It comes awake and I can't control it... ▬ Feat. Dylan Ashton


 :: city of angels :: Downtown :: Downtown streets
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
C. Riley Jensen
avatar
Nephelim | Neutre & Bon -staff-
✥ Je suis : une nephelim

✥ Membre investi :
  • Parrain/Marraine






Message   Lun 21 Nov 2016 - 15:39
It comes awake and I can't control it...
RILEY & DYLAN


Ma journée de travail avait été une torture. Ce n'était pas les tâches qu'on m'avait confié cela dit, ni les collègues... rien qui concernait le boulot en lui même en fait. C'était la soif, insatiable, incontrôlable. J'avais pourtant bu une poche complète avant de quitter la maison, mais cette sensation était toujours là.

J'avais déjà remarqué la différence, j'avais vu à quel point je consommait de sang sans me rassasier. J'en étais à plusieurs semaines depuis que j'avais noté les changements. Mais plus le temps avait passé et plus la soif grandissait, comme si en me nourrissant, j'assoiffais encore plus la nephelim en moi.

Les douleurs étaient venues à peine j'avais posé les pieds au bureau, entourée de tout ce monde, au sang pulsant dans leur veines. Le tiraillement s'intensifiait au fur et à mesure que les heures défilaient et j'avais peiné à garder le cap, m'accrochant à l'aide de la pierre de sang et de l'hyperium que j'avais sur moi. C'était les seules choses qui m'avaient permis de tenir jusqu'au soir, enfermée un maximum dans mon bureau.

J'avais rangé les dossiers, serrer les dents, les poings essayé de contrôler les douleurs, la soif et j'avais foncé presque machinalement. Une fois sortie de l'immeuble, j'avais plusieurs rues à contourner pour trouver ma voiture que je ne garais plus dans le parking depuis un certain incident avec un chien de l'enfer et une possédée. Le trajet à venir me semblait infranchissable, je plongeait alors ma main dans ma poche, sortait la fiole d'hyperium que j'avais ramené de la maison et qui était complètement vide. La poche de sang la plus proche se trouvait dans le coffre de ma voiture, à dix minutes à pied environ.

Courage, Riley... J'essayais de me convaincre que j'allais y arriver alors que j'avançais dans la première, déterminée. La nuit n'était pas encore totalement tombée, mais c'était déjà bien engagé avec un ciel assombri qui ne me donnait qu'envie d'une chose. Rentrer me calfeutrer à la maison entourée de poches de sang et y rester. Quelques minutes de marche et même si je me rapprochait petit à petit de la voiture, ça me semblait faire une éternité que je forçais mes jambes à me porter et le reste de mon corps à les suivre.

▬ Ahhhh... J'avais laissé s'échapper un gémissement de douleur bien malgré moi en entrant dans la ruelle par laquelle j'avais coupé. Une nouvelle ruelle et le parcours semblait si dur que je me laissait tomber contre un mur pour me reposer un moment. J'avais cru être seule un instant, suffisamment longtemps pour fermer les yeux et essayer d'endurer la douleur en silence. Mais une voix s'était élevée et je les avaient rouverts en sursaut.

▬ Tu sembles mal en point... Ce sera moins drôle mais... L'homme avançais vers moi comme un prédateur et je m'étais relevée aussi vite que possible, arrêtant son geste avant qu'il n’attrape ma gorge. Je puisais dans les derniers retranchement de mes pouvoirs, de la force surhumaine que m'avais donné ma nouvelle nature de nephelim; m'arrachant des douleurs plus violentes encore.

▬ Intéressant... Il avait ricané en voyant ma réaction et jugeant ma force maintenant son poignet et c'était là qu'il avait révélé ses yeux noirs. Avec un sourire carnassier.

▬ Tu es quoi ? Une nephelim non ? Je ne savais pas ma mignonne, autant pour moi... On est dans le même camp, non ?! Ces mots semblaient sincères, comme s'il me croyait mauvaise sans même trop y penser. Je le regardait quelques secondes, partagée entre la douleur, la soif et ma conscience. C'est un démon Riley... Et aussitôt cette pensée dans mon esprit je fonçais sur son cou et plantait mes canines dedans, mettant toute la force surnaturelle que je possédais.

▬ Espèce de... La soif était toujours là et je refusait qu'il m'échappe comme il essayait de le faire, alors je résistait forçant aussi de mon coté sur ma prise. Mais sa force contre la mienne, utiliser mon pouvoir... m’assoiffait encore plus. D'un coup dans les cotes il s'était détaché de moi pour courir loin. J'aurais presque voulu que l'interdiction de tuer des nephelims soit levée. Je détestait me sentir ainsi et j'avais peur, de moi même. De ce que je pourrais faire. Avancer jusqu’à la voiture, c'était la seule solution. Je faisait un pas, deux mais je m'écroulais presque aussitôt sur le sol, affaibli par tout ça, alors que j'entendais des bruits de pas se rapprocher....

▬ Qui est la ?







Dylan Ashton
avatar
Humain | Possédé
✥ Je suis : Une humaine........possédée






Message   Sam 26 Nov 2016 - 14:15
Ryley & Dylan

Et encore une fois....rien de spécial dans ma vie. A croire que l'amusement se fout de moi et se barre à chaque fois que je crois l'approcher. Putain...moi qui pensais que ça serait marrant d'avoir le contrôle sur cette gamine. Je m'ennuie à en mourir ! Je peux pas vraiment tuer d'humains - à part si je fais ça dans la plus discrète des actions - au risque de me retrouver en taule en moins de temps qu'il me faut pour dire guacamole. Me demander pas pourquoi ce mot, c'est pour l'image ok ? Et j'ai pas vraiment envie de me retrouver avec des humaines tarées...si vous voyez ce que je veux dire. En plus de ça, mon objectif s'éloignerait à vue d’œil. Je deviendrai jamais un véritable démon si je me fais attraper comme une buse, pas vrai ? Enfin bref, vous l'aurez compris...on évite les massacres - ou alors je le fais en toute discrétion histoire de gagner des points auprès des supérieurs...et de Sytry pourquoi pas ? Si ça peut m'éviter de retourner en enfer pour subir ses putains de tortures...

En tout cas, ce soir, je fais rien ! Je marche dans la rue pour passer mes nerfs sur autre chose que les meubles à la maison. Quoi ? J'ai un taff de merde les gars ! Qui voudrait peindre toute la journée de toute façon ? C'est l'activité la plus chiante au monde. Qu'est-ce qui lui a prit à Dylan de devenir artiste peintre, merde. Elle pouvait pas être stripteaseuse ? Ça au moins, ça en jette ! Et puis tu peux rencontrer du beau monde... Mais non...la peinture ! De l'aaaaart comme elle disait. Oui, disait...parce que là, c'est moi qui ai prit le contrôle ! Et je risque pas de l'abandonner.

Et puis soudain, j'entends des bruits de lutte. Dans la ruelle juste à côté. Sombre à souhait au passage... J'hausse un sourcil avant de m'avancer à l'intérieur, réellement curieuse de ce qu'il peut bien se passer là-bas. Enfin un peu de distraction ! C'est pas trop tôt... Moi qui commençais à me dire que j'allais me rendre dans un bar pour me soûler un peu - mais avec classe, attention ! Bref, j'arrive pile au moment ou deux silhouettes se font la guerre - à moins qu'elles se bécotent, mais c'est un peu chelou leur façon de se mouvoir... - jusqu'à ce que l'une d'elles frappe l'autre en plein dans les côtes et s'enfuit comme une lâche en laissant sa rivale qui s'échoue sur le sol. Et ben...pas classe du tout ça. Qu'est-ce que je fais maintenant ? C'était juste un règlement de compte après tout, j'en ai rien à foutre... Remarque...j'ai quand même envie de voir le visage de la victime, histoire de rigoler un peu. Je pourrais même l'achever, non ? Ouais...bon plan ça !

Je m'approche lentement de la masse affalée sur le sol, empruntant un visage inquiet au cas où elle y jetterai un coup d’œil et puis je la détaille d'un regard rapide et discret, retenant ma surprise face à ce spectacle. Une brunette...avec du sang sur le visage...autour de sa bouche en particulier. Une Néphélim ? Je vois que ça de toute façon, avec un coup dans les côtes, ça ne peut pas être ça la cause de toute cette hémoglobine. Alors c'est bien ça...intéressant. Je souris, rassurante à la créature tandis qu'elle demande faiblement qui est là.

" Vous allez bien ? " je la questionne alors en l'aidant à se relever.

Quoi ? Faut quand même que je garde ma couverture, même si c'est une Néphélim. J'ai pas envie de devoir changer mon quotidien du tout au tout à cause d'une inconnue...
© 2981 12289 0
C. Riley Jensen
avatar
Nephelim | Neutre & Bon -staff-
✥ Je suis : une nephelim

✥ Membre investi :
  • Parrain/Marraine






Message   Mar 29 Nov 2016 - 15:33
It comes awake and I can't control it...
RILEY & DYLAN


Rejoindre ma voiture dans cet état était exclu, je m'étais faite à l'idée. Restait encore à me faire à celle que j'étais en train de mourir. C'était dur à penser, encore plus à dire à haute voix, voila pourquoi je m'était tue mais... Alors que je réalisait que c'était à quelque chose prêt la ruelle ou j'avais rencontré Damon au tout début, quand j'étais devenue nephelim; je réalisait le reste.

Le sang de démon que j'avais bu à même la poche, ou là, à même les veines de ma victime n'avait rien calmé. Depuis quelques semaines, même si je sentait que ça faisait son œuvre, j'avais aussi sentit un changement, car j'avais toujours soif malgré ça. Et aujourd'hui semblait avoir été le point de non retour. Celui ou le reste ne suffisait plus du tout. Avoir dû user de mes dons pour contrer le démon n'avait probablement pas aidé mais... j'étais là, dans cette ruelle affalée, luttant contre la douleur qui me brûlait les entrailles. Des piquées, aigües, me donnant l'impression que mes organes se liquéfiaient. J'ignorais si c'était ce qui se passerait à l'intérieur si jamais je ne me nourrissait pas mais... ce que je savais, c'était qu'a moins d'un miracle cette nuit serait ma dernière. Je ne comptais pas sur l'arrivée de Damon, pas cette fois. Il était je ne sais ou, dans un autre pays peut être bien. Je croyais être seule, en paix, ou du moins essayant de faire la paix avec mes pensées, jusqu'à ce que j'entende des bruits de pas. J'avais aussitôt demandé qui étais là. Pitié, un démon, que je boive, que je rentre et que je comprenne ce qui m'arrive...

Je n'avais pas eu de réponse, j'avais cherché à relevé le regard, difficilement alors que je distinguait des formes féminines s'approcher de moi.

▬ Vous allez bien ? La question avait résonné dans ma tête plusieurs fois avant que je parvienne à trouver une réponse. Non ! Mais elle ne pouvait rien pour moi. Rien que je voulais accepter du moins.

Elle était humaine n'est-ce pas ? Elle ne m'avais pas attaquée, elle s'inquiétait pour moi ! Elle n'était pas un démon. Son sang, sa présence... Il fallait qu'elle parte. Je voulais qu'elle parte et j'avais envie de le lui hurler pour qu'elle m'écoutes.

▬ Par...tez.. Grommelais-je difficilement presque dans un murmure. C'était tout ce que j'avais réussi à dire au milieu des douleurs. J'avais précipité la chose en usant de mes pouvoirs. Je n'avais rien arrangé en essayant de me nourrir du démon, bien au contraire. Je mourrais et je ne voulais pas blesser quelqu'un dans le processus, mais... j'avais l'impression de pouvoir entendre le sang battre à ses tempes, palpiter près de son cœur, dans tout son corps. La faim, les douleurs, je lui avait dit de partir, mais tout mon être avait essayé de le retenir. Comme si son sang, du sang humain était la seule des réponses. C'était seulement là que je me rendais compte qu'elle m'avais aidée à me lever.

▬ J'ai... soif... Articulais-je en portant petit à petit une main à ma bouche sentant une quinte de toux arriver, portée par les mots que je forçaient à sortir. Je retirais ma main, pleine du sang que j'avais recraché. Oui, il fallait que je me fasse à l'idée que j'allais mourir. Il le fallait. Mais égoïstement, cette fois, je n'arrivais pas à m'y préparer. Je ne connaissais pas cette femme, ça jouais peut être, ou alors... Mourir maintenant, à cause de ce qu'on m'avait fait... J'avais eu une vie courte et douloureuse, très douloureuse. Il n'y avait eu que peu de bons moments au milieu de tout ça. Ou alors... ils avaient été éclipsés par les montagnes de pertes que j'avais subi depuis plusieurs années. Et je ne voulais pas mourir, là, dans cette ruelle, malheureuse, seule.

Ma conscience et ma volonté de survivre se débattaient déjà, alors que j'étais face à elle, tenant difficilement debout. C'était seulement parce qu'elle m'y avait aidé que je m'étais relevée, je le savais. Je n'avais même pas compris qu'elle le faisait au départ. Et là... Elle était si proche. Et son sang... J'ai soif... Songeais-je sans réaliser que mes mains s'étaient refermées sur ses épaules et ma bouche sur son cou. J'avais laissé le nephelim prendre le contrôle, la soif. Quelques secondes de noir total, ou seul la douleur et le reste avait décidé.

Le temps sembla suspendu pendant un instant. Jusqu'à ce que je revienne à la raison. Du sang, son sang, du sang humain. Dans ma gorge. Je lâchais ma prise et reculais subitement. Les yeux exorbités par ce que je venais de faire.


▬ Oh mon dieu... Qu'est-ce que... Je tremblait, de tout mon corps. J'avais du mal à rester calme et je sentait toujours la soif, ce que j'avais pris était loin de m'avoir rassasiée et je luttais pour ne pas recommencer. Son sang m'appelait presque, la plaie ouverte dans son cou, la soif, tout combiné, je luttais durement pour ne pas fondre sur elle de nouveau...







Dylan Ashton
avatar
Humain | Possédé
✥ Je suis : Une humaine........possédée






Message   Sam 3 Déc 2016 - 23:18
Ryley & Dylan

Elle a vraiment pas l'air bien celle là. Faiblarde et l’œil inquiet en plus. Rassurez-moi, elle va pas me bouffer, pas vrai ? Non parce que si c'est le cas, je la laisse ici et je rentre chez moi. Manquerait plus que je meurs dans cette ruelle alors qu'à la base, je m'en fous complètement d'elle. J'aurai vraiment dû me barrer au lieu de jouer les samaritains. Je suis une âme, bordel ! Presque un démon... Je vaux beaucoup mieux que ça ! C'est pas mon destin de me faire tuer par une Néphélim !!

" Par...tez " grommelle-t-elle alors tandis que je la relève difficilement.

J'aimerai bien ma belle figure-toi, mais maintenant c'est trop tard ! Je me suis engagée sur le chemin de la gentille Dylan, je peux plus revenir en arrière. Je passerai pour quoi moi après ? Enfin, si tu me laisses en vie évidemment...

" J'ai... soif... " continue-t-elle en portant une main à sa bouche.

Comme si je ne le voyais pas, bordel ! Tu crois quoi ? Que je suis une simple humaine venue en aide à une autre ? Non ma belle, non ! J'aurai dû m'abstenir d'ailleurs... Je regrette putain, je regrette ! Mais je trouve rien de mieux à faire que de lui répondre à côté de la plaque, l'air de plus en plus inquiet - parfaite imitatrice au passage.

" Je n'ai pas d'eau sur moi, je suis désolée... "

Bah tien. Tss. Si je pouvais, je me frapperai sur le champ !

Elle tousse furieusement en crachant au passage beaucoup de sang qui me fais froncer les sourcils. Il se passe quoi avec cette Néphélim exactement ? Elle refoule son envie de sang ? Elle n'a pas des poches avec elle ou que sais-je encore ? Non ? Pas très avenante comme nana en tout cas. A sa place, j'en aurai tout un stock dans mon sac, enfin, moi je dis ça... Je l'observe tranquillement alors qu'elle semble lutter contre son instinct et qu'elle me fixe à son tour, insistant un peu trop à mon goût au niveau de mon cou. Elle va pas me mordre, si ? Mais je n'ai pas le temps de m'éloigner, elle m'agrippe avec force les épaules pour m'empêcher de m'échapper et plante violemment ses canines dans ma jugulaire, m'arrachant au passage un cri de douleur. Rapidement, je me débats, lui envoyant des coups dans les bras, bougeant dans tous les sens pour me dégager de son emprise. Mais qu'est-ce que je peux faire avec ce corps faible ? Je n'ai pas assez de force pour la repousser... Je grimace, me mordant la lèvre pour éviter de hurler encore une fois avant qu'elle ne finisse par me lâcher et de s'éloigner, les yeux exorbités. La main plaquée contre mon cou, je chancèle dangereusement avant de m'affaler contre le mur derrière moi et de m'écrouler sur le sol, mes jambes m'ayant lâché brusquement. Putain...c'est vraiment pas ma journée. La question maintenant c'est : est-ce que je conserve ma couverture ? Si jamais je perds le contrôle et commence à l'insulter, ça va mal finir pour moi. Dans tous les cas, ça va mal finir, mais si jamais j'ai l'espoir de survivre, je préfère que la Néphélim garde l'image d'une petite humaine apeurée en tête...

" Mais qu'est-ce que tu es ? " je murmure finalement en la regardant de mes yeux les plus effrayés que je puisse faire.

© 2981 12289 0
C. Riley Jensen
avatar
Nephelim | Neutre & Bon -staff-
✥ Je suis : une nephelim

✥ Membre investi :
  • Parrain/Marraine






Message   Dim 4 Déc 2016 - 14:38
It comes awake and I can't control it...
RILEY & DYLAN


Qu'est-ce que j'ai fait ? Mon Dieu, qu'est-ce que j'ai fait ? Je ne réalisait pas encore, ou alors... je réalisait trop bien ce qui s'était passé. J'avais attaqué cette humaine. J'avais bu de son sang. La soif n'était pas complètement assouvie, à cause du manque qui s'était amplifié sur la journée mais... les douleurs n'étaient plus les même. Comme si boire son sang avait tout changé.

Qu'est-ce que j'ai fait... Je me répétais sans cesse cette phrase dans ma tête, horrifiée par ce qui s'était passé. J'avais bu de son sang, du sang humain. Sans son consentement en prime. Je refusait de devenir un monstre depuis que j'avais su pour ma nature de nephelim et là... J'avais cédé ! Pourquoi ? J'avais failli mourir une fois déjà, je n'étais en vie que parce que Damon m'avait nourrie. Mais j'étais prête à mourir ce jour là plutôt que de m'en prendre à ma collègue. Qu'est-ce qui avait changé ? Est-ce que c'était moi ?

Je me posait toutes ces questions, sans entendre si elle me parlait ou non. Sans vérifier si elle allait bien. Riley, tu dois vérifier si elle va bien ! M'ordonnais-je alors que j'entendais finalement sa voix s'élever revenant partiellement à la réalité.

Qu'est-ce que je suis ?

▬ Un monstre... Rétorquais-je, laissant ma pensée s'exprimer à voix haute. J'avais répondu à sa question et aussi réalisé mon pire cauchemar. Je refusait de devenir comme ça. Boire du sang humain m'était insupportable, j'avais rejeté l'idée pendant des années, mais cette fois c'était comme si... Je n'avais pas pu m'en empêcher. Comme si c'était impossible de résister. Je voulais être certaine de savoir pourquoi, même si j'avais une petite idée. Le changement était survenu récemment, d'un coup ou presque. La soif différente, insatiable avec les poches de sang de démon... Quelqu'un avait fait quelque chose. Et j'aurais presque pu parier que ce quelqu'un, c'était le roi des enfers. Voila que je cherche un coupable ! Joli...

Mais même s'il y avait une raison, même si c'était un sort ou je ne sais quelle tour de passe-passe, j'avais bu le sang. Moi ! Et je n'était pas certaine de pouvoir me le pardonner.

▬ Je suis désolée. Je suis tellement désolée... Oh ça désolée je l'étais ! Pour elle, pour moi. Pour tout ce qui venait de se produire. Mais elle me pardonnerait probablement avant que je le fasse pour moi même.

▬ Je ne voulais pas, je... C'était plus fort que moi. Vous allez bien? Pitié, dites-moi que vous aller bien !









Dylan Ashton
avatar
Humain | Possédé
✥ Je suis : Une humaine........possédée






Message   Sam 10 Déc 2016 - 20:58
Ryley & Dylan

Je grimace de douleur tandis que ma main, toujours plaquée contre mon cou et la blessure qu'elle vient juste de m'infliger, essaye en vain d'arrêter l’hémorragie. Le sang coule à flot sur mes vêtements et s'introduit même à l'intérieur, me faisant ainsi frissonner malgré moi. Bordel... Affalée contre le mur, à terre, je suis vraiment mal en point. Et c'est pas avec ce corps humain que je vais m'en sortir... Oh non...la gamine a bien apprit des techniques de défenses juste après l'accident de son enfance, mais ça ne suffira pas contre une Néphélim à la force surhumaine. Loin de là. Qu'est-ce que je fais maintenant ? Elle va clairement me bouffer si ça continue... Je ne suis pas vraiment du genre à fuir, mais je crois que je n'ai pas le choix...encore faut-il que j'arrive à me relever.

" Un monstre... "

Sa voix résonne dans la ruelle et forme un écho dans mon esprit alors qu'elle répond à la question que j'avais réussi à oublier... Je reporte mon regard sur elle, la détaillant de haut en bas accompagné d'une brève grimace que m'arrache la blessure dans mon cou. Un monstre hein ? Peut-être bien...mais fort utile pour le camp de Lucifer. Pas trop pour moi on dirait. Merde, si j'étais un véritable démon, je l'aurai envoyé valser cette...Néphélim.

" Un...monstre ? " je souffle néanmoins, feignant l'incompréhension et la terreur dans ma voix.

On dirait presque qu'elle n'a pas bu de sang depuis des mois... Qu'est-ce qu'il se passe bordel ? C'est un autre de ces changements survenu en même temps que ma possession totale ? Ou alors elle n'a vraiment pas prévu de quoi se rassasier ? Bordel, j'en sais strictement rien... Je suis un peu perdue là... Et complètement épuisée. Je sens même mes paupières lutter pour rester ouvertes et mes jambes trembler alors que je suis encore au sol... Merde. J'aurai dû rester chez moi.

" Je suis désolée. Je suis tellement désolée... " murmure-t-elle alors, ne semblant toujours pas réalisé ce qu'elle venait de faire.

Désolée ? Elle est pas sérieuse n'est-ce pas ? Quelqu'un de censé se serait enfuit ou alors m'aurait achevé sur le champ. Moi en tout cas, je l'aurai fait - si j'avais la force bien évidemment. Je tente alors de me relever, poussant de toutes mes forces sur mes jambes tout en m'appuyant contre le mur derrière moi. Plus pathétique tu meurs. Mais j'y arrive finalement et j'essaye de reprendre mon souffle et de calmer mon cœur qui s'emballe déjà.

" Je ne voulais pas, je... C'était plus fort que moi. Vous allez bien? Pitié, dites-moi que vous aller bien ! "

Qui irait bien après ça ?

" Je...je ne sais pas. Est-ce que je peux m'en aller ? Pitié, je ne dirai rien à personne, je vous le jure ! Ne me faites pas de mal !! " je la supplie, réprimant mon envie de gerber.

Je déteste supplier mais...qui ne tente rien n'a rien !

© 2981 12289 0
C. Riley Jensen
avatar
Nephelim | Neutre & Bon -staff-
✥ Je suis : une nephelim

✥ Membre investi :
  • Parrain/Marraine






Message   Lun 12 Déc 2016 - 20:53
It comes awake and I can't control it...
RILEY & DYLAN


Mon esprit s'était embrouillé tellement que je n'avais réalisé ce qui s'était passé qu'un moment après qu'elle me l'ai elle même demandé. Il m'avait fallu du temps. Du temps pour reprendre une contenance, réaliser, retrouver mes mots. Mais j'avais finalement réussi à lui demander comment elle allait et elle semblait capable de se relever, difficilement.

Je sentait toujours le sang qui coulais de sa blessure et l'envie était forte. Presque incontrôlable. Pourtant je résistait, effrayée par son état et ce que je venait de faire. Je n'était plus sur le point de mourir mais elle... qui sait ? Elle était affaibli, elle se vidait encore de son sang. Elle avait répété les mots monstres comme une question, mais je les avaient ignorés et m'était précipité pour voir son état de plus prêt. Je voulais l'aider, mais comment ? Alors qu'elle était clairement effrayée par nul autre que moi.

▬ Je...je ne sais pas. Est-ce que je peux m'en aller ? Pitié, je ne dirai rien à personne, je vous le jure ! Ne me faites pas de mal !!

▬ NON ! Le mot était sortit précipitamment, de manière tout sauf rassurante. Je n'avais pas réfléchis, pas pensé à quoi que se soit si ce n'était le sang qui palpitait à sa gorge et coulait sur sa peau. Je fermais les yeux, essayant de faire abstraction de ça avant de donner une réponse plus clair et espérons-le rassurante.

▬ Vous devez aller à l'hôpital, mais vous n'y arriverez pas dans cet état. Je... je vais vous y emmener. Je... je suis désolée pour ce que j'ai fait, vous pourrez dire ce que vous voulez aux médecins là bas, je veux juste être sûre que vous irez bien !

Si je devais subir des répercutions après ça, ainsi soit-il ! Ça aurait été amplement mérité. Je prenais une inspiration, m'approchant d'elle, doucement. Pour ne pas l'effrayer, mais aussi pour me faire à l'odeur du sang qui m'attirais toujours et me tordait l'estomac comme si j'étais assoiffée malgré la crise passée.

▬ Je vous en prie, je sais que ça ne va pas effacer ce que j'ai fait et que vous voulez sûrement être le plus loin possible de moi mais... laissez-moi arranger ça, essayer au moins.







Dylan Ashton
avatar
Humain | Possédé
✥ Je suis : Une humaine........possédée






Message   Lun 19 Déc 2016 - 12:56
Ryley & Dylan

M'entendre être aussi faible, m'entendre supplier m'écorche les oreilles alors que mon corps, faible, se retient au mur comme un naufragé à une bouée. Tellement pathétique. Je n'en reviens toujours pas. Être balayée par un être créé par mon propre camp, me retrouvant victime face à elle. Qu'elle blague. Moi aussi je fais partie de ce groupe, cette entité malsaine qui pullule dans ce monde sans que les humains ne se doutent de quoi que ce soit. Et pourtant, me voilà menacée ? Qu'est-ce qu'il y a ? Je ne suis pas digne de prétendre être du côté de Lucifer ? C'est ça ? Je suis le vilain petit canard ? Laisse-moi rire. Comme si j'allais me laisser faire comme ça !

Pourtant, malgré cette détermination qui boue au plus profond de moi, je me rabaisse à...ça. Je me jette la tête en avant au même stade que tous ces lâches d'humains et je la supplie de me laisser partir. J'ai envie de vomir tellement ma propre image me dégoûte. Mais la douleur m'empêche de revenir en arrière et me rappelle que la mort ne me rendra pas plus forte...merde.

" NON ! "

Sa réponse, catégorique et précipitée me fait sursauter violemment et je la regarde, incrédule, la surprise se lisant le plus facilement du monde sur mon visage. Ses yeux, fixés irrémédiablement vers mon cou me donnent la chair de poule bien malgré moi et la vision que la Néphélim me renvoie me conforte dans l'idée que cette créature appartient bel et bien au camp du mal... Le sang s'égoutte encore de sa bouche, coulant lentement le long de sa gorge alors que la lueur bestiale dans son regard luit encore d'une assurance troublante.

" Vous devez aller à l'hôpital, mais vous n'y arriverez pas dans cet état. Je... je vais vous y emmener. Je... je suis désolée pour ce que j'ai fait, vous pourrez dire ce que vous voulez aux médecins là bas, je veux juste être sûre que vous irez bien ! " me dit-elle, peu sûre d'elle.

Puis elle s'approche, lentement en espérant ne pas effrayer la faiblarde d'humaine se trouvant en face d'elle. Et bien contre mon gré, je recule, sentant au plus profond de moi un sentiment que je n'aurai jamais dû connaître. La peur entrave mes faits et gestes tandis que mon esprit, confus, se noie dans les signaux d'alertes qui résonnent comme un écho dans ma tête. Merde, je suis une âme démoniaque et pourtant je ne peux rivaliser contre elle ? A quoi me servent ses techniques de défense si je ne peux même pas les appliquer ? Et pourquoi les humains ressentent ce genre d'émotions inutiles ? A quoi servent-elles sinon pour entraver nos actions ?

" Je vous en prie, je sais que ça ne va pas effacer ce que j'ai fait et que vous voulez sûrement être le plus loin possible de moi mais... laissez-moi arranger ça, essayer au moins. "

Tout ce que je veux en ce moment, c'est rentrer chez moi et oublier cette soirée. Et tout en moi me crie de ne pas l'écouter, ne pas lui faire confiance et de filer le plus vite possible. Hilarant, sachant que la plus démoniaque ici, c'est moi... Ironique, pas vrai ? Mais quelque chose me dit qu'elle ne me laissera pas partir comme ça, aussi facilement.

" Très bien... je soupire après un long moment d'hésitation tout en levant un regard méfiant dans sa direction. Mais si jamais vous me ressauter dessus, je hurle ! " Étrange que ces menaces sonnent aussi mal, non ?

© 2981 12289 0
C. Riley Jensen
avatar
Nephelim | Neutre & Bon -staff-
✥ Je suis : une nephelim

✥ Membre investi :
  • Parrain/Marraine






Message   Ven 23 Déc 2016 - 18:17
It comes awake and I can't control it...
RILEY & DYLAN


Elle semblait terrifiée, mais c'était plutôt logique vu ce que je venais de lui faire ! Cela dit... Je n'avais pas pu m'empêcher d'essayer, d'essayer de l'aider et de la faire soigner pour réparer un peu mes tords. Je m'en voulait plus que tout pour ce que je venais de faire. Je n'étais pas certaine de pouvoir me pardonner cet écart, ce même si j'avais sentit comme une force extérieur m'y pousser. Ma seule consolation était que j'avais réussi a arrêter à temps. J'avais écouté ma conscience, la voix intérieur qui m'avait dit STOP ! Ou l'avait crié pour être plus proche de la réalité.

Et à présent, j'attendais que SA petite voix intérieur lui dise de fuir loin de moi. Mais contre toute attente... Très bien... J'étais scotchée ! Non pas que je ne voulais pas de cette réponse, car j'espérais pouvoir me racheter mais... elle était probablement plus terrifiée par l’hémorragie que j'avais provoqué que par moi. J'imagine que c'est une bonne chose !

Elle avait quand même ajouté une précision la dedans, me prévenant que si j'essayais de lui sauter dessus elle hurlerais. J'aurais pu sourire si je n'avais pas su la vérité. Ce n'était pas une blague ! Pas le moins du monde. J'avais blessé une personne, un être humain et c'était de moi qu'elle avait peur, pas d'un autre monstre, de moi et uniquement moi. Je suis le monstre !

Je voulais lui promettre que je ne le referais pas, mais j'avais peur de paraitre trop insistante alors je secouais juste la tête à la positive. Et je respirait, doucement, profondément, par la bouche pour éviter de sentir cette odeur qui s’échappait toujours de la plaie. Le sang... Il était toujours là et y résister si près, c'était de la pure torture. La seule chose qui me permettait de tenir c'était une drôle de pensée... J'ai déjà bu du sang humain, laissez-moi... Je me répétait cette phrase, presque inconsciemment en tête. Comme si quelqu'un l'entendait, comme si quelqu'un avait provoqué mes actions ce soir. Mais aussi fou que ça sonnait, c'était l'impression que j'avais. Car je n'avais pas reconnu mon geste ou ma décision. J'avais déjà été dans cette situation et je n'avais pas bu, j'avais voulu mourir ce soir là avant que Damon ne me sauve in-extremis. J'avais déjà fait un choix, à l'inverse de celui là !

▬ Ma voiture est juste derrière il faut à peine marcher, venez... Fis-je alors, en approchant une main de son bras, m'arrêtant avant de la toucher. Ce qui pouvait sembler être une preuve de respect par peur de l'effrayer était surtout du au sang qui coulait depuis sa plaie. J'avais retenu ma main juste avant qu'il ne le touche. Et celle-ci tremblait alors que je la ramenait à moi.

Je marchais, essayant de regarder derrière moi si elle était toujours là; jusqu'à ce qu'on arrive à ma voiture.

▬ Montez ! Fis-je en ouvrant la portière passager pour elle. Mais avant de la laisser passer, je me penchais, me souvenant d'une chose et appuyais sur le bouton du coffre, contournant la voiture alors que je m'effaçais pour la laisser s'installer. Arrivée au coffre, je regardait les poches, j'en prenait une et la buvait à toute allure, puis je prenait le tissu à coté. Il était d'un blanc immaculé, j’ignorai ce qu'il m'avait pris de choisir cette couleur pour cette serviette mais... elle recouvrait les poches pour les cacher dans la glacière que j'avais installée. J'essuyais alors mes lèvres avec, lui rendant toute l'utilité que je lui avait attribuée, puis je retournais sur mes pas pour tendre la serviette de bain à présent souillée à la jeune femme.

▬ Vous devriez mettre ça sur la plaie et appuyer. Je vais allez aussi vite que possible.








Dylan Ashton
avatar
Humain | Possédé
✥ Je suis : Une humaine........possédée






Message   Lun 26 Déc 2016 - 13:48
Ryley & Dylan

Ma respiration devient de plus en plus saccadée et mes paupières, plus lourdes au fil du temps, se ferment contre mon gré. Visiblement, je ne suis pas au mieux de ma forme, luttant contre cette fatigue qui me caresse l'esprit tandis qu'elle use de fourberie et assomme mes jambes d'une lourdeur sans nom. Il faut absolument que j'arrête l’hémorragie, mais comment faire avec seulement une main plaquée sur la plaie ? Cela m'étonne d'ailleurs que la Néphélim ne m'est pas déjà sauté dessus avec toute cette hémoglobine qui s'échappe de ma peau... A sa place, je serai devenue folle. Je lui jette un regard torve tandis qu'elle s'approche lentement de moi et je lutte pour ne pas reculer une deuxième fois. J'avais envie de lui hurler de dégager, lui hurler de me laisser mais c'était trop tard au vu de la réponse que je lui avais faite. Alors je garde mes répliques pour moi-même, les ravalant avec difficultés tout en essayant de m'éloigner du mur et de marcher.

" Ma voiture est juste derrière il faut à peine marcher, venez... " me lance-t-elle alors, approchant gauchement sa main de mon bras.

Puis l'hésitation la gagne soudainement, arrêtant son membre à quelques centimètres de ma peau parcouru de frissons avant qu'elle ne la recule finalement en essayant en vain de cacher ses tremblements. J'ignore ces quelques détails qui feraient fuir n'importe qui d'autre et je me mords la lèvre inférieure, espérant ainsi retenir les quelques injures qui me titillent les lèvres. Merde. Cette douleur dans le cou m'envoie comme des ondes qui remonte et me vrille le crâne. Comme si des tambours battaient en cœur et faisaient résonner leur fanfare incessante dans ma tête. Insupportable !

" Montez ! "

Ces mots me sortent de la torpeur douloureuse dans laquelle j'étais plongée et je jette un regard surprit en face de moi : je n'avais même pas remarqué que je l'avais suivi. Devant moi se trouve à présent une voiture - sans aucun doute la sienne - la portière de droite ouverte pour moi. J'hésite un instant mais avant que je ne puisse prendre une décision, elle se penche subitement à l'intérieur du véhicule. Un déclic se fait entendre au niveau du coffre et elle ressort ensuite, s'effaçant pour me laisser entrer. Peu sûre de moi - étonnant au vu de mes...activités journalières - je la suis du regard avant de soupirer longuement et de finalement me décider à m'asseoir dans la voiture.

Mon cœur se calme peu à peu en même temps que ma respiration qui se fait plus régulière. Ok...bon signe pour le moment - au moins, je suis vivante ! Mes yeux se ferment durant quelques instants et je manque replonger, ma tête tanguant dangereusement sur le côté sans que je ne puisse l'en empêcher. Mais la brune revient rapidement, une serviette blanche dans les mains, tâchée de sang. Alors tant bien que mal, je me redresse, me claquant virtuellement les joues afin de me redonner contenance.

" Vous devriez mettre ça sur la plaie et appuyer. Je vais allez aussi vite que possible. " me dit-elle en me tendant ladite serviette.

Fébrilement, je tends une main et la saisis avant de la diriger vers ma blessure encore ouverte.

" Merci... "

Autant jouer le rôle jusqu'au bout et ne rien faire de plus qui risquerait de l'énerver et de lui donner une bonne raison de me saigner jusqu'au bout.

© 2981 12289 0
Contenu sponsorisé





Message   
 

It comes awake and I can't control it... ▬ Feat. Dylan Ashton

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-