We won't change the past... ▬ Feat. Thomas


 :: city of angels :: Downtown :: East :: Los Angeles Times
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Connor C. Dikson

avatar

✥ Je suis : Un déchu
Déchu | Rebelle -staff-



MessageSujet: We won't change the past... ▬ Feat. Thomas   Jeu 5 Avr 2018 - 12:09


We won't change the past...





CONNOR & THOMAS





Après avoir déposé ma carte mémoire au journal remplie des photos qu'ils m'avaient demandé, j'avais pressé le pas pour quitter les lieux avant de croiser plus de monde. J'avais toujours l'esprit préoccupé par Haiaiel, Dieu, Jenny, la punition... Et tout ici me rappelait d'autant plus cette nuit là et ma pauvre collègue. Personne ne savait ce qui lui était vraiment arrivée au journal. La mort de Jenny était sur toutes les lèvres et entendre leur suppositions, les voir tenter de comprendre... tout ça était bien trop pour moi.

J'avais prit mes jambes à mon cou dès que j'avais pu et regagné le parking souterrain pour rentrer aussi vite que possible. Mais aussi vite que j'avais été et même avec toute la bonne volonté du monde, il semblait que je n'étais pas en veine aujourd'hui. Ce n'était pas un collègue certes, personne pour me relancer au sujet de l'une des pires nuits de ma vie, mais... Thomas, le frère jumeau d'Alice. Est-ce qu'il était au courant de ce que j'avais dit à sa sœur ? Il venait me faire la morale tout comme Matthew ? Je le regardais un instant, songeur et finissait par le saluer.

▬ Bonjour Thomas. Désolé, je... suis plutôt surpris de te voir ici. Tu es venu me voir ou... ?

Je n'avais pas souvenir de lui avoir dit ou je travaillait, mais peut être que quelqu'un d'autre... Ou alors c'était une coïncidence ? Une foutue coïncidence.

▬ Quelqu'un d'autre au journal ?

Il avait l'air d'en être au même point que moi, sur le départ. Alors il était possible qu'il soit venu pour tout autre chose. Foutue coïncidence, en effet ! Songeais-je en espérant que nous n'aurions pas avoir une discussion déplaisante après toutes celles et tout ce que j'avais déjà encaissé dernièrement.




Thomas G. O'Connel

avatar

✥ Je suis : Nephelim
Nephelim | Camp Lucifer



MessageSujet: Re: We won't change the past... ▬ Feat. Thomas   Jeu 5 Avr 2018 - 12:35
J’avais l’impression que l’on voulait davantage me faire dire que ce métier me fatiguait qu’autre chose au vu des questions. Non, je n’étais pas un opportuniste, oui, j’aimais la musique, mais je n’allais pas m’amuser à dire que je préférais composer plutôt que de répondre à des questions stupides. Ces interviews était stupide, pourquoi j’avais accepté ? Je savais très bien qu’on finirait par me tomber dessus à LA maintenant qu’ils avaient leurs papiers. Ne perdant pas plus de temps lorsque l’on me libéra, je filais hors des bureaux pour rejoindre le parking ou je comptais bien retrouver mon calme dans la voiture. Je n’aimais pas ce genre d’interrogatoire, surtout quand ça tournait autour de comment j’avais fait pour passer de jeune youtubeur à professionnel. Arrivé non loin de ma voiture, je fus interpelé par une silhouette familière. Connor… Nous nous étions vu, inutile de nous ignorer sans que cela soit trop voyant. Souriant pour donner le change, je l’écoutais s’interroger sur ma présence ici. Il n’était pas de mauvaise compagnie, mais je ne me voyais pas venir et attendre dans un couloir juste pour lui et ses beaux yeux, clairement pas. Surtout qu’il avait décidé de laisser tomber ma soeur sous des justifications foireuse qui ne m’avaient pas vraiment convaincu. « J’aime pas soeur, mais pas au point d’attendre son ex dans le parking pour lui casser la gueule. », déclarais-je dans un premier temps, conscient que j’étais extrêmement mal placé pour parler d’elle vu comment je l’avais laissé, et comment je l’ignorais au quotidien.

« J’avais une entrevu avec un journaliste, donc c’est un pur hasard. », finis-je par souffler, exaspéré par la tournure des choses. Je n’aimais pas me forcer, je n’aimais encore moins devoir faire un effort devant quelqu’un. Le problème c’était lui, il savait tout ce qu’il y avait à savoir, il connaissait la seule personne qui justifie réellement que je sois un chien de l’enfer - si je pouvais m’appeler comme ça car je n’avais rien d’un chien, du moins physiquement. - et il pouvait lui dire à tout moment que j’étais ici, ignorant parfaitement sa présence. À quel moment j’étais censé être légitime dans tout ça ? Je faisait les pire choix la concernant, je l’abandonnais complètement et j’avais pas l’impression de pouvoir y changer quoi que ce soit. J’avais voulu une simple reconnaissance, celle de l’art, du talent et je n’avais pas supporter d’en voir d’autre réussir la ou j’échouais. L’absence de patience pouvait justifier d’être condamné à servir quelqu’un qui avait fait de votre vie un enfer sur terre ? De toute évidence oui.

Connor C. Dikson

avatar

✥ Je suis : Un déchu
Déchu | Rebelle -staff-



MessageSujet: Re: We won't change the past... ▬ Feat. Thomas   Mer 11 Avr 2018 - 14:18


We won't change the past...





CONNOR & THOMAS





La possibilité qu'il soit venu volontairement me voir s'était vite éclipser au profit de la théorie plus logique de la coïncidence. J'étais plutôt content d'ailleurs, car cela voulait dire qu'il n'était pas au courant encore des reproches de Matthew et de tout ce que j'avais raconté à Alice. Je n'ai pas besoin de ça, une nouvelle fois...

Mentir, ou du moins omettre de dire la vérité n'était pas mon genre. Mais je ne voulais pas lancer un sujet que je n'étais pas en état d'aborder et si Matthew avait réagit ainsi... comment le ferait le frère d'Alice ? Décidément, je n'avais pas envie d'être fixé aujourd'hui. J'étais cela dit rassuré et ma théorie confirmée aussitôt qu'il avait répondu et expliqué qu'il avait rendez-vous avec un de mes collègues, probablement pour une interview. J'acquiesçais alors, secouant la tête en guise de réponse et regardait autour de nous, le parking souterrain désert à souhait.

▬ Tu... tu es revenu en ville depuis longtemps ? La dernière fois que j'ai vu Alice, tu venais de refaire une apparition après... nos échanges. Par téléphone d'abords, quand j'avais enfin réussi à le retrouver et lui expliquer que sa sœur ayant perdu la mémoire avait besoin de son frère. Puis de visu, quand je l'avais rencontré au bar pour les dernières explications.

▬ Et ensuite, j'ai cru comprendre que tu était repartit, mais... je n'en sait pas plus. Il faut dire que même si Alice comptais pour moi et qu'elle semblait de plus en plus revenir à ses souvenirs, j'avais eu beaucoup de choses à gérer dernièrement. Et la voir, passer du temps avec elle entre mes problèmes et Katie... ça semblait déplacé et être tout sauf le bon moment.

▬ Alice est au courant de ton retour ?

C'était un tant soit peu curieux et probablement pas mes affaires, mais... je ne pouvais pas rester les bras croisés à attendre qu'il me le dise de lui même. Je ne voulais pas risquer de faire un impair si jamais je croisais sa jumelle et surtout je m'inquiétais toujours pour elle, que ça concerne ses souvenirs, sa nature, les démons... ou son frangin.




Thomas G. O'Connel

avatar

✥ Je suis : Nephelim
Nephelim | Camp Lucifer



MessageSujet: Re: We won't change the past... ▬ Feat. Thomas   Jeu 12 Avr 2018 - 10:24
Je n’aimais pas qu’on me pose des questions, du moins ce genre de question, j’avais l’impression d’avoir des comptes à rendre. Il semblait vouloir retracer mon itinéraire, celui qu’on m’imposait aussi parfois. Je n’aimais pas ça. Je n’aimais pas grand chose, soyons honnête, mais plus il parlait plus j’avais l’impression d’avoir quelque chose à lui répondre. Du moins jusqu’à ce qu’il demande si Alice était au courant. « Je suis revenu il y a quelques jours. », faisant quelques pas, j’humidifiais mes lèvres, « Elle ne sait pas que je suis revenue et elle ne doit pas savoir. ». Moins elle me fréquentait, moins elle risquait quoi que ce soit. Je n’étais pas dangereux en tant que tel, mais celui qui tirait les ficelles dans mon dos si. Il pouvait la détruire aussi facilement qu’il m’avait détruit. Il ne devait pas dire que j’étais là, c’était important, non négociable aussi. Même si je ne pouvais pas vérifier si il tenait parole, j’étais bien obligé d’appuyer sur ce point. Il savait qu’il avait du m’appeler, il savait que sauf cas de force majeur, je me ferais plus le moindre geste vers elle. Ça me tuait de garder mes distances, de laisser la seule personne importante loin de moi, de ne plus lui parler, de ne plus la prendre dans mes bras. La distance entre nous était ce qui me faisait le plus mal, mais je n’arrivais pas à penser à ce qui pourrait arriver de pire si j’intervenais.

« Crois moi, moins elle me voit plus elle sera heureuse. », même si je pouvais lui manquer ou autre. Il était préférable parfois de ne pas s’acharner. J’étais perdu, je l’avais fait seul d’ailleurs, j’étais tombé sans pouvoir me rattraper, et elle ne devait pas en payer les frais. Cet homme avait les intérêts de ma soeur en commun avec moi, il savait sans doute mieux que quiconque ce qu’il y avait en jeu derrière tout ça. Pourquoi je gardais à coeur de ne pas la mêler à ma vie. J’avais été faible, égoïste aussi, et j’en avais payé le prix. Elle, elle était fragile, elle avait déjà succombé à certaines facilités car tout lui avait tourné le dos, dont moi, je recommençais, sauf qu’aujourd’hui elle était moins seule, elle avait des gens sur qui compter. Et pour son bien, il était préférable que les choses se passe ainsi. Sans heurt, sans violence. Qu’elle reste dans une bulle ou rien ne pourrait la briser, rien ne pourrait lui faire mal. Moins elle souffrait, mieux j’irais.

Connor C. Dikson

avatar

✥ Je suis : Un déchu
Déchu | Rebelle -staff-



MessageSujet: Re: We won't change the past... ▬ Feat. Thomas   Jeu 12 Avr 2018 - 14:12


We won't change the past...





CONNOR & THOMAS




Je savais que j'étais complètement déplacé en posant ces questions. Je ne le connaissais pas suffisamment pour l'interroger de la sorte et même si c'était l'inverse concernant Alice... je ne lui en aurait pas voulu s'il ne m'avait pas répondu. Pourtant, il le faisait, même s'il ne semblait pas avoir envie de vraiment discuter à ce sujet vu le peu d'informations qu'il donnait.

Mais même s'il avait répondu, des questions subsistaient et sa demande déguisée de ne rien dire à Alice... Je ne comprenais pas et m'y refusais à la fois. Elle n'allait pas forcément bien, malgré les souvenirs que j'avais ravivé, et malgré l'aide que j'avais tenté de lui apporter. Elle avait besoin de lui, c'était un fait et lui... Lui il était revenu en ville tout ça pour l'éviter ?

▬ Elle n'est pas heureuse. Soufflais-je sans même réfléchir. J'étais toujours dépassé par mes propres problèmes et si je voulais aider Alice, et peut être même Thomas... la méthode risquait d'être étrange.

▬ La dernière fois que je l'ai vue, c'était juste après ton retour et départ précipité... Elle... Elle était paniquée au téléphone... Elle a besoin d'aide, elle a besoin de toi !

Je voulais être la pour elle, mais il y avait des choses que je ne pouvais pas faire et la situation était compliquée également. Au point ou l'aider pouvait réveiller d'autres douleurs ou même blesser Katie. Je devais penser à toutes ces choses quand je n'arrivais déjà pas à ignorer certains souvenirs... C'était trop me demander...

▬ Pourquoi revenir si tu ne veux pas la voir ?

La question était brutale, presque mauvaise et je m'en voulais déjà. Je soufflais, grimaçais et relevais les yeux vers lui pour lui demander clémence.

▬ Pardonne-moi s'il te plait. Je suis... Je ne suis pas de bonne compagnie dernièrement. C'est juste que... Je n'aime pas voir Alice comme ça. Elle a besoin de son frère et... J'ai promis de ne jamais lui mentir. Je ne peux pas lui cacher ta présence... Je ne peux pas manquer à la promesse que je lui ai fait.




Thomas G. O'Connel

avatar

✥ Je suis : Nephelim
Nephelim | Camp Lucifer



MessageSujet: Re: We won't change the past... ▬ Feat. Thomas   Lun 16 Avr 2018 - 10:11
Elle n’était pas heureuse ? C’était sans doute la pire chose que je pouvais entendre, et pourtant je savais qu’il disait vrai. Je savais qu’elle pouvait avoir paniqué, je savais qu’elle avait besoin d’aide, mais je savais aussi qu’elle ne pouvait pas en avoir avec moi. J’allais la condamné, pour sur. Elle devait rester loin de moi le plus souvent possible. Et si il n’y avait aucune urgence, je n’avais pas besoin de briser cela, je pouvais continuer ma vie sans m’intéresser à elle, sans lui donner de l’importance, sans qu’on me pousse vers elle surtout. Elle devait comprendre, et lui aussi que si je gardais mes distance c’était pour une raison. Elle était tout, elle était ma vie, mais j’allais la perdre si elle en faisait partie. « Elle a besoin de toi aussi ! Mais toi tu te balade sous son nez sans rien faire pour elle. », moi… J’avais la décence de ne pas appeler. Je cherchais à être invisible tout simplement. Il me demanda alors pourquoi je revenais si ce n’était pas pour la voir, si je ne voulais pas la voir. Car j’avais à faire ? Car si je disparaissais l’on ne mettrait pas très longtemps à me retrouver justement ? L’on me tomberait dessus bien vite et sans que je puisse dire quoi que ce soit. Ouais, c’était ça le problème. « Ce que tu semble oublier c’est que j’habite un peu ici aussi et que du coup, parfois je dois rentrer chez moi. », et qu’il était hors de question de passer ma vie sur les routes, j’avais des choses à composer et je n’étais bon que chez moi pour ça.

Et puis il s’excusa de ne pas être de bonne compagnie, simplement il n’aimait pas voir Alice ainsi, moi non plus, mais contrairement à lui, j’étais une bombe à retardement. Il me répéta qu’elle avait besoin de moi et il avait promit de ne plus lui mentir. Il ne pouvait pas cacher ma présence, il ne pouvait pas manquer à sa présence. Je comprenais, mais je ne pouvais pas accepter malheureusement. « Crois moi, je ne fais pas ça avec plaisir. », vraiment pas. Je ne voulais pas vivre loin d’elle, mais j’avais été stupide, cupide, elle en payait le prix. Elle avait déjà trop traversé pour ça. « Crois moi, tu ne veux pas savoir ce qu’il pourrait arriver si je retourne la voir. Elle a eu la chance de te trouver toi, j’ai pas eu cette chance. », j’étais menaçant, sans doute plus que je n’aurais voulu, mais je ne mentais pas. Elle l’avait eu lui, moi j’avais eu un démon, et pas le plus délicat. « Si tu lui dis que je suis ici, les choses vont empirer. », pour elle, pour lui, pour moi. Il ne devait rien dire, ce n’était pas plus compliqué que ça. « Alors oublies de me mentionner. », on devait jouer ensemble, pas l’un contre l’autre. C’était pas plus compliqué.

Connor C. Dikson

avatar

✥ Je suis : Un déchu
Déchu | Rebelle -staff-



MessageSujet: Re: We won't change the past... ▬ Feat. Thomas   Lun 16 Avr 2018 - 12:50


We won't change the past...





CONNOR & THOMAS



La situation était compliquée, tendue. J'ignorais comment réagir réellement face à Thomas, surtout dans mon état actuel. Mais il devait en être de même pour lui, parce que mes excuses, mes explications... rien ne semblait avoir eu son importance au vue de la réaction qu'il m'offrit. Elle a besoin de toi aussi ! Mais toi tu te balade sous son nez sans rien faire pour elle.

▬ Qu'est-ce que c'est sensé vouloir dire ?

Demandais-je aussitôt, piqué au vif, avant de me dire que je l'avait probablement mérité avec la façon dont je l'avait interrogé quelques instants plus tôt. Cela dit, je faisait pour elle, je faisait tout mon possible et il n'était pas là. Comment pouvait-il savoir ce que j'avais fait ou non ? Une partie de moi essayais d'être raisonnable et l'autre... l'autre était imprégnée des douleurs morales que je ressentait et de la claque métaphorique qu'il avait tenté de me mettre avec cette réplique.

▬ En effet, on en vient à l'oublier. Finis-je par répondre à sa phrase suivante, essayant d'oublier le reste pour ne pas regretter des paroles que je pourrais avoir. Pourtant, ces paroles ci étaient déjà un reproche en soit et après ce qu'il m'avait dit... j'aurais pu faire pire. J'aurais pu mieux réagir, aussi...

▬ De quoi... tu fais des énigmes, tu dis la moitié des choses... J'ignore pourquoi tu penses ces choses mais... Qu'est-ce qui peut être pire que ce qu'elle vit actuellement ?

Il avait été absent, il ne réalisait probablement pas ce que j'entendais par là et une partie de moi s'en rendait compte, réalisant que je devais développer la chose.

▬ Elle avait oublié ce qu'elle était, elle a du redécouvrir sa nature nephelim, elle a... elle a manqué tuer quelqu'un et n'a même pas comprit ce qu'il lui arrivait. Elle a oublié tout de ces cinq dernières années et essaie de combler les vides comme elle peut et le pire dans tout ça... C'est qu'elle a probablement été nourrie pendant des mois par des démons sans même le savoir ! Mais elle est mieux sans aide ? Sans ton aide ?

Je n'aimais pas me montrer ainsi, je semblait le juger encore et encore. Pourtant j'essayais juste de comprendre. Je voulais savoir ce qui justifiait qu'il me demande de rompre ma promesse ? Malgré les dangers, malgré les douleurs morales... je lui avait toujours dit la vérité et après notre dernière discussion, c'était apparemment ce qu'elle voulait encore. Ce dont elle avait besoin.

Si elle avait survécu sans être nourrie par la résistance, si elle avait eu du sang sans le savoir avant son écart... Matthew et moi avions déjà émit cette hypothèse. Et maintenant que je la disait à Thomas, je ne pouvais pas m'empêcher de m'inquiéter d'avantage. Qui avait pu la nourrir ?

▬ Je suis navré, mais... il va en falloir bien plus pour me convaincre le lui mentir et trahir sa confiance. Je ne l'ai pas fait quand il s'agissait de Lucifer, de... mon passé... Je ne le ferais pas, simplement, parce que c'est ce que tu veux. Elle a survécu à Lucifer bon sang... tu ne crois pas que tu peux lui donner un peu plus de crédit ? Quoi que tu ai fait ou... elle peu l'encaisser. Simplement pas toute seule...




Thomas G. O'Connel

avatar

✥ Je suis : Nephelim
Nephelim | Camp Lucifer



MessageSujet: Re: We won't change the past... ▬ Feat. Thomas   Lun 16 Avr 2018 - 16:46
« Tu peux me blâmer de ne pas être là, mais je suis pas sur que tu réponds aussi à ce qu’elle veut. », soufflais-je avec acide avant de lui rappeler que j’habitais là. Les hostilités étaient donc lancé. Il ne comprenait pas pourquoi je gardais mes distances, pourquoi je refusais de m’approcher d’elle. Pour lui, il n’y avait rien de pire que ce qu’elle vivait actuellement. Sérieusement ? Je pense qu’il était très loin de savoir. Il m’expliqua alors ce qui c’était passé. La perte de mémoire, la redécouverte de son statue de Nephelim, le meurtre qu’elle avait peut-être commis, le sang de démon qu’elle avait sans doute ingéré. Tout ça serra mon coeur, me faisant camper sur mes positions. Il lui en fallait plus pour le convaincre. « Ne me force pas à te dire pourquoi je fais ça. », commençais-je simplement avant de faire craquer mes doigts sous la tension. « J’aime Alice plus que tout, tu pense sincèrement que je me tiendrais à distance sans raison ? Réfléchis bordel. », je préférais toujours moins en dire, pour éviter de tendre la moindre perche pour me faire battre ou pour qu’on là batte. Même si l’idée que des démons est pu l’approcher suffisait à m’énerver, je devais rester calme, lui faire comprendre. « Réfléchis s’il te plait. », ne me force pas à te faire comprendre certaines choses.

« Tu es aveuglé par Alice, tu ne me connais pas, mais je te demande de comprendre toi-même pourquoi il est nécéssaire que je garde mes distances. », je me nourrissais de sang humain, j’étais sous la coupe d’un démon, j’étais à ses ordres. C’était évident quand on y regardait bien. C’était clair. Il y avait un démon dans l’histoire, il ne pouvait y avoir que ça pour m’empêcher de m’approcher d’elle. J’aimais sincèrement Alice, j’accepterais tout ce qu’il fallait pour la protéger, pour lui rendre une vie meilleure. Pour lui offrir tout ce qu’il y avait de meilleur pour elle. Et je n’en faisais pas partie. Je n’en faisais clairement pas partie. Elle devait avoir des personnes de confiance, des personnes qui ne lui voudrait aucun mal. Et c’était totalement stupide de ne pas lui dire clairement, mais j’avais l’impression que toute personne pouvant s’approcher d’elle pouvait aussi attirer la mauvaise personne. On ne pourrait rien dire si je ne disais rien non ? Du moins c’était ce que je croyais. Ce que j’espérais.

Connor C. Dikson

avatar

✥ Je suis : Un déchu
Déchu | Rebelle -staff-



MessageSujet: Re: We won't change the past... ▬ Feat. Thomas   Mar 17 Avr 2018 - 17:20


We won't change the past...





CONNOR & THOMAS



J'étais probablement tout sauf en état d'avoir ce genre de discussion. J'avais déjà vu avec Matthew à quel point la colère pouvait vite monter et comment les choses pouvaient être dure quand j'étais dépassé de la sorte. Mais je n'avais pas pu taire mes objections, pas quand il me demandait de mentir à Alice.

Il semblait pourtant déterminé, en colère sûrement, mais... avec la manière dont j'avais réagit je ne le blâmais pas. Cela dit, aussi convaincu qu'il l'était, quel que soit le danger dont il pensait la délivrer, je ne validait pas ses actions ou ses choix. Vouloir la protéger était louable, mais lui mentir... elle ne le méritait pas. Ne pouvait-il pas lui dire la vérité, la raison de la garder à distance ? Il semblait en tout cas tout faire pour éviter de me la dire à moi et je ne m'y intéressait pas. J'avais comprit qu'il ne voulait pas la dire. Ce que je voulais qu'il comprenne, et qu'il ne semblait pas réaliser quand il disait toutes ces choses, me demandant de réfléchir, de comprendre, de cesser d'être aveuglé par Alice..., c'était qu'aucune de ces explications ne saurait me convaincre.

▬ J'entends ce que tu dis et... je n'irais pas la voir pour lui dire que tu es de retour. Parce que je pense que ça doit venir de toi. Cela dit... si elle me parle encore de toi. Si elle m'interroge... je ne lui mentirais pas ! Sa vie, ses souvenirs... elle a perdu trop de choses, il est hors de question que je brise sa confiance. Même si c'est sous le prétexte de la protéger.

Je ne prétendais pas prendre toutes les meilleures décisions, mais je faisait ce qu'il m'était possible de faire, en mon âme et conscience. J'avais déjà prit une décision concernant notre couple, une qu'elle avait détesté... mais je l'avait prise, pour elle, pour moi... Mais quand il s'agissait d'elle, de sa vie, je n'avait pas le droit de prendre les décisions à sa place. Comme pour les souvenirs que je lui avait raconté, comme pour tout le reste que j'avais avoué l'autre fois. Si elle me demandait, si elle voulait savoir, je ne mentirais pas.

▬ Je ne m'attends pas à ce que tu comprennes. A vrai dire... que ce soit le cas ou non, ça ne change rien. Je veux juste être honnête. Que tu saches à quoi t'en tenir.

Je soufflais, puis inspirais profondément avant d'ajouter :

▬ J'espère quand même que tu changeras d'avis et ira la voir... Si ce n'est pas pour faire partit de sa vie... au moins pour être honnête avec elle ou... Lui laisser un choix.





Thomas G. O'Connel

avatar

✥ Je suis : Nephelim
Nephelim | Camp Lucifer



MessageSujet: Re: We won't change the past... ▬ Feat. Thomas   Mer 18 Avr 2018 - 13:22
Il n'irait pas lui dire que j'étais là uniquement car il pensait que cela devait venir de moi. Mais si elle parlait de moi, si elle l’interrogeait, il ne lui mentirait pas. Il estimait qu'elle avait trop perdu pour qu'il brise sa confiance sous prétexte que je voulais la protéger. Sous prétexte ? Il était sérieux ? Le pire c'est qu'il ne s'arrêta pas là. Non. Il reprit en affirmant qu'il ne s'attendait pas à ce que je comprenne, mais il voulait être honnête. Il espérait même que je change d'avis et aille la voir pour lui dire, pour être honnête et lui laisser le choix. Il était... Sérieux ? Il n'avait pas comprit, je ne voyais que ça pour être aussi con en cet instant. Etre aussi... Il n'avait rien écouté, je ne voyais que ça pour qu'il cherche à ce point à me faire accepter ça. A me faire passer la pilule qu'il avait à coeur les intérêts de ma soeur et que par conséquent, il fallait qu'il lui dise. C'était irréel. « Tu préfères prendre le risque qu'elle soit privé de liberté et se salisse les main comme moi ? », demandais-je dans un rire légèrement desabusé. « Des neurones ont cessé de fonctionner ? ». Elle se ferait démonter pièce par pièce au point qu'elle ne serait plus en mesure de se rappeler qui elle était. Il allait la briser sans ménagement, il allait lui rappeler des moments bien sombre et faire pire. Il l'avait sauvé, pourquoi il voulait la faire replonger ? Il fallait savoir mentir pour protéger. Tant que je restais le frère arrogant, personnel, elle n'avait aucune raison de m'approcher, si j'apparaissais pied et point liés... Elle aurait de la compassion. Elle voudrait faire quelque chose et elle se ferait avoir comme ça.

Ne pas sous estimer le danger, j'étais resté à distance pour une bonne raison. « Elle va se jeter dans la gueule du loup si elle sait quoi que ce soit, tu peux pas faire semblent et l'ignorer. », il ne pouvait pas adapter une histoire de façon à ce qu'elle lui plaise davantage, il ne pouvait pas manipuler la vérité pour qu'elle ne soit sans danger. J'avais dans mon dos des gens qui n'auront aucun scrupule à faire d'elle une marionnette, aucun scrupule à la casser à une plus. Alice était fragile, j'en avais conscience, je savais suffisamment comment elle était et entendre ange estimer de ses décisions étaient meilleur que les miennes. Laissez moi rire. J'en doutais. Et même si il avait raison, prendre ma décision en considération lui était à ce point secondaire ? Je n'étais que son jumeau après tout, je n'avais aucune raison de la connaitre. Aucune raison de savoir ce qui était bien ou non pour elle.

Connor C. Dikson

avatar

✥ Je suis : Un déchu
Déchu | Rebelle -staff-



MessageSujet: Re: We won't change the past... ▬ Feat. Thomas   Jeu 19 Avr 2018 - 20:34


We won't change the past...





CONNOR & THOMAS



Lorsqu'il m’invectivais et m'insultait presque de débile, je serrais le poing, refusant de me laisser dominer par mes émotions comme je l'avais déjà fait avec Matthew. Ajouter des pensées tristes à mon état m'affectais, mais si je tombait plus bas... c'était mon affaire. La colère elle était trop volatile et trop dérangeante avec tout ces sentiments pour que je réagisse au mieux. Ce n'était pas le moment d'avoir ce genre de discussion, vraiment pas ! A croire qu'ils s'étaient tous donné le mot et cherchaient à me provoquer au pire moment...

Il avait continué, disant qu'elle se jetterais dans la gueule du loup. Parlant pour dire encore et toujours une moitié d'information. Mais si je commençais à voir un schéma, comprendre certaines choses... je n'étais pas plus d'accord avec lui pour autant.

▬ Je ne sais pas dans quoi tu trempes ou à qui tu as affaire, mais... laisse moi te dire une chose sur les démons. Ils ne vont pas attendre que tu la fréquente pour essayer de la briser ! C'est une nephelim comme toi. Si tu penses que ta simple présence peu tout changer, c'est toi qui te berce d'illusions, pas moi. Mais quoi qu'il arrive... elle est déjà dedans ! La question c'est : est-ce que tu vas être la dedans avec elle ou rester sur la touche ?

Que croyait-il ? Il n'avait pas été auprès d'elle depuis un long moment, il ne savait peut être pas tout, mais... il pensait pourtant savoir ce qui était le mieux pour elle, basé sur quoi ? Ses problèmes à lui ? Je commençais à comprendre qu'il y avait des choses pas nette sous ses réticences, des démons très certainement. Mais il fallait qu'il comprenne aussi pourquoi je tenais ce discours. Pourquoi je pensait sa décision inutile.

▬ Je ne suis pas... débile, j'ai des millions d'années et je sais que le mal est là. Partout. J'ai rencontré ta sœur une nuit affreuse ou nous étions entourés de démons plus puissants que tu ne peux l'imaginer. Je l'ai protégée quand Lucifer lui même s'est insinuée dans sa vie. J'ai vu ta sœur rentrer à la maison avec les os brisés par un démon. Je l'ai vue supporter des choses à n'en pas finir. Ils n'attendent pas ! Ils n'ont pas besoin de toi pour lui faire du mal. Cesse de croire que tu lui fais du bien en restant loin. Parce que sa vie n'est pas un conte de fée, que tu sois dedans ou non !

Elle avait vu Lucifer, ses lieutenants, les dangers, l'enlèvement de la fille de Vanessa, la mort de cette dernière... Elle avait vécu plus que je n'aurais su lui raconter et pourtant il s'évertuait avec ses excuses ?

▬ Tu... tu as peut être des emmerdes. Tu veux très certainement réellement la protéger. Mais... ouvres les yeux. Ce n'est pas spécialement efficace !

Et ce n'était pas de sa faute, ni de la mienne même si j'aurais voulu pouvoir me désigner en coupable pour simplifier la vie de tout le monde. Les choses avaient été décidée il y a très longtemps, alors qu'ils n'étaient encore que des bébés. Tout ce qui se passait aujourd'hui... Les dangers, leur problèmes... ça n'allait pas partir parce qu'il le souhaitait.

▬ Je ne dit pas que c'est de ta faute ! Loin de la. Mais tu ne peux pas continuer de me dire qu'elle ira mieux sans toi, quand mieux... c'est ça...




Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: We won't change the past... ▬ Feat. Thomas   
 

We won't change the past... ▬ Feat. Thomas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-