[H 15 - 18] we're playing a dangerous game, my favorite one


 :: take a breath :: Griffith parc :: Rive gauche
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Isabeau K. Jensen
✥ Je suis : une démone supérieure
✥ Membre investi :
  • Parrain/Marraine

Démon | Camp Lucifer -staff-



Message   Mer 26 Juil 2017 - 4:16



we're playing a dangerous game, my favorite one


MATTHEW ALEXANDER HAMILTON & ISABEAU KALI JENSEN


Les humains étaient si stupides... En même temps, c' était un fait établi depuis des millénaires, je devrais être habituée depuis le temps. J' avais dû me rendre à un entretien avec un acheteur de mes toiles mais c' était un novice qui se découvrait un attrait pour l' art et du coup, souhaitait que je lui explique chacune de mes toiles et le ressenti que j' avais eu en les peignant. J' avais dû jouer à l' artiste partageant sa vision avec un amateur d' art. J' avais une couverture à maintenir, alors je m' étais appliquée à répondre à toutes ses interrogations, me retenant de l' éviscérer et de me servir de son sang pour peindre une nouvelle toile reflétant mon humeur du jour. Cependant j' avais pris soin de manipuler légèrement sa mémoire pour m' assurer qu' il achèterait davantage de toiles et pour un prix plus élevé que convenu. Ca c' était pour m' avait fait perdre mon temps. J' allais donc retourner chez moi peindre pour la journée. Cela calmerait peut être mon humeur agacée. Je pris par le parc. Cela réduirait de quelques kilomètres la route jusqu'à mon domicile. Mais sur le chemin je vis un visage familier. L' après-midi allait se révéler productive ou tout du moins distrayante.
Matthew Hamilton. Un possédé dont je me servais occasionnellement. Je ne connaissais pas l' humain possédé spécialement - et à dire vrai je me moquais royalement de qui il était - mais je connaissais davantage l' âme qui le possédait. Une âme qui m'admirait et voulait constamment me faire plaisir. Je ne pouvais que l'encourager. M' admirer était un gage de bon goût et sa volonté de me plaire me servait allègrement. Je lui avais dit que si elle me correctement, lors de son retour je ferais d' elle un démon qui serait ensuite à mes ordres. Cela n' était que des foutaises et il était évident qu' une fois en bas ce serait à d' autres plus gradés que moi de prendre ce genre de décisions, mais l' âme avait été suffisamment stupide pour me croire. Et parfois les plus stupides faisaient les sujets les plus loyaux. Pas assez intelligents pour penser par eux mêmes correctement, ils obéissaient aveuglément à ceux qui étaient plus intelligents qu' eux. Et dans le cas de cette âme, elle était stupide et j' étais le cerveau qui savait comment l' exploiter à son avantage. Et elle s' était révélée efficace dans plusieurs cas. Mais cela faisait un certain temps qu'elle n' était pas venue admirer ma personne et voir l' humain possédé dans ce parc, je décidais de me rappeler à son bon souvenir. Je m' avançais vers ce Matthew telle une lionne vers son repas de l' après midi.

▬ Ca fait un moment que tu n'es pas venu me voir. Tu ne tenterais pas de me fuir, n'est ce pas?

J'avais dit ça de ma voix la plus enjôleuse. Et avec moi, c' était rarement bon signe... Cela faisait un certain temps que je me servais de lui et il m' était relativement utile. Alors je n' aimais guère qu' un de mes jouets me fuit. Ca me donnait envie de sévir. Et il n' était pas bon pour une âme fuyant l' Enfer de contrarier une démone. Surtout lorsqu'elle était de mon niveau. Je lui avais fait de fausses promesses, pour mieux le manipuler, et me rappeler à lui était un moyen de lui remettre en mémoire qui de nous deux devait être conciliant et obéissant. Et ce n' était pas à moi de l' être. Mais je n' allais pas me montrer sous mon pire jour tout de suite. je voulais d' abord avoir son excuse. Pour savoir si elle allait juste me donner envie de le renvoyer sous terre ou si j' allais vouloir le faire atrocement souffrir avant de le faire... J' hésitais encore. Lui faisant face un sourire carnassier aux lèvres, j' attendais qu' il ouvre la bouche.



© drey'


Dernière édition par Isabeau K. Jensen le Lun 7 Aoû 2017 - 1:55, édité 1 fois
avatar
Matthew A. Hamilton
✥ Je suis : humain
✥ Membre investi :
  • Pubeur

Humain | Possédé



Message   Dim 30 Juil 2017 - 22:46

we're playing a dangerous game, my favorite one
MATTHEW ALEXANDER HAMILTON & ISABEAU KALI JENSEN

Je souriais, le visage tourné vers le ciel pour profiter du soleil. Je levais les bras pour capter la chaleur ambiante. J'avais une bonne pause déjeuner et comme Elena n'était pas disponible, j'avais pris un sandwich à déguster dans le parc de la ville. Il n'était pas loin et ça me ferait un peu de bien, de la verdure, du calme. Tout ce qui ne rapportait pas à l'hôpital. Ca avait été une dure matinée, et je voulais décompresser avant de reprendre. Du coup, un livre sous le bras et un sac plastique contenant mon repas dans l'autre main, je marchais d'un pas tranquille en direction du parc. Depuis l'exorcisme, je me sentais bien mieux. Je n'avais plus eu d'absence et je n'avais plus l'impression qu'on était deux dans ma tête. Ce qui en fait n'était pas qu'une impression. La caitria ne me quittait plus, même quand j'étais en train d'opérer, elle restait près de moi, au cas où j'aurais affaire à une nouvelle tentative de possession.

Arrivé au parc, je saluais le gardien avec mon sourire le plus avenant. Je ne le connaissais pas mais chaque fois que je passais, je le saluais et rien que de voir son sourire s'illuminer me rendait la journée plus joyeuse. Ce genre de petite attention me gardait loin du désespoir et du chaos dans le monde ou nous vivions. Un monde ou les pires créatures existent vraiment. C'était l'été, la plupart des locaux étaient parti en vacance et les touristes préféraient aller claquer leur fric dans les restaurant attrape-touristes. Je ne m'en plaignais pas. J'aimais bien être seul parfois, entre l'effervescence de l'hôpital et les jumeaux qui nous prenaient tout le temps libre, ça me faisait du bien de me ressourcer. L'air perdu, je n'avais pas vu la femme qui venait à ma rencontre.

-Ca fait un moment que tu n'es pas venu me voir. Tu ne tenterais pas de me fuir, n'est-ce-pas ?

Surpris, je relevais la tête, la fixer avant de regarder à droite et à gauche. Non, personne. Derrière non plus, c'était donc bien à moi qu'elle parlait. Je la regardais à nouveau, complètement largué. Vu son sourire flippant, elle semblait vraiment me connaitre. Elle me regardait comme si j'étais un délicieux morceau de viande. Fuis ! Me disait mon instinct. Au lieu de ça, en bon gentleman, je décidais de répondre.

-Euh,
je souris d'un air contris, je crois que vous devez me confondre avec quelqu'un, Madame. Je ne vous connais pas, répondis-je d'un air tout à fait poli.

Si je connaissais une femme pareille, ça se saurait. Elle était indéniablement belle et pourtant, au lieu d'être flatté d'être l'objet de son attention, ça me donnait plutôt la chair de poule.

-Désolé, bonne journée, continuais-je en la saluant de la tête avant de poursuivre mon chemin,

J'essayais de rester calme malgré mon envie de mettre la plus grande distance entre elle et moi.

'till next time


avatar
Isabeau K. Jensen
✥ Je suis : une démone supérieure
✥ Membre investi :
  • Parrain/Marraine

Démon | Camp Lucifer -staff-



Message   Lun 7 Aoû 2017 - 3:05



we're playing a dangerous game, my favorite one


MATTHEW ALEXANDER HAMILTON & ISABEAU KALI JENSEN



Il devait définitivement avoir oublié pour me donner du madame. Tant mieux pour moi, tant pis pour lui. En tout cas, il n' était pas rassuré par ma présence. Il n' était peut être pas stupide. Et j' adorais l' odeur de l' angoisse généré par les humains, d' autant plus quand j'en étais l' instigatrice. Mais déjà, il me tournait le dos et commençait à s'en aller. Si facilement?
Le laisser fuir si vite alors que je n' avais même pas commencé à m' amuser? Hors de question. Je le suivis donc, marchant d' un pas rapide pour le rattraper, tout en faisant claquer mes talons, pour que ma proie comprenne bien que j' étais derrière lui. Je le rattrapais rapidement, jusqu' à le dépasser et une fois fait, je fis un demi tour sur moi même et me plantais devant lui, tout sourire. Il partirait quand je lui dirais de partir. J' étais la maîtresse du jeu et je le pratiquais depuis des millénaires. Je n'en avais peut être pas inventé les règles mais je les exploitais depuis si longtemps que parfois je venais à me demander si ce n' était pas le cas... Et puis avec ce visage de poupon à qui on donnait le bon dieu sans confession, il me donnait tellement envie de le malmener. Faut dire qu'en général, les poupées je préférais leur arracher la tête...

▬ Oh vraiment? Matthy, matthy, matthy...je suis déçue que tu ne te souvienne pas de moi.

Je lui faisais de nouveau face, et cette fois ci, je prenais soin d' attirer davantage son attention. J' avais bien compris pourquoi il avait oublié. je n' étais pas stupide. Sa surprise n' avait pas été feinte. Et aucune âme n' aurait été stupide pour essayer de me berner en feignant l' amnésie. Surtout pas celle là qui était si jeune et si malléable. Et puis c' était une "groupie", elle m' idolâtrait trop pour me faire le coup. Non, une sorcière ou un sorcier était passé par là et avait osé me priver d' une partie de mon fan club. Mauvaise idée. Car maintenant ce petit exorcisé allait devenir mon jouet. Et justement, j' étais en manque de distraction ces temps-ci. Je fis de nouveau un sourire carnassier en m' approchant de lui et en tournant autour de lui comme une lionne autour de son futur repas. Arrivée à hauteur de l' une de ses oreilles, je me stoppais et chuchotais.

▬ Ou alors, tu n'es plus vraiment mon Matthy...serais-tu exorcisé?

Le jeu était lancé. Mais maintenant que ma toile commençait à se tisser autour de lui, il pouvait difficilement s'en extirper. Et j' avais hâte de croiser son regard pour y déceler la surprise ou le sentiment d' être piégé. Mais de toute manière, cela ne faisait que commencer et je savais d' avance que j' allais prendre plaisir à malmener ce petit humain sans défense. D' ordinaire ce n' était pas mes préférés, je trouvais dommage le manque de répondant et l' absence de défi, mais quelque chose me disait que celui-ci était prometteur.



© drey'
avatar
Matthew A. Hamilton
✥ Je suis : humain
✥ Membre investi :
  • Pubeur

Humain | Possédé



Message   Dim 13 Aoû 2017 - 20:34

we're playing a dangerous game, my favorite one
MATTHEW ALEXANDER HAMILTON & ISABEAU KALI JENSEN

Pourquoi est-ce que j'avais décidé d'aller manger au parc ? Parce que c'était une bonne journée. Il ne m'était pas arrivé des merdes depuis quelques mois, Elena allait bien, les enfants aussi. Tout roulait comme sur des roulettes. J'aurais du me douter que tout ne se passerait pas comme prévu. A peine la femme blonde m'avait abordé que tous mes sens s'étaient mis en alerte. Elle était belle, extrêmement belle, mais sa froideur me mettait mal à l'aise, sans compter le fait qu'elle semblait me connaître. Misant sur une regrettable erreur, je lui avais dit qu'elle se trompait de personne. A ce moment-là, j'aurais du faire demi-tour et partir de ce parc le plus vite possible. Mais non, je l'avais dépassé tout en continuant ma route. J'espérais que l'épisode s'arrêterait là mais non, j'entendais parfaitement le son de ses talons se répercutant sur le gravier. Elle me suivait et c'était franchement inquiétant. Finalement, elle me dépassait et se postait devant moi, un sourire tout bonnement flippant.

-Matthy ? Vraiment, vous....

Je ne finissais pas ma phrase alors qu'elle s’approchait de moi. Je restais figé, incapable de bouger. Que pouvez-t'elle me faire de toute manière ? C'était une femme, j'étais un homme et avec un don en prime. Je pouvais très bien me défendre contre elle. Pourtant ses paroles me glacèrent le sang. J'avalais difficilement ma salive alors que les informations montées au cerveau. Exorcisé ? Comment pourrait-elle savoir ? Les yeux écarquillés de surprise, je repoussais cette femme.... non, cet être qui n'était surement pas humain. Surement un démon. Bien ma veine. Mon instinct me criait de fuir mais je savais très bien que ça ne servirait à rien si c'était bien un démon. De toute évidence, elle me connaissait, enfin, elle connaissait l'âme qui m'avait possédé.

- Je ne sais pas ce que vous êtes, même si j'ai ma petite idée. Mais laissez-moi tranquille. Il n'y a pas de Matthy. Allez jouer ailleurs. Je n'ai pas de temps à perdre.

Cette fois-ci, j'avais perdu l'espoir de manger tranquille au parc. Tant pis, je faisais demi-tour et je me mettais à courir dans l'espoir de mettre de la distance entre elle et moi. Même si une partie de moi était curieuse de savoir ce qui s'était réellement passé, une autre plus sage, ou plus stupide, voulait s'éloigner de cette créature malfaisante. Si je restais, elle allait jouer avec moi et je n'étais pas sur d'être de taille à affronter verbalement un être qui en sait plus que moi.


'till next time




RÉSOLVEZ-MOI !:
 
avatar
Isabeau K. Jensen
✥ Je suis : une démone supérieure
✥ Membre investi :
  • Parrain/Marraine

Démon | Camp Lucifer -staff-



Message   Dim 20 Aoû 2017 - 18:05



we're playing a dangerous game, my favorite one


MATTHEW ALEXANDER HAMILTON & ISABEAU KALI JENSEN



Visiblement l' humain était moins futé que l' âme qui avait été en lui. Et au vu de l' immaturité de celle-ci, je n' aurais jamais pensé ça possible. J' osais espérer que cela venait de son état de surprise et pas de lui, car je serais déçue de me dire que je faisais face à un jouet bas de gamme. C'est que j' ai des goûts de luxe. En même temps, c'est ce que je mérite, le luxe.Je ne suis pas la première démone du coin...

▬ Ne sois pas si surpris Matthy. On se connait bien, toi et moi. Très bien, même.

J' avais suivi cette remarque d' un sourire charmeur et d' un clin d' oeil. Le jeu ne faisais que commencer mais je m' amusais déjà follement. Cet air surpris, suivi d' un agacement, avait tout pour m'encourager. J' adorais pousser les humains à bout. Au début, ils m' imaginaient frêle femme, en bons sexistes qui pensent qu' un homme aura forcément le dessus sur un femme, puis ensuite comprenaient que j' étais dangereuse. Mais jamais autant que je ne l' étais vraiment. Ca, ils ne l' apprenaient que quand ils étaient condamnés. C' était là ma grande passion. Les piéger pour mieux savourer leur surprise et leur donner la plus grande des leçons. Ne jamais sous estimer son adversaire. Encore moins quand il s' agissait d' une femme. Les femmes étaient toujours les plus féroces.

▬ Tu es si...vigoureux quand tu t'énerves Matthy. Ca me rappelle des souvenirs. D' ordinaire tu es vigoureux dans d' autres circonstances.

Je lui fis un regard qui exprimait parfaitement ce que je voulais lui faire comprendre. Et le sourire carnassier aux lèvres ne faisait que confirmer cet état de fait. Si il ne comprenait pas ce que je voulais lui dire, ou plutôt tentait de lui faire croire, j' étais prête à passer aux paroles. Et tout en faisant ça, je jouais avec son col. Je n' étais pas prête à lâcher ma proie si facilement et si il semblait qu' il avait deviné ma nature, il n' avait visiblement pas idée de qui j' étais et de ce dont j' étais capable.

▬ Tu étais plus amusant possédé. Plus imaginatif. Et plus intelligent aussi, tu ne te serais jamais permis de me dire non. A dire vrai,
je n' avais même pas besoin de demander, tu proposais toujours. Je me demande si la possession te rendait si doué ou si tu l'es aussi maintenant que tu ne l'es plus... Je peux comparer?


Si le sourire restait férocement carnassier, mon regard était devenu plus amusé et je m' étais remise à tourner autour de lui. Je n' avais bien sûr jamasi eu de liaison avec lui possédé. L' âme qui avait pris possession de lui me vénérait trop et je ne couchais pas avec les groupies. Je préférais les utiliser autrement. Mais l' humain, désormais exorcisé, semblait plus stupide. Il parlait trop vite, trop agressivement. Il avait de la chance que je sois d' humeur joueuse. En d' autres circonstances, j'aurais pu l' étrangler avec ses propres vicères pour m' avoir parler sur un tel ton. Mais ça restait encore possible. Les jouets contrariants, je finissais toujours par les casser.


© drey'
Contenu sponsorisé



Message   
 

[H 15 - 18] we're playing a dangerous game, my favorite one

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-