The best ? Human blood! Believe me ! ft Jace


 The best ? Human blood! Believe me ! ft Jace


 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Cameron Aslanova

avatar



Nephelim | Camp Lucifer
✥ Je suis : Neph'




MessageVen 22 Déc 2017 - 10:14
CAM && JACE
The best ? Human blood! Believe me !




La nuit tombait mais pour moi la journée commençait vraiment maintenant. Enfilant une robe élégante, j'avais bien envie de sortir et m'amuser pour profiter de ma dernière soirée de libre avant de reprendre le travail. Une fois prête, je quittais mon appartement pour marcher dans les rues.. J'avais pris soin d'avoir déjà pris ma dose de sang pour éviter de déraper ce soir, je voulais juste m'amuser et passer un bon moment sans que ça ne finisse dans l'hémoglobine. Je connaissais un bar sympa pas trop loin, la route en sens inverse ne devrait pas être trop compliqué en principe.

Je poussais la porte du bar déjà rempli et m'installais au comptoir pour me commander une tequila. La musique mettait l'ambiance et certains s'affrontaient autour d'une partie de billard. J'observais quelques instants autour de moi en attendant mon verre, m'attardant quelques instants sur un homme.. Il a bien de la chance que j'ai déjà eu ma dose.. Il avait cet air prétentieux qui avait tendance à me donner cet envie de lui faire perdre son sourire en le tuant. Il croisa mon regard et m'offrit un sourire sans se douter des pensées macabres que j'avais à son égard. Je reportais plutôt mon attention sur mon verre qui venait enfin d'arriver pour en boire une gorgée. J'avais besoin d'aller me fumer une clope pour m'enlever mes idées sanguinaires qui commençaient à germer dans mon esprit.

Je prenais mon verre et me relevais pour aller dehors quelques minutes mais à peine je venais de me retourner pour me diriger vers la sortie que j'heurtais quelqu'un, renversant au passage mon verre sur lui surtout.. J'avais eu plus de chance que lui, je n'en avais quasiment pas reçu. Je relevais le regard sur cet inconnu, ne pouvant m'empêcher de sourire de ma connerie. Il risquait de croire que je l'avais fais exprès..

▬ Oups... Excusez-moi, je vous avais pas vu !

Je n'avais surtout pas fais attention, occupée à m'imaginer de quel manière j'aurais pu tuer l'autre prétentieux au comptoir. En tout cas j'avais bien choisi, celui-là était mignon ! Je rajoutais avec une certaine malice dans la voix :

▬ Je peux vous payer un verre pour me faire pardonner ?

Même si ça devrait être à lui de me repayer un verre, je n'ai même pas pu boire ma tequila quasiment qu'elle était déjà sur lui. Je n'avais pas fais attention mais lui il aurait pu au moins.







Jace Ambden

avatar



Nephelim | Neutre & Bon
✥ Je suis : Nephelim




MessageJeu 28 Déc 2017 - 22:52
On aurait tort d'ignorer les tares des grandes villes. Jace commençait à y trouver une place et sa nouvelle activité l'occupait plus que nécessaire. Travailler était devenu une échappatoire à toutes ces interrogations, à tous ses problèmes... et quand il ne travaillait pas, il travaillait encore. Certaines choses, certaines décisions avaient pris du poids dans sa vie. Ne pas y penser et tout remettre à plus tard était devenu une gymnastique quotidienne. Garder son entourage à l'écart, une discipline olympique !
S'arrêter dans un bar en soirée était pour le commun des mortels, un moment de détente. On se pose devant un verre, seul ou avec des amis et on se détend un instant. On échange quelques mots avec le barman et surtout on s'intéresse aux conversations environnantes. Les bars, c'était la source de rumeurs et d'indic' de la ville, c'était le lieu du tout et du rien, un lieu de vie mais dans lequel Jace ne traînait plus que par nécessité. La plupart du temps, ce n'était que des brèves de comptoir mais parfois dans ces déclarations hautement 'philosophiques', il y avait de quoi souffler sur quelques intéressantes braises. Les habitués avaient toujours quelque chose à raconter... plus le commérage était cinglant et plus il faisait saliver. Un type en avait descendu un autre à deux pâtés de maison de là, tiens donc ?

Ce n'était pas un soir exceptionnel. Il n'y avait rien à fêter ni de chagrin à enterrer. C'était somme toute une soirée des plus banales et c'est déjà un peu blasé que Jace salua d'un hochement de tête, un visage déjà entre-aperçu, occupé à fumer sa cigarette. La porte à peine franchie, cette soirée prit un revers inattendu.

_ Et merde ! Jace râla entre ses dents sous la désagréable sensation d'humidité qui colla à sa peau et auréola sa chemise. La tâche s'agrandit petit à petit, colorant le blanc du tissu d'un ton mordoré. La mauvaise surprise passée, il quitta des yeux la trace du dégât pour réagir à la maladresse. Encore heureux que vous ne m'aviez pas vu ! Répliqua-t-il sur le ton de la boutade, bien que les traits encore un peu crispé de cette mésaventure. Cela aurait été malvenu que sa maladresse eut été volontaire. Vous êtes pardonnée, ajouta-t-il sévèrement sans tourner autour du pot. Il n'allait pas s'alarmer pour une tâche sur ses vêtements. Il y avait pire dans ce monde. Ne vous sentez-pas obligé, je devrais me remettre assez vite de cet accident. Poursuivit-il mi-sérieux, mi-taquin.

Il n'allait pas lui faire le coup du « c'est la première fois que vous venez ici ? », mais son look élégant avait quelque chose qui la faisait sortir du lot. Elle ne se fondait pas exactement dans le cadre et avait déjà pour elle, le regard intéressé d'un type derrière elle. Ce grand dragueur, ce grand solitaire optimiste, habituellement perché en bout de bar, qui lorgnait sur tout ce qui avait des seins et qui rentrait généralement bredouille.

Jace captura du regard la porte des toilettes. Il aurait bien besoin d'un arrêt lavabo pour se redonner un brin de propreté.

_Il ne me manque plus que le sel et un quart de citron. Dit-il en contournant la jeune femme. Si l'invitation tient toujours et si vous ne comptez pas me verser autre chose dessus, je prendrais un café allongé. Il n'aurait au moins pas perdu sa soirée même si les 3$ du café ne rembourserait en rien les frais de pressing. L'hésitation avait été palpable. Bien que la jeune femme avait tout pour plaire, Jace s'était questionné sur sa volonté de partager sa soirée. Il n'était pas le type le plus causant, ni le plus intéressant du monde, et portait très bien la pancarte « ne vous approchez pas trop près » mais néanmoins, il fallait qu'il s'autorise le changement. Doucement mais sûrement, il retrouverait le goût de ne plus faire semblant.

Jace s'absenta quelques minutes. Lorsqu'il la rejoint la couleur de la tâche avait dégorgé au milieu d'une trace encore humide d'eau... il sembla évident qu'un petit coup de serviette en papier n'avait pas été suffisant pour la faire disparaître.

Cameron Aslanova

avatar



Nephelim | Camp Lucifer
✥ Je suis : Neph'




MessageSam 30 Déc 2017 - 12:29
CAM && JACE
The best ? Human blood! Believe me !



Manque de chance pour lui, il était habillé en blanc et la tache était loin de passer inaperçue.. Au moins celui-là aura un souvenir de moi quand il rentrera chez lui. Et sûrement qu'il me maudira en regardant la grosse marque humide qui ornait sur le tissu, laissant apercevoir un torse qui avait l'air bien foutu en dessous alors que son haut lui collait à présent à la peau. Ca avait été plus fort que moi et je n'avais pu m'empêcher de sourire malgré qu'il semblait énerver. Il me pardonnait malgré tout ma maladresse même si son ton restait sévère. Ce qui avait tendance à m'amuser encore plus intérieurement. Un nouveau sourire s'affichait sur mes lèvres alors qu'il se décidait à me dire d'un ton amusé qu'il devrait se remettre assez vite de cet incident. Avec tout autant d'ironie, je lui répondis :

▬ Oh je l'espère pour vous !! Je ne voudrais pas que vous soyez traumatisé par ma faute !

Bon ok, j'étais presque moqueuse en disant ça, mais il n'y avait rien de méchant dans mes mots, je le taquinais juste. Au moins grâce à lui mes pensées meurtrières s'étaient effacées de mon esprit. Ses airs sévères étaient loin de me faire peur, je côtoyais souvent, pour ne pas dire tout le temps, les démons alors je ne m'arrêtais pas vraiment à ça. Il continua en disant qu'il ne manquait plus que du sel et du citron. Je ne pu m'empêcher de répondre avec un amusement à peine dissimulé :

▬ Le barman en a très certainement, vous pouvez toujours lui en demander si vous voulez faire votre lessive dans les toilettes .....

Je m'imaginais bien la scène où il serait torse nu en train de laver sa tache, car bien sûr il ne devait pas rêver, ce n'est pas moi qui allait lui nettoyer ou même essuyer avec un bout de papier. Il ne fallait pas exagérer non plus. En tout cas ce n'était pas le genre d'homme qui coûtait cher alors qu'il me dit sa commande qui me laissait tout de même perplexe.. Un café ? En début de soirée ? Et l'alcool alors ? Il n'en buvait pas ? J'essayais de masquer mon étonnement face à sa demande.. J'allais passer pour une alcoolique à boire ma tequila alors qu'il se prendrait un café. Il semblait être du genre sérieux.. Avec un sourire malicieux je lui répondis tout de même :

▬ Promis je ne renverserais rien d'autre. Je vous commande votre café !

Je le laissais partir dans les toilettes pour essayer de rattraper ma connerie alors que je me rapprochais à nouveau du comptoir pour demander au serveur un autre verre de tequila et le fameux café de ce beau brun sérieux.

Quand il réapparu enfin, je ne pouvais me retenir de sourire à nouveau en voyant son haut mouillé, mais avec toujours cette belle auréole qui montrait bien qu'une fois sec, ça n'aura pas servit à grand chose. Mon verre de tequila dans une main, le café dans l'autre, je faisais attention ce coup-ci de ne pas faire de dégâts et prit place à une petite table. Je reposais mon regard sur lui et lui finit par lui poser une question qui me démangeais depuis toute à l'heure :

▬ Désolé pour la question mais ... Vous ne buvez jamais d'alcool ?

Puis après un bref instant, je rajoutais :

▬ Moi c'est Cameron ! Et vous ?

Il avait un côté mystérieux et j'avais bien envie d'en savoir plus sur lui. J'étais du genre assez sociable quand je le voulais. Enfin seulement quand je le voulais.







Jace Ambden

avatar



Nephelim | Neutre & Bon
✥ Je suis : Nephelim




MessageJeu 4 Jan 2018 - 21:20
De retour en salle, Jace chercha des yeux la jeune femme qui avait éliminé de sa garde-robe une de ses chemises. Il la retrouva, elle et son petit air mutin. Elle n'avait visiblement aucun regret quant à sa maladresse. Fort heureusement, ce n'était pas une tache qui allait le rendre exécrable sinon il n'aurait même pas prit l'initiative de la rejoindre.
Puisque sur la plaisanterie, il avait été convenu de ne plus se voir aspergé, Jace prit place à la petite table et s'apprêtait à se présenter lorsque la belle le coupa dans son initiative. Un sourire naquit sur son visage :

_ Je commande un café et vous déduisez que je ne bois pas d'alcool ? Raccourci un peu rapide. Néanmoins le concernant, elle n'était pas loin de taper juste. A une époque, il appréciait de prendre une bière, de se faire plaisir avec un alcool un peu plus musclé mais depuis sa rupture, le maître-mot était d'être raisonnable. Pas de soirée bien arrosée, pas de cuite... L'alcool ne pouvait et ne devait pas être une échappatoire. Etre Nephelim impliquait de nouveaux choix, de nouvelles responsabilités. J'ai choisit de limiter ma consommation. Expliqua-t-il sans pour autant rentrer dans le détail. Elle s'inventerait seule les raisons pour lesquelles il prenait cette décision. Ancien alcoolique, tendance à l'alcool triste où à danser dénudé sur le bar, elle se ferait sa propre idée, il n'avait pas de doute là-dessus.

Cameron ? Attention danger. Jace se mit en alerte. Petite brune, jolie, avec un nom masculin... Cela lui rappelait une rencontre récente qui l'avait beaucoup marqué. La vie s'amusait beaucoup à le torturer dernièrement, à le rappeler à revoir des décisions complexes. Tout semblait le ramener à son célibat volontaire mais non-espéré, à une solitude choisie. Rester maître de ces choix demeuraient malgré tout un leitmotiv. L'alcool était mauvais conseiller et Jace avait besoin de garder l'esprit clair.

_ Jace. Jouant un instant avec l'anse de la tasse, il leva cette dernière au-dessus de leur petite table et porta un toast. À nos maladresses ! Il n'avait pas le don pour renverser sa boisson sur les gens mais il avait sa manière à lui de commettre des erreurs. Jace laissa son regard vagabonder librement autour d'eux, accrochant l'homme toujours assis au bar, alors qu'il fixait l'air de rien la jeune femme. Revenant vers elle, Jace sourit en coin :

_ Vous semblez avoir un sacré ticket. Sans doute l'effet de sa robe. Cameron n'avait pas choisit une tenue qui la camouflait dans ce bar. La plupart arborait une tenue plus décontractée. Rattrapée par sa déformation professionnelle, il l'étudia superficiellement : jeune femme qui prenait visiblement soin d'elle, pouvait marcher sans difficultés avec de hauts talons, à peine dérangée par les regards qu'elle semait, entreprenante, mutine : sans doute un caractère affirmé. Lorsqu'il l'avait contourné en allant vers les toilettes, il avait remarqué un tatouage qui remontait jusque dans son cou, un tribal entraperçu qui révélait peut-être un petit côté sauvage. Ajouté à cela, le choix d'un alcool fort. A ce stade de la conversation, il n'en était qu'aux hypothèses et les jugeant incongrues, il les mit de côté : ce n'était pas très poli de faire le profil d'une femme qui venait de l'inviter. Buvant une gorgée de son café, il ajouta :

_ Quels étaient vos projets pour ce soir ?

Elle s'était apprêtée là où il arrivait simplement de son bureau, toujours en tenue de travail. Elle était fraîche et élégante. Il était levé depuis 6h.

Spoiler:
 

Cameron Aslanova

avatar



Nephelim | Camp Lucifer
✥ Je suis : Neph'




MessageVen 19 Jan 2018 - 18:15
CAM && JACE
The best ? Human blood! Believe me !



Les idées germaient déjà dans mon esprit quand il me dit qu'il avait choisit de limiter sa consommation d'alcool. Avait-il l'alcool mauvais ? Ou est-ce qu'il ne tenait pas et commettait quelques conneries ? Je l'imaginais bien faire un strip-tease, il semblait être bien foutu pour ça. Un léger sourire naquit sur mes lèvres à cette pensée que je gardais pour moi. Avec un certain amusement dans la voix je lui répondis :

▬ C'est pas plus mal des fois.. Vous avez eu trop de cuites pour faire ce choix ? Enfin c'est peut-être indiscret de ma part !

J'essayais d'en savoir plus, il arrivait à attirer ma curiosité. Bizarrement je n'avais pas des envies de le poignarder pour goûter à son sang. C'était déjà un bon point pour lui, mais ça viendrait peut-être.. Il avait peut-être quelque chose de spécial pour ne pas déclencher mes pulsions, ou peut-être que pour une fois je n'avais juste pas faim. Je ne me posais pas plus de questions que ça pour le moment, ne prêtant pas vraiment d'attention à ce détail. Je me présentais et découvrais le prénom de ce mystérieux inconnu.. Jace. Je ne pu m'empêcher de sourire à nouveau en le voyant lever sa tasse de café pour trinquer, je fis de même :

▬ Oui à nos maladresses !

Au moins il n'était pas quelqu'un de rancunier. Je bu une gorgée de mon verre sans faire attention aux regards qu'il pouvait y avoir autour. Je préférais la compagnie de ce charmant Jace qui semblait avoir repéré celui dont j'avais bien envie d'en faire mon repas s'il continuerait de me regarder comme ça. Pour l'instant, je l'ignorais comme je savais si bien le faire, gardant mon regard brillant de malice sur ceux de ce brun observateur. Mes projets pour ce soir ? Seulement passer un bon moment, en essayant de ne pas déraper sous un coup d'impulsion et que la soirée ne finisse pas en bain de sang était un bon programme.. Même si je n'allais pas lui dire ça ainsi.

▬ Malheureusement pour lui on ne peut pas vraiment dire que ce soit réciproque..! .. J'avais envie de sortir, profiter de ma soirée de libre pour faire des nouvelles rencontres. Et vous ?


Je rajoutais ensuite avec un léger sourire en coin :

▬ On peut se tutoyer ?

A vrai dire je n'attendais pas sa réponse et lui demandait :

▬ Tu viens de finir le travail ?

Il ne semblait pas être venu ici pour s'amuser, il semblait être quelqu'un de sérieux, c'est du moins l'impression que j'avais mais peut-être que je me trompais sur lui. Je buvais une nouvelle gorgée de mon verre avant de lui demander avec curiosité :

▬ D'ailleurs tu travailles dans quoi ?

J'évitais de paraître trop curieuse et de lui faire passer un interrogatoire même s'il m'intriguait.. Rare était les humains que je n'avais pas envie de voir saigner même un tout petit peu.. En fait ça ne m'était même jamais arrivé depuis que j'avais eu cette soif de sang qui avait fait son apparition. J'arrivais à me canaliser en règle général, mais avec lui je n'avais juste pas besoin.









Spoiler:
 

Jace Ambden

avatar



Nephelim | Neutre & Bon
✥ Je suis : Nephelim




MessageSam 20 Jan 2018 - 12:44
J'en ai eu... quelques une. Admit-il. Elles se comptaient sur les doigts d'une main. Il avait eut la jeunesse raisonnable si on oubliait la fois où incapable de tenir debout, il avait finit sa nuit sur le carrelage froid des toilettes d'une salle des fêtes. Son oncle l'avait démolit le lendemain matin, autant en moralisation qu'en montée-descente d'escalier. Le mal de tête était parti plus vite que les remontrances de Tom, mais qu'importe, cela restait un souvenir important de son entrée dans la vie adulte. Il s'était bien amusé cette nuit là, mais rien ne dure éternellement : Disons que je me suis réveillé un matin avec une prise de conscience, et une toute autre soif, lui sourit-il l'esprit encore habité par le souvenir de cette folle nuit de beuverie étudiante et de drague immature.

Jace rejeta un nouveau regard rapide sur l'homme. Pauvre bougre ! Néanmoins le type en question ne se décourageait pas plus. Le nephelim aurait pensé qu'en le voyant invité à la table de la demoiselle convoitée, il aurait jeté l'éponge. Mais non, toujours assis au bar, il attendait. S'il n'avait pas été un Serial-Lover, Jace aurait presque eu de la peine pour lui... presque.

_ Oui, faisons cela ! Se tutoyer. Les formalités au placard ! Besoin d'un petit moment de détente, comme toi. Je viens ici de temps en temps. Dans ce bar, dans un autre... Jace n'aimait pas vraiment la routine. Un concept de vie trop prévisible à son goût.

_ Je suis dans la photographie documentaire. Répondit-il en oubliant définitivement le gars au bar pour se consacrer à cette nouvelle rencontre. Jace n'avait pas eu besoin de réfléchir pour donner à son métier, une autre définition. Il n'avait pas honte de son travail mais néanmoins, c'était le dernier endroit où il avait envie d'avouer être détective privé. Ici, il trouvait son lot d'indic', et de potins... si les gens savaient son domaine d'activité, ils se refermeraient ou feraient attention à leur propos. Certains métiers avaient ce pouvoir de soulever la méfiance... Avouez être psychologue et tout le monde s'imaginait être en train d'être analysé. Avouez être flic et tout le monde enlevaient ses coudes de la table et planquait ses petits méfaits derrière un sourire gêné... ou au contraire, demandait une faveur à propos d'une petite amende pour un mauvais stationnement totalement injustifié ! Et Jace n'avait pas envie d'être l'homme dont on se méfie. Ce soir, il visait beaucoup plus bas. Il voulait être le type lambda, qui a eut une journée lambda, qui a des activités lambda... monsieur tout le monde. Et toi ?

L'image qu'elle dégageait ce soir, l'amenait à l'imaginer dans un job très féminin. Elle parlait une « soirée de libre » ce qui indiquait, qu'elle travaillait de nuit. Restauration ? Hum...non... Barmaid peut-être, dans une boîte de nuit branchée ? Quoique s'il avait une soirée de libre, il n'irait pas se détendre sur un lieu lui rappelant son boulot. Alors qu'il amorçait sa réflexion, un nouveau verre de tequila similaire à celui entamé fût déposé sur leur table. Jace leva les yeux sur la serveuse qui indiqua à Cameron, un des hommes au billard.

_ De la part de cette personne. Il me fait dire que lorsque vous en aurez assez de Dolce Gusto, vous pourrez venir vous amuser avec de vrais hommes.

Jace retînt une montée d'hilarité qui sembla rassurer la serveuse. Les combats de bar, c'était mauvais pour les affaires. Qu'imaginait-elle ? Qu'il allait se lever, pétri de colère, renversant sa chaise et frappant férocement sur son torse en grognant pour montrer qui commande ? Les types de ce bar semblaient avoir du mal à assimiler l'idée qu'il ne retenait pas Cameron en otage, qu'elle était libre de le planter là quand elle le désirait.

_ Ces gars ont de l'esprit. Ironisa-t-il avec humour. Je me sens comme l'ennemi à abattre tout à coup. Perdre son self-control pour trois petits cons qui cherchaient la merde ? Très peu pour lui. Même en les encastrant dans le billard, il doutait que les joyeux lurons comprennent la leçon. Tu as au moins gagner un verre... et une invitation pour les « vrais hommes ». Même si ça sonnait comme un spectacle Chippendale.

Cameron Aslanova

avatar



Nephelim | Camp Lucifer
✥ Je suis : Neph'




MessageSam 17 Fév 2018 - 13:55
CAM && JACE
The best ? Human blood! Believe me !



Il avait un petit côté mystérieux qui me plaisait, il évitait d'en dire beaucoup sur lui, restant assez vague alors qu'il m'avouait juste avoir prit quelques cuites sans rentrer dans les détails avant de continuer en disant qu'il avait eu une prise de conscience un matin.. Il avait du faire pas mal de conneries cette nuit-là pour avoir cette soudaine envie d'arrêter. Personnellement même si j'ai eu de très nombreuses cuites, je n'avais pas la moindre motivation à arrêter de profiter pour le moment. Je souriais en coin en lui répondant :

▬ C'est bien vous êtes raisonnable au moins !

L'inverse de moi. Je lui proposais qu'on se tutoie après lui avoir demandé quels étaient ses projets à lui. Il venait de temps en temps ici pour se détendre et il travaillait apparemment dans la photographie documentaire. Vu son physique j'avais plutôt vu un militaire ou un agent de sécurité, j'étais loin du compte finalement. En grande curieuse que j'étais, j'essayais d'en savoir un peu plus sur ce qu'il faisait :

▬ Ah oui ? Dans des documentaires de quel genre ? Animaliers ? Ou plus dans les trucs historiques .. ? Tu dois pas mal bouger avec ce genre de job non ?

J'essayais de ne pas trop poser de questions malgré ma curiosité pour éviter de lui donner l'impression que je lui faisais passer un interrogatoire, ce qui était loin d'être le cas ! J'ignorais totalement le gars au bar, tout comme les autres autour de moi. Je portais mon attention juste sur ce séduisant brun, et mon verre dont j'en buvais une gorgée avant de sourire alors qu'il me demandait dans quoi je travaillais. Je pourrais mentir et préférer cacher mon vrai job pour éviter les préjugés mais je n'avais pas honte à le dire et tant pis si ça ne plaisait pas à tout le monde. Je lui soufflais donc doucement :

▬ Je suis danseuse dans un club privé.

Je terminais ma phrase par un léger sourire amusé, me plaisant à regarder la réaction qu'il allait avoir face à ça. Mon attention finissait tout de même par se détourner de lui alors qu'un verre se posait face à moi. Je relevais le regard sur la serveuse, j'allais lui dire qu'elle se trompait de table, que j'avais déjà mon verre mais elle prit la parole avant et ce qu'elle dit ne pouvait que m'amuser. Je regardais quelques instants l'homme qu'elle me désignait, ne pouvant m'empêcher de sourire légèrement. Pour être prétentieux, il l'était ! Heureusement Jace ne semblait pas le prendre mal, je n'avais pas envie qu'il y ai une bagarre, je voulais juste passer un bon moment et si possible sans violence. J'étais de bonne humeur aujourd'hui. Je jetais un regard au cocktail qu'il m'offrait, le même que celui que j'avais commandé, alors que la remarque du brun qui partageait ma table ne pouvait que me faire rire.

▬ Ce ne sont pas des gars qui m'intéressent.. Ils n'ont pas de manière.

Je lui offrais un clin d’œil en terminant ma phrase. Je prenais ensuite le verre qu'on venait de m'offrir, alors qu'il me disait que j'avais gagné un verre et une invitation. Malgré ça je redonnais poliment le verre à la serveuse  :

▬ J'ai pas envie de reprendre la même chose. Mais c'est sympa de sa part, merci quand même !

Je pouvais me montrer assez peste quand je le voulais, c'était plus fort que moi. Au moins c'était plutôt clair, je refusais son invitation, je préférais rester avec ce Jace qui m'intriguait. Il n'était pas comme les autres même si je n'arrivais pas encore à savoir en quoi. J'espérais juste qu'il n'allait pas être vexé parce que je préférais rester avec lui plutôt que les « vrais hommes » comme il l'a dit. Je regardais à nouveau mon charmant compagnon de table avant de lui répondre avec amusement :

▬ Je m'en passe volontiers, je n'aime pas les hommes de ce genre là, ce sont généralement des gros matchos et pas réellement intéressants.

Et j'avais aussi mon petit caractère, je devais bien l'avouer.

▬ J'espère que ça ne vous a pas mit mal à l'aise ! Il va vite jeter son dévolu sur une autre, je n'en doute pas.

Je reprenais mon verre pour en boire une nouvelle gorgée, le finissant presque.







Jace Ambden

avatar



Nephelim | Neutre & Bon
✥ Je suis : Nephelim




MessageDim 18 Fév 2018 - 19:02
La petite pirouette pour parler de son travail sans vraiment en parler amena une nouvelle question. Jace ne se démonta pas. Il n'avait pas envie de mentir, mais pas le désir d'appeler les choses par leur nom non plus :

_ En ce moment, je traite la prolifération et l'extermination des nuisibles dans la ville. Un sujet qui n'avait rien de glamour présenté ainsi et qui ne l'était pas plus lorsqu'on le transposait dans le réel. Les rats qu'il chassait était cela dit, beaucoup plus gros ! Il hocha positivement de la tête en y calant un sourire. En effet, c'est un travail qui appelle à rester mobile mais Los Angeles offre suffisamment de matière pour que j'y reste un petit moment. Il pencha la tête sur le côté alors que c'était à son tour de se livrer. C'est donc ça ! Sourit-il mutin. Tu sais aimanter les regards. Il n'en fût pas choqué. Elle était jolie, il aurait été complètement hypocrite de le nier. Elle ne l'aurait pas invité à sa table, sans doute aurait-il fait comme les autres, il aurait laissé son regard passé sur elle en se disant que c'était une belle jeune femme. Elle avait la plastique qui seyait à merveille à son emploi et il l'aurait constaté sans pour autant s'acharner à la fixer comme un trophée. À en voir le détachement qu'elle démontrait, Cameron devait être habitué à ce genre de situation. Elle ne semblait pas gênée, ni même énervée et continuait leur conversation sans s'alarmer des yeux rivés sur elle.

Le verre offert fut renvoyé à l'envoyeur, au grand dam du type au billard qui regarda la boisson venir à lui d'un air d'autant plus agacé, que les accolades et les moqueries de ces amis étaient irritantes. Jace évita de laisser traîner son regard vers le groupe. Il ne voulait pas que cela soit perçu comme une provocation, comme une excuse pour ouvrir les hostilités. Pour peu que l'audacieux avait un ego un peu trop grand et la rancœur un peu trop lourde, il serait venu pour impressionner la jeune femme d'une autre façon. Le nephelim n'avait que peu l'envie de se faire remarquer en cabossant cette tête de buse. Faire parler le sang n'était pas une idée intelligente, surtout en étant Nephelim. Et puis, il ne lui avait encore rien fait : après tout, Dolce Gusto, c'était plutôt mignon comme insulte.

_ En effet, il ne pouvait pas lui donner tort sur le sujet. Il doutait très sérieusement que le geste fût désintéressé. Le cadeau appelait très certainement à ce qu'une petite faveur soit donnée en échange, un peu plus tard dans la soirée. Et danseuse dans un club privé ne rimait pas avec fille facile. Tant qu'il ne jette pas son dévolu sur moi ! Répondit Jace l'oeil rieur, pour lui signifier que cela ne l'avait pas dérangé le moins du monde de se faire chahuter. Cameron avait donné une jolie couleur à sa belle chemise blanche, maintenant elle lui trouvait un nouveau meilleur ami, de quoi pourrait-il se plaindre ? J'ai noté que tu avais un tribal tatoué sur l'épaule, est-ce que cela à une signification pour toi ? Demanda-t-il pour changer de sujet et éloigner une bonne fois pour toute l'agressivité ambiante. C'est un choix audacieux. peut-être avait-il une vision cliché de la féminité mais il aurait désigné une danseuse, une femme, par un élément plus sensuelle, plus léger... Faire le choix d'un tribal, c'était le choix de la force, du sauvage.

Cameron Aslanova

avatar



Nephelim | Camp Lucifer
✥ Je suis : Neph'




MessageLun 18 Juin 2018 - 23:35
CAM && JACE
The best ? Human blood! Believe me !



Son métier était plutôt inattendu, je ne m'attendais pas vraiment à ce qu'il me dévoile faire des documentaires sur des animaux nuisibles traînant en ville. Vu son apparence, il ne donnait pas l'impression d'être le genre d'homme à traîner dans des endroits glauques et sales pour des reportages, mais après tout, il fallait pas juger sur les apparences ! Avec un sourire en coin des lèvres, je lui demandais :

▬ Ah oui ? Il y en a tant que ça des nuisibles dans la ville ?

Dommage qu'il était dans le domaine des rongeurs.. Les rues auraient bien besoin d'être nettoyé d'un autre nuisible bien plus tenace, les anges ! Ces êtres sans sentiments qui se permettaient de croire naïvement qu'il pourrait contrer les desseins de Lucifer.. Je lui disais ensuite mon métier sans honte. J'assumais ce que je faisais, c'était toujours bien mieux que ce que je faisais avant de croiser la route de Mordred et qu'il m'offre son aide.. Ce charmant jeune homme ne s'offusquait pas en apprenant que j'étais une danseuse dans un club, au contraire, il avait même un sourire, visiblement loin d'être choqué. Il me plaisait bien, il avait quelque chose de spécial même si je n'arrivais pas à savoir quoi et il ne semblait pas être du genre à avoir froid aux yeux, c'est du moins l'impression qu'il donnait.

▬ Je dois bien avouer que je m'en sors pas trop mal si j'le veux, et même quand je ne le veux pas forcément apparemment.

Je terminais en riant un peu alors que le serveur rapportait le verre qu'on venait de m'offrir à son envoyeur dont son regard persistant me laissait de marbre. Il n'avait rien qui pouvait m'intéresser, hormis son sang... Mais par chance pour lui, je n'étais pas affamée. Il risquait sûrement de ne pas en rester là vu la manière dont il dévisageait Jace, la jalousie se lisant aisément dans son regard..

▬ Oui tu devrais faire attention, on dirait bien que tu lui as tapé dans l’œil.. Il te dévores littéralement du regard maintenant !

Je souriais amusée en terminant ma phrase. Pour l'instant, notre fan restait tranquille, rageant dans son coin. J'haussais légèrement un sourcil à la question qui allait suivre.. La signification de mon tatouage. Je l'avais fais il y a longtemps quand je sortais tout juste de ma dernière famille d'accueil dès ma majorité. Bien sûr il avait une signification bien particulière pour moi mais je ne tenais pas à y révéler..

▬ Pas vraiment non... J'aimais bien le tribal qu'un ami avait fait et je me le suis fais tatouer. C'était il y a longtemps, j'étais assez impulsive à l'époque ! Enfin je ne le regrette pas non plus, il donne du caractère je trouve.

Je terminais mon semi mensonge par un sourire en coin avant de lui demander :

▬ Et toi, tu as des tatouages ?







Jace Ambden

avatar



Nephelim | Neutre & Bon
✥ Je suis : Nephelim




MessageDim 24 Juin 2018 - 17:59
Jace nota son sourire. Était-ce une façon de lui dire qu'elle douta de ses propos ? Il ne démentirait pourtant pas. Il n'avait pas vraiment menti, juste jouer sur les mots. Prit au premier degré, il était d'accord, ça n'avait rien de glamour ni de flatteur.

_ Suffisamment pour me garder occupé les prochains siècles.


Plaisanta-t-il. C'est qu'avec la recrudescence de faits surnaturels et de démons, il avait nettement de quoi faire. S'il n'avait pas rencontré Cameron ce soir, sans doute aurait-il bu son café puis il serait très naturellement aller chasser quelques uns de ces fameux 'nuisibles'. Pas sûr qu'il en ait encore envie désormais. Ces dernières années, il s'était privé de tout un tas de choses pour courir le démon. Depuis peu, les chemins se multipliaient et Jace n'avait que l'embarras du choix.

_ ça doit être quelque chose quand tu le veux. Déclara-t-il l'oeil rieur et sans doute un brin coquin. Tu travailles où ? Il déposa la tasse qu'il faisait distraitement tourner entre ses doigts avant de la regarder, un sourire en coin. Ne te sens pas obligé de répondre. Je pourrais être un type peu recommandable.

Dans son ancienne vie, il avait connu bien des bars et autres boîtes de nuit engageant d'aguicheuses jeunes femmes mais il n'avait jamais été client. Bien sûr, elles étaient belles, bien sur elles étaient intrigantes mais il n'avait à cette époque, aucun besoin d'assouvir quoique ce soit, de se rassurer dans les bras d'une autre, de rêver à leurs courbes. Se disperser n'avait jamais été dans ses habitudes, il aimait Rachel et elle l'aimait en retour. Aussi prude soit ce principe, cela avait fonctionner pour eux. Ils étaient restés unis jusqu'à la fin.

Jace jeta un bref regard dans la direction de l'homme éconduit afin de jauger rapidement la situation. Ça ne sentait pas bon du tout. Le retour du verre avait été très mal vécu et le nephelim sentit tout le poids des mots de Cameron, pourtant il laissa échapper un léger rire. S'ils arrivaient à quitter ce bar sans une confrontation, ils auraient de la chance. Jace n'avait pas envie de se battre : D'une part parce qu'il voyait mal ce type faire le poids face à lui -sans orgueil aucun- et d'autre part, parce qu'une bagarre peut impliquer des blessures. Le sang l'excitant au plus au point, mieux valait éviter de jouer avec le feu. Le jaloux se tenait à l'écart mais Jace le gardait à l'oeil.

_ Non, en tout cas si on oubliait le discret tatouage qu'il avait derrière l'oreille. Mais le tribal est un bon choix. Si un jour je me laisse tenter... qui sait !? Impulsive, hein... intéressant. Adolescence rebelle ? La questionna-t-il en s'adossant à son siège, un sourire en coin perché sur les lèvres. Pour lui, le vent avait tourné dans l'autre sens. Garçon sans histoire, à l'école comme à la vie, mieux valait marcher droit avec son oncle dans les parages. Pourtant, le jeune homme de l'époque avait libéré les libertés et la colère contenues lorsqu'il avait su pour sa nature. Il avait un temps perdu la confiance pour douter de tout et de tout le monde, y compris de lui. Tu prends autre chose ? J'ai bien envie d'une bière finalement.

Et cet instant, lui rappelait typiquement l'époque où il avait été un peu plus sauvage, un peu plus fonceur et irréfléchi, totalement noyé et perdu dans ce qu'exigeait de lui ses caractéristiques Nephelim, juste pour avoir le sentiment de mener sa propre existence.

Cameron Aslanova

avatar



Nephelim | Camp Lucifer
✥ Je suis : Neph'




MessageJeu 28 Juin 2018 - 0:33
CAM && JACE
The best ? Human blood! Believe me !



Je ne pouvais me retenir de rire légèrement à sa remarque... Bientôt il n'y en aura plus tant que ça des nuisibles, qu'il ne s'inquiète pas. Les anges perdaient et Lucifer allait faire un bon nettoyage avec ses lieutenants ! Je répliquais avec un certain amusement dans la voix :

▬ Je veux bien te croire. Certains nuisibles sont.... Très tenaces..!

Il ne ferait certainement pas attention au sous-entendu que je venais de faire.. La plupart des humains n'avaient pas réellement conscience du monde qui les entouraient, la plupart ne croyait même pas en l'existence du surnaturel malgré tout ce qui se passait autour d'eux. Est-ce qu'il faisait parti de ces gens-là ? J'allais bien voir s'il allait avoir réaction face à ma remarque.. Il voulait ensuite savoir où je travaillais et je ne pouvais me retenir de sourire un peu plus. Je m'amusais à le taquiner gentiment en lui répondant :

▬ Pourquoi ? Tu voudrais venir me voir danser un de ces jours ?

Inutile de lui préciser que je doutais qu'il puisse se payer le privilège d'une danse avec moi, même si ça ne m'aurait pas déplu, il était mignon ! Bien plus que certains clients qui venaient régulièrement..

▬ Je peux te le dire, tu n'as pas l'air d'être quelqu'un de peu recommandable. Tu ne m'en as pas voulu pour la chemise et tu n'es pas allé chercher les ennuis avec l'autre .. Ca montre déjà que tu as un minimum de manière ! Je travaille au Hell Club.

La discussion tournait ensuite sur les tatouages alors qu'il avait remarqué celui que je portais à l'épaule. Il n'en avait pas même s'il me confiait que s'il en ferait un, ce serait sûrement aussi un tribal. Un très bon choix quand on veut garder la signification cachée en dessous de ses traits aux apparences abstraits.

▬ Ca t'irais bien, tu devrais te laisser tenter !

Je lui glissais un petit clin d'oeil amusée à la fin de ma phrase. Il fallait bien profiter un maximum de son existence et ne pas hésiter à s'autoriser ce qui nous faisait envie... Il devinait aisément avec ce que je lui avais dis sur mon tatouage que j'avais eu une adolescence mouvementée. Sans perdre mon sourire je lui répondais :

▬ Tu as le sens de l'observation en tout cas. J'ai eu une adolescence assez... Rebelle oui. Maintenant c'est du passé, je me suis remise sur le droit chemin depuis longtemps.

Enfin ça... Ca dépendait du point de vue de la personne. Pour moi être au service de Lucifer était le bon chemin.. Je voulais seulement briller aux yeux de son premier lieutenant, Sytry. Mais pour d'autres, je ne faisais que m'enfoncer toujours plus dans la noirceur, prenant le mauvais chemin, aveuglée par mes sentiments.

▬ Tu as fais de longues études ? Je te vois bien comme celui qui était sage et qui s'intéressait à l'école.. ! Je t'aurais bien imaginé dans les affaires ou.. Agent de sécurité aussi, tu as la carrure pour !

Je le taquinais un peu mais c'était aussi ma manière d'en savoir plus sur lui. Il restait assez évasif sur lui, évitant de trop en dire et attisant du coup ma curiosité. Je jetais un regard à mon verre qui arrivait à sa fin avant de relever à nouveau les yeux sur le beau brun :

▬ J'veux bien te suivre et prendre une bière aussi !

Finalement il se décidait enfin à prendre un peu d'alcool même s'il en restait à de la bière, mais c'était déjà un début. Il faut croire que je lui faisais une bonne influence. Je jetais tout de même un regard discret vers le gars qui empestait la jalousie à plein nez.. Il continuait de picoler dans son coin, rageant toujours contre Jace.. Combien de temps avant qu'il ne cède pour en venir à la violence ?







Jace Ambden

avatar



Nephelim | Neutre & Bon
✥ Je suis : Nephelim




MessageDim 15 Juil 2018 - 18:32
Extrêmement tenace même, pensa-t-il en hochant positivement la tête vers son voisine, ne pouvant qu'approuver. Son oncle avait commencé la lutte bien avant sa naissance et ils étaient bien obligés d'admettre que les démons n'étaient pas en voie d'extinction. Ils ne le seraient probablement jamais. Tout comme, le mal existerait toujours, il y aurait son opposé pour rétablir l'équilibre. Peut-être Jace n'était-il pas assez optimiste pour croire à une victoire mais il était persuadé de son utilité sur cette terre. Il fallait transmettre... transmettre son savoir, transmettre sa technique... mais voilà, quand vous n'êtes plus qu'un type solitaire et désabusé, qui croit à peine en lui-même, le passage de flambeau s'avère risible. Il y avait bien la Résistance mais Jace ne voulait pas en entendre parler : « Va chercher » et « donne la patte » n'étaient pas du tout sa ligne de conduite.

_ Venir te voir danser ? Répéta-t-il un peu surpris. C'est une invitation ? Surenchérit-il sur le même ton de taquinerie. Ne serait-ce que l'idée d'y rentrer mettrait mon compte en banque à sec. C'était le jeu. Quand tu quittes tout pour reconstruire un semblant de vie ailleurs, bien sûr les débuts sont difficiles. Les clients commençaient à venir, ça payait les factures, les loisirs... mais un extra comme celui dont parlait Cameron, c'était un coup à se mettre sur la paille et puis frustré comme il l'était, ça n'aurait rien arrangé à son envahissante absence de libido. Oh, je pense que les 'ennuis' vont venir très simplement à moi. Le type bouillonnait toujours à la table de billard et pour le moment, il était inutile de songer à faire une trêve. Aussi recommandable pouvait lui paraître Jace, il ne se laisserait pas démolir sans réagir. Il était prêt à être gentil mais pas à être con.

_ On a tous nos moments d'égarement. Concéda-t-il, loin de la juger pour ce qu'avait été son adolescence. Si tu as le remède, ça m'intéresse... j'ai parfois l'impression d'être dans le flou le plus total. Ce qui n'avait jamais été le cas dans ses jeunes années où tout était carré, parfaitement clair et réfléchi. Cameron avait raison : il était le garçon sage et discipliné. Pas vraiment le choix lorsqu'on connaissait l'homme qui l'avait élevé. Tom n'avait jamais été un bourreau mais il avait toujours eu des exigences. Pas plus qu'un autre, répondit-il sans préciser davantage... mais j'ai été capitaine de mon équipe d’Athlétisme durant 4 ans, ajouta-t-il avec une fierté jouée en venant tapoter du poing son buste. Tu admires les restes ! Plaisanta-t-il, omettant d'ajouter les quelques dizaines d'heures d'entraînement par semaine pour conserver la forme et ne pas se faire tuer par le premier démon venu. Comment en es-tu arrivée à faire ce choix de carrière ? C'était une jolie fille, elle avait la plastique pour... mais toutes les belles nanas ne choisissaient pas ce parcours pour autant. Tu es danseuse depuis longtemps ?

Jace fit signe à la serveuse puisqu'il était convenu qu'ils souhaitaient réciproquement poursuivre leur conversation. La jeune femme sourit et acquiesça à la commande, s'empressant d'y répondre avec assurance :

_ Deux bières, s'il vous plaît. Redonnant toute son attention à Cameron, il poursuivit : Et ton travail te plaît ? La questionna-t-il par simple curiosité. Cela devait être tellement particulier de se faire observer par un type suintant le désir qu'elle lui faisait éprouver.

Cameron Aslanova

avatar



Nephelim | Camp Lucifer
✥ Je suis : Neph'




MessageVen 27 Juil 2018 - 18:32
CAM && JACE
The best ? Human blood! Believe me !



Il avait l'air surpris alors qu'il répétait ce que je venais de dire avant de me demander avec ironie si je l'invitais, précisant ensuite qu'il serait ruiné s'il venait à s'offrir un tel extra et je ne pouvais que sourire en coin à sa réplique. C'était bien dommage ! Avec amusement je lui soufflais :

▬ Je m'en voudrais de te ruiner juste pour que tu me vois danser !

Je reposais quelques instants mon regard sur l'autre type qui semblait prêt à bondir sur Jace à tout moment et esquissait ensuite un nouveau sourire tandis que je lui répondais toujours aussi taquine :

▬ Avec de la chance il finira peut être par jeter son dévolu sur quelqu'un d'autre que toi ! Ca doit être l'effet chemise mouillé qui l'attire autant.

L’œil observateur de mon interlocuteur ne manquait rien et devinait aisément par mon tatouage que j'avais du avoir une adolescence mouvementé et je n'allais pas le contre dire, précisant juste qu'à présent je m'étais rangé dans le droit chemin. Il ne cherchait pas à me juger ou à me faire une leçon de moral comme certains pourraient faire. Il semblait plutôt compréhensif et me demandait même un conseil.

▬ Il n'y a pas vraiment de remède, il faut juste trouver quelqu'un sur qui tu pourras compter, qui t'aideras en te donnant de bons conseils.. Des fois il suffit juste de trouver la bonne personne pour que tout finisse par s'arranger. Ca a marché pour moi en tout cas.

Tout en disant ses mots, je ne pouvais m'empêcher de penser à Mordred et tout ce qu'il avait fait pour moi.. Je ferais honneur à sa mémoire. Jace m'avouait ensuite qu'il avait été le capitaine de son équipe d'athlétisme pendant quatre ans, précisant que j'admirais ses restes. Je le dévisageais quelques secondes, il était modeste mais j'aimais bien et je le taquinais à nouveau avec une certaine malice dans le regard :

▬ Tu as de très bons restes alors !

Il était curieux, ce qui pouvait autant être une qualité qu'un défaut. Dans son cas pour l'instant c'était plutôt une qualité. Il semblait réellement s'intéresser à ce que je faisais.

▬ Un ami m'avait trouvé ce travail pour éviter que je ne reprennes mes mauvaises habitudes. C'était bien payé pour peu d'effort, alors j'avais accepté et depuis j'y suis toujours. Ca fait déjà plusieurs années que je travaille là-bas.

Il commandait ensuite les deux bières avant de me demander si ça me plaisait comme travail.

▬ Ca peut paraître bizarre mais moi ça me plaît comme job ! J'aime danser, alors autant être payé pour ça. C'est de l'argent gagné assez facilement même si c'est en général mal vu. Pour l'instant je profite pendant que je le peux, mais je me doute bien que je vais devoir me reconvertir dans un autre domaine dans quelques années !

Je terminais avec un sourire amusé. Ce n'était pas le genre de métier qu'on pouvait faire jusqu'à la retraite.

▬ E toi ça te plaît ton job ? Ou tu aimerais bien changer plus tard ?







Jace Ambden

avatar



Nephelim | Neutre & Bon
✥ Je suis : Nephelim




MessageMar 31 Juil 2018 - 23:49
Il n'était pas entièrement franc, il devait bien l'avouer. Par le passé, ce genre d'extra était exactement ce qu'il cherchait : une jolie fille lui donnant l'impression d'être important, un peu de chair pour tromper la solitude, pour oublier ne serait-ce qu'une nuit qu'il avait tout foutu en l'air. Cameron le lui avait dit, ce n'était pas l'image qu'il dégageait... plus proche du premier de classe que du pilier de bar. Ils en avaient rit mais Jace avait toujours eut ses démons intérieurs. Ceux-la même pour lesquels il espérait trouver, ans réel espoir, le remède auprès de la jeune femme.

_ Espérons qu'elle sèche vite alors avant que je ne me sente obligé de répondre à ses regards aguicheurs, plaisanta-t-il avec le même piquant. Bien sûr, il y avait ce type mais ses amis étaient là aussi. Mettre au tapis 4 types un brin éméché ne serait pas un problème et le fait que ce ne soit pas un problème, pouvait justement devenir un problème. Jace devînt un instant pensif

_ Et qu'arrive-t-il quand tu trouves la bonne personne mais que rien ne s'arrange... qu'au contraire, tout s'empire ?

Jace lorgna sur la serveuse. Il lui fallait une bonne bière, vite avant de tomber dans une nostalgie triste et amère ! Fort heureusement, il lui sembla que la jeune femme eut elle-même un moment d'absence, ce qui avec un peu de chance, avait allégé son semblant d'aveu. Il ne souhaitait pas lui paraître pathétique. Pas plus à elle qu'à lui-même d'ailleurs. Il préféra sourire au compliment :

_ Reviens me voir dans 10 ans et on en rediscute, ria-t-il pour effacer les marques que les souvenirs laissaient toujours derrière eux. S'il suivait la route de Tom, il ne serait pas à plaindre. à plus de 50 ans, son oncle avait gardé une carrure assez impressionnante... la puissance de ses droites n'avait pas désemplie avec les années et le cinquantenaire ne voulait pas entendre une seule allusion à son âge lorsqu'il était question de trancher des têtes.

Les deux bières se posèrent bientôt sur leur table, remplaçant le verre et la tasse vide que la serveuse prit soin de rapporter avec elle.
Jace l'écouta lui répondre. Il tiqua sans vraiment se laisser arrêter par cette remarque mais peu d'effort pour beaucoup d'argent, c'était souvent la ligne de conduite de trafiquants en tout genre. En fait, cela se confrontait en tout point avec sa propre ligne de carrière : beaucoup d'effort et de travail pour mériter son salaire... et pendant des années, son salaire avait été modeste en comparaison des risques qu'il prenait. Il avait parfois râlé mais sa propre satisfaction d'être là où il devait être surpassait le reste. Il ne garda en tête qu'un élément : elle aimait son travail, tout comme il avait aimé le sien.

_ Les gens sont parfois des hypocrites, soupira-t-il, les premiers à critiquer son travail étaient sans doute les premiers à venir glisser quelques billets dans la jarretière de ses demoiselles, tu danses dans un nightclub... mais tu n'es pas une paria incapable de te tenir en public. Un air plus apaisé reprit finalement place sur ses lèvres. Je vois ce que tu veux dire, poursuivit-il amusé, mais tu as encore de beaux jours devant toi.

Son monde ne devait pas être le plus tendre avec des femmes vieillissantes... aussi 'bienveillant' soit cet ami, une jeune femme qui rapporte moins est une jeune femme sur le point d'être évincée.

_ Je suis dans une période de... transition. Il ne voyait pas d'autre façon de nommer cette période. Pour le moment, je fais ce qui doit être fait. Attrapant sa bière, il prit une bonne rasade et ajouta au risque de casser l'ambiance. Les types comme moi ne s'arrêtent que lorsqu'ils sont morts. Fuyez belle demoiselle avant de devenir à ses yeux, le type le plus chiant du monde. L'avenir est quelque chose qui m'est à la fois très familier et très capricieux.Ajouta-t-il. Il avait vu demain dans ses visions. Il l'avait vu plusieurs fois et il pouvait convenir que le cours du temps était quelque chose de fluctuant.

Cameron Aslanova

avatar



Nephelim | Camp Lucifer
✥ Je suis : Neph'




MessageJeu 9 Aoû 2018 - 8:13
CAM && JACE
The best ? Human blood! Believe me !



Plus il me questionnait, plus je pouvais sentir qu'il était comme perdu. Je l'étais moi-même il y a longtemps.. Il avait quelque chose qui me touchait, ce qui était bien rare. Je le fixais tout en lui répondant doucement :

▬ Tout ne s'empire pas, tu as déjà trouvé la bonne personne.. C'est du positif ça non ?

Je souriais en coin avant de rajouter :

▬ Il faut toujours se répéter que les choses finiront par s'améliorer, jusqu'à ce que tu finisses par y croire toi-même. Il y aura toujours des malheurs autour de nous, il faut trouver son bonheur dans des choses simples, juste pour se changer les idées quelques instants. Un peu comme le verre qu'on se boit ensemble ! Je t'ai taché ta chemise mais finalement grâce à ce petit accident, on fait connaissance.

Je ne connaissais pas ses problèmes, et je ne cherchais pas à le questionner sur ça. S'il voudrait m'en parler, il le ferait. Je pouvais tout à fait comprendre qu'on veuille garder certaines choses pour soi. Décidément cet homme était mystérieux et intriguant. Les bières ne tardèrent pas à arriver et je prenais une gorgée avant de lui répondre, lui faisant part de ce que je pensais de mon travail. Un travail que j'aimais et dont j'étais fière. Ce qu'il me dit ensuite me faisait légèrement rire. Il n'avait pas tord, les gens étaient parfois hypocrites, je dirais même souvent ! Je lui soufflais avec amusement :

▬ Non ça va j'ai un minimum de savoir vivre, même si je peux être maladroite. Mais je sais aussi ne pas me faire remarquer quand il le faut.

Il tentait ensuite de me réconforter en me disant que j'avais encore des beaux jours devant moi, et je l'espérais bien ! J'acquiesçais d'un hochement positif de la tête avant d'essayer d'en savoir plus sur lui. Il avait l'air vraiment sérieux quand il parlait de son travail et je ne pouvais m'empêcher d'hausser légèrement les sourcils face à sa remarque.. Les types comme lui ne s'arrêtaient qu'une fois mort ? Pour un photographe dans les documentaires sur les nuisibles, il semblait plus que passionné par son métier..

▬ Les nuisibles n'ont qu'à bien se tenir avec toi, tu es déterminé dans tes missions en tout cas, c'est une bonne qualité !

Ce qu'il me disait ensuite me surprenait légèrement.. " L'avenir est quelque chose qui m'est à la fois très familier et très capricieux. " Il en parlait comme-ci il connaissait son avenir, mais peut-être était-ce juste une façon de parlé ?

▬ Ah oui ? Et tu crois que l'avenir te réserves quoi encore ?

Je le regardais et ne pouvais me retenir de rajouter pour le taquiner et le faire sourire :

▬ Un mariage peut-être ? Ou un enfant ?








Jace Ambden

avatar



Nephelim | Neutre & Bon
✥ Je suis : Nephelim




MessageJeu 16 Aoû 2018 - 23:20
Les souvenirs menaient bien souvent à une pente glissante, tombant sur le gouffre de la peine et du regret. Jusque là, Jace avait pu contourner les traquenards de son esprit mais avec la remarque de Cameron, nager à contre-courant s'avéra plus compliqué que ce qu'il pensait. Rachel était un sujet complexe et ensevelie sous une tonne de culpabilité :

_ En fait, je l'ai perdu... Et ça, ça n'avait rien de positif. Le sourire forcé et amer, il leva sa bière pour un nouveau toast silencieux, comme si ce geste lui permettait de garder de la distance avec ce qu'il ressentait. Une nouvelle rasade plus tard, il essaya de se répéter qu'elle avait raison. La recette du bonheur : le trouver dans des choses simples... mais ce verre avec elle, même s'il lui était agréable, n'arrivait pas à effacer le vide qu'il sentait dans sa vie.

_ Et ce soir, tu voulais être remarquée !
Affirma-t-il dans une taquinerie ciblée bien que dépourvue de méchanceté. Le type au bar, le gars du billard, l'accident avec sa chemise, cette élégante robe qu'elle portait... Elle s'était créé son public et encore maintenant, tous ces regards étaient braqués sur elle. Elle avait même réussit un tour de force en l'invitant à prendre un verre avec elle. Il était bien forcé d'avouer que même s'il s'était un peu poussé aux fesses pour accepter, son refus aurait été entier si l'invitation était venu d'un de ces barbus au bar.

_ J'en ai trop fait ? Plaisanta-t-il pour désamorcer légèrement le poids de ses mots. Désolé, je suis plutôt entier dans mon job, c'est pour ça. Il sourit histoire d'étaler un peu plus la pommade. Il est vrai qu'il l'avait dit au sens propre, mourir pour son boulot n'était pas qu'une image, mais fort heureusement, sa voisine l'avait prit au figuré : Il était juste 'déterminé' pour reprendre ses mots. On ne pouvait pas vraiment dire qu'il aimait ce qu'il faisait... ça n'avait plus du tout le même charme depuis qu'il avait quitté Las Vegas mais c'était la dernière chose qui lui maintenait la tête hors de l'eau. Sans son travail, il n'aurait su que faire de son trop plein d'énergie et de rage refoulée.

Jace s'apprêtait à formuler une réponse vague sur l'avenir. Le sien, il ne le connaissait pas... il en avait vu des images mais rien qui lui permettait d'affirmer que sa vie avait beaucoup changé... et puis comme il le lui avait dit : le temps est capricieux. Il suffisait d'un événement pour tout changer. Quelle aurait été sa soirée, si ce verre n'avait finalement pas fini sur sa chemise ? L'effet papillon comme ils disent. Mais au lieu de répondre, il marqua un arrêt et se décomposa. Elle n'aurait pas pu lui faire plus de mal qu'avec ces deux mots là : mariage et enfant. Jace dérapa sur cette pente glissante qu'il avait mit tant d'efforts à éviter et tomba tête la première dans cet avenir qu'il s'était tracé à l'époque. Epouser Rachel ? Oh oui ! Il avait déjà fait sa demande de fiançailles... avoir des enfants... c'était une évidence ! Et puis le tsunami Nephelim l'avait privé de tout... et aujourd'hui, il n'espérait plus rien de son avenir.

_ Je crois... je vais y aller.
Il se leva, sortant quelques billets qu'il déposa sur la table pour payer les consommations. J'ai passé un bon moment, vraiment, insista-t-il pour ne pas qu'elle pense qu'elle ait pu faire quoique ce soit... mais il vaut mieux pour toi que je m'en aille sinon ta soirée est foutue... plaisanta-t-il l'humour vide, tout en reculant.

C'est comme-ci, il avait eut une cible sur la poitrine et qu'elle en avait atteint le centre. C'était douloureux, Rachel revenait en écho dans tous les coins de son cerveau. Cameron n'avait pas à subir cela, c'est bien pour cela qu'il se dirigeait d'un bon pas vers la sortie lorsqu'il entendit derrière lui, cette voix insistante qu'il identifia sans la connaître :

_ Alors ma belle, maintenant que Dolce Gusto est parti, tu peux venir avec nous.

Jace se retourna. L'attardé du billard venait réconforter à sa façon la demoiselle esseulée. Finalement, il rebroussa chemin, posant une main indélicate sur l'épaule de l'homme qui se retourna un peu plus irrité par le retour de son concurrent.

_ Mais c'est quoi ton problème, mec... Tu as pas réussit à la sauter et tu veux pas que les autres tentent leur chance ? Barre-toi !

Rien de telle que de la douce poésie à ces oreilles pour faire monter d'un niveau son degré de rage. Jace inspira lentement pour ne pas lui caler une droite qui lui ferait sa soirée. Il préféra se tourner vers Cameron, faussement calme :

_ Tu devrais venir avec moi.

Contenu sponsorisé








Message
 

The best ? Human blood! Believe me ! ft Jace

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-