I am your shadow in the rising sun... ▬ Feat. Jonathan


 :: city of angels :: Streets & alleys :: Creepy paths
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Ezechiel

avatar

Trio | Bien -staff-
✥ Je suis : un Ange




MessageJeu 26 Avr 2018 - 9:52


I am your shadow in the rising sun...



"Noah" / Ezechiel



Jonathan Gallagher




Je me trouvais dans l'église abandonnée, les mains jointes, agenouillé devant l'autel, prêt à écouter les paroles de Père ou recevoir la visite d'un de mes frères et sœur. Ce lieu était toujours notre sanctuaire sur Terre. Protégé par la magie que j'avais fait apposer par une sorcière et loin de l'agitation de la ville.

Alors qu'un silence religieux planait dans l'édifice, je priait et me recueillait, l'esprit libéré de toute autre pensée. Pourtant, alors que je sentait une réponse me parvenir, ce n'était pas Dieu qui me parlait ; mais un de mes protégés que je sentait en danger.

« Jonathan... » Soufflais-je en me redressant immédiatement. L'humain était mon protégé depuis que j'avais perdu son compagnon, mon protégé à l'origine : Andrew. J'avais commencé à veillé sur lui avec l'accord de Dieu, pour protéger ce qu'il restait d'Andrew dans ses souvenirs, mais aussi l'homme bon qu'étais Jonathan.

L'humain ignorait tout de ma véritable nature, il ne me connaissait que sous le nom de Noah, car les démons, le surnaturel... tout était inconnu pour lui. Seulement, à cet instant précis je craignais ne plus pouvoir épargner le jeune homme ou le protéger de la réalité. Je me téléportait là ou je entait sa présence, percevant tout autant les deux démons qui étaient responsables de ma venue.

Bien heureusement, je m'étais téléporté entre eux et leur proie, faisant barrière pour qu'ils puissent ne serait-ce qu'imaginer atteindre Jonathan. Les deux créatures affichaient leur yeux noirs et révélait leur vrai nature. Mais dans ma chance, la ruelle était déserte si ce n'était les deux créatures et mon protégé. J'avisais donc la distance, et m'adressait à Jonathan sans me retourner.

« Jonathan, reculez s'il vous plait. Mettez-vous à l’abri... »

J'avais sentit le mouvement derrière moi et avancé de front, menaçant les démons du regard alors que je révélait toute ma puissance en frappant dans le torse le premier d'entre eux. Il fut projeté à plusieurs centaines de mètres et heurta de plein fouet le mur en briques dans son dos. Je toisais alors le second qui eu un mouvement de recul et avant qu'il ne décide de fuir, je me téléportait derrière lui et le saisissait à la gorge pour déchainer mon Lux Dei. La lumière avait envahit une partie de la ruelle et en quelques secondes, ce démon là n'était plus.

Je regardais dans la direction de Jonathan, pour vérifier que mon protéger soit sauf.

« Ne vous en faites pas, ils ne vous feront pas le moindre mal. Plus jamais... »

J'avançais vers le deuxième démon, qui peinait à se relever. Je pouvait voir dans ses mouvements que certains membres devaient encore guérir après les dégâts que j'avais causé. Il n'était plus en mesure de combattre et certainement pas face à moi. Sans attendre, et pour faire preuve de pitié, je posait ma main sur son front et laissait mon Lux Dei faire son œuvre. Les deux démons étaient à présent détruits et mon protégé à l'abri de tout mal. Je m'approchais donc, doucement de ce dernier et osait quelques mots :

« Vous êtes hors de danger... Vous... je pense que nous devons avoir une discussion. Mais... c'est à vous de savoir si vous désirez savoir, si vous souhaitez poser les questions... »






Jonathan Gallagher

avatar

Humain | Humain -staff-
✥ Je suis : Un petit humain tout mignon
✥ Membre investi :
  • Pubeur





MessageVen 27 Avr 2018 - 15:18

I am your shadow in the rising sun...

Tout allait bien pour toi il y a encore quelques instants, tu t'apprêtais à quitter le boulot pour retrouver ton foyer, rien de bien original cela dit, c'est un peu ta routine du moment. Sauf que voilà alors que tu quittais le boulot tu t'es retrouvé face à deux types avec des gueules de cons face à toi qui te voulaient visiblement du mal. T'es pas mal stressé par tout ceci, voir ces hommes qui ont vraiment une sale gueule à faire peur ça te rassure pas du tout alors tandis que l'un allait te sauter dessus tu t'es mis à gémir un « je vous en prie. Pour tout ce qui est bon laissez moi tranquille. » Et à ce même moment un type sortit de nul part s'est comme téléporté devant toi et ce moche qui était prêt à te bondir dessus. Tu te frottes les yeux ayant peur d'avoir mal vu ce qu'il vient de se produire et soudain l'homme s'adresse à toi « Jonathan, reculez s'il vous plait. Mettez-vous à l’abri... » Tu reconnais aussitôt sa voix, il s'agit de Noah, un homme qui veille sur toi depuis un certain temps, tu te mets à l'écart comme il te l'a demandé tout en fermant les yeux pour ne pas voir ton sauveur se faire casser la gueule sauf qu'au bout d'un moment tu finis par rouvrir les yeux et tu vois une lumière jaillir d'on ne sait où, tu es pétrifié par la peur parce que tu te dis bien que c'est cet homme, Noah, qui a fait venir cette lumière et le plus surprenant c'est que la lumière a fait tomber au sol l'un des types pendant que l'autre est par terre et semble avoir du mal à se relever à ce même moment ton sauveur se tourne vers toi « Ne vous en faites pas, ils ne vous feront pas le moindre mal. Plus jamais... » tu acquiesces alors te disant qu'il sait ce qu'il fait et alors qu'il pose sa main sur le front du second encore à terre une grosse lumière s'échappe de sa main et terrasse le dernier agresseur qui semble mal en point tout à coup.

Là pour le coup t'en crois pas tes oreilles. Il a fait ça comment au juste le Noah ? Tu sais pas et ça te stresse pas mal, il revient alors vers toi et tu recules d'un pas effrayé par cet homme en qui tu pensais pouvoir avoir confiance. Il a mit KO d'on ne sait quelle façon ces deux types, il est cinglé, psychopathe ou simplement un magicien bizarre ? Oui tu te demandes là pour le coup et ça te fait flipper, l'homme s'adresse alors à toi « Vous êtes hors de danger... Vous... je pense que nous devons avoir une discussion. Mais... c'est à vous de savoir si vous désirez savoir, si vous souhaitez poser les questions... » Il semble comprendre ton embarras c'est déjà pas mal mais t'es pas plus rassuré que ça. « Qu'est-ce que vous leur avez fait ? Aux moches je veux dire... Les deux monstruosités qu'il y avait là ? Ils ont quoi ? Et comment se fait il que vous ayez une lampe torche dans vos mains qui puissent faire ça à ces des gens ? Et comment vous faites pour arriver comme ça pile au moment où j'ai des ennuis genre comme par... Magie ? » En bref : c'est quoi ton problème mon gars ? Mais ça tu le demandes pas tu te dis que l'homme face à toi il finira lui-même par comprendre que ça ne te plaît pas tout ceci mais tu juges nécessaire d'ajouter quand même un « merci... Je crois que sans vous ils m'auraient pas fait des belles choses ces mecs là... » Parce que quand même c'est vrai qu'il t'a sauvé la vie et qu'il est arrivé au plutôt bon moment sinon tu serais certainement mort à l'heure qu'il est mais bon tu as besoin de réponse, qu'il t'explique ce qu'il se passe...

Ezechiel

avatar

Trio | Bien -staff-
✥ Je suis : un Ange




MessageDim 29 Avr 2018 - 13:30


I am your shadow in the rising sun...



"Noah" / Ezechiel



Jonathan Gallagher




Les cadavres des démons gisaient derrière moi et pourtant, une seule chose m'importait : l'état de mon protégé. Je m'étais naturellement rapproché de lui, souhaitant le rassurer sur sa sécurité, mais également vérifier son état physique et mental. Il serait certainement saisi de questions après mon intervention forcée. Des questions auxquelles je pouvait répondre, mais ne souhaitait le faire que s'il le souhaitait vraiment.

Je laissait à son libre arbitre la lourde tâche de choisir ce qu'il voulait ou non savoir. Et attendais, patient une réponse.

« Qu'est-ce que vous leur avez fait ? Aux moches je veux dire... Les deux monstruosités qu'il y avait là ? Ils ont quoi ? Et comment se fait il que vous ayez une lampe torche dans vos mains qui puissent faire ça à ces des gens ? Et comment vous faites pour arriver comme ça pile au moment où j'ai des ennuis genre comme par... Magie ? »

J'avais de nombreuses questions dans ses paroles, des choses qui nécessitaient bien des explications. Mais une chose manquais encore, une précision que je n'avais pas fait comme il se devait. Alors qu'il me remerciait de l'avoir sauvé, je baissait la tête, révérencieux et répondait finalement :

« Vous ne me devez aucun remerciement. Mais... ce fut un plaisir de vous aider. En ce qui concerne vos questions cependant... Il m'aurait fallu être plus précis quand je vous ai inviter à m'en poser. Ne vous en faites pas, je serais des plus honnête avec vous. Mais j'aurais cependant du préciser quelque chose. Si je réponds à ces choses, si je vous explique tout ce que vous me demandez, vous ne pourrez jamais oublier, est-ce vraiment ce que vous désirez ? »

Je n'espérait pas le faire changer d'avis, là n'était pas ma place. Je souhaitait uniquement l'informer de tous les tenants et aboutissants. S'il devait apprendre l'existence des anges, des démons... S'il devait tout savoir, il devait le vouloir, sachant à quel point la chose pouvait être dangereuse ou bouleverser sa vie.

« Ces informations ne viennent pas seules. Elles sont accompagnées de dangers ou... d'une nouvelle conscience des choses qui pourrait bouleverser votre vie, Jonathan. Je veux juste être sûr que vous le réalisez. »

Si après cela il restait sur ses positions, je lui répondrait, à toutes ses questions, à commencer par celles qu'il avait déjà posé et attendaient mes réponses. S'il changeait d'avis... j'étais prêt à le raccompagner chez lui pour m'assurer qu'il reste hors de danger, puis filer comme j'étais venu.




Jonathan Gallagher

avatar

Humain | Humain -staff-
✥ Je suis : Un petit humain tout mignon
✥ Membre investi :
  • Pubeur





MessageLun 30 Avr 2018 - 11:09

I am your shadow in the rising sun...

On va dire la vérité. Mais oui te faire agresser comme ça aussi soudainement alors que tu n'avais rien fait de mal ça te choque parce que ça ne t'était encore jamais arrivé. Et par chance cet homme, Noah, sortit de nul part il t'a sauvé la vie d'une façon que tu considères être suspecte parce qu'en fin de compte Monsieur il a réussi a faire des choses qui te paraissent pour le moment irréelle. Comment il fait pour avoir une lampe torche dans les mains au juste ? Et comment une telle lumière sortant de ses mains peut foutre KO deux grosses butes bien laides qui semblaient vouloir faire de toi leur dîner du soir. Alors oui une fois que l'homme en eut terminé avec les deux laiderons tu ne peux t'empêcher de le questionner à ce sujet et le malheureux en te laissant cette opportunité il ne s'attendait certainement pas à ce que tu le bombardes autant de questions. Tu le dévisages longuement de tes yeux verts alors que tu attends des réponses à tes trop nombreuses questions indiscrètes et quand finalement il ouvre la bouche tu te mordilles la lèvre « Vous ne me devez aucun remerciement. Mais... ce fut un plaisir de vous aider. En ce qui concerne vos questions cependant... Il m'aurait fallu être plus précis quand je vous ai inviter à m'en poser. Ne vous en faites pas, je serais des plus honnête avec vous. Mais j'aurais cependant du préciser quelque chose. Si je réponds à ces choses, si je vous explique tout ce que vous me demandez, vous ne pourrez jamais oublier, est-ce vraiment ce que vous désirez ? » Tu acquiesces vivement de la tête juste pour lui faire comprendre que oui c'est bel et bien ce que tu veux mais il ne s'arrête pas là et poursuit sur sa lancée « Ces informations ne viennent pas seules. Elles sont accompagnées de dangers ou... d'une nouvelle conscience des choses qui pourrait bouleverser votre vie, Jonathan. Je veux juste être sûr que vous le réalisez. » Tu soupires alors ne comprenant définitivement rien du tout à ce que cet homme te raconte et d'un ton un peu stressé tu lui balances un « je veux savoir et comprendre. S'il vous plaît. Je pige rien à ce que vous me dites alors s'il vous plaît, allons chez moi, on va se poser dans mon salon, on boit un verre de jus de fruits et on discute de tout ça ? Parce que je veux pas rester une seconde de plus ici face aux deux laiderons. » Proposes-tu tout en laissant l'homme face à toi décider s'il est d'accord ou non pour t'accompagner jusqu'à ta villa et s'il veut bien te donner les explications que tu attends...

Spoiler:
 

Ezechiel

avatar

Trio | Bien -staff-
✥ Je suis : un Ange




MessageMar 1 Mai 2018 - 12:27


I am your shadow in the rising sun...



"Noah" / Ezechiel



Jonathan Gallagher




J'avais dit en mes mots, ce qu'il en serait de sa décision. Il n'y aurait pas de retour en arrière possible s'il voulait des réponses. Et si je valorisait le libre arbitre plus que toute autre chose ou presque... je devais lui donner toutes les informations qu'il m'était possible de donner pour qu'il prenne une décision en son âme et conscience. Et il l'avait prise.

Il avait décidé de savoir, de comprendre et ses mots semblaient déterminés malgré un autre sentiment que je n'étais pas certain d'identifier. J'écoutais ses paroles, attentivement et finissait par valider sa requête d'un signe de tête. S'il souhaitait savoir, s'il souhaitait rentrer chez lui... je pouvais commencer l'explication par une démonstration qui nous épargnerait du temps. Je posait une main sur son épaule et nous téléportait ensembles dans ce qui semblait être une maison. Il ne m'avait fallu qu'un touché pour percevoir ce qu'il appelait maison dans ses souvenirs. Et à présent, j'avais montré plus directement mon don de téléportation.

« Puisque c'est ce que vous désirez, je vais vous répondre. En commençant par ce que je viens de faire, qui je suis et... vos questions déjà posées. »

Je prenait une inspiration, pour prendre le temps de me remémorer tout ses mots, et ajoutait ensuite :

« Ces créatures dans la ruelle, ces... "moches" sont ce que l'on appelle des démons. Leur yeux ont du vous effrayer, j'en suis navré. Mais ils ne les montrent pas souvent, s'ils les cachent, ils peuvent se fondre dans la masse facilement. »

Je cherchait mes mots pour la suite, voulant par dessus tout minimiser la manière dont je dirais les choses. Mais je n'était pas certain d'être capable de jauger ce qui pouvait décontenancer un humain.

« Je les ai détruits. Tués. Ils ne sont plus et ne pourrons jamais revenir ou vous faire du mal. »

Je n'était pas certain d'avoir bien dosé mes paroles. J'avais mentionné qu'il était en sécurité, certes, mais... N'aurais pas du commencer par cela ?

« Je suis désolé. Je ne suis pas très à l'aise avec ce genre de choses. Je peux parler, expliquer... mais veuillez me pardonner si je suis trop... brusque. Je ne suis pas humain et parfois... souvent, c'est un frein à ce genre de discussion. »

Je me remémorait ses paroles, ce qu'il me restait à répondre ou dire et réalisait que je ne m'était toujours pas proprement présenté. C'était pourtant ce que la situation actuelle et ses questions semblait désigner comme la marche à suivre.

« Mon véritable nom est Ezechiel. Je suis un ange de Dieu. Et... cette lumière me vient de lui. Elle est en moi. Faite pour détruire les créatures du mal. Quant à la... magie dont j'ai fait démonstration dans la ruelle et pour vous amener ici... Je suis tout bonnement capable de me mouvoir au delà de ce que vous pouvez concevoir. C'est ce que vous appeler la téléportation, il me semble. »







Spoiler:
 

Jonathan Gallagher

avatar

Humain | Humain -staff-
✥ Je suis : Un petit humain tout mignon
✥ Membre investi :
  • Pubeur





MessageMer 2 Mai 2018 - 20:11

I am your shadow in the rising sun...

Pour le coup il faut bien avouer que tu es stressé vis-à-vis de tout ce qu'il vient de se produire. Les deux types de tout à l'heure ils semblent inconscients mais au fond tu te rends pas compte de ce qu'il se passe. T'as l'impression d'avoir pris une drogue dure bien dosée pour te retrouver dans une situation aussi surréaliste. Ce type s'est téléporté face à toi comme par magie et a mit KO les deux imbéciles qui s'en prenaient à toi. Et maintenant tu te retrouves face à lui alors que les deux gisent sur le sol visiblement pas assez en forme pour se relever et toi tu ne sais que penser. Tu poses tes yeux sur lui alors qu'il te propose de t'expliquer ce qu'il s'est passé tout en te prévenant que ça risque de changer ta vie mais toi tu t'en fous de ça tu veux savoir. Il pose alors sa main sur toi et vous vous retrouvez comme par magie chez toi tu écarquilles les yeux surpris par ce qu'il vient de se passer l'homme ouvre alors la bouche « Puisque c'est ce que vous désirez, je vais vous répondre. En commençant par ce que je viens de faire, qui je suis et... vos questions déjà posées. » Tu le fixes longuement décidant de ne rien dire le temps qu'il s'explique et là les informations arrivent une par une et tu es choqué « Ces créatures dans la ruelle, ces... "moches" sont ce que l'on appelle des démons. Leur yeux ont du vous effrayer, j'en suis navré. Mais ils ne les montrent pas souvent, s'ils les cachent, ils peuvent se fondre dans la masse facilement. » Pour le coup l'entendre te parler de ça c'est clair que ça te fait tout drôle, des démons ? Et puis quoi encore ? Il va te sortir que les licornes ça existe aussi ? L'homme ne s'arrête pourtant pas là et poursuit sur sa lancée « Je les ai détruits. Tués. Ils ne sont plus et ne pourrons jamais revenir ou vous faire du mal. » Une nouvelle fois t'es choqué, il a tué deux types devant toi et il ne semble pas en avoir honte, non il te le dit comme ça comme il pourrait te parler météo. Serait-ce un malade ce type ? Tu décides malgré tout de ne rien dire pour le moment et tu continues à le laisser parler « Je suis désolé. Je ne suis pas très à l'aise avec ce genre de choses. Je peux parler, expliquer... mais veuillez me pardonner si je suis trop... brusque. Je ne suis pas humain et parfois... souvent, c'est un frein à ce genre de discussion. » Pas humain ? Il entend quoi par là ? C'est bien la question que tu te poses là et justement il répond à ton interrogation silencieuse « Mon véritable nom est Ezechiel. Je suis un ange de Dieu. Et... cette lumière me vient de lui. Elle est en moi. Faite pour détruire les créatures du mal. Quant à la... magie dont j'ai fait démonstration dans la ruelle et pour vous amener ici... Je suis tout bonnement capable de me mouvoir au delà de ce que vous pouvez concevoir. C'est ce que vous appeler la téléportation, il me semble. » Là pour le coup t'es trop choqué pour articuler le moindre mot, tu t'assois alors sur le canapé tout en soupirant puis tu te tournes vers lui en lui faisant comprendre qu'il peut s'installer en retour par un signe de tête « Vous êtes sérieux donc... Ezechiel ? » Demandes-tu parce que pour le coup tout ça pour toi c'est juste de la folie à l'état pure mais il semble certain de ce qu'il te raconte et vu qu'il t'a téléporté sans la moindre difficultés et vu comment il semble avoir de la facilité à répondre à tes questions tu te dis qu'il est sincère et que donc tout ceci c'est bel et bien réel. « Je comprends rien à ce qu'il se passe là... Y en a d'autres ? Des moches comme eux là ? Ceux que vous appelez des démons. » Parce que t'as besoin de savoir s'il existe d'autres choses bizarres comme le mec à côté de toi et les deux saloperies qu'il y avait en face de toi tout à l'heure parce que oui à tes yeux ils étaient vraiment moches. « C'est à ne rien n'y comprendre... Faut m'expliquer... » T'expliquer comment une telle chose est possible alors que tu as vingt ans et que tu n'as entendu parler de ça que dans les bouquins ou à la télé sinon t'as pas le sentiment d'avoir déjà croisé la route d'autres créatures bizarres comme celles de ce soir...

Ezechiel

avatar

Trio | Bien -staff-
✥ Je suis : un Ange




MessageDim 6 Mai 2018 - 13:32


I am your shadow in the rising sun...



"Noah" / Ezechiel



Jonathan Gallagher




J'avais expliqué ce qu'il me semblait nécessaire d'expliquer face à ses questions. Mais je n'étais pas sûr que le résultat soit probant. Je le regardais, attendant une réaction et quand elle fut venue, j'étais plus perdu que de coutume. Qu'entendait-il par là ? Sérieux ?

« Je suis... sérieux. » Répondis-je avec une certaine incompréhension face à sa question. Se pouvait-il qu'il croit en une blague ? N'étais pas là, l'opposé de ce mot dans le langage humain ? Ou l'un d'entre eux du moins. Je tentais de tous me les rappeler en mémoire, insouciant, enjoué, étourdi... Mais je n'étais aucune d'entre eux. Alors s'agissait-il d'autre chose ? Une de ces sempiternelles expressions qui me dépassait ?

Lui poser la question aurait très certainement éclaircit des choses, néanmoins je n'était pas celui à aider ce soir. Je retenais donc mes questions sans trop d'importance et laissait Jonathan poser les siennes. Lorsqu'il me demanda quel était le nombre de démons, là, dehors... Je baissait les yeux.

« Malheureusement, oui. Ils sont trop nombreux pour que je puisse les compter. »

Avouais-je avec déception à mon protégé. Je ne pouvais pas lui donner de nombre exact, mais il me semblait que ce n'était pas là sa question. Mais si j'étais certain de ce fait, voila qu'il parlait de nouveau, disant des choses qui me dérangeait. Je n'était pas capable de comprendre ce qu'il voulait. De quoi il parlait en ces termes ?

« C'est à ne rien n'y comprendre... Faut m'expliquer... »


« Pardonnez-moi, que... que dois-je vous expliquer ? »







Spoiler:
 

Jonathan Gallagher

avatar

Humain | Humain -staff-
✥ Je suis : Un petit humain tout mignon
✥ Membre investi :
  • Pubeur





MessageLun 7 Mai 2018 - 0:03

I am your shadow in the rising sun...

Comment toute cette merde est possible ? C'est ça que tu te demandes en cet instant précis alors que cet homme plonge ses yeux sur toi en t'expliquant que les créatures surnaturelles que tu as pu connaître dans tes bouquins existent véritablement. Des démons, des anges, le type face à toi dit en être un. Toi tu crois à une blague mais vu comment il te regarde fixement et surtout droit dans les yeux tu te dis qu'il ne peut s'agir d'une blague. Personne ne peut être un parfait menteur et regarder une personne aussi précisément dans les yeux à moins d'être mytho professionnel et tu doutes fortement que cet homme en soit un donc la solution qui s'offre véritablement à toi là pour le coup c'est de le croire et franchement ça t'emmerde. Comment est-ce qu'un monde pareil peut exister sans que tu en sois au courant ? Tu as quand même vingt ans si un monde pareil existait alors tu devrais en être au courant et pourtant non. Pour le coup t'es tellement choqué vis-à-vis de tout ceci que tu demandes quand même au type s'il est sérieux il te répond bien vite que « Je suis... sérieux. » Tu soupires même lui semble douter de ce qu'il dit et pourtant tu ne peux pas t'empêcher de le croire. Ce type tu l'as croisé à plusieurs reprises et tu doutes franchement qu'il soit un ancien occupant d'un hôpital psychiatrique donc ce qu'il te dit est vrai et putain la pilule est vraiment difficile à avaler.

T'essaies de comprendre ce que ce type te raconte et tu lui demandes s'il existe beaucoup d'autres moches comme ceux que tu as croisé ce soir et qui ont bien failli avoir ta peau tu as une réponse tout de suite de la part de ton guide « Malheureusement, oui. Ils sont trop nombreux pour que je puisse les compter. » Tu soupires peu emballé à l'idée que de pareilles saloperies existent dans ta ville voire même sur Terre et si c'était une chose moche comme ça qui avait fait du mal à ton homme. T'es angoissé alors tu lui demandes rapidement des explications et quand il te répond tu gémis « Pardonnez-moi, que... que dois-je vous expliquer ? » Il te semble perdu, désorienté, inquiet et ça te met dans un état lamentable tu soupires alors un simple « je ne comprends rien à ce qu'il se passe... Et je me demande comment une telle chose est possible. Comment des anges et des démons peuvent être sur Terre ? Y a des vampires aussi ? Des loups-garous ? Des banshees ? Et toutes ces choses qu'on voit à la télé et dans les bouquins ? » Demandes-tu souhaitant en savoir davantage à ce sujet tandis que tu poses tes beaux yeux verts sur lui en gémissant « est-ce que vous m'observez depuis longtemps ? Vous avez connu mon homme ? Il a été tué... Y'a quelques mois et maintenant que vous me dites tout ça je me demande si c'est pas par un espèce de salopard comme ceux de ce soir ? » Ajoutes-tu en soupirant tout en scrutant l'homme longuement attendant des explications à tes questions parce que oui tout ceci te paraît fou. « Personne n'a jamais rien trouvé au sujet de ce type qui a tué mon homme, Andrew.... Du coup je me dis que... Peut-être que c'est pas tout à fait un type qui l'a tué mais bien une chose moche comme ceux de ce soir ? Vous savez quelque chose à ce sujet ? » T'as besoin de savoir, de comprendre, et si cet homme sait des choses il devrait te le dire même si Jace est déjà sur l'affaire de ton homme si cet homme a des réponses tu les veux dès maintenant parce que tu sais que Jace, ton cousin, il aura du tact, de la sensibilité mais aussi une certaine peur de te faire du mal. Le type en face de toi peut-être pas. « Et surtout j'ai besoin de comprendre comment se fait il que vous avez pu arriver à ce moment-là précis quand j'avais besoin d'aide ? Vous avez comme une aura qui vous permet d'aider les gens comme moi dans le besoin ? » Demandes-tu pour la dernière question du moment histoire de comprendre le lien qui vous unit toi et ce type parce que pour le moment tu comprends pas grand chose à ce qu'il se passe pour toi mais tu réagis pas trop mal. La plupart des gens auraient rigolé aux éclats toi non tu restes étrangement zen même si t'as bien failli avoir une crise d'angoisse tout à l'heure tu t'es quand même ressaisi en essayant de comprendre le vrai du faux...

Ezechiel

avatar

Trio | Bien -staff-
✥ Je suis : un Ange




MessageLun 14 Mai 2018 - 19:36


I am your shadow in the rising sun...



"Noah" / Ezechiel



Jonathan Gallagher




Il me semblait que je n'avais de cesse de l'interroger. Pourtant, c'était à lui que j'aurais dû répondre. Mais comment le faire sans saisir ses questions ? Quand certains de mes protégés semblaient, tout comme moi, limités en humanité comme l'était Serah. Lui... Lui était aussi humain qu'on puisse l'être, du moins face à moi. Il semblait ressentir tant de choses, penser tout autant si ce n'était plus et... si tout était probablement normal pour lui, ça ne l'était pas un tant soit peu pour moi.

Ses expressions faciales, ses mots, tout me perdait et si je voulais être en mesure de lui expliquer ce qu'il souhaitait comprendre. Il me fallait démêler la chose et saisir le sens de ses mots.

« ...Je me demande comment une telle chose est possible. Comment des anges et des démons peuvent être sur Terre ? Y a des vampires aussi ?... Et toutes ces choses qu'on voit à la télé et dans les bouquins ? ... Vous avez connu mon homme ? ... Personne n'a jamais rien trouvé au sujet de ce type qui a tué mon homme, Andrew.... Du coup je me dis que... Peut-être que c'est pas tout à fait un type qui l'a tué... Et surtout j'ai besoin de comprendre comment se fait il que vous avez pu arriver à ce moment-là précis... Vous avez comme une aura qui vous permet d'aider les gens comme moi dans le besoin ? »

Il avait respiré entre ses phrases, mais c'était tout ce qu'il m'avait semblé faire. Car s'il réfléchissait, il avait un débit de parole qui ne le prouvait plus. Je n'était pas certain de pouvoir faire avec autant de mots, mais je tentais cela dit quand même. Commençant en compartimentant chaque information qu'il m'avait offert.

« Comment cela est possible ? Parce que Dieu nous a créé, à créé votre monde, vous. Les démons, eux... ils ne sont pas de son fait. Mais de celui de Lucifer. Ces autres choses que vous... j'ignore exactement ce qu'elles sont, mais non. Seulement des démons, des anges, des... anges déchus, des humains et d'autres... humains plus particuliers. »

Il m'avait fallu beaucoup de concentration pour trouver quoi répondre à tout cela. Plus que je n'en usait pour détruire des créatures du malin. Mais ce n'était pourtant pas la fin, il ne s'agissait là que de la première salve de questions.

« Je veille sur vous, plus que je vous observe, mais... depuis quelques temps déjà, oui. Depuis la disparition d'Andrew. Je sais malheureusement ce qui lui est arrivé. Et j'ai le regret de vous dire que vous avez raison. Mais je ne les laisseraient pas vous tuer vous également. Je ferais tout ce qui est en mon pouvoir pour vous protéger. »

J'ignorais si ainsi il pouvait comprendre que j'avais autrefois été l'ange gardien d'Andrew. Mais je préférais lui laisser le choix de me demander la chose, plutôt que de forcer des informations. D'autant plus que j'avais encore des questions qui attendaient réponse.

« J'ai sentit le danger qui vous menaçait. Il ne s'agit pas d'une aura. Seuls les êtres en dégagent réellement. Mais... j'ai perçu le danger. Je suis fait ainsi, pour sentir le danger qui menace mes protégés. Tous les anges le sont. Je peux également entendre vos prières. C'est ainsi que je peux vous venir en aide et... "arriver à ce moment là". »

j'avais terminé en citant ses propres mots, mais peinait à savoir si j'avais proprement répondu à tout ce qu'il espérait. J'attendais donc, patient, lui laissant imprégner tout ce que j'avais confié et cherchant dans son regard une lueur m'indiquant quoi faire. Mais comme je n'y vit rien ou n'était pas en mesure d’interpréter, j'osais demander :

« Ai-je répondu comme il se doit à vos questions ? En avez-vous d'autres ? »






Jonathan Gallagher

avatar

Humain | Humain -staff-
✥ Je suis : Un petit humain tout mignon
✥ Membre investi :
  • Pubeur





MessageMer 16 Mai 2018 - 12:03

I am your shadow in the rising sun...

Bon nombre de personnes n'auraient pas réagis comme toi tu réagis aujourd'hui. Bien trop auraient dit que cet homme, cet ange, est un fou furieux qui soit se faire enfermé. Toi non, toi tu réagis très calmement comparé à d'autres qui auraient hurlés en se disant que ce type est complètement cinglé. Au fond tu as comme une petite voix dans ta tête qui te fait savoir que cet homme te dit la vérité et que tu peux le croire. Bien évidemment ça te stresse quand même énormément ce qu'il te dit parce que tu apprends des chose qui sont loin d'être faciles à entendre ou même à comprendre donc on va dire que tu le harcèles de questions. Tu le questionnes sur ce qu'il se passe, sur les créatures qui existent et celles qui n'existent pas et quand il te répond enfin tu grimaces « Comment cela est possible ? Parce que Dieu nous a créé, à créé votre monde, vous. Les démons, eux... ils ne sont pas de son fait. Mais de celui de Lucifer. Ces autres choses que vous... j'ignore exactement ce qu'elles sont, mais non. Seulement des démons, des anges, des... anges déchus, des humains et d'autres... humains plus particuliers. » Des humains plus particuliers ? C'est quoi ça au juste ? Tu te demandes mais tu ne lui poses pas la question, t'en as pas la temps parce qu'il se reprend aussitôt « Je veille sur vous, plus que je vous observe, mais... depuis quelques temps déjà, oui. Depuis la disparition d'Andrew. Je sais malheureusement ce qui lui est arrivé. Et j'ai le regret de vous dire que vous avez raison. Mais je ne les laisseraient pas vous tuer vous également. Je ferais tout ce qui est en mon pouvoir pour vous protéger. » Tu te forces à ne pas pleurer parce que oui qu'il te parle de Andrew ainsi comme s'il le connaissait et voir que même lui il n'a rien pu faire pour venir en aide à ton homme ça te bouleverse pas mal. Mais tu n'en dis rien une nouvelle fois laissant ton ange poursuivre sur sa lancée sans jamais l'interrompre « J'ai sentit le danger qui vous menaçait. Il ne s'agit pas d'une aura. Seuls les êtres en dégagent réellement. Mais... j'ai perçu le danger. Je suis fait ainsi, pour sentir le danger qui menace mes protégés. Tous les anges le sont. Je peux également entendre vos prières. C'est ainsi que je peux vous venir en aide et... "arriver à ce moment là". » Tu acquiesces alors en soupirant, c'est difficile à comprendre pour toi, tu as du mal à imaginer comment ça fonctionne, tu n'es qu'un humain sans pouvoir, sans faculté spéciale c'est difficile pour toi. Mais tu essaies malgré tout de ne pas devenir fou et de comprendre ce qu'il te dit. Tu fais des efforts ce qui est très bien en soit.

Ton ange se tourne alors vers toi en te demandant si « Ai-je répondu comme il se doit à vos questions ? En avez-vous d'autres ? » Là aussitôt tu acquiesces tout en posant tes yeux verts sur lui « qu'est-ce que vous entendez par des humains un peu plus particuliers déjà ? C'est quoi l'histoire avec eux ? Ils sont... Méchants et dangereux comme les moches de tout à l'heure ? Ceux que vous avez appelé Démons ? » Demandes-tu dans un premier temps tout en posant tes yeux sur lui alors que tu soupires un grand coup. « Qu'est-il arrivé à mon homme ? Vous sembliez bien le connaître alors pourquoi et surtout comment vous avez pu savoir qu'il était en danger ? Et pourquoi ne pas avoir réussi à le sauver alors que moi ce soir vous avez réussi à le faire ? Il était du genre trop fort celui qui s'en est pris à mon homme.... C'est ça ? » T'es mal en prononçant tes dernières phrases parce que quand il s'agit d'Andrew tu es facilement blessé et oui ça te fait mal toute cette histoire. « Et aussi... Pourquoi est-ce que vous voulez soudainement me protéger moi ? Fin pourquoi moi et pas quelqu'un d'autre ? Qu'est-ce que j'ai de plus qu'un autre ? » Oui ça tu as besoin de le comprendre même si tu te doutes bien de la réponse. Soit que tu avais un lien très important avec Andrew et qu'aux yeux de ton ange ce doit être sa façon de se pardonner de ne pas avoir pu le protéger. Tu le fixes longuement essayant de comprendre ce qu'il se passe parce que tu es pas mal chamboulé en fin de compte et ça te stresse toute cette histoire. « Je... J'ai du mal à comprendre ce qu'il se passe. Je crois pas en Dieu moi vous savez ? Je suis complètement athée. Pour moi là c'est juste de la folie que vous me disiez être un ange au service de Dieu... Que Lucifer existe etc... Je.. » T'es perdu, t'es bouleversé par les annonces que cet homme vient de te faire et ça se comprend, tu t'attendais pas à une chose pareille. « J'ai des personnes dangereuses, des moches ou des trucs comme ça dans mon entourage ? » Donc des démons ou des personnes particulières comme il disait tout à l'heure, c'est ça que tu lui demandes, t'as besoin de savoir s'il y a des personnes dans ton entourage qui t'ont mentit sur l'existence du surnaturel chose que tu ignorais véritablement..

Ezechiel

avatar

Trio | Bien -staff-
✥ Je suis : un Ange




MessageMar 22 Mai 2018 - 16:00


I am your shadow in the rising sun...



"Noah" / Ezechiel



Jonathan Gallagher




Mes explications avaient été laborieuses à venir, mais à présent, je pensait avoir réussi à répondre à ses plus pressantes questions. Pourtant il semblait avoir de nombreuses autres interrogations, car à peine avais-je demandé si tel était le cas, que l'homme avait reprit avec un flot de paroles que je du me forcer à suivre.

L'écouter n'était pas une corvée, mais le comprendre... Ces humains étaient beaux, intelligents, intéressants, importants... Mais ils me dépassaient tellement. Alors avant de comprendre, j'écoutais et j’enregistrai chaque question pour les ressortir une par une et pouvoir répondre avec ordre. J'attendais patiemment, restant impassible alors qu'il demandait des choses qui seraient bien compliqués à expliquer.

Après quelques instants, quand il eu fini, je reprit la parole, calme et précis. Lorsque que j'avais parlé d'humains particulier, je pensais alors aux prophètes, dotés, sorciers, nephelims... J'avais passé outre le détail pour ne pas le surcharger d'informations, mais il semblait les vouloir. Comme je n'avais pas le droit d'aller contre ses choix, j'obtempérais donc :

« J'ai foi en l'humanité et je pense que tout humain est capable de bonté. J'ignore quoi vous répondre réellement sur les dangers... Mais... je peux préciser ma pensée. Je parlais de prophètes, humains aux dons divins, sorciers, nephelims. Chacun d'entre eux est différent, particulier. Je ne peux être réellement plus précis. »

Je marchais, formant un cercle avec mes pieds, réfléchissant à la suite de mes paroles. Je ne comprenais que peu de choses des humains, ou ne pouvait du moins pas m'y retrouver. Mais j'étais cela dit persuadé d'une chose. Parler de leur morts les peinaient toujours. Je devais donc choisir mes mots au mieux.

« Il a été tué... torturé je pense... Mais j'ignore pourquoi. »

Je n'avait pas pu entrer dans le lieu ou cela s'était produit, la marque posée m'en empêchant. Mais j'avais vu le corps ensuite et comprit que certaines marques n'étaient pas normales. Cependant, je ne pouvait pas lui en expliquer d'avantage, ne sachant pas plus que ce que j'avais dit. Un démon avait fait ça, la marque, la violence...

« Je le connaissais oui. Car il était mon protégé avant vous. Mais, vous vous trompez sur un point cependant. Je n'ai pas sentit le danger qui le menaçait. Le lieu était... bloqué. Lorsque j'ai sentit notre lien se briser, sa mort... il était trop tard. La magie autour du lieu m'a empêcher de sentir, d'agir. Je n'aurais pas pu entrer dans le bâtiment, même si j'avais été averti. Je suis navré, réellement. Ce n'était pas la force de son meurtrier ou la mienne qui ont fait cela. Ce sont... des procédés que je ne peut contrer si puissant que je sois. »

Ma puissance n'était pas à remettre en question, ni celle du démon qui avait du agir. C'était la marque, les précautions qu'il avait prit. Uniquement cela qui avait permit à cette abomination de détruire une vie humaine.

« Après le décès d'Andrew, j'ai voulu vous protéger et Dieu a consentit à la chose. Je voulais vous épargner d'autres... souffrances. »

J'ignorais si c'était là la manière de le dire ou s'il accepterais mes paroles. Mais c'était honnête et le mieux que je pouvais faire.

« Dieu n'a pas de religion Jonathan. Vous n'avez pas besoin de croire en lui pour qu'il existe, pour qu'il vous protège. Je conçoit que ce soit difficile à croire, mais... je ne vous ment pas. Je n'oserais pas aller contre votre volonté de savoir. »

Mentir arrivait régulièrement pour un ange, mais aller contre le libre arbitre d'un humain, contre sa décision. Ce n'était pas pareil.

« Je l'ignore. Les démons sont parfois nombreux et il est difficile de détecter dans une foule qui est quoi. Et les humains... je ne peux percevoir que l'humanité, aucune particularité. De plus, je ne vous surveille pas et n'ai pas connaissance de votre entourage, mais... Si vous vous trouvez en danger, je viendrait. Il vous suffit de m'appeler, de prier. »






Jonathan Gallagher

avatar

Humain | Humain -staff-
✥ Je suis : Un petit humain tout mignon
✥ Membre investi :
  • Pubeur





MessageJeu 24 Mai 2018 - 17:31

I am your shadow in the rising sun...

Tout ce que cet ange te dit te surprend énormément. Tu t'attendais à tout sauf à ça. Que cet homme puisse dire qu'il se nomme Ézéchiel en vérité et qu'il est un ange au service de Dieu ou d'on ne sait quelle imagination farfelue. Pour toi c'est difficile à encaisser parce que t'es athée et donc tu ne crois pas en Dieu ou en quelconque forme de religion. L'Enfer, le Paradis ça en fait évidemment partit, ce sont des croyances d'humains mais ça ne t'inspire rien de bon. Mais lui il semble remettre tout en question en te disant qui il est et ce qu'il est et ça t'embête un peu. Si tu ne t'es pas encombré d'une quelconque religion durant les vingt années de ta vie ce n'est pas pour rien. C'est précisément parce que ça ne t'inspire que de l'ennui et de la stupidité. Et lui il te fait indirectement te remettre en question à ce sujet et ça t'ennuie pas mal. Il te demande alors si tu as des questions et tu te décides à lui en poser il te répond alors à la première concernant les humains dont il parlait précédemment « J'ai foi en l'humanité et je pense que tout humain est capable de bonté. J'ignore quoi vous répondre réellement sur les dangers... Mais... je peux préciser ma pensée. Je parlais de prophètes, humains aux dons divins, sorciers, nephelims. Chacun d'entre eux est différent, particulier. Je ne peux être réellement plus précis. » Pour tout dire tu n'y comprends pas grand chose, nephelims, humains aux dons divins, prophètes, c'est quoi ces trucs ? Tu le dévisages longuement plongeant ton regard d'émeraude dans ses yeux perdus et tu lui demandes alors « qu'est-ce que vous entendez par un nephelim ? C'est quoi ? Et un prophète pareil c'est quoi ? Et qu'est-ce qu'un humain aux dons divins ? Genre une personne qui peut voir les morts comme un médium ou c'est encore autre chose ? » Demandes-tu histoire d'y voir plus clair mais tu te rends bien compte que tu es un peu en train de l'assommer avec toutes tes questions donc tu juges nécessaire de dire « désolé pour toutes mes questions mais j'ai besoin de comprendre, de réellement comprendre ce qu'il se passe là... » Parce que t'es paumé et effrayé face à toutes ces révélations que cet homme t'offre. Et ça te fait flipper.

Le sujet délicat sur Andrew arriva finalement et quand il te confie savoir ce qu'il lui est arrivé soit que « Il a été tué... torturé je pense... Mais j'ignore pourquoi. » Tu grimaces aussitôt. Ton homme a été torturé oui il paraît, il semblerait bien parce que quand tu as dû identifier son corps tu as bien vu certaines marques à quelques endroits pour ainsi dire ton homme a dû mourir horriblement et il a dû avoir la peur de sa vie. Ne souhaitant pas parler de ça éternellement tu interroges ton ange sur la relation qu'il entretenait avec Andy et quand il te répond que « Je le connaissais oui. Car il était mon protégé avant vous. Mais, vous vous trompez sur un point cependant. Je n'ai pas sentit le danger qui le menaçait. Le lieu était... bloqué. Lorsque j'ai sentit notre lien se briser, sa mort... il était trop tard. La magie autour du lieu m'a empêcher de sentir, d'agir. Je n'aurais pas pu entrer dans le bâtiment, même si j'avais été averti. Je suis navré, réellement. Ce n'était pas la force de son meurtrier ou la mienne qui ont fait cela. Ce sont... des procédés que je ne peut contrer si puissant que je sois. » Tu acquiesces une nouvelle fois tout en fixant l'homme « de quoi vous parlez exactement ? Qu'est-ce qui vous a réellement empêché de lui venir en aide ? Je ne comprends pas... Si vous avez pu venir m'aider ce soir pourquoi pas lui en Décembre ? » Oui pour toi c'est plus compliqué que ça à comprendre, tu ne sais pas qu'il existe des objets magiques particuliers permettant à ceux qui le peuvent d'empêcher des êtres comme ton ange de pénétrer dans un lieu particulier. Du coup t'es pas mal déboussolé.

Tu lui demandes alors pourquoi il a décidé de te protéger toi et pas un autre parce que pour toi c'est bizarre qu'il veuille soudainement te protéger toi alors qu'il a complètement foiré sa mission de protéger ton homme. L'ange te répond alors que « Après le décès d'Andrew, j'ai voulu vous protéger et Dieu a consentit à la chose. Je voulais vous épargner d'autres... souffrances. » Tu poses tes yeux sur lui ne comprenant pas réellement ce qu'il se passe puis tu te mords la tête comprenant que lé décès de ton homme le fait souffrir bien plus qu'il ne le dit. « Il savait que vous étiez un ange ? » Demandes-tu inquiet à l'idée qu'il ai pu te cacher l'existence du surnaturel alors que toi tu n'y connaissais rien mis à part de ce que tu as pu lire dans des livres ou vu à la télévision.

Tu lui fais ensuite savoir être athée et quand ton ange te répond que « Dieu n'a pas de religion Jonathan. Vous n'avez pas besoin de croire en lui pour qu'il existe, pour qu'il vous protège. Je conçoit que ce soit difficile à croire, mais... je ne vous ment pas. Je n'oserais pas aller contre votre volonté de savoir. » Tu acquiesces comprenant ce qu'il veut tenter de te dire soit que tu n'es pas obligé de croire en ce soit disant Dieu pour qu'il t'aime ou te protège et tu te sens en sécurité pour le coup. Avant même que tu aies pu dire quoi que ce soit ton ange ajoute « Je l'ignore. Les démons sont parfois nombreux et il est difficile de détecter dans une foule qui est quoi. Et les humains... je ne peux percevoir que l'humanité, aucune particularité. De plus, je ne vous surveille pas et n'ai pas connaissance de votre entourage, mais... Si vous vous trouvez en danger, je viendrait. Il vous suffit de m'appeler, de prier. » Une nouvelle fois tu acquiesces « en cas de besoin je vous appellerais oui. » Dis-tu en fixant l'homme à tes côtés en te mordillant la lèvre. « Merci... D'être sincère, de m'avoir sauvé, bref tout ça... Et d'avoir veillé sur mon homme. Il ne m'a jamais parlé de vous mais je suppose que si vous aviez pu l'aider vous l'auriez fait comme vous l'avez fait pour moi ce soir... » Donc tu ne le tiens pas responsable de la mort de Andy ce qui est déjà énorme en soit...

Ezechiel

avatar

Trio | Bien -staff-
✥ Je suis : un Ange




MessageMar 29 Mai 2018 - 15:09


I am your shadow in the rising sun...



"Noah" / Ezechiel



Jonathan Gallagher


Alors que je lui avait laissé le choix de connaitre ces choses, je n'avais pas imaginé qu'autant de questions suivraient. J'étais compétent, du moins en partit, et disposé à lui répondre. Mais... parler autant m'était toujours étrange et il était tellement humain, ses sentiments me perdaient plus encore que certains de ses mots.

Je faisait cependant un effort colossale pour ne pas l'interroger de nouveau cette fois sur ces sentiments que je ne comprenait pas face à mes révélations et continuais de répondre à ses questionnements. Je débutait par le plus simple souhaitant terminer avec ses questions concernant Andrew.

« Les humains aux dons divins ne sont pas des... médiums non. Voir les morts n'est pas quelque chose qui leur ai possible. Mais ce sont des humains dotés d'un pouvoir, ils ont été choisis par Dieu ou descendent de géniteurs qui l'étaient. J'ai vu des hommes et femmes dotés du pouvoir de guérir les autres, de bouger les choses par la pensée... Les dons sont variés. Mais l'origine reste la même. Dieu. »

Mon explication me semblait claire et précise, mais je n'était pas à l’abri d'une erreur ou d'une mauvaise évaluation. Pourtant, je ne perdait pas de temps et enchainait avec la suite.

« Les prophètes sont des élus de Dieu. Trois par génération pour faire un lien constant entre Dieu et l'humanité. »

Je n'étais pas certain que mes paroles étaient des plus claires les concernant. Mais ce n'était sûrement pas utile d'entrer dans les détails sans qu'il ne demande. Spécialement avec des êtres comme eux, incapables d'être pervertis et de lui faire le moindre mal.

« Quant aux nephelims... Ils sont à l'origine des humains aux dons divins. Mais des démons leur ont donné de leur sang lorsqu'ils étaient enfants, sur ordre de Lucifer et... aujourd'hui ils ont besoin de sang pour survivre. »

Il me semblait que j'en disait trop, trop vite. Tout risquait de se mélanger dans sa tête et de lui faire perdre pied ou peur, ou d'autres choses ? J'ignorais exactement ce que cela pouvait provoquer, mais je m'en faisait pour l'humain.

« Ne vous excusez pas. Ce n'est pas nécessaire. Néanmoins... je ne voudrais pas vous effrayer ou vous assaillir d'informations trop vite. Pensez-vous comprendre suffisamment ? Je ne voudrais pas vous blesser avec ces informations. »

S'il voulait continuer, sauf ordre de Dieu, je ne pourrais arrêter et aller contre sa décision. Mais je préférais l'informer de mes inquiétudes.

« En ce qui concerne Andrew, l'endroit ou il a été tué était protégé par une marque magique puissante. Une marque qui coupe tout lien divin et empêcherait tout ange d'y pénétrer. J'ai sentit le danger qui vous assaillait ce soir, car vous n'étiez pas dans l'une d'elles. Mais Andrew... qui que soit son meurtrier, il a été prévoyant. Je n'ai jamais sentit le danger, je n'ai fait que percevoir sa mort quand il était déjà hors de ce lieu. »

Je baissait le regard, non pas par honte mais par respect. En faisant acte pour la mémoire d'Andrew. Puis, je relevait les yeux sur Jonathan pour répondre au reste de ses questions.

« Non, il ignorait ce que j'étais. Mais... je pense que le démon savait qu'il était sous la protection d'un ange. ce qui expliquerais ses précautions. »

Je validais d'un signe de tête ses propos. Si j'avais pu, j'aurais sauvé Andrew comme je l'avais fait pour lui, en effet. Quant à mon honnêteté, il n'avait pas besoin de me remercier, mais je n'en disait rien.

« Je serait toujours honnête, si c'est ce que vous souhaitez. Merci de votre compréhension et de votre... promesse de prière. Pensez-vous pouvoir vous contenter de ce que je vous ai dit là ? Je ne vous mentirais pas, je ferais comme vous le souhaitez. Mais j'insiste sur le fait que trop en savoir n'est pas forcément une bonne chose. Vous avez d'autant plus le temps d'en apprendre d'avantage... J'y veillerais ! »






Jonathan Gallagher

avatar

Humain | Humain -staff-
✥ Je suis : Un petit humain tout mignon
✥ Membre investi :
  • Pubeur





MessageJeu 31 Mai 2018 - 15:42

I am your shadow in the rising sun...

Ça t'inquiète tout ce que tu apprends c'est une valeur sûre parce qu'au bout du compte ce type, cet ange, il te dit beaucoup de choses qui sont vraiment flippantes. Là il te parle des humains qui ont des capacités assez importantes, des prophètes « Les humains aux dons divins ne sont pas des... médiums non. Voir les morts n'est pas quelque chose qui leur ai possible. Mais ce sont des humains dotés d'un pouvoir, ils ont été choisis par Dieu ou descendent de géniteurs qui l'étaient. J'ai vu des hommes et femmes dotés du pouvoir de guérir les autres, de bouger les choses par la pensée... Les dons sont variés. Mais l'origine reste la même. Dieu. » Tu acquiesces alors comprenant de quoi il parle. Il doit certainement parler des télépathes, des guérisseurs qu'on trouve dans certains pays du monde ou encore des télé kinésistes, toi c'est ce que tu imagines en ce moment donc tu ne réponds rien à son commentaire. Il ajoute néanmoins un dernier commentaire sur eux « Les prophètes sont des élus de Dieu. Trois par génération pour faire un lien constant entre Dieu et l'humanité. » Tu acquiesces simplement en ne cherchant pas plus d'informations sur eux. Visiblement ce ne sont pas des personnes dangereuses pour toi donc tu décides de ne pas y prêter grande importance.

Ce n'est qu'au bout d'un moment qu'il te parle des nephelims et là tu n'es pas rassuré du tout en entendant que « Quant aux nephelims... Ils sont à l'origine des humains aux dons divins. Mais des démons leur ont donné de leur sang lorsqu'ils étaient enfants, sur ordre de Lucifer et... aujourd'hui ils ont besoin de sang pour survivre. » Tu soupires angoissé par les mots de ton ange tandis que tu poses tes yeux sur lui « ils sont pas très sympas ceux là hein ? C'est un peu des vampires en gros non ? » Que tu demandes histoire d'en savoir plus à ce sujet parce que mine de rien ça t'effraie pas mal. Des humains comme toi qui peuvent boire du sang et qui aiment ça, ça te semble vraiment grotesque mais tu crois ton ange gardien. Tu te dis que pour un cinglé il fait preuve de beaucoup d'imagination. Donc non il ne sort pas de l'asile, c'est un mec sain d'esprit qui a visiblement beaucoup de choses à te dire. Tu t'excuses pour tes nombreuses questions et il te répond que « Ne vous excusez pas. Ce n'est pas nécessaire. Néanmoins... je ne voudrais pas vous effrayer ou vous assaillir d'informations trop vite. Pensez-vous comprendre suffisamment ? Je ne voudrais pas vous blesser avec ces informations. » Tu acquiesces alors pour qu'il comprenne que oui tu as pigé ce qu'il te racontait, tu ne réponds rien néanmoins encore sur le cul face à toutes ces informations pour le moins surprenantes.

Le sujet revient ensuite sur Andrew et ce qu'il s'est passé lorsqu'il est mort, ton ange t'explique la réalité et tu es malheureux « En ce qui concerne Andrew, l'endroit ou il a été tué était protégé par une marque magique puissante. Une marque qui coupe tout lien divin et empêcherait tout ange d'y pénétrer. J'ai sentit le danger qui vous assaillait ce soir, car vous n'étiez pas dans l'une d'elles. Mais Andrew... qui que soit son meurtrier, il a été prévoyant. Je n'ai jamais sentit le danger, je n'ai fait que percevoir sa mort quand il était déjà hors de ce lieu. » L'idée même de te dire que quoi qu'il arrive personne n'aurait rien pu faire pour lui venir en aide te terrifie. Il devait mourir ce fameux jour. Et ça ne te plaît pas. Qui pouvait être suffisamment horrible pour faire une chose pareille à ton homme ? Il a dû être terrifié au moment où c'est arrivé, tu ne peux t'empêcher d'être triste et l'homme baisse la tête, tu supposes qu'il est gêné tout autant que toi face à tout ceci et c'est normal, il devait le protéger et il n'a pas pu. Tu demandes à ton ange si Andrew savait ce que Ézéchiel est et quand il te répond que « Non, il ignorait ce que j'étais. Mais... je pense que le démon savait qu'il était sous la protection d'un ange. ce qui expliquerais ses précautions. » Tu te mordilles la lèvre pour ne pas pleurer et tu fixes ton ange « vous avez une idée de qui a pu lui faire une chose pareille ? Vous le connaissiez... Il était merveilleux et n'avait pas nécessairement d'ennemis... Je suis choqué qu'on ai pu lui faire une chose pareille... » Parce que oui Andrew était un type bien qui ne se mettait pas dans des affaires louches donc tu l'imagines très mal s'être fourrée dans un pétrin monumental. Visiblement c'est autre chose. Quelque chose de plus profond et de plus obscur.

Ton ange semble avoir envie de partir après t'avoir donné autant d'informations alors qu'il savait très bien que tu étais ignare sur le surnaturel en dehors des bouquins de fiction que tu as pu lire c'est sûr que ça doit lui faire bizarre à ton ange. Il te dit alors que « Je serait toujours honnête, si c'est ce que vous souhaitez. Merci de votre compréhension et de votre... promesse de prière. Pensez-vous pouvoir vous contenter de ce que je vous ai dit là ? Je ne vous mentirais pas, je ferais comme vous le souhaitez. Mais j'insiste sur le fait que trop en savoir n'est pas forcément une bonne chose. Vous avez d'autant plus le temps d'en apprendre d'avantage... J'y veillerais ! » Tu acquiesces alors « on va se revoir alors ? Vous allez pas m'abandonner vous aussi ? » Que tu demandes en faisant évidemment référence à Andrew parce que même si le temps passe tu vois sa mort comme une forme d'abandon parce que depuis qu'il a disparu tu te sens désespérément seul et ça te chagrine énormément...

Ezechiel

avatar

Trio | Bien -staff-
✥ Je suis : un Ange




MessageLun 4 Juin 2018 - 15:00


I am your shadow in the rising sun...



"Noah" / Ezechiel



Jonathan Gallagher




Mes explications semblent lui convenir, ou du moins éclairer certaines zones d'ombres dans son esprit. Le mal, le bien, les démons, les prophètes, les nephelims... Tout y passe dans mon explication et je sent de plus en plus le poids des responsabilités peser sur moi.

Jonathan veux savoir, j'ai obéit aux lois divines, j'ai répondu à ses questions, fait avec son libre arbitre. Mais sa vie ne serait tout de même plus jamais la même à cause de cette nuit, de cette attaque et lui révéler tant de chose, même si c'est ce qu'il veut contribue à cet état de fait.

Pourtant, il semble rester calme, plus posé et moins dérangé par cette discussion que je le suis, moi. Il ne dit rien, accepte les informations concernant les humains dotés, puis les prophètes, mais lorsque viens le tour des nephelims il semble plus inquiet.

« Ils sont humains. Toujours dotés du libre arbitre et toujours capables du bien. Je ne dirais pas qu'ils sont... "pas très sympa" comme vous dites, car malheureusement leur nouvelle nature n'est pas de leur fait. Je dirais que la soif de sang est dangereuse, mais eux... Eux sont capables d'autant de grandes choses que vous. »

Expliquais-je, songeant à des protégés comme Alice, ou encore à la bonté que je pouvais voir dans tout un chacun. Et cette bonté, elle était en Andrew. Alors quand nous revenons à lui, à sa mort. Je m'explique tout en baissant la tête en signe de respect. J'explique tout ce qu'il m'est possible d'expliquer, n'étant pas certain de ce qui s'est exactement produit, si ce n'est qu'un démon est à l'origine.

Jonathan m'écoutais attentivement, jusqu'à ce que des questions ne lui viennent et qu'il ravive cette idée de bonté dans mon esprit.

« Je ne connais pas l'identité du démon, non. Mais je connaissais en effet Andrew et ce qu'il était. Je ne peux pas vous expliquer les choses autrement qu'en... qu'en vous disant que ce n'était en rien de sa faute. Il était bon, il avait dévoué sa vie à en sauver d'autres. Parfois, c'est tout ce qu'il suffit à un démon pour faire preuve d'autant de cruauté. Parfois... il n'y a pas même besoin de raison. »

Ces créatures tuaient, torturaient. Elles étaient des abominations, des monstres. Il ne leur était pas nécessaire d'avoir une raison pour tuer, pour détruire. Andrew était peut être mort à cause des vies qu'il sauvait, ou simplement parce qu'il était au mauvais endroit, au mauvais moment. Je n'avait pour l'instant aucune manière de savoir ce qu'il en était. Et je n'avais pas le droit de perdre du temps pour le découvrir. Pas en pareilles circonstances.

J'avais émit le souhait d'en rester là pour cette fois. Ne souhaitant pas l'assaillir de trop nombreuses informations. Et Jonathan semblait d'accord, il n'avait plus posé de questions sur les créatures, sur Andrew. Juste une seule sur lui et moi.

« Nous nous reverrons, oui. Je ne vous abandonnerait pas, Jonathan. Je vous fait la promesse qu'aussi longtemps que j'existerai je protégerais l'humanité et ferait tout ce qui est en mon pouvoir pour vous protéger vous, également. »

C'était là une promesse sincère et importante. Car il n'existait, à ma connaissance, rien qui puisse me détruire.

« Je vous laisse pour cette fois. Mais... si vous êtes en danger. Priez. Dites simplement mon nom ! »






Jonathan Gallagher

avatar

Humain | Humain -staff-
✥ Je suis : Un petit humain tout mignon
✥ Membre investi :
  • Pubeur





MessageMar 5 Juin 2018 - 15:01

I am your shadow in the rising sun...

Tout ceci paraît dingue mais pourtant tu crois cet homme, tu as envie de croire en lui ainsi qu'en ses mots à ton égard, pourquoi te mentirait-il de toute façon ? A moins d'être cinglé et d'inventer tout ça tu ne vois pas. Vu sa façon de te regarder et de te parler pour toi ça ne fait aucun doute que tu peux croire en cet homme même si c'est quand même assez fou tout ce qu'il te dit. Prochainement tu en parleras avec ton frère et potentiellement avec Connor eux ils sauront te dire si ce type est cinglé ou bien s'il t'a dit la vérité. Ceux-là ils savent toujours tout, tu en as l'impression en tout cas. Du coup tu te dis qu'ils sont les meilleures personnes pour te répondre à tes questions. L'homme en attendant te parle des nephelims et quand tu entends ses mots tu acquiesces « Ils sont humains. Toujours dotés du libre arbitre et toujours capables du bien. Je ne dirais pas qu'ils sont... "pas très sympa" comme vous dites, car malheureusement leur nouvelle nature n'est pas de leur fait. Je dirais que la soif de sang est dangereuse, mais eux... Eux sont capables d'autant de grandes choses que vous. » Même si ses paroles sont claires il n'en reste pas moins que ces espèces de vampires bizarres tu ne les sens pas, ils n'ont pas l'air très sympas même si ce n'est pas un terme que ton ange semble beaucoup apprécier. « Donc eux ils peuvent boire une personne sans la tuer si je comprends bien ? » Demandes-tu juste pour être sûr qu'il est bien question de ça pour le moment parce que c'est vrai que tu as encore des difficultés avec tout ceci.

Le sujet se tourne finalement sur ton homme et quand tu questionnes l'homme concernant ton amoureux et sur l'identité de son tueur ton ange te répond bien vite que « Je ne connais pas l'identité du démon, non. Mais je connaissais en effet Andrew et ce qu'il était. Je ne peux pas vous expliquer les choses autrement qu'en... qu'en vous disant que ce n'était en rien de sa faute. Il était bon, il avait dévoué sa vie à en sauver d'autres. Parfois, c'est tout ce qu'il suffit à un démon pour faire preuve d'autant de cruauté. Parfois... il n'y a pas même besoin de raison. » Tu grimaces alors en voyant bien que c'est le merdier autant pour toi que pour lui tout ça et que même un être supérieur comme lui n'a aucune information concernant le fou furieux qui a assassiné ton homme, ça ne t'inspire rien de bon néanmoins tu ne réponds rien te contentant d'une petite grimace comme pour faire comprendre que la situation te dépasse autant que lui.

Il te fait ensuite comprendre qu'il va être temps pour vous de vous quitter et quand tu lui demandes s'il va t'abandonner ou bien si vous allez vous revoir il t'assure bien rapidement que non « Nous nous reverrons, oui. Je ne vous abandonnerait pas, Jonathan. Je vous fait la promesse qu'aussi longtemps que j'existerai je protégerais l'humanité et ferait tout ce qui est en mon pouvoir pour vous protéger vous, également. » Tu avoueras bien que ça te rassure pas mal qu'il te dise ça parce que oui tu craignais de ne plus le revoir lui non plus et de devoir compter sur toi-même donc tu te poses quand même des questions... Mais heureusement il trouve les mots qu'il faut pour te rassurer et te faire comprendre qu'il ne te lâchera pas. Il te rappelle néanmoins de « Je vous laisse pour cette fois. Mais... si vous êtes en danger. Priez. Dites simplement mon nom ! » Et tu acquiesces vivement « soyez en rassuré, je le ferai plutôt deux fois qu'une ! » Dis-tu en tentant un sourire à ton ange tout en posant tes yeux verts sur lui « merci pour tout ! » Et suite à tes mots tu lui souris une énième fois tandis que l'homme te quitte te laissant ainsi bouleversé avec toutes ces informations que tu viens de découvrir et qui te laisse plutôt choqué...

Contenu sponsorisé






Message
 

I am your shadow in the rising sun... ▬ Feat. Jonathan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-