DANNY - nothing to loose


 ::  characters :: Your name, please :: Well, it's alright !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Danny J.-O'Reily
avatar
Humain | Résistant
✥ Je suis : Humain






Message   Ven 1 Déc 2017 - 19:45
HUMAIN
KIMCASS
DANNIELLE JONES-O'REILY
Date & lieu de naissance je suis né/e le 25/12/1984 à Ennis (Irlande)
Allégeance Humain & Resistance
Pouvoir(s) & Habileté(s) Danny n'a aucun pouvoir particulier si ce n'est sa capacité à survivre à ce qui tuerait la plupart des gens en général. Pour se moquer d'elle, on lui a donnée le nom de coquerelle ou parasite. Après des années, c'est finalement resté et c'est devenu son surnom officiel. Elle a suivi un long entraînement militaire en terrain hostile. Sa spécialité a toujours été le manient d'armes (à feu et blanche). Elle a toujours eu une santé de fer en tombant presque quasiment jamais malade et en se relevant assez facilement. Après, beaucoup vous diront que c'est parce qu'elle est tellement têtue que même son corps ne sait pas quand il est à bout.
say what you know Elle ne prétendrait jamais tout connaître sur le monde surnaturel, mais elle en sait assez pour savoir que le monde est vraiment mal parti pour survivre. Elle connait surtout les démons et les anges pour avoir rencontré assez souvent les deux clans. Les démons sont ceux qu'elle déteste le plus comme ils sont derrière la mort de sa famille. Elle a donc décidé d'en apprendre la place possible sur eux; comment les tuer, les torturer les reconnaître... Elle leur vous une grande haine. Elle n'aime pas plus les anges il faut dire. Danny n'a pas croisé souvent et son expérience comme ses connaissances sont plutôt limitées. Avec le temps, elle a rencontré des sorciers ou des êtres possédés. Elle n'a pas toujours eu de bonne relation avec eux, mais sa curiosité naturelle là souvent poussée à vouloir en apprendre le plus possible. Les sorciers sont ceux qui lui offerts le plus d'informations sur les démons d'ailleurs.
« ET PUIS J'AI FERMÉ LES YEUX UN INSTANT, JUSTE UN INSTANT JE TE LE JURE, POUR LES OUVRIR SUR LA DÉVASTATION ET LE SANG. J'AI CRIÉ POUR TOI, J'AI CRIÉ «OÙ ES-TU MON AMOUR ?» MAIS TU NE M'AS JAMAIS RÉPONDU... »
titre de l'histoire
Il y a 33 ans …
« Pourquoi pas Danniella pour ton père ? » murmure doucement la femme pour ne pas réveiller l’enfant qui dort paisiblement dans ses bras alors qu’elle s’adresse à son mari qui est assis au bout du lit d’hôpital. Le mari, Henry, sourit à sa femme, Evelyne, avec une grande tendresse. L’image d’elle tenant leur bébé nouveau-né dans ses bras est la plus belle chose qu’il n’est jamais vu de toute sa vie. Evy a insisté pour venir mettre au monde le premier enfant en Irlande, leur pays natal à tous les deux. Henry n’a jamais pu aller contre la volonté de sa femme une fois qu’elle a pris une décision. Avec amour, l’homme caresse la joue de sa petite fille. L’enfant attrape son doigt entre ses petites mains alors qu’elle baille. « Tu es certaine de ne pas vouloir lui donner le nom de ta mère ? » La femme roucoule un instant à sa petite fille avant de répondre. « Pourquoi pas Elisabeth Danniella Jones-O’Reily ? » Son mari rit. « C’est long mon amour. » Elle hoche les épaules. Elle a déjà choisi. « On l’appellera Danny pour faire court. » Son époux sourit avec amour et elle sait qu’il est d’accord.

C’est une toute nouvelle vie qui commence avec l’arrivée attendue de leur enfant. Henry et elle ont essayé d’avoir des enfants depuis des années. Leur petite fille est un miracle. Evelyn est certaine qu’un ange a fini par entendre toutes ses prières et lui offrir ce petit être à aimer de tout son cœur ainsi que son âme. « Bienvenue dans la famille mon angelot, ma petite Danny. Ton père est moi t’avons attendu pendant très longtemps. Je te promets de toujours prendre bien soin de toi. Papa aussi le fait. N’est-ce pas Henry ? » Les larmes plein les yeux, l’homme hoche la tête tout simplement n’arrivant pas à parler. Sa femme embrasse le front de leur enfant. « Nous t’aimons tellement déjà. » C’est un moment paisible au point où le couple ne se rend même pas compte de la quatrième personne dans la pièce. La femme se tient à la porte comme si elle n’ose pas entrer plus loin afin de détruire le moment. C’est la mère qui la voit. « Bonsoir ! J’espérais vous revoir pour qu’on puisse vous remercier correctement. Sans vous, notre petite ne serait pas ici. » La femme balais les remerciements d’un geste de la main alors qu’elle approche toujours mal à l’aise. « Je ne voulais pas vous dérangez. Vous devez être épuisé et avec un enfant… vous aurez besoin de tout le repos possible. » Elle semble savoir de quoi elle parle. Mes aucuns des nouveaux parents ne posent la question. « Vous voulez la tenir un peu ? » La femme semble surprise de l’offre et va pour décliner quand Evelyne insiste alors la femme prend l’enfant avec précaution dans ces bras. Elle frotte doucement les joues du nouveau-né avec un doux sourire. Le bébé ouvre alors ses yeux et leurs yeux se croisent. Un petit sourire apparaît sur le visage joufflu de l’enfant alors qu’elle tend ses petits bras vers le visage de la femme. « Je crois qu’elle vous aime bien. » La femme sourit incertaine alors qu’elle rend l’enfant à sa mère. Elle semble vouloir quitter les lieux le plus vite possible maintenant, mais le père l’arrête de nouveau. « Avant que vous ne partiez, nous aimerions savoir votre nom. Vous ne nous ne l’avez pas dit. » Elle semble bataillé un instant, mais finit par lui donner. « Cassandre. Je m’appelle Cassandre. » Il lui serre la main avec plaisir. « Merci d’avoir aidé avec notre petite Danny. » Elle hoche la tête. « Prenez soin de votre fille. » Sans un mot de plus, Cassandre se retourne. Henry retourne alors avec sa famille. Il prend place sur le lit à côté de sa femme qu’il embrasse tendrement. « Que dirais-tu de Danniella Cassidy au lieu d’Elisabeth Danniella? » Sa femme sourit et hoche la tête. C’est ainsi que Danniella rejoint le monde en cette belle nuit de Noël. L’enfant va apprendre bien plus tard qu’elle doit sa vie à une bonne samaritaine dont elle porte une partie de son souvenir avec elle.

Il y a 18 ans …
La plus tombe lourdement depuis plusieurs jours maintenant comme un rappel de la tragédie qui a frappé sa vie. Aujourd’hui, son père et elle vont dire un dernier au revoir à sa mère. Evelyne a passé les dernières années de sa vie à se battre contre le cancer. Mais malgré tout, elle n’a jamais abandonné l’espoir de voir demain ou de passer un autre jour avec sa famille. Danny est l’unique enfant de sa famille. Elle a de nombreux cousins et cousines, mais aucun frère ou sœurs. C’est solitaire. Ces parents ont essayé longtemps pour un deuxième enfant avant de renoncer. Sa mère l’a appelé son petit miracle jusqu’à son dernier souffle. L’enfant qu’elle a eu la chance de porter et d’aimer pendant 15 ans. Sa mère lui a donné beaucoup alors que son père, pour sa part, a voyagé dans divers pays avec l’armée américaine. Être la fille d’un capitaine n’est pas facile. Ils ont souvent déménagé depuis sa naissance. Elle aime son père, mais il est souvent absent et il est donc difficile de nouer un lien aussi fort qu’avec sa mère. L’adolescente ne vient pas juste de perdre sa mère, elle a perdu sa meilleure amie. Une pression douce sur son épaule la ramène au présent. Son père lui sourit tristement. Il partage sa peine après tout, il enterre la femme de sa vie. Celle avec qu’il a jurée d’aimé toute sa vie n’est plus.

Maintenant, il se doit de prendre soin de leur petite fille, leur petit miracle non seulement parce qu’il lui a pris, mais aussi parce que c’est son rôle de père. Le seul problème est qu’il ne sait pas comment agir avec une jeune adolescente. Enfant, sa petite Danny a toujours aimé sauter dans la boue ou courir après les grenouilles. Un petit garçon manqué. Elle aimait suivre son papa à la pêche ou regarder le football américain même si elle n’y a jamais rien compris. Aujourd’hui, c’est presque une femme. Il a peur de ne pas être à la hauteur. Avec la guerre toujours en cours pour des raisons stupides, Henry a passé plus de temps sur les champs de bataille qu’à la maison. Le prêtre fait son éloge sans que le père ou la fille l’entende trop prit dans leur propre douleur. La famille autour d’eux n’empêche pas le sentiment de solitude de régner dans leur cœur. Cette femme, mère et épouse, a tenu dans le creux de ses mains l’unité de leur famille. Danny pleure contre de son père pour la première fois depuis la mort de sa mère. Il la tient serrée contre lui alors qu’il pleure aussi. Il se fiche de l’image que ça renvoie. Il n’est pas un militaire aguerri aujourd’hui, il est un époux et un père en deuil. « Ça ira ma chérie. Je ne vais pas te laisser tomber promis. » C’est une promesse avec un goût amer pour l’adolescente. Personne ne peut promettre de rester en vie.

Bientôt, le cercueil descend dans la terre et disparait. C’est plus réel qu’elle ne pourrait jamais s’en rendre compte. Sa mère est vraiment partie pour de bon cette fois. Tout devient trop difficile à supporter. Les murmures deviennent des cris, la lumière est trop forte, même la présence de son père est trop. Alors elle fuit. Elle entend les gens appeler son nom, mais elle court loin sans prêter attention à la pluie. Danny s’arrête finalement sous un grand saule au milieu du cimetière. L’adolescente est trempée de la tête au pied, mais elle s’en fiche. Elle veut juste pleure en paix. Pendant un temps, c’est ce qu’elle obtient, mais la paix n’est jamais éternelle. « Tu ne devrais pas rester sous la pluie comme ça. Tu vas attraper la mort. » Danny sursaute en tournant la tête. La femme qui se trouve à quelques pas tient un parapluie au-dessus de sa tête. Elle a un sourire triste sur son visage et pour une raison étrange, l’adolescente n’a pas peur d’elle. Au contraire, elle ressent quelque chose de familier envers elle. Pourtant, elle ne se souvient pas l’avoir rencontré. « Je vais bien. Je ne tombe jamais malade. » C’est la vérité. Depuis toujours, Danniella a toujours semblé disposer d’un système immunitaire à toute épreuve. Même quand elle se blesse, elle guérit rapidement. Comme la fois où elle s’est brisé un bras en tombant d’un arbre à l’âge de 7 ans. Elle a mis la moitié du temps pour guérir en surprenant les médecins et ses parents. La femme approche doucement. « Et bien, Supergirl, tu n’es pas insensible au froid. Tu devrais aller retrouver ton père. Il te cherche partout. » Elle donne un regard surpris puis sceptique à la femme. « Vous connaissez mon père ? » Elle hoche la tête avec un sourire amical en l’invitant à marcher avec elle. Danny frotte son visage et finit par décider de suivre la femme. « Un peu, comme j’ai connu ta mère. Je suis désolé pour ta perte Danny. » L’adolescente fronce les sourcils.

Cette femme connait ses parents et son prénom, mais elle ne s’est jamais présentée. « Je ne vais pas te mentir en te disant que la douleur va disparaître. Elle va devenir plus gérable avec le temps. Tu arriveras finalement à vivre avec ta perte en te souvenant des bons moments avec ta mère. Elle t’aimait énormément comme ton père. Il t’aime depuis le premier jour, je dirais même. » Ces paroles rendent l’adolescente assez confuse, mais elle écoute en silence. Finalement, la femme étrange s’arrête. Ils ont atteint la rue. « Laisse une chance à ton père d’accord. » Danny soupire et hoche la tête doucement. La femme serre sont épaule d’une manière qui se veut rassurante avant de commencé à partir. « Attendez ! Vous ne m’avez pas dit qui vous étiez. » La femme la regarde avec un sourire étrange sur son visage. Ce n’est pas effrayant, mais c’est comme si Danny a la réponse sans le savoir. « Une amie. Bonne chance petite. » Elle veut protester, mais ne le peut pas parce que son attention est détournée par son père qui crie son nom en accourant vers elle. Quand elle se retourne pour regarder en direction de la femme… elle disparut. C’est étrange… Malgré cette rencontre des plus bizarres, Danny va finir par prendre le conseil de cette inconnue. Elle va donner une chance à son père.

Il y a 15 ans…
Il semble que la seule constance dans sa vie soit la pluie… et la mort des membres de sa famille. Elle est officiellement une orpheline. La promesse que son père lui a faite à la mort de sa mère n'a pas tenu plus de quatre ans. Après les événements du 11 septembre, tous les soldats ont été appelés au combat, son père compris. Pendant son temps loin, Danny a dû vivre avec son oncle sur le côté de sa mère. Un oncle qui ne semble pas du tout l'aimé comme tous les membres de sa famille. C'est deux cousins, un plus vieux et un plus jeune, lui font des misères depuis le premier jour. Sa tante se fiche complètement d'elle et l'ignore au mieux. Danny se sent misérable dans cette maison. Elle a attendu avec impatience le retour de son père sauf que maintenant, elle ne va jamais voir de nouveau l'homme qui est sa seule famille depuis des années. Cette fois il n'y a personne pour la soutenir dans cette épreuve parce que la dernière personne qui compte pour elle est celle à qui elle dit au revoir aujourd'hui. Le froid est plus présent à chaque instant que le prêtre continue son discours. Ils ont voulu enterrer son père dans un cimetière militaire, mais elle a refusé parce qu'elle sait que ce qu'il a toujours voulu c'est d'être au côté de sa femme pour son repos éternel. Ils ont fini par céder à sa demande en offrant tout de même des funérailles pour remercier son père de son service exemplaire.

La main qui la tire de ses pensées n'a rien de chaleureux comme celle de son père. Danny réalise alors que les funérailles sont terminées. Les gens ont commencé à partir tranquillement en s'arrêtant par moment pour lui présenter leurs condoléances qu'elle accepte avec un signe de tête faible. « On y va, si tu veux rester et bien tu rentres en taxi. On n'a pas le temps pour t'attendre. » Elle serre les poings. Cet homme fait tout pour la faire sentir comme un indésirable. « Va t'en ! Je peux me débrouiller sans toi. » Son oncle ne prend pas très bien son ton agressif. Il n'a pas l'habitude que quelqu'un discute avec lui. Il est seul maître chez lui et il n'y a personne encore moins une gamine ne va le défier. Il attrape son bras et fait pression. La jeune femme ne donne aucun signe de douleur. Elle ne veut surtout pas lui donner la satisfaction de voir sa douleur. « Tu vas me parler sur un autre ton sale gosse ingrate. » Danny libère son bras et le repousse. « Tu n'es rien pour moi, pas ma famille et encore moins quelqu'un que je vais respecter alors fiche moi la paix. Demain je ne serais même plus dans ta misérable maison. » Il serre les dents comme s'il veut ajouter quelque chose, mais un grand homme en uniforme, le supérieur de son père si elle se souvient bien, apparaît à ses côtés. « Il y a un problème Miss O'Reily ? Cet homme vous embête ? » Elle secoue la tête. Son oncle grogne quelque chose, puis tourne les talons sans un autre mot. « Merci monsieur, mais je peux le gérer. » Le grand homme sourit légèrement. « Je n'en doute pas une seconde jeune fille. Désires-tu que je te raccompagne chez toi ? » L'adolescente hoche la tête en signe de négation. Elle veut passer un dernier moment seul avec son père. « Je vais donc t'attendre. Rejoins-moi que tu seras prête à rentrer. Prends tout ton temps. » Elle le remercie en silence. Danny ne comprend pas totalement pourquoi il se fait du souci. Sur l'instant, elle s'en fiche un peu. Elle retourne seule sur la tombe de son père. Il ne pleut plus autant, mais le vent s’est maintenant levé et la jeune femme frissonne de froid. Elle se laisse tomber à genoux et regarde la pierre tombale avec les noms de ses deux parents un long moment en silence. Après avoir pleuré durant un temps qui lui semble sans fin, Danny se relève pour enlever les larmes de son visage. Quand elle lève les yeux pour regarder autour, elle voit une silhouette l'observer entre les arbres. Pendant un court instant, elle est presque certaine de reconnaître la femme qui lui a parlé des années plus tôt à l'enterrement de sa mère, mais en un clignement… il n'y a plus personne. Danny secoue la tête en chassant ce qu'elle vient de voir. La fatigue et la tristesse en sont sans aucun doute la raison. Elle retourne vers la rue. Le général l'attend toujours appuyé contre une voiture. Elle s'arrête devant lui. « Monsieur, je veux que vous m'aidiez pour quelque chose. » Sa voix est sérieuse. « Oui miss ? » « Dites-moi où je dois aller pour signer. Je veux devenir soldat. »

Il y a 10 ans …


« Je suis enceinte. » Danny cligne des yeux en regardant sa colocataire, Sara, par-dessus le livre qu'elle est en très de lire dans son lit. Les deux jeunes femmes sont amies depuis le jour où le frère de Sara et partenaire d'entraînement de Danny les a présentés durant une soirée. Leur amitié dure depuis quatre ans et depuis la moitié de ces années, la jeune femme est tombée amoureuse de son amie. Quel horrible scénario. Si Danny n'a jamais caché son attirance unique pour les femmes, Sara a toujours préféré la liberté que lui offrent les deux sexes. Ce qui fait en sorte qu'elle se retrouve dans une bien mauvaise position maintenant. Sara ce vient la rejoindre dans le lit. Elle enveloppe un bras autour de la taille de son amie militaire et dépose sa tête sur sa poitrine. Danny est confuse. L'affection a toujours été donnée si ouvertement dans leur relation qu'il est parfois difficile pour elle de faire la différence entre les gestes gentils ou d'affection réelle. Elle est confuse parce que la plupart de ses histoires amoureuses ont été maladroites depuis qu'elle est adulte. Si son amie est consciente de son attirance pour elle et bien… ça n'a jamais semblé la déranger. « Hum… D'accord. J'imagine qu'Erik est le père ? » Un homme sans aucun charme et politesse qui a comme seule ambition de déflorer le plus de femmes possible. De plus, il ne semble pas comprendre le concept de lesbienne. Il n'est pas le choix idéal comme petit ami et Danny doit avouer ne jamais avoir compris comment Sara peut sortir avec ce genre homme.

Son amie enfonce sa tête dans son t-shirt cherchant la chaleur de son corps comme elle aime tellement le faire quand quelque chose ne va pas dans sa vie. Sara est brillante, plus que brillante même. Elle va bientôt disposer d'un diplôme en ingénierie physique. Danny ne comprend pas le trois quarts des notes qu'elle laisse traîner derrière elle alors qu'elle étudie. Son avenir s'annonce brillant. Un enfant n'a jamais été dans ses plans… De ce que la jeune militaire sache. « Malheureusement oui… je ne veux même pas lui dire parce que je sais qu'il va partir en courant. Danny, est-ce mal si je veux vraiment garder cet enfant et l'élever ? » Danny dépose son livre ouvert à côté alors qu'elle se tourne complètement vers son amie. Celle-ci la regarde avec des yeux remplis de larmes. Il est difficile pour elle de ne pas tomber un peu plus amoureuse quand elle la regarde ainsi. Douce, mais forte, intelligente, mais sensible… Dieu, sa meilleure amie est aussi la femme qui pour elle est parfaite pour elle. N'est-ce pas cruel ? « Tu as tous les droits. C'est ton corps, d'un, mais aussi je crois que tu serais une maman vraiment fantastique. » Sara pose sa tête sur son épaule. Leur étreinte devient plus étroite. Danny peut sentir son souffle dans son cou ce qui la fait frissonner. « Mais j'ai peur de le faire seule… tu sais j'ai toujours pensé que toi et moi on finirait par sortir ensemble avant que ça n'arrive. Damné soit Erik et ses condoms périmés qui bousillent mes plans. » C'est pour le moins inattendu. Danny se redresse légèrement en la regardant droit dans les yeux. « Tu voulais me demander de sortir avec toi. » Sara laisse échapper un rire nerveux avant de lui répondre. « Hum… oui. Depuis notre rencontre en fait. » Il y a un silence entre elles comme si toutes les deux pensent à ce qui vient d'être dit. Puis, Danny rit. « On est vraiment deux idiotes. » Sara la rejoints. « Oui, totalement. » Le moment de panique de son amie semble être passé alors qu'elles sont toutes les deux toujours allongées confortablement sur son lit. « Tu ne m'as toujours pas répondu. Est-ce que tu veux sortir avec moi un soir comme une date ? » Danny se penche vers elle et l'embrasse doucement. Le baisé dure un moment, mais toutes les deux souhaitent tellement plus. « Je crois que c'est un oui. » « C'est un oui. » C'est le début de leur couple et de leur famille aussi non conventionnel que ça puisse sembler.

Il y a 3 ans …
Elle tente de s’asseoir, mais une main la pousse avec douceur à rester coucher. Son monde est flou quand elle ouvre les yeux lors de sa première tentative. La main sur son épaule fait de nouveau pression pour qu’elle se recouche ou peut-être bien pour qu’elle se calme parce qu’en ce moment Danny panique un peu. « Danniella, vous devez vous calmer. Tout va bien. Vous avez été blessé durant une confrontation, mais ça ira. Vous devez juste vous reposer. » La voix de la femme était douce et calme, mais il y a aussi quelque chose de familier. « Non, je dois … je dois y retourner. Ils ont besoin de moi. » La femme tente de se battre contre celle qui veut la maintenant coucher sur le lit. Étonnamment, l’autre femme est beaucoup plus forte que Danny a eu l’impression. Sa vision est toujours brouillé et le fait que la chambre dans lequel elle se trouve présentement est sombre n’aide pas beaucoup à avoir une image claire de celle qui prend soin d’elle. « Je viens de vous enlever un tuyau de plomb de votre abdomen et je ne vous parle des côtes fracturer ou autres blessures mineures, mais qui n’aide pas du tout dans votre condition. Est-ce que je dois continuer à énumérer vos blessures ? » La voix est plus ferme que jamais maintenant. Il n’y a aucun moyen que la personne qui prend soin d’elle va la laisser quitter le lit, mais Danny est têtu à un point qui a toujours exaspéré sa femme… enfin sa défunte femme plutôt. Elle se dit que peut-être il est préférable pour le moment de faire semblant d’écouter la femme et elle se recouche alors en se disant qu’il y a bien un moment où elle va se retrouver seule. Dès lors, elle va pouvoir prendre la fuite. Elle ne voit pas pourquoi on l’empêche de retourner se battre. Ils ont besoin de plus en plus de gens dans la résistance et ce n’est pas quelques blessures qui vont l’arrêter. « Bien Danniella. Reposez-vous maintenant. » Elle soupire et ferme les yeux comme on lui demande.

Danny s’endort alors sans même s’en rendre compte. Son plan d’invasion se retrouve donc compris à cause de ça. Quand elle ouvre les yeux de nouveau, la pièce est plus claire. Enfin sa vision semble être revenue à la normale. Son côté brûle comme l’enfer, mais elle réussit tout de même à s’asseoir et même se lever. Son corps n’est définitivement pas en état pour un combat, mais elle ne peut pas rester derrière. Il y a des innocents qui ont besoin de protection contre les monstres. Danny marche tranquillement autour de la pièce. Elle trouve un pantalon, un t-shirt, des bottes et même son équipement militaire. Tout est rangé sur un bureau. Enfilé le pantalon est son premier défier. Le t-shirt en est un autre beaucoup plus difficile, mais elle y arrive facilement avec des mouvements lents et patients. « Vous ne savez définitivement pas rester au repos, Danniella. » Elle se tourne un peu trop rapidement vers la voix ce qui lui cause une grande douleur dans son côté. Une silhouette se trouve à la porte les bras croisés. C’est sans doute la femme qui la soignée. Elle connait son nom, son nom complet. C’est étrange parce que pour tout le monde elle est Danny. Même ses parents ne l’ont que rarement appelé par son nom complet. Seuls dans les moments de disputes ses parents ont utilisés ce nom. Il y a aussi sa manière de le dire. C’est étrange, mais la elle ne peut pas dire pourquoi. « Merci de m’avoir soigné, mais je vais bien. Je peux retourner me battre. » La femme laisse échapper un soupire d’exaspération. « Bien? C’est une blague ? Vous êtes presque morte sur le trajet jusqu’ici ! » L’ancienne militaire commence à en avoir vraiment marre que cette femme tente de lui dire quoi faire. Danny claque un poing sur le meuble de bois où se trouvent ses armes. Elle n’a pas la patience pour avoir ce genre de conversation avec une inconnue qui semble trop prendre soin de sa propre vie. « Je ne vais pas recevoir d’ordre d’une femme que je ne connais pas. » Son explosion n’a pas l’effet désiré parce que peu de temps après, l’autre femme explose à son tour. « Avez-vous aussi peu d’estime pour votre vie que vous êtes prête à retourner vous battre alors que vous n’êtes pas du tout en état. Vous allez mourir si vous y retournez maintenant. Est-ce que c’est ce que vous voulez ? » La vérité est simple. Depuis qu’elle a perdu sa femme et sa fille, Danny ne croit plus à vivre pour autre chose que se battre. Si elle meurt au front comme le soldat qu’elle pense être, au moins sa mort sert à quelque chose et elle va pouvoir se dire qu’elle a peut-être pu sauver quelques personnes. Elle porte la culpabilité de la mort de sa famille comme un poids qui devient plus difficile sur ses épaules à chaque année qui passe. Danny est pourtant une personne qui connait bien le sentiment de perte. Elle vit avec depuis la mort de sa mère. Elle a perdu toutes personnes qu’elle a aimées dans sa vie.

Elle attrape la ceinture avec ses armes et sort son arme de poing pour vérifier le chargeur sans répondre à la question de l’autre femme ce qui a pour effet de faire monter la frustration chez l’inconnue. « Bon sang! Vous ne pouvez pas continuer comme ça. Vous allez vous tuer à ce rythme. » Depuis le début de leur conversation, son interlocutrice est restée dans l’ombre pour une raison inconnue, mais maintenant elle dévoile son visage alors qu’elle attrape son épaule afin que Danny lui fasse face. « Danniella, réponds ! » L’ancienne militaire se retourne en tirant son épaule de la prise de la femme. « Parce que je ne mérite pas de vivre! Pas quand elles sont toutes les deux mortes parce que je n’ai pas pu les sauver ! Voilà pourquoi ma vie ne vaut rien ! » Sa voix se répercute contre les murs de la chambre alors qu’elle sent le poids dans sa poitrine devenir plus lourd. Son souffle est coupé soudainement quand elle voit enfin le visage de sa sauveuse. Un visage très familier qu’elle se souvient d’avoir vu à deux reprises par le passé. La première fois, à l’enterrement de sa mère. Elles ont même eu une discussion. La seconde fois, Danny a cru voir des choses parce qu’elle a vu la même femme se tenant au loin durant l’enterrement de son père. Mais, cette femme se trouve devant elle. C’est elle qui semble l’avoir sauvée d’une mort certaine. Le seul problème dans toute cette histoire est… qu’elle semble être exactement la même qu’il y a plus de 15 ans… Ce qui veut dire qu’elle n’est peut-être pas humaine après tout.

La surprise sur le visage de Danny est assez pour dire qu’elle la reconnue. « Vous êtes la femme qui disait être l’amie de mes parents au funéraille de ma mère… » La femme recule afin de mettre une certaine distance entre elles. « Qui êtes-vous au juste ? » La femme lui fait signe de retourner sur le lit. Avec un soupire, Danny finit par accepter. Elle ne laisse pas pour autant tomber son arme. Au contraire, elle tient l’arme solidement dans sa main alors qu’elle s’assit sur le lit avec une grimace. Sa blessure à l’abdomen lui cause une grimace de douleur. Elle sent deux mains sur ces épaules qui la poussent à non seulement s’asseoir, mais aussi se coucher. Quand Danny lève la tête, la femme lui sourit pour l’encourager à se recoucher, mais aussi d’une manière qui se veut non menaçante. Malheureusement, Danny a été par trop pour simplement faire confiance à cette femme aussi facilement, et ce même si elle lui doit sa vie. « Je sais que vous vous posez beaucoup de questions, comme j’en ai. Pour répondre à la première, je suis Cassandre. Maintenant, est-ce que vous pouvez me laisser voir votre blessure. Je ne serais pas étonné que votre blessure soit ouverte à nouveau.» Danny cligne des yeux et hoche la tête comme réponse. Cassandre, elle peut enfin mettre un nom sur le visage, soulève son t-shirt. « Vos points se sont légèrement ouvert. Voilà pourquoi je vous ai dit de rester coucher Danniella. » L’ancienne militaire gémit non seulement à cause de la douleur, mais aussi par l’utilisation de son nom. « Pitié, est-ce possible d’arrêté avec le prénom complet ou même le vous ? Personne ne m’a jamais réellement appelé autre chose que Danny. » Cassandre la regarde en levant un sourcil d’une manière intense qui la rend mal à l’aise sans qu’elle ne puisse dire pourquoi.

Cette femme est quelque chose d’autre. Danny se demande comment elle ne l’a pas réalisé plus tôt. Même adolescente et sans connaissance du monde surnaturel, il y a des choses qui d’étonnent tellement dans ce monde que c’est évident. « Tu as dit que tu ne méritais pas de vivre. Pourquoi dire une chose pareille ? » Danny ne veut pas réellement répondre, mais elle le fait quand même. « Il y a trois ans… ma femme et ma fille sont mortes dans un incendie. Enfin, c’est l’histoire officielle. Personne n’aurait cru si j’avais dit qu’elles avaient été tuées par un démon. J’ai essayé de les sauver, mais je n’ai rien pu faire. » Cassandre hoche la tête en silence alors qu’elle termine comme si elle comprend ce que Danny ressent que qui que ce soit. « Jeté votre vie dans ce combat, aussi louable soit-il, n’est pas la solution. Ta vie vaut quelque chose Danny. Tu as le droit d’être autre chose qu’un soldat. » Ces mots, elle les a entendus très souvent. Depuis le jour où on l’a recruté dans ce vieux bar miteux, Danny ne fait qu’enchaîner les missions ou s’entraîner pour la prochaine. Elle ne voit pas l’utilité de faire des liens comme beaucoup ne reviennent jamais et que le monde est un peu parti en vrille. « Toutes les personnes que j’ai aimées sont mortes… Je suis une malédiction pour ceux autour de moi. C’est un service que je leur rends à restant loin. » La femme se lève après avoir fini avec sa blessure. Elle serre son genou doucement comme dans une tentative de marque d’affection un peu maladroite. « Tu n’es pas une malédiction, Danny, tu as toujours été un miracle et pas seulement pour tes parents. Maintenant. Repose-toi. » Quelque chose lui dit qu’il y a une longue histoire avec cette femme. Elle va lui demander la prochaine fois qu’elle va ouvrir les yeux. Leur dispute l’a épuisé plus qu’elle ne veut l’admettre. Danny ferme les yeux. Au loin, elle peut entendre un faible fredonnement, comme une ancienne comptine. Cette femme est définitivement quelque chose qu’elle ne comprend pas très bien.

Aujourd’hui …

On lui a souvent dit qu’avec le temps, la douleur devient moins forte et qu’on apprend à vivre avec… mais la vérité c’est que même après toutes ses années Danny n’arrive toujours pas à oublier la sensation de son cœur arraché de sa poitrine. Elle n’arrive pas à regarder quelqu’un d’autre sans voir Sara, sans entendre Sara. Elle se sent maudite de ne pas pouvoir aimer à nouveau. Ça ne fait que renforcer sa croyance comme quoi toutes personnes proches d’elle finissent par mourir. Elle vit de manière solitaire depuis six ans, enfin si on peut même appeler sa vie une vie… mais au moins elle est toujours là. Les cicatrices se sont accumulées sur son corps. Elle a l’impression d’être une espèce de Frankenstein par moment quand elle se regarde dans le miroir pour voir les nouvelles cicatrices croiser les anciennes. La douleur physique, elle la connait et elle peut la gérer… mais émotionnelle… Danny ne sait pas quoi faire avec alors elle la refoulée. Elle refoule tout encore et encore jusqu’à ce qu’elle explose. C’est ce qui s’est passé aujourd’hui. Sa colère a explosé au mauvais moment. Elle a presque tué deux pauvres types dans un bar miteux parce qu’ils ont trop insisté. Ses mains tremblent toujours de l’adrénaline et elle sait qu’elle va avoir du mal à ouvrir un œil demain. Mais ce n’est pas important parce que pendant un instant, aussi court soit-il, elle a enfin pu oublier.

Danny se laisse tomber contre l’arbre. Entré dans un cimetière en pleine nuit n’est sans doute pas une bonne idée, mais elle a besoin d’être ici. C’est l’anniversaire de leur mort et elle ne veut pas rentrer dans son appartement miteux pour être seule. Venir à leur pierre tombale semble la meilleure solution même si ça fait affreusement mal. Elle regarde les noms sur la pierre en face d’elle en silence pendant un très long moment. Puis, c’est plus fort qu’elle. Danny éclate en sanglots. Cette journée est toujours la journée où elle se laisse pleurer, où elle se laisse être plus humaine que jamais. Elle pleure à avoir du mal à respirer. Ses sanglots sont lourds et ne semblent pas vouloir s’arrêter de si tôt. Elle a beaucoup à laisser sortir. C’est une année difficile. Une année où abandonner le combat lui semble parfois la bonne chose à faire. Elle commence à perdre la fois, mais reste toujours avec la résistance n’ayant nulle part où aller. Ce n’est pas sa maison, mais c’est le seul endroit familier qu’elle connait dans ce monde. Danny sent quelque chose de lourd être déposé sur ses épaules. Habituellement, elle est beaucoup plus attentive à son environnement… mais dans son état… c’est le cadet de ses soucis. À sa grande surprise, Cassandre se trouve à côté d’elle comme sortie de nulle part. La femme vient de déposer une couverture sur ses épaules et prend place à ses côtés alors qu’elle pleure toujours. Elle ne parle pas, mais frotte le dos de Danny de manière apaisante.

Elles ne se sont pas revues depuis le jour où Cassandre lui a sauvé la vie et s’est enfin présentée. Quand Danny a ouvert les yeux à nouveau ce jour-là, elle n’a trouvé aucun signe de sa sauveuse. Elle a donc décidé de ne pas la chercher. Cassandre n’est pas revenue vers elle, pas avant ce soir. Danny arrive finalement à reprendre une respiration plus normale. Les larmes coulent toujours sur son visage, mais c’est plus calme. « Qu’est-ce que tu fais ici ? » Cassandre continue de frotte son dos alors qu’elle lui répond. « J’ai eu l’impression que tu aurais peut-être besoin de quelqu’un. » Danny ne sait pas comment interpréter ses mots. Cette femme la déconcerte plus que tout. Elle ne lui fait pas confiance, bon d’accord peut-être un peu, mais pas totalement tout de même. Cassandre semble toujours apparaître quand elle en a le plus besoin. C’est ridicule dans un sens. « Pourquoi es-tu toujours le monde semble sur le point de me dévorer vivante ? » L’autre femme semble prendre un temps pour bien répondre à sa question. « Parce que je me soucis. » Danny ne peut s’empêcher de laisser sortir un rire amer. « Tu ne devrais pas … » Les mots semblent la blesser, malgré tout Cassandre reste à ses côtés. « Je sais, mais … je le fais quand même. » La conversation s’arrête là. Elles ne parlent plus et regardent la pierre devant elle dans un silence religieux toutes deux perdues dans leur pensée jusqu’à ce que le soleil se lève et qu’encore une fois Cassandre ne disparaisse dans brouillard du matin laissant Danny endormit sous l’arbre.

la vie la vie la vie
Je me nomme Mary, mais on me surnomme KimCass. J'ai 27 ans ans, et je m'apprête à rejoindre Falling Angels. Je l'ai trouvé en parlant avec Cassouille, et je le trouve à mourir littéralement. J'ai un un bon niveau en rp, et enfin, j'ai bien lu le règlement, d'ailleurs le code est OK BY SYTRY. Ah oui, melbenoists.tumblr a fait le petit icon a côté.

- falling angels -


Dernière édition par Danny J.-O'Reily le Lun 4 Déc 2017 - 15:29, édité 14 fois
Cassandre Keras
avatar
Humain | Sorcier -staff-
✥ Je suis : une sorcière pactisée






Message   Ven 1 Déc 2017 - 19:47
Ma Kiiiiiiiiiim <3<3<3<3<3<3 Tu m'as trop manqué <3<3<3
Hâte qu'on puisse se retrouver en rp pour de nouvelles aventures :D

Si tu as la moindre question, tu n'hésites surtout pas à me harceler (j'aime quand je me harcèle :D)
Liam S. Rowell
avatar
Lieutenant | Staff
✥ Je suis : Un démon

✥ Membre investi :
  • Parrain/Marraine






Message   Ven 1 Déc 2017 - 20:06
Bienvenuuuuuuuue

J'aurais du venir avec Elena pour dire bienvenue dans la résistance aussi, mais... l'intention est là ! Il nous faudra un lien, pas forcément avec Elena et possiblement avec plein de mes comptes XDD

Bonne rédaction de fiche en attendant !

EDIT: j'ai oublié, j'adoooore ton choix d'avatar /merci pour ta compréhension aussi <3/ et je vois que tu es fan de l'arrowverse et même supergirl ? Bienvenue au cluuuub si c'est le cas
Danny J.-O'Reily
avatar
Humain | Résistant
✥ Je suis : Humain






Message   Ven 1 Déc 2017 - 20:13
Cassouille! J'ai vraiment très hâte de pouvoir me relancer en rp avec toi! Ça me manquait nos histoires ^^.

La résistance vaincra!!!! YaTaaaa!!! Merci ^^. Fait plaisir de vous rejoindre.
Liam S. Rowell
avatar
Lieutenant | Staff
✥ Je suis : Un démon

✥ Membre investi :
  • Parrain/Marraine






Message   Ven 1 Déc 2017 - 20:17
ptdr j'adore comment je t'ai fait dire ça à mon démon XDD

Mais la Elena en moi dit que tu as raison !!! ;)
Danny J.-O'Reily
avatar
Humain | Résistant
✥ Je suis : Humain






Message   Ven 1 Déc 2017 - 20:28
En fait, je suis surtout fan de Legends of tomorrow. J'adore le Sanvers dans Supergirl... mais disons que dernièrement j'accroche plus à la série.

De plus, je suis fan de Katie depuis Merlin donc rien à voir avec l'arrowverse XD. Je dois pas caché que j'étais déçu de ne pas pouvoir la prendre, mais bon c'est pas plus grave que ça. La prendre m'aurait empêcher d'avoir un lien de ouff avec ma Cassouille ^^.

On a va vaincreeeeee!!!!!!!!!!!
Liam S. Rowell
avatar
Lieutenant | Staff
✥ Je suis : Un démon

✥ Membre investi :
  • Parrain/Marraine






Message   Ven 1 Déc 2017 - 20:36
En fait, je suis surtout fan de Legends of tomorrow. J'adore le Sanvers dans Supergirl... mais disons que dernièrement j'accroche plus à la série.

Legends, c'est la seule que je regarde que pour les crossovers *se cache* Je peux comprendre du coup si tu adores le Sanvers... parce que dernièrement, ça te donne clairement moins matière XS

Pareil pour Katie je suis archi fan et du coup j'ai construit mon scénario avec elle en tête d'un bout à l'autre à cause de l'époque Merlin et compagnie...

Prendre le scénario qui aurait empêché le lien ? ^^

Message d'Elena : J'aime les gens déterminés comme ça XDD

*au fait, question conne mais... le J de J.-O'Reily c'est pour quoi ?*
Danny J.-O'Reily
avatar
Humain | Résistant
✥ Je suis : Humain






Message   Ven 1 Déc 2017 - 20:48
Naaaa mais diantre! Sacrilège!!! J'adore tellement la série et puis Caity Lotz *meurt*. J'ai tellement aimé le crossover de cet année *Alex et Sara sont magnifique*.

En effet... merci CW pour encore une année de merde niveau couple.

Morgana est un de mes perso préféré, mais j'ai toujours détesté la pauvreté du scénario autour du perso -_- alors que l'actrice faisait un travaille de malade.

Oui, ça aurait été compliquer et on aurait pas pu avoir le lien qu'on voulait... donc j'ai zappé le scénario... sorry!

Je manque pas de détermination tu vas voir ^^.

C'est pour Jones XD. Le vrai nom de mon perso est Danniella Jones-O'Reily. *j'allais l'expliquer dans mon histoire, je vous le jure.*
Tamsin Rosenberg
avatar
Humain | Sorcier -staff-
✥ Je suis : une sorcière non pactisée

✥ Membre investi :
  • Parrain/Marraine






Message   Ven 1 Déc 2017 - 20:56
Bienvenue sur le forum consoeur résistante.

Bon courage pour la suite de ta fiche de présentation.
Liam S. Rowell
avatar
Lieutenant | Staff
✥ Je suis : Un démon

✥ Membre investi :
  • Parrain/Marraine






Message   Ven 1 Déc 2017 - 21:07
Ahah, bah en fait j'aime pas le perso de Caity de base, c'est pour ça et pour plusieurs autres persos que j'aime pas dedans XD J'ai essayé hein... J'ai pas réussi à finir la saison 1

J'ai pas encore vu la dernière partie ^^ mais oui j'aime ! Et je suis d'accord, les interactions entre les deux m'ont bien fait rire =)

En effet... merci CW pour encore une année de merde niveau couple.

ils doivent se frotter les mains XD

Morgana est un de mes perso préféré, mais j'ai toujours détesté la pauvreté du scénario autour du perso -_- alors que l'actrice faisait un travaille de malade.

Ahhhhh je suis d'accord, justement j'en parlait avec mon Kiné l'autre fois ! Exactement de ça XDDD Je crois qu'on continueras hors de ta fiche, sinon on as pas fini de flooder mdrrr

Oui, ça aurait été compliquer et on aurait pas pu avoir le lien qu'on voulait... donc j'ai zappé le scénario... sorry!

pas grave tkt pas va ;)

ahah pas de soucis =) merci de l'info, au pire si tu peux le mettre dans le haut de ta fiche ou tu as mis le pseudo ^^ comme ça les gens verrons du premier coup d'oeil

S. Keliah Embers
avatar
Déchu | Neutre
✥ Je suis : Une ange déchue






Message   Sam 2 Déc 2017 - 20:13
Bienvenue a5 a1 Bon courage pour ta fiche =)
A. Xavior Bowman
avatar
Démon | Camp Lucifer
✥ Je suis : un Général des Corrupteurs

✥ Membre investi :
  • Parrain/Marraine
  • Pubeur






Message   Sam 2 Déc 2017 - 21:58
Bienvenue Résistante ! Bon courage pour ta fiche !! :)
Danny J.-O'Reily
avatar
Humain | Résistant
✥ Je suis : Humain






Message   Lun 4 Déc 2017 - 3:04
Liam -> La saison 1 est pas la meilleure, la deux est extra et la trois je t'en parle pas! La série devient meilleure de saison en saison ^^. La dernières partie est génial. Elles ont une belle chimie toutes les deux et tu vois qu'elles ont eu du plaisir à jouer ensemble.

Il aurait fallu une série que sur Morgana. Ça aurait été nettement plus populaire que sur Merlin lol.

J'ai tout changé le pseudo ^^.

Tamsin, Keliah & Xavior -> Merci tous les trois pour votre accueil! Tamsin j'adore ton pseudo l'est trop bien ^^.

J'ai fini, enfin, mon histoire MAIS, je ne l'ai pas encore corriger comme il faut. Je vais donc le faire première heure demain matin ^^.
Liam S. Rowell
avatar
Lieutenant | Staff
✥ Je suis : Un démon

✥ Membre investi :
  • Parrain/Marraine






Message   Lun 4 Déc 2017 - 11:19
Liam -> La saison 1 est pas la meilleure, la deux est extra et la trois je t'en parle pas! La série devient meilleure de saison en saison ^^. La dernières partie est génial.

ah c'est peut être pour ça alors ! ^^

Elles ont une belle chimie toutes les deux et tu vois qu'elles ont eu du plaisir à jouer ensemble.

Oui c'est vrai ^^ je l'ai vu maintenant et j'approuve ;)

Il aurait fallu une série que sur Morgana. Ça aurait été nettement plus populaire que sur Merlin lol.

Ahaha je sais pas, j'ai vraiment beaucoup aimé Merlin. Je pense juste que l'évolution de Morgana a été trop vite amenée. Je sais qu'on as plusieurs fois des sauts dans le temps... mais comme on disait avec mon Kiné ça nous empêche de voir l'évolution ou de la comprendre pleinement. Parce que bon... A des moments on comprend pas pourquoi elle a viré à 150 degré XS

<3 Merciiiiiiii pour le pseudo

Bonne correction ;)
Danny J.-O'Reily
avatar
Humain | Résistant
✥ Je suis : Humain






Message   Lun 4 Déc 2017 - 15:33
Il faut dépassé la première saison pour réellement apprécier la série. Les méchants sont plus ... fun et l'équipe trouve de nouveaux membres plus cool que les oiseaux ou Rip ^^.

Et puis, elles ont fait une super cute vidéo ensemble d'ailleurs. Chyler me fait tellement rire. Elle est ultra bad ass en Alex, mais en vrai elle toute mimi XD.

J'avoue que pour une fois des flash-back aurait été fort apprécié afin de mieux comprendre le personnage.

Voilà correction terminé. J'espère avoir enlevé le plus possible de fautes et désolé s'il en reste quelques unes...
Liam S. Rowell
avatar
Lieutenant | Staff
✥ Je suis : Un démon

✥ Membre investi :
  • Parrain/Marraine






Message   Lun 4 Déc 2017 - 15:41
ahah je retenterais peut être alors =)

oui en Alex elle est bien badass, du coup ça va à la perfection pour une résistante ! <3

J'avoue que pour une fois des flash-back aurait été fort apprécié afin de mieux comprendre le personnage.

Carrément ! J'ai jamais autant voulu des flashbacks ! D'habitude on m'en donne trop alors que j'en veux pas et là que j'en voulait... ahahahah

Pas de soucis, je relis de suite et je te fais signe. On est pas trop chiants sur les fautes t'en fait pas ! L'essentiel c'est de s'amuser. Les fautes d’inattention ça arrives, à moi la première ! XD

Liam S. Rowell
avatar
Lieutenant | Staff
✥ Je suis : Un démon

✥ Membre investi :
  • Parrain/Marraine






Message   Lun 4 Déc 2017 - 15:47



VALIDATION




Félicitations,
tu es un membre validé de Falling Angels et tu fais désormais partie d'un groupe ! Maintenant que tu es officiellement des nôtres, il y a beaucoup de quelques sujets que tu vas devoir visiter !

Tout d'abord, rends-toi dans le BOTTIN DES AVATARS pour recenser ta célébrité et qu'elle te soit attribuée.

Si ce personnage n'est pas ton premier, merci d'aller le référencer dans les MULTI-COMPTES.

/!\ La suite se fait en fonction de la race de ton personnage /!\


• Si tu es un(e) humain(e), Merci de passer dans le sujet suivant :
- RÉFÉRENCEMENT D'UN HUMAIN

Sorciers, prophètes, possédés... tous les humains hors nephelims sont compris dans ce sujet.

• Si tu es un(e) ange, Merci de passer dans le sujet suivant :
- RÉFÉRENCEMENT D'UN ANGE

• Si tu es un(e) déchu(e), Merci de passer dans le sujet suivant :
- RÉFÉRENCEMENT D'UN DÉCHU

• Si tu es un(e) démon(e), Merci de passer dans le sujet suivant :
- RÉFÉRENCEMENT D'UN DÉMON

• Si tu es un(e) nephelim, Merci de passer dans le sujet suivant :
- RÉFÉRENCEMENT D'UN NEPHELIM

Ensuite et quelle que soit ta race, tu peux aller faire un tour dans les sujets de LIENS et TOPICS pour créer tes fiches. Des codes sont à disposition des membres qui le souhaitent ICI et LA. Pour ceux qui le désirent, un SYSTÈME DE PARRAINAGE existe pour aider à se retrouver sur le forum.

Pendant ces procédures, un membre du staff t'attribuera un niveau spécifique à ta race en fonction des informations notées dans ta fiche. Ce niveau te servira à l'avenir pour plusieurs achats et l'évolution de ton personnage et sera visible sur ton profil à chaque message que tu posteras. Clique sur le lien ci-après pour en savoir plus sur le SYSTÈME DE NIVEAUX !



Danny J.-O'Reily
avatar
Humain | Résistant
✥ Je suis : Humain






Message   Lun 4 Déc 2017 - 15:58
YOUHOUUUU!!!

Merci beaucoup! Je vais de ce pas faire tous mes messages de recensement ^^.
Liam S. Rowell
avatar
Lieutenant | Staff
✥ Je suis : Un démon

✥ Membre investi :
  • Parrain/Marraine






Message   Lun 4 Déc 2017 - 16:40
Parfait ^^ de mon coté j'ai tout validé ;)
Hayden B. Grant
avatar
Démon | Camp Lucifer
✥ Je suis : un démon






Message   Jeu 7 Déc 2017 - 12:05
Bienvenue ^^
Contenu sponsorisé





Message   
 

DANNY - nothing to loose

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-