Work with the devil | Feat Liam S. Rowell


 :: city of angels :: Downtown :: West :: World Global Financial
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Rowan L. Kellan
✥ Je suis : une sorcière
✥ Membre investi :
  • Pubeur

Humain | Sorcier



Message   Mar 22 Nov 2016 - 22:49
Work with the devil
Liam S. Rowell & Rowan L. Kellan

J'imprimais des papiers concernant un accord de transaction de fond entre la World Global Financial et une petite société qu'elle avait racheté. Il fallait que je les fasse signer à Mr Rowell avant de les envoyer. Je me frottais les yeux en soufflant. Je n'avais pas vraiment envie de le voir. Mr Rowell, mon patron, dans tous les sens du terme. Non seulement je travaillais pour lui, mais en plus il était un lieutenant de Lucifer. Même si je n'étais pas sous ses ordres directement, ça n'empêchait pas que je ne pouvais pas trop répliquer face à lui. Voir son regard condescendant posé sur moi me donnait envie de hurler. J'avais d'autres idées en tête mais en tant que fervante partisante de Lucifer, je n'osais pas formuler avec des mots ce que je voulais faire à Sytry. J'aimerais tellement lui montrer de quoi je suis capable, sauf que je passerai pour une enfant qui voulait se faire voir. Et de cela, il n'en était pas question. Un jour, il s'en mordra les doigts. Un jour. En attendant, je glissais les divers documents dont il me fallait sa signature dans une pochette en papier. Je soufflais un bon coup avant de sortir de mon bureau et d'aller au dernier étage pour voir le grand manitou. Si seulement, j'avais pu travailler ailleurs. Malheureusement, je préférais travailler pour un démon que de rendre service à l'humanité. Elle m'avait craché au visage quand j'en avais besoin, à présent, je la regardais sombrer. Je demandais à la secrétaire si je pouvais voir le patron. Elle m'indiqua qu'il était seul et que je pouvais y aller. Je la remerciais d'un ton sec. Je toquais à la porte du bureau avant d'entrer dans l'antre du démon. Antre particulièrement spacieuse et aérée. La baie vitrée donnait sur la ville. C'était magnifique. Mais je n'étais pas là pour m'extasier sur le paysage.

-Bonjour, Mr Rowell, dis-je en fermant la porte derrière moi.

Je m'avançais en levant le dossier. Je le déposais sur le bureau sans trop de ménagement. Il n'y avait pas de témoin. Je n'allais être plus charmante que je le devais.

-J'ai des papiers à signer. Pour des transactions de fonds, précisais-je avec un demi-sourire

Je restais face au bureau, debout. J'espérais ainsi le pousser à signer les papiers plus vite pour que je puisse sortir de là.



avatar
Liam S. Rowell
✥ Je suis : Un démon
✥ Membre investi :
  • Parrain/Marraine

Lieutenant | Staff



Message   Jeu 24 Nov 2016 - 20:36
Work with the devil
Liam S. Rowell & Rowan L. Kellan


J'avais passé une journée plutôt agréable, malgré les humains autour, le travail et tout le tintouin habituel. La raison était plutôt simple, une nouvelle acquisition et les plans de Lucifer qui allait parfaitement. J'étais impatient de voir les choses arriver et il en aurait fallu beaucoup pour me faire oublier ces bonnes nouvelles aujourd'hui. Beaucoup ou Rowan... Quand je l'avais vue entrer dans le bureau, je regrettait d'avoir fermé les rideaux pour la visioconférence un peu plus tôt. Je préférais toujours prévoir ses venues, même si ce n'était que de quelques secondes.

J'avais lâché le dossier que j'avais en main et fermé la pochette avant de lever les yeux vers elle.

▬ Mlle Kellan... Fis-je par politesse et parce que la porte était ouverte. Dès qu'elle l’eut fermée et atteins mon bureau cela dit, elle avait elle aussi vite changé d'attitude.

▬ Tu sais, ce n'est pas parce que les stores sont baissés que tu peux jeter ça comme une malpropre. Lançais-je en voyant les papiers atterrir de la sorte sur mon bureau. J'attrapais un stylo, les documents et apposait rapidement ma signature dessus. Nous ne voulions pas prolonger cette entrevue, ni l'un ni l'autre. Mais je devais avouer que faire d'une pierre deux coups et lui demander quelques informations, là qu'elle était sous ma main n'était pas une mauvaise idée.

▬ Et si tu t'installait, il y a deux trois choses que je voudrais voir avec toi sur une affaire bien différente. Ce n'était pas un ordre mais... je n’appelais réellement pas à un refus vu la manière dont j'avais tourné la chose.

▬ J'ai besoin de petits conseils juridiques... Tu t'y connais un peu en droit pénal, non ? Les crimes, c'est ton truc... Fis-je avec un demi-sourire avant d'exposer réellement les faits. Ce n'était pas un secret que je préférais torturer que jouer avec la justice mais... pour cette fois, ça allait être différent. Et quelque part, ça avait son attrait. Une nouvelle forme de vengeance, ne me déplaisait jamais.




avatar
Rowan L. Kellan
✥ Je suis : une sorcière
✥ Membre investi :
  • Pubeur

Humain | Sorcier



Message   Dim 4 Déc 2016 - 1:31
Work with the devil
Liam S. Rowell & Rowan L. Kellan

Je n'étais pas d'un naturel charmant et mielleux. La vie m'avait endurcie et mon cœur était aussi dur et froid que la glace. Il en fallait beaucoup pour un vrai sourire de ma part. En revanche, quand il s'agissait de faire comprendre à la personne en face que je n'étais pas spécialement heureuse de la voir, cela me demandait moins d'effort. Aussi, c'était avec un naturel que j'avais posé de manière peu délicate les documents sur le bureau de Sytry. Manière que ce dernier avait remarqué et de toute évidence peu apprécié.

-Te voir me trouble tellement que j'en ai oublié les bonnes manières, répliquais-je de manière légèrement sarcastique.

J'observais le démon alors qu'il signait rapidement les papiers pour la transaction. J'aurais du envoyer une stagiaire pour ça, mais j'avais osé espérer m'en sortir rapidement. Erreur. Car visiblement le grand manitou voulait me parler de choses qui n'avaient pas de rapport avec le travail. Je réprimais un soupir d'ennuis et me contentais de sourire. Le genre de sourire qui donne froid au dos.

-Bien sur. Le travail attendra, répondis-je en m'asseyant sur un siège.

C'était bien connu, j'avais que ça à faire à écouter Sytry parler. Enfin, avec un peu de chance, ça aurait un rapport avec notre ami en commun. Dans ce cas précis, je voulais bien entendre ce qu'il avait à me dire car je n'avais de cesse que les plans de Lucifer soient exécutés selon son bon vouloir.

-Oui, c'est mon truc, dis-je en appuyant sur le truc pour reprendre ses dires.

Depuis le moment ou j'avais assassiné tout le village pour me venger de tous ces monstres, j'avais flirté sans honte avec la magie noire. Je n'hésitais pas à tuer ceux qui se trouvaient en travers de mon chemin ou de celui de Lucifer.

-Cependant, je suis étonnée que tu me demandes de l'aide. A moi.

Depuis le temps, il avait bien eu le temps de me faire sentir que je n'étais pas dans ses petits papiers. Pourquoi ? Je n'en savais rien mais ça a toujours contribué à mon ressentiment vis-à-vis de Caleb. Je suis tout aussi puissante que lui et pourtant, c'était lui qu'on célébrait alors que je n'avais pas droit à la reconnaissance et le respect de mon travail et de mon implication.

-Donc, tu as des démêlés avec la justice ? Tu as essayé de draguer une pauvre enfant mineure ?

Sa réputation de coureur de jupons le dépassait. C'était surement ça ou une autre histoire impliquant une femme. En trois mille ans j'avais eu le temps de remarquer son penchant pour la gente féminine et vu sa dernière conquête récurrente, mon hypothèse était fort probable. Avec un tel visage poupin, la démone qui fricotait avec lui avait tout d'une enfant à peine sortie de l'adolescente.



avatar
Liam S. Rowell
✥ Je suis : Un démon
✥ Membre investi :
  • Parrain/Marraine

Lieutenant | Staff



Message   Dim 4 Déc 2016 - 14:39
Work with the devil
Liam S. Rowell & Rowan L. Kellan


Je l'avais reprise sur son attitude et ce dossier déposer sans grâce sur mon bureau, mais il semblait qu'elle avait décidé de laisser fuir toute sa jugeote en entrant ici. Quand j'entendais son excuse, ou sa pseudo explication à ce geste déplacé... je levait des yeux agacés vers elle.

▬ Tu vois, c'est pour ce genre de choses que tu passera toujours après Caleb pour moi ! Un peu plus de véhémence peut être ? C'est bien tout ce qu'il manquais à sa réponse. Parce qu'elle était loin de me satisfaire avec sa pauvre phrase, qui sonnait limite comme une insulte à mon oreille. Venant d'elle, en tout cas. Venant d'une autre, j'aurais pu croire en son trouble. Elle... je voyais qu'elle ne m'aimais pas, voila tout !

Quoi qu'il en soit, elle s'était assise sur le siège face à moi; répliquant que son travail attendrait. Je laissait échapper un sourire en coin, comme une réponse muette disant "Ce n'est pas comme si tu avais le choix !". J'étais son patron ici, alors même s'il n'y avait pas d'affaire plus importante... Si je disait que le travail attendrait, il attendrait ! Sans parler des affaires plus urgentes.

▬ De l'aide, de l'aide... Je veux juste te demander un conseil juridique, ne prend pas tes rêves pour la réalité Letha. J'avais utilisé son ancien nom, celui qu'elle avait eu lorsqu'elle n'était pas encore pactisée et que je n'avais pas encore à la supporter entre ces murs.

▬ Ahah, ça te plairais, non ? Mais ne t'en fait pas pour moi, tout va très bien. Ce n'est pas à mon propos, à vrai dire. Il ne s'agit pas d'éviter la prison à quelqu'un mais plutôt de l'inverse.

Saul avait trahis depuis un moment maintenant et le retrouver semblait être mission impossible. Et maintenant qu'il ne comptait plus parmi nos rangs, je ne pouvait pas juste l'invoquer d'un claquement de doigts. Quel dommage... J'aurais eu plaisir à le faire avant de lui faire bouffer ses intestins. Mais que voulez-vous... il fallait que je me retienne et joue avec les cartes que j'avais. Et ces cartes, c'étaient Cassie. Ils étaient liés je l'avait appris malgré moi et c'était juste... l'occasion parfaite !

▬ Je ne pense pas que tu l'ai déjà rencontré, mais tu as surement entendu parler de Saul. Le traitre qui est à l'origine de ce qu'ils appellent... la rébellion. J'avais mimé des guillemets agacés au mot rébellion, écœuré qu'un démon puisse trahir à ce point tout ce qu'il était. Saul me répugnait de plus en plus, le temps passant sur sa trahison.

▬ Il connaissait une humaine, Cassie Mayer et... il y a toutes les preuves nécessaires pour prouver son implication dans sa mort. Juste une dernière chose manque, un dernier petit conseil juridique. Si tu devais faire plonger quelqu'un pour meurtre, comment enverrais tu le témoignage ou les preuves ?

Ils avaient déjà le journal, mais ils n'avaient pas réussi à recouper les passages avec le bon coupable, Saul. J'avais fini par le faire avec certitude, parce que je connaissait le bâtard a force et un cœur sous son porche... C'était lui tout craché, du moins le lui d'avant. Une chose comme celle-la, ça suffisait à prouver une culpabilité, si facilement. Ça et sa fuite, plus tout ce que j'avais accumulé ou fait fabriquer par des sorciers... il plongerait. Mais je ne voulais pas mal faire les choses et juste débarquer avec les preuves sous le bras au commissariat.

▬ Nous ne voudrions pas planter tout ça sur un simple vice de forme, non ? Je veux qu'il paie ! Lucifer veux qu'il paie pour trahison. Alors l'envoyer en prison pour meurtre, le meurtre de Cassie... je trouve sa poétique... Fis-je en levant les yeux au ciel comme si je regardait une mélodie flotter dans les airs.



avatar
Rowan L. Kellan
✥ Je suis : une sorcière
✥ Membre investi :
  • Pubeur

Humain | Sorcier



Message   Mer 14 Déc 2016 - 21:56
Work with the devil
Liam S. Rowell & Rowan L. Kellan

Letha.... Ne pas sombrer, ne pas sombrer. En entendant Sytry prononcer mon véritable prénom, le premier, celui que ma mère m'avait donné à la naissance, je me sentis perdre pied. D'un coup, j'étais ramené à une époque lointaine. Je tentais de garder contact avec le moment présent en lui demandant si c'était parce qu'il avait agressé une jeune femme. Aussitôt, mon esprit reparti ailleurs, me remémorant le cri des villageois quand ma mère fût brûlée vive. Leurs visages dansaient devant mes yeux, me rappelant parfaitement ce que j'avais ressenti quand ils m'avaient torturé. Tiens petite sorcière, tu vas rien sentir… Tu vas aimer fille du diable… J'écoutais à peine ce que me disait le lieutenant de Lucifer quand un mot accrocha à mon esprit. Rébellion. Le mot déclencheur qui me ramena en deux mille seize. Pourquoi ? Parce que ma raison de vivre était la réussite des plans de Lucifer et cette bande d'humains que nous appelions rebelles était un gros souci. D'un coup, toute mon attention était à nouveau portée sur Sytry. Je retenais une remarque acerbe lui disant qu'il n'avait pas intérêt à m'appeler encore une fois par mon ancien prénom. Il n'y avait que deux personnes dont je tolérais l'utilisation. Il ne faisait pas parti de ces deux personnes. Seulement, je me doutais qu’il n’appréciera pas d’être remis à sa place. J’avais mis mes souvenirs en veilleuse et j’écoutais attentivement Sytry me parler de Cassie Meyer. Ce nom me disait vaguement quelque chose. Je l’avais vu dans le journal. Morte, assassinée, la nuque brisée.

-Le témoignage ? Il faudrait que le témoin vienne faire une déposition à la police. Et encore le mieux, ça serait qu’il y ait des preuves matérielles.


Il ne pourrait pas se contenter d’envoyer un témoignage écrit. Il faudra une déposition en bonne et due forme. Je fouillais dans mon souvenir et il me semblait qu’il n’y avait aucune trace. Aucun moyen de la relier à son agresseur, qu’elle devait connaitre s’il n’y a pas eu d’infraction. J’avais une excellente mémoire, j’enregistrais la moindre information et vu le peu que Sytry me donnait, ce n’était pas plus mal.

-Poétique ? Je dirais plutôt diaboliquement sadique et intelligent.

Je ne pouvais pas nier que l’idée était bonne. Si ce Saul était à l’origine de la Rébellion, il n’allait surement pas essayer de s’enfuir en dévoilant ses capacités.

-Mais ça sera la parole du témoin contre la sienne. Il a eu une relation avec cette Cassie ? Quelque chose qui pourrait motiver un meurtre ? Faudrait qu’il soit assez proche d’elle pour qu’il ait pu l’approcher sans qu’elle ne se doute de rien.

A mesure que je parlais, je repensais à cette Cassie et à l'engouement de Sytry a faire tomber le rebelle pour le meurtre de cette humaine. Je sentais que j'étais en train de mettre la main sur un sujet sensible.

-Cassie... N'est-ce pas celle dont tout le monde parlait ? Un sourire presque complice se dessina sur mes lèvres. C'est elle, hein ? L'humaine avec qui tu pratiquais le coït.

Il n'avait pas le choix à ce moment là. Les rumeurs allaient bon train et il n'était pas bon pour un Lieutenant de Lucifer d'avoir une "relation suivie" avec une humaine. S'il avait continué à la voir, ça aurait été une catastrophe pour sa crédibilité.

-Tu l'as tué et tu espères que Saul prenne à ta place. Un plan parfait mais je vois une faille, cependant.

Son égo était tellement démesuré qu'il ne pouvait pas concevoir que d'autres démons le trahissent. Pourtant si Saul l'avait fait, et avait réussi à échapper à la sentence de Sytry, c'était qu'il devait avoir une aide. Des démons devaient le cacher.

- J'espère pour toi que tous les démons actuels en ville sont loyaux. Parce qu'il suffirait juste d'un mot, d'un appel anonyme pour donner ton nom et qu'ils enquêtent sur toi, mon cher. Et ça, je n'ai pas vraiment besoin de te préciser que ça ne serait pas bon du tout.




avatar
Liam S. Rowell
✥ Je suis : Un démon
✥ Membre investi :
  • Parrain/Marraine

Lieutenant | Staff



Message   Sam 17 Déc 2016 - 12:31
Work with the devil
Liam S. Rowell & Rowan L. Kellan


J'avais expliqué l'essentiel, à savoir que je n'était pas celui qui risquait gros. Saul l'était ! Je planifiais tout cela depuis bien trop longtemps pour laisser ces derniers détails au hasard. Un conseil juridique semblai de mise donc, mais pourquoi fallait-il que j'ai demandé à Letha ? Je roulais des yeux, soufflais... Pourquoi la tolérais-je déjà ? Elle était ancienne, certes. Mais elle m'agaçais avec ses grands airs face au premier lieutenant que j'étais ET son patron qui plus est.

▬ Témoignage, témoignage... A vrai dire je crois qu'ils ont déjà eu quelques mots bien utiles de la part de mon assistante. Des mots que je ne lui avait jamais demandé de prononcer. Mais d'après le démon que j'avais missionné pour surveiller l'affaire, elle avait donné assez d'informations pour les guider vers Saul, sans même le savoir.

▬ Quant aux preuves matérielles... De quoi crois-tu que je parle depuis le début ? Sifflais-je agacé. Elle semblait oublier à qui elle parlait. Que croyait-elle ? Que j'étais assez stupide pour croire qu'on inculpait quelqu'un de meurtre sans une preuve matérielle ?

▬ L'idée... ce serait plus de savoir si je dois m'appuyer sur ce qu'a déjà dit Danitza et laisser les enquêteurs l'appeler au poste. Ou si je dois envoyer un témoin supplémentaire... Témoin fabriqué, mais qui aurait de son coté la magie et la vérité des propos pour corroborer les dires de mon assistante. En clair, je voulais de réels conseils et non que la sorcière s'amuse en croyant qu'elle avait affaire à un idiot fini.

▬ Mhhh. J'avais haussé les épaules en laissant échapper ce bruit las. Elle reprenait chacun de mes mots et les détournais comme Madame les voyaient. Elle voulait aussi éplucher mes comptes et faire les choix de clientèle à ma place ? Ou mieux, choisir ma cravate ? Elle ne connaissait ni Cassie, ni Saul comme je les connaissaient. Elle ne savait pas pourquoi j'avais choisi ce mot là plutôt qu'un autre et pourtant... elle me corrigeait. J'aurais pu voir un compliment derrière ses paroles mais... le reste m'agaçais trop.

▬ Tu te doutes bien que si je parle de preuves... Ce n'est pas pour les chiens ! Oui, il avait une... relation avec elle. Si tant est que la harceler et déposer un cœur sous son porche en soit une ! Ou je ne sais pas... ça te suffit comme preuve qu'elle l'ai elle même mentionné dans son journal intime ? Elle en avait même parlé à Danitza qui apparemment avait parlé de l'inquiétude de son amie. J'en avais ajouté sans être au courant de ce qu'avait dit Danitza et au final... tous les témoignages concordaient même celui de Cassie. Pratique, non ? Il y avait ensuite mon témoignage qui pouvait peser et lier Saul que j'avais vu ce jour la descendre de la chambre de Cassie. Tellement de choses sans besoin d'être altérées et avec la magie en plus... nous avions l'embarras du choix.

La sorcière semblait réfléchir et je la regardais un instant... Quoi ? J'avais retenu la question qui était dites de manière plutôt violente dans mon esprit. Son regard, que cherchait-elle ? Quand j’eus ma réponse, mon sang ne fit qu'un tour; j'ignorais pourquoi, mais l'entendre dire ces mots m'énerva un peu plus. Ou peut être bien avais-je senti le coup venir ?! Cette réflexion qui avait suivi de peu...

▬ Tu l'as tué et tu espères que Saul prenne à ta place. Un plan parfait mais je vois une faille, cependant. J'espère pour toi que tous les démons actuels en ville sont loyaux. Parce qu'il suffirait juste d'un mot, d'un appel anonyme pour donner ton nom et qu'ils enquêtent sur toi, mon cher. Et ça, je n'ai pas vraiment besoin de te préciser que ça ne serait pas bon du tout.


▬ Letha, Letha, Letha... Tu crois quoi ? Que je suis totalement débile ? Réfléchis un peu... Tu ne pense pas que j'ai déjà pensé à tout ça ? Ou que les flics n'ont pas déjà enquêté sur moi ? J'ai un alibi, j'étais avec Kobal ! La téléportation ne permet pas que d'être invisible aux yeux des voisins qui ne peuvent pas m'avoir vu entrer chez elle... J'étais à des kilomètres de là pour la police. Avec DES témoins ! Sans oublier le fait que j'ai travaillé la dessus, pendant des mois et des mois... En jouant le veuf éploré et en prenant même des congés ici. Et quel serait mon mobile aussi tiens ? Autre qu'un ordre de Lucifer ? Tu ne crois pas que je n'ai pas pensé à tout ça ? Ou engagé des sorciers pour effacer le peu de résidu qu'il pourrait y avoir eu ? Même ces putains d'humains aux dons prémonitoires ont été bloqués grâce à la sorcellerie qui à été mise en œuvre... Je ne suis pas un débutant, Letha. Cesse donc d'espérer que ça me retombe dessus et répond aux questions qui te sont posées !



avatar
Rowan L. Kellan
✥ Je suis : une sorcière
✥ Membre investi :
  • Pubeur

Humain | Sorcier



Message   Mer 4 Jan 2017 - 18:43
Work with the devil
Liam S. Rowell & Rowan L. Kellan

J’avais beau ne pas apprécier le démon, j’en étais pas moins attentive. Il œuvrait pour Lucifer, par conséquent, son intérêt m’importait. Ce qui était assez paradoxal à y penser. J’arrivais à mettre mes sentiments de côté pour lui donner mon avis en tant qu’avocate. Mais Monsieur semblait ne pas apprécier mes questions. Bien sur, j’aurais du y penser. Tellement arrogant et imbus de sa personne qu’il ne supportait pas que quelqu’un ose lui poser des questions sur son plan. Tellement pas content qu’il n’avait pas su voir le compliment que je lui avais fait. J’avais eu peur qu’il se moque de moi mais il avait ignoré ma remarque, notant juste que je le contredisais. Je n’étais pas sure de préférer cette version même si ça m’évitait de voir la satisfaction suffisante sur son visage. En tant qu’avocate, je posais toutes les questions possibles qui pourraient potentiellement tomber. Il m’avait fait un vague résumé et j’avais besoin de plus de détails pour répondre à sa demande. Malheureusement, le démon ne voyait pas les choses du même angle. Alors qu’il recommençait à m’appeler par mon véritable prénom, je grinçais des dents, pressentant un petit sermon. Je me concentrais, me sentant partir. J’entendais à nouveau les cris des villageois dans ma tête. Ma tête tournait alors que la rage me consumait de l’intérieur. Leur mépris se mêlait à celui de Sytry. Je coinçais mes mains tremblantes entre mes jambes croisées pour ne pas que le Lieutenant remarque ma faiblesse. Je n’arrivais plus à dissocier ce qui était réel ou non, si c’était vraiment Sytry qui parlait ou les voix de mon imagination. Pourtant, j’entendais très bien ce qu’il disait. Je comprenais parfaitement mais intérieurement, j’avais l’impression d’être revenue à l’époque où je n’étais qu’une faible femme qui sortait à peine de l’adolescence. Et puis, il finit enfin son long discours en me demandant de ne pas espérer que cette affaire lui retombe dessus. Quand il arrêta de parler, les voix cessèrent aussi dans ma tête et je pouvais enfin réfléchir à son monologue. J’humectais mes lèvres, rendues sèches par la bataille qui faisait rage plus tôt dans mon esprit.

-Tu n’as pas soif après un discours si long ? Finis-je par demander.

Je n’étais peut-être empathe, mais la tension qui émanait de Sytry était presque palpable. Je crois que la soupape était montée en pression quand j’avais insinué que ça ne serait pas bon pour sa crédibilité et pour les affaires de Lucifer. Difficile à croire, mais je comprenais que ça le mette de mauvais poil. Moi, la première, je ne supportais qu’on mette en doute ma loyauté envers le Roi des Enfers. Je lui étais toute dévouée, corps et âme. Au sens littéral et métaphorique.

-Je peux comprendre que cette affaire avec cette humaine puisse te mettre sous tension, mais ce n’est pas avec moi qu’il faut monter sur tes grands chevaux.

Et arrête de m’appeler Letha, espèce de malotru arrogant, pensais-je. J’avais tellement envie de lui dire mais je ne pouvais pas. Cela soulèverait des questions que je ne voulais pas aborder. Des considérations bien humaines que le démon ne comprendrai pas.

-Tu voulais un avis d’avocat. Je t’ai donné mon avis tel que n’importe quel avocat l’aurais fait. Parce que figure toi que tout le monde ne sait pas à quel point tu es parfait et méticuleux, ajoutais-je d'un ton qui n'exprimait pas vraiment un compliment.

Bien sur qu'il était méticuleux. Il avait été crée à l'image de Lucifer, parfait. Il n'aurait pas survécu aussi longtemps si ses capacités cognitives n'étaient pas à la hauteur des attentes de Lucifer. Mais ça, je ne lui dirais pas. Je n'étais pas là pour lui faire des compliments et alimenter son égo. Son mépris sans fondement envers moi m'empêchait toute marque de sympathie envers lui. Pourtant il avait tord sur un point : malgré mon peu d'affinité avec lui, l'idée même d'espérer qu'il puisse échouer ne m'était jamais venu à l'esprit. Pas par considération pour lui, mais parce que pour moi, il était une créature de Lucifer, un être crée par l'être que je respectais et admirais le plus au monde.

-Je ne suis pas devin Sytry. Je ne sais pas lire dans les pensées et heureusement d'ailleurs. Si tu me dis pas tout, je ne peux pas faire des miracles. Je t'ai donné ma réponse : un témoin c'est ce qu'il y a de mieux avec des preuves matérielles.

Mes mains ne tremblaient plus. Je me levais et prenais appuis sur le bureau de Sytry, posant mes mains à plat dessus.

-Si tu m'avais dit tout ton petit plan dès le départ, je t'aurais dit parfait et au revoir.


Mais non, il avait fallu qu'il fasse durer le plaisir de notre entrevue. A croire qu'il était masochiste à prolonger ainsi notre conversation.

-Et même si ça peut te sembler étrange Sytry et improbable, je suis de ton côté. Pas par choix, certes. Mais n'oublie pas que nous avons un intérêt commun et malgré le peu d'affinité que nous avons, je ne l'oublie pas.


Ma phrase semblait solennelle mais je présentais simplement les faits tel qu'ils étaient. A l'époque, j'avais choisi de suivre Lucifer, en pleine connaissance de cause. J'étais parfaitement consciente que son but était de détruire ce que ce Dieu avait construit. En tant qu'humaine, j'aurais du me sentir concernée par l'avenir de la planète, mais ça m'était égal. Dieu, aussi bon et généreux que les catholiques le prétendent, m'avait abandonné, moi, pauvre fille innocente priant pour mon salut alors que des hommes qui auraient pu être mes grand-pères me faisaient subir les pires outrages.




avatar
Liam S. Rowell
✥ Je suis : Un démon
✥ Membre investi :
  • Parrain/Marraine

Lieutenant | Staff



Message   Sam 7 Jan 2017 - 17:50
Work with the devil
Liam S. Rowell & Rowan L. Kellan


Letha ne m'avait pas interrompu pendant ma longue intervention; mais je n'était pas certain que ce soit par respect ou parce qu'elle n'en avait juste rien à faire ?! Elle semblait... Ailleurs ! Je la toisait donc, toujours aussi agacé quand elle osait me demander si je n'avais pas soif après toutes ces paroles. Elle n'avait rien dit si ce n'était ces simples mots et c'était pour se moquer ?

Décidément, je ne la comprenais pas ! J'ignorais pourquoi elle ne m'aimait pas, ou ne voulait pas me respecter comme je le méritais en tant que lieutenant et aussi accessoirement son patron, mais... Elle me tapais sur les nerfs et j'avais souvent du mal à voir l'attrait de la sorcière comparé à d'autres comme Caleb.

▬ Tu laisse entendre que j'ai fait un travail de sagouin pour Lucifer et quand je m'énerve, tu te moques ? Vraiment Letha ? Et on se demande pourquoi je ne t'aime pas... Soufflais-je avec un sourire en laissant mourir ces paroles dans un silence pesant. Jusqu'à ce qu'elle parle. Me faisant relever le menton vers son minois. Au moins elle était belle, c'était déjà ça...

▬ Je peux comprendre que cette affaire avec cette humaine puisse te mettre sous tension, mais ce n’est pas avec moi qu’il faut monter sur tes grands chevaux.

▬ Ahah... Ce n'est pas l'affaire qui me mets sous tension Letha, c'est toi ! Uniquement toi ! J'avais demandé des conseils pour l'affaire, mais pas parce que j'étais inquiet ou autre chose du genre. Seulement pour avoir le meilleur travail possible pour Lucifer. Du reste... la seule chose qui m'agaçais aujourd'hui c'était la sorcière face à moi.

▬ Parfait et méticuleux... Dans ta bouche ça sonne comme une insulte. Mais... sans parler de mes innombrables qualités, ce qui me dérange surtout c'est que tu as supposé sans demander ! Ta toute première pensée, ce n'était pas de me demander si j'avais pensé à faire ces choses, mais de dire que je ne les avaient pas faites... Toi tu le prendrais comment si je faisait pareil ? Alors épargne mon caractère avec tes remarques, tu veux...

Elle marquait cela dit un point, j'aurais pu en dire plus ! Mais elle n'avait pas demandé. Nous étions donc ex-equo ?

▬ J'aurais pu dire tout ça du début, oui. Mais demander t'aurais tant que ça écorché les lèvres ? On dirait que oui, vu que tu sembles toujours prête à fuir le plus vite possible. "Parfait et au re voir " ? C'est le démon en moi qui t'effraie tant que ça, Letha ?

Quelque chose en tout cas la faisait me fuir et se comporter ainsi. Et moi... je lui rendait la politesse aussi sûrement que je m'appelait Sytry. Je la toisait, attendant une réponse avant d'en avoir une autre, à une question que j'avais tu, même si elle transparaissait probablement dans mes mots.

▬ De mon coté... Ahah... Oui c'est presque drôle. Mais je me doute que tu parles de Lucifer, de nos intérêts communs... Bien ! Seulement tu penses que tu pourrais être encore un peu plus désagréable pour me le faire oublier ? Juste un peu ! Le sarcasme dans ma vois était aussi palpable que l'agacement et je me doutais que la sorcière n'aimerais pas. Ou alors... elle réagirais enfin ? Quoi qu'il en soit, je laissait des petites piques ça et là pour lui montrer qu'elle ne jouait pas comme il le fallait avec moi. Elle me faisait la détester de plus en plus et j'étais là à me dire qu'elle ne méritait même pas l'honneur qui lui avait été fait...





avatar
Rowan L. Kellan
✥ Je suis : une sorcière
✥ Membre investi :
  • Pubeur

Humain | Sorcier



Message   Dim 22 Jan 2017 - 0:58
Work with the devil
Liam S. Rowell & Rowan L. Kellan

Aussi loin que remontaient mes souvenirs, nous n’avons jamais été proches. Notre relation pouvait être qualifiée de tout sauf amicale. Quoique … Non ! Il ne m’avait pas encore tué parce que j’étais bien trop utile. Une sorcière de trois mille ans, ça ne courait pas les rues. Et j’étais bien plus utile en sorcière qu’en démone fraichement sortie de l'Enfer. A supposé que je n'aille pas juste brûler dans les flammes de l'Enfer pour l'éternité. Non, il n'avait aucun intérêt à me tuer, parce que malgré tout, j'étais fidèle à Lucifer et je remplissais toutes mes missions sans râler. Aussi, j'avais presque l'impression d'avoir une hallucination auditive quand il avoua qu'il aurait pu être plus précis. Finalement, tout n'était pas complètement perdu pour lui. Même son égo ne l'empêchait pas de reconnaitre quand il avait tord. Mais à peine avait-il fini qu'un rire s'échappa de ma gorge. Moi ? Peur du démon ?

-Ahah, Sytry... Je ne te savais pas si comique, répliquais-je moqueuse. Le démon en toi ? Non je ne pense pas, mon cher. Je suis peut-être humaine, mais depuis le temps que je foule le sol terrestre, j'ai eu le temps de m'acclimater à ton charisme démoniaque, ajoutais-je un poil sarcastique.

J'aurais du avoir peur de lui. J'aurais du, mais ce n'était pas le cas. J'avais beau tenir des propos un tantinet insolents, je me protestais devant aucun ordre de mission. Ce n'était pas tous les jours que les Enfers recrutaient des sorcières vraiment loyales à leur cause. La plupart se retrouvent enchainées à un pacte qu'elles regrettent parce qu'elles ont cédé à la tentation de la vengeance.

-Non, Sytry. Comme tu me l'as fait si bien remarqué, plusieurs fois, tu ne m'apprécies pas. Je voulais donc t'épargner ma présence trop longtemps.

Il aurait du remercier mais là encore il trouvait à redire. Je ne comprenais vraiment pas ce démon. Il n'y avait aucune logique derrière tout ça. Il y avait toujours matière à me reprocher. J'ajoutais ensuite que j'étais de son côté, malgré tout. Ca me tuait de lui confesser cela de cette manière, mais avais-je le choix ? Il semblait presque dire que mon ressentiment envers lui passait avant tout le reste. Sa remarque sarcastique me fit à nouveau rire. Je n'étais pas folle. Enfin, pas tout à fait. Au moins, pour la première fois depuis le début de cet entretien, il n'avait pas utilisé mon véritable prénom . Chaque fois qu'il prononçait mon nom, j'avais l'impression de régresser, d'être diminuée, et je n'aimais pas ça du tout.

-Tu aimerais bien ? Hein ? Avoir une bonne raison de me tuer ?
Plaisantais-je à moitié.

Je me redressais et longeais son bureau jusqu'à passer derrière le fauteuil du grand ponte. Il paraissait si humain dans son siège en haut de sa tour de verre. Je posais mes mains sur ses épaules.

-Je te manquerais, Sytry. Qui serait là pour égayer tes journées, mm ? Demandais-je en tapotant ses épaules. Tu t'ennuierais sans moi, ajoutais-je en m'éloignant.

Ce n'était pas que son contact me répugnait. C'était la première fois que je me permettais une familiarité pareille avec le démon. Je n'étais pas sure qu'il apprécie la démarche, et je préférais me mettre hors de portée de ses mains, juste au cas où.

-Tu vas me dire que tu as tes relations charnelles avec ... tes amantes... Je retenais 'tes péripatéticiennes', là non plus, je pouvais m'avancer sur l'hypothèse qu'il n'apprécierait pas le mot. Un démon comme lui, elles devaient toutes se jeter à ses pieds, démones ou non d'ailleurs. Des midinettes qui pensaient pouvoir obtenir ce qu'elles voulaient en forniquant avec le démon. D'un point de vue, objectif, c'était un bel homme, pour son âge et il avait l'argent qui allait avec. Oui, en fait, ce mot collait parfaitement, mais je me devais de ne pas plus blesser son égo.

-Mais ce n'est pas la même chose. Trois mille ans de relation, ça ne se remplace pas, non ? A part moi, cite-moi un être qui te tiens tête tout en étant parfaitement loyal à notre Roi ?

En fait si. Si j'avais pu choisir, j'aurais choisis de ne faire affaire qu'avec Kali. Tout aurait été plus simple. Sans hésiter, même maintenant, je préfèrerais ne plus avoir à travailler avec lui, mais vu que c'était un Lieutenant de mon cher Roi, le jour ou je ne travaillerais plus pour lui, je serais en train de subir les pires tourments en Enfer. Alors, je supportais son égo autant que ça m'était possible.



avatar
Liam S. Rowell
✥ Je suis : Un démon
✥ Membre investi :
  • Parrain/Marraine

Lieutenant | Staff



Message   Mer 25 Jan 2017 - 20:02
Work with the devil
Liam S. Rowell & Rowan L. Kellan


Si elle avait peur, si elle ne m'aimait pas... peu importe ! Je croyais plus facilement la deuxième option que la première, c'était vrai mais... ça ne changeait pas grand chose; dans l'une ou l'autre des situations, j'avais développé des sentiments très négatifs pour la sorcière qui semblait s'évertuer à m'agacer à chacune de ses phrases.

Et encore là, alors que je lui demandais si c'était la peur qui la faisait agir comme une idiote... Quelques embellissement en plus et insultes en moins... Elle répondait d'une manière qui m’horripilait sans détour. Elle était sarcastique, se moquais limite de moi et... c'était tout sauf le genre de chose qu'il fallait faire ! Elle le savait. Comme elle le disait si bien, elle foulait cette Terre depuis longtemps.

▬ Que c'est aimable de ta part... Fis-je sur le même ton qu'elle avant de rouler des yeux.

▬ Le hic, tu vois... C'est que c'est justement ce genre de comportement qui fait que je ne t'aime pas ! J'avais dit ces mots sur un ton qui voulait dire "C'est con, tu ne trouves pas ?" tout en semblant détaché à souhait. Parce qu'à présent, après des milliers d'années... je n'était pas sûr d'être inquiet à propos de mes relations avec la sorcière.

▬ Et voila... Encore ! Tu sembles très douée pour mettre des mots dans ma bouche, Letha. N'allait-elle jamais comprend que c'était à cause de ça qu'elle m'était antipathique ? Même après les mots que je venais de prononcer. Il fallait peut-être que je me montre plus clair dans mes paroles, pour qu'elle daigne comprendre...

▬ Te tuer... Ce n'est pas ce que je veux ! Ce que je veux... C'est le respect que tu me dois. Que tu ne m'as jamais montré. Tu penses peut être que tu en es dispensée parce que je ne t'aime pas mais... C'est pour ça que je ne t'aimes pas, alors... Tu vois le cercle vicieux à présent ou bien... ?

Je disait ça sur un ton moqueur, à cause des phrases explicites que j'avais du sortir pour qu'elle saisisse ce que je disait mais... j'étais on ne peu plus sérieux. Spécialement quand à présent elle prétendais savoir que je voulais la tuer.

▬ Oublie mes amantes et ma vie sexuelle un temps... Même si je ne suis pas certain de la raison pour laquelle on en est venu là et... réfléchis !

Je souhaitais qu'elle réfléchisse réellement et se demande pourquoi, pourquoi j'étais si désagréable avec la sorcière qu'elle était.

▬ Parce que si tu crois que me tenir tête de cette façon c'est ce qui te garde en vie ou je ne sais quoi... Dis-toi que c'est en dépit de ça que tu as gardé ta tête sur les épaules jusque là.

Même si je n'avais jamais été à deux doigts de la tuer, comme j'avais déjà dit juste avant en avouant que ce n'était pas ce que je voulais, ce n'était clairement pas sa manière de se comporter avec moi qui avait fait ça. C'était Lucifer, uniquement.

▬ Je ne suis pas contre ce genre de... jeux et de répondant, mais tu es bien trop habillée pour ça, Letha...

Je souriais, la détaillant du regard avec cette pensée en tête. Car j'acceptais ce genre de comportement rarement, Lexa était presque la seule et ça ne fonctionnait que parce qu'elle et moi partagions plus que ces échanges. Même là... il y avait des limites que la démone avait appris avec douleurs et humiliation dans un bar... Limites que Letha franchissait trop souvent, sans apparemment juger que c'était pour cela que je l'exécrait...



avatar
Rowan L. Kellan
✥ Je suis : une sorcière
✥ Membre investi :
  • Pubeur

Humain | Sorcier



Message   Dim 5 Fév 2017 - 18:09
Work with the devil
Liam S. Rowell & Rowan L. Kellan


Le respect que je lui devais... Le respect. Une notion bien vaste. C'était bien pour ça que je ne l'appréciais pas. C'était un des trois premiers démons et il décrétait que je lui devais respect. Ce n'était pas lui qui m'avait recruté. Il y avait deux personnes que je respectais sans condition et il n'en faisait pas parti. Cet orgueil, ce mépris à mon égard, je ne le supportais pas alors que j'avais enduré bien des épreuves pour en arriver là où j'étais. Je serais de mauvaise fois de dire qu'il n'avait pas fait ses preuves. Ca reviendrait à mettre en doute les choix de mon Roi et je n'y tenais pas plus que ça, surtout que j'en étais un de ses choix. Mais c'était une chose qu'il ne pouvait pas comprendre. Il entendait toujours que le négatif dans mes phrases. Je pourrais donner ma vie à lui, créature que Lucifer avait forgé de ses propres mains. Certains pourraient penser que j'étais folle. C'était peut-être le cas après tout.

-Bien sur, je me doutes bien que je suis bien trop habillée pour ça.

Comme tout le monde dans le cercle démoniaque, j'étais au courant de sa petite aventure avec la démone Lexa. Je me souvenais vaguement d'une histoire d'humiliation dans un bar. Il n'avait pas supporté qu'elle se moque ouvertement de lui. Ca ne m'étonnait même pas. Ce qui m'étonnait, c'était qu'elle y soit revenue après ça. Soit elle changeait d'avis comme de chemise pour obtenir les faveurs du Lieutenant, soit... non, je pouvais même pas exprimer mon autre hypothèse.

-Mais laisse-moi te poser une seule question : est-ce du respect que tu attends ou de l'admiration éperdue ?

Il disait que j'étais douée pour mettre des mots dans sa bouche mais il faisait exactement de même.

-Quand t'ais-je manqué de respect ? Quand je ne me prosterne pas devant toi ?

Je respectais sa position même si ça ne me touchait pas vraiment. Je n'avais jamais essayé de l'humilier ou de me moquer de lui devant des témoins. Il faudrait être vraiment stupide pour faire ça.

-Ais-je déjà refuser une de tes tâches, Sytry ? As-tu déjà eu à te plaindre de mon travail ? Je te respecte en tant que démon et création de Lucifer.

Il avait été crée à l'image de Lucifer, subissant toutes les tortures en Enfer pour revenir sur Terre dans l'enveloppe d'un être que personne ne pouvait égaler. Je déplacerais Ciel et Terre pour défendre ses intérêts. Mais, ce n'était pas des mots que je pouvais révéler à Sytry.

-Mais ne me demande pas de supporter ton égo de Lieutenant surpuissant.

Je le voyais comme un Lieutenant, puisque c'était ce qu'il était. Mais je ne le considérais pas comme mon Lieutenant et j'étais presque sure que c'était ça le problème. Je n'étais surement pas assez mielleuse avec lui, à le brosser dans le sens du poil pour obtenir ses faveurs. Je n'étais pas quelqu'un d'un naturel chaleureux, je n'allais pas jouer la comédie avec lui juste pour lui complaire.

-Ma loyauté et mon entière dévotion à notre Roi, ses projets, vos projets, devraient te suffirent, non ?



avatar
Liam S. Rowell
✥ Je suis : Un démon
✥ Membre investi :
  • Parrain/Marraine

Lieutenant | Staff



Message   Mar 14 Fév 2017 - 16:35
Work with the devil
Liam S. Rowell & Rowan L. Kellan


Elle se doutais bien, mais ça ne l'avais pas empêcher de dire cette connerie... Tant pis, je n'allais même pas prendre la peine de contredire la sorcière ou d'expliquer ma pensée. Elle trouverais moyen de redire et moi... j'allais finir par ruiner le reste de ma journée avec ça. Il n'y avait rien de mieux que me mettre en colère comme elle le faisait pour annihiler ma patience. J'allais avoir du mal à tenir face à ces humains et ne pas vouloir leur arracher les vertèbres si on continuais comme ça. Débattre sur la tenue qui ferait que son ton serait tolérable... je savais que ça ne pouvait nous lancer que sur un sujet et je n'avait certainement pas envie de l'aborder avec elle. Les démons déjà, testaient ma patience quand ils le faisait, alors je n'allait pas me rendre sur ce terrain là avec une humaine... Mieux valait donc passer sur ce sujet là.

Ou pas ! Parce que quelque part... j'avais l'impression que sa question suivante était étroitement liée à mes relations charnelles. Que croyait-elle que c'était du respect qu'elle m'offrait là ? En dénigrant toutes mes décisions ? En planifiant si facilement mes possibles erreurs quand elle aurait du planifier mes succès ?

▬ Ton admiration éperdue, je m'en bat l’œil Letha ! Je te demandes du respect parce que tu ne semble pas comprendre ce que c'est chez nous ! Je ne te demande pas de courbettes ou de regard éperdu... Je ne t'ai pas reprocher de refuser des missions ou des tâches... Je te demande de me poser les questions comme si j'étais un lieutenant et comme si j'avais mérité mon grade ! Non comme si j'avais échoué d'emblée.

Elle croyait peut être qu'en imaginant ce qui pouvait mal tourner elle aidait Lucifer. Et c'était vrai quelque part, mais supposer que j'avais mal fait les choses, c'était différent et c'était ce qu'elle ne semblait pas saisir.

▬ Parce que tu dis que tu me respecte en tant que démon et création de Lucifer mais... Je ne suis pas un simple démon ! Je ne suis pas Käli, tu ne t'adresse pas à elle comme tu t'adresse à moi, compris ?! J'avais énoncé Käli non pas parce que je savais les rapports qu'elles pouvaient avoir toutes les deux, mais parce que je savais qui l'avait fait pactiser. Et aussi ancienne qu'était Käli, elle n'était pas de mon grade, la comparaison était donc parfaite. Même si je doutais que cela suffise à la sorcière.

▬ Je ne te demande pas ! J'ordonnes ! Tu fais avec, parce que c'est ce que je suis. Tu fais avec parce que ce n'est pas Käli ou un quelconque démon qui pourra t'accorder des faveurs le jour ou tu finiras en enfer; Qui pourra te rendre ce corps... Ou Ni eux qui pourront s'opposer à ta sortie ! Je ne la menaçais pas, aussi curieux que cela puisse paraître. J'étais même étrangement calme en disant ces mots. Je voulais simplement qu'elle sache pourquoi nos rapports étaient tels qu'ils étaient. Je voulais qu'elle sache ce que je pouvait faire, ce que son comportement pouvait provoquer à la longue en plus de mon aversion pour elle.

▬ Alors non... Ça ne me suffit pas ! Ça suffit à ce que je ne veuille pas te tuer ! Pour ce qui est de t'apprécier... C'est une toute autre histoire ! Tout dépend de l'objectif que tu vise, Letha...

Si c'était de sortir de l'enfer un jour en démon au lieu d'y passer une éternité de torture... Elle était mal partie dans le projet et ce depuis quelques milliers d'années.

▬ Tout dépend de ton intelligence aussi. Ce n'est pas en te mettant à dos les lieutenants que tu va te rapprocher de Lucifer. Ce n'est pas en te mettant à dos les deux seules personnes en qui il as confiance que tu feras plaisir à notre roi...



avatar
Rowan L. Kellan
✥ Je suis : une sorcière
✥ Membre investi :
  • Pubeur

Humain | Sorcier



Message   Mar 28 Fév 2017 - 18:34
Work with the devil
Liam S. Rowell & Rowan L. Kellan

Cette conversation commençait à déraper. J’étais venue dans son bureau pour signer des papiers et à présent, on en été à débattre sur notre relation. En particuliers de ma manière de m’adresser à lui qui n’était pas tout à fait de son goût. Il était vraiment persuadé que je le détestais et que je le méprisais. Bien que mes paroles puissent aller dans son sens, il n’en était rien. Je vouais ma vie à veiller aux arrières des premiers démons, en dépit de nos relations peu amicales. J’avais essayais de lui dire sans trop en révéler. Je préférais qu’il me méprise qu’il pense que j’étais entièrement dévouée à lui. Tordue ? Oui, totalement mais son égo surdéveloppé me tapais sur le système. Je n’allais pas en rajouter une couche. J’avais peur qu’il perçoive un compliment dans ma déclaration. Je n’aurais pas du m’inquiéter. Non, il cherchait toujours le négatif dans mes propos. Effectivement, il n’était pas Kali. De mémoire, je ne lui avais jamais parlé ainsi. Nous avions une relation presque amicale. Je n’oubliais pas qu’elle était celle qui m’avait fait pactiser mais je m’autorisais quelques familiarités tout en restant dans le domaine du respect. Ce qui n’était pas franchement malin de ma part, certes, mais au moins, elle, elle me respectait en tant que loyale servante de Lucifer et sorcière. Malheureusement, ce n’était pas des paroles que je pouvais prononcer fasse à Sytry. Son ton était étonnamment calme et je sentais la menace sous son expression. Je gardais le silence.

‘Je ne demande pas, j’ordonne !’ L’ordre était parfaitement clair. J’étais d’un naturel assez pragmatique et pourtant, je n’avais pas pensé à cette option. L’hypothèse même que je vienne à mourir ne m’était pas venue à l’esprit. Dans ma tête, j’étais bien plus utile en tant que sorcière qu’en tant que démone. J’avais acquis une puissance que peu de sorcier pouvait égaler. Malgré ma loyauté, il pourrait donc me laisser cramer en Enfers plutôt que de me ramener en démon. L’objectivité n’était pas son fort mais je ne pouvais pas nier la véracité de ses propos. Je devais composer avec lui et Kobal. Même si j’avais l’impression de me prendre une gifle face à l’insulte à demi-cachée. Il insinuais que je n'étais pas intelligente ? Je me figeais à ses dernières paroles. Il savait ou frapper. La satisfaction de notre Roi était ce qui m'importait le plus au monde. C'était ma plus grande force et ma plus grande faiblesse.

-D'accord, j'ai compris. Tu n'auras plus rien à redire sur mon comportement.

Je n'avais pas essayé d'argumenter. Cela n'aurait servi à rien à part l'agacer un peu plus. Comme il disait, il était un Lieutenant de Lucifer et son influence sur mon présent et mon futur était bien réelle. Je ne pouvais pas le nier. Ca aurait été stupide comme il dirait de continuer à essayer de lui faire comprendre mon point de vue.

-Maintenant, puis-je m'en aller ? J'ai des dossiers à boucler pour demain, si tu n'as plus rien à me demander.

Et parce qu'il n'y a pas assez d'espace dans cette pièce pour son égo et ma personne.




avatar
Liam S. Rowell
✥ Je suis : Un démon
✥ Membre investi :
  • Parrain/Marraine

Lieutenant | Staff



Message   Mer 1 Mar 2017 - 21:27
Work with the devil
Liam S. Rowell & Rowan L. Kellan


Cela faisait des lustres que la tension était présente entre Letha et moi, des siècles, même des millénaires ou j'avais tu ces mots. Pourquoi ? Parce que son respect n'avait jamais autant importé que maintenant, alors que nous étions en guerre et que les plans de mon roi avançaient enfin. Et comme elle avait en prime osé me dire des choses qui ne me plaisaient pas en tant que lieutenant, mais aussi sur notre lieu de travail ou accessoirement j'étais aussi son patron... ça n'arrangeait pas les choses et je n'avais pas su me taire plus longtemps.

J'aurais pu exploser d'avantages, mais elle ne méritait pas que je face une scène aux yeux des humains qui travaillaient dans le bâtiment avec nous. Et ça méritait encore moins que je risque de griller ma couverture. Cela dit, plus n'aurait pas été utile, je pensait bien que le message était passé. Car elle était devenue plus docile tout d'un coup. Je n'avais encore pas entendu de remarque ou même sa voix retentir après que j'eu terminé avec mes derniers mots. Elle s'était figée légèrement et je l'avais remarqué, suffisamment pour capter qu'elle avait pris quelques secondes avant de répondre cette phrase qui était bien plus à mon goût que toutes les autres qu'elle avait déjà pu me dire.

▬ D'accord, j'ai compris. Tu n'auras plus rien à redire sur mon comportement.

▬ Bien ! Nous sommes sur la même longueur d'ondes alors... Soufflais-je sans ajouter plus. J'avais déjà tout dit ! Je ne demande pas, j'ordonne. Les choses étaient claires et au son de sa voix, c'était tout aussi limpide pour elle que pour moi. J'ignorais si c'était de la peur que je percevais ou si elle avait juste compris ce que j'attendais d'elle, mais elle était nettement moins effrontée et la seule chose qu'elle avait ajouté m'avais fait sourire sans détour.

▬ Si tu peux t'en aller ? Répétais-je sans me défaire de mon rictus. Je ne me moquais pas d'elle, ou peut être un peu, mais... J'étais surtout surpris par sa nouvelle attitude, comme si j'allais devoir m'y habituer la concernant.

▬ Tu peux disposer, vas. Et n'oublie pas de traiter le dossier Harper en priorité s'il te plait. Il est important pour qui tu sais...

Sur ce, je m'étais tourné en empoignant le dossier au dessus de la pile sur mon bureau et avait fait pivoter le fauteuil face au mur pour me mettre dans ma lecture pendant qu'elle libérerait le plancher...



Contenu sponsorisé



Message   
 

Work with the devil | Feat Liam S. Rowell

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-