Surprise !! feat. Letha


 :: city of angels :: Downtown :: West :: World Global Financial
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
H. Kobal Setter
avatar
Lieutenant | Membre
✥ Je suis : un lieutenant des enfers darling






Message   Dim 5 Fév 2017 - 18:45
Surprise
Letha && Kobal




Après-midi tumultueuse qui s’était éternisée encore et encore. Il fait 20 heures et je sortais seulement du bureau de Sytry. Réunion d’affaire démoniaque avec mon frère afin de traiter certains dossiers. J’avais donc dû annuler au dernier moment un rendez-vous pour le bloody. L’entreprise semblait vide. Les salariés étaient tous retournés chez eux ; regagner le domicile familial afin de revoir leur femme pleine de cellulite et leur mioche plein de bave. Dieu merci, j’avais pu échapper à tout cela en devenant un démon. Je ne me souviens pas de quel genre d’humain j’étais…. Mais en tout cas, j’aurai bien des difficultés à croire que j’aurai pu être un père de famille aimant. Non, je préférai le jeu, la tuerie et l’alcool à la vie rangée et chiante d’un humain.

Je me décidais de faire un petit détour, histoire de voir si une certaine personne ne se trouvait pas encore là. Sytry m’avait soufflé comme quoi l’affaire avec Saul avançait. Il avait demandé des conseils à cette vipère venimeuse… peut-être était-elle en train de travailler sur ce dossier ? ou bien sur autre chose afin d’oublier sa propre personne.
En voyant au loin de la lumière qui se dégageait de son bureau, j’accélérerais le pas, ne prenant même pas le temps d’allumer la lumière dans le couloir. J’entrais sans même frapper, en ayant la satisfaction de voir mon serpent venimeux installée à son bureau. Habillée avec classe, mais strict, elle jouait parfaitement son petit rôle d’avocate.

▬ Letha ! quel plaisir de te voir... annonçais-je sur un ton enthousiaste histoire de l’agacer. Je m’installais ensuite en face d’elle.

▬ Encore en train de bosser, comme à ton habitude. C’est brave de ta part ! ajoutais-je sur un ton moqueur en essayant de lire au loin ce qui était noté sur son dossier. Ce n’était pas très malin de ma part d’adopter cette attitude avec elle… d’autant plus que j’avais un petit quelque chose bien acidulé à lui confier.

C’était plus fort que moi, elle m’exaspérait tellement que je ne pouvais pas faire semblant. Je la tolérai simplement. Heureusement qu’elle avait un joli petit cul en option de ses pouvoirs de sorcière.

▬ Tu pourrais au moins me servir un café. Non ? ... Hum, elle ne semblait pas vouloir bouger. Tant pis, je ne comptais pas non plus bouger mes fesses au risque qu’elle réussisse à se défiler grâce à de la poudre de perlimpinpin.






Rowan L. Kellan
avatar
Humain | Sorcier
✥ Je suis : une sorcière

✥ Membre investi :
  • Parrain/Marraine
  • Pubeur






Message   Jeu 9 Fév 2017 - 19:01
Surprise
Letha && Kobal




J’avais l’impression de passer ma vie dans ses bureaux. Je regardais l’heure sur ma montre : vingt heures. Et je n’étais pas encore partie. J’avais plusieurs réunions concernant des contrats d’achats et il fallait que je boucle d’autres dossiers pour les réunions du lendemain. Je commençais à me dire que j’aurais mieux fait d’ouvrir un magasin de magie, comme l’autre dans le centre-ville. Ca m’aurait évité des soucis de ce genre. J’avais énormément de travail et ça empiétait sur une grosse partie de ma vie. Je n’avais presque pas le temps de m’occuper de mes affaires infernales. Kali m’avait demandé de surveiller l’entourage de Riley. Elle était effectivement en contact avec au moins une sorcière. Je devais encore creuser cette piste pour évaluer le potentiel de ma cible avant de l’éliminer. J’allais à la cafetière dans l’intention de me servir un café. Malheureusement, elle était vide. J’allais appeler la secrétaire quand je me rappelais qu’elle était déjà partie et qu’elle devait être en train de manger à cette heure-ci. Je soupirais et reposais la cafetière. Ca attendra demain. Je revenais au bureau et me remettais dans mon dossier quand la porte s’ouvrit soudainement. Je sursautais et lancer un regard noir à l’intrus. Intrus qui n’était qu’autre que Kobal, deuxième Lieutenant de Lucifer. Quand c’est pas un, c’est l’autre qui vient me casser les pieds. Je grimaçais alors qu’il prononçait mon véritable nom.

-Rowan ! C’est Rowan ici, persiflais-je en espérant que l’excuse du lieu de travail le pousserait à arrêter de m’appeler comme ça.

Je serrais mon stylo plus fort pour contrôler le tremblement de ma main. Je détestais qu’on s’adresse à moi de cette manière et les lieutenants étaient très fort pour ça. J’avais l’impression d’être ramenée à mon état d’humaine pitoyable et sans défense. Je n’aimais pas ça du tout cette sensation de faiblesse qui en découlait. Face à eux, la faiblesse n’était pas un luxe que je pouvais m’offrir.

-Et oui, il faut bien que certains travaillent pour compenser
, répliquais-je d’un ton sec en fermant la chemise qui contenait le dossier afin de le préserver des yeux fouineurs du lieutenant. En soit, il n’y avait rien que je doive lui cacher, mais c’était par principe. J’exécrais les fouineurs. Et encore plus quand il s’agissait de cet énergumène. Cette décontraction me mettait mal à l’aise. Je ne savais pas comment réagir face à cette attitude. Je le fixais d’un regard froid alors qu’il était avachit sur son siège en face de moi. Quand ses yeux rencontrèrent les miens, je détournais rapidement le regard. Le bleu acier froid et sans sentiment contrastait avec son comportement et ça me déroutait. J'avais l'impression qu'il pouvait percer ma carapace et voir la faible fille que j'ai été il y a fort longtemps et s'en servir contre moi.

-Bien sur que je le pourrais mais je ne penses pas non, répondis-je avec une teinte de sarcasme.

Je me doutais que ce n'était pas franchement une bonne idée de lui répondre de la sorte. Tout aussi mal poli qu'il était, il en restait un lieutenant et avait tous les pouvoirs nécessaires pour me faire passer un sale moment. D'une seule pensée, je fermais la porte de mon bureau. Il y avait parfois les employés de ménage qui faisaient leur ronde et je ne voulais pas prendre le risque qu'ils entendent ce que l'on se disait.

-Donc, que me vaut le d... le plaisir de ta visite, Henry ?

J'avais largement appuyé sur le Henry, espérant ici l'agacer un peu pour qu'il parte plus vite. Sinon, c'était moi qui allait partir. J'en avais déjà assez de supporter toute la journée le mépris et l'arrogance de Sytry.





H. Kobal Setter
avatar
Lieutenant | Membre
✥ Je suis : un lieutenant des enfers darling






Message   Dim 19 Fév 2017 - 11:38
Surprise
Letha && Kobal




La simple évocation de son ancien prénom suffisait à l’agacer. Cela en était presque trop facile. Je devrais certainement attirer ses bonnes grâces puisque je souhaitais lui confier une mission ; néanmoins, je n’avais pas le temps de ménager les petites sorcières. De toute manière, si je me montrais bien trop gentil, Rowan n’en serait que plus méfiante. Contrairement à elle, je ne la haïssais pas. Elle m’agaçait simplement, mais parfois son tempérament pouvait se montrer amusant. Avec elle, je savais que je n’allais pas m’ennuyer. Je savais où appuyer pour la faire sortir de ses gondes. Je fixais, amusé, sa main tremblante qui serrait son stylo, mais ne fis aucune remarque. Je plantais ensuite mon regard dans le sien, dans le but de l’analyser. Avec le temps, elle avait su masquer certaines de ses émotions. Il faut dire que je n’ai jamais été très tendre avec elle, et c’est également le cas de Sytry.

Mon sourire ne fit que s’agrandir lorsqu’elle refusa de me servir.▬ Rahhhh, je n’en attendais pas moins de toi mon pti chat ! Ou plutôt une tigresse. Je me plaisais à imaginer que caché, derrière son apparente froideur, sommeillé une véritable sauvageonne. Elle n’en laissait rien paraître, et pourtant je ne pouvais pas m’empêcher d’imaginer des situations…plutôt… rocambolesques.

▬ Tu me diras, ce n’est plus l’heure du café, mais plutôt celle du whisky ! répondis-je en continuant de la scruter, uniquement pour la gêner.

Je tiquais légèrement lorsqu’elle m’appela Henry. Pour qui se prenait-elle ? Il suffisait d’un claquement de doigt pour qu’elle termine sa journée immolée. Je rebondissais aussi vite… ▬ Henry... Ce prénom, sortant de ta bouche, sonne plutôt… sexy…. Continue je t’en prie… dis-je sur un ton aussi froid, que mon sourire était coquin. Je savais jouer parfaitement avec ce genre de contraste. Avec le temps, jouer avec les émotions, les intonations et les mimiques physiques étaient devenues un jeu d’enfant.

▬ J’ai un petit quelque chose à te confier lançais-je en me doutant qu’elle était consciente qu’il s’agissait d’un ordre.

▬ J’ai appris, de source sûre, que tu es en contact professionnel avec un certain Monsieur Turner ? Je me trompe ? évidemment, je savais que je ne me trompais pas. Je venais de vérifier cette information auprès de Sytry.

▬ Cet homme détient des informations importantes dans son ordinateur perso, à son domicile. ajoutais-je en m’amusant à faire tourner l’un de ses stylos entre mes doigts.

▬ Il ne s’agit pas d’un meurtre… juste d’une copie de ses documents sans qu’il ne s’en rend compte... Ce travail est totalement dans tes cordes ! Je me levais, mon regard appréciant sa silhouette, de bas en haut.

▬ Il suffirait juste que tu écartes tes cuisses afin qu’il te fasse entrer chez lui... son seul péché est les femmes. Il devient inconscient face à un joli minois. Tu es la seule sorcière correcte de dispo…. correcte était un euphémisme, mais je n’étais pas là pour lui faire un compliment.






Rowan L. Kellan
avatar
Humain | Sorcier
✥ Je suis : une sorcière

✥ Membre investi :
  • Parrain/Marraine
  • Pubeur






Message   Dim 5 Mar 2017 - 20:49
Surprise
Letha && Kobal




Ce démon me mettait mal à l'aise. Il avait des yeux d'une froideur extrême alors que son sourire se faisait charmeur. Une pauvre fille pourrait se laisser prendre mais je n'étais pas naïve. Il jouait de ça pour obtenir ce qu'il voulait. Des deux frères, c'était celui que j'appréciais le moins. Plus fou, plus impulsif, il était moins facile de discuter avec lui. Il avait ce charme sauvage qui me mettait mal à l'aise. J'aimais tout ce qui était clair et carré, la précision. Et lui, il était à l'opposé de tous mes principes. Je préférais ne pas répondre à son petit chat. Mon petit chat... j'avais surtout l'impression d'être une souris face à un chat qui s'apprête à la dévorer. Ce surnom me donnait envie de vomir mais je restais de marbre tout en lui demandant ce qu'il me voulait en l'appelant par son prénom de couverture. Je le provoquais délibérément mais en sa présence, je perdais tout le temps mon sang froid même si je savais que ça finirait par me retomber dessus. Après le sermon de Sytry, ce n'était pas une bonne idée de titiller le second lieutenant de Lucifer mais c'était plus fort que moi. Un sourire peu amène se dessina sur mes lèvres quand il répliqua que ça rendait le prénom sexy de ma bouche. Ne pas vomir. Je me taisais, attendant qu'il continue sur sa lancée et qu'il réponde enfin à ma question.

-Très bien, de quoi s'agit-il ?

Peut-être que lui, au moins me demandera quelque chose qui nécessite réellement mes compétences en sorcellerie. J'étais plus une gratte-papier en ce moment qu'une véritable sorcière vieille de plusieurs siècles.

-Oui, effectivement, j'ai quelques contacts avec lui pour certains dossiers.

C'était l'avocat pour une entreprise dans laquelle la World Global Financial avait investi. Je n'appréciais pas spécialement travailler avec ce porc. Il avait un regard lubrique et les mains baladeuses. Je n'aurais pas été obligée de travailler avec lui, il serait déjà mort d'avoir osé parcourir mon corps de ses yeux porcins.

-Hum, hum,
fis-je en me laissant distraire par sa main qui jouait avec un de mes stylos. Ca me déconcentrait et j'avais une furieuse envie de lui arracher le stylo de la main pour qu'il se concentre un peu plus sur ce qu'il voulait. Il donnait les informations au compte-goutte et ça me rendait nerveuse. J'avais un mauvais pressentiment. Pressentiment qui se précisa quand il ajouta qu'il voulait des documents contenus dans son ordinateur. Je ne voyais pas trop en quoi ce travail était dans mes cordes jusqu'à ce qu'il finisse enfin. Que j'écarte les cuisses.

-Que j'écarte les cuisses,
répétais-je.

La fureur s'empara de moi alors que je comprenais qu'il était parfaitement sérieux. Sorcière correcte ? Il me prenait pour une catin. Mon cœur se mit à palpiter sous l'indignation. Les meubles autour de nous se mirent à trembler.

-Sais-tu à qui tu parles, Kobal ?
Demandais-je d'une voix très calme par rapport à ce que je ressentais réellement. La dernière fois qu'on m'avait traité comme une fille de joie, j'étais encore qu'une faible fille inconsciente du pouvoir qui sommeillait en elle. Mais ce n'était pas le moment de me replonger dans le passé.

-Je suis une sorcière. Pas une prostituée, continuais-je en élevant la voix. Trouve toi quelqu'un d'autre pour faire ça. Je ne suis pas intéressée.

C'était culotté de répondre ainsi mais même à Sytry, je n'aurais pas hésiter une seule seconde. Même Sytry ne me demanderait pas une chose pareille, malgré son mépris pour moi. Je préférais mourir que d'écarter les cuisses en échange d'information.





H. Kobal Setter
avatar
Lieutenant | Membre
✥ Je suis : un lieutenant des enfers darling






Message   Dim 26 Mar 2017 - 15:45
Surprise
Letha && Kobal




Bizarrement, sa réaction ne m’étonna pas une seule seconde. Je savais très bien qu’elle prendrait cette faveur pour un affront. D’ailleurs, en y réfléchissant bien, cela en était un. Je pouvais très bien trouver quelqu’un d’autre pour l’affaire… mais confier cela à Rowan était jouissif. De plus, cela me facilitait la tâche puisqu’elle connaissait déjà la cible. Je préférais me mâcher le travail que de dégoter une autre personne pour faire mon larbin. Je plongeais mon regard froid dans le sien lorsqu’elle fit trembler les meubles de la pièce. Elle s’attendait à quoi, à ce que je change d’avis ?

▬ Je suis impressionné ! ça doit monter au moins à 4 sur l’échelle de Richter ! dis-je sur un ton railleur. Je lâchais mon crayon et me levais d’un bon. Sans qu’elle ait le temps de réagir. J’éloignais sa chaise de son bureau et la poussais sans ménagement contre le mur. Je me retrouvais ainsi pencher vers elle, mes mains sur les accoudoirs de son siège, en lui faisant face.

▬ Et tu es qui ? Rowan ? Letha ? es-tu au clair avec tes identités… murmurais-je dans le creux de son oreille d’une voix tentatrice. J’avais l’impression d’être le serpent qui avait tenté Eve.

▬ Je me demande ce qui se cache derrière cette apparente froideur… tu donnes l’impression de tout contrôler, d’être sûre de toi petit chat… mais est-ce vraiment le cas ? ajoutais-je en plongeant maintenant mon regard dans le sien.
J’esquissais un sourire carnassier face à sa dernière réplique.

▬ Il y a une époque, prostituée n’était qu’un synonyme pour désigner une sorcière. Il n’y a pas une grande différence ! Mes paroles se voulaient aussi violente qu’une gifle.

▬ Donne-moi une seule et bonne raison valable pour trouver quelqu’un d’autre… autre que pour protéger ton orgueil Letha… et vite car ma patience a des limites ! Je m’éloignais, sans la quitter des yeux. Je m’appuyais contre son bureau, en croisant les bras. Allait-elle répliquer ? évidemment que oui… elle n’était pas d’un tempérament docile… et j’aimais ça même si je n’en montrais rien.







Rowan L. Kellan
avatar
Humain | Sorcier
✥ Je suis : une sorcière

✥ Membre investi :
  • Parrain/Marraine
  • Pubeur






Message   Mer 12 Avr 2017 - 13:47
Surprise
Letha && Kobal




Je commençais à regretter de ne pas avoir décidé de prendre mes dossiers avec moi pour travailler à la maison, même si cette idée me répugnait. Chez moi, je préférais m'adonner à la magie. Pourtant, j'aurais peut-être du faire une exception. D'autant plus que l'impulsivité du démon se répercutait sur ma personne. Je connaissais assez Kobal pour savoir qu'il pouvait passer d'une humeur à l'autre dans un claquement de doigt. Au moment même ou je lui demandais d'une voix étrangement calme s'il savait à qui il parlait, il lâcha son crayon et dans un bon, fit reculer ma chaise contre le mur. Surprise, je laissais échapper un petit cri alors qu'il posait ses mains sur les accoudoirs, se penchant volontairement vers ma personne. J'avais un peu peur de la suite, j'étais persuadée qu'il allait me tuer sur place sans cérémonie. Pourtant, à la place, il murmura dans mon oreille. Des frissons remontèrent dans mon dos jusqu'aux oreilles, là ou son souffle m'avait frôlé. J'avais beau savoir qu'il se jouait de moi, je ne pouvais m'empêcher d'avoir des palpitations. Je ratais un battement de cœur alors qu'une vague d'excitation me parcourait. D'excitation, face à lui ? Je n'étais pas familière à ce genre de sentiment mais cette voix à mon oreille me donnait envie de tenter un peu plus le diable. Recule, Recule, Recule. Intérieurement j'implorais Kobal pour qu'il me laisse de l'air. Il n'arrêtait pas de m'appeler petit chat et ça me déstabilisait. Pourtant, je préférais ça que son regard plongeait dans le mien. La vague revenait et je ne saisissais pas vraiment tout ce que cela signifiait.

Je préférais ignorer sa remarque sur mon apparente froideur. Elle n'était pas qu'apparente. Mon innocence et ma joie de vivre avaient étaient aspirées dans un trou sans fin. D'une voix un peu plus forte, je lui signifiais que j'étais une sorcière et pas une prostituée. Un élan d'audace me poussa même à ajouter qu'il pouvait trouver quelqu'un d'autre pour faire ce qu'il me demandait. C'était franchement culotté et je regrettais mes paroles au moment même ou elles sortaient de ma bouche. C'était à cause de ce fichu démon, je n'étais pas aussi imprudente en temps normal. Ce n'était pas le genre de liberté que je m'autorisais. Je n'aurais peut-être pas du être si abrupte, mais mon implication dans sa mission n'était pas négociable. Cependant sa remarque me fit l'effet d'une gifle. Elle me rappelait trop bien ce que les villageois pensaient il y avait trois mille ans de ça.

-Effectivement, oui, beaucoup font l'amalgame, répliquais-je un peu amère.

Je sentais mes mains tremblaient. Tout comme l'autre Lieutenant, il avait le don de me rappelait ce qu'était ma vie avant que je comprenne que j'étais une sorcière plus puissante que je le pensais. A chaque fois, j'avais l'impression de tomber dans un vide abbyssal qui ne menait qu'à ma perte. Heureusement Kobal finit par s’éloigner. Il n’alla pas bien loin certes, contre mon bureau, mais au moins je n’avais plus son souffle qui me caressait le visage. Je retrouvais un peu mon calme.

-Une seule bonne raison ? Et bien, je te l’ai déjà dit, je suis une sorcière. Pas une prostituée, malgré ce que tu en dis.

Je me souvenais parfaitement de ce que les habitants du village pensaient. Pour eux ma mère était une prostituée qui vendait son âme au diable. Ce qui était totalement faux. Ils étaient des esprits faibles et ignorants et pourtant la mentalité n’avait pas trop changé. Les humains détruisaient tout ce qu’ils ne pouvaient comprendre. Echapper aux chasses aux sorcières n’était pas de tout repos. Je me levais, et me plaçait face à lui.

-J’ai vendu mon âme en contrepartie de mes pouvoirs et de ma magie. Pas mon corps. Plutôt mourir que de laisser ce porc ou un autre me toucher.

J’avais rivé mes yeux aux siens, affrontant sans ciller le glacier de ses yeux. Même s’ils me troublaient d’une manière que je ne pouvais pas définir, ils me rappelaient aussi ce que les autres voyaient dans mes propres yeux. Je ne supporterais pas de subir à nouveau ce que j’avais subit il y a des millénaires de ça.

-Personne ne peut douter de ma loyauté envers notre Roi. Je donnerai jusqu’à la dernière parcelle de mon pouvoir pour lui. Mais pas mon corps. Trois mille ans de savoir ésotérique est bien plus utile à la cause de Lucifer que d’écarter les cuisses, comme tu dis si finement.

Le sexe était une notion qui m’était étrangère. Je ne ressentais pas ce besoin d’assouvir des désirs charnels. J’avais beau chercher, jamais je n’avais regardé un homme ou un démon en ayant des pensées perverses.

-Va te trouver quelqu’un d’autre. Je suis sure que beaucoup de démones seraient folle de joie de faire ça dans l’espoir d’avoir ta reconnaissance, ajoutais-je, un brin condescendante alors que j’allais récupérer ma chaise. Je m’installais à nouveau dedans et prenais un dossier dans les mains.

-Si tu permets, j’ai du travail.






H. Kobal Setter
avatar
Lieutenant | Membre
✥ Je suis : un lieutenant des enfers darling






Message   Mar 23 Mai 2017 - 19:45
Surprise
Letha && Kobal




Je ne savais pas comment l’expliquer, mais cette sorcière ne me laissait pas indifférent. En une fraction seconde, elle avait le don de me faire sortir de mes gondes… et en parallèle, je me prenais parfois à caresser ses courbes avec mes yeux. Elle était désirable, comme beaucoup de démone et de sorcière à mon service… mais, elle avait ce petit plus indéfinissable qui me donnait envie de la faire plier. Peut-être est-ce parce qu’elle ne cesse de me repousser ? les autres se pavanent devant moi. Je n’ai qu’à lever les yeux pour qu’elles retirent leurs culottes. Avec Rowan, c’était tout autre chose et j’adorais les défis.

▬ Tu as raison, cela serait gâché tes talents ! répondis-je en ayant bien conscience que de reconnaître ma faute allait lui clouer le bec. La vérité, c’est que je souhaitais lui proposer cette mission uniquement dans le but de l’énerver. Elle était si belle lorsqu’elle était en colère. C’est dans ces moments-là qu’elle commençait à s’enflammer, à se révéler telle une fleur… avec des épines.

▬ Oui, tes pouvoirs… ta magie murmurais-je en me plaçant derrière elle et en posant mes mains sur ses épaules. à qui réserves tu ton corps jolie sorcière ? dis-je d’une voix suave, tel un prédateur alléchait devant sa proie.

▬ Que penses-tu de Suzie pour cette mission ? Suzie, vla le prénom, était une toute jeune démone, un peu jeune sur les bords mais surtout prête à tout pour que je lui jette un simple regard. Rowan l’avait déjà croisé lors d’une réunion. Elle s’était montrée fortement disposée à m’impressionner, ainsi que Sytry.
Je descendais doucement mes mains, sans aller jusque la poitrine, avant d’entamer un massage sensuel.

▬ Tu es la seule sorcière à m’énerver à ce point… mais parfois je me prend à rêver de passer ma langue entre tes cuisses ! glissais-je en faisant tourner son fauteuil pour qu’elle se retrouve de nouveau devant moi et non le nez plongé dans ses foutus dossiers.

▬ Qu’en penses-tu petit chat. Je suis sûre que ça te plairait de me voir à genou devant toi !








[/quote]
Rowan L. Kellan
avatar
Humain | Sorcier
✥ Je suis : une sorcière

✥ Membre investi :
  • Parrain/Marraine
  • Pubeur






Message   Sam 27 Mai 2017 - 15:51
Surprise
Letha && Kobal




C'était n'importe quoi. La situation dégénérait de minute en minute. Je ne comprenais pas comment j'avais pu rentrer dans le jeu du démon. Je connaissais son caractère impulsif et agressif, c'était sa manière de faire avec moi. J'aurais du me contenter de hocher la tête pour qu'il parte et me laisse enfin tranquille. Mais non, malgré moi, j'étais rentrée dans son jeu. J'avais riposté sans gène, sans réfléchir aux conséquences de mes paroles. Pour éviter de croiser son regard bleu acier qui me poussait dans mes retranchements, j'avais remis le nez dans mes dossiers. Mais c'était sans conter le démon qui ne semblait pas vraiment pressé de partir. Je tournais une page quand il prononça des paroles surprenantes. Il reconnaissait qu'il avait tord. Je stoppais mon mouvement en quête d'une suite plus sarcastique, dans son genre. Rien. Je tendais l'oreille, m'attendant presque à entendre un déluge tomber. Je restais sans bouger, espérant presque qu'il se décide à décamper. Erreur. A la place, je sentis sa présence derrière la mienne et il posa les mains sur mes épaules. Je retenais un mouvement de recul, surprise qu'il s'autorise un contact physique avec moi. J'étais tendue au possible, je ne savais pas comment réagir à cette démonstration d'attention. Il avait du sentir ma gêne, mais lui par contre, ça ne le dérangeait pas le moins du monde.

-Cela ne te regarde pas
, répondis-je sèchement.

Mon ton contrastait avec la voix suave de Kobal. Après l'attaque, il essayait de m'amadouer. Pensait-il réellement que j'allais me laisser séduire aussi facilement ? Je n'étais pas du tout sensible à son petit manège. Ou peut-être que si et c'est pour ça que tu as répondu sèchement, idiote. Je me reprenais, j'avais beaucoup de choses à faire et batifoler avec le Lieutenant de mon Roi n'était pas franchement l'idée du siècle.

-Suzie ? Demandais-je distraitement, en essayant de me concentrer pour retrouver qui était cette démone qu'il pensait que je connaissais. Ses mains étaient descendues et entamaient un doux massage. J'essayais de lutter contre la tentation de me laisser aller à ses caresses.

-Oui, elle fera parfaitement l'affaire. Une gourde ambitieuse, c'est parfait. Tu devrais aller lui demander sur le champ, elle serait folle de joie.


Je ne me départissais pas de mon ton sec et peu avenant. C'était un moyen de le garder à distance. Il finira par comprendre que je n'étais pas intéressée par son petit jeu. Pourtant, je n'avais toujours pas demander au démon d'enlever ses mains sur ma peau. Une sensation de chaleur naissait de l'endroit ou il avait posé ses mains. Contre toute attente, je ne pouvais pas nier que c'était agréable. Je sentais mon corps se détendre sous ses doigts agiles. Cependant, ce moment de félicité ne dura pas longtemps. L'instant d'après, il prononça des mots qui me glacèrent le dos alors qu'il faisait tourner le fauteuil vers lui. Les mains crispés sur les accoudoirs, il m'appelait encore par ce surnom qui me faisait grincer les dents. Une forte envie de l'envoyer valser à travers la pièce me pris aux tripes. Pour qu'il comprenne qui était le 'petit chat'. Une étincelle de fureur dans le regard, je rivais mes yeux aux siens. Le charme était rompu. Je retenais une expression de dégoût à grande peine.

-Oh, oui ça me plairait, mais par pour les mêmes raisons que toi.

J'avais tellement envie de supprimer cette expression supérieure de son visage. Je voulais le défigurer, pour ne plus croiser son visage bien trop beau pour être réel. Je me levais et me retrouvais en face du démon. Même si je n'étais pas vraiment petite, presque 1 mètre soixante-dix, comparé à lui, j'étais une petite créature fragile qu'il pourrait exterminer d'une seule main.

-Je n'ai pas le temps pour tes jeux stupides, Kobal, ajoutais-je, légèrement condescendante.

J'avais cerné le but du Lieutenant. Il voulait me tourmenter pour m'énerver et me faire sortir des gongs. Par contre, je ne comprenais pas pourquoi il s'acharnait sur moi. Peut-être parce que j'étais trop réceptive à ses attaques. Son impulsivité et sa hargne se répercutaient sur mon caractère plus pragmatique et réfléchi. J'en venais presque à apprécier Sytry en comparaison. Il restait dans un domaine ou je pouvais me défendre aisément. Face à Kobal, j'étais déconcerté et ma seule défense était l'attaque. Je n'étais pas habitué à ce qu'on ose envahir mon espace personnel.

-Et arrête avec ce surnom. Il me donne envie de vomir. Utilise le sur tes conquêtes, pas sur moi. Je ne suis pas de celles qui se pâment devant des appellations de ce genre. Trouve autre chose si tu veux piquer mon intérêt.

Puis sans autre considération pour le lieutenant, je lui tournais le dos afin de reprendre mon travail, là je m'étais arrêtée avant qu'il débarque dans mon bureau. J'en venais presque à espérer que Sytry débarque pour une requête judiciaire et me libère de la présence troublante de son frère.





H. Kobal Setter
avatar
Lieutenant | Membre
✥ Je suis : un lieutenant des enfers darling






Message   Mar 6 Juin 2017 - 14:22
Surprise
Letha && Kobal




Je me retenais à grand peine d’éclater de rire. Passer du temps avec cette sorcière était des plus divertissants. Je savais qu’elle me haïssait, mais j’étais certain qu’elle se détestait d’autant plus d’apprécier mes mains sur son corps. Je sentais son corps se détendre sous mon massage expert. La belle frigide n’était qu’une apparence. J’étais certain que derrière toute cette froideur se cachait un tempérament enflammé. Évidemment, la belle préférerait les supplices de l’enfer plutôt que de l’avouer.

Je pris un air faussement vexé en réponse à ses paroles. Moi non plus je n’avais pas le temps à vrai dire. Néanmoins, j’avais besoin d’une petite pause. J’avais choisi Rowena comme goûter. Dommage pour elle, elle était la cible la plus proche de ma portée. De plus, cela faisait bien trop longtemps que je n’étais pas venue la tourmenter.

▬ Mes conquêtes ? Dans peu de temps, tu en seras certainement une. Ma biche blanche parmi les pintades ! dis-je en me retenant de plus en plus de lui rire au nez. Pourtant, petit chat lui allait comme un gant. Elle était toujours prête à sortir ses griffes, à moins qu’elle préfère que je l’appelle ma tigresse ? hum non, à côté de moi, elle était plutôt un chaton et non une tigresse. De plus, un chaton est bien plus câlin qu’un tigre. Je ne demandais qu’à la faire ronronner, ma victoire n’en serait que plus belle.

▬ Autre chose ? Tu veux que je t’invite au restaurant ? Mcdo ça te dis ? Je retournais de l’autre côté du bureau afin de savourer son air outré. Cette fois-ci je ne pu m’empêcher de rire. C’était plus fort que moi.

▬ Crois moi, tu préfères lorsque je suis comme ça ! Tu sais très bien que mes mains peuvent être aussi douces… que meurtrières. Toi, tu m’inspires les deux. Parfois je rêve de tordre cette jolie nuque… et d’autres fois… susurrais-je en la déshabillant littéralement du regard.

▬ Des fleurs ? bien que je pense que tu préférerais me les foutre au cul ! Et si nous allions boire un verre, qu’en penses-tu ? Tu vas finir par loucher à force de lire cette même phrase de ce foutu dossier ! Je m’étonnais moi-même de lui proposer ce genre d’opportunité.








Rowan L. Kellan
avatar
Humain | Sorcier
✥ Je suis : une sorcière

✥ Membre investi :
  • Parrain/Marraine
  • Pubeur






Message   Dim 11 Juin 2017 - 21:06
Surprise
Letha && Kobal




Encore une fois j'attendais les conséquences de mes paroles un peu trop insolentes. J'accumulais les erreurs et jusqu'à présent, Kobal avait gardé une attitude presque joviale. A n'importe quel moment, son humeur pouvait changer et je m'attendais à ce que ça arrive d'un moment à l'autre. Encore une fois, je fût déroutée par sa réaction en attendant son rire fuser dans le bureau. Je fermais les yeux, plus troublée que je ne voulais l'avouer face à sa détermination de m'ajouter à son tableau de chasse.

-Sérieusement ? Mcdo ? Demandais-je d'un ton sec, mes bonnes résolutions aux oubliettes.

Je n'avais jamais mangé de la nourriture industrielle comme celle fournit par les chaines de "fast food" comme ils aiment le dire. Ce genre d'enseignes pullulaient et je n'en comprenais pas vraiment le but. Rien que l'odeur qui me montait au nez quand je passais pas loin me repousser. Je n'avais pas détaché mes yeux de mon dossier sans pouvoir en lire une ligne, trop concentrée par la présence démoniaque dans mon bureau. Pourtant, je ne pus m'empêcher de relever la tête quand il continua d'une voix voulue charmeuse. D'autres fois... Son regard posé sur moi en disant plus long que des mots. Un frisson me parcouru alors que j'avais l'impression d'être totalement nue face à lui. Je ne savais pas si c'était du à l'orgueil typiquement féminin d'attirer l'attention d'un homme, ou démon dans son cas, tel que lui, ou si c'était juste de la satisfaction de le voir insister. Je n'étais pas familière avec ce genre de comportement vis-à-vis de moi. Je ne savais pas comment réagir. Alors, je rompais le contact visuel en raclant ma gorge avant de me replonger dans le dossier. Enfin, essayer plus exactement de déchiffrer ne serait-ce la première ligne de la page que j'avais sous les yeux et Kobal n'était pas dupe non plus de mon subterfuge. Je me redressais à nouveau tout en ricanant un peu.

-Tu ne lâches donc jamais l'affaire, Kobal !

J'avais été sèche et condescendante et ça n'a jamais pas fonctionné. Il avait un peu plus insisté jusqu'à me proposer d'aller voir un verre avec lui. Comme si nous allions à un vrai rendez-vous. Je ne comprenais vraiment pas pourquoi il s'acharnait autant sur moi. Je devais jouer une autre stratégie même si je n'étais pas vraiment sure que ça soit aussi une bonne idée. Je laissais planer un sourire énigmatique sur mes lèvres. Chose que je ne faisais pas souvent. Je me levais et appuyais mes mains sur le bureau pour m'avancer vers le lieutenant.

-Je te trouve bien sur de ta réussite Kobal, murmurais-je d'un ton plus adouci, presque séducteur, oserais-je le décrire.

Je n'étais vraiment pas le genre de femme à utiliser mes atouts féminins pour obtenir ce que je voulais. Je ne cherchais pas à séduire les gens non plus, même si j'étais consciente d'avoir des formes qui attiraient le regard des hommes. Je n'étais pas innocente, je n'y prêtais juste pas attention.

-C'est d'accord,
dis-je simplement.

Au moment même ou je prononçais ses mots, j’eus envie de me rétracter. Je jouais la maligne mais au final, je n'étais pas sure de moi-même. Rien qu'à me rappeler ses mains sur mes épaules, je me disais que j'aurais mieux fait de l'envoyer chier une bonne fois pour toute plutôt que de tenter le démon.

-Rien que pour le plaisir de te voir regretter de m'avoir fait une telle proposition, ajoutais-je d'une voix enjôleuse.

Je ne devais pas faiblir. Et le dire à voix haute me permettait de me focaliser sur mon objectif et pas sur la sensation persistante que son regard posé sur moi était agréable.





H. Kobal Setter
avatar
Lieutenant | Membre
✥ Je suis : un lieutenant des enfers darling






Message   Dim 25 Juin 2017 - 19:39
Surprise
Letha && Kobal




Je fus le premier surpris à l’entendre accepter ma proposition. Décidément, cette sorcière ne cessait pas de me surprendre. Elle disait ne pas pouvoir me supporter, et pourtant, elle venait d’accepter de passer du temps avec moi. Je ne comprendrais jamais les femmes qui ont ce genre de tempérament. Savait-elle au moins ce qu’elle voulait ? Dans tous les cas, j’étais bien décidé à arriver à mes fins. Je ne la voulais pas juste pour une nuit. Je désirais la dompter, profiter de sa compagnie, de ses remarques acides. J’allais finir par être lassé, sans doute, bien que Letha soit un terrain de jeu fort divertissant. Je n’attendis pas une seconde de plus. On ne sait jamais, peut-être qu’elle changerait d’avis. Je lui proposais donc de me suivre jusqu’à ma voiture. Elle semblait réticente, mais je n’allais pas la porter sur mon dos pour faire la route. D’ailleurs, elle pouvait toujours s’éclipser, quitter le rendez-vous en prenant un taxi. Moyen de locomotion pas très magique, mais efficace. De toute manière, je ne comptais pas lui courir après.

Je l’emmenais dans un bar qui ne payait pas de mine à l’extérieur. Il venait d’ouvrir en ville. Il ne valait rien à côté de mon propre bar, mais j’aimais beaucoup l’ambiance. De plus, ici, je n’étais connu ni d’adam ni d’eve. Je n’avais pas envie d’être dérangé. Je laissais Rowan passait devant moi, un vrai gentleman. En entrant, nous fumes accueillis par un morceau des Red Hot. Je laissais la sorcière choisir une table d’elle-même. Ce bar, le Kraken, proposait même quelques plats types brasserie. Manger, et boire en écoutant de la bonne musique est déjà un bon début qui peut mener jusqu’au succès.

▬ L’endroit te plaît ? à moins que tu préfères plus romantique ? dis-je en souriant en coin. Cette remarque était faite uniquement pour la gêner.

▬ Cela fait combien de temps que tu n’es pas sortie ? demandais-je en m’installant en face d’elle sans la quitter du regard.









Rowan L. Kellan
avatar
Humain | Sorcier
✥ Je suis : une sorcière

✥ Membre investi :
  • Parrain/Marraine
  • Pubeur






Message   Mar 25 Juil 2017 - 23:51
Surprise
Letha && Kobal




Dans ma tête, j'avais prévu qu'une fois j'aurais accepté de prendre un verre avec lui, il s'en irait. Tout simplement. Dans ma tête, j'avais prévu qu'après son départ, j'allais pouvoir finir le travail que j'avais à faire avant de rentrer chez moi. Peut-être même que je l'aurais interrompu dans son départ pour lui dire que je m'occuperai de sa mission, mais à ma manière. C'est à dire sans sexe et avec un peu de magie. Bien entendu, ce petit plan parfait était dans ma tête et restera à l'état de fantasme. J'aurais du me douter que ça ne serait pas simple de se débarrasser du Lieutenant. J'aurais du, mais personne n'est pas parfait et j'avais succombé à l'espoir qu'il me laisserait tranquille. Je soupirais, vainque.

-Allons-y ! M'exclamais-je dans un sourire léger.

Avec un peu de chance, il allait se rendre compte que je n'étais pas drôle et que je n'étais pas franchement le genre de femme à aller s'amuser dans un bar. Je fermais mes dossiers et attraper mon sac pour suivre Kobal dans sa voiture. Le voyage se faisait dans un silence bienvenue. Du coin de l'œil, j'observais le démon qui semblait totalement serein et sur de lui. En revanche, moi, malgré mon apparence froide et stoïque, à l'intérieur, je ne savais pas comment réagir. Arrivés sur place, je découvrais un petit bar qui semblait miséreux au premier abord. Au moins, ce n'était pas un fast-food. En parfait gentleman, il me laissa passer devant et choisir la table qui me convenait. Ne voulant pas spécialement attirer l'attention sur moi, je choisissais une table au fond du bar, un peu à l'écart des autres. Ce n'était peut-être pas une bonne idée vu la personne qui m'accompagnait, mais le bar était relativement plein, je ne pouvais pas faire trop la difficile. Je m'installais dans un fauteuil assez confortable. Je balayais la salle des yeux. Ca me semblait mieux que je l'aurais pensé. La musique était relativement bonne. Reportant mon attention sur mon compagnon de sortie, je ne retenais pas un ricanement en réponse à sa remarque.

-Non, c'est même mieux que je le pensais quand on est arrivé, répondis-je en ignorant la partie sur le romantisme.

Il pouvait peut-être me faire gober n'importe quoi mais pas ça. Je n'étais pas une jeune dinde innocente. Je l'avais vu à l'œuvre, j'avais vu le monstre qu'il était et pourtant, je n'échangerais pas sa présence contre un humain lambda répugnant. Je le regardais s'asseoir en face de moi, fixant mon regard au sien. Cette discussion me paraissait presque irréelle. J'en viendrais presque à oublier que j'avais un psychopathe impulsif assis en face de moi en train de me dévorer du regard.

-Combien de temps ? Je dirais plutôt que sortir boire un verre avec un homme, ou autre, n'est pas franchement mon passe-temps favori.

J'avais mimé les guillemets en prononçant le mot "autre" pour désigner les démons. Même si la musique était forte et que c'était fort improbable que même nos voisins comprennent notre conversation, je préférais ne pas trop prendre de risque.

-Amènes-tu toutes tes conquêtes ici ?

Est-ce vraiment important ? Il allait peut-être penser que je m'intéressais vraiment à la réponse. En soit, ça ne m'étonnerait pas. Je devrais ajouter que ça ne me faisait rien, mais ça serait mentir. Mon égo m'aimait pas spécialement être traité comme une quelconque conquête alors qu'il devait faire plus d'effort qu'à l'accoutumée.





H. Kobal Setter
avatar
Lieutenant | Membre
✥ Je suis : un lieutenant des enfers darling






Message   Ven 28 Juil 2017 - 18:27
Surprise
Letha && Kobal




Ma petite sorcière semblait être un peu moins revêche. Elle pouvait être sympathique lorsqu’elle ne crachait pas du venin à chaque mot. Elle devait se demander à quoi je jouais, sauf que je ne le savais pas moi-même. Cette femme me fascinait, alors que je devrais mieux l’ignorer comme toutes les autres. Elle avait du chien, j’aimais son apparente froideur et sa manière de tenir tête, de se battre contre le monde entier. Un jour, elle en serait fatiguée… mais pas ce soir, bien que je pense avoir gagné quelques points. Comment allais-je pouvoir lui faire baisser sa garde ? Rowan était une véritable énigme.

J’allais répondre à mon interlocutrice lorsque le serveur vint prendre à notre rencontre. Pour ma part, je commandais une bière, et ensuite j’interrogeais Rowan afin de savoir ce qu’elle souhaitait. Ici, il n’y avait pas un seul démon à la ronde… enfin, pas à ma connaissance. De toute manière, j’étais bien trop captivé par la personne qui était en face de moi.

▬ Jalouse ? oui ensuite, je culbute chacune dans les toilettes… répondis-je sur un ton sérieux avant d’éclater de rire. Non mon chaton, tu es la première… J’ai l’impression d’être un jeune puceau en disant ça tiens ! J’espérais bien que ma jolie sorcière s’était faite une vision de moi en train de la culbuter sauvagement dans les toilettes…. Chose que je ne refuserais pas, bien qu’il existe des lieux bien plus agréables.

▬ J’imagine qu’être une sorcière n’est pas facile tous les jours… mais, ça fait partie de toi… Tu es bien trop complexe pour n’être qu’une simple humaine, une petite chose fragile… Ta condition comporte des désavantages, des obligations, mais je doute que tu échangerais ça contre une vie humaine normale… quoi que… je t’imagine bien faire tes courses et aller chercher tes gamins à l’école… et être baisé tous les soirs à la même heure par ton mari… dis-je simplement pour faire la conversation et ainsi parler d’autre chose que des missions.

▬ Dis-moi, que portes-tu sous ta tenue ? demandais-je en esquissant un grand sourire. La serveuse vint à ce moment-là déposer nos verres, laissant ainsi un répit à la sorcière.







Rowan L. Kellan
avatar
Humain | Sorcier
✥ Je suis : une sorcière

✥ Membre investi :
  • Parrain/Marraine
  • Pubeur






Message   Mer 2 Aoû 2017 - 22:24
Surprise
Letha && Kobal




Quand la serveuse prit notre commande, je demandais un verre de vin blanc, moelleux. C’était mon péché mignon, le vin blanc. C’était fin et frais, bien plus agréable en bouche qu’un vin rouge, surtout pour un verre. Avec la viande, je ne disais pas non, mais dans un bar, je préférais le blanc. Une fois, la serveuse repartie, je reportais mon attention sur le démon. Je ne comprenais vraiment pas pourquoi il se démenait ainsi pour me faire la conversation et oserais-je le dire… charmant. Je n’avais jamais cherché à le séduire ou même lui plaire. J’aurais peut-être dû à bien y réfléchir. Il se lasserait plus vite de moi et me laisserai la paix. Est-ce vraiment ce que tu veux ? Le Lieutenant me déroutait. Il mettait tous mes sens en alerte, à chaque phrase, je ne savais pas ce qui allait se passer ensuite et l’aspect inconnu de notre relation, je dirais, me déstabilisait. Je faisais parti de ceux qui préfèrent prévoir plusieurs coups d’avance pour ne pas être surprise.

Pourquoi est-ce que j’avais demandé à Kobal s’il amenait ses conquêtes ici ? J’avais plusieurs hypothèses pour avoir eu la stupidité de poser cette question. La première c’était tout simplement pour faire la conversation. Je n’y croyais pas vraiment, je n’étais pas du genre à badiner sans arrière pensée. Ce qui m’amenait à la seconde hypothèse : je voulais savoir. La réponse ne se fit pas attendre. Je haussais un sourcil, légèrement dégoutée d’avoir une image lubrique de Kobal en train de culbuter comme il disait une pauvre âme sans intérêt. Dans les toilettes en plus. Son éclat de rire me prit au dépourvu. Je devais avouer qu’entendre un Lieutenant s’esclaffer de rire sans une onde de sarcasme dans la voix, c’était assez déroutant. Je grinçais des dents quand il recommença à m’appeler mon chaton. Vraiment, je ne comprenais pas cette idée saugrenue. Un chaton ? Est-ce que j’ai l’air d’un chaton ? Toutefois, un léger sourire se dessina au creux de mes lèvres. Un curieux mélange de satisfaction et d’amusement. Non pas que j’avais spécialement envie de me faire « culbuter » pour reprendre ces termes, mais c’était plaisant de savoir que j’étais la première qu’il amenait ici. Pourquoi plaisant ? A quoi tu joues, Letha ?

-Je dirais plutôt un vieux.. puceau. Tu n'es plus tout jeune
, ajoutais-je dans un demi-sourire

Je devais avouer que venant de sa part, cette réplique m'avait fait sourire. Je m'étais laissée aller à un petit trait d'humour concernant son âge. Je n'étais pas vraiment une habituée de ce genre de répartie mais à priori, j'étais bien partie pour rester là un petit moment avec le démon. Il faisait l'effort d'être courtois, je me devais de l'être aussi. Autant passer une soirée agréable.

-Tu as bien raison. Je préfèrerai mourir plutôt que d'abandonner la magie. Des obligations peut-être, mais je les ai choisi. A aucun moment je regrette d'avoir choisi cette voie. C'est dangereux, mais j'aime flirter avec la magie noire, expliquais-je franchement au lieutenant avec un léger sourire en coin. Plus qu'avec les hommes, je dois l'avouer.

Je pouvais presque parier qu'il s'imaginait parfaitement la scène. Ca ne m'étonnerait pas du tout. Chaque mot qui sortait de sa bouche faisait référence de près ou de loin au sexe. Même tout à l'heure, il avait du imaginer qu'il pourrait m'avoir dans les toilettes. Je devais avouer que l'imagine m'avait effleurer l'esprit, mais vraiment effleurer. Je n'étais peut-être une personne à se laisser aller aux désirs charnels, si ça devait arriver, ça ne serait certainement pas dans des toilettes.

-▬ Dis-moi, que portes-tu sous ta tenue ?

Je faillis m'étouffer à l'annonce de cette question, demandée dans le plus grand calme avec un grand sourire en prime. De nouveau, comme quand il avait posé ses mains sur mes épaules, je ressentis comme une légère excitation. Je ne pouvais pas décrire exactement ce que c'était, mais je dirais que c'était l'équivalent d'un pic d'adrénaline. Heureusement, la serveuse revint avec nos boissons, me laissant le temps de préparer ma réponse. Je la remerciais sans quitter le Lieutenant du regard. Un sourire étira mes lèvres. Je laissais échapper un léger soupir.

-Tu sais que tu te fais du mal, là ?


J'étais à fleur de peau. Je regrettais presque Sytry et ses questions uniquement professionnelles. A la place, je me retrouvais à jouer avec son frère et j'avais plus l'impression d'être la proie avec laquelle le prédateur joue. Je m'avançais et posais les coudes sur la table. Je croisais les mains et appuyais mon visage dessus.

-Tu réalises que ca restera à l'état d'imagination ? Je ne savais pas que tu étais du genre à aimer être frustré.

Je dirais même qu'il était tout le contraire. Je sentais que je jouais à un jeu ou je n'étais pas maitre des règles. Même sans lui répondre, j'étais rentrée dans son jeu de flirt et bien qu'inexpérimentée dans ce jeu, mes sens étaient à l'affut. Étrangement, je me sentais plus vivante que jamais.

-Mais puisque tu es d'humeur charmante ce soir, je vais te donner un indice : je n'aime que le noir ou le rouge.


Cliché ? Surement, mais c'était des couleurs que j'affectionnais particulièrement. Je me doutais que cet indice allait allumer tous les rouages du cerveau du Lieutenant. Puisqu'il aimait ramer, j'allais le faire ramer et si en plus, je le frustrais assez pour qu'il me fiche la paix, je ne disais pas non à un peu de flirt. Un sourire énigmatique aux lèvres, j'attrapais mon verre et le levais vers Kobal.

- A la votre M. Setter.





H. Kobal Setter
avatar
Lieutenant | Membre
✥ Je suis : un lieutenant des enfers darling






Message   Ven 4 Aoû 2017 - 20:03
Surprise
Letha && Kobal




Une conversation normale avec Rowan ; ça relevait presque de la fiction. Je notais qu’elle n’était pas désagréable lorsqu’elle n’était pas sur le point de bondir et de sortir les griffes. C’est pour cela que je l’appelle Chaton. Le terme tigresse lui irait beaucoup mieux, mais il était beaucoup moins intime. Néanmoins, je sentais bien que derrière son apparente froideur, elle pouvait se montrer féline. Je me faisais peut-être des films, je perdais sans doute mon temps, néanmoins, à cet instant cela ne me dérangeait pas une seule seconde. Je réussissais même à la faire sourire et à lui faire baisser ses barrières pour qu’elle puisse me parler un peu d’elle. J’admirais assez son parcours, sans pour autant lui dire. Ce n’était pas dans mon tempérament de faire des compliments, encore moins à un être moins puissant que moi… Mais, je savais reconnaître le talent et le potentiel.

J’esquissais un sourire lorsqu’elle me vanna sur mon âge. Plus tout jeune était un euphémisme, il était d’ailleurs impossible de me définir un âge. De toute manière, est-ce que cela avait vraiment une importance de le savoir ? seul le pouvoir compte vraiment, et le pouvoir, j’en ai énormément.

▬ Flirter avec la magie noire…. Et avec un démon, à priori, cela ne te dérange pas… Hum, elle aimait flirter avec le danger tout simplement. La sorcière n’était pas qu’une simple maniaque du contrôle psychorigide en fin de compte.

Je me retenais de rire en voyant sa réaction à ma question. J’en profitais pour enfin boire une gorgée de bière…. Cela me faisait un bien fou, une bonne bière, de la bonne musique et une belle femme au tempérament de feu.

Je me raclais la gorge lorsqu’elle me laissa imaginer ses sous vêtement en quelques mots. Mon imagination se mit en route, créant un scénario dès plus érotique. Si cela continuait, j’allais vraiment être frustré par cette sorcière. Décidément, je ne m’attendais pas à ce qu’elle me réponde ça.

▬ Menteuse…. Je t’imaginais plus dessous confortable… prouve le… lançais-je en plongeant mon regard dans le sien. Elle voulait jouer ? en tout cas moi oui, et je me demandais bien jusqu’à où elle était prête d’aller.

▬ Fais glisser ta culotte, et passe la moi sous la table… demandais-je sans la quitter des yeux. Allait-elle se dégonfler ? obtempérer ? se lever et me gifler ? Je ne savais vraiment pas sur quel pied danser avec elle. En tout cas, rien que l’idée qu’elle le fasse m’excitait au plus haut point. Il faut dire que le péché de la luxure est l’un de mes préférés, avec celui de la colère.

▬ Alors chaton, dégonflée ou aventurière ? lançais-je le regard pétillant de malice en buvant tranquillement mon verre.








Rowan L. Kellan
avatar
Humain | Sorcier
✥ Je suis : une sorcière

✥ Membre investi :
  • Parrain/Marraine
  • Pubeur






Message   Mer 9 Aoû 2017 - 22:12
Surprise
Letha && Kobal



Je me serais mis des gifles. Qu'est-ce-qui m'avait pris de jouer de la sorte avec ce démon ? Il n'avait aucune gène et rien ne le mettait mal à l'aise. En même temps, pourquoi il devrait en être autrement ? Il était un Lieutenant de Lucifer, un des êtres les plus puissants sur cette Terre. Rien ne l'intimider et surtout pas une salle bondée. Un claquement de doigt et je pouvais très bien finir brûlée vive dans ce bar avec toute cette bande d'humains insignifiants. Je n'oubliais pas que j'étais avec le plus impulsif des deux frères et c'était ce qui m'avait poussé à accepter de sortir le soir même. Un autre, j'aurais refusé. Et encore, à présent, je regrettais de ne pas avoir eu l'audace de le faire. Nous discutions assez tranquillement, je devais dire, quand il me demanda ce que j'avais sous ma tenue. La question était tombée comme ça, comme un cheveu sur une soupe. Le temps de reprendre mes esprits, j'avais décidé de rentrer dans son petit manège. Erreur. Il s’était engouffré dans la porte que j’avais entrouverte. J'aurais du me douter que je ne m'en sortirais pas aussi facilement. Cela m'apprendra à tenter des techniques de flirt que je n'avais pas l'habitude de pratiquer.

-Le prouver ? Répliquais-je sans comprendre où est-ce qu'il voulait en venir.

J'allais ajouter que je n'avais rien à prouver quand il dévoila le fond de sa pensée. J'étais en train de boire une gorgée de vin quand mon cerveau compris ce qu'il voulait. Je manquais de m'étouffer à cette proposition indécente, le tout formulée sans me quitter des yeux. Il aurait pu glisser sa main sous ma jupe, cela aurait eu le même effet. J'avais l'impression qu'il pouvait voir à travers mes vêtements et ça me mettait mal à l'aise. Cette proximité était beaucoup trop soudaine. Je devrais l'envoyer valser, le gifler, ou même lui jeter mon verre de vin à la figure avant de partir. Je devrais. Sauf qu'il y avait un léger détail qui m'en empêcher : c'était Kobal. Un tel affront et je n'étais pas sure de voir le jour se lever demain matin.

-Humm....

Je réfléchissais sans le quitter du regard afin de définir la meilleure méthode pour lui clouer le bec. Au lieu de faire un esclandre comme le voulait mon instinct, je partais dans l'idée d'être un peu plus sournoise. Cela allait surement l'agacer, mais il l'avait bien cherché.

-Tu es vraiment pervers... répondis-je simplement tout en buvant d'une traite mon verre de vin.

C'était une diversion pour lui faire croire que j'allais jouer le jeu. Un sourire au coin des lèvres, j'utilisais mon pouvoir de télékinésie pour attraper un mouchoir en soie que j'avais dans mon sac. Je ne quittais pas du regard le démon tout en bougeant très légèrement les hanches pour laisser croire que j'aidais le tissu à passer.

-Tends ta main, Kobal, murmurais-je avant d'y déposer le tissu au creux.

Un sourire légèrement sadique aux lèvres, je demandais à la serveuse un autre verre sans quitter le démon du regard, afin de guetter sa réaction. J'étais assez contente de moi même si je donnais l'impression d'apprécier son manège.

-Tu ne croyais quand même pas que j'allais le faire, si ? Demandais-je un sourire taquin aux lèvres alors qu'un autre verre apparaissait à côté de moi.

Finalement, j'allais peut-être m'amuser. Je trempais mes lèvres dans l'alcool frais, goutant aux délices du flirt. Pour commencer, j'aurais peut-être du essayer avec un démon lambda au lieu d'aller directement au Lieutenant. Sa réputation le précédait, ainsi qu'à son frère. Je jouais un jeu dangereux, et autant le dire, j'appréciais particulièrement.

-Je t'avais prévenu que tu serais frustré.







Hors RP:
 
H. Kobal Setter
avatar
Lieutenant | Membre
✥ Je suis : un lieutenant des enfers darling






Message   Lun 14 Aoû 2017 - 20:43
Surprise
Letha && Kobal




Le temps d’un instant, je pensais que la sorcière allait me lancer son verre de vin dans la figure. Je doutais fortement qu’elle allait rentrer dans mon jeu et pourtant, c’est ce qu’elle laissait paraître. Je me mordillais légèrement la lèvre, en la regardant attentivement. Rowan se faisait tentatrice. J’aimais beaucoup le ton qu’elle employait avec moi. Elle était bien ce que je pensais, froide à l’extérieur et à l’intérieur une vraie tigresse. Je terminais ma bière et en commandait une autre, tout comme mon interlocutrice. En tout cas, cette seconde commande prouvait qu’elle souhaitait prolonger le rendez-vous. Comme quoi, elle continuait de me surprendre continuellement.

J’esquissais un sourire lorsqu’elle osa me dire que j’étais pervers. La perversion faisait partie de mes gènes, après tout, je suis un démon. C’est plutôt courant chez les êtres démoniaques d’aimer la luxure. Je soupçonnais que c’était également son cas, sauf qu’elle préférait mourir que de se l’avouer.
Je haussais un sourcil surpris lorsqu’elle m’invita à tendre la main sous la table. Mon imagination s’emballa à vitesse grand V. Elle me faisait un effet de fou sans que je sache vraiment l’expliquer. Je gardais mon regard plongé dans le sien en attrapant le bout de tissu. Je déchantais de suite en sentant qu’il s’agissait d’un simple mouchoir et non de sa petite culotte. Comme elle l’avait prévu, j’en fus totalement frustré, mais ne le montrait pas. J’esquissais un pâle sourire avant d’éclater de rire. La petite coquine était une adversaire à ma hauteur, mais malheureusement pour elle, je comptais bien gagner.

- Oh si, pendant quelques secondes. L’idée que tu ne portes pas cette maudite culotte attisait mon esprit. répondis-je avant de remercier la serveuse pour la bière qu’elle venait de glisser sous mon nez.

- Comme ça, je pourrais facilement glisser ma tête entre tes cuisses... et te montrer que ma bouche peut faire autre chose que prononcer des ordres… susurrais-je avant de boire quelques gorgées. Je me demandais bien si elle serait gênée par mes paroles, en tout cas, je l’espérai. Allait-elle s’imaginer la scène et prendre plaisir à l’image de moi, soumis en train de lui procurer du plaisir.

- Rowan, dis-moi, qui est le plus frustré des deux ? demandais-je en lui faisant un clin d’œil.









Rowan L. Kellan
avatar
Humain | Sorcier
✥ Je suis : une sorcière

✥ Membre investi :
  • Parrain/Marraine
  • Pubeur






Message   Mar 22 Aoû 2017 - 23:47
Surprise
Letha && Kobal



Je donnais une impression de calme et de maitrise mais à l’intérieur, c’était la tempête. Je faisais tout ce que je pouvais pour paraitre sereine mais toute cette situation était nouvelle pour moi. Aussi loin que remontaient mes souvenirs, je n’avais pas joué sur le terrain de la séduction avec un être masculin depuis des millénaires. A bien y réfléchir, même jamais. Vous pensez que j’exagérais mais pas du tout. Les derniers hommes à m’avoir enlevé la culotte étaient ceux qui m’avaient torturé pendant des semaines. La douleur, la rage avaient été si fortes, que je m’étais murée dans une carapace émotionnelle. Mon innocence était morte ce jour-là. Ils m’avaient tout pris, ma vie, ma dignité, ma mère. Je leur avais tout pris en retour en brûlant sans pitié le village entier, femmes et enfants inclus. Depuis, j’avais dédié ma vie à la seule chose qui ne pouvait pas me blesser psychologiquement : la magie, mon seul et unique amour. Et pourtant, là ce soir, contre toute attente, je me retrouvais à flirter avec un démon. Ce petit jeu me plaisait malgré moi, ça attisait des sensations que je n'arrivais pas à décrire précisément. Mon seul repli était ma capacité à cacher mes pensées alors que je trempais les lèvres dans le vin. Heureusement d'ailleurs puisque sa réponse ne se fit pas attendre. Je posais un regard dénué d'expression sur Kobal, nullement touchée par ses propos. Un léger sourire et je répliquais en lui rappelant que je l'avais prévu pour la frustration. Je raclais la gorge, des images indécentes commençant à se dessiner dans mon esprit. Pourquoi en trois mille ans, il fallait que mon désir se réveille ici et maintenant ?

-C'est une très bonne question. Alors voyons voir....


Je posais mon verre et m'avançais sur la table en posant mes avant-bras dessus.

-D'un côté tu as toi, espérant me mettre dans ton lit pour je ne sais quelle obscure raison.

D'ailleurs, c'était à se demander s'il n'avait pas un soucis avec ça. Je savais que la luxure était le pêché mignon de la plupart des démons, mais là, c'était plus du sado-masochisme. Pourquoi chercher absolument à s'envoyer avec une femme qui ne le voulait clairement pas ?

-D'un autre, tu as moi, qui espère te faire passer cette idée saugrenue.

J'avais évité le stupide à la dernière seconde. Je ne tenais pas à l'énerver en disant que ses idées étaient stupides, même si clairement, celle-ci l'était.

-Honnêtement, j'en viens à me demander si justement tu n'as pas de soucis à ce niveau-là. Tu ne parles que de tes performances avec tes mains, tes lèvres. Tu sais ce que dis le proverbe : c'est ce qui en disent le plus qui en font le moins.


Le ton de ma voix s'était fait doux, presque aguicheur pour prononcer ces derniers mots. Pour mieux faire passer l'insulte. Je réalisais à ce moment-là qu'ils pouvaient être interprété autrement, que je préfèrerai plus d'action que des paroles de sa part. Ce qui était faux. Vraiment ?

-Toutes les femmes se pâment devant toi dans cette salle. Chacune serait ravie que tu viennes réchauffer son lit. Pourquoi ne pas satisfaire ton désir de luxure avec ? A moins que ce soit justement le défi qui t'émoustille ?

J'aurais peut-être du le laisser me prendre rapidement dans le bureau pour qu'il me laisse tranquille. Aussitôt que je lui céderai, il se lassera de moi et ira voir ailleurs. C'était peut-être ça, la solution, lui proposer d'aller dans les toilettes comme il l'avait proposé tout à l'heure. Mais voulais-je vraiment que ça s'arrête ? Tout ceci déclenchait en moi des sensations nouvelles que j'avais envie d'explorer.

-Mais pour répondre à ta question, je dirais toi, puisque tu insistes autant pour ramener le sexe au centre de notre conversation.

Un sourire énigmatique aux lèvres, je ne le quittais pas des yeux tout en buvant un peu de vin. Je prenais goût à ce jeu. Peut-être un peu trop...





H. Kobal Setter
avatar
Lieutenant | Membre
✥ Je suis : un lieutenant des enfers darling






Message   Mer 30 Aoû 2017 - 12:37
Surprise
Letha && Kobal




Moi-même, je ne savais pas ce que je cherchais. La faire plier d’une autre manière que par les ordres ? Ou satisfaire mon orgueil masculin. Cette idée, bien que saugrenue, n’en était pas moins délicieuse. Je pouvais voir une autre facette de Rowan, ce qui n’était pas pour me déplaire. Sytry serait le premier à se fiche de ma poire, ce que je pouvais comprendre… mais bon, autant s’amuser lorsque j’ai du temps de libre. Ma mâchoire se crispa en réaction à son petit discours. J’étais réputé pour mon impulsivité, je pouvais très bien lui faire ravaler sa langue, mais au lieu de cela, je restais calme. Je plongeais mon regard dans le sien, en me penchant tout comme elle, mon visage proche du sien. Savait-elle vraiment sur quel terrain était-elle en train de glisser… car à ce petit jeu, je pouvais être facilement gagnant.

– Des mots aussi désagréables sortant d’une autre jolie bouche. Tu sais ce que je pourrais faire avec tes lèvres Rowan ? susurrais-je de manière à ce qu’elle comprenne les deux sens de cette phrase, mon regard descendant vers sa poitrine… ce n’était pas parce que je faisais réellement une fixette sur ça… quoique… mais surtout pour la mettre mal à l’aise. La mienne de bouche peut prononcer des ordres…. Et faire bien d’autres choses plus agréables Je m’écartais doucement et terminais mon verre. Elle avait un beau discours, mais la seule chose que je constatais, c’était qu’elle était encore là.

Parce que je n’ai pas envie de te rendre jalouse chaton… et que tu sortes des griffes…. Sauf si c’est pour griffer mon dos quand tu es sous moi… répondis-je en me retenant d’éclater de rire. La pauvre, à croire que j’avais toujours le bon terme pour lui renvoyer la balle.

Je ne suis pas frustré… Je dirais seulement que nous sommes à l’apéritif… le dessert arrive que bien plus tard Je me levais, et me logeais derrière elle pour poser mes mains sur ses épaules. Si tu n’étais pas émoustillée, je pense que tu serais déjà partie glissais-je en reprenant ses mots, tout en me penchant vers le creux de son oreille.









Rowan L. Kellan
avatar
Humain | Sorcier
✥ Je suis : une sorcière

✥ Membre investi :
  • Parrain/Marraine
  • Pubeur






Message   Mar 5 Sep 2017 - 13:28
Surprise
Letha && Kobal



je me forçais à garder une attitude froide et distante envers le Lieutenant. J'avais même osé l'insulter à demi-mots en espérant qu'il arrêterait son jeu. Je voulais qu'il arrête de lui-même car honnêtement, tout ceci me troublait et empoisonnait mon esprit de pensées lubriques. En trois mille ans, il fallait que mon désir charnel se réveille maintenant, avec le pire prédateur au monde. Pourtant, en cet instant, il restait plaisant et ne semblait toujours pas vouloir séparer la tête de mes épaules. Il voulait vraiment me mettre dans son lit. Une partie de moi commençait à se faire à l'idée de lâcher l'affaire et de me laisser porter par le désir du démon. Une autre partie, la sorcière qui ne voulait dépendre de rien, et surtout pas des émotions aussi futiles que le désir charnel ou l'attraction physique.

Je déglutis, parfaitement consciente du double sens de la phrase de Kobal. Je savais très bien qu'il était capable du meilleur comme du pire. Surtout du pire, forcément. Je ne répondais pas alors que je sentais le poids de son regard descendre. Je haussais un sourcil l'air de lui demander s'il appréciait la vue. Surement et ce n'était surement pas mon regard qui allait le décourager. Je ricanais aux paroles du Lieutenant.

-Tu ne veux pas me rendre jalouse ? Vraiment ? Si j'en étais capable, je glousserai comme une dinde. Tu as de l'humour, c'est déjà ça.

J'enchainais en lui disant que je pensais que c'était lui qui était surement le plus frustré. Il venait encore de m'en donner une raison. Pourtant, je ne m'attendais pas à ce qu'il allait faire. Il finit son verre et se leva tout en prononçant des paroles qui me firent frissonner. Oui, frissonner, c'était le mot. Ou alors, c'était ses mains posées sur mes épaules. Je déglutis alors qu'il reprenait mes propres mots. J'aurais du me taire. Toutes mes tentatives étaient vouées à l'échec face à lui. La frustration de ne pas réussir à le décontenancer se mêler à l'excitation du moment. Je me mordais les lèvres alors que son souffle venait caresser mon oreille. Je tournais la tête, un sourire aux lèvres. J'étais parfaitement consciente de sa présence dans mon dos. Je jouais avec le feu en approchant mon visage ainsi du sien.

-J'ai accepté de boire un verre avec toi. Je tiens toujours mes promesses.

Pendant un instant, j'avais failli avouer que je passais un excellent moment en sa compagnie. Qu'il était bien plus intéressant que je le pensais au départ. Pendant un instant uniquement. Ma nature combative m'empêchait de lui montrer qu'il était en train de gagner du terrain. Je me retournais sur ma chaise pour lui faire face, les bras reposant nonchalamment sur le dossier.

-Et puis, c'est tellement divertissant de te voir ramer,
susurrais-je d'une voix enjôleuse, un sourire mi-séducteur, mi-satisfait aux lèvres. Je serais bien bête de ne pas profiter du spectacle.

Ce n'était pas donné à tout le monde et je devais avouer que mon égo prenait goût à l'attention que me portait Kobal. Je ne doutais pas qu'il trouverai quelque chose à redire, mais au final, je n'attendais que ça.





H. Kobal Setter
avatar
Lieutenant | Membre
✥ Je suis : un lieutenant des enfers darling






Message   Mer 27 Sep 2017 - 11:16
Surprise
Letha && Kobal




Une vraie chipie ; sa langue acérée ne manquait pas une seule occasion à me renvoyer la balle. J’appréciais cette joute verbale, la voir résister, alors qu’au fond j’étais intimement persuadée de ne pas la laisser indifférente. Je restais le plus longtemps contre elle, afin d’augmenter mes chances de la troubler. Mes mains descendirent doucement vers sa poitrine, sans arriver jusqu’au point stratégique. Ce n’est pas par manque d’envie, ni par peur d’éveiller son animalité, mais surtout par classe. Je suis un chasseur et non un gros dégueulasse pervers en manque d’activité lubrique.

La sorcière tourna ensuite son visage vers moi, se montrant amusée par ma réaction. J’étais partagée entre l’envie de la chopper par les cheveux, et celle de l’embrasser de manière brutale pour effacer de ses lèvres ce sourire ironique. Tenir tes promesses ? Tu as promis de servir Lucifer, et pourtant, tu ne manques pas de montrer ton animosité envers mon frère, ou moi… Tu as même refusé une mission… Pour une nana qui tient ses promesses, il faut croire que tu as mis une option sur le respect et l’obéissance que tu dois à tes aînés ! répondis-je du tac au tac, tout en gardant mon regard plongé dans le sien afin d’analyser la situation. Je pouvais aussi bien passer du coq à l’âne lorsque la situation le permettait ; d’autant plus que j’étais assez fière de ma belle pirouette. Tu ne devrais pas jouer avec le feu Rowan ; d’autant plus avec Liam puisque c’est lui qui fait particulièrement les frais de ton insolence. ajoutais-je en prenant son menton dans mes mains. Plus d’une sorcière rêverait être à ta place, avoir ta puissance, ton charisme, ton tempérament… Plus d’une sorcière serait vite remplacée à ta place… Bien que je ne doute pas une seule seconde de ta loyauté envers Lucifer… Tu as juste un caractère détestable. glissais-je amusé par la réaction de la petite furie.

Profite du spectacle autant que tu veux. A la fin, c’est toi qui viendra vers moi. murmurais-je en lui volant un baisé. Je ne lui laissais pas le temps de réagir que je venais déjà de balancer des billets sur la table pour payer notre commande et que je m’éclipsais vers l’extérieur. Allait-elle me suivre ? vociférer des noms d’oiseaux ? ou bien accepter d’être laissée en plan après tout mon cirque.







Rowan L. Kellan
avatar
Humain | Sorcier
✥ Je suis : une sorcière

✥ Membre investi :
  • Parrain/Marraine
  • Pubeur






Message   Jeu 12 Oct 2017 - 21:48
Surprise
Letha && Kobal



Je ne savais pas sur quel pied danser. Est-ce que j’étais troublé par le caractère impulsif et imprévisible du démon ? Ou alors était-ce parce j’étais troublé de la réponse de mon corps à ses gestes et paroles. Surement un peu de tout qui me rendait faible. Je me sentais partir dans un abime sans fin. Cette perte de contrôle de la situation me rendait plus vindicative. Je le cherchais, testant ses limites, ce qui était franchement dangereux et stupide. D’un instant à l’autre, il pourrait m’arracher la tête devant tout le monde sans pression. J’essayais de justifier un tel comportement de ma part par le trouble que causaient ses mains sur mes épaules. Il fallait avouer qu’il était assez doué dans sa technique. Il laissait une trainée de feu là ou ses doigts frôlaient ma peau mais il ne dépassa pas la zone qui le séparait du dragueur au pervers. Pourtant, sa réponse me rappela fortement mes dernières erreurs avec son frère. Je ne disais rien, il n’avait pas tord, je devais le reconnaitre. Je l’avais reconnu face à Sytry et là encore, il me rappelait que j’avais failli dépasser les bornes. Pourtant, c’était dit de façon non agressive. Je prenais ça pour un avertissement et je n’étais pas idiote, je savais que certains me jalousaient. Je le laissais me prendre le menton entre ses doigts. D’une part, parce que c’était la chose sage à faire et d’autre part, parce que son contact était électrisant.

- Profite du spectacle autant que tu veux. A la fin, c’est toi qui viendra vers moi.

Il profita du moment pour me voler un baiser. Un baiser très léger qui pourtant me fit l’effet d’une bombe. Encore ! Je ne savais pas que ça pouvait être aussi agréable un baiser sur les lèvres. Les seuls souvenirs de ce genre de geste n’étaient pas aussi doux, plus dans le genre brutal, invasif. Mais ce ne n'était pas le moment de replonger dans le passé. Attrapant rapidement mon sac, je sortais à mon tour à la suite du démon. Finalement, c'était presque ironique par rapport à ce qu'il venait de me sortir. Je n'avais pas réfléchi à ce que j'allais dire. J'aurais peut-être.

-K... Henry, attends ! L'apostrophais-je en posant une sur son bras.

Je retirais aussi rapidement ma main de son bras, comme si j'avais peur de me brûler. Je me sentais bête mais il fallait que ça sorte.

-Tu as raison. J'ai un sale caractère mais je sais reconnaitre mes tords. Je me suis mal comportée envers ton frère. Je sais, ça ne suffit pas, mais je saurais faire amende honorable.

J'étais totalement sincère et étrangement, c'était plus facile de le dire à Kobal qu'à Sytry. Il fallait croire qu'entre le premier Lieutenant et moi, ça ne sera jamais l'amour fou mais je n'étais pas bête au point de me le mettre totalement à dos. Comme Kobal l'avait fait remarquer, certains seraient ravis de prendre ma place et mon pouvoir. J'étais vieille et puissante. Il n'y avait pas beaucoup de sorts qui me résistaient et que je ne connaissais pas.

-Pour ce qui est de la mission, tu auras les documents que tu souhaites. N'appelle pas Suzy, je m'en chargerai.


Je ne précisais pas comment. Je restais large et je jouais peut-être avec le feu comme il m'avait si bien dit, mais j'étais une sorcière, il y avait toute sorte de potions et de sorts qui me permettraient d'obtenir ce qu'il désirait sans que j'écarte les cuisses comme une prostituée. Est-ce qu'il se mettra en colère ? Peut-être, mais j'aurais quand même rempli la mission qu'il m'avait demandé. Je souriais au démon. Je m'approchais de lui et osais glisser une main sur ses épaules. Je me haussais sur la pointe des pieds pour approcher mes lèvres de son oreille.

-C'était un bien agréable moment, finalement, murmurais-je en le taquinant. Je m'écartais aussitôt tout en ajoutant : Bonne fin de soirée.

Il n'avait pas besoin de dormir, alors je n'avais pas dit bonne nuit, mais pour ma part, j'allais bien dormir. La longévité ne m'empêchait pas de ressentir le sommeil et la faim. Ce qui était bien ennuyeux des fois. Sans demander mon reste, je hélais un taxi et montais dedans avant que Kobal puisse me retenir.





Contenu sponsorisé





Message   
 

Surprise !! feat. Letha

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-