Do you want to swim? No ? Never mind ! (FT Marek)


 Do you want to swim? No ? Never mind ! (FT Marek)


 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Cameron Aslanova

avatar



Nephelim | Camp Lucifer
✥ Je suis : Neph'




MessageDim 7 Oct 2018 - 16:29



Do you want to swim? No ? Never mind !
Cameron && Marek




L'air marin me faisait du bien. Je n'étais pas pressée de rentrer tout de suite chez moi et préférais traîner sur les bords du port, admirant les bateaux ancrés là. Certains avaient de quoi faire rêver et je me prenais à m'imaginer en posséder un moi aussi, un grand et luxueux ! Enfin j'étais encore loin d'avoir l'argent pour me payer un tel luxe malheureusement pour moi. Ma soirée avait tout de même été productif ! Avec quelques danses privées, j'avais eu le droit à des pourboires plus qu'intéressants ! Ses riches messieurs ne se faisaient guère prier pour offrir un petit supplément et ce n'était pas pour me déplaire au contraire. Il n'y avait personne à cette heure là en général ici et j'aimais de temps en temps profiter de cette tranquillité qui régnait à l'écart du centre de la ville.

Comme souvent je portais des talons ainsi qu'une robe plutôt courte, blanche ainsi qu'une veste légère en jean. Perdue dans mon imagination rempli de luxe, j'ouvrais mon sac pour prendre mon paquet de cigarette quand je sentis quelque chose ou plutôt quelqu'un juste derrière moi.. Il ne me laissait pas le temps de réagir ou dire quoi que ce soit et alors qu'il attrapait d'une main la petite liasse de billet qui trônait fièrement dans mon sac, il me poussait en arrière de son autre main. En quelques secondes, je perdais l'équilibre -et mon fric- avant de chuter dans l'eau du port... Un fâcheux événement que je ne risquais pas d'aller rapporter à Sytry... Je venais de me faire avoir comme une pauvre petite humaine sans défense et je ne pouvais que rager intérieurement ! Celui-là le paierait !! Enfin si nos chemins se recroisent un jour..

Bloquée dans l'eau du port, je ne pouvais retenir quelques jurons de franchir mes lèvres alors que je tentais de remonter, sans réussir.. Si la soirée avait bien commencé, maintenant c'était plutôt l'inverse.. Tout ce qui était dans mon sac comme mon téléphone était fichu à présent et je ne tenais pas à rester coincée là au milieu des bateaux et du bord trop haut pour que je puisse remonter seule.. De quoi me rendre de très mauvaise humeur alors que je soufflais avec énervement après mes nombreuses insultes..

▬ L'enfoiré... J'vais le massacrer ..!!

Mais apparemment je n'étais pas seule et quelqu'un s'approchait ..






Marek A. Seymour

avatar



Humain | Sorcier
✥ Je suis : un sorcier




MessageLun 8 Oct 2018 - 22:27
Pas de travail aujourd'hui, Marek avait arpenté les docks, s'était rendu auprès de plusieurs dockers mais aucun ne lui avait annoncé avoir besoin de bras supplémentaires. Les équipes étaient complètes. La journée serait peu productive. Tant pis, Marek réessayerait demain. Pour une journée complète, il pouvait se faire jusqu'à 100$... mais cela arrivait peu souvent. Le travail au black ne rendait pas les employeurs plus généreux. Mais tant que Marek pouvait se remplir le ventre et donner à manger à son chien, tout devenait acceptable.

Assis par terre, non loin des quais, les deux compères observaient les rares passants... C'est que la bourgeoisie aimait se la jouer discrète sur leur belle embarcation. Et Marek aimait rêver à posséder un bateau et un emplacement sur le port... Il en choisissait un et s'imaginait partir faire un tour en mer, dormir sur un lit plus évolué que le matelas au sol de son van et avoir sur lui un enveloppant et sécurisant anonymat.

_ Matte-moi ça !
Lança Marek en venant claquer le flanc de son chien du revers de la main. Bacchus grogna sa désapprobation et reposa sa lourde tête au sol. Au loin, une silhouette filiforme défilait en bordure de quais. Quittant ses rêves de Capitaine, il ne perdit pas une miette de ce canon qui se promenait tranquillement au bord de l'eau, en oubliant presque ce pickpocket au rabais. Marek l'avait déjà vu faire, c'était le coin où il sévissait le plus. Le jeune homme claqua à nouveau le flanc de son chien qui bouda à nouveau :

_ On bouge ! Voyant son maître se lever et partir vers l'avant, Bacchus finit par suivre en traînant la patte. Marek ne s'était pas manifesté à temps pour empêcher le larcin mais il courrait désormais à la suite du voleur. Beaucoup moins intéressé par les coups donnés tout à côté lorsque l'individu fût attrapé par la capuche, le chien vînt s'asseoir calmement au bord du quai, observant la curieuse bouée poussant des jurons. Toute langue sortie, il respira joyeusement sans la quitter des yeux.

Marek soupesa la liasse dans sa main alors que le larron fuyait les quais en titubant. C'était une somme astronomique ! Qui était cette nana, bon sang ? Le jeune homme hésita : une telle quantité d'argent l'aurait mit à l'abri durant plusieurs mois... il aurait même pu en mette de côté pour acheter un petit bateau. Prendre une vrai douche chaude dans un hôtel, dormir dans un lit, prendre le petit-déjeuner dans un peignoir sentant bon le frais ! Il tenait ce pouvoir là entre ses mains et de bien des façons, il se vit partir avec ce gain... Mais si sa conscience pouvait ignorer le vol d'un vol, il ne pouvait pas fermer les yeux sur la possibilité que la jeune femme se soit blessée en tombant à l'eau, ou pire.

Il se rassura vite en l'entendant pousser des insultes et des menaces. Toisant la jeune femme, bien vivante, il vînt s'accroupir malicieux au bord du quai.

_ J'ai récupéré votre argent... mais pour vous sortir de l'eau, je pense avoir besoin d'une petite motivation. 100$ et je vous aide... Sinon, vous pouvez toujours nager autour de tous ces bateaux pour rejoindre le ponton le plus proche.

La situation était assez cocasse et Marek avait tendance à s'en amuser. Il est vrai que la jeune femme -aussi canon de loin que de près- ne devait pas être ravie et que son 'héros' était plutôt contrasté mais les choses pouvaient se finir plutôt bien car chacun y trouverait son compte.

Cameron Aslanova

avatar



Nephelim | Camp Lucifer
✥ Je suis : Neph'




MessageHier à 19:20



Do you want to swim? No ? Never mind !
Cameron && Marek



Je me sentais observée et relevais quelques instants le regard sur le bord du port où un chien semblait me regarder comme s'il se moquait de moi. Bon au moins, quelqu'un ne devait pas être bien loin, il devait bien avoir un maître ! Sous le coup de l'énervement et de la frustration à m'être fait volé aussi bêtement, je soufflais au chien avec amertume :

▬ Ca va me regarde pas comme ça toi..!

Habituellement je n'étais pas du genre à parler aux animaux mais celui-là me provoquait avec son regard moqueur ! Un homme finit malgré tout par faire son apparition et je devais bien avouer que j'étais soulagée.. Il allait me sortir de là et je n'aurais pas à galérer.. Finalement ma soirée serait un peu moins catastrophique. Il était d'ailleurs mignon et je sentais ma colère redescendre un peu alors que je tentais un sourire pour l'amadouer et qu'il vienne m'aider à sortir de là ..

Un sourire que je perdais rapidement lorsqu'il me dit qu'il avait récupérer mon fric mais qu'il voulait une compensation financière si je voulais sortir de l'eau. L'enfoiré ! Il avait un sacré culot pour me dire ça mais dans le fond il m'amusait.. Ce n'était pas tout le monde qui cogitait comme lui et son caractère me plaisait autant que ça m'énervait. Habituellement avec un simple sourire, l'homme n'aurait pas hésité à exaucer la moindre de mes demandes ! Lui avait du répondant au moins et il ne se laissait pas berner aussi facilement..

▬ Hé ben.. Tu ne te gênes pas toi..!

Je laissais échapper un soupire avant de rajouter :

▬ Pour 100 $ tu m'aides à sortir de l'eau et tu te débrouilles à me trouver une serviette ou n'importe quoi pour que je ne sois plus trempée.

S'il voulait négocier ok, mais j'étais dure en affaire et j'avais moi-même mon sale caractère !

▬ C'est plutôt bien payé pour le peu que tu as à faire ! J'espère que l'autre enfoiré a bien ramassé au moins...

Que je puisse au moins me conforter dans cette idée à défaut de ne pas avoir pu moi-même lui mettre une raclée.. Ce qui n'était pas plus mal finalement.. Je l'aurais sûrement tué.






Marek A. Seymour

avatar



Humain | Sorcier
✥ Je suis : un sorcier




MessageHier à 23:30
La belle avait un très beau sourire. De ceux, plein d'espoir, persuadée qu'elle allait quitter l'eau sans doute fraîche de la marina. Si Marek avait fait un cas de conscience, il aurait pu culpabiliser de sentir autant d'espérance envers lui, émaner d'elle. Il était son héros, celui qui allait lui tendre la main et l'aider ! Son air radieux déchanta vite lorsqu'elle comprit qu'il n'était pas ce genre de type, charmant et bienveillant.

Toujours accroupis au bord du quai, la toisant depuis le rebord, Marek sourit mutin à sa remarque :

_ Je devrais ? Bacchus regardait toujours en contrebas, la langue pendante et le souffle sonore. À vrai dire, ce qui aurait vraiment surpris le sorcier, c'est que la jeune femme accepte de bon cœur de lui laisser 10% de son butin. Comme elle le soulignait sans le dire, il n'avait rien fait pour les mériter. Marek se remit debout, serrant son poing droit contre la paume de sa main gauche :

_ Il a ramassé. Lui indiqua-t-il. Ce qui ne l'empêcherait pas de recommencer, elle pouvait en être certaine. Ce ne devait pas être la première fois que ce mec se faisait poursuivre et rattraper et Marek avait été plutôt cool dans la confrontation... Sortant de prison, il n'avait pas envie de se retrouver avec un autre blâme. Plus jamais, il ne voulait être enfermé. Aujourd'hui, il devait s'adapter à son nouveau statut de prisonnier du système et tendre gentiment la joue jusqu'à ce que l'autorité suprême décide qu'il pouvait être laissé sans surveillance. Ce qui, avec ses choix de vie et ses petits travers risquaient de mettre encore un peu de temps.

Suite à son marchandage, il la fit languir encore quelques instants. Il avait tout son temps. Personne ne l'attendait nulle part et la belle était coincée dans l'eau clapotante. Il vînt extirper de la liasse, non sans afficher un certain plaisir, un billet de cent dollars de la pile, qu'il vînt caler dans la poche arrière de son jean.

_ Ok princesse, marché conclu ! Elle en était très vite arrivé à le tutoyer alors puisqu'il n'était plus du genre à se formaliser du moindre manque de politesse, il s'octroya un nouveau privilège en venant l'affublé d'un petit nom symbolisant l'autorité qu'elle tentait d'imposer mais aussi ce petit air guindé qu'il trouvait craquant. Il se mit à genoux, puis accrocha le bord d'une main pour tendre l'autre suffisamment bas pour qu'elle puisse s'en saisir.
Même trempée, la jeune sembla facile à soulever. Il l'agrippa au poignet et la ramena sur la terre ferme, œillant au passage ce divin spectacle, ne cachant pas l'apprécier d'un sourire toujours aussi provocateur. Bacchus sembla moins convaincu, s'éloignant de quelques mètres lorsqu'il fut la cible de quelques gouttes d'eau.

_ ça, c'est gratuit, dit Marek en retirant son T-shirt pour qu'elle se couvre avec. on a 300 mètres à faire pour te dégotter une serviette et quelque chose de sec à enfiler. On va éviter que d'autre que moi en profite ! Lui ré-attrapant le poignet, paume vers le ciel, il lui cala le reste de l'argent dans la main. C'est par ici ! Puis se mit à marcher dans la direction indiqué sans l'attendre. Elle avait récupéré son argent, elle avait de quoi se couvrir... cela ne lui sembla pas important de s'assurer qu'elle le suive ou pas... mais il s'était engagé pour 100$ à la mettre au sec. Et un deal est un deal !

Quittant les quais majestueux de la marina, Marek entraîna la princesse dans les affres moins glamour du port : l'entrée des docks. Cet étendu parking industriel à conteneurs, lui faisait office de paysage.

_ On y est ! Indiqua Marek en ouvrant les portes arrières de son van. Bacchus s'y engouffra, grimpant aussitôt sur le matelas au sol pour s'y étendre. L'homme y monta également, faisant trembler la vieille camionnette. Attrapant une serviette et ouvrant un sac de voyage où du linge y avait été soigneusement plié, il déposa le tout à l'entrée du véhicule, y retirant simplement une chemisette pour se couvrir.

_ Prends ce qu'il te faut, princesse !

Il n'était pas de son choix de venir jouer les stylistes pour elle. Il lui donnait son linge et elle en faisait ce qu'elle voulait. Elle pouvait fouiller, elle pouvait fouiner... il n'était pas assez matérialiste pour s'en formaliser.

_ Dès fois que tu voudrais me dénoncer aux flics pour abus de pouvoir et chantage, moi, c'est Marek avec un K.

Bouton par bouton, il se couvrit alors que la jeune femme faisait sa sélection.

Contenu sponsorisé








Message
 

Do you want to swim? No ? Never mind ! (FT Marek)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-