Un job pour toi - avec S. KELIAH EMBERS


 :: city of angels :: Streets & alleys :: Sud & Ouest :: L'Eden
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Hayden B. Grant
avatar
Démon | Camp Lucifer
✥ Je suis : un démon






Message   Mar 21 Nov 2017 - 10:45
Comme il fallait s'y attendre le barman n'a pas vraiment respecté le délai que je lui avais demandé pour une raison que j'ignore, Que grand bien lui fasse, il avait vraiment beaucoup de chance que le comptable du bar fut ma dernière victime, Et que pour une raison de couverture, je ne pouvais pas me permettre de me faire remarquer par un trop gros nombre d'employé porté subitement disparu, De ce fait, j'avais posté le jour de la venue de Riley, une affiche à l'entrée du bar ou je signalais que j’étais à la recherche d'un barmaid avec expérience, N'ayant ni l'envie, ni la patience de coacher un débutant,

Mais en attendant il fallait que je m'y colle, Cependant entre ceux dont la tête me revenait pas et ceux qui n'avait pas le niveau demandé,, le choix s'était vite restreint, Bien entendu, je ne remettais pas en cause m'a façon de faire passer les entretiens, Généralement je tablais un échec sur les trente premières secondes et si la personne ne me donnait satisfaction,, Et je passais au suivant, A ce jour, j’étais quand même près à faire quelques concessions ; pour peu que j'ai un petit intérêt ou que la personne arrive à se démarquer du lot,

Franchement elle a juste à se montrer débrouillarde et qu'elle sache se sortir les doigts du cul en cas de pression, J'étais en train de faire passer la récolte des âmes à cause des clients, Quoi que s'ils pouvaient mourir, là devant moi, pour une cause d’absorption massive d'alcool,, ça m'arrangerait, Mais encore une fois, pas sur que ça passe inaperçu aux yeux des autorités, Au final, j’étais un peu bloqué, Heureusement quand même qu'il me restait encore quelques heures pour ne pas passer pour un démon à la traîne, Quoi que au bout de 3400 ans de niveau intermédiaire,,,

Je venais de servir un groupe de jeune personne devant moi, Sur leurs cartes d’identités, il y était noté qu'il avait plus de 21 ans ; après savoir si c'était vrai c'était le cadet de mes soucis, Et j'écoutais d'une oreille leurs déboires, installé sur mon tabouret de bar derrière le comptoir, Bon pour le moment, j'étais plutôt tranquille tout le monde était servi et j'en profitais pour sortir devant fumer une cigarette, pouvant par la même occasion voir ce qu'il se passait à l'intérieur, Depuis plusieurs semaines le froid s’était bien installé sur L,A et c'était une des raisons pour que les gens viennent profiter de la chaleur de l'intérieur,, enfin quand elles se décidaient à pousser la porte.

Spoiler:
 
S. Keliah Embers
avatar
Déchu | Neutre
✥ Je suis : Une ange déchue






Message   Sam 25 Nov 2017 - 4:41
Un job pour toi
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness.
J'avais besoin de trouver un travail pour me fondre dans la masse, essayer de passer inaperçue au milieu de tout ses humains mais j'avais aussi besoin d'argent. Rien n'était gratuit ici et je m'en apercevais bien.. Je n'aimais pas vraiment vivre dans ce monde où les humains n'ont qu'une seule obsession : se faire le plus d'argent possible, souillant sans s'en soucier la nature. Je ne faisais que de me repasser en boucle dans ma tête ce fameux soir dans l'église où ma grâce m'a été arraché sans que je ne puisse rien y faire. J'ai du mal à accepter d'avoir été déchue, je me sens surtout trahis par mon Père.. A présent je vis dans une boite de conserve, avec peu de lumière et dans un quartier qui n'était pas fréquentable. Je n'avais pas grand chose à part le strict minimum, s'habituer à cette nouvelle vie était très loin d'être facile.. J'avais toujours ce goût amer au fond de moi alors que je me résignais à sortir dehors. Habillée d'un simple jean plutôt moulant, avec un haut léger dissimulé par une veste en cuir, laissant mes cheveux détachés. C'était l'après-midi, malgré quelques rayons de soleil, le froid avait fait son apparition dans la ville. Un léger soupir s'échappa de mes lèvres sans même que je n'y fasse attention. Je ne pouvais plus me téléporter et je me retrouvais à devoir marcher.. Je dois bien avouer qu'au début prendre le bus ou le métro était laborieux, je préfèrais encore marcher si c'est possible, ça m'évitais de me perdre ou d'être entassée et écrasée au milieu de ses humains.

J'observais les humains qui marchaient autour de moi, la plupart était pressé, sûrement à cause de la température plutôt basse, d'autres étaient rivés sur ses petits écrans fragiles et incompréhensibles qu'ils appelaient des téléphones. Ces petits machins pouvaient servir à communiquer même à des kilomètres de distances, du moment qu'on sait s'en servir. Je m'en suis pris un moi aussi pour faire comme tout le monde, je m'en sors pas si mal, j'arrive à l'allumer et l'éteindre, passer un appel et même répondre ! Ce qui est compliqué c'est pour écrire un message.. J'allais finir par m'habituer à tout ses trucs tactiles. Aujourd'hui je marchais dans les rues sans vraiment savoir où aller, perdue dans mes pensées. Quel métier je pourrais bien faire ? Je n'ai aucun diplôme, aucune expérience nul part, à part pour traquer et tuer des démons, mais ça ce n'est pas le genre de détail qu'on peut dire.. Triste à dire malgré mes millénaires d'existence, j'avais soudain l'impression d'être seulement une novice dans tout les domaines.

Perdues dans toutes mes pensées, mon regard finit par se poser sur le nom d'un bar.. L'Eden.. Pendant quelques instants je restais là à regarder l'enseigne, un léger pincement au cœur.. Je regrettais bien d'avoir croisé la route de ce démon qui m'a mené à ma perte. Avec une petite nostalgie au fond de moi, je me rapprochais du bar sans faire attention à l'homme qui se fumait une cigarette juste devant.. Sûrement un client. Il y avait une affiche accroché ce qui attira mon attention. La chance me souriait peut-être enfin même si je n'y connaissais pas grand chose en alcool. A vrai dire je n'ai jamais bu un seul verre, pourquoi faire ? Les humains avaient vraiment des penchants auto-destructeurs, je devais bien l'avouer. Le patron cherchait un(e) barmaid avec de l'expérience, mais j'espérais malgré tout qu'il me laisse une chance. Je n'avais pas le choix, il me fallait un travail pour rester discrète et être un peu plus indépendante.. Je ne tenais pas à ce qu'Aniel me retrouve, elle me ferait payer cher ma chute, c'est certain.

Après un dernier coup d'oeil rapide à l'affiche, je me décidais à pousser la porte pour rentrer à l'intérieur, espérant que l'annonce était toujours d'actualité. Il n'y avait personne derrière le comptoir, j'observais quelques instants les clients qui buvaient leurs verres alors que quelques uns me dévisageaient de la tête au pied.. Je ne comprenais toujours pas le regard envieux qu'ils pouvaient avoir, j'apprenais doucement dans certains domaines. Je les ignorais, m'installant sur un tabouret au bar en attendant le retour du patron, ce qui ne se fit pas tarder. Je posa mon regard dans le sien, reconnaissant l'homme qui fumait devant le bar quand je suis rentré. Je me forçais à lui adresser un sourire poli tout en rentrant direct dans le vif du sujet, montrant mon intérêt :

'' Bonjour. Vous êtes toujours à la recherche d'une barmaid ? ''



black pumpkin
Hayden B. Grant
avatar
Démon | Camp Lucifer
✥ Je suis : un démon






Message   Lun 27 Nov 2017 - 12:47
Je finissais ma cigarette bien que la demoiselle, qui venait de rentrer finalement à l'intérieur, s'était installé sur l'un des tabourets devant le comptoir. Prenant une minute pour l'observer. La jeune femme dénotais un peu parmi mes clients habituels qui prenait un malin plaisir à la mater. Je n'allais pas les en blâmer, c'était naturel pour eux et tant qu'elle les ferait consommer. Après c'était un bar qui n'avait pas une mauvaise réputation ; aussi, je devais faire en sorte qu'il reste respectable. Bon tant qu'ils ne lui poseraient pas un main au cul, je bougerais pas le petit doigt.

Je faisais le tour pour reprendre ma place derrière le comptoir, la soirée n'allait pas tarder à commencer. Je n'eus pas le temps d'ouvrir ma bouche que cette dernière me poser sa question sans faire de détour, tirant derrière moi mon tabouret pour m'y asseoir à mon tour en croisant les bras avant de m'esclaffer. Elle n'avait pas du tout la tête à l'emploi. Je l'aurais plutôt vu comme la nounou des enfants que l'on fais garder le soir. C'était peut-être même une étudiante en fin de compte.. pas trop mal fagotée.

La place ? Oui ! disais-je en reprenant mon sérieux pour le coup, j'avais réfléchis pendant encore quelques secondes me retenant de la renvoyer chez sa maman . J'avais besoin d'un barmaid avec quand même à ce stade un minimum d'acquis sur les bras. Comme par exemple faire une pression sans trop ou pas assez de mousse. Savoir se servir de la machine à café et tous ses accessoires. Sans oublier savoir encaisser.

Est-ce que tu as de l'expérience ? Sans passer par la case vouvoiement comme elle avait fait preuve plus tôt. Ce qui était encourageant pour elle, puisque certains en venant pour le poste avaient crû que j’étais leur pote en me tutoyant d'entré. Non pas que je l'a prenais comme telle pour le coup mais je me donnais ce droit étant le patron.

Heureusement, pour l'instant, j'avais cependant un peu de temps en plus avec le fait que Riley s'occupait de ranger toute ma comptabilité. Ce qui supposerait que je serais également derrière le bar pour gérer le reste et écouter les histoires des clients. Parfois ces derniers me donnaient des pistes sans le vouloir. Je ne cracherais pas pour des infos faciles. J'attendais après sa réponse après m'être servit un verre. L'un des autres privilèges.
S. Keliah Embers
avatar
Déchu | Neutre
✥ Je suis : Une ange déchue






Message   Mer 29 Nov 2017 - 17:46
Un job pour toi
But I must explain to you how all this mistaken idea of denouncing pleasure and praising pain was born and I will give you a complete account of the system, and expound the actual teachings of the great explorer of the truth, the master-builder of human happiness.
Je fronçais légèrement les sourcils alors qu'il eut un rire face à ma question. Avais-je dis quelque chose qui ne fallait pas ou quelque chose de marrant ? J'avais du mal à cerner ces humains parfois. Je restais malgré tout impassible face à son attitude qui semblait moqueuse.. Il finit par reprendre son sérieux et heureusement je commençais à sentir la colère faire son apparition au fond de moi. Je n'appréciais pas vraiment et surtout je ne comprenais pas la raison.. Il finit par me dire que la place était toujours libre. Tant mieux pour moi, j'allais enfin pouvoir me trouver un travail pour me mêler parmi ses humains même si celui-ci ne me laissais pas vraiment une bonne impression pour l'instant.. Je gardais mon calme, restant souriante pour essayer d'être comme eux même si je sentis le stress m'envahir à sa question.. Si j'avais de l'expérience ? Pas du tout.. Mais j'avais aucune expérience dans aucun domaine, il fallait bien qu'on me laisse une chance. Devais-je mentir et lui dire oui ? Ce n'était sûrement pas une bonne idée, il verrait bien que je n'y comprends pas grand chose, mais ça ne doit pas être si compliqué que ça de remplir des verres et prendre l'argent non ? Je ne me laissais pas abattre pour autant et lui répondit avec assurance :

'' Non, mais j'apprends vite ! ''

Je gardais mon regard rivé dans le sien alors que je poursuivis pour tenter de le convaincre, me faisant passer pour une humaine qui vient de finir ses études et qui se lancerait dans la vie active. Il y avait tout de même du vrai dans ce que j'allais dire :

'' Je me cherche un premier job, je viens d'arriver en ville.. Si vous me laissez ma chance, vous ne le regretterez pas ! Je sais me débrouiller. ''

La détermination pouvait certainement se sentir. J'avais intérêt à me trouver du travail, je ne voulais pas avoir à demander de l'aide à ce maudit démon pour en avoir.. Je pouvais me débrouiller seule au moins pour ça. Je ne savais pas si j'avais vraiment la tête d'une femme qui vient de finir ses études, je l'espérais.. J'ai une apparence jeune malgré les millénaires d'existences qui ont défilés. Ca devrait passer. Quelques clients assis non loin au comptoir écoutaient tout en me dévisageant de la tête au pied. Je ne leur portais aucune attention, je restais concentrée sur le patron du bar qui se buvait aussi de l'alcool. Au moins Aniel n'aurait pas l'idée de venir me chercher dans un endroit pareil, je devrais être tranquille ici. Sûrement pour ça aussi que j'étais déterminée pour réussir à avoir ce travail.

black pumpkin
Hayden B. Grant
avatar
Démon | Camp Lucifer
✥ Je suis : un démon






Message   Sam 9 Déc 2017 - 13:37
On va reprendre du début. Parce que moi dans le fond,je cherche un employé qui saura me remplacer sans que je sois derrière lui. Mais visiblement je n'ai pas le choix, ou de la chance en ce moment. Je pesais le pour et le contre. Malgré le fait qu'en regardant de plus près, avec une tenue plus adaptée; elle attirerait tous les crevards du coin qui picolerait certainement pour pouvoir la mater un peu plus longtemps ; son sourire n'allait pas l'aider à tenir la cadence. Et est-ce qu'elle finirait pas par prendre peur, parce que là, on étaient pas encore dans le rush du service.

Bien qu'à la différence de la restauration, on avais pas besoin de faire des choses élaborées. Tant bien même je serais là pendant toute la soirée, je n'avais pas besoin d'avoir un boulet dans les jambes.Un autre détail me venait en tête, est-ce qu'elle saurait gardé patience face à des clients potentiellement d'une lourdeur exagéré ? Mais revenons à l'instant présent, puisqu'elle ne me lâchait pas du regard j'en faisais de même. D'ailleurs je pouvais être très fort à ce jeu.. quand on m'intéressait un minimum.

Ah oui et tu sais faire quoi ? Demandais-je avec une grosse pointe de scepticisme. Décidément elle était drôle et rien que pour ça je m'écartais de la petite porte battante qui donné derrière le comptoir. Je t'en prie montre moi et ne me sers pas une menthe à l'eau. dis-je en rigolant, quitte a ne pas l'embaucher autant débuter la soirée avec un petit amusement. Je finissais mon verre et tirer mon tabouret de bar en retrait pour m'installer à nouveau dessus. D'ailleurs quel est ton prénom, moi c'est Hayden.
Contenu sponsorisé





Message   
 

Un job pour toi - avec S. KELIAH EMBERS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-