Look me, smile me... love me ? [Noah]


 :: city of angels :: Streets & alleys :: Creepy paths
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
avatar
Alice O'Connel
✥ Je suis : Une Nephelim
Nephelim | Neutre & Bon



Message   Dim 27 Nov 2011 - 16:04


    « NOAH && ALICE »


    J'avais l'impression que le temps jouait en ma défaveur. Heureusement que pour une fois, j'avais fini le travail à l'heure. J'étais devant mon armoire en train de passer mes différentes tenues au peigne fin. Je ne savais pas ce que j'allais bien pouvoir me mettre sur le dos. Devais-je mettre une robe ou un pantalon ? Des bottes ou des ballerines à talons ? C'est un véritable choix cornélien. Cela faisait très longtemps qu'un homme ne m'avait pas fait autant tourner la tête. Je me trouvais totalement stupide d'attendre debout, devant mon armoire, qu'une tenue finisse par éveiller mon intérêt. J'avais eu raison de prendre ma douche avant de faire cette expédition parmi toutes ces fringues. Pourtant, on ne peut pas dire que j'ai rien à me mettre puisque mon armoire est pleine à craquer. J'étais stressée à l'idée de voir Noah... mais ce stresse, cette petite boule au ventre était des plus agréable. Rien que de penser à lui, un sourire se dessinait sur mes lèvres. Il était convenu qu'on se retrouve à 19 heures 30 devant le cinéma, dans le centre ville et il était 18 heures 45. Je n'avais plus le temps d'envoyer mes affaires valser dans toute la pièce ou de faire des essayages. Je décidais au bout de quelques minutes d'opter pour une tenue simple mais qui s'adapte à n'importe quel sortie. J'enfilais par conséquent un pantalon noir presque neuf avec un chemisier et une paire de talon. Je me regardais dans le miroir. On avait l'impression que je ne m'étais pas vraiment foulée. Le tout était sympa mais si Noah débarquait en pantalon de smoking, j'allais faire tache à côté. Pourquoi on se complique toujours la vie ? On devrait se mettre d'accord sur la tenue à adopter au lieu de perdre des heures inutiles à jouer les mannequins. Je me déshabillais donc me maudissant intérieurement d'être aussi bête. Mon choix se porta maintenant sur une robe noire. Simple mais jolie. J'étais bien habillée mais cela ne faisait pas non plus trop « chic ». Cette tenue devrait s'appeler robe passe partout... enfin sauf s'il désire faire une randonnée en canoë kayak... Je filais illico presto dans la salle de bain pour me maquiller et mettre de l'ordre dans mes cheveux. Je n'avais pas le temps de les lisser mais je pense que Noah n'est pas du genre à s'offusquer si mes cheveux ne sont pas lisses. Il fallait espérer qu'il préfère les cheveux ondulés. Je mis une fine touche de rouge à lèvre et mis en valeur mes yeux. J'étais enfin prête. Je jetais de nouveau un coup d'œil à ma montre, il était déjà 19 heures 15. J'avais seulement 15 minutes pour rejoindre le lieu du rendez-vous, ce qui est relativement peu. Je courais comme si j'entamais un marathon... ce qui est assez difficile avec des talons. J'attrapais mon sac, veillais que Grimm avait bien a manger et disparaissais dans les rues de Los Angeles.

    Je pris le bus même si c'est pas le moyen de locomotion que je préfère. J'aurai pu prendre ma voiture mais bon difficile puisqu'elle est au garage... et il m'aurait peut-être fallu beaucoup de temps pour trouver une place pour me garer.

    Une fois descendue du bus, j'avançais vers le cinéma. Je n'arrivais pas à distinguer les personnes qui se trouvaient devant le cinéma. Je me forçais à ne pas courir. J'étais à la fois pressée de le revoir et en même temps très anxieuse. Comment devais-je lui dire bonjour par exemple ? C'était décidé, il devait faire le premier pas. Je pense que j'avais été déjà assez entreprenante la dernière fois. S'il pensait qu'il me plaisait pas, je ne savais pas quoi faire pour lui démontrer le contraire.




avatar
Ezechiel
✥ Je suis : un Ange
Trio | Bien -staff-



Message   Dim 27 Nov 2011 - 20:22


    « Alice & Noah »


    J'avais passé toute une semaine pratiquement hors du temps. N'ayant pas besoin de manger, de dormir ou de toute autre chose qu'un humain ferait, j'en avais profité pour exterminer le plus de déchus possible en prévision de cette soirée ou je manquerais à ma mission habituelle. Protéger Alice était important et j'espérais bien apprendre un jour d'où lui venait son lien avec Lucifer, mais lorsque j'étais avec elle et que je me comportais comme un humain c'était du temps ou je ne pourchassait pas directement ceux qui lui voulait du mal à elle et au reste des humains de cette terre. Loin de me culpabiliser, puisque je respectait ma nature en faisant cela, je préférait tout de même agir au mieux et ne pas délaisser ma mission de justice. J'avais récupéré l'argent que j'avais trouvé sur chaque déchu de cette semaine comme un butin afin de pouvoir prétendre être humain. Plus je m'enfonçait dans ce mensonge, moins j’agissais normalement, même pour moi. Mais c'était nécessaire et c'était tout ce qui comptait après tout. Encore une fois, j'avais décidé de marcher jusqu'au lieu de rendez-vous afin de ne pas attirer l'attention d'un quelconque espion qui surveillerait Alice. Cette fois-ci, je comptais bien arriver à l'heure par pur politesse déjà mais également car je souhaitait avoir le temps de me préparer à la revoir. Arrivé devant le cinéma, je me dirigeait vers les grandes portes ou était affichés les films et leur résumé. Je connaissait ce genre de choses, je n'était pas totalement coupé du monde, mais je n'y était par contre jamais allé. Manque de temps ? Non. Pas vraiment. Ça m'était seulement inutile autrement que pour me faire passer pour un humain. Je lu chaque résumé de film en attendant qu'elle arrive afin d'être fin près et un peu moins gauche que d'habitude. Je me tournais, cherchant du regard si je la voyais et mes yeux se posèrent sur elle. Elle semblait également me chercher et soudainement, je me demandais comment je devais la saluer. J'avais pensé à plusieurs choses pour ne pas paraitre étrange, mais celle-ci n'était pas entré en compte. La héler à travers le monde qu'il y avait n'était pas le moins du monde une solution envisageable, aussi, je m'approchait d'elle et lui saisit la main pour lui indiquer ma présence.

    - Bonjour. J'avais peur de ne pas te retrouver au milieu de ce monde. Couplais-je d'un sourire. Je réfléchis en une fraction de seconde, essayant de ne pas paraitre lointain, perdu dans mes pensées et déposait un baiser sur sa joue pour qu'il s'ajoute à mon "bonjour". Je ne savais pas si c'était la marche à suivre, ni même si ce que cela signifiait exactement, mais j'avais vu des personnes le faire un peu plus tôt en l'attendant et je n'avais eu le temps de penser à rien d'autre. Je la regardait de la tête aux pieds, machinalement avant d'ajouter:

    - Tu es très belle. Encore une fois, il ne s'agissait que de mimétisme et j'étais content qu'elle ne puisse pas relier mon attitude à celle du jeune homme qui avait rejoins son amie quelques minutes plus tôt.

    - Cette robe te va comme un gant. La complimentais-je une nouvelle fois, sachant tout de même ce qu'était la politesse et la courtoisie.



avatar
Alice O'Connel
✥ Je suis : Une Nephelim
Nephelim | Neutre & Bon



Message   Lun 28 Nov 2011 - 17:57


    « NOAH && ALICE »


    Je ne réussissais pas à apercevoir Noah à cause de la foule. D'ailleurs, si ça se trouve, il n'était pas encore présent sur le lieu du rendez-vous. J'essayais de me mettre sur la pointe des pieds pour élargir mon champ de vision, en vain. Je décidais de m'approcher un peu plus de l'entrée du cinéma. Pendant quelques secondes, j'avais peur qu'il me pose un lapin. Je ne pense pas que cela soit le genre de Noah mais bon je le connais seulement depuis peu.
    Mon cœur s'accéléra de peur lorsque je sentis quelqu'un me prendre la main. Lorsque vous avez l'habitude d'être sur vos gardes, même ce simple geste peut suffire à vous effrayer. Un peu anxieuse, je me retournais et fus soulagée de voir qu'il s'agissait simplement de Noah. Je n'eus pas le temps de réagir qu'il se pencha vers moi pour me déposer un baisé sur la joue. Ce simple contact me réchauffa le cœur. Au moins, je n'avais plus à me torturer l'esprit sur quelle manière adoptée pour le saluer.

    Bonsoir. Je ne pensais pas qu'il y allait avoir autant de monde.

    Lui répondis-je en lui souriant. Il était, comme à son habitude, habillé avec goût. Agréable à regarder, j'étais fière de me tenir à ses côtés. J'étais certaine que plusieurs femmes aimeraient bien être à ma place.

    Merci... c'est gentil...


    Si je ne me trompais pas, c'est la première fois qu'il me complimentait autant. En à peine quelques secondes, il venait de me dire non seulement qu'il me trouvait belle mais aussi qu'il aimait ma robe. Noah allait-il devenir un peu plus bavard, maintenant qu'il me connaissait un peu mieux ?

    Je te retourne le compliment ! Tu es très séduisant.

    Ajoutais-je en ayant toujours ce stupide sourire sur les lèvres.

    J'espère que je ne t'ai pas trop fais attendre.

    Si je n'avais pas autant perdu de temps devant mon armoire, j'aurai au moins gagné dix minutes. C'était plus fort que moi, j'avais envie de lui plaire et d'être à mon avantage... quitte à me torturer l'esprit et à tout retourner dans ma chambre.

    Tu aimerais allé voir quel film ?

    Je ne suis pas très difficile même si j'ai une préférence pour les films d'action. Je ne suis pas le genre de femme à pleurer devant les films à l'eau de rose. Il fallait également qu'il ne choisisse pas un film qui parle de démon ou de créature de ce genre... J'ai déjà ma dose de monstre dans ma vie. Cela serait bizarre si je me mettais à faire une crise d'angoisse au beau milieu du cinéma.




avatar
Ezechiel
✥ Je suis : un Ange
Trio | Bien -staff-



Message   Lun 28 Nov 2011 - 19:46


    « Alice & Noah »


    Je n'avais semblait-il pas fait de faux pas pour la saluer; elle n'avait pas mal réagit, bien au contraire et me souriait poliment. Je lui rendit son sourire alors qu'elle en faisait de même avec mon compliment. Puis, elle s'inquiéta de savoir si je l'avais attendu longtemps. Je n'avais pas vraiment fait attention, ni même regardé l'heure. Ce n'était pas un concept qui me parlait vraiment et hormis pour arriver tôt ce soir, je ne m'était pas vraiment alarmé ou inquiété du temps qui passait pendant que je lisait les synopsis des films.

    - Non, ça ne fait pas très longtemps que je suis arrivé.

    Sans parlé du fait que je m'étais trouvé une occupation importante pour ne pas paraître une fois de plus étrange et ignorant de la condition humaine.

    - Tu aimerais allé voir quel film ?

    - Je ne sais pas trop. Qu'aimerais-tu voir, toi ? J'avais certes lu pour me faire une idée et pouvoir validé un choix sans être trop hors sujet, mais je ne voulais pas choisir non plus sans connaitre ses goûts, ni qu'avec quelques lignes de texte.

    - Quel genre tu préfère ?

    Je n'avais pas de genre favoris puisque je n'avais même jamais regardé de film avant. Ça pouvais sembler plus qu'étrange, voir impossible mais pourtant c'était vrai. Lorsque j'étais sur terre, je n'en prenait pas le temps et ça n'était de toute façon pas quelque chose auquel j'aurais pensé peut importe le temps libre que j'aurais pu avoir. Et le reste du temps, ça n'existait pas pour nous, Anges. C'était un concept purement humain, comme beaucoup de choses, de divertissements, de jeux... La seule chose que j'espérais, c'était qu'elle ne choisisse pas un film ou elle pouvais me poser des questions en référence à des choses que je ne connaitrait pas. Si cela arrivait, je redeviendrait rapidement cet homme énigmatique peu bavard et étrange. Chose qui n'augurait pour moi rien de bon. La protéger alors qu'elle se méfierait de moi n'était pas du tout envisageable, car ça pousserait les démons et déchus, et surtout Lucifer à s'intéresser à ma présence.

avatar
Alice O'Connel
✥ Je suis : Une Nephelim
Nephelim | Neutre & Bon



Message   Lun 28 Nov 2011 - 20:58


    « NOAH && ALICE »

    Lorsqu'il me demanda mon avis, je tournais mon regard vers les affiches. Je savais ce qu'il passait au cinéma en ce moment mais je désirais choisir au mieux. Comme je l'ai dis précédemment, je n'allais pas proposer un film d'amour. Ce n'est pas ma tasse de thé et je trouve que cela fait trop « cliché ». A chaque fois que quelqu'un va au cinéma dans le cadre d'un rendez-vous galant, c'est souvent pour se taper un film d'amour. En l'occurrence, il y avait à l'affiche Twilight, un film pour les adolescents. J'aime les films fantastiques mais les vampires qui brillent au soleil, ce n'est pas trop mon truc. Enfin, ce film a au moins le mérite de parler de créature sans m'angoisser. Il faudrait être folle alliée pour avoir peur devant Twilight.

    Ensuite il y avait Time Out, un film futuriste avec Justin Timberlake et Amanda Seyfried... Vu le synopsis le film avait l'air pas mal. Enfin il faut aimer les films d'action un peu tirés par les cheveux. Sur l'affiche d'à côté figurait Intouchable, un film français sur une relation entre une personne en situation de handicap et un gars de banlieue.

    Hum j'hésite entre Time Out et Intouchable...

    Lui répondis-je après avoir balayer les affiches du regard. Je le regardais droit dans les yeux, bien décidé à ce qu'il ne choisisse pas un film pour me faire plaisir, mais parce qu'il a envie de le regarder. Je déteste imposer mes choix.

    Mais si tu préfères autre chose, propose !

    Le rassurais-je. Parfois c'est amusant de donner ses arguments pour pouvoir aller voir le film désiré. Je préfère quelqu'un qui a du caractère que quelqu'un qui se plie au miens.

    Ou on peut aller voir un dessin animé !

    Dis-je en riant même si j'étais tout à fait capable d'aller regarder le chat potté de shreck.



avatar
Ezechiel
✥ Je suis : un Ange
Trio | Bien -staff-



Message   Lun 28 Nov 2011 - 21:31


    « Alice & Noah »


    Elle réfléchit un instant regardant les affiches et surement essayant de se souvenir de quoi parlais les films. Films dont avant ce soir je n'avais jamais entendu parlé. Elle sembla énumérer les films dans sa tête et peser le pour et le contre, je la laissait faire et attendait patiemment qu'elle choisisse ou me donne au moins un avis. Elle hésitait entre deux films, j’essayai de me souvenir de ce que j'avais lu et réfléchit un instant. Je me tournais à mon tour vers les affiches et alors qu'elle attendait ma réponse et proposait en souriant, surement pour faire de l'humour d'aller voir un dessin animé, je répondait:

    - Je suis d'accord pour Time Out ! De ce que je me souvenais c'était un film qualifié de science fiction et même si ce n'était pas plus mon genre qu'un autre, c'était au moins différent d'un film humoristique ou je risquait justement de briller par mon manque d'humour. Je lui sourit et lui offrit mon bras afin de l'accompagner dans la file d'attente qui s'était formée depuis notre arrivée. J'en profitait pour jeter un œil discret autour de nous pour vérifier que nous n'étions pas suivis. Avec le monde qu'il y avait, j'aurais eu du mal à détecter qui ou quoi que se soit et même si je l'avais fait, le trouver parmi les humains aurait été plus que difficile. Arrivé dans la queue, je la gardais à mon bras et réfléchit à un sujet de conversation susceptible de faire passer le temps. Passer le temps, c'était une expression bien étrange. Mais elle l'était moins qu'une file d'attente passée dans un silence total. Et lancer la conversation lui ferait oublier ma nature peu bavarde.

    - J'espère que tu as passé une bonne semaine ? Lui demandais-je. Elle n'était pas totalement finie, mais ça lancerait la conversation et comblerait les blancs. Nous avançâmes légèrement dans la file et j'entendis du bruit derrière; je me tournais et cherchait du regard une fois de plus pour voir si nous étions suivis.

    - Alors ta semaine ? Revenais-je à elle avec un sourire.

    J'avais du mal à savoir si oui ou non nous étions suivis, mais tant que je paraissait normal, humain; que nous le soyons ou non n'était pas important. Enfin, ça représentait toujours un risque, même minime pour Alice. Minime, car je doutais qu'un démon ou un déchu ose défier Lucifer ! Elle n’eut pas le temps de nous répondre que quelqu'un nous bouscula la faisant presque trébucher. Je la rattrapait facilement et la rapprochait de moi, resserrant l'étreinte de mon bras autour du sien en essayant d'identifier l'homme responsable de ce désagrément. Ce n'était qu'un humain pressé et pas vraiment attentionné envers les gens autour de lui.

    - Il ne t'as pas fait mal ? Lui demandais-je pour m'assurer qu'elle allait bien.



avatar
Alice O'Connel
✥ Je suis : Une Nephelim
Nephelim | Neutre & Bon



Message   Lun 28 Nov 2011 - 22:01


    « NOAH && ALICE »

    J'acceptais volontiers le bras tendu de Noah. Il fallait maintenant rejoindre la fil d'attente si on désirait entrer dans le cinéma avant que la séance commence. Je me sentais bien en sa compagnie. Même s'il n'était qu'un humain, j'avais l'impression que rien ne pouvais m'arriver tant que je resterais en sa compagnie. C'est une sensation qui ne s'explique pas, mais agréable. Noah fut le premier à rompre le silence. Normalement, c'était moi la plus bavarde, qui ne supportais pas les blancs. Il fallait croire que maintenant il était à l'aise avec moi et qu'il osait un peu plus parler. Je levais mon regard vers lui en avançant dans la fille.

    Oui une bonne semaine mais fatigante et toi ?

    J'avais que très peu de temps à moi. Je jonglais entre mon boulot de danseuse professionnelle et mes cours de danse en tant que bénévole. Je me couche tard et me lève tôt. Les danseuses ne peuvent pas se permettre de faire des grasses matinées. Il fallait que tous les matins je me tienne prête pour 7 heures 30 pour l'échauffement. Même si le spectacle dans lequel je jouais, faisait succès, cela n'était pas de tout repos. Heureusement que le salaire que j'allais recevoir suffirait amplement à payer mes factures qui sont en retards.

    Je danse dans le ballet Dracula, actuellement.

    Je n'avais pas encore eu l'occasion de lui annoncer. On parlait de ces spectacles en ville mais nous ne sommes pas des danseurs très connus. De plus, il y a de nombreux spectacles de ce types qui se jouent en ville.

    Noah n'eut pas le temps de répondre. Je sentis qu'un homme impatient me bousculait. Vu sa corpulence et surtout parce que je m'y attendais pas, heureusement que Noah avait eu le réflexe de me rattraper. Je m'agrippais à lui. J'étais partagée entre l'idée de gifler l'impoli ou de le remercier de m'avoir donné une raison de me rapprocher de mon compagnon. J'ai vraiment parfois des idées mal placées, je l'avoue...

    Merci... je sais vraiment pas tenir sur mes jambes.

    Dis-je en souriant un peu gênée mais également a regret que cette étreinte n'est pas durée plus longtemps.

    Arrivés au guichet, je pris deux places pour le film « Time Out ». Noah n'eut pas le temps de réagir que je venais de payer les deux places. Après tout, la dernière fois, il avait payé le restaurant. Ce n'est pas deux places de cinéma qui allaient me ruiner. Je lui lançais un sourire angélique avant de me diriger vers la bonne salle.



avatar
Ezechiel
✥ Je suis : un Ange
Trio | Bien -staff-



Message   Mar 29 Nov 2011 - 10:22


    « Alice & Noah »


    Arrivé au guichet, je n'eut pas le temps de réagir qu'Alice avait déjà commandé les places et payé. J'en fut surpris et presque déçu; non pas par fierté, je n'en avait même pas été pourvu, comme bien d'autres caractéristiques humaines. Non, j'avais simplement voulu me montrer galant et j'avais cru comprendre au fil de mes années que c'était à l'homme de payer pour les sorties, le cinéma, le restaurant et toutes ces choses. Une sorte de coutume immuable dont elle venait semblait-il de me prouver la non valeur. Si les choses que je pensait savoir se révélaient fausses, j'étais mal partit pour cette soirée supplémentaire et toutes les autres qui suivraient. Je lui emboitait le pas sans broncher dans le cinéma, la gratifiant d'un sourire en réponse au sien. Puis arrivé devant la bonne salle un homme vérifia nos tickets et nous fit entrer dans une salle obscure, fournis de sièges rouges. Je la laissait nous conduire à notre place, peu certain de l'endroit le plus indiqué et m'asseyait à coté d'elle. Le film n'allait vraisemblablement pas commencé tout de suite vu la queue qu'il y avait derrière nous lorsque nous étions entré; j'en conclu qu'il nous fallait surement un nouveau sujet de conversation, mais je n'était pas très doué pour ça. Je réfléchis un moment, oubliant presque de parler.

    - Tu as déjà une idée de ce que tu veux faire après ? Peut être une idée de restaurant ? Chuchotais-je pour rompre le silence. Parler doucement m'avait sembler être le plus approprié vis-à-vis des gens autour de nous; je jetait d'ailleurs un regard à la ronde de façon à voir si quelqu'un nous regardais. Personne. Se pouvait-il que Lucifer est abandonné l'idée de la faire surveiller ? J'en doutais, c'était surement un espion qu savait se faire plus discret que les autres, ou bien il n'était peut être pas encore entré dans la salle. Je reportait mon attention totale sur Alice, j'aurais pu proposer un restaurant, mais la vérité c'est que je n'en connaissait pas ! Si ce n'est celui ou nous étions allez la dernière fois, je n'entrait pas dans ce genre d'endroit, car sans elle, prendre un repas m'était inutile. Certes j'avais du passé devant une bonne dizaine de restaurant tout au long de la semaine, mais de là à m'en souvenir ou à savoir ce qu'ils valaient pour son palais, c'était autre chose. Puis la salle se fit encore plus sombre, je cru que le film allait commencé, et fut d'abords surpris, puis lorsque des publicités passèrent à l'écran, je compris qu'il s'agissait surement d'une chose courante pour les humains, tous avaient continué de discuter et ignoraient l'écran. J'en fit de même et restait concentré sur Alice qui réfléchissait à un restaurant pour ce soir.

    - J'en ai vu un asiatique sur la 6ième mais je ne sais pas ce qu'il vaut ! Je ne connais pas vraiment les restaurants de Los Angeles. Je ne suis qu'un touriste ici. Dis-je en souriant.

avatar
Alice O'Connel
✥ Je suis : Une Nephelim
Nephelim | Neutre & Bon



Message   Jeu 8 Déc 2011 - 15:55


    « NOAH && ALICE »

    Le fait qu'il dise qu'il n'était qu'un simple touriste dans cette ville me donna une idée. Nous n'étions pas obligés de nous enfermer dans un restaurant pour passer un bon moment. L'idée que j'allais lui proposer faisait beaucoup moins « classe » qu'un restaurant japonais... mais cela en était pas pour autant une mauvaise idée.
    Ce soir était l'occasion de lui faire découvrir les plus beaux endroits de la ville. Après tout, la ville des anges avaient revêtu ses décorations et lumières de noël. De plus, je connaissais un restaurant rapide qui faisait de la nourriture de qualité, même si la façade ne paye pas de mine. Il y avait également un marché de Noël qui se tenait sur l'une des places annexes du centre ville.

    Il faut à tout prix que je te fasse visiter certains endroits de Los angeles !

    Lui répondis-je en le regardant, alors que nous étions en train d'entrer dans la salle.

    Los angeles est une ville magnifique à la période de Noël. On pourra manger un bout en route... à moins que tu n'aimes pas trop marcher.


    Je ne savais pas si j'étais une nouvelle fois suivie. Je faisais tout pour ne pas y penser. Jusqu'à lors, je m'étais toujours sentie épiée, je ne vois pas pourquoi cette soirée serait une exception à la règle. J'espérais simplement que ce rendez-vous serait un peu plus « normal » que le précédent.

    Si tu préfères le japonais, je suis également partante.

    Je n'avais pas envie de lui imposer un loisir. Peut-être qu'il n'aimait pas cette ville après tout, ou bien l'ambiance de Noël. Me concernant, même si j'aime les périodes de fête, cela me rend toujours un peu nostalgique. Je ne suis pas du genre à fêter cela en famille puisque je n'ai plus vraiment de famille. Ma mère ne m'apprécie guère, mon seul mentor n'est plus de ce monde et je n'ai plus de nouvelle de mon frère. Je m'arrange toujours pour travailler ce jour, en participant à un spectacle de danse par exemple.

    Les publicités passèrent, mais je les regardais à peine. Je regardais du coin de l'œil Noah. Il semblait concentré sur les images.

    Tu restes à Los Angeles pendant les fêtes de fin d'année ?

    Lui demandais-je en chuchotant par simple curiosité. Noah est le genre d'homme à être entouré par une grande famille. Enfin je l'espérais pour lui car c'est important de se sentir entouré et soutenu.



avatar
Ezechiel
✥ Je suis : un Ange
Trio | Bien -staff-



Message   Jeu 8 Déc 2011 - 18:17


    « Alice & Noah »


    Ma dernière réplique sembla lui donner lieu à réflexion. Je ne savais pas ce qui se tramait dans sa tête et j'aurais je l'avoue bien aimé savoir. Mais elle ne se fit pas prier pour partager le fond de ses pensées. Elle me dit rapidement qu'elle aimerai bien comme j'étais "touriste" me faire visiter la ville et en profiter pour manger un morceau sur le chemin. Marcher n'était pas un souci et ça pourrais occuper différemment notre temps et donner des sujets de discussion la ou j'en manquait cruellement. C'était d'ailleurs bien mieux que d'être face à face dans un restaurant et de ne trouver que peux de chose à dire ! Elle tempéra sa proposition en ajoutant que si je préférait le restaurant, elle s'en contenterai. J'étais du même avis qu'elle et le lui fit vite savoir.

    - Non, c'est une très bonne idée de me faire visiter ! Merci.

    La salle devint alors obscure et l'écran s'éclaira, dévoilant des images par pagailles; les publicités passaient en boucle et je restait captivé sur l'écran, non pas par intérêt mais plus par manque d'idée niveau sujet de conversation. Heureusement c'est elle cette fois qui relança la conversation.

    - Tu restes à Los Angeles pendant les fêtes de fin d'année ?

    - Oui. Mon travail n'est pas terminé. Mais... je ne fête généralement pas ces jours. Mon frère et moi sommes proches mais rarement au même endroit en même temps ! Ce n'était pas la seule raison, mais ça, ce n'était pas nécessaire de le lui dire. En fait c'était important de lui cacher si je ne voulais pas gâcher ma couverture pour elle et surtout pour l'espion qui nous surveillait certainement dans cette salle obscure.

    - Et toi, que fait-tu pour les fêtes ? Je posait la question, vraiment intéressé. Car j'avais cru comprendre que c'était une période familiale et importante pour la plupart des humains. Et de ce que je savais d'elle, elle n'était pas très proche de sa famille.

    - Si tu es seule on pourrais se tenir mutuellement compagnie ? Ajoutais-je aussitôt, prétextant vouloir de la compagnie pour lui éviter de passer ces fêtes familiales seules. J'imaginais facilement Lucifer envoyer au diable ces habitudes et cérémonies humaines et ne pas hésiter à l'attaquer ou lui envoyer ces sbires la surveiller alors autant qu'elle ne passe pas ces fêtes seule si ça voulais dire en prime continuer de la protéger.

avatar
Alice O'Connel
✥ Je suis : Une Nephelim
Nephelim | Neutre & Bon



Message   Sam 17 Déc 2011 - 11:28


    « NOAH && ALICE »


    Chaque année, je ne faisais rien de particulier pendant les fêtes. Souvent, je profite du jour de nouvel an pour le passer avec mes amis proches. Quant au jour de Noël, je le passe très souvent devant la télévision en pyjama. Je n'en suis pas plus triste pour autant, c'est juste une question d'habitude. Je préfère cela à participer à un repas de famille. Il y a beaucoup de tension entre ma mère et moi, inutile de casser l'ambiance à cause de ma présence. Malgré que j'ai des amis et que j'aime sortir, je reste une personne solitaire. J'aime bien rester seule, dans mon appartement... bon parfois il est vrai que la solitude peut-être pesante.

    Je ne fais jamais rien de spécial.

    Lui répondis-je simplement. Je n'avais pas envie de lui raconter ma vie. Je trouvais qu'il en savait déjà bien assez sur moi. Mon ex ne me connait pas autant que Noah, ce qui est déjà un exploit. Sous mes airs enjoués et fêtards, se cache une personne sensible et complexe.

    Je fus étonnée lorsque mon compagnon me proposa de passer les fêtes de fin d'année ensemble. Mon cœur fit un bon de joie dans ma poitrine, bien malgré moi. C'est homme à vraiment le don de me redonner le sourire. Je tournais mon visage vers lui, alors que le film débutait.

    J'accepte avec plaisir. Je n'osais pas te faire cette proposition.

    Cette idée m'avait traversé l'esprit pendant quelques secondes. Bien que j'ai la langue bien pendue, j'avais hésité à être aussi avenante. Ayant peur de me voir refusée cette proposition, j'avais préféré garder le silence. Lors de notre premier rendez-vous, je m'étais littéralement jetée dessus... bon il est vrai que l'idée de mourir était fortement présente aujourd'hui. Bien qu'aujourd'hui je ressens toujours cette épée de damoclés au dessus de ma tête, je me sens un peu plus détendue... enfin façon de parler. Les démons se faisant discrets en ce moment, j'ai tendance à les oublier lorsque je suis en bonne compagnie. Ce n'est pas pour autant que je baisse ma garde. Je suis peut-être naïve mais pas au point de croire que Lucifer m'a oublié. Il attend sans doute le bon moment pour venir me tourmenter.

    Je portais mon intention vers le film. J'espérais que nous étions pas tombés sur un navet. Je jetais parfois des coups d'œils discrets vers Noah.

avatar
Ezechiel
✥ Je suis : un Ange
Trio | Bien -staff-



Message   Jeu 22 Déc 2011 - 10:35


    « Alice & Noah »


    Elle avait accepté mon invitation avec plaisir et j'étais satisfait de la préserver de la solitude durant une telle période. J'avais suffisamment pu voir les humains s’affairer, acheter des cadeaux et préparer leurs retrouvailles de famille pour savoir qu'elle n'aimerais certainement pas passer cette fête seule. Elle reconcentra ensuite son attention sur le film et j'en fit autant. S'il y avait des démons ou déchus dans la salle pour nous surveiller, ils devaient être furieusement déçut d'autant de banalité ! C'était la première fois que je venais au cinéma regarder un film, je suivais l'histoire et les images qui défilaient sur l'écran, mais, malgré le but premier de ce genre de choses, je n'était pas plus détendu. C'était un passe-temps humain alors je mettait ça sur le dos de ma non-humanité et m'attelais à suivre ce film peu importait ce que j'en comprenait ou non. La chose qui me frappa, c'était que les humains avaient une imagination débordante pour inventer ce genre d'histoire. Quand-on pensait que beaucoup aujourd'hui ne croyais plus en mon père ou en notre existence à nous, les Anges; j'avais en voyant ce film une pensée plutôt complexe. Ils inventaient des choses aberrantes qu'ils ne croyaient pas possible, pour se divertir ! Étais-ce là ce que nous étions ? Des divertissements de films qualifiés de surnaturel ou science fiction ? Je n'en était pas vexé, je ne leur en tenais pas non plus rigueur ! Peu nombreux était ceux qui avaient rencontré un ange et ils ne courraient pas les rues pour le crier sous les toits. Mais j'avais peur -si c'était possible- de ce que cela pouvait signifier pour Lucifer. S'ils ne croyaient pas en nous, perdrait-ils espoir ? Je décidais de chasser ces sombres pensées derrière moi et me tournais vers Alice et chuchotait pour ne déranger personne:

    - Je comprend le principe, mais tu ne trouve pas ça étrange ? Dis-je en essayant de mettre un nom sur l'avis que je me faisait d'une telle société. C'était presque effrayant de voir le temps devenu si important !


    - Courir comme ça après le temps ! Ce serait une vie bien triste si elle était réelle ! Ajoutais-je pour expliquer mon point de vue.

    - Que veux-tu faire pour noël ? Ce n'était pas forcément le moment pour lui demander, mais rester là, assis pendant plus d'une heure sans rien dire me paressait étrange. Non pas que j'avais vraiment envie de parler. Mais lorsque nous restions sans dire un mot trop longtemps, je ressentait un malaise, à tort ou à raison, grandir entre nous. Malaise que je me devais de dissiper.

    - Mais tu veux peux être suivre le film !? Dis-je en souriant pour lui laisser le choix de répondre ou non imémdiatement.




Spoiler:
 
avatar
Alice O'Connel
✥ Je suis : Une Nephelim
Nephelim | Neutre & Bon



Message   Ven 30 Déc 2011 - 11:22


    « NOAH && ALICE »


    Les scénaristes font toujours preuve d'imagination pour créer des films tirés par les cheveux. Malgré que ce film ne soit pas la réalité, il est tout de même le reflet de celle-ci. Le temps est important pour un humain. Sans doute parce que nous faisons qu'un bref passage sur cette terre. Beaucoup d'humain ont peur de vieillir par exemple. C'est pour cela qu'il y a une multitude de crème antirides qui ont été inventé durant ces derniers siècles. La médecine a fait des progrès. Grâce à cela, l'espérance de vie des humains est plus longue qu'auparavant.
    Il n'est pas rare de voir les Hommes passer leur vie à courir par manque de temps. Il suffit d'aller faire un tour dans l'une des quartiers d'affaires de Los Angeles.
    Le temps est l'une des choses que l'homme ne peut pas contrôler. Quoi que l'on fasse, où que l'on aille, nous devons nous plier au temps. Que l'on soit bon ou mauvais, on finira tous par vieillir et mourir.

    Je dirais plutôt que c'est... effrayant. Le temps a déjà beaucoup d'importance dans notre société. C'est quelque chose qu'on ne peut pas contrôler, et l'homme déteste ne pas contrôler.

    Lui répondis-je à voix basse pour ne pas déranger les personnes autour de nous. Discuter avec lui ne me dérangeais nullement. Je suis là pour passer du temps avec Noah. Aller au cinéma est juste une idée pour se retrouver. Si je désirais voir ce film dans sa globalité, je n'aurai qu'à l'acheter une fois sorti en DVD.

    Quand on y réfléchis, on court déjà après le temps. Nous sommes les victimes du temps. Tout ce qu'on fait est régis par des heures et des minutes.

    Ajoutais-je en lui souriant.

    Cela ne me dérange pas de parler. Ce film est juste une excuse pour passer du temps en ta compagnie

    Répondis-je pour le rassurer. J'avais longtemps trouvé bizarre le fait qu'il m'adresse que très peu la parole. Je ne vais pas lui demander de garder le silence alors qu'il commençait à se livrer.

    Je n'ai pas d'idée. Je peux cuisiner si tu veux. Je pense qu'il est trop tard pour réserver quelque part de toute manière.

    Je ne suis pas une grande cuisinière mais je me débrouille. Il suffit d'un livre de cuisine assez simple à comprendre. Avec la vie que je mène, il est rare que je me mette derrière les fourneaux. Cela sera l'occasion d'utiliser ma cuisine qui a rarement servi.

avatar
Ezechiel
✥ Je suis : un Ange
Trio | Bien -staff-



Message   Mer 4 Jan 2012 - 18:05


    « Alice & Noah »


    La encore, nous n'avions pas la même façon de voir les choses; lorsque je trouvait une chose étrange, elle, elle l'effrayait ! En y repensant c'était normal; elle était humaine et comme tout bon humain, elle avait une vie plus brève que d'autres créatures de ce monde. Le temps y avait une grande importance, là ou pour moi c'était dérisoire. Non seulement voir les humains courir après le temps dans ce film me perturbait, mais en plus je ne faisait déjà pas forcément attention au temps qui passait. Pour ma part, hormis les fois ou je voyais Alice et les échéances à cause de Lucifer et de ses plans, je vivait à travers les siècles sans vraiment me poser de question ou essayer de savoir combien de temps s'écoulait. C'est surement l'immortalité qui veux ça ! Pourquoi compter lorsque notre temps est infini ?!

    - Tu as raison ! Le temps à son importance ! Effrayant est-peut être plus indiqué alors. Chuchotais-je en réponse à ce qu'elle venait de me dire.

    Elle précisa que ça ne la dérangeait pas de parler et j'en fut soulagé. Je me sentais mal à rester la sans bouger ni dire un mot, j'avais l'impression de devoir faire quelque chose et ne pas savoir quoi. Nous continuons tout de même à chuchoter afin de ne pas déranger les autres personnes et je doutais d'ailleurs qu'elles nous entendent vu le son qui émanait des enceintes dans toute la pièce.
    Elle proposa ensuite de cuisiner pour notre rendez-vous de noël; ce qui impliquait qu'on le fasse chez elle. Ça ne me dérangeait pas et j’acquiesçai d'abords par un signe de tête, appuyant sa phrase comme si je l'approuvait mentalement d'abords. Et c'était un peu le cas, puisque je réfléchissait également à ce que je pouvais lui proposer, ce que je me devais de faire. Il me semblait que les humains se faisaient des cadeaux à cette époque, devais-je lui en faire un ? Surement !

    - Tu as surement raison, ça sera trop tard pour réserver. Approuvais-je verbalement alors que je n'en avait véritablement pas la moindre idée !

    - Je serait ravi de goûter ta cuisine. Je pourrais t'aider si tu le souhaite. Je ne sais pas cuisiner, mais je pourrais mettre mes mains à ton service ! Ajoutais-je afin de me montrer agréable et serviable. Je ne voulais pas tout lui laisser faire sans même proposer mon aide.

    - On pourrais s'offrir un cadeau, un petit quelque chose pour noël ?! Décidais-je de proposer afin de régler une fois pour toute l'hésitation qui me saisissait.



avatar
Alice O'Connel
✥ Je suis : Une Nephelim
Nephelim | Neutre & Bon



Message   Dim 8 Jan 2012 - 20:27


    « NOAH && ALICE »


    Le restaurant aurait pu être une bonne idée. Mais d'une part, il faut s'y prendre longtemps à l'avance pour réserver. D'autre part, je préférais que cela se déroule chez moi. Je n'ai qu'un malheureux sapin miniature mais je pense qu'il faut mieux fêter Noël dans mon appartement. Enfin, il s'agit simplement de mon point de vue. Je ne savais pas encore ce que j'allais pouvoir lui préparer. N'étant pas une grande cuisinière, il fallait que cela soit un plat simple, tout en restant un plat de fête.

    Oui pourquoi pas. Je suis curieuse de te voir t'affairer en cuisine.

    Répondis-je toujours aussi souriante. Malgré cette réponse, je savais pertinemment que je ne me permettrai pas de lui demander son aide. Cela me plaît de recevoir quelqu'un et de tout faire en sorte pour que cela soit parfait... enfin plus ou moins. Parfois j'envie ces femmes qui savent manier les casseroles, tout en gardant une tenue impeccable. Quand je suis derrière les fourneaux, j'en ai toujours pleins les mains... parfois j'ai même de la farine dans les cheveux. Enfin, j'ai encore un peu de temps pour m'entraîner.

    Euh oui pourquoi pas. Il va falloir que je me creuse la tête pour trouver le présent adéquate.


    Je ne savais pas du tout ce que j'allais pouvoir bien lui offrir. Il est déjà difficile d'offrir des cadeaux à des personnes qu'on connait depuis de longue date. Je me demandais s'il avait déjà une petite idée en me concernant. Personnellement, je pense qu'il est plus facile de trouver un cadeau à offrir pour une femme, plutôt que pour un homme.

    Tu pourrais t'emballer dans du papier cadeau... cela me va parfaitement comme cadeau.

    Ajoutais-je le regard remplit de malice en attendant sa réaction.



avatar
Ezechiel
✥ Je suis : un Ange
Trio | Bien -staff-



Message   Dim 15 Jan 2012 - 17:37


    « Alice & Noah »


    J'avais fait cette proposition pour coller à la tradition de cette fête, mais comme sa blague me le rappelait, je n'avait absolument aucune idée de ce que je devais lui offrir. J'avais lancé cette idée sur un coup de tête, sans réfléchir et je m'était embourbé tout seul dans le genre même de situation qui m’incommodait ! Mais soyons franc, quelle situation "humaine" ne me dérangeait pas ?! Je n'étais jamais à mon aise pour quoi que soit, que j'arrive ou non à le cacher ça n'en était pas moins vrai ! Rien que ce cinéma était pour moi nouveau et gênant; je ne savais pas ce que je devais faire, regarder sans broncher, ou bien parler et m'intéresser à elle plutôt qu'au film. Film qui, soyons honnête me laissait perplexe. L'idée de base était compréhensible bien que peu applicable à mon cas, mais j'avais des difficultés à m’imprégner de l'histoire si sur-réaliste. C'était faux, de la science-fiction comme les humains l'appelait, et je ne comprenais pas ce principe là. Pourquoi inventer des choses, imaginer des mondes si c'était pour les faire si horrible ?! Mon père avait imaginer et créer un monde, certes imparfait, mais beau. Le reste n'avait pas dépendu de sa volonté mais de celle des humains, mais là, ce monde inventer par je ne sais quel humain était dès le départ ravagé, victime d'injustice et assombri par une peur constante et une lutte contre le temps. Je ne saisissait pas pourquoi c'était un concept pour un divertissement.

    - Je suis sûre qu'on trouvera quoi s'offrir. On ne se connais pas depuis très longtemps, mais on en sais tout de même pas mal sur l'autre, non ? Dis-je pour en revenir à notre discussion; je ne souhaitait pas qu'elle s'aperçoive que j'étais perdu dans mes réflexions, des réflexions si étrange et digne d'un non-humain qui plus ai. Il n'y avait surement qu'un Ange pour ne pas comprendre le sens de toute ces choses, ou il n'y avait peut être que moi ! Je décidait finalement de me creuser la tête, mais cette fois pour trouver quoi offrir à Alice. J'avais déjà noté avec mon expérience auprès d'humains que les femmes aimaient les bijoux, les fleurs, les parfums et d'autres choses encore. Mais je ne savais pas ce qui valait mieux offrir à Alice de ces choses là ? Ou peut être mieux valait-il lui offrir tout autre choses ? Quel présent convenait le mieux ? Je m'était moi même infligé un casse-tête sans nom ! Si seulement j'avais omis la tradition humaine et éviter pour une fois de respecter leur habitudes ! Mais ça aurait surement été mal placé, et mieux valait que je cherche plutôt que je manque à un tel rituel !

    - A moins que tu préfère que l'on se donne quelques idées ?

    Pour une fois, je cherchait vraiment la voix la plus facile; si elle me disait quoi lui offrir je ferait d'une pierre deux coup ! Non seulement je respecterait la tradition, mais en plus je serait certain de lui faire plaisir et de ne pas me tromper.



avatar
Alice O'Connel
✥ Je suis : Une Nephelim
Nephelim | Neutre & Bon



Message   Mar 24 Jan 2012 - 20:50


    « NOAH && ALICE »


    Sa remarque me fit sourire. Je ne pensais pas le connaître au point de savoir quoi lui offrir. Noah est pour moi un véritable mystère. Malgré sa nature sereine et amicale, il en reste pas moins un homme secret. Heureusement, il existe les cadeaux bateaux qu'une femme peut offrir à un homme mais je trouve que cela manque de personnalité. Je venais de me donner un nouveau défis. Je souhaita trouver le cadeau qui le toucherait. Mais bon, c'était loin d'être gagné. Pourquoi les choses sont-elles aussi compliquées ? Je me creuse déjà la tête lorsque c'est l'anniversaire d'Elena. Je ne pense pas que Noah serait satisfait si je lui achetais un sac à main qui irait avec ses chaussures. Je me demandais s'il avait une petite idée de ce qui pourrait me faire plaisir. Je n'en savais rien moi même. Il est rare qu'on m'offre des cadeaux le jour de Noël. Durant ces dernières années, Noël consistait à manger un plat très gras devant la télévision. Je sais c'est pathétique, mais il faut mieux ça aux repas de famille houleux.

    J'avoue que je veux bien un peu d'aide. On pourrait créer une liste de ce qu'on l'on désire. Et ensuite choisir pour l'autre le cadeau qui nous semble le plus approprié.


    Je n'étais pas certaine de remplir entièrement cette liste... mais bon. Avec un peu de chance, en y réfléchissant, je finirai par avoir quelques idées. Je suis une femme après tout. Une humaine avant tout. Les humains désirent toujours quelque chose ou quelqu'un.

    Ces histoires de cadeaux sont un véritable casse tête.

    Avouais-je dans un sourire. D'un autre côté, je me souviens que par le passé, j'aimais beaucoup me creuser la tête pour faire plaisir aux autres. Le meilleur des cadeaux, ce n'est pas le plus cher, mais celui qui a été offert avec son cœur.

    Je ne pu m'empêcher de poser ma main sur la sienne. Je suis une personne assez démonstrative, qui a en quelque sorte besoin de montrer son affection. J'espérais que ce petit geste n'allait pas le mettre mal à l'aise.



avatar
Ezechiel
✥ Je suis : un Ange
Trio | Bien -staff-



Message   Dim 29 Jan 2012 - 12:28


    « Alice & Noah »


    Une liste de ce que je désirait ! Si tant est que je puisse désirer quelque chose, elle n'était malheureusement pas en mesure de me l'offrir ! La tête de Lucifer sur un plateau n'était pas vraiment une option à mettre sur une telle liste et c'était pourtant tout ce que je désirait ! Quoi mettre sur cette liste ? Des choses qu'un humain mettrait. Mais ça ne m'aidais pas plus. Elle enchaina en caractérisant le principe d'offrir des cadeaux de casse-tête et j’acquiesçai de la tête, l'appuyant totalement la dessus !

    - On finira bien par trouver ! Dis-je pour éviter de rester silencieux et pour me laisser le temps de réfléchir à deux trois choses à lui dire pour ma "liste". Je pensait rapidement à mes nombreuses venues sur terre et à ce que j'avais pu apprendre des humains et des hommes surtout; mais c'était dur de trouver. Quelques idées me vinrent cependant à l'esprit et je décidait de me contenter de celles-ci. Avant tout, je m'inquiétait de savoir ce qu'elle mettrait sur sa liste :

    - Alors, est-ce que tu aurai deux trois idées qui puissent m'éclairer ?

    En attendant qu'elle réponde, je mettais de l'ordre dans mes idées, essayant de déterminer si certaine pouvaient me trahir; je pensait à un simple porte-feuille, chose dont je n'aurait pas vraiment l'utilité puisque celui que j'avais était à un déchu que j'avais dépossédé de ses biens après l'avoir tué. J'avais également pensé à un pull, une chemise, n'importe quel vêtement qu'une femme offrait souvent à un homme de ce que j'avais pu voir. Mais toutes ces choses semblaient basiques et je devais essayer de trouver au moins une chose qui pouvait refléter ce que je lui avait dit de moi, ou plutôt de Noah !

    Si c'était déjà dur pour moi, elle devait vraiment n'avoir aucune idée de quoi m'offrir !


    - J'espère que tu auras plus de facilité que moi à faire cette liste ! Dis-je en souriant.

avatar
Alice O'Connel
✥ Je suis : Une Nephelim
Nephelim | Neutre & Bon



Message   Ven 3 Fév 2012 - 19:16


    « NOAH && ALICE »


    J'étais tellement captivée par Noah que j'en oubliais presque le film. Des fois, je me risquais de jeter un coup d'œil sur le grand écran mais j'avais totalement perdu le fil de l'histoire. Nous étions en train de chercher des idées de cadeaux qui pourraient nous faire mutuellement plaisir. Je trouvais difficile de lui donner des idées. Offrir quelque chose à quelqu'un peut être parfois assez coûteux. Je souhaitais qu'il m'offre quelque chose parce que cela lui faisais plaisir, et non parce qu'il se sent obligée.

    Sinon comme toutes les femmes, j'aime beaucoup les parfums. D'ailleurs mon parfum fétiche est « J'adore » de Dior. Ensuite, il y a les chocolats. Je suis une éternelle gourmande même si mon métier fait que je dois tout de même prendre soin de mon corps, donc de faire attention à ma ligne. Si j'avale une boîte de chocolat devant un vieux film à l'eau de rose, le lendemain je suis bonne pour quarante cinq minutes de footing. Je ne suis pas une partisane de la minceur mais dans le métier des arts, il faut toujours rester au top sinon on est vite remplacé.

    Je fronçais légèrement les sourcils, signe du grande concentration. Une vague idée me traversa l'esprit.

    Tu vas rire mais... quand j'étais enfant, j'ai toujours rêvé d'avoir une petite boite à musique.


    Lui confias-je. Je n'avais jamais eu cette fameuse boite à musique pour la simple raison que ce n'est pas utile. Il faut dire aussi que je ne suis pas d'une famille très aisée. Si je vis de manière correcte actuellement, je le dois qu'à moi même.

    Malgré que je gagne ma vie, cela n'a pas attendrie ma mère. Pour elle une danseuse est identique à une prostituée. Il est vrai que parfois nous sommes un peu dénudées, mais loin de moi l'idée d'être une fervente des promotions canapés. Je tiens pas à éviter mon reflet dans la glace. Il est triste que de nos jours, une femme est victime de ce genre de chantage pour pouvoir être promue plus vite.

    Et toi, qu'est ce qui te ferais plaisir ? Il y a bien quelque chose que tu as toujours voulu, mais que tu n'as jamais pu avoir ?


    Lui demandais-je dans un sourire, en gardant toujours ma main sur la sienne. .



avatar
Ezechiel
✥ Je suis : un Ange
Trio | Bien -staff-



Message   Dim 5 Fév 2012 - 16:12


    « Alice & Noah »


    J'avais tellement été accaparé par mes pensées et mes recherches de cadeaux que je ne m'était pas rendu compte qu'Alice avait posé sa main sur la mienne. Quand je m'en rendit enfin compte, j'y jetait un coup d’œil rapide, imperceptible, me demandant si elle s'était déjà rendu compte de mon manque de réaction. Que devais-je faire ? Simplement rester comme ça, comme si de rien n'était, comme si je l'avais vu, sentit, mais que ça ne me dérangeait pas ? Ou bien encore, avoir un geste envers elle, dire quelque chose ? Décidément, cette soirée ne me valait pas niveaux idées grandioses ! Je n'avait pas vraiment d'idée quand à trouver quelle attitude adopter, peut être encore moins que ce que j'allais lui offrir. Je décidais de regarder discrètement autour de nous pour retrouver le jeune homme que j'avais imiter devant le cinéma. Il était assis deux rangs devant nous, avec son amie. Elle avait sa tête posée sur son épaule et ils regardaient le film. Ça ne m'étais pas d'une grande utilité aux vues de ma situation et je devais certainement improviser, je n'avais pas vraiment le choix. Je m'interrompit dans mes réflexions lorsqu'elle me parla d'une boite à musique; elle souhaitait donc en avoir une depuis toujours. C'était un cadeau parfaitement approprié et qui lui ferait plaisir. Qui plus ai, je pouvais utiliser mes pouvoirs afin de voir dans sa jeunesse, son enfance et revoir un souvenir ou quelque chose me permettant de trouver la boite à musique la plus ressemblante avec celle dont elle avait tant envie ! Heureusement pour moi, mes deux problèmes semblaient pouvoirs se résoudre entre eux. Je bougeait donc ma main sous la sienne et enlaçait ses doigts dans les miens. Je me concentrait assez pour capter rapidement le souvenir qui m'intéressait et essayait de voir avec netteté la fameuse boite à musique qu'elle avait tant souhaiter avoir.

    - Pourquoi est-ce que j'en rirait ! Une boite à musique, c'est un objet très beau et ça te ressemble en fait ! Une danseuse étoile qui tourne au son de la musique, c'est tout à fait toi ! Répondis-je comme compliment et aussi pour éviter d'éveiller ses soupçons sur ce que j'étais en train de faire. Elle n'avais aucun moyen de le savoir, pourtant, je préférai assurer mes arrières. Il était hors de question qu'elle note un silence suspicieux dans la conversation, ou qu'elle vois que je me concentrait sur autre chose que nos paroles.

    J'arrivais à retrouver son souvenir, mais je ne distinguait pas encore très bien la boite à musique, comme si elle même en avait un souvenir flou. Peut être qu'elle n'y avait pas repensé depuis longtemps, très longtemps. Il suffisait cependant qu'elle y pense durant quelques secondes de plus pour raviver ce souvenir, j'en était persuadé. Néanmoins, elle m'avait posé une question et je me devais d'y répondre:

    - Et bien... à vrai dire, non. Je n'ai jamais été du genre à vouloir des choses, j'avais en fait tout ce dont j'avais besoin, c'est encore le cas aujourd'hui. Répondis-je honnête, du moins en partie. J'avais tout ce que je désirait d'un point de vu matériel puisque je n'avais rien et que je ne désirait rien ! Mais bien entendu, ma réponse ne devais pas s'arrêter là, sans quoi elle trouverai surement cela étrange.

    - J'ai eu une vie plutôt privilégiée. Je n'ai jamais manqué de rien. Mais il fallait que je lui donne une idée, et je devais trouver quelque chose au plus vite. Si ce n'est que je n'ai jamais été en vacance ou à la plage avec ma...famille. Passer noël à la plage, avec un pique nique c'était surement plus étrange encore qu'on pourrait l'imaginer, mais après tout, Los Angeles était loin d'avoir un climat froid et nous avions des températures même plutôt chaudes. La soirée serait moins compliquée pour elle si elle n'avait pas à faire un repas élaboré et je n'aurais qu'a passer un moment avec elle, sans objet ou présent qui n'étaient pas faits pour un Ange.

avatar
Alice O'Connel
✥ Je suis : Une Nephelim
Nephelim | Neutre & Bon



Message   Sam 11 Fév 2012 - 10:52


    « NOAH && ALICE »


    J'étais soulagée qu'il ne trouve pas cette idée ridicule. Parler de boîte à musique pourrait paraître enfantin du point de vu de certaine personne.

    Le fait de simplement parler de cette boîte, j'en eu quelques souvenirs. Je venais de sortir d'un cour de danse. Je devais avoir entre 7 et 9 ans. Ma mère m'accompagnait et me tenait fortement la main. Elle avait peur que je me perdre certainement. Nous marchions vite. Il faut croire que nous étions en retard mais je ne sais plus pour quelles raisons. Mon regard fut attirée par une vitrine. Elle était illuminée par les décorations de Noël. Des petites filles et des petits garçons se poussaient devant le magasin. Je lâchais la main de ma mère malgré son désaccord. Je l'entendis vaguement crier mon prénom. Ma petite taille me permettaient de me faufiler parmi les autres enfants. Les autres enfants étaient attirés par les derniers jouets en vogues. Quant à moi, j'étais fascinée par une petite boîte à musique. Une danseuse étoile en bois et peinte, y dansait de manière gracieuse. La boite était de la même matière que la danseuse. Elle avait sans doute été peinte avec précision par un artisan. Les couleurs dominantes étaient le marron, le rose pâle et le doré. Il y avait des dessins dessus... cela devait être des fleurs. Je fronçais les sourcils pour me concentrer sur l'objet mais une main m'agrippa sévèrement.

    Alice ! Ne me fais plus jamais ça.

    Je me souviens d'avoir été surprise par le ton de sa voix. Elle avait vraiment eu peur de me perdre... étonnant pour une femme qui passe son temps à me sermonner. Rien que l'idée de me souvenir qu'elle avait eu peur pour moi me redonna du baume au cœur. Malgré nos différents, c'est elle qui m'emmenait à chaque cours de danse par exemple.

    C'est la première fois que je me souvenais aussi bien de ces images. Même si cela restait vague, j'étais étonnée de me remémorer certains détails... ceux-ci étaient restés flous jusqu'à aujourd'hui.

    Une autre image s'interposa dans mon esprit. Je n'avais pas le même âge, ce n'était pas non plus le même jour. Je devais sans doute avoir environ 14 ans. J'étais avec une amie en train de me diriger vers la bibliothèque municipale lorsque je croisais un inconnu. Il y avait beaucoup de monde sur ce trottoir. Pourtant, cet homme m'avait attiré. Lui non plus n'était pas resté de marbre. Il me fixait, autant que je le fixais. Lorsqu'il m'eut dépassé, je me retournais et me rendis compte qu'il en avait fait de même. Un image s'était imposé à mon esprit, un visage en train de regarder au dessus d'un berceau.

    Sans me contrôler, je retirais ma main de celle de Noah. Une partie de moi avait toujours été gêné par cet étrange moment. Je n'avais jamais oublié cet homme même si je n'arrive plus à me souvenir précisément de ses traits. Je ne suis même pas certaine de pouvoir le reconnaître.

    Pardon. J'avais l'esprit ailleurs.

    M'excusais-je puisqu'il devait sans doute se demander pourquoi j'avais retiré ma main de la sienne.

    Je me concentrais sur lui. D'après ses paroles, il avait eu une vie aisée. Par contre, ce n'est pas pour autant qu'il avait pu passer beaucoup de temps avec sa famille. Cela ne m'étonnais guère. Il avouait également qu'il ne s'était jamais attardé sur la plage. Je trouvais cela étonnant mais après tout, certaines personnes ne sont pas des passionnés du sable et de la mer.

    Il fallait que je me creuse la tête. Je pouvais faire un pique nique sur la plage mais bon cela n'est pas toujours évidant... surtout le soir. Par contre, je connais une amie qui a une maison de vacance près de la mer. Il va falloir que je me penche sur le sujet.

    On pourrait acheter une maison sur Miami et passer notre vie à se dorer au soleil comme des lézards.

    Dis-je pour rire. Même si j'aime me laisser dorer, je suis plus du genre à faire du sport pendant les vacances pour mêler l'utile à l'agréable. J'aime découvrir de nouveaux sports. L'année dernière j'ai fais un peu d'escalade avec une collègue. Je ne suis pas une pro dans le domaine... au début j'étais terrorisée à l'idée de m'écraser comme une crêpe au sol. Fort heureusement pour mon égo, j'ai grimpé cette foutue falaise.

    Je regardais le grand écran. Le film était en train de se terminer. A peine que j'eus le temps de faire cette remarque que le générique de fin défila devant nos yeux.



avatar
Ezechiel
✥ Je suis : un Ange
Trio | Bien -staff-



Message   Dim 12 Fév 2012 - 10:19


    « Alice & Noah »


    J'arrivais enfin à distinguer la boite à musique. Les souvenirs que j'avais fait ressortir à la surface c'étaient fait bien plus présent et limpides. Elle c'était souvenue de beaucoup plus de détails et moi j'avais pu tout voir et mémoriser à quoi ressemblait cette fameuse boite à musique en bois. Les couleurs roses, blanche et or ne devraient pas être très compliquer à trouver, la matière peut être serait plus un challenge étant donné les nouvelles inventés par l'homme. Mais si j'allais dans le bon type de boutique je pourrais faire ce cadeau si spécial pour elle. Je m’apprêtait à quitter son esprit lorsqu'un nouveau flot de souvenir me parvint. Elle marchait dans la rue, plus vieille et se retournait sur le passage d'un homme aux traits flou qu'elle ne devait pas connaitre et se rappeler vraiment. L'homme lui aussi c'était retourné sur son passage et je ne saisissait pas ce que cela signifiait pour Alice, ni pourquoi elle avait eu ce souvenir enfoui qui la saisissait à cet instant précis !
    Aussi subitement que ces images lui étaient venues, elle me lâcha la main et s'excusa, je ne su trop pourquoi. Elle était devenue en peu de temps comme une autre personne. Elle ne semblait plus être la Alice que j'avais rencontré et qui m'avait proposé cette soirée. Elle se montrait maintenant distante et presque mal à l'aise comme si se souvenir de cet homme changeait tout. Elle avait néanmoins écouté mes paroles et elle fit d'ailleurs un pas dans ma direction en ajoutant un trait d'humour, redevenant presque aussi normal que d'habitude. Au même moment, le film se terminait alors que je n'en avait pas suivit la moitié ! Elle non plus d'ailleurs. Je me tournais vers elle et sans être curieux, je m'inquiétait de sa réaction de tantôt. Je m’empressai donc de lui demander:

    - Est-ce que tu va bien ? J'ai fait quelque chose de mal ou...?

    Je ne voulais pas rajouter à son mal aise de tantôt, mais je voulais comprendre ce qui c'était passé; je ne pouvais pas perdre sa confiance, je ne pouvais pas me permettre d'avoir mon dernier rendez-vous avec elle. Si j'avais mal agit, je devais savoir comment pour rattraper les choses.

    - Si c'est quelque chose que j'ai dit...

    Insistais-je, vraiment préoccupé par ce que j'avais pu faire ou non et ce que ça pouvait impliquer pour la suite et surtout pour sa vie. Je ne voulais pas la laisser aux mains de Lucifer, c'était hors de question et ce pour beaucoup de raisons ! Alors quoi qu'il m'en coutait d'essayer de comprendre quelque chose de déplaisant pour elle et me mettant moi aussi plutôt mal à l'aise, je devais savoir, c'était vitale pour sa protection.


avatar
Alice O'Connel
✥ Je suis : Une Nephelim
Nephelim | Neutre & Bon



Message   Mer 22 Fév 2012 - 20:23


    « NOAH && ALICE »


    Je ne savais pas pourquoi cet homme m'avait autant marqué. J'avais eu l'impression que quelque chose me liait à lui. Le lien étrange que j'avais ressenti n'est pas du tout le même que celui que j'ai avec Lucifer. Appartenait-il à mon passé ?
    Mon passé est un grand inconnu. J'avais fais des recherches auprès des services de la protection de l'enfance. D'ailleurs Elena m'avait beaucoup aidé dans ces démarches. Je n'avais rien trouvé sur mes parents biologiques. Je savais simplement que j'avais été abandonné, que l'on m'avais retrouvé. Qu'est ce qui pousse une mère à abandonner son enfant ? Même si je tombais enceinte et que cette grossesse n'est pas désirée, je ne pense pas être capable d'abandonner mon enfant. Enfin la question ne se pose pas puisque je n'ai pas envie de devenir mère. Cela serait égoïste de ma part, surtout en sachant que notre monde est envahi de créatures. Ce n'est pas le genre de monde que l'on souhaite offrir à un enfant.
    Cette vision m'avait perturbée. Non seulement parce qu'elle était désagréable mais également parce que je pensais l'avoir enfouie dans ma mémoire. Pourquoi l'image est-elle revenue à mon esprit ? Surtout que je suis en agréable compagnie. Pauvre Noah, il allait vraiment finir par ne plus me contacter. Qui aurait envie de passer du temps avec une fille bizarre ?

    Oui je vais bien.

    Je le regardais. Il semblait assez inquiet de ma réaction. Cela n'était guère étonnant. Je m'empressais de lui sourire pour le rassurer. Je n'avais pas envie qu'il pense que cela venait de lui. J'appréciais être à ses côtés. Je n'avais nullement envie qu'il pense le contraire.

    Tout va bien je t'assure, c'est juste un moment d'égarement !

    Lui assurais-je en mettant ma main sur la sienne pour le rassurer.

    Je passe un agréable moment. Je te défends de penser le contraire.

    Lui confias-je sincèrement. Je ne suis pas du genre à sortir avec des personnes que je n'apprécie pas. La seule chose qui me fais un peu peur, c'est que je m'attache beaucoup à lui... bien trop vite à mon goût. Généralement je suis d'un naturel méfiante, mais avec Noah c'est tout le contraire.

    Je me levais en même temps que les autres personnes. Les lumières venaient de se rallumer. Je n'avais pas vu grand chose du film et Noah non plus. Il avait de lui même engagé la conversation... ce qui est bon signe puisque ce n'est pas un homme très bavard.

    J'espère que tu n'es pas trop déçu de ne pas avoir vu le film dans son intégralité !

avatar
Ezechiel
✥ Je suis : un Ange
Trio | Bien -staff-



Message   Dim 26 Fév 2012 - 11:32


    « Alice & Noah »


    Elle me rassura sur la raison de son détachement soudain, à deux reprises, remarquant certainement mon impression de culpabilité; puis, elle posa de nouveau sa main sur la mienne, comme pour me prouver ce qu'elle avançait. J'avais envie d'ajouter qu'elle m'avait pourtant sembler distante, étrange et même perdu un court instant, mais elle disait que tout allait bien et ne semblait pas vouloir en parler, alors je me taisait, choisissant d'être polie et de respecter sa décision, ce même si je craignait pour sa sécurité. Après tout, je ne comprenais pas ce que cet homme sans vrai visage avait déclenché ! Je ne reconnaissait pas les actions, les sentiments qu'elle avait ressentit en le "voyant". Étais-ce une réaction bénéfique ? De la peur, je ne le savais même pas. Elle avait agit si bizarrement et précipitamment qu'elle n'avait probablement pas coordonné ses actes à ses sentiments. Ou bien, je n'étais tout simplement, dans ma situation, pas capable de comprendre ce genre de choses ! Ce qui était tout à fait probable ! Même plus que probable en fait aux vus de mes nombreuses ignorances sur les humains.

    - Très bien, alors continuons notre soirée. Dis-je avec un sourire que je forçait encore plus que de coutume. Prétendre connaitre ces choses était déjà dur, mais prétendre de ne plus s'attarder sur cet épisode étrange l'était encore plus. Je m'employait à oublier tout cela et enlaçait de nouveau mes doigts sur les siens pour la suivre jusqu’à la sortie.

    - J'espère que tu n'es pas trop déçu de ne pas avoir vu le film dans son intégralité !

    - Pas du tout, notre discussion était bien plus intéressante ! Dis-je, sincère, n'ayant pas trouver ce film attrayant; les anges n'étaient tout bonnement pas fait pour ce genre de choses !

    - Alors, quel est le programme ? Demandais-je, un sourire courtois sur les lèvres. Elle disait vouloir me faire visiter la ville et après tout, c'était un programme plus alléchant que ce film. La preuve en était que l'un comme l'autre nous n'avions pas pris la peine de le regarder. Moi, surtout parce que je n'avais jamais regarder de film et me trouvait dans une position étrange, et elle, surement plus pour ne pas paraitre grossière et répondre à mes questions. Quoi que, elle avait apparemment été ravie de discuter puisqu'elle c'était enquise de savoir si louper le film m'avait dérangé.

    Je lui tenais toujours la main, et je ne savais pas si je devais continuer ou bien la lâcher; j'avais réagit presque instinctivement, ne souhaitant pas la perdre au milieu de la foule et surtout, en réponse au geste qu'elle avait eu envers moi et auquel je répondait depuis le début de la soirée en mime au couple que j'avais repéré. C'était peut être encore plus étrange que de m'imaginer regarder un film, mais c'était ce qu'il fallait pour paraitre humain aux yeux de celui qui devait nous surveiller.

avatar
Alice O'Connel
✥ Je suis : Une Nephelim
Nephelim | Neutre & Bon



Message   Lun 27 Fév 2012 - 18:37


    « NOAH && ALICE »


    Les gens se dirigeait vers la sortie. Je suivais la foule, en gardant ma main dans celle de Noah. J'avais l'impression qu'il était plus à l'aise en ma compagnie. Avant, il arrivait à peine à construire une phrase avec un sujet, un verbe et un complètement. Ce soir, il venait de me prendre la main. Je sais, ce geste ne veut rien dire. J'espère simplement qu'il passe un aussi bon moment que moi. Au bout de quelques secondes, nous étions arrivés vers la sortie. En début de soirée, je lui avais promis de lui faire visiter la ville. Cela changeait des rendez-vous habituels. De plus, cela pouvait lui être très utile dans le cadre de son travail. Cela doit être assez perturbant d'arriver dans une ville inconnue et de connaître personne.

    « Si cela te tente toujours, je peux te faire visiter la ville ».


    Lui rappelais-je le sourire au lèvre. De toute manière, je ne pouvais que sourire en sa présence. Parfois, j'étais certaine que je devais avoir l'air stupide. Malgré que je me suis promis de faire attention, je ne pouvais pas m'empêcher d'avoir quelques inclinaisons pour lui. Noah est un homme dont rêvent beaucoup de femmes.

    « Nous pouvons commencer par le centre ville, à moins que tu connaisses déjà... »

    Je n'y faisais pas attention, mais ce soir était comme les autres soirs. Lucifer sait être discret mais ce n'est pas pour autant qu'il m'a oublié. Un démon inconnu était chargé de me suivre toute la soirée. Par le biais de ses disciples, Lucifer commençait à savoir beaucoup de chose de ma vie. Il est d'ailleurs étrange qu'il n'est pas réapparût depuis notre première rencontre. Les rares fois où je trouve le sommeil, c'est pour rêver de lui. Il y a quelque chose qui se prépare... mais je n'ai pas d'informations précises. Cela reste flou, bien trop flou pour être travaillé. Je suis certaine que c'est mon inconscient qui m'empêche d'avoir des rêves prémonitoires corrects.

    « Je t'apprécie beaucoup Noah ».

    Lui confias-je un peu comme un cheveu sur la soupe. J'avais tellement peur qu'il lui arrive quelque chose ou qu'il s'éloigne de moi. Même si parfois j'arrive à l'oublier, la peur est toujours présente. La présence de Noah me permet simplement de la contrôler. Certains jours, je préférerai rester enfermer chez moi, cachée sous la couette. Je déteste me sentir aussi fragile et influençable.

Contenu sponsorisé



Message   
 

Look me, smile me... love me ? [Noah]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-