"Quand le fil est coupé, la marionnette s'écroule" [feat. Clarke Spencer]


 :: city of angels :: Downtown :: West :: U.C.L.A
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Raphaël Lokser
avatar
Nephelim | Camp Lucifer
✥ Je suis : Un Nephelim






Message   Mer 7 Déc 2016 - 23:07
Quand le fil est coupé, la marionnette s'écroule

Raphaël Lokser

Clarke Spencer


Bon ce soir c'est chasse, je me prépare donc pour l'occasion en essayant de m'habiller le plus simplement et sobrement possible. Bah oui il faut passer inaperçu dans ce genre de situation. Ma sœur est partie se nourrir hier soir et maintenant c'est mon tour, pour l'occasion j'ai donné un rendez-vous à une fille que j'ai croisé en ville récemment. On est censé se retrouver sur le parking de l'université en début de soirée ... la pauvre elle pense passer une belle soirée. J'ai aurai presque pitié.

Bon trêve de bavardage, je n'ai absolument pas besoin de me mettre sur mon trente-un ce soir. J'enfile mes chaussures et ferme la porte à clé en sortant. Il faut que je pense à passer par le parc pour donner les clés à ma frangine, j'imagine qu'elle va rentrer avant moi.

Mon petit détour fait je me dirige maintenant vers l'université, je ne suis pas en retour alors je peux prendre mon temps. Bien qu'il me tarde avec impatience l'heure de ce fameux tête à tête.
J'arrive à bonne destination et regarde autour de moi, il n'y a absolument personne, la jeune fille ne semble pas être encore arrivée. Oui tiens j'y pense je ne connais pas son prénom, oh bon après tout c'est vrai une chose inutile. Ce n'est qu'une proie rien de plus.

Je tourne légèrement la tête quand j'aperçois une silhouette s'avancer vers moi, comme un félin guettant sa gazelle je plisse les yeux. Je ne vais pas l'attaquer tout de suite, il faut s'avoir prendre son temps ... mais pas trop non plus. Arrivée à ma hauteur on se fait la bise et commence à discuter, elle me parle d'elle et des choses qu'elle aime faire dans la vie. Pfff je commence vraiment à me faire chier, c'est si compliqué de trouver une fille intéressante et qui a un minimum de conversation ?
Bon arrêtons de râler et place à l'amusement, je remarque dans une battement cil des bouts de verre sur le bitume. Un étudiant ou un prof qui a du se faire exploser la vitre de sa bagnole sans doute.

Mon regard change du tout au tout, il devient plus sombre ... plus inquiétant. Je fixe les débris de verre avec concentration, et d'un geste de la main je les envoie en direction de ma victime. Cette dernière s'écroule quelques secondes après, le sang commence déjà à couler. Je vais pouvoir me régaler. Je me penche au dessus d'elle afin d'y goûter, hum mouais tout aussi fade que la personne c'est dommage mais c'est déjà mieux que rien.
Quand j'entends une voix ... merde ! J'ai entendu arriver personne pourtant, bon bah va y avoir deux morts ce soir. Je me redresse et me retourne.

Oh mais qui vois-je, une professeur de l'université. Je n'ai jamais eu cours avec elle mais je l'ai déjà croisé plusieurs dans les couloirs, et il est venu quelques fois nous parler de sa filière durant les cours.
Ce n'est d'ailleurs pas la première fois que je la croise ce soir, je l'ai vu au parc avec un étudiant quand je suis allé remettre les clés à Wendy.

-Hé bien bonsoir Mademoiselle, je suis affreusement ... désolé que vous ayez pu assister à ça.

Je lui fais un sourire narquois, je vais jouer la carte de la provoque. Le fait qu'elle soit prof remet tout mon plan en cause, pas question de la tuer c'est trop risqué. Il faut que je trouve un autre moyen pour qu'elle garde la bouche fermée à propos de cette soirée.


Dernière édition par Raphaël Lokser le Ven 17 Fév 2017 - 18:46, édité 1 fois
Clarke Spencer
avatar
Humain | Sorcier -staff-
✥ Je suis : Une sorcière






Message   Ven 9 Déc 2016 - 17:00
RAPHAËL & CLARKE
Quand le fil est coupé...




C'était une de ces journées ou j'avais passé mon temps à corriger des copies et préparer le prochain cours sans m'arrêter. Je voulais finir tout ça le plus tôt possible, mais comme souvent il faisait déjà nuit quand je quittais l'amphi que je n'avais pas quitté après mon dernier cours de la journée. J'avais encore du mal à me faire à l'idée que j'étais prof ici et non plus élève. Et passer des heures sup à faire des cours, des corrections et compagnie... et bien ça aidait à me le rappeler ! Grandement, même.

J'écrivais une dernière phrase, fermait le livre avec un marque page sur celle que je devrais faire imprimer en transparent pour le rétroprojecteur et éteignait la salle. Mon sac en main, j'avançais vers le parking ou j'avais garé ma voiture. Eh merde ! Je n'avais pas trouvé ma place habituelle, bien trop bondée quand j'étais arrivée et je me souvenais seulement que j'allais devoir marcher jusqu'au second parking. Avec la fatigue et la nuit qui tombait de plus en plus... C'est juste parfait !

J'avançais tout de même, sans autre choix que marcher pour arriver le plus vite possible à la maison et dormir. Je rêvais de mon lit, éveillée. Pour abréger ma marche et parce qu'a cette heure, je ne risquait pas de gêner les voitures je décidais de couper par la route et le premier parking pour traverser jusqu'au suivant. C'était une bonne idée non ? Quand on était pas en pleine journée, on ne risquait pas de se faire renverser en vol !

▬ Nom de Di... Hoquetais-je sans même finir ma phrase. J'avais mal vu ! Il y avait autre chose à craindre que les voitures en coupant par là. Peu importe l'heure, peut importe la luminosité qui baissait, le sang c'était reconnaissable et cette scène on pouvais difficilement se tromper !

▬ Hé bien bonsoir Mademoiselle, je suis affreusement ... désolé que vous ayez pu assister à ça. Je rêve ou il me narguait ? Et il souriait en prime ?

Ni une, ni deux, j'inspectait les alentours, nous étions seuls. De mieux en mieux ! Seule avec un psychopathe, voir sociopathe et sa victime. J'allais devenir victime numéro deux dans quelques secondes si... si quoi ? Courir ? C'était une option, mais il fallait dire ça à mes jambes qui étaient tétanisées en plus d'être exténuée par ma journée. Et si j'essaie de fuir et que ça lui plait encore plus ? Le plaisir de la chasse ou j'en sais rien...

▬ C'est peut être moi, mais tu n'as pas tellement l'ai navré ! Bon Dieu de merde, Clarke ! Chassez le naturel... Quand je me sentait en danger, quand j'étais stressée et j'en passe, c'était ce genre de pique qui me venait naturellement. Et j'aurais bien aimé m'en passer sur le coup. Après avoir lancé ces mots, je cherchais dans mon sac, j'avais fait des potions ce matin, il y avait aussi la bombe lacrymogène toujours fidèle au rendez-vous... A ton avis ? C'est quoi le plus efficace entre une potion explosive qui peu ou peu ne pas être ratée ou la bombe au poivre ?





Raphaël Lokser
avatar
Nephelim | Camp Lucifer
✥ Je suis : Un Nephelim






Message   Mer 14 Déc 2016 - 19:36
Quand le fil est coupé, la marionnette s'écroule

Raphaël Lokser

Clarke Spencer


J'avais vraiment mal préparé mon coup cette fois ci, m'enfin bon quel genre de prof normalement constitué continue de travailler à cette heure. A part celle qui vient me cramer bien évidemment, chasser aux alentours de l'université c'est terminé.
Entre le corps ensanglanté et criblé de verre derrière moi et le témoin qui se tiens juste devant, je suis mal barré.

Bon visiblement elle est sous le choc, ce qui est asse normal je dois dire. C'est pas trop commun de voir ça en sortant du travail, quoique dans cette ville j'ai l'impression que c'est une affaire de routine.
Déjà elle ne tente pas de fuir ce qui est déjà pas mal, je pourrai peut être lui proposer quelques chose mais quoi.
Si je peux éviter de la tuer ça pourrait m'arranger, c'est pas que je refuse de me nourrir mais elle n'est pas n'importe qui.

-Gagnée, vous êtes perspicace.

Je la provoque encore et toujours, ce n'est pas du tout par rapport à la situation, je suis juste comme ça. Je suis du genre à envoyer des pics, ça permet de m'amuser et de voir si la personne en face a du répondant.

L'instant d'après je la vois plonger la main dans son sac, hm je sais pas trop qu'est ce que tu cherches mais ça ne me plait pas. Et je compte bien le faire savoir, si elle compte m’impressionner avec une quelconque arme c'est raté d'avance.
Je me concentre sur son sac à main et dans geste de la main je l'attire vers moi, ce dernier tombe presque à mes pieds.

-Navré d'avoir recours à ce genre de choses mais je préfère ne pas prendre de risque.

Je ramasse son sac et le garde avec moi le temps de m'expliquer, je me suis rappelé l'avoir vu proche d'un étudiant au parc. Et encore le mot "proche" est faible. Je vais essayer de jouer là dessus afin qu'elle me laisse tranquille.

-Je vais vous rendre votre sac, mais avant j'ai une proposition à vous faire. Je pense que la relation que vous entretenez avec un certain élève doit rester secrète ... non ? Je m'avance un peu vers elle en prenant soin de garder son sac. Vous gardez pour vous ce que vous avez vu ce soir et moi je m'engage à ne pas révéler votre relation.

Un petit chantage comme je les aime, si elle accepte on va être lié par le secret ce qui je dois dire me plait beaucoup. Mon côté manipulateur ressors je crois.

-Alors qu'en dites vous ?


Dernière édition par Raphaël Lokser le Ven 17 Fév 2017 - 18:47, édité 1 fois
Clarke Spencer
avatar
Humain | Sorcier -staff-
✥ Je suis : Une sorcière






Message   Sam 17 Déc 2016 - 12:30
RAPHAËL & CLARKE
Quand le fil est coupé...




C'était bien ma veine, franchement, de tomber sur un psychopathe en sortant du boulot. Pourquoi je finissais de préparer mes cours sur le campus, déjà ? Certes, j'avais la bibliothèque à porté, une grade salle calme et pas un appartement minuscule ou travailler. J'étais aussi équipée de tout le matériel, mais...

Chez moi au moins, je ne serait pas tombé sur monsieur je saigne des gens sur des parkings, n'est-ce pas ? Quoi que... chez moi, j'en avait vu des trucs louches tout de même. Des menottes, un exorcisme... Rien n'étais jamais exclu du coup. Mais mine de rien, je regrettais la décision prise, d'autant plus quand il avait récupéré mon sac par télékinésie. L'enfoiré ! Je ne le disait pas à voix haute, pas de suite cette fois. Même si j'avais failli entrouvrir les lèvres pour le laisser sortir. Un minimum d'instinct de survie, s'il te plait !

▬ Tu peux arrêter de dire que tu es navré tu sais, personne n'y crois ! Il n'allait pas y croire, moi non plus et certainement pas la fille qui gisait sur le sol. D'ailleurs pour elle, un navré ne suffirait pas ! Je la regardait un instant, grossière erreur... Je retenais une vague de nausée, j'avais envie de vomir. C'était le premier cadavre que je voyais.

Je tentais tant bien que mal de garder mon repas dans mon estomac et aussi mes paroles pour moi même, parce que j'avais déjà clairement exagéré les réponses jusque là. Mais... c'était dur de faire les deux à la fois. Pourtant... Est-ce qu'il vient de dire qu'il va me rendre mon sac ? Il va me laisser partir ? Comme ça ? Et je devais croire ça parce que... ? Mais il avait répondu à ma question silencieuse aussitôt. Espèce de petit...

▬ Enfoiré ! J'avais dit la fin de la phrase à voix haute. Sans vraiment le vouloir, mais tant pis ! Du chantage ? Il me faisait du chantage. Et avec Adam ?

▬ Du chantage ? Alors que tu as tué une étudiante et moi simplement... Je me taisait, je ne voulait pas trop en dire non plus. J'ignorais ce qu'il avait vu exactement au parc. Mais m'étaler comme ça ne ferait que lui donner encore plus d'avantages. J'ignorais comment devoir réagir à ça. Adam avait mon âge ou tout comme, nous ne faisions rien de mal, mais... concernant l'université c'était autre chose. Je risquait mon job et je ne le réalisait que maintenant, alors que ce taré me menaçait avec la chose. J'étais réellement en train de peser le pour et le contre ? On dirais bien !

▬ Tu sais que je risque d'être virée, mais toi... c'est la prison à vie ! Qu'est-ce qui me dis que tu vas pas demander plus ?





Raphaël Lokser
avatar
Nephelim | Camp Lucifer
✥ Je suis : Un Nephelim






Message   Sam 21 Jan 2017 - 19:32
Quand le fil est coupé, la marionnette s'écroule

Raphaël Lokser

Clarke Spencer


Bon là il va vraiment falloir que je trouve un moyen de me sortir de cette situation, ça commence à devenir critique. Je me suis fait cramer entrain de tuer cette fille et en plus c'est une prof de l'Université ... ce qui veut dire qu'on va être amené à ce croiser plusieurs fois dans les couloirs. Super vraiment quelle belle fin de soirée.
Si j'arrive à me tirer de là je vais rester sage quelques jours, pas de chasse pendant un petit laps de temps. Oui il vaut mieux attendre que l'histoire se tasse.

Je me rends rapidement compte que cette jeune femme sera très difficilement manipulable, ça change de d'habitude et ça me fait sourire. Les filles de Los Angeles sont vraiment plus coriaces et intéressantes que les New-Yorkaises, en même temps avec ce qui se passe c'est plutôt normal.

-Oui bon d'accord je suis pas navré pour elle ... mais je suis navré que vous ayez assisté à ça.

Bien évidemment que je vais lui rendre son sac, même plus tôt que prévu. Il faut que je trouve autre chose pour qu'elle me lâche la grappe et qu'elle garde le silence. Peu être qu'en allant dans son sens ? Ouais bon ok je dois bien essayer plusieurs choses si je veux pas finir mes jours derrières les barreaux, même si je pourrai rapidement m'en échapper.

-Oui je suis enfoiré, un monstre, une erreur de la nature appelez moi comme vous voulez. Du chantage ...

Oui un bon gros chantage ... ou juste une promesse de garder chacun le silence. Si Wendy avait été à ma place elle n'aurait sans doute pas eu la même réaction, son air docile et innocent arrivent à tromper tout le monde. Elle aurait même réussi à se faire passer pour la victime en plaidant la légitime défense.

-Vous connaissez un secret sur moi et j'en connais un sur vous, chacun garde le silence et voilà.

Je lui jette délicatement son sac et mets les mains dans mes poches. C'est vrai que je suis une créature diabolique comme dirait ma sœur, mais pourtant je reste une personne de parole. Oui je sais ça étonne.

-Qu'est ce que je pourrai demander de plus ? J'ai aucun intérêt à vouloir plus.

Et pour le coup c'est vrai, je vois pas pourquoi je demanderai plus ... tout ce que je veux c'est qu'elle se taise sur cette histoire.


Dernière édition par Raphaël Lokser le Ven 17 Fév 2017 - 18:47, édité 1 fois
Clarke Spencer
avatar
Humain | Sorcier -staff-
✥ Je suis : Une sorcière






Message   Mer 25 Jan 2017 - 19:59
RAPHAËL & CLARKE
Quand le fil est coupé...




Bon sang, c'est bien ma veine ! Je fait des heures sup et je tombe sur un cinglé. Il n'y as que moi pour rendre le travail supplémentaire encore plus désagréable ! Moi et ce gars... Parce que je ne vais tout de même pas prendre toutes les responsabilités. Certes, j'ai la poisse, mais...

Aux dernières nouvelles c'est lui qui as tué cette pauvre fille, lui qui me fait du chantage et qui a mon sac dans ses mains. Moi... Tout ce que j'ai fait, c'est me trouver au mauvais endroit au mauvais moment. La seule chose qui me rassure c'est qu'il semble réellement lancé sur le chantage et qu'il n'as apparemment pas l'intention de me faire du mal. Ou alors, il est pas très efficace et il prend un peu trop son temps...

J'ignorais pourquoi il s'embêtait à négocier et n'avait pas essayé de me tuer. Même si je n'allais pas m'en plaindre mais... Peut être qu'il savait quelle matière j'enseignait ? Peut être qu'il ne pensait pas pouvoir s'en tirer aussi facilement qu'avec sa première victime et préférais avoir recours a d'autres procédés.

C'était peut être ça, peut être pas ! Mais toujours est-il que j'avais été cinglante dans mes réponses et lui se montrait presque gentil. A croire qu'il s'inquiétait vraiment de quelque chose. De ce que je pourrais dire ?

▬ J'appelle ça un nephelim, enfin... vous ! C'est ce que vous êtes non ? Tout ce sang, vous vous êtes nourri !? Autant ne pas jouer à l'autruche ou aux cons et montrer qu'il avait raison de ne pas m'attaquer. Après tout, si je sais ce qu'il est... il doit se douter que j'ai plus d'un tour dans mon sac. Sac qu'il venait de me rendre assez docilement. Décidément il est étrange...

Et moi ? Est-ce que je suis sincèrement en train de réfléchir à sa proposition ? Je ne voulais clairement pas perdre mon travail. Et... Je ne pouvais plus rien faire pour cette jeune fille. Pire... je n'avais pas envie de jeter ma vie par la fenêtre pour une inconnue, aussi égoïste que ça puisse sonner.

▬ Peu importe comment tu dis la chose, ça reste du chantage, petit génie ! Lançais-je alors qu'il essayais de faire passer la pilule en changeant la tournure de ses phrases. Et ça reste un CADAVRE, Clarke ! Un PUTAIN DE CADAVRE !

▬ Je... C'est une situation un peu particulière ça te dérange de me laisser deux secondes ! J'étais sur la défensive alors qu'il attendais une réponse à son chantage à la con. Je réfléchissais sérieusement et j'aurais du m'en vouloir, surtout pour la décision qui allait suivre mais... pourquoi est-ce que j'aurais du perdre mon boulot et ma vie pour elle ? C'était trop tard et pour ma vie... il était encore largement temps.

▬ Très bien ! Mais... si tu essaie de m'extorquer quoi que se soit d'autre, je te préviens ça va mal se passer ! Quant à... si je te revois attaquer une fille sur le campus, ou un mec pour ce que ça vaux... je t'arrêterais moi même ! Finis-je par ajouter.

J'avais l'impression d'avoir la conscience un peu plus tranquille de cette manière. Mais c'était tordu comme situation, même pour moi. Est-ce que... ça ne me rendait pas complice de meurtre ? Bon sang... J'aurais peut être du réfléchir d'avantage !

▬ Attends voir... ça pourrais me mettre dans la merde jusqu'au cou tout ça... Bien plus qu'une simple... relation avec un élève. Tu sais ou moins... ce que tu vas faire d'elle ? Et si quelqu'un nous a vus et si... Je commençais à paniquer. Cacher un cadavre ou être liée à ce qui arrivait au corps de cette jeune fille... je n'était pas rassurée et je n'étais pas plus sûre d'avoir pris la bonne décision. Qu'est-ce que je devais faire ? Je pouvais encore revenir en arrière non ? Appeler quelqu'un ? J'ai le droit d'avoir un appel à un ami ? Non parce que ce serait for utile je crois...





Raphaël Lokser
avatar
Nephelim | Camp Lucifer
✥ Je suis : Un Nephelim






Message   Dim 29 Jan 2017 - 17:49
Quand le fil est coupé, la marionnette s'écroule

Raphaël Lokser

Clarke Spencer


Bon apparemment je suis bien lancé, je vais continuer sur cette voie là et verre bien ce qu'il se passe par la suite. Comme quoi quand on prend un air sérieux ça marche plus facilement et je ne vais pas m'en plaindre, bien au contraire. Si elle pouvait partir et oublier ce qu'elle a vu ... même si elle ne pourra jamais l'oublier, qu'elle essaye de faire semblant au moins.
Je vois qu'elle a percé ma nature à jour, je n'attendais pas moins venant d'une prof de l'université mais elle m'étape. Il va falloir que je fasse encore plus attention si elle connait les Nephelims.

-Oui c'est ça je suis un nephelim, et vous avez raison je viens de me nourrir. Voilà aussi pourquoi je ne vais rien vous faire, je ne tue pas pour le plaisir.

Le fait que je lui rende son sac sans rien ajouter l'a plutôt surprise je crois, en même temps c'est normal. En prime elle est en train de réfléchir à ma proposition, je suis enfin sorti d'affaire ... enfin on va rester calme et pas trop fanfaronner avant qu'elle ne m'ait réellement laissé.
Elle prend le temps de la réflexion avant de me donner sa réponse.

-Je ne vais rien vous extorquez rassurez-vous. Et il y a très peu de chances que je reviennent chasser sur le campus après ce soir.

Yes, je crois qu'elle va enfin me laisser tranquille et arrêter de me prendre la tête pour une pauvre fille morte. Ce n'est pas elle, ni quelqu'un qu'elle connait alors pourquoi elle se plaignait ? A côté de ça je suis très sérieux que je dis que je ne reviendrai jamais chasser ici, c'est trop risqué. Et puis je n'ai pas trop envie de me frotter à elle, même si je pense avoir le dessus le fait qu'elle me menace ne me dit rien qui vaille. A t-elle des pouvoirs elle aussi ?

-Oui je sais ce que je vais faire d'elle ... mais je ne suis pas sûr que vous voulez savoir. Et non personnes ne nous a vu, si je suis venu chasser ici c'est que je savais qu'il n'y avait personne. Enfin a part vous, mais je ne pouvez pas le deviner. Elle pose beaucoup trop de questions c'est assez agaçant. Je ne suis pas aussi stupide que vous pouvez le penser.

C'est bon l’interrogatoire est terminé ? Non parce que si c'est comme ça je vais de moi même au poste de police hein et ça ira plus vite. Pour ce qui est du corps j’appellerai ma sœur, elle m'aidera en m'en débarrasser comme à chaque fois ... la famille c'est important.

-Ne vous souciez pas du cadavre, ce ne sont pas vos affaires. C'est ma proie, c'est à moi de m'en charger.
Je rigole. Vous ne pensiez quand même pas que j'allais vous demander de m'aider à m'en débarrasser ?


Dernière édition par Raphaël Lokser le Ven 17 Fév 2017 - 18:48, édité 1 fois
Clarke Spencer
avatar
Humain | Sorcier -staff-
✥ Je suis : Une sorcière






Message   Lun 6 Fév 2017 - 12:12
RAPHAËL & CLARKE
Quand le fil est coupé...




J'avais compris ce qu'il était, je n'étais plus à mon premier nephelim maintenant. J'avais eu des confessions de l'un d'entre eux après tout... ça suffisait en soit à y croire, si je n'avait pas été moi même une sorcière. Le surnaturel... j'y croyais plus facilement cela va s'en dire !

▬ Non juste pour combler ta soif ! C'est sur que les poches de sang... c'est surfait !

Je blaguais, mais c'était sur un ton assez brut. Je n'étais pas en colère, juste un peu agacée par ses explications. Qu'il ne tue pas pour le plaisir... ouai j'y croyais moyennement ! Parce que même si je n'étais pas comme lui, il y avait une marge entre se nourrir et tuer ! Et là... il m'avais semblé plutôt sûr de lui et amusé quand j'étais arrivée. L'inverse de ce qu'il prétendait quoi...

▬ Oui enfin... même sans t'aider à le cacher, je suis complice d'un meurtre petit malin...

Je marquais une petite pause, mais reprenais vite:

▬ Et puis, ce n'est pas comme si j'allais t'aider à la déplacer ! Que tu le veuille ou non, mois ça aurait été un NON catégorique. J'ai mes limites ! Oui et justement, elles se dessinaient ou mes limites ? Parce que déplacer un cadavre pour un inconnu, ça en était une. Mais répondre à son chantage en acceptant ? J'avais dit oui, mais je n'étais pas sûre de le devoir. Et le pire dans tout ça, c'était que j'étais plus inquiète sur les répercussions judiciaires qu'a cause de ma conscience.

Je savais que c'était mal, je n'était pas complètement stupide ou non-empathique, mais... elle était morte et moi en vie ! Alors même si je m'en voulait un minimum d'accepter, ce qui m'effrayait le plus c'était qu'il soit pas doué et se fasse choper ! Il n'aurait pas pu la mordre ? Ça fait moins humain, plus... cinglé ou surnaturel. Et curieusement ça m'aurait moins inquiétée, parce que j'aurais mal vu qui que se soit enquêter sur un suceur de sang qu'un meurtrier si jamais on retrouvait le cadavre...

▬ Je ne dirais rien, mais si quelqu'un viens me voir un jour pour me poser des questions sur elle... Et par quelqu'un j'entendais un flic.

▬ Je ne jure de rien ! Après tout... tu m'as fait du chantage, menacée plus ou moins... Si on en viens là, je ne mentirais pas ! Alors j'espère pour toi que tu sais ce que tu fais oui. Et que personne ne va la retrouver... Pourtant, pour elle... sa famille... je n'était pas certaine de souhaiter ça, mais tant pis ! Ma vie avant la leur. Et avec ce dont il me menaçait, le danger était imminent. Elle... après tout elle s'était retrouvée là avec lui, ce n'était pas de mon fait. Si j'étais arrivée quelque minutes plus tôt, je l'aurais probablement aidée. Mais là... J'allais m'aider moi !

▬ Je ne veux pas perdre mon job, c'est sur ! Mais je veux encore moins finir en prison à cause de toi...





Raphaël Lokser
avatar
Nephelim | Camp Lucifer
✥ Je suis : Un Nephelim






Message   Ven 17 Fév 2017 - 18:45
Quand le fil est coupé, la marionnette s'écroule

Raphaël Lokser

Clarke Spencer


Bon il ne va pas trop falloir que je traîne. C'est bien beau de taper la causette comme ça, mais il y a quand même le cadavre d'une nana pas loin. J'attrape mon téléphone portable et envoie un message à ma sœur, elle viendra me prêter main forte pour faire disparaître le corps.

-Je prends des poches de sang, détrompez-vous. Mais le sang frais c'est quand même bien meilleur.

Je souris, bien évidemment que c'est plus savoureux ! J'imagine qu'elle préfère manger quelques choses de frais plutôt qu'un vulgaire plat déjà préparé et congelé. Qu'est ce qu'elle veut que je lui dise, que oui je tue pour le plaisir ? Au risque qu'elle enregistre mes paroles et que je me retrouve en taule. Même si des vulgaires barreaux de prison ne peuvent pas me retenir, je préfère éviter cette éventualité.

-Mais je n'ai pas envie de votre aide, et je n'en ai pas besoin. C'est aussi simple que ça.

C'est vrai quoi ! Je ne lui ai pas demander de m'aider, je ne suis pas si stupide que ça. Il suffirait qu'elle parte, qu'elle fasse comme si elle n'avait rien vu et voilà. C'est elle soucié des autres personnes que l'on a tué avec ma sœur ? Non. Alors même si elle a assisté au meurtre, et encore même pas vu qu'elle est arrivée après, elle ne devrait pas s'en soucier non plus. J'ai beau être moi-même un humain, j'ai parfois du mal à comprendre leur façon d'agir et de penser. Peut être parce que je suis tourné vers le Mal.

-Personne ne viendra vous voir. J'avoue pour le chantage ... mais je ne pense pas vous avoir menacée. Je le répète, oui je sais ce que je fais et non personne ne la trouvera.

Cette conversation commence à devenir longue et ennuyante, on tourne en rond depuis tout à l'heure. Ça en devient presque agaçant. Je me languis quelle se termine, et que l'on passe à autre chose.
Je ne vois pourquoi elle a peur de finir en prison, rien ne la relie concrètement à ce que j'ai fait. Et même, elle n'a aucune crainte à avoir puisque personne ne viendra lui poser des questions.

-Je ne veux pas vous presser, mais il va falloir que je m'occupe d'elle. Et je n'ai pas spécialement envie de le faire devant vous.


Clarke Spencer
avatar
Humain | Sorcier -staff-
✥ Je suis : Une sorcière






Message   Sam 18 Fév 2017 - 19:10
RAPHAËL & CLARKE
Quand le fil est coupé...




J'avais parlé des poches de sang parce qu'il disait tuer uniquement pour se nourrir, mais... comme je voyais des échappatoires pour ça je doutais de sa franchise. Et quand il répondait... Meilleur ? Il faisait ça que pour le goût alors ? J'avais l'impression que j'aurais pu sortir "Pareil, moi je préfère les légumes bio, ça à plus de goût !" au milieu sans que ça ne le gène des masses. Tuer quelqu'un parce que le sang à meilleur goût en vie...

▬ Oui, c'est l'excuse du siècle ! J'avais laisser échapper la fin de ma phrase à voix haute. On sentait le sarcasme à des kilomètres. Tout comme j'avais bien repéré son sourire quand il m'avait répondu au sujet du "goût". Je n'appréciait pas ce gars, pas du tout ! J'avais beau ne pas être la plus réputée pour son civisme ou son altruisme, si il n'avait pas menacé mon job et mentionné Adam... Je l'aurais vendu aux flics sans état d'âmes. Mais malheureusement...

Il avait enchainé en réitérant, confirmant qu'il ne voulais pas de mon aide pour le corps. Oui enfin... ma phrase ne laissait pas entendre que c'était ouvert à discussion, juste que ça ne dépendait en rien de SON avis. Uniquement du mien. Mais il y avait un cadavre pratiquement à nos pieds qui jouait les troubles fait et m'empêchait de réfléchir ou dire les choses plus clairement il faut croire. Du coup... Je me tait !

Je n'avais pas besoin d'en rajouter à ce sujet, parce que j'avais de plus en plus envie de déguerpir de ce lieu maudit. Je n'était toujours pas totalement apaisée face à la situation mais... il n'y avait qu'une chose à faire réellement: NE PAS RESTER PRÈS DU CADAVRE. Ma voix semblait le crier dans ma tête.

Pas de menace ? Il s'était emparé de mon sac, m'avais "désarmée"... il n'y avait pas besoin de mots pour menacer quelqu'un. Mais... si je répondait, j'allais devoir passer encore plus de temps en sa compagnie. Non merci ! Et puis... Monsieur arrogant ici présent me sortait par les yeux. Aucune chance qu'on retrouve le cadavre ? Bien, s'il voulait le croire... Moi j'allais continuer de l'espérer secrètement en tout cas. Lui par contre, j'avais dans l'idée qu'il aurait l'esprit et la conscience tranquille...

▬ Bien ! J'avais répondu ça sans le penser, sèche, parce que je n'aimais pas mentir et que je ne l'aimais pas lui. J'avais trop l'habitude de dire tout ce qui me passait par la tête et cette situation me frustrait encore plus à cause de ce fait.

▬ Occupe-t-en ! Et oublie moi !

Je lui rétorquais ça quand il me disait devoir disposer du corps et insinuer que je l'emmerdait avec ma présence sur les lieux. Je serrait mon sac contre moi et sans ajouter un mot, je tournais les talons pour partir au trot jusqu'à ma voiture...






Contenu sponsorisé





Message   
 

"Quand le fil est coupé, la marionnette s'écroule" [feat. Clarke Spencer]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-