I knew you were missing me (Carla)


 :: city of angels :: Downtown :: Downtown streets
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Isabeau K. Jensen
avatar
Démon | Camp Lucifer -staff-
✥ Je suis : une démone supérieure

✥ Membre investi :
  • Parrain/Marraine






Message   Sam 14 Oct 2017 - 22:08



I knew you were missing me


CARLA FABRAY & ISABEAU KALI JENSEN



Ces temps ci, les jours passaient à vitesse grand v. Et même si ce maudit couvre-feu avait enfin pris fin, il avait été fait sur mesure pour contrarier les démons. Oh non pas parce que ça nous obligeait à ne pas sortir, après tout notre race n' était pas connue pour être adepte des règlements humains. Nous n' obéissions qu' à un seul règlement. Celui mis en place par notre roi. La loyauté, le respect de la hiérarchie, l' obéissance... Mais lorsque c' était mis en place par des humains, pour nous ce n' était que foutaises. Nous servions l' Enfer et la Terre n' était là que pour nous servir. Alors un couvre-feu... Non la contrariété venait du fait que les humains obéissaient. Et ça impliquaient moins d' âmes égarées dans les rues sombres la nuit, les lieux de débauche fermés. Moins de victimes consentantes ou non. Le seul moyen de les trouver, c' était la journée. Alors pour se distraire, il fallait trouver d' autres jeux. Et justement, j'en avais croisée une récemment au cimetière. Si la rencontre avait été courte, je savais où elle travaillais. Et me voilà, franchissant le seuil de la boutique, ou devrais-je dire de mon terrain de jeu du jour. Il n'y avait personne. Pourtant nous étions en début d' après-midi. En même temps, que fallait-il s' attendre d' une boutique de cupcakes... les adolescentes prépubères servant de cible commerciale principales devaient toutes être en cours à cette heure ci. Et les personnes ayant un minimum de goût ne venaient pas acheter ici. Il y avait de vraies pâtisseries en ville qui vendaient de vrais chefs d' oeuvres culinaires. Pas comme ici.

▬ Bonjour. Je souhaiterais ce cupcake, s' il vous plait.

J' avais sorti le kit complet de l' hypocrisie. Le sourire, la voix et le reste des attitudes qui allaient avec. Et pourtant, je n' étais même pas forcée de le faire, il n'y avait qu'elle et moi dans la boutique. Je désignais donc du doigt l' une de ces choses qu'elle vendait et osait appeler pâtisserie. J' avais choisie la moins pire de tout ce qui se vendait. Enfin celle qui me donnait le moins envie de vomir. Chose qui une fois acheté, finirait à la poubelle en sortant. Hors de question que cette anomalie pseudo culinaire finisse dans ma bouche. J' avais un palais raffiné et ce cupcake ne l' était clairement pas. Mais si j' étais venue en vérité pour perturber sa journée, il me fallait une excuse valable. Et quoi de plus valable que d' acheter un cupcake dans une boutique spécialisée dans sa vente. Je présentais déjà qu'elle n' allait pas rayonner de joue à l' idée de me voir de nouveau graviter dans son environnement.

▬ Je me suis permise d' accepter votre invitation de la dernière fois.

Pur sarcasme car elle avait bien montré que me revoir était la dernière chose qu'elle souhaitait. Mais pour moi, ce genre de refus sonnait comme une véritable invitation à mes oreilles. Moins on ne voulait de moi dans l'entourage, plus je prenais grand soin de m' immiscer doucement mais sûrement. Et le sourire hypocrite que j' avais sur les lèvres, traduisait parfaitement cet état de fait. Et si elle croyait que cette boutique était son territoire, c'est qu'elle ignorait encore que cette ville était celui de notre roi et de son armée. Armée dont je faisais partie. Alors elle n' était pas si en sécurité que ça dans cette boutique. Mais moi, je l'étais davantage.



© drey'
Carla Fabray
avatar
Humain | Sorcier
✥ Je suis : Une sorcière

✥ Membre investi :
  • Parrain/Marraine






Message   Sam 14 Oct 2017 - 23:51
I knew you were missing meft. Kali

La journée était plutôt calme aujourd'hui, la reprise des cours pour certains et du travail pour les autres. J'en profitai donc pour me poser un peu après avoir nettoyé la boutique. Un calepin dans une main et un crayon dans l'autre, je faisais l'inventaire des parfums que j'avais déjà testé. Je pouvais ainsi réfléchir aux autres goûts que je pourrai mettre en place. Rajouter des cupcakes salés et transformer ce lieu en une sorte de maison de thé était également prévu pour les jours à venir. Il fallait bien faire évoluer le business quand même. Concentrée sur ce que j’écrivais, je n'entendis pas la petite sonnette tinter à l'arrivée d'un client. Sa voix me fit sortir de mes pensées. Je relevai alors la tête.

-Bonj... Oh qu'elle surprise.

Sans déconner, elle n'allait pas me lâcher celle-là. Elle voulait quoi sérieux ! Déjà qu'elle était venue m'emmerder au cimetière, la voilà dans ma boutique. Au moins Adonis était moins fatiguant, il rentrait dans le tas direct. Contrairement à elle. Mais cette fois-ci j'étais chez moi, j'allais la jouer différemment que la dernière fois.

-Que c'est aimable à vous !

Pourquoi je lui avait dit ça moi aussi. Si j'avais fermé ma grande bouche elle ne serait peut-être pas revenu. Mais bon, je ne pouvais pas revenir en arrière. L'erreur était déjà faite.

-Vous savez, vous n'êtes pas obligée de garder votre faux sourire ici. Nous sommes entre nous.

Je restai calme et posée, contrairement à notre première rencontre. Bon si elle commençait à me pousser à bout, je n'allais pas le rester longtemps. Mais c'était déjà ça de pris. Et comme ça elle verra toute les facettes de ma personnalités, j'étais certes très sanguine mais, je savais garder mon calme. Je savais pertinemment qu'elle jouait les hypocrite, visiblement elle est très douée pour ça. Elle puait la fausseté à plein nez.



Dernière édition par Carla Fabray le Dim 15 Oct 2017 - 12:27, édité 1 fois
Isabeau K. Jensen
avatar
Démon | Camp Lucifer -staff-
✥ Je suis : une démone supérieure

✥ Membre investi :
  • Parrain/Marraine






Message   Sam 14 Oct 2017 - 23:58



I knew you were missing me


CARLA FABRAY & ISABEAU KALI JENSEN



Ma présence ici ne lui plaisait pas. Ce que m' amusait d' autant plus. J' aimais être vu comme indésirable. Me détester, c' était me sous estimer. Cela aurait été moins distrayant si elle me craignait si vite. Il fallait laisser planer le mystère sur tout ce que j' étais capable de faire. Sur tout ce que je pouvais lui faire. Et puis, dans un certain sens, j' avais déjà commencé. Je lui avais pris "l' homme de sa vie". Cette femme me détestait et me jugeait sans véritablement me connaître. Mais quand elle me connaîtrait vraiment, là elle ressentirait les émotions adéquates: la haine et la peur. En attendant, elle avait un peu trop confiance. C' était pour ça que j' étais venu dans sa boutique, chasser sur son territoire. Elle croyait avoir le contrôle car on était chez elle, mais c' est là qu'elle ferait sans nul doute le plus d' erreurs. On se sentait toujours moins en danger chez soi. Et actuellement, face à moi, c' était l' un des endroits où elle l' était le plus.

▬ Oh oui, je sais, merci.

J' adorais utiliser le sarcasme humain pour flatter mon ego. Il était évident que je ne devais pas prendre au premier degré la pique de la brune, je n' étais pas stupide, mais si je pouvais retourner ses mots à mon avantage et me lancer des fleurs en même temps... De plus, cela donnait encore moins de portée à sa supposée pique. Les humains adoraient agresser les démons verbalement. Comme si leur tentative de rébellion était un signe de force. C' était au contraire un signe de faiblesse. Ils avaient besoin de ça pour se sentir puissants, alors que nous autres démons, étions naturellement puissants. Pour nous les joutes verbales n' étaient qu' un jeu, un amuse-bouche. Mais notre vraie puissance venait de nos actes.

▬ Entre nous? Entre femmes, vous voulez dire?

Je me foutais royalement d' elle. J' avais bien compris le sous-entendu. Et je me retenais de lui répondre que le terme "entre nous" impliquait un rapport d' égalité qu' il n'y avait pas. Quoi qu'elle fut, humaine lambda, dotée, possédée sorcière, pourquoi même prophète, elle ne serait jamais mon égale. Les nephelims, qui pourtant avaient eu un peu de notre sang en guise de repas, nous étaient déjà bien inférieurs, alors elle qui avait clairement passée la date de péremption pour en être une, elle n' était rien. Elle avait de la chance que je sois en mode joueuse et que je ne faisais que commencer, car sinon, je lui aurais déjà rappelé, dans la douleur, ce qu'elle était à mes yeux. Rien du tout. Un vulgaire insecte que l' on pouvait écraser aisément. Mais je me contentais de cette remarque avec un sourire faux. Ce qu'elle avait bien compris. Qui sait, elle avait peut être un tant soit peu d' intelligence.



© drey'
Carla Fabray
avatar
Humain | Sorcier
✥ Je suis : Une sorcière

✥ Membre investi :
  • Parrain/Marraine






Message   Dim 15 Oct 2017 - 0:22
I knew you were missing meft. Kali

La fameuse peintre avait l'air de bien s'amuser, pourrir la vie des gens était visiblement un passe temps. Quelle tristesse. Ce n'était pas parce que son existence lui déplaisait, qu'elle devait se venger sur celle des autres. Des claques se perdaient, d'ailleurs ma main commençait à picoter. J'avais une envie folle de lui en retourner une, mais je devais me retenir. Je ne comprenais toujours pas pourquoi elle s'acharner sur moi. Une phrase résonna alors dans ma tête. Encore à le pleurer ? ... comment savait-elle que je me recueillais sur la tombe de mon fiancé. Son visage me semblait familier, mais je n'avais le souvenir de l'avoir déjà croisé. Pourtant ces mots voulait clairement dire qu'elle me connaissait. Je n'avais pas tilté directement lorsque je l'avais croisé, mais maintenant ça commençait à s'éclaircir. Cette histoire n'était pas nette, quelque chose m'échappait. Et je n'aimais vraiment pas ça.

-Bien évidemment ..

J'avais une envie irrésistible de rajouter un petit "sauf si vous n'êtes pas une femme humaine", mais je ravalai ma provocation. Pour un temps en tout cas. Mais elle ressortira forcément à un moment, quand la blonde m'aura trop cherché. Comment la situation allait-elle évoluer ? Je n'en savais foutrement rien. Des insultes, des coups ou autre chose. En tout cas elle n'était pas venu pour me regarder dans le blanc des yeux, ça j'en étais certaine. Elle voulais quelque chose.

-Je me demandais, comment me connaissez-vous ? Et surtout comment vous avez connu mon fiancé ? Un soupir s'échappa de ma bouche. Et soyez honnête, je n'aime pas l’hypocrisie.

J'attendais sa réponse avec impatience, j'en avais marre des petits racontars à deux balle. Je voulais la vérité et je voulais l'entendre de sa bouche. Je me doutais bien qu'ils ne jouaient pas aux cartes, mais je voulais savoir comment ils s'étaient rencontrés. Est-ce qu'ils se connaissaient avant nos fiançailles ou s'étaient-ils rencontrés après ? Trop de questions se bousculaient dans ma tête, elle ne sortirait pas d'ici tant que je n'aurais pas eu mes réponses.

Isabeau K. Jensen
avatar
Démon | Camp Lucifer -staff-
✥ Je suis : une démone supérieure

✥ Membre investi :
  • Parrain/Marraine






Message   Dim 15 Oct 2017 - 23:05



I knew you were missing me


CARLA FABRAY & ISABEAU KALI JENSEN



Sa remarque me fit esquisser un sourire moqueur. Elle avait compris mon sarcasme et me rendait la pareille. Nous étions dans un échange de fausses amabilités. Chacune sondant l' autre en attendant de savoir qui attaquerait la première. Comme deux animaux dans un combat. Mais si elle ne l' avait pas encore deviné, j'étais la plus grande prédatrice dans cette pièce, et être sur son territoire ne la protégerait pas. Je savais m' approprier le territoire des autres sans difficultés. Et voilà la première attaque qui venait d'elle. Elle attendait de moi une réponse sans hypocrisie. Mais j' étais une démone. Ma notion de la vérité différait quelque peu de celle des humains. Elle ne voulait pas d' hypocrisie, soite. Je pouvais esquiver la vérité par d' autres subterfuges.

▬ Oh disons qu' il appréciait mes divers talents...

Je prenais grand soin de jouer avec tout les mots. La manipulation était mon talent autant que mon plaisir. Certes j' aurais préféré meilleur adversaire qu' une vulgaire vendeuse de cupcakes, mais il fallait prendre ce qu' on avait sous la main. Et pour l' instant, elle était la seule chose sous la main. Alors à défaut de pâtisser des choses mangeables, autant qu'elle ait un minimum d' utilité comme de me distraire. De toute façon, c' était bien à ça que servait les humains. A distraire. Morts ou vivants. Et elle, elle allait me distraire vivante, tandis que j' utiliserai son fiancé, qui lui était mort. C' était doublement amusant.

▬ ...ne se limitant pas à la peinture, bien évidemment.

Au vu du comportement de mon interlocutrice lors de notre dernière rencontre, j' attendais de voir combien de temps elle allait mettre avant de s' énerver. Je ne craignais pas sa colère à venir. Si elle avait une petite idée de ma nature, elle ignorait mon ancienneté et mon niveau. J' étais curieuse de savoir si elle allait être de ces humains qui agressent stupidement avant d' avoir l'air débile quand ils comprenaient qu' ils s'en étaient pris à la mauvaise personne. Mais dans tout les cas, je serais celle qui allait le plus s' amuser. Je commençais déjà à savourer rien qu'en ayant lâché cette fausse bombe à la brune....alors quand arrivait le moment où tomberait la vraie, ça allait être magistral.



© drey'
Carla Fabray
avatar
Humain | Sorcier
✥ Je suis : Une sorcière

✥ Membre investi :
  • Parrain/Marraine






Message   Ven 20 Oct 2017 - 16:30
I knew you were missing meft. Kali

Je devais bien avouer que cet échange m'amusait plus que notre précédente rencontre. La dernière fois ce n'était vraiment pas le moment, voilà pourquoi j'étais sortie de mes gonds. Mais cette fois c'était relativement différent. Même si j'étais une femme sanguine, mon interlocutrice se trouvait sur mon terrain. Alors moi aussi je pouvais me permettre de jouer.

-Oh des talents bien cachés alors.

Je n'allais pas faire l'hypocrite en disant qu'elle était une piètre peintre, puisque j'avais acheté moi-même l'une de ses œuvres. Bon après elle ne cassait pas trois pattes à un canard non plus, il y avait tellement d'autres artistes dans le monde. Et des meilleurs. Mais à part la peinture je ne voyais pas ses autres talents, enfin sauf se taper des mecs en couple et faire chier les gens. Maison ce n'était pas vraiment du talent.

-Vous couchiez ensemble quoi, j'ai bien compris.

Elle me prenait vraiment pour une imbécile et je n'aimais pas ça. Pour qui elle se prenait sans déconner. J'ai fait mes études dans les plus hautes écoles parisiennes, j'ai côtoyé le beau monde, alors je n'étais pas une crétine. Mais je devais garder mon calme, je n'avais pas envie d'exploser aussi facilement que l'autre fois. Et puis j'avais ce nouveau pouvoir, qui s'était manifesté avant le cours improvisé de magie que j'ai donné à Matt.

-D'abord le cimetière et ensuite ma boutique. Vous vous tapez les mecs en couple et après vous venez harceler leurs compagnes ?

Isabeau K. Jensen
avatar
Démon | Camp Lucifer -staff-
✥ Je suis : une démone supérieure

✥ Membre investi :
  • Parrain/Marraine






Message   Lun 23 Oct 2017 - 0:00



I knew you were missing me


CARLA FABRAY & ISABEAU KALI JENSEN



La brune savait se contenir davantage que lors de notre dernière rencontre. Tant mieux. J' adorais qu' on me résiste. Et au vu de la démonstration de la fois dernière, je me doutais qu'elle ne lutterait pas des heures avant de céder à sa tempérament sanguin. Ce qui était à la fois excitant et décevant. Excitant de faire face à un peu de résistance, décevant de savoir que ça serait trop rapide comme à chaque fois. Mais c' était le propre des humains d' être aussi décevants...

▬ C'est toujours mieux qu' ils le soient. Ca rend la découverte encore plus...savoureuse.

De nouveau, je ne prenais pas ombrage de ce qui aux yeux de la brune devait être une remarque cinglante pour me blesser. Mais mon ego était tel que je retournais la moindre des attaques à mon encontre pour la transformer en compliment. Il était évident que pour la vendeuse en face de moi, ce n'en était pas un. Mais à mes yeux, tout reproche émanant d' un insecte humain était un compliment. Je lui étais supérieure et bien évidemment son infériorité l'empêcher de le comprendre si vite. Mais je saurais lui faire comprendre au fur et à mesure. C'est ce qui rendait le jeu si distrayant.

▬ Ah oui, aussi...

J' avais voulu laisser cette réponse volontairement en suspens. C' était le genre de réponse ouverte qui laissait les autres libre d' interpréter ce que cela voulait dire. Et je savais que l' imagination d' une personne était la meilleure façon de les torturer. Il y avait les tortures physiques et les tortures mentales. Et dans cette seconde catégories, les plus efficaces n' étaient pas celles qu' on infligeaient mais celles qu' ils s' auto infligeaient. Il suffisait d' un mot ou d' un sous-entendu pour qu' ils croient deviner ce que je voulais dire. En vérité, je ne voulais rien dire. Je me contentais d' appuyer sur un bouton pour activer la cruelle mécanique de leur imagination et de leurs pires peurs. Mais ici, je ne voulais pas la torturer. pas encore tout du moins. Je profitais du moment, tournant autour du pot, et sachant que cela allait insidieusement éveiller des questions en elle. De toute façon, je n' avais jamais couché avec lui. Je l' avais tué, c' était bien plus excitant pour moi.

▬ Harceler? Je n'ai fais que répondre à votre délicate invitation au cimetière. Quand aux hommes en couple, harceler les compagnes n'est pas mon grand plaisir. Je préfère partager leur couche...j' adore les comparatifs et ça évite les jalousies. Je suis une femme adepte de la paix des ménages et j'ai une âme généreuse.

Pour ce dernier point, je me foutais littéralement d'elle, même si mon intonation était volontairement faite pour sonner franche. Mais intérieurement, je riais à tout rompre. Ce descriptif était tellement aux antipodes de ma vraie nature. Partager n' était pas mon crédo, et si je n' harcelais pas les compagnes, c' était pour mieux les faire souffrir autrement, voir les tuer. Mais la paix des ménages et le partage...donc ce n' était clairement pas des notions qui s' associaient avec moi.



© drey'
Carla Fabray
avatar
Humain | Sorcier
✥ Je suis : Une sorcière

✥ Membre investi :
  • Parrain/Marraine






Message   Sam 18 Nov 2017 - 23:04
I knew you were missing meft. Kali

Cette bonne femme commençait vraiment à me chauffer, elle jouait avec et ça ne me plaisait pas. Elle était arrogante, provocatrice et se permettait de venir me manquer de respect dans mon établissement. Elle se cachait sous une pseudo politesse alors qu'il n'en était rien. Encore une qui aimait pousser les gens aux bouts de leurs limites au lieu de rentrer dans la bagarre directement. Je me demandais vraiment ce qu'elle me voulait, derrière son apparente froide je sentait que quelque chose clochait.

-Pour ça il faut trouver des gens assez naïfs pour creuser.


Si mon fiancé était allé avec elle, c'est qu'il n'était pas réellement sincère avec moi. Mais je les aimais de tout mon cœur, il était donc impossible pour moi de le détester de toute mon âme. Je lui en voulais certes, mais j'étais surtout déçue. La blonde ne se laissait pas démonter et continuer de jouer avec les mots. Visiblement elle n'allait jamais s'en lasser. Malheureusement.

-Hé bien bravo.

Je ne voulais pas sortir de mes gonds comme pendant notre dernière rencontre,je ne voulais pas rentrer dans son jeu. J'allais donc rester aussi calme que possible ! Même si ça me demandait un gros effort, je n'allais pas lâcher. Peut être que la fameuse peintre se lassera d'elle-même, mais j'avais un doute. Elle n'avait pas l'air du genre à lâcher son morceau de viande. J'avais la sensation d'être une proie enfermée avec une prédatrice et je détestais ça !

-Oh mais vous avez bien fait ! J'aurai été tellement triste de ne pas avoir cette conservation. Vous êtes une bonne samaritaine en somme.

Elle voulait peut être qu'on lui desserve une médaille pour être tellement généreuse, n'importe quoi. Sa réponse se voulait franche, mais je voyais bien qu'elle se moquait quand même de moi. Pourquoi dire des choses comme ça, si ce n'était pour m'enfoncer.

Isabeau K. Jensen
avatar
Démon | Camp Lucifer -staff-
✥ Je suis : une démone supérieure

✥ Membre investi :
  • Parrain/Marraine






Message   Dim 19 Nov 2017 - 22:29



I knew you were missing me


CARLA FABRAY & ISABEAU KALI JENSEN



C' était amusant de voir la brune essayer de me lasser de la situation. Elle ne me connaissait pas visiblement. C' était le genre de choses qui, au contraire, me poussait à continuer sur ma lancée.

▬ Oh ne confondez pas naïveté avec curiosité. La naïveté est l' apanage des gens stupides, la curiosité peut rendre plus intelligent...ou pas.

Tout dépend de celui ou celle qui voulait nourrir sa curiosité. Entre de bonnes mains, comme les miennes par exemple, la curiosité permettait d' obtenir des informations utiles et pouvant faire avancer des missions. Entre des mains stupides, la curiosité n' avait d' autre intérêt que de combler un besoin de pseudo contrôle. En gros, ça ne servait à rien. Mais de la naïveté? Oh non, tout mes jouets n' étaient pas naïfs. Il y en avait, c'est certain, mais certains étaient plus intelligents. C' était ceux dont je prenais le plus grand soin car ils étaient les plus distrayants.

▬ Je sais. Lui aussi me disait ça, souvent. Bravo. Ou encore. Ca dépendait du temps qu' il avait.

Je la toisais en lui disant ça. C' était du défi et au sourire moqueur que j' avais aux lèvres, je n' avais pas prévu d' abandonner la partie. Elle se limitait à des réponses banales, comme pour éviter que je continue. Peut être dans l' espoir de me voir partir. Mais c' était mal me connaître. Un simple "bravo" sarcastique n' allait pas suffire à me décourager. Elle me prenait pour une débutante à ce jeu ou quoi? Je ne partirais que quand elle aurait lâché prisse ne serait-ce qu' un tout petit peu. Je voulais quitter la boutique avec la satisfaction d' avoir pourri sa journée et sans doute même sa semaine.

▬ Oh merci, c'est si gentil à vous de l' avoir remarqué. J' envisage d' ailleurs de créer une fondation à mon nom, pour les enfants défavorisés.

Cette dernière idée me provoqua intérieurement un fou rire que je ne laissais pas transparaître. Je devais paraître sérieuse en toute circonstances. Mais si ceux qui me connaissaient vraiment, m' avaient entendu, beaucoup seraient en train de pleurer de rire. La démone créant une fondation pour les enfants défavorisés....quoique pour le bien de ma couverture, c' était une idée à creuser. Qui irait chercher une démone haïssant les enfants et ayant déjà menacé un père de s'en prendre à progéniture derrière une telle couverture? Mais pour revenir à la pâtissière qui me faisait face, je prenais un malin plaisir à allier politesse et sous entendus cruels, guettant le moment où elle faillirait enfin. De toute façon, à la fin, je resterais la grande gagnante. J' étais celle qui lui avait pris son fiancé en le tuant et qui était en train de tout faire pour lui prendre une seconde fis en salissant sa mémoire.


© drey'
Carla Fabray
avatar
Humain | Sorcier
✥ Je suis : Une sorcière

✥ Membre investi :
  • Parrain/Marraine






Message   Dim 3 Déc 2017 - 18:30
I knew you were missing meft. Kali

La discussion commençait à devenir trop longue à mon goût, surtout pour se lancer des vacheries. J'étais plutôt du genre à rentrer dans le lard de manière brutal, mais vu comment s'était passée notre première rencontre, je préférais me retenir et jouer son jeu. Etre dans la provocation, jeter des pics et des remarques mesquines.

-Mais une curiosité mal placée peut être fatale. Les gens trop curieux se révèlent souvent naïfs.

Ce qui était totalement vrai, quelqu'un de trop curieux se fera plus souvent avoir par les belles paroles des autres. Notre face à face ridicule allait peut être se transformer en échange philosophique, mais j'avais un léger doute. A mon avis on allait continuer dans la provocation. Mais je ne craquerais pas !

-Très classe comme remarque !

Apparemment elle aimait les applaudissements, je rapprochais donc mes mains et les firent claquer plusieurs fois. Bien évidemment ce geste était tout à fait ironique. Elle n'avait pas l'air de vouloir partir, nous allions sûrement dormir ici. Pourtant je commençais à sentir que l'énervement montait en moi. Je ne devais pas craquer ! Mais c'était tellement difficile de résister à la colère. Cette dernière fait partie de moi, mais j'essayais de la refouler le plus possible.

-Votre bonté vous honneur ! En sommes vous faites des choses merveilleuses à vous entendre, mais vos petits sous entendus montrent le contraire. Jouer un double jeu c'est aussi plaisant que ça ? avais-je répondu sèchement.

Voilà j'en avais marre de me taire, il fallait que je m'exprime entièrement. Et encore j'étais restée aimable, parce que j'aurai pu rajouter un petit "connasse". Je sentais la colère prendre possession de mon corps, elle m'envahissait à une vitesse folle. Je ne voulais perdre mon sang froid, mais visiblement je n'étais pas assez forte pour ça.

-J'ai été gentille, mais là c'est trop. Sortez de ma boutique ! Avais-je crié.

A ce moment j'avais totalement oublié mon nouveau pouvoir, mais la nappe qui c'était mise à brûler mon coup de sang était une piqûre de rappel. J'ai laissé exploser ma haine et voilà qu'un feu apparaît. Dans ma colère je n'avais pas fait attention à l'entrée d'un client, ce dernier avait tout vu. J'étais totalement désemparée. Mon visage commençait à ce décomposer.



HRP:
 
Isabeau K. Jensen
avatar
Démon | Camp Lucifer -staff-
✥ Je suis : une démone supérieure

✥ Membre investi :
  • Parrain/Marraine






Message   Hier à 23:17



I knew you were missing me


CARLA FABRAY & ISABEAU KALI JENSEN



Carla était si humaine quand elle parlait et sans vision du monde. Et dans ma bouche, c' était clairement une insulte emplie de mépris.

▬ En effet, elle est fatale quand elle est mal placée. Mais il ne s' agit pas de naïveté dans ce cas. Il s' agit de stupidité. Mais la curiosité est un atout entre des mains plus intelligentes.

Et toutes ces foutaises de "la curiosité est un vilain défaut", c' était tellement humain. C' était des excuses trouvées pour décourager les humains à s' interroger plus sur ce qui les entouraient. Mais je n' allais pas les encourager à sortir de l' ignorance. Au contraire, il était plus facile de les manipuler ainsi.
Tout comme il était distrayant de voir Carla essayer de me vexer sans succès. Elle m' applaudissait avec moquerie, pensant sans doute que son sarcasme allait me blesser. Mais son avis m' importait peu. Elle n' était qu' un moucheron face à moi.

▬ Oui...

J' avais un sourire carnassier en répondant ce oui. Pour moi, le double jeu est un pan de ma nature elle même. Et c' était plus que plaisant. C' était naturel, distrayant, efficace et tellement d' autres adjectifs. Il était évident que la brune devait pas être experte dans ce domaine si elle me posait ce genre de question stupide. Mais voilà déjà qu'elle cessait de rester calme. Sa colère apparaissait enfin. Et avec sa colère, son incapacité à la modération.

▬ ...surtout quand mon objectif est atteint. Comme maintenant.

La voir s' énerver au point de déclencher un petit feu suffisait à prouver que j' avais gagné. Elle n' avait pas su rester calme, j' avais atteint son niveau de patience. Pourtant le mien n' en était même pas à 1%, j' aurais pu encore jouer à ce petit jeu pendant des jours sans me lasser. En fait, j' aurais joué jusqu'à ce qu'elle cède donc le fait de la voir faiblir rapidement m' indiquait sa capacité à résister à la pression. Et histoire de compléter ma victoire, elle avait allumer ce début d' incendie devant témoin, puisqu' une cliente venait de rentrer.

▬ Vous ne devriez pas jouer avec le feu quand vous n' avez pas de quoi l' éteindre. Je vous laisse éteindre celui-là.

Je remuais le couteau dans la plaie de le brune, lui rappelant que je venais de remporter la partie. Mais une idée germa dans mon cerveau. J' allais nettoyer son erreur devant elle, pour lui donner un aperçu de mes compétences, autre que dans la peinture.

▬ Je m' occupe de l' autre.

Je désignais du doigt la témoin de son incendie involontaire. Et nullement gênée par la présence de Carla, je me tournais vers la cliente. Je manipulais sa mémoire, remplaçant son souvenir de Carla mettant le feu malgré elle, par la vue d' un début d' incendie involontaire via un court circuit et de Carla l' éteignant. Je ne faisais pas ça pour donner un coup de main à Carla, la voir se débattre avec les conséquences aurait été amusant, mais plus pour montrer à la pyromane en herbe ma supériorité sur elle. Pour bien lui faire comprendre que je n' étais pas une simple garce mais une puissante garce démoniaque. Toute la nuance résidait dans la puissance démoniaque. Une fois mon oeuvre manipulatrice effectuée, je me tournais vers la brune, un sourire de vainqueur aux lèvres.

▬ Sur ce, je vous laisse avec votre cliente. Mais je pense qu' on se recroisera maintenant que l' on se connait mieux. D' autant que je pense que vous commencez à deviner comment j'ai connu notre ami commun. Bonne journée.

Je parlais bien évidemment de son défunt fiancé. Après ma démonstration sur sa cliente et le fait que j' étais nullement effrayée par son incendie, elle avait sans doute une petite idée de ce que j' étais. Même si elle ne pouvait pas imaginer à quel point j' étais pire que ce qu'elle pouvait penser de moi. Mais fini de jouer avec les mots, nous venions de passer à une autre étape du jeu. Tant mieux, car elle commençait à me lasser. Elle était pitoyable quand il s' agissait de se défendre avec les mots. Aucune répartie. Ce qui laissait présager de son niveau intellectuel. Limité. Comme ses compétences en pâtisserie. Mais au moins, je n' avais pas perdu ma journée. J' avais manipulé un faible cerveau et j' avais mis en place quelques pièces sur l' échiquier. Et le temps que Carla s'en rende compte, elle serait déjà échec et mat. Je pouvais donc quitter cette boutique satisfaite.



© drey'
Contenu sponsorisé





Message   
 

I knew you were missing me (Carla)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-