An unexpected meeting - Feat Gregory O'Connel


 :: city of angels :: C.M. Hosp. Center :: Département de Psychiatrie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Ludivine L. Blackheart
✥ Je suis : démon de premier ordre
✥ Membre investi :
  • Pubeur

Démon | Camp Lucifer



Message   Mer 11 Jan 2017 - 22:39

An unexpected meeting
Grégory & Ludivine

Je vais l’attacher, les bras et jambes écartés, histoire de l’étirer un peu. Ensuite, je le fouetterai jusqu’à ce que son dos ressemble à de la chair à steak haché. Oui, ça me parait pas trop mal. Les hurlements qu’il va pousser, ça va être tellement jouissif. Je ricanais dans ma tête en imaginant les sévices que je voulais faire endurer à la larve pathétique que j’avais devant moi. Je prenais une gorgée de café tout en écoutant d’une oreille le patient en pleine consultant. Petit topo sur l’énergumène : à la base, c’était un jeune cadre dynamique qui est devenu un jeune poivrot dynamique suite à un licenciement. Il avait fini par tuer sa femme en la rouant de coup sous l’effet de l’alcool. En soit qu’il la tue, ça ne posait pas trop de soucis. Mais qu’il le fasse soul, c’était tellement nul et inintéressant. Il finira surement en Enfers pour ça, mais il était insipide qu’il ne ferait même pas un démon potable. Je lui tendais machinalement un mouchoir alors qu’il reniflait comme un mioche après avoir sangloter qu’il regretter son geste. Honnêtement, il ne manquerait à personne ce mec, on enlèverait un sacré poids à l’humanité en le tuant. Il était ni bon ni mauvais, c’était juste un lâche. Et s’il y avait bien quelque chose que je n’aimais pas c’étaient les couards et les lâches. Je m’efforçais de lui donner quelques paroles rassurantes, autant qu’on peut quand le gus en face vient de faire une tentative de suicide pour échapper au poids des remords et des coups qui pleuvront quand il sera transféré dans une prison. Finalement, la séance se termina et je pu souffler un peu. Je fermais les yeux en m’imaginant l’égorger et l’entendre pleurnicher comme un cochon. Je ne pouvais pas retenir un rire sadique à cette image. Je regardais mon planning : une pause d’une petite heure. Parfait. Je sortais de mon bureau, un sourire bienveillant aux lèvres pour aller me chercher une autre tasse de café. Depuis peu, c’était devenu ma drogue, pour ne pas tuer tous les êtres qui venaient consulter. J’allais rentrer quand la secrétaire m’apostropha pour me désigner un jeune homme à côté d’elle que je n’avais même pas remarqué en sortant.

-Le jeune homme veut vous parler. Il dit que c’est privé et que vous connaissez sa sœur, m’expliqua-t-elle.

Je regardais plus précisément le dit jeune homme. Brun, fin, il avait effectivement l'air jeune. Il avait un air qui me rappelait quelqu'un mais je ne saurais dire qui.

-Bonjour, Docteur Ludivine Blackheart, déclarais-je en lui tendant la main, un poil méfiante. Et vous êtes ?

'till next time


avatar
Gregory O'Connel
✥ Je suis : un Nephelim
Nephelim | Camp Lucifer



Message   Dim 22 Jan 2017 - 2:09
Ludivine Ft. Gregory





an unexpected meeting



Après des centaines de recherches dans tout Los Angeles, de la moindre personne connaissant ma jumelle Alice, j'avais fini par perdre espoir. Personne ne l'avait reconnue ou du moins me dire qu'il la connaissait, j'avais donc fini par me dire qu'elle était morte. Je me devais de retourner ciel et terre pour la retrouver, mais les traces étaient infimes, de plus je n'étais pas très fort à cache-cache lors de notre enfance, et cela ne changeait guère maintenant. Je ne faisais que de me reprocher le fait d'avoir disparu, bien que ce soit pour la protégée, et de ne pas avoir été assez présent pour elle, quitte à la mettre en danger. Bon en y réfléchissant, j'avais pris la bonne décision ainsi Alice était en sécurité, du moins plus que d'aller rendre service à des démons afin d'avoir leurs sangs. Et puis un beau jour, le miracle, quelqu'un m'avait dit d'aller voir Ludivine Blackheart, une psychologue et amie de ma jumelle. J'avais sauté de joie, enfin une pièce de puzzle qui apparaissait... Mais je n'avais aucune idée de se que me dirait cette femme, si elle connaissait vraiment ma sœur cela ne voulait rien dire quant à son appartement ou à sa destination ! Je m'étais tout de même préparé à aller la voir, cela ne coûtait rien après tout. Je bus une poche de sang avant de quitter mon appartement, beaucoup trop grands à mon goût, si bien que je n'y était quasiment jamais, et prit donc la route vers l'hôpital afin de rencontrer cette fameuse Ludivine. Je ne me faisais guère d'illusion, au pire, effectivement, elle connaissait Alice, mais de vue, au mieux elle était amie, mais ne s'était pas revue depuis longtemps. Je marchais dans les rues de LA, la tête remplie de question, si bien que je ne faisait guère attention à la route, et arriva sans véritablement me rendre compte à l'endroit où je devais me rendre.
Je demandai à l'accueil, ou se trouvais le docteur Blackheart, faisant mine d'être un nouveau patient, et la jolie secrétaire me renseigna gentiment.
Je pris l'ascenseur, les mains dans les poches, en maugréant contre les musiques débiles des ascenseurs, pourquoi mettre forcément de la musique ? Le silence était bien plus agréable pour nos tympans. Heureusement, j'arrivais rapidement jusqu'à la salle d'attente du docteur et demandai à la secrétaire, de voir madame Blackheart, mais visiblement cela n'allait pas être aussi facile.

▬ « Désolé monsieur, si vous n'avez pas de rendez-vous, vous ne pouvez voir le docteur ! - ». me répondis-t-elle, en soupirant presque. Elle devait dire cette réponse beaucoup trop souvent à son goût.

Je tâchais de rester courtois, et souriant, mais elle commençait à me gonfler celle la ! Je n'allais pas poireauter pendant cinq heures que le médecin est fini ? Hors de question ! Je décidai donc d'être franc avec elle, peut être sera-t-elle compréhensive ?


▬ « Je ne viens pas pour une consultation, je vais très bien merci ! J'ai perdu ma sœur, enfin, je l'ai perdue de vue, et il semblerait que le docteur Blackheart, connaisse ma sœur. J'aimerais donc lui demander si elle sait ou elle se trouve afin de pouvoir la retrouver, vous comprenez ? - » J'espèrait sincèrement que mon discours est fait mouche, mais je connaissait aussi les règles et que certains humains étaient tétu, et pas qu'un peu.

Après quelques minutes, qui me parurent une éternité, elle finit par se lever de sa chaise et me demanda de la suivre. Je ne me fis pas prier et la remercia poliment. Sur le court chemin qui me menait au bureau du doc, je jetais un coup d'œil, un peu partout autour de moi. Les murs étaient sacrément abîmés et un peu vieux, mais ce n'était pas dans un état critique.

La dernière fois que j'étais venue dans un hôpital, j'y avais fait un petit concert devant des enfants et adultes malades, cela avait été émouvant, et riche humainement. Malheureusement, entre la musique et les recherches pour Alice, je n'avais pas retenté l'expérience..

Je fus sorti de ma rêverie, par la secrétaire s'exprimant face à une jeune femme, qui devait avec à peu près mon age, difficile à dire. La brune, la doc, donc, écoutait poliment, mais semblait agacé, sa secrétaire, mais prit quand même le temps pour me dire quelques mots. J'en fus soulagé d'ailleurs..

▬ « Bonjour docteur, je suis Gregory O'Connel, Alice est ma sœur. Je suis à sa recherche et j'ai entendu dire que vous étiez amie. Peut-être pourriez-vous m'aider ? - » je prit sa main et la serra doucement, en essayant de ne pas briser ses doigts. Ma voix était sure, et je connaissais la phrase par cœur pour l'avoir répété x fois.

Je restai une minute, peux être plus, suspendue à ses lèvres espérant que mes maigres espoirs ne soit pas écrasé aussi vite. Je n'avais malheureusement aucune autre piste, que celle-ci, et je priais pour que les réponses que j'avais aient enfin une réponse.






Dernière édition par Gregory O'Connel le Lun 20 Fév 2017 - 17:58, édité 1 fois
avatar
Ludivine L. Blackheart
✥ Je suis : démon de premier ordre
✥ Membre investi :
  • Pubeur

Démon | Camp Lucifer



Message   Jeu 2 Fév 2017 - 13:19

An unexpected meeting
Grégory & Ludivine

J’étais à deux doigts d’égorger quelqu’un. Tous ses patients plus insipides que les autres. J’espérais remplir ma tasse de café et repartir sans que la secrétaire me voie et me donner des rendez-vous supplémentaires. J’en pouvais plus de voir ces humains. J’allais repartir en catimini quand elle m’interpella pour me présenter un jeune homme. Je le détaillais alors que je m’avançais, méfiante. Je ne le connaissais pas et pourtant il me semblait familier. Pourtant, je n’avais pas couché avec lui c’était une certitude. Je me présentais et lui demandais qui il était à son tour. Ah ben tient, le frère perdu, il est de retour. Je pris une expression amicale en réponse à son identité.

-Ah ben tient, c’est incroyable. Je suis enchantée de faire ta connaissance. Viens, on va discuter dans mon bureau. Je m’adressais ensuite à la secrétaire pour lui dire que c’était bon, je gérais l’affaire. Elle jeta un dernier coup d’œil méfiant au jeune homme avant de retourner à ses affaires.

Je reportais ensuite mon attention vers le fameux Grégory. C’était fou parce que nous en avions parlé l’autre fois d’ailleurs qu’on s’était croisé. Une bonne après-midi qui s’était soldé par un petit restaurant sushi. Parfait.

-Ca ne te dérange pas, si on passe au tutoiement ? Ca sera plus simple ! Demandais-je, tout sourire.

Je le laissais entrer dans le bureau et lui indiquait le canapé pour être plus à l’aise. Je jouais les filles sympas mais en vrai, je me demandais pourquoi il était là. Pour trouver sa sœur, certes, mais il y avait d’autres personnes à contacter avant moi. Comme ce cher Matthew Hamilton, meilleur ami d’Alice ou encore Adonis, qui était beaucoup plus en contact avec elle que moi. Ou tout simplement l’annuaire.

-Du coup, tu cherches Alice ? Je peux te donner son adresse, oui. Mais, ça fait un moment que je ne l’ai pas vu. Tu devrais demander à Matthew, je crois qu’il s’appelle, son ami, ou Xavior.

Je me demandais un instant s’il y avait eu un évènement dont je n’avais eu de retour. Cette hypothèse fut bien vite éloignée. Adonis se serait pointé chez moi en mode furie pour retrouver sa bien-aimée. Ca commençait à devenir compliqué cette histoire. Je me retrouvais au milieu d’un cercle d’amis dangereux pour ma couverture.

-J’ai connu Alice grâce à Xavior. C’est mon frère. Enfin mon demi-frère. C’est un peu compliqué, les histoires de familles.

Je me levais et aller prendre un post-it pour noter l’adresse. Je tendais le papier à Grégory.

-Voila. Tu veux du café, du thé ? Proposais-je au nouveau venu.

Même si je mentais que je n’étais pas vraiment la demi-sœur d’Adonis, Alice m’avait fait une bonne impression. Sans dire que je m’étais attachée à elle, il ne fallait pas exagérer, je n’avais pas forcément envie qu’elle meure. Des moments que j’avais passés avec elle, j’en gardais un souvenir agréable. Je ne feignais pas de chercher à la voir.

-Comment tu as fait pour me trouver ? Ca fait longtemps que tu es en ville ?

'till next time


avatar
Gregory O'Connel
✥ Je suis : un Nephelim
Nephelim | Camp Lucifer



Message   Lun 20 Fév 2017 - 18:14
Ludivine Ft. Gregory





an unexpected meeting



C'était la première fois que je m'étais les pieds chez un psychiatre, et j'espérais ne pas avoir à le faire, bien que toutes ses recherches pour trouver Alice avait de quoi vous rendre fou. Personne ne connaissait Alice, ou du moins ne savait où elle se trouvait à croire qu'elle avait disparu de la planète !

J'attendis quelques minutes avant que la secrétaire se lève et interpelle la dénommée Docteur Blackheart. Je découvris une jeune femme, qui ne devait pas être beaucoup plus vieille qu'Alice et moi. Grande, plutôt mince et jolie il ne fallait pas se mentir. Elle jeta un bref regard et parut surprise de me voir en face d'elle. Apparemment, ma sœur lui avait parlé de moi, ce qui me fit décrocher un sourire.

Je n'eus pas vraiment le temps de répondre que je l'a suivi jusqu'à son bureau tout en faisant un léger sourire à la secrétaire. Une fois arrivé dans le bureau, plutôt grand et assez clair. C'était la première fois que je voyais une psy, mais cela correspondait à l'idée que je m'en étais faite.

La jeune doctoresse, me permit de prendre possession sur le canapé, je mis installa donc croisant les jambes et les doigts. Mon regard était attiré sur la pièce et j'hochât la tête lorsqu'elle me demanda si nous pouvions nous tutoyer.

▬ « Je n'en vois pas d'inconvénient au contraire.- » répondis-je simplement. Je ne me sentais pas à l'aise dans cet endroit cela faisait vraiment psychologue et je n'y étais pas habitué. La jeune femme reprit la parole et je me concentrai désormais sur se qu'elle disait.

J'hochais la tête lorsqu'elle devina que je cherchais ma sœur et plissa le front lorsqu'elle prononça le prénom de Matthew et de Xavior. Je ne connaissais aucun des deux prénoms alors que j'avais parlé à Connor de ma sœur qui avait passé quelques années avec elle. Ne les connaissaient -il pas ou avait-il décidé de ne rien me dire à propos d'eux ? Il faudra que je lui en touche deux mots, mais je ne laissai rien échappé de mon étonnement.

▬ « Je te remercie de ton aide, j'espère que cela m'aidera à la retrouver. Je demanderais en effet à ses deux amis s'ils peuvent m'aider à la retrouver. - » Je hocha une épaule, un brin sceptique par ses deux amis que je ne connaissait pas mais j'espèrait que ce soit des garçons correctes.

Elle m'expliqua qui était Xavior pour elle, mais la question qui me brûlait les lèvres était qu'est-ce que se type faisait avec ma sœur. Je souris doucement, satisfait de voir que dans sa famille aussi cela pouvait être compliqué. Je repris ensuite la parole !

▬ «Et qu'elle relation ont Xavior et Alice ? Que sais-tu sur Alice ? - » demandais-je doucement, un poil inquiet par les révélations que la jeune femme faisait. J'espèrait qu'elle soit sincère et me dises réellement les choses plutôt de les apprendre par quelqu'un d'autre.

▬ «Je veux bien un café s'il te plaît - » Des tonnes de choses tournaient dans ma tête ; Qui était ce Xavior ? Qu'elle relation avaient-ils ensemble ? Ou était -elle ? Et surtout le docteur savait-elle notre race ? J'en doutais puisqu'Alice avait tout oublier du surnaturel selon Connor, mais une mémoire pouvait vite revenir. La jeune femme me tourna le dos, et j'en profitai pour scruter ses gestes, après tout, je ne l'a ne connaissait pas. J'avait assez d'expérience pour savoir que l'habit ne faisait pas le moine et qu'il fallait se méfier de tout en ce monde.

Heureusement pour ma patience, la jolie brune reprit rapidement la parole et je l'écoutai avec beaucoup d'attention, tout en la scrutant. Je passa une main dans mes cheveux marron, et saisis ensuite le gobelet de café que la doctoresse me tendit.



avatar
Ludivine L. Blackheart
✥ Je suis : démon de premier ordre
✥ Membre investi :
  • Pubeur

Démon | Camp Lucifer



Message   Dim 12 Mar 2017 - 11:22

An unexpected meeting
Grégory & Ludivine

Au départ, j'avais trouvé ça marrant de me faire passer pour la demi-sœur d'Adonis. Même quand je vois Alice, je trouve ça marrant. Pour plusieurs raison d'ailleurs. Déjà, parce que je savais que ça énervait le Général des Enfers. Il me parlait comme si j'étais une gosse et ce n'était pas parce que j'avais l'air de sortir de l'adolescence que j'en étais une. Et ensuite parce qu'il y avait un côté malsain à être l'amie de la meilleure amie du gars que j'avais torturé non-stop pendant une semaine. Tout ces petits détails croustillants combiné au fait que je la trouvais intéressante, rendait ma petite mission personnelle d'infiltration fort sympathique. Jusqu'à maintenant. Je n'avais pas prévu de croiser un jour le fréro qui enquêtait mieux que le FBI. S'il avait pu me trouver, mon nom, ou je travaillais, je me demandais bien sur quoi il pourrait tomber. Techniquement rien, mais des petits détails, comme ma non-existence avant les dix dernières années sur les archives nationales, pourraient bien mettre ma couverture en péril. Et je ne parlais pas de celle avec Alice. C'était un petit plaisir personnel. Non, c'était celle avec Riley. Pour le moment, je préférais éviter qu'elle découvre que je n'étais pas réellement son amie.

-Euh, ça ne me regarde pas, mais je dirais qu'ils sont amis aux dernières nouvelles.

J'étais décontenancée par ses questions très précises. C'était presque comme s'il était inquiet que Alice puisse fréquenter Adonis. Pour un frère qui avait disparu de la planète, il semblait vraiment concerné d'un coup par la situation sentimentale de sa sœur. C'était d'ailleurs étrange, j'aurais pensé qu'il avait été au courant qu'ils étaient sortis ensemble il y a au moins sept ans de cela.

-Pour ce qui est d'Alice, pas grand chose. Enfin, je ne sais pas si on t'a dit, mais elle est amnésique. Elle a eu un accident de voiture et a zappé les cinq dernières années de sa vie.

C'était brutal, je devais l'avouer. J'aurais pu y mettre les formes. Après tout, j'étais payée pour ça, mais il me mettait tellement les nerfs à être aussi curieux que je n'avais pas envie de m'enquiquiner à arrondir les angles. Il avait pourtant la bonne tête du mec gentil qui se préoccupe de sa sœur. Je lui demandais ensuite s'il voulait boire quelque chose et en lui tendant le café qu'il avait demandé, je lui demandais à mon tour comment il m'avait trouvé.

-Comment m'as tu trouvé ? Ca ne fait pas longtemps qu'on se côtoie de nouveau. Après leur rupture, je n'avais pas voulu interférer et je m'étais éloignée. Mais comme elle a de nouveau de bonnes relations avec Xavior, je me suis dit qu'il n'y avait pas de raison de rester en retrait.

C'était un bobard que personne ne pourrait vérifier puisque mon complice était un démon qui ne tenait pas à dévoiler à sa chère et tendre humaine qu'il n'était pas vraiment humain.

-Ca fait longtemps que tu n'as pas vu ta sœur ? L'autre jour, elle a mentionné qu'elle avait un frère mais ça avait l'air de la peiner de ne pas avoir de tes nouvelles.


'till next time


Contenu sponsorisé



Message   
 

An unexpected meeting - Feat Gregory O'Connel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-