Rendez-vous avec Noah


 

 Rendez-vous avec Noah


 :: city of angels :: Streets & alleys :: Creepy paths
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Alice O'Connel
avatar
Nephelim | Neutre & Bon
✥ Je suis : Une Nephelim



MessageRendez-vous avec Noah   Sam 16 Juil 2011 - 8:40


    Quand je danse, j'oublie tous les soucis qui m'entourent... enfin d'habitude. Comme tous les mardis, j'encadre un groupe de jeunes de banlieues qui sont de véritables prodiges. D'ailleurs, l'année dernière, l'un d'entre eux, a réussi à entrer dans une célèbre école de danse à San Francisco. Je leur enseigne couramment le hip hop mais dès que je peux, je fais venir des professionnels qui pratiquent d'autres danses. Ils ne sont pas payés pour leur prestation, voilà pourquoi ces interventions sont très rares.

    L'ambiance est détendue, il n'y a pas de bagarres ni d'insultes à l'horizon. Heureusement pour moi car je n'ai guère la tête à ce genre de futilité. Je porte encore les stigmates de ma rencontre avec Lucifer, et croyez moi, se faire jeter dans des herbes piquantes, ce n'est pas quelque chose d'agréable et ça se voit. Pour excuse, je ne cesse de répéter que je suis tombée de vélo, à cause d'une voiture qui roulait un peu trop vite prêt de la bordure. Certains ont des difficultés à me croire, je le sais, mais ils ne se permettent pas de me démentir.

    Souriante, comme à mon habitude, nous enchaînons les pas de danse. Je me demande si Noah va véritablement venir. Au fond de moi, je sais que je serais très déçue s'il me posait un lapin. Cet homme m'avait beaucoup plût et semblait doux. Par ailleurs, je sais que je dois tout faire pour qu'il s'éloigne de moi. Si un jour Lucifer se rend compte que j'ai un peu le béguin pour un mortel, je suis certaine qu'il l'utilisera comme monnaie d'échange. Mais là n'est pas la question, l'ange déchu ne sait rien à propos de Noah... et je pense que c'est la seule personne que je veux voir en ce moment, avec Elena.

    J'avais prévu une tenue de rechange dans mon sac, une robe d'été qui est un peu passe partout. Je ne savais pas s'il s'agissait d'un vrai rendez-vous ou d'une simple rencontre amical, c'est pour cela que ce type de robe peut être utile. Il me suffirait, juste après le cours de danse, de me faufiler dans les douches et d'enfiler ma robe. Tant pis pour les coiffures ingénieuses et le maquillage qui met en valeur, de toute manière, Noah n'a pas l'air un homme qui soit sensible à ces choses superficielles. Un trait sous les yeux suffira amplement... du moins j'espère. Pourquoi je désire autant lui plaire ? C'est du grand n'importe quoi !

    Discrètement, je ne cessais de regarder l'heure sur l'horloge qui se trouve devant moi, en me demandant quand est-ce qu'il allait bien pouvoir arriver.


Dernière édition par Alice O'Connel le Lun 18 Juil 2011 - 7:51, édité 1 fois
Ezechiel
avatar
Trio | Bien -staff-
✥ Je suis : un Ange



MessageRe: Rendez-vous avec Noah   Dim 17 Juil 2011 - 18:02



    J'avais été plutôt occupé ces derniers jours; la traque des déchus me prenait énormément de temps mais pour de bons résultats et je ne m'en plaignait pas. J'avais tout de même pu effectuer d'autres missions, si je pouvais les considérer comme tel et bien que les jours avaient défilés assez vite, ces différentes situations m'avaient rappelé à l'ordre, me permettant de me souvenir de quel jour nous étions pour les humains. Je pouvais vite perdre la notion de leur temps lorsque je traquait des déchus, le temps étant moins utile pour nous, c'était courant que je les chassent pendant des jours sans m'arrêter, alors ces petites "pauses" m'avaient aidé à ne pas oublier la rencontre que j'avais prévu avec Alice. Car ne pas me présenter aurait été vraiment stupide de ma part et elle n'aurait surement pas apprécié. Mes efforts auraient été réduits à néant et j'aurais été très probablement peu doué pour la convaincre de me revoir après ça.
    Je me dépêchait donc afin d'arriver à temps à son cours de danse. Il était hors de question d'utiliser mes dons lorsqu'il était question d'elle afin que personne ne puisse soupçonner qui j'étais. Et par personne, j'entendais le ou les déchus qui pouvaient la surveiller pour le compte de Lucifer.

    Je devais arriver avant la fin de sa classe, j'avais énoncé l'envie de la voir danser et arriver trop tard m'aurait discrédité à ses yeux. Je regardait l'heure qu'affichait la pendule d'un magasin lorsque je passait devant la devanture et fut soulagé de voir que je n'était pas si en retard que cela. Il était 18h12, j'avais loupé un petit quart d'heure de son cours, mais j'étais seulement à quelques mètres de l'adresse qu'elle m'avais donné alors je pressait un peu plus le pas et poussait la porte du bâtiment ou avait lieu son cours de danse. J’atterrissais dans un couloir avec cinq portes dont une seule étais fermée. Je pu entendre de la musique s'en échapper et je me dirigeais vers celle-ci afin de ne pas arriver plus en retard.

    J'entrais le plus discrètement possible dans la pièce et vit Alice au centre, en train d'effectuer des pas de danse avec certains de ses élèves. Je fit profil bas, car je n'étais pas vraiment à mon aise entouré d'autant d'humains et je m'assayait sur un banc que j'avisai un peu plus loin, dans un coin de la salle.

    Je les regardaient ainsi danser au rythme de la musique et gardait les yeux fixés sur Alice et les blessures que je distinguait sur sa peau. J'aurais voulu m'avancer et lui demander immédiatement ce qu’il s'était passé, mais l'interrompre n'aurait pas été correct. Je voulais la protéger, mais je devais le faire correctement si je voulais qu'elle soit vraiment hors de danger.

Alice O'Connel
avatar
Nephelim | Neutre & Bon
✥ Je suis : Une Nephelim



MessageRe: Rendez-vous avec Noah   Dim 17 Juil 2011 - 18:49


    Occupée à corriger mes élèves et à enchaîner des pas de danse, je ne m'aperçus pas tout de suite de la présence de Noah. C'est seulement une fois que Noah fut installé, que je tournais la tête vers lui. Je lui lançais un grand sourire amicale pour lui montrer que j'étais heureuse qu'il soit là. Mon sourire était sincère, au moins pendant une soirée j'allais penser à quelqu'un d'autre qu'à Lucifer. Sa présence me faisait du bien, avec lui je n'avais pas besoin de jouer la comédie. Je ne suis pas d'humeur très joyeuse en ce moment mais la présence de cet homme m'aidait à me détendre. J'avais la véritable impression que je n'avais rien à craindre à ses côtés, qu'il ferait tout ce qui est en son pouvoir pour me protéger. Je sais évidemment que cette impression est fausse puisque Noah ne peut rien contre mon tourmenteur. Comment puis-je être attirée par un être aussi monstrueux que Lucifer, alors que je suis sous le charme d'un homme aussi doux que Noah. Ma raison me dictait de ne pas m'emballer pour rien, puis-qu’après tout, je ne connais pas Noah, c'est seulement la deuxième fois que je le vois.

    Pendant tous le cours, je ne pouvais pas m'empêcher de le regarder. Par moment, je croisais son regard. Je ne sais comment mais j'avais l'impression que mes égratignures éveillaient sa curiosité. Cela ne me plaisais pas de lui mentir, mais s'il devenait curieux à cause de ça, je devrais inévitablement lui dire la même excuse que j'ai dite aux autres.
    Les élèves ne semblaient pas perturber par la venue d'un inconnu, chose exceptionnelle puisqu'ils se méfient de tout et de rien. Bien au contraire, ils faisaient le plus d'effort possible pour montrer ce qu'ils savaient faire et s'appliquaient à enchaîner les pas correctement sans aucunes bavures.

    Le cours se terminait, je pouvais enfin aller rejoindre Noah. Avant, je remerciais les jeunes d'avoir été présent et d'avoir effectué un aussi bon travail. Ils me répondirent en cœur un merci et un « à la semaine prochaine » en étant pas avare de sourire. D'ailleurs certains se permettaient de me faire des clins d'œil à propos de la présence d'un homme inconnu dans la salle. Heureusement Noah ne pouvait pas s'en apercevoir de là où il était, cela aurait eu le don de me gêner.

    Je m'avançais vers lui, souriante.

    Merci d'être venu !

    Je ne lui faisais pas la bise et ne lui serrais pas la main pour la simple raison que j'étais toute collante.

    L'endroit n'a pas été trop difficile à trouver ?

    Je le regardais discrètement de haut en bas. Il était élégant, je n'en attendais pas moins de lui.

    Laisse moi 15 minutes, je vais me rafraichir.

    Ajoutais-je après qu'il m'ait répondu, avant de m'éclipser dans la pièce d'à côté. Je pris une douche rapide, coiffais mes cheveux et enfilais la robe que j'avais choisie pour cette occasion. Je ne m'étais jamais préparée aussi vite et le résultat était plutôt satisfaisant.
    Je finis par le rejoindre dans la salle de danse, il semblait pensif... comme à notre première rencontre.

    Je suis contente de te revoir !

    Et encore, je pesais mes mots. Je venais de passer au tutoiement involontairement.


Dernière édition par Alice O'Connel le Lun 18 Juil 2011 - 7:51, édité 1 fois
Ezechiel
avatar
Trio | Bien -staff-
✥ Je suis : un Ange



MessageRe: Rendez-vous avec Noah   Dim 17 Juil 2011 - 19:50



    Elle ne semblait pas encore s'être rendue compte de ma présence et je restait immobile, assis, simplement à regarder les pas des danseurs devant moi. Cet art humain était plutôt beau à regarder et bien que je ne fusse pas vraiment adepte de ce genre de chose de par ma nature, je comprenait que cela puisse leur plaire, car percevait quelque chose de plus fort dans leurs mouvements. Comme une envie d'oublier tout ce qui pouvait leur causer des problèmes et à les voir faire, cela fonctionnait pour eux. Soudain, Alice se tourna dans ma direction et vis enfin que j'étais arrivé. Elle m'adressa un sourire tout en continuant de travailler avec ses élèves. Elle semblait heureuse de me voir, aussi je lui souriait en retour et continuait d'observer, sans bouger, au fond de la salle.
    Au milieu de toutes ces réflexions je restait tout de même toujours obnubilé par les blessures qu'elle arborait et je comptais bien lui demander d'où elles venaient. Elle ne cessait de me regarder tout le reste de sa classe, je ne su si elle se doutait de ce qui se tramait dans mon esprit et qu'elle redoutait les questions que je pourrait lui poser ou si elle était juste agréablement surprise par ma présence. La dernière fois que nous nous étions parlé, elle n'avait pas semblé très persuadée que je viendrais réellement ce soir, peut être qu'elle était tout simplement surprise que j'ai tenu parole. Que ce fusse pour cela ou non, j'avais en tout cas réussi à arriver à temps et je m'en félicitait, car sans cela, il m'aurait été plus difficile de veiller sur elle et de gagner sa confiance.

    A présent, le cours se terminait et Alice remerciait ses élèves avec une bonté évidente. Elle ne feignait jamais lorsqu'elle souriait, ou alors elle était très bonne comédienne. Ces jeunes étaient apparemment très attachés à elle et aux cours qu'elle leur donnait et ce n'était qu'une preuve de plus de sa bonté. Je ne pouvais pas être plus sûre de devoir protéger quelqu'un. Elle le méritait amplement !

    - Merci d'être venu ! Dit-elle en s'avançant vers moi, et alors qu'une seule question me brûlait les lèvres, elle ne me laissa pas tout de suite le loisir de parler. Ce n'était pas plus mal, car aborder ses blessures immédiatement aurait surement été inconvenant !

    - L'endroit n'a pas été trop difficile à trouver ?

    - Nous avions convenu d'un rendez-vous, non !? Répondis-je avec un sourire se voulant aussi sincère que les siens. J'ai trouvé assez rapidement oui, mais j'étais légèrement en retard, désolé.

    - Laisse moi 15 minutes, je vais me rafraichir.

    C'était la deuxième fois qu'on se voyait et elle avait d’emblée choisit de me tutoyer, une marque de confiance si j'en jugeait d'après ma connaissance des humains. J'étais en bonne voie pour me rapprocher d'elle et qu'elle m'accorde toute sa confiance, ce que j’espérai vraiment. Et si elle n'avais pas fait cela consciemment, ce n'était pas bien grave, au contraire, c'était même surement mieux après tout. Car cela signifiait surement qu'elle était encore plus prête à me faire confiance. Elle étais sortie de la pièce, me laissant supposer mainte et maintes choses sur ses blessures, tandis qu'elle allait certainement se doucher et se changer après une telle activité. Elle n'avais pas pris plus de temps qu'elle avait pronostiqué et lorsqu'elle était revenue, elle m'avait surpris en plein dans mes pensées, toujours à m'interroger sur le pourquoi des marques sur sa peau.

    - Je suis contente de te revoir ! Dit-elle, me tirant complètement de mes réflexions.

    - Moi aussi. Dis-je afin d'être poli, et malgré le besoin qui me torturai de lui poser la question fatidique. Je marquait une pause, feignant un maximum d'être détaché et de ne pas sembler trop protecteur avant de lui demander:

    - Que t'es t-il arrivé ? Tu es blessée ?! Demandais-je enfin. J'avais décidé de la tutoyer, je n'aimais pas forcément le faire avec les êtres humains, car cela me paraissait être une marque d’irrespect, mais je n'avais pas vraiment le choix et après tout, pour eux, pour elle, cela semblait être différent et montrer un certain attachement, une marque de confiance et de foi, ce qui n'était pas plus mal dans ce genre de situation.


Alice O'Connel
avatar
Nephelim | Neutre & Bon
✥ Je suis : Une Nephelim



MessageRe: Rendez-vous avec Noah   Dim 17 Juil 2011 - 20:19


    Comme je le redoutais, Noah me demandait d'où venaient ces égratignures. J'aurais tellement aimé lui dire toute la vérité, lui avouer qu'un soir j'avais fais une sombre rencontre, que j'étais en contact quasi permanent avec Lucifer, que tout ce qui se passait autour de moi me dépassais, que j'avais peur... Malheureusement, pour sa sécurité, et la sécurité de mon entourage, je devais garder tout cela pour moi. De toute manière, si je racontais cette histoire à quelqu'un, non seulement on me tuerais mais on me prendrais aussi pour une cinglée. Il fallait que je surmonte cette épreuve seule et que je m'en sorte du mieux que je le peux.
    Une lueur sombre et triste passa un instant dans mon regard. Je revoyais la scène, où Lucifer m'a jeté dans des ronces alors que j'essayais en vain de m'enfuir. Je haussais les épaules, décidée à faire semblant de prendre les choses à la légère.

    Ah ça, comme une idiote je suis tombée de vélo. Ce n'est pas grave, c'est surtout mon amour propre qui en a pris un coup.


    Lui répondis-je en forçant mon sourire cette fois-ci. Je ne le regardais pas dans les yeux car je ne sais pas mentir. Déjà enfant, il suffisait d'étudier l'expression de mon visage pour savoir si ce que je disais était mensonge ou non.

    Ce n'est pas très joli, mais ça ne fais pas mal.


    Je levais mon regard vers lui. Ces égratignures étaient rien comparé à ce que Lucifer aurait pu me faire. Je m'en suis très bien sortie mais peut-être n'aurais-je pas toujours cette chance. Je me demandais bien quand est-ce que j'aurais le déplaisir de recroiser sa route. Je savais pertinemment que c'est juste une question de temps, et que le déchu a toujours un œil sur moi.

    Où allons-nous ?


    Si mes souvenirs sont bons, nous devions aller boire un verre ce soir et ensuite aller manger. Ce n'est que par politesse que je lui posais cette question. Je lui laissais tout simplement choisir l'endroit. Je me fichais éperdument de où nous pourrions aller. J'avais simplement l'envie de passer une bonne soirée, sans penser au lendemain. La vie est précieuse, je m'en rend compte aujourd'hui. Il ne faut pas remettre à demain ce que l'on peut faire aujourd'hui.

    D'un geste de la main, je l'invitais à sortir pour fermer la salle à clé, puis je rangeais ces clés dans mon sac.

    Tu as la permission de sortir jusque quelle heure ?


    Demandais-je en ayant un sourire rieur. Noah est bien trop vieux pour être encore victime d'un joug parentale...je ne suis pas idiote. J'ai juste sortie cette phrase pour détendre l'atmosphère et surtout détourner habilement la conversation.


Dernière édition par Alice O'Connel le Lun 18 Juil 2011 - 7:52, édité 1 fois
Ezechiel
avatar
Trio | Bien -staff-
✥ Je suis : un Ange



MessageRe: Rendez-vous avec Noah   Dim 17 Juil 2011 - 21:12



    Lorsque je lui avais demandé ce qui lui était arrivé, j'avais eu la curieuse impression qu'elle n'avait pas envie que je lui pose cette fameuse question. Comme si elle l'as dérangeait ou que ça la perturbait tout simplement de devoir répondre. Pourtant, elle pris la parole.

    - Ah ça, comme une idiote je suis tombée de vélo. Ce n'est pas grave, c'est surtout mon amour propre qui en a pris un coup. Dit-elle avec un sourire qui me laissa perplexe.

    C'était la première fois qu'il semblait feint ! Je remarquait également qu'elle ne maintenait pas mon regard. Ses yeux fuyaient les miens, elle me mentait. Ça ne faisait aucun doute. Mais il me fallait connaître la vérité, même si cela signifiait utiliser mes pouvoirs et la toucher pour lire en elle. D'un mouvement rapide, j’approchai ma main de son bras et je frôlait sa peau, elle ne l'avais surement pas sentit, tellement je l'avait effleuré, mais cela avait été suffisant pour que je voit ce qu'elle me cachait. Ses pensées étaient toutes dirigée sur deux uniques choses, notre conversation et un souvenir : Lucifer. Elle l'avait rencontré, ou plutôt, il était venu à elle. Comme je l'imaginait, elle l'intriguait plus qu'elle ne le dérangeait, mais il lui avait pourtant fait du mal. Des blessures superficielles comparé à ce qu'il aurait pu lui faire, mais je m'en voulais tout de même de ne pas pouvoir la soigner sans qu'elle ne sache qui j'étais vraiment. Je devais plus que tout continuer de lui cacher ma véritable nature, à elle ainsi qu'a l'espion qui devait encore la surveiller. Elle avait survécu à sa première rencontre avec Lucifer que parce qu'il ne voyait pas de menace en elle, mais s'il savait que j'étais au courant de son existence, il pouvait vite changer d'avis. Je dû prendre sur moi pour ne pas qu'elle vois que je savais qu'elle me mentait, car après tout, elle ne le faisait que parce qu'elle pensait devoir protéger ses connaissances de Lucifer.

    - Ce n'est pas très joli, mais ça ne fais pas mal.

    Dit-elle, soit parce qu'elle avait finalement sentit ma main sur sa peau et avait cru qu'il ne s'agissait que d'inquiétude, soit parce qu'elle voulais juste tempérer son mensonge et me rassurer sur la gravité de ses blessures.

    - Où allons-nous ?

    - Nous avions parlé de boire un verre et d'un restaurant si ma mémoire est bonne. Et elle l'était. La mémoire des Anges était plutôt bonne, voire excellente. Notre longue existence se devait d'être peuplée de souvenir si nous voulions apprendre de notre passé et des humains. Il ne s'agissait par là que d'une manière de faire la conversation et de formuler des phrases un peu plus élaborées qu'a mon habitude. Alors qu'elle m'invitait à sortir d'un geste courtois et fermait la porte derrière nous, elle repris la parole.

    - Tu as la permission de sortir jusque quelle heure ?

    Me demanda-t-elle sur un ton amusé. Elle semblait plaisanter et même si je n'avais pas beaucoup d'expérience en la matière, je l'avait décelé. Du moins, j'en avais l'impression. Je pris donc la décision de rester dans la même optique qu'elle et de ne pas montrer que j'avais remarqué son envie de changer de sujet. Après tout, je n'avais nul besoin de continuer à l'interroger, alors que le but de cette soirée me restait à accomplir. Il fallait qu'elle me fasse confiance et veuille me revoir, c'était vitale pour elle.

    - Je n'ai pas de couvre feu. Dis-je avec un sourire. Et je suis passé devant un restaurant en venant ici. L'intérieur semblait plutôt sympathique et ils ont un bar dans l'avant salle de ce que j'ai pu voir. On ferais d'une pierre deux coup. Je marquait une pause, avant d'ajouter. Qu'est-ce que tu en dis ?

Alice O'Connel
avatar
Nephelim | Neutre & Bon
✥ Je suis : Une Nephelim



MessageRe: Rendez-vous avec Noah   Lun 18 Juil 2011 - 7:23


    J’étais soulagée que Noah n’insiste pas plus sur ces fameuses égratignures. Je n’avais pas envie d’être désagréable avec lui pour ne pas répondre à ses questions. Une fois la porte fermée, je me retournais vers lui. Son idée semblait bonne. J’avais déjà eu l’occasion de passer devant ce bar – restaurant et il est vrai que l’endroit m’avait eu l’air très sympathique. De toute manière, on ne pouvait pas faire pire qu’une cafétéria d’hôpital imprégnée de l’odeur des médicaments.

    - Je pense que c’est une bonne idée.

    Répondis-je en hochant la tête. Ce rendez-vous allait me permettre d’en savoir plus sur mon curieux et séduisant interlocuteur. Je savais déjà quel métier il exerçait, mais je voulais en connaître bien plus : ses goûts, ses loisirs, découvrir son caractère… Je pense qu’il faudrait plus d’un soir pour ouvrir son jardin secret, malheureusement mes jours sont comptés. Si ça se trouve, demain Lucifer viendra à ma rencontre pour me tuer. Je compte bien profiter des jours qu’ils me restent avant la prochaine rencontre, comme si c’était les derniers. Lucifer n’a pas, pour l’instant l’intention de me tuer, sinon il l’aurait déjà fait. Mais avec ces êtres, on ne sait jamais à quoi s’attendre. Il suffirait que je ne le suis d’aucunes utilités pour qu’il me raye de la carte. Si je meurs de sa main, est-ce que j’irais en enfer ? J’en eu des frissons dans le dos. Je n’ai jamais cru à l’enfer et le paradis… mais puisque Lucifer existe, l’enfer doit exister… ainsi que le paradis et les anges… puisqu’il est déchu. Pourquoi n’avais-je pas la chance de tomber sur un ange plutôt que sur un ange déchu !

    Encore une fois des pensées noires traversaient mon esprit, je les chassais de nouveau pour reporter mon intention sur Noah.

    Je levais les yeux vers lui, ne sachant pas quoi lui dire. D’ordinaire je peux être un véritable petit moulin à parole, mais là, je dois dire, que je suis en panne d’idée.

    Je marchais silencieusement à ses côtés en osant faufiler ma main dans la sienne. Comment allait-il réagir ? s’il me repoussait, ce n’était pas grave. Je tenterais une nouvelle approche, une prochaine fois. Sentir ma main dans la sienne était plus qu’un flirt, cela me permettait de savoir que je n’étais pas seule et de repousser les mauvaises pensées. Un je ne sais quoi se dégageait de Noah et cela m’apaisais.

    - Je crois que nous sommes arrivés.
Ezechiel
avatar
Trio | Bien -staff-
✥ Je suis : un Ange



MessageRe: Rendez-vous avec Noah   Lun 18 Juil 2011 - 13:42



    Je vis à son attitude qu'elle était soulagée d'avoir changé de sujet. J’imaginais aisément qu'elle fusse effrayée et non désireuse de parler de sa rencontre avec Lucifer. Il était devenu sadique et ce qu'il lui avait fait n'était encore rien par rapport à ce qu'il lui aurait fait s'il avait su que j’étais impliqué. Si elle mourrait par ma faute... Je me devais de tout faire pour la protéger. Voila pourquoi je continuait encore à lui cacher mon identité. Lui mentir de la sorte n'étais pas agréable pour moi et c'était même difficile car je n'avait pas l'habitude de me faire passer si longtemps pour un être humain; mais j'arrivais tout de même à le faire et à donner le change. Puis, elle répondit à ma question, acceptant de nous rendre dans le restaurant que j'avais vu une heure plus tôt. Nous nous mîmes alors à marcher en direction de celui-ci et alors que nous marchions, je la voyait le regard vide, avancer au rythme de mes pas, certainement perdue dans ses pensées et dans ses souvenirs de Lucifer. J'aurais voulu pouvoir l'aider et lui dire que je ferais tout pour qu'il ne lui fasse plus de mal, mais ça aurait été une erreur de ma part. Elle ne devais pas savoir si je voulais que Lucifer continue de l'ignorer. Alors, je continuait de marcher, ne sachant pas quoi dire pour l’extirper à ses pensées. Parler n'était pas mon domaine de prédilection et même si je voulais dire quelque chose, aucun mot rassurant et neutre ne me venait à l'esprit.

    Nous avancions toujours, quand je sentit ses doigts se refermer sur les miens. Son touché libéra mon pouvoir et je vis que j'avais raison, elle était toujours obnubilée par Lucifer. Ce n'étais pas surprenant, son geste par contre l'était pour moi. Durant toute mon existence, personne n'avais jamais eu un tel geste envers moi. C'était très déroutant, je ne savais pas vraiment ce que je devais faire. J'étais cette fois totalement perdu. Je commençais par arrêter mon pouvoir afin d'arrêter de lire en elle, lui cacher la vérité était déjà difficile, lire en elle à longueur de temps c'était une autre histoire. Juste avant de se faire, je perçut une sorte de pensée en elle, c'était comme si elle cherchait par se contact à être rassurée. Elle voulais une sorte de réconfort et oublier Lucifer et tout ce qu'il s'était passé. Je ne pouvais décemment pas le lui refuser et je fit comme elle, resserrant mes doigts autour des siens. J'espérais que ce geste sans véritable signification pour moi pourrais en avoir suffisamment pour elle afin de lui remonter le moral et de lui faire oublier ses mésaventures. Mésaventures ! Le mot était faible. La pauvre subissait plus qu'elle n'aurait du, seulement à cause de son don.

    - Je crois que nous sommes arrivés. Dit-elle alors que nous étions devant le restaurant, me tirant de mes réflexions. Nos doigts étaient toujours enlacés et je ne savais pas le moins du monde ce que je devais faire à présent.

    - En effet. Je sourit, poussait la porte et nous nous dirigions vers le bar. Sur notre passage, nous croisions un serveur, je me tournais vers lui pour lui demander si nous pouvions une table et il acquiesça, me gratifiant d'un sourire commercial et répondant qu'elle serait prête dans quelques minutes.

    Nous étions à présent devant le bar en bois vernis, j'invitai Alice à s’asseoir en tirant le tabouret devant elle. Je l'aidait à s'installer avec la main qu'elle serrait toujours puis desserrait mes doigts pour m'asseoir à mon tour.

    - Que v... Je m'interrompit avant de la vouvoyer. Que souhaite tu boire ? Demandais-je en faisant signe au barman de venir vers nous. Certaines coutume humaines différaient avec les époques, mais d'autres restaient toujours les même, heureusement pour moi. Sans quoi, j'aurais été encore une fois complètement perdu et décontenancé par la situation. Elle était déjà nouvelle et déroutante pour moi, mieux valait qu'Alice ne s'en aperçoive pas.

Alice O'Connel
avatar
Nephelim | Neutre & Bon
✥ Je suis : Une Nephelim



MessageRe: Rendez-vous avec Noah   Mar 19 Juil 2011 - 20:15

    J'étais heureuse que Noah n'est pas rejeté ma main. Je pense que je me serais sentie frustrée et légèrement vexée s'il m'avait repoussé. Après tout, ne connaissant pas sa véritable nature, pour moi, il était un homme normal qui flirtait avec moi. J'étais loin de m'imaginer que je me tenais en compagnie de l'ange de la justice. J'espérais simplement qu'il ressentait les mêmes choses que moi et qu'il aimait ma compagnie. Comme j'aurais aimé, à cet instant, pouvoir lire dans ses pensées afin de mieux le cerner. Sa main, chaleureuse et protectrice, ne quittait pas la mienne. Il aurait pu rompre cette étreinte dès notre entrée dans le bar/restaurant mais il ne le fit pas. Je savourais donc silencieusement ce simple contact.

    Nous fûmes tout de suite accueillis par l'un des serveurs qui nous expliqua que nous devions attendre qu'une table se libère. Galamment, Noah m'orienta vers le bar et m'invita à m'asseoir en tirant l'un des tabourets. Je le remerciais d'un sourire. Je commençais à m'habituer à ce genre de chose, à cette galanterie. Parfois j'ai l'impression que Noah vient d'une autre époque, où les ducs et les duchesses, les marquis et les marquises... faisaient encore la loi. Je ne dis pas que les autres hommes sont des goujats, mais personnellement, je n'ai jamais rencontré un homme aussi provenant que lui. On ne peut que se laisser traiter comme une princesse... enfin, il est vrai que des femmes n'aiment pas ce genre d'intention.

    Merci.

    Dis-je pendant qu'il était en train de s'installer à son tour. Je croisais les jambes afin de me mettre à l'aise. Aucunes fois il avait tenté de regarder mes jambes dénudées, mises en valeurs par des talons et encore moins mon sage décolleté. Si ça se trouve, je me trompais complètement sur ses intentions. Peut-être veut-il qu'une rencontre amicale... mais son comportement envers moi ne serait pas aussi attentionnés. Tant pis, autant tenter le tout pour le tout... comme je le disais tout à l'heure, la vie est bien trop courte... et la mienne risque d'être raccourcie par Lucifer.

    Noah interpella le serveur pour qu'il puisse prendre notre commande.

    Une margarita, s'il te plaît.

    Je n'allais pas essayer de le draguer car tout simplement, je ne sais pas draguer. Je préfère rester naturelle. Le fait de mettre ma main dans la sienne n'avait pas été calculé, autant continuer sur ce chemin.

    Tu es satisfait de ton séjour à Los angeles ?

    demandais-je afin de lancer la conversation
Ezechiel
avatar
Trio | Bien -staff-
✥ Je suis : un Ange



MessageRe: Rendez-vous avec Noah   Jeu 21 Juil 2011 - 11:16



    Se faire passer pour un humain avait certains inconvénients, à commencer par ce rendez-vous qui, car il fallait bien payer pour les services qui nous seraient rendus tout au long de la soirée et il était hors de question de la faire débourser quoi que se soit. Ça aurait été mal venu et j'espérais pouvoir continuer de la protéger avec son "accord". Étant un Ange, je dois avouer que je n'avais pas d'argent humain en ma possession habituellement. Heureusement pour moi, le dernier déchu que j'avais tué, en me rendant compte que j'allais être en retard à mon rendez-vous avec Alice, en avait sur lui. Je m'était sentit mal à l'aise de le piller et ce n'était pas du tout mon genre, mais si je voulais la protéger, je n'avais d'autre choix que de me comporter comme un humain et ne pas avoir d'argent n'était pas vraiment normal à mon humble avis. De toute façon, le déchu n'en avait plus besoin et au moins sa mort servait d'une certaine manière de nouveau notre noble cause. C'était un moindre mal.
    Elle m'avais gratifié d'un merci de l'avoir amener à son siège puis elle m'avais donné sa commande pour que j'en fasse part au garçon.

    - Une margarita, s'il te plaît.

    - Une margarita. Répétais-je au serveur quand il était arrivé à notre niveau. Et pour moi, ce sera une eau gazeuse, s'il vous plait.

    Boire de l'alcool n'était pas interdit, non, c'était juste quelque chose que je n'avais jamais expérimenté et pour laquelle je n'était pas forcément tenté. De toute façon, le but de cette soirée était de discuter et de boire un verre ensemble ce que je faisait, peut être que j'avais commis une légère erreur en ne prenant pas d'alcool, peut être que boire un verre impliquait que cela en soi après tout; mais de toute façon, il était trop tard pour faire machine arrière et je doutais qu'Alice, m'en tienne rigueur.

    - Tu es satisfait de ton séjour à Los Angeles ?

    Elle n'avais pas noté ma commande ou n'en avais pas fait cas et c'était plutôt bien, mais le sujet qu'elle lançait n'était en rien moins compliqué. C'était l'un de ceux qui me forçaient à lui mentir. Car mon séjour à Los Angeles bien qu'effectivement causé par le "travail" n'était pas vraiment à qualifié de bon séjour. Ni de séjour tout court quand on y pensait. Je réfléchit un instant et tentait de formuler ma réponse avec le plus de vérité possible.

    - Et bien le travail ce fait petit à petit et j'ai pu voir la ville alors je ne m'en plaint pas !

    C'était vague, mais j'avais répondu tout de même. J'espérais qu'elle ne se vexe pas d'avoir aussi peu de détails. Soudain, une idée me frappa l'esprit, je décidait de changer de sujet, n'ayant toujours pas parler de la raison première du choix de cette journée.

    - Les jeunes dont tu t'occupe semblent beaucoup t'apprécier. Et tu dans merveilleusement bien, si tu veux mon avis. J'ai été ravi de pouvoir te voir à l'oeuvre.

Alice O'Connel
avatar
Nephelim | Neutre & Bon
✥ Je suis : Une Nephelim



MessageRe: Rendez-vous avec Noah   Sam 23 Juil 2011 - 10:32


    La question de qui paye est une chose que les humains aiment transformer en problème. Lors d'un rendez-vous, est-ce que c'est la femme qui doit payer, l'homme, les deux ? Les humains vous diront que cela diffère selon les types de rendez-vous. Je trouve que nous aimons nous compliquer la vie avec de tels protocoles. La règle voulez que pendant les rendez vous galant que cela soit les hommes qui payent. Personnellement, je m'adapte en fonction des situations. J'avoue également que cela me gêne que quelqu'un paye quelque chose pour moi. Je me donne toujours le devoir de rembourser la personne mais d'une manière agréable et autre que par le biais de l'argent. En lui proposant un second rendez-vous par exemple, enfin quand le premier a été satisfaisant, sinon je passe à autre chose. Il était rare que je tombe sur des hommes dépourvus d'intérêt, chacun dans leur genre, éveillés mon intérêt. Je dois dire que Noah est en tête de liste, mais il doit bien avoir des défauts, comme tous être humain.

    Je commençais à me demander s'il ne travaillait pas pour les services secrets américains. Le peu de fois où je l'avais questionné sur son travail, il était toujours resté vague. Pourtant son travail devrait le passionner, il devrait m'en parler pendant des heures. Le métier de paysagiste est sûrement l'un des rares métiers qui doit être au départ une passion. Enfin je dis ça, il est vrai que je n'en sais pas plus et que je ne me suis jamais penchée sur la question. S'il voulait garder une part de mystère, je ne lui en voulais pas. Après tout, j'avais moi même mes petits secrets.

    J'eus un petit sourire lorsqu'il orienta la discussion sur moi. Comme moi, tout à l'heure, il me renvoyait habilement la balle. Je décidais de ne pas relever son manque d'explication au niveau de son travail et décidait de lui répondre.

    Moi aussi je les apprécies beaucoup mais au début c'était loin d'être facile. Ils n'aiment pas beaucoup les gens qui sont étrangers à leur quartier. D'ailleurs, cela m'étonne d'eux qu'ils ne t'ont pas lancés de regards méfiants.

    Je pris une pause avant de poursuivre. Le serveur venait d'arriver et déposer nos verres devant nous. Il ne demanda pas de payer puisque nous allions passer après à table.

    Tu dis que je danse bien pour me faire plaisir. Mais j'accepte le compliment !

    Dis-je avant de lever mon verre pour trinquer avec lui.

    - à quoi pourrions-nous bien porter un toast ?
Ezechiel
avatar
Trio | Bien -staff-
✥ Je suis : un Ange



MessageRe: Rendez-vous avec Noah   Sam 23 Juil 2011 - 21:20



    J'avais de sérieux doutes quant au fait qu'elle n'est pas remarqué ma manœuvre pour éviter ces questions; pourtant qu'elle l'ai noté ou non, elle n'en fit pas cas et continua la discussion, répondant au nouveau sujet de conversation que j'avais lancé.

    - Moi aussi je les apprécies beaucoup mais au début c'était loin d'être facile. Ils n'aiment pas beaucoup les gens qui sont étrangers à leur quartier. D'ailleurs, cela m'étonne d'eux qu'ils ne t'ont pas lancés de regards méfiants.

    Pour moi, ce n'était pas plus étonnant que cela. A part avec les démons et les déchus, les regards qu'on me lançait étaient toujours dépourvus de ressentiment ou de colère. Nous, Anges, dégagions une aura que les humains à défaut de reconnaitre et de comprendre la provenance et la raison, percevaient. C'était pour eux comme être nimbé d'un filme protecteur et de béatitude. Lorsqu'ils étaient en notre présence, ils savaient sans savoir pourquoi qu'ils étaient protégés, hors de danger. C'était donc logique que leur regard se soit fait agréable plutôt qu'agressif; bien sûre elle ne pouvais pas le savoir. Puis, elle réagit à mon compliment, plutôt négative et pourtant toujours avec le ton qu'elle avait toujours et reflétant sa personnalité: souriante et gentille.

    - Tu dis que je danse bien pour me faire plaisir. Mais j'accepte le compliment !

    Sans me laisser dire quoi que se soit, elle leva son verre afin de le cogner au mien et demanda.

    - à quoi pourrions-nous bien porter un toast ?

    - A cette soirée, pourquoi pas. Dis-je, ne sachant de toute façon pas quoi répondre d'autre. Il y aurais eu plusieurs raisons de trinquer, à commencer par le fait qu'elle était toujours en vie après sa rencontre avec mon déchu de frère. Mais ce n'était pas une réponse envisageable. Je me chassait ses pensées de la tête, entreprit de sourire le plus sincèrement possible et ajoutait:

    - Tu sais, si je te dis que tu danse bien c'est que je le pense. Je n'ai pas l'habitude de regarder ce genre d'art, mais je dois admettre que c'était très jolie et divertissant.

    J'essayais de toute mes forces de me montrer gentil et "humain", sans l'être trop. J'avais récemment eu une discussion avec mon frère Haiaiel au sujet de cette mission; et même si je ne faisait rien de mal et que ma seule motivation était celle de stopper Lucifer et de la protéger, je ne voulais pour autant pas fournir à mon frère le plus proche, des raisons de douter de moi. Jamais au grand jamais je n'aurait pu trahir on père, mais avec ce qu'il s'était passé je voulais le lui prouver. Il m'étais pourtant difficile de le faire sans éveiller les soupçons d'Alice, ou sans qu'elle ne voit que je m'éloignait. Alors après tout, il faudrait qu'il me fasse confiance car elle, n'avais d'autre choix que de me connaitre sous ma couverture pour l'instant.

Alice O'Connel
avatar
Nephelim | Neutre & Bon
✥ Je suis : Une Nephelim



MessageRe: Rendez-vous avec Noah   Dim 24 Juil 2011 - 9:38


    Je ne suis pas idiote. Un seul mauvais pas de la part de Noah suffirait à réveiller ma méfiance. Ma rencontre avec Lucifer m'avait démontré que l'espèce humaine n'était pas la seule à vivre sur cette planète. Je me sentais continuellement surveillée. Je sais pertinemment que Lucifer garde un œil attentif sur mes moindres faits et gestes. Je dirais même que par le biais du contact qui nous lie, il a sûrement eut vent de ma rencontre avec Noah. Ses sbires sont partout, il serait idiot de ma part de prendre tout cela à la légère. Les déchus ou les démons qui me surveillent ne connaissent pas l'apparence d'Ezechiel, mais Lucifer oui. Si Noah fait une simple petite faute, si je soupçonne qu'il n'est pas humain, ça se saura automatiquement et Lucifer viendra vérifier de lui même.

    à cette soirée !

    Répétais-je avant de boire une gorgée. Les paroles de Noah semblaient sincères. Il tenait réellement à me faire ce compliment. Comment pourrais-je deviner que tout cela raisonnait faux ? Qu'il n'est là que par intérêt ? Je suis devenue très méfiante mais pas encore paranoïaque.

    Merci.

    Noah ou plutôt Ezechiel voulait en savoir plus sur ma vie, connaître les raisons de l'intention que me porte Lucifer. Malheureusement, je ne peux répondre ni à l'ange ni au déchu. Je ne sais pas d'où vient ce don. Je ne sais pas si cela est génétique puisque j'ai été adopté à l'âge de 8 mois. Un seul homme pourrait les renseigner, le démon qui a fait de moi ce que je suis aujourd'hui. Ce don est loin d'être un don de dieu, puisqu'il m'a été transmis par le sang d'un être démoniaque dès le berceau. Mais cela, Noah ne peut que le deviner... bien que je sois tout à fait inoffensive. Les démons ne peuvent pas engendrer, donner la vie. Voilà pourquoi certains ont cherchés une alternative. Je ne dois pas être la seule aberration sur cette terre.

    Un jour la vérité éclatera... et Noah devra faire un choix. Suis-je un être qu'il faudra exterminer avant qu'il devienne dangereux ,ou, est-ce qu'il fera preuve de clémence ?

    Tu vas peut-être trouver ça idiot mais, si tu devais avouer 3 de tes défauts, quels seraient-ils ? Ainsi que 3 de tes qualités ?


    Demandais-je en souriant. Je voulais simplement en savoir un peu plus sur lui. C'était un moyen de faire plus ample connaissance sous forme de jeu.


    Tu n'es pas obligé de me répondre
    .

    Ajoutais-je pour le mettre à l'aise. J'avais déjà remarqué qu'il était d'un naturel réservé... mais il ne me repousse jamais malgré que je doive faire le premier pas.

Ezechiel
avatar
Trio | Bien -staff-
✥ Je suis : un Ange



MessageRe: Rendez-vous avec Noah   Dim 24 Juil 2011 - 12:16



    Nous avions donc trinqué à cette soirée, discutant et prenant un verre comme l'humain pour lequel je devais me faire passer. Ça allait devenir de plus en plus difficile de me faire passer pour ce que je n'étais pas; plus nous allions discuter et plus elle allaient probablement me poser des questions sur moi, des questions auxquelles je n'avait pas réellement de réponses. C'était couru d'avance, mais je ne pouvais pas abandonner pour si peu. Tant qu'elle ignorait ce que j'étais, Lucifer l'ignorerai aussi et nous serions deux êtres humains discutant autour d'un verre ou d'un dîner pour ceux qui la surveille. Inventer, mentir chercher à éluder ses questions, voila tout ce que je faisait depuis que je l'avais rencontré. Si un autre ange avait été chargé de cette mission comme l'aurait apparemment souhaité Haiaiel, il aurait fait la même chose que moi. Mentir. Pour la protéger, pour se rapprocher des secrets de Lucifer et pour tout un tas d'autres raisons. A commencer par comprendre comment elle était reliée à Lucifer. Mais j'étais tombé sur elle dans cet hôpital et je ne pouvais m'empêcher de penser que cela signifiait que j'étais censé veiller sur elle. Depuis le temps je n'avais pas reçu le moindre ordre contraire, m'intimant d'arrêter et pourtant, mon père devais à présent être au courant; je n'en avais pas fait un secret pour nos rangs, juste pour elle et Lucifer. De toute façon, Lucifer était trop puissant pour laisser un ange d'ordre inférieur se charger de cette missions et les autres Anges de premiers ordres avaient tous des missions différentes et importantes tout comme moi.
    Je m'extirpait de mes pensées, alors qu'elle me remerciait pour le compliment sur sa manière de danser. Je sourit, tentant d'y mettre le plus de sincérité possible, j'étais devenu un expert pour sourire depuis quelque temps. Pourtant, je ne comprenait toujours pas cette habitude. J'en saisissait les grandes lignes, mais les sentiments n'étaient toujours pas là pour compléter le puits d'incompréhension dans lequel je baignais. Et heureusement, ils ne seraient jamais là, j'en avais fait la promesse à mon frère, ainsi qu'a moi même.

    - Tu vas peut-être trouver ça idiot mais, si tu devais avouer 3 de tes défauts, quels seraient-ils ? Ainsi que 3 de tes qualités ? Demanda-t-elle en me tirant complètement de mes réflexions, cette fois.

    Elle marqua une pause, avant d'ajouter:

    - Tu n'es pas obligé de me répondre.

    Cette dernière phrase me fit réagir. Elle avait donc surement remarqué ma dernière tentative à éluder sa question. Cette fois, je me devais d'y répondre, malgré la perche qu'elle me tendait pour éviter la question. Sans arrêt ignorer, même subtilement, ces interrogations aurait éveillé ses soupçons et même si elle n'avait rien à craindre de moi directement, cela pouvait causer de bien plus grand problèmes et danger, pour elle mais aussi pour nous. Je devais l'avouer, même si je cherchait à la protéger car elle me paraissait des plus innocente, je cherchait aussi à en apprendre un maximum sur Lucifer et à trouver tous ce qu'elle pouvait m'apprendre. Sans oublier qu'apprendre d’où lui venait ses pouvoirs était aussi primordiale. Ainsi, si ce plan là ratait et si nous n'arrivions pas à coincer Lucifer, nous serions dans une très mauvaise position pour empêcher cette apocalypse. Nous l'étions déjà et ce malgré nos forces. Tant qu'il se cachait et continuait de créer des démons, nous ne pouvions rien faire pour l'en empêcher !

    - Trois défaut et trois qualité ! Répétais-je comme pour me donner le temps de répondre et de trouver quoi dire.

    - Commençons par les défauts alors. Je suis plutôt timide, mais ça tu l'auras surement remarqué. J'avais choisi celui là avec double intérêt, car non seulement il était efficace pour expliquer pourquoi je pouvais être fuyant sur certaines questions, mais également car il n'impliquait pas de choses qui pouvait l'effrayer d'un point de vu sociale. Tel qu'un caractère un peu trop violent.

    - Je suis peut être un peu trop rancunier, mais ça, tu n'as rien à craindre. Dis-je en souriant.
    Je dirais que je suis plutôt obstiné dans mon travail. Je n'abandonne jamais un... contrat. Si je me lance dans quelque chose c'est pour le terminer. Je ne sais pas si tu considérera ça comme un défaut ou une qualité, ça dépend des gens, j'imagine.

    Pour les qualités... Je n'aime pas beaucoup en parler, ça me donne l'impression de me... vanter ou quelque chose du genre. Mais toi, comment me vois tu alors ?


Alice O'Connel
avatar
Nephelim | Neutre & Bon
✥ Je suis : Une Nephelim



MessageRe: Rendez-vous avec Noah   Dim 24 Juil 2011 - 12:50


    Il est étrange que les anges ne puissent ressentir aucuns sentiments. Ils en inspirent tellement aux êtres humains. Il y a des humains qui pensent avec ferveur qu'ils sont protégés par des anges aimants, d'autres plus réalistes ne préfèrent pas imaginer qu'une force supérieure puissent exister, le restant de la population n'a aucun avis sur la question. Dans la religion, les anges inspirent aux mortels l'amour, le respect, l'apaisement et la force. Pour nous humains, les anges éprouvent des sentiments, mais seulement les sentiments nobles. Bien souvent, on aime se les imaginer blond, avec des ailes aussi blanches que la neige et le sourire aux lèvres. Noah n'est décidément pas l'idée que je puisse me faire d'un ange. Il semble bien trop mystérieux, trop tentant pour être l'un de ces êtres. Comme quoi les idées reçues sont fausses. D'ailleurs, Lucifer est représenté avec des cornes et une queue de diable, jusqu'à preuve du contraire, il ne possèdes pas ces attributs physiques. Par contre, il est bien l'enfoiré décrit dans les les religions. Le jour où je trouverais comment lui échapper et lui résister, je sauterais sur l'occasion. En attendant, j'espère en vain qu'il va me laisser tranquille. Depuis cette rencontre, je me surprend à prier alors que je suis normalement athée. Je demande à Dieu, s'il existe bel et bien, de me donner la force pour résister à la tentation. Je ne pense pas que Dieu viendra me sauver mais je dois dire que faire ce genre de chose me redonne pendant un instant un peu d'espoir. Ce n'est pas comparable au temps passé en compagnie de Noah, depuis le premier instant, je sais que je peux lui faire totalement confiance et qu'il ne me fera jamais de mal. Je suis peut-être trop optimiste mais bon. Comme une imbécile, j'espérais aussi qu'il se sente bien en ma compagnie. Allait-il me repousser si j'essayais de le charmer. Il est réceptif mais si lointain en même temps. De toute manière, comme je l'ai dis au début, je n'ai sûrement plus beaucoup de temps devant moi, j'espérais que Noah allait au moins m'offrir une belle soirée, quitte à ce que le lendemain il n'en reste plus rien. Je ne demande qu'une nuit, avant de retourner dans l'ombre de mes problèmes.

    Je lui souriais, il venait d'avouer qu'il était timide mais cela il n'avait pas besoin de le dire puisque j'avais déjà pu le constater. Je ne trouvais pas que c'était un défaut, c'était plutôt craquant. D'ailleurs, on ne pouvait pas dire que sa réponse était timide puisqu'il me donnait des arguments.

    Timide ? Toi ? Mais non !

    Dis-je sur le ton de la plaisanterie. Je n'avais nullement envie de le vexer, mais j'aime taquiner les gens, c'est plus fort que moi.

    Je pense qu'être obstiné peut-être un défaut comme une qualité, cela dépend des situations.

    Lui répondis-je en prenant un air sérieux, pour une fois.

    Il n'osait pas dire ses qualités, alors que le premier homme aurait sauté sur l'occasion pour se mettre en avant. Je fus stupéfaite dans le bon sens. C'est vrai que ce n'est pas très humble de promouvoir sa personne.

    Comment je te vois...

    dis-je en étant en grande réflexion. Je pris quelques secondes de silence avant de lui répondre.

    Parfois j'ai l'impression que tu portes le poids du monde sur tes épaules. Je pense que tu es fidèle et digne de confiance et que tu n'aimes pas blesser les gens. Tu es gentil, tu me sembles doux, compréhensif... et en même temps parfois si distant. Je me sens bien en ta compagnie.

    Dis-je en me mordillant la lèvre inférieure. Le « je me sens bien avec toi » avait dépassé mes pensées. Ca m'apprendra à ne pas tourner 5 fois la langue dans ma bouche avant de parler.

    Et toi, comment me vois-tu ?
Ezechiel
avatar
Trio | Bien -staff-
✥ Je suis : un Ange



MessageRe: Rendez-vous avec Noah   Dim 24 Juil 2011 - 14:28



    J'avais l'impression d'avoir répondu correctement à sa question. Je n'avais pas signaler de défaut trop gros car je n'expérimentait pas la plupart étant donné mon absence de sentiment. Mais j'avais expliqué subtilement certaines de mes attitudes, même si la véritable raison était autre. Par contre, le fait de ne pas avoir voulu parler de mes pseudos qualités n'était, je l'espérait, pas une erreur. Je ne me sentait jamais à l'aise quand il s'agissait de parler de moi et encore moins de qualités me concernant. Un Ange n'était pas censé parlé de lui comme cela, après tout, cela faisait preuve d'une partie de vanité, non ?

    - Timide ? Toi ? Mais non ! Le ton sur lequel elle avait prononcé ces mots me fit tout de suite comprendre qu'elle plaisantait et surtout, qu'elle me croyait vraiment timide, ce qui était plus ou moins le cas. Enfin... C'était presque cela.

    - Je pense qu'être obstiné peut-être un défaut comme une qualité, cela dépend des situations. Ajouta-t-elle en réponse à ma question rhétorique sur le sujet. Elle comprenait ce que j'avais voulu dire, mieux encore elle l'acceptait; j'avais donc semble-t-il bien rempli les blancs qui se trouvaient dans mon esprit au moment ou elle avait posé la question. Je n'était toujours pas fixé sur le résultat d'avoir tue une partie de ma réponse, mais de toute façon, il m'était impossible de parler de ma personne en des termes élogieux, je trouvait cela tout bonnement déplacé.

    - Comment je te vois... Parfois j'ai l'impression que tu portes le poids du monde sur tes épaules. Je pense que tu es fidèle et digne de confiance et que tu n'aimes pas blesser les gens. Tu es gentil, tu me sembles doux, compréhensif... et en même temps parfois si distant. Je me sens bien en ta compagnie.

    Reprit-elle pour répondre à ma question. Elle n'avais donc pas été gênée par ma décision puisqu'elle avait poursuivie le plus naturellement du monde. C'était une bonne chose et pour la suite de notre discussion et de sa protection, mais aussi pour moi, car je ne voulais pas du tout être relancé sur le sujet. Tout semblait se dérouler correctement, elle me faisait plus ou moins confiance, avec une tendance vers le plus et je pourrais ainsi bien mieux la protéger. Si elle était bien en ma compagnie comme elle le disait, la revoir et la protéger était bien plus simple il fallait l'avouer !

    - Et toi, comment me vois-tu ?

    La question était plus facile dans ce sens, car j'avais eu le temps d'y réfléchir ! Depuis que je m'étais rendu compte de sa personnalité et que j'avais pu voir ses souvenirs... j'avais ce qu'on pouvait appeler une opinion sur elle.

    - Et bien, tout d'abords, tu es quelqu'un de profondément gentil et altruiste, tu aide ces jeunes et j'ai pour ça le plus grand respect. Ensuite, tu es toujours souriante et blagueuse ce qui est plutôt agréable surtout pour quelqu'un qui comme moi est assez... réservé. Tu es quelqu'un de bien, pour moi, c'est évident.

    Bien que pesés et adaptés à notre conversation, ces mots étaient à double tranchant. Ils ne concernaient pas seulement la situation et le fait qu'elle aidait les autres, mais également son rapport avec Lucifer. Peut importe d'où lui venait son don et peut importe son lien avec Lucifer, elle était une bonne personne, ça se sentait dans sa façon d'être. Et elle devais le savoir ! Je ne voulais pas la laisser penser une seule seconde qu'elle pouvait être mauvaise juste parce qu'elle était liée à ce monstre.

Alice O'Connel
avatar
Nephelim | Neutre & Bon
✥ Je suis : Une Nephelim



MessageRe: Rendez-vous avec Noah   Dim 24 Juil 2011 - 15:02


    Une bonne personne... je ne sais pas si je suis réellement une bonne personne. Pourquoi Lucifer s'intéresserait-il à moi si je suis aussi gentille. Parfois, je pense que cela doit venir de moi si un être aussi ignoble que le roi des enfers soit entré dans mes cauchemars. Si j'ai effectivement un lien avec lui, c'est que quelque part je sois un peu comme lui. Rien que d'y penser, des frissons désagréables me parcouraient l'échine. J'avais même émis le souhaite en sa présence de vouloir ne plus rien ressentir. Où avais-je la tête en disant cela ? Heureusement que j'ai repris mes esprits à temps. Je ne veux pas faire le mal, je ne veux pas tuer des gens. Je ne pourrais plus jamais me regarder en face si je perdais mon humanité. Ces cauchemars étaient déjà de trop. Je sais pertinemment que quelque chose en moi ne demande qu'à sortir... et Lucifer fera sans doute tout pour. Il faut que je sois forte et que je continu à croire à mes convictions. Je me suis battue pendant toute ma vie, ce combat, n'est qu'un combat de plus. Le plus dur certes, mais je préfère mourir plutôt que de devenir aussi insensible que Lucifer.


    Tu ne peux pas savoir à quel point cela me touche. Merci Noah. J'aimerai bien me voir dans tes yeux.


    Dis-je en murmurant presque la dernière phrase qui illustrée correctement mes pensées. Je sais que je respire la joie de vivre, que j'aime aider les autres mais en ce moment, cela est une façade pour garder la tête haute.

    Je lui fis un innocent baisé sur la joue, histoire de le remercier pour ce qu'il venait de dire. Il ne pouvait pas le savoir mais cela m'avait fait beaucoup de bien. Mon baisé était rapide, doux, des plus innocents, comme si je venais d'embrasser un frère. Il n'y était pas question de jouer de mes charmes... du moins pour l'instant.

    Je continuais à boire mon verre, on allait tout de même pas passer notre soirée au bar. Une fois les deux verres terminés, le serveur nous invita à aller nous installer à une table qui venait de se libérer. Bien que le restaurant soit plein, la table était assez écartée des autres. Notre conversation ne pourrait pas être entendue par des oreilles indiscrètes. Il fallait que je sois prudente dans mon discours pour ne pas le mettre en danger. Si Lucifer venait à faire du mal à Noah, jamais je ne me le pardonnerais. Personne ne devait mourir à cause de moi !
Ezechiel
avatar
Trio | Bien -staff-
✥ Je suis : un Ange



MessageRe: Rendez-vous avec Noah   Dim 24 Juil 2011 - 18:31



    Je voyais que mes dernières paroles avait déclenchées une certaine réflexion; j'avais sans doute raison quant aux peurs qu'elle avait. Après tout voir son âme, ses souvenirs en un touché m'avait permis de la cerner aussi bien que si je la connaissait depuis sa venue au monde. Elle avait certainement peur de ce qui la reliait à Lucifer et j’espérai que mes mots avaient réussis à la rassurer sur ce sujet.

    - Tu ne peux pas savoir à quel point cela me touche. Merci Noah. J'aimerai bien me voir dans tes yeux.

    La première partie de sa réponse était agréable à entendre, car elle semblait positive; mais la seconde partie l'était bien moins. Elle me laissait pensé que j'avais eu raison de la flatté de se compliment. Se croyait-elle mauvaise ? Responsable du danger que Lucifer représentait pour elle ? Ou coupable de ce qu'elle le voyait faire ? Ce n'était en rien sa faute ! Et elle devais le savoir, mais je ne pouvais pas le lui dire, pas comme ça; pas après tous les efforts que j'avais fait pour la protéger et cacher ma véritable identité. Pour me remercier, elle me fit un baisé sur la joue. C'était fait en toute innocence et j'étais plutôt mal à l'aise, mais je ne laissait rien paraître et continuait dans notre discussion pour continuer de le cacher.

    - Je t'assure que si tu te voyais avec mes yeux, tu serait satisfaite de ce que tu contemplerai ! Peu de gens sacrifierait de leur temps et d'eux même pour aider autant les autres. Et l'affection que te porte tes élèves en est la preuve !

    Je marquais une pause, afin de ne pas exagérer dans les compliments. Elle ne devais pas comprendre de quoi je parlais ! Je sourit, cherchant à changer de sujet pour ne pas me faire démasquer.

    - Qu'est-ce qui te plait le plus dans la danse ?

    Le serveur n'allait surement plus tarder à venir nous convier à notre table, mais il fallait bien meubler la conversation entre temps, sans quoi elle me trouverai distant comme elle l'avais souligné en dressant mon portrait.

    Je regardait autour de nous, sans trop réfléchir, juste afin de voir si le déchu qui nous avait suivi lors de notre première rencontre était là à l'épier. J'avais des doutes sur le fait que Lucifer l'as laissait sans surveillance. Il voudrais surement savoir ou elle se trouvait à longueur de journée ou presque. Son existence et leur lien faisait surement d'elle une pièce importante de son échiquier. Mais malheureusement pour lui, elle n'était pas influençable ou mauvaise. Si ces pouvoirs venaient de quelque chose de sombre, ça n'avait pas pour autant déteins sur elle. Notre père avait vraiment fait un magnifique travail avec cette création. Leur libre arbitre pouvait les conduire sur des voies néfastes, mais certains nous surprenaient toujours par leur force et leur bonté. La résistance dont j'avais eu vent était un parfait exemple de ce que la création de notre père pouvait réaliser pour la survie et la protection de leur monde. C'était beau de voir à quel points certains pouvaient être aussi impliqués et ce, même sans pouvoirs pour se défendre des démons. C'était du courage à l'état pur, ainsi qu'une volonté sans faille de sauver des vies. Quoi de plus noble ? J'étais certain qu'Alice se classait dans cette catégorie et ce même si elle était effrayée de ce qu'elle pouvais être et de son lien avec le diable en personne.



HS:Sorry, je voulais répondre plus tôt, j'avais même commencé la réponse mais j'ai eu du monde chez moi XD
Alice O'Connel
avatar
Nephelim | Neutre & Bon
✥ Je suis : Une Nephelim



MessageRe: Rendez-vous avec Noah   Dim 24 Juil 2011 - 21:23


    Je l'écoutais attentivement. Il faisait tout pour me remonter le moral, en me complimentant. Je pense qu'il exagère un peu ses paroles. Après tout, c'est seulement la deuxième fois qu'il me voit, il est impossible qu'il me connaisse par cœur. Il est vrai que j'ai toujours aidé les gens d'une manière ou d'une autre. Je suis le genre de personne qui aide les personnes âgées à traverser, qui donne de l'argent aux mendiants dans la rue. Adolescente, déjà, je travaillais pendant les vacances en tant que bénévole dans des colonies pour enfants défavorisées. Je n'en suis pas pour autant une mère Térésa. J'aime également m'occuper de moi, m'amuser parfois avec excès mais c'est débordements sont rares et ne font pas de moi une mauvaise personne. D'ailleurs comment peut-on juger qu'une personne est bonne ou mauvaise ? Il y a différents critères et je ne dois pas tous les remplir. En tout cas, les réponses de Noah me donnaient du baume au cœur. Par mon discours, dès que j'ai une baisse de moral, il est là pour me démontrer le contraire. Ce n'est pas pour autant que je ne continus pas à penser que quelque chose cloche chez moi. Faire des rêves prémonitoires centrés sur Lucifer n'est pas le nette plus extra de la normalité. J'ai toujours aimé être différente mais aujourd'hui, cela en était devenu un fardeau. Je dois tout de même m'estimer heureuse de connaître la vérité sur les anges, les déchus... je ne suis pas une humaine qui ignore qu'elle est gouvernée par des forces supérieurs. J'ai encore beaucoup de chose pour apprendre. Il faut dire que ma curiosité est en éveille dès qu'il s'agit de choses anormales, même si cela est dangereux. Découvrir que des êtres comme Lucifer existent me fait sentir plus humaine, c'est peut-être idiot, mais c'est comme ça.

    Je fus reconnaissante à Noah d'orienter la discussion vers un autre sujet. Je n'étais pas là pour me lamenter sur mon sort et encore moins pour l'embêter avec mes états d'âmes. Je devais redevenir la fille joyeuse que j'ai toujours été, pour lui et pour moi. S'apitoyer sur soi n'est pas le meilleur moyen pour éviter le danger, au contraire cela rend plus fragile. La prochaine fois que je rencontrerais Lucifer, je garderai la tête haute.

    Je finis par lui sourire de nouveau, cela faisait plusieurs minutes qu'un sourire ne s'était pas dessiné sur mes lèvres. Il me demandait tout naturellement pourquoi j'aimais la danse. Je n'eus pas besoin de réfléchir pour lui répondre.

    Quand je danse, je me laisse aller aux sons de la musique. Je ne pense plus à rien. Mon corps est en harmonie avec les sons. Par le biais de la danse, on peut exprimer beaucoup de chose : l'amour, la tristesse, l'énervement, la haine... Quand on regarde une personne danser, on peut deviner ses émotions. Danser c'est se livrer au public, sans contraintes. On peut également jouer des rôles lorsqu'il s'agit de danser dans des cabarets, comédies musicales. J'aime beaucoup changer de peau, me fondre dans l'âme d'un personnage fictif. Danser me procure du plaisir et cela me détend. Je pense que je danse comme je respire et cela depuis l'âge de 6 ans. Enfant, j'admirais les danseuses classiques. Je les trouvais très belles et gracieuses. Je me suis toujours promise d'être comme elle, un jour.

    Je ne m'étais pas rendu compte que je m'étais autant livré. Moi qui voulais résumer cela en deux phrases, je venais de lui débiter un petit paragraphe. Le pire c'est que je pourrais en parler encore pendant des heures.

    La danse est bien plus qu'un refuge, c'est un besoin.

    Ajoutais-je en attendant sa réaction.

    Et toi, es-tu passionné par un sport, ou autre chose ? La lecture ? Le cinéma ?
Ezechiel
avatar
Trio | Bien -staff-
✥ Je suis : un Ange



MessageRe: Rendez-vous avec Noah   Dim 24 Juil 2011 - 21:49



    Elle parut soulagée que je change de sujet, heureusement, car je ne voulais pas continuer dessus non plus. Elle se lança alors dans une explication pour répondre à ma question. Les mots semblèrent lui venir tout seul.

    - Quand je danse, je me laisse aller aux sons de la musique. Je ne pense plus à rien. Mon corps est en harmonie avec les sons. Par le biais de la danse, on peut exprimer beaucoup de chose : l'amour, la tristesse, l'énervement, la haine... Quand on regarde une personne danser, on peut deviner ses émotions. Danser c'est se livrer au public, sans contraintes. On peut également jouer des rôles lorsqu'il s'agit de danser dans des cabarets, comédies musicales. J'aime beaucoup changer de peau, me fondre dans l'âme d'un personnage fictif. Danser me procure du plaisir et cela me détend. Je pense que je danse comme je respire et cela depuis l'âge de 6 ans. Enfant, j'admirais les danseuses classiques. Je les trouvais très belles et gracieuses. Je me suis toujours promise d'être comme elle, un jour.

    C'était sortit comme malgré elle de ses lèvres, elle aimait ce qu'elle faisait et c'était plus qu'évident. Quand je l'avais regardé dansé, j'avais vraiment trouvé qu'elle semblait heureuse, accomplie. Elle ne semblait pas le moins du monde penser à quoi que se soit d'autre, à Lucifer ! Elle en avait oublié ses blessures à en croire les mouvements qu'elle faisait. C'était la parfaite échappatoire pour elle, la chose qui lui faisait oublier le danger qui planait sur elle, même pour un petit moment !

    - La danse est bien plus qu'un refuge, c'est un besoin. Et toi, es-tu passionné par un sport, ou autre chose ? La lecture ? Le cinéma ?


    - Et bien ça se vois à ta manière de danser ! C'est beau de voir à quel point tu te sent bien quand tu danse. Quand je suis arrivé tout à l'heure, tu ne m'as pas tout de suite vu. Tu étais en train de danser et je t'ai regardé, j'ai pu voir à quel point tu aimait ça.

    Je marquait une pause, une fois de plus à la recherche de ce que j'allais dire.

    - Je n'ai pas vraiment de passion, pas de sport ou de loisir particulier. Lorsque j'ai fini de travailler, j'aime simplement allez me promener et contempler de jolies paysages. Tu dois trouver ça étrange !

    J'avais été honnête, en omettant de dire que le fameux travail était rarement fini en ce moment et qu'il consistait à tuer des déchus et démons. Mais autrefois, quand j'avais le temps, j'aimais vraiment contempler les paysages grandioses que notre père avait créé et laissé prospérer ! J'avais ajouter volontairement la dernière partie pour qu'elle soit certaine qu'il s'agissait de la vérité et qu'elle ne se pose pas de questions sur moi, comme ça, je l'invitait à continuer la discussion à voix haute sans qu'elle ne vois que quelque chose chez moi clochait.

    Nous étions à présent à notre table. Je l'avait invitée à se lever en lui tendant la main pour l'aider à descendre du tabouret sur lequel elle était assise, lorsque le serveur était venu nous annoncer qu'elle était prête. Et je lui avait enjoignit le pas jusqu’à notre table ou le serveur lui avait tiré la chaise comme un parfait gentleman. Il m'avais dispensé ainsi de ce geste qui pourtant ne m'était pas étranger, mais je l'avais gratifié d'un sourire pour le remercier et il nous avait laissé nous installer et prendre les menus. Bizarrement, tout ceci c'était passé vraiment naturellement et je ne m'en était presque pas rendu compte à cause de notre discussion. Cela faisait pourtant quelques minutes que nous avions changé de place et je l'avait fait presque machinalement, ne notant qu'a l'instant tout ce qui venait de se passer. J'essayais donc tellement de trouver quoi lui raconter que j'en perdais l'esprit ?! Non, j'avais juste les idées accaparées par notre discussion et je me souvenais de tout, c'était seulement déjà un souvenir.

    - Tu as vu quelque chose qui te plait dans le menu ?

Alice O'Connel
avatar
Nephelim | Neutre & Bon
✥ Je suis : Une Nephelim



MessageRe: Rendez-vous avec Noah   Lun 25 Juil 2011 - 10:00


    Je ne trouvais pas cela étrange. Beaucoup de personne sur cette terre aime contempler les paysages que nous offre la nature. Tandis que les autres, passent leur temps à la détruire. Je n’en suis pas une écologiste pour autant mais je sais apprécier les choses simples de la vie. Malheureusement, je n’ai pas toujours le temps de faire attention à ces détails. Dès que je le peux, j’apprécie faire des footings dans les bois, me promener le long de la plage, m’initier l’histoire d’une journée à des sports proches de la nature comme l’escalade…

    - Je ne trouve pas cela idiot ! Il m’arrive souvent de m’installer sur mon balcon et de regarder les étoiles qui peuplent la nuit. Ce que j’aime dans la nature, c’est le fait que personne ne puisse la contrôler, même pas l’homme… ou autre chose.

    Par le autre chose, je parlais évidemment des êtres supérieurs aux Hommes, que sont les anges, les démons, les déchus. Même eux ne pouvaient pas commander la nature, du moins je l’espère. Je ne sais même pas si le créateur de l’univers puisse avoir un quelconque impact sur cette création. Nous les Hommes, nous sommes déjà difficiles à cerner. Notre libre arbitre fait que nous soyons pas toujours contrôlable. Nous pouvons faire nos propre choix, le bien, le mal ou rester passif et neutre.

    - Sans oublier qu’il y a beaucoup d’activités mises à notre disposition pour admirer la nature et ses paysages. Mais, j’ajouterai que l’on a pas besoin de faire des randonnées à des milliers de kilomètres pour ce genre de chose. On n’apprécie que trop peu, ce qui se trouve au pied de notre porte.

    Le serveur vint nous inviter à nous installer à table. Noah m’aida à descendre de mon tabouret. Je le remerciais d’un sourire même si j’étais capable de faire cela toute seule. Galant comme à son habitude, il me laissa le précéder pour aller nous installer à la table qui nous était promise. Le serveur s’occupa de ma chaise, avant de nous donner les cartes.

    Pendant que je regardais ce qu’il y avait au menu, je me surpris à envoyer des petits regards à mon interlocuteur. Il était totalement concentré sur le menu… du moins en apparence. Mon sixième sens me disait qu’il était sûrement encore perdu dans ses pensées. Cela me fit sourire de plus belle mais je ne dis rien.
    Je levais le nez une nouvelle fois de la carte lorsqu’il me demanda si quelque chose me plaisait dans le menu.

    - J’hésite entre la poêlé de Saint Jacques et le plat du jour… et toi ?

    Le plat du jour était des tagliatelles aux deux saumons. C’est un plat simple, connu mais j’avoue que j’ai toujours adoré manger du saumon. Je préfère me régaler avec un plat simple, plutôt que de prendre un plat compliqué pour jouer les « adultes ». J’ai un côté enfantin, sans exagération. J’aime me sentir protégée, dorlotée, rire aux éclats… faire des batailles d’oreillers, s’asperger d’eau en vacance.


Dernière édition par Alice O'Connel le Lun 25 Juil 2011 - 11:29, édité 1 fois
Ezechiel
avatar
Trio | Bien -staff-
✥ Je suis : un Ange



MessageRe: Rendez-vous avec Noah   Lun 25 Juil 2011 - 11:11



    Elle sembla réfléchir un instant à ce que je venais de lui répondre, comme si au contraire de trouver cela stupide cela éveillait en elle une sorte d'approbation. Ce qui était étrange dans cette attitude et que je n'avais bien sûre pas précisé, c'est que je ne faisait rien d'autre que de contempler les paysages dans mon temps libre. Il était vrai que le temps libre n'était de toute façon pas une chose courante chez les Anges et encore moins de mon ordre. Mais je n'avais jamais expérimenté ce que les humains appelait des sports ou le cinéma. La lecture était une activité paraissait-il intéressante, mais pour lire un livre il fallait avoir plus de temps que je ne disposait lorsque j'étais sur terre. Même lorsque j'avais rempli des missions ordonnées par mon père, je me retrouvait ici et là à en effectuer d'autres que je m'était auto-attribué ou sur lesquelles j'étais tombé sans vraiment les chercher. En ce moment, l'apocalypse, Lucifer, les déchus et Alice et Cassie, une nouvelle protégée me prenaient énormément de temps. Je n'avais jamais été aussi concerné par ce système humain ! Ce surement car je programmait des rendez-vous avec une humaine et qu'a ce niveau, le temps avait une importance. Peu importait si je poursuivait un déchu pendant deux jours sans relâche, quand j'arrivais auprès d'Alice, je me devais d'arriver à l'heure fixée et l'excuse "j'ai pourchassé un traitre pour le tuer" n'entrait pas dans les bonnes choses à dire !

    - Je ne trouve pas cela idiot ! Il m’arrive souvent de m’installer sur mon balcon et de regarder les étoiles qui peuplent la nuit. Ce que j’aime dans la nature, c’est le fait que personne ne puisse la contrôler, même pas l’homme… ou autre chose.

    Réagit-elle à ma réflexion sur la bizarrerie de ne faire que contempler la nature. J'étais à des années lumière de cette réflexion à présent. Je pensait toujours au temps qui passe pour les humains et au rendez-vous auquel j'étais arrivé en retard aujourd'hui, un peu plus et elle me l'aurait surement reproché et à raison.

    - Sans oublier qu’il y a beaucoup d’activités mises à notre disposition pour admirer la nature et ses paysages. Mais, j’ajouterai que l’on a pas besoin de faire des randonnées à des milliers de kilomètres pour ce genre de chose. On n’apprécie que trop peu, ce qui se trouve au pied de notre porte.

    Continua-t-elle, toujours sur le même sujet. Heureusement nous trouvions toujours de quoi discuter malgré mon habitude à ne pas beaucoup parler, avec elle j'arrivais à discuter car nous abordions de tonnes de sujets différents et c'était plus simple de jongler sur plusieurs choses que de parler d'un seul et unique sujet pendant tout un repas !

    - J’hésite encore la poêlé de Saint Jacques et le plat du jour… et toi ?

    Moi ? Moi, j'étais perdu. Manger n'était encore pas un geste normal pour un Ange. Je pouvais manger, mais ce n'était pas un besoin et je regardait le menu sans savoir quoi prendre, conscient qu'il ne fallait pas que je prenne trop de temps à me décider sans quoi je passerait pour un homme étrange qui ne mange jamais. Je parcouru rapidement la liste de plats devant moi et comme si j'avais joué au fléchettes avec mes yeux, j'en choisissait un du regard.

    - Je crois que je vais prendre des pâtes au pesto.

    Je jetait un œil à Alice, essayant de trouver un autre sujet de conversation pour ne pas créer de trop long blanc. Je regardais la salle autour de nous, nous étions à l'écart des gens, assez pour avoir une conversation tranquille et sans trop de bruit ou de chuchotements autour de nous. Mais comme de toute façon je ne comptais pas aborder de sujet délicat ou secret, ce n'était pas le plus important. Bien que de pouvoir s'entendre sans peine fut un plus considérable.

    - Tu n'étais jamais venue ici alors ? Dommage ce restaurant à l'air bien. En plus c'est juste à coté de ton cours. C'est une bonne adresse, il faudra la retenir pour une prochaine fois.

    J'avais tenté une approche nous permettant de programmer une nouvelle rencontre; mais en essayant de faire passer cela pour une simple remarque. Après tout, je ne précisait pas que cette autre fois devait nous concerner tous les deux. Je zyeutait sa réaction et attendait une réponse.

Alice O'Connel
avatar
Nephelim | Neutre & Bon
✥ Je suis : Une Nephelim



MessageRe: Rendez-vous avec Noah   Lun 25 Juil 2011 - 11:45


    Ma conscience me dictait que cela devait être le dernier rendez-vous avez Noah. Bien que cet homme me plaît énormément, cela serait égoïste de le mettre en danger. Lucifer a menacé de tuer mes proches si jamais je ne lui obéissais pas. Si ça se trouve il était déjà au courant que j’étais en train de dîner avec un humain. Je n’avais pas envie de faire courir des risques inutiles à Noah. Je me suis éloignée de mes connaissances, ce n’est pas pour me rapprocher d’un inconnu… et pourtant. Je prend beaucoup de plaisir à être en sa compagnie et surtout de passer une soirée normale. Noah avait le chic pour me faire penser à autre chose et sa seule présence me faisait du bien. J’ai l’impression qu’il me connaît par cœur, c’est assez étrange. Bien qu’il ne soit pas un grand bavard, notre discussion est enrichissante et me permets d’en apprendre un peu plus sur lui et sur ses habitudes.
    Je balayais la salle du regard. Personne ne semblait nous observer outre mesure mais je sais pertinemment que les déchus et les démons savent se faire discrets lorsque cela est nécessaire. Tant que j’obéissais à Lucifer et que je semblais docile, je pense que je garderais la vie sauve… le problème c’est que pour l’instant il ne m’a rien demandé de particulier, à part d’être disponible et de ne pas crier sur tous les toits qu’il est mon tortionnaire. Chose qui est plus ou moins simple… j’aimerai tellement partager ce fardeau avec quelqu’un… mais ce n’est même pas la peine d’y penser. De toute manière, quoi que je fasse, je pense que je n’ai aucunes chances face aux caprices d’un ange déchu. Je ne suis qu’une brindille qu’il peut fouler de ses pieds.

    - Très bon choix ! je vais prendre le plat du jour.

    Encore une fois je n’avais pas pu résister à mon plat préféré. La seule personne qui sait les faire correctement n’est autre que ma grand mère, adoptive évidemment. Je n’ai aucun lien avec ma famille génétique. Et même si la curiosité m’habitait autrefois à ce sujet, j’ai appris à vivre avec. Cela ne sert à rien de vivre dans le passé. J’ai été heureuse avec mes parents d’adoption… du moins, surtout avec mon père. Ils ne sont pas mon sang mais c’est eux ma véritable famille. Je vais vite apprendre à mes dépends que la personne qui a « mon sang » n’est pas très fréquentable mais cela, c’est une autre histoire.

    - Non. Tu sais venir manger au restaurant seule… ce n’est pas très motivant. J’avoue que je choisis la facilité en préférant réchauffer un bol de soupe dans le micro onde.

    Lui répondis-je en lui faisant un sourire et en déposant la carte du menu sur la table.

    - Oui il a l’air bien. Le décor est très sympathique, maintenant il faut voir si la cuisine est bonne.

    J’avais compris son approche mais faisais mine de ne pas avoir compris, en ayant un léger sourire au coin des lèvres. J’avais très envie d’un second rendez-vous, surtout si celui-ci continuait à bien se passer… mais une autre partie de moi avais peur. Peur que je ne vive pas jusqu’à ce second rendez-vous et peur de le mettre en danger.
Ezechiel
avatar
Trio | Bien -staff-
✥ Je suis : un Ange



MessageRe: Rendez-vous avec Noah   Lun 25 Juil 2011 - 12:13



    Elle avait tout d'abords approuvé mon choix de plat, c'était donc surement bon pour quelqu'un qui pouvais retirer du plaisir ou un quelconque bienfait à manger. Mais le goût du plat n'était de toute façon pas la chose importante lors de cette soirée. Le but, à chaque fois était qu'elle accepte de me revoir, sinon, je ne pensait pas qu'elle survive longtemps à Lucifer et je ne pourrais pas non plus en apprendre sur lui et l'endroit ou il se cachait. Je continuais de regarder discrètement autour de nous, afin de voir si elle était toujours suivie, mais vu ou nous nous trouvions, si quelqu'un la suivait il n'avais pas besoin de nous suivre à la trace, nous étions immobiles et lui surement indétectable au milieu de tout ce monde. C'était même peut être une femme cette fois-ci, qui aurait pu dire. Et je ne pouvais pas non plus regarder de manière trop poussée de peur d'éveiller ses soupçons ou la curiosité d'Alice.

    - Non. Tu sais venir manger au restaurant seule… ce n’est pas très motivant. J’avoue que je choisis la facilité en préférant réchauffer un bol de soupe dans le micro onde.

    N'avait-elle pas compris l'allusion ou faisait-elle semblant de ne pas la comprendre ? Je penchait pour la deuxième solution. Elle devais avoir peur, ce que j'avais vu de sa rencontre avec Lucifer et les menaces qu'il avait prononcé me revinrent à l'esprit. S'inquiétait-elle pour moi et de ce qui pouvais m'arriver !? C'était plutôt cocasse comme situation, celle que je m'efforçais de protéger souhaitait en faire de même pour moi. Bien sûre ça aurait été plus simple si elle avait su qu'elle n'en avait pas besoin et que j'étais tout à fait capable de me défendre surtout contre le déchu qui nous suivait la dernière fois. Mais lui dire aurait été une mauvaise manœuvre. A l'instant même ou elle cesserait d'agir avec moi comme avec un être humain, Lucifer le saurait. Sa taupe surement en train de la surveiller 24 heure sur 24 lui dirais qu'un Ange veillait sur elle et Lucifer ordonnerais sa mort. Et comme je ne pouvais pas être sans arrêt à la protéger cela aurait fait d'elle une cible facile.

    - Oui il a l’air bien. Le décor est très sympathique, maintenant il faut voir si la cuisine est bonne.

    Poursuivit-elle en faisant mine de rien. Elle était sûre de devoir me protéger J'en mettrais ma main à couper, comme disent les humains. Afin d'en avoir le cœur net, je pris sur moi et posait ma main sur son bras, afin de lire en elle. Le flot d'images et des paroles qui me virent à l'esprit ne firent que confirmer ce que je pensait, alors, je pris la parole.

    - Dois-je comprendre que ce dîner ne se passe pas bien ? C'était petit de vouloir la mettre mal à l'aise pour essayer de trouver une échappatoire, mais comment étais-je censé agir ? Que devais-je faire pour contourner son désir de me protéger de mon ancien frère ?! C'était la seule solution que j'avais trouvé, même si elle était peu orthodoxe.

    J'espérais ne pas m'être montré trop brusque ou l'avoir vexée. Mais je ne regrettais pas mes paroles pour autant. Si la protéger et me rapprocher du jour ou nous détruirions Lucifer nécessitait cela, je ne devais pas hésiter. Cela faisait partit de ces choses que nous avions le devoir de faire et dont j'avais parlé lors de notre réunion dans la vieille église.

    - Je comprendrais que tu ne veuille pas me revoir, mais je croyais que cette soirée se passait bien. Ajoutais-je comme pour tempérer légèrement mes derniers propos et essayer de limiter son possible malaise.


Alice O'Connel
avatar
Nephelim | Neutre & Bon
✥ Je suis : Une Nephelim



MessageRe: Rendez-vous avec Noah   Lun 25 Juil 2011 - 14:07


    Je pense que même si je savais que Noah était un ange, j’aurais envie de le protéger. Cela est un peu étrange de ma part puisqu’il est assez fort pour se défendre seul. Il ne s’agit pas de n’importe quel ange déchu, mais de Lucifer.

    Je fus surprise de sentir sa main sur mon bras. Je le regardais dans les yeux en essayant de savoir pourquoi il avait eu ce geste envers moi. Ce qu’il me dit me cloua sur place. Comment pouvait-il penser une chose pareille ? Pourtant je suis loin d’être distante avec lui ! Je pris quelques secondes de réflexion avant de répondre vivement.

    - Si si ! le dîner se passe très bien ! Je t’ai avoué précédemment que j’apprécie ta compagnie. Pourquoi penses-tu ça ?

    Je pris sa main dans la mienne, celle qui était précédemment sur mon bras. Il fallait que je trouve un mensonge pour pouvoir me justifier. Comment avait-il pu sentir que j’hésitais à le revoir ? Je pensais avoir caché assez bien mes tourments intérieurs. Si ça se trouve, il lit en moi comme dans un livre ouvert, rien qu’en plongeant son regard dans le mien. Il est vrai que je suis très expressive au niveau du regard.

    - C’est que… Je n’ai pas envie de te mettre dans une mauvaise posture.

    Je cherchais ce que j’allais bien pouvoir inventer. Je n’aimais pas mentir, mais là j’en étais bien obligée. Une idée insensée me traversait l’esprit. Si Lucifer écoutait ce que j’allais dire, cela le ferait bien rire. Je sais que ce mensonge n’est pas du tout crédible lorsque l’on connaît la vérité, mais Noah est loin de s’imaginer que Lucifer existe alors…

    - Je suis harcelée par un… mon ancien petit ami. Il est jaloux et colérique. J’ai peur que cela te fasse fuir...

    Si je n’avais pas été aussi terrorisée par l’ange déchu, je pense que j’aurais pu rire. Imaginer Lucifer en petit ami jaloux est invraisemblable. Lucifer n’a pas besoin de motif tel que la jalousie pour faire du mal aux gens, cela est dans sa nature.

    Je me forçais à sourire de nouveau, en lui caressant la main à l’aide de mon pouce. Peut-être qu’en faisant un peu preuve de douceur, le mensonge allait mieux passer. Si Noah prenait peur, je pouvais dire adieu au reste de la soirée. Comme quoi, quand on est dans une situation comme la mienne, même quand on exige une seule et belle soirée, cela est compliqué.

    - Je t’apprécie Noah, sinon je ne serais pas là avec toi.

    Est-ce que cela allait lui faire plaisir ? Je l’espérais car mes paroles étaient sincères.
    C'est à ce moment là que le serveur choisit de prendre nos commandes. Après avoir pris les commandes, il repartit aussi vite qu'il était arrivé.
Contenu sponsorisé



MessageRe: Rendez-vous avec Noah   
 

Rendez-vous avec Noah

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-