Should I help you or condemn you ? (Adam & Cassandre)


 :: city of angels :: Streets & alleys :: Creepy paths
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Cassandre Keras
avatar
Humain | Sorcier -staff-
✥ Je suis : une sorcière pactisée






Message   Sam 29 Avr 2017 - 18:28
Should I help you or condemn you ?
J’avais passé toute la nuit à la boutique de magie, à la demande de Myra. Cette dernière avait sollicité mon assistance pour quelques affaires de sorcellerie, et n’ayant aucune raison de refuser, j’étais restée pour lui apporter mon aide. Toute la nuit durant, nous avions travaillé à son « nouveau projet », qui n’était ni le premier ni le dernier, j’en étais certaine. Cependant connaissant Myra, cela avait très certainement un rapport avec l’apocalypse qui menaçait et elle cherchait probablement à contrer les agissements de Lucifer à son niveau. Quoi qu’elle ait pu avoir en tête néanmoins, et quelles qu’aient pu être ses motivations, je lui avais apporté mon aide toute la nuit durant sans me soucier d’autre chose. Je ne quittais la boutique qu’au petit matin, après Myra elle-même qui m’avait gentiment abstenu de venir travailler cet après-midi. Trop aimable après une nuit blanche…

En sortant de la boutique, je verrouillais derrière moi, et comme à mon habitude je partais dans le dédale de ruelles plutôt que les avenues. Malgré toutes les rencontres que j’avais pu y faire, bonnes comme mauvaises – surtout mauvaises d’ailleurs – je prenais toujours les petites rues. À croire que je cherchais les ennuis quand ce n’était pas eux qui venaient me trouver. Peut-être aurais-je la chance de ne pas tomber sur quoi que ce soit et que je pourrais simplement rejoindre mon lit et dormir aussi longtemps que je le voudrais. Mais alors que je tournais au premier angle sans me douter de quoi que ce soit, un bruit attira mon attention.

Je me retrouvais non loin d’un jeune homme qui me tournait encore le dos, malgré tout je ne manquais pas de remarquer les tâches de sang sur ses vêtements. C’était raté pour la chance de rentrer directement me coucher. Après une seconde, je me décidais à manifester ma présence tandis que le jeune homme ne semblait pas m’avoir entendu.

« Avez-vous besoin d’aide ? » Demandais-je, avant de me demander intérieurement si j’avais à faire à une victime ou un coupable.

code by lizzou



Dernière édition par Cassandre Keras le Sam 14 Oct 2017 - 15:28, édité 1 fois
Adam J. Sykes
avatar
Humain | Possédé -staff-
✥ Je suis : un humain possédé

✥ Membre investi :
  • Parrain/Marraine
  • Codeur






Message   Sam 29 Avr 2017 - 19:16
Cette foutue caisse de merde! Trop pauvre pour se payer un truc qui fonctionne correctement ou quoi? Décidément, tu n'es pas tombé sur le bon hôte. C'est donc comme ça qu'il t'accueille, ce bâtard? En t'offrant un véhicule pourri, des vêtements horribles, une piaule minuscule et une saloperie de sorcière bien trop fouineuse! Pas d'emploi stable, accumule les dettes, étudie en... histoire? Mais what the fuck? Qui s'intéresse à l'histoire, d'abord? Personne! Voilà! T'assènes quelques coups de poing au volant de la Jeep avant de tenter de la redémarrer une énième fois. Sans succès. Furibond, tu t'extirpes hors de l'habitacle en claquant violemment la portière et tu te diriges à l'avant du véhicule. Tu soulèves le capot et passes ta tête au-dessus du moteur pour voir ce qui cloche. Malheureusement, tu ne connais pas grand-chose aux bagnoles et ton hôte non plus vu le moyen peu orthodoxe qu'il a utilisé pour "réparer" ses essuies-glaces. On devrait lui interdire les attaches autobloquantes à ce gamin!

« FUCK! » T'hurles avant de fermer le capot et d'appuyer les paumes de tes mains contre la carrosserie. Tu prends une grande respiration en fermant les paupières. Wô, mec. Calme toi. Ce n'est clairement pas le moment de péter un câble. D'abord, parce que t'ignores où t'es exactement et tu ne dois pas attirer l'attention vue la petite virée morbide que t'as eu cette nuit. Cependant, vu le jour qui se lève plutôt vite, tu ne dois pas traîner dans le coin. Surtout dans ton... état. Tes vêtements sont tâchés de sang et, pour le coup, tu prendrais bien une douche. Ah, t'as toujours une excuse possible, celle que tu t'es battu avec un type dans un bar. Ça expliquerait ta lèvre ensanglantée, tien. Ouais, il ne t'a pas manqué, ce fumier! Dans le pire des cas, c'est Adam qui sera surpris en reprenant conscience. Putain, comment t'adores le torturer, ce trouillard!

Une voix surgit dans ton dos et tu pivotes le menton vers l'arrière. Damn it. Tu soupires avant d'effectuer un cent quatre-vingts degré pour faire face à ton interlocutrice. Mhm... Bien foutue! « À moins qu'tu sois douée en mécanique... Non, j'ai pas b'soin d'aide. » Tu lui mentionnes en lui souriant faussement. Préjugé? Peut-être, ouais. Disons que les humaines lambda qui s'y connaissent en voiture, ça ne court pas les rues et, si tu te fies à sa tête de zombie, elle a plutôt besoin de tenir un oreiller entre ses mains qu'une clef à molette. « Nuit mouvementé? On est deux dans c'cas! » Tu poursuis en croisant les bras contre ton torse avant de t'accoter sur la Jeep derrière toi. T'espères qu'elle ne connaît pas Adam elle aussi. Enfin... elle t'a vouvoyé, non? Peut-être qu'elle ne l'a tout simplement pas reconnu de dos... Il ne manquerait plus que ça! Aller, vieux... Tu dois vraiment te concentrer à savoir si ce visage te dit un truc ou non. Réfléchis... réfléchis... Heureusement que Los Angeles est grand... T'as une chance sur quatre millions qu'elle et ton hôte soient copains, c'est plutôt bon, non?
Cassandre Keras
avatar
Humain | Sorcier -staff-
✥ Je suis : une sorcière pactisée






Message   Sam 29 Avr 2017 - 19:23
Should I help you or condemn you ?
Chaque fois que j’avais pour plan de rentrer directement chez moi pour aller me coucher, il fallait que quelque chose d’inattendu survienne. C’est à se demander si quelqu’un là-haut ne s’était pas donné pour mission de toujours retarder mes besoins en sommeil. Ou peut-être que c’était une simple coïncidence. J’en étais quand même à me dire qu’il me faudrait mieux éviter de planifier de rentrer chez moi pour me coucher directement à l’avenir, ça m’éviterait peut-être une rencontre inattendue et potentiellement dangereuse. Pour l’heure, je ne sais pas si celle-ci l’était mais je le découvrirais assez rapidement. De dos, je n’identifiais pas le jeune homme qui, visiblement, rencontrait des problèmes avec sa voiture. Puisqu’il ne semblait pas avoir remarqué ma présence, je me révélais à lui en posant une question tout à fait légitime vu la situation. J’aurai pu commencer en lui demandant d’où venait le sang sur ses vêtements, mais c’était peut-être un peu trop direct pour le coup… Lorsqu’il prenait connaissance de ma présence, il se retournait finalement et l’inconnu de dos devint quelqu’un de bien moins inconnu que je ne l’aurai cru.

Je demeurais impassible tandis que je me retrouvais finalement face à Adam, un jeune homme que j’avais rencontré lors d’une soirée speed-dating. Le jeune homme ne me reconnaissait pas, et agissait comme s’il ne m’avait jamais vue. Je ne pensais pas être quelqu’un d’inoubliable, d’ailleurs j’avais déjà été oubliée par des personnes dont je me souvenais parfaitement bien ; cependant la soirée ne remontait pas à très longtemps - de mon point de vue de sorcières de trois siècles et demi, en tout cas -, et je doutais qu’Adam ait pu m’oublier aussi rapidement. Il m’avait fait part de sa couardise très ancrée, m’assurant que j’étais la plus courageuse à notre table sans le moindre doute, et je doutais qu’il ait également une mémoire défaillante. Et quand je songeais à une conversation avec Clarke, j’en arrivais à la conclusion que le jeune homme possédé dont elle m’avait parlé était bel et bien Adam. Et l’attitude qu’il abordait actuellement me confirmait que je n’avais pas à faire au Adam que j’avais rencontré.

J’observais le manège auquel il s’adonnait en silence, le temps de mettre fin à une hésitation. Je prenais finalement une grande inspiration avant de prendre la parole. « C’était donc Adam… » Dis-je, exprimant tout haut la conclusion de mes pensées. J’aurai pu jouer la comédie et tenter d’amadouer l’âme noire qui avait pris possession de lui, mais pour peu qu’elle parvienne à fouiller les souvenirs d’Adam, elle saurait bien vite que je mentais. « Qu’est-ce que tu as fait avec le corps d’Adam ? » Demandais-je dans un premier temps, pour m’informer du merdier dans lequel l’âme noire avait pu mettre ce pauvre Adam. Bien sûr, je comptais l’exorciser rapidement, mais je préférais prendre connaissance de choses qui pourraient s’avérer utiles.

code by lizzou

Adam J. Sykes
avatar
Humain | Possédé -staff-
✥ Je suis : un humain possédé

✥ Membre investi :
  • Parrain/Marraine
  • Codeur






Message   Sam 29 Avr 2017 - 19:31
Les bras toujours croisés contre ton torse, tu dévisages ton interlocutrice, fouillant dans les souvenirs d'Adam. Putain... Ce n'est pas comme si ce dernier possède un carnet d'adresse bien rempli, hein. Pour le coup, tu ne parviens pas à identifier l'inconnue et tu supposes alors que ton hôte ne la connait tout simplement pas. Supposition qui s'avère négative lorsqu'elle murmure le prénom d'Adam. C’était donc Adam… Et merde! La seule personne que t'as reconnu c'est Carla, la tante d'Adam, parce que t'as eu le temps d'y réfléchir. Ou parce qu'elle est tout simplement idiote et qu'elle n'a rien remarqué. Enfin, bref...

Deux options s'offrent à toi. Sois tu nies tout, prétextant avoir la mémoire défaillante depuis que t'as reçu un coup sur la tête, sois tu t'amuses un brin. Oh, tu pourrais aussi l'assommer et prendre la fuite -et, vu son état, elle serait dans les vapes bien avant d'avoir réalisé quoi que ce soit- mais cette technique ressemble légèrement trop à ton hôte. Bon, tu doutes qu'il puisse frapper une fille, mais il est passé maître pour prendre ses jambes à son cou. T'oublies donc cette option lorsqu'elle te demande ce que t'as fait du corps d'Adam. Et bien, elle s'y connait en possession, il semblerait. Le brun n'a donc aucune connaissance... "normale" ou quoi? Qui plus est, t'es persuadé qu'il ignore la réelle nature de tous les gens qu'il côtoie. Il est tellement naïf, ce con!

Qu’est-ce que tu as fait avec le corps d’Adam ? T'affiches une mine choquée, les sourcils froncés, une lueur interrogative dans le creux de tes iris. « Qu'est-ce que j'ai fait avec mon corps? Ça veut dire quoi, Lou? » Pile au bon moment. Tu te rappelles enfin de cette soirée bondés de gens avec toutes ses tables... La conversation qu'Adam a eu avec Lou était peu orthodoxe, mais c'est encore flou. Un jardin... Une véranda... Des plantes... Le nom qu'elle a donné et l'allusion que ton hôte lui a fait concernant ses couilles plus grosses que les siennes. « Désolé, j't'avais pas reconnu dans la pénombre... Tu vas bien? Comment vont tes plantes? » Tu lui demandes, feintant un air innocent. T'ignores si elle va gober ta petite comédie ou non, mais t'as besoin de plus de temps pour que les souvenirs deviennent limpides. Et pour trouver une putain de bonne excuse justifiant tout le sang que t'as sur toi.
Cassandre Keras
avatar
Humain | Sorcier -staff-
✥ Je suis : une sorcière pactisée






Message   Sam 29 Avr 2017 - 19:34
Should I help you or condemn you ?
Lors de ma dernière entrevue avec Clarke, elle m’avait fait part d’un « ami » victime de possession, et dont elle avait refusé de dévoiler l’identité. Tout ce que j’avais pu en tirer, c’est qu’elle l’avait connu à la soirée speed-dating où nous nous étions croisées, et dès cet instant j’avais fouillé mes souvenirs à la recherche d’un homme qui aurait manifesté un ou plusieurs symptômes de la possession ; sans succès. J’en avais conclu que je ne l’avais pas croisé ou qu’il n’était simplement pas possédé durant cette soirée. Et puis que Clarke ne souhaitait pas m’en dire plus à ce sujet, je l’avais laissé de côté en acceptant néanmoins de l’aider à fabriquer une Caitra pour cet ami inconnu.

Deux options s’étaient offertes à moi, prétendre ne pas connaître Adam et amadouer l’âme noire qui le possédait pour mieux m’en débarrasser, ou le confronter directement. J’avais choisi la confrontation, dans l’espoir que ça soit plus rapide, et lui demandais sans détour ce qu’il avait fait avec le corps d’Adam. À en juger par le sang sur son tee-shirt, il s’était au moins battu ; au pire, il avait peut-être tué quelqu’un, et ce serait alors beaucoup plus compliqué de lui venir en aide. Peu importe le cas de figure qui se présenterait, je ne laisserai pas Adam seul face à son possesseur.
Après ce que j’imagine être une intense réflexion intérieure, « Adam » me regarde interloqué, les sourcils froncés comme s’il ne comprenait rien à mon discours. Il peut peut-être tromper d’autres personnes, peut-être le fait-il sans la moindre difficulté d’ailleurs, mais malgré la fatigue, moi, il ne me dupera pas.

« Bien essayé. Je manque peut-être de sommeil, mais je ne suis pas autant devenue aveugle ou stupide. » Lui dis-je dans un premier temps, lui accordant tout de même le mérite d’avoir au moins essayé de me duper. « Je sais aussi que les âmes noires peuvent accéder aux souvenirs de ceux qu’ils possèdent, alors inutile de prétendre être Adam en ressortant des sujets qu’on a abordés, je sais que tu n’es pas lui. Mais puisque tu le demandes, ma véranda se porte à merveille. » Dis-je en terminant sur un peu de sarcasme. « Je repose ma question pour la forme, je me doute que tu ne vas pas vouloir répondre, mais sait-on jamais… Qu’as-tu fait avec le corps d’Adam ? »

code by lizzou

Adam J. Sykes
avatar
Humain | Possédé -staff-
✥ Je suis : un humain possédé

✥ Membre investi :
  • Parrain/Marraine
  • Codeur






Message   Sam 29 Avr 2017 - 19:41
Tu feins un air innocent, mais, décidément, cela te réussit beaucoup moins qu'à Adam. Le vrai Adam, tu veux dire. Il a cette espèce de lueur niaise dans ses iris que, toi, tu n'as pas, définitivement. Tu le sais déjà, tu le vois dans son expression, elle ne te croit pas du tout. Pas un seul mot, même. Et, ce, même lorsque tu prononces son nom. Elle te regarde de haut, ayant une longueur d'avance sur toi. Elle a probablement plusieurs siècles derrière elle à n'en juger ses connaissances en matière de possession. Cela ne t'empêche pas de pousser la note un peu plus loin, allant même jusqu'à lui demander des nouvelles de ses foutues plantes. Tu croises les doigts pour qu'elle lâche prise, qu'elle laisse tomber l'idée démentielle qu'Adam puisse être possédé, mais elle est plus coriace qu'elle le laisse transparaître, il faut croire -et, ce, malgré sa fatigue évidente.

Un sourire franchit tes lèvres suite à sa confrontation. Bien essayé. Je manque peut-être de sommeil, mais je ne suis pas autant devenue aveugle ou stupide. Ça, tu t'en doutais déjà et, même si ton plan a quelque peu foiré, tu ne peux t'empêcher d'afficher cet air sardonique qui habille ton visage. Elle ne peut pas faire grand-chose, de toute manière. Ce n'est pas comme si t'allais la laisser te prendre par main pour qu'elle te trimballe dans son arrière-boutique histoire d'y pratiquer un exorcisme. Si elle en est capable, certes. Je sais aussi que les âmes noires peuvent accéder aux souvenirs de ceux qu'ils possèdent, alors inutile de prétendre être Adam en ressortant des sujets qu'on a abordés, je sais que tu n'es pas lui. Mais puisque tu le demandes, ma véranda se porte à merveille. Tu pinces les lèvres en les camouflant derrière l'une tes mains pour étouffer un rire. Elle a l'avantage de te divertir, au moins! Ce n'est pas que Clarke t'ennuie... Enfin, peut-être un peu, oui. Elle est maligne, la petite rouquine et tu détestes devoir l'affronter. T'espères que la demoiselle qui te fait actuellement face n'est pas aussi... débrouillarde, si tu peux dire ça comme ça.

Tu t'appuies contre le capot de la voiture d'Adam, toujours silencieux, l'oreille bien tendu. Pour une fois ce n'est pas que toi qui parle... Je repose ma question pour la forme, je me doute que tu ne vas pas vouloir répondre, mais sait-on jamais… Qu'as-tu fait avec le corps d'Adam ? Ton rictus amusé s'évapore enfin, faisant mine de réfléchir avant d'ouvrir la bouche. De toute évidence, t'es cuit. Grillé des deux côtés, alors aussi bien peser tes mots. Tu te détaches lentement du véhicule en posant tes doigts contre la carrosserie que t'effleures sur quelques centimètres. « Oh, si tu t'inquiètes pour Adam, sache qu'il va très bien. J'lui dirais que t'as pris d'ses nouvelles, il sera emballé. » Tu lèves les yeux vers ton interlocutrice, un sourire béat suspendu à tes lèvres et tu laisses tomber tes bras contre ton corps en pivotant ton bassin vers elle. Tu t'avances d'un pas, te penchant légèrement vers l'avant pour sembler plus insistant avant d'ouvrir à nouveau la bouche. « Alors, alors, alors... Si tu veux bien m'donner un coup d'pouce pour réparer ce tas d'ferraille, en échange je n'te tue pas. C'est un très bon deal, je trouve. T'as d'la chance,jJ'me sens aimable ce soir. » Tu la nargues et, pourtant, t'es on ne peut plus sérieux.
Cassandre Keras
avatar
Humain | Sorcier -staff-
✥ Je suis : une sorcière pactisée






Message   Sam 29 Avr 2017 - 19:44
Should I help you or condemn you ?
Il est une époque encore pas si lointaine d’aujourd’hui où j’aurais simplement passé mon chemin sans chercher à en savoir davantage sur la situation qui se jouait non loin de moi. Après plus de trois siècles d’existence, j’avais pris une certaine distance avec le monde humain, comme si moi-même je n’étais pas membre à part entière de cette race. Il s’avère que des années durant je ne m’étais pas sentie « humaine », au sein de ma propre race, je m’étais sentie « intruse ». Quelque part, je me sentais probablement toujours aussi étrangère à l’humanité, mais j’avais au moins choisi de ne plus ignorer ce qu’il se jouait sous mes yeux, je reprenais part à une lutte que je n’avais jamais complètement abandonnée, mais pour laquelle j’avais été bien moins présente. Heureusement pour Adam, dommage pour l’âme noire qui le possédait, et à qui je ne comptais pas faire de cadeau.

Je ne me laissais pas prendre au jeu qu’il jouait, et face à sa comédie, je répondais rapidement pour y mettre fin. L’attitude désinvolte de l’âme noire n’avait rien d’étonnant, je ne m’attendais pas à une attitude différente de celle qu’il abordait. Le sourire sur ses lèvres traduisait semble-t-il un certain amusement face à la situation dans laquelle il se trouvait. Sûrement trouverait-il cela bien moins amusant quand j’en viendrais à l’exorciser pour libérer Adam de la possession. Mais pour l’heure, j’essayais de me renseigner sur ce qu’il avait bien pu faire, histoire d’aider Adam du mieux que je le pouvais une fois qu’il serait débarrassé de l’âme noire. L’âme noire stoppait enfin sa comédie, et répondait franchement. Cependant je ne pouvais pas croire qu’Adam aille bien alors qu’il n’avait pas le contrôle de son corps.

« Oui, je suis persuadée qu’Adam aime tout particulièrement les moments où tu contrôles son corps pour faire n’importe quoi. » Répondis-je, avec une ironie non dissimulée. Puis j’observais son manège avant qu’il ne se décide à me menacer d’une manière à peine voilée. J’estimais que son échange de bon procédé était davantage une menace qu’un véritable échange, auquel je ne comptais pas répondre de manière positive. « Tu m’en diras tant… » Répondis-je tandis qu’il prétendait se sentir aimable ce soir. « Pour ma part, j’ai une idée que tu apprécieras beaucoup moins je pense. Tu retournes de toi-même aux enfers, ou je t’exorcise ? »


code by lizzou

Adam J. Sykes
avatar
Humain | Possédé -staff-
✥ Je suis : un humain possédé

✥ Membre investi :
  • Parrain/Marraine
  • Codeur






Message   Dim 30 Avr 2017 - 15:20
Tu la rassures en lui spécifiant qu'Adam se porte à merveille. Après tout, cela fait bientôt six mois que tu fais le sale boulot à sa place. Lui, il n'a qu'à se reposer pour les quelques heures où tu lui rends sa liberté. Il ne fait que dormir, cette épave! Faut dire que tu lui gobes pas mal d'énergie et disons que ce n'est pas le type le plus en forme que tu connaisses, hein! Peut-être que sa foutue petite amie devrait lui préparer des sandwich au lieu de jouer à la sorcière bien-aimée. Quoi que tu n'as pas de souvenirs concernant le fait qu'Adam ait tenté de la contacter. Tout ce dont tu te rappelles, lorsque tu quittes son corps, ce sont des rêves étranges et de l'écume sur le bord de sa bouche qui dégouline sur son oreiller. Tant mieux dans un sens, ça t'évite de devoir la confronter ou de jouer la comédie. Après, si Lou a deviné que tu n'étais pas le vrai Adam, tu doutes que Clarke puisse tomber dans le panneau. Non, vraiment, il n'y a que sa tante qui est assez stupide pour ne pas remarquer la différence.

Oui, je suis persuadée qu'Adam aime tout particulièrement les moments où tu contrôles son corps pour faire n'importe quoi. Que dit-elle? T'hausses les sourcils en cessant tes mouvements alors qu'un nouveau rictus amusé s'incruste sur ton visage. « N'importe quoi? Non... Disons plutôt que j'fais un peu de ménage... » Tu lui réponds en levant les yeux vers elle et tu t'avances d'un pas vers elle pour lui proposer un petit marché. Tu lui laisses la vie sauve à condition qu'elle t'aide pour réparer la Jeep de ton hôte. Tu trouves que cet échange est légitime et très généreuse de ta part. Cela dit, la sorcière ne semble pas être du même avis que toi. Tu m'en diras tant… Pour ma part, j'ai une idée que tu apprécieras beaucoup moins je pense. Tu retournes de toi-même aux enfers, ou je t'exorcise ? Ouh. Elle et qui, mh? Tu feins un air apeuré en posant la paume de ta main contre ton coeur. « Par pitié, non! » Tu geins avant de reprendre ton sérieux et de contourner la bagnole après lui avoir tourné le dos. Tu passes ton bras à l'intérieur du véhicule par la fenêtre du côté passager que t'as laissé ouverte et t'empoignes la clef à molette qui repose sur le banc. Tu reviens vers Lou en tenant fermement l'outils dans l'une de tes mains et t'esquisses un sourire malicieux à ton interlocutrice avant de répondre à sa question. « Et si j'dis... ni une, ni l'autre. Tu vas faire quoi? » Tu lui demandes, toujours amusé par la situation. T'ignores ce que tu vas faire de l'objet que tu tiens, si tu comptes t'en servir pour lui fracasser sur le crâne ou le lui tendre pour qu'elle te donne un coup de main, mais, vue les circonstances, t'optes pour la première solution.
Cassandre Keras
avatar
Humain | Sorcier -staff-
✥ Je suis : une sorcière pactisée






Message   Dim 30 Avr 2017 - 18:16
Should I help you or condemn you ?
Après ce que j’avais compris, et que l’âme noire avait fini par me confirmer, il m’était tout bonnement impossible de passer mon chemin. Je ne connaissais que très peu Adam, nous ne nous étions rencontrés qu’une seule fois après tout, mais il n’était pas question de le laisser être victime de cette possession. Avec l’arrivée de Methiziah, deux ans plus tôt, j’avais cessé d’errer en ignorant la souffrance des autres. Avec celle d’Ezechiel, j’avais renoué avec l’espoir de retrouver ma fille un jour. Dans un cas comme dans l’autre, je voulais redevenir une personne dont ils pouvaient tous être fiers ; Sélène, Methiziah et Ezechiel. Je ne doutais pas que Castiel en serait tout autant ravi, mais après cent cinquante ans, il avait aussi compris pourquoi j’avais cessé de me battre, alors que les trois premiers n’auraient peut-être pas pu le comprendre. Quoi qu’il en soit, il n’était pas question que je laisse tomber Adam, et de toute évidence, j’allais devoir pratiquer un exorcisme dans les minutes qui suivraient.

Lorsque je propose à l’âme noire qui possède de choisir entre le libérer et se faire exorciser, je ne m’attends pas à ce qu’elle se montre docile, ce serait bien une première, tiens ! Il me répond d’ailleurs avec une certaine ironie, ce qui, je l’avoue, me provoque un sourire. Je l’observe tandis qu’il fait le tour de la voiture pour aller prendre je-ne-sais-quoi, bien que j’aie une vague idée de quoi il va pouvoir s’armer. En le voyant revenir, clef à molette en main, je ne peux m’empêcher de sourire. « J’étais certaine que tu n’allais pas me décevoir. » Dis-je sur un ton humoristique, ne montrant pas la moindre peur dans mon comportement. Je ne prends même pas la peine de reculer pour mettre de la distance entre nous, je me contente de garder un léger sourire sur les lèvres, en demeurant immobile. Par le simple pouvoir de ma pensée, je le désarmais aussitôt, envoyant la clef à molette de l’autre côté de la ruelle. « Avoue, tu n’avais pas prévu ça. » Et sans attendre sa réponse, c’est finalement lui que je projetais au loin, en prenant tout de même soin de ne pas trop abîmer le vrai Adam. « Bon… elle est où ta bestiole de l’enfer ? »


code by lizzou

Adam J. Sykes
avatar
Humain | Possédé -staff-
✥ Je suis : un humain possédé

✥ Membre investi :
  • Parrain/Marraine
  • Codeur






Message   Jeu 4 Mai 2017 - 1:18
Debout, devant elle, clef à molette dans l'une de tes mains, tu lui indiques que tu refuses les deux options qu'elle te propose. Un sourire se dessine sur son visage alors que le tien reste de marbre, inébranlable. Tant mieux si tu l'amuses parce que, toi aussi, tu prends ton pied, là. J'étais certaine que tu n'allais pas me décevoir. T'inclines légèrement la tête sur le côté, ton regard posé sur la sorcière alors que tu te prépares mentalement à une futur riposte de sa part. C'est qu'elles sont fourbes, ses connasses! Tu l'as rapidement appris avec la petite copine de ton hôte. Elle demeure néanmoins immobile, envoyant valser l'outil que tu tenais, pourtant fermement, à l'autre bout de la ruelle. Ton regard suit l'objet en question avant de poser tes yeux une nouvelle fois vers Lou. T'affiches une mine surprise en étirant quelque peu tes lèvres et t'exagères le tout en haussant les sourcils. Eh bien... Avoue, tu n'avais pas prévu ça. Avant que tu puisses répondre quoi que ce soit, c'est à ton tour d'effectuer un vol plané. La chute n'est pas si douloureuse, enfin... c'est Adam qui en souffrira le plus à son réveil. Toi, tu te contentes de t'esclaffer, allongé sur le sol granuleux.

Bon… elle est où ta bestiole de l'enfer ? Comme si t'allais lui dire... Non, mais! Tu te redresses, le cul toujours contre le sol et tu ramènes tes jambes vers toi, appuyant tes coudes contre tes genoux. « Elle est partie bouffer. Elle était morte d'ennuie. » Tu lui réponds en laissant tomber ton menton sur la paume de ta main. Tu remarques que ton bras -ou plutôt, celui de ton hôte- saigne quelque peu. Tu dois t'avoir éraflé la peau en glissant par terre. Franchement, même la rouquine était plus docile qu'elle, tss. Elles n'ont pas de patience, les vieilles femmes aigries dans son genre! Tu te relèves d'un bond en frottant tes mains contre ton jean pour retirer la saleté incrusté sur ta peau. « Et si on jouait à un jeu, mh? » Tu lui demandes, une fois debout, les bras croisés contre ton torse et t'ajoutes, sans qu'elle puisse dire quoi que ce soit ; « Si tu parviens à trouver ma "bestiole", comme t'aimes si bien l'appeler, j'te rends ton pauvre petit Adam. Par contre, si tu n'y arrives pas... » Tu retiens un rire et lèves les yeux de nouveau vers elle. « J'te promets qu'tu n'reverras plus jamais sa sale gueule. » Tu fais un pas vers elle, un rictus amusé qui déforme ton visage et tu t'arrêtes en claquant ta langue contre ton palais. « Tu veux un indice? Elle est tout près... très, très près! » Tu lui mentionnes, tes iris toujours ancrés dans les siens, la tête légèrement penché sur le côté.
Cassandre Keras
avatar
Humain | Sorcier -staff-
✥ Je suis : une sorcière pactisée






Message   Ven 23 Juin 2017 - 14:19
Should I help you or condemn you ?
Ma décision n’avait pas été difficile à prendre, il était indispensable que je libère Adam de l’emprise qu’il subissait. Je n’étais peut-être pas au meilleur de ma forme en raison de ma fatigue, mais j’étais déterminée à venir en aide à Adam afin qu’il retrouve le contrôle de son corps. J’avais rapidement et sans la moindre difficulté désarmé l’âme noire, mais il n’était pas mon adversaire le plus dangereux à cet instant. Son gardien devait se trouver dans les environs, les âmes noires comme celle-ci étaient toujours accompagnées d’un chien de l’enfer, qui pour le coup était une créature bien plus dangereuse que l’âme noire. J’avais posé ma question pour la forme, je m’attendais pas à ce qu’il me réponde clairement, mais puisqu’il m’était possible de les voir en raison de mon pacte, elle avait bien moins de chances de m’avoir par surprise. Et tandis que l’âme noire me proposait un jeu, je guettais les alentours à la recherche du chien de l’enfer…

« Tu ne devrais pas faire des promesses que tu ne pourras pas tenir. » Lui dis-je en posant de nouveau mon regard sur lui tandis qu’il me donnait les enjeux, et alors qu’il était hors de question pour moi de le laisser partir sans l’avoir extirpé du corps d’Adam. Je gardais mon regard rivé sur lui, même si je restais à l’affût du moindre bruit ou du moindre mouvement dans mon champ de vision. « Il n’est pas question que je te laisse Adam. » Ajoutais-je, sans chercher à provoquer quoi que ce soit chez lui. Il n’aurait pas peur, je le savais. Les âmes noires n’ont jamais peur, et la plupart du temps, elle compte sur les chiens de l’enfer pour les protéger.
C’est alors que je vis le chien de l’enfer dans mon champ périphérique, prêt à me bondir dessus pour défendre son maître. Et tandis qu’il se lançait, je me tournais vers lui pour le gratifier du même traitement que son maître. La bête volait plus loin, mais il lui en faudrait davantage pour se rendre, et l’âme noire chercherait-elle sûrement à prendre la fuite pendant que j’étais occupée avec son gardien. Ne laissant aucun répit à la bête, j’usais de mon aquakinésie pour la repousser avec encore plus d’efficacité, et alors que je la tenais à distance, je me décidais à plaquer Adam contre le mur le plus proche par le seul pouvoir de ma pensée. « C’est le moment que tu préfères. » Lui dis-je avec ironie. Il me fallait tenir la bête à distance, et empêcher l’âme noire de fuir le temps de réciter l’exorcisme. Si cela ne semblait pas si compliqué que cela, ça n’était pas pour autant des plus faciles. « Exorcizamus te, omnis immunde spiritus, omnis satanica potestas, omnis incursio infernalis adversarii, omnis legio, omnis congregatio et secta diabolica, ergo draco maledicte ecclesiam tuam securi tibi facias libertate servire te rogamus audi nos. In nomine et virtute Domini, eradicare et effugare. Non ultra audeas, serpens callidissime, decipere humanum genus. »


code by lizzou

Adam J. Sykes
avatar
Humain | Possédé -staff-
✥ Je suis : un humain possédé

✥ Membre investi :
  • Parrain/Marraine
  • Codeur






Message   Lun 18 Sep 2017 - 19:48
T'aimes les jeux. C'est une façon pour toi de te désennuyer et, surtout, de gagner du temps. Malheureusement pour toi, tes victimes ne sont jamais très réceptives. La plupart d'entre elles t'envoient valser, te laissant ainsi sur ta faim. Claire, Clarke et maintenant cette pouffiasse de Lou! La seule personne qui a accepté de jouer est ce connard de démon qui t'a aidé à te débarrasser du corps quelques heures auparavant. T'énonces, malgré tout, les enjeux, affichant un sourire malicieux alors qu'elle balaie la ruelle d'un battement de cils à la recherche de ton gardien qui s'impatiente. Le hic avec les vieilles sorcières dans son genre, c'est qu'elles sont fourbes. Du coup, tu dois avoir une longueur d'avance sur elle si tu ne désires pas qu'elle te renvoie en enfer en deux temps, trois mouvements. Ta seule issue est donc de la déconcentrer suffisamment longtemps pour que tu puisses prendre la fuite.

Tu ne devrais pas faire des promesses que tu ne pourras pas tenir. T'hausses un sourcil, étouffant un rire. Aurait-elle oublié que tu n'es pas Adam? Comme si tu lui devais quelque chose à cette conne! « C'est une certitude, alors. Mieux vaut ça qu'une promesse en l'air, n'est-ce pas? » Tu répliques, un sourire narquois suspendu à tes lèvres, provocant à souhait. Comme si tu ne pouvais pas renier ce que tu es, ni d'où tu viens. Tu es, après tout, une créature de l'enfer. Un être abject qui a besoin d'un corps humain pour se manifester. Ton hôte n'est qu'un simple pantin dont tu tires les ficelles et tu ne laisseras pas cette vieille momie t'empêcher de t'amuser. Il n’est pas question que je te laisse Adam. Tu soupires et lèves les yeux au ciel. Cette confiance, vraiment. Comme si était est invincible, intouchable. Ça t'agace et, en même temps, elle parvient à te divertir, d'une certaine façon. « Ouh. Ne sois pas si présomptueuse, Lou. Il ne faut jamais prendre quoi qu'ce soit pour acquis. » Tu lui indiques, sévère, comme si tu la sermonnais.

Sans plus attendre, tu signales à ton gardien qu'il est l'heure d'attaquer. T'as assez perdu ton temps avec elle et t'as hâte d'en finir, une fois pour toute! Néanmoins, la sorcière fait preuve d'une rapidité impressionnante et elle envoie valser ton gardien plus loin avant qu'il puisse l'atteindre, lui réservant, ainsi, le même sort que le tien. Tu grognes bruyamment en observant la scène qui se déroule sous tes yeux, hésitant entre t'enfuir ou t'en occuper toi-même. Malheureusement, tu n'as pas le temps de réfléchir une seconde de plus et tu te retrouves plaqué contre le mur dos à toi. C'est le moment que tu préfères. Tu t'esclaffes à t'en arracher les poumons, incapable de te défaire de son emprise. « Et tu crois qu'ça va m'arrêter, mh? J'reviendrais. » Tu parviens à hurler, t'avouant ainsi vaincu avant qu'elle récite l'exorcisme. Ce foutu paragraphe que t'as entendu bien trop souvent, déjà.

Exorcizamus te, omnis immunde spiritus, omnis satanica potestas, omnis incursio infernalis adversarii, omnis legio, omnis congregatio et secta diabolica, ergo draco maledicte ecclesiam tuam securi tibi facias libertate servire te rogamus audi nos. Des cris de douleur s'échappent d'entre tes lèvres aussitôt qu'elle prononce les premiers mots. Tu tentes de te débattre, mais tu te rends rapidement à l'évidence; tu ne gagneras pas cette partie. Enfin, pas cette celle-ci. In nomine et virtute Domini, eradicare et effugare. Et, peu à peu, tu t'affaiblies. Tu cesses de lutter, chaque geste te consumant davantage. Tu te laisses tranquillement emporter, sachant que, de toute manière, tu finiras un jour par revenir. Que ce n'est que partie remise. Non ultra audeas, serpens callidissime, decipere humanum genus. T'abandonnes finalement, laissant ainsi Adam reprendre possession de son corps. Et tu te promets, intérieurement, de te venger. Cette connasse de sorcière étant, maintenant, numéro un sur ta liste noire.

RÉSOLVEZ-MOI !:
 
Cassandre Keras
avatar
Humain | Sorcier -staff-
✥ Je suis : une sorcière pactisée






Message   Mar 3 Oct 2017 - 19:37
Should I help you or condemn you ?
Je ne perdais pas davantage de temps, et les provocations de l’âme noire ne m’inciteraient pas à continuer ce petit jeu d’exhortations mesquines, quand bien même c’était son but. Mais avant de l’exorciser, je restais sur mes gardes dans l’attente de voir surgir son chien de l’enfer ; ce dernier ne tardait pas à se montrer et je lui offrais le même traitement qu’à l’âme noire quelques instants plus tôt, il volait à l’autre bout de la rue et je reportais mon attention sur son petit protégé qui ne serait bientôt plus là pour disposer du corps d’Adam comme bon lui semblait.

Avant que je ne commence mon exorcisme, il m’assurait qu’il reviendrait. Je ne doutais pas qu’il essaierait de nouveau de prendre possession du corps d’Adam et d’en disposer à sa guise, mais maintenant que j’avais pleinement conscience des faits, je pourrais venir en aider à Adam et Clarke. Une fois l’exorcisme terminé, je ramenais délicatement Adam jusqu’au sol et m’approchais de lui. Il ne serait pas au meilleur de sa forme, et peut-être même très faible. Je m’accroupissais auprès de lui.

« Adam ? » Demandais-je sur un ton empreint d’inquiétude. « Comment tu te sens ? » Ajoutais-je en espérant que son état ne serait pas trop préoccupant.

J’ignorais depuis combien de temps Adam n’était plus aux commandes de son propre corps, il serait peut-être très faible s’il n’avait pas mangé depuis longtemps, et sans aucun doute perdu de se réveiller en pleine rue sans la moindre idée du pourquoi il se trouvait ici.


code by lizzou

Contenu sponsorisé





Message   
 

Should I help you or condemn you ? (Adam & Cassandre)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-