Looking for a reason to provoke my inner demons ~ ft. Kobal


 

 Looking for a reason to provoke my inner demons ~ ft. Kobal


 :: city of angels :: Streets & alleys :: Sud & Ouest :: L'Eden
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Saskia J. Osborne
avatar
Humain | Sorcier
✥ Je suis : Humaine/sorcière



MessageLooking for a reason to provoke my inner demons ~ ft. Kobal   Lun 31 Oct 2016 - 13:51
Parfois Saskia se réveillait avec cette sensation, cet instinct, que la journée allait être pourrie du début jusqu’à la fin… Ce matin même, elle s’était réveillée avec cette dite-sensation. Après ses petites occupations du matin, la brunette s’était mise en tête d’aller à la boutique de sorcellerie en moto mais comme par hasard, sa moto refusa de démarrer. Génial. Evidemment… Saskia commanda un taxi, qui lui coûta au bas mot la peau des fesses et arriva à la boutique avec plus d’une heure de retard. Myra lui gueula dessus, comme à son habitude, avec son mauvais caractère de vieille folle.

Saskia passa le reste de la journée dans la boutique, soit à répondre à des clients -sorciers ou non- soit à préparer elle-même ses petites mixtures qu’elle revendait ensuite discrètement. Puisque c’était elle-même qui faisait l’inventaire, elle pouvait bien dissimuler une chose ou deux. Elle croisa Louann rapidement mais n’osa pas lui faire du rentre dedans aujourd’hui, elle n’avait juste pas la motivation. En cet instant, Saskia ne ressemblait pas tellement à une adrénaline junkie. Elle s’ennuyait, désespérément. Il lui fallait une occupation excitante et intéressante sinon elle en irait presque jusqu’à mourir d’ennui.

En début de soirée, Saskia salua Louann et Myra avant de sortir de la boutique, sa veste en cuir sur les épaules. Il lui fallait un verre. Ou six. Puis quelqu’un pour s’amuser aussi. Pas Sahel de préférence. Ni Sytry. Enfin si, peut-être Sytry tiens… Saskia secoua la tête pour se changer les idées avant de marcher en direction de son bar favori. Un bar surnaturel sans embrouilles. Du moins, peut-être que Saskia en créerait une ce soir. Juste par amusement. La brunette se passa une main dans les cheveux, secouant sa tignasse pour se donner un air farouche. Personne n’aimait les saintes Nitouche. Mais là encore, Saskia était loin d’en être une.

En arrivant devant la façade de l’Eden, Saskia lâcha un soupir mi-soulagé, mi-ennuyé. Pourvu que la soirée ne soit pas aussi pourrie que la journée… En entrant dans le bar familier, la lourde musique envahie directement ses oreilles et Saskia se sentit presque instantanément mieux. Oh fuck yes. La brunette s’approcha du comptoir et commanda un verre de whiskey. Elle l’avait bien mérité après tout. Saskia se retourna pour regarder la salle des yeux. Des hommes il y en avait, pourtant pas un seul n’attirait son attention pour le moment. Saskia vida son verre d’une traite, deposa un billet et se dirigea vers l’arrière du bar. Elle poussa la lourde porte et sortit dans la rue derrière le bar. Il faisait sombre ce soir, mais Saskia aimait l’obscurité. La sorcière sortit une cigarette de sa poche et la porta à ses lèvres avant de chercher un briquet sur elle. Elle entendit un bruit de canette sur le sol et se tourna en direction du bruit. Allons bon, voilà que quelqu’un se faisait un remake d’un film d’horreur.

Saskia releva les yeux vers une silhouette qui se trouvait dans son champ de vision. L’homme en face d’elle n’était pas bien baraqué mais pourtant il avait bien deux têtes de plus que Saskia. Saskia fronça les sourcils. C’était qui lui, maintenant ? Ses mains tremblaient mais Saskia n’aurait su dire la raison des tremblements. Il semblait comme perdu. « Vous êtes perdu ? » demanda alors Saskia alors qu’elle coinçait sa cigarette derrière son oreille. L’homme ne répondit pas, se contentant de l’observer. Pas du tout creepy… Saskia lâcha un soupir. « Tu sais, si tu me dis rien je vais pas tellement pouvoir t’aider » ajouta Saskia en haussant les sourcils, comme pour prouver que si elle ne l’aidait pas, cela ne l’empêcherait pas de dormir ce soir.

Puis soudainement, l’homme se mit à courir vers elle, les mains tendues dans sa direction. Oh merde. Saskia l’évita en sautant à côté sur le sol. Elle se releva vite et alors que l’homme faisait demi-tour, Saskia entendit un grognement. Oh génial. Il ne manquait plus que ça. Un chien de l’enfer se tenait devant elle, entre l’homme et elle-même. Saskia prit la cigarette de derrière son oreille doucement, sans geste brusque. Elle fronça les sourcils et se concentra. Deux secondes plus tard, la cigarette transmuta en un long poignard, qu’elle jeta sur l’homme. Le poignard se planta dans l’épaule de l’homme qui tomba au sol, et à cet instant, le chien sauta sur elle.

Saskia tomba à la renverse, sur le sol goudronné alors qu’elle essayait tant bien que mal de repousser le chien. « Bordel, tu pues ! Dégage de là ! » cria-t-elle en roulant sur le côté. Alors qu’elle se dégageait du chien, ce dernier lui assena un coup de griffes dans le dos. Saskia lâcha un cri de douleur alors qu’elle grimaçait. Elle recula de quelques pas, avant de remarquer une autre présence non loin d’elle. Manquait plus qu’un autre possédé tiens… « T’es qui toi ? J’suis un peu occupée, si tu pouvais attendre ton tour aussi, ça m’arrangerait » déclara-t-elle sèchement. Merde, ce chien l’avait vraiment saoulé maintenant. Saskia sentait quelques gouttes de sang perler le long de son dos. C’était sa veste en cuir préférée…

H. Kobal Setter
avatar
Lieutenant | Membre
✥ Je suis : un lieutenant des enfers darling



MessageRe: Looking for a reason to provoke my inner demons ~ ft. Kobal   Mer 2 Nov 2016 - 19:04
Looking for a reason to provoke my inner demons
Koko l'haricot & Saskia



Je n’avais pas envie de me sortir les doigts du cul ce soir. Pourtant, il fallait bien que je quitte mon « chez moi » pour aller à la rencontre de la sorcière. Cela faisait quelques jours qu’elle était surveillée par l’un de mes sbires. Je souhaitais en savoir plus sur elle, connaître les endroits fréquentés avant de me présenter à elle. Sytry m’avait conseillé cette sorcière pour Madeline. Je faisais totalement confiance en son jugement. Néanmoins, j’espérai réellement qu’elle avait assez de caractère pour supporter celui de Mady. Il ne me fallait pas quelqu’un qui obéissait bêtement, et dénué d’intelligence. Si c’était le cas, Mady n’en ferait qu’une bouchée. J’avais besoin de pouvoir faire confiance à cette sorcière, afin de lui déléguer l’éducation magique de Madeline. J’avais vraiment autre chose à foutre que de m’occuper d’une gamine.

Mon indic’ m’informa que la sorcière se trouvait à l’Eden. Chouette, au moins j’aurai la possibilité de me prendre un whisky. Autant mêler l’utile à l’agréable, non ? J’entrais dans le bar sans aucune difficulté. Patron du Bloody, j’avais mes entrées dans tous les bars de la ville. De plus, il fallait être fou pour me refuser l’entrée d’un endroit. Je n’étais pas du genre à accepter les échecs, encore moins lorsque cela venait d’un être inférieur. Je repérai au loin la tignasse Brune de cette Saskia. C’est bien ma chance, elle était déjà en train de se faufiler vers la sortie arrière du bar. Rahhh les nanas, toujours en train d’errer dans les endroits sombres. Je décidais de la suivre et de remettre la commande de mon verre à plus tard.

En sortant, je ne fus pas déçu du spectacle. Sérieusement ? cela faisait combien de temps qu’elle était dehors ? elle avait un possédé et un chien de l’enfer au cul. Enfin, je dirai plutôt que le chien de l’enfer était sur elle. Amusé par sa réplique, j’attendis quelques secondes avant de siffler pour rappeler le chien de l’enfer. Ces bêtes n’étaient vraiment pas très sociables. Je trouvais ces monstres dénués d’intelligence. Ça serait bien qu’ils évitent de vouloir bouffer nos sorcières. Le chien m’obéit, mais à contre cœur. Il disparût ensuite dans les rues de Los angeles. Il allait certainement trouver autre chose à becter.

Je ne fis pas attention au possédé. Pourtant, il essayait déjà de se lever. S’il avait la sottise de réitérer son attaque, j’allais vite le renvoyer d’où il venait. Il ne me fallait de motivation supplémentaire pour lui faire la peau. J’avais besoin de me défouler, de me détendre et surtout d’un verre.

▬ Quelle cote ! Si j’avais su, j’aurai pris un ticket ! dis-je sur un ton ironique. Je ne l’aidais pas à se relever. Ce que je venais de faire était déjà énorme. J’aurai certainement pris plaisir à la regarder continuer se battre avec le chien de l’enfer… Néanmoins, je ne pouvais pas prendre le risque qu’elle se fasse tuer.




Saskia J. Osborne
avatar
Humain | Sorcier
✥ Je suis : Humaine/sorcière



MessageRe: Looking for a reason to provoke my inner demons ~ ft. Kobal   Ven 23 Déc 2016 - 0:40
Comme Saskia l’avait imaginé, sa journée ne s’était pas tellement embelli par la suite. Elle avait espéré qu’en entrant dans un de ses bars favoris, elle perdrait son ennui presque d’instinct. Pourtant cela n’avait pas été le cas, bien au contraire. Se décidant que fumer restait la meilleure option pour tuer l’ennui momentanément, la brune était sortie par derrière pour arriver dans une ruelle. Et là encore, la soirée ne s’était pas améliorée. Pire, il avait fallu qu’elle tombe sur un possédé et un chien des enfers. L’unique point positif de cette malheureuse rencontre fut que Saskia ne se préoccupa pas de tuer l’ennui pendant plusieurs minutes. Elle se surprit même pendant un instant à penser que ce possédé tombait à pic.

Les choses se déroulèrent assez rapidement à partir de là. Une cigarette transmutée en poignard finissant dans l’épaule du possédé, le chien des enfers lui déchirant sa veste en cuir préférée, et un mec dans l’ombre… ? Saskia remarqua cette dernière mais lâcha simplement qu’elle était occupée et qu’il n’avait qu’à attendre son tour. Elle s’en moquait de passer pour quelqu’un d’arrogant. Pour ne rien cacher, elle l’était réellement. Juste qu’elle faisait des efforts de temps à autre avec certaines personnes bien précises. Alors que Saskia se reconcentrait pour trouver comment se débarrasser du chien des enfers de façon permanente pour au moins la soirée, elle entendit un sifflement filer dans l’air et le chien en face d’elle hésite pendant un quart de secondes avant de finalement s’en aller. Mais… ? Juste comme ça ? Si la brune avait su qu’il fallait simplement siffler pour qu’il dégage, elle l’aurait fait il y avait bien longtemps. Mais elle se doutait que celui qui avait sifflé n’était pas n’importe qui…

Saskia tourna la tête vers l’homme alors qu’il déclarait que s’il avait su la cote qu’elle avait, il aurait pris un ticket. Quel humour… Saskia se releva et passa ses mains sur son tee shirt avant d’hausser les épaules. Devait-elle le remercier pour le chien des enfers ou bien… ? « On se connait ? » demanda-t-elle en haussant un sourcil curieusement. Il semblait la connaitre ou du moins il l’avait cherché peut-être ? Sinon pourquoi aurait-il « pris un ticket » ? Saskia réfléchissait tout en le détaillant du regard ouvertement sans aucune honte. Après tout, il était loin de faire mal aux yeux. « Si ton histoire est racontable dans un bar devant un verre de whiskey, j’avoue sincèrement ne pas être contre l’idée… » ajouta-t-elle en jetant finalement un coup d’œil vers le possédé qui se relevait, avant d’arracher le poignard de son épaule et de le jeter au sol. La brunette le fixa, sans broncher.

Quelque part, elle pesait le pour et le contre. Devait-elle aller au-devant du possédé et juste simplement le finir afin d’en être débarrassée ? Ou bien devait-elle attendre le prochain mouvement de l’homme ? D’ailleurs elle ne savait toujours pas qui il était… Saskia recula jusqu’à s’adosser contre le mur le plus proche d’elle et croisa les bras sur sa poitrine. Elle afficha un sourire en coin avant de pointer le possédé du doigt. « A toi l’honneur… ? » déclara-t-elle. Cela sonnait à la fois comme une hésitation, ou bien encore comme une invitation à prouver quelque chose. Mais quoi ? Saskia se doutait qu’il était bien plus haut qu’elle dans la hiérarchie pour avoir pu rappeler un chien des enfers d’un simple sifflement. Pourtant sa curiosité restait insatisfaite.


Je suis vraiment vraiment désolée du retard...!
H. Kobal Setter
avatar
Lieutenant | Membre
✥ Je suis : un lieutenant des enfers darling



MessageRe: Looking for a reason to provoke my inner demons ~ ft. Kobal   Dim 5 Fév 2017 - 17:38
Looking for a reason to provoke my inner demons
Koko l'haricot & Saskia



La sorcière était enfin attentive à ma présence. Bien que son regard se voulait inquisiteur, elle ne semblait pas déstabilisée par la situation. Je n’en étais nullement étonnée. Sytry savait s’entourer des meilleurs. Les faibles ne restaient pas longtemps vivants dans nos rangs. Je m’approchais d’elle, sans la quitter du regard. Je ne prêtais pas attention au possédé. J’avais vraiment mieux à faire que de perdre du temps avec l’une de ces choses. J’esquissais un léger sourire lorsqu’elle me demanda si nous nous connaissions. Évidemment que non, du moins physiquement. Par contre, elle devait connaître mon nom, et donc mon statut.

▬ Non. Nous avons un ami en commun. répondis-je en me disant que sytry était bien plus un ami… il était mon frère ; mais ce n’était pas le lieu ni le moment pour se la jouer sentimental.

▬ Hum. Tu sais parler aux hommes ! Un whisky, voilà une bonne idée. Cette sorcière montait un peu dans mon estime… comme quoi il ne me faut pas grand-chose. Il faut dire que cette ruelle puante n’était pas l’endroit idéale pour passer la soirée. Nous serions bien mieux à l’intérieur, avec un verre à la main.
Je tournais ensuite la tête vers le possédé qui était en train de se lever. Quel abruti, n’avait-il pas compris qu’il fallait mieux faire le mort dans ces cas-là

à toi l’honneur ? Mennnh, comme c’était mignon. Elle me laissait le droit de le finir. Je ne suis pas du genre à me donner en spectacle… mais comme je disais plus tôt, j’avais un peu autre chose à foutre que de passer ma soirée dans cette ruelle. J’envoyais donc un jet de flamme pour carboniser le possédé. Il hurla à peine quelques secondes avant de finir en marshmallow grillé. Aucun risque d’être découvert, il n’y avait pas un chien dans les environs… enfin mis à part celui de tout à l’heure… et la musique du bar était bien trop forte pour alerter quelqu’un.
Je m’approchais ensuite de la grande brune.

▬ Je ne me suis pas présenté. Je m’appelle Kobal. dis-je en ayant un sourire charmeur. Je lui proposais ensuite d’un geste de la main de m’emboiter le pas.

▬ Je vous suis…





Contenu sponsorisé



MessageRe: Looking for a reason to provoke my inner demons ~ ft. Kobal   
 

Looking for a reason to provoke my inner demons ~ ft. Kobal

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-