Verity Rance - What a lovely day for an exorcism [terminée]


 ::  characters :: Your name, please :: Well, it's alright !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Verity Rance

avatar

✥ Je suis : Une humaine
Humain | Humain



MessageSujet: Verity Rance - What a lovely day for an exorcism [terminée]   Dim 8 Avr 2018 - 22:14
humain
Verity Rance
I'm standing in the silence with lies

(av) FALLING
date & lieu de naissance Verity est née le 4 Février 1986 à Chicago.

Métier/ÉtudesElle a un master en Théologie et religions. Et est actuellement officiellement vendeuse au Starbuck's et officieusement exorciste.

allégeance Du côté du bien, de dieu, des anges, enfin officieusement. Elle a vu le mal œuvrer il y a de nombreuses années, cela l'a convaincue de se battre, à sa manière certes, mais un grand bouleversement commence souvent par un murmure. Verity est croyante, depuis qu'elle a vu sa mère combattre ce qui la possédait. La jeune fille n'avait alors qu'une quinzaine d'années et elle s'était sentie tellement inutile, impuissante et démunie ! Plus jamais elle ne souhaite ressentir cela, alors elle se bat, seule, avec ses propres moyens, aussi futiles soient-ils ! Au moins elle essaie.

pouvoir(s) Il ne s'agit pas vraiment de pouvoir, ni même forcément d'un don. Verity est tout ce qu'il y a de plus normale, enfin, à sa connaissance. Mais elle connait les prières d'exorcisme, pour les avoir d'abord étudiées, puis apprises et enfin pratiquées. C'est une particularité qu'elle ne crie pas sur tous les toits, tout d'abord parce qu'elle n'est plus censée exercer son "art" et ensuite car elle ne se considère pas comme une personne assez puissante pour être capable d'exorciser les esprits les plus forts.


Connaissances Verity est croyante, chrétienne. Elle a été baptisée, a été nonne pendant quelques temps et a étudié à l'université la théologie et les religions. Alors nous allons dire qu'elle connaît bien la mythologie chrétienne. Mais, elle ne sait pas tout, ne se doute pas des plans de Lucifer. Elle sait qu'il y a des démons, des esprits malveillants des anges mais cela ne va pas plus loin. Elle se bat contre les esprits qui possèdent les personnes qu'elle exorcise, ceux-là elle sait qu'ils existent, Verity les croise régulièrement. Mais elle ne sait pas encore jusqu'à quel point tout ceci est réel et bien 'vivant'.

the story begins here
Le pouvoir du Christ te pousse à céder.
" In nomine Patris et filii et spiritus sancti"
"Amen"

Le prêtre plongea l'enfant dans l'eau bénite qu'il avait faite tiédir pour empêcher le froid d'attaquer la peau fragile du bébé. Mais il ne put éviter les pleurs de la petite, surprise de ce soudain changement de température. Ses sanglots résonnèrent dans l'Eglise, le son strident se répercuta sur les murs de pierre. Mais personne ne s'en souciait. Il faut dire qu'elle était le troisième enfant à être baptisé aujourd'hui et qu'elle ne faisait pas exception à la règle, tous avaient pleuré. Le prêtre s'empressa de remettre l'enfant dans les bras de sa mère, Angela, qui lui essuya le front, puis, lui dédia un sourire attendri.
Verity avait les yeux de son père, d'un bleu gris perçant qui tirait parfois vers le vert pâle. Ses cheveux poussaient à peine, mais on entrevoyait déjà quelques mèches claires, aussi claires que les siennes. Angela et Hal avaient de quoi être fiers de ce petit bout. Elle était venue au monde après tant d'épreuves difficiles ! La jeune mère avait subi trois fausses couches avant de donner naissance à une petite fille, alors pour le couple, il s'agissait d'une bénédiction de Dieu. Elle était la preuve qu'il existait ! Elle détenait cette vérité là. C'est pour cela qu'ils l'avaient nommée ainsi : Verity.

La cérémonie se terminait et les autres sortaient de la sainte bâtisse. Hal prit son épouse par les épaules et tous les trois, ils franchirent la porte pour le monde extérieur, qui serait, dès lors, parsemé d'embûches.

¤¤¤

Verity eut une enfance heureuse, aimée et choyée par ses parents. C'était une famille ordinaire, modeste et très croyante. Ils allaient à l'Eglise tous les dimanches, récitaient le benedicite à chaque repas du soir, fêtaient la Saint-Nicolas bref ils étaient pratiquants.

Verity participait aux activités de la paroisse pendant que ses parents travaillaient. Hal et Angela tenaient un magasin de vieilleries dont le commerce marchait plus ou moins bien. Mais ils arrivaient à vivre convenablement tout de même, bien que leurs dépenses restaient modestes. A mesure qu'elle grandissait, la jeune fille affirmait son caractère. C'était une enfant altruiste qui allait toujours vers les autres et proposait son aide, elle était également extrêmement têtue et déterminée, elle tenait ça de son père qui, à chaque fois que l'entêtement de Verity l'agaçait, se surprenait à sourire tendrement, lorsqu'il constatait qu'elle lui ressemblait énormément et il était tout de même heureux que sa mère lui ait transmis sa bienveillance, cela contre balançait.

Lorsqu'elle eut l'âge d'entrer au lycée, Hal et Angela l'inscrivirent dans une école catholique, où l'uniforme était obligatoire et la sévérité des professeurs bien réelle. Verity sut qu'elle n'apprécierait pas cette mascarade dès le premier jour. Une élève de sa classe fut fortement réprimandée et punie pour avoir déboutonné le haut de sa chemise car il faisait chaud en ce début Septembre. Cela avait profondément marqué la jeune fille qui ne s'était pas attendu à tant de fermeté de la part de ses professeurs pour deux boutons défaits.

Mais ses parents n'en furent que peu offusqués, prétendant qu'à quinze ans les jeunes gens avaient quand même besoin de discipline. Certes, la réaction de l'enseignante avait été quelque peu exagérée, mais était nécessaire pour que tout fonctionne parfaitement. Et c'est à ce moment là que Verity entra dans cette partie de l'adolescence que tous les parents redoutent : la rébellion.

Ce soulèvement contre l'autorité ne fut pas frontal et immédiat, mais marqué par de petites bêtises, désobéissances détournées qu'Hal et Angela ne discernaient pas. Ils étaient bien trop occupés par quelques dettes qui assombrissaient leurs finances et restaient persuadés que leur fille était sage comme un ange.

C'est à ce moment là que Verity se mit à découvrir les choses qui fascinent les adolescents de son âge. Les soirées entre amis et... la sexualité. Elle eut son premier petit ami, Jace, ils étaient dans la même classe. Bien entendu les contacts physiques trop rapprochés étaient prohibés dans l'établissement, aussi se cachaient-ils pour pouvoir s'embrasser à l'abris des regards réprobateurs des enseignants et surveillants. Ils ne s'étaient jamais faits prendre. Ses parents n'étaient évidemment pas au courant. Jusqu'au jour où la porte de la salle vide dans laquelle le couple s'était réfugié s'ouvrit brutalement, laissant entrer la mère supérieure, directrice du lycée.

"Puis-je savoir ce que vous faîtes ?"

Elle leur laissait sans doute l'occasion de s'expliquer de trouver une excuse, par acquis de conscience simplement, car il n'y avait aucun doute sur ce qu'ils étaient en train de faire. La jeune fille avait les cheveux en bataille et le chemisier déboutonné, le garçon avait défait sa cravate et il était rouge encore de l'instant de passion qui venait de les submerger, juste avant leur retour, brutal à la réalité.

C'est à ce moment là que Verity se découvrit désinvolte :

"Nous révisions le cours de biologie, nous montons un projet Jace et moi." répondit-elle tout sourire.

La mère supérieure, qui était pourtant d'un naturel calme, vit rouge. Elle ne s'était pas attendu à ce que les jeunes gens nient avec insolence ! Cramoisie par la colère qui la submergea alors, la directrice envoya le couple dans son bureau. Les sanctions tombèrent comme un couperet : 10 heures de retenues à effectuer aux cours des cinq semaines qui allaient suivre. Une lettre serait envoyée aux parents et les sorties scolaires leur seraient interdites.

La réaction d'Hal Rance fut pire encore. Verity reçut la seule et unique gifle de sa vie. Jamais il n'avait osé levé la main sur elle. Mais cette fois, la fureur l'avait emporté. Il la regardait, les yeux brûlants de colère et de honte. Oui, il avait honte. Honte que sa fille déshonore ainsi sa famille et salisse son nom !

Des mesures furent prises à la demande des parents. Les deux jeunes gens ne devaient plus avoir de contacts, que ce soit en cours ou en dehors. Jace changea de classe. Verity fut privée de sortie.

Cette expérience la marqua énormément. Elle en voulut à son père et lui en veut encore. Elle ne comprenait pas les réactions exagérées des adultes qui l'entouraient. Dans la Bible, Dieu ne soutenait-il pas l'amour ? Car la jeune fille n'était pas sotte ! Elle savait lire ! N'avaient-ils donc rien lu de l'écriture dont ils vénéraient l'existence ?!

Après cet événement, l'adolescente évita ses parents pendant des semaines, malgré les tentatives de sa mère pour renouer le contact et réinstaurer une sérénité dans la maison familiale. Hal lui même s'en voulait d'avoir été aussi dur, mais il voulait protéger sa fille des actes pervers des garçons qui s'en allaient une fois qu'ils avaient eu ce qu'ils voulaient. C'était pour cela qu'il valait mieux ne pas coucher avant le mariage, pour être certain de l'amour entre le couple. Et parce que c'était un péché bien entendu. Il se disait que Verity comprendrait sans doute un jour.

¤¤¤

Quelques temps plus tard, alors que Verity commençait tout juste à adresser de nouveau la parole à ses parents, Angela changea. Cela commença par des sautes d'humeur assez marquées qui inquiétèrent un peu son époux. Mais il se dit que c'était certainement hormonale. Et puis, elle eut des moments d'absence et cela effraya Hal et Verity. Au début, c'était simplement des instants où elle semblait oublier ce qu'elle venait de faire. Et puis les instants devinrent des minutes, les minutes des heures. Ils comprirent qu'il fallait qu'Angela voie un spécialiste.

Le neurologue ne trouva rien, pas une tumeur et en conclut que cela pouvait venir d'une dépression nerveuse. Alors, elle eut un traitement. Mais ce dernier fut sans effet et les choses empirèrent même.
Un soir, alors que Verity sortait de la salle de bain, elle vit sa mère frapper violemment son père, avec une telle force, que ce dernier heurta le mur. Sa lèvre saignait.

"Maman !" s'exclama alors la jeune fille, bouleversée par ce qu'elle venait de voir.

Angela la regarda alors avec un sourire, un sourire que Verity n'oublierait jamais. Plein de malveillance et de sadisme. Les yeux traversés d'une lueur "démoniaque", sa mère ne ressemblait plus à la femme douce et aimante qu'elle connaissait. Sa mère était quelqu'un d'autre. Elle en fut paralysée de terreur. Et puis, d'un seul coup, ce fut comme si rien ne s'était passé. Le sourire disparut, la lueur dans ses yeux se volatilisa; la confusion se lut sur son visage. Angela dit alors ces mots... qui ne firent qu'accroître la peur de son époux et de sa fille.

"Chéri ? Qu'est-il arrivé à ta lèvre ?"

Hal, cette nuit là, ne dormit pas avec son épouse, prétextant un mauvais calcul dans les comptes du mois. Il ne ferma pas l'oeil de la nuit d'ailleurs. Verity était descendue dans le salon à ses côtés et, pour la première fois depuis un mois, il la prit dans ses bras. Elle enfouit sa tête dans son cou, cherchant le réconfort. Lui aussi avait peur, était perdu, mais, sa fille, son bébé, devait l'être plus encore. Il ne savait pas quoi faire. Les médecins non plus.

Il était deux heures du matin et personne ne dormait dans la maison... à l'étage Angela fixait le miroir de la salle de bain...

Les jours passaient et le comportement étrange de la mère de Verity s'accentua. Elle devenait irritable, avait des accès de colère et de violence tels que Hal était obligé de la ceinturer, en attendant que le moment passe.

Un soir, après une énième crise, il descendit dans le salon. Verity s'était endormi sur le canapé. Il la regardait respirer paisiblement et ses yeux se posèrent sur la croix qu'elle portait autour du cou. Il prit une décision.

Hal se saisit du combiné téléphonique et composa le numéro... il espérait qu'on répondrait. C'était son dernier recours.

"Allô" entendit-il.

"Allô mon père ? Croyez moi je ne vous dérangerais pas si ce n'était pas important."

¤¤¤

L'exorcisme dura plusieurs jours et plusieurs nuits. Verity n'avait pas le droit d'entrer dans la chambre de ses parents, mais... elle entendait tout. Les prières incessantes, les cris de rage et de douleur de sa mère. Les coups frappés contre le mur. Elle pleurait, essayait de ne pas écouter, mais... les hurlements étaient si forts !

Un soir, les coups redoublèrent et les prières se firent plus insistantes. Verity était derrière la porte et elle se surprit à prier elle aussi, à force d'entendre les paroles prononcées par les exorcistes elle avait fini par en apprendre quelques mots. Mais c'était plus par désespoir que par réel conviction de réussite.

Cette nuit là, Angela perdit une partie d'elle même et, même si la possession semblait avoir cessée, le choc du retour à la réalité fut tel, qu'elle sombra dans un mutisme profond. Mutisme qu'elle n'a toujours pas quitté aujourd'hui. Verity en fut profondément affectée, sa mère ne parlait plus qu'avec le regard et encore, au début de sa convalescence, ses yeux trahissaient une profonde tristesse et un grand vide. Verity en eut le coeur brisé et se mit à passer de temps avec Angela, pour lui faire oublier ce qu'elle avait vécu. Lourde tâche qui s'offrait à elle ! Cet événement là, l'avait fait mûrir rapidement et la jeune fille était, à présent, celle qui aidait son père à faire les comptes, à ranger les nouveaux arrivages dans le magasin, bref, elle remplaçait sa mère, la laissant prendre du repos.

L'état d'Angela affecta aussi, énormément, Hal, qui ne supportait pas de voir l'amour de sa vie, sa compagne de toujours, en proie à un tel traumatisme, il finit par l'éviter, n'osant plus la regarder dans les yeux, ne supportant plus de la voir dans cet état. Il sombra dans une dépression nerveuse qui le conduisit à suivre un traitement qu'il associait parfois à quelques gouttes de bourbon, ce qui le plongeait dans un état second. Verity ne comptait plus les fois où elle l'aidait à retrouver son lit depuis le canapé. C'est dans un de ces moments qu'il lâcha cette phrase qu'elle n'oublia jamais et qui détermina le reste de son existence.

"Tu sais Verity, c'est de ta faute si ta mère est comme ça. Tu as fait rentrer le mal dans notre maison lorsque tu as commis le péché de chair avec ce Jace. J'aurais dû m'en douter, nous avons été trop indulgents avec toi."


Il n'était pas dans son état normal, les cachets et l'alcool le rendaient groggy et le faisaient délirer. Mais, ces mots, blessèrent profondément Verity, car elle savait que c'était ce qu'il pensait réellement. Ses paroles furent gravées dans son esprit, comme une marque au fer rouge sur la peau, douloureuse et indélébile.

¤¤¤

C'est ainsi, qu'à 18 ans, après avoir obtenu ses examens de sortie du lycée avec des notes corrects, que Verity, pour faire oublier les terribles pensées qui assaillaient son père, à son sujet, se lança dans des études de théologie et de religion. C'est durant ces années à l'université que la jeune femme rencontra Marcus, prêtre exorciste qui venait à la bibliothèque universitaire consulter des ouvrages sur le sujet. Ils firent connaissance et Marcus lui transmit sa passion et son goût pour ce genre de pratiques religieuses. Ceci lui permit également de beaucoup plus s'investir dans ses études qu la passionnaient véritablement.

Verity, durant ces deux années de master, se spécialisa dans les pratiques d'exorcisme et fit son mémoire sur les différentes prières d'exorcisme dans les différentes religions et leurs effets. Elle obtint donc son master, avec les félicitations du jury. Mais, cela ne suffisait pas à son père, il continuait d'être distant et la jeune femme ne savait pas quoi faire. Marcus, qui était au courant bien entendu des malheurs qui avaient frappé la famille, conseilla à Verity, en ultime recours, de s'engager dans la religion. D'entrer dans les ordres.

La jeune femme, qui avait envie, plus que tout au monde, de rendre son père fier d'elle et de redonner à sa mère la joie de vivre entra dans un couvent et se fut ensuite appelée : Soeur Verity.

¤¤¤

Quelques années s'écoulèrent et Verity se plaisait au couvent, ses consoeurs étaient devenues des amies et Marcus lui rendait souvent visite. Son père l'appelait chaque semaine pour lui donner des nouvelles. La jeune femme semblait avoir trouvé sa voie. Au vu de ses études et de son passé, elle fut affectée à la branche la plus secrète de l'Eglise celle qui s'occupait des exorcismes et c'est avec ses soeurs qu'elle eut ses premières vraies expériences dans le domaine et c'est durant ces années qu'elle se forma aux prières d'exorcisme et à ses pratiques.

Elle dirigea plusieurs séances d'ailleurs, une en particulier fut vraiment éprouvante. Il s'agissait d'un cas de possession assez délicat, puisque le possédé était un petit garçon de 7 ans. Les parents avaient appelé le couvent, démunis, ne sachant plus quoi faire devant le comportement de leur fils. Verity savait exactement ce qu'ils pouvaient ressentir et prit le cas trop à coeur, elle s'était désignée pour prendre en charge le garçon et la séance. Elle fut envoyée, avec deux de ses soeurs.

Ce fut la mère qui leur ouvrit la porte et, ce qui bouleversa le plus la jeune femme, fut le visage fatigué, épuisé de cette femme qui semblait puiser dans ses dernières forces pour venir les accueillir. Dans cet état, elle faisait penser à une guerrière amazone ayant le courage de continuer la lutte jusqu'au bout. Verity trouvait cela magnifique.

"Dieu soit loué !" s'exclama-t-elle et elle fondit en larmes sur l'épaule de la jeune femme, qui fut quelque peu surprise par ce geste. Mais posa une main rassurante sur son épaule pour la consoler.

"Madame."
Finit-elle par dire. "Nous allons faire ce que nous pouvons, je vous promets que nous allons tout faire pour que votre fils vous revienne, et, avec l'amour de Dieu nous y parviendrons !"

Quelques instants plus tard, alors qu'elles préparaient leurs livres de prières, une de ses soeurs Maria lui reprocha ces mots qu'elle avait prononcés :

"Tu n'aurais pas dû lui donner tant d'espoir. Si nous ne réussissons par à lui rendre son fils, sa douleur n'en sera que plus grande."


Verity fronça les sourcils. A quoi servait la religion alors, si elle n'était pas là pour donner de l'espoir, pour offrir quelque chose en laquelle il était possible de croire ? Mais elle ne répondit pas. Cette femme, cette mère de famille, l'avait touchée, à tel point qu'elle en oubliait son sacerdoce qui lui dictait d'être honnête et humble.

Elles pénétrèrent dans la chambre à coucher du petit. Son père était là assis à son chevet. Le gamin avait les mains qui tremblaient, mais semblait avoir retrouvé son état normal, mais combien de temps allait-il s'écouler avant que l'esprit se manifeste ?

"Shelby ?" l'appela doucement Verity.

Le garçon leva la tête.

"Voici soeur Maria et soeur Garance. Je suis soeur Verity. Nous sommes ici pour t'aider. Tu es d'accord pour qu'on t'aide ?"

L'enfant avait l'air épuisé et il était amaigri : depuis combien de temps n'avait-il pas mangé ? Le coeur de Verity se serra, mais elle se leva et ouvrit son micelle. Alors commença l'exorcisme.

La nuit fut longue et éprouvante. Combien de fois ces paroles en latin furent entendues : "EXORCIZAMUS te, omnis immunde spiritus, omnis satanica potestas, omnis incursio infernalis adversarii, omnis legio, omnis congregatio et secta diabolica, ergo draco maledicte ecclesiam tuam securi tibi facias libertate servire te rogamus audi nos. In nomine et virtute Domini, eradicare et effugare. Non ultra audeas, serpens callidissime, decipere humanum genus.". L'esprit se battait, lorsqu'il semblait être chassé, il revenait à la charge, toujours plus déterminé. Mais Verity l'était tout autant, si ce n'était plus.

Mais les premiers signes d'épuisement se faisaient ressentir et la jeune femme avait de plus en plus de mal à se concentrer sur ses prières et incantations. Elle transpirait sous l'effort. Soeur Maria lui proposa alors de sortir quelques instants, elles échangeraient ensuite leurs places. Elles seraient plus fortes, si elles prenaient un peu de repos.

Verity quitta donc la chambre pour trouver la mère, faisant les cent pas dans le couloir. Elle vit son regard rempli d'angoisse et s'empressa de la rassurer.

"Ne vous inquiétez pas Madame, nous finirons par l'avoir. Je n'abandonnerai pas tant que l'esprit ne sera pas parti."


La mère lui prit les deux mains reconnaissantes de ses paroles et répondit : "Merci. Et ne m'appelez pas Madame, appelez moi Kate."

Les lèvres de Kate s'étirèrent en un pauvre sourire et Verity lui trouva un instant, un certain charme. Puis elle secoua la tête pour chasser cette pensée de son esprit.

"Venez boire et manger quelque chose, vous avez l'air éreinté."

La jeune femme but un thé et mangea une part de gâteau puis s'empressa de retourner au chevet du garçon. Non sans avoir assuré la mère du succès futur de l'entreprise.

Mais l'exorcisme durait, des jours, des nuits. L'enfant fatiguait, mais l'esprit aussi. Le roulement des soeurs était efficace, mais cela prenait du temps. Et plus les jours passaient, plus Verity se rapprochait de Kate, dangereusement et elle n'aimait pas ça. Bien entendu, elle savait qu'elle était attirée par les deux genres, mais là, là, en tant que soeur, elle avait fait voeux de célibat, elle n'avait pas le droit ! Et pourtant l'alchimie fonctionnait entre elles. Elle avait envie de sauver le fils de cette femme, parce que son désespoir lui rappelait le sien à une certaine époque, et c'était ce qui l'attirait aussi chez elle.

L'enfant fut libéré de l'esprit au matin du sixième jour à l'aube. Le soleil dardait ses rayons dans la chambre et couvait, de sa chaude lumière, le garçon qui dormait paisiblement. Maria, Garance et le père de Shelby étaient sortis de la pièce. Verity regardait le petit qui semblait être plongé dans un sommeil profond. Une main se posa sur son épaule et la jeune femme se retourna pour croiser le regard rempli de reconnaissance de Kate.

"Merci."
dit-elle émue.

"C'est normal. Nous étions venues pour cela et je vous avais promis que nous ferions tout pour l'aider."

Le contact de la main sur son épaule la brûlait, il la dérangeait et elle savait pertinemment pourquoi. Il était la pomme, la tentation qui lui tendait les bras. Mais elle savait résister.

"Vous avez sauvé la vie de mon fils Verity. Jamais je ne l'oublierai ! Je ne sais pas si ce que j'ai à vous offrir est suffisant pour vous remercier et vous montrer ma profonde gratitude."



"Oh vous n'avez pas à... c'est... c'est notre devoir."

"Vous êtes quelqu'un de bien. Une jeune femme forte, ne l'oubliez pas..."

Ce que Verity ne savait pas, c'était que la femme qu'elle avait devant elle, n'avait pas l'intention de résister. Kate plongea son regard dans celui de la jeune femme et Verity se sentit totalement attrapée par ces yeux si profonds, qu'elle pouvait s'y noyer comme dans un océan.
Alors, Kate posa ses lèvres sur les siennes. Verity fut paralysée par la surprise et puis elle répondit au baiser.

Verity et Kate entamèrent alors une relation, dissimulée aux yeux de tous. Elles se retrouvaient en cachette. Jusqu'au jour où une de soeurs la surprit et la dénonça.

Des mesures furent prises. La Mère supérieure, mise au courant des faits, par les deux soeurs, malgré les supplications de Verity, fut dans l'obligation de la renvoyer. La jeune femme fut priée de quitter les lieux dans les délais les plus brefs.

Verity dut s'adapter, trouver un autre travail, changer de vie et de ville. Son père coupa complètement les ponts après avoir appris ce qu'il s'était passé et elle coupa également les ponts avec Kate, ne souhaitant pas mettre le mariage de cette dernière en danger.
La jeune femme devait donc se débrouiller seule. Elle finit par trouver du boulot dans un Starbucks et par prendre petit appartement pas très cher et assez petit.

La vie n'était pas heureuse et aider les autres comme elle le faisait avant lui manquait. C'est alors qu'un soir, après être rentrée du travail, elle trouva Marcus au pas de sa porte. Elle salua son vieil ami avec bonheur. Dès qu'il avait appris ce qu'il s'était passé, il s'était empressé de revenir d'Afrique où il était allé faire de l'humanitaire. Ils parlèrent longtemps. Verity lui confia ses doutes, sa colère envers l'institut catholique et, paradoxalement, son envie de continuer les exorcismes qu'elle ne pouvait assouvir. Et Marcus eut ces mots :

"Tu sais, ce n'est pas parce que l'Eglise t'a abandonnée, qu'il faut que tu abandonnes les personnes qui ont besoin de toi. Pense à ceux qui ne peuvent se tourner vers la religion et qui ont besoin de tes services !"


Verity n'arrivait pas à y croire ! Le prêtre lui suggérait de continuer l'exorcisme au nez et à la barbe de l'Eglise c'était la folie ! C'était risqué !

"Et si l'Eglise l'apprend !?"
s'exclama-t-elle.

"Ils ne l'apprendront pas ! Ils ont d'autres chats à fouetter crois-moi et... je te couvrirai."

C'est ainsi que la jeune femme reprit du service, en cachette.
Mais ce ne fut pas toujours facile. Récemment elle eut à exorciser un homme qui devait faire trois fois son poids. Elle termina la séance à l'hôpital avec deux côtes fêlées et une longue griffure sur l'épaule droite qui lui laissa une cicatrice.

Aujourd'hui, on la connait par le bouche à oreille, on vient la voir lorsque la religion n'est qu'un dernier recours. Officiellement elle n'est que serveuse de frappuccino, Tchai latte tea, capuccino au Starbucks, mais... officieusement, elle est exorciste, toujours prête à aider ceux qui sollicitent ses services.

Le monde surnaturel semble bien vaste. Il y a encore des esprits qui demandent à être chassés de corps de possédés et... il y a bien plus encore. Plus sombre et menaçant.

Je me nomme
Cam, mais on me surnomme Nymph. J'ai 23 ans, et je m'apprête à rejoindre Falling Angels. Je l'ai trouvé en naviguant sur facebook il me semble, et je le trouve magnifique J'ai un niveau correct en rp, et enfin, j'ai bien lu le règlement, d'ailleurs le code est OK BY CLARKE. Ah oui, crédit icon a fait la petite image à côté.



Dernière édition par Verity Rance le Jeu 12 Avr 2018 - 15:13, édité 7 fois

Clarke Spencer

avatar

✥ Je suis : Une sorcière
Humain | Sorcier -staff-



MessageSujet: Re: Verity Rance - What a lovely day for an exorcism [terminée]   Dim 8 Avr 2018 - 23:49
Bienvenuuuuuuuue !

N'hésite pas si tu as la moindre question (ou d'autres quoi ^^), ça me dérangera pas ! ;)

Bonne rédaction de fiche et hâte de la lire.

Tamsin Rosenberg

avatar

✥ Je suis : une sorcière non pactisée
✥ Membre investi :
  • Parrain/Marraine

Humain | Sorcier -staff-



MessageSujet: Re: Verity Rance - What a lovely day for an exorcism [terminée]   Lun 9 Avr 2018 - 1:48
Bienvenue sur le forum petite exorciste.

Bon courage pour la suite de ta fiche de présentation et si tu as des questions, n'hésites pas.

Mazikeen L. Lilia

avatar

✥ Je suis : Un démon, cela va de soi!
Démon | Camp Lucifer



MessageSujet: Re: Verity Rance - What a lovely day for an exorcism [terminée]   Lun 9 Avr 2018 - 2:13
Bienvenue ma chère :D Je suis contente de voir la belle Margot Robbie *_* xD

Bonne chance pour la suite et au plaisir de RP un de ces quatre :3

Jonathan Gallagher

avatar

✥ Je suis : Un petit humain tout mignon
✥ Membre investi :
  • Pubeur

Humain | Humain



MessageSujet: Re: Verity Rance - What a lovely day for an exorcism [terminée]   Lun 9 Avr 2018 - 14:19
Bienvenue ! Bonne chance avec ta fiche =D

Thomas G. O'Connel

avatar

✥ Je suis : Nephelim
Nephelim | Camp Lucifer



MessageSujet: Re: Verity Rance - What a lovely day for an exorcism [terminée]   Lun 9 Avr 2018 - 16:12
Bienvenuuuuuuue

Verity Rance

avatar

✥ Je suis : Une humaine
Humain | Humain



MessageSujet: Re: Verity Rance - What a lovely day for an exorcism [terminée]   Mar 10 Avr 2018 - 10:35
Owwwwww merci pour ces messages de bienvenue c'est super gentil a1

Liam S. Rowell

avatar

✥ Je suis : Un démon
✥ Membre investi :
  • Parrain/Marraine

Lieutenant | Staff



MessageSujet: Re: Verity Rance - What a lovely day for an exorcism [terminée]   Mar 10 Avr 2018 - 13:58
Mais de riennnn ;) (je suis Clarke aussi)

je pense que j'aurais des liens à te proposer très vite. J'attends juste de lire toute ton histoire une fois finie, mais à mon avis ça devrait pas être dur dur de trouver des choses. J'ai déjà une idée avec mon démon (ce compte) à voir comme je dis avec ton histoire ^^

Cassandre Keras

avatar

✥ Je suis : une sorcière pactisée
Humain | Sorcier -staff-



MessageSujet: Re: Verity Rance - What a lovely day for an exorcism [terminée]   Mar 10 Avr 2018 - 18:32
Bienvenue parmi nous :)
Personnage très intéressant ! Hâte de voir la suite ^^

Verity Rance

avatar

✥ Je suis : Une humaine
Humain | Humain



MessageSujet: Re: Verity Rance - What a lovely day for an exorcism [terminée]   Jeu 12 Avr 2018 - 15:11
Liam : ça marche pour les liens
Cassandre : Merciiii a1

Liam S. Rowell

avatar

✥ Je suis : Un démon
✥ Membre investi :
  • Parrain/Marraine

Lieutenant | Staff



MessageSujet: Re: Verity Rance - What a lovely day for an exorcism [terminée]   Jeu 12 Avr 2018 - 16:35
j'ai commencé à lire, mais j'ai pas le temps de finir on vient de m'appeler je dois partir.

par contre tout jusqu'a l'exorcisme était bon ^^ (juste un truc, on a un Jace sur le forum, donc... si jamais le prénom peut être modifié, peut être que ça sera plus 'inédit' ? =) )

Après l'exorcisme j'ai pas encore lu, mais justement, je te contacterais pour deux trois choses concernant le pouvoir de possession de certains démons ^^ quand j'y serais je pense. A très vite et ne t'en fait pas je rentre pas trop tard ce soir donc je te ferais pas attendre de trop.

Liam S. Rowell

avatar

✥ Je suis : Un démon
✥ Membre investi :
  • Parrain/Marraine

Lieutenant | Staff



MessageSujet: Re: Verity Rance - What a lovely day for an exorcism [terminée]   Jeu 12 Avr 2018 - 18:50
me revoilaaaa =)

Alors en soit, il n'y a pas besoin forcément de modifier concernant l'exorcisme, parce que le prêtre peut être trop croyant et le faire de la mauvaise manière. Après tout, tout le monde ne connais pas le monde démoniaque et ses uses et coutumes XD

La possession en don démoniaque est très ponctuelle comme je l'ai dit et du coup un exorcisme est pas nécessaire réellement puisque le démon ne reste pas et retrouve son corps quand il a fini ^^ Mais comme je l'ai dit... le prêtre ne peut pas savoir ça, donc il peut avoir fait passer la mère à travers tout un rite inutile et douloureux sans soucis ;) *je voulais juste apporter cette précision, pour qu'on soient sur la même longueur d'ondes*

L'exorcisme que Verity va connaitre pour les possédés, c'est plus rapide, il suffit de le réciter d'une traite en entier. Bon... il faut pas être interrompu ou il faut tout recommencer, mais... au moins tu sais ;)


Quand tu dis que l'esprit reviens à la charge, étant donné que la brèche reste ouverte et qu'il s'agit d'un enfant et donc un esprit plus faible... l'âme noire peut revenir à la charge rapidement et sans la bague réalisée par les sorcière... ça me parait possible. Par contre, il ne faudra pas que ce soit toujours aussi dur ;) les sorcières vont aider Verity a force ahah j'en ai une justement qui s'y connait en exorcismes de possédés.

Bref... j'ai dis mes petites choses pour t'aiguiller et au besoin on peut en reparler, de toute façon je vais venir te voir pour un lien avec ma sorcière et peut être mon démon ou d'autres ^^

Je te laisse juste le temps de voir mes messages, avant de valider histoire que si tu ai des questions... ;)

Verity Rance

avatar

✥ Je suis : Une humaine
Humain | Humain



MessageSujet: Re: Verity Rance - What a lovely day for an exorcism [terminée]   Jeu 12 Avr 2018 - 21:09
Nope ! Pas de questions . Merci pour ces éclaircissements ;).

Liam S. Rowell

avatar

✥ Je suis : Un démon
✥ Membre investi :
  • Parrain/Marraine

Lieutenant | Staff



MessageSujet: Re: Verity Rance - What a lovely day for an exorcism [terminée]   Jeu 12 Avr 2018 - 21:31
Super ^^




VALIDATION




Félicitations,
tu es un membre validé de Falling Angels et tu fais désormais partie d'un groupe ! Maintenant que tu es officiellement des nôtres, il y a beaucoup de quelques sujets que tu vas devoir visiter !

Tout d'abord, rends-toi dans le BOTTIN DES AVATARS pour recenser ta célébrité et qu'elle te soit attribuée.

Si ce personnage n'est pas ton premier, merci d'aller le référencer dans les MULTI-COMPTES.

/!\ La suite se fait en fonction de la race de ton personnage /!\


• Si tu es un(e) humain(e), Merci de passer dans le sujet suivant :
- RÉFÉRENCEMENT D'UN HUMAIN

Sorciers, prophètes, possédés... tous les humains hors nephelims sont compris dans ce sujet.

• Si tu es un(e) ange, Merci de passer dans le sujet suivant :
- RÉFÉRENCEMENT D'UN ANGE

• Si tu es un(e) déchu(e), Merci de passer dans le sujet suivant :
- RÉFÉRENCEMENT D'UN DÉCHU

• Si tu es un(e) démon(e), Merci de passer dans le sujet suivant :
- RÉFÉRENCEMENT D'UN DÉMON

• Si tu es un(e) nephelim, Merci de passer dans le sujet suivant :
- RÉFÉRENCEMENT D'UN NEPHELIM

Ensuite et quelle que soit ta race, tu peux aller faire un tour dans les sujets de LIENS et TOPICS pour créer tes fiches. Des codes sont à disposition des membres qui le souhaitent ICI et LA. Pour ceux qui le désirent, un SYSTÈME DE PARRAINAGE existe pour aider à se retrouver sur le forum.

Pendant ces procédures, un membre du staff t'attribuera un niveau spécifique à ta race en fonction des informations notées dans ta fiche. Ce niveau te servira à l'avenir pour plusieurs achats et l'évolution de ton personnage et sera visible sur ton profil à chaque message que tu posteras. Clique sur le lien ci-après pour en savoir plus sur le SYSTÈME DE NIVEAUX !




Verity Rance

avatar

✥ Je suis : Une humaine
Humain | Humain



MessageSujet: Re: Verity Rance - What a lovely day for an exorcism [terminée]   Jeu 12 Avr 2018 - 21:42
Merciiiiii

Cameron Aslanova

avatar

✥ Je suis : Neph'
Nephelim | Camp Lucifer



MessageSujet: Re: Verity Rance - What a lovely day for an exorcism [terminée]   Sam 14 Avr 2018 - 9:59
Bienvenue parmi nous jolie humaine :)

A. Xavior Bowman

avatar

✥ Je suis : un Général des Corrupteurs
✥ Membre investi :
  • Parrain/Marraine
  • Pubeur

Démon | Camp Lucifer



MessageSujet: Re: Verity Rance - What a lovely day for an exorcism [terminée]   Dim 15 Avr 2018 - 12:42
10 ans plus tard ! Bienvenue jolie humaine !! Eclates-toi bien sur le forum !

Methiziah B. Mizanin

avatar

✥ Je suis : Un ange déchu
Déchu | Neutre



MessageSujet: Re: Verity Rance - What a lovely day for an exorcism [terminée]   Dim 15 Avr 2018 - 22:57
Bienvenue parmi nous.

Contenu sponsorisé





MessageSujet: Re: Verity Rance - What a lovely day for an exorcism [terminée]   
 

Verity Rance - What a lovely day for an exorcism [terminée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-