pouvais ressentir et entendre son coeur battre ...et si je ne me trompe pas nous étions en parfaite harmonie. A présent il avait réellement plus que mon âme, il avait une place toute entière dans mon coeur.


Invité
avatar





Message   Mer 21 Sep 2016 - 13:12



Endroit bien incongru qu’une piscine à boules pour se mettre à découvrir les profondeurs de deux cœurs qui s’étaient aimés d’un feu brûlant à la vitesse d’un orage. Pourtant, dans cet univers coloré, il y avait là ces deux cœurs en résonnance. Résonnance, parce qu’Eliott répondit aux sentiments de Daniel par une affirmative similaire. Je t’aime aussi. Daniel se laissa embrasser, presque surpris de se laisser faire aussi facilement, lui qui avait tant eut de mal avec ce geste depuis des années. Il s’accrocha à Eliott, pour partager ce baiser à son tour. Avant d’entendre le murmure du néphélim, et de se sentir rire, légèrement. Un rire doux. « Je ne suis pas sûr pour moi…Mais j’aurais dû me douter que tu étais spécial. » Il était sa fleur. Et Daniel ne s’attachait jamais autant à quelqu’un. Sinon à Connor. Mais même avec Connor ça avait été différent. « Et tu vois…Je n’ai pas eu peur. Que d’un seul coup tu m’échappes. Je n’ai pas peur que tu…Me trahisses vainement. » Il sortait ce qu’il y avait dans son cœur. « Je n’ai pas peur quand je suis avec toi. Je suis bien. C’est tout. » C’est tout, mais c’était tant. Tant et si bien, que Daniel l’embrassa à son tour, et avec un léger sourire en coin, le poussa un peu dans la piscine, se laissant tomber dans celle-là, sous les boules pour amortir.


Contenu sponsorisé





Message   
 

▬ Piscine à boules | [2/8]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-