[Juillet 2018] J'ai pas dit ça [FT Riley & Lexa]


 [Juillet 2018] J'ai pas dit ça [FT Riley & Lexa]


 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Jace Ambden

Jace Ambden



Nephelim
✥ Régime : Sang Démoniaque
✥ Né(e) en : 1985
✥ Gains : purification soldes x2 / destitution / pillage / falsification
✥ Look like : Stephen Amell
✥ M.C : Maxens I. Aurèle, Marek A. Seymour




[Juillet 2018] J'ai pas dit ça [FT Riley & Lexa] Empty
Message[Juillet 2018] J'ai pas dit ça [FT Riley & Lexa] EmptyDim 11 Nov 2018 - 21:00
Son souffle sonnait fort dans sa tête. L'environnement s'invitait épisodiquement, à chaque fois que ses paupières battaient. Il y avait cette lumière intense au-dessus de lui et ses bruissements de tissu rapides qui lui tournaient la tête. Jace sentait des pressions exercés sur son corps et il s'y refusait bestialement, comme l'aurait fait l'animal qui vivait en lui. Il luttait, il résistait. Il sentait le sang autour de lui et avec une force qu'il ne tenait plus, bien que considérablement diminué par les récents événements, il sentit sa main pousser un corps vers l'arrière, avant qu'on ne saisisse ce même bras pour y planter une aiguille. Se débattant toujours, le liquide chaud endigua peu à peu les dernières forces de son corps et il s'affaissa sur le brancard, sombrant dans un sommeil profond.

_ Vous pouvez le voir mademoiselle Jensen. M. Ambden est en cours de réveil. Jace entrouvrit un œil vitreux à l'entente de son nom. Cette voix était faible mais semblait toute proche. L'opération s'est bien passée et le scan n'indique rien d'inquiétant. L'infirmière ouvrit la porte et la voix se fit plus présente à ses oreilles alors que le nephelim comatait encore dans son lit. Ne soyez pas choquée par ses entraves, elles sont temporaires. Votre ami s'est montré violent à son arrivée à l'hôpital. Expliqua-t-elle pour justifier de cette mesure. Il est probable que cela soit dû au choc psychologique de l'accident. Nous avons préféré l'attacher pour sa sécurité et celle de l'hôpital. Ne vous étonnez pas non plus s'il délire un peu au début, nous l'avons sédaté. Cela devrait s'estomper désormais.

Jace tira sur ses membres comme pour s'assurer des propos brumeux qu'il venait d'entendre. Il sentit une résistance s'opposer à son poignet gauche et à ses chevilles alors qu'il recommença à se mouvoir. Son second bras était emmailloté dans un bandage et maintenu immobile contre son ventre. Tenter de le bouger déclencha une décharge électrique dans sa colonne vertébrale, qui le ramena un peu plus à la réalité.

_ Ri...ley…

_ Votre prénom a accompagné son réveil. Confia-t-elle à mi-voix. Je vous laisse, je suis à côté si besoin.

_ Riley... j'ai... détruit ma... moto. Ma mère... va être... furieuse. T'es... tellement belle. On devrait... saigner un docteur ensemble ! Jace émit un faible rire, il planait totalement. Wow, je suis en plein délire. Grimaça-t-il en essayant de se redresser dans le lit, aussitôt retenu par le cuir à son poignet. Fais-moi taire ! Il n'avait pas voulu dire la moitié des choses qui étaient sorties de sa bouche. La pièce tourna un long moment avant de se stabiliser. Il ressentait toutes ses blessures à chaque geste et était pourtant incapable de ne pas s'en amuser malgré le sérieux de la situation. Il avait manqué de perdre la vie dans un accident de moto, dans un accident de voiture, dans une traque menée par des démons mais son esprit n'arrivait pas vraiment à aller au-delà de l'instant présent. Les heures précédent son arrivée à l'hôpital étaient encore nébuleuses. Et si le Jace intérieur était très impliqué dans le report de ses souvenirs, celui qui avait été drogué, beaucoup plus mou du genou.

D'ailleurs, il n'avait aucun souvenir d'avoir été agressif avec qui que ce soit. Grosse conne d'infirmière ! Jace dévisagea la porte de la chambre d'un oeil noir mais garda le silence. Ses délires risquaient de dépasser encore sa pensée et il préférait s'abstenir d'avoir la langue trop pendue.

C. Riley Jensen

C. Riley Jensen



Nephelim -staff-
✥ Régime : Sang Démoniaque
✥ Né(e) en : 1989
✥ Gains : falsification / corruption / bon d'achat or
✥ Look like : Nina Dobrev
✥ M.C : Elena, Ezechiel, Sytry, Connor, Clarke
✥ Membre investi :
  • Parrain/Marraine





[Juillet 2018] J'ai pas dit ça [FT Riley & Lexa] Empty
Message[Juillet 2018] J'ai pas dit ça [FT Riley & Lexa] EmptyLun 12 Nov 2018 - 16:58


J'ai pas dit ça...





JACE & RILEY & LUDIVINE



Du moment ou j'avais reçu le coup de téléphone à celui ou on m'avait ouvert la porte de sa chambre, j'avais eu comme l'impression d'avoir mon cœur pressé dans un étaux. L'accident, le savoir sous les mains des chirurgiens, ignorer à quel point il était blessé, quelles était son réel état... attendre. Simplement attendre... c'était une véritable torture. Et comme je n'étais pas de la famille, je n'avais pu en apprendre que très peu. Ce qui faisait qu'attendre... c'était tout à quoi j'avais eu droit.

Alors, quand l'infirmière était venue me chercher pour m'annoncer que je pouvais le voir. J'étais soulagée à un point inimaginable. Je m'étais précipitée dans la chambre, écoutant, en silence, ses mots et explications alors qu'elle m'inquiétait par ces derniers.

« Ne soyez pas choquée par ses entraves, elles sont temporaires. Votre ami s'est montré violent à son arrivée à l'hôpital. Il est probable que cela soit dû au choc psychologique de l'accident. Nous avons préféré l'attacher pour sa sécurité et celle de l'hôpital. Ne vous étonnez pas non plus s'il délire un peu au début, nous l'avons sédaté. Cela devrait s'estomper désormais. »

Quand il prononçais, bien que difficilement, mon prénom et qu'elle ajoutais quelques mots gentils, je soufflais un peu.

« Je suis là, Jace... »

Je vivais des montagnes russes aujourd'hui car l'idée de le perdre me paraissait tout bonnement insupportable. L'inquiétude, un soulagement partiel, de nouveau l'inquiétude... Tout se succédait sans que je ne puisse maîtriser une seule de ces émotions. J'avais automatiquement saisie sa main valide, ce malgré les lanières qui contenaient ses bras. Et l'infirmière nous avait finalement laissés tout les deux. Je me remémorait ses mots intérieurement alors que la voix de Jace commençais à résonner et m'extirpait de mes pensées.

« Riley... j'ai... détruit ma... moto. Ma mère... va être... furieuse. T'es... tellement belle. On devrait... saigner un docteur ensemble ! Wow, je suis en plein délire. »

Les paroles de l'infirmière résonnèrent de nouveau dans mon crâne, et je tentais d'ignorer les siennes, me penchant pour souffler avec une moue se voulant rassurante :

« Ne t'en fais pas, c'est normal, ça va passer... »

Mais déjà, il me demandait de le faire taire et... une seule solution me passait par la tête. Une qui était autant pour moi que pour lui après la peur qu'il m'avait faite. Je me rapprochait un peu plus et posait mes lèvres sur les siennes, l'empêchant de divaguer de nouveau. Il délirait, oui. Sa mère, le docteur... Tout ça était la preuve de son état, mais... il parlait ! Il demandait à me parler, et il était conscient de ce qu'il était, de qui j'étais... Elle a dit que ça allait s'estomper ! Ça va... ça va vraiment aller !

« La moto... ça se rachète. L'important c'est que tu sois là, en vie et... entier. » Ma main toujours sur la sienne, je remontais légèrement et rencontrait aussitôt les entraves, grimaçant à leur contact.

« Je vais leur faire enlever ça ! Je vais trouver quelqu'un... » Je tournais les talons et ouvrait la porte pour appeler à la ronde. « On a besoin de quelqu'un ici, s'il vous plait. » Je ne quittais pas la chambre et reposait rapidement mon regard vers Jace, laissant la porte partiellement ouverte. Puis, je réfléchissais le regardant faible et blessé comme il l'était... la soif... Elle va être insoutenable ici... Je lâchais la porte, la laissant se refermer et espérant qu'on m'exauce vite, et retournait à son chevet.

« Je m'occuperais des complications. On te feras sortir au plus vite et... j'apporterais de quoi calmer la soif. » Soufflais-je en posant une main sur son front que je caressait de mon pouce.

« Tu m'as fait tellement peur... » Finis-je par avouer en venant caler mon front contre le sien.

« Tu vas bien ? Enfin, tu... comment ça va ? Les douleurs, la commotion ? »




Ludivine L. Blackheart

Ludivine L. Blackheart



Démon
✥ Échelon : Supérieur
✥ Né(e) en : 666
✥ Créé(e) : en 734
✥ Gains : contrefaçon / purification / falsification
✥ Look like : Selena Gomez
✥ M.C : Adonis X. Bowman, Matthew A. Hamilton, Rowan L. Kellan
✥ Membre investi :
  • Parrain/Marraine
  • Journaliste
  • Publiciste





[Juillet 2018] J'ai pas dit ça [FT Riley & Lexa] Empty
Message[Juillet 2018] J'ai pas dit ça [FT Riley & Lexa] EmptyMer 30 Jan 2019 - 17:49


J'ai pas dit ça...





JACE & RILEY & LUDIVINE



Il y avait des journées qui étaient relativement plaisantes et d'autres qui l'étaient moins. Aujourd'hui faisait parti des journées assez plaisantes. Aujourd'hui, j'avais des visites en prison à faire. De temps en temps, j'étais demandée pour vérifier que le détenu n'était pas un danger imminent pour les autres pensionnaires. Parfois même sur des enquêtes, j'étais sensé établir un bilan psychologique sur les accusés. Honnêtement, j'adorais cette ambiance malgré le manque de femme qui rendait les hommes un peu trop entreprenant quand une femme d'apparence jeune voguait à travers les couleurs. Les prisons pour femme étaient plus fun par rapport à ça. J'adorais tout simplement parce que tous ces détenus, tout sexe confondu, étaient là parce qu'ils avaient fait quelque chose de mal, à un ou deux cas près. Et ça, ça me permettait d'oublier mes patients en quête de bonheur. J'enchainais les rendez-vous, me délectant de toute la souffrance humaine condensée avant de revenir à l'hôpital, le sourire aux lèvres.

J'avais à peine franchi les portes qu'une secrétaire m'interpellait pour m'expliquer qu'un patient avait fait une crise de panique, qu'il avait été mis sous sédatif pour éviter qu'il ne blesse quelqu'un. Je soupirais et prenais le dossier alors qu'elle m'expliquait que le médecin de garde voulait que j'évalue le patient afin de déterminer s'il était un danger ou non. J'acquiesçais de la tête et j'ouvrais le dossier. Je tombais sur le nom du patient : Jace Ambden. Accident de moto. Un nephelim traumatisé au sein d'une banque de sang à disposition. J'aimerai presque le lâcher pour voir ce que ça allait donner. Malheureusement, je ne laissais pas le fil de mes pensées se refléter sur mon visage. A la place, j'expliquais à la jeune femme que c'était mon patient et que je gérais la situation. Elle m'indiqua le numéro de la chambre et après être rapidement allée déposer mes affaires à mon casier et mis une blouse, je me dirigeais vers la chambre du jeune homme. Je toquais à la porte pour signaler ma présence, étant donné qu'on venait de m'avertir qu'il avait commencé à se réveiller. J'ouvrais la porte sans attendre trop de réponse vu qu'on était à l'hôpital et qu'il était sensé avoir eu un accident, il y avait peu de chance que je le trouve en position gênante.

Je m'étais trompée. A peine étais-je rentrée que je surprenais Jace en bonne compagnie dans un moment de complicité. J'aurais pu trouver ça marrant et facile à utiliser si la bonne compagnie en question ce n'était pas Riley. Malheureusement, c'était bien celle qui était officiellement ma meilleure amie.

-Excusez-moi, je ne pensais pas déranger... Euhh... Riley, c'est ... vous....

Il fallait toujours qu'elle soit en travers de ma route. C'était foutu pour amener Jace à embrasser sa véritable nature par le biais de la thérapie. Je ne pouvais clairement plus être sa psychiatre vu qu'on avait un lien en dehors du cabinet.

-Je... je suis sa psy. Enfin, jusqu'à maintenant, du moins.






HS:
 

Jace Ambden

Jace Ambden



Nephelim
✥ Régime : Sang Démoniaque
✥ Né(e) en : 1985
✥ Gains : purification soldes x2 / destitution / pillage / falsification
✥ Look like : Stephen Amell
✥ M.C : Maxens I. Aurèle, Marek A. Seymour




[Juillet 2018] J'ai pas dit ça [FT Riley & Lexa] Empty
Message[Juillet 2018] J'ai pas dit ça [FT Riley & Lexa] EmptyJeu 14 Fév 2019 - 23:00
C'était un joyeux bazar dans son crâne : les mots s'échappaient sans qu'il puisse être d'une grande efficacité pour les retenir. Il suffisait qu'il pense un peu trop longtemps à un élément et le voilà qui se manifestait maladroitement en paroles. Le visage de Riley lui paraissait tout droit sorti d'un songe, couvert d'un hâle éthérée, la peau parsemée d'éclats lumineux que sa perception de la réalité altérée rendait acceptable. Jace prit une profonde inspiration comme pour oxygéner son cerveau et chasser ses délires impulsifs. Grand mal lui en prit, sentant tout son corps se crisper devant la douleur, il enfonça les ongles dans le matelas. La méthode fonctionna néanmoins, le nephelim eut un retour à la Raison qu'il tâcha de rapidement mettre à profit avant que celui-ci ne s'estompe :

_ Riley, attends... L'interpella-t-il autant que ses poumons le lui permettait sans qu'il se se torde de douleurs. Il n'aimait pas être attaché... pourtant dans un endroit comme celui-ci, c'était une chance... pour les autres. Il vaut mieux que... je reste immobilisé. Tant qu'il n'avait pas bu, il demeurait une menace pour le personnel et les autres patients de l'hôpital. Oserait-il lui dire qu'elle prenait elle-aussi de trop gros risques en venant le voir dans ce lieu tentateur ? Il n'en fit rien... il savait ce qu'elle répondrait parce qu'il aurait fait pareil à sa place. Elle prenait les choses en main et son calvaire ne serait que de courte durée. Il avait confiance.

Les douleurs, la commotion ? Il avait une commotion ? Elle le lui apprenait. Il était la première personne à qui il parlait depuis qu'il avait rouvert les yeux. Néanmoins, il ne voulait pas ajouter à l'inquiétude déjà bien présente de sa belle :

_ Je vais bien... je suis content que tu sois là. Sa peau sembla si fraîche contre la sienne, lui apportant une sensation apaisante. Son nez heurta tendrement le sien dans un bref baiser d'esquimaux, visant à la rassurer. Il l'aurait bien prit dans les bras – et Dieu seul sait qu'il en avait terriblement envie - mais avec une main ligotée et l'autre immobilisée dans un bandage, il improvisait.

Une femme s'invita et le Nephelim ne mit pas une seconde avant de la reconnaître. Elle était là pour le déclarer fou !

_ Mais TU déranges ! S'entendit-il dire encore persuadé d'avoir gardé cette pensée pour lui. Autant dire que son habituelle diplomatie et self-control s'étaient noyé dans les médicaments qu'on lui avait administré.

Jace dévisagea la psychiatre... et la confidentialité dans tout ça ! Il n'avait pas pleine possession de son cerveau mais il était assez réveillé pour comprendre qu'elle venait de dire à demi-mot qu'il avait été un de ses patients... Il aurait eut les mains libres, il aurait applaudit tiens ! C'est décidé, c'est elle qu'il allait manger ! Jace cligna des yeux pour reprendre le pouvoir sur ses pensées délirantes. Tantôt l'esprit clair, il voyait ses émotions et sa condition nephelim lui murmurer de mauvaises idées. Il expliquerait à Riley les raisons qui l'avait conduit à fréquenter le cabinet de la psychiatre en un autre lieu.

Petit à petit, Jace rétablissait les connexions. La thérapeute avait appelé Riley par son prénom. Elles se connaissaient donc... également patiente ? Hum, un professionnel l'aurait appelé par son nom, non ?.. amies ?

_ Vous vous êtes déranges pour rien, tout va bien ici !

Le ton était beaucoup plus contrôlé, beaucoup plus poli mais Jace imaginait bien la scène : il devait avoir l'air terriblement convainquant, le visage bleuit par l'accident. Les Ambden avaient toujours eut la définition assez large du « tout va bien ».

C. Riley Jensen

C. Riley Jensen



Nephelim -staff-
✥ Régime : Sang Démoniaque
✥ Né(e) en : 1989
✥ Gains : falsification / corruption / bon d'achat or
✥ Look like : Nina Dobrev
✥ M.C : Elena, Ezechiel, Sytry, Connor, Clarke
✥ Membre investi :
  • Parrain/Marraine





[Juillet 2018] J'ai pas dit ça [FT Riley & Lexa] Empty
Message[Juillet 2018] J'ai pas dit ça [FT Riley & Lexa] EmptyJeu 21 Fév 2019 - 15:55


J'ai pas dit ça...





JACE & RILEY & LUDIVINE



J'allais m'occuper de sa soif, alors le laisser attacher... NON ! Je sais qu'il cherchais à protéger les gens dans cet hôpital, mais bientôt ce ne serait plus un problème. J'enverrais un message à la personne qui me fournissait et... Je vais l'envoyer maintenant tient ! Songeais-je alors que je me calmais légèrement en revenant vers lui pour poser mon front contre le sien.

« Si tu savais combien je suis heureuse que tu puisse dire ça... Qu'est-ce qui... » s'est passé ? Mais je n'avais pas fini la phrase qu'on nous avaient interrompus et contre toute attente ce n'était pas un des infirmiers pour les liens, mais...

« Ludivine ? » Sa psy ? Le monde est petit... riquiqui même... Et est-ce qu'elle à le droit de dire ça ? Tout d'un coup, c'était nébuleux dans ma tête et j'avais laissé Jace répondre. D'abords en lui laissant comprendre qu'elle dérangeait. Peut-être un peu violent ? Mais... vrai. Puis il lui disait aller bien et qu'elle était venue pour rien. Et d'ailleurs...

« Pourquoi tu es là ? Je veux dire... Quelqu'un à demandé une évaluation psy ? Pour un accident de moto ? » Fis-je surprise, essayant de comprendre ce qui aurait fait qu'elle soit ici, dans cette chambre.

C'est pour ce que m'as dit l'infirmière, n'est-ce pas ? Les entraves...

« Si c'est à cause de ça... » Fis-je en désignant ce qui le retenais au lit. « Ce n'est pas la peine. Il délirait à cause du médicament qu'ils lui ont donné. Rien d'autre... Il a juste besoin de repos, Ludivine. »

Je me tournais alors vers Jace, m'adossant à la table de chevet à coté de son lit et passait une main furtivement sur sa joue en souriant. Appréciant enfin le fait qu'il était là, en vie.

« Hein comment ça sonne, une bonne sieste là maintenant ? » Fis-je avec humour à Jace alors que je faisait en sorte de prouver mon point à mon amie.




Ludivine L. Blackheart

Ludivine L. Blackheart



Démon
✥ Échelon : Supérieur
✥ Né(e) en : 666
✥ Créé(e) : en 734
✥ Gains : contrefaçon / purification / falsification
✥ Look like : Selena Gomez
✥ M.C : Adonis X. Bowman, Matthew A. Hamilton, Rowan L. Kellan
✥ Membre investi :
  • Parrain/Marraine
  • Journaliste
  • Publiciste





[Juillet 2018] J'ai pas dit ça [FT Riley & Lexa] Empty
Message[Juillet 2018] J'ai pas dit ça [FT Riley & Lexa] EmptyDim 17 Mar 2019 - 21:55


J'ai pas dit ça...





JACE & RILEY & LUDIVINE



Il fallait toujours que Riley soit là pour ruiner mes plans. J'avais espéré que par mes séances de thérapies, j'allais plonger Jace un peu plus dans la folie et le pousser à embrasser sa véritable nature, qu'il me devait soit dit en passant. Encore une fois, c'était mort pour diverses raisons. D'abord, parce qu'elle allait forcément essayer de le trainer dans la sainte lumière, pensais-je avec dégoût. Ensuite, parce qu'à présent, je connaissais sa copine, je ne pouvais plus le suivre parce que je n'étais plus totalement objective par rapport à lui. Il y avait des fois ou je trouvais marrant de tourner autour de Riley et d'autres fois, je me disais que ça serait tellement plus facile de s'en débarrasser vu que de toute manière, elle n'allait pas nous être d'une quelconque utilité. Tu déranges ! Je levais un sourcil à l'apostrophe de Jace qui semblait encore sous l'effet du sédatif. Jamais il ne m'avait parlé de cette manière en séance et intérieurement, je me disais que j'aurais peut-être du le droguer à son insu pour obtenir plus d'information le concernant. Mon regard passait de l'un à l'autre.

-Ce n'est pas l'accident de moto, le problème, Riley, répondis-je en désignant les entraves pour empêcher le nephelim de bouger. En soit, c'était une très bonne idée pour éviter qu'il égorge les gens présents ici mais bien sur, ce n'était pas ça qui les inquiéter. Pour le commun des mortels, ils pensent juste qu'il pourrait blesser quelqu'un sans le vouloir.

-Oui, et bien M. Ambden, c'est au corps médical d'en décider, si tout va bien ou pas,
répliquais-je patiemment.

Je gardais un ton professionnel envers lui, cachant à merveille l'agacement que je ressentais face à cette situation. J'avais l'impression d'être acculée alors que je ne faisais malheureusement mon travail et suivais les protocoles en cas de patient violent.

-Peut-être Riley, mais on m'a demandé de passer voir le patient. Je passe voir le patient. Je ne fais que mon travail. Il en va de la sécurité de M. Ambden et des personnes présentes ici.


Je me souvenais parfaitement de ce qu'il y avait écrit dans son dossier. Il y était stipulé qu'il avait été entravé à son arrivée à l'hôpital, avant une quelconque administration de médicament. C'était très certainement le choc de l'accident, un stress post-traumatique. Contre mon propre gré, je devais vérifier qu'il n'allait pas blesser quelqu'un même si l'idée de lâcher un nephelim blessé dans l'hôpital me faisait plaisir.

-Et bien, effectivement, il a besoin de repos mais si le docteur m'a demandé de passer c'est qu'il estime qu'il est en état de répondre à quelques questions pour justement vérifier qu'on peut lui enlever les entraves.

J'avais gentiment envie de lui dire que si elle voulait qu'il se repose, elle devrait plutôt partir pour le laisser respirer. L'expression niaise qu'elle avait sur son visage en regardant me donnait envie de lui exploser la tête contre le mur. Je m'imaginais la scène et ça me permettait de rester calme alors qu'elle se permettait de me parler ainsi parce que j'étais son amie. Elle n'aurait pas réagit de la sorte si ça avait été quelqu'un d'autre. Je m'avançais et me mettais de l'autre côté du lit.

-Si ça avait été un autre médecin, aurais-tu réagi de la sorte ? Lui demandais-je, franchement, histoire de faire pencher la balance psychologique de mon côté.

J'attendais quelques instants avant de leur décrire l'autre psychiatre qu'il y avait ici. C'était un vieux crouton qui pensait qu'on était encore dans les temps anciens et avait parfois un avis assez tranché. Il ne faisait pas dans la dentelle. S'il ne me lorgnait pas comme un morceau de viande, j'aurais apprécié de le voir travailler.

-Je peux aller chercher mon confrère si tu le souhaites. Je le connais et il ne s'embarrassera pas de précautions. Il est encore désorienté et le gardera attaché au lit jusqu'à ce qu'il reprenne ses esprits. C'est une option. Qu'en pensez-vous ?
Demandais-je aux deux tourtereaux.

Je me faisais passer pour la gentille docteur qui comprenait leur situation et peut-être réussir à les faire culpabiliser sur leur façon de m'accueillir de la sorte parce qu'elle ne voyait que la prétendue amie alors qu'ici, j'étais Docteur Blackheart.





Jace Ambden

Jace Ambden



Nephelim
✥ Régime : Sang Démoniaque
✥ Né(e) en : 1985
✥ Gains : purification soldes x2 / destitution / pillage / falsification
✥ Look like : Stephen Amell
✥ M.C : Maxens I. Aurèle, Marek A. Seymour




[Juillet 2018] J'ai pas dit ça [FT Riley & Lexa] Empty
Message[Juillet 2018] J'ai pas dit ça [FT Riley & Lexa] EmptyMer 20 Mar 2019 - 21:37
Si dehors, ils étaient libre d'agir comme ils le souhaitaient, ici, Riley et Jace était confrontés aux règles de l'hôpital. Comme Ludivine le leur rappelait, elle faisait son travail. Si le nephelim n'avait pas envie d'en entendre parler, s'il n'avait même pas envie qu'elle soit là, il devait s'asseoir sur ses exigences : il n'était pas au pouvoir. Et ce n'était pas dans cet état vaseux qu'il aurait pu se défendre de l'être.

S'il avait pu se contrôler à son arrivée à l'hôpital, il l'aurait fait. Mais il avait repoussé les infirmiers, avait tenté de mordre le corps médical, s'était montré révolté et violent. S'il avait pu... si seulement il avait pu se retenir. Mais on ne contrôle pas un Nephelim qui a faim... Déboussolé par l'appel du sang, il avait provoqué cette situation. Il devait rétablir l'équilibre. Il devait prouver à la psychiatre que tout allait bien... mais dans cet environnement inhospitalier pour sa race, le sang le titillait toujours et le sédatif le tirait parfois à ouvrir le coffre et à dévoiler ses pensées. Et il craignait les questions que cette femme pouvait lui poser. Il était au pire endroit, dans les pires dispositions !

Il sourit timidement à sa moitié, n'osant lui dire qu'il ne voulait plus la quitter des yeux même pour se laisser aller à un sommeil réparateur. Riley essayait tant bien que mal de s'opposer à la nouvelle arrivante, là où il ne pipa mot jusqu'à ce qu'elle s'approche du lit :

_ Riley ! Souffla le Nephelim comme un système d'alarme, cherchant de l'aide dans les yeux de Riley pour qu'elle éloigne la doctoresse. Proche, son cœur s'accéléra en sentant la femme prendre place de l'autre côté. L'entrave se tendit en un mouvement étouffé. Ce qu'elle dégageait sonnait délicieux et Jace lutta pour ne pas arracher le lien qui le maintenait tranquille. Ce bout de cuir ne tiendrait pas cinq secondes s'il ne pouvait plus contrôler son désir de mordre. Jace respira profondément, fixant le plafond, essayant d'occulter la présence du médecin à ses côtés. Tout était une question de concentration ! Si seulement sa tête ne bourdonnait pas autant.

_ Je suis fatigué Madame Blackheart, déclara-t-il un brin ferme, après un moment à s'assurer que les bons mots sortiraient de sa bouche. Peut-être devriez-vous revenir plus tard avec vos questions... j'y répondrai. Assura-t-il le regard toujours fixé au plafond.

Garder ses entraves n'était pas un problème pour le moment. Esquiver les questions tant que le sédatif lui faisait dire tout et n'importe quoi lui sembla plus important. Et puis il avait besoin de sang. Depuis l'accident, il sentait un terrible besoin de surconsommer comme si son corps réclamait plus que ce à quoi il l'avait habitué. Il devrait en parler à Riley... Actuellement, elle était la seule qui pourrait lui apporter ce dont il avait besoin.
Dans tous les cas, il préférait rester attaché. Il se sentait encore nauséeux, encore embrumé. Tant qu'il n'était pas repu de sang, tant qu'il n'était pas pleinement conscient de ce qui se passait autour de lui, il ne voulait pas qu'on lui ôte ses entraves. Mais il ne pouvait expliquer à la thérapeute pourquoi il voulait les garder, là où la logique aurait voulu qu'il se batte pour qu'on les lui ôte.

Non, il préférait rester évasif sur le sujet. Est-ce que sa requête serait entendu ? La psychiatre allait-elle concéder et quitter les lieux ? Il ne souhaitait pas mieux. C'est à peine s'il avait pu échanger avec Riley, lui dire à quel point il était heureux d'émerger et de la trouver à ses côtés. Il avait envie d'elle et de personne d'autre.

C. Riley Jensen

C. Riley Jensen



Nephelim -staff-
✥ Régime : Sang Démoniaque
✥ Né(e) en : 1989
✥ Gains : falsification / corruption / bon d'achat or
✥ Look like : Nina Dobrev
✥ M.C : Elena, Ezechiel, Sytry, Connor, Clarke
✥ Membre investi :
  • Parrain/Marraine





[Juillet 2018] J'ai pas dit ça [FT Riley & Lexa] Empty
Message[Juillet 2018] J'ai pas dit ça [FT Riley & Lexa] EmptyDim 14 Avr 2019 - 16:08


J'ai pas dit ça...





JACE & RILEY & LUDIVINE



Les mots de Ludivine étaient posés, elle n'avait pas hésité à répondre, ni à moi ni à Jace et je la voyait sous un jour différent. Elle expliquait le pourquoi du comment, parlait de juger si on pouvait lui enlever les entraves... Jamais je n'avais eu affaire à elle en temps que médecin et c'était étrange. Mais... au final elle avait raison sur un point.

« Non, tu as raison... Je suis désolée, je... » Enfin... je n'aurais pas été aussi familière du moins. Mais j'aurais quoi qu'il arrive voulu le débarrasser de ces... je baissait les yeux sur les sangles qui bloquaient ses mains. Non seulement elles n'étaient pas suffisantes pour réellement le contenir, je le savais pertinemment, mais elles me faisaient mal. Ça n'avait rien à voir avec notre nature, le corps hospitalier l'ignorait, Ludivine aussi, mais... Le voir attacher m'avait fait réagir de la sorte et je m'en voulais d'avoir mit mon amie dans cette position. Pourtant, j'étais toujours dérangée à l'idée qu'elle fasse ses examens. C'était plus qu'étrange et Jace semblait vouloir essayer de repousser la chose. Moi... je voulais l'éviter complètement. J'allais lui demander s'il était possible qu'un autre se charge de ça, car voir mon amie tenter d'analyser Jace était plus que dérangeant, mais elle m'avait devancé et avait complété la proposition d'une mise en garde que j'avais avalé difficilement.

Elle voulait le faire maintenant, Jace plus tard et moi... pas du tout si ça avait été possible. Mais comme c'était impossible et qu'il y avait un danger réel entre les sédatifs et la soif, j'avais refoulé la douleur que c'était de le voir traité comme ça et m'étais rangé de son côté.

« Jace à raison. Il est sédaté, il a du mal à trouver ses mots... Même moi, je ne comprend que la moitié de ce qu'il dit. Je ne suis pas sûre qu'il pourra répondre à quoi que se soit. Et... s'il se sent capable de garder les... entraves. Alors je peu faire avec aussi. Est-ce qu'on peu attendre demain ? S'il te plait ? »

J'avais peur que ça ne suffise pas à la convaincre, alors j'avais repris presque aussitôt, mes yeux l'implorant d'attendre.

« S'il reste attaché il n'y a... aucun danger... » C'était faut et je le savais, jamais les liens tiendraient s'il avait soif et y mettait toute sa force. Mais, j'allais remédier à cette partie là. J'allais m'occuper de la partie nephelim et... Tout ira bien...

« Je sais que c'est mal de te demander ça, mais, s'il te plait, pour moi ? Juste attendre demain matin. »

Je soufflais, gardant mon regard vers celui de Ludivine, refusant de le détourner pour montrer une quelconque gêne. Si je devais lui demander un service et... un autre vu ce que je m'apprêtais à dire... je devais au moins avoir la décence de le faire en la regardant dans les yeux, vu tout ce que je lui cachais ou tous les mensonges au milieu de mes phrases.

« Je sais que j'abuse déjà mais... Est-ce qu'il y a un moyen pour que je reste ici cette nuit ? »

J'allais faire un aller retour à la maison si elle disait oui. Pour le plus urgent, ce dont j'avais promis de m'occuper, surtout intérieurement. Mais je voulais rester auprès de lui cette nuit. Après la frayeur que j'avais eu... Le quitter cette nuit... A cette pensée, j'avais machinalement laissé ma main chercher la sienne me forçant à oublier la sangle que j'avais touché en chemin et entrelaçait ses doigts avec les miens.

« Quitte à ne rien dormir... autant que je veille sur toi. » Ajoutais-je avec sourire tendre alors que j'en oubliais presque la présence de Ludivine. Pourtant j'avais fini par me tourner vers elle pleine d'espoir face à mes demandes.




Ludivine L. Blackheart

Ludivine L. Blackheart



Démon
✥ Échelon : Supérieur
✥ Né(e) en : 666
✥ Créé(e) : en 734
✥ Gains : contrefaçon / purification / falsification
✥ Look like : Selena Gomez
✥ M.C : Adonis X. Bowman, Matthew A. Hamilton, Rowan L. Kellan
✥ Membre investi :
  • Parrain/Marraine
  • Journaliste
  • Publiciste





[Juillet 2018] J'ai pas dit ça [FT Riley & Lexa] Empty
Message[Juillet 2018] J'ai pas dit ça [FT Riley & Lexa] EmptyLun 22 Avr 2019 - 14:39


J'ai pas dit ça...





JACE & RILEY & LUDIVINE



Si je croyais au karma, je dirais qu'il me jouait un sacré tour. Je pouvais compter sur les doigts d'une main le nombre de nephelim qui avaient été crées par mon sang. Le pourcentage de chance que Riley soit la petite copine de Jace était petit. Dans toute la ville, avec toutes les nanas qu'il y avait, il avait fallu qu'il jette son dévolu sur Riley. Je n'arrivais pas à y croire. Pourtant, c'était une bonne journée qui avait commencé. C'était. A présent, je devais négocier avec ma prétendue amie pour qu'elle me laisse faire mon boulot. Parce que j'étais là pour ça à l'occurrence. Pas pour le narguer ou autre. Non, non, juste là pour vérifier son état psychologique et m'en retourner à mes affaires. Si ça n'en tenait qu'à moi, je l'aurais libéré de ses liens pour être sure de laisser un nephelim affamé et désorienté dans un hôpital rempli de proies faciles. Malheureusement, je ne pouvais pas me permettre de faire ça sans que ça me remonte dessus. Je soupirais alors que Jace me demandais de revenir le lendemain. Il fixait le plafond et mon instinct démoniaque voulait le détacher pour qu'il se laisse aller à sa soif.

-C'est le chirurgien qui me l'a demandé... si je reviens demain, tu vas devoir garder les entraves toute la nuit... insistais-je pour qu'il comprenne bien ce qui allait se passer si on repoussait l'examen.

En même temps, vu comment il pesait ses mots, il ne devait toujours pas avoir bien récupéré et mes questions allaient surement mener au même résultat que si j'attendais le lendemain. Riley s'y mettait aussi. Elle avait le regard suppliant et me demandait de revenir le lendemain. Comme j'étais sensée être son amie, elle devait penser que ça allait suffire à me convaincre. En réalité, ça me faisait rire et au mieux, ses mots n'attisaient qu'en moi un vague amusement. C'était la première fois ou nous étions dans cette situation, elle ne m'avait jamais vu en tant que médecin.

-Oui, ce n'est pas faux... commençais-je tout en sachant que je mentais.

Etant un nephelim, se n'était pas des liens qui allaient le retenir. Je le savais pertinemment mais l'amie de Riley, elle, n'en savait rien. C'était parfois agaçant de jouer les humaines innocentes alors que j'étais très, très loin de ça. Mon regard plongé dans le sien, je soupirais avant d'étirer un sourire sur mon visage. Dès le départ, j'allais le faire, parce que c'était ce qu'elle attendait de moi et parce qu'ainsi, elle avait une dette envers moi. Mon côté sadique avait pris un certain plaisir à la voir me supplier de la sorte.

-Je suppose que ça serait mieux oui. Je vais le proposer à son médecin, alors.

J'avais cédé à sa requête parce qu'elle pensait que nous étions amie. Sinon, j'aurais pris un malin plaisir à l'envoyer bouler pour avoir essayer de me soudoyer par les sentiments. Sauf que la petite dame n'avait pas fini de me demander des services. Avoir une dette envers un démon, ce n'était jamais bon et là, elle allait m'en devoir une bonne. Si tu sais que tu abuses, pourquoi est-ce que tu demandes alors ? Pensais-je violemment alors je faisais tout pour garder un visage souriant alors qu'elle se tournait vers son petit amoureux d'un regard affectueux. Je retenais à grande peine un rictus de dégout face à tant de sentiment.

-Et bien, normalement, c'est réservé aux membres de la famille. Mais je suppose que c'est mieux qu'il ne reste pas seul.

Je m'avançais et serrais la main de Riley dans un geste réconfortant.

-Je vais faire ce que je peux. Faut bien que j'ai un avantage à être médecin, ajoutais-je avec humour.

Je me retournais et tenais la poignée de la porte quand me vient une idée.

-Tu me dois un verre, à demain ! Dis-je à l'intention de Riley dans un clin d'œil et un sourire avenant avant de sortir pour tenir au courant le personnel médical.




Jace Ambden

Jace Ambden



Nephelim
✥ Régime : Sang Démoniaque
✥ Né(e) en : 1985
✥ Gains : purification soldes x2 / destitution / pillage / falsification
✥ Look like : Stephen Amell
✥ M.C : Maxens I. Aurèle, Marek A. Seymour




[Juillet 2018] J'ai pas dit ça [FT Riley & Lexa] Empty
Message[Juillet 2018] J'ai pas dit ça [FT Riley & Lexa] EmptySam 18 Mai 2019 - 23:36
Le temps était fluctuant ; Il fermait les yeux et il avait le sentiment de rester ainsi de longues minutes alors que ça ne durait qu'un instant. Il entendait les voix autour de lui, se confronter en toute cordialité. Il sentait les inquiétudes de Riley. La conversation était simple mais il avait pourtant du mal à la suivre s'il ne se concentrait pas. Il sentait la psychologue se ranger peu à peu aux volontés de sa moitié dans une politesse amen. Est-ce que ça voulait dire qu'il allait pouvoir souffler un peu, retrouver ses esprits et rassembler les souvenirs brumeux qui ne demandaient qu'à resurgir ? Lorsque la thérapeute reviendrait, il serait seul face à ses questions. Et elle en savait probablement plus que lui à l'heure actuelle. Comment s'était-il retrouvé à l'hôpital ? Il n'avait aucun souvenir d'avoir fait la route. Maintenant qu'il y pensait, il se souvenait qu'il y avait un homme, que l'accident de moto n'était pas un accident et que ce n'était que la pointe visible de l'iceberg. Il avait tout à coup hâte de se retrouver seul avec Riley pour qu'elle lui dise ce qu'elle savait, ce qui avait été dit, qui elle avait vu... il n'en revenait pas : il était immobilisé dans un lit d'hôpital, couvert de coupures et d'hématomes et voilà qu'il refaisait son show à la détective.

Rouvrant les yeux, il réalisa que même s'il était le centre de cette conversation, il en avait été isolé. Les deux femmes s'étaient accordées et Jace éprouva le soulagement de savoir que Riley serait présente cette nuit, qu'elle veillerait à ce qu'il reste calme et qu'il n'attaque personne. La nuit risquait d'être longue... et difficile. Alors une fois que la thérapeute fût sortie, il lui demanda en grimaçant:

_ Tu es sûre ? Oui, elle en avait envie. Il était persuadé qu'elle avait toute la volonté du monde pour ce qui était de veiller sur lui... mais elle allait devoir se confronter aux mêmes problèmes que lui... toute une nuit de tentations glauques. On pourrait t'épargner ça, demander à Tom de venir. Même s'il y avait des chances pour qu'il ait de fortes envies de vengeance et l'envie de le cogner avant le levée du jour. Tu sais ce qui m'est arrivé ?

Il avait des tas de questions qui se bousculaient. Néanmoins, il y avait encore plus urgent :

_ Riley, j'ai besoin de sang. Surveille tes mots se fustigea-t-il intérieurement devant une nouvelle maladresse de langage. Il n'était pas dans la dernière ligne droite mais la limite du supportable arriverait vite. Il fallait palier à cela sinon une personne mourrait cette nuit. Il était coincé ici et elle était la seule qui pouvait faire le lien entre l'extérieur et l'hôpital. Ce soir, il s'en remettait entièrement à elle.

C. Riley Jensen

C. Riley Jensen



Nephelim -staff-
✥ Régime : Sang Démoniaque
✥ Né(e) en : 1989
✥ Gains : falsification / corruption / bon d'achat or
✥ Look like : Nina Dobrev
✥ M.C : Elena, Ezechiel, Sytry, Connor, Clarke
✥ Membre investi :
  • Parrain/Marraine





[Juillet 2018] J'ai pas dit ça [FT Riley & Lexa] Empty
Message[Juillet 2018] J'ai pas dit ça [FT Riley & Lexa] EmptyMar 11 Juin 2019 - 10:53


J'ai pas dit ça...





JACE & RILEY & LUDIVINE



J'avais clairement abusé avec toutes mes demandes, mais je ne pouvais pas faire autrement. Rester seule à la maison le sachant ici, ça aurait été impossible. Rien que devoir partir chercher de quoi atténuer sa soif allait m'être difficile. Ce n'était pas exagéré, si ? Après tout il avait eu un accident très grave et il avait eu une chance de tous les diables. Avoir peur et vouloir rester près de lui me semblait des plus normal.

En tout cas, Ludivine ne sembla pas trop en faire cas et après quelques négociations elle avait finalement accepté, m'annonçant que je lui devrait un verre pour ces services. J'avais souris et validé d'un signe de tête entendu. Elle aurait même droit à plusieurs tournées après ça.

Ludivine avait fini par partir et ma main toujours dans celle de Jace, j'avais soufflé de soulagement avant de l'entendre me poser une question qui me forçait un sourire rassurant. Il avait enchainé en proposant son oncle et en me demandant ce qui s'était passé pour le faire atterrir ici. Que de questions... Songeais-je en me penchant pour lui répondre d'une voix douce :

« J'en suis certaine ! Personne d'autre que moi veillera sur toi. » Je déposait un baiser sur son front et réfléchissait à sa dernière question avant de répondre :

« Je ne sais pas exactement, tout ce qu'ils m'ont dit c'est 'accident de moto' et le numéro de ta chambre. Mais... on trouvera, ce n'est pas le plus urgent. D'abords je vais chercher ce qu'il faut à la maison. Je reviens au plus vite et ensuite on pourra voir pour le reste... Enfin après que tu te soit reposé. » Je réfléchissais un instant, il y avait un moyen pour moi d'aller vraiment vite. Une téléportation ou deux et je pouvais être de retour en un claquement de doigts. Et après tout... nous étions seuls dans cette chambre.

« Je reviens tout de suite. » Soufflais-je en l'embrassant, jetant un dernier coup d’œil pour vérifier que la porte de la chambre était fermée, avant de disparaitre.

***

En apparaissant à la maison, j'avais du écarter les bras pour retrouver mon équilibre, faisant face à un vertige. Je n'usais pas assez souvent de ce don. Plus depuis que je m'étais entrainée. Et ce n'était pas rien, la téléportation était éprouvante spécialement sur une si longue distance. Mais ce n'était rien que l'objet de ma quête ne pourrais pas régler. Je fonçait vers le placard vers l'entrée et récupérait un sac avec une fermeture éclair. Puis je filais dans la cuisine pour chercher quelque chose pour contenir un minimum au frais le sang que j'allais transporter. Un sac isotherme, des pains de glace dans le congélateur et je me dirigeais finalement vers le frigo on le sang était rangé. J'avais caché le sac isotherme dans le sac de sport, rempli ce dernier de plusieurs 5 poches de sang pour parer à toutes éventualités, puis j'avais fait un crochet par la chambre pour récupérer certains des affaires qu'il avait laissé chez moi. Ce n'était pas aussi bien que de passer par chez lui, mais ça suffirait pour l'immédiat. Je mettait le tout dans le sac de sport puis m'apprêtait à retourner dans la chambre quand je zyeutait le sac. Après un crochet pour m'estomper ma propre soif en prévision de cette autre téléportation, j'avais concentré de nouveau ma concentration sur la chambre d'hôpital et Jace pour m'y rendre.

« Me revoilà... » Soufflais-je en cachant le vertige qui me prenait une nouvelle fois. Nous avions du sang à porté et c'était juste de la fatigue. La distance restait raisonnable je le savais. Mais... je devais faire attention et surtout pas l'inquiéter. Je souriais et allait vérifier à la porte si nous serions tranquilles un moment. Puis j'avais sortit une première poche de sang pour le faire boire. Je n'avais pas perdu de temps en simagrées vu l'état dans lequel il était il ne réalisait peut-être même pas ce qu'il se passait et il devait boire. C'était inévitable vu ce qu'il avait déjà dit plus tôt ou son état. Plusieurs poches de sang plus tard, j'avais tout caché de nouveau dans le sac de sport à mes pieds, déguisant le tout en un simple sac d'affaires et m'était installée pour la nuit dans le fauteuil à ses cotés.

***

Après une nuit calme ponctuée des quelques visites des infirmières je m'étais réveillée la tête sur mes bras croisés, calés contre le rebord de son lit. Je ne me souvenais plus vers quelle heure j'avais fini par m'endormir, mais ma nuit avait été courte. J'étais toujours fatiguée, malgré les poches de sang, ma soif pourtant sous contrôle. Rien que du vrai sommeil ne saurait régler... Pensais-je alors que j'entendais frapper à la porte.

« Entrez ! » J'avais répondu, voyant Jace ouvrir les yeux.

« Hey, bonjour toi. Comment tu te sent ? » J'ignorais s'il se rappellerait de la nuit ou de son arrivée ici à cause des médicaments et des quelques délires. Mais le plus important c'était de passer cette journée et l'entrevue avec Ludivine.




Contenu sponsorisé








[Juillet 2018] J'ai pas dit ça [FT Riley & Lexa] Empty
Message[Juillet 2018] J'ai pas dit ça [FT Riley & Lexa] Empty
 

[Juillet 2018] J'ai pas dit ça [FT Riley & Lexa]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Samedi 24 Juillet Anniversaire Yogojabi
» Even angels have their wicked schemes ? 9 juillet, 14h17
» N.E.W. Money In The Bank - 15 Juillet 2012 (Résultats)
» 21 juillet 1954
» NO CONF - MULTI: jon juillet - starwars17 - battlestar18


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-