Rendez-vous avec Noah - Page 2


 

 Rendez-vous avec Noah


 :: city of angels :: Streets & alleys :: Creepy paths
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Ezechiel
avatar
Trio | Bien -staff-
✥ Je suis : un Ange



MessageRe: Rendez-vous avec Noah   Lun 25 Juil 2011 - 16:19



    Sa réaction ne se fit pas attendre. Elle semblai inquiète de ce que je pouvais penser ou avoir compris. C'était le but de ma manœuvre, mais la voir comme ça n'était pas pour autant agréable. Seulement, si elle mettait un point d'honneur à me rassurer, je pourrais très certainement la revoir et c'était le plus important à cet instant précis.

    - Si si ! le dîner se passe très bien ! Je t’ai avoué précédemment que j’apprécie ta compagnie. Pourquoi penses-tu ça ? C’est que… Je n’ai pas envie de te mettre dans une mauvaise posture. En entamant sa deuxième phrase, elle avait saisie la main que j'avais posé sur son bras. La connexion était d'autant pus forte et je percevait avec plus de clarté que jamais ses souvenirs. Ils semblaient tourner en boucle autour de Lucifer et de cette soirée ou elle l'avais rencontré. Ce n'était pas vraiment surprenant, elle était effrayée par ses menaces, qui ne l'aurait pas été ? Je connaissait plusieurs personnes moi y compris qui ne l'auraient pas été, mais ils n'étaient pas humains alors c'était une autre histoire. Si seulement je pouvais retrouver ce traitre !


    - Je suis harcelée par un… mon ancien petit ami. Il est jaloux et colérique. J’ai peur que cela te fasse fuir...

    Sa main toujours dans la mienne, je voyais en elle comme dans un livre ouvert et ses mensonges bien que louables ne pouvaient pas me convaincre. Ils auraient peut être marché si j'avais été ce que je prétendais être; mais je savais déjà tout et je pouvais utiliser son mensonge à mon avantage, ou du moins essayer.

    - Je t’apprécie Noah, sinon je ne serais pas là avec toi.

    Le serveur nous avais interrompu pour venir prendre nos commandes; comme nous avions déjà choisi, il ne nous dérangea qu'un court instant et je repris la parole, afin de répondre à ce qu'elle m'avais dit.

    - C'est gentil de t'inquiéter pour moi. Mais ne t'en fais pas, je saurais me débrouiller avec lui. En disant ces mots, j'avais serré sa main un peu plus fort, comme pour lui faire sentir que j'étais là pour la protéger et j'avais ponctuer la fin de ma phrase d'un sourire déterminé. Oui, j'étais en mesure de la protéger ! Peut être pas de tuer Lucifer; car je ne pouvais pas avoir la moindre idée de l'étendu de ses pouvoirs de déchus. Il était le plus puissant des Anges avant de trahir, ses pouvoirs devaient encore être conséquents, surement était-il au même niveau de puissance qu'Haiaiel ou moi. C'était difficile de savoir puisqu'il se cachait de nous ! Il voulais protéger ses plans et au même titre nous cacher ses véritables capacités de défense. Peut être étais-ce parce qu'il était devenu moins puissant que nous. Non ! Il n'est pas pleutre, juste fou !

    - Écoutes. Peut importe cet homme, jusque là, il ne s'est pas manifesté pendant nos rencontres alors il ne dois pas avoir quoi que se soit contre moi. Dis-je pour couper court à mes réflexions.

    - Ce qui fait que tu n'as plus aucune raison de dire non à un prochain rendez-vous !


Alice O'Connel
avatar
Nephelim | Neutre & Bon
✥ Je suis : Une Nephelim



MessageRe: Rendez-vous avec Noah   Lun 25 Juil 2011 - 18:37
[list]


    En mentant à Noah, je ne pouvais plus vraiment trouver d'excuse pour éviter un second rendez-vous. Il disait qu'il pouvait s'occuper de lui, si seulement il savait que l'individu en question n'était pas humain. Il réduirait Noah à néant si l'envie lui prenait. Mais il venait de lui dire quelque chose de juste. Si Lucifer voulait vraiment lui faire du mal, ou m'éloigner des autres humains, il aurait sûrement pointé le bout de son nez. Il doit être plutôt du genre à vouloir m'attirer dans ses noirs dessins de manière calculée pour que j'ai l'impression d'en avoir fait le choix. Qu'est ce qu'il attend de moi ! Il ne le sait pas lui même. En attendant, je suis surveillée jour et nuit par des créatures dont je ne connais même pas le visage. Je le sens même si je ne peux en être certaine.

    Tu dis ça car tu ne l'as pas encore vu. Enfin ne parlons plus de ça, tu veux bien ? Ne gâchons pas la soirée. Je suis avec toi, c'est ce qui compte.

    Dis-je pour mettre fin à cette conversation. J'étais gênée de lui mentir ainsi et de continuer à en parler aller me mettre de plus en plus dans l'embarras. Je n'osais pas le regarder dans les yeux quand je parlais de ce soi-disant ex. Mentir n'est pas évidant pour tout le monde.


    Ce rendez-vous n'est pas encore terminé, si ça se trouve tu finiras par être déçu et c'est toi qui ne voudra plus me revoir !


    Ajoutais-je en souriant. S'il n'était pas encore parti en courant depuis cette petite révélation, c'est que je ne devais pas le laisser insensible. Il semblait vraiment prêt à me défendre si quelqu'un me faisait du mal. Même si je savais qu'il ne faisait pas le poids face à un ange déchu, je trouvais ça mignon et attendrissant. J'ai bon chercher, il n'y a rien qui me rebute en Noah, du moins pour l'instant. Personne n'est parfait, moi la première.


    Pourquoi veux-tu autant me revoir ? Qu'est ce qui t'attire chez moi ?


    Demandais-je curieuse. Cette question peut sembler banale entre humain mais un ange en comprendra t-il le sens. Ma curiosité était très éveillée puisque ce rendez-vous n'était pas encore terminé, qu'il désirait déjà en programmer un second. Je ne suis pourtant pas aussi exceptionnelle que ça, je ne suis pas la plus jolie des femmes, ni la plus intelligente. Pourquoi autant d'empressement ?


HJ: désolée la réponse n'est pas géniale
Ezechiel
avatar
Trio | Bien -staff-
✥ Je suis : un Ange



MessageRe: Rendez-vous avec Noah   Lun 25 Juil 2011 - 20:11



    J'allais vite voir si mon stratagème avait fonctionné. Je n'étais pas fière de la méthode utilisée, mais si ça pouvais lui sauver la vie et m'apprendre des choses sur Lucifer, je n'avais pas vraiment le choix. J'attendis donc qu'elle me réponde. Conscient que je l'avais presque mise au pied du mur.

    - Tu dis ça car tu ne l'as pas encore vu. Enfin ne parlons plus de ça, tu veux bien ? Ne gâchons pas la soirée. Je suis avec toi, c'est ce qui compte.

    Elle voulais changer de sujet, mais ne disais rien quant à la possibilité de se revoir ! Ce serait peut être plus compliqué que je ne le pensait d'arriver à la convaincre ou d'au moins avoir une réponse clair.

    - Ce rendez-vous n'est pas encore terminé, si ça se trouve tu finiras par être déçu et c'est toi qui ne voudra plus me revoir !

    Ajouta-t-elle, souriante. Bien entendu il n'y avais aucune chance pour que je refuse de la revoir ! Je faisait tout pour que ce soit le cas, mais heureusement, cette dernière phrase me prouvait qu'elle n'avais pas remarquer ma volonté si mal dissimulée.

    - Pourquoi veux-tu autant me revoir ? Qu'est ce qui t'attire chez moi ?

    Je m'étais trompé. Elle avait remarqué mon attitude. Je sourit, cherchant à gagner du temps. Je tiens à te protéger de Lucifer et à en apprendre plus sur lui et ses agissements n'étant pas la meilleure des réponses, je devais y réfléchir. La solution me vint à l'esprit assez vite, et le silence ne dura pas très longtemps, juste assez pour qu'elle voit que je réfléchissait à la réponse que je voulais donner, rien de bien étrange.

    - Tu es quelqu'un de bien ! Je l'ai vu dès notre rencontre. C'est ce que je préfère chez les gens. L'altruisme. A t'entendre, on dirais que tu ne vois pas ce que l'on pourrais trouver en toi !?

    Nos mains étaient toujours réunies, je déplaçait la mienne au dessus de la sienne et d'un geste du pouce, je répétait le mouvement qu'elle avait eu un peu plus tôt à mon égard. En lui caressant la main, j’espérai lui faire comprendre qu'elle ne réussirai pas à m'effrayer et que je resterai pour la protéger.

    - Ça n'est pas une raison suffisante d'après toi ?!

    Elle semblait tellement se dévaloriser ! Et tout cela à cause de lui ! A cause de ce fou, de ce traitre, de cet immonde et diabolique individu qu'est Lucifer. Son lien avec ce dernier ne l'as rendait pas moins humaine et gentille, je le sentait à chaque fois qu'elle parlais. Elle était la bonté incarnée. Peut être pas infaillible, mais forte, plus forte qu'elle ne voulais le croire; et surtout, plus bénéfique qu'elle ne voulais le croire !



HJ: moi je l'ai trouvé bien ta réponse !!!
Alice O'Connel
avatar
Nephelim | Neutre & Bon
✥ Je suis : Une Nephelim



MessageRe: Rendez-vous avec Noah   Lun 25 Juil 2011 - 20:33



    Quelqu'un de bien, si ça continu j'allais vraiment finir par croire que j'étais une sainte. Peut-être devrais-je abandonner la danse pour finir ma vie dans un couvant avec des bonnes sœurs, totalement vouée à Dieu. Hum... mauvaise idée... les bonnes sœurs finiraient par mourir d'une crise cardiaque en vivant avec moi. D'ailleurs, je ne pense pas que faire vœux de chasteté, prier tous les jours ou encore s'habiller comme un moine est la meilleur façon de montrer que l'on est dévoué à Dieu. Faire le bien autour de soi, c'est une manière d'être et de vivre. Ce n'est pas principalement faire des actions humanitaires, c'est également les petits riens de la vie de tous les jours. Je ne suis pas le seule personne à être humaniste sur terre, mais à l'entendre parler, c'était ma meilleure qualité et ce qu'il l'avait vraiment attiré chez moi.

    Mère Térésa était également une femme bonne, pourtant je ne crois pas que tu l'es invité à dîner, je me trompe ?


    Je me retenais de rigoler. Je cherchais vraiment la petite bête. Je me sentais surtout désappointée car il n'avait jamais émis un seul compliment sur mon physique. Normalement, les hommes sortent leurs baratins pendant ce genre de soirée avec « tu as des beaux yeux, un joli sourire et blablabla ». Il n'avait même pas essayé...

    Je commençais à me demander si je ne m'imaginais pas son intérêt pour moi, lorsque je sentis sa main caresser la mienne. On ne fait pas ce genre de chose lorsque l'on désire une simple relation amicale. D'ailleurs lorsque je lui ai parlé de ce faux ex, il aurait pu choisir de dire que ce dernier n'avait rien à craindre de lui, puisque notre relation est amicale. J'ai tellement peur de me faire des illusions sur ses intentions, que cela mélange mes idées. Fonce Alice ! Arrête de passer ton temps à penser !

    Si Noah. Personnellement, je dirais que ce sont tes yeux qui m'attire chez toi... sans oublier une autre partie de ton anatomie... mais cela je ne peux le dire sans rougir.

    Je parlais évidemment de ses fesses. Je sais ce n'est pas très poétique. J'aime beaucoup son sourire. Si l'homme avec qui je flirte n'a pas les dents blanches, cela a tendance à me faire fuir. Une bonne hygiène dentaire, c'est très important. Je suis peut-être un peu superficielle, mais je ne peux pas rester insensible face à un tel bel homme... d'ailleurs ces qualités physiques sont suivis de qualités morales.

    Le serveur vint déposer nos plats en nous souhaitons bonne appétit. Naturellement, je lui répondis Merci avant de détacher ma main de celle de Noah, à regret.


Dernière édition par Alice O'Connel le Lun 25 Juil 2011 - 21:49, édité 1 fois
Ezechiel
avatar
Trio | Bien -staff-
✥ Je suis : un Ange



MessageRe: Rendez-vous avec Noah   Lun 25 Juil 2011 - 21:42



    La soirée se déroulait bien, j'avais évité semblait-il une catastrophe en la persuadant de repenser à l'idée de ne plus me voir. Je me comportais assurément bien comme humain malgré mes difficultés habituelles et qui plus es, elle semblait avoir confiance en moi. Seulement, elle semblait tellement croire que j'exagérais sur ses qualités qu'elle n'arrivait pas à accepter mes compliments sans en rigoler.

    - Mère Térésa était également une femme bonne, pourtant je ne crois pas que tu l'es invité à dîner, je me trompe ?

    Dit-elle, se retenant apparemment de rire. J'avais vu juste; elle utilisait une fois de plus la plaisanterie pour cacher un certain mal aise ou je ne sais quoi provoqué par mes compliments.

    - Si Noah. Personnellement, je dirais que ce sont tes yeux qui m'attire chez toi... sans oublier une autre partie de ton anatomie... mais cela je ne peux le dire sans rougir.

    Je n'avais même pas eu besoin de lui poser la question, ce n'était pas pour me déplaire. Elle faisait la conversation et je n'avais pas eu à dire un mot; c'était ce genre de discussion que je préférais, celle qui nécessitaient le moins possible ma participation. Je ne m'était pas vraiment arrêté sur les raisons qu'elle m'avait donné, car de toute façon je n'avais pas saisi la moitié de sa phrase. La seule chose que je retenais c'était ce qu'elle avait dit à propos de mes yeux. Car j'étais persuadé qu'ils ne devaient rien communiquer ou presque. Les humains aiment à dire qu'ils sont les fenêtres de l'âme et qu'on y vois les sentiments des personnes, mais en étant dépourvu, je me demandait ce qu'elle pouvais y voir. Je sourit donc à ce qui m'avait semblé être un compliment.

    Une fois de plus, le serveur nous avait interrompu pour nous apporter nos assiettes. Nous l'avions tout deux gratifié d'un "merci" puis il nous avait laissé continuer notre discussion et entamer notre dîner.

    - Et bien je crois que nous avons tout deux des raisons de nous revoir.

    Je pris la fourchette à coté de mon assiette et commençait à enrouler les pâtes autour. J'avais vu des italiens le faire lors de mes différents "séjours" chez eux; j'avais la curieuse impression de ne faire que mimer ce que j'avais vu faire et je ne savais pas si c'était visible vu de l'extérieur. J'espérais que non.

    - Comment trouve-tu ton plat ?

    Demandais-je alors que je goutait également le mien. L'assiette était plutôt copieuse, tout comme la sienne et j'avais de sérieux doutes sur notre capacité à les finir. Je n'étais déjà pas habituer à manger, je ne le faisait que très rarement, lorsque je cachait mon identité et manger une telle quantité de nourriture me rendait perplexe. Comment étais-je censé resté naturel et avoir l'air d'être humain aussi longtemps alors que je doutais sans arrêt de prononcer les bons mots ?

    - Ces assiettes sont énormes ! Si nous arrivons à finir tout ça, je crois que nous allons exploser !

    J'avais tenté de faire une plaisanterie, car j'avais remarqué qu'elle était la seule à en faire l'effort jusque là; mais ce n'était pas non plus mon fort.

Alice O'Connel
avatar
Nephelim | Neutre & Bon
✥ Je suis : Une Nephelim



MessageRe: Rendez-vous avec Noah   Mar 26 Juil 2011 - 8:07



    Même si les anges ne peuvent éprouver aucuns sentiments, cela ne les empêchent pas d'avoir de beaux yeux. Son regard était bien dessiné, ses sourcils ne se fronçaient jamais. Ils encadraient harmonieusement ses yeux. Ce n'est pas le cas de tous les hommes. Presque toutes les femmes vont chez l'esthéticienne pour faire épiler ses sourcils, alors que les hommes c'est beaucoup plus rare. De plus, j'avais comme le pressentiment que son regard était doux et amicale lorsqu'il se posait sur moi. Des yeux peuvent être beaux sans pour autant qu'il soit question de sentiment. La beauté peut-être superficielle.
    Nos plats de pâtes étaient énormes. Je n'allais pas réussi à manger tout cela, sauf si je voulais frôler l'indigestion. Je doutais qu'une personne à la corpulence normale puisse finir un plat de cette quantité.


    Bon appétit !


    Dis-je avant d'enrouler mes pâtes sur la fourchette. J'étais beaucoup moins douée que Noah mais je limitais les dégâts. Si les coups de fourchettes devenaient trop périlleux, je n'aurais qu'à couper les pâtes. Autant se la jouer vaincu plutôt que de se tacher.

    Je levais la tête lorsqu'il me demande comment je trouvais mon plat.

    C'est très bon et le tiens ?

    Je ne pus m'empêcher de sourire lorsque Noah, fit pour la première fois depuis notre rencontre, une remarque humoristique. On dirait que la situation évolue et qu'il perd de sa réserve naturelle.

    Je confirme ! Mais heureusement, nous ne sommes plus des enfants obligés de finir notre assiette !


    J'en ai connu des longs moments de solitude devant une assiette non terminée à cause de ma mère adoptive. Elle ne pouvait pas concevoir que je ne pouvais ne plus avoir faim. Ce n'était pas un monstre mais comment dire, elle était assez psychorigide et avait ses propres valeurs. C'était simplement inutile de discuter avec elle. Aujourd'hui, quand je vais lui rendre visite, notre conversation est très limitée. Dommage, j'aurais aimé être proche d'elle. Je me suis toujours promise de ne pas faire ça avec mon enfant... enfin si j'ai des enfants un jour car ce n'est pas gagné.

    Parle moi un peu de toi... tu as des frères, des sœurs ... un chien ?

    Et op, alors que Noah commençait à apprécier que les questions n'étaient plus orientées vers lui, je venais de lui en reposer une. Cela serait impoli de ma part de ne pas m'intéresser à lui. Heureusement pour lui, cette question est assez simple puisque les anges ont des frères et sœurs... soit pas les liens du « sang » soit par les liens « spirituels ».

    Nous étions bien trop absorbés dans notre conversation et le restaurant était bien trop rempli pour que l'on puisse remarquer que le couple de la table opposée à la notre nous observés. Cette fois-ci, il s'agissait de deux démons qui faisaient semblant de prendre un repas en amoureux. Ils essayaient de tendre l'oreille pour écouter la conversation mais cela en est impossible avec tous le brouhaha et à leur distance. Ils pouvaient simplement examiner nos mimiques et nos réactions. Ils étaient là pour veiller à ce qu'Alice ne parle de Lucifer à personne ou qu'elle tente de s'échapper d'une quelconque manière.
Ezechiel
avatar
Trio | Bien -staff-
✥ Je suis : un Ange



MessageRe: Rendez-vous avec Noah   Mar 26 Juil 2011 - 12:47



    Elle avait répondu à ma question en me disant que sont plat était bon et m'avais demandé mon avis sur le mien. J'avais prétendu que c'était le cas du mien également, même si je n'étais pas certain du bien fondé de ma réponse. Après tout, je n'avais pas vraiment de point de comparaison et je ne m'étais pas vraiment attardé sur le goût que pouvais avoir cette nourriture, j'étais plus préoccupé par ce que je devais dire ou faire qu'autre chose. De plus, manger n'étant pas dans notre habitude, nous n'avions pas de "goût" profond pour la nourriture, sur ce point encore, les humains et nous étions différents.

    - Je confirme ! Mais heureusement, nous ne sommes plus des enfants obligés de finir notre assiette ! Dit-elle en réponse à la blague que j'avais tenté de faire. Elle avais sourit, mais je ne su si elle l'avait trouvé drôle ou si c'était seulement pour complimenter mes efforts.

    Quoi qu'il en soit pour une première tentative elle ne semblait pas si ratée. Qui aurait cru qu'un Ange puisse avoir de l'humour !? Ce n'était pas vraiment le cas, mais c'était toujours mieux que rien dans ce genre de situation. Car malgré tous ses efforts et ses blagues, je devais me forcer à sourire et à rire si nécessaire, n'en ressentant pas... le besoin, ou l'envie. Je ne savais même pas comment décrire ce que cela impliquait. J'étais vraiment en terrain miné avec ce genre de choses. Puis, elle revins à la coutume initiale qui l'obligeait à en apprendre le plus sur moi. Pour faire connaissance comme les humains l'entendaient, il fallait bien qu'elle me pose des questions.

    - Parle moi un peu de toi... tu as des frères, des sœurs ... un chien ?

    Des frères et des sœurs ? J'en avais, pas de mon propre sang ou dans le sens qu'elle entendait, mais j'en avais. Certains plus proches que d'autres. Que devais-je répondre à cela ?! Dire que je n'en avais pas aurait été un mensonge pur et dur. Jusque là j’essayai au maximum de cacher la vérité, mais toujours en partant d'un fond de vérité. Me sentais-je près à lui mentir ouvertement ? Non ! Ce n'était pas comme cela que j'avais été fait. Aussi je commençais par la fin de sa question.

    - Aucun chien ni animal de compagnie. Je marquais une pause cherchant un nom à lui donner pour parler de mon plus proche frère: Haiaiel. Il me fallait également trouver les mots adéquat.

    - Je suis proche de mon frère. Il s'appelle Jeremy. Jeremy étais le prénom d'un ancien protégé, un prophète que j'avais connu il y a plusieurs années. C'était étrange de nommer Haiaiel de cette façon, mais nos prénoms ne passaient pas vraiment inaperçu alors mieux valais en donner d'autres. J'avais choisi mes mots avec suffisamment précaution ainsi, je sous-entendais que je n'avais qu'un seul frère, au lieu de dire que j'en avais beaucoup mais que j'étais proche de certains seulement. En fait, nous ne nous connaissions pour la plupart que de nom.

    - Et toi ? Tu as des frères et sœur ?

    Cette fois-ci, j'avais vraiment répondu à sa question avant de la lui retourner. Certes je n'étais pas rentré dans les détails, mais j'avais dit ce qu'elle m'avais demandé, si jamais elle voulais en savoir plus elle le demanderai. J'espérais seulement que ce ne serait pas le cas.

Alice O'Connel
avatar
Nephelim | Neutre & Bon
✥ Je suis : Une Nephelim



MessageRe: Rendez-vous avec Noah   Mar 26 Juil 2011 - 14:27


    J'avais un frère, enfin nous sommes frère et sœur que de nom. Il a un an en moins que moi. Mes parents d'adoption pensaient ne jamais avoir d'enfant, c'est pour cela qu'ils m'avaient adopté. La naissance de Grégory fut une véritable surprise. Depuis que je suis partie du domicile familial, je n'ai plus de nouvelle de ce frère. Enfants nous étions proches mais l'âge a fait que nous nous sommes peu à peu séparés (Je viens d'inventer son existence, comme cela je pourrais créer un scénario). Je me demandais parfois ce qu'il pouvait être devenu. Grégory est du genre aventurier, le genre de personne qui laisse venir les choses. Plutôt proche de notre mère, quoi qu'il faisait, il avait du mérite. Je suis déçue de ne plus être en contact avec, mais que voulez-vous c'est la vie. La dernière fois que je l'ai croisé, je dois dire que ses fréquentations n'étaient pas très saines.

    Oui un petit frère.

    Allais-je lui en dire un peu plus sur ma vie, alors qu'il était resté très discret. Je le voyais bien fils unique mais il venait de m'annoncer qu'il avait un frère, Jérémy. Je me demandais s'ils se ressemblaient physiquement et psychologiquement. Est- une famille réservée et pudique au niveau social ? J'étais loin de m'imaginer que Jérémy était un autre ange et surtout qu'il n'aimait pas vraiment qu'Ezechiel s'occupe de la protection d'une humaine.

    Il n'est pas mon frère de sang. J'ai été adopté à l'âge de 8 mois. Mes parents croyaient ne jamais avoir d'enfants. Grégory est arrivé 1 an après ma venu dans le foyer des O'connel. Malheureusement, le temps a fait que nous nous sommes éloignés l'un de l'autre.

    Dis-je en haussant les épaules. Cela ne me rendait pas triste car j'espérais toujours que notre relation allait pouvoir s'améliorer. Notre dernière rencontre date de 18 mois, nous nous sommes quittés sur une dispute. Je pense que j'ai toujours été un peu jalouse de l'intention que lui portait Maman. Enfin, ce n'est que des histoires de famille, il n'est jamais trop tard pour faire machine arrière. Il est vrai que lors de mon adolescence, j'ai assez mal tourné alors que lui était un enfant studieux, aujourd'hui c'est plutôt le contraire. Comme moi, il n'aime pas être jugé par les autres... je n'aurais pas dû ce jour là lui faire la moral, tout le monde a le droit de faire des erreurs.

    Je repris la dégustation de mon repas en attendant de trouver un autre sujet de conversation. D'ailleurs, avec un peu de chance, c'est Noah qui finirait par relancer le sujet de la conversation. Lui aussi avait le droit de jouer les curieux après tout. J'essayerais de lui répondre en étant le plus honnête possible. Je ne cache rien sur ma vie, il n'y a rien a caché... sauf tout ce qui touche à Lucifer mais de ça nous en avions déjà parlé.
Ezechiel
avatar
Trio | Bien -staff-
✥ Je suis : un Ange



MessageRe: Rendez-vous avec Noah   Mar 26 Juil 2011 - 16:52



    A chaque fois que je la voyais, je devais un peu plus parler de moi, parler de ce Noah complètement inventé et qui n'était qu'une couverture. C'était difficile de continuer comme ça et de mentir à un être humain, mais c'était le genre de choses que nous étions amenés à faire et à laquelle j'étais préparé. Les croyances variaient nous concernant. Récemment, on m'avais demandé ce qu'impliquait être un Ange; Cassie avait répertorié les différentes visions humaines et erronés de nos rangs. Nous étions le plus souvent dépeins comme des enfants ailés de petits chérubins, protecteurs, veillant sur les humains au dessus de leur nuages. En cherchant plus loin dans ces mêmes croyances, l'Ange avait une image pure, un être de bien, incapable de mentir, de tuer ou de faire quoi que se soit de "délicat". Mais comme je le disait, ce ne sont que des histoires. Nous sommes des guerriers, une armée de soldats aux service de notre créateur. A notre création, nous étions là pour protéger, mais notre père avait sans aucun doute imaginé ce qui pouvais se passer et nous étions déjà une grande armée, puissante et chargé de veiller sur l'humanité toute entière. Avec tous les sacrifices que cela impliquait. Anéantir des villes entières pour protéger l'humanité rendait le mensonge bien moins grave n'est-ce pas ?!
    Alors j'allais continuer, continuer de mentir.

    - Oui un petit frère.

    Sa réponse avait été plus concise que la mienne, mais peut être n'allait-elle pas s'arrêter là ! Elle semblait pensive, comme si elle se demandait si elle allait m'en dire plus. Elle repris la parole.

    - Il n'est pas mon frère de sang. J'ai été adopté à l'âge de 8 mois. Mes parents croyaient ne jamais avoir d'enfants. Grégory est arrivé 1 an après ma venu dans le foyer des O'connel. Malheureusement, le temps a fait que nous nous sommes éloignés l'un de l'autre.

    - C'est vraiment dommage pour vous deux, mais je suis certains que vous aurez toutes les occasions de vous rapprocher. Après tout, ce ne sont pas que les liens du sang qui font une famille.

    J'en savais quelque chose. Ceux que je considéraient comme ma famille n'étaient pas de mon sang, c'était même encore plus compliqué lorsque nous n'avions pas de forme humaine à proprement parlé. Nous étions frères et sœurs, liés pour l’éternité.

    - Tu as essayé de renouer le contact avec lui dernièrement ?

    Je réfléchit un instant, me rendant compte qu'elle ne voudrais peut être pas parler d'un sujet aussi personnel et je baissait les yeux avant d'ajouter.

    - Si tu ne veux pas en parler, je comprendrais. Sache en tout cas que si tu le souhaite, ça ne me gène pas ! J'aime écouter.

    J'étais plus doué pour écouter que pour parler et si mes paroles visaient à en apprendre plus sur elle et peut être découvrir d'où lui venait ses pouvoirs elles étaient aussi sincères. Elle avait parlé de cela, c'était peut être car elle avait envie de se libérer de se poids en en parlant à quelqu'un. Et vu tout ce qu'elle traversait et le temps que nous passions ensemble, c'était la moindre des choses que je pouvais faire.

Alice O'Connel
avatar
Nephelim | Neutre & Bon
✥ Je suis : Une Nephelim



MessageRe: Rendez-vous avec Noah   Mar 26 Juil 2011 - 18:20



    Le mensonge est quelque chose que j'ai du mal à supporter, surtout quand j'en suis la victime. J'essaye le plus souvent d'être honnête avec les gens qui m'entourent mais comme tout le monde, il m'arrive de mentir par nécessité. Noah me mentait alors que Lucifer avait été honnête avec moi jusqu'à ce jour, ironie du sort. Le pire d'en tout cela, c'est que je ne soupçonnais rien. Il ne connaissait peut-être rien aux sentiments humains mais il savait très bien jouer la comédie. Je ne me rendais compte de rien. Il savait être attentif et compréhensif, peut-être un peu trop pour un humain. Je ne suis pas du genre à voir le mal partout, à devenir paranoïaque, même quand ma vie est en danger, alors comme une idiote je me laissais prendre au piège... ou plutôt protéger.
    D'un naturel bavard, je l'étais moins lorsqu'il s'agissait de mon Grégory. Même mes amies les plus proches savaient que c'était un sujet houleux. Je sais pertinemment que je peux le contacter n'importe quand pour renouer contact, mais voilà, je suis bien trop fière pour faire le premier pas. Même si on s'aime, on s'est dite des choses affreuses ce jour là, lui se basant sur le fait que j'avais été adopté. Je ne pensais pas la moitié des choses que je lui ai répondu, surtout que j'étais passée par là avant lui, mais je ne lui ai jamais pardon. Je me suis sortie du gouffre seule, pourquoi pas lui. Il est peut-être plus jeune que moi mais nous avons à peine un an d'écart. De plus, ce n'est pas le moment pour renouer contact. Lucifer se servirait de lui comme monnaie d'échange. Je n'ai pas envie de prendre ce risque.

    Ne le prend pas mal... mais je n'ai pas envie d'en parler ce soir. Peut-être un jour...


    Lui répondis-je en lui souriant. J'espérais vraiment qu'il ne m'en veuille pas. Je ne voulais pas être impoli... de toute manière, il savait plus de chose sur ma vie, que moi sur la sienne. Il faut vraiment que j'apprenne à me taire, surtout que ce n'est pas dans mes habitudes de me dévoiler ainsi. Il ne faut pas m'en vouloir, je me sens en sécurité et sereine en sa compagnie.

    Je me replongeais dans mon assiette silencieuse et complètement perdue dans mes pensées. C'était maintenant à mon tour de jouer les humains hermétiques, mais qu'il ne s'inquiète pas. Je n'ai pas perdu le but de passer une bonne soirée et de la prolonger s'il le veut bien. Peut-être oserais-je l'inviter chez moi après ? Normalement, je n'invite pas la personne au bout du premier rendez-vous, mais puisque ma devise actuelle est « carpe diem ». Si je ne le fais, si je ne tente rien et que je finisse par mourir, je le regretterais toujours.

    Je commençais à ne plus avoir faim et des pâtes restaient dans mon assiette. J'en pris encore quelques bouchers avant de capituler.

    C'était bon, mais trop copieux pour moi !


    Dis-je pour rompre le silence qui s'était installé.
Ezechiel
avatar
Trio | Bien -staff-
✥ Je suis : un Ange



MessageRe: Rendez-vous avec Noah   Mar 26 Juil 2011 - 18:48



    Elle semblait avoir été perturbée par ma question sur son frère, ce que je ne voulais pas. Mais c'était à présent trop tard, j'avais posé la question. Je la regardais démêler ses pensées sur sa chaise, apparemment à la recherche de la réponse qu'elle allait me donner. Cette fois-ci, c'était elle qui semblait gênée par la discussion, ce qui était plutôt ironique au vu de notre situation. C'était elle l'humaine, celle qui aurait du être la plus à l'aise et j'avais réussi à inverser la situation d'une simple phrase.

    - Ne le prend pas mal... mais je n'ai pas envie d'en parler ce soir. Peut-être un jour... Répondit-elle avec un sourire.
    Elle redevins alors silencieuse, le regard perdu dans son assiette. Elle mangeait ses pâtes sans oser lever de nouveau le regard. J’avalai une bouché de mon plat, silencieux et cherchant un sujet pour briser ce silence. Le silence devenais de plus en plus pesant, alors que je ne lui en voulais pas le moins du monde de ne pas vouloir en parler, j'étais plutôt gêné d'avoir... quelle était cette expression humaine déjà ? Ah oui, j'ai mis les pieds dans le plat !

    - C'était bon, mais trop copieux pour moi ! Cette simple phrase était venue rompre le silence me soulageant d'un poids énorme. Je pris une profonde inspiration, puis je me décidait enfin à reprendre la parole.

    - Ne t'en fais pas, je n'aurais pas du demander. C'est ma faute.

    Je regardait mon assiette à laquelle il manquait la moitié, et afin de changer de sujet et de revenir à une discussion plus animé et agréable, j'ajoutais.

    - C'est pareil pour moi. Je ne pourrais plus en avaler une fourchette.

    A ce moment là, je me surpris à penser au pauvre cuisinier qui verraient ses assiettes revenir encore bien pleine.Heureusement pour moi, Alice n'avais pas manger bien plus et j'avais pu en rester là et ne pas avoir à manger toute cette assiette qui devait être délicieuse et à laquelle je ne pouvais de toute façon pas rendre justice. Je décalait la mienne sur le coté, afin de me rapprocher de la table et d'Alice, je venais enfin de noter, en jetant un regard à la ronde qu'un couple nous observaient. Deux démons ! Elle était bel et bien toujours surveillée et Lucifer ne reculait devant rien pour que ces espions passent inaperçus. Ils étaient habillés de manière assez classe, et l'un comme l'autre aurait semblé normaux, humains si je n'étais pas habituer à les reconnaître. J'aurais du les voir plus tôt ! Mais ce n'étais pas une raison pour changer le cours de cette soirée, bien au contraire. Comme ils nous surveillaient, je devais plus que tout passer pour un humain et reprendre le cours de notre conversation était également à envisager vu le temps que je perdais en réflexion et le blanc que nous venions déjà d'avoir.

    - Parles moi de chez toi ! Tu m'as dit habiter à un vingtaine de minutes de l’hôpital la dernière fois. Mais tu ne m'as pas dit ou s'était ! Tu vis dans un appartement ?

    J'avais à peine accordé un regard aux démons, ils n'avaient donc pas vu que je les avaient remarqués. Mais à présent, j'étais près à détecter le moindre de leur mouvement. Je ne comptais bien entendu pas agir contre eux ça aurait été une bêtise, mais qui sais ce qui pouvais leur passer par la tête. Je sourit à Alice, en attendant qu'elle me réponde et restait sur mes gardes, près à me dresser entre eux si jamais ils avaient la stupidité de désobéir à Lucifer.

Alice O'Connel
avatar
Nephelim | Neutre & Bon
✥ Je suis : Une Nephelim



MessageRe: Rendez-vous avec Noah   Mar 26 Juil 2011 - 20:13


    Je ne lui en voulais pas. Après tout, cela arrive à tout le monde d'être maladroit à un moment donné. Il ne pouvait pas deviner que je ne voulais pas parler de Grégory. Nous avions déjà évoqués les sujets tristes, pas la peine de continuer dans ce sens. Lorsque j'étais en sa compagnie, j'avais envie de sourire et non de ressasser des idées noires. Je lui en parlerais peut-être un jour, si le destin le veut bien.

    Ce n'est pas grave Noah, tu ne pouvais pas savoir.


    Dis-je pour le rassurer, ne voulant pas qu'il soit gêné d'avoir joué les curieux. A sa place, j'aurais réagit comme lui.

    Le couple démoniaque venait également de terminer leur plat. Il ne se doutait toujours pas que Noah n'était autre que l'ange qui chasse les déchus mais ils étaient bien décidés à enquêter sur l'homme qui tenait compagnie à l'humaine. A l'heure actuelle, il faut se méfier autant des humains que des anges. Si l'humain en question faisait parti de la résistance, c'était dans leur devoir d'en référer à leur chef Lucifer. D'ailleurs, si c'est le cas, je venais de me mettre dans de beaux draps. Heureusement, ils ne trouveront rien sur Noah puisqu'il n'existe pas et sort simplement de l'imagination de l'ange... mais cela risque d'éveiller la curiosité du camp adverse. Pour en savoir plus, ils étaient bien décidés à suivre Alice et son mystérieux compagnon. Dans les rues de Los Angeles, il sera certainement plus aisé d'écouter leur conversation en marchant derrière eux. Les rues sont toujours bondées à cette heure puisque c'est les sorties de restaurants, de cinémas... Les humains n'allaient pas remarquer leur présence.

    Je décalais mon assiette sur le côté pour pouvoir me rapprocher de Noah si j'en avais l'envie... Je n'avais pas envie de prendre de dessert, mon estomac était bien trop rempli. C'est assez étonnant chez moi, puisque je suis une éternelle gourmande... vive le sport et les kilomètres que je vais à pied. J'ai évidemment une voiture, mais je la sors peu souvent. A Los Angeles les prix des parkings sont hors de prix, autant privilégier les transports en commun même si ce n'est pas toujours le nette plus ultra.

    Il me questionnait sur mon appartement. Il fallait que je saute sur l'occasion pour lui proposer d'y aller après le repas. Allait-il trouver ma demande précipité ?

    Oui je vis dans un appartement. Je vis au businnes story, ce n'est pas très loin du centre. La rue est assez calme et mes voisins agréables. Ce n'est pas très grand mais je m'y plais. Les tons dominants sont le blanc, le chocolat, le beige...

    Répondis-je en rigolant avant de prendre un temps de pause pour continuer.

    Si tu veux... on pourra y aller après.

    Lui proposais-je en croisant les doigts sous la table.
Ezechiel
avatar
Trio | Bien -staff-
✥ Je suis : un Ange



MessageRe: Rendez-vous avec Noah   Mar 26 Juil 2011 - 21:23



    Elle avait commencé par me pardonné ma maladresse et m'avouer qu'elle ne m'en voulais pas de mon indiscrétion. Et quand j'avais lancé le sujet de son appartement, j'avais eu la bonne idée d’omettre savoir ou il se trouvait.

    - Oui je vis dans un appartement. Je vis au businnes story, ce n'est pas très loin du centre. La rue est assez calme et mes voisins agréables. Ce n'est pas très grand mais je m'y plais. Les tons dominants sont le blanc, le chocolat, le beige...

    Bien entendu, je savais ou elle vivait, je n'avait pas vu l'appartement, mais je l'avais suivit jusqu'au bâtiment lorsque nous nous étions quittés à l’hôpital, afin de m'assurer qu'elle rentrait saine et sauve. Le déchu qui l'avais suivi était partit dès qu'elle était arrivé à destination ou presque et il n'avait même pas remarqué ma présence. Mais c'était un excellent sujet de conversation et beaucoup moins délicat que le précédent. De plus, les démons d'à coté bien que je doutais qu'ils puissent nous entendre n'auraient pas vraiment été chamboulés par une telle conversation.

    - Si tu veux... on pourra y aller après.

    Il était encore tôt et les démons à cotés me poussaient à rester plus longtemps à ses cotés. Je n'aimais pas les traitres, mais ces créatures n'était pas mieux, elles n'auraient jamais du exister, créée par un fou en quête de vengeance, ils n'étaient que des erreurs comme de mauvaises expériences de laboratoire. Et si j'avais du mal à comprendre ce qui pouvait se passer dans l'esprit de déchus, pour ce qui était des démons c'était encore pire. J'avais tendance à croire qu'ils ne cherchaient qu'a semer la mort et c'était surement en grande partie vrai d'ailleurs. Afin de ne pas déconcentrer mon regard de notre table et que les démons détectent que je les avaient repéré ou ce que j'étais, je décidait d'approcher un peu plus ma chaise de celle d' Alice, de toute façon elle avait déjà dit qu'elle n'avais plus faim et cela me permettait d'être dos aux deux démons.

    - Je serais ravi. Mais avant, veux-tu un dessert ou un café ? C'était toujours plus courtois de le lui demander et le café ne nécessitait pas d’appétit de toute façon.

    Elle n'avait certainement pas compris que mon mouvement cherchait à m'éloigner des démons, mais j'espérais seulement qu'elle n'aie pas été gênée par celui-ci. Dans mon esprit les choses étaient plus clair, j'avais pris cette décision afin de me mettre dos à eux et de ne plus être tenté de les surveiller du regard, mais de son point de vue à elle, il s'agissait peut être d'un geste complètement inattendu et précipité. Je n'avais pas été brusque, seulement comme à mon habitude, j'avais été gauche. Elle devais se demander pourquoi j'avais éprouvé le besoin de changer de place si soudainement.
    Elle allait vraiment finir par voir que je n'étais pas "normal" ou du moins me prendre pour un fou !

    - Tu es venue à pied, en taxi ou bien...?

    J'étais bien entendu venu à pied et même en courant sur une grande partie du chemin. Aucun pouvoir dans les temps qui précédaient mes rencontres avec Alice, ainsi que ceux qui suivait ! C'était la règle. Si des taupes me suivaient pour m'avoir vu avec elle, ils ne devaient pas me voir utiliser mes dons. Néanmoins, ça ne me dérangeait pas le moins du monde de marcher et à vrai dire, je ne me téléportait que très rarement. C'était pratique en combat, mais sinon ce n'était pas forcément utile.

Alice O'Connel
avatar
Nephelim | Neutre & Bon
✥ Je suis : Une Nephelim



MessageRe: Rendez-vous avec Noah   Mer 27 Juil 2011 - 9:32

    Je fus agréablement étonnée de voir Noah se rapprocher de moi. Il ne semblait pas à l'aise et un peu gauche. Il ne devait pas avoir l'habitude de tenter ce genre d'approche. Décidément, Noah ne fait pas parti des dragueurs invétérés. Le fait qu'il soit un peu gauche et maladroit était assez attendrissant. Je lui souriais, nullement gênée par se rapprochement. Il m'en faudrait plus pour en être désappointée. Je le regardais, écoutant ce qu'il avait à dire. La discussion était redevenue banale. Cela changeait des sujets houleux de tout à l'heure.
    Je décroisais les doigts lorsqu'il répondit affirmativement à mon invitation. Je faisais ce genre de chose depuis toujours. Cela a commencé lorsque mes professeurs me rendaient des contrôles. J'espérais tellement avoir une bonne note que je croisais les doigts sous la table. Ce toc ne fonctionne pas à tous les coups mais cela est devenu une habitude enfantine. On ne peut pas obtenir des choses rien qu'en croisant les doigts, mais cela a le don de me rassurer. Quel genre d'élève était Noah ? Je l'imagine bien premier de la classe, timide et un peu rêveur. J'ai toujours été attirée par les mauvais garçons, Noah est une première.

    Je prendrais bien un café s'il te plaît.

    Prendre un dessert n'aurait pas été raisonnable. Bien que je sois très gourmande, si je mangeais quelque chose de plus, j'allais finir par exploser. J'espérais que le café allait être assez dosé pour m'empêcher de dormir. Cela fait deux nuits que je passe en dormant quasiment pas. Je sais que c'est idiot, mais je préfère repousser les moments où je sombrais dans le sommeil et deviendrais totalement vulnérable. Lucifer ne peut pas me faire du mal par le biais d'un rêve, mais croyez moi, quand un innocent meurt, je ressens toute sa douleur. Par contre, lorsque je suis à la place de Lucifer, je ressens tout ce qu'il ressens et cela m'effraie. Aucune peine envahit mon être, seul un sentiment de satisfaction et un plaisir sadique.

    J'ai pris le bus, mais à cette heure ci ce n'est pas très recommandé. Il faut mieux opter pour le taxi.


    Lui répondis-je. Le nombre d'agression a augmenté depuis le recrudescence des démons et des anges déchus. Cela est devenu dangereux de prendre certains transports en communs la nuit. Le pire ce n'est pas le bus mais le métro. Je préfère minimiser les risques en choisissant de prendre un taxi si l'heure est tardive. La marche n'est pas toujours une bonne option lorsque l'on doit passer dans des rues et des ruelles isolées. N'habitant pas très loin, le taxi n'allait pas revenir très cher, alors autant en profiter.

    Le fait que l'on choisisse le taxi allait donner du fil à retordre aux démons espions. Ils allaient sûrement nous suivre en voiture s'ils étaient véhiculés, ou nous attendre devant mon immeuble... ou encore faire un tour de passe passe pour empêcher qu'un taxi vienne nous chercher... chose quasi impossible.
Ezechiel
avatar
Trio | Bien -staff-
✥ Je suis : un Ange



MessageRe: Rendez-vous avec Noah   Mer 27 Juil 2011 - 11:45



    Le repas s'étant plus ou moins bien passé, seul un petit incident apparemment sans beaucoup de gravité avait joué en ma défaveur. Parler du frère d'Alice était sujet sensible, je retiendrais. Malgré cela, j'aurais aimé qu'elle renoue contact avec lui, car lorsqu'elle en avait parlé je n'avais pu m'empêcher de penser qu'a défaut de pouvoir la protéger, il pouvais toujours partager son secret. Elle pouvais surement finir par le confier à son frère et ce serait un moins gros fardeau pour ses épaules. Je devais la protéger et me rapprocher du moment ou nous détruirions Lucifer, mais je ne pouvais m'empêcher de vouloir ce qu'il y avait de mieux pour elle. Elle était une création de notre père, une humaine et j'avais comme mes autres frères envie de les protéger à tout prix. Bien entendu si sa vie avait menacé celles d'autres personnes ça aurait été différent, mais je doutais qu'elle cèderai un jour à Lucifer.

    - Je prendrais bien un café s'il te plaît.

    Je faisait signe au serveur qui débarrassa notre table et j'en profitait pour lui commander deux cafés. Tandis que de son coté, Alice répondait à mes questions, mettant surement dans la panade les deux démons et leur plan pour nous suivre.

    - J'ai pris le bus, mais à cette heure ci ce n'est pas très recommandé. Il faut mieux opter pour le taxi.

    - C'est bon pour moi. Dis-je sur un ton désintéressé, et pourtant c'était tout le contraire. Gêner les démons qui devaient nous suivre en leur rendant la poursuite difficile était plutôt pour me plaire. J'aurais même pu en sourire si j'avais été Noah, le paysagiste en voyage à Los Angeles. IL n'avais pas fallut très longtemps au serveur pour revenir avec nos cafés et l'addition. Il me l'avais machinalement tendu et je l'avait pris de ses mains avec le sourire, un sourire dépourvu de sentiments, mais tout de même je me devais de rester courtois. Alors que je sortait le porte feuille du déchu que j'avais subtilisé avant de le faire disparaitre, il avait déposé le café d'Alice juste devant cette dernière et c'était éloigné de la table presque aussi vite. Je ne savais pas pour qui se faisait passé ce déchu, mais il avait semblait-il les moyens pour ce genre de restaurant. Je l'avais noté la première fois ou j'avais ouvert l'objet, mais je n'avais pas fait attention qu'il y en avait autant. Tant pis, je garderais ce porte feuille pour une futur rencontre avec Alice; c'était toujours ça de pris et même si ce n'était pas vraiment joli, je n'avais pas le choix dans toute cette histoire. Je sortit le montant du porte feuille, ajoutant un bon pourboire. Et je plaçait la somme avec la note. Certaines coutumes humaines étaient faciles à retenir car soutenues par le bon sens et la bienséance. Le serveur avait été agréable et discret toute la soirée, il méritait bien ce que je lui avait donné. Il était revenu rapidement, presque en coup de vent, pour récupérer la petite soucoupe ou se trouvait l'argent et m'avait adressé un sourire de remerciement en s'éloignant.

    - Tu vois. Ce restaurant est une bonne adresse ! Peut être que nous pourrons revenir, si bien sûre tu accepte de me revoir. Dis-je en accompagnant mes paroles d'un sourire déterminé. Elle avais fait de petits lapsus jusque là, me permettant de penser qu'elle allait surement céder et me revoir, ce que j’espérai. Mais je préférait en être certain et je relançait le sujet le temps du café, afin de tester la température et de, pourquoi pas, prévoir un autre rendez-vous.

    - Si tu le souhaite j'accepterai même de porter un déguisement si ça peut te rassurer et éloigner ton ex. Tentais-je de blaguer pour la détendre à propos de ce sujet. Mais je doute d'avoir besoin d'en arriver là. Après tout, il aurais déjà fait des siennes s'il avait voulu m'éloigner de toi, non ?!

    Oui, il n'était pas au courant, c'était certain. Et les démons derrières nous, s'ils nous entendaient ne verraient pas grand chose à redire à leur maître si ce n'est qu'elle n'avais, comme convenue, pas prononcé un mot sur lui et qu'elle avait passé la soirée avec un humain.

Alice O'Connel
avatar
Nephelim | Neutre & Bon
✥ Je suis : Une Nephelim



MessageRe: Rendez-vous avec Noah   Mer 27 Juil 2011 - 12:19



    Tu n'es pas obligé, tu sais...

    Dis-je à propos de l'addition. J'étais gênée que Noah prenne tout à sa charge. Je sais que la coutume veut que cela soit l'homme qui paye, mais bon quand même. Je ne suis pas très riche mais ce n'est pas pour autant que je souhaite me laisser entretenir par les autres. Bon, je sais que j'exagère un peu, mais je suis comme ça, c'est plus fort que moi. Je n'aurais qu'à payer la prochaine fois... enfin si une prochaine fois est possible. J'ai très envie de le revoir mais est-ce vraiment raisonnable. Il est vrai que Lucifer n'est pas censé être au courant que j'entretiens une relation avec un humain. D'ailleurs, je ne fais rien de mal en parlant avec Noah. Le seul risque c'est que l'ange lui fasse du mal... Je pense que j'aurais le temps de voir venir, lorsque ce jour arrivera. De plus, si je lui dis maintenant que je ne veux plus le revoir, il ne comprendra pas pourquoi. Je n'avais pas envie qu'il se pose encore des questions à propos de ça et qu'il pense que c'était de sa faute.

    Oui, pourquoi pas.

    Lui répondis-je. S'il souhaitait vraiment un second rendez-vous, ce n'était pas le moment de lui refuser. Je verrais bien si j'ai revu Lucifer d'ici là.

    Je haussais un sourcil moqueur lorsqu'il m'expliqua qu'il pourrait se déguiser pour ne me rassurer et empêcher mon ex de venir nous embêter. Il faudrait bien plus qu'un déguisement pour faire fuir Lucifer, mais son idée était marrante.

    Un déguisement ? Et quel déguisement est censé le faire fuir ?

    Lui demandais-je en riant. C'était vraiment du grand n'importe quoi, mais cela avait le don de me faire sourire et rire. Il faut croire que Noah a plus d'un secret dans son sac et que malgré ses apparences distantes, il savait détendre l'atmosphère.

    Oui je pense que nous aurions entendus parler de lui... mais je préfère être prudente.

    Pendant tout le long de cette discussion, j'avais bu mon café. Il n'était pas très fort mais j'espérais qu'il le soit suffisamment pour dormir le moins possible. Je sais que je ne pourrais pas tenir longtemps à cette allure et que c'est reculé pour mieux sauter. Enfin bref, la soirée est loin d'être terminée.


    Merci pour le restaurant.


    Dis-je, en attendant qu'il termine son café.
Ezechiel
avatar
Trio | Bien -staff-
✥ Je suis : un Ange



MessageRe: Rendez-vous avec Noah   Mer 27 Juil 2011 - 13:34



    Elle m'avais assuré que je n'était pas obligé de payer l'addition, mais ça me semblait être la meilleur des solutions. Je souriait donc à sa réaction de manière à lui faire comprendre que ça ne me dérangeait pas. Et quand elle ajoutait qu'elle voulais finalement bien me revoir, je fut rassuré. Lucifer n'avait pas encore gagné la partie. Si je pouvais toujours veiller correctement sur elle c'était bien mieux et moins dangereux pour tout le monde. Et si au passage elle arrivait à me faire confiance c'était tout aussi agréable. Je n'envisageait pas qu'elle puisse changer d'avis au sujet de Lucifer, mais si cela arrivait malgré tout, la confiance qu'elle me portais pourrait toujours être un plus. Mieux valait prévenir que guérir, non !

    - Un déguisement ? Et quel déguisement est censé le faire fuir ?

    Elle avait dit cela, vraisemblablement amusée par ma proposition. C'était le but recherché, alors j'avais sourit et l'avais laisser enchaîner avant de répondre quoi que ce soit.

    - Oui je pense que nous aurions entendus parler de lui... mais je préfère être prudente.

    Elle voulais être prudente et c'était une bonne idée, seulement elle n'avais pas besoin de l'être pour moi. Malgré tout, elle était disposée à me revoir et j'avais semblait-il réussit à la convaincre qu'il aurait déjà agit s'il l'avait vraiment voulu. En deux rendez-vous, à part dans ses pensées, Lucifer ne s'était pas manifesté. Et les deux abominations derrière ne changeait en rien la donne.

    - Je ne sais pas, mais tout ce que tu veux du moment que cela te rassure ! Répondis au sujet du déguisement. Elle avait apprécié la diversion et la blague que j'avais improvisé; c'était ma seconde et apparemment je m'en sortais mieux que je l'aurais cru.

    - Merci pour le restaurant.

    Elle avait terminé son café et c'était presque mon cas. Je bu la dernière gorgée et déposait la tasse sur la table sans détourner mon regard d'Alice.

    - De rien. C'était avec plaisir.

    Entre tous les bruits autour de nous, j'avais pu distinguer les deux démons derrières demander l’addition. Ils étaient près à nous suivre lorsque nous quitterions le restaurant; et qu'ils trouvent un moyen ou non de nous retrouver à l'appartement d'Alice importait peu. De toute façon, j'étais là pour veiller sur elle et Lucifer devais les effrayer assez pour qu'ils n'aient pas tenter de lui faire le moindre mal jusque là !

    - J'ai finis mon café, alors si tu est prête, nous pouvons y aller !? Lançais-je en me levant. Je me dirigeais vers sa chaise et lui tendis la main par courtoisie, attendant qu'elle la saisisse et se lève.

Alice O'Connel
avatar
Nephelim | Neutre & Bon
✥ Je suis : Une Nephelim



MessageRe: Rendez-vous avec Noah   Mer 27 Juil 2011 - 14:01


    Ignorant qu'une nouvelle fois nous étions suivis, je couvris mes épaules et mes bras par un gilet. Noah venait de terminer son café. Il était prêt à quitter le restaurant. Je ne lui répondis pas mais acceptais sa main pour me lever. Comment résister à autant de galanterie ? On s'habitue très vite à ce genre de comportement, croyez moi. Une fois debout, je ne rompis pas le contact de ma main dans la sienne. Cela ne l'avait pas gêné tout à l'heure, donc il n'y verrait aucun inconvénient maintenant. Le couple démoniaque se leva peu de temps après nous et le plus naturellement possible nous emboîta le pas.
    Une fois dehors, je me retournais vers lui en souriant. Je sentis un regard posé sur moi, mon regard rencontra celui de l'homme-démon... évidemment, je ne sais pas qu'il n'est pas inhumain. Ce dernier me souriait, mais un je ne sais quoi me faisait dire que je devais me méfier. Je me doutais que Lucifer m'avait fait suivre et à vrai dire, je ne serais pas étonné que cet homme fasse parti de sbires. Noah a bon ne pas éprouver de sentiment, je ne me sens pas mal à l'aise en sa compagnie... tandis que le simple fait d'avoir croisé le regard du démon m'avait glacé le sang.
    Je détournais le regard le plus vite possible, histoire de ne pas que Noah trouve mon comportement bizarre.

    Tiens, voilà un taxi.

    Je fis signe au taxi pour qu'il vienne se garer devant le restaurant. J'entrais avec Noah dans le véhicule.


    35 rue Victor Hugo, dans le quartier Business story s'il vous plaît.


    Dis-je au chauffeur d'une voix aimable avant de me reconcentrer sur Noah. Par politesse, le chauffeur ne lançait pas des regards vers nous. Le trajet n'allait pas durer longtemps, environ 10 minutes.
    Je regardais Noah dans les yeux silencieusement, allais-je oser franchir un nouvel interdit ? Non pas maintenant, j'attendais que l'on soit arrivé chez moi. Même si le chauffeur est discret, ce n'est pas l'endroit idéal pour un premier baisé.
    Doucement, je me rapprochais vers lui, et mis la tête sur son épaule. Comment allait-il réagir ?

    Les démons tant qu'à eux, même s'ils n'avaient pas pu nous suivre en voiture, ils étaient bien décidés à nous attendre devant mon immeuble. Ils allaient peut-être pas en apprendre plus sur Noah et moi, mais en tout cas, cela valait la peine d'essayer.
Ezechiel
avatar
Trio | Bien -staff-
✥ Je suis : un Ange



MessageRe: Rendez-vous avec Noah   Mer 27 Juil 2011 - 14:26



    Elle s'était saisie de main et ne l'avait pas lâchée lorsque nous étions sortis du restaurant. Nous avancions lentement, à la recherche d'un taxi quand elle en aperçut un et l'appela. Nous montions dedans alors que les deux démons étaient juste derrière nous. Ils trouverais surement un moyen d'arriver très vite à l'appartement d'Alice; ils savait assurément ou elle habitait à cause du premier espion. Nous étions assis tous deux dans le taxi, le chauffeur nous avait dit bonjour et demandé ou nous souhaitions aller; Alice lui avait donné l'adresse, puis il n'avait plus détourné son attention de la route, nous laissant le soin de pouvoir discuter tranquilement.

    Elle m'avais regardé dans les yeux un petit moment, comme si elle cherchait quelque chose; ou peut être à me comprendre. Puis, elle avait déposé sa tête sur mon épaule, sans pour autant me lâcher la main. Elle semblait de plus en plus en confiance et elle avait certainement besoin de cela aux vues de ces dernières rencontres. Elle cherchait vraisemblablement à être rassurée aussi je ne fit rien contre son geste.

    - Est-ce que tu as de rêves, des choses que tu aimerais plus que tout accomplir ? Lui demandais-je pour relancer la conversation. Sa tête toujours posée sur mon épaule, elle ne semblait pas vouloir s'en détacher. Mais après tout, si ça lui apportait du réconfort, elle n'avait pas besoin de s'en défaire, sans compter sur le fait qu'elle pouvais me répondre sans avoir à bouger. Toujours concentré sur la route, le chauffeur me surpris à nous interrompre, sa voix s'élevant dans l’habitacle.

    - On dirais qu'il y a eu un accident, ça m'as l'air d'être que de la tôle froissée, mais ça prendra un peu plus de temps.

    - Ce n'est pas grave. Nous ne sommes pas pressés. De toute façon que ce fut ça ou autre chose, les démons auraient trouvé un moyen de rejoindre rapidement l'appartement d'Alice. Ils étaient surement déjà en route et avec cela, ils arriveraient surement avant nous. Ils avaient du entendre à un moment ou un autre, que se soit pendant le dîner ou en montant dans le taxi ou nous allions. C'était évident. Après tout, ils étaient là pour la surveiller et ils avaient intérêt de faire correctement leur boulot s'ils voulaient survivre à leur prochaine rencontre avec Lucifer.
    Je me tournais vers Alice, le regard posé sur son front puisqu'elle était toujours dans la même position.

    - Alors ? Demandais-je comme le chauffeur nous avais coupés.



HJ: dit moi dès que tu veux passer à l'appartement ! ;) Tu préfère le lancer ou que je le fasse ensuite ?
Alice O'Connel
avatar
Nephelim | Neutre & Bon
✥ Je suis : Une Nephelim



MessageRe: Rendez-vous avec Noah   Mer 27 Juil 2011 - 18:22



    Je ne cherchais pas réellement du réconfort, je tentais plutôt une approche mais il ne pouvait pas s'en douter. Et encore, je flirtais gentiment. J'avais peur qu'il ne soit pas réceptif à des avances trop poussées et extravagantes. Je préférais agir en douceur. J'aurais aimé qu'il fasse le premier pas, qu'il essaye de m'embrasser par exemple, mais il n'avait jamais tenté cette approche. Peut-être n'osait-il pas être trop entreprenant de peur de me froisser. J'avais les yeux à demi-ouvert, profitant du moment présent. Je pouvais sentir la poitrine de Noah se soulever et se rabaisser en fonction de sa respiration. Je me sentais en sécurité et quelque part je luttais pour ne pas m'endormir. Soit le café n'avait pas été assez fort, soit la caféine n'avait plus aucun effet sur mon organisme. Au moins, la compagnie de Noah allait m'empêcher de sombrer dans le sommeil... même si s'endormir maintenant était quelque chose de très tentant.
    Je sortis de ma rêverie lorsque Noah me demanda si j'avais des rêves, des choses que j'aimerais accomplir. La question m'avait pris de cours. Mon rêve de petite fille était de devenir une danseuse célèbre, j'étais en train de le réaliser en dansant dans ses ballets et des comédies musicales. Mon travail auprès des jeunes de la cité est en parallèle. Ensuite, je ne savais pas ce que j'aimerais accomplir. Il est dur de se projeter dans l'avenir lorsque l'on a l'impression que nos jours sont comptés. La vérité, c'est que depuis que je fais ses cauchemars, j'ai dû mal à rêver. Lorsque toutes vos nuits, enfin presque, sont peuplées de meurtres et de tortures, il est impossible de voir la vie en rose et de se mettre à rêver.

    Je ne sais pas... c'est triste mais je ne sais pas.


    Répondis-je avec sincérité. Cela été assez pathétique. Cela ne servait à rien d'inventer des faux rêves et de lui mentir une nouvelle fois. Je pense que je souhaitais me réconcilier avec mon frère et sans doute avoir une vie normale avec un mari, des enfants, une maison avec une belle barrière blanche et un chien. La vie que tout le monde rêve mais qui m'est impossible dans l'instant présent. Il faudrait déjà trouvé une personne qui veuille bien me supporter, après si les enfants et tout le reste ne suivent pas ce n'est pas un problème. Je pense qu'une fois que l'on est avec la personne que l'on aime, le reste n'a plus vraiment d'importance. Le problème, c'est que ce genre d'amour qui dur toujours et passionnel, n'existe que dans les films. Je ne suis jamais vraiment tombée amoureuse, c'est sans doute pour ça que je suis trop cynique par rapport à l'amour.

    Et toi, as-tu des rêves ?

    Lui demandais-je à mon tour. Mais il ne pu me répondre car le chauffeur vint interrompre notre discussion. Je fus soulagé de l'entendre dire que l'accident n'était pas grave. J'ai déjà pu voir un accident sur l'autoroute, ce n'est pas beau à voir. Les personnes s'en sortent que très rarement avec de simples écorchures.
    Je levais la tête pour voir l'accident de mes propres yeux. Une voiture était tout simplement entrée dans une autre, mais ils bloquaient toutes les autres voitures.

    Le taxi fut bloqué pendant une bonne quinzaine de minute. Pendant ce temps là, ma tête s'était reposée sur l'épaule de Noah, tandis que ma main jouait avec ses doigts.

    Une fois arrivés à bonne destination, je ne laissa pas le temps à Noah de réagir et payais la course. En sortant de la voiture, j'avais la curieuse impression d'être observée. Pourtant, il n'y avait aucune âme qui vive à l'horizon.

    Noah et moi étions juste devant mon immeuble. Loin de ressembler aux immeubles de cité, il n'était pas délabré et la peinture était encore fraiche. Pour y entrer, il fallait taper un code et passer une carte magnétique, ce qui limite les risques d'infractions.



suite ==> dans l'appartement d'Alice O'Connel a2
Contenu sponsorisé



MessageRe: Rendez-vous avec Noah   
 

Rendez-vous avec Noah

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-