Tu sors d'où ? [ft EZECHIEL & ELENA]


 Tu sors d'où ? [ft EZECHIEL & ELENA]


 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant

Jace Ambden

avatar



Nephelim | Neutre & Bon
✥ Je suis : Nephelim




MessageDim 26 Nov 2017 - 18:58
Emballage de chez Regi's Sandwichs, cadavre de bouteille d'eau sur le siège passager, cela faisait déjà plusieurs heures que Jace tenait la planque depuis sa voiture. Dissimulé derrière ses vitres teintées, la voiture garée à bonne distance dans une zone discrète, il observait ou plus précisément, il attendait l'arrivée des présumés trafiquants. L'info venait d'une personne bien renseignée...
M. Fabian TANNER, de la brigade des stupéfiants voulait quelques renseignements, quelques photos, leur permettant de prendre appui pour bouger un peu les «culs gelés du haut du panier » selon ses propres mots. La hiérarchie ne les suivaient pas et un homme comme son commanditaire n'était pas du genre à se contenter d'un « non », sauf que celui-ci était pieds et poings liés sans l'aval de ses supérieurs. Son équipe n'attendait qu'une chose, de pouvoir isoler quelques têtes pour « emmerder ses connards qui les empêchaient d'intervenir », toujours selon ses propres mots. Jace en avait prit pour son grade en rencontrant l'homme en question... à l'entendre il ne serait jamais venu quémander l'aide « d'un fouille-merde » si celui-ci n'avait pas été flic. L'homme était direct... très direct... mais Jace avait apprécié le tempérament audacieux et le fait de pouvoir retravailler avec la police. Ce contrat était une aubaine... mais cela faisait des heures qu'il ne se passait rien et la zone n'était pas sans lui rappeler quelques souvenirs.

Jace attrapa ses jumelles lorsque qu'une voiture se gara devant l'usine abandonnée qu'il surveillait. Quelques types pas commodes en sortirent... il en compta trois qui se dirigèrent tout de suite vers le coffre, en tirant une grosse caisse qu'un des hommes se mit à porter comme s'il s'agissait d'un simple sac de courses. Mais à en croire par le redressement des roues arrières de la voiture lorsque celle-ci fût retirée, elle devait peser son poids. Pas de numéro de plaque, Jace prit quelques photos et nota uniquement le modèle de la voiture. Jace retira son pistolet de son étui, vérifia qu'il était bien chargé et le glissa à l'arrière de son pantalon. Si tout allait bien, il n'aurait pas besoin de tirer une seule balle... Mais ces types n'avaient pas l'air d'être des tendres. Appareil photo dans sa sacoche, Jace descendit de voiture, guetta les alentours et avança rapidement vers le local. Contournant l'usine, il œilla à l'intérieur du bâtiment pour entrer sans se faire repérer. Escaladant l'un des toits inclinés, il s'engouffra via une fenêtre sur le côté et glissa discrètement à l'intérieur du bâtiment. Les hommes se tenaient autour de la caisse, échangeant quelques brefs mots mais ne bougeaient pas, simplement tourné vers la porte principale. Une nouvelle fois, Jace arma son appareil et les captura sur sa carte mémoire. Lorsque les acheteurs allaient faire leur entrée, Jace, couché sur son promontoire, serait aux premières loges pour les matérialiser sur une photo. Avec celles qu'il avait prise depuis la voiture, cela en faisait déjà quelques unes. Pourtant, le détective savait que, pour le moment, il n'avait rien de concret. Ce qu'il voulait et ce que son client attendait, c'était de voir le contenu de la caisse, de voir l'échange... Pour cela, il devait rester couché sur le sol couvert de poussières et attendre silencieusement.

Prenant connaissance des environs, repérant les entrées et les sorties, si quelqu'un devait arriver, cela serait par la porte principale... sinon, il faudrait faire comme lui et dégonder les loquets d'une fenêtre pour s'infiltrer. Jace observa les trois hommes à la gueule similaire... une bonne tête de vilain pas beau si le cliché était autorisé. Deux avaient une carrure imposante, le troisième plus chétif était pourtant celui dont Jace avait les plus forts aprioris. S'il n'était pas pris à revers par l'opération du saint Esprit, un simple escalier métallique sur sa droite permettrait à ses assaillants de venir le chercher. Autant dire que tant qu'il restait discret, sa zone était plutôt safe et maîtrisable.

Ezechiel

avatar



Trio | Bien -staff-
✥ Je suis : un Ange




MessageDim 26 Nov 2017 - 20:40
Tu sors d'où ?
JACE && EZECHIEL




Chaque mission était différente, mais elles s'enchainaient toutes ou presque. Ils étaient rares les moments ou je cessait de remplir mon devoir en détruisant déchus, démons... Les seuls écarts que je m'autorisait concernait mes protégés ou des ordres divins qui m'auraient été donnés. Rien d'autre n'était plus important.

Aujourd'hui, ce n'était pas un ordre direct, pas un protégé qui avait réclamé mon aide. J'avais occupé toutes ces heures terrestres à chasser un déchu qui n'était plus. Et voila que j'étais prêt à remplir de nouveau ma mission. J'étais debout, devant un mur prêt de rues peu fréquentées, à l'affut des moindres signes suspects.

Je gardait les yeux fermés, sondant les environs en quête de ma prochaine cible. Doucement, une impression s'était fait sentir. Pas assez prenante pour me faire quitter ma cachette, mais suffisante pour m'interpeller. J'attendais, continuant de capter l'aura que je croyais percevoir. Puis, plus le temps passait, plus elle s'approchait et...

Il ne s'agissait pas d'une aura, mais de trois ! A présent mon don de détection captait avec une parfaite clarté ceux que je devrait affronter. Trois démons, à deux pas du lieu ou je me trouvais. Leur puissance semblait faible et si je m'en approchais et les combattait, je me savait vainqueur. Je marchais, bridant mon aura pour qu'ils ne risque pas de la sentir et marchait en direction du lieu qui les abritaient.

Cette nuit, en ce lieu... ces abominations devaient avoir un plan des plus sombre. Je ne cherchait cependant pas à le connaitre. J'avisais leurs positions et ce sitôt entré par la porte qui leur faisait face. J'allais charger quand une voix s'était élevée, me surprenant.

▬ Tu n'es pas Jax ! Il y a eu un changement de plan ?

Me prenait-il pour l'un d'entre eux ? L'affront qu'il venait de me faire me laissa pantois et je les regardaient tour à tour penchant ma tête sur le coté pour contempler ensuite la forme à leur pied. Cette boite semblait leur importer car ils étaient positionnés comme s'ils cherchaient à la protéger. Je baissait le regard vers elle et prenait alors une décision. Je les détruiraient et je me saisirait de ce qui se trouvait dans ce coffre pour les stopper dans leurs plans.

J'approchais, silencieux et lorsque je semblait trop près pour eux, l'un d'eux compris apparemment mon intention. Ce fut celui qui attaqua le premier. Il m'avait chargé de front, se heurtant à ma force quand il essaya de me faire tomber. Je profitait ainsi de sa proximité pour empoigner sa gorge et l'envoyait heurter le mur derrière ses congénères. Il serait inconscient quelques instants, suffisamment pour que je me charge des deux autres.

Je ne pouvait les tuer tous à la fois et si je déclenchais mon Lux Dei immédiatement, les deux autres étaient bien trop prêt. Ils auraient eu vite fait de nous rejoindre et m'interrompre dans ma tâche. De cette façon, je leur offrait une mort digne, chacun leur tour.

▬ Votre mort sera rapide ! Ne cherchez pas à fuir ! Tonnais-je, promettant une chose qu'ils ne devaient pourtant pas offrir à leur victimes.











Jace Ambden

avatar



Nephelim | Neutre & Bon
✥ Je suis : Nephelim




MessageDim 26 Nov 2017 - 23:24
Il y avait du nouveau : un quatrième type s'était invité dans la partie. Déjà, Jace prenait des clichés, zoomant sur ce nouveau visage. Qui c'était ce type, l'acheteur ? Le détective regarda les trois hommes s'interroger mutuellement d'un air ahuri. Jax ? Jace enfouit très précieusement ce nom dans sa mémoire... il avait des photos, il avait un nom... cela s'annonçait plutôt bien. Reprenant quelques clichés, il baissa un instant son appareil surpris par le virage que venait de prendre la rencontre. Sans plus de parlotte, les hommes avaient commencés à se battre et comment dire... il ne s'agissait pas d'un petit combat. Perché au premier, Jace comprit très vite que les types en bas étaient du genre surnaturels. Délicatement, Jace chercha sa boussole dans sa sacoche et interrogea l'objet. Rapidement la flèche pivota sur la troupe occupée à s'entre-tuer et étincela. Le détective grimaça en rangeant tout aussi discrètement l'objet. Ses types étaient des démons. La meilleure chose à faire pour le moment était de rester là et d'observer. Avec un peu de chance, le dernier arrivé s'occuperait de leur cas et il n'aurait plus qu'un seul problème sur les bras. Et tout résidait dans l'identification du dit problème car concrètement, Jace n'était pas encore fixé sur ce qui se passait en bas. Il y avait trois types... de toute évidence des démons et un autre, encore plus puissant qui s'était contenté d'arriver, de marcher, d'attaquer. Règlement de comptes entre démon pour un territoire ? Déchu venu faire du ménage ? Ange ? Pour le moment, il n'était sûr de rien si ce n'est que resté caché était la meilleure idée. Il aurait également pu partir, profitant du brouhaha en contrebas mais il y avait dans cette caisse un échantillon à collecter. Et même si le tumulte en dessous était impressionnant, Jace était suffisamment ambitieux pour prendre quelques risques.

Lorsque trois types de plus apparurent dans le dos du nouveau venu, l'un prêt à lui planter une courte mais douloureuse lame dans le corps, Jace se dit qu'il fallait faire un choix. Les trois types étaient des démons, les trois types venant d'arriver n'étaient très certainement pas du bon côté non plus. Jace aurait bien photographié l'arme tenue en main -celle-ci l'intriguait car il en avait déjà vu des similaires- mais il avait bien mieux à faire. Six méchants avérés et 1 gars en train de les tuer... allez, Jace fit tourner la roue de la chance.. au mieux, il filerait un coup de main à un allié, au pire il servirait d'amuse-gueule à ce démon. Jace se releva, dégaina son arme, visa et tira sur le démon armé. La balle se logea dans l'épaule, le faisant chanceler en déviant son coup de poignard. Inutile de dire qu'il était déjà en train d'attraper son Pugnalis dans sa sacoche. La détonation aurait surpris le démon, aurait sans doute alerté l'inconnu du danger dans son dos mais n'aurait pas tué sa cible. Et qui plus est, maintenant, il était repéré. Ses doigts effleurèrent le manche du Pugnalis sans pouvoir le saisir, avant de sentir une vive douleur au visage, le propulser vers l'arrière. Jace roula un peu plus loin. D'abord sonné, il constata rapidement que le second démon qui accompagnait celui qu'il avait flingué était sur lui. Toujours couché sur le dos, il déchargea son arme d'une balle dans chaque genou avant de se redresser, de se propulser jusqu'à son sac, d'étreindre l'arme salvatrice et de la planter dans le démon au sol, en plein coeur.

Après quelques instants, toujours ventre à terre, il regarda en contrebas après une profonde expiration. Ce soudain silence venait de le saisir. Les démons étaient morts. L'inconnu avait disparu. Seule cette caisse trônait au milieu de la vaste pièce. Le Pugnalis toujours planté dans le cadavre, Jace se remit sur ses jambes, l'autre venant masser sa mâchoire avant de faire un bond surpris vers l'arrière.

Le Nephelim observa l'inconnu yeux dans les yeux. Allié ou ennemi ? Sa main se resserra sur son arme à feu mais laissa le loisir à l'homme de faire le premier pas. Honnêtement, ça ne sentait pas bon pour le Nephelim. Ce type avait fait la peau à 5 démons en l'espace de quelques minutes... il ne ferait qu'une bouchée de lui. Cela dit, comme aurait dit Tom : « Ne jamais tomber sans combattre » et il allait suivre les enseignements de son oncle à la lettre. Le regard prêt à en découdre, Jace serra les dents. Allez viens bonhomme, je t'attends !

Ezechiel

avatar



Trio | Bien -staff-
✥ Je suis : un Ange




MessageLun 27 Nov 2017 - 14:42
Tu sors d'où ?
JACE && EZECHIEL




Ma puissance était bridée, cachée et aucun d'entre eux n'était assez élevé dans la hiérarchie pour appréhender ce que j'étais ou ce que je pouvait leur faire. C'était probablement pour cela et de par leur nombre supérieur au mien qu'aucun d'entre eux ne tenta de fuir. Ou bien étais-ce ma promesse ? Il m'était difficile de juger avec ces créatures, mais je savais néanmoins en sentant ces nouvelles auras s'approcher que le nombre devait leur importer au moins un tant soit peu.

Grand bien leur fasse ! Ce n'était pas leur nombre qui me vaincrait. Je ne me tournais pas pour voir les trois nouvelles présences que je sentait dans mon dos. Il n'était plus nécessaire de perdre de temps, plus j'attendrais et plus il semblait clair que je me risquait à ce que d'autres arrivent. Aussi, je m'apprêtait à attaquer quand un bruit sourd avait retentit. Je ne saisissait pas tout de suite ce qui se passait, mais comprenais finalement en entendant les lamentations du démon derrière moi qu'il avait été blessé.

J’apercevais alors, dans sa main immobilisée la pointe d'une lame et comprenait. Qui que soit celui qui avait tiré, il avait voulu me porter assistance. Si la lame ne m'aurait pas tué, elle aurait cependant pu permettre à ces abominations de m'échapper et il me faudrait donc remercier celui responsable. Spécialement quand je ne sentait pas d'autre démon ou ennemi à porté.

Sans réfléchir, je commençait par le démon muni d'une arme et profitait de sa blessure pour le saisir, appuyant sur son épaule et la plaie pour le forcer à lâcher sa prise. L'arme tomba dans un bruit métallique sur le sol et je jetais alors le blessé sur les deux encore debout du début. Ces quatre à terre, je détruisait l'un des derniers arrivés grâce à mon Lux Dei avant de compter. L'un d'entre eux manquait !

Je ne pu y prêter plus d'attention cela dit, car déjà tous s'étaient relevés, pressant celui qui avait heurté le mur de les rejoindre pour m'encercler. J'ignorais ou se trouvait celui qui m'avait aidé, ne comprenant pas toute la mécanique des armes qu'il avait apparemment utilisé pour se faire. Mais je comptais sur la distance et ma force de combat pour me débarrasser de mes adversaires à temps.

▬ Quatre contre un. Soit !

Soufflais-je en parant l'attaque d'un d'entre eux de mon bras gauche le repoussant sur plusieurs mètres, tandis que ma main droite serrait le cou d'un autre. Je déployait mon Lux Dei sur le deuxième et le lâchait, puis, je me téléportait derrière ceux qui semblaient rester en retrait, les consumant de ma lumière à leur tour. Il me restait toujours deux cibles, dont un qui avait échappé à ma vigilance mais se trouvait toujours dans ce bâtiment. J’immobilisais bien vite celui à portée, brisant les os de son bras, puis de sa jambe par la force que je mettais pour le contrer quand il tentait de me frapper. Puis, d'une main sur son front je mettais fin à son existence laissant ma lumière divine faire son œuvre.

Mon compte était fiable et il manquait encore une cible qui ne m'étais pourtant plus détectable. Je fermais les yeux, une fraction de seconde et comprenais que lui aussi n'était plus ! Il n'avait pas quitté les lieux, son aura n'ayant pas diminué comme s'il avait fui, mais elle avait tout bonnement disparu. Je me téléportait donc ou j'avais sentit sa présence pour la dernière fois et faisait face à un homme. Humain, sans nul doute. Mais aussi celui qui m'avait porté assistance à en croire le cadavre à ses pieds toujours transpercer du poignard ou l'arme dans sa main. Il leva les yeux vers moi et je l'interrogeais :

▬ Êtes-vous blessé ?

Je m'inquiétais, avant de réaliser qu'il semblait me craindre. L'arme n'était pas seulement dans sa main, il avait resserré sa prise et semblait prêt à riposter en cas d'attaque.

▬ Rassurez-vous, je ne vous veux aucun mal. Je me pose cependant une question. Si vous ignorez ce que je suis, pourquoi m'avoir aidé plus tôt ?

Mon interrogation me semblait légitime, car l'homme avait pris un risque en révélant sa position au démon qui l'avait débusqué quand nous ignorions pourtant tous sa présence. Je n'avais pas vu pour ma part d’où venait le coup qu'il avait tiré, tournant le dos à sa cachette. Mais c'était bien la mon problème. Car il avait décidé de me porter secours au risque d'être tué, sans pour autant sembler savoir que je n'était pas l'un de ces démons.

▬ Je ne suis pas l'une de ses abominations. Votre arme n'aura pas le moindre effet sur moi. Permettez-moi de me présenter, je me nomme Ezechiel.

J'inclinais la tête en signe de respect et de salutation, puis patientait, attendant que l'homme me donne son nom. Il ne m'étais pas nécessaire de lui cacher ma véritable nature, car il semblait évident que l'homme était avisé des vérités de ce monde. Un démon mort à ses pieds, une arme magique capable de les détruire en main... Il avait somme toute une connaissance suffisante pour que je lui donne mon véritable nom.








Jace Ambden

avatar



Nephelim | Neutre & Bon
✥ Je suis : Nephelim




MessageLun 27 Nov 2017 - 20:24
S'il était blessé ? Jace se répéta la question avant de hocher négativement de la tête. Il allait avoir un bleu de la taille d'une balle de tennis sur la mâchoire mais le reste était en bon état. Curieuse question cela dit, pour un type qui pourrait le briser entre deux doigts. Malgré la démarche entamée par l'inconnu, le Nephelim resta sur ses gardes.

_ 5 types, il regarda l'homme à leurs pieds et corrigea le compte, 6 types, 6 démons... vous les éliminiez alors j'ai supposé que vous et moi, étions du même côté. Pas du même monde de toute évidence, mais d'un groupe allié. Bien sûr, il demeurait toujours un doute. Jace hésitait entre mimétiser ce calme olympien ou au contraire laissé l’adrénaline encore présente s'alarmer de la puissance exponentielle de ce gars là. La question poursuivit-il, est de savoir si j'ai eu raison de le faire...

Il était toujours en vie, cela devait déjà être un élément de réponse. Cela dit, les démons sont joueurs et fourbes... et Jace ne croyait jamais personne sur parole avant d'avoir fait plus ample connaissance. Pour le moment, l'inconnu était toujours le bolosse qui avait détruit 5 démons.

_ Ne vous vexez pas, mais j'aimerai m'assurer d'une chose.
Jace recula, l'arme à feu toujours en main. Même s'il prétendait le contraire, c'était à lui d'en juger et bien que conscient qu'il puisse dire la vérité et qu'elle serait inefficace sur lui, elle pourrait toujours lui permettre de grappiller de précieuses secondes pour s'enfuir. Son pied butant contre son sac, il se baissa sans perdre l'homme des yeux et sortit sa nouvelle meilleure amie : la Sagitta Lux qu'il pointa sans tarder vers l'homme. La flèche ne broncha pas et n'émit pas cet éclat particulier. Rassuré, Jace la fourra dans son sac et attrapa la lanière pour la mettre sur son épaule. Se redressant, il était déjà plus disposé à parler. L'arme à feu retrouva sa place à l'arrière de son pantalon et Jace dépoussiéra sa veste en tapant dessus.

_ Jace Ambden. Le détective lui rendit poliment son salut avant de venir extraire la lame du corps du démon, de l'essuyer contre le vêtement de ce dernier et de ranger le tout dans son fourreau, dans son sac. Puis il fit quelques pas vers l'appareil photo toujours au sol, l'attrapa en vérifiant son état et ajouta l'objet au poids de sa sacoche. S'appuyant sur la rambarde, Jace regarda en contrebas... comment il allait pouvoir expliquer tout ça... Sa mission avait eut du succès et pourtant il devrait prétendre qu'il avait échoué. Les photos... ils ne pourraient pas les utiliser. Cet Ezechiel était dessus et il n'était pas question de mettre en avant un...

_ Vous êtes un ange, c'est bien ça ? Jace paraissait prendre la nouvelle plutôt bien. Pourtant il se méfiait des anges... étant donné les pouvoirs démoniaques que Jace portait en son sein et la façon dont il les avait acquis, mieux valait ne pas trop s'attarder. Il dirait à ce bon et compréhensif gars des stups que les trafiquants n'étaient pas venus. Si se voir traiter de « fouille-merde » incapable était le cadet de ses soucis, échouer dans une mission pour la Police le dérangeait bien plus. Il fallait renoncer à la réussite pour protéger ce qui avait bien plus d'importance... les croyances humaines, l'assurance que démons et anges n'étaient qu'un mythe, qu'une petite extravagance romancée de l'esprit humain. Il arriverait peut-être à construire une histoire probable et à sauver quelques photos mais il n'était pas sûr de vouloir prendre le risque de mettre cet ange sous la loupe de la police. Il avait rencontré plus d'un flic incapable de lâcher le morceau. Et dans cet histoire, lui aussi serait passé au microscope : Jace ne le désirait pas.

_ Vous avez mis un beau bazar ! Déclara-t-il en se tournant vers l'ange. Même s'il ne pourrait pas en apprendre autant qu'il le voudrait à son commanditaire, Jace restait curieux et même si ce n'était pas là l'objectif confié, il avait envie d'en savoir plus sur ce trafic... tenu par des démons. Je vais avoir besoin d'aide pour faire disparaître ces types. Deux d'entre eux avaient une balle appartenant à son pistolet dans le corps... il ne pouvait pas simplement prétendre ne jamais avoir été là. Il fallait nettoyer toute la zone...

Ezechiel

avatar



Trio | Bien -staff-
✥ Je suis : un Ange




MessageLun 27 Nov 2017 - 22:12
Tu sors d'où ?
JACE && EZECHIEL




L'humain avait secoué la tête de manière négative et j'osais penser qu'il répondait ainsi à ma question. S'il n'était pas blessé, cela me faisait une inquiétude en moins. A présent il ne me restait plus qu'a le convaincre que je ne lui voulais pas de mal. 5 types, 6 types, 6 démons... vous les éliminiez alors j'ai supposé que vous et moi, étions du même côté.

Il semblait néanmoins bien difficile à persuader. Mon nom, le fait que j'ai tué les démons... si aucune de ces choses suffisait, je doutais pouvoir trouver quoi dire de plus. Il me faudrait surement le lui montrer ou alors... Il reculait, gardant son regard rivé sur moi, se baissait, ne détournant toujours pas ses yeux et je m'interrogeais. Que fait-il ?

Il avait sortit un objet du sac à ses pieds et l'agitait devant moi sans dire un mot. J'attendais, patient, regardant l'objet, puis lui, puis l'objet de nouveau et tentait de comprendre un tant soit peu de quoi il s'agissait, sans succès. Il avait dit vouloir s'assurer d'une chose avant de se saisir de ce cercle de métal, mais de quoi ? Comment ? L'utilité de l'artéfact m'échappait et son regard sur moi ne m'éclairait pas plus. Je m’apprêtais à l'interroger quand soudain il avait cessé de pointer la chose face à moi et semblait s'être défait de toute crainte.

▬ Jace Ambden. Malgré le peu de mot, ou d'explications, ses paroles me semblaient pour une fois limpide. Il se présentait enfin à moi. J’acquiesçais, inclinant la tête et prêtait l'oreille à ce qu'il ajoutais ensuite.

▬ Je le suis, oui.

Il semblait connaitre l'existence des anges en plus de celle des démons et il m'apparaissait évident que j'avais pris la bonne décision en confiant ma nature et mon véritable nom. Malgré cela, une chose restait étrange. Je n'aurais su dire quoi, mais s'il avait répondu à mes questions jusque là et était de ceux avec qui je n'avais pas besoin de retenir les informations... je m'étais tu, me contentant du stricte minimum. Il était vrai que j'avais plaisir à rester silencieux et je ne trouvais que peu d'attrait dans le fait de parler et m'exprimer avec des mots lorsque j'avais l'habitude d'échanger avec mes frères et sœurs par ce lien qui nous unissait. Mais quelque chose m'interpellait, me laissant penser qu'il y avait plus. Et vite, je comprenais quoi.

▬ Un beau bazar ?

C'était pour cela que j'avais si peu parler, car si je le savais humain, si je respectait son existence, ses choix, et tout ce qui faisait ce qu'il était... Je ne pouvait pas nier qu'il m'était des plus énigmatique. J'ignorais la raison de sa présence ici ou l'utilité des objets qu'il avait rangé dans sa besace. Et à présent il qualifiait ma mission effectuée avec brio de... "beau bazar" ? Je n'était pas sûr de comprendre, et pas plus quand il me demandait de l'aide pour faire disparaitre les cadavres.

J'avais déjà du disposer de corps pour préserver les savoirs humains. Mais il s'agissait bien plus de dépouilles d'anges ou de situations particulières. Ici, en voyant tout ces corps inertes, je trouvais la chose très humaine et je peinait à voir le danger. Puis, je me souvenais. L'arme !

▬ Je ne suis pas certain de savoir ce que vous entendez par là, mais je vous aiderait ! J'aurais à mon tour une demande pour vous. Il faudrait disposer de l'épée que l'un d'entre eux à tenté d'utiliser contre moi. Je ne peu la toucher, mais il faudrait l'enterrer pour qu'aucun ange n'ai à craindre de périr de sa morsure.

Il y avait bien des épées forgées, mais peu à peu, je disposait de celles que je rencontrait sur mon sillage et c'était une victoire en soit pour mes frères et sœurs. Malheureusement, j'étais forcé de jouer de tactiques pour se faire, car il m'était impossible de mettre la main sur l'objet.








Jace Ambden

avatar



Nephelim | Neutre & Bon
✥ Je suis : Nephelim




MessageMar 28 Nov 2017 - 20:19
Génial ! Sa panoplie du parfait petit chasseur était complète. Jace soupira discrètement pour ne pas paraître impoli. En peu de temps, il avait rencontré une déchue et maintenant un ange. Est-ce que tous les anges paraissaient aussi zen que cet homme ? L'homme semblait si détaché que Jace supposa qu'il répondrait à toutes les questions qu'il lui poserait. Quelque part, le Nephelim en avait envie. Une opportunité comme celle-là, il ne tenait pas à la répéter trop souvent, d'ailleurs il se demandait si l'homme savait ce qu'il était, s'il avait cette capacité de débusquer son engeance comme il avait trouvé ces démons. Pour l'heure, ce qu'il était important de faire, c'était de rendre à cet endroit son allure première et ça, l'ange ne sembla pas le comprendre. Mieux valait éviter de laisser ce genre de preuves derrière eux. Aux yeux des hommes, Jace n'était pas aussi intouchable qu'Ezechiel pouvait le rester.

_ Une personne m'a envoyé ici. Une personne qui ne comprendrait pas pourquoi 6 hommes sont morts. Le détective tenta de lui expliquer la complexité de sa situation si les choses restaient telles qu'elles étaient en bas. Les hommes adorent trouver des responsables. Au regard de la loi humaine, nous venons de commettre plusieurs meurtres... Si vous avez rempli votre mission, Jace chercha un terme adapté sans parvenir à mettre un mot dessus, « divine », pour les policiers qui vont trouver ces corps, ce sera une enquête de routine... qui pointera sur vous et sur moi. Le Nephelim se tourna vers l'ange pour l'interroger de façon purement rhétorique. Et j'imagine que vous préféreriez que ça n'arrive pas ? Si on parvient à effacer toute trace du combat, c'est comme si ces types n'étaient jamais venus.

Jace observa l'objet désigné par l'ange. Alors de la même façon que les démons ne pouvaient se saisir d'un Pugnalis sans souffrir le martyre, les anges ne pouvaient toucher ces poignards ? Intéressant.

_ Pas de problème, je m'occupe d'enterrer l'épée. Dans un endroit sûr où il saurait la retrouver en cas de besoin. Une arme capable de détruire les anges, il n'allait certainement pas s'asseoir dessus. Si ces derniers décidaient que tout Nephelim devait mourir, Jace chercherait à sauver sa peau alors à la déclaration d'Ezechiel, ce bout de métal avait prit toute sa valeur.

Jace sortit son téléphone de sa poche intérieur et composa un numéro. Après quelques sonneries, il déclama :

_ J'ai 6 corps pour toi... Jace éloigna le combiné de son oreille en entendant cette voix familière s'égosiller sur le chiffre puis reprit la communication l'oreille encore sifflante. Oui, c'est bien ça ! Puis il raccrocha après une brève écoute. Il lui raconterait plus tard comment ce chiffre avait gonflé par sa rencontre avec Ezechiel... l'ange. Ce qui ne manquerait pas de la faire paniquer un court instant.

_ Ces types, ils bossaient pour quelqu'un et j'aimerai savoir pour qui.
Attrapant la jambe du démon mort à l'étage, Jace le tira sans effort en contrebas, descendant une à une les marches métalliques dans un klang klang rythmé par la tête de la victime cognant chaque niveau. Vous n'étiez pas là pour la drogue ? Non, ça paraissait évident. Il s'agissait là d'un problème se rapportant à l'humanité et ses travers. Lâchant le cadavre au sol, Jace sortit des gants de son sac et ouvrit délicatement la malle. De multiples pilules de couleurs mises sous sachet estampillé d'une aile d'ange, se révélèrent. Et en plus, ils ont de l'humour... grimaça-t-il en soupesant un sachet dans sa main. Chaque sac devait contenir 1 bon kg d’amphétamines. La caisse contenait facilement des centaines de milliers de dollars... mais elle aussi, devait disparaître. Ce truc, c'était un condensé de produits chimiques... et Jace hésitait sur la façon de détruire le produit de manière intelligente. Aucun de ses contacts actuels ne prendrait le risque de s'occuper de cette quantité. Elena ? Peut-être pourrait-elle l'aider ? L'ange ? Jace lorgna Ezechiel d'un œil interrogatif. Pris dans sa réflexion, il l'avait oublié durant quelques instants.

_ Vous connaîtriez quelqu'un capable de faire disparaître cette merde ? Rien que d'imaginer des gosses se foutant en l'air avec ça le mettait hors de lui. Jace fixa la porte extérieure. Il y avait leur voiture dehors. Encore un élément qui devrait disparaître. Le détective massa sa nuque : Putain de journée !

Ezechiel

avatar



Trio | Bien -staff-
✥ Je suis : un Ange




MessageMar 28 Nov 2017 - 21:07
Tu sors d'où ?
JACE && EZECHIEL




Mes questions trouvaient une explication, mais une que je ne comprenais pas dans sa totalité. Il semblait investit d'une mission lui aussi, mais sans que je sache par qui, laquelle ou pourquoi. Était-il là pour tuer ces démons ? Seul ? Pour surveiller leur agissements ? Comme il s'était débusquer, c'était une théorie plausible, mais je n'étais pas en mesure de répondre avec certitude sans le lui demander.

▬ Six démons. Cependant... leur cadavres ne sont que peu différents des humains.

La scène cela dit ne semblait pas surnaturel et si je le cachait je n'avais pas pour habitude de prendre de temps pour cacher ce qui n'en avait pas l'apparence. Mais il paraissait évident que disposer de ces corps et nettoyer ce lieu était important pour mon interlocuteur. Peut être comprendrais-je pourquoi en écoutant le reste de ses mots.

▬ Les hommes adorent trouver des responsables. Au regard de la loi humaine, nous venons de commettre plusieurs meurtres... Si vous avez rempli votre mission « divine », pour les policiers qui vont trouver ces corps, ce sera une enquête de routine... qui pointera sur vous et sur moi.

▬ Comment pourrait-ils remonter jusqu'a moi ? Ou vous ?

J'ignorais si nous étions dans le même cas de figure tous les deux ou si les choses étaient différentes comme je n'avais pas d'existence réelle dans leur monde. Mais j’ignorai même comment il pouvait lui être fait du tord à lui.

▬ Pardonnez-moi, je ne suis pas sûr de comprendre suffisamment votre monde ou vos lois. Mon existence n'est régie que par celles de Père.

Il était cela dit un problème que je comprenait et dont la solution était simple et réglée. A l'instant ou il avait accepté de disposer de l'épée, je savais que c'était une chose en moins à avoir à l'esprit.

▬ Je vous re...mercie. Fis-je, ajoutant un signe de la tête en guise de gratitude que je n'était pas certain qu'il ai vu. Je le toisais un instant essayant de comprendre ce qu'il faisait et avisait finalement l’appareil qu'il tenait. Il semblait demander de l'aide pour s'occuper de ces cadavres et lorsqu'il avait terminé sa conversation il avait entreprit une autre tâche qui me força un mouvement de tête. Je la penchait sur le coté, plus encore quand il parlait de bosser, m'interrogeant sur la raison de ses actions et sur la signification de ses mots. Je n'étais plus certain de mon utilité en ce lieu et osais demander lorsque j'arrivais à sa suite derrière le cadavre qui avait fait un bruit tonitruant dans l'escalier.

▬ Ne vouliez-vous pas que je vous aide ?

Je jetais un œil au corps inerte avant de lever de nouveau les yeux vers l'humain pour m'expliquer quand il avait repris la parole, parlant d'un certain 'humour'.

▬ Cette... merde ?

Je le regardais, incrédule et peu certain de savoir ce qu'il attendait de moi.

▬ J'aurais pu porter le démon sans difficultés pour vous éviter de le cogner dans la descente. J'aurais pu... de nombreuses choses, mais il vous faudra me demander car il m'est difficile de prévenir vos besoins autre que la protection.

Je cherchais mes mots, tentant de formuler le plus correctement ce que je me devais de lui expliquer.

▬ Je suis un soldat, je protégerais, combattrait sans problème, sans interrogation, mais dès lors qu'il s'agit de votre monde, vos lois, vos actions, sentiments et... toutes ces choses, il m'est plus difficile de les comprendre et presque impossible de les prévoir. Que voulez-vous exactement que je fasse et de quoi ?








Jace Ambden

avatar



Nephelim | Neutre & Bon
✥ Je suis : Nephelim




MessageMer 29 Nov 2017 - 22:22
Oui, 6 types à l'air mal-aimable, habillé de vêtements de prix, avec une tête, deux bras, deux jambes. La Sagitta Lux lui rendait d'ailleurs un service énorme. À l'oeil nu, comment s'aviser de qui était qui ?

_ Et le problème est bien là ! Nous n'aurons de ce fait, le droit à aucune compréhension de la part de la police... Est-ce que les anges avaient des empreintes digitales ? Sans doute... Aucune chance que l'ange ne soit fiché cela dit. Quant à lui, il avait été policier. Par ce simple fait, les siennes avaient été automatiquement rentrées dans la base de données policière. Ezechiel semblait peiné à comprendre le risque encouru et Jace se demanda s'il devrait lui faire un cours magistral. Vous seriez sans doute moins inquiété que je ne le serai, concéda Jace, mais le type qui m'a engagé m'a demandé de traîner dans le coin... je suis un coupable potentiel qui a mis trois balles dans ces atrocités. Chaque balle tirée se rapporte à un pistolet, chaque pistolet à un numéro de série, chaque numéro de série se rapporte à un nom. Et là, il ne lui livrait qu'un simple rouage. J'ai votre photo et l'impossibilité de pouvoir expliquer la mort de 5 d'entre eux si j'avais à le faire, ce qui fait de moi un type louche. Cet ange se sentait-il intouchable ou était-ce une simple question de prise de connaissance des outils humains ? Les appareils-photos, les caméras... ça vous parle ? L'interrogea-t-il en délaissant son environnement pour parler un peu avec Ezechiel. Jace se demanda de quelle façon il pouvait formuler son conseil sans que ça ne fasse imbus. L'ange n'avait rien à lui prouver concernant sa façon d’exécuter sa mission et le détective ne cherchait pas à se rendre plus intelligent. Lui n'en savait pas beaucoup sur les anges, mais Ezechiel avouait ne pas en savoir plus sur les us et coutumes des hommes. Sans l'utiliser, peut-être devriez-vous vous intéresser à la technologie humaine. Sur ce point, les démons avaient une longueur d'avance. Il se servait de la bassesse humaine pour en faire leur business.

Après un instant passé à réfléchir, Jace alla faire les poches des différents démons. S'avisant de trouver sur eux tout indice permettant de poursuivre l'enquête. Les démons ne furent pas très généreux mais Jace trouva dans le portefeuille de l'un d'eux une carte de membre de l'un des clubs de la ville. La rangeant dans la poche arrière de son pantalon, le détective remit le portefeuille là où il l'avait trouvé et surenchérit à la remarque d'Ezechiel :

_ J'aimerai que vous puissiez m'aider... mais sans vouloir être offensant, je crois que tout ceci vous dépasse. L'ange restait des plus calmes et immobiles lorsque Jace s'activait pour organiser le nettoyage. Cette fois, il aurait besoin d'un coup de main... d'un terrien. L'ange aurait été d'une aide précieuse s'il s'était vu attaqué par une horde démoniaque mais dans le cas actuel des choses, il le regardait simplement agir et s'interrogeait. Ezechiel le reconnaissait d'ailleurs : si Jace désirait quelque chose, il fallait le lui demander. Et bien que le Nephelim s'invita en meneur de troupes, il n'avait rien à lui demander car il ne s'agissait plus de porter un démon dans un escalier pour ne pas « qu'il se cogne ».

_ Ce que je veux ?
C'est une équipe capable de faire disparaître cette voiture à l'extérieur, de se débarrasser des cadavres et de détruire cette m..., cette drogue. Pour les cadavres, il pouvait partir du principe que ce serait réglé cette nuit. Pour la voiture, il pourrait encore trouver un moyen de la faire désosser... mais pour la caisse. Il me faut des bâches pour couvrir et transporter les corps. L'idéal serait d'avoir une dépanneuse, ou mieux un camion pour pouvoir transporter la voiture, préalablement bâchée, sans qu'elle ne soit vue. C'était évident qu'il avait besoin de matériel et ce matériel là, il ne l'avait pas... d'autres l'avaient. C'était un gros service à demander mais il lui sembla avoir en sa possession des informations pouvant monnayer une telle demande. Sentez-vous une menace aux alentours ? Jace n'avait aucun désir de se faire surprendre par de nouveaux démons. Je dois passer un autre appel. Il devait bien se l'avouer, il savait depuis de longues minutes qu'Elena était la pièce essentielle mais avait retardé l'instant où il composerait son numéro. Synthétisant les faits sans mentionner l'ange, il lui parla du lieu, des 6 démons, de la voiture, du trafic... puis raccrocha.

_ J'ignore si vous souhaitez être présent lorsque ces personnes arriveront
. Jace respecta l'idée que cet ange puisse souhaiter préserver sa discrétion. Lui, n'en dirait pas plus que le strict nécessaire.

Ezechiel

avatar



Trio | Bien -staff-
✥ Je suis : un Ange




MessageSam 2 Déc 2017 - 15:39
Tu sors d'où ?
JACE && EZECHIEL




En essayant de comprendre pourquoi nettoyer les cadavres des démons lui semblait si important, j'avais semble-t-il trouvé une de ces raisons. Il affirmait que le problème était là quand j'avais soulevé le fait qu'ils arboraient des enveloppes humaines. Voila qui répondait donc en partie à mon interrogation, mais pas en totalité. Car il avait ensuite enchainé avec des explications parlant de sciences et procédés humains qui me perdait.

Il avait expliqué, et expliqué... parlant de balles, de numéros de... quelque chose et avait continué ainsi un instant avant de me poser une question qui me désarçonna; me faisant oublier tout ce qu'il avait dit avant.

▬ Me parler... Fis-je, perdu.

Je ne saisissais pas ce qu'il entendait par là, car ces objets dont je ne connaissait que le nom m'étaient étranger, mais une chose était certaine... il ne s'agissait que d'objets et ils étaient dépourvus de parole. De tous les humains que j'avais rencontré, il était surement celui que je peinais le plus à saisir et j'étais désolé de lui être de si mauvaise compagnie et écoute. Il semblait essayer de m'expliquer, mais ne réalisait pas quelles lacunes je possédait. Même quand je le lui avait dit.

Je ne pouvait pas le lui reprocher, j'étais le seul fautif dans cette affaire et même si c'était surtout par devoir que je lui accordait grâce, c'était aussi par conviction.

Face à mon incompréhension, ou mes incompréhensions, puisqu'il semblait que cela se répandait ; l'humain me conseilla sur une chose qui m'interpella tout autant que sa question précédente.

▬ Je considère vos conseils, soyez en certain. Mais, vous me voyez navré... Il ne m'est pas essentiel de m'y intéresser. Et je me vois forcé en ces temps sombres de ne faire que ce qui est essentiel.

Qu'il s'agisse de missions divines, de protégés à aider ou de la traque des traitres, ce fait était véridique. Seules ces choses importaient et je ne pouvait perdre de temps pour apprendre à utiliser des instruments ou comprendre des sciences qui n'avaient pas de prise sur les forces démoniaques ou les plans infernaux de mon traitre de frère.

Je n'étais que peu certain quant à ce qui avait provoqué sa réponse suivante. Peut être mon incompréhension, mêlée à mes mots précédents. Mais il avait eu l'air de voir en ma présence ce que je voyais tantôt : une inutilité certaine.

▬ J'aimerai que vous puissiez m'aider... mais sans vouloir être offensant, je crois que tout ceci vous dépasse.

Car, effectivement, je ne pouvait faire ce qu'il avait demandé juste après.

▬ Vous n'êtes point offensant. Il m'est évident que ma présence ici ne vous ai d'aucune utilité.

Déplacer les cadavres aurait peut être été dans mes capacités, mais le reste semblait plus compliqué à envisager. Je pouvais cela dit répondre à une de ces inquiétudes et c'était avec certitude que je répondais :

▬ Non ! Vous êtes hors de danger en ce lieu. Je ne sent plus de présence démoniaque à portée, ni même d'autres créatures...

Seulement des humains, ce qui le soulageait probablement. Il ne m'avait cependant pas précisé si tel était le cas et s'empressait d'utiliser une nouvelle fois son appareil de communication. J'attendais, patientant face à la gentillesse qu'il avait eu de me prévenir et acquiesçait finalement quand il s'adressait de nouveau à moi après avoir parlé à une voix désincarnée que je n'entendais que très peu.

▬ Il me semble préférable que je m'en aille. Je ne voudrait pas interférer dans leur vies ou vos plans.

J'ignorais qui l'homme avait contacté ou ce qu'ils feraient exactement, mais nous avions déjà convenu que je n'était pas nécessaire pour les suites.

▬ Avant de vous quitter, permettez-moi de vous offrir mon aide. Si vous êtes en danger ou avez besoin de mon assistance d'une quelconque manière... Priez seulement mon nom, Ezechiel. Et je viendrait !

Sur ces mots, je baissait la tête, lui offrant une révérence en guise d'au revoir et me téléportait au loin pour vaquer à ma prochaine traque...








Jace Ambden

avatar



Nephelim | Neutre & Bon
✥ Je suis : Nephelim




MessageDim 10 Déc 2017 - 12:20
Jace avait tenté de se montrer clair dans ses explications mais l'ange sembla ne pas comprendre davantage. Inutile d'insister donc. Ils n'étaient visiblement pas du même monde et le Nephelim se demanda si cela était rassurant ou le contraire. Comment pourrait-il co-exister s'ils ne se comprenaient pas ? Si l'homme ne s'était pas montré hostile envers lui, Jace n'en oubliait pas le gouffre qui les opposait... il avait en lui, quelque chose que les anges voulaient détruire et cela, même s'ils oeuvraient dans le même camp. Jace aurait bien prit le temps d'essayer de l'en convaincre mais il lui sembla que le moment n'était pas au bavardage. Il devait remettre à plus tard cet échange, ses questions au sujet du fonctionnement des anges et de tout ce qui en découlait. Pendant plus de trente ans, il s'était gardé de ce genre d'expériences et avait inconsciemment entretenu cette volonté de ne jamais croiser ce genre de personnage. Quelque part, il s'était persuadé qu'un être divin ne saurait faire abstraction de sa part 'démoniaque' mais maintenant que celui-ci était tombé sur lui, il voulait en savoir plus : Si Ezechiel savait, il n'en avait fait aucunement part. Jace voulait en avoir le cœur net, le conseil que le Nephelim lui avait donné, il voulait le suivre à la lettre. « Connaît ton ennemi », non pas pour le fuir, mais pour le combattre le jour venu. Bon sang, pensa-t-il dans un sursaut moral, est-ce qu'un ange ou tout être consciemment composé comprendrait les pensées qu'il avait en tête ? Il n'en était pas particulièrement fier... mais il ne voulait pas mourir comme une proie qu'on élimine d'une pichenette. Les anges défendait « l 'humanité » et aussi ardu fut-ce-t-il de l'avouer, il ne faisait pas parti de ces gens là... Le bien qu'il défendait ne le sauverait pas, son camp ne le sauverait pas : c'est pourquoi il devait œuvrer pour sa propre sécurité et pour celle de son groupe ! Il trouverait d'autres Nephelims comme Riley et avec un peu de chance et de ruse, ils s'en sortiraient tous. Après sa chute il y a 4 ans, après l'abandon de sa vie, il avait déambuler sans vraiment savoir ce qu'il faisait, sans but, sans raison de ne pas simplement écouter ses instincts Nephelim pour s'apporter du réconfort. Aujourd'hui, il savait qu'il tenait quelque chose ! Quelque chose qui valait le coup, quelque chose de plus grand que sa petite vie, quelque chose pour laquelle il voulait s'accrocher.

Si on oubliait la menace angélique que représentait Ezechiel, ce dernier était plutôt cool. Il ne se vexait pas, ne le contredisait pas, acceptait sans broncher l'inutilité de sa présence et les « ordres » qu'avaient pu lui donner Jace. En d'autres circonstances, en une autre vie, Jace aurait pu passer des années à essayer de lui décocher un rictus en l'inondant de références qu'il ne comprendrait pas. Cela serait sans doute devenu jeu et plaisir (pour lui)... mais comme Ezechiel l'avait dit, il fallait se concentrer sur l'essentiel et Jace était d'accord. L'ange n'était pas là pour faire son divertissement et il y avait bien plus important à faire pour lui comme pour le détective. La priorité actuelle étant de couvrir ses arrières... et Jace fût ravi d'apprendre qu'il pourrait le faire en toute tranquillité. D'après le radar de l'ange, il n'y avait rien aux alentours, une aubaine !

Jace accepta l'offre d'Ezechiel d'un mouvement de tête reconnaissant et le salua au moment de son départ avec la même empathie. Non, Ezechiel ne lui rendait vraiment pas la tache facile et cela bien après qu'il eut disparut ! Venant s'accroupir près de l'arme, Jace mit un temps avant de valider son action. Il ne devait pas faire preuves de sentiments... Anges et démons n'en auraient pas lorsqu'ils viendraient pour le tuer. Avant de prier pour Ezechiel, il prierait sans doute pour ne jamais avoir à s'en servir ! Il ramassa l'arme et sans attendre, quitta des plus discrètement le bâtiment pour rejoindre sa voiture et y cacher la lame. Puis après s'être répété qu'il n'avait fait QUE ce qui était nécessaire, il retourna dans la bâtiment pour guetter l'arrivée d'Elena et de l'équipe dont il avait besoin pour faire un grand nettoyage du lieu.

Elena D. Hamilton

avatar



Humain | Résistant -staff-
✥ Je suis : Humaine
✥ Membre investi :
  • Parrain/Marraine





MessageDim 10 Déc 2017 - 20:51
Tu sors d'où ?
JACE && ELENA




Je me trouvais au QG, concentrée sur une carte des rues ou se déroulerais l'une de nos prochaines missions. Je notais tous les carrefours, tous les culs-de-sac et essayais de prévoir au mieux un plan qui limiterais la casse de notre coté. Mais à force de me concentrer sur ce bout de papier, je commençais à perdre en efficacité et c'était avec plaisir que j'aurais sauté sur n'importe quelle autre chose à faire. Bien entendu, il nous restait encore du temps pour prévoir cette mission, sans quoi je n'aurais pas répondu aussi vite à mon portable quand il avait sonné.

Mais en voyant le nom s'afficher, je m'étais dit que Jace voudrait surement parler de la résistance et de ce que j'avais offert ou alors... il avait besoin d'aide ? L'un ou l'autre, je voyais ça comme une aubaine et j'avais écouté sans broncher ses indications. Il avait été vite, concis, mais clair. Six cadavres de démons, l'usine désaffectée que je connaissais parfaitement -après tout c'était notre ancien QG- et la voiture ainsi que la drogue qu'il avait sur les bras...

▬ J'arrive avec des renforts !

Je n'avais pas répondu plus, puisqu'il paraissait clair que le temps comptais et il avait de toute façon presque aussitôt raccroché. J'avais recruté des camarades, faisant au plus vite avec ceux que j'avais sous la main, sur place au QG. Et nous étions partis aussitôt pour l'usine.

Nous étions partis à deux voitures, chacune avec le nombre maximum de passagers. C'était donc à dix qu'on s'étaient garés sur le parking, me rappelant quelques souvenirs. Sitôt fait, j'avais commencé à donner des ordres :

▬ Jared et Kate, occupez-vous de la voiture. Prenez l'une des nôtres, emmenez-là ou vous savez et revenez aussi vite que possible.

Ou vous savez, c'était un terrain vague en périphérie de la ville. Encore plus excentré qu'ici et ou personne ne verrais tout de suite l'explosion que provoquerais Jared avec sa pyrokinésie.

▬ John, Radley occupez-vous de la drogue. Prenez des échantillons pour nos 'labos' et détruisez le reste. Cette équipe était toute trouvée, de un pour porter la caisse, car ils ne seraient pas trop de deux, mais aussi parce que John et Radley étaient tous deux sorciers et pourraient sans mal lancer un sort ou user de leurs dons respectifs.

Nous étions donc six encore disponibles pour les cadavres, sept avec Jace que j’apercevais vite une fois que j'avais fait quelque pas en direction du bâtiment.

▬ Salut. Comment tu t'es retrouvé avec six cadav...

Puis je voyais la scène et les six corps étendus. Certains avaient des marques, balles, poignard... mais la plupart n'avaient rien, ils étaient juste morts.

Qu'est-ce que...

Ce n'était pas une scène qu'on voyais tous les jours même quand on dirigeais la résistance. Six morts, six démons... Okay. Mais seul un cadavre semblait s'expliquer grâce à ses blessures, les autres étaient soit indemnes, soit présentait des blessures par balles qui n'expliquaient en rien la mort du démon.

Tu penses que tu peux m'expliquer un peu ? Pendant qu'ils commencent à déplacer les corps ?

Pas que j'avais besoin d'une explication pour bien faire mon boulot. Mais... si j'avais fait venir neuf résistants avec moi, je voulais savoir pourquoi ou avoir un début d'explication.








Jace Ambden

avatar



Nephelim | Neutre & Bon
✥ Je suis : Nephelim




MessageMar 12 Déc 2017 - 19:34
La cavalerie n'avait pas traînée, ne laissant pas l'occasion à Jace d'étudier les victimes plus qu'il ne l'avait déjà fait. Il entendit les deux voitures se garer à proximité de l'entrée et regretta qu'un véhicule plus imposant ne soit pas venu la tracter discrètement. Il fallait qu'il se fasse une raison. La méthode utilisée à Las Vegas n'était pas forcément celle utilisée par la chef de la Résistance... même s'il n'avait pas envie de voir son nom noircir une liste de coupables, Elena savait ce quelle faisait et il acceptait de leur faire confiance et de ne pas -trop- intervenir pendant que les 9 personnes qui entrèrent à ses côtés se mirent à la tâche. Jace s'écarta, laissant la caisse se faire emporter par des visages inconnus... il n'aima pas la sensation que cela lui procura mais une nouvelle fois, il fit taire son sentiment. A lui de garder sa place, Elena savait ce qu'elle faisait... néanmoins, ses anciens travers de flics étaient toujours là et il ne pouvait pas s'empêcher de vouloir savoir... ces types, cette drogue, il ne voulait pas être mit à l'écart. Occupé à suivre des yeux le contenu illicite de la caisse, Jace laissa venir la chef de la Résistance à lui pour s'imprégner du décor.

_ Salut. Évidemment, elle se demandait ce qui s'était passé et il ne chercha pas à garder le gros de l'histoire pour lui. Déjà parce qu'il jugea nécessaire qu'elle en sache davantage sur la raison de sa présence et le pourquoi, il valait mieux que toutes ses petites-mains qui s'affairaient rendent un local nickel. J'ai été engagé par un type, commença Jace en respectant l'anonymat de son commanditaire, il voulait des preuves d'un trafic de drogue existant, histoire de faire bouger un peu les choses. Il m'a communiqué cet endroit comme probable lieu de transaction. Ce qu'il ne savait pas, c'est que ces types étaient des démons. Mon job était simple, espionner, prendre quelques clichés, les lui rapporter... Jace marqua un court temps avant de poursuivre, revoyant dans le détail l'arrivée d'Ezechiel et la réaction tardive des démons. Puis un ange est intervenu et le rendez-vous à 'dégénéré'. Il en a tué une bonne partie... je ne suis pas à l'origine de cette hécatombe. Il fallait rendre à César ce qui était à César. Jace leva les yeux vers l'étage. L'étage Est sera à nettoyer. Je suis passé par une fenêtre de la façade. Un démon m'a attaqué sur la rampe métallique. Il n'avait pas été question de mentionner Ezechiel... Jace respectait ses affaires et n'aurait pas aimé, à sa place, être pointé du doigt.
Jace regarda la caisse être portée à l'extérieur. Je veux savoir ce qu'il en est de cette drogue... ne me mets pas à l'écart. Insista Jace sans y mettre d'agressivité mais en appuyant volontiers sur sa remarque. Elena devait le considérer comme impliqué dans l'affaire. Et puisqu'il en était à évoquer ces souhaits, il se rapprocha d'Elena afin de constituer un semblant d'intimité. Il acceptait de parler à la Chef des Résistants, de se dévoiler un peu plus... mais concernant ses équipiers, c'était différent. Il n'avait pas envie que ses mots soit entendus par sa team.

_ Est-ce que je pourrais te parler d'autre chose d'important ? À l'écart...

Jace s'isola. A l'écart, il se sentit plus à même de poursuivre sur ce qu'il avait en tête.

_ Il y a quelques temps, tu m'avais proposé de rejoindre la Résistance. J'avais refusé... comme s'il avait besoin de le lui rappeler. Certains éléments ont fait leur chemin dans ma tête. J'ai pris conscience que quelque chose avait plus d'importance à mes yeux que je ne me l'étais avoué : les Nephelims. Jace pressentit que parler à nouveau des Nephilims vu ce qu'il lui avait laissé croire la dernière fois, pourrait la braquer. C'est pourquoi il ne tarda pas à poursuivre. Je n'ai pas été très honnête avec toi lors de notre dernière entrevue. J'ai prétendu ne pas aimer les Nephelims et bien qu'il y ait une part de vrai dans cela, je veux œuvrer pour les rassembler et pour les protéger. Normalement à cet instant, elle devait avoir une pensée perplexe sur le propos. Il ne les aimait pas mais voulait les préserver, tient donc ! Je suis Nephelim, Elena... Je suis prêt à te rejoindre si tu me fournis les moyens nécessaire, informations, infrastructures -Tom ne lui avait jamais rien révélé mais il savait que la Résistance avait son lot de données - pour faciliter mes recherches. Je veux avoir quartier libre les concernant. Inutile de lui rappeler qu'il ne voulait pas se voir materner ou traiter comme un sous-fifre. Au-delà de cela, il ne se montrerait pas trop tête brûlée et ne mordrait pas si on lui donnait un ordre, pas plus qu'il ne l'avait fait durant sa carrière. En échange, ce que j'apprendrais, tu l'apprendras.

Pour le moment, Jace gardait sa carte joker dans sa manche. Dévoiler tout son jeu aurait été mauvais vis-à-vis de sa stratégie. Il avait sacrifié quelques pions, quelques secrets... mais comme dirait Tom et ses préceptes tirés de la vie courante : « Il faut dépenser de l'argent pour en gagner ».

Elena D. Hamilton

avatar



Humain | Résistant -staff-
✥ Je suis : Humaine
✥ Membre investi :
  • Parrain/Marraine





MessageDim 17 Déc 2017 - 17:45
Tu sors d'où ?
JACE && ELENA




En demandant des explications, j'étais dans mon bon droit vu ce qu'on faisait sur sa demande à lui. Et Jace semblait d'accord avec ça, puisqu'il avait répondu sans se faire prier. Son explication tenait la route, concernant la raison de sa présence ici, mais il manquait encore la raison de ces morts. J'attendais alors qu'il marquait une pause et le regardais reprendre et combler ce vide d'informations.

▬ Un ange... Tout s'explique.

J'avais déjà vu plusieurs anges à l'oeuvre, Haiaiel mon protecteur, pour commencer... et je n'avait pas de peine à croire les mots de l'homme. Pas de marques, pas de plaies... parce qu'il n'avaient pas besoin de ça pour les détruire. Leur pouvoir était bien plus puissant que le pugnalis que j'avais avec moi, et aussi dispensé par leur mains et non une lame. J’acquiesçai avec un signe de tête et avançai me tournant dans sa direction quand il mentionna l'étage Est.

▬ Okay, nous nous chargerons de ça aussi. Dès que les deux sorciers auraient fini avec la drogue, ils auraient du boulot, pendant que nous, nous finirions d'entasser les corps dans les coffres et effacerions les autres traces de ce massacre. Il restait bien sûr à mes deux camarades de corvée voiture de revenir pour qu'on ai les deux coffres à disposition ou... à utiliser la voiture de Jace si besoin.

J'allais lui demander si nous pouvions nous en servir quand il avait relancé la discussion sur un sujet tout autre. Se référant aux drogues dont se chargeaient John et Radley.

▬ Je ne te mets pas à l'écart, ne t'en fait pas. Ils vont prélever des échantillons et détruire le plus gros. Quand on aura des réponses... si c'est ce que tu veux, je t'informerais de ce qu'on à trouvé.

Pourquoi tester la chose ? Parce qu'il s'agissait de démons et si ça pouvait tout à fait être une drogue normale et humaine, il y avait toujours la possibilité que ce soit plus. Combinée avec quelque chose de magique... qui sait ?! Je n'avais pas prévu de cacher quoi que se soit au détective privé. Après tout, il avait découvert ce trafic... Je souriais légèrement quand il me demandait de parler à l'écart, après ce qu'il venait de dire sur la drogue, ça avait quelque chose de comique. Mais je disait pourtant oui de la tête et m'éloignait avec lui pour entendre ce qu'il avait à dire.

▬ Il y a quelques temps, tu m'avais proposé de rejoindre la Résistance. J'avais refusé... Oui, je m'en souvenais. Il avait été plutôt catégorique d'ailleurs.
Certains éléments ont fait leur chemin dans ma tête. J'ai pris conscience que quelque chose avait plus d'importance à mes yeux que je ne me l'étais avoué : les Nephelims. Je m'étais raclé la gorge appréhendant quelque peu la suite vu comment la situation avait tourné la dernière fois qu'on avait mentionné les nephelims résistants. Je le laissait pourtant continuer sans rien dire, lui accordant le bénéfice du doute. Je n'ai pas été très honnête avec toi lors de notre dernière entrevue. J'ai prétendu ne pas aimer les Nephelims et bien qu'il y ait une part de vrai dans cela, je veux œuvrer pour les rassembler et pour les protéger. Bon sang, mais ou voulait-il en venir ? J'écoutais, mais ma patience était mise à rude épreuve avec les infos qu'il me donnait. Les protéger ? Tout ce qu'il m'avait dit jusque là les concernant n'allaient pas tellement dans ce sens, mais... Bénéfice du doute, laisse lui le bénéfice du doute ! Je suis Nephelim, Elena... Je suis prêt à te rejoindre si tu me fournis les moyens nécessaire, informations, infrastructures... pour faciliter mes recherches. Je veux avoir quartier libre les concernant.

J'étais estomaquée par cette révélation. Je ne m'attendais pas à un tel aveu après tout ce qu'il avait déjà dit sur les nephelims. Pourtant, alors que je restait silencieuse et réfléchissais... tout prenait un sens. Je n'étais pas psy, ou télépathe, mais s'il disait ne pas aimer les nephelims, ne pas leur faire confiance... il parlait aussi de lui. Et c'était surement pour ça qu'il avait réagit ainsi la dernière fois. En échange, ce que j'apprendrais, tu l'apprendras.

Ses derniers mots résonnèrent dans mon crâne, me ramenant à la réalité. Passé le choc, je réalisait qu'il parlait de rejoindre nos rangs et partager ses informations. Je le regardais, chassant au mieux la surprise pour qu'il ne pense pas que c'était autre chose et répondait finalement :

▬ Je vois que tu comprends enfin ce que je voulais dire quand je t'ai promis qu'on pouvait aussi t'apporter quelque chose.

Je faisait mine de réfléchir et ajoutais avec détermination :

▬ Je vois toujours ce que tu peux nous offrir à nous. Spécialement si tu es un nephelim car tu as plus de... capacités que je le pensais. Et je suis pour te donner les ressources dont tu as besoin ! Sans soucis. J'ai juste une condition en plus.

La sienne, me donner les informations qu'il trouverait était bonne, mais... je voulais m'assurer que nous étions sur la même longueur d'onde tout de même. Car échanger les informations sur nos missions était monnaie courante au sein de la résistance.

▬ Tu auras accès à nos contacts, à nos ressources... Tu seras épaulé si tu dois faire des recherches ou même pour monter des interventions. Mais nous fonctionnons comme une armée, nous avons une hiérarchie et si tu peux chercher ce que tu veux sur ton temps libre... il faudra que tu prennes part à nos missions et que tu... coopère un brin.

Je souriais, montrant que je n'était pas en train de lui faire la morale, mais seulement de donner ma version de sa proposition. Puis, le sourire toujours aux lèvres, je tendais ma main dans sa direction pour lui proposer de sceller notre accord.

▬ Qu'est-ce que tu en dis ?








Jace Ambden

avatar



Nephelim | Neutre & Bon
✥ Je suis : Nephelim




MessageMer 27 Déc 2017 - 21:34
Inutile de lutter pour garder sa place au sein de cette enquête ? Jace afficha un air satisfait. Elena l'avait peu côtoyé mais elle devait se douter qu'un refus ne l'aurait pas découragé. Il n'avait pas envie de se confronter aux résistants, pas plus qu'elle ne devait avoir à cœur de faire de lui un parasite. Pas après ce qu'il lui avoua quelques instants plus tard. Les mots furent faciles à trouver, facile à placer dans le silence patient de sa comparse... mais il n'y eut nulle libération dans son esprit lorsque ces derniers furent prononcés. Avec tout le respect qu'il mettait dans la cause de la femme qui lui faisait face, il ne pouvait nier avoir le sentiment de se mettre une chaîne au cou, une chaîne lestée : comme une arme qu'il donnait chargée à Elena et qu'elle pouvait presser contre sa tempe à tout moment. Jace se sentait vulnérable et le sentiment n'était pas pour lui plaire.

▬ Je vois que tu comprends enfin ce que je voulais dire quand je t'ai promis qu'on pouvait aussi t'apporter quelque chose.

_ à cette 'époque', je pense que j'étais prêt à prendre mais pas à donner. Il voyait déjà l'intérêt de la Résistance mais ne se voyait pas participer à un combat qui ne lui parlait pas directement. Toute l'humanité était concerné par l'avancée du mal, mais ce n'était pas pour autant, que chacun avait le désir de se lever contre l'armée en marche. Et pour le moment, seul les nephelims l'intéressaient. Jace hocha la tête. Je t'écoute.

Il n'avait pas envie de baisser la tête devant une quelconque autorité, pourtant aujourd'hui et face à Elena, il était conscient que son objectif nécessitait quelques retours à la réalité. Il observa sa main tendue un temps. Il se questionnait une dernière fois avant de la saisir. Tout dans son être n'était pas en accord avec sa décision. Son avis sur la Résistance n'avait pas vraiment changé mais désormais, il n'avançait plus uniquement pour lui. Sa main marqua une hésitation. Il n'y aurait pas de retour en arrière... pas sans une bonne raison. S'il se livrait à son groupe, il se livrait entier. Pas de demi-mesure, pas de fuites... Si elle appelait, il venait... comme le chien qu'il refusait d'être. La fougue et l'énergie de Riley revînt à ses souvenirs... Il la voulait loin de lui et proche à la fois. Peut-être pourrait-il avec l'appui de la résistance, la protéger davantage car de tous les Nephelims qu'il voulait garder dans le droit chemin, elle était très certainement celle pour qui il aurait prit un coup mortel sans réfléchir. Sa main rencontra enfin celle d'Elena en une dernière impulsion : il n'était plus question de survivre mais de se battre !

La poignée de main fût lourde de conséquences pour lui, et son air sérieux l'avisa qu'il n'était pas de ces jeunes esprits qui voyaient leur entrée comme une joie, une récompense ou tout autre bienfait. Le sentiment était complexe mais néanmoins réfléchi. Le détective glissa la main dans la poche arrière de son pantalon, histoire de digérer sa propre décision, et en tira la carte prise sur un des cadavres quelques minutes plus tôt. Il la tendit à la jeune femme :

_ Tu connais ce club ? L'un de ces types avait cette carte sur lui. Ça paraît l'endroit rêvé pour écouler le produit. Musique, fête, alcool et ...bonus... Le genre de bonus qui coûtait une fortune en argent comme en vies humaines. Je devrais leur rendre une petite visite de courtoisie, histoire de faire connaissance avec le voisinage. Ajouta-t-il d'un ton pince sans rire. Il soupira en pensant subitement à Tom. Les retrouvailles familiales allaient être glaciales face à la chaleureuse satisfaction de son oncle.

_ Tous les corps ne rentreront pas dans le coffre de vos voitures.
On ne cache pas 5 corps dans des berlines... il aurait au minimum fallut un utilitaire. On va devoir les charger à l'arrière de mon pick-up... qu'il faudrait bien évidement bâché. Dis-moi juste que je ne vais pas devoir traverser la ville entière avec 5 cadavres dans ma voiture. L'idée de se retrouver coincé dans un bouchon ou de devoir subir un contrôle routier l'aurait quelques peu dépité.

Elena D. Hamilton

avatar



Humain | Résistant -staff-
✥ Je suis : Humaine
✥ Membre investi :
  • Parrain/Marraine





MessageDim 31 Déc 2017 - 18:57
Tu sors d'où ?
JACE && ELENA




Quand j'avais rappelé à sa mémoire mes paroles sur ce qu'on pouvait lui apporter... sa réponse était sincère et prouvait qu'il avait changé d'avis et prit sa décision. Mais, quand j'avais énoncé mes conditions...

Un instant, j'avais cru qu'il n'allait pas me serrer la main pour conclure notre marché. J'avais vu une légère hésitation de sa part et pensé "et si mes clauses ne lui plaisaient pas ?". Ces dernières n'allaient pas changer, c'était certain, mais... une part de moi ne voulait pas être laisser là, la main tendue sans réponse alors que nous pouvions accueillir un nouveau membre déjà expérimenté dans nos rangs.

Pourtant, il fini par me rendre la poignée de main et je souriais, l'air satisfaite et confiante pour notre relation future. De ce que je savais de sa famille, du moins son oncle et sa tante, il promettait d'être une recrue hors pair. Et si on ajoutais à ça qu'il était détective privé et ancien flic... Il avait pas mal de cordes à son arc.

J'aurais probablement du rompre le silence en première, mais je ne jugeais pas bon de parler. Je laissait le temps, avant de poser d'autres questions. A un moment, il nous faudrait aider mes... ou plutôt nos camarades. Mais là, j'avais encore besoin d'explications. Je m'apprêtait à lui demander deux trois choses, quand il me tendit une carte tout droit sortie de sa poche me devançant.

▬ Spider's... Oui, c'est un club pas très loin d’où je travail. Il est souvent bondé, mal fréquenté... C'est sur que c'est l'idéal pour écouler leur marchandise et pas que. Il faudrait faire une reconnaissance, mais seul... C'est risqué dans ce genre de boite ! De un parce que c'est rare d'aller faire la fête en solo, mais aussi parce que si tu vois juste, ça doit grouiller de démons ou de criminels.

Je réfléchissais, ne souhaitant pas l'emmerder pour sa première mission de résistant. Et finissait par dire en réponse à ses phrases suivantes, remettant le reste à plus tard :

▬ On peu, si tu préfères... Mais... la plupart n'ont pas de blessures apparentes. Alors comme ils viennent de passer l'arme à gauche, même sur les sièges arrière il y a la place. Je me tournais, regardait mes amis s'affairer et lançais à celui le plus prêt :

▬ Prend la bâche qu'on à mis pour les envelopper et amène la vers le pick-up s'il te plait.

Les deux solutions étaient viables, mais avec celle de Jace nous aurions au moins la possibilité de quitter les lieux tous ensembles pour aller disposer des corps, quand nos amis qui s'occupaient de la voiture seraient revenus. En attendant la bâche, je me tournais de nouveau vers Jace et finissais par reprendre :

▬ Ce que je te proposes pour le club, c'est que tu y ailles en reconnaissance. Prendre des photos, voir les alentours... faire connaissance avec le voisinage comme tu dis, mais... sans entrer dans le club. Et si tes soupçons sont fondés et que tu vois des trucs louches à l'extérieur... Nous pourrons prévoir une équipe pour la suite, un petit groupe pour entrer et se soutenir en cas de besoin. Avec toi dedans, ça va s'en dire.

John et Radley semblaient avoir fini avec les drogues et revenaient aider avec le pick-up, me forçant à changer de sujet.

▬ On termine tout ça et... on en reparle ?









Jace Ambden

avatar



Nephelim | Neutre & Bon
✥ Je suis : Nephelim




MessageDim 7 Jan 2018 - 19:20
Pour le moment, Jace ne réalisait pas son entrée chez les Résistants... Elena restait Elena et l'appeler Patronne, Chef ou Boss ne lui vînt pas à l'esprit. Tout ce qui avait véritablement de l'importance à ces yeux était de ne pas se voir mettre à l'écart. Il était le petit nouveau de la bande et même s'il admettait ouvertement ne rien savoir sur l'organisation interne des résistants, ni même sur où le « petit » groupe se réunissait, il ne laisserait pas cette décision être plus importante que d'autres. Tout d'abord parce qu'à ses yeux, même la Résistance ne pouvait détrôner les choix qu'il avait fait pour garder son appartenance Nephelim discrète - puisque dorénavant avec les 4 personnes au courant, il ne pouvait plus parler de secret - et ensuite parce qu'il laisserait toujours ses choix primer sur ceux des autres. Il repensa à Rachel, il repensa à Riley... il ne leur avait pas parlé de sa décision, il l'avait juste imposé. Et il avait fait la même chose avec Elena... ce qu'il voulait : être dans les premières lignes des recherches Nephelims. Il avait hâte de se plonger dans la documentation amassée par les Résistants, de recouper des éléments avec des découvertes récentes. Il avait encore tant à dire à la Résistante sur le sujet mais pour l'heure, discipline en traitant un cas à la fois.

Une reconnaissance ? Jace aimait l'action, l'adrénaline mais ne négligeait pas le travail en amont. Reconnaissance des lieux, des habitudes, du passage... Il la rejoignait sur ce point, c'était la meilleure façon d'agir. Et puis, il n'était pas dans une descente de police, tout ce qu'ils voulaient, c'était remonter à la source. Si ce trafic était plus qu'un trafic de drogue, sans doute Elena en ferait-elle une affaire de résistants. Si ce n'était pas le cas, ce serait un travail pour la police et aussi fragiles soient ses liens avec les forces de l'ordre, Jace serait volontaire pour jouer les médiateurs.

_ Oui, ce serait préférable. Si vos fenêtres arrières ne sont pas teintées, prendre le risque de vous voir en compagnie de ces types pourraient vous apporter des ennuis. Jace opina positivement de la tête lorsque le choix de la bâche fût prise. Hey ! Appela Jace vers l'homme interpellé par Elena. Les clés du pick-up volèrent en l'air et atterrir dans les mains de ce dernier. Inutile de s'amuser à parcourir 200 mètres avec 6 cadavres sous le bras. Mieux valait rapprocher la voiture. Pour sa part, il avait une conversation à poursuivre avec la chef de la Résistance.

La conversation sur le Spider's reprit de plus belle. Si elle ne le lui avait pas proposé, il y serait allé de toute façon. Cette carte devait être plus qu'une carte de visite. Pas d'adresse, pas de numéro de téléphone, pas même le nom de la boîte de nuit... seul un logo en relief sur les deux faces. Elle devait servir à autre chose... mais quoi ?

_ Sans entrer dans le club ? Le plus intéressant doit pourtant être à l'intérieur. Réagit-il sans y mettre d'emphase. Néanmoins, il ne la contredit pas. Elle voulait procéder ainsi, ils procéderaient ainsi. Il va falloir agir vite. Il y a fort à parier qu'en ayant perdu une cargaison de drogue, leur sécurité va s'étoffer et ils risquent de chercher à comprendre qui et comment. Il va leur falloir un coupable et rapidement. Jace ne connaissait aucun trafiquant se contentant de hausser les épaules et de dire tant pis. Ce ou ces types venaient de se faire entuber. Ils seraient très énervés et prêt à mordre.

Sans émettre de son, Jace acquiesça. Maintenant que ce hangar était propre, il fallait déguerpir.

_ Je vous suis ? Où dois-je me laisser bander les yeux pour monter dans l'une de vos voiture ? Plaisanta-t-il avec sérieux. Jace guetta le retour de ses clés.


Elena D. Hamilton

avatar



Humain | Résistant -staff-
✥ Je suis : Humaine
✥ Membre investi :
  • Parrain/Marraine





MessageLun 8 Jan 2018 - 18:48
Tu sors d'où ?
JACE && ELENA




Je tâtais le terrain, après tout je venais de donner mon tout premier ordre à Jace, ce même si je l'avais fait avec pragmatisme. Il n'était pas question de m'imposer ou de jouer les 'gros dur'. Il n'y avait pas de réel rapport de force au sein de la résistance, des dirigeants oui, mais je me refusais à taper du poing ou paraitre violente. J'avais bon espoir que comme mes autres camarades il finisse par me faire confiance et voit que je ne réfléchissait jamais à la légère quand je prenais une décision.

A chaque fois, je pensais d'abord à la mission et à son but. Je tentais de voir si cette dernière pouvait avoir des répercussions importantes et possiblement jouer réellement en notre faveur dans cette apocalypse. Après ça... suivant l'estimation, il fallait choisir à quel point les risques méritaient d'être pris. Là, dans cette situation et ce trafique de drogue, la vie de Jace pesait bien trop. Je voulais l'aider à arrêter tout ça, oui. Mais il n'était pas question qu'il se mette en danger inutilement quand il avait à présent toute la résistance derrière lui.

Je n'avais pas expliqué tout ça, mais j'espérais qu'une partie de lui le comprenait quand j'avais dit ce que j'en pensais. J'attendais alors sa réponse et constatait qu'il semblait dérouté. De l'intérieur il aurait plus d'infos, oui. Mais de l'intérieur il éveillerait bien plus les soupçons et risquerait sa vie.

Alors que nous parlions toujours, décidant de la suite pour mes camarades. Eux s'activaient. Nous avions convenu de nous servir de la bâche pour cacher les cadavres à l'arrière du pickup de Jace et ils étaient en bonne voie d'avoir fini grâce aux clefs que Jace leur avait donné.

Ils travaillaient bien et vite, mais j'aurais voulu leur donner un coup de main, j'y pensait encore quand je me ravisait avec les paroles de Jace.

▬ Je me doute, oui. Mais... Tu me tiendras au courant et... s'il le faut je t'aiderais à monter la mission et te fournirait les ressources et les hommes. Nous avons l'habitude maintenant, le tout sera vite organisé, ne t'en fait pas.

Je donnait une tape sur son bras, comme un geste d'encouragement et j'ajoutais :

▬ C'est bien pour ça que je ne veux pas que tu entres seul. Ça ne serait pas discret un homme seul dans un club comme ça. Et avec une sécurité renforcée, comme tu dis...

Après tout, ce n'était pas un bar et il y avait de grandes chances qu'ils détecte l'ancien flic à des kilomètres. Si nous nous organisions, si nous réfléchissions avec ce qu'il aurait découvert, c'était autre chose.

Mes camarades venaient de nous faire signe que tout était prêt et je hochais la tête les remerciant avant de rire aux mots de Jace.

▬ Non, pas la peine. Nous n'allons que sur un terrain vague. Je vais envoyer nos chargés de voiture pour leur dire de nous attendre la bas finalement.

Ils avaient tous été efficaces pour disposer des corps et nettoyer ce qui devait l'être. Plus rapides que nos deux résistants de corvée voiture. Alors nous allions le rejoindre pour nous débarrasser du reste des preuves, à savoir les cadavres des démons.

▬ Prenez notre voiture, je monte avec Jace. Vous savez ou on se retrouve ! Fis-je avec un signe de la main avant de voir Radley renvoyer ses clefs à Jace.

▬ Respecte bien les limitations de vitesse, ce n'est pas le moment de se faire arrêter ! Blaguais-je avec un sourire avant de lui faire signe de lancer la marche.

Nous étions monté dans le pickup et Jace avait conduit, suivant mes indications pour rejoindre le terrain qui nous servait aujourd'hui de feu de joie et de cimetière. Sur le chemin, nous ne pouvions rien voir, pas de fumée, pas de feu, à croire que mes résistants étaient en train de se tourner les pouces. Pourtant quand nous arrivions enfin sur le terrain la chose était toute autre.

▬ Tu comprends pourquoi je les aient chargés eux de la voiture ? Fis-je amusée, en admirant le travail des deux sorciers à l’œuvre. Ils tenaient leur sort à la perfection, agissant comme un bouclier cachant ce qu'ils y faisaient. Tandis que la voiture cramait bien comme il faut, ses plaques détachés. J'allais demander ou ils les avaient mises et me ravisait en voyant ces dernières dans la main de Kate.

▬ Je crois qu'on peu commencer à creuser les tombes. Nous avons des pelles, des potions de feu et des bâches dans les coffres.

Le buté étant de creuser, mettre les corps, lancer la potion et laisser le tout bruler avant d'enterrer ce qui restait. C'était une procédure standard histoire de donner le moins de choses possibles à la police en cas de découverte. Spécialement avec une potion qui était bien différente de flammes ordinaires.









Jace Ambden

avatar



Nephelim | Neutre & Bon
✥ Je suis : Nephelim




MessageLun 15 Jan 2018 - 18:26
À peine la poignée de main donnée et déjà en mission ? Très bien, ça l'empêcherait de trop penser à ce qui venait d'être promis. Ne plus avoir les pleins pouvoirs en l'espace de quelques secondes étaient nouveau et surtout très déconcertant. A ce stade, Jace ne savait pas où cela allait le mener, ni si cela allait lui apporter une quelconque évolution dans sa vie et plus encore, dans ce qu'il était. Mais il fallait se faire une raison, il marchait dans les pas d'Elena désormais. Pour le moment, et jusqu'à preuve du contraire, ils avaient les mêmes objectifs et c'est ce qui le maintenait soudé et attentif à ses attentes et à ses besoins. Actuellement, ils ne se connaissaient que peu... Jace découvrait les techniques d'Elena et Elena découvrirait le genre de recrue qu'il était plus tard.
Bien qu'il se sentit électrisé par l'idée qu'elle effleurait de le laisser mener la mission de la boîte de nuit, il se dit qu'étant donné le manque d'informations qu'il avait sur la Résistance sur les forces et les faiblesses de ce groupe, peut-être serait-il plus sage de laisser quelqu'un de plus ancien mener la barque. Mais s'il devait choisir, il prendrait Tom dans l'équipe, le seule personne de la Résistance qu'il connaisse sur le bout des doigts -hormis sa tante qui était plus une figure de l'ombre qu'une véritable action woman-. Conscient que tout avait dit sur le sujet, Jace se contenta de rajouter :

_ Il va falloir agir vite.

Le trafic allait se réorganiser, se renforcer... il fallait agir tant que la faille était visible... en prenant garde de ne pas rester coincer dans sa mâchoire lorsqu'elle se refermerait. Beaucoup de travail à accomplir en peu de temps donc.

Suivant Elena dehors, Jace ne pu s'empêcher de jeter un œil à l'arrière du pick-up où une bâche noire cachait le résultat de sa rencontre avec Ezechiel. S'il avait pensé un jour qu'il transporterait un tas de corps dans sa voiture, il aurait eut du mal à y croire. Cela dit, apprendre qu'il était Nephelim avait été un défi encore plus difficile à croire... et bon sang, il venait de l'avouer à la Résistante.
Jace attrapa les clés au vol et grimpa dans son véhicule, dégageant rapidement les papiers de sandwich qui traînait toujours sur le siège passager... C'est que la journée avait été longue ! Il avait signé une poignée de main mais cela ne voulait pas dire qu'on lui faisait confiance. On l'emmenait dans un simple terrain vague... comme il devait en avoir vu 1000 dans sa vie.

Jace avait conduit comme si son pick-up était hors de prix, évitant dos d'âne et autres imperfections de la route pour éviter de trop faire glisser les corps. L'arrière du pick-up était exposé et à l'air libre, cela aurait été du plus mauvais effet de voir une main s'échapper de son linceul de plastique.
En suivant les indications d'Elena, ils arrivèrent près d'un terrain isolé et sans vie. Jace plissa des yeux pour essayer d'entrapercevoir un quelconque indice de proximité avec leur destination. Elena savait où elle allait et c'est bien pour cette raison que Jace s'attendait à un twist phénoménal. Et ce fût le cas ! Tout se passait sous ses yeux mais sans être entré dans cet espèce de sas de protection, il ne voyait rien. L'ancien flic se sentit partagé entre l'envie de saluer l'exploit ou de maugréer sur cette entourloupe. Combien de preuves avaient dû lui passer sous le nez avec ce genre de tour de passe-passe ? Jace se contenta d'un hochement de tête en descendant de la voiture. Il avait été le plus humain des nephilims durant toute sa carrière policière et savoir que l'on pouvait autant truquer les cartes était une nouvelle approche dans ce monde nouveau qui se ficelait peu à peu autour de lui. Jace resta proche de sa nouvelle alliée.

_ Si je peux me permettre un conseil, vérifiez qu'il n'y ait pas de dents dans les cendres.
Le conseil était morbide au possible mais l'ivoire des dents brûlait très mal et pouvait être un élément d'identification crucial s'il était trouvé. Jace ignorait quelle puissance de feu serait utilisée sur les corps mais il préférait anticiper même inutilement ce que le groupe avait en tête. Pour le moment, le détective était là mais ne se sentait pas faire parti du groupe... toujours sur la défensive, il se sentait plus comme un consultant que comme un Résistant.

Elena D. Hamilton

avatar



Humain | Résistant -staff-
✥ Je suis : Humaine
✥ Membre investi :
  • Parrain/Marraine





MessageDim 4 Fév 2018 - 17:09
Tu sors d'où ?
JACE && ELENA




Agir vite ! Oui, c'était l'idée. C'était d'ailleurs pour ça que j'en avait tant dit et si vite. Pour ça que j’envisageai de le laisser diriger la mission s'il y avait lieu d'en faire une. Car il serait celui qui en connaitrait le plus sur le lieu et le trafic, s'il faisait la reconnaissance. Et les membres de la résistance ensuite... ça, ce serait facile de l'aider à choisir. Je ne m'attardais pas sur la chose pourtant et appuyais ses mots d'un signe positif de la tête.

Après ça de toute façon, nous avions pris la route. Prudemment, simplement, avec cela dit des cadavres dans la remorque du pick-up. Heureusement, Jace avait eu une conduite exemplaire, faisant encore mieux que ce que j'avais dit avec ma blague. Et nous étions arrivés à destination ou j'avais essayé de minimiser la chose avec une courte réflexion. Mais Jace n'avais pas réagit, il était bien silencieux. Je me demandais si c'était du à la surprise de ce qu'il voyait jusque là ou s'il était juste pressé d'en finir. Je faisais une moue et hochais la tête avant de répondre à sa réflexion :

▬ Oh ne t'en fait pas, on le sait. Ta tante nous en as déjà dit des choses là dessus.

D'ailleurs, si nous n'étions pas aller là-bas c'était uniquement à cause du nombre. Ce serait passé nettement moins inaperçu autant de cadavres ailleurs que loin de la ville.

▬ Et puis... ça n'a rien d'un feu normal non plus. La magie peu être puissante. Spécialement avec ceux là...

Les sorciers présents n'étaient pas pactisés, mais ils pratiquaient depuis toujours et leur sort avec leur deux forces combinées pouvait être impressionnant. J'en savais quelque chose. Bon, il ne s'agissait que de feu et après ils étaient lessivés, mais... c'était tout de même un sacré spectacle.

▬ Finalement, on aura pas besoin de faire grand chose nous, si tu veux... allez là-bas sur ce rocher. Parler.

Nous n'avions pas fait grand chose et avions laissé mes camarades travailler pendant que nous parlions ou qu'il rejoignait nos rangs. A présent que le plus dur était passé et qu'il s'agissait de sorts et choses du genre qu'aucun de nous deux ne pouvait réaliser... je me disait qu'il était peut être plus simple d'admettre la chose et laisser les pro travailler.

▬ Tout à l'heure tu me disais avoir besoin de ressources pour faire des recherches sur les nephelims. Sur vous ou... il y avait quelque chose en particulier ?

Avec ma question en venait un tas d'autres, mais je préférait lui laisser le temps de répondre, quoi qu'une chose me vint en tête et je m’empressai de le dire puisque c'était une affirmation celle-la.

▬ D'ailleurs, j'ignore ce que tu veux exactement. Même si j'ai tendance à croire vu ton mutisme un peu plus tôt que tu n'es pas du genre à trop parler... Je ne dirais à personne ce que tu es. Seuls ceux à qui tu veux le dire, ou quand c'est absolument nécessaire... Tu n'as pas de crainte à avoir, nous avons tous nos secrets, nos raisons d'avoir rejoins la résistance... Il ne faut pas t'inquiéter.

J'ignorais si c'était pour ça qu'il se tenais à distance des autres, ou qu'il s'était tu. J'ignorais beaucoup de choses le concernant à vrai dire. Mais s'il y avait une part de ça, de secret... Il était prévenu.








Jace Ambden

avatar



Nephelim | Neutre & Bon
✥ Je suis : Nephelim




MessageMer 7 Fév 2018 - 22:19
Jace demeura décontenancé. En se levant le matin, il n'avait pas prévu qu'au soir, il aurait fait parti de la Résistance. S'il ne reviendrait pas sur son engagement, il lui fallait encore un peu de temps pour trouver ses marques et sa place dans un ballet qui était visiblement, déjà bien rôdé. À la remarque d'Elena, il comprit qu'il n'aurait pas beaucoup plus à leur apporter, les Ambden tante et oncle avaient déjà fait leur nid. Et l'histoire de famille semblait se prolonger avec lui :

Le nephelim acquiesça et la suivit jusqu'au rocher. Observant le jeu des flammes qui montaient haut dans l'air, faisant voleter quelques cendres, Jace partagea ses pensées à voix haute :

_ C'est étrange comme sensation. Tu sais, depuis que je suis gosse, je sais que nous sommes cernés par le surnaturel. Pourtant, j'ai l'impression de n'avoir géré ma vie que par ses aspects humains... recourir à la magie, expliquer des crimes par la sorcellerie, je n'ai jamais eu l'instinct, ni le réflexe de le faire. J'ai conscience de faire partie de ce monde là mais je m'y perd. J'ignore si je serai capable de l'accepter un jour... Pourquoi faisait-il autant de blocage sur quelque chose qu'il avait toujours eut en lui, pour quelque chose qu'il n'avait jamais vraiment ignoré ? Il n'aimait pas ce monde là... parfois, il se demandait si la vie ne serait pas plus simple en ignorant tout.

Le bûcher était macabre et on en sentait l'odeur de chair brûlée jusqu'au perchoir où ils s'étaient isolés pour discuter. L'appellation « nephelim » pour le désigner fut plus difficile à encaisser que prévu. Vingt minutes auparavant, aux yeux de la chef de la Résistance, il était encore humain. Dorénavant, il ne l'était plus. Si son regard sur lui n'avait pas changé, c'est dans sa tête à lui que les choses évoluaient. Comment savoir s'il faisait les bon choix ? S'il se posait les bonnes questions ? Jace pointa davantage son regard dans les flammes.

_ Je suis inquiet, Elena. Mais ce que tu diras ou fera ne changera rien. J'ai le sentiment que les nephelims sont à l'aube d'un changement brutal. Je ne sais pas quand, je ne sais pas qui, je ne sais pas où mais j'y ai presque perdu ma santé mentale. Il était sans doute temps de lui raconter ce qu'il attendait de son accès à la documentation résistante : Je veux les trouver, Elena. Personne n'est à l'abri. J'ai vu tellement de gens mourir en songe... tellement de prémonitions. Tellement de visages que je ne pourrais pas sauver sans comprendre ce qui va se passer : pour vous, pour nous, pour tout le monde. Jace s'arrêta, prit un air grave sans vraiment en avoir conscience et commença à lui raconter cette soirée.

_ Il y a quelques semaines, j'ai fait une expérience. Tu sais cette forêt aux abords de la ville qui ne cesse de cracher des cendres, j'y suis allé... il y a 2 ans. À l'époque où la "malédiction" a commencé pour les Nephelims... où nous nous sommes tous comme... activés. J'ai vu le rituel qui a tout déclenché... Et j'ai vu le sacrifice qui y a mit un terme. Tous les détails sont dans un carnet que je garde précieusement... Jace n'oubliait rien de la présence de Riley dans l'histoire, de son sauvetage chez son amie... néanmoins, il ne souhaitait pas l'impliquer dans la Résistance. Elle avait vu l'état dans lequel il était revenu, mais elle ignorait le bordel que cela avait mit dans sa tête quelques jours plus tard. Des démons, des sorciers ont essayés de prendre le pouvoir sur notre engeance ! Je doute qu'ils aient réellement abandonné l'idée de faire de nous des bombes à retardement. J'ai été leur pantin... je refuse de le redevenir.

Jace honorait son contrat... ce qu'il savait sur les nephelims, il lui en parlait. Maintenant, il s'attendait à une main tendue. Il avait signé pour une main tendue, pour une porte toujours ouverte.

Elena D. Hamilton

avatar



Humain | Résistant -staff-
✥ Je suis : Humaine
✥ Membre investi :
  • Parrain/Marraine





MessageLun 12 Fév 2018 - 12:46
Tu sors d'où ?
JACE && ELENA




Il avait tout de suite acquiescé, accepté qu'on parle de ces sujets plus en particulier. Mais quelque part, il devait savoir que cette discussion... nous nous devions de l'avoir. Il avait dit trop peu de choses, et trop à la fois. A présent, j'avais toutes ces questions en tête et même si je n'était pas du genre curieuse et laissait à nos recrues toutes ces libertés... Il avait clairement dit avoir besoin d'aide et de nos ressources pour les nephelims en particulier. Je devais savoir pourquoi ! Car s'il avait changé d'avis, c'est que quelque chose d'autre avait changé, mais quoi ?

J'avais posé plusieurs questions et dit ce qu'il en était sur son secret. S'il voulait qu'il le reste, il le resterait ! Pourtant quand il s'était assis, ce n'était pas de ça dont il avait parlé en priorité. Il revenait sur le magie qui avait lieu sous nos yeux et sur la discussion associée, me faisant sourire.

▬ Tu sais, tout ça n'a commencé pour moi qu'il y a sept-huit ans. J'ai appris petit à petit ce qu'il y avait à savoir... je n'ai pas baigné dans ça comme toi, depuis l'enfance. Mais j'ai vite compris une chose. Si on veux affronter des créatures qui ne s’embarrassent pas des règles ou des aspects humains de la vie, comme tu dis... On doit jouer sur le même terrain. Sinon, on ne peut pas gagner.

Un combat, par ci, par là... peut être. Mais je ne nous voyaient pas gagner cette guerre en nous dissociant des sorciers et de la magie. Il était clair et évident que Lucifer et son armée en usait. Ils devaient avoir des tas de sorciers à leur service et nous ne pouvions pas combattre la sorcellerie avec des couteaux et des armes à feux. Je l'avais facilement capté. C'était d'ailleurs pour ça que quand il avait fallu tuer une sorcière maléfique qui avait tué des résistants... j'avais envoyé des sorcières pour le faire. Magie, contre magie.

▬ Cela dit, on ne fait pas appel qu'a la magie. Moi, personnellement, je n'ai aucun pouvoirs, aucune capacité mystique ou... trucs du genre. Tu n'es pas forcé de t'y faire, tu peux continuer à être surpris, ou méfiant. Dis-toi juste que la magie n'est pas liée aux démons. C'est l'être humain qui l'est, c'est un choix de chacun. Comme pour vous...

Je ne cherchait pas à lui donner un cours, loin de moi l'idée. Mais je voulais qu'il saisisse que bien qu'on en usait et que je n'arrêterais pas de le faire au sein de la résistance, ça n'avait pas à changer sa façon de voir les choses. Nous nous battions avec les armes que nous avions, c'était tout. Qu'on aime ou non la magie, aujourd'hui, objets, sorts, potions... tout ça était devenu une nécessité.

J'étais revenue aux nephelims et lui aussi, le 'comme vous' à la fin de ma phrase et ses réflexions ne mentaient pas. Et avec ses aveux... je voyais qu'il était sincère lui aussi.

▬ Je suis inquiet, Elena. Mais ce que tu diras ou fera ne changera rien. J'ai le sentiment que les nephelims sont à l'aube d'un changement brutal... j'ai fait une expérience... la "malédiction"... J'ai vu le rituel qui a tout déclenché... Et j'ai vu le sacrifice qui y a mit un terme... Des démons, des sorciers ont essayés de prendre le pouvoir sur notre engeance ! Je doute qu'ils aient réellement abandonné... J'ai été leur pantin... je refuse de le redevenir.

Je soufflais, légèrement dépitée par la situation. Pas à cause de lui, non, mais parce que ce que je m'apprêtait à dire n'était pas des plus positif.

▬ Pour ne rien changer à ton avis... ça ne changeras rien, non. Parce que je suis d'accord avec toi. Jace, quand je dis que j'ai confiance en mes amis nephelims, quand je dit qu'ils ont leur place dans la résistance... ce n'est pas parce que je crois qu'ils sont hors de danger ou que Lucifer ne fera plus rien contre eux. Contre vous. C'est parce que je pense que vous avez toutes les raisons, plus que n'importe qui à la résistance peut-être, de vous venger de lui et de ses démons.

Je regardait un instant plus loi, avisant le feu qui continuait de brûler et l'odeur écœurante qui me montait aux narines et prenait sur moi pour continuer notre discussion malgré tout.

▬ J'y ai déjà pensé, plus d'une fois. On ne créé pas une race toute entière, on ne prend pas des dizaines d'années à faire des expériences pour ça... pour une simple tentative, un seul échec. J'ignore ce qu'il prévoit, personne ne le sait, mais je pense comme toi qu'il n'en a pas terminé. Cela dit... C'est aussi pour ça que je pense que vous avez votre place dans nos rangs. Et pour ça que la résistance à mit en place une réserve de sang de démons.

Nous avions plusieurs cachettes en ville avec des démons fait prisonniers lors de missions, démons qu'on privaient de leur pouvoirs grâce à la magie et a qui on prélevait du sang. C'était comme ça qu'on avait construit un réseau pour abreuver le plus de nephelims possible. C'était comme ça qu'on luttait, à notre manière.

▬ Je sais que ce n'est pas suffisant, mais on peu aller plus loin. Il suffit de trouver quoi faire, ou ce que nous devons contrer. Alors, si tu veux te pencher sur le sujet, sur la malédiction... Si tu veux te renseigner, je t'offrirais toutes les ressources dont tu as besoin. Toutes celle dont dispose la résistance. Tu n'es pas le seul à vouloir protéger les nephelims, crois-moi, je ferait tout pour t'y aider.

J'avais des nephelims parmi mes plus proches amis, Alice, Nathan... mais surtout, je voyais bien ceux dans la résistance œuvrer pour le bien, contre Lucifer... Un camp, ce n'était pas une question de nature, c'était une question de choix. L'humanité en eux, ils ne l'avaient pas perdue et ce qu'on avait fait d'eux ne changeait rien. J'étais prête à mourir pour aider Alice et Nathan, ainsi que tous les autres à se libérer de Lucifer. Surtout si ça voulait dire qu'on sauverait également le monde.








Jace Ambden

avatar



Nephelim | Neutre & Bon
✥ Je suis : Nephelim




MessageMar 13 Fév 2018 - 21:04
Était-il véritablement en train de se confier à Elena, sur sa jeunesse et sa difficulté à intégrer sa propre différence ? Vraisemblablement, oui. Il se confiait peu... Au regard des autres, tout devait toujours aller bien. La thérapeute lui avait conseillé de ne pas tout garder pour lui. Mais il n'avait pas envie de se forcer ou d'ennuyer les autres avec des états d'âme futiles. Devant ce feu grandissant, les mots étaient venus tout seul :

_ Je suis entièrement d'accord avec toi. D'ailleurs, il en avait fait la réflexion à Ezechiel quelques heures plus tôt. Connaître le monde de l'ennemi que l'on combat est une bonne façon de se créer l'avantage ou au moins de se garder à flot, histoire de ne pas jouer les étonnés quand une nana se téléporte un peu partout dans votre salon. Pourtant, il réalisait sur l'instant que c'est un conseil qu'il n'avait pas su appliquer à tous les aspects de sa vie. Je ne range pas la magie dans le bien ou dans le mal... ma pensée n'est pas si réductrice... c'est juste que... je n'ai pas voulu ce qui est arrivé. Je n'ai pas voulu être comme ça : un Nephelim. Malgré mes capacités et jusqu'à très récemment, je me considérais comme un type normal avec une vie normale. J'avais une fiancée normale, des projets d'avenir normaux... et... STOP. La discussion se clos comme elle s'était ouverte : brusquement et sans raison apparente. Jace se referma, son visage ne révélant aucune autre émotion que la concentration qu'il portait à la scène en contrebas. Je ne cherche pas la vengeance. Admit-il finalement. Il n'était pas de ces nephelims qui souhaitent annihiler le mal par vengeance bien qu'il avait des raisons d'être en colère... Tom, Rachel, sa mère, très probablement son père, sa carrière... mais Tom avait su lui inculquer un certain recul vis-à-vis de ses pulsions. Il chassait les démons parce qu'ils devaient être chassés, non pour une quelconque raison personnelle. Tom avait fait une erreur monumentale, pourtant depuis, il n'avait jamais cessé de considérer Jace comme le type normal qu'il voulait être. Il n'avait pas cherché à briser le Nephelim mais à bâtir l'homme.

_ J'aurai besoin d'une sorcière... expérimentée. Il avait encore dans le crâne les psalmodies incompréhensibles du groupe de sorcières et s'il savait ce que ces mots avaient provoqués, il ignorait pourtant ce que cela voulait dire. Et voulant éviter d'ébruiter ses connaissances au-delà du cercle Résistants, Elena était la mieux positionnée pour lui indiquer une personne du groupe qui pourrait le renseigner. Je m'interroge sur le sens de quelques mots. Et au-delà de cela, reprit-il en faisant écho à leur conversation, je pense qu'il est temps pour moi de m'aventurer un peu plus loin dans ce qu'il est possible d'accomplir... par magie. La pratiquer ? Non, il avait d'autres chats à fouetter et la magie lui avait déjà coûter trop d'énergie pour qu'il s'y livre encore. Il gardait encore en mémoire les jours où il avait été une loque se traînant en geignant, sonné et endolori par l'accumulation de visions. Mais l'instruction était la base. Il connaissait le principal sur les démons... le mémo du parfait tueur de démons par Tom ambden... il savait les outils mais pas ce qui faisait les outils. Il le sentait, il était temps de devenir curieux... de s'impliquer... ce qui était quelque chose d'inédit depuis qu'il était devenu Nephelim. J'apprécie ton aide... et crois-moi, je remplirai ma part. Pour le moment, il avait besoin d'espace... de s'organiser. J'imagine que Tom va sauter de joie, soupira t-il d'une lassitude démissionnaire.

Elena D. Hamilton

avatar



Humain | Résistant -staff-
✥ Je suis : Humaine
✥ Membre investi :
  • Parrain/Marraine





MessageJeu 15 Fév 2018 - 21:47
Tu sors d'où ?
JACE && ELENA




Je voyais qu'il n'était pas fermé, pas totalement. Il avait l'air d'être étranger de ce monde tout en le connaissant autant que moi, tout en semblant le comprendre et être plutôt tolérant dans tout ça. Il était entièrement d'accord avec moi ? Parfait !

▬ Regardes-moi ça... on dirait qu'on est bien plus sur la même longueur d'onde qu'on l'aurait cru. Rétorquais-je avec un léger rire. La sorcellerie, les nephelims, les démons même... j'avais vu en première ligne que tous pouvaient choisir, aucun n'étaient destinés au mal. C'était certes plus compliqué quand il s'agissait de démons, mais... que ce soit Damon ou Jaden, j'avais pleinement confiance en eux. Et il y avait de plus en plus de rebelles et de preuves à ma pensée.

Entre ce qui semblait être un début de réelle entente, des idées et opinions partagées et... mes questions il semblait devenir un peu plus loquace. J'avais besoin d'en savoir un peu plus. Je devais savoir ce qu'il cherchait ou espérait trouver. Non seulement pour l'aider, mais aussi pour lui fournir les ressources en conséquences.

▬ Je ne range pas la magie dans le bien ou dans le mal... ma pensée n'est pas si réductrice... c'est juste que... je n'ai pas voulu ce qui est arrivé. Je n'ai pas voulu être comme ça : un Nephelim. Malgré mes capacités et jusqu'à très récemment, je me considérais comme un type normal avec une vie normale. J'avais une fiancée normale, des projets d'avenir normaux... et...

Son discours s'était arrêté net, comme si dès qu'il avait atteins ce point ou ce n'était plus juste ses idées, mais sa vie dont il me parlait... tout c'était bloqué. Il n'était pas du genre à parler, ou pas du genre à parler de lui. Je ne le reprenait pas là dessus, je pouvait comprendre et n'avait envie de forcer personne. Je lui offrait à la place une moue compatissante, lui indiquant qu'il n'avait pas besoin d'en dire plus sur sa vie s'il ne le voulait pas, puis j'attendais.

J'avais parlé de vengeance, des nephelims... fait un long discours, de ceux que je donnait un peu trop avec la résistance. Et j'avais attendu, qu'il réagisse, reparle un peu et ne se terre pas de nouveau dans son silence. Sa vie privée, il pouvait la garder secrète. Mais son but... je devais le connaitre s'il voulait bénéficier des bons contacts, des bonnes armes... pour l'atteindre.

Mais il ne développait pas. Il me disait ce dont il avait besoin d'abords. Ajoutant quelques explications sur les mots qu'il devait décrypter, certainement concernant le sort. Je réfléchissait, m'interrogeant sur la meilleure manière de gérer cette situation et lançais finalement :

▬ Je pourrais te mettre en contact avec Tamsin. C'est une résistante très impliquée. Mais... Pour le moment, tout ce que je sais, c'est que tu as vu ce que tu appelle une malédiction être lancée. Chose dont on se doutais, je l'avoue. Et un sacrifice... de qui ? De quoi ?

Je reprenais un instant pour réfléchir et remettre mes idées en place avant d'en dire plus.

▬ Ce que je veux dire, c'est que... une sorcière pour aider à comprendre. Ok, j'ai ! Mais... c'est quoi le but ultime ? J'ai cru comprendre que tu veux être sûr de ne pas servir de nouveau de marionnette. Et je ne peut que te soutenir la dessus. Cela dit, est-ce que ça s'arrête à ça ? Parce que tu as parlé de recherches. Et ça semblait plus long et fastidieux qu'une simple entrevue avec une sorcière, si tu veux mon avis.

Il n'avait rien dit de précis à ce sujet, mais il avait pourtant donné cette impression. Il voulait accès aux ressources de la résistance. Faire des recherches... il nous avaient rejoint presque uniquement pour ça. Autrement dit, je doutais qu'il n'y ai que ça en cause. Qu'une sorcière pour le satisfaire.

▬ Je ne te forcerais jamais à me parler de ta vie privée. C'est tes affaires. Mais... Je m'interroge un peu sur le reste. Parce que... tu donnes l'impression d'en savoir plus que tu ne le laisses paraitre. Est-ce qu'il y a quelque chose que je devrais savoir, Jace ?

Ce n'était pas que dans ses paroles, c'était aussi son attitude, sa décision de ce soir. Il avait changé d'avis, il avait peur de quelque chose ou appréhendait l'avenir pour les nephelims. Mais j'ignorais ce qui avait changé entre notre première rencontre et aujourd'hui. Et aussi respectueuse que je l'était de la vie privée de nos recrues... s'il y avait quelque chose que je devais savoir sur les nephelims ou un évènement lié. Je me devais de l'interroger.









Jace Ambden

avatar



Nephelim | Neutre & Bon
✥ Je suis : Nephelim




MessageJeu 15 Fév 2018 - 23:17
Elena était le genre de personne à attendre plus que le résultat de ses recherches. La démarche de rassembler des informations était en cours... Si Jace restreignait ses paroles, ce n'était pas pour lui cacher des données mais pour les accréditer en leur accordant le temps de mûrir et de se confirmer. Et à entendre la chef résistante, s'il y avait plus à savoir, il devait le lui dire ici et maintenant. Jace hocha la tête, sentant au travers de l'insinuation, comme un ordre qui lui fût donné de poursuivre. Il était le petit nouveau de la Résistance et s'il ne montrait pas tout de suite à Elena qu'il ne s'était pas engagé pour prendre plus que pour donner, il allait perdre un précieux avantage... et surtout l'appui de cette dernière. Et le Nephelim n'avait pas baissé ses barrières, avoué un énorme secret pour se voir tout simplement relégué au banc de touche. Esquissant une moue sérieuse, il replongea dans le récit de cette malédiction :

_ La malédiction s'est brisé par le refus d'un Nephelim de boire du sang humain. Il est mort cette nuit là car il l'a demandé... tué par une femme qui n'a laissé qu'un immense flou dans mon esprit. Avoua-t-il ennuyé. J'ai contacté une de mes anciennes collègues portraitiste à Las-Vegas... mais je ne suis plus des leur alors accéder à la base de données de la police demande plus de... doigtée. Plus particulièrement lorsqu'il était question de les faire agir sans qu'ils ne posent de questions en retour. Elle doit me contacter prochainement en cas de correspondance. L'identité de cet homme finira par nous être révélé. Peut-être sera-t-il un élément important dans ce parcours, peut-être pas... il n'y a qu'une seule façon de le savoir. Pivotant vers Elena, il justifia son silence. Si je ne t'en ai pas parlé, c'est que pour le moment et jusqu'à preuve du contraire, cet homme n'est qu'un anonyme dépourvu d'existence. S'il y a autre chose à t'apprendre, tu le sauras en temps voulu. Ajouta-t-il avec sérieux, se raccrochant à son tempérament habituel. Il était prêt à partager mais cela ne voulait pas dire qu'il le ferait sur un claquement de doigt. Jace le lui avait dit lors de leur première entrevue, il n'avait pas besoin de nourrice et ne souhaitait pas être un chien que l'on siffle. Ce qui l'amenait à sa rencontre avec la sorcière :

_ Je ne suis pas sûr de t'avoir donné la meilleure des impressions lors de notre rencontre. Il ne s'en excusa pas, cela aurait été hypocrite d'autant plus qu'il avait pertinemment cherché à passer pour désagréable. J'ai déjà rencontré Tamsin et crois-moi, je doute qu'elle ait la moindre envie de me revoir... notre rencontre a été une catastrophe. Ainsi l'(ex)amie de Riley était sorcière et résistante, une bonne info à connaître mais qui, malheureusement, ne l'aiderait pas sur sa recherche. Un autre nom, peut-être ? Inutile de rentrer dans les détails... Elena n'avait pas été là, n'avait pas vu ce qui s'était passé, et lui dire qu'il l'avait attaqué -même si une forte dépense d'énergie justifiait ce besoin- ne parlerait pas en sa faveur et ne justifierait pas la confiance qu'elle était prête à lui accorder. Dans l'état qu'il était, Tamsin n'avait eut nul mal à le repousser... personne n'avait été blessé si ce n'est par des mots, mais Jace ne souhaitait pas en faire état. Ce qu'elle avait à comprendre, c'est que les faire se rencontrer à nouveau était encore un peu précipité. Encore une chose, j'ignore si tu as eu l'occasion de t'en rendre compte, mais les Nephelims ne se dévorent pas entre eux. Lui, avait mit le temps avant de le réaliser. Son isolement l'ayant poussé à ne pas tenter le diable et à ne pas jouer avec le sang d'autres Nephelims. Si ce n'était rien pour Elena, cette découverte lui avait changé la vie !

Contenu sponsorisé








Message
 

Tu sors d'où ? [ft EZECHIEL & ELENA]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-