A date Feat. Danitza


 :: city of angels :: Streets & alleys :: Nord & Est :: Paradise's Gardens
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
H. Kobal Setter
avatar
Lieutenant | Membre
✥ Je suis : un lieutenant des enfers darling






Message   Dim 5 Fév 2017 - 17:56

A DATE
Dani && Henry

Cela faisait une éternité que je souhaitais me rapprocher de cette humaine. Malheureusement, à l’époque, Lucifer avait eu d’autres plans pour moi. J’avais dû quitter la ville, et donc oublié l’idée de jouer au chat et à la souris avec la jolie brune. De retour à Los angeles, je comptais bien me rattraper et prendre du bon temps. Dani était le genre de femme qui m’attirait et qui m’intriguait. Je souhaitais tout simplement la conquérir, en m’étant de côtés mes jeux pervers. Mon frère était son patron, je ne devais donc pas franchir certaine limite.
Cela faisait longtemps que je ne m’étais pas fait passer pour un humain auprès d’une jeune femme. Fort heureusement, c’était comme le vélo, cela ne s’oubliait pas.

Dani avait accepté mon rendez-vous. Un peu étonnée que je finisse par reprendre contact avec elle après tout ce temps. Néanmoins, elle m’en devait une. En effet, c’est un peu grâce à moi qu’elle a un travail intéressant dans l’entreprise de mon frère. J’avais sorti le grand jeu, lui demandant de me rejoindre dans ce restaurant. L’un des meilleurs de la ville. Je portais un costume fait sur-mesure, mais sans cravate, une simple chemise faisait l’affaire. Il ne fallait pas non plus que j’en fasse trop. Je n’avais pas envie de la faire fuir, mais plutôt le désir de multiplier des rendez-vous comme celui-ci.
En arrivant, je constatais que la demoiselle n’était pas encore là. J’allais donc m’installer à la table qui nous était réservée. J’en profitais pour répondre à quelques messages qui étaient en attentes depuis ce matin.
Un serveur vint à ma rencontre en me demandant si je souhaitais boire quelque chose.

▬ Non merci. Je vais patienter. répondis-je poliment en guettant l’air de rien la porte d’entrée. Je ne pensais pas une seconde qu’elle pouvait me poser un lapin. De plus, Danitza n’est pas le genre de femme à dire oui, pour ensuite se rétracter au dernier moment. Elle m’avait semblé douce, honnête… une vraie proie de choix.


'till next time






Danitza M. Wincher
avatar
Humain | Possédé
✥ Je suis : une humaine

✥ Membre investi :
  • Parrain/Marraine






Message   Mer 15 Fév 2017 - 23:27

A DATE
Dani && Henry


- Mademoiselle Wincher, il me semble que nous avons un restau en suspens.

Enfin c’était un truc qui ressemblait à ça. Merde. Henry Setter. Ce nom me disait quelque chose. Et puis la lumière. C’était l’ami de mon patron, celui grâce auquel j’avais su qu’il y avait ce poste. Dans mon souvenir je n’avais pas été des plus sympathiques avec lui. Et pourtant, il se souvenait de moi. C’était intriguant. Je me souviens donc d’avoir souri au téléphone avant d’accepter et de lui demander s’il voulait que je le mette en relation avec monsieur Rowell. Ça faisait quoi… plus d’un an, l’Angleterre l’avait retenue en otage ou quoi ? Je serais presque curieuse.

Bon, on s’habille comment pour aller au restau avec un PDG ami du patron. Y’avait un secret professionnel ? Un secret amical ? C’était bizarre et intéressant. J’avais hâte de voir ce qui allait se passer et en même temps je me demandais pourquoi j’avais accepté. Bon c’était quand même pas n’importe quel restaurant non plus. Robe chic et classique avec une petite veste et ça sera très bien, chic et détendue, pas trop open mais pas vieille sorcière non plus, je l’avais bien trop été la dernière fois. Maquillage un peu plus marqué que pour le travail et pour les cheveux… pfff… lâchés ça sera très bien, en fin de journée je ne pouvais plus faire grand-chose pour eux !

J’appelai un taxi pour me rendre à l’adresse indiquée, à cette heure-ci c’était toujours mieux que le bus. Il n’y avait pas trop de monde sur la route, et le conducteur me fit la conversation sur les dangers de la ville dernièrement et les femmes seules. Je l’ai gentiment renvoyer dans ses Pénates, je me gérais, j’étais une grande fille. Et puis à part une nouvelle possession, je ne devais pas risquer pire. J’ai machinalement touché la bague achetée sur les conseils de Riley, rencontrée dans le parking souterrain. Espérons que ce genre de chose fonctionne.

J’ai jeté un œil à la façade après avoir payé. Chic c’était trop peu. Première fois que je mettais le pied ici. Je suis entrée quand le portier m’a ouvert sur un « madame » très pondéré. Manque le rond de jambe et la révérence je crois.


- Bonsoir, il y a une réservation pour deux personnes au nom de Setter.
- Oui, mademoiselle. Monsieur Setter est arrivé. Vous voulez que je prenne votre manteau.
- Volontiers.


Et le vestiaire vous coutera un bras, bisous. Bref je l’ai ensuite sagement suivi jusqu’à la table. Un demi sourire s’afficha. Du Starbuck au restau classe sans passer par la case départ. Impressionnant.

- Bonsoir, Henry le londonien. Je crois que je vous dois quelques remerciements.


'till next time






H. Kobal Setter
avatar
Lieutenant | Membre
✥ Je suis : un lieutenant des enfers darling






Message   Dim 19 Fév 2017 - 11:56

A DATE
Dani && Henry

Je n’attendis pas longtemps avant de voir apparaitre la jolie brune. Je fus agréablement surprise de la trouver encore plus jolie que dans mes souvenirs. Il faut dire que notre rencontre datait de plus d’un an. Je n’avais pas eu le temps de me remémorer son visage et ses formes chaque jour. J’affichais mon plus beau sourire, en me levant pour l’accueillir. J’étais d’humeur festive depuis que le retour de Lilith était programmé. Nous avions une nette avance sur les anges et la résistance. Je pouvais maintenant m’octroyer quelques petits plaisirs. Je m’avançais vers elle, sûre de moi et me permis de lui avancer sa chaise. Un véritable gentleman. J’aurais pu également lui faire un baise main, mais cela m’avait semblé un peu trop théâtrale sur le moment. Le but n’étant pas de la faire fuir, mais plutôt de la faire venir entre mes griffes volontairement.

▬ Et moi quelques excuses pour avoir pris autant de temps à vous rappeler ! répondis-je en m’installant à mon tour.

▬ J’espère que ce n’est pas trop. Je ne savais pas trop quoi vous proposer…. demandais-je en faisant mine d’être un peu gêné. ▬ Je ne me souvenais plus que cet endroit était aussi... pompeux ajoutais-je en souriant.

Le serveur profita de ce moment pour demander si nous souhaitons des apéritifs. Il m’appela par mon nom de famille, en prenant un ton cérémonieux. Je faisais parti de « l’élite » de Los angeles. Il était donc normal qu’il veuille que je sois satisfait du service. Il espérait recevoir un pourboire en conséquence.

▬ euh oui, un whisky… et vous Danitza ? demandais-je en me tournant vers elle. Le serveur prit nos commandes avant de s’éclipser avec agilité et discrétion.

▬ D’ailleurs, si nous commencions cette soirée par ce tutoyer, qu’en pensez- vous ? Après tout, cette soirée avait plus des allures de rendez-vous galant que de rendez-vous d’affaire.



'till next time






Danitza M. Wincher
avatar
Humain | Possédé
✥ Je suis : une humaine

✥ Membre investi :
  • Parrain/Marraine






Message   Lun 20 Fév 2017 - 2:11

A DATE
Dani && Henry


Alors ça c’est un mec élégant ou je ne m’y connais pas. Mettons de côté le fait que je ne m’y connaisse pas et continuons. Je ne me rappelais pas d’un homme aussi élégant la première fois qu’on s’était rencontré. Mais si je me souviens bien, j’étais pas non plus dans le meilleur jour de ma vie. Enfin, on ne revenait pas sur le passé et on pouvait se concentrer sur le présent. La soirée s’annonçait agréable. J’ai commencé par les remerciements, et par réflexe je l’avais vouvoyé. Attend ! Il vient d’avancer ma chaise là ? Ah d’accord, je viens de sombrer dans je ne sais quelle comédie romantique. Manquerait plus qu’un baisemain ! Je me suis assise et il a pris place en face de moi en s’excusant.

- Après tout ce temps, je ne sais même plus qui devait rappeler l’autre, vous savez. Je sais seulement que sans vos indications, je n’aurais pas postulé pour ce job.

Il continua ensuite en trouvant l’endroit trop pompeux. J’ai ri un peu :

- A d’autres voyons ! Tout le monde sait à LA que cet endroit est l’un des plus chics que l’on puisse trouver. Mais vous inquiétez pas, je ne vais pas me plaindre et je sais me tenir, ma maman m’a bien élevée.

Evidemment, c’est à ce moment-là que le serveur est arrivé mais heureusement dans ce genre d’endroit, ils adoptent la philosophie des trois singes donc avec tact il a préféré nous demander d’un ton justement pompeux ce que nous aimerions boire. Je l’entendis donc prendre un Whisky et j’ai pensé à Sex and the City en me disant que qu’un Cosmo serait trop prévisible et puis j’aimais pas la vodka.

- Un Cuba Libre, dis-je avec un sourire à la fois pour le serveur et mon interlocuteur qui enchainait dès la disparition dudit serveur.

Sa proposition me fit sourire plus largement et m’excuser en même temps :


- Désolée, j’ai l’habitude de vouvoyer en premier abord mais ça ne me dérange pas de vous tutoyer… de te tutoyer.

J’ai attendu un petit peu. C’était étrange et agréable en même temps. Je connaissais cette personne sans vraiment la connaître à passer un dîner dans l’un des restaurants les plus coûteux de la ville. Mais j’avais envie de me laisser porter et de voir où cette affaire me menait.

- Est-ce que je suis trop indiscrète si je demande ce qui… t’a occupé pendant tout ce temps ? Emprisonné dans la Tour de Londres ?

J’avais ajouté ça avec un petit sourire pour faire bonne mesure.

'till next time



H. Kobal Setter
avatar
Lieutenant | Membre
✥ Je suis : un lieutenant des enfers darling






Message   Lun 20 Fév 2017 - 11:21

A DATE
Dani && Henry

Cela était presque agréable d’être en sa compagnie. Je disais bien presque, car je ne suis pas du genre à être touché par ce genre de niaiserie. Il faut être plutôt vigilant lorsqu’on est lieutenant des enfers. Les rumeurs se propagent aussi vite que la peste. Mon frère en avait fait les frais par rapport à sa liaison avec Cassie Mayer, et son attachement envers la petite peste de nephelim. Je n’avais pas envie d’être étiqueté à mon tour de « faible ». Le souci, c’est que je n’avais pas vraiment de bonne raison de vouloir me rapprocher de Danitza. De toute manière, ma vie privée ne concernait pas mes soldats. Il fallait juste que je fasse preuve de prudence, voilà tout.

Je riais face à sa réponse. Elle venait de toucher en plein dans le mille. ▬ Tu m’as démasqué ! Je souhaitais t’en mettre plein les yeux… Je plaide coupable ! répondis-je en prenant un air contrit avant de sourire à nouveau.

▬ Non, du tout, tu ne fais pas preuve d’indiscrétion. J’avais préparé ma réponse avant le rendez-vous. J’en avais une multitude en tête, de la grand-mère mourante à l’ex-femme placée en psychiatrie. Il me suffisait dans sélectionner une, tout en restant le plus simple possible.

▬ J’avais besoin de m’éloigner un peu de L.A à cause d’une histoire qui s’est mal terminée. Je sais, cela fait un peu cliché. J’ai eu besoin de retourner dans le pays où je suis né, auprès de ma famille ! avouais-je en étudiant sa réaction. J’avais pris la même excuse que celle que j’avais servi à une journaliste. Dans les mensonges, il fallait mieux être cohérent.

▬ Mais j’avoue que l’ambiance de L.A m’avait beaucoup manqué ! dis-je sur un ton un peu plus gai.

▬ Et toi ? que s’est-il passé depuis tout ce temps ? Tu es mariée ? Tu as un enfant ? un Hamster ? ou bien, as-tu pensé à moi jour et nuit pour combler tes journées ? demandais-je sur le ton de la plaisanterie, avant de rire de ma propre bêtise
.
Le serveur apparût pour servir nos verres. Il demanda si nous avions choisis la suite, mais vu que je n’avais pas encore mis mon nez dans la carte, je lui suggérai de repasser d’ici un quart d’heure.

▬ Ton travail te plaît ? Liam n’est pas trop embêtant ? Mon frère pouvait se montrer exigeant lorsqu’il souhaitait atteindre ses objectifs… Ce qui était normal lorsqu’on est chef d’entreprise…. Ainsi que lieutenant des enfers. Sur ce point-là, nous étions fait du même bois.


'till next time






Danitza M. Wincher
avatar
Humain | Possédé
✥ Je suis : une humaine

✥ Membre investi :
  • Parrain/Marraine






Message   Mar 21 Fév 2017 - 1:59

A DATE
Dani && Henry


Apparemment, il voulait donner une ambiance plutôt détente à ce diner et ça me convenait bien. Je n’étais pas une habituée de ce genre de rendez-vous. Du tout, c’était presque mon premier d’ailleurs. Et je crois que ce n’était pas une bonne idée que je pense à ça là maintenant. Autant d’un se détendre et de deux profiter de l’instant. Il passa du rire franc face à ma remarque quant au restaurant à l’air d’un enfant pris en faute. C’était intéressant.

Après la commande, la conversation commença bien plus franchement et il ne sembla pas réfléchir bien longtemps avant de me répondre. J’ai eu un sourire compréhensif. La famille quand tout va mal c’était l’idéal, surtout quand on vivait aussi loin d’eux. J’aimais les quelques week-end dont je profitais pleinement quand je retournais à San Francisco.


- Je ne peux que comprendre, la famille c’est le meilleur refuge quand on va mal.

Dommage quand même j’aimais bien l’idée de la Tour de Londres, ça faisait bien plus mystérieux. Et ça lui correspondait bien je trouve. Heureusement, le ton de la conversation ne sombra pas dans le pathos des malheurs d’un petit anglais. Mais l’ambiance de L.A. dernièrement c’était plutôt le bal des massacres. Et sans perdre plus de temps, il enchaîna les questions me concernant. Voilà qui est déstabilisant et….

- Carrément et tu as réussi à dire tout ça sans reprendre ta respiration, impressionnant ! fis-je en riant. Avant de m’appliquer à répondre consciencieusement : Pas mariée. Pas d’enfant. Pas de hamster non plus d’ailleurs. Les pauvres, vu le peu de temps que je passe chez moi ils seraient probablement morts. L’enfant et le hamster. Mais je n’ai pas eu le temps de penser à toi jour et nuit enfermé dans l’odieuse Tour de Londres alors que la Reine t’obligeait à porter ses merveilleux petits chapeaux.

Plaisanteries à plaisanteries, j’avais vraiment dit tout ça ? Et c’est encore là que le serveur se pointe. Il a un radar ou quoi ? J’ai remercié pour le verre avant de sourire en jetant un regard en biais à Henry. Ah oui mince nous sommes dans un restau, l’idée c’est d’y manger ! Mon interlocuteur demande une marge d’un quart d’heure ce qui semble correct pour faire son choix espérons-le.

Sans perdre une minute, il recommença avec ses questions. Chouette ça m’autorisera à jouer ma curieuse ensuite !


- J’aime beaucoup mon travail. Monsieur Rowell est très pointilleux mais ça me va. J’aime quand les choses sont bien faites. Tu étais vraiment bien inspiré en m’indiquant ce poste. Même si ce n’est pas dans ma branche, j’apprécie ce que je fais.

Pour sûr, je n’aimais pas bâcler mon travail. Et j’appréciais la manière de gérer les choses de mon patron donc je ne le trouvais pas trop embêtant. Par contre, j’en étais pas à l’appeler Liam. Je ne m’imaginais d’ailleurs pas le faire. J’ai enchaîné à mon tour.

- A mon tour de retourner les questions. Quand tu n’essaies pas d’épater les assistantes de ton ami, tu caches une fiancée dans ton placard ? Un labrador et trois enfants ? Ou alors tu dors sur le matelas caché sous ton bureau comme tous les patrons ? Je suis sûre que monsieur Rowell en a un dans le sien.

J’avais dit ça presque sur le ton de la confiance. Avant de lever légèrement mon verre.

- Aux invitations tardives, non ?

J’ai bu une petite gorgée. C’était juste le meilleur Cuba Libre de ma vie. J’ai cherché le serveur du coin de l’œil. J’ai indiqué la carte.

- On devrait peut-être choisir maintenant avant qu’il ne revienne au moment où je dis une nouvelle absurdité.

'till next time



H. Kobal Setter
avatar
Lieutenant | Membre
✥ Je suis : un lieutenant des enfers darling






Message   Dim 26 Fév 2017 - 19:25

A DATE
Dani && Henry

Le petit mensonge était passé comme une lettre à la poste. Je m’étais évertuée à créer des preuves de mon séjour à Londres. Les journalistes pouvaient parfois se montrer un peu trop insistant. Il fallait donc que j’assure mes arrières afin que mon excuse soit irréprochable. Je suis un visage connu, et cela comporte quelques désavantages… Il faut donc rester en état de veille permanente. Je hochais la tête de façon affirmative lorsque mon interlocutrice me répondit que la famille était le meilleur des refuges. J’étais totalement d’accord avec elle sur ce point. Je savais que je pouvais compter sur Sytry en cas de coup dur. Il serait capable de tout pour me sortir des ennuis, tout comme moi à contrario. Le lien qui nous unit s’est renforcé de siècle en siècle. J’espérais seulement que notre chère Lilith ne viendrait pas tout bousiller. Elle est ma sœur, certes, mais j’ai besoin de temps avant de pouvoir lui accorder une véritable confiance.

J’esquissais un sourire, en me disant que je devais avoir l’air d’un idiot à sourire autant. Au moins, ma jolie petite proie n’avait aucune attache ; même pas un hamster que j’aurais dû faire semblant d’apprécier. Une véritable bénédiction en somme.

J’arquais un sourcil ensuite en me demandant où elle voulait en venir avec les chapeaux de la reine. Je finissais par faire le lien en visualisant le truc qui servait de reine d’Angleterre : Un petit bouchon coloré qu’on a envie de repousser d’un coup de pied ou d’écraser. Vieille bique !

▬ Il n’y a pas que moi qui sait débiter sans respirer. lançais-je sur le ton de la plaisanterie. Après tout, elle venait de passer d’un sujet à un autre, dans quasi une seule et même phrase. Cela prouvait qu’elle était intelligente et jamais en panne d’idée. Cela augurait une soirée fort intéressante.

Sytry serait content d’apprendre que Dani le respectait… ou bien, il en aurait totalement rien à foutre. Peu importe, je ne comptais pas spécialement lui en parler. Pour l’instant, il n’y avait rien de plus qu’une soirée au restaurant… repas qui allait me coûter un bras et une jambe… mais jusqu’à là cela en valait la peine. De plus, de vous à moi, on ne peut pas dire que j’ai des problèmes d’argent… des problèmes avec les anges et cette maudite résistance, mais pas avec mon banquier.

▬ Même pas, pas de fiancée, morte ni vivante, pas d’animal ni même une plante verte ! et j’avoue avoir un endroit où dormir dans mon bar ! Si tu veux un jour je te présenterais mon matelas ! dis-je en calculant mine de rien mes propos… mais en apparence, on pouvait croire que je n’avais pas contrôlé mes mots et que je venais de me rendre compte de leur connotation.

▬ euh… Vraiment… enfin… je veux dire… je n’ai rien derrière la tête… parfois, je devrais penser avant de parler. avouais-je avant de rire de ma propre bêtise.
Dani enchaîna sur un autre sujet, en nous faisant porter un toast.

▬ Oui, tu as raison, ça m’évitera de dire des bêtises. répondis-je en plongeant mon regard sur la carte.

▬ Souhaites-tu une entrée ? Peu importe, je n’avais jamais faim mais j’aimais savourer les bonnes choses.

'till next time






Danitza M. Wincher
avatar
Humain | Possédé
✥ Je suis : une humaine

✥ Membre investi :
  • Parrain/Marraine






Message   Lun 17 Avr 2017 - 23:36

A DATE
Dani && Henry


C’était drôle que je le charrie sur l’Angleterre et tutti quanti mais c’était oublié un peu vite que mes racines aussi se trouvaient en plein Royaume Uni. Manchester si tu m’entends petite dédicace ! Mais ça évidemment, il n’était pas sensé le savoir et je ne crois pas que nous en avions parlé quand on s’était croisé dans ce café il y a maintenant des lustres dans ma tête. Trop d’événements, j’ai l’impression d’avoir eu le temps de vivre mille vies. En tout cas ce début de repas s’annonçait agréable, j’avais été stupide d’angoisser comme devant une page blanche. Genre mais qu’est-ce qu’il me veut et qu’est-ce qu’on va se dire. Ou alors il espère plus. Enfin c’est quoi plus ? Et est-ce que ça entre dans le côté professionnel si je sors avec un pote du patron ? Dani, si ça c’est ta préoccupation principale, ça veut sans doute dire qu’en ce moment c’est le calme plat dans ta vie, pas d’êtres ou d’évènements surnaturels ou incroyable à déclarer. Ça fait du bien de souffler un peu.

Il continuait de sourire, soit c’était par politesse soit j’étais un temps soit peu spirituelle. Mais j’étais sûre à 70% que c’était la première solution. Il avait bien l’air d’un garçon poli. Un mec poli mais qu’on n’avait pas envie de contrarié. Comme ça au feeling. Et puis pour être pote avec le boss, ça me semblait logique. Enfin perso, j’avais pas envie de le compter dans mes ennemis, j’avais déjà miss Harpie ça me suffisait amplement. En même temps c’était stupide, je lui devais presque un job et maintenant presque un repas dans un resto chic.

J’ai ri quand il releva que je venais de débiter une phrase sans respirer. Ma faute, désolée. J’ai levé les deux mains en signe de non-contestation, je ne pouvais que plaider coupable. Je n’étais pas du genre à parler à tort et à travers, sauf en situation stressante, mais j’avais un bon débit et un bon souffle du coup. J’ai souri en entendant sa réponse quant à sa fiancée et sa plante verte mais c’est sa dernière phrase qui me fit rétorquer :


- Ah ! Voilà qui tombe très bien, je ne compte pas de matelas parmi mes amis, je me disais justement la semaine dernière que c’était ennuyeux avant de l’ajouter à ma To Do List.

Là, j’avais clairement parlé sans réfléchir. Je ne venais pas de lui dire ça. Enfin Dani, il parle de rencontrer son matelas ! Enfin tu veux quoi ? Un sous-titre ? Oui, bon, bah ça va ! Je rappelle à mon cerveau que je me suis bien barricadée pour ne rencontrer aucun matelas depuis et même avec Alec alors fait pas genre merci ! Bon deux solutions, soit tu te confonds en excuses montrant ainsi que tu as bien trop analysé ses paroles ; soit tu décides de porter un toast… alors qu’il se confond lui en excuse.

Oui bien Dani, enchaîne, ça évitera à tout le monde de se sentir gênés, autant le faire aux invitations tardives, c’était un bon choix. Il plongea son regard dans la carte, j’ai fait de même. Une contenance, une contenance…, non ce n’est pas proposé mais ça ne m’étonnait pas. Il me proposa une entrée. Est-ce que je voulais une entrée ?


- Pas spécialement, je t’avoue que leur poisson en papillote m’a fait de l’œil alors personnellement, je passerai bien directement au plat. Mais si tu en veux, te déranges pas pour moi.

C’est moi ou il y avait un froid maintenant… ?

'till next time



H. Kobal Setter
avatar
Lieutenant | Membre
✥ Je suis : un lieutenant des enfers darling






Message   Lun 5 Juin 2017 - 17:06

A DATE
Dani && Henry

Le regard plongeait dans la carte, je réfléchissais à nos paroles échangées. J’aimerais bien entendre les pensées de la jeune femme à ce moment précis. C’était frustrant d’avoir plein de pouvoir mais pas celui qu’il faut à un moment T. Etait-elle en train de me manger dans la main ? En tout cas, malgré le silence, les choses se déroulaient à merveille pour l’instant. Parfois les silences ont du bon, ils permettent de lancer un tout autre sujet.

– Non. Je préfère me réserver pour le dessert. Je suis un véritable gourmand. J’espère que c’est également un peu votre cas… histoire de me déculpabiliser un peu ! dis-je en levant les yeux vers elle, le regard pétillant de malice. Etait-elle plutôt sucré ou salé ? ou bien une gourmande sans étiquette ? Fort heureusement, elle n’était pas de celles à prendre un yaourt 0 % de matière grasse et une salade verte pour garder la ligne. Je détestais ce genre de pimbêche à la poitrine surdimensionnée.

– Hum… du magret de canard sauce vin rouge…médaillon de veau…risotto de homard… pourquoi faut-il choisir ? soupirais-je en faisant une petite moue avant de sourire. Je sais, je dois avoir l’air d’un enfant gâté. Je suis désolé ! j’espère que ça se soigne ! glissais-je en lui faisant un clin d’œil.

– Bon allez, je choisis le magret. J’aime beaucoup ce plat et j’ai une fâcheuse tendance à le prendre assez souvent. Un vrai boulet. Le but était de la mettre à l’aise en lui tendant une perche pour me taquiner. Il fallait mettre de côté l’homme d’affaire pour qu’elle ait l’impression de passer du bon temps avec un humain lambda.

– Préfères-tu du vin rouge, ou du vin blanc en mangeant ? à moins que tu préfères autre chose ? demandais-je en me disant qu’il fallait mieux que je prenne du vin rouge pour accompagner mon plat. Quant à Dani, le vin blanc était préférable puisqu’elle choisissait du poisson… à moins qu’elle préfère du vin rouge, ce n’est pas moi qui allais m’en formaliser. Nous sommes pas à Paris, personne ne va faire une attaque si l’alcool ne suit pas avec le plat.

– Je n’ai pas encore osé le dire… mais tu es très séduisante ce soir… glissais-je en plongeant mon regard dans le sien avant de faire appel au serveur afin qu’il vienne prendre la commande de nos plats.

'till next time






Contenu sponsorisé





Message   
 

A date Feat. Danitza

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-