Altruism and sacrifices are overrated... ▬ Feat. Bo Jensen


 :: city of angels :: Downtown :: West :: World Global Financial
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar
C. Riley Jensen
✥ Je suis : une nephelim
✥ Membre investi :
  • Parrain/Marraine

Nephelim | Neutre & Bon -staff-



Message   Sam 8 Avr 2017 - 18:04
Altruism and sacrifices are overrated...
BO & RILEY


A cause d'une grosse réunion des chefs de services, nous avions tous un déjeuner à rallonge aujourd'hui. J'aurais préféré travailler en attendant, garder mon esprit concentré sur le boulot et non sur ma culpabilité qui ne parvenait pas à s'atténuer. J'avais beau avoir eu vent de la raison de l'accident... Si on peu appeler une attaque un accident... Je n'étais pas mieux dans ma peau et ce temps en plus n'aidait pas. Rentrer à la maison n'aurait fait que me faire ruminer d'avantage et il faut dire qu'avec notre étage étant investit par la réunion et les dossiers dans notre service étant à l'origine de cette dernière... j'aurais difficilement pu travailler, même si j'avais choisi de faire du zèle et d'aller contre l'ordre général.

J'ignorais ce qu'il y avait exactement, mais apparemment c'était une bonne chose. J'avais entendu parler mon patron à propos d'un gros client et ils révisaient certains contrats avec plusieurs entreprises et possibles concurrents de ce dernier pour monter un dossier en béton ou je ne sais quoi. J'essayais toujours de comprendre pourquoi on ne nous avait pas demandé à nous de travailler la dessus, parce que j'étais tout à fait capable mais... Les ordres venaient apparemment d'en haut et comme monsieur Rowell -aka le grand démon- assistait à tout ça... Je préférais ne pas être là pour aider. Le seul hic, c'était qu'il m'avait fallu trouver une occupation pour oublier ces impressions de mal être qui duraient depuis que j'avais attaquée la jeune femme rousse. Elle allait bien, pourtant je ne pouvait m'empêcher de m'en vouloir et je me torturais l'esprit avec ça, encore et encore. Tant et si bien que la seule solution m'avait apparu être la salle de sport de l'entreprise.

Le bâtiment était gigantesque et bien sur nous n'avions pas qu'un self; il y avait plusieurs salles de repos, une salle de sport et de ce que je savais, même une garderie à un des étages. Et ça, c'était sans compter les questions que je n'avais pas posé. Le programme était clair, j'avais mangé rapidement au self, histoire de ne pas perdre trop de temps à réfléchir et j'avais ensuite filé jusqu'à ma voiture pour récupérer les affaires de sport qui y trônaient toujours. Ce n'était bien entendu pas la première fois que j'utilisais la salle de sport, mais c'était le premier entrainement que je faisait seule au milieu d'une immense salle vide de monde. Ils devaient tous être en train de profiter de leur pause et j'étais bien la seule à trouver mon salut ici, il faut croire.

Je profitais de cette solitude et de la discrétion -pour une fois- et enfilait des gants pour me mettre devant l'un des punching-ball et ne pas retenir ni les coups, ni la force que j'y mettais.

Les coups de poings s'enchainaient presque machinalement, suivis de coup de pieds. J'assaillais le pauvre objet de coups, le faisant trembler. Un peu plus et j'allais finir par le percer ou un truc du genre. Je m'arrêtais, décidant de faire une légère pause et buvait une gorgée de la gourde d'eau que j'avais avec moi avant de souffler un grand coup.

▬ Ça fait du bien...

La culpabilité ne partait pas complètement, mais la colère associée avait au moins trouvé un exutoire. Et si je pouvais casser le matériel, je pouvait difficilement le blesser...





avatar
Isabeau K. Jensen
✥ Je suis : une démone supérieure
✥ Membre investi :
  • Parrain/Marraine

Démon | Camp Lucifer -staff-



Message   Lun 10 Avr 2017 - 19:27



altruism and sacrifices are overrated...


CASSIDY RILEY JENSEN & ISABEAU KALI JENSEN



Je devais voir Rowan. Ce n' était pas lié à Riley mais pour une autre affaire où j' avais besoin de ses services de sorcière. Et je savais qu'elle serait heureuse de le faire, car elle avait m' avait mentionné lors de notre dernière rencontre qu'elle n' avait pas exercé ses talents depuis un certain temps et que ça lui manquait. De toute façon, je doutais fort qu'elle refuse, elle avait toujours été loyale à notre maître. Et ce que j' allais lui demandé allait permettre de régler une affaire rapidement. J' avais déjà fait le plus gros avec mes talents mais je voulais m' assurer que la sorcellerie rendrait la chose définitive lorsque je porterais l' estocade final à ce traître. Mais Rowan n' était pas à son bureau.
Je me souvenais que Rowan avait mentionné qu'elle se rendait parfois dans cette salle de sport réservé au personnel. Je pouvais comprendre son choix. Qui avait envie d' aller dans une salle de sport en ville, à se mêler avec des humains puants...au moins, la privatisation limitait au possible se genre de rencontre. Je me décidais donc à aller vérifier si elle ne s' y trouvait pas. Arrivée sur place, la sorcière n' était pas là mais par contre je fis face à une autre tête bien connue. Riley. Il n' était pas dans mes plans de départ de la vor aujourd'hui mais je n' allais pas me plaindre, ma journée prenant un tour tellement plus distrayant... Riley se défoulait sur un sac de boxe. Comme si taper sur un sac pouvait être utile face à un démon. Outre nos pouvoirs, nous avions l' expérience de siècles de combat. De millénaires pour ma part. je n' avais pas besoin de me battre ou d' utiliser des armes pour me défendre. Mais si nécessaire, je savais m'en servir avec aisance, expérience oblige.

▬ Que de violence....aurais-tu quelque chose à te reprocher? Une culpabilité à évacuer par exemple?

Ce n' était que pur sarcasme. J' avais une idée de ce qui titillait sa conscience. Avec ce qui était arrivé récemment, le sort mis en place par le coven pour forcer les nephelims à se nourrir sous peine de mourir, la simple présence de Riley en si bonne santé, était une réponse en soi du régime alimentaire qu' elle avait du suivre. Elle avait failli à sa propre ligne de conduite. Ce qui était un bon point pour moi mais qui devait contrarier sa moralité inutile et si handicapante. Et bien évidemment, je n' allais pas laisser passer une chance de remuer un couteau dans sa plaie. Ce serait comme m' offrir de la nourriture gratuite et ne pas la manger. Il faut savoir profiter des petits cadeaux que vous offrait la vie. Et là, pouvoir torturer Riley avec le fait qu'elle avait cédé à l' appel du sang, en était un.



© drey'


Dernière édition par Isabeau K. Jensen le Mer 17 Mai 2017 - 17:18, édité 1 fois
avatar
C. Riley Jensen
✥ Je suis : une nephelim
✥ Membre investi :
  • Parrain/Marraine

Nephelim | Neutre & Bon -staff-



Message   Mar 11 Avr 2017 - 12:10
Altruism and sacrifices are overrated...
BO & RILEY


Après ma petite pause et quelques inspirations, j'allais me remettre à cogner, mais... je n'avais pas prévu d'avoir de la visite, CETTE visite !

▬ Que de violence....aurais-tu quelque chose à te reprocher? Une culpabilité à évacuer par exemple ?

Je n'avais pas besoin de regarder dans sa direction pour reconnaitre sa voix. C'était une voix que je détestait tant, avec la démone associée, que je la reconnaitrait entre milles. Au lieu de répondre de suite, je décidais de cogner le sac de nouveau. Trois coups de poings, un coup de pied, histoire de soulager un peu plus mes nerfs. Mais cette fois, étais-ce sa présence ou la colère que j'avais déjà contre moi... ou les deux ? Mais le coup de pied était partit plus fort que je ne l'aurais du et avait décroché le sac le faisant tomber au sol. J'avais trop utilisé de ma force surhumaine et la soif commençais déjà à me titiller après ce coup, mais je me contrôlerais ! Il n'y avait plus de sort pour me forcer à son contraire. Sort dont elle devait avoir eu connaissance bien avant moi. Et vu ce qu'elle disait... Elle se doutais, non ? Elle jubilait même ! Espère de... Je retenais mes pensées, parce que je refusait d'être cette personne et parce que si je laissais la colère m'envahir, le sac de sport n'allait pas être le plus dangereux de mes soucis concernant ma soif. Mes sentiments devaient être sous contrôle ! Et pas qu'un peu.

▬ Tu es venue ici pour jubiler ? Tu n'as pas mieux à faire de ton temps ?

Il s'était vite envolé le moment de bonnes résolutions, non ? Je respirait, fortement, expulsait l'air et reprenait, de manière plus posée:

▬ Pardon, que fais-tu ici, Bo ? Je n'aurait pas pensé que tu étais du genre à trainer dans des salles de sport !





avatar
Isabeau K. Jensen
✥ Je suis : une démone supérieure
✥ Membre investi :
  • Parrain/Marraine

Démon | Camp Lucifer -staff-



Message   Mer 12 Avr 2017 - 1:36



altruism and sacrifices are overrated...


CASSIDY RILEY JENSEN & ISABEAU KALI JENSEN



Evidemment que je jubilais. Savoir que Riley avait cédé, elle la grande protectrice de l' humanité. Elle, qui ne voulait surtout pas devenir comme moi. Pourtant je l' avais prévenu qu' elle pouvait se défendre de ne jamais se retourner contre un humain, elle venait de le faire. Alors certes elle culpabilisait, mais sa belle moralité n' avait pas suffit à la retenir. Et je comptais bien m'en servir pour remuer le couteau dans la plaie et insidieusement tenter de la faire douter sur sa capacité à passer outre sa nature et ce en quoi mon sang l' avait transformé.

▬ Enfin voyons Riley, ce n'est jamais une perte de temps pour moi lorsque je suis en ta compagnie.

C' était bien évidemment du sarcasme. Je n' éprouvais rien d' affectueux pour elle si ce n' était un profond mépris. Mais je l' avais crée et j' avais une responsabilité envers mon roi. Celui de m' assurer qu'elle suive le chemin qui avait été tracé pour elle. Qu'elle marche bien droit et sur les clous. Si elle pensait que sa pique me ferait fuir, c' était qu'elle me connaissait bien mal. Mais en vérité, elle ne me connaissait pas du tout. Elle avait connu mon rôle d' Isabeau, la belle-mère, et avait eu une démonstration la dernière fois de Kali la démone. Mais c' était tout. A dire vrai, elle ne connaissait même pas mon nom démoniaque. Chaque chose en son temps. Notre relation n'en était qu' à ses débuts, qu'elle le veuille ou non. Et plus elle lutterait, plus féroce serait notre relation. J' étais patiente mais j' avais la patience cruelle. Et plus elle usait mon temps, plus j'en profitais pour élaborer des plans pour la mater et si besoin la détruire sans avoir à la tuer. Lucifer refusait qu' on tue les nephelims. Mais les faire souffrir était autorisé. A dire vrai, c' était même fortement conseillé. Plus on les brisait, plus c' était facile en suite de les remodeler en fonction de nos besoins.

▬ C'est le cas. Je ne me mêle pas aux mortels, j'ai ce qui faut chez moi. Mais je ne suis pas là pour sculpter mon sublime corps. J' espérais voir une amie à moi qui travaille dans ces locaux mais elle a déjà du quitter les lieux. Ce n'est que partie remise, je passerais chez elle. Mais tant que je suis là, profitons de la situation...

Je taisais le nom de mon amie. Ainsi Riley comprendrait qu' à son travail se trouverait une amie à moi et par conséquent jouant dans la même équipe et servant le même maître, tout en ignorant son identité. J' aimais l' idée qu'elle devienne un peu paranoïaque. Je taisais également la nature de mon amie. Ainsi, elle pourrait aussi bien s' attendre à un autre démon, qu' un humain pactisant ou même un autre nephelim. Et au sourire que j' avais aux lèvres, il était clair que je m' amusais de la situation. Et que je n' allais pas me contenter de partir. J' avais Riley sous la main, autant jouer un petit peu avant.



© drey'


Dernière édition par Isabeau K. Jensen le Mer 17 Mai 2017 - 17:22, édité 2 fois
avatar
C. Riley Jensen
✥ Je suis : une nephelim
✥ Membre investi :
  • Parrain/Marraine

Nephelim | Neutre & Bon -staff-



Message   Mer 12 Avr 2017 - 12:13
Altruism and sacrifices are overrated...
BO & RILEY


La première question que j'avais posé, même si elle ne correspondait pas à mon caractère habituel et que je m'étais reprise, n'avait pas trouvé de réponse chez Bo. Après tout, je ne souhaitait pas en avoir parce que je me doutais déjà de la réponse, c'était pour ça que je l'avais posée et m'était repris immédiatement. Vu ses idées bizarres sur cette chance qu'elle m'avait donnée en faisant de moi une nephelim... elle devait être heureuse et réellement jubiler de la tournure que prenais les choses. Du coup, non seulement je n'aimais pas être méchante, mais en plus l'entendre de vive voix m'aurait d'autant plus énervée. Ne pas lui donner le plaisir de perdre le contrôle, ne pas lui donner se plaisir...

Tout ce qu'elle avait dit sur cette réplique c'était que ce n'était pas une perte de temps d'être en ma compagnie. Curieusement, ce même si c'était un compliment ou tout comme, j'avais du mal à croire à ça ! Mais je me taisais, pour aller de pair avec ma bonne résolution. Ne faisant qu'un signe de tête, comme pour dire que j'avais entendu ce qu'elle avait dit.

J'avais craqué, ce n'était pas de ma faute, pas complètement vu ce qui m'avait été rapporté par mes indics. Mais ça n'était pas non plus une raison de tester mes sentiments négatifs ou mes résistances. Ce même si le sort avait été brisé. J'ignorais comment ou par qui, mais je lui en était reconnaissant, qui qu'il soit. Seulement... je me demandais toujours comment ça avait été possible aux vues du nombre de sorciers qu'il avait apparemment fallu pour faire ça. On m'avait dit un coven au complet. Et bien sûr tu sais combien ça fait un coven complet ? Non... Mais j'avais tendance à imaginer beaucoup...

Penser à tout ça, bizarrement, m'aidait à garder ma colère sous contrôle. Changer de sujet dans mes pensées, réfléchir à tout sauf à la démone face à moi. Ça avait du bon ! Mais il fallait bien revenir à la réalité et je lui avait d'ailleurs posé la nouvelle question. Celle un peu moins violente qui prouvait que j'essayais de calmer mon ressentit la concernant. Elle était bien la seule d'ailleurs à pouvoir me mettre dans des états pareils.

Sublime corps... Eh bien, il y a en as qui ne doutes pas ! Songeais-je avant d'écouter la suite de ses paroles.

▬ Je me disait bien que ce n'était pas digne de toi ! Je répondais de manière sarcastique bien sûr, mais surtout... pour cacher la gêne qu'avait provoqué la fin de sa phrase. Une amie ? Qui travaille ici ? Je ne voulais pas paniquer mais tout de même... Il y avait déjà le grand patron auquel je devait faire attention, mais lui... je ne le croisais jamais dans le cadre de mon job, donc je pouvais m'en accommoder. Seulement... une amie de Bo ? Qui pouvait très bien être de mon service ou me surveiller pour elle... Ça c'était plus dérangeant. C'était aussi peut être tout ce qu'elle essayais de me faire penser en disant ça et... MISSION ACCOMPLIE !

Son amie était peut être inexistante, une excuse pour être venue me voir et me faire flipper d'un même coup. Mais si c'était vrai... Vrai ou non, j'allais virer parano avec tout ça, je le voyais venir. La moindre personne qui viendrait me voir à mon bureau risquait de me faire douter.

▬ Profitons de la situation, ça veux dire quoi ? Tu veux m'aider à cogner ce truc ? Tu le raccroches, tu tiens et je tape ?

Je blaguais bien entendu, je la voyais mal le faire ou moi m'entrainer avec elle. Même si continuer de cogner ne me ferait pas de mal, si je ré-accrochais le sac avant bien sûr.

Seulement... profiter de la situation pour elle, ça voulait probablement dire tout autre chose, comme me faire tourner en bourrique. Chose qu'elle avait déjà commencé à faire avec mon esprit et sa remarque sur son amie.

Oui, décidément, j'allais avoir besoin de ce sac ! J'avais contourné Bo et avait attrapé le sac, forçant avec mon don pour le soulever. J'allais devoir descendre deux poches de sang direct après cette entrevue, je le sentait ! Mais tant pis, j'avais ce qu'il fallait dans ma voiture et le temps avant de reprendre le travail. Je suspendait le sac de nouveau au crochet et refermait la sécurité que je n'avais, par miracle, pas cassée en l'envoyant promener.

Je reprenait en donnant un léger coup de poing, puis regardait Bo pour lui demander, sans réellement lui demander son accord:

▬ Ça ne te dérange pas si je continue de m'entrainer en même temps ?!

Le coup suivant avait été là pour affirmer que j'allais continuer quoi qu'elle dise.





avatar
Isabeau K. Jensen
✥ Je suis : une démone supérieure
✥ Membre investi :
  • Parrain/Marraine

Démon | Camp Lucifer -staff-



Message   Jeu 13 Avr 2017 - 3:59



altruism and sacrifices are overrated...


CASSIDY RILEY JENSEN & ISABEAU KALI JENSEN



La pseudo pique de Riley me fit rire. C' était comme voir un chaton sortir ses griffes devant un lion. D' un coup de patte, le chaton pouvait voltiger à l' autre bout de la cage mais il croyait dur comme fer à sa férocité, inconscient de l' écart du degré de dangerosité entre les deux. J' étais de la classe des prédatrice quand Riley était de la classe des proies. Et pourtant, elle ne pouvait s'empêcher de se l' ouvrir. Comme si elle était totalement privée de toute instinct de survie. Ou juste profondément idiote. J' hésitais encore entre les deux options.

▬ C'est si mignon de voir qu' après toutes ces années, tu connais toujours aussi bien ta belle-mère.

J' étais tout aussi sarcastique qu' elle l' avait été. Si elle voulait se lancer sur une discussion emplie de sous entendus et de remarques cinglantes, j' étais partante. Mais peut être que Riley devrait se souvenir qu'en matière de discussion à double sens tournant à mon avantage, j' étais une experte. J' aurais cru que la démonstration à la galerie la dernière l' aurait davantage marquée. Mais après tout, peut être qu'elle avait oubliée car elle devait affronter sa soif de sang et tenter de se contrôler. Tentative échouée. Ce qui avait pour effet de me mettre en joie et de me rebooster. Miss Parfaite n' avait pas su se retenir. Ca suffisait à me conforter qu'elle n' était pas un cas totalement désespéré et qu'elle finirait par céder un jour ou l' autre et épouser la cause de mon roi.

▬ J' aurais plutôt été tentée d'en profiter pour faire plus amples connaissances avec nos vrais nous. Mais si nécessaire, je peux tout à fait te tenir le sac de cette distance et sans abîmer ma manucure.

J' haussais les épaules, prête à lui faire une autre démonstration de ce dont j' étais capable. J' aurais pu le lui maintenir en place par télékinésie. Certes mon pouvoir valait bien mieux que ça, mais si ça pouvait lui rabattre le caquet et lui rappeler une nouvelle fois qui elle avait en face d'elle, j' étais preneuse. Riley me prenait de haut. Et ça, c' était ma spécialité. Je pouvais me le permettre, j' étais une démone supérieure. Mais Riley n' était qu' une nephelim. Un insecte. Et je n' allais pas laisser un insecte se croire supérieure. Pourtant, ça ne me mettais pas en colère, non, ça avait un effet différent sur moi. Ca me motivait. M'encourageait à continuer sur la même voie pour lui pourrir l' existence, la briser et enfin la faire céder. Plus elle résistait, plus ça m'encourageait. Si elle pensait que j' allais me décourager un jour, c' était qu'elle ne savait pas encore à quel point elle était tombée sur la mauvaise démone. J' étais des plus patientes et surtout des plus tenaces. Sans doute parce que j' avais une passion pour voir mes proies céder d' épuisement et lire la défaite dans leur regard quand ils le faisaient. J' avais hâte de lire ça un jour dans celui de Riley.

▬ Je t'en prie. Je ne vais pas cracher sur un peu de violence. Même si ça manque de sang. Et de victimes. Mais c'est bien, tu es sur la bonne voie, tu as compris le principe.

Comme si la démone que j' étais, allait refuser de la violence. J' adorais ça. J' avais une préférence bien sûr pour la cruauté froide, sourde et calculée, pour la mort planifiée. Mais la violence, c' était comme la luxure, on ne crachait pas dessus quand on vous le proposait. Et contrairement à la luxure, la violence pouvait être tout aussi plaisante en tant qu' actrice qu'en tant que spectatrice.



© drey'


Dernière édition par Isabeau K. Jensen le Mer 17 Mai 2017 - 17:26, édité 1 fois
avatar
C. Riley Jensen
✥ Je suis : une nephelim
✥ Membre investi :
  • Parrain/Marraine

Nephelim | Neutre & Bon -staff-



Message   Sam 15 Avr 2017 - 14:32
Altruism and sacrifices are overrated...
BO & RILEY


Elle avait légèrement ris à ma réplique sur cette salle pas digne d'elle. Du moins, j'imaginais que c'était pour ça qu'elle riait ! Même si je n'était pas sûre de ce qu'il y avait de drôle la dedans. J'avais été sarcastique pour masquer mon appréhension sur le reste de ses mots, je n'avais pas cherché à être drôle. Mais c'était peut être pour ça qu'elle riait ! Parce qu'elle avait vu que ça avait eu son effet; ou peut être même parce qu'elle pensait que j'essayais de la rembarrer avec cette phrase ?

Bon, okay. Ce n'était pas très gentillet dit comme ça. Mais ce n'était pas non plus comme si elle n'avait pas dit l'exact même chose juste avant. Alors... j'imagine que je ne saurait encore une fois jamais pourquoi ça avait provoqué cette réaction chez elle. Ou alors, un jour je saisirait peut être tout, mais trop tard ! Elle essaie de rentrer dans ma tête et elle y arrive parfaitement ! Elle n'avait semble-t-il même pas besoin de pouvoirs pour ça ! Ma naïveté et la peur remplissaient le job parfaitement à sa place.

La connaitre... elle devait être sarcastique aussi ! Parce qu'en ayant cessé de la voir quand j'avais cinq ans, la seule chose que je me remémorait d'elle, c'était son visage et encore. Quelques souvenirs revenaient ça et là, mais j'avais tendance à penser que c'était plus grâce à ce que mon père me racontait qu'a ma mémoire d'enfant. Je ne répondait rien, parce que ce n'était pas une bonne idée, déjà. Mais en prime, ça aurait été inutile vu qu'aucune partie de moi pensait qu'elle avait dit ça de manière sincère.

Non, j'avais plutôt voulu reprendre l'entrainement et ma séance de défoulement; me surprenant à blaguer à ce sujet aussi quand elle disait vouloir mettre notre temps ensembles à profit. Elle m'avait vite reprise cela dit, même si la fin de sa réplique m'avait surprise.

▬ La vrai moi, elle est là ! Devant toi, en prête à reprendre l'exercice. Je pensait savoir ce qu'elle sous entendait, mais je n'allais pas lui faire le plaisir de m'énerver. J'avais déjà répliqué de manière un peu trop virulente à mon goût. Le contrôle, le contrôle total ! C'était ce que je visait, pour ne pas lui donner la moindre satisfaction alors qu'elle devait déjà avoir deviné comment j'avais survécu à leur dernière attaque contre les nephelims.

▬ Tu veux bien m'aider avec le sac alors ? J'insistais plus sur cette partie, même si elle avait mentionné sa manucure et semblait se moquer. Parce qu'avoir de la résistance venant du sac, ça pouvait aider.

Cela dit, j'aurais du m'attendre à entendre autre chose venant d'elle; plus de choses affreuses et ses sempiternels encouragements à ce que je devienne... ce qu'elle voulait de moi. Sauf que je refusait de devenir un monstre simplement parce qu'elle avait fait de moi un nephelim. Et vu comment elle avait répondu à ma simple phrase pour savoir si ça l'as dérangeait que je reprenne la ou je m'était arrêtée... elle ne semblait toujours pas avoir compris ça.

▬ Sur la bonne voie ? Je cogne un sac, je m'entraine à me battre. Comme je le fait depuis des années. Et j’évacuai des choses aussi, des sentiments pas jolis jolis.

▬ Je ne suis sûre aucune voie ! Ce n'est rien qu'un entrainement ! A vrai dire, c'est même plus pour m'aider à contrôler la faim et les pulsions qu'autre chose... alors, c'est gentil de me soutenir dans ma lutte !

Je n'avais pas pu empêcher cette réplique parce qu'elle me tapait sur le système comme personne. Elle arrivait à me faire dérailler et me comporter comme ça, moi... Mais c'était tout ce qu'elle aurait, de la colère, voir de la haine envers elle. Je n'en était pas fière, c'était certain. Mais ça n'était rien d'autre; et certainement pas une porte ouverte au sang et aux meurtres comme elle disait.





avatar
Isabeau K. Jensen
✥ Je suis : une démone supérieure
✥ Membre investi :
  • Parrain/Marraine

Démon | Camp Lucifer -staff-



Message   Dim 16 Avr 2017 - 2:34



altruism and sacrifices are overrated...


CASSIDY RILEY JENSEN & ISABEAU KALI JENSEN



En deux rencontres, j' avais compris une chose avec Riley. Elle était butée et aveuglée. Pas aveuglée par sa haine en moi, ça ça aurait simple à régler. Aveuglée par ses stupides certitudes totalement fausses. Celles qui la laissaient croire qu'elle pouvait par la simple force de sa volonté, lutter contre du sang démoniaque et un plan de Lucifer, et devenir quelqu' un de bien. C' était si puéril.

▬ Si tu le dis...

C' était bien évidemment sarcastique et le sourire moqueur qui apparaissait sur mon visage traduisait bien ce que je pensais. Ce n' était que des paroles la concernant. Elle croyait vraiment à ce qu'elle disait. Mais ce n' était pas à moi q'elle mentait. C' était à elle même. Elle était persuadée de se connaître vraiment et d' être cette combative gentille petite nephelim prête à protéger la veuve et l' orphelin. Pour la combativité, je lui accordais. Mais je n'en attendais pas moins venant d' une nephelim que j' avais crée. Mais pour la gentillesse et son amour du prochain, ce n' était qu' une barrière qu'elle avait crée entre elle et la vérité. Et la vérité c' était que le sang de démon qui coulait en elle -mon sang- allait progressivement noircir son coeur et pervertir son âme. C'est bien pour ça que j' étais là. Pour que ça arrive, rapidement, que le jour où sa barrière céderait, je sois prête à la saisir et à la mener vers mon roi. Et qu'elle le veuille ou non, Son roi.

▬ Bien évidemment.

Je remis le sac droit par simple télékinésie et le maintenait de la même manière. Je n' avais aucun problème pour le faire. La télékinésie était un classique indémodable pour tout bon démon et j' avais derrière moi des millénaires de pratique. Alors, entre Riley qui frappait dedans et moi qui le maintenait droit, c' était elle qui s' épuisait le plus. J' aurais pu le faire, assise en me limant les ongles. D' ailleurs c' était une excellente idée. Tout en continuant de maintenir droit le sac, j' allais m' asseoir sur le tas de tapis disposé à proximité et sorti une lime de mon sac. Il fallait bien que je m' occupe les mains pendant que Riley essayait de jouer à la dure. D' ailleurs je dois bien avouer que la scène m' amusait beaucoup. Il n'y avait rien chez Riley qui aurait pu ne serait-ce que commencer à éventuellement m' intimider. Dont, la scène à laquelle j' assistais équivalait à regarder un enfant faire un château de sable... J' aurais pu lui proposer un combat au corps à corps. Mais je savais déjà que je gagnerais et l' entraîner est un privilège réservé aux nephelims loyaux. De plus, les nephelims loyaux étaient souvent entraînés par des démons inférieurs, le bas de l' échelle. Ce n' était pas une tâche pour un démon supérieur qui avait des missions plus importantes à réaliser. Alors je me contenterais de maintenir un sac par télékinésie. Et elle devrait être emplie gratitude envers moi pour ça.

▬ Je t'en prie. Mais c'est gentil de me conforter sur ce que je savais déjà te concernant. C'est juste que tu ne le sais pas encore.

Riley s' imaginait en véritable défenseuse de la cause humaine et espérait sans doute me décourager. Mais je savais une chose. Si elle avait besoin de contrôler sa soif et d' évacuer sa violence, c'est qu'elle n'en était pas dénuée. D' ailleurs à la voir s' acharner sur ce sac, elle avait un véritable potentiel en matière de violence. Ce qui signifiait qu' avec le bon levier et la bonne motivation, il était possible de s'en servir pour qu'elle devienne une nephelim dans le bon camp. Elle luttait encore avec ce que sa nature impliquait pour elle. Mais ce n' était pas un problème, j' allais la faire céder. Et malgré elle, à chaque rencontre, elle me confortait sur ce point rien qu'en ouvrant la bouche. Elle voulait sans arrêt me contredire, sans doute pour se rassurer elle même qu'elle n' était pas comme moi. Mais chacun de ses propos le confirmaient. Parce que c' est ce qu'elle était, qu'elle le veuille ou non. Et que malgré elle, c'est ce qu'elle montrait. Il y avait une différence entre ses propos tels qu'elle se les entendaient dire et ce que ses propos voulaient véritablement dire et sous entendaient.



© drey'


Dernière édition par Isabeau K. Jensen le Mer 17 Mai 2017 - 17:32, édité 1 fois
avatar
C. Riley Jensen
✥ Je suis : une nephelim
✥ Membre investi :
  • Parrain/Marraine

Nephelim | Neutre & Bon -staff-



Message   Dim 16 Avr 2017 - 14:24
Altruism and sacrifices are overrated...
BO & RILEY


Si tu le dis... Elle ne semblait pas convaincue quand je lui disait que c'était la vrai moi à qui elle avait affaire maintenant. Mais quoi qu'elle en pense, je le savait ! J'étais comme ça à l'origine, avant qu'elle cherche à me transformer avec son sang. Mon père disait toujours que j'avais été bénie d'un don, tout comme lui et ma mère; un don divin. Qui j'étais vraiment, c'était ça ! Le reste, la nature de nephelim... c'était elle, s'évertuant à essayer de me changer. Alors même si j'avais craqué une fois, même si je ne savais pas ce que l'avenir nous réservait... Je savais QUI j'étais ! Et je n'allais pas la laisser me convaincre du contraire.

Mais je n'avais rien dit de tout ça, parce que j'avais dans l'idée que si je mentionnait Dieu, j'allais entendre un rire tonitruant, en plus de son sourire moqueur. Et probablement qu'en prime, ça tournerais au ridicule cette discussion... Nous ne serions pas d'accord sur un tel sujet, autant arrêter là ! Autant reprendre l'entrainement !

C'était pour ça que -surprise qu'elle puisse vouloir le faire- j'avais demandé si elle était sérieuse en disant pouvoir maintenir le sac. Mais elle confirmait ça ! M'arrachant un autre regard perplexe. Je ne pensait pas qu'elle n'en était pas capable physiquement ou mentalement ou je ne sais quoi. Mais ça revenait à m'aider, aussi petit qu'étais le geste. Alors... pourquoi ? Il devait forcément y avoir un autre angle pour elle. Une autre raison que le plaisir de m'aider ! Mais quoi ?

▬ Merci...

Encore une réponse que je n'aurais pas, surement pas venant d'elle ! D'ailleurs, elle avait déjà redressé le sac et le maintenait par télékinésie, me laissant le loisir de le cogner avec une résistance. Elle aidait, vraiment ! Mais je me demandais si je n'aurais pas du esquiver et ne pas profiter de ça. Elle devait chercher à y gagner quelque chose... mais tant pis !

Je continuais de frapper, poing, poing, pied, genoux, poing. J'enchainais les prises pour évacuer les sentiments qui m’empêchait de rester calme. Je me fatiguait volontairement pour contenir mes émotions et le sang... contiendrait le reste. Avec la résistance qu'elle m'offrait, ça marchais d'ailleurs bien mieux.

Je regrettais bien entendu très vite le merci que je lui avait offert pour son aide. Je n'était pas certaine que la phrase qu'elle venait de dire expliquait à elle seule pourquoi elle m'avait prêté main forte -ou télékinésie forte- mais ça pouvait réduire les hypothèses à ce sujet !

▬ Je ne le sais pas... Je soufflais, essayant de contenir les mots qui menaçaient de sortir. Aucun mot que j'aurais pu penser à cet instant aurait été judicieux à dire à une démone de son âge. Mais la colère par contre, elle devait la voir sur mon visage. Ça et la frustration d'entendre sans cesse cette démone responsable de tous mes malheurs -ou presque- rabâcher que j'étais ce qu'elle avait fait de moi et non ce que je voulais être ou était à l'origine.

▬ Pourquoi tu m'aides, vraiment ? Avec ce sac ? Si tu penses que c'est parce que ça sert tes intérêts, tu as tord ! J'évacue parce que tu as mis cette chose en moi ! Mais pas parce que je suis cette chose ! Si je cogne ce sac, c'est parce que ça m'aide, pas pour m'entrainer à devenir ton petit soldat nephelim. Ou... quoi que se soit que tu cherches à obtenir de moi.

Je soufflais un bon coup, j'avais arrêté de frapper et n'était plus sûre d'en avoir envie à présent. J'étais déjà plus fatiguée grâce à la résistance offerte par la démone et j'étais prête pour que ça me suffise, si je pouvait ne plus la voir se réjouir de me voir simplement cogner sur un sac comme si c'était le prémisse de ce que je pourrait faire à quelqu'un.

▬ Tu disais vouloir faire connaissance, mais tu ne veux pas vraiment faire connaissance avec la Riley que je suis ! Tu veux faire connaissance avec celle que tu veux que je sois, nuance...






avatar
Isabeau K. Jensen
✥ Je suis : une démone supérieure
✥ Membre investi :
  • Parrain/Marraine

Démon | Camp Lucifer -staff-



Message   Dim 16 Avr 2017 - 23:02



altruism and sacrifices are overrated...


CASSIDY RILEY JENSEN & ISABEAU KALI JENSEN



Au moins Riley connaissait la politesse. Elle m' avait remercié de lui tenir le sac. Ca devait lui faire mal de me le dire. Du coup, je le savourais d' autant plus et c' était une victoire personnelle que de le lui avoir arraché de la bouche. Mais au lieu d'en profiter et de s'entraîner, elle ne cessait de parler pour, en plus, vouloir essayer d' avoir un dernier mot qu'elle n' aurait pas avec moi. Heureusement que je n' avais pas opté pour l' aider au combat au corps à corps, j' aurais perdu mon temps. Ce n' était clairement pas une élève assidûe. D' ailleurs, y' avait il un moment où elle se taisait enfin? Un jour elle finirait par se faire tuer. Soit parce qu'elle aurait agacer la mauvaise personne, soit parce que pendant qu'elle serait encore en train de se l' ouvrir, l' autre en silence en profiterait pour la tuer. Et même en train d' agoniser, je l' imaginais bien en train de se l' ouvrir. Ca donnait envie de lui arracher la langue pour la lui faire bouffer ensuite. Et l' image que j' avais en tête était plus que plaisante.

▬ Bien évidemment que ça me sert, voyons...Je ne suis pas mère Teresa. Je ne fais rien gratuitement. Mais je ne vais pas t' expliquer pourquoi, ce serait une perte de temps. Tu n'as pas la maturité pour comprendre...

Riley agissait comme une enfant. Alors je lui parlais comme à une enfant. Avec mépris, de manière hautaine et sans aucune information. Lors de notre première rencontre j' avais commencé à lui parler comme à une adulte. Mais Riley n' était pas adulte. Elle était bien trop immature pour l' être. Elle ne savait pas se taire quand il le fallait, elle ne savait pas se préserver et préférait agresser oralement alors qu'elle savait que j' étais une démone plus puissante et plus ancienne qu'elle, elle passait son temps à dire non comme un gamin qui passe des heures aux "non, si, non si". C' était une gamine. Insupportable et parfois capricieuse. je pourrais passer des heures à lui démontrer que j' avais raison, elle resterait butée sur le fait que non, c' était elle qui avait raison. Cette immaturité démontrait bien son faible niveau intellectuel. A quoi bon lui expliquer, elle était visiblement limitée intellectuellement. Et sachant ça, je savais désormais que pour la mater, je devrais passer par des chemins détournés. La manipulation de front ne servait à rien, elle était bien trop idiote. Il suffisait de la voir revenir à la charge pour me montrer qu'elle ne céderait pas. Rien que son besoin était un signe qu'elle était faible et que je pourrait la manipuler. Les personnes intelligentes savaient comprendre quand se taire et réfléchir. Mais elle, elle ne se taisait jamais. Et ne réfléchissait jamais.

▬ Bien sûr, Riley, tu as raison...

C' était de nouveau du pur sarcarsme. J' avais la voix d' une mère qui laissant son enfant lui parler de comment la petite souris allait venir prendre sa dent de lait sans le contrarier. J' infantilisais clairement Riley. Avec un grand sourire,
je ne la contrariais pas mais je lui faisais clairement comprendre que j' agissais avec elle comme avec une gosse car c' est ce qu'elle était. Elle avait grandi en taille mais je faisais toujours face à la stupide et agaçante morveuse dont j' avais été la belle-mère. Et c' était une déception. Je m' attendais à une adversaire potable et je me retrouvais avec une môme de 5 ans dans le corps d' une adulte.
Je voulais faire connaissance avec celle qu' elle était vraiment et non pas celle qu' elle croyait être. Je n' étais pas là pour la changer, mais pour révéler la vraie elle. Est ce de ma faute si elle niait celle qu' elle était vraiment et se mentait à elle-même? De nous deux, c' était elle la plus cruelle envers elle même. Parce qu' elle s' auto censurait. Elle n' assumait pas celle qu' elle était vraiment. Alors non, je ne cesserais pas de la pousser dans ses retranchements. Parce que c'est le jour où elle serait au pied du mur que, pour survivre, elle devrait se révéler à elle-même. Prendre conscience de ce que je savais la concernant. Est-ce ma faute si elle avait honte d' elle même... Alors bien sûr, j' aurais pu lui dire tout cela. Mais, comme l'enfant qu'elle était,
elle m' aurait encore rétorqué que c' était de ma faute. A quoi bon tenter une conversation sérieuse quand votre interlocuteur avec l' intellect d' un môme.



© drey'


Dernière édition par Isabeau K. Jensen le Mer 17 Mai 2017 - 17:39, édité 1 fois
avatar
C. Riley Jensen
✥ Je suis : une nephelim
✥ Membre investi :
  • Parrain/Marraine

Nephelim | Neutre & Bon -staff-



Message   Lun 17 Avr 2017 - 15:13
Altruism and sacrifices are overrated...
BO & RILEY


On pouvait lui reconnaitre ça, elle faisait preuve d’honnêteté pour une fois. En disant qu'elle y trouvait son compte, elle ne niais rien; ce même si elle refusait de dire ce qu'elle attendait de notre petite discussion ou de cette aide qu'elle m'apportait avec le sac.

Mais aussitôt la discussion était revenue sur ma nature de nephelim... aussitôt je m'étais braquée et elle semblait toujours persuadée de ce qu'elle avançait. Pire, elle semblait trouver mes paroles encore et toujours plus stupides. Ou peut être que c'était moi qu'elle trouvait stupide ?

Immature plutôt ! Pourquoi ? Parce que je n'était pas d'accord avec elle ? J'aurais presque été désolée de lui dire que ce n'était pas là la définition de la maturité. Mais ce n'était pas comme si elle avait été douée avec des enfants ou avec les humains. Pas avec des humains qui connaissaient sa vrai nature, en tout cas.

A vrai dire, quelque soit la bonne hypotèse, ça ne changerais rien de mon coté, car je n'avais que faire de ce qu'elle pensait de moi. En fait, si jamais elle était déçue de ce que j'étais... je prenais ça comme un compliment ! Car la dernière chose que je voulais, c'était être ce qu'elle attendait de moi.

Quand elle ajoutais à mon laïus sur ma nature et qui elle voulait rencontrer en moi... par un simple "tu as raison"... elle confirmait ce qu'elle avait dit plus tôt et ce qu'elle laissait entendre dans son attitude. Ce n'était pas qu'elle me croyais stupide, même si ce n'était ps exclu totalement; non elle me prenait pour une enfant ! Mais encore une fois, la définition n'était pas la même dans sa tête et dans notre monde. Car j'aurais été infantile s'il avait s'agit d'autre chose que de me forcer à tuer des gens ! Ne pas vouloir faire du mal à quelqu'un... ce n'était pas immature, c'était normal. Humain !

Mais au lieu de la confronter sur ça, car nous ne trouverions pas de terrain d'entente de toute façon; je décidais d'ironiser sur sa dernière phrase, même si nous savions toutes deux qu'elle n'en pensait pas un mot et ajoutais:

▬ Parfait, si nous sommes d'accord alors... Je n'était assez stupide pour croire que nous l'étions et j'osais imaginer qu'elle ne me croyais pas aussi stupide que ça tout de même. Car même si son opinion sur moi m'importait peu... il y avait des limites non ?

Je n'avais pas ajouté plus sur le sujet par contre et j'avais recommencé à cogner le punchingball avec mes poings, sans me défaire de l'idée principale; a savoir évacuer les sentiments négatifs. La colère n'avais fait que s'intensifier en la voyant, alors même si j'avais déjà bien tapé et évacué... on pourrait toujours trouver de quoi faire, j'imagine. Et même s'il n'y avait plus rien à évacué, j'aurais continué de cogner pour limiter les paroles au maximum. Frapper un sac, c'est toujours mieux que de se faire insulter, non ? J'avais continué en silence, n'appelant pas à ce qu'elle dise quoi que se soit, pendant une bonne trentaine de minutes, avant d'arrêter pour aller boire à ma gourde. Cette fois, il fallait se rendre à l'évidence, j'allais devoir passer sous la douche et arrêter l'entrainement. Boire des poches que j'avais amené, puis manger un bout avant de reprendre le travail. Mais je ne voulais pas être grossière, car il y avait aussi des choses que j'attendais d'elle. Je n'étais pas folle, je savais qu'elle ne dirait rien de crucial ou qu'elle ne voudrais pas divulguer, mais... si en nous disputant nous n'arrivions pas au bon état d'esprit, autant en changer.

▬ Je dois aller prendre une douche rapide, mais je vais manger ensuite. Tu veux te joindre à moi, pour faire... connaissance ? Je reprenais une partie des mots qu'elle avait dit plus tôt, mais pour nous deux, faire connaissance n'avait rien d'amicale.

▬ Le self de l'entreprise est meilleur qu'on pourrait croire !






avatar
Isabeau K. Jensen
✥ Je suis : une démone supérieure
✥ Membre investi :
  • Parrain/Marraine

Démon | Camp Lucifer -staff-



Message   Mar 18 Avr 2017 - 2:02



altruism and sacrifices are overrated...


CASSIDY RILEY JENSEN & ISABEAU KALI JENSEN



Riley avait du comprendre que j' avais dit qu'elle avait raison car je la voyais comme une gosse. Et sa réponse était supposée être faite pour se foutre de moi, mais pourtant ce n' eut pas l' effet escompté et je lui fis un sourire en coin. C' était clairement une moue de mépris à son encontre. Elle espérait me convaincre qu'elle était capable de comprendre mes sous entendus. Mais elle ne comprenait pas grand chose. Elle ne comprenait pas qu'elle ne parlait pas à une humaine lambda qu'elle pouvait prendre de haut. Elle s' adressait à une démone supérieur et qui avait largement dépassé les 3000 ans. Et en trois millénaires, des Riley j'en avais croisé des tonnes. Et ça ne s' était jamais bien terminé pour elles, en démontrait le fait que j' étais encore là pour faire face à la ennième du genre qui se croyait capable de me résister. C' était là son immaturité. Son incapacité à comprendre la réalité telle qu'elle était en face. Je la laissais donc boxer, maintenant la stabilité du sac. Et ce fut elle qui se lassa la première. J' aurais été capable de tenir encore des heures. D' ailleurs il me restait encore un ongle à finir de polir. Je levais les yeux aux ciel devant la médiocrité dont faisait preuve la nephelim. Je m' attendais à ce qu'elle me passe devant et parte comme une malpropre, car elle manquait cruellement d' éducation et je n' étais en rien responsable, c' était son père qui l' avait élevé. Ce qu' il avait fait d' elle était un pur gâchis.
Aller au self pour discuter? C' était une proposition étrange venant de Riley qui venait de passer du temps à frapper dans un sac en s' imaginant sans doute que c' était ma tête à la place.

▬ C'est tellement vendeur...

Même en sachant que l' entreprise appartenait à Sytry et même avec toute la bonne volonté du monde, elle n' arriverait pas à me faire croire qu' un self d'entreprise était bon. Ou alors, non seulement elle était immature mais en plus, elle n' avait aucun goût. Mon palais était habitué à bien mieux. Mais si il fallait subir ça pour continuer ma mission, j' allais le faire. J' avais dû épouser son père et lui servir de mère, comparé à ça, manger dans un self c' était un désagrément acceptable. Et puis elle voulait faire connaissance. Enfin l' intonation de sa voix et la façon dont elle avait repris mes termes, indiquaient qu'elle était loin d' être convaincue. Mais au moins pour une fois, elle ne montait pas sur ses grands chevaux et paraissait presque apte à tenir une conversation posée. Même si je me doutais, la connaissant, elle risquait fort de repartir au quart de tour et de vouloir me contredire. Mais c' était une proposition qui ne se refusait pas. Dans l' art de la manipulation, on savait que chaque petit germe de doute que l' on pouvait semer était une petite victoire. Manipuler c' était aussi subtil que l' art de la séduction. Ce n' était jamais bon signe si la victoire était obtenue de suite sans résistance. Ca laissait indiquer que l' esprit en face était déjà accessible et qu' il n'y avait rien réellement manipuler. Mais Riley était résistante à mes propos pour le moment. Ce serait un vrai travail de la manipuler et je devais prendre toutes les ouvertures qui s' ouvraient à moi. Et cette proposition en était une.

▬ Proposition acceptée. Je t' attends pendant que tu retires cette désagréable odeur de sueur de toi. Mais si dans une dizaine de minutes, tu n'es pas revenue, je considérerais que tu te seras enfuie par la fenêtre la plus proche...

Mes propos ne trahissaient pas le moins du monde une once d' impatience. Non, en fait, connaissant l' aversion que Riley avait pour moi, je la croyais tout à fait capable de me faire cette proposition dans l' optique de se défiler proprement avant de me fuir comme une gamine qui ne voulait pas aller au tableau et demandait pour aller aux toilettes.



© drey'


Dernière édition par Isabeau K. Jensen le Mer 17 Mai 2017 - 17:47, édité 1 fois
avatar
C. Riley Jensen
✥ Je suis : une nephelim
✥ Membre investi :
  • Parrain/Marraine

Nephelim | Neutre & Bon -staff-



Message   Mar 18 Avr 2017 - 14:43
Altruism and sacrifices are overrated...
BO & RILEY


Bon, nous avions écarté la conversation qui ne menais à rien, en tout cas pour l'instant. J'ignorais combien de temps ça tiendrais, mais... tant qu'elle ne parlerait plus de tuer des innocents pour me nourrir, ça devrait aller. Non, j'en était venue à une toute autre proposition et une situation bien différente pour essayer de changer la donne. Proposition qui semblait lui déplaire vu quelle disait avec une ironie certaine que c'était « Tellement vendeur... ». Et bien désolée pour elle, mais dans un building d'entreprise on trouvait rarement autre chose qu'un self. Et franchement, je n'avait pas la folle envie de quitter le bureau pour l'emmener au resto. J'avais déjà des doutes quand à mon idée de départ, ce n'était pas pour empirer la chose en donnant à ce repas plus d'importance qu'il n'en avait déjà.

Même si elle avait objecté, elle finissait par accepter, me poussant à me demander pourquoi elle s'était donné la peine de critiquer... Bref... J'allais faire ce que j'avais prévu, à savoir prendre une douche, même si elle l'avait confirmé de manière bien différente... Quand on fait du sport, on transpire ! C'est le b-a-ba et le dire comme ça me laissait penser une petite critique que je taisais à voix haute. Elle semblait me prendre pour une gamine immature et sortait des phrases comme celles-là. L’hôpital qui se fou de la charité...

▬ Je serais revenue ! Pas d'inquiétude. Je travail ici je te rappelle.

Non seulement je ne comptais pas me faire la malle aussi peu alléchante que devenait cette idée de repas en tête à tête. Mais en prime, elle semblait oublier qu'on était à mon travail et même si le boss était un démon, ce qu'elle savait probablement... je restait une employée ici et j'avais un poste à reprendre une fois la réunion et ma pause déjeuner terminées.

▬ A tout de suite. Je m'étais fait violence pour ne pas le dire sur un ton désagréable et avait tiré ma révérence pour quelques minutes, le temps de rejoindre les douches et me rafraichir après ces efforts. J'avais fait vite, plus que d'habitude, car en plus de n'avoir qu'une pause pour le sport, manger... il y avait à ajouter la discussion avec celle qui m'attendais dans l'équation. Séchée, les cheveux attachés en un chignons haut encore légèrement humide et de nouveaux vêtements enfilés, j'étais aller vers mon sac de sport pour une dernière petite chose avant de la rejoindre de nouveau. J'avais regardé autour... Toujours personne ! Puis ouvert la poche de sang de démon pour l'avaler rapidement histoire de stopper net toute soif qui aurait pu venir après mes efforts et l'utilisation de mon pouvoir. Et maintenant... Isabeau !

▬ 11 minutes, montre en main ! Je suis prête, on y vas ? J'avais été plutôt agréable, ce sans trop me forcer, le sang que j'avais bu ayant rassasié ma soif et aidant à garder mon calme. Même si avant de quitter les douches, j'avais tout de même pris une profonde inspiration, juste pour la forme.

Et à présent que j'avais fait mon retour et prouvé que je n'allais pas fuir comme une poule mouillée; je commençais ma marche en direction du self. Après tout... Elle a déjà dit qu'elle était d'accord.

▬ C'est par là ! Fis-je en montrant du doigt la direction à prendre alors que je continuait d'avancer.






avatar
Isabeau K. Jensen
✥ Je suis : une démone supérieure
✥ Membre investi :
  • Parrain/Marraine

Démon | Camp Lucifer -staff-



Message   Sam 22 Avr 2017 - 1:37



altruism and sacrifices are overrated...


CASSIDY RILEY JENSEN & ISABEAU KALI JENSEN



Plus je restais en compagnie de Riley, plus je comprenais pourquoi elle en agaçait plus d' un parmi les démons. Elle était tellement persuadée d' avoir choisi la bonne voie, d' être celle qui avait raison, qu' on avait de suite envie de la faire descendre de son piedestal et de la mater. Elle agissait comme une enfant, et les enfants, on avait envie qu' ils se mangent la réalité en pleine tronche pour qu' ils arrêtent enfin de nous gonfler avec leurs licornes et leurs contes de fées. Riley c' était ça. Elle donnait envie de la voir souffrir et de lui faire comprendre la réalité de sa nature de la manière la plus douloureuse possible. Mais je me rappelais qu' elle était déjà cernée par les démons dont une parmi son entourage proche et dont elle avait confiance. J' avais vraiment hâte de voir un jour son visage déconfit en découvrant qu'elle était manipulée de la pire des manières depuis des années. Et d' un coup, cette image dans ma tête me fit sourire et me rappela pourquoi je devais patienter. Plus longtemps durait l' attente, plus savoureuse serait la découverte.

▬ L' un n'empêche pas l' autre.

Elle aurait pu très bien me fuir ici pour ensuite retourner travailler en passant par la porte d' entrée comme les autres salariés du bâtiment. Je ne prévoyais pas de lui courir après dans tous les couloirs en hurlant son nom une hache à la main. Je n' étais pas en mode"Shining". Pas aujourd'hui, tout du moins. Mais en d' autres circonstances, avec d' autres victimes, ça pouvais m' arriver. C' était amusant de les voir courir en criant. Mais je ne devais pas la tuer, et encore moins ici, dans les locaux où se trouvait les bureaux de Sytry. Enfin de sa couverture humaine. Mais c' était à croire que Riley ne connaissaient vraiment les méthodes démoniaques. Il y avait un temps pour manipuler et un temps pour tuer. Et pour tuer, il existait d' autres endroits pour le faire.
Mais elle finit par revenir et par m' indiquer le temps qu'elle avait passé. Je levais les yeux au ciel, notant mentalement qu'elle poursuivait sa logique puérile. Il n'y avait que les enfants pour faire ça, un peu comme ils montraient leur assiette vite en disant "J'ai tout mangé." dans l' espoir d' obtenir des félicitations ou une récompense pour avoir fait ce que les autres faisaient en silence. Cela n'aidait vraiment pour la voir comme une adulte

▬ Je te suis.

A elle de me mener jusqu' au temple des repas à la va vite et de qualité médiocre. Je restais réaliste, même en étant dans une entreprise dirigée par un lieutenant qui savait ce qu' était la bonne cuisine, il devait faire avec ce que ses fournisseurs donnaient. Et on savait que les repas de self étaient livrés, fabriqués en chaîne et devant coller à un certain coût de production. Qui disait coût réduit, disait qualité de la nourriture réduite, elle aussi. Je la suivais donc jusque là bas, analysant en silence son comportement pour préparer la suite de notre entrevue. Elle semblait plus modérée, mais j' avais comme dans l' idée que ce n' était que de façade et qu'elle devait peut être déjà regretter son offre. Elle n' avait pas besoin de s'énerver pour que je comprenne son ressentiment vis à vis de moi. Ses silences pouvaient être tout aussi éloquent. De toute façon, elle n' avait jamais caché qu'elle ne m' aimait pas. Ce n' était pas en une douche qu'elle allait changer ça. Et je ne cherchais pas spécialement à ce que cela change. Je me moquais qu'elle m'aime ou non, ce que j' attendais d'elle c' était qu'elle devienne docile, obéissante et loyale à Lucifer. Et si son aversion envers ma personne pouvait servir à ce qu'elle devienne mauvaise et que sa noirceur ressorte davantage, j' étais même prête à exacerber ça.
Mais voilà que nous étions arrivées à destination. Cela ressemblait bien à ce que c' était. Un self comme tous les autres. Certes la propreté et la sobriété de l' aménagement et des teintes du lieu lui donnait une certaine élégance et le plaçait dans le haut du panier, mais même la qualité et l' atmosphère du lieu ne pouvait changer la qualité de la nourriture si le fournisseur était le même que celui de tous les autres.

▬ Quelle est la suite du programme?

Ma question impliquait aussi bien le sujet de conversation que la situation. Allions-nous juste nous attabler pour parler et le partage de repas était-il prévu dans la proposition?



© drey'


Dernière édition par Isabeau K. Jensen le Mer 17 Mai 2017 - 17:57, édité 1 fois
avatar
C. Riley Jensen
✥ Je suis : une nephelim
✥ Membre investi :
  • Parrain/Marraine

Nephelim | Neutre & Bon -staff-



Message   Mar 25 Avr 2017 - 15:00
Altruism and sacrifices are overrated...
BO & RILEY


Je laissais couler le "l'un n'empêche pas l'autre" qu'elle avait juste avant que je ne quitte la pièce. Je n'avais pas l'intention de fuir, même si ça aurait été plus judicieux; et elle le verrais bien assez tôt !

En revenant, j'avais précisé le temps que j'avais pris pour éviter qu'elle se vexe de l'attente, mais aussi pour signaler mon retour de manière un minimum agréable sans devoir prétendre être gentille et je n'avais eu droit qu'a des yeux levés au ciel en réponse. Bon sang, mais c'est quoi son problème ? Quoi que je fasse elle semblait s'en offusquer ou se moquer, ou... je ne savais pas trop quelles étaient les autres possibilités. Mais elle était antipathique à souhait et je ne comprenais vraiment pas pourquoi elle parlait de faire connaissance si elle venait à table face à moi avec cette attitude... Elle m'avait fait comprendre qu'elle me trouvais puérile car je refusait de tuer des gens et de suivre la 'destiné' qu'elle croyais m'appartenir. Mais c'était ça, cette attitude de... 'boudeuse' qui était puérile ! Rien ne lui plaisait, quoi que je dise, quoi que je fasse ! Elle me répondait avec dédain ou des yeux levés au ciel. Et c'était moi la gamine ?!

Je proposait de rejoindre le self, sans un mot à ce propos. Si on en venait à ça... ça n'allais pas être joli-joli comme conversation et franchement, j'en avait marre de toute cette histoire. Je ne voulais pas qu'elle soit fière de moi ! Ses yeux au ciel et le reste m'agaçais, mais si elle voulait me blesser, c'était peine perdue de cette manière. J'avais prouvé ça en ne disant rien d'autre que la direction qu'on devait prendre et elle avait acquiescé en me disant qu'elle me suivais. J'avais marché machinalement, connaissant les lieux comme ma poche; je n'avais pas besoin de vérifier qu'elle me suivait, je sentait sa présence derrière moi et entendait ses pas me suivre. Me donnant des sueurs froides. Pourquoi je fais ça, déjà ?

Je n'eu pas le temps de me répondre, même mentalement car nous avions rejoins le lieu de destination et elle m'avait tirée de mes pensées en me demandant la suite du programme. Je me tournais vers elle et sortait ma carte de self, avant de répondre.

▬ Je payerais, c'est plus simple avec ma carte. En payant avec la carte de self de l'entreprise, ils penseraient que c'était une collègue et ça serait bien plus simple.

▬ Prend ce que tu veux et ensuite... j'imagine qu'on va discuter ! J'ignore de quoi exactement tu voudras parler, mais... Je m'interrompais comme on arrivait au niveau du service et commandait avec un sourire avant de revenir à nos moutons, en attendant de pouvoir passer en caisse.

▬ Tu disais que tu connaissais quelqu'un ici, une amie... Tes connaissances inclues aussi le patron j'imagine ?

Je n'était pas stupide, je savais qu'il savait que je savais... et étrangement je ne m'étais pas perdue toute seule dans ces réflexions nébuleuses. Mais... le fait qu'il soit un démon ne m'était pas étranger, c'était quelque chose qu'il ne pouvait pas ignorer. Ce qu'il avait vu aussi, c'était que je n'avait rien dit, à personne ! Absolument personne. J'avais suivi le conseil de Damon à ce sujet. Lui demander ça ne m'incriminait pas du coup. Mais j'étais curieuse de savoir, parce qu'elle semblait marcher ici, comme de partout comme si elle possédait l'endroit. Et pour le coup... je doutais que ce soit le cas !





avatar
Isabeau K. Jensen
✥ Je suis : une démone supérieure
✥ Membre investi :
  • Parrain/Marraine

Démon | Camp Lucifer -staff-



Message   Jeu 27 Avr 2017 - 3:48



altruism and sacrifices are overrated...


CASSIDY RILEY JENSEN & ISABEAU KALI JENSEN



Oh c'était Riley qui payait? Dommage qu' on ait été que dans un self. Dans un autre endroit plus chic, j' en aurais profité pour me servir parmi les plats les plus chers. Là j' allais devoir choisir parmi les plats les moins dégoûtants.

▬ Parfait. Comme ça, je te devrais un autre repas pour te rembourser.

Cela sonnait comme une promesse pour moi, et potentiellement une menace pour elle. J' étais en train de lui confirmer que nous allions nous revoir. Elle devait s'en douter mais il était toujours plus agréable de le dire à voix haute. Je n' allais pas laisser ma petite nephelim de si tôt. Elle qui semblait si en colère que son ex belle-mère l' ait abandonnée enfant...elle avait bien fait de me le dire, je n' allais donc pas la lâcher. C' était bien évidemment du cynisme. Mais étais-ce de ma faute si elle ne se laissait pas dompter si facilement. Soit elle était masochiste et ne cédait pas pour avoir toute mon attention, soit elle était butée et par conséquent stupide. En tout cas, elle donnait le bâton pour se faire battre en me demandant à moi, de trouver un sujet de discussion. J' allais forcément m'en servir contre elle.

▬ Pourquoi pas de toi? Je suppose que tu as un petit ami...

je ne posais pas la question gratuitement. Si cela semblait anodin pour des oreilles indiscrètes qui souhaiteraient écouter notre conversation tandis que nous choisissions chacune notre plat, c' était aussi pour obtenir des informations. Il n' était jamais inutile d' en savoir plus sur un cible. Grâce à ça on obtenait toujours des informations. Et même la plus petite des informations pouvait se révéler d' une grand importance entre de bonnes mains. Des mains qui sauraient s'en servir bien évidemment. Les miennes, donc.
La commande passé, Riley ayant réglé nous nous installames à une table relativement discrète pour parler. Enfin la discrétion passait surtout par une table séparée de trois tables vides d' un groupe en train de parler à un niveau sonore suffisamment haut pour couvrir les voix environnantes. Leur indiscrétion flagrante allait couvrir notre conversation d' éventuelles oreilles curieuses. Et Riley me demanda si parmi mes connaissances au sein du bureau, on devait inclure le grand patron. Je répondis par un sourire énigmatique et une phrase qui voulait tout dire pour qui savait la comprendre.

▬ Peut-être...

Bien évidemment que cela impliquait son patron. Il était l' un des lieutenants de Lucifer. Il était difficile pour les démons de ne pas le connaitre. Mais je n' allais pas faire une réponse claire à Riley. Déjà j' ignorais son niveau de connaissance et peut-être essayait elle de savoir si son supérieur était un démon ou un simple humain. Et si elle savait que c' était un démon, ce qui n' était pas impossible, elle saura rapidement que mon "peut-être" était une réponse positive à sa question. Mais je n' allais pas lui faire une affirmation, je n' étais pas stupide. Ignorait-elle toujours qui j' étais? Je ne livrais pas aussi facilement les informations. Ca se méritait. Alors elle allait devoir en tirer la bonne réponse d'elle même. Je n' allais pas lui dire qui servait Lucifer dans son environnement professionnel, pas plus que dans son environnement privé. Il était tellement plus plaisant de la laisser le découvrir toute seule. Pour l' effet de surprise qui allait avec. J' adorais ce genre de surprises...



© drey'


Dernière édition par Isabeau K. Jensen le Mer 17 Mai 2017 - 18:06, édité 1 fois
avatar
C. Riley Jensen
✥ Je suis : une nephelim
✥ Membre investi :
  • Parrain/Marraine

Nephelim | Neutre & Bon -staff-



Message   Lun 1 Mai 2017 - 15:06
Altruism and sacrifices are overrated...
BO & RILEY


Ne te sent pas obligée... C'était cette phrase qui avait tourné dans ma tête quand elle avait dit qu'elle me devrait un autre repas. Car pour moi, ça sonnait comme une menace, même si ça n'en était pas une. La revoir autour d'un repas... alors que je n'étais pas certaine d'avoir eu raison avec celui-là, c'était comme me promettre de passer sous une douche d'acide. Très peu pour moi !

Bien sûr, je n'était pas folle et je taisais tout ça. Parce que je doutais que l'acide et tout le reste la mette en joie. J'avais juste fait un signe de tête, un léger hochement de quelques secondes qui n'avais pas plus de crédit que ça. Pas autant que si j'avais accepté de vive voix.

▬ Non, je n'ai personne. Tu vois... tu as pas mal à apprendre de moi. Ce n'était pas un mensonge, car ma relation avec James s'était terminée plusieurs semaines plus tôt. J'avais parlé de pause mais... après autant de temps sans coup de fil, sans message et sachant qu'il connaissait ma nature de nephelim à présent... Pour moi, c'était de plus en plus clair que tout était fini. J'avais choisi de faire une pause quand il avait décidé de partir sans me prévenir, mais... j'avais dans l'idée qu'il avait décidé de partir pour s'éloigner du monstre que je m'étais révélée être... Il n'avait pas signé pour être avec une nephelim...

▬ Mais et toi... il n'y a personne dans ta vie ? Nous jouions à quoi là ? Comme si j'avais quelque chose à faire de cette question ! Et ce n'était pas comme si j'ignorais ce qu'elle était. Quelqu'un dans sa vie... a part des cadavres, j'en doutais. Quoi qu'elle avait dit avoir une amie ici et jouais avec mes nerfs en répondant à propos du patron alors...

J'étais a peu près convaincue que son 'peut être' voulait dire oui, cela dit. Vu l'âge qu'elle me disait avoir et son attitude en ce lieu... Elle savait très certainement à qui ça appartenait.

▬ C'est ce qu'on va faire alors ? Ajoutais-je quand nous étions toutes deux à une table avec nos plats.

▬ Nous poser des questions aussi... basiques dont on connait déjà les réponses. Parce que je suis certaine que d'une manière ou d'une autre, tu savais pour ma rupture. Tu seras ravie de savoir que c'est certainement parce qu'il a appris que j'étais une nephelim ! Je ne disait pas ça pour l'aider à me blesser, mais pour lui faire comprendre que rien de ce qu'elle pouvait dire me blesserait plus que la décision qu'avait pris James.






avatar
Isabeau K. Jensen
✥ Je suis : une démone supérieure
✥ Membre investi :
  • Parrain/Marraine

Démon | Camp Lucifer -staff-



Message   Mar 2 Mai 2017 - 0:56



altruism and sacrifices are overrated...


CASSIDY RILEY JENSEN & ISABEAU KALI JENSEN



La discussion était donc bien lancée. Et là encore, Riley était clairement sur la défensive. Mais l' endroit où nous nous trouvions allaient l'empêcher de pouvoir hausser le ton. Peut être serait elle capable pour une fois d' avoir une discussion sérieuse. Cela changerait de ses gamineries et serait un bon moyen d' en apprendre davantage sur elle et de trouver quels futurs leviers émotionnels j'allais pouvoir appuyer pour la faire progressivement plier. Son retournement de question me fit rire. Moi? Avec quelqu' un dans ma vie?

▬ Voyons Riley...je ne suis pas la femme d' un seul homme ou d' une seule femme. Il n' existe qu' une seule personne qui peut dire que je lui appartiens corps et âme. Mais l' amour...c'est bon pour les enfants.

Je n' appartenais qu' à Lucifer. Et ma vie toute entière lui appartenait et lui était dévouée. Quand à l' amour, c' était une chose surfaite. La sexualité c' était autre chose et plus les partenaires variaient plus grand était le plaisir. Cette notion de fidélité était un moyen qu' avait trouvé Dieu pour brider les humains de leur droit à pleinement jouir de leur corps et de leur sexualité. Et ceux qui acceptaient de multiplier les conquêtes étaient vu comme mauvais. C' était d' une hypocrisie sans nom. Si nous avions un corps c' était pour pouvoir s'en servir dans tous les sens du terme. Et ne se lier qu' à un seul autre corps, c' était clairement du gâchis.

▬ Parler? Bien évidemment.

Je comprenais parfaitement le sens de sa question mais je préférais la laisser le dire d'elle même. Riley était un tempérament bien trop vif. Je l' avais vu plus d' une fois, face à moi, foncer dans le tas sans réfléchir ou parler trop vite, au risque de trop en dire. Ce qui risquait de la perdre mais qui l' arrangeait grandement. D' ailleurs il ne lui fallut pas longtemps pour récidiver et une fois encore parler sans penser aux conséquences pour elle. J'esquissais un sourire à la réponse de Riley. Bien sûr que non, je ne le savais pas. Je n' avais pas été fouiller dans sa vie privée. Je n' avais pas besoin de ça. Elle était là pour me fournir les informations de départ et ensuite je pourrais orienter mes recherches.

▬ Il n'y a jamais de questions basiques. Pour preuve, j' ignorais pour ta rupture et tu viens à la fois de me le dire et en plus de m' indiquer le motif de votre rupture. Avec une simple question "basique".

C' était tout l' art de la manipulation. Obtenir les informations sans jamais le demander réellement. Avec une simple remarque sur le fait qu'elle devait avoir un petit ami, j' avais appris sa rupture et le fait que l' homme en question n' avait pas accepté sa nature de nephelim. Ce qui signifiait donc que son ex petit ami n' était pas un nephelim. Et vu comment Riley appréciait ma nature, ce n' était pas un démon non plus. Cela devait se jouer entre un déchu et un humain. Je dirais davantage un humain. Mais un initié, car il n' avait pas eu peur d'elle d' après ses propos, il n' avait juste pas accepté de vivre avec une nephelim. Son ex était donc un humain initié dans le camp du bien. Tout comme j' avais appris que c' était un homme et non une femme qui avait partagé la vie de Riley. Et même ma réponse était une manipulation. Je lui répondait honnêtement mais en gardant le contrôle de la situation. Riley oubliait souvent mon ancienneté et s' adressait à moi comme une ex belle-mère lambda. J' étais en train de lui rappeler implicitement à qui elle parlait. Une banalité était parfois la clé pour obtenir une masse d' informations quand on savait comment l' exploiter. Et ça, c' était un domaine où j' étais une experte.



© drey'


Dernière édition par Isabeau K. Jensen le Mer 17 Mai 2017 - 17:51, édité 1 fois
avatar
C. Riley Jensen
✥ Je suis : une nephelim
✥ Membre investi :
  • Parrain/Marraine

Nephelim | Neutre & Bon -staff-



Message   Mer 3 Mai 2017 - 12:10
Altruism and sacrifices are overrated...
BO & RILEY


Mais oui, voyons... Riley !!! Comme si j'étais stupide ?! Je n'avais posé la question que pour faire la discussion car il y avait peu de choses que je voulais savoir de la démone et ces choses, elle ne me les diraient jamais. Alors si mes questions la faisait rire, tant mieux pour elle. j'essayais seulement d'être polie et d'avoir une discussion civilisée le temps que ça durerait.

▬ L'amour, c'est bon pour les humains. Pas les enfants. Je ne suis pas infantile parce que j'aime, ça me rend juste humaine. Mais ça... je crois qu'on ne peu pas se comprendre alors passons. Je n'était pas sur la défensive, pas le moins du monde car elle parlait d'amour en général et je n'allais pas parler au nom de l'humanité toute entière en m'énervant. Pas question ! Je préférais à la place lui avoir dit les choses comme elles étaient, simplement du point de vue des humains qu'elle semblait apparenter à des enfants quels qu'ils soient.

Parler, oui. C'était déjà ce que nous faisions, mais ce que je voulais savoir surtout, c'était de quoi ? Parce que je n'avais pas de plan à suivre pour ce qui restait de notre échange. Alors j'avais repris sur sa première question et précisé des choses que je croyais qu'elle savais. Mais face à sa réponse, je constatait que non. Tant pis ! Ce n'était pas un secret et après tout... je préférais le dire et ne pas en avoir honte. Je n'avais pas à avoir honte, je n'avais rien fait de mal si ce n'était être quelque chose que je n'avais pas demandé à être.

▬ Et bien maintenant tu le sais. Fis-je avec un sourire alors que j'enfournais la première bouchée de mon repas. Je ne voulais pas dire plus, histoire de ne pas devoir mentir ou être désagréable. En disant simplement ça, c'était plus facile de garder un ton neutre et le sourire.

▬ Cela dit, si on veux vraiment discuter dans les règles de l'art... Je ne suis pas la seule qui doit se confier sur certaines choses. Je t'ai dit pour ma rupture... Quelque chose que tu penses pouvoir me dire ? Sur toi, j'entends !

Je ne cherchais pas à poser les questions qui m'intéressaient et dont je savais que je n'aurais pas les réponses, mais... si je la laissait décider de ce qu'elle voudrait me dire, peut être que la conversation ne serait pas à sens unique à savoir "moi parlant de ma vie et elle... jugeant ou se moquant de moi".

▬ Alors... qu'est-ce qu'il y a à savoir de Isabeau... Jensen ? Ça m'avait presque écorché la bouche de dire son nom en entier, mais je ravalais ma fierté pour le bien de ce repas et surtout, parce que si nous partions la dedans... Les choses pouvaient vite dégénérer et je le savais.





avatar
Isabeau K. Jensen
✥ Je suis : une démone supérieure
✥ Membre investi :
  • Parrain/Marraine

Démon | Camp Lucifer -staff-



Message   Mar 9 Mai 2017 - 3:48



altruism and sacrifices are overrated...


CASSIDY RILEY JENSEN & ISABEAU KALI JENSEN



Je haussais les épaules à la remarque de Riley. Elle ne changeait vraiment pas son disque celle là. Toujours la même rengaine sur l' humanité. Ca devenait redondant et ça manquait de piquant dans ses réparties. Si on pouvait appeler ça de la répartie...

▬ Pour moi, les humains sont tous des enfants. Ils ne dépassent jamais le siècle quand j'ai largement dépassé les trois millénaires. Enfant, humain...c'est la même chose.

Tout aussi encombrant les uns que les autres. Certes plus ils vieillissaient, plus ils devenaient distrayants, mais jamais ils ne devenaient vraiment intéressants. Il semblait que Riley n' appréciait pas d' être vu comme telle, mais il fallait qu'elle se fasse à la réalité. Elle était humaine, j' avais du la supporter enfant et elle ne cessait de se comporter de manière puérile. Je ne la verrais jamais autrement que comme ce qu'elle était vraiment. Incapable d' agir de manière rationnelle comme une adulte. Elle me détestait trop pour garder la tête froide. Et c' était pourtant ça la clé de la stratégie. L' intelligence n' était pas une qualité, pas plus que d' être surdoué. L' intelligence était un atout qui devait se cultiver sans quoi, on était aussi stupide que les autres. Et Riley avait peut être une once d' intelligence mais pour le moment elle ne le montrait pas. Et surtout, elle ne s'en servait pas. Pour ma part, je me servais activement de la mienne depuis des millénaires. Mais je n' allais pas faire une telle leçon à Riley. Si elle tenait tellement à sombrer vers la stupidité, ça m' arrangeait. C' était plus facile à manipuler. Certes le jeu était moins drôle car trop rapide. Mais on ne demandait pas à un nephelim de penser. on lui demandait d' obéir. Lucifer et les démons étaient là pour penser à leur place.

▬ Quelque chose sur moi? Et bien pourquoi pas mon nom. Mon vrai nom s'entend. Après tout, tu dois connaître le prénom de ta mère de sang. Je m' appelle Kali. Comme la déesse hindou. Ou peut être suis-je la déesse hindoue pour ceux qui m' ont cotoyé...

Je jouais bien sûr avec elle. Evidemment que je n' étais pas la déesse. Mais il fut une époque où il était aisé pour nous, démons, de nous faire passer pour des dieux. Une simple démonstration de pouvoir de base, et les humains crédules nous faisaient des offrandes en échange de notre miséricorde. Mais la déesse Kali demeurait une déesse païenne connue dans le monde, et j'aimais jouer sur ce fait. Laisser planer le mystère et le doute sur ce qui était vrai ou faux. J' avais l' ancienneté pour rendre ça crédible et le machiavélisme pour le faire. Bien sûr qu' il n'y avait que deux dieux. Celui qui nous pompait l' air avec ses rejetons à plumes, et mon roi. Tous les autres, ceux de l' Histoire, n' étaient que du folklore né de la rencontre de mortels stupides avec des anges ou des démons. Si les anges n' aimaient pas être pris pour des divinités, les démons n' avaient pas de problèmes à être vénérés. Qui cracherait contre des offrandes, des sacrifices en notre nom et des gens qui nous adulent. Ca flatte l' égo et ça aide à manipuler les foules. Il fut un temps où si on tuait un humain, on pouvait même reporter la faute sur sa famille sous couvert de leur désobéissance et la famille en question nous demandait pardon. C' était le bon vieux temps. Désormais on ne pouvait plus se mettre aussi facilement à découvert, on devait avoir des fausses identités, des couvertures et si on avait le mauvais rôle dans l'esprit "bien pensant" de ces maudits humains. Seul point positif de cette évolution, pour les manipulatrices comme moi, ça obligeait à atteindre des hauts niveaux de sournoiserie.

▬ Quand à ce qu' il y a à savoir sur Isabeau Jensen...rien de ce que les journalistes n'aient pu déjà déniché.

J' avais eu un sourire moqueur en disant ça. Je faisais pleinement la différence entre Kali et ma couverture Isabeau. Isabeau, l' artiste peintre dont les journaux parlaient. Mais rien de ce qu' il pouvait écrire n' était du au hasard. Même les "scoops" dénichés n' étaient que des miettes de pain qui leur étaient lancés discrètement. Pour maintenir une parfaite couverture, il ne fallait pas trop se cacher, ni trop en dire. Il fallait jouer la mystérieuse assez pour fasciner, mais prévoir des "découvertes" de leur part savamment étudiés. Mais plus longtemps on vivait, plus on apprenait comment le faire efficacement.



© drey'


Dernière édition par Isabeau K. Jensen le Mer 17 Mai 2017 - 17:43, édité 1 fois
avatar
C. Riley Jensen
✥ Je suis : une nephelim
✥ Membre investi :
  • Parrain/Marraine

Nephelim | Neutre & Bon -staff-



Message   Lun 15 Mai 2017 - 13:24
Altruism and sacrifices are overrated...
BO & RILEY


C'était évident qu'avec son âge... l'espérance de vie humaine devait lui paraitre ridicule, mais... C'était ainsi que c'était ! Je n'avais pas demandé au tout puissant pourquoi, mais j'avais dans l'idée que s'il l'avait fait, c'était pour une raison et pas parce qu'il avait chié dans la colle. Certains le disaient de manière très belle d'ailleurs, plus que ce que j'avais pensé à l'instant. On profite plus de la vie quand elle est éphémère... Des choses du genre. Toujours est-il que ce n'était pas une réponse à donner à Isabeau qui allait surement bien rire de la chose. Elle devait aimer sa vie, elle. L'immortalité semblait lui plaire vu qu'elle se plaisait à me rappeler sans arrêt que nous n'avions pas le même âge. Une enfant... selon ses critères, admettons !

▬ Bien, si tu veux. C'est sur que selon ces critères... Mais tu n'oublie pas les sorciers la dedans ? J'avais cru comprendre que certains étaient plutôt anciens. Enfin... J'imagine qu'a partir du moment ou ils ont vendus leurs âmes... ils ont plus du démon que de l'humain ?

Bon sang, mais à quoi on jouait ? Nous allions vraiment partir dans des débats philosophiques sur le monde surnaturel ? C'était compatible, d'ailleurs, les deux ? En tout cas de ce que j'avais compris avec la boutique de magie ou je m'approvisionnait souvent... la patronne semblait avoir arrêté de compter les années.

Cela dit, j'imagine que j'aurais peut être préféré rester dans la philosophie, car ma question suivant avait amené une réponse que je n'était pas sûre d'apprécier ! Connaître son nom, son vrai nom, c'était bien. Je pouvais peut être en savoir plus sur elle grâce à Damon. Mais qu'elle ose s'appeler ma mère de sang, quand je n'avais jamais connu la mienne me révulsait. Mes traits s'étaient tendus aussitôt et nul doute qu'elle avait du le voir sur mon visage. A vrai dire, elle avait surement fait exprès de dire ça comme ça, pour me blesser et provoquer une réaction.

Quoi qu'il en soit, ses mots ensuite sur la déesse, je n'en avait plus rien à faire et j'étais écœurée du mot qu'elle avait utilisé pour se définir plus que d'autre chose. Quoi qu'elle ai pu dire jusque là, c'était ce que j’abhorrais le plus. Mère... Je ne l'as considérait pas comme ça ! Jamais je ne la considèrerais comme ça. Passé un temps, je l'avait peut être vue comme tel, mais j'étais jeune et elle jouait la comédie. Aujourd'hui... je n'était plus dans l'ignorance.

J'avais du mal à me retenir de l'envoyer promener pour avoir usé de ce mot, mais... est-ce qu'elle n'allait pas l'employer encore plus si je lui disait que je ne voulait pas ? Tant pis ! Ne rien dire devait déjà avoir donné l'indication vu la tête que j'avais affiché et si je la jouais fine, peut être que j'arriverais à échapper à la chose.

▬ Tu m'excusera mais... je crois que je préfères t'appeler Käli que maman ! Déesse ou non !

Si elle était la déesse, ou du moins si certains l'avait prise pour ça à cause de son immortalité et de ses pouvoirs... ça n'allais pas changé grande chose. Si elle comptais m'effrayer d'avantage, ce n'était pas utile ! Je savais déjà ! J'avais déjà réalisé à quel point elle était ancienne quand elle me l'avait dit, ou à quel point elle était puissante à l'instant ou elle avait vidé toute une galerie d'art par le pouvoir de son esprit. Difficile de passer à coter ! Aussi naïve qu'on soit.

▬ De toute façon... ce n'était pas vraiment sur cette identité que je voulait en savoir plus. Je suis bien placer pour savoir que ce n'est qu'une façade et j'ai vu assez de démons maintenant pour comprendre que vous n'avez qu'une seule véritable identité... Aussi bien implanté que soit la fausse !

Cette fois, j'avais ouvertement laissé comprendre que je savais pour le grand patron, écartant les bras pour faire des gestes désignant la salle, mais aussi et surtout l'immeuble. Ça pour le coup, il était bien implanté dans notre monde le lieutenant de Lucifer. Tellement que j'avais été assez stupide pour croire à son jeu d'acteur et aux journaux pendant longtemps.

▬ Par contre... ça mérite des récompenses ! Vous pourriez balayer n'importes quels acteurs aux oscars... Chapeau !





avatar
Isabeau K. Jensen
✥ Je suis : une démone supérieure
✥ Membre investi :
  • Parrain/Marraine

Démon | Camp Lucifer -staff-



Message   Mer 17 Mai 2017 - 4:13



altruism and sacrifices are overrated...


CASSIDY RILEY JENSEN & ISABEAU KALI JENSEN



La vision que Riley avait de l' immortalité et des démons était si réductrice. Une vision typiquement humaine.

▬ Ils ne sont ni l' un, ni l' autre. Ils ont su se ranger dans le bon camp et en ont la récompense. Mais il ne sont pas démons. Ils sont juste des humains améliorés.

Je n' avais pas aimé le terme de Riley "ils ont plus du démon". Certes c' était en partie vrai. En partie, seulement. Car être démon, ce n' était pas juste les pouvoirs et la cruauté. C' était réducteur et faux. Tant que vous n' étiez pas passé par la partie "création par la torture" vous n'étiez pas comparable à un démon. Il fallait avoir enduré le pire pour être capable de le reproduire ensuite. Et les sorciers pactisés, avaient une entrevue du pire mais ça se limitait à ça. Ils avaient une entrevue du démon.

▬ Je préfères aussi Kali à maman. Moi? Mère? C'est une blague...

Je détestais les enfants, c' était un fait établi par tous. Alors être associé au nom "maman", c' était une idée terrifiante. Aussi bien pour eux que pour moi. J' étais une démone. Je n' étais pas faite pour ces conneries maternelles et l' un des nombreux avantages qu' avait le fait d' être démon, c' était l' impossibilité d' enfanter qui allait avec. Je pouvais mettre en pratique bon nombre de fois la phase de conception, aussi appelé relation sexuelle, sans jamais avoir le risque de me coltiner un jour un morveux dans le bide. Alors oui, je préférais être appelée par mon nom. Kali. Même si en société, je resterais Isabeau Jensen et que Riley ne s' avise pas de faire autrement ou je jouerais avec bon nombre de mémoires et la forcerait à vivre avec cette responsabilité. Mais j' osais penser qu'elle était peut-être pas aussi stupide. Quoique...

▬ Tu n'as pas idée à quel point...

Je lançais à Riley un sourire moqueur. J' avais compris sa remarque par rapport à Sytry. Elle savait? Grand bien lui fasse car c' était visiblement le seul de son entourage qu'elle avait remarqué. Elle était cernée par les démons et croyait que son patron et moi étions les seules menaces? J' avais donc lancé cette remarque comme si je voulais évoquer son patron, comme si je n' avais pas compris sa pique. Ou alors pour mieux la rendre parano. Après tout, n' avais-je pas mentionné que j' étais venue ici pour voir une amie... Il était amusant de noter à quel point Riley était naïve et cela était divertissant d' user de mots à double sens avec elle. Elle se croyait apte à savoir tout interpréter quand je n' étais que le sommet de l' iceberg qu' était sa vie. Si il n' était jamais bon qu' un démon se présente à soi en tant que tel, c' était pour deux choses. La première c'est qu' il était déjà trop tard pour espérer s'en débarrasser, la seconde c' était qu' il était rarement seul. D' un façon général, les démons oeuvraient ensemble pour Lucifer et leurs missions respectives pouvaient être interconnectées sans qu' ils le sachent. Alors voir Riley croire qu'elle avait gagné en devinant pour Sytry...il n' était pas le seul du bâtiment à servir mon maître.

▬ Merci. Que veux tu c'est un talent naturel que nous avons tous.

J' avais bien noté le sarcasme dans sa voix mais je prenais ça pour un compliment. Pour un démon, mériter un oscar pour sa capacité à mentir était flatteur. Ca signifiait qu' il était un bon démon. On ne finissait pas en enfer par honnêteté. La seule personne à qui l' on devait d' être loyal et franc, c' était envers Lucifer et ses lieutenants. Et la trahison n' était pas tolérable. Mais les humains....ils n' étaient que des marionnettes qu' on manipulait selon nos besoins. On a pas à dire la vérité à des pions, on se contente de les déplacer sur les échiquiers.



© drey'
avatar
C. Riley Jensen
✥ Je suis : une nephelim
✥ Membre investi :
  • Parrain/Marraine

Nephelim | Neutre & Bon -staff-



Message   Dim 21 Mai 2017 - 13:50
Altruism and sacrifices are overrated...
BO & RILEY


C'était une discussion des plus étranges; plus le temps passait et plus j'avais l'impression que c'était une situation normale. Nous parlions toutes les deux de manière civilisée de choses qui n'étaient pas naturelles, pas humaines et pourtant... Nous laissions sonner ça comme si tout était simple et évident. On parle d'immortalité comme si on disait passe-moi le sel, bon sang ! Et ce n'était pas tout, c'était toute cette discussion qui était bizarre à souhait. Après tout, dès que nous avions arrêté de parler de notre passé, de ce qu'elle m'avait fait... chose sur laquelle nous ne serions jamais d'accords; j'avais presque l'impression de réussir à la comprendre.

Je ne pouvait pas prétendre saisir ses idées ou autre, ni savoir ce qui se passait dans sa tête, mais... ses paroles avaient plus de sens pour moi quand on parlait de tout sauf de notre "relation". Peut être que c'était de connaître son vrai nom qui avait aidé aussi; me donnant l'impression d'un peu plus de contrôle. Certes ça n'allais pas changer beaucoup, mais... connaitre la vrai identité de quelqu'un c'était au moins le connaitre un peu mieux. Il y avait de nombreuses choses que j'ignorais encore sur elle et ignorerait probablement toujours, mais à présent au moins, je pouvait l'appeler par un autre nom que celui qu'elle volait à ma famille. Aussi quand elle répondait au sujet des sorciers... je comprenais ! J'aurais pensé que les démons les voyaient autrement, même si l'avis d'une démone ne faisait pas l'avis général de toute une race, mais je saisissait ce qu'elle entendait par sa phrase. Bien mieux que tout ce dont on avait discuté jusque là.

▬ Des humains améliorés. Ok. Mais du coup, ça veux dire qu'eux aussi tu ne les aiment pas ?

La question pouvait paraitre inutile, mais... je ne savais pas pourquoi, ça me semblait important. Comme si savoir ce qu'elle pensait des autres pouvait m'aider à comprendre son mode de fonctionnement et prévoir ce qu'elle ferait avec moi. Et si jamais ça ne fonctionnait pas, au moins j'aurais évité les silences gênants dans la discussion.

▬ Parfait alors, Käli ce sera ! J'aurais pu insister sur le fait qu'il fut un temps, mère elle prétendait l'être avec moi. Mais ce n'était qu'une farce, une comédie bien interprétée. Alors à quoi bon ? Je n'avais donc rien dit et m'était juste contentée de ne plus avoir à l'appeler Isabeau ou Bo, tous ces noms qui la rapprochait de trop de cette belle mère et de notre passé. En l'appelant Käli, je pourrait couper les ponts avec cette partie de notre vie et franchement... c'était une bonne chose ! Et il y avait une autre partie de sa réponse qui aurait de quoi me rendre heureuse à l'avenir. Car vu ce qu'elle disait, je pouvait espérer ne plus jamais l'entendre se comparer à ma mère.

Alors que nous parlions de son identité et de son absence d'instinct maternel évident... c'était au tour de moi de faire une "révélation" qui n'en était pas une. Elle devait se douter à présent que je savais pour Sytry. Après tout, ils n'étaient pas débiles et j'avais déjà changé d'attitude avec lui le peu de fois ou je l'avais croisé. C'était ardu de rester de marbre et ne rien montrer quand on était terrorisé. Et la pire des démonstrations je l'avait faite à cette soirée Casino ou j'avais noté sa présence et éloignée mon amie de moi pour ne rien risquer. Depuis un moment, je les soupçonnaient de savoir que je savais et franchement... Tu n'as pas idée à quel point... ils avaient l'air de s'en cogner complètement -en témoignait sa petite phrase de réaction- ! Ça aurait peut être du me vexer, mais... ça m'effrayait juste d'avantage parce que je me doutais de la raison qui faisait qu'ils s'en fichaient. C'était la même qui avait fait que je n'avait rien dit à qui que se soit sur sa véritable identité. Si je parlais, je savais que j'y passerait, ou alors tous mes proches, ou même les deux. Damon m'avais prévenue et je ne pouvait que le croire sur parole !

▬ Je vois qu'il n'est pas accompagné d'humilité cela dit... Mais... à quoi bon de toute façon ? Vous êtes bons, j'y ai cru avec toi, avec lui aussi jusqu’à ce que je tombe des nues... Je me demandait juste si c'était l'expérience de toutes ces années ou autre chose qui faisait votre talent dans la déception et le mensonge mais... tu as surement raison, vous êtes revenus avec ! Après tout, qu'est-ce qu'un démon sans un talent pour le mensonge ?





avatar
Isabeau K. Jensen
✥ Je suis : une démone supérieure
✥ Membre investi :
  • Parrain/Marraine

Démon | Camp Lucifer -staff-



Message   Mar 23 Mai 2017 - 3:52



altruism and sacrifices are overrated...


CASSIDY RILEY JENSEN & ISABEAU KALI JENSEN



La question de Riley me fit rire. Elle parlait à une démone et elle cherchait encore à voir les choses avait ses yeux d' humaine. Mais nous n' étions pas humains. Nous ne l' étions plus. Et notre mode de fonctionnement, de pensée, nos ressentis, il n'y avait plus rien qui pouvaient être pleinement définis avec ses mots d' humain. C'est pour ça qu'elle ne comprendrait jamais totalement ce que je lui expliquais.

▬ Tout dépend de leur comportement et de leur réussite. L'amour, ça se mérite. Et être amélioré, n'est pas un gage de qualité. Seuls les résultats comptent.

On tolérait déjà les sorciers pactisés, alors si ils ne servaient à rien... Mais sa question sur le fait de les aimer ou non, la ré-infantilisait de nouveau. Elle ramenait tout à la notion d' "amour". On pouvait les apprécier, les tolérer, parfois même pour les plus compétents et loyaux, les respecter. Mais l' amour c' était humain. L'amour que pouvait porter un démon n' était pas tel que Riley pouvait l' imaginer. Ce n' était pas véritablement de l'amour en fait. C' était autre chose. Et surtout, ce n' était pas gratuit et ça se méritait.

▬ Pas en public. Sinon, si tu as une petit idée de comment je règlerais toute gaffe éventuelle...

C' était une menace à peine voilée et je faisais bien sûr référence à ce qui s' était passé lors du vernissage. Je n' aurais aucun problème pour réitérer l' acte. Restait à savoir si Riley était prête à porter une nouvelle fois la responsabilité d' un tel acte. Je lui rappelais donc que la préservation des mémoires de certains humains ne dépendait que de sa capacité à agir intelligemment et ne pas faire de bourdes ou d' actes trop héroiques. J' avais bien plus d'ancienneté pour savoir comment régler les soucis et effacer les traces. Contrairement à elle, je n' avais aucune considération pour la nature humaine.

▬ Mais Bo reste une valeur sûre. Après tout, j'ai été ta belle-mère pendant des années, je suis habituée à l'entendre.

Et surtout, je ne voulais pas que Riley oublie que j' étais sa création et que j'avais été sa mère pendant des années. Je ne m' étais pas coltinée cette mission pour qu'elle l' oublie vite. Surtout que ma couverture ne changeait pas sous prétexte qu'elle possédait mon nom démoniaque. Et puis si elle l' oubliait, je pourrais toujours lui faire livrer une de mes toiles signée de mon nom Isabeau Jensen. Histoire de remuer le couteau dans la plaie.

▬ L' humilité...c'est bien un mot humain ça. Quand on réussit, il serait stupide de le nier. Ne pas avouer et mettre en avant ces réussites, ce n' est pas de l' humilité ou de la modestie. C'est juste du gâchis. La réussite, c'est une fierté. La cacher, c'est juste de la débilité profonde. Pour chercher du boulot, tu ne mets jamais tes échecs sur un CV. Personne n'aime les loosers.

C' était un fait. Personne n'aimait l' échec. Alors pourquoi refuser d' être fier de ses réussites et de savoir vanter ses talents quand on en avait comme moi? L' humilité était une chose qui ne faisait que confirmer la stupidité de la nature humaine. Quand à sa question sur ce que pouvait être un démon qui ne savait pas mentir, ma réponse fut directe.

▬ Un démon inférieur sans aucun espoir de promotion. Et peu de chance de survie.

J' avais esquissé un sourire en disant ça. Etre défini ainsi, c' était une insulte pour les démons. Il n'y avait pas de honte à être démon inférieur, on venait tous de là, moi incluse. Le vrai drame, c' était de le rester pendant trop longtemps. L' incompétence n' était pas des plus appréciée en Enfer. Un démon incompétent contrariait Lucifer, contrariait les lieutenants, mais contrariait aussi le démon qui l' avait crée pour sa réputation. Et accessoirement était sujet de moqueries pour bon nombre de démons. Alors oui, le mensonge était un classique de tout bon démon. Je ne dirais pas qu' on l' obtenait tous d' office en devenant. Je dirais plutôt que c' était un talent qu' on devait tous posséder plus ou moins de notre vie humaine. On ne finissait pas en Enfer en étant honnête.



© drey'
avatar
C. Riley Jensen
✥ Je suis : une nephelim
✥ Membre investi :
  • Parrain/Marraine

Nephelim | Neutre & Bon -staff-



Message   Jeu 25 Mai 2017 - 12:20
Altruism and sacrifices are overrated...
BO & RILEY


Quand je disait aimer, c'était un terme bien général et elle semblait l'avoir pris au mot, mais ce n'était pas grave. Au moins j'avais eu une réponse et même si je ne partageais son point de vue à cent pour cent, il y avait un échange et ce n'était pas complètement fermé. Ce qui était un grand pas en avant avec nous deux.

▬ On croirais presque que tu parles d'une entreprise. Enfer et compagnie ? Je ne me moquais pas, aussi surprenant que ce soit, c'était une blague avec elle et non pas à ses dépends. Cela dit, je n'était pas certaine que ça passe si bien avec elle. Est-ce qu'elle l'entendrait dans le même sens que moi ? Pas certain ! Mais c'était un peu tard pour changer la donne, non ?

▬ Ne t'en fait pas, je retiens. Je n'ai pas prévu de dire quoi que se soit du genre en public. Je n'étais pas inconsciente, j'avais su tenir ma langue pour mon patron, je n'allais pas parler la concernant. Bo, Kali... de toute façon je n'avais pas prévu de passer tout mon temps avec elle et j’espérai même la voir le moins possible. Et du coup... ne pas avoir besoin de la nommer plus que ça ou devant qui que se soit. J'ignorais sa réplique sur le fait qu'elle avait été ma belle mère, car on aurait dit qu'elle voulait seulement jouer avec moi. Et au lieu de cela, je restait sur ma position première : ne rien dire en public. J'avais approuvé non ? C'était sincère, je n'était pas du genre à mentir facilement et encore moins quand je savais à qui j'avais affaire. Jouer à des jeux du genre avec des démons aurait été inconscient.

▬ Si tu y vas par la... tous les mots sont humains... Après tout, les humains avaient précédé les démons sur terre et le langage, les mots, c'était comme les émotions... Ils pouvaient nous les emprunter mais ils restaient humains à la base.

▬ Mais oui. J'imagine que vu comme ça... ce serait bête pour vous de vous encombrer de ça.

Quand elle finissait par parler d'ambition et de ce qu'était un démon sans talent pour le mensonge je tiquais. Est-ce que ça voulait dire que tous les démons inférieurs devaient forcément évoluer ? Et s'ils ne le faisaient pas... quoi alors ? Je n'était pas sûre de vouloir m'étendre avec elle sur les détails de leur hiérarchie cela dit. Je me taisais à ce sujet et décidais d'en lancer un nouveau. Un qui pourrais peut être se révéler plus intéressant.

▬ Depuis combien de temps tu n'es plus de ceux-la ? Même si... d'après ce que j'ai compris tu ne l'as jamais vraiment été. Je la voyais mal sans ambition il faut l'avouer ! Et si elle avait l'âge qu'elle disait avoir... ça devait en faire des missions pour justifier ses promotions !





Contenu sponsorisé



Message   
 

Altruism and sacrifices are overrated... ▬ Feat. Bo Jensen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-