It's been a long time (Sytry&Aniel)


 :: take a breath :: Griffith parc :: Rive gauche
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aniel
avatar
Ange | Premier ordre -staff-
✥ Je suis : un ange de premier ordre






Message   Mar 3 Jan 2017 - 16:10
It’s been a long time
Sytry && Aniel



Une foule d’êtres humains passait et repassait sous le couvent des arbres du Griffith Parc. Depuis de très nombreuses minutes déjà, je demeurais immobile au milieu de cette foule inconsciente du danger qui menaçait leur monde. Lucifer et son Apocalypse menaçaient toujours plus la Terre et ses habitants, et le nombre de batailles que nous perdions pour les arrêter grandissait. Notre impuissance nous coûtait de plus en plus cher, et s’avérait toujours plus lourde encore. Malgré toute notre volonté, nous perdions peu à peu cette guerre, et cela tout simplement inconcevable. Notre frère déchu ne pouvait pas gagner, il ne pouvait pas détruire la création de notre Père… Pourtant depuis quelques années, il se rapprochait toujours un peu de l’heure de sa vengeance. Il n’était pourtant pas question d’abandonner, jamais. Nous devions le vaincre, dans le cas contraire, l’humanité était perdue.

Au milieu de cette foule, je cherchais à identifier une chose que j’avais ressentie une heure plus tôt, et que j’avais suivie jusqu’ici. Malgré la foule, je le sentais encore, plus faiblement et de manière beaucoup moins distincte, si bien que j’étais presque sûre que je finirais par le perdre, mais il était, qui qu’il puisse être. Je scrutais chaque visage, l’un après l’autre, jusqu’à finalement tomber sur celui qui sans le savoir m’avait attiré jusqu’ici.

Mille ans déjà… J’avais un parfait souvenir de ce jour où il m’avait échappé après que j’ai occis sa « sœur ». Sytry, l’un des trois premiers démons créés par Lucifer lui-même. Après une longue inertie digne d’une statue, je reprenais vie pour me diriger vers lui, alors qu’il ne m’avait pas encore aperçu.

▬ Je dois au moins t’accorder que tu t’es rendu très difficile à débusquer. Ça n’a pourtant rien d’étonnant quand on sait qu’il en va de ta survie… Lui dis-je pour attirer son attention, tandis que j’analysais la situation.

Après mille ans d’attente, je le retrouvais finalement avec toujours le même sentiment d’inachevé de l’avoir laissé m’échapper. L’arrivée du deuxième frère m’avait privé de l’envoyer lui aussi au néant… Et malheureusement, j’étais encore privée de cela, car beaucoup trop d’êtres humains se trouvaient autour de nous pour que je puisse enfin lui asséner le châtiment qui lui était dû.






Liam S. Rowell
avatar
Lieutenant | Staff
✥ Je suis : Un démon

✥ Membre investi :
  • Parrain/Marraine






Message   Sam 7 Jan 2017 - 17:51
It’s been a long time
Sytry && Aniel




J'avais fait une pause au travail, désertant la WGF après une réunion interminable qui avait au moins amené une chose des plus agréable: la conclusion d'un contrat avec une firme que je convoitait depuis des années. Tout avançait au mieux, dans les plans que j'avais mis en place dans l'entreprise, mais surtout dans ceux de Lucifer pour qui je faisait tout ça.

La pause était donc bien méritée et nécessaire. Après autant de temps enfermé dans une pièce forcé de jouer les âmes charitables avec ces idiots d'insectes, j'avais besoin de prendre l'air. J'étais passé par plusieurs lieu avant de venir ici, au Griffith parc cela dit. Des lieux humains. Pour prendre un café et faire une dernière course avant de profiter de cette journée qui s'annonçait plutôt bonne.

Elle l'était du moins, jusqu'à ce qu'une voix ne s'élève derrière moi. Je me retournais, comprenant qu'elle m'étais destinée et mon regard changea du tout au tout.

▬ Aniel... Grognais-je presque, conscient que de toute façon les humains autour avaient d'autres choses à faire que d'écouter notre discussion. Et après tout, elle était celle qui venait de me menacer en public, non l'inverse... Je n'avais pas pu la sentir arriver, elle avait surement caché son aura. Et je ne l'avais pas vue depuis... Mille ans, au bas mot ! De puis ce jour maudit ou elle avait détruit Lilith sous mes yeux.

▬ C'est gentil de t'intéresser à ma survie, ça me va droit au cœur...

Crachais-je, un sourire en coin se dessinant sur mes lèvres alors que je voulais dire et faire bien plus. Je savais que je ne pouvait pas gagner face à elle. Seulement survivre si j'étais malin et partait mais... le souvenir de sa main sur Lilith alors qu'elle usait de son pouvoir pour désintégrer l'âme de ma sœur... Je voulais la faire souffrir, la détruire peu à peu, sans la tuer. Je ne pouvais pas le faire, mais je pouvait détruire ce à quoi elle tenait, si seulement je savais de quoi il s'agissait... Des protégés, des missions... Il y aurait forcément quelque chose.

▬ Et comme nous sommes ici, entourés de tous ces gentils petits humains que tu protège avec tant d'assiduité, j'imagine que ma survie est assurée pour quelques milliers d'autres années..

Je la narguais, un jeu presque puéril mais que c'était bon de la savoir incapable de me toucher sans risquer leur vie. Elle savait que je n'hésiterais pas ! Et Dieu la ferait chuter, si triste... Je réalisait à quel point j'étais ironique, même dans mes pensées et souriait d'avantage.

▬ Un jour tu payeras pour ce que tu as fait... je m'en suis fait la promesse et te revoir aujourd'hui... Chérie ça me remotive tu n'as pas idée... Ajoutais-je une leur perverse dans le regard.






Aniel
avatar
Ange | Premier ordre -staff-
✥ Je suis : un ange de premier ordre






Message   Mar 17 Jan 2017 - 16:42
It’s been a long time
Sytry && Aniel



Un millénaire s’était écoulé depuis la dernière fois que je l’avais vu ; Sytry… Durant tout ce temps, je n’avais pas oublié sa fuite. Assisté par Kobal, il avait pu se soustraire au jugement divin dont j’étais la main armée ; il m’avait échappé juste avant que je ne puisse lui asséner le coup de grâce et l’expédier au néant pour qu’il y rejoigne sa chère sœur, qu’il avait tant voulu sauver. Mais son arrivée tardive n’avait fait que le rendre témoin de la destruction de Lilith, et le condamnait à subir le même sort. Sans l’intervention du troisième « premier démon » de Lucifer, il aurait partagé le destin funeste de Lilith, et je n’en aurai eu plus qu’un à traquer durant les dix derniers siècles…

Si je ne m’attendais pas à croiser la route de Sytry aujourd’hui, il semblait que la réciproque soit de mise. Lorsque son regard se posa sur moi, son expression changea radicalement. Après mille ans, ma voix ne lui était donc plus familière ? Il lui avait fallu me voir pour que son attitude change de façon radicale, passant de ce qui semblait être une certaine joie de vivre à une haine très prononcée, si je me basais sur les émotions humaines.

Il grogna mon nom, avant de s’amuser de la situation et des mots que j’avais employés. Tout ce qui m’intéressait à son sujet, c’était de le soumettre au jugement divin, et de le voir rejoindre son abomination de sœur dans le néant.

▬ Encore faudrait-il que tu en aies un… Répondis-je à sa provocation. Quoi qu’à une époque, tu en avais probablement un.

Encore que ce n’était pas certain. J’ignorais comment Lucifer avait choisi ses premiers démons, mais il n’avait sûrement pas pris des exemples de bonté et d’humanité. Durant leurs vies humaines, Sytry, Kobal et Lilith n’avaient sûrement pas répandu du positif autour d’eux…

Rapidement, il fit preuve d’arrogance, me rappelant que je ne pouvais rien contre lui à cet instant. Trop de vies innocentes pourraient être perdues si nous nous livrions une bataille comme nous l’avions livrée un millénaire auparavant. Il n’était pas question de mettre en danger une seule âme présente dans ce parc pour détruire Sytry…

▬ Tu n’auras pas toujours cette chance, Sytry, sois en certain. Lui dis-je en retour.

Son jeu puéril ne parviendrait pas à me faire commettre une erreur, je ne l’attaquerai pas, peu importait toute l’arrogance et la provocation dont il ferait preuve. Il ne manquait pas de me rappeler qu’il me ferait payer pour ce que j’avais fait à sa sœur, joignant à ses paroles un regard des plus expressifs.

▬ Tu devrais prendre garde, Sytry. C’est l’arrogance de Lilith qui l’a conduite là où elle est aujourd’hui. La même arrogance qui a failli te coûter la vie, il y a un millénaire. Heureusement pour toi que ton frère était plus sage que vous…

Et malheureusement pour moi et pour l’humanité. Si Kobal avait eu la même réaction que sa sœur et son frère, ils seraient tous les trois morts, et Lucifer aurait eu bien plus de difficultés à atteindre ses objectifs pour briser les sceaux et amener l’enfer sur Terre.

▬ C’est assez… comment disent les êtres humains déjà ? M’interrogeai-je un instant. Ironique ? … de voir que tu aides un traître à ses frères et sœurs, pour détruire ce que tu étais autrefois.

La situation était effectivement très… amusante d’un point de vue humain. Sytry accordait sa confiance à un traître, et ensemble ils élaboraient un plan pour détruire l’humanité, alors qu’autrefois Sytry était un humain.






Liam S. Rowell
avatar
Lieutenant | Staff
✥ Je suis : Un démon

✥ Membre investi :
  • Parrain/Marraine






Message   Mer 25 Jan 2017 - 20:03
It’s been a long time
Sytry && Aniel




J'étais concentré sur les plans de Lucifer sur l'avenir et les possibles issues de notre prochaine étape dans cette apocalypse. J'étais de bonne humeur confronté à tout ça, avant qu'elle ne me rejoigne. Je croyais en moi roi, en notre réussite et en cette apocalypse, mais aucun souvenir ou aucune bonne pensée ne pouvait rivaliser avec la haine qu'avait provoqué son apparition.

▬ C'est l'hôpital qui se fou de la charité... C'est moi qui n'est pas de cœur ?! C'était une boutade, mais elle ne pouvait pas comprendre, n'est-ce pas ? Et c'était en prime une ange dépourvue de sentiments humains qui disait ça. Alors... oui j'aurais pu prendre ça comme un compliment et d'un coté je le faisait. Mais je me devait de faire cette petite réflexion sans quoi, je m'en serait voulu. Pas de cœur ? Pas humain ? Ça tombait bien, je ne cherchais pas à en avoir ou à l'être !

Je ne restait pas focalisé la dessus cela dit, elle avait fait pire et continuait avec des menaces; rendant cette histoire de sentiment plus débile qu'elle ne l'étais déjà.

▬ Sauf qu'il ne s'agit pas que de chance, chérie... Je m’absentait d'en dire plus, car je savait que vanter mes talents pour me protéger et me cacher d'elle et des siens n'aiderait pas ! J'avais un gros égo, mais je n'était pas stupide. Plus j'en dirais et plus je mettrais en danger ma couverture ou lui risquait de donner des infos même minimes sur ma façon de faire.

Je restait donc sobre dans mes paroles cette fois; préférant garder la tête sur les épaules. C'était cela dit jusqu'à ce qu'elle ose me menacer en la prenant elle pour exemple.

▬ NE PRONONCE PAS SON NOM ! Grondais-je, le regard froid. L'entendre prononcer le nom de Lilith avait eu un effet dévastateur sur mes nerfs. Le peu de tenue que je gardais menaçait de lâcher et mes poings s'étaient serrés avec force, laissant leurs jointures blanches et mon regard lutter pour rester humain et chasser le noir qui menaçait de le remplir.

▬ Je me fiche de l'ironie que tu crois voir, ou de ce que tu en penses ! Dit encore son nom et tu le payeras, Aniel ! Je ne peux peut être pas te tuer, mais il y a bien des manières de t'atteindre, sois en sûre !

Je savais ne pas pouvoir gagner contre elle, comme je l'avais su à l'époque. Et contrairement à ce qu'elle pensait, ce n'était pas l'arrogance qui m'avait habité quand j'avais attaqué l'ange. Tout comme à l'instant, c'était ce qu'elle avait fait, c'était la haine et la vengeance qui m'habitait.

Je n'avais pas réfléchi, pas parce que je ne pensait pas pouvoir mourir de ses mains alors que je l'avais vu tuée Lilith sous mes yeux; mais parce que j'étais prêt à mourir pour ne serait-ce qu'envisager la venger. Le temps avait passé et j'étais plus calme, moins tranché dans ma décision. Aujourd'hui je la menaçais au lieu d'attaquer. Mais ce jour là, ma vie n'avait pas compté, mon égo, mon arrogance, rien... Si ce n'était celle dont elle m'avait privé.

▬ Et si tu trouve drôle ce que je fais, ou pourquoi je suis Lucifer... Alors attend encore un peu et quand nous aurons amené l'enfer sur ce monde... Tu vas trouver ça hilarant !

Elle parlait d'ironie, de mon choix de camp, de ce que je l'aidait à faire... Mais je n'était pas humain ! Je n'avais pas de souvenir de l'avoir été et même si je ne pouvais renier que ce fut quand même le cas un jour. Ce jour était trop loin pour compter ! J'avais plus vécu en démon que j'avais pu le faire autrement. Je n'étais pas humain, ce n'était pas ironique ou étrange. J'étais fait pour ça ! Voir ces insectes écrasés sous nos armées, brûler dans les feux de l'enfer, entendre leur cris agonisant... C'était le tableau le plus beau que Lucifer pouvait me dépeindre. C'était amplement suffisant pour lui offrir ma vie et mon allégeance; mais le fait qu'il m'ai créé pour l'y aider, qu'il m'ai façonné lui même... offrait à la chose plus de sens encore.







Aniel
avatar
Ange | Premier ordre -staff-
✥ Je suis : un ange de premier ordre






Message   Lun 13 Fév 2017 - 21:36
It’s been a long time
Sytry && Aniel


Après plus d’un millénaire à attendre de croiser de nouveau sa route afin de corriger ce que je considérais comme l’un de mes plus grands échecs, j’avais finalement face à moi l’un des lieutenants de Lucifer, l’un de ceux qui m’avaient échappé le jour où j’avais condamnée Lilith au Néant. Il s’en était fallu de peu que Sytry l’y rejoigne, alors que Kobal avait su se montrer sage pour ne pas risquer de perdre la vie… Un millénaire à attendre et son animosité envers moi était toujours aussi intacte que la mienne envers lui…

Il usait déjà de subtilités humaines dont je n’avais pas vraiment compréhension, mais en ce qui le concernait cela m’était bien égal. Aucune de ses provocations, fusse-t-elle ou non imagée, ne parviendrait à m’atteindre comme il m’était possible de l’atteindre en parlant sans le moindre détour. Je ne répondais ainsi pas à sa première remarque, et ne réagissais même pas un peu.
Face à son plaisir non dissimulé de se trouver au milieu d’une foule qui le protégeait de moi, je ne manquais pas de lui rappeler qu’il n’aurait pas toujours la chance d’être ne présence d’êtres humains, des âmes qu’il me fallait protéger bien avant de songer à envoyer Sytry rejoindre celle qui appelait sa sœur. Il prétendait qu’il ne s’agissait pas là de chance, usant encore une fois d’un surnom dont la portée me dépassait complètement. Ce qui ne m’échappait pas néanmoins, c’est qu’il admettait avoir besoin d’humains pour se protéger de moi.

▬ Tu as probablement raison… qu’un démon ait besoin d’êtres humains pour se protéger de la mort, ça n’a rien d’une chance. Dis-je avec ce même ton monocorde, qui trahissait pourtant l’animosité que je pouvais ressentir à son égard.

Il se sentirait probablement attaqué dans son orgueil de démon, ou peut-être ferait-il de nouveau preuve d’arrogance dans sa réponse. Il n’était pas question pour moi de le provoquer, car contrairement à lui, je n’en retirais pas la moindre satisfaction, je ne faisais qu’énoncer des faits et des évidences, et que ces faits lui plaisent ou non, cela ne rentrait pas en ligne de compte. J’aurai pu m’en abstenir, pour éviter qu’il ne s’emporte et fasse quelque chose d’irréfléchi, mais présentement il était aussi impuissant que moi. Tout comme je ne pouvais pas prendre le risque de blesser des innocents en l’attaquant, il ne pouvait pas prendre le risque de perdre la couverture humaine qu’il utilisait. Nous savions qu’ils se faisaient passer pour des humains, mais nous n’avions toujours pas connaissance de ces identités qu’ils utilisaient pour ce faire.

Il me montrait finalement une image plus dangereuse lorsqu’il perdait le contrôle à la seule entente du nom de Lilith, faisant tomber le masque de l’impassibilité et de l’arrogance. Rien ne lui plaisait dans les faits que j’énonçais, et s’il avait dissimulé ses véritables intentions sous une attitude arrogante, il ne pouvait s’empêcher d’exprimer le fond véritable de son âme corrompue au travers de sentiments négatifs et mauvais.

▬ Comme il existe pour moi bien des manières de t’atteindre également. Ta réaction en est la preuve, et tes sentiments, fussent-ils toujours négatifs et mauvais, te rendent bien moins fort que tu ne le crois. La vengeance et la haine ne te rendent pas plus fort, et elles ne te donnent le pouvoir de me vaincre. Tu l’as déjà expérimenté.

Il n’était pas question pour moi de lui laisser entrevoir qu’il lui était possible de me déstabiliser en menaçant mes protégés ou mes soldats. Qu’il soit capable de m’atteindre d’une façon ou d’une autre, je n’en doutais pas ; mais lui laisser penser que c’était bel et bien le cas n’était pas envisageable.

Néanmoins, il se reprenait rapidement et cherchait encore à cacher ses véritables ressentis sous un masque qui ne me trompait pas.

▬ S’il m’était possible de ressentir cela, je crois que j’attendrai surtout le moment où il te trahirait pour arriver à ses fins, pour me « réjouir ». Il faudra sûrement que je me contente d’un « Je t’avais prévenu » placide et sans la moindre émotion.







Liam S. Rowell
avatar
Lieutenant | Staff
✥ Je suis : Un démon

✥ Membre investi :
  • Parrain/Marraine






Message   Ven 17 Fév 2017 - 23:05
It’s been a long time
Sytry && Aniel



J'avais beau connaitre nos plans, je n'avais aucune certitude sur l'issue qu'ils prendraient. Pas quand il s'agissait d'une chose aussi dangereuse, aussi unique. Alors l'entendre prononcer le nom de Lilith... J'aurais voulu la tuer sur le champ ! Je me savait incapable de le faire mais ce n'était malheureusement pas la seule chose qui m'avait retenu d'essayer. Ma couverture devait être maintenue, mais ma vie, mon sang allait importer bientôt. Et nos plans, ceux de Lucifer comptaient plus que quoi que se soit d'autre. Ceux-là tout particulièrement...

▬ Besoin... c'est un bien grand mot ! J'ai réussi à t'échapper pendant longtemps sans l'aide de qui que se soit. Mais tu es trop orgueilleuse pour l'admettre, n'est-ce pas ?

Elle prétendait que c'était grâce aux humains que je survivait là, vrai ! Mais ce n'était pas grâce à eux que je lui avait échappé pendant un millénaire. Et maintenant quoi ? Elle parlait de mes sentiments, de mon envie de vengeance de ma faiblesse et de ses forces ? Je savais tout ça, ce qui me dérangeait le plus c'était cette facilité avec laquelle elle avait l'air de me donner tous les défauts sans voir ceux que ces idiots portaient comme le nez au milieu de la figure...

▬ Vous vous croyez si puissants, supérieur... puissant vous l'êtes, mais la puissance ne viens pas sans une certaine suffisance ! Et c'est moi qu'on traite d'arrogant...

Je lui lançait un regard noir, accompagné d'un sourire en coin qui trahissait toute la haine que j’éprouvai envers elle.

▬ Ahahah... Ça c'est hilarant ! Toi... qui pense qu'il puisse me trahir ? Tu n'as rien compris, mille ans et tu n'as toujours rien compris...

Je commençais alors à marcher, lui tournant le dos comme pour la défier. Je savais qu'elle ne m'attaquerais pas ici au milieu de tous ces innocents et lui prouver que je n'avais pas peur d'elle, en cet instant, m’électrisait; me donnant plus d'élan et rendant le discours que je m’apprêtait à tenir encore plus théâtral.

▬ Le pire dans tout ça, c'est que tu es réellement aussi crédule ! Ce n'est pas un rôle... Tu es tout bonnement assez stupide pour croire ça... Lucifer ne me trahiras pas ! Pour la simple et bonne raison qu'il n'as qu'un mot à dire pour que je lui donne ma vie, mon existence toute entière. Tu penses peut être que la foi que tu as en ton satané père est exceptionnelle, unique... Mais tu n'as aucune idée de ce qu'est la véritable dévotion. Je n'ai pas besoin d'avoir une mission sur Terre, comme vous avec ces idiots d'humains... Je n'ai pas besoin d'autre chose que d'exécuter ses ordres, quels qu'ils soient ! Mon sang, mon existence, tout lui appartient ! Et si c'est ma mort qu'il veut pour ses plans... je m'exécuterais avec la plus grande des fiertés. Alors vas... attends que le jour de sa 'trahison' arrive... Heureusement que tu as l'éternité !








Aniel
avatar
Ange | Premier ordre -staff-
✥ Je suis : un ange de premier ordre






Message   Mar 21 Mar 2017 - 20:13
It’s been a long time
Sytry && Aniel


Des siècles durant j’avais attendu que nos chemins se croisent de nouveau. J’avais bien tenté de forcer le destin, durant les longues traques que j’effectuais sur Terre, j’avais cherché sa présence, ainsi que celle de son frère, pour leur offrir le même sort que leur chère sœur Lilith. Mais durant des siècles, Sytry et Kobal m’avaient échappé, et nos routes ne s’étaient jamais croisées en à peine plus d’un millénaire. De leur mort, j’en avais fait une affaire personnelle, car il s’en était fallu de rien pour que je ne les extermine tous le jour où j’avais pris la vie de Lilith.

▬ L’orgueil est un sentiment qui m’est inconnu, contrairement à toi. J’ai chassé beaucoup de tes semblables depuis notre dernière entrevue. J’ai interrogé chacun d’entre eux avant de les expédier au néant. Même pour eux, tu te montrais particulièrement discret. D’ailleurs vous vous montriez tous particulièrement discrets après la mort de Lilith.

Je prononçais encore une fois le nom de sa défunte sœur, bien qu’il me l’ait formellement interdit. Je n’avais que faire de ses ordres et de ses interdictions, ni même de ses menaces. Ce n’était pas une question d’orgueil comme il semblait le croire, ni même de supériorité – bien qu’elle était avérée puisqu’il n’avait nullement le pouvoir de me tuer, alors que moi je l’avais – mais le simple fait que je n’avais rien à entendre de lui, il n’y en avait qu’un de qui je recevais les ordres. Et le fait que je n’étais parvenue à le débusquer en près d’un millénaire ne me laisser pas pour autant l’impression que j’avais mal mené ma mission, car aucun d’eux ne pouvait nier qu’après la destruction de Lilith, ils ne s’étaient pas montrés particulièrement actifs, il avait même été difficile de repérer leur présence sur Terre, même s’ils nous étaient arrivés d’intervenir pour détruire des démons et protéger l’humanité.

▬ Tous ces ressentis dont tu parles, ils me sont inconnus. La puissance qu’il nous est donné de pouvoir vous détruire ne nous confère ni fierté, ni orgueil, ni arrogance, ni vanité. Ce sont des sentiments qui vous sont propres.

Contrairement à Sytry, je n’avais tiré aucun sentiment de la mort de Lilith, j’avais simplement fait mon devoir. Et si je pouvais ressentir l’échec de ne pas les avoir éliminés tous les trois ce jour-là, cela n’affectait en rien mon jugement ou ma façon d’agir. Sytry ne pouvait pas en dire autant. Nous apparaissions peut-être comme des êtres dénués de tout intérêt puisque nous ne pouvions ressentir quoi que ce soit, mais cette absence de sentiments était aussi une force.

Il s’amusait alors du fait que je le mette en garde contre la trahison prochaine qu’il subirait de la part de Lucifer. Peut-être n’avait-il pas conscience qu’il n’y a rien de moins digne de confiance qu’un traître. N’importe quel être ayant trahi une fois les siens ne peut être digne de confiance, car s’il est capable de trahison, il l’est avec n’importe qui.

▬ Peut-être est-ce toi qui es bien trop aveugle pour comprendre. Lui dis-je avant qu’il ne se lance dans un long discours au sujet de sa dévotion pour Lucifer.

J’écoutais attentivement, restant quasiment immobile sauf lorsqu’il était nécessaire de me mouvoir pour continuer de l’observer.

▬ Et c’est la mort que tu trouveras dans le simple but de lui permettre d’assouvir une vengeance qui n’a pas lieu d’exister. Un traître restera toujours un traître. S’il peut trahir ceux qu’il appelait ses frères, il peut te trahir aussi, toi qui à une époque était un de ces humains qu’il haïssait tant. Accuse-moi d’être créduble si cela te dit, mais celui qui refuse l’évidence n’est pas moins sot que celui qui accepte le mensonge.







Liam S. Rowell
avatar
Lieutenant | Staff
✥ Je suis : Un démon

✥ Membre investi :
  • Parrain/Marraine






Message   Mar 21 Mar 2017 - 22:12
It’s been a long time
Sytry && Aniel



L'orgueil... Ils n’appelaient peut être pas ça ainsi, mais elle en était bourrée, quoi qu'elle dise ! Simplement se savoir supérieur faisait qu'elle en regorgeait, elle avait pensé un instant pouvoir nous tuer tous les trois ce jour là, j'en était persuadé. Et ce n'était pas de l'arrogance ? Elle seule, tuer les trois premiers démons, d'un même coup, en une même journée. Elle n'avait pas voulu d'aide, pas pris le temps d'appeler un de ses connards de frangins et j'étais celui qui était arrogant ? Elle ne méritait même pas que je gaspille ma salive la dessus, sur la suite par contre...

Non seulement elle avait prononcé son nom encore une fois, mais en prime avait sortie une connerie monumentale juste derrière.

▬ Bon sang mais c'est pas vrai ! Il as oublié d'allumer à tous les étages quand il t'a créée ? Tu crois que parce que je ne peux pas te tuer ça ne t'engage à rien de répéter son nom... Fais, continue... Mais pour chaque fois ou tu le diras, c'est un de tes protégés qui mourra dans d'atroces souffrances, ou un de tes anges pourquoi pas ?! Je n'arrive pas à croire qu'on puisse être si puissant et aussi stupide à la fois. Lucifer à vraiment pris la meilleur décision de toute son existence quand il a chuté... Parce qu'aucun de vous n'est digne de sa grandeur !

Je crachais ces menaces, ces insultes et tout ça sans me défaire de mon calme. Je n'avais pas crié, pas attiré l'attention sur nous, j'avais seulement dit les choses et si mon ton était sec, personne d'autre qu'elle ne pouvait m'entendre avec si peu de décibels.

▬ Tu crois vraiment que nous nous cachions après sa mort ? Que nous étions "particulièrement discrets" ? J'avais mimé des guillemets autour des derniers mots, prenant une pause juste après pour rire.

▬ C'est affligeant ! Comment crois tu que nous en sommes arrivés là aujourd'hui ? Trois sceaux ouverts ! Bientôt quatre... et quoi ? C'était en restant planqués pendant 1000 ans ? Nous étions discrets oui, mais pas parce que nous avions peur de toi, seulement parce que nous avions plus important à faire, plus important que... toi.

Si elle croyait que ça avait été ça, de la peur, l'instinct de survie ou une autre connerie du genre... J'avais surtout travaillé, rempli des missions pour Lucifer, créé des démons, pactisé plus de sorciers... j'avais rempli mon rôle et j'avais fait ça sur Terre pour une grande partie. Elle avait torturé des démons qui ne lui avaient rien dit sur moi ? Et c'était censé être un mal ? C'était ce que j'appelais une parfaite réussite pour ma part !

▬ Des robots insensibles, très bien. Mais si c'était si vrai, s'il n'y avait aucune possibilité, je n'existerais pas, n'est-il pas ? Lucifer n'aurait pas chuté, ou tous ces autres... Et l'enfer, n'aurais jamais vu le jour. Mais convainc toi, vas-y... c'est bien la seule personne que tu peux ramener à ton avis ici !

J'avais presque envie de lui dire au revoir, ou plutôt de l'envoyer promener pour m'en aller mais... elle avait ensuite enchainé avec une autre pensée et... elle semblait ne rien écouter de ce que je disait, ou ne pas vouloir comprendre ! Encore une preuve de son arrogance, mes mots, l'abomination que j'étais pour elle n'avaient pas de poids ? Ou elle était bouchée ?

▬ Ehhhhhh... Je soupirait de lassitude, voyant qu'elle n'y comprenais rien, puis je reprenais :

▬ Je vais articuler pour que tu comprennes ! IL - NE - PEU - PAS - ME - TRAHIR, PARCE - QUE - QUOI - QU'IL - FASSE - JE - LUI - APPARTIENT !

J'ignorais dans quelle langue je devais lui dire pour qu'elle comprenne. Une trahison impliquait que je sois sur le même plan que Lucifer, mais... ce n'était pas le cas ! Il était mon roi, mon maître absolu et il n'était rien que je ne puisse faire pour lui. Mourir, je demanderait quand et comment ! Tuer... je le ferait avec délice... Quoi qu'il veuille, il l'aurait ! Alors il n'y avait pas de trahison possible, quand ma mort elle même aurait été un honneur si c'était pour mon roi. Qu'aurait-il pu faire pour me trahir selon ses dires à elle ? Me tuer ? Pas une trahison ! Me faire tuer ? Pas plus ! J'ignorais ce qu'elle avait en tête, mais elle n'avait pas écouté un mot de ce que j'avais dit juste avant en tout cas.






Aniel
avatar
Ange | Premier ordre -staff-
✥ Je suis : un ange de premier ordre






Message   Jeu 30 Mar 2017 - 9:25
It’s been a long time
Sytry && Aniel


Bien que provoquer sa colère n’était nullement mon but à cet instant, puisque je me contentais de faire part des vérités que j’avais pu constater, je la provoquais. Si je prononçais le nom de Lilith malgré son interdiction, ce n’était pas de la provocation pour le mettre hors de lui, simplement qu’il m’était difficile de ne pas le prononcer puisque nous parlions du jour où je l’avais expédiée au néant. Je le laissais déverser sa haine et ses menaces sans m’y fier plus que nécessaire. Sytry n’avait nullement connaissance de l’identité de mes protégés ou des anges de ma légion. À cet instant, la menace demeurait vaine, car il n’était pas en position de la mener à exécution. Mais au moins me permettait-il de penser à prévenir mes anges de redoubler une fois de plus de prudence face aux démons qu’il pouvait rencontrer, et de leur rappeler de ne prendre aucun risque inconsidéré. Je ne prenais pas la peine de répondre à cette provocation, il n’en ajouterait sûrement qu’un peu plus, et cela représentait surtout une perte de temps pour moi, et sûrement pour lui aussi.

Mais si je ne répondais pas, je prenais bien note de tous les mots qu’il employait, de tout ce qu’il me disait. Et la colère qu’il ressentait le pousser même à l’erreur, en me révélant qu’ils étaient semble-t-il sur le point d’ouvrir un quatrième sceau. Nous avions donc raison de nous inquiéter de leur récente discrétion, ils préparaient quelque chose et une fois encore, les informations nous manquaient. L’ouverture de trois sceaux nous mettait en échec à trois reprises, et cela devait cesser le plus rapidement possible.

▬ Il n’est pas encore ouvert ce quatrième sceau, et vous n’avez pas encore gagné. Vous avez sans le moindre doute bien utilisé ce dernier millénaire, mais vous n’êtes pas les seuls, et nous ne sommes pas vos seuls ennemis.

L’humanité n’attendait pas patiemment que nous les sauvions de notre traître de frère et de son armée. De nombreux humains luttaient contre l’Apocalypse qu’ils voulaient engendrer. Des sorciers et sorcières, des humains aux dons divins, et même de ceux qui n’en avaient pas. Si leur protection nous incombait pourtant à nous autres anges, ils n’étaient pas sans défense et ils voulaient se battre pour leur survie. Leur libre arbitre, ce dont nous étions dépourvus, les menait à se battre et à vaincre.

▬ Quant à la grandeur de Lucifer… toi qui me soutiens que tu lui appartiens parce qu’il est ton créateur, tu trouves grand et légitime qu’il ait trahi le sien ? Demandais-je sans m’attendre à une réponse de sa part néanmoins. Intéressant.

Peut-être est-ce Lucifer qui aurait à se méfier de Sytry, finalement. J’en doutais fortement cependant, il semblait que le démon face à moi était totalement dévoué à la cause de son créateur, comme il le nommait si bien. Mais le discours de Sytry manquait de logique quoi qu’il en soit. Il ne pouvait se dire dévoué à son créateur parce qu’il le lui devait, et voir la déchéance de Lucifer comme quelque chose de grand puisqu’il avait lui-même trahi son créateur.








HRP:
 
Liam S. Rowell
avatar
Lieutenant | Staff
✥ Je suis : Un démon

✥ Membre investi :
  • Parrain/Marraine






Message   Dim 2 Avr 2017 - 10:51
It’s been a long time
Sytry && Aniel




Je ne révélais rien, un quatrième sceaux... bien sûr qu'on devait l'ouvrir, il nous en fallait sept et même elle pouvait faire le compte ! Le lieu, la manière, les répercussions... je n'allais rien dire de tout ça. Mais me moquer de leur échecs par contre me plaisait en tout points. Et elle... elle voyait toujours le verre a moitié plein semble-t-il. C'est trop d'espoirs pour un seul être, ça. Je serait presque triste de ce qui va lui revenir en pleine figure... Je songeait à tout ça, priant Lucifer et l'enfer lui même pour que le prochain sceau se déroule sans accro. C'était pour moi et pour Lucifer j'en était certain, le plus important de tous. Il y aurait le dernier, oui, mais... Celui-là représentait une chose plus cruciale et si le sort fonctionnait...

J'avais arrêté d'y penser, me forçant à rester concentré pour ne pas nous porter la guigne. Heureusement Aniel était une distraction à elle seule. Un vrai spectacle comique !

▬ Il n’est pas encore ouvert ce quatrième sceau, et vous n’avez pas encore gagné. Vous avez sans le moindre doute bien utilisé ce dernier millénaire, mais vous n’êtes pas les seuls, et nous ne sommes pas vos seuls ennemis.

▬ Il n'est pas ouvert, certes... Mais vous avez eu tellement de succès en essayant de nous empêcher d'ouvrir les trois premiers que je tremble dans mon costard hors de prix...

La moquerie était totalement visible, même pour elle, quoi que... rien était jamais sûr avec ces anges mais quoi qu'il en soit, elle ne m'effrayait pas et nos plans ne m'avaient jamais parus aussi réalisables. Nous en serions bientôt à 4 sceaux sur 7 ! Ils perdaient avec brio, il fallait leur accorder ça.

▬ Aniel, Aniel, Aniel... Chérie, un jour il faudra que tu réfléchisse, vraiment. Parce que si NOUS n'avons pas encore gagné... nous avons clairement le dessus sur ton papounet et vos soldats à la con. Alors pitié... épargne-moi ce genre de phrases débiles ! C'est le genre de chose qu'on dit quand on est en position de force... et même avec ta toute puissance, tu ne l'es pas là ou dans cette guerre. Et je mettrais un point d'honneur à faire en sorte que toi, particulièrement tu ne le soit jamais...

J'ignorais encore comment, car j'avais d'autres choses primordiales à traiter avant, comme ce quatrième sceau dont nous avions parlé. Mais la vengeance était ma spécialité et bientôt, j'aurais peut être une deuxième tête pour m'aider à y penser...

En attendant, nous étions passé au sujet Lucifer et sa 'trahison' qu'Aniel continuais de me remuer sous le nez. Comme si elle pensait pouvoir m'effrayer ou je ne sais quoi. Bon sang, j'aurais voulu lui faire avaler ses mots à celle-la. Au lieu de ça, je me contentait de répondre avec humour à sa dernière réplique:

▬ Tu vois chérie... Tout est une question de point de vue, parce que du mien... C'est ton cher paternel qui as trahis sa création et non le contraire ! Lucifer à refusé de protéger les humains et après ? Dieu vous avaient créés... Ses chers enfants... Et ensuite il a créé l'humanité qu'il a placé sur un piédestal. Il vous as tous trahis et Lucifer à été le plus intelligent de vous tous, voila tout.

Je marquais une petite pause, laissant s'afficher un sourire. Puis je reprenais:

▬ Et quand bien même on se fierais à ta vision des choses. S'il avait trahis qui que se soit, ça n'aurait pas la moindre importance pour notre avenir. Et je t'ai déjà dit pourquoi, même si ça semble difficilement rentrer dans ton crâne de piaf.

Est-ce qu'elle allait finalement comprendre ? Abandonner ?

▬ Tu as enfin compris la leçon, chérie ? Tu saisi enfin toute l'étendue de la chose ? Dis, fait, pense ce que tu veux... Je vie dans l'attente de ce jour ou tu verras ton père tout puissant perdre tout ce qu'il à de plus cher et là... là enfin tu mourras ! Qu'il faille que Lucifer la tue ou bien que l'on trouve d'autres solutions, quoi qu'il arrive, même si ce ne serait pas possible, cette simple possibilité de promesse me remplissait de joie et d'ivresse. Elle, morte après ce qu'elle avait fait à Lilith... Ce serait le plus beau jour de toute mon existence !







HJ:
 
Aniel
avatar
Ange | Premier ordre -staff-
✥ Je suis : un ange de premier ordre






Message   Dim 30 Avr 2017 - 17:10
It’s been a long time
Sytry && Aniel



S’il y avait un point sur lequel Sytry avait effectivement raison, c’est que nous n’étions pas en position de force, du moins pas dans le sens où nous l’entendions. Trois sceaux avait déjà été brisé, et il me confirmait qu’ils travaillé à l’ouverture récente du quatrième. Jusqu’à maintenant, nous ne faisions que panser les blessures qu’ils infligeaient à la Terre, à l’humanité et à notre armée. Il n’était pourtant pas question d’abandonner le combat, si nous avions perdu des batailles, nous n’avions pas encore perdu la guerre. Ils avaient certes le dessus, je ne pouvais pas le nier – mais je m’abstiendrai de le lui reconnaître – mais nous remédions aussi à leurs affres.

Il prenait, semble-t-il, un malin plaisir à me faire part de leur toute puissance face à notre armée ; il apprendrait à ses dépens, tout comme nous l’avions appris après la chute de Lucifer, que lorsque l’on se trouve à la place la plus forte, il n’y a qu’une issue possible : la chute vers une place plus faible. Mettre un point d’honneur à demeurer plus forts que nous l’étions ? Il n’y avait aucun honneur dans leurs actes, ils n’étaient faits que pour détruire et semer le chaos ; et aucun cas il ne s’agissait d’actes honorables.

▬ Il n’y a nul honneur dans tes actes ou dans ceux de celui que tu appelles ton maître. Lui dis-je, dans un premier temps. Nous verrons bien qui de nous deux tombera devant l’autre.

Notre excès de confiance, en raison de notre puissance, nous avait fait défaut ; c’est pour cette raison qu’aujourd’hui nous luttions dans la défaite. Mais nous apprenions de nos erreurs, et c’était désormais à leur tour de tomber dans l’excès de confiance, en raison de leurs avancées et des trois sceaux qu’ils avaient déjà ouverts. Je n’étais pas dupe face à l’avenir qui nous attendait, mais je n’étais pas sans espoir non plus. Nous luttions toujours, car tel était notre devoir, et peu importe que nous soyons mis en défaut, ils nous trouveraient encore et toujours sur leur route.

Je le laissais déverser toute sa colère et sa moquerie, arquant tout de même un sourcil face à ce surnom qu’il me donnait. « Chérie » … n’était-ce pas un surnom affectif pour les êtres humains ? Sûrement faisait-il preuve d’une forme d’humour qui m’était totalement indifférente.
Il était certain qu’ils vaincraient, et il attendait le jour où Notre Créateur perdrait tout ce qu’il avait bâti. Il n’était évidemment pas question que ce jour n’arrive, nous lutterions pour que jamais ils n’atteignent leurs buts, mais si sûrs d’eaux qu’ils l’étaient, ils se vantaient déjà de ce dont ils pourraient se vanter.

▬ Ne tombe pas trop bas dans l’arrogance ; ce que tu attends n’arrivera jamais. Tu n’es pas plus à l’abri qu’un autre de retomber de la pyramide que tu as gravie.







Liam S. Rowell
avatar
Lieutenant | Staff
✥ Je suis : Un démon

✥ Membre investi :
  • Parrain/Marraine






Message   Lun 1 Mai 2017 - 15:48
It’s been a long time
Sytry && Aniel




L'honneur ? Elle voulait parler honneur seulement pour un petit choix de mot, une expression ? Bon sang, mais si seulement j'avais pu lui arracher la langue et lui faire bouffer... Si je n'était pas moins puissant qu'elle, j'aurais tuée cette idiote depuis longtemps ne serait-ce que parce qu'elle était insupportable. D'autres étaient morts pour moins que ça ! Bien entendu il y avait plus, bien plus et plus grave faisant que mes sentiments pour elles dépassaient même la colère, mais... l'envie de la trucider restait la même. S'ajoutait juste à ça l'idée de la torturer autant que possible. Torturer ses protégés, ses anges et tout ce qu'elle voulait préserver... Il y avait tant de choses à faire et avec les plans que nous avions, les idées se bousculaient dans ma tête. Dont une en particulier si le prochain sceau marchait à la perfection.

▬ Si tu le dis... Je n'avais pas dit plus à ce sujet, parce que je sentait qu'elle n'en avait pas fini vu ce que j'allais ajouter après et... j'allais faire d'une pierre deux coups.

▬ Ne tombe pas trop bas dans l’arrogance ; ce que tu attends n’arrivera jamais. Tu n’es pas plus à l’abri qu’un autre de retomber de la pyramide que tu as gravie.

J'aurais presque pu prévoir ses mots ! Et ma réponse ne se faisait donc pas attendre, puisque j'étais déjà prêt à dire ce qui devait être dit pour contrer toutes ses idioties...

▬ Lequel de nous deux est arrogant, présomptueux... ou lequel tombera... L'avenir nous le diras chérie. Mais... j'aime à penser que quoi qu'il arrive, tu ne pourras pas échapper longtemps à ma vengeance. On est pas démon sans un penchant pour ça et crois moi... c'est plus que ça pour moi; je l'ai élevée au niveau d'art...

J'avais fini ma phrase avec un sourire en coin et un regard noir qui trahissait ma haine à son encontre. La vengeance devait être orchestrée comme jamais et la torture devait être lente et douloureuse. Il y avait beaucoup d'étapes à remplir pour réaliser une vrai vengeance et avec ce qu'elle avait fait... elle méritait même la gamme en dessus.

▬ J'imagine qu'arrivé à ce point de non retour... il ne reste plus qu'a te dire à bientôt... parce que crois moi, cette fois je n'attendrais pas mille ans !







Aniel
avatar
Ange | Premier ordre -staff-
✥ Je suis : un ange de premier ordre






Message   Lun 1 Mai 2017 - 18:44
It’s been a long time
Sytry && Aniel



Il semblait que notre conversation touchait à sa fin, car il était évident qu’aucun de nous deux ne céderait du terrain à l’autre. Si Lucifer avait pu ouvrir les trois premiers sceaux, il n’avait pas encore gagné, et l’excès de confiance dont ils se galvanisaient pourrait nous aider à les mener à leur perte. Tandis que je lui assurais qu’il n’était pas question de les laisser mener à bien leur projet de destruction, il évoquait encore la vengeance qu’il me réservait, et pour laquelle je n’avais actuellement aucune crainte. Non pas que je ne prenais sa menace à la légère, mais pour m’atteindre comme il le souhaitait, il lui aurait fallu savoir qui étaient mes anges et protégés ; et cela il n’en avait pas la moindre idée à l’heure actuelle, si bien que sa menace restait vaine à cet instant. Face à cette vengeance qu’il exposait, je ne lui accordais d’une simple réponse. Seul l’avenir nous dirait qui de nous deux a eu tort de ne pas craindre l’autre.

▬ Nous verrons.

Après cette longue discussion, Sytry décidait de prendre congé. Il me coûtait de le laisser partir aussi facilement, mais je ne pouvais risquer la vie d’un seul être humain présent dans ce parc pour réduire son existence à néant. Une fois de plus, il m’échappait, il n’était pourtant pas question de lui accorder le moindre répit. S’il me fallait le traquer à travers toute la ville, je le ferai.

▬ N’aie nul doute que je n’attendrais pas mille ans de plus pour te retrouver encore. Tu ne seras pas toujours en sécurité au milieu d’êtres humains, et je serai là pour te donner le châtiment que tu mérites.

Sur ces paroles, je lui accordais un dernier regard, qui traduisait bien ma détermination sans faille à l’occire, et l’envoyer rejoindre sa défunte sœur ; puis je lui tournais le dos pour repartir dans les méandres de la marée humaine qui traversait le parc dans lequel nous nous trouvions. Je prenais néanmoins le temps de dévoiler pleinement mon aura et ma puissance, pour qu’il est bien conscience que son répit n’était que de courte durée et que nous deux, c’est moi qui avais le pouvoir de le détruire.







Contenu sponsorisé





Message   
 

It's been a long time (Sytry&Aniel)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-