[H: 23 - 1] Let me entertain you [Cassandre, Clarke et Maxens]


 [H: 23 - 1] Let me entertain you [Cassandre, Clarke et Maxens]


 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Maxens I. Aurèle

avatar



Démon | Camp Lucifer
✥ Je suis : Un démon




MessageMer 16 Mai 2018 - 13:31
_ Hell is gone and heaven's here. There's nothing left for you to fear. Shake your arse come over here. Now scream !

Comment j'en étais arrivé à faire le show, à accompagner le jukebox du bar micro à la clé... honnêtement, on s'en fout. J'étais comme ça, haut en couleur, et ce premier couplet ne manquerait pas de faire rire sous cape ceux qui me connaissaient ou simplement ceux qui savaient que l'Enfer était dès plus présent dans le monde, dans la ville et même dans ce bar.

_ I'm a burning effigy of everything I used to be. You're my rock of empathy, my dear

Je joignais mes mains paume contre paume, tête penchée sous un spot lumineux, papillonnant du regard sur un démon de quelques 500 ans d'âge mon aîné. Non mais honnêtement, qui voudrait faire amende honorable quand on avait la vie que j'avais ? Je bondissais de table en table comme un diable échappé de sa boîte, chantant avec rythme et fougue l'ironie d'un titre dont j'aimais assez me moquer.

_ So come on let me entertain you... Et ça, je savais faire ! Capter l'attention, prendre l'ascendant sur des visages rivés sur ma prestation. Ça battait du pied, ça souriait, ça participait et ça oubliait que les choses ne sont pas ce qu'elles paraissent. Let me entertain you ! […]

Finalement, plus la chanson avançait et plus j'en aimais les tournures. Je paraissais spontané, et sans doute l'étais-je beaucoup, mais mon regard balayait la salle sans n'oublier personne. J'avais harponné une paire de jumelles qui me dévorait des yeux. J'ignorais encore si elles me vendraient leur âme mais en tout cas, j'allais passer une bonne nuit.

_Little Bo Peep has lost his sheep. He popped a pill and fell asleep. The dew is wet but the grass is sweet, my dear.

Je sautais au-dessus d'un couple, me trouvant dans l'allée alors que deux nouvelles venues tâchaient de se frayer un chemin parmi les tables. Je glissais jusqu'à elles le sourire aux lèvres, me plaçant devant chacune à chaque fois qu'elles tentaient de faire un pas de plus.

_ Your mind gets burned with the habits you've learned. But we're the generation that's got to be heard. You're tired of your teachers and your school's a drag. You're not going to end up like your mum and dad...

Mon bras se tendit pour leur mettre le micro à portée. La chanson entamait à nouveau le refrain mais devant la non-participation des deux demoiselles, je reprenais à nouveau les rênes et le proposais à d'autres plus jouasses.

_ So come on let me entertain you...
Dansant, sautillant, je m'éloignais des deux jeunes femmes, poursuivant sur ma lancée à peine perturbé par ce silence. Let me entertain you ! Et prendre votre âme au passage... Come on come on, come on come on, come on come on...

La chanson arriva finalement à son terme et c'est faussement essoufflé que je saluais mon public d'une révérence quelque peu usitée. Sans demander mon reste, je balançais le micro dans les mains du premier venu, qui clairement désemparé chercha en vain à s'en défaire alors que « the Show must go on » prenait ses premières notes. Rayonnant, je plaquais mes cheveux en arrière et retournait naturellement faire la causette aux deux femmes que j'avais enquiquiné deux minutes plus tôt.

_ J'espère que je ne vous ais pas trop fait souffrir. Dis-je toujours le sourire aux lèvres. Maxens, pour vous être agréable ! Je me présentais avec emphase. Y'a-t-il une boisson qui vous ferait plaisir ? Je fis signe à la serveuse de venir prendre nos commandes. Je dois me faire pardonner ! Je suis persuadé qu'en costume d'ange, je serai tellement sexy. J'avais un teint de peau qui allait parfaitement avec le halo lumineux... Je gardais les plumes d'anges pour garnir mes oreillers.

Spoiler:
 

Clarke Spencer

avatar



Humain | Sorcier -staff-
✥ Je suis : Une sorcière




MessageDim 20 Mai 2018 - 19:50


Let me entertain you...





MAXENS & CLARKE & CASSANDRE



Cela faisait des semaines que je m'inquiétait. Avant même que la police lance l'enquête. Quand j'avais quitté la bibliothèque ce jour là, pour me rendre chez Adam... Mon cœur s'était serré dans ma poitrine à l'instant même ou j'avais trouvé la porte entre-ouverte et la Caitria que je lui avait donné sur le pas de cette dernière.

Il n'avait pas eu le temps de la mettre et j'ignorais pourquoi. J'avais tenté un sort de localisation, infructueux. Un sort de protection, qui avait heurté un mur. Une potion pour déclencher mes rêves prémonitoires... Mais rien. J'avais fini par aller faire une déposition au poste, à court d'idées magiques. Et à présent, j'étais là, en ville, tout prêt d'un bar, avec Cassandre. Prête à mener l'enquête malgré les indices non existants et les maigres chances qu'on en trouve dans ce lieu. C'est mieux que de rester prostrée...

Mieux ? Je commençais à en douter en entendant le bruit qui s'échappait du bar, plus nous nous rapprochions, plus le chant était audible. Quand j'avais ouvert la porte, un dernier regard à Cassandre comme pour dire 'si tu es sûre que ça vaut le coup de tenter...', j'avais prit de plein fouet la chaleur du lieu bondé et les beuglements de l'homme qui sautait de table en table.

Non reste ou tu es... Songeais-je après l'avoir vu descendre et venir vers nous. Je ne répondais pas et ne chantais rien malgré le micro qu'il tendait vers moi, puis vers mon mentor et avançait tant bien que mal, alors qu'il me bloquait le chemin.

Nous n'étions cela dit pas drôles, pas là pour chanter et il avait fini par nous fuir pour continuer son numéro. Ça tombe bien, j'étais à deux doigts de vouloir lui en coller une ! Je n'étais pas du genre violente, mais j'étais tellement inquiète et son attitude m'avais tapé sur les nerfs dès que j'étais entrée dans le lieu. Non, dès que j'avais entendu sa voix dehors.

▬ Si ce bar a une clientèle en partie démoniaque comme on te l'as fait comprendre... il ne fait pas bon être ivre comme il l'est, non ? Chuchotais-je pour Cassandre seulement, avant de souffler en entendant la chanson se terminer. Merci mon Dieu !

Quelques secondes plus tard, j'avais regretté mes remerciements et pensé amèrement que j'avais été trop prompt à en offrir. Surtout à Dieu, vu comment il semblait s'inquiéter de moi, d'Adam ou de nos emmerdes. Pourquoi il revient vers nous ?

▬ De souffrir à agréable en à peine une minute de temps ? Je crois que je ne peux pas faire un revirement aussi rapide, désolée. Sifflais-je avec aplomb et honnêteté alors que mon 'désolée' de la fin sonnait faux. Je ne m'excusais que rarement, et souvent c'était comme ici, une fausse excuse. Car je n'était pas d'humeur à l'entendre chanter ou encore à le voir nous... draguer ou quoi ? Qu'est-ce qu'il fait au juste ?

Il avait proposé de nous offrir un verre et je commençais à croire que c'était bel et bien de la drague. J'avais de plus en plus une furieuse envie de lui lancer un verre au visage et de lui dire d'aller dé-saouler dehors. Mais je prenais sur moi, non pas qu'il le mérite, mais parce qu'il semblait avoir envie de parler et qu'on était là pour ça. C'était apparemment un humain, ivre comme il semblait être pour danser sur les tables, mais s'il venait ici souvent... peut être que ça valait le coup de demander ?

▬ Un gin tonic pour moi et... j'aimerais bien vous poser des questions si jamais vous êtes un habitué du lieu ?

Je n'étais pas du genre tacticienne ou ces trucs là et j'avais foncé directement, peut-être trop ! Je m'étais donc aussitôt tournée vers Cassandre pour la supplier du regard de m'aider. Si nous voulions retrouver Adam, il n'y avait pas trente-six solutions, nous devions essayer d'obtenir des informations.




Cassandre Keras

avatar



Humain | Sorcier -staff-
✥ Je suis : une sorcière pactisée




MessageVen 1 Juin 2018 - 11:31


Let me entertain you...





MAXENS & CLARKE & CASSANDRE



Lorsque Clarke était venue me trouver, j’avais immédiatement vu que quelque chose n’allait pas. L’expression de son visage et son attitude m’avaient laissé entendre qu’elle était désespérée, et au pied du mur. J’en avais sauté les politesses d’usage pour lui demander directement ce qu’il se passait. C’est alors qu’elle m’avait parlé de la disparition d’Adam, de son sentiment que quelque chose de grave était arrivé et qu’elle avait besoin de mon aide. Malgré ma situation désastreuse, avec la menace « Sytry » qui planait continuellement au-dessus de ma tête, je n’avais pas réfléchi plus d’une seconde pour accepter de lui venir en aide. La dernière fois que j’avais croisé Adam, j’avais dû l’exorciser pour le débarrasser de l’âme noire qui m’avait juré de revenir. Sa disparition soudaine et prolongée était d’autant plus inquiétante, et je ne pouvais pas laisser Clarke seule face à cela.

Après qu’elle m’ait fait le tour ses tentatives, j’avais proposé à Clarke d’enquêter dans un lieu potentiellement dangereux pour nous. J’en avais entendu parler par Mordred il y a de cela plusieurs années, mais je n’avais jamais été vérifier ses dires, le Bloody’s Place était un repaire de démons… Avec un nom pareil, j’aurai certainement pu m’en douter, mais à cette époque côtoyer Mordred (et Adonis quand il s’invitait à la fête) était mon maximum acceptable en terme de démons, je n’avais donc aucune envie d’aller vérifier si ce bar était bel et bien un nid à démons.

Lorsque nous étions rentrées, j’avoue que je ne m’attendais pas un hurluberlu perché sur une scène et armé d’un micro… Bordel mais qu’est-ce que c’était que cet endroit ?! Nous nous frayions un chemin jusqu’à une table tandis que j’espérais la fin de ce supplice. Avec la damnation éternelle qui m’attendait, n’avais-je pas le droit à un semblant de tranquillité ? Apparemment non puisque le chanteur venait nous tendre le micro pour pousser la chansonnette… Même pas en rêve ! Si j’aurai pu jouer du piano ou du violon pendant des heures si j’avais voulu, mais certainement pas chanter ! Il repartait après notre refus de participer, et nous continuions notre route.

▬ En effet, mais si c’est un démon, il n’est pas vraiment ivre. Lui dis-je tandis qu’American Idol cessait enfin de nous faire vivre un calvaire.

La fin du calvaire était pourtant de courte durée, car il revenait vers nous avec un sourire charmeur sur les lèvres. Il se présentait rapidement et se proposait de nous offrir un verre pour se faire pardonner. Il me faudrait plus qu’un verre pour pardonner les quelques instants où il m’avait fallu l’écouter chanter.

▬ Un Gin Daisy. Dis-je pour compléter la phrase de Clarke qui enchaîna rapidement sur ce qui l’intéressait.

Trop rapidement, pensais-je. Si d’ordinaire le caractère fonceur de Clarke ne me posait aucun problème, il était préférable qu’elle soit plus timorée dans un lieu comme celui-là. Sans que notre interlocuteur puisse le voir, je prenais la main de Clarke pour la presser légèrement, une sorte de mise en garde qu’elle écouterait, je l’espérais en tout cas.

▬ Ce qu’elle veut dire, c’est qu’on discuterait bien autour de ce verre que vous nous offrez si on peut vous demandez deux ou trois choses en retour. Dis-je avec le sourire.





Maxens I. Aurèle

avatar



Démon | Camp Lucifer
✥ Je suis : Un démon




MessageSam 16 Juin 2018 - 13:41
Un sourire blanc étincela sous mes lèvres. Il est vrai que j'aurai dû me sentir piqué, voire même irrité du retour de la demoiselle mais l'amusement fût le plus fort :

_ Il faut savoir pardonner...

De toute évidence, elle avait 'besoin' de moi, quoiqu'en dise la femme l'accompagnant. Ce n'était pas lorsque les pots étaient cassés qu'il fallait tenter de les retenir. Je décelais déjà quelques morceaux qui piquaient ma curiosité mais je ne me jetais pas tout de suite dans le bain, préférant donner l'impression de freiner des quatre fers. J'étais un client lambda venu pour s'amuser, pas pour bavarder avec deux nanas trop sérieuses :

_ Ow, j'espère que vous n'êtes pas comme la grande partie des clients de ce bar. D'un œil moins hilare, j'observais les deux nouvelles venues, un brin inquiet. C'est à peine s'ils savent s'amuser. Je ne comprend vraiment pas ce qu'ils ont. Puis marquant une hésitation, je m'asseyais à leur table en accueillant la serveuse d'un air charmeur. Un Gin Tonic, un Gin Daisy et un Scotch, merci. Me voulant faussement drôle et discret, je me penchais vers l'avant après son départ. Parfois, je me dis que ce sont tous des machines... comme dans ce film, vous savez... je réfléchis un instant la bonne humeur toujours au garde à vous, « Le dernier pub avant la fin du monde »... mais ils ont de la bonne musique.

Je déboutonnais un bouton de ma chemise trop serrée et m'installais confortablement dans la banquette en jetant un œil plein de joie vers la salle.

_ Alors dites-moi tout ! Qu'est-ce qui vous rend si sévères ? J'aimais bien me savoir au cœur d'un problème qui ne me regardait pas. J'avais une nature curieuse, pour ne pas dire fouineuse et surtout, j'étais joueur. Je m'appelle Maxens et vous ? Elles étaient deux. J'entamais d'y aller en douceur pour établir leur portrait. Vous êtes amies ? Quelques questions bateaux par ci, par là.
Je l'avais bien compris, elles n'étaient pas venus pour de la conversation de courtoisie alors je glissais celles que je pouvais encore glisser avant d'être débouté. Il y avait peu de chance pour que l'une d'entre elle pactise ce soir... pas tant qu'elles seraient deux. Mais chaque chose en son temps me conseillait ma petite voix intérieure et comme toujours, je tâchais de l'écouter.

_ Vous n'êtes pas venues ici pour la détente, pour la boisson, pour la musique, pour le sexe... alors qu'est-ce qu'il nous reste ? Et pourquoi dans un lieu avec une mauvaise réputation de surcroît. J'avais hâte d'en savoir davantage. Il fallait en vouloir pour débarquer ici et poser des questions. Elles en auraient embêté un autre que cela aurait pu finir en bagarre.

Clarke Spencer

avatar



Humain | Sorcier -staff-
✥ Je suis : Une sorcière




MessageSam 23 Juin 2018 - 13:12


Let me entertain you...





MAXENS & CLARKE & CASSANDRE



Quand il parlait de savoir pardonner, j'avais offert un sourire bref et peu sincère, comme pour lui dire on verra. Et on allait voir, avec les renseignements qu'il pourrait donner, peut être que je lui pardonnerait son entrée en matière.

Cassandre, elle, avait une autre idée de ce qui se tramait et semblait avoir une théorie différente de la mienne. Pas vraiment ivre ? Oui, si c'était un démon. SI ! Mais j'avais encore du mal à imaginer un démon avoir une raison d'agir comme le faisait cet homme. Je haussait les épaules, comme pour lui signifier ma perplexité. La plupart des personnes dans ce bar ne semblaient pas très heureux à l'idée de chanter ou qu'il chante. Et si la plupart étaient des démons comme on l'avait dit à Cassandre... C'était facile de comprendre pourquoi.

Du coup, j'avais clairement du mal à voir le chanteur de karaoké comme un être immortel ou comme un de ces monstres qui devaient rêver d'envie de le faire taire une bonne fois pour toute. Je continuais de penser qu'il risquait sa peau à agir de la sorte dans ce bar en particulier, mais comme personne ne l'avais encore embroché... Peut être que j'avais tord, peut être qu'on nous avaient mal renseigné sur la fréquentation du bar. Peut être que... J'ignorais quoi croire, à vrai dire...

Alors au lieu de réfléchir plus en avant, j'avais commandé un verre et commencé à attaqué direct avec la raison de notre venue. Mais Cassandre semblait plus prudente, elle avait sitôt empoigné ma main et semblait m'intimer de me taire ou... de quoi ?

▬ Ce qu’elle veut dire, c’est qu’on discuterait bien autour de ce verre que vous nous offrez si on peut vous demandez deux ou trois choses en retour.

Ce que je voulais dire, c'était l'exacte même chose que ce qu'elle venait de dire. Je ne parvenais pas à voir une grande différence entre ma question et la sienne. Sa phrase était plus longue, mais mes mots n'étaient pas agressifs, bien que direct et au final... ce qu'elle demandait revenait au même non ?

Puis, après nos propositions il avait finalement commencé à faire meilleure impression. Me concernant en tout cas. Il donnait son idée sur les clients du bar, discrètement bien sûr et je me marais légèrement. Lui aussi il a remarqué que certains avait l'air de vouloir lui arracher la langue pendant qu'il chantait ? Songeais-je avec humour sans révéler le fond de ma pensée. Après tout, il semblait ne pas savoir pourquoi ils étaient si 'sévères' et s'il ne savait pas ça...

Je me tournais vers Cassandre, un regard dépité qui signifiait « s'il ignore que ces types sont des démons, comment saurait-il quoi que se soit concernant Adam ? ».

▬ Je connais pas ce film, désolée. Soufflais-je, même si ce n'était clairement pas une excuse sincère. Je n'en avait que faire de connaitre ce truc. Je n'étais pas là pour ça et j'avais la douloureuse impression qu'il nous faisait perdre notre temps doublement.

▬ Il reste les questions ! Finis-je par répondre alors qu'il énumérait les non raisons de notre venue. Jusque là, je l'avais laissé parler sans rien dire, parce que j'essayais de savoir, de jauger si ça méritait qu'on essaie de lui parler. S'il ignorait ou se trouvais Adam... a quoi bon papoter avec lui ?

Mes questions, j'allais les poser, mais avant je décidais de répondre aux siennes histoire de le mettre en conditions. Je me rappelais ce qu'il avait demandé pendant que je pesait le pour et le contre de cette conversation et lançais finalement :

▬ Je ne suis pas sévère, mais inquiète. Moi c'est Clarke et oui... nous sommes amies.

C'était plutôt bref, mais je n'avais pas envie de rester ici deux plombes s'il n'avait rien à dire. Et même si Cassandre m'avait donné l'impression de vouloir me faire tempérer mes paroles... Il ne semblait pas énervé le moins du monde et tant que je restait polie...

▬ Vous connaissez Adam Sykes ? Je le cherche. Vous avez entendu quelque chose à son sujet ?

J'avais parlé doucement, histoire que seul Cassandre et ce Maxens m'entende. Mais je n'allais pas ne pas poser de questions non plus. Je faisait autant que possible pour satisfaire Cassandre, autant que possible vu mon inquiétude et mes recherches qui ne menaient à rien.




Cassandre Keras

avatar



Humain | Sorcier -staff-
✥ Je suis : une sorcière pactisée




MessageSam 4 Aoû 2018 - 11:22


Let me entertain you...





MAXENS & CLARKE & CASSANDRE




J’aurai certainement dû prévoir que Clarke serait aussi directive, je ne l’avais jamais vu y aller par quatre chemins. Lorsque la jeune femme avait une idée en tête, elle ne l’avait pas ailleurs et elle allait droit au but. Peut-être aurais-je dû la prévenir que ce n’était pas forcément une bonne chose d’être aussi fonceuse dans un bar réputé abrité des démons. Trop tard, je n’avais plus qu’à essayer de la modérer et éventuellement rectifier le tir si nécessaire.

Mais outre Clarke, il y avait aussi et surtout l’énergumène qui voulait nous faire chanter avec lui. Un brin exubérant, pour ne pas dire carrément usant. Mais peut-être étais-je un peu trop éraillée par mes propres difficultés pour conserver suffisamment de patience avec les autres, ou tout du moins les inconnus. Malgré tout, je lui offrais un sourire qui semblait sincère, même s’il était forcé. Mais après trois centaines d’années à feindre différents états, j’étais devenue bonne actrice… peut-être un peu trop d’ailleurs…

Notre commande passée auprès de la serveuse qui passait, notre chanteur d’un soir faisait référence à un film dont je ne me souvenais plus vraiment, et Clarke balayait le sujet sans ménagement, pour donner la raison de note présence. Notre interlocuteur prenait la peine de se présenter sous le prénom de Maxens, et après s’être elle-même présentée, Clarke répondait à la question au sujet de notre amitié.

▬ Cassandre. Dsi-je pour me présenter, songeant que donner mon véritable prénom n’était peut-être pas ce qu’il y avait de mieux dans un bar réputé pour abriter des démons. Espérons que celui-là ne soit pas trop proche de Sytry, que ce dernier ne vienne pas me demander ce que je faisais ici avec une autre sorcière à poser des questions sur quelqu’un qui avait disparu.

Clarke expliquait alors la raison de notre venue à Maxens. La disparition d’Adam. La dernière fois que j’avais vu ce pauvre Adam, il m’avait fallu l’exorciser. Je ne l’avais pas recroisé depuis, et c’est Clarke qui m’avait appris sa disparition. Face à son inquiétude, j’avais donc décidé de l’aider, d’autant que s’il était à nouveau possédé, Adam était probablement en danger.

▬ Il a disparu depuis un bon moment, et durant nos recherches, quelqu’un nous a laissé entendre qu’il était passé par ici. Si vous êtes un habitué, vous l’avez peut-être vu ? Demandais-je, inventant l’histoire au sujet de cette personne qui n’aurait aiguillé jusqu’ici. Si Myra m’avait effectivement parlé du repère des démons, personne n’avait prétendu y voir Adam, mais s’il était possédé, il aurait très bien pu passer dans ce bar.





HRP:
 

Maxens I. Aurèle

avatar



Démon | Camp Lucifer
✥ Je suis : Un démon




MessageJeu 16 Aoû 2018 - 18:33
Inutile d'être démoniaque pour sentir que les deux jeunes femmes me prenaient un peu de haut et n'appréciaient pas du tout ma présence. Pour elles, je n'étais sans doute qu'un ivrogne qui passait le plus clair de ses soirées dans les bars à tuer le temps... mais il y avait tellement de choses de plus intéressantes à tuer que le temps. Dans tous les cas, je ne pouvais pas espérer mieux que ces deux femmes doutant de ma dangerosité. Mes congénères démons avaient parfois la même approche lorsque je jouais de mon masque. Et ma gueule d'ange n'aimait pas les parties en une seule manche, il me fallait du jeu, du mouvement ! Aussi désagréable fût-ce ce moment pour elle, je leur étais nécessaire.

Après une brève présentation, je pouvais désormais mettre un prénom sur ses deux jolis minois. Clarke et Cassandre, Cassandre et Clarke, les deux amies en quête de réponses au milieu d'un bar à démons. Ça sonnait œuvre littéraire pour gamines prépubères.

_ Adam Sykes, Adam Sykes, répétais-je pour faire durer mon plaisir, tout en semblant réfléchir... OUI ! M'écriais-je subitement. Etait-ce de l'espoir qui venait de poindre à cette table ? Mais au revoir espoir ! Je prenais finalement un air penaud, poursuivant plus timidement. Enfin, pas vraiment. Je sais ce que j'en ai lu dans le journal dernièrement. Malheureusement pour moi, cette partie était sur le point de se finir : elles avaient leur réponse pointant que je ne leur était d'aucune utilité. J'ai lu qu'il avait été porté disparu et j'ai vu sa photo, les informais-je faussement préoccupé par l'affaire. Mais cela ne devrait-il pas être aux autorités d'enquêter ? Je marquais un silence comme pour convenir d'une évidence. Cela doit être un très bon ami. J'espère que vous le retrouverez ! En fait, je m'en fous. Je n'avais rien à gagner en échange et je ne travaillais pas pour rien. Pour le moment, les deux demoiselles n'avaient rien à me donner mais je décidais de creuser un peu. Si je peux faire quelque chose... j'ai pas mal de contacts dans la ville si vous voulez que je relaie l'info. Malgré tout, je gardais le rôle et jouais le jeu jusqu'au bout. Vous savez, je pense qu'il y a peu de types ici qui voudraient vous aider... la plupart me font peur, mentis-je en mimant un frisson qui se voulait théâtral. Vous n'avez pas prévu d'aller vous y frotter, si ? Cela promettait d'être intéressant si cela était la suite de leur programme. Mieux vaut que vous restiez à cette table avec moi, aussi excentrique et insupportable puis-je vous paraître ! M'inquiétais-je avec un brin d'humour. Je passerai des coups de téléphones demain et peut-être pourrais-je obtenir des informations sur lui. Je devine l'angoisse que cela doit être de ne pas savoir et j'imagine que vous êtes prêtes à tout pour le retrouver sain et sauf. Je soupirais. Je ne veux pas paraître mauvais dragueur mais y'a-t-il un numéro où vous joindre si j'ai du nouveau ?

Je n'avais pas plus pris à parti l'une que l'autre... pour le moment, je décidais de leur consacrer le même intérêt... Je m'étais proposé sans m'imposer mêlant sourires compréhensifs et écoute attentive... tout ça dans un Versace à 3000$.

Clarke Spencer

avatar



Humain | Sorcier -staff-
✥ Je suis : Une sorcière




MessageSam 25 Aoû 2018 - 17:04


Let me entertain you...





MAXENS & CLARKE & CASSANDRE



Nous nous étions présentées toutes les deux, l'une après l'autre et à présent, je ne voulais plus tergiverser. Je voulais l'interroger concernant Adam, aussi brutal qu'était la transition.

Cassandre semblait plus retenue et elle avait reprit mes mots presque aussitôt que je les avaient prononcés, changeant un peu la donne et mentant sur la raison de notre venue. Personne avait dit le voir ici, mais... Ça avait plus de sens sans avouer qu'on savait ce bar être un bar essentiellement à démon. Je laissait donc couler et attendait une réponse de l'homme qui tardait à venir. Adam Sykes, Adam Sykes... Il réfléchissait ou semblait, mais ne disait rien pour le moment, rien d'utile en tout cas.

Et puis, son visage sembla s'éclairer. Quand il disait 'oui' ou le criais presque, une leur d'espoir me traversa jusqu'à ce qu'il reprenne la parole. Il est sérieux ? Il m'avait fait une fausse joie monumentale avec tout ça et j'étais plus que déçue de ce qu'il ajoutait.

▬ Ça je le sait déjà, c'est moi qui ai signalé sa disparition à la police... Soufflais-je, essayant de rester courtoise, malgré la déception qui se lisait sur mes traits et dans mon ton.

▬ On enquête pas, on... essaie de trouver des témoins... Pour la police justement... Ce n'était pas bien vrai, mais je n'allais pas lui dire la vérité et parler de possédé enlevé, de sorcières et compagnie.

▬ Oui... un très bon ami... Répétais-je, ne souhaitant pas parler de ma vie privée ou penser à ce qu'il était ou non pour moi, maintenant.

Et comme Maxens proposait de faire appel à ses contacts en ville -soit disant qu'il en avait- il m'évitait de trop réfléchir. Je n'en avait tout bonnement pas le temps ! Je me tournais néanmoins vers Cassandre, à sa proposition, le regard interrogateur. La situation était étrange, il voulait pas qu'on laisse faire la police deux secondes plus tôt ? Ou alors, c'était juste une question comme ça ? Je peinais à le suivre.

▬ Vous savez, je pense qu'il y a peu de types ici qui voudraient vous aider... la plupart me font peur. Vous n'avez pas prévu d'aller vous y frotter, si ? Mieux vaut que vous restiez à cette table avec moi, aussi excentrique et insupportable puis-je vous paraître ! Je passerai des coups de téléphones demain et peut-être pourrais-je obtenir des informations sur lui. Je devine l'angoisse que cela doit être de ne pas savoir et j'imagine que vous êtes prêtes à tout pour le retrouver sain et sauf. Je ne veux pas paraître mauvais dragueur mais y'a-t-il un numéro où vous joindre si j'ai du nouveau ?

Je le regardais, regardais Cassandre, je jouais au yoyo comme ça quelques secondes et finissait par un regard à ma mentor qui voulait dire « Il est pour de vrai celui-là ? ».

▬ Je... Vous voulez nous aider ? Comme ça, autant ? De... pure bonté d'âme ? J'étais décontenancée par la manière dont il avait enchainé tout ça et j'avais l'impression d'avoir manqué la moitié de ses mots dans ma réponse. Aussi je réfléchissais un peu et une partie me revenait, me forçant à laisser échapper une question :

▬ S'il vous font si peur... Pourquoi venir boire ici ?






Contenu sponsorisé








Message
 

[H: 23 - 1] Let me entertain you [Cassandre, Clarke et Maxens]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-