Promenons-nous dans les bois... [Kobal]


 Promenons-nous dans les bois... [Kobal]


 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Jace Ambden

avatar



Nephelim | Neutre & Bon
✥ Je suis : Nephelim




MessageDim 15 Juil 2018 - 22:14
De temps à autre, faire des infidélités à Riley ne faisait pas de mal. Petit rendez-vous amoureux en ce dimanche ensoleillé sur les extérieurs de la ville, juste pour eux deux : Jace et sa moto. Séduisante dans sa robe rouge vernis, elle avalait les kilomètres comme personne. Sécurisante dans les virages mais puissante sur les lignes droites. Avec ses deux couches de polish, ses lignes noires sauvages, elle était la reine sur cette route déserte, faisant oublier à Jace jusqu'au déséquilibre du monde. Il y avait de la magie dans cet engin : une plénitude inexplicable presque sectaire qui surpassait l'idée même de bien et de mal.

Le choc vînt bouleverser ce fragile monde. Invisible, fourbe, venant de nulle part mais frappant rudement l'engin. Jace essaya de rétablir l'équilibre mais la moto était déjà couchée bien avant qu'il ne songe à redresser. En un instant son regard avait quitté le ciel bleu de l'horizon pour glisser sur le béton gris de la route, le corps entraîné sous le poids mort du véhicule. Les deux entités ne se séparèrent qu'à la rencontre des fourrés, roulant brinquebalant chacun dans leur direction. Le noir arriva très vite, dura quelques secondes dont Jace n'eut pas conscience. Le crâne semblant sur le point d'exploser, il agrippa inconsciemment l'herbe dans ses gants, serrant les dents sous son casque rayé alors que la conscience lui revenait. Douloureusement le bras le moins touché vînt extirper sa tête du casque, prenant une grande bouffée d'air frais. Cela prit sans doute quelques instants supplémentaires mais Jace s'assit dans l'herbe, sonné, l'épais pantalon avait protégé sa jambe de la mise en lambeaux mais il pouvait sentir l'intense brûlure courir sur cette dernière et sur son bras. Son bras, bon sang, il faisait un mal de chien sous son cuir. L'épaule s'était probablement brisé en rencontrant le sol tout comme sa moto en rencontrant cet arbre. Encore un brin secoué, le nephelim ne réalisa pas tout de suite qu'il avait échappé au pire et que sa très chère Yamaha ne roulerait plus. Mais les choses ne restèrent pas ainsi très longtemps... les dernières minutes revenaient péniblement mais sûrement en mémoire. Ce n'était pas un accident, c'était une attaque. Et il ne donnerait pas chère de sa peau s'il restait ainsi à attendre patiemment que ce qui l'avait attaqué vienne finir le travail. L'instinct reprit le dessus... se hissant sur ses jambes malgré le refus de coopération de son corps, Jace se décida à se mettre en mouvement, se déplaçant camouflé derrière l'épaisse végétation bordant la route. La première chose à faire était de contacter le monde moderne pour qu'on vienne le tirer de là. L'accident l'avait affaiblit et laissait du dégât. A son image, son téléphone portable se disloqua dans sa main lorsqu'il essaya de contacter des secours, lui faisant souffler un « merde » aussi calme que colérique.

Pendant près d'un kilomètre, il traîna sa carcasse pour trouver un téléphone de secours sur le bord de la route, prêt à en découdre avec la saloperie sur ses traces. La tête en vrac, prêt à vomir ses tripes, il cru à un mirage auditif lorsqu'il perçu un moteur arrivant au loin. Osant une percée discrète à travers le feuillage, il aperçu cette automobile se diriger d'une bonne vitesse vers la route menant à la ville. Le véhicule avait une vitesse constante, ne semblait pas à la recherche de son cadavre sur le bord d'une route, un seul conducteur à première vue... c'était un risque à tenter. Jace sortit des fourrées, se traînant jusqu'au bord de la route, faisant de grands signes de son bras valide, ignorant les douleurs qui se manifestaient à chaque mouvement, espérant simplement que l'automobiliste s'arrêterait, lui permettant de parcourir sans effort, les 20 km restants de ce paysage vallonné.

H. Kobal Setter

avatar



Lieutenant | Membre
✥ Je suis : un lieutenant des enfers darling




MessageLun 20 Aoû 2018 - 13:21
    Il était grand temps de prendre les choses en main. Cela faisait bien trop longtemps que la petite Riley faisait la belle en donnant du fil à retordre à mes démons. Je savais pertinemment qu’elle rêvait de se venger, et qu’elle était au courant du fait que j’étais le grand manitou qui tirait les ficelles derrière Kali. Elle prenait bien trop d’aisance, combattait nos forces, en se penchant intouchable. En effet, si ça tenait qu’à moi, elle aurait déjà la tête décollée de ses épaules, et je serais à ce moment même en train de me servir de son crâne pour boire une bonne bière. Cliché ? rien à foutre. Le meilleur moyen de toucher Riley, et cela avait été confirmé par mon sbire ; était de s’attaquer à ceux qu’elle aime. Lourde tâche que voilà car on ne peut pas dire que la nephelim ait beaucoup d’ami, du moins des amis proches qu’elle considérerait comme sa famille. Suite aux enquêtes menées par mes sbires, j’ai pu voir apparaître le prénom de Jace plusieurs fois dans les comptes rendus. Un homme, un nephelim apparemment… à croire que les membres de cette espèce aiment traîner ensemble, et pourquoi pas se reproduire avant de se plaindre de leur nature inlassablement. Jace n’était pas du genre idiot, ce qui ne me facilitait pas le travail, mais cela rendait tout ça bien croustillant. J’étais prêt à jouer le parfait petit humain, qui a le don de télékinésie et qui a la connaissance des êtres démoniaques. Mais pour me placer en victime, j’avais besoin d’aide, c’est pour cela que j’avais demandé à deux démons de niveau inférieur de tracer ce nephelim, et de faire en sorte de le coincer entre mes filets.

    Au volant d’une voiture passe partout, pas une poubelle, mais pas chic non plus, je conduisais calmement en attendant le feu vert de mes sbires par téléphone. Le silence dans la voiture fut perturbé par le bip délivreur de mon portable. Jace était à terre, j’envoyais mes instructions par sms avant de tout effacer.

    J’accélérais, avant de reprendre une conduite fluide lorsque je me rapprochais enfin de Jace. J’attendis à peine quelques minutes pour le voir émerger des feuillages. Je me retenais de sourire, et pris une mine inquiète en faisant baisser ma vitre.
    Mon dieu, que s’est-il passé ? ça va ? En entendant au loin le crissement de pneu de voiture, je regardais par-dessus mon épaule pour voir au loin un bolide arriver sur nous à vive allure. MONTEZ





Jace Ambden

avatar



Nephelim | Neutre & Bon
✥ Je suis : Nephelim




MessageLun 20 Aoû 2018 - 20:42
La voiture approchait. Jace se garda à égale distance des fourrés et de la route pour faire un éventuel et très douloureux roulé-boulé si le véhicule accélérait d'un coup pour le heurter. Même acculé, il ne mettait sa confiance que dans une seule personne : lui. Il avait besoin de cette voiture, que le type au volant soit un gars bien ou le dernier des salauds, que cela soit cet inconnu qui conduise ou qu'il soit obligé de l'arracher à son volant pour lui prendre son véhicule. Cela faisait longtemps qu'il n'avait pas eut le sentiment d'être le chassé, ce qui ne rendait que plus vrai la leçon n°1. Sur cette route, il n'y avait que lui et l'homme s'approchant au volant d'une commune citadine. Jace mémorisa la plaque, le modèle... puis se concentra pendant les secondes qui restaient sur le conducteur : homme blanc, caucasien, la bonne trentaine. Son air effrayé n'abaissa pas la méfiance du Nephelim lorsque se stationnant sur le bas côté, il lui ouvrit sa vitre. Jace fit un pas vers lui, l'homme avait des questions, ce qui était des plus normal lorsqu'on tombe sur un type blessé au bord d'une route.

Jace allait très sommairement expliquer un simple accident de moto, inutile d'inquiéter un inconnu avec des histoires qui le dépasseraient, quand l'arrivée bruyante d'une voiture en ligne d'horizon coupa court à un échange absent. Jace tiqua alors que l'inconnu l'invitait à monter, comme s'il avait comprit pour cette voiture. Le cerveau du Nephelim fit un bond dans sa tête l'invitant à se poser des questions... Ce type comprenait vite et cette voiture qui arrivait à vive allure, alors que durant plus d'un kilomètre, il n'en avait pas entendu le moteur. Une vitesse modérée aurait été plus stratégique pour l'approcher... c'est à croire que ce véhicule voulait le presser pour qu'il monte dans cette voiture. D'un autre côté, il était blessé, et il y avait cette voiture aux allures agressives... Que conclure ? Mais ami ou ennemi, Jace savait que prendre le risque de monter en voiture était encore une meilleure solution que d'attendre d'être fauché. Il contourna l'avant et se hissa sur la place passager.

D'un geste ralenti et douloureux, il boucla sa ceinture et se mit à détailler l'habitacle alors que la voiture démarrait en trombe.

_ Si vous rejoignez les abords de la ville, ils devraient être moins audacieux. Conseilla-t-il toujours calme, avant de se présenter. Jace. Il leur fallait parcourir 20 foutus kms pour avoir la paix et avec cet engin à leur trousse, ce ne serait pas chose évidente. Vous auriez un téléphone ? Il leur fallait du secours... et Jace connaissait justement les bonnes personnes. Maintenant son épaule dans sa main pour atténuer les secousses de la voiture, il tentait de rester concentré sur leur survie. Désormais, la paire de fesses à sauver avait doublé !
L'adrénaline le gardait l'esprit alerte, l'empêchant de se dire que l'homme à ses côtés n'était qu'un innocent grand courageux. Il était encore tôt pour le remercier sincèrement de lui être venu en aide.

Le Nephelim abaissa son pare-soleil de manière à pouvoir jeter un œil sur la voiture qui les poursuivait. S'ils n'accéléraient pas, ils n'allaient pas tarder à être percuté.

H. Kobal Setter

avatar



Lieutenant | Membre
✥ Je suis : un lieutenant des enfers darling




MessageLun 27 Aoû 2018 - 20:25
    Il était rare que je mouille ma chemise pour ce genre de cas. J’avais des affaires bien plus importantes à régler, mais pour une fois je faisais une exception. Tout était calculé pour mettre en confiance ce petit nephelim, le reste était basé sur mes talents de manipulateur. Je comptais bien réussir ma mission, et ainsi calmer cette Riley qui commençait sincèrement à me taper sur les nerfs. Si un jour Lucifer nous autorise à abattre des nephelims, ce qui est peu probable, elle sera la première à qui je détacherais la tête des épaules.

    Jace sembla hésiter l’espace d’un instant. Je me servis donc de mon pouvoir de télépathie dominante pour le mettre en confiance et l’inciter à glisser enfin son cul sur le siège passager. J’accélérais en me dirigeant vers la ville avant de tourner mon visage vers lui. Ethan Je préférais mentir sur mon identité, même s’il y avait peu de risque qu’un morpion comme lui vienne me casser les couilles dans mon bar, ou qu’il essaye de ternir ma réputation. Néanmoins le temps m’a fait apprendre qu’on n’est jamais trop prudent. Je regardais dans le rétro, en prenant un air inquiet. Ces enfoirés, ça semble pas les décourager J’augmentais encore plus la vitesse et lui passa mon téléphone portable.

    Pendant tout le temps, j’utilisais en parallèle mon dos, pour le mettre en confiance et ainsi atténuer l’idée que tout cela pourrait être un coup monté. Qu’est ce qu’ils veulent ? enfin pourquoi ils vous ont attaqué ? demandais-je en prenant un petit air du gars qui souhaite se rassurer de la bienveillance du gars qu’il vient de ramasser.

    La voiture de mes sbires nous colla au cul, en rentrant sans ménagement dans la notre. PUTAIN J’essayais d’accélérer, mais j’étais loin de conduire un bolide de course.
    Regardez dans la boîte à gant, j’ai un flingue… ça pourrait les ralentir suggérais-je amusé par ma propre proposition… le grand Kobal avec un flingue, la blague.

Jace Ambden

avatar



Nephelim | Neutre & Bon
✥ Je suis : Nephelim




MessageDim 2 Sep 2018 - 20:54
Qu'est-ce que ces types lui voulaient bon sang ? Démons, sorciers ? Jace miserait plus sur des démons... mais avec tout ce qui se tramait dernièrement, il était prêt à élargir le champ de ses possibilités. Ethan, puisque l'homme à ses côté s'était présenté ainsi, lui posait de nombreuses questions mais Jace les ignora involontairement durant un temps. Il ignora si la douleur lui montait au cerveau, mais il se sentait plus nauséeux encore et l'esprit véritablement embrumé. Il peinait à se poser les bonnes questions et il arrivait encore moins à formuler de bonnes réponses. Allez Jace, tu sais quoi faire s'encouragea-t-il, incapable pourtant de pousser sa réflexion. Fallait-il vraiment qu'il s'en remette à un civil ? À Ethan ?
Ils étaient encore loin de la ville, rien d'étonnant à ce que la voiture à leur trousse soit toujours derrière eux, rien d'étonnant à ce qu'elle leur colle au derche. Il n'y avait même aucune chance pour la semer... Leur véhicule manquait de puissance là où le bolide derrière eux les bousculait déjà sans vergogne.

_ Je n'en sais rien...
la réponse avait mit un temps à venir et il n'y avait d'ailleurs rien d'autre à annoncer à un inconnu. Il y avait des tas de raison pour qu'on s'en prenne à lui. Il avait l'habitude de mettre son nez dans les affaires des gens, il était même payé pour ça ! Alors cela pouvait être autant la vengeance découlant d'un de ses contrats comme un petit revers démoniaque. Une chose était sûre, les assaillants n'étaient pas là pour en parler.

_ Il faut qu'on gagne suffisamment de temps pour qu'on vienne nous tirer de là. Le téléphone en main sonnait comme une première victoire, Jace le souleva de sa main valide et grimaça :

_ Pas de réseau... C'était bien leur veine. Jace s'apprêta à composer le numéro de la police... pas besoin de réseau pour cet appel ci, et cela donnerait un os à ronger à leurs poursuivants si tant est qu'ils tiendraient jusque là. Néanmoins, Jace ne suivit pas sa première idée : à quoi bon ? Cela risquait de mettre en lumière les démons, les Nephelims, c'était trop risqué même pour sauver leurs vies. Pas défaitiste très longtemps, ils avaient le mérite d'avoir un téléphone en état de marche, il fallait juste trouver un endroit dégagé où il pourrait capter la civilisation.

Le téléphone toujours en main, il agrippa tant bien que mal son siège alors que la force d'un nouveau choc les entraînait un instant hors de la route... Jace sentit l'herbe et la terre sous les pneus de leur voiture alors qu'Ethan manœuvrait pour retrouver un terrain moins hostile sur le bitume.

Un flingue ? Jace tiqua encore... c'était qui ce type... pas que la vente d'armes soit quelque chose de rare dans leur beau pays mais cela le surprit quelque peu. Cela dit, l'ordre des priorités n'était pas à questionner son voisin. Il ouvrit la boîte à gant et s'avisa d'un Glock 9 mm standard, chargeur à 10 balles en admettant qu'il était plein. Mais avec son épaule brisée, sa tête en vrac, la voiture brinquebalant dans tous les sens, il douta être un parfait sniper...

_ Ok... s'ils continuaient comme ça, ils allaient valdinguer dans le décor. Il n'était pas au volant, et en toute bonne foi, avec son épaule brisée, son bras partiellement brûlé, il n'aurait pas été capable de conduire avec la même précision que son acolyte. En voiture, il était évident qu'ils étaient à leur merci, il fallait donc créer de la distance avec eux. Une distance générée par un effet de surprise qui leur permettrait de grappiller quelques minutes pour s'enfuir à travers bois. Dès que vous en avez l'occasion, mettez-vous hors de leur axe d'attaque et appuyez à fond sur le frein. La voiture avait intérêt d'avoir une bonne tenue de route parce que ça allait remuer mais le véhicule ennemi leur passerait devant sur une petite centaine de mètres, ce qui leur permettrait de sortir de la voiture et de s'enfoncer dans la forêt ou mieux, de s'embusquer aux abords et de tirer à vue avec les précieuses balles du Glock. Tant pis, si cela les renvoyait aux Enfers... pour le moment, le Nephelim voulait surtout sauver leur peau.

D'ailleurs Jace tendit la main pour s'en saisir lorsque la violence d'un nouveau coup sur l'aile les poussa à nouveau hors de la route. La voiture dévala une pente terreuse, passa in-extremis entre deux arbres, n'y perdant que le rétroviseur côté passager et après avoir buté contre un rocher, fit un quart de tour avant de de se renverser pour venir s'encastrer dans un arbre.

Le réveil fût une nouvelle fois des plus douloureux. La ceinture de sécurité lui avait très certainement sauvé la vie mais elle avait douloureusement compressé son thorax lors du choc. L'air-bag s'était déclenché et il y avait beaucoup de bris de verre et du sang dans l'habitacle, le rendant tout de suite des plus agités. Dans un étourdissement sporadique, Jace perçu que le siège conducteur était vide et resta encore un moment sans bouger... puis des feuilles écrasées réveillèrent ses sens... L'adrénaline pulsant dans ses veines, Jace chercha à ses pieds le glock qui s'était échappé de la boîte à gant pendant les montagnes russes... Grinçant des dents, il retira la sécurité de sa main blessée et leva un bras mou mais armé en direction de la fenêtre éclatée.

Spoiler:
 

Contenu sponsorisé








Message
 

Promenons-nous dans les bois... [Kobal]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-