Saison 6.1 • In virtute Dei...


 ::  about and co :: L.A Times :: L.A. stories
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

God

avatar

✥ Je suis : Dieu (PNJ)
PNJ | Dieu



MessageSujet: Saison 6.1 • In virtute Dei...    Sam 10 Fév 2018 - 17:23



In virtute Dei



Usine abandonnée, 10 février 2018, 23h45.

Les pas du premier déchu résonnaient dans la vieille bâtisse, alors qu'il s'approchait de son ancien frère. Le lieu, abandonné, sinistre, reflétait parfaitement ce que s’apprêtait à faire le roi des enfers.

Il avait prévu tous ses coups plusieurs tours à l'avance, comme une partie d'échecs, anticipant même les décisions divines qui l'avaient conduit à cet instant.

▬ Dieu est trop prévisible, Haiaiel... Souffla Lucifer aux oreilles de l'ange de premier ordre. Ses lois... Son "amour" pour l'humanité... A la minute où il a su que j'avais interrogé Zadkiel, j'étais certain qu'il te renverrait sur Terre. Il faudra que je pense à le remercier ! Je n'aurais rien pu faire de tout ça sans lui. Ricana-t-il. Puis, le déchu se redressa, un sourire sadique sur les lèvres, alors qu'il s'éloignait de sa future victime pour rejoindre les sorciers qu'il avait réunis ce soir.

▬ Lucifer, Commença l'une d'entre eux, offrant au roi des enfers une révérence avant de reprendre la parole, la marque est effective. Mais il s'agit de magie divine, un sort d'archange... Nous ne pouvons pas le maintenir plus longtemps que quelques heures. Dès que minuit sera passé, il vous faudra faire au plus vite.

▬ Oui, j'ai bien compris cela. Vous pouvez disposer ! Tonna-t-il avec force, pressé de se retrouver seul avec son ancien frère.

____________________

L.A. Times / Hôpital, 10 février 2018, 23h45.

▬ Jenny ! Où est Jenny Michaels ? S'époumonait le rédacteur en chef pour localiser sa journaliste.

Dans les toilettes de l'étage, la jeune femme se passait de l'eau sur le visage, les yeux fermés, essayant de calmer son pouls qui s'accélérait, et les sons qui retentissaient dans son crâne.

***

Les sons semblaient s'accentuer dans sa tête, forçant Matthew à chercher son salut : une porte, une seule qui ouvrirait sur une salle vide de monde. Plus les bruits augmentaient et plus il semblait perdre pied, ainsi que tous ses repères. Le chirurgien ouvrait une dernière porte et s'y engouffrait sans réfléchir pour échapper à la cacophonie des urgences. Il n'y avait pas âme qui vive dans la pièce, pourtant le capharnaüm continuait dans son crâne, le forçant à joindre ses mains sur ses tempes.

Sea Cliff / Pacific Heights, 10 février 2018, 23h45.

Ses mains jointes en signe de prière, Castiel restait ainsi, à genoux en plein milieu de son salon, cherchant une réponse à sa question. Ces bruits qu'il entendait... tout ça était-il réel ? Il était coutumier de ces choses, cent soixante ans n'auraient su effacer des millénaires d’existence. Mais s'il s’accommodait du bruit, c'était la raison de sa présence qui le poussait à s'interroger. Il souffla, inspira et se concentra sur les bruits seuls, cherchant à distinguer les mots.

***

Sous le porche de sa villa, Zadkiel humait l'air, les yeux levés vers le ciel. L'archange déchu connaissait cette sensation, mais il peinait encore à comprendre les paroles qui lui étaient adressées. Dans une dernière inspiration pourtant, il comprit.

____________________

Usine abandonnée, 10 février 2018, 23h50.

Castiel s'était téléporté devant le bâtiment vers lequel il avait été guidé, ne tardant pas à sentir une présence apparaître derrière lui. Il se tournait aussitôt, tentant de faire abstraction des bruits qu'il percevait encore pour s'adresser au nouveau venu.

▬ Tu l'as entendu toi aussi !

▬ Dieu... Souffla simplement Zadkiel en fixant son regard sur la bâtisse abandonnée.

Les deux déchus s'étaient alors mis en marche, rejoignant la première pièce du lieu, attendant le prochain ordre. Mais alors qu'ils étaient tout deux réunis, ce ne fut plus des mots qui vinrent à eux mais un lumineux éclat blanc...

L.A. Times / Hôpital, 10 février 2018, 23h50.

Relevant le visage vers le miroir, ouvrant les yeux sur son reflet, la journaliste semblait toujours aussi désemparée. Elle portait une main sur son cœur qu'elle sentait battre à tout rompre dans sa poitrine, inconsciente de ce qui se déroulait, de ce qui se cachait derrière ces grondement qu'elle semblait être la seule à entendre. Soudain tous les bruits s'étaient tus au même moment et une lumière aveuglante avait envahi la pièce s’immisçant dans l'humaine, qui s'évapora du lieu en un battement de cils...

***

Les mains toujours sur son crâne, Matthew ignorait ce que ces douleurs et ces bruits signifiaient. Mais il pouvait sentir le sang passer dans ses tempes, juste sous ses mains. Il était submergé, sentant son esprit se dérober, et à l'instant même où il eût cette sensation, la salle s'éclaira d'un blanc immaculé qui l'envahit tout entier et en une fraction de seconde, il s'était envolé...

____________________

Usine abandonnée, 11 février 2018, 00h00.

Lucifer regarda sa montre, avant de lever les yeux vers son ancien frère démuni de tout pouvoir.

▬ Un simple couteau suffirait sûrement vu l'état dans lequel tu es mais... J'ai envie d'être théâtral, ce soir. Lança-t-il d'un air presque dramatique, avant de révéler l'épée d'Arhiman qu'il avait cachée dans son dos.

▬ Adieu, mon frère... Ajouta-t-il avec un sourire sadique, avant de fondre sur Haiaiel, son bras armé prêt à s’abattre sur lui.

Le sourire satisfait du premier déchu disparut soudainement, lorsqu'il réalisa qu'une main avait arrêté son geste. Il regardait, incrédule, l'individu face à lui. *Un ange déchu de premier ordre, certes. Mais pas un ange de sa puissance.* Songea-t-il alors que Castiel profitait de sa surprise et le projetait à plusieurs centaines de mètres, lui faisant terminer sa course contre le mur opposé de la grande salle, qui s'écroula en partie sous la force de l'attaque.

Le roi des enfers resta un instant à terre, le regard rivé vers son adversaire, alors qu'il se débarrassait de quelques gravats, avant de percevoir le mouvement à sa gauche. Trois individus venaient d'entrer à leur tour dans la pièce, dont un qu'il reconnut facilement.

▬ Un archange, un déchu de premier ordre et deux humains ? C'est avec ça que vous croyez pouvoir me détruire ? Ricana-t-il, en se redressant. Il fit plusieurs pas décidés dans leur direction, avant de s'arrêter au son des quatre voix qui retentir comme une seule.

▬ Tu es ma plus grande déception, Lucifer.

Après son hésitation, le premier déchu reprit pourtant sa marche, forçant Castiel à le rejoindre tandis que Zadkiel restait en retrait près des deux humains tendant ses mains pour qu'ils s'en saisissent. Aussitôt fait, leurs poings serrés s'enveloppèrent d'une lumière blanche alors qu'ils restaient tous trois focalisés sur le combat qui se déroulait sous leurs yeux.

Lucifer frappa le premier, visant le visage de son adversaire qui stoppa sa main juste avant qu'elle ne le touche. D'un mouvement sec, il tordit le bras du premier déchu et le projeta sur un autre mur qui s'écroula entièrement autour de lui. Lucifer se releva encore, déterminé à se téléporter vers Haiaiel avant de réaliser qu'il ne le pouvait pas. Il jeta alors un regard haineux aux trois individus responsables de cette protection avant de sentir une main agripper sa gorge. Castiel le souleva du sol et les quatre voix retentir de nouveau :

▬ Nous ne te laisserons pas l'approcher. Tu ne gagneras pas. Pas contre nous... Plus qu'une voix se détachait à présent, terminant la phrase. Pas contre moi. Ajouta Castiel avant de projeter son fardeau au plafond. La puissance dans ce geste ébranla toute la structure, causant la chute du plafonnier de la pièce qui tomba dans un bruit métallique gigantesque.

Alors que le premier déchu accusait le dernier coup, Castiel avait rejoint ses trois camarades. Tous les quatre rayonnèrent alors d'une lumière incandescente qui imprégnait l'immense pièce de la bâtisse. Lucifer sentit la puissance qui lui faisait face, voyant les murs trembler, se fissurer et s'affaisser à plusieurs endroits, à mesure que la lumière s'étendait. Toujours au sol, il jeta un dernier regard à Haiaiel qui demeurait sain et sauf derrière cette barrière aveuglante, avant de se téléporter hors des lieux.

La lumière s'amenuisa peu à peu après la disparition de Lucifer, la barrière n'ayant plus lieu d'être. Mais malgré la puissance qui se tarissait, le bâtiment se désagrégeait peu à peu. L'archange déchu regardait, inquiet, les murs qui tremblaient, les morceaux qui s'écroulaient...

▬ Nous ne pouvons pas totalement contenir sa puissance. Admit-il avant de regarder ses pairs un court instant, les yeux emplis de tristesse. Nous devons rompre le lien.

Malheureusement, Zadkiel savait ce qu'impliquaient ses paroles et c'était vers les deux humains qu'il avait tourné le regard avant de reprendre :

▬ Je suis désolé, mais pour briser la connexion... l'un de nous doit mourir.

Toute sa sagesse ne suffisait pas à contenir la douleur dans ses mots. Un silence lourd de sens s'installa au milieu des fracas et leurs regards se croisèrent tous avant qu'une voix ne s'élève.

▬ Embrasse les enfants et ta femme pour moi. Souffla Jenny à Matthew avant de leur faire signe de la tête de partir.

____________________

Usine abandonnée, 11 février 2018, 00h12.

Zadkiel et Castiel posèrent aussitôt chacun une main sur l'épaule de l'humain et tous trois disparurent du lieu dans un dernier regard à la jeune femme. Cette dernière salve d'énergie eu alors raison du bâtiment qui s'écroula sur lui-même.

Rue près de l'usine, 11 février 2018, 00h12.

D'où ils étaient, les trois vaisseaux purent voir le bâtiment s’effondrer, puis, ce fut ce dernier souffle, cette dernière parcelle de vie qui quittait Jenny, qui les submergea alors qu'ils sentirent la grâce de Dieu les quitter.

Tous s'écroulèrent au sol, genoux à Terre, avant de lever les yeux au ciel. Un ordre venait d'être donné aux anges, un ordre qu'ils avaient eux aussi entendu. C'était le regard perdu que les deux déchus accusaient la nouvelle, alors que leur punition venait d'être amoindrie.



Dernière édition par God le Sam 10 Fév 2018 - 17:25, édité 1 fois

God

avatar

✥ Je suis : Dieu (PNJ)
PNJ | Dieu



MessageSujet: Re: Saison 6.1 • In virtute Dei...    Sam 10 Fév 2018 - 17:24



In virtute Dei



Voici la deuxième partie de cette intrigue, les explications.

En clair...


L'information que Lucifer a soutiré à Zadkiel n'était autre que le sort d'archange qu'il a déjà utilisé lors de ses soirées : une magie permettant d’ôter les pouvoirs de toute créature, même ceux d'un ange de premier ordre, tout en le cloîtrant dans un lieu. Ce sort, normalement utilisé pour protéger le paradis, a été accommodé par Zadkiel pour fonctionner sur Terre, et est suffisamment puissant et précis pour viser un type de personne en particulier, comme les mécréants, les démons et déchus qui sont interdits au paradis. Lucifer a donc fait l'inverse et dirigé le sort contre les anges, empêchant Haiaiel de se défendre, mais aussi tout ange de le sentir ou venir à sa rescousse.

Cette magie est puissante, divine et rend possible le plus difficile à accomplir : tuer un ange du trio ! Les potions et poisons de sorciers qui existent à ce sujet sont efficaces, mais pas pour un tel exploit. La grâce d'un ange aussi puissant reprendrait ses droit trop vite sur le poison. Quoi de mieux, donc, qu'un sort de protection d'un des gardiens du paradis ?

Lucifer s'apprêtait donc à détruire Haiaiel, un des anges du trio, grâce à ce sort, pour ainsi briser le cinquième sceau. Il a cependant été interrompu par Dieu, qui a dû investir des créatures capables comme lui de passer les barrières du sort. Quatre vaisseaux, deux humains, deux déchus, quatre réceptacles pour contenir le divin. Un pour le cœur, l'Humanité. Un pour l'esprit, la connaissance. Un pour la main, le guerrier. Un pour l'âme, la sagesse.

Chacun dans son passage a un mot mis en valeur, mais surtout un geste qui le représente et représente son être, et la raison qui fait de lui le vaisseau qu'il est :

- Jenny qui pose une main sur son Cœur = bonté et humanité
(son pouvoir divin l'aide à sauver des vies, mais surtout elle a rejoint la résistance pour sauver l'humanité. Elle est le choix idéal pour le cœur.)
- Matthew, qui porte ses mains à son Crâne = esprit et connaissance
(le chirurgien qu'il est a mis ses connaissances et son intelligence au service du bien, pour sauver des vies, soigner. Il est le choix idéal pour l'esprit.)
- Zadkiel, qui lève les Yeux au ciel = reflet de l'âme et sagesse
(L'archange déchu a des millénaires d’existence et a toujours prôné la paix, l'équilibre. Il est le choix idéal pour l'âme.)
- Castiel, qui joint ses Mains = le bras armé, le guerrier
(Le déchu de premier ordre est resté un fervent défenseur de l'humanité, un guerrier. Il est pur et suit toujours les préceptes divins, n'ayant jamais ôté la vie d'un humain. Il est le choix idéal pour la main.)


Sagesse, connaissance et humanité combinés ont levé une protection empêchant Lucifer d'atteindre Haiaiel, tandis que le guerrier a combattu l'ennemi.

Le bâtiment est ébranlé jusque dans sa structure par les violences qu'il a subies et le déploiement de puissance utilisé pour faire fuir Lucifer sur la fin. Il est prêt à s'écrouler, quand les vaisseaux réalisent que Dieu ne peut pas repartir. Afin de quitter ces corps, liés entre eux par sa grâce, le lien doit être rompu. Zadkiel, dans sa sagesse, comprend qu'il n'y a qu'une seule solution : l'un d'entre eux doit mourir.

C'est tout naturellement que Jenny se propose, étant le cœur. Zadkiel sait que lui et Connor sont trop puissants pour être détruits, seuls restent Jenny et Matthew. Jenny se sacrifie donc, pour rompre le lien et sauver le mari de son amie, père de famille. Ils se téléportent donc tous hors du bâtiment, laissant Jenny se faire ensevelir sous les décombres.

La décision divine concernant les déchus est simple. Après ce qu'il ont fait pour Dieu et l'humanité, leur sanction est amoindrie. Ils resteront sur Terre, déchus ; mais un nouvel ordre a été donné aux anges les concernant. L'archange déchu Zadkiel et l'ange de premier ordre Castiel ne se verront plus chasser et/ou châtier par les armées divines. (Il est à présent interdit de les détruire pour les anges.)

Ce qui en résulte...


Lucifer avait prévu beaucoup de choses, mais n'a jamais envisagé que Dieu romprait l'une de ces règles immuables en intervenant. C'est grâce à cet imprévu et l'intervention divine qu'Haiaiel est en vie, et que le cinquième sceau a été préservé.

Cependant, si les tremblements qui ont détruit l'usine sont un témoignage de la puissance divine, le souffle qui les a tous terrassés à la fin ne l'est pas. Et ces ondes se font écho se répandant au reste du monde. A chaque fois, c'est le même schéma : une vision étrange, comme une fragmentation, dont il est difficile de distinguer quoi que ce soit. Des flammes ? Un noir intense ? Un immeuble ? Une lumière blanche ? Tout se confond avant qu'une onde de choc ne frappe pour projeter ce qui entoure le lieu.

Ces 'visions' vous sont expliquées avec leurs règles à la suite :

• Durant quelques instants seulement (quelques secondes), les différents mondes se chevauchent les uns les autres, puis repartent sur leur plan d’origine en engendrant des dégâts physiques sur des bâtiments vides.

• Aucun être ni aucune chose matérielle ne se voit transporter d’un monde à l’autre, ils restent toujours dans leur monde d’origine. Mais durant le chevauchement, tout semble se mélanger et il est possible depuis la terre de voir des fragments de l'enfer, le vide du néant, ou les âmes au paradis.

• Aucun visage ne peut être vu, le chevauchement rendant le tout indissociable.

• Les dégâts sont matériels puisque le chevauchement ne touche que les infrastructures sans vie à l'intérieur et/ou des blessures infligées à vos personnages à cause des ondes de choc dues aux replacements de réalité. Seules les blessures dues à ces ondes de choc sont autorisées, les être vivants étant plus ancrés dans leur réalité qu'un simple objet inanimé aucun chevauchement ne peut apparaître s'ils sont présents.

• Il est interdit de détruire un lieu existant ! Merci de prendre des lieux pnj uniquement pour des rps avec chevauchement des plans.

NB: Dans vos RP, vous pouvez donc être témoin et voir un bâtiment être abîmé après avoir vu le chevauchement. Mais vous ne pouvez pas être dans le bâtiment !

 

Saison 6.1 • In virtute Dei...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-