Toi aussi tu l'as vue ? Feat.Clarke


 Toi aussi tu l'as vue ? Feat.Clarke


 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

James J. Hartley

avatar



Humain | Prophète -staff-
✥ Je suis : Un prophète
✥ Membre investi :
  • Parrain/Marraine





MessageVen 22 Juin 2018 - 23:32






Toi aussi tu l'as vue ?

James FEAT. Clarke


Le voilà assit devant son nouveau bureau. James venait de dispenser son premier cours en tant que professeur d’histoire à l’Université d’U.C.L.A. Il ne voulait pas encore l’avouer, mais il avait adoré. Il avait déjà enseigné quelques temps, comme professeur remplacent mais avait rapidement arrêté. Se retrouver devant une classe c’était quelque chose qui lui avait manqué. Et puis il était parfait comme prof, posé, avec une voix agréable, il était motivé et motivant.
Étant donné que c’était son premier cours, il avait décidé de rester plus longtemps à la faculté afin de bosser ses différents cours et potentiellement retenir deux-trois prénoms, malgré le nombre élevé d’étudiants. Certains diront qu’il n’avait pas sa place auprès de jeunes gens à cause des Démons et de la vie qu’il menait à la Résistance, lui n’était pas cette avis. Après tout il serait à même de les protéger.

Il se balança doucement sur sa chaise, tout en continuant de progrès ces prochains cours. Il était plutôt organisé dans la vie quotidienne, alors ça n’allait pas changer à son boulot. Son ordinateur allumé devant lui, des fiches surlignées de toutes les couleurs étalées sur le bureau, il ne lui manquait qu’une paire de lunette sur le bout du nez.
Alors qu’il tapait sur le clavier de son ordinateur, une sensation étrange le parcouru. Sensation qu’il ne connaissait que trop bien, une prémonition ! Il était sur le parking de l’Université, un jeune en train de se débattre, visiblement en train de se faire agresser. Les images étaient floues et la prémonition s’était rapidement interrompue. Mais il n’en fallait pas moins à James pour se lever avec hâte et rejoindre le parking. En espérant qu’il arriverait à temps.

Malheureusement ce n’était pas le cas, arrivée sur les lieux il ne vit personne … les deux personnes avaient du partir. Ce n’était peut-être qu’une simple bagarre. Pourtant la vision semblait si … violente. Il resta sur place un moment. Se questionnant d'abord sur sa prémonition, puis sur la potentielle scène qui s'était passée ici.




Clarke Spencer

avatar



Humain | Sorcier -staff-
✥ Je suis : Une sorcière




MessageMar 26 Juin 2018 - 18:51






Toi aussi tu l'as vue ?

James FEAT. Clarke




L'horloge teintait, une fois, deux fois, trois fois... jusqu'à prévenir de l'heure tardive. Puis ces cris. Ces bruits de poursuite, de bagarre ? La seule chose visible restait pourtant cette horloge, celle postée dans la bibliothèque de l'université. Au dernier retentissement, je m'étais réveillée en sursaut, sur le livre que j'avais ouvert en grand sur la table.

La bibliothèque était parfaitement vide à cette heure. L'université devait l'être également, ou aurait du. Pourtant, j'aurais jurer entendre du bruit dans le couloir. Quelqu'un court ? Je tentais de m'éclaircir les idées, le réveil était difficile et cette fichue horloge... Je regardait l'heure qu'elle affichait, 21h55. Je tiquais et regardait alors sur mon téléphone qui affichait la même heure.

« Mais j'ai entendu sonner pourtant... » Je passais une main sur mon visage, essayant de réfléchir et me réveiller un peu mieux.

« Ça sonnait, c'était cette horloge, forcément. Je l'ai vue... Je... » Tu l'as vue avec les yeux fermés ? Endormie ? Je m'étais subitement levée, réalisant de quoi il s'agissait réellement. Je sortais alors dans le couloir au pas de course et suivait les bruits de pas que j'avais entendu plus tôt. Je courrais tout droit, espérant trouver ce que je devais trouver et finissait ma course sur le parking de l'université, face à un homme seul qui semblait aussi paumé que moi.

« C'est vous que j'ai entendu courir dans la fac ? Est-ce que ça va ? » Je l'inspectait sous toutes les coutures, essayant de savoir si c'était lui qui allait se battre ou se faire attaquer. L'horloge avait sonné, elle indiquait vingt-deux heures et il restait deux minutes. Deux minutes avant que mon rêve prémonitoire ne se réalise. Mais j'ignorais ce que je devais empêcher ou ce que je devais faire de cet homme planté sur le parking.

Je regardais autour de nous, scrutant les ombres autour, vérifiant si j'entendais des pas, de coups comme dans mon rêve... Quelque chose !








HJ:
 

James J. Hartley

avatar



Humain | Prophète -staff-
✥ Je suis : Un prophète
✥ Membre investi :
  • Parrain/Marraine





MessageJeu 2 Aoû 2018 - 16:53






Toi aussi tu l'as vue ?

James FEAT. Clarke


Après une course effrénée dans les couloirs de l’université, James avait terminé sur le parking vide de cette dernière. Pourtant il était certains d’avoir eu une vision et d’ailleurs elles ne se trompaient jamais. Il ne tenait la tête pour réfléchir. Etait-il arrivé trop tard ou au contraire en avance ? Il resta donc là, debout sur le bitume noir, regardant autour de lui. Il entendit des pas semblant s’avancer vers lui, il se retourna et vit une jeune femme. Une prof sans doute, il n’avait pas encore eu l’occasion de tous les rencontrer depuis son affectation, mais il ne pouvait pas s’agir d’une étudiante. A cette heure ci les étudiants étaient déjà sortis.

-Oh, oui c’est moi. Désolé de vous avoir dérangé, mademoiselle ? dit en attendant son nom. Ça va je vous remercie.

Mais comment allait-il se sortir de là, il devait rester sur place afin d’empêcher la bagarre si elle avait bien lieu. Pourtant impossible si elle restait aussi. Puis il n’allait certainement pas lui dire « Bonsoir j’ai fais une vision » … quoique. Elle l’aurait suivi jusque sur le parking, juste parce qu’elle l’avait entendu courir dans les couloirs. C’était étrange.

-J’ai juste … cru voir quelque chose, répondit-il en se frottant l’arrière du crâne.

Voilà premier jour de boulot et déjà grillé, bravo la couverture hein ! Bah maintenant qu’ils étaient tout le deux ici, autant essayer de creuser un peu. Tout en restant à l’affût du moindre bruit.

-Vous êtes venue pour savoir comme j’allais ? Demanda-t-il en se retournant.

Un bruit s’était élevé dans le nuit, il provenait d’un peu plus loin. Le brun jeta un coup à la jeune femme signifiant « soit vous rentrez, soit me suivez »




Clarke Spencer

avatar



Humain | Sorcier -staff-
✥ Je suis : Une sorcière




MessageDim 5 Aoû 2018 - 15:34






Toi aussi tu l'as vue ?

James FEAT. Clarke




Je n'étais pas sûre de pouvoir analyser la situation comme il le fallait. J'étais face à un inconnu, qui avait couru pour je ne sait quelle raison dans les couloirs et arriver ici, le parking désert de l'université.

Mon rêve n'était pas précis, j'avais une heure, des bruits de lutte... Pas un seul visage, pas une seule petite précision. Tout ce que je savais, c'était que je m'étais endormie sur mon travail dans la BU et j'avais été réveillée par une prédiction pour m'éviter de passer à coté de cet innocent certainement en danger. Mais quel innocent ? Lui ? Ou est-ce qu'il était l'agresseur ? Encore une fois... VIVE L’UTILITÉ DE MES DONS !

J'avais quand même essayé de voir s'il allait bien. Essayé de confirmer que c'était lui qui avait couru comme un dératé dans le bâtiment. Faute de pouvoir trouver des réponses à toutes mes interrogations, je faisais avec ce que j'avais ! Il me disait que c'était bien lui, qu'il allait bien aussi, et s'excusait même de m'avoir dérangée. C'est plutôt mon rêve prémonitoire pour le coup, mais... on va éviter de dire ça à voix haute !

En me remerciant, j'avais bien vu qu'il attendait mon nom, mais comme il n'avait pas prit la peine de se présenter avant de me le demander, j'avais volontairement ignoré la chose et lui avait uniquement offert un signe de tête qui disait « il y a pas de mal ».

J'avais furieusement envie de lui demander pourquoi il était sortit comme une balle du bâtiment principal. Mais... J'ignorais encore qui j'avais en face de moi, la future victime, le futur agresseur, ou un simple témoin ? Je me taisais donc et me trouvais d'autant plus surprise quand il parlait de nouveau en semblant chercher à justifier sa présence. Ou plutôt sa course d'un peut plus tôt.

« Cru voir... quoi ? » Je tiquais, haussant un sourcil et regardant autour de nous en essayant de comprendre. « Il y avait quelqu'un d'autre dans le couloir ? Ou autre chose ? »

Il m'avait répondu par une autre question, cherchant à savoir si j'étais venue pour voir comment il allait. Et je m'apprêtais à souffler, consciente qu'on tournais en rond et qu'on ne se donnait que des demis-réponses. Mais je m'interrompais, entendant un bruit plus loin. Un bruit semblable à ceux de mon rêve. Je m'étais raidie aussitôt, prêt à courir en direction de ce dernier. Foncer sans réfléchir, quelle excellente idée ! Je savais que c'était risqué, je savais aussi que ce n'était pas mon genre de trop me mouiller pour des inconnus, surtout depuis qu'Adonis était revenu dans ma vie. J'avais vu quels choix j'étais capable de faire. Alors quoi ? C'est de la culpabilité ou simplement un sentiment de devoir après avoir eu ce rêve ?

Aucune réponse se présenta, seul un regard étrange lancé par le brun, mais je savais que je ne pouvais plus attendre et je m'étais mise à courir sans plus réfléchir. Je n'étais pas la seule à foncer tête baissée, et je me demandais réellement ce qu'il se passait là, avec cet homme ? Ce n'est pas l'agresseur, le conflit semble avoir lieu... Alors quoi ?

« Non de Dieu ! » Jurais-je estomaquée en voyant le spectacle vers lequel m'avait guidé mon rêve. Une jeune femme, une étudiante de mon cours il me semblait était au sol, acculée contre le mur est du bâtiment scientifique, et lui faisant face se trouvaient deux personnes, et surtout... deux chiens de l'enfer.

L'un des chiens s’apprêtait à l'attaquer et je m'étais alors empressée de murmurer un sort de protection. Cette fois, je n'avais pas tenté d'immobiliser la chose. Ils étaient quatre et c'était bien trop pour moi que de les maintenir tous figés. Mais la protéger elle... Le sort avait été efficace et le chien s'était heurté à un mur invisible qui s'était écroulée juste après son attaque. Cela dit, l'effet était là et le chien avait été projeté en arrière sans pouvoir toucher l'étudiante. L'animal avait fini sa chute sur son 'maître' et ils étaient tous les deux tombés au sol.

Je psalmodiait une fois de plus les mots d'un peu plus tôt, souhaitant parer la prochaine attaque s'il y en avait une et m'approchait de la scène et de mon étudiante. J'en avais presque oublié la présence de l'homme avec moi et je me tournais finalement, inquiète :

« Vous devriez partir ! Vite ! »








HJ:
 

Contenu sponsorisé








Message
 

Toi aussi tu l'as vue ? Feat.Clarke

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-