Look me, smile me... love me ? [Noah]


 :: city of angels :: Streets & alleys :: Creepy paths
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Ezechiel
avatar
Trio | Bien -staff-
✥ Je suis : un Ange






Message   Mar 28 Fév 2012 - 17:06


    « Alice & Noah »


    Elle répondit à ma question en essayant de savoir si j'étais toujours partant pour sa proposition. Je l'était bien entendu. C'était un bon programme et ça permettrait d'avoir des sujets de conversations divers et variés plutôt que de chercher maladroitement un sujet après l'autre. J'avais de plus en plus de facilité à parler, non pas que je me sentait plus à l'aise, car j'avais tout le temps l'impression d'être ailleurs, pas vraiment fait pour cet endroit; mais c'était à présent plus facile de trouver quoi lui dire car je la connaissait un peu mieux. Et si je voulais continuer de la protéger, de toute façon, je n'avais pas le choix ! Je luis souriait donc et approuvait de la tête. J'en fit de même lorsqu'elle proposa de commencer par le centre ville. Après tout, je ne connaissait pas la ville aussi bien qu'elle; la dernière fois que j'étais venue par ici, Los Angeles ne ressemblait pas du tout à ce qu'elle était aujourd'hui. Je gardais ma main dans la sienne et décidait de la suivre dans la ville et parcourir le trajet touristique qu'elle avait prévu pour nous; lorsqu'elle m'interrompit dans ma décision, faisant une révélation que je n'avais pas vu venir.

    - Je t'apprécie beaucoup Noah. c'était une phrase gentille, remplie de sentiment humains et de bonté. Elle était aussi très innocente et dénuée d'une quelconque implication pouvant me faire me poser des questions sur ce que je devais répondre à cela. Alors je décidais de faire selon mon instinct et ce que mon esprit me disait de dire:

    - Moi aussi, je t'apprécie Alice. Et je passe un très bon moment.

    Je pris une petite inspiration et décidait de relancer la discussion, afin que cette révélation soudaine ne se transforme pas en moment gênant, pour elle comme pour moi.

    - Alors, tu à un parcours touristique de prévu ? Dis-je avec un sourire pour continuer dans mon élan et faire glisser ce moment aussi simplement qu'il était venu.

Alice O'Connel
avatar
Nephelim | Neutre & Bon
✥ Je suis : Une Nephelim






Message   Mar 28 Fév 2012 - 18:08


    « NOAH && ALICE »


    Les rues de Los Angeles étaient remplies de passant. La nuit venait à peine de tomber sur la ville. Je me promenais en compagnie de Noah. Lui faisant des commentaires sur les immeubles lorsque je jugeais que c'était nécessaire. Nous avancions doucement vers le centre de la ville. Les magasins étaient fermés pour laisser la place aux différents bars et aux boites de nuit. Le jeudi soir, certains jeunes se croient déjà en weekend, les commerçants en profitent donc. Je gardais ma main dans celle de mon interlocuteur tout naturellement.
    Je venais de lui avouer que j'appréciais sa compagnie. Même si c'est la vérité, avouer ce genre de chose est toujours un peu gênant. Je n'avais pas envie de l'effrayer comme la dernière fois. Il m'avoua qu'il partageait ce même sentiment avant d'orienter la conversation sur un autre sujet. Je n'avais pas besoin de m'éterniser sur le sujet. De plus, dire que j'apprécie est bien peu comparé à ce que je ressens. Je me sens tout simplement moi même lorsqu'il est avec moi. Avec lui, je n'ai pas besoin de triché.

    « Je souhaite te faire découvrir le meilleur snack de la ville. Il ne paye pas de mine, mais Joey est un bon cuisto... enfin si on peut appeler un gérant de snack un cuisinier. »

    J'avais déjà une petite idée en tête. Bon ce n'est pas très légal mais ce n'est pas non plus prohibé. Cela vaut le coup de frôler les interdits pour montrer cela à Noah. Je voulais l'emmener dans l'un des immeubles le plus haut de la ville. Sur le toit de ce bâtiment, on peut y voir l'intégralité de la ville de Los Angeles. La vue est impressionnante mais la nuit, la ville en est que plus belle.

    « On ne peut pas manger sur place, mais après j'ai un autre lieu en tête »

    Dis-je en gardant le mystère. J'espérais simplement qu'il n'y avait personne d'autre sur le toit. Cela fait des années que je connais cet endroit. J'y allais pour réfléchir et surtout quand je n'avais pas le moral. J'avais découvert sur lieu car autrefois j'occupais un F1 dans cet appartement. J'aurai aimé rester dans cet immeuble mais il n'y avait pas d'appartement disponible selon mes critères.


Ezechiel
avatar
Trio | Bien -staff-
✥ Je suis : un Ange






Message   Jeu 1 Mar 2012 - 14:58


    « Alice & Noah »


    J'approuvai ses choix à chaque proposition qu'elle faisait d'un hochement de tête et d'un sourire. Après tout, elle savais mieux que moi quoi faire à Los Angeles, et également ce qui était le plus humain à faire. Je n'avais pas prévu quoi que ce soit, si ce n'était veiller aux démons ou déchus qui pouvaient nous surveiller lors de cette soirée. J'avais déjà remarqué notre chaperon de cette soirée et heureusement, comme les autres il semblait dupe quand à mon rôle d'humain. Après tout, je m'efforçais à agir comme un humain et ces démons et déchus que Lucifer envoyait n'était pas vraiment les plus puissants ou futés du monde. Ils n'étaient peut être même pas assez âgés pour en savoir assez sur les anges et en reconnaitre. Ce qui m'allait parfaitement, c'était plus simple s'il n'y avais aucun soupçon. Un seul et toute cette histoire avec Lucifer allait faire écrouler le monde d'Alice comme un château de carte. Le connaissant, il allait surement d'abords vouloir la faire souffrir avant de la tuer. Et même si j'étais là pour la protéger, je ne pouvais malheureusement pas être là vingt-quatre heure sur vingt-quatre. A ces pensées, je resserrait légèrement mon étreinte sur la main d'Alice, comme pour m'assurer qu'elle était toujours à coté de moi, hors de danger. Je pris sur moi et m’efforçai d'oublier notre voyeur et marchait avec elle, prêt pour tout ce qu'elle avait prévu pour cette soirée.

    - Tout me semble parfait. Je te suis les yeux fermés ! Dis-je pour lui laisser les commandes de cette soirée. Planifier ce genre de choses n'était pas de mon ressors et ça ne me paraissait pas malvenu de la laisser faire étant donné qu'elle était l’autochtone voulant faire visiter sa ville à un touriste.

    - Je ne connais pas grand chose à Los Angeles, alors je te fais entièrement confiance pour nous concocter une soirée des meilleurs choses à voir ou faire. Ajoutais-je en laissant derrière moi l'épisode d'inquiétude au sujet de Lucifer et son lien avec Alice.

    Avant manger, elle voulais faire un tour ailleurs, ont aurait dit une surprise si on en croyait le mystère qu'elle laissait planer autour. Je ne faisait pas le curieux, décidant de jouer le jeux, puisque de toute façon, je n'étais pas quelqu'un de curieux de nature. Nous marchâmes un moment, jusqu'à arriver devant un très haut immeuble. Je la suivit dans les couloirs, conscient que nous n'avions surement pas le droit d'être ici. Et elle nous conduisit jusqu'au toit ou la vue sur Los Angeles était avouons le à couper le souffle. J'avais toujours respecté les humains et leur façon de vivre, même si les immeubles, les constructions et toutes ces choses n'étaient pas des plus belles ou ne se fondaient pas forcément dans le monde créé par mon père. Mais je devais bien avouer que tout comme les étendues de sables ou les forêts et décors somptueux qu'il avait créé en faisant ce monde, cette vue avait également beaucoup de charme. Les lumières de la villes et la vue spectaculaire au dessus des autres immeubles rendait ça presque naturel et aussi beau qu'un couché de soleil en pleine nature.

    - Normalement, je suis plus herbes, arbres et agencements paysager, mais je dois bien avouer que la vue est splendide !

Alice O'Connel
avatar
Nephelim | Neutre & Bon
✥ Je suis : Une Nephelim






Message   Jeu 1 Mar 2012 - 20:25


    « NOAH && ALICE »


    Puisque Noah me faisait confiance, je le guidais vers l'immeuble en question. C'était l'un des bâtiments les plus hauts de la ville. Bien qu'austère, la battisse était assez impressionnante. Je passais devant lui pour guider nos pas. Je connaissais cet établissement par cœur... enfin presque. Je croisais les doigts pour que l'accès au toit n'est pas été verrouillé. Nous prîmes dans un premier temps l'ascenseur. Même si quelques étages ne me font pas peur, cela allait prendre beaucoup de temps. De plus, nous risquerions d'être en nage arrivés en haut. L'ascenseur s'arrêta au dernier étage où il pouvait accéder. Nous devions grimper le reste à pied. Cela représentait en tout, trois grands escaliers. Noah n'émit aucunes contraintes. Il ne me demanda même pas si cela était vraiment légale. Il suffisait de ne pas éveiller la curiosité des habitants de l'immeuble.

    Arrivés sur le toit, je sentis l'air frais balayer mes cheveux. Je pris la main de Noah et l'invita à s'avancer un peu plus. Même s'il préférait les paysages naturels, il ne pouvait pas rester insensible face à ce décor.

    « Voici Los Angeles ».

    Lui dis-je presque à voix basse afin de ne pas faire tomber le charme. La ville illuminée s'offrait à nous. A chaque fois que je montais ici, je ne pouvais pas m'empêcher de penser à tout ces gens. Certains rentrés chez eux, d'autres faisaient la cuisine. Il y a certains enfants qui jouaient, d'autres qui faisaient leurs devoirs. Il y avait des milliers d'âme dans cette ville. J'étais certaine que même pas la moitié savait ce qui se passait autour d'eux.

    « Je venais ici quand j'habitais dans cet immeuble. J'y venais réfléchir ou tout simplement observer la ville ».

    Je tournais mon visage vers lui. J'espérais qu'il n'avait pas été déçu par cette « surprise ».

    « C'est vrai que cela manque un peu de verdure. L'endroit serait certainement plus joli sans ces immenses immeubles... mais on aurait pas cette vue ».

    Quand j'étais enfant, j'avais l'impression que ces battisses étaient des géants, des monstres. Même si les maisons sont plus jolies, il n'y en aurait pas assez pour loger tout le monde. Enfin, je ne pouvais pas à moi seule changer le monde. Pour admirer la nature, il fallait un peu s'éloigner de la ville.


Ezechiel
avatar
Trio | Bien -staff-
✥ Je suis : un Ange






Message   Dim 11 Mar 2012 - 20:30


    « Alice & Noah »


    Nous étions là, sur le toit de cet imposant immeuble, à l'écart de tout et de tous. Aucun démon ou déchu ne pouvais nous surveiller sur le toit sans être repéré au premier coup d’œil. Au mieux, il était surement derrière la porte, prostré sur la dernière marche des escaliers et essayant d'écouter notre conversation pour faire son rapport à Lucifer. Je ne savais pas si Alice avait conscience que nous étions suivis, je pensait que oui certaines fois, et d'autres, je me disait qu'il ne s'agissait peut être que d'idées en l'air. Elle n'avais jamais été assez stressée ou préoccupé pour que je vois qu'elle savais ! Ou alors, elle jouait la comédie et cherchait à cacher sa peur. C'était aussi une possibilité et à vrai dire, vu ce qu'elle savais de moi, c'était peut être même la plus vraisemblable. Pourquoi aurait-elle laisser voir qu'elle était inquiète alors qu'elle n'avait aucun moyen de savoir que je pouvais la protéger ?! Pire, pourquoi faire part de tels informations à quelqu'un qui n'as jamais laisser entendre connaitre quoi que se soit des Anges et de ce monde qu'elle connaissait malgré elle ?! Quelque part, je regrettais ne pas pouvoir lui dire un peu plus de vérité et essayer de la rassurer d'avantage. Mais si s'était pour risquer sa vie; non, c'était hors de question ! Je restait donc là, debout sur se toit, tenant la main qu'elle avait glissé un peu plus tôt dans la mienne et continuais de prétendre être quelqu'un que je n'étais pas.

    - Non, je trouve que ces immeubles, les lumières, tout à son charme en fin de compte ! Dis-je rapidement, essayant de rattraper les mots qui étaient peut être mal sortis.

    - La vue est splendide. C'était une très bonne idée ! Je suppose que peu de gens connaissent Los Angeles sous cet angle ! Merci.

    Je ne savais pas si elle voulais faire un arrêt prolongé ici ou bien repartir pour la suite de notre périple, mais la vue étant ce qu'elle était, j'avançais vers le bords, ou se trouvait à quelque mètres un compartiment dont l'utilité m’échappait, mais qui faisait un parfait siège d'appoint pour contempler la ville. Je l'invitait à me suivre en la tirant par la main et m'asseyait, veillant à lui laisser une place.

    - En fin de compte, manger ici aurait été une bonne idée ! Il ne manquerais qu'un pique-nique pour compléter le tableau. Dis-je pour relancer la conversation.

    - Tu veux passer à la suite dès maintenant ? Lui demandais-je, lui laissant toujours les reines de cette soirée découverte.

Alice O'Connel
avatar
Nephelim | Neutre & Bon
✥ Je suis : Une Nephelim






Message   Sam 31 Mar 2012 - 11:08


    « NOAH && ALICE »


    J'admirai la vue en restant silencieuse. Il y avait des millions de gens en bas. La plupart, vivaient paisiblement leur quotidien. Ils étaient loin de s'imaginer que des créatures menaçaient de semer le chaos sur la terre. Même si j'avais eu la preuve que cette menace était bien réelle, parfois j'avais encore des difficultés à croire à tout cela. Je me sentais dépassée par les événements. Je me sentais inutile et faible. Je désirais me battre jusqu'à mon dernier souffle. Lucifer m'avait non seulement menacée de me tuer mais également de tuer les êtres que j'aime. Je peux décider de ma propre mort mais pas de celles des autres.
    Parfois je me demandais s'il existait des êtres bénéfiques assez forts pour repousser ces démons. Si Lucifer existe bel et bien, cela veut dire que Dieu existe aussi. Rien que de penser à cette idée farfelue, un léger sourire se dessinait sur mes lèvres. Il y a quelques mois de cela, je ne me préoccupais pas de la religion. Malgré que je sois baptisée et que j'ai fais ma communion, je ne suis pas vraiment une fervente catholique. D'après les croyances de ma famille adoptive, chaque être humain est protégé par un ange bienveillant. Moi, je me demandais bien où était le miens. Il devait sans doute être trop occupé lors de ma rencontre avec Lucifer. Après tout, je ne suis pas le seul être à protéger de cette planète.
    Noah me prit la main et m'invita à m'asseoir à ses côtés. Je le regardais avec bienveillance. J'espérais qu'il ne serait plus en ville lorsque le chaos commencera. Lucifer est bien décidé à se venger de Dieu, en détruisant le monde des « humains ». L'apocalypse allait sans doute commencer dans la ville de Los Angeles pour se répandre sur la terre comme une maladie. A moins, que l'attaque se déclenche en même temps, dans le monde entier.

    Oui. Cela aurait été une bonne idée de pique niquer ici. Si tu veux, on peut descendre chercher de quoi manger et remonter... ou bien allez autre part.

    Lui répondis-je. Il y avait d'autres endroits agréables dans la ville, mais pas aussi « intime » que celui-ci.

    Tu vas me trouver bizarre... mais qu'est ce que tu penses des anges, de Dieu...

    Je ne terminais pas ma phrase. Je ne pouvais pas m'empêcher de rire. Cette question était vraiment bizarre. Si j'avais rencontré Noah avant tout ça, et qu'il m'avait posé cette question... Je pense que j'aurai été particulièrement surprise.

    Tu n'es pas obligé de répondre. Je ne sais pas pourquoi je te demande ça. Après tout, je ne suis pas le genre de femme à aller tous les Dimanche à la messe.


    J'avais l'impression d'être en train de m'enfoncer toute seule. Je me relevais, fixant la vue avant de me retourner.

    Oublis ! Tu vas encore me trouver bizarre et te demander si je suis saine d'esprit.


    PS: J'ai décidé de ne plus parler de Noël. Ce n'est plus trop la période mdr


Ezechiel
avatar
Trio | Bien -staff-
✥ Je suis : un Ange






Message   Lun 9 Avr 2012 - 16:12


    « Alice & Noah »


    J'espérais qu'elle garderait le contrôle de la soirée, ça s'expliquerait par son parcours de tourisme et moi, ça me permettais d'être moins perdu dans tout ça. Alors lorsqu'elle me demanda ce que je préférais, j'étais assez perplexe. Qu'y avait-il de mieux ? Rester ici et manger en savourant la vue ou bien continuer de marcher. Dans l'un et l'autre des cas, il y aurait surement matière à la discussion, assez pour ne pas me retrouver muet devant elle; mais quoi choisir, le mieux c'était que ce soit ce qui lui fasse plaisir. Je continuais à me torturer l'esprit pour choisir quand elle repris la parole, surement après avoir fouiller dans son esprit comme j'avais l'habitude de le faire. Je ne voyais pas comment expliquer autrement la question qu'elle me posait ! Elle embraya, s'excusa presque d'une telle question et j'étais un brin soulagé, car elle n'avais aucun doute sur ce que j'étais ! Je la regardais s'embourber dans ces mots et essayer de me faire oublier cette interventions subite et je décidais d'y répondre le plus franchement possible pour la rassurer:

    - Je pense que Dieu est un paysager merveilleux ! Ne crois tu pas que les paysages qu'il à fait sont plus beau que tout ? Dis-je avec le sourire. J'essayais d'associer le sujet à ma prétendue profession afin de lui faire comprendre que ni elle, ni ces questions n'étaient stupides.

    - Pour ce qui est des Anges, je ne sais pas. Je n'y ai vraiment jamais pensé ! C'était tout à fait vrai, qui étais-je pour juger ma propre race, ma propre famille. Pour mon père, c'était différent, le respect qu'il dégageait, tout chez lui n'était que sagesse, bienveillance et puissance. Nous avions tous une haute opinion de lui, mais en ce qui était de nous juger, nous n'avions pas de raison de le faire !


    - Pourquoi, toi, tu y as déjà pensé ? Demandais-je sur un ton prouvant qu'il n'y avait aucune moquerie quant au sujet de conversation qu'elle avait choisi de lancer. Je voulais effectivement savoir ce qu'elle pensait de tout cela. De Dieu, de Anges, de moi peut être. Même si elle ne savais pas ce que j'étais, elle allait faire un portrait de ce qu'elle pensait de moi au final, enfin si elle acceptait de répondre à ma question.


ps: oki pour noel désolée un peu court, mais je me rattraperai =)
Alice O'Connel
avatar
Nephelim | Neutre & Bon
✥ Je suis : Une Nephelim






Message   Lun 9 Avr 2012 - 19:46


    « NOAH && ALICE »


    Dieu... Je ne pensais pas avoir un jour une discussion sur Dieu. D'ailleurs, je me demandais bien ce qu'il faisait en ce moment. Le monde qu'il a créé est en train d'être salit par les démons. Lui, le créature de l'univers, ne peut-il pas repousser cette menace ? Au lieu de cela, il laisse les humains combattre ses créatures. Pourtant, nous ne sommes pas de taille à tuer un démon. Si Lucifer désire un jour m'exécuter, je n'aurai rien pour me défendre. Je sais simplement prendre mes jambes à mon cou et crier. Je sais, c'est pathétique. J'aimerai tellement avoir un jour le dessus sur Lucifer. Plus je souhaite m'échapper, plus cela l'amuse. Je suis qu'une simple souris, une marionnette qu'il fait fonctionner selon son humeur. Je ne sais pas quel rôle je dois jouer dans ses tactiques. Je ne sais pas non plus pourquoi il souhaite comprendre le lien qui nous unis. Les cauchemars sont de plus en plus répétitifs. Il a quelque chose qui se prépare et cela ne prévoit rien de bon pour l'espèce humaine. J'appréhendais le jour où je le verrai une seconde fois. Je savais qu'il ne m'avait pas oublié, qu'il continuait de m'épier. Il aime se faire attendre. Je sais qu'il apparaîtra au moment où je m'y attend le mien. Que fera t-il cette fois ? S'amusera t-il à me pousser dans les ronces, à m'embrasser ? Lucifer est un monstre mais tel une menthe religieuse, il sait attirer ses victimes.
    Je regardais Noah. La lumières de immeubles me permettaient de bien distinguer ses traits. Devais-je lui conseiller de fuir cette ville de dingue ? M'écouterait-il ? Je n'avais pas envie qu'il me prenne pour une démente. S'il ne me croyait pas, je pense que cela briserait mon cœur. Je commence réellement à m'attacher à lui et à m'habituer à sa présence. J'espérais que ses sentiments étaient sincères envers moi. A trop fréquenter les mauvais garçons, je commençais à me lasser de toujours me faire duper. C'est peut-être pour cela que, pour la première fois de ma vie, je suis attirée par un homme gentil et doux.
    Il me sortit de ma rêverie en me retournant la question. Qu'est ce que je pensais des anges ? Avant tout cela, je ne pensais pas du tout aux anges. Léonard de Vinci représentaient les anges par des enfants potelés au regard bienveillant avec des ailes. Curieusement, j'imaginais difficilement un bambin potelé en train de se battre contre un démon, pas vous ? Les démons ressemblent physiquement aux humains ? Est-ce que pour les anges c'était pareil ? Je n'en savais rien.

    « euh Oui.. enfin jamais de manière sérieuse ».

    Lui répondis-je avant de tourner dix fois ma langue dans la bouche avant de lui répondre.

    « Les peintres aiment représenter les anges sous forme d'enfants potelés. Cela est sans doute dû parce qu'autrefois on pensait que les enfants ne pouvaient pas faire le mal ».


    Ce qui est entièrement faux puisqu'il n'y a qu'à regarder une cour de récréation pour constater que les enfants ne sont pas toujours des anges.

    « Je les imagine avec des ailes d'un blanc immaculé... bienveillant... des traits fins... les cheveux bouclés ? »

    Je ne pu m'empêcher de sourire. Comme tous les humains, j'étais victime des clichés.

    « Parfois, il est agréable d'imaginer que quelqu'un ou quelque chose nous protège. Je pense que les anges ne sont pas forcément des créatures célestes. Cela peut être de simple humain qui se soucie du bien être des autres. Les travailleurs sociaux, les bénévoles de la croix rouge, des restaurants du cœur... ils sont en quelques sortes les anges de cette terre ».

    Je m'approchais de lui et lui pris la main doucement.




HJ : C'est pas grave. C'est pour toutes les fois où j'ai une réponse courte.
Ezechiel
avatar
Trio | Bien -staff-
✥ Je suis : un Ange






Message   Mar 10 Avr 2012 - 0:22


    « Alice & Noah »


    Je ne savais pas vraiment ce que j'espérais entendre comme réponse, ou même si j'espérais entendre quelque chose ! Je savais qu'elle avait déjà une opinion ou plutôt une impression sur Lucifer et son camp. Mais je n'avais jamais eu l'occasion encore de lui parler d'anges, de savoir ce qu'elle pensait à notre sujet. Bien sûre je me gardais bien de lui dire cette partie personnelle, mais ça n'étais pas de gaieté de cœur, c'était juste une obligation toujours en train de planer au dessus de nous; une précaution qu'il ne fallait pas oublier. Sa vision des choses, ses réponses, bien que gonflées de clichés dut aux innombrables représentations humaines qui étaient faites des Anges était uniquement positive, elle ne cherchait pas à trancher avec une version plus sombre, celle d'une armée comme d'autres pouvaient y trouver une part bien moins plaisante. Non, elle parlais de protection d'être purs, de bien. Elle en venait même à étendre sa pensée à tous ces humains si dévouée qui aidait les plus défavorisés ou sauvaient des vies. Quelque part c'était flatteur la vision qu'elle avait de nous; et encore plus lorsqu'elle incluait les humains dans ces réflexions. Bien sûre, je n'étais pas flatté au sens propre du terme, ni heureux, pas vraiment; mais j'étais satisfait que quelque part, sa vision viendrais peut être atténuer le choc le jour ou elle apprendrais la vérité à mon sujet. Car bien que j'espérais que ça n'arrive pas, pour sa sécurité avant tout, je savais pertinemment que ce jour arriverai tôt ou tard. Après son discours, je la sentit doucement s'approcher de moi et me prendre la main; j'en arrivait à penser qu'elle savait quelque chose au sujet de ce que j'étais. Non, elle ne savais rien c'était impossible. Elle n'avais pas une idée assez juste de ce que nous étions pour s'en douter purement et simplement comme ça. Mais elle se sentait donc en sécurité avec moi, protégée. C'est du moins ce que j’espérais que son geste voulait dire. Car à chaque fois que je lui mentait, à chaque phrase que je détournais, j'avais presque mal intérieurement de devoir agir de la sorte et de lui mentir. Mais ce genre de geste, ces attentions, me rassuraient, me faisant penser qu'elle comprendrais peut être mieux comme ça.

    - Mais si les Anges, Dieu existent, que fait tu donc du diable ? M'autorisais-je à lui demander. Je ne jouait pas avec le feu, j'essayai juste d'être authentique à ma manière. Au moins dans ces propos là. Elle m'avais parler des Anges, de mon père, il me semblait normal d'évoquer l'autre camp; de ne pas éluder la question comme quelqu'un qui aurait quelque chose à cacher. Je misait par contre sur un ton détendu, ou qui paraissait détendu en tout cas, en l'agrémentant d'un sourire et d'une étreinte réconfortante. Je me rapprochait donc d'elle, gardant sa main dans la mienne et la prenait dans les bras, dans un geste que j'aurais souhaité naturel, enfin, dans un geste qui ne voulais en aucun cas dire que j'allais la protéger de Lucifer et ses démons.

    - J'aime à penser que le bien l'emporte toujours. Ajoutais-je comme pour donner une note triomphante à mes paroles. Nous devions gagner, nous ne pouvions pas laisser Lucifer réduire ce que notre père avait fait à néant !


Alice O'Connel
avatar
Nephelim | Neutre & Bon
✥ Je suis : Une Nephelim






Message   Mar 10 Avr 2012 - 13:19


    « NOAH && ALICE »


    « Que fais-tu donc du diable ». J'avais l'impression que mon cœur s'était arrêté. J'étais sans doute devenue pâle. Heureusement que Noah ne pouvait rien remarquer à cause du manque de luminosité. Pourquoi me posait-il cette question ? Etait-il au courant de quelque chose ? Non, il fallait que j'arrête de me méfier de tout le monde. Nous venions de parler des anges, de dieu. Il est naturel qu'il souhaite avoir mon avis sur le diable. Le bien n'existe pas sans le mal. Je ne savais pas quoi lui répondre. Avant ma rencontre avec Lucifer, je ne m'étais jamais imaginé le diable. Si je me réfère aux œuvres le représentant, il a toujours été peins avec des cornes, une queue avec un pique au bout... ou bien sous forme de bouc. Je savais d'expérience, qu'il était loin de ressembler à un animal. Il avait une apparence humaine mais son regard était a glacé le sang. Par cette simple question, je me remémorais mes cauchemars et ma rencontre avec Lucifer. C'est un être qui n'a aucunes pitiés pour autrui. Il tue par plaisir. C'est certainement un commandant hors pair qui sait se faire respecter des démons. Actuellement, le diable me paraît bien plus réel que Dieu. Ses griffes lentement se resserrent sur moi. J'ai déjà pensé à fuir, mais cela n'est pas la meilleur des solutions. Il finirait par me retrouver. En attendant mon retour, il s'en prendrait à ceux que j'aime. Il avait une certaine emprise sur moi. Si je travaillais ce don, peut-être que je pourrais retourner cette emprise contre lui ? Malheureusement, je ne connais personne qui aurait la faculté de m'aider.

    Je nichais ma tête près de sa poitrine. Je me sentais bien dans ses bras, mais cette question était plutôt délicate. Il fallait tout de même que j'esquisse une réponse, sinon il allait trouver mon silence étrange.

    « Le diable... »

    Dis-je pour gagner un peu de temps. Que pouvais-je bien inventer ? « Oh le diable, je l'ai croisé dans une ruelle... il est grand, brun, séduisant ? » Hum... je ne pense pas que cela soit le genre de réponse qu'il attend.

    « Le diable a été rejeté par Dieu. Il est jaloux des humains parce que Dieu est indulgent avec les Hommes... Pour se venger, il a créé les démons afin de détruire ce que Dieu a construit.».

    Dans le genre, j'aime zapper le moral, il n'y a pas mieux. Cette vision des choses est simpliste mais claire. J'étais étonnée d'avoir dis ce genre de chose. C'est ce qui était ressorti de mon entretien avec Lucifer... du moins une partie car c'est un être bien plus complexe.

    Je levais la tête et le regardais dans les yeux.

    « J'ai lu ça dans un livre... je pense qu'on ne peut pas dissocier le diable, de dieu. Le diable et dieu sont en chacun de nous, c'est à nous de faire le bon choix ».

    Il fallait que je détourne la conversation. Je n'avais pas envie d'évoquer le bien, le mal pendant tout le long de la soirée. De plus, puisque je suis observée, cette discussion pourrait arriver aux oreilles de n'importe qui.

    « Laissons Dieu et le Diable régler leurs problèmes. Je commence à avoir faim et toi ? »

    Lui demandais-je afin de clore ce sujet.

Ezechiel
avatar
Trio | Bien -staff-
✥ Je suis : un Ange






Message   Mar 10 Avr 2012 - 15:06


    « Alice & Noah »


    Même si je ne percevais pas tous ces traits avec le peu d'éclairage, j'arrivais à sentir le malaise s'installer. Ma question bien que dans une suite logique n'étais pour lui plaire et je regrettais maintenant de l'avoir posée. Elle ne laissa rien paraitre pour autant dans ses paroles et me fit une courte présentation de Lucifer, cet ancien frère dont je connaissait l'histoire par cœur pour y avoir assister. Elle en savais néanmoins plus sur les déchus et surtout Lucifer que sur les Anges. Ces propos sur Lucifer étant, bien que concis, purement vrai et justes. Alors que sa vision des Anges, de Dieu semblait floue et avouons le polluée par des tas d'images et de croyances humaines différentes. Elle m’expliqua ensuite d’où elle savais ces choses, choses qu'elle faisait passer pour de la simple mythologie. Deux mensonges qui prouvait finalement à quel point elle ignorait ma vrai nature. Je savais que les livres ne lui en avait pas appris comme ça ! C'était Lucifer, c'était son don, c'était la situation dont elle croyais me préserver qui faisait qu'elle savais. Je me gardais à mon tour de trop parler et acquiesçait, silencieux, pour prouver que je l'écoutais. Quand elle esquiva et tenta de changer de sujet, j'en étais satisfait, mieux valait ne pas trop rester coincé la dessus, et ce pour plusieurs raisons, son voyeur en étant la principale. Seulement, la phrase qu'elle prononça me fit tiquer, imperceptible, même pour elle qui était pourtant si proche de moi. Laissons Dieu et le Diable régler leurs problèmes. Me répétais-je. Oui, nous règlerons le problème ! ajoutais-je en mon fort intérieur comme une promesse à toute l'humanité. Ensuite, est-ce que j'avais faim ? Non ! Je n'avais pas besoin de me nourrir comme elle. Mais je répondit tout de même:

    - Moi aussi, il ne reste plus qu'a décider de ce que tu veux faire ? Je prenait une petite inspiration, comme pour lui laisser le temps de réfléchir et ajoutais:

    - Tu veux me montrer d'autres lieux ? Tu veux manger ou ?

    C'était facile de ma part de lui laisser les reines cette fois-ci. Elle avait émit le souhait de me faire découvrir la ville comme le touriste qu'elle me croyait être. Et quelque part je l'étais. Pouvait-elle me reprocher la laisser décider pour toute cette soirée ? Peut être, mais je me sentait à l'aise avec cette solution tant elle était due à sa proposition.


Alice O'Connel
avatar
Nephelim | Neutre & Bon
✥ Je suis : Une Nephelim






Message   Mar 10 Avr 2012 - 17:23


    « NOAH && ALICE »


    Je m'écartais à regret de lui. Sentir ses bras m'enlacer était assez agréable. Curieusement, j'avais l'impression que rien ne pouvait m'arriver dans l'enceinte de ses bras. Il ne semblait pas trouver ma réponse curieuse. Peut-être qu'il trouvait impoli le fait que je ne lui ai pas retourné la question. Mais, dès que l'on parlait du diable ou de quelque chose qui se rapprochait trop de Lucifer, cela me donnait envie de prendre mes jambes à mon cou.

    Je connaissais un endroit assez sympathique pour dîner. L'endroit ne payait pas de mine, mais la nourriture était délicieuse.

    « Aimes-tu les Tapas ? Et la salsa ? »

    Je ne connaissais pas encore ses goûts. La cuisine espagnole n'est pas appréciée par tous. Les plats de Tapas sont propices à la conversation. Ils sont souvent accompagnés par un verre de vin ou de bière.

    Ce bar à Tapas se trouvait pas loin du centre ville, juste en face d'un petit parc. On pouvait manger sur place ou à emporter. A cause des apparences, les gens n'osent pas venir dans cet endroit. Pourtant l'hygiène y est reprochable. Est-ce que Noah est du genre à avoir la phobie de l'intoxication alimentaire ? En tout cas, je me souviens que l'un de mes ex avaient refusé d'entrer dans cet endroit. Le bar est dirigé par un couple espagnol, fort sympathique d'ailleurs. L'endroit inspire les dîners en famille. La décoration est pittoresque. Elle s'inspire des couleurs de l'Espagne, de la chaleur de Madrid et des spectacles des toréadors.

    « L'endroit n'est pas très luxueux, mais je te garanti que la nourriture vaut tous les mets des restaurants 4 étoiles. »

    Bon j'exagérai peut-être un peu puisque je n'ai jamais mis un pied dans un restaurant 4 étoiles. Je préfère les ambiances plus chaleureuses et non guindées.

    Je lui pris la main pour le guider vers la sortie. Bon j'avoue, c'était une excuse pour nicher ma main dans la sienne.


Ezechiel
avatar
Trio | Bien -staff-
✥ Je suis : un Ange






Message   Mer 11 Avr 2012 - 21:55


    « Alice & Noah »


    Bien heureusement, elle avais coupé court à la conversation et omis de me retourner la question; c'était tellement plus facile pour moi comme ça ! A chaque fois que j'en venais à parler de Lucifer, j'étais plutôt impliqué. Et je n'avais pas envie de lui mentir plus que nécessaire; j'avais seulement aborder ce sujet de conversation afin de rester dans la logique de notre discussion et je devais bien l'admettre, car c'était également le moment parfait pour connaitre son opinion sur Lucifer sans passer pour quelqu'un d'étrange. Surtout que de ce que je savais, nous pouvions très bien être surveillé et c'était mieux qu'elle est lancé le sujet plutôt que moi. Je pensait d'ailleurs avoir bien donné le change. Elle enchaina alors avec notre choix de diner; la question était basique, enfin normale, seulement, je n'aimais pas vraiment grand chose au sens strict du terme. Je ne mangeait pas pour goûter des saveurs, mais seulement pour prétendre être humain, je n'avais même pas besoin de me nourrir. Je n'avais donc qu'une réponse à donner:

    - Oui, c'est parfait. Répondis-je même si pour la salsa et le reste, je n'avais jamais tenté. De toute façon, je n'avais pas vraiment prétendu aimé, j'avais seulement accepté sa proposition comme j'avais prévu de presque tout accepter ce soir. Elle avais prévu une soirée, je comptais bien la laisser se dérouler comme elle l'avais planifier.

    - Je te fais confiance. Je suis sûre que ce sera délicieux !

    Je lui souriait lorsqu'elle me pris la main pour me conduire vers la sortie. Je la laissait guider car de toute façon, je n'avais aucune idée d'ou se trouvait son fameux restaurant. Elle me fit marcher dans des petites rues, certainement connues que des habitants de longue date de Los Angeles et je la suivait dans ce dédale. Nous arrivions devant le dit lieu et rentrions à l'intérieur décoré de manière si typique, nos mains toujours jointes.

    - Cet endroit est très jolie, tu connais tout ce qu'il y a à connaitre à Los Angeles, on dirais.


Spoiler:
 
Alice O'Connel
avatar
Nephelim | Neutre & Bon
✥ Je suis : Une Nephelim






Message   Jeu 12 Avr 2012 - 17:02


    « NOAH && ALICE »


    J'étais soulagée que l'endroit plaisait à Noah. Il est vrai que le contraire m'aurait étonné. Noah n'est pas un homme snobe, malgré qu'il m'est avoué d'avoir vécu dans une famille aisée. Je gardais naturellement ma main dans la sienne. Nous fûmes accueillies par une femme d'une quarantaine d'année aux formes généreuses. Son sourire et sa bonne humeur étaient contagieux. Elle nous guida vers une table. La salle était loin d'être vide : il y avait des couples et des parents avec leurs enfants.

    « Sentarse (installer vous), nous allons bien nous occuper de vous ».

    Dit-elle avec un fort accent espagnol. Bien que gentille, elle n'est pas du genre à se laisser marcher sur les pieds. D'après les rumeurs, elle gère d'une poigne de fer ses employés. Son mari est le gérant en titre de l'établissement mais c'est sa femme qui est reconnue comme étant la « patronne ».

    « Vous êtes lindos juntos (mignons tous les deux) ! »

    Ajouta t-elle en frappant une fois dans ses mains. Quant à moi, j'étais plutôt gênée. J'avais l'impression que le rouge m'était monté aux joues. Heureusement, je n'avais jamais rougis de ma vie. Cela aurait été gênant... surtout que je sentais le regard de Noah posait sur moi. La femme nous laissa nous installer pour s'intéresser à une autre table.

    « Los Angeles est une ville immense. Je pense que cette une ville qui cache encore bien des mystères. ».

    Répondis-je à Noah en m'asseyant sur la chaise. On pouvait entendre de la musique espagnol en musique de fond. D'ailleurs, un peu plus loin, un couple était en train de faire honneur à la piste. Même si j'aime danser, je ne pense pas que j'aurai le courage d'inviter Noah. Il m'avait confié de pas savoir danser. Malgré les quelques pas que je lui avais montré, je n'avais pas envie qu'il se sente gêné.

    Je plongeais mon regard dans la carte. Le choix des plats étaient assez restreints mais la nourriture n'était pas onéreuse. Tous les plats proposés étaient composés de tapas et accompagnés d'un verre.

    « Cela faisait longtemps que je n'étais pas venu ici. Mon ex avait peur d'avoir une intoxication alimentaire ».

    Lui avouais-je avant de me taire subitement. Je passais la soirée avec un homme séduisant et je me m'étais à parler d'un ancien flirt. Je me mordis la langue. De plus, j'avais parlé de Lucifer en la qualité de mon ex alors que c'est deux personnes bien distinctes. Mon ex jouait les bad boys mais il était incapable d'écraser une mouche. D'après Elena, j'aurai mieux fais de me casser une jambe le soir où je l'ai rencontré.

    « Quelque chose te fais envie ? »


Ezechiel
avatar
Trio | Bien -staff-
✥ Je suis : un Ange






Message   Jeu 19 Avr 2012 - 17:14


    « Alice & Noah »


    A peine entré, nous furent accueillit par une hôtesse sympathique qui nous amena jusqu’à notre table. Alice avait raison sur une chose de plus, ce restaurant était un lieu agréable et les gens ici semblaient tous vraiment gentil. Tellement gentil, que je ne suis quoi répondre lorsque la femme nous complimenta sur le couple que nous formions. De toute façon, la gentillesse de notre hôtesse n'était pas la seule raison de mon manque d'idée quant à choisir quoi lui répondre. Alice à elle seule représentait le gros du problème, et surtout, ces espions attitrés par Lucifer.

    - Merci. Répondis-je, faute de mieux. C'était une façon polie de répondre, sans s'éterniser sur ce genre de détails qui me mettaient plus que mal à l'aise. Je n'avais bien sûre pas eu le moindre mal à comprendre ce qu'avais dit la femme, malgré son tempérament à mélanger plusieurs langues, c'était plutôt évident, même pour quelqu'un qui ne comprenait pas l'espagnol ! Pour moi, comme pour tous les Anges, c'était bien plus simple puisque nous connaissions chaque langue parler par les créations de notre père. Quant à Alice, j'étais certain qu'elle avait également compris vu le silence qui avait suivit le départ de la femme. Elle s'intéressait déjà à une autre table, mais nous étions semblait-il devenus muets. Mais heureusement, Alice mit fin au silence et répondit à mes paroles, que j'avais presque oublié suite à l'intervention de la maîtresse de ces lieux. La femme semblait posséder l'endroit, dans sa simple façon de marcher et de s'adresser aux clients, elle était rayonnante, souriante, mais dégageait ce quelque chose d'autoritaire qui m'avait rapidement mis la puce à l'oreille. Je souriait simplement à sa phrase, ne sachant pas quoi ajouter à cela. Elle avait raison, certainement, et malheureusement, pas forcément dans le bon sens du terme. Je restait toujours muet pour ma part, pourtant souriant et refusant de lui paraitre distant quand elle tenta une autre approche, parlant de son ex-petit ami, apparemment peu friand de cet endroit. J'acquiesçais d'un signe de tête, comme pour prouver que j'écoutais ce qu'elle disait mais je ne savais pas non plus que dire à cela. Je ne voulais pas paraître détaché, ni jaloux ou toute autre chose qui aurait pu la gêner, seulement j'avais l'impression qu'a force j'allais finir par faire tout de travers. Je me raclait la gorge comme pour combler le blanc que j'avais laissé s'installer et également pour répondre le plus subtilement possible à son intervention. J'espérais que ce raclement de gorge semblait suffisamment gêné pour mimer un brin de jalousie ou de je ne sais quoi vis-à-vis de sa comparaison.

    - Je ne sais pas. Tout à l'air délicieux. Tu aurais un plat à me conseiller ? Finis-je enfin par recouvrer la parole.

    - Qu'est-ce qui est le plus délicieux ici, selon toi ? Ajoutais-je aussitôt pour rattraper mes moments de mutisme. Moi qui croyais être plus en phase avec tout ça et mieux me débrouiller d'une manière générale avec toute la partie humain, il m'en fallait en fin de compte bien peu pour me faire de nouveau perdre le fil. Je décidais donc de reprendre les choses en mains et de continuer dans mes progrès en zyeutant discrètement autour de moi pour trouer un couple à mimer. Un peu plus loin, à une table en face de moi, se trouvais les modèles idéaux, aussi, je fit automatiquement comme l'homme et approchait ma main de celle d'Alice pour la prendre à moitié dans la mienne, en la caressant de mon pouce. Je m'en voulais de devoir agir de la sorte, mais je savais que si je ne continuait pas à mentir et jouer les humains, il ne faudrait pas longtemps à celui ou celle qui nous observait ce soir pour prévenir Lucifer qu'un Ange se mêlait de ses affaires.

    - Peut être même que nous pourrions partager l'un de ses plats pour deux du menu ? Proposais-je, me forçant à être plus loquace.

Alice O'Connel
avatar
Nephelim | Neutre & Bon
✥ Je suis : Une Nephelim






Message   Mar 24 Avr 2012 - 10:40


    « NOAH && ALICE »


    Il n’était pas très délicat de ma part de faire référence à mon ex petit ami. Loin de moi l’idée de vouloir gêner Noah. J’ai seulement tendance à ne pas réfléchir avant de parler. Je ne suis pas du genre à cacher ce que je pense et à garder la langue dans ma poche. Noah répondit par un simple raclement de gorge. Devais-je prendre cette réaction comme de la jalousie ? Il ne fallait pas me faire trop d’illusion. Si ça se trouve, sa gorge le grattait tout simplement. Il avait juste besoin d’un grand verre d’eau. D’un autre côté, il semblait aimer nos rendez-vous, donc cela pouvait être très certainement une pointe de jalousie. S’il était jaloux, c’est que je ne le laissais pas indifférent… qu’il est très intéressé par ma personne. STOP Alice, arrête de te torturer l’esprit. Je chassais ces hypothèses de mes pensées et reportais mon attention sur Noah.

    « Euh… oui bien sûr »

    Lui répondis-je en prenant la carte qui était à ma disposition. Je feuilletais les plats proposés. Bien que nous étions dans un petit restaurant, il y en avait pour tous les goûts. Enfin à condition d’aimer les tapas évidemment. J’aimais particulièrement celles au chorizo créole et au paprika. Le seul IC, c’est que les plats épicés ne sont pas appréciés par tous. Il y a certaines personnes qui ne les tolèrent pas. Si je proposais ce plat à Noah, il risquait d’accepter pour me faire plaisir… et ensuite de mal les digérer.

    Alors que je restais concentrée pour être de bon conseil, je sentis la main de Noah venir caresser la mienne. J’eu un léger frisson, mon cœur fit un bon de joie dans ma poitrine. Je le regardais en souriant avant de reporter mon regard sur la carte. Je ne savais même plus où j’en étais… Il me coupa une nouvelle fois dans ma réflexion, en me proposant de choisir un plat à partager à deux.

    « C’est une bonne idée. Je te conseille les tapas Pimientos asados… c’est des tapas aux poivrons marinés, à l’huile d’olive et à l’ail… »

    *de l’ail…. Très mauvaise idée pour l’haleine*

    « Hum… des tapas au jambon de montagne… ou bien le plat duo découverte…. »

    Je gardais ma main dans la sienne. Ce simple contact me troublait… positivement. Comme il serait facile de tomber amoureuse de lui.

Ezechiel
avatar
Trio | Bien -staff-
✥ Je suis : un Ange






Message   Mer 25 Avr 2012 - 20:28


    « Alice & Noah »


    Heureusement, le choix des plats nous avaient habilement éloigné du malaise qui nous avait saisis et je retrouvais un peu plus d'assurance dans mon rôle. Rôle était d'ailleurs un mot qui ne ma plaisait pas, j'avais vraiment l'impression de me jouer d'elle alors que mes intentions étaient tout autre. Je chassait ces pensées et essayait de me focaliser sur l'important en ce moment, cette soirée et éviter des dérapages qui me ferait repérer. Hors de question de détruire ma couverture à cause d'erreur suite à mon inattention. Mieux valait que je reste concentrer sur ce que je faisait et disait plutôt que sur mes pensées.

    - Pourquoi pas le dernier ! ça semble en adéquation avec cette soirée découverte, non !?! Je lui laissait toujours la chance de changer d'idée, sans pour autant lui paraitre trop indécis, j'essayais de doser avec intelligence mes réponses pour ne pas paraitre tout lui laisser choisir et me désintéresser de cette soirée ou d'elle. Pour moi, de toute façon chaque plat me convenais, je n'avais pas dans l'idée d'y trouver un plaisir gustatif quelconque et j'étais même capable de tout avaler, épicé ou non, de toute façon, je n'étais pas du genre à tomber malade, c'était un des avantage à être un Ange également.

    - Je pense que ce sera parfait si tu es d'accord. Ajoutais-je, comme pour affirmer mon choix et revenir réellement à cette conversation cette soirée ou je m'étais de plus en plus effacé au fur et à mesure que le temps avançait.

    Je remarquais également qu'elle n'avais pas ôté sa main de la mienne, c'était surement un bon signe; elle n'avais semblait-il pas remarqué mon éloignement soudain et si c'était le cas pour elle, ça l'étais surement pour l'espion qui se chargeai d'elle ce soir. J'avais détourné mon regard du menu et la contemplait dans sa réflexion, me demandant si elle voudrais également un rafraichissement.

    - Tu veux boire quelque chose avant ? Ou commander une boisson pour le dîner ? Proposais-je, conscient que c'était ce qui se faisait chez les humains. Le couple que j'observais en exemple venais d'ailleurs de me le rappeler. Cette fois-ci je comptais bien payer le dîner, surtout qu'il ne s'agissait pas de mon argent mais de celui que j'avais récupérer sur le dernier déchu que j'avais tué. Ils étaient toujours affublés d'un paquet d'argent, j'imagine qu'ils n'avaient pas vraiment de compte ou évitaient de trop se faire remarquer ou de donner de faux noms. Moi, ça m'arrangeait en ce qui concernait Alice, car un humain avec un travail, mais sans porte feuille, sans argent, sans rien ça ne devait pas courir les rues.


Alice O'Connel
avatar
Nephelim | Neutre & Bon
✥ Je suis : Une Nephelim






Message   Jeu 26 Avr 2012 - 14:52


    « NOAH && ALICE »

    Noah était très attentionné à mon égard. Malgré une certaine timidité, il semblait se dévoiler peu à peu. Il était à l'écoute de mes moindres faits et gestes. Il se souciait de mon avis et de mes désirs. Je trouvais que c'était très délicat de sa part. Je me sentais respecté et protégé. Avec lui, j'avais toujours le sourire aux lèvres. Si je ne faisais pas attention, je risquais de tomber amoureuse. Enfin... c'était très certainement déjà trop tard. Si je n'avais pas été égoïste, j'aurai dû tout faire pour l'éloigner de moi. Le problème, c'est que je m'imaginais difficilement de ne plus le voir. C'est idiot de s'attacher ainsi et aussi vite. D'ailleurs, je ne connaissais même pas les sentiments de Noah à mon égard. J'étais peut-être une simple passade. Peut-être qu'il jouait un rôle ? Après tout, Sytry avait bien essayé de se faire passer pour un humain. Si je n'avais pas vu ce monstre dans mes rêves, je serai très certainement en sa compagnie à l'heure qu'il est. Rien que de penser à ce démon, javais des frissons désagréables qui me parcouraient l'échine.

    Néanmoins, il était peu probable que Noah était un démon. Je ne pense pas qu'un être démoniaque pouvait être aussi doux et attentionné. Je devais me fier à mon instinct. Celui-ci me dictait que je pouvais avoir totalement confiance en Noah. Le seul risque que j'avais, c'était d'y laisser une nouvelle fois mon cœur.

    « Oui je suis d'accord »

    Lui répondis-je toujours aussi souriante. J'esquissais un regard dans toute la salle. Je ne me sentais pas observée... mais ce n'est pas parce que je ne ressens rien, que ce n'est pas le cas. Découvrir si j'étais suivi ou non ne servait à rien. Même si le démon ou le déchu savait que je l'avais repéré, il ne s'en irait pas pour autant. Au contraire, il prendrait un malin plaisir à m'envoyer des sourires hypocrites ou à me lancer des regards menaçants.

    «Comme tu veux »

    Je n'avais pas spécialement soif, mais si Noah désirait prendre un apéritif, je l'accompagnerai.

    « Tu ne te sens pas trop dépaysé de vivre à Los Angeles ? Ta famille et tes amis doivent te manquer »



Ezechiel
avatar
Trio | Bien -staff-
✥ Je suis : un Ange






Message   Jeu 26 Avr 2012 - 22:21


    « Alice & Noah »


    Elle semblais cette fois-ci me laisser le choix plutôt que décider, je faisais signe à un serveur et comme il me faisait comprendre qu'il arriverais dans quelques minutes, j'en profitait pour répondre à Alice.

    - C'est décidé pour le plat alors. Qu'est-ce que tu voudrais boire ?

    Toutes les questions qu'elle pouvais me poser m'amenaient à mentir, que ce soit un gros mensonge ou un plus petit, je cachais en permanence la vérité. Alors lorsqu'elle me demandais si l'absence de ma famille me pesait, je décidais de répondre le plus honnêtement possible, espérant tout de même qu'entre temps, le serveur serait venu nous interrompre.

    - Tu sais, j'ai souvent des nouvelles d'eux, surtout mon frère. Alors on ne peux pas dire qu'ils me manque énormément. J'omettais bien entendu de préciser qu'ils étaient tous plus ou moins ici, car ça aurait soulevé trop de question; sans compter que si une oreille indiscrète écoutais ça aurait surement semblé étrange d'entendre que ma famille au complet était ici avec moi. Ce n'était pas forcément évident à comprendre, il fallait remettre ensemble tout ce que j'avais dit, recouper mes paroles et savoir que je prétendais être venu ici pour le travail. Pour elle ça aurait plus facilement ressemblé à un mensonge que pour notre espion.

    - Sans compter que grâce à toi, je passe de bons moments. Ajoutais-je pour ne pas lui paraitre insensible quant à la sois-disant séparation avec ma famille. Je n'étais pas capable de ressentir un manque de les voir, même si par moments, je pensait à Haiaiel et à ce qu'il aurait dit en voyant mes choix, ou simplement, j'aurais aimé le voir plus souvent pour parler de ce qui se passait et de ces découvertes. Je ne ressentait pas le manque comme les humains, mais j'avais des frères et sœurs, une famille et il était vrai qu' Haiaiel me manquait dans une certaine mesure ! C'était impossible cependant de lui dire ou même de réussir à lui expliquer afin qu'elle comprenne vraiment. J'avais toujours sa main dans la mienne lorsque le serveur nous avais rejoins. Je lui souriait brièvement, commandant le plat que nous avions choisi, puis je me tournais vers Alice, la laissant commander la boisson qu'elle désirait.

    - Je prendrais un whisky. Terminais-je de commander au jeune homme en répétant ce qu'un client derrière moi avait demandé. L'alcool n'était pas interdit, pas plus que recommandé, c'était une boisson comme une autre qui de toute façon passerait certainement de la même façon pour moi qu'un verre d'eau. Il paraissait que ce genre de breuvage donnait du courage à certains, peut être que ça m'aiderait à me comporter plus normalement, de toute façon, je n'avais pas grand chose à risquer la dedans, soit ça n'aurait aucun effet sur mon enveloppe humaine, soit j'arriverais peut être à avoir l'assurance qui me manquait.

    - Tu ne m'as jamais parlé de tes amies; enfin pas vraiment. Ils habitent tous Los Angeles ? Demandais-je à Alice alors que le serveur s'éloignait de notre table.

Alice O'Connel
avatar
Nephelim | Neutre & Bon
✥ Je suis : Une Nephelim






Message   Sam 28 Avr 2012 - 15:17


    « NOAH && ALICE »


    Je l'écoutais attentivement. Lorsqu'il parla de son frère, cela me fit penser au miens. Grégory me manquait, mais je n'avais aucuns moyens de le joindre. Nous nous étions quittés en mauvais terme et je le regrettais. Je ne savais pas si cela lui arrivait de penser à moi, mais en tout cas, je pensais tous les jours à lui. Le soir quand je m'endors, je me demande s'il a un endroit pour dormir; quand je mange, je me demande s'il a les moyens de se nourrir correctement. Peut-être que je m'inquiétais pour rien... c'est un garçon débrouillard, il a toujours réussi à surmonter les difficultés.
    Concernant mes parents, mon père adoptif est décédé, quant à ma mère, je la vois peu souvent... je sais qu'elle m'aime à sa manière et c'est le principal. De plus, il faut dire que ma vie professionnelle prend beaucoup de mon temps. Sans oublier, que je n'ose pas la contacter, de peur que Lucifer ne se serve d'elle pour me tourmenter.
    J'enviais Noah. Il semblait vivre dans une famille aimante et soudée.

    « Moi aussi je passe d'agréables moments ».

    Lui répondis-je sincèrement. Je savais qu'il appréciait ma compagnie, mais l'entendre de sa bouche, c'était encore mieux. Cela faisait que quelques semaines que je le connaissais et je tenais déjà beaucoup à lui. Pourtant, je savais qu'un jour ou l'autre, il devrait quitter Los Angeles.

    Le serveur vint nous interrompre pour prendre notre commande. Noah commanda notre plat et sa boisson. Lorsque le serveur se tourna vers moi, mon sourire se figea sur mon visage... mon corps se crispa. Ce n'était pas qu'un simple serveur. Je l'avais croisé à la soirée mondaine, alors que je tenais compagnie à un écrivain, Nathan Simmon. Au premier regard, personne ne pouvait deviner qu'il était un démon. Ses airs simplets étaient un atout pour que l'on ne soupçonne pas sa véritable identité. Cela faisait plusieurs fois qu'il me suivait. Contrairement aux autres, il ne s'était pas caché dans l'ombre. Il me souriait ouvertement et m'informait toujours de sa présence. Il ressemblait aux sérials killers des vieilles séries américaine. S'il était venu me voir avec un couteau de boucher ensanglanté, en souriant, cela ne m'aurait pas étonné.

    « Une piña colada... s'il vous plaît »


    Répondis-je en faisant un effort surhumain pour ne pas me jeter sur cette créature. Je savais que je n'avais aucunes chances. Mais je suis du genre à me défendre bec et ongle et après partir en courant, au lieu de me terrer dans un coin en couinant.

    Noah me sortit encore une fois de mes pensées en me posant une question.

    « Oui. Elles sont un peu comme ma seconde famille. Il a deux jeunes femmes qui pratiquent le même métier que moi.... mais celle dont je suis le plus proche s'appelle Elena. C'est mon ancienne baby sitter... je sais c'est étrange ».

    Dis-je en souriant. Quel est le pourcentage de chance que l'une de vos baby sitter devienne un jour l'une de vos meilleures amies.

    Ma meilleure amie d'enfance s'appelait Jenna. Malheureusement, je n'avais plus de nouvelles d'elle depuis la disparition de ses parents.





Ezechiel
avatar
Trio | Bien -staff-
✥ Je suis : un Ange






Message   Sam 28 Avr 2012 - 16:40


    « Alice & Noah »


    Curieusement, j'avais sentit la pression de la main d'Alice se resserrer sur la mienne. C'était tellement minime que j'aurais pu totalement passer à coté si elle n'avais pas semblé si étrangement perturbée. Je n'y avait pas fait attention au tout début, j'étais tellement focalisé sur mon besoin de reprendre de l'assurance, de me remettre à parler et ne pas jouer les muets que je n'avais pas saisis que ça avait commencé au moment exact ou le serveur était venu nous voir. En y réfléchissant, j'avais peut être loupé quelque chose qu'elle avait noté; peut être le connaissait-elle, je me tournais vers lui et l'inspectait plus particulièrement. Comment avais-je pu manquer ça ?! C'était un démon, certainement notre espion de la soirée. Soit il connaissait les habitudes d'Alice et avait décroché un emploi ou quelque chose du genre pour la troubler, la surveiller, soit il avait blesser ou tué quelqu'un pour venir à notre rencontre ce soir. Je resserrais à mon tour l'étreinte sur la main d'Alice et détournais mon regard de lui, ne souhaitant pas attirer son attention sur moi. Il n'avait vraiment prêté attention qu'a Alice en y songeant bien, il ne m'avait presque pas regardé en s'adressant à nous. Il n'avait donc aucune idée de ce que j'étais et malgré l'envie fulgurante que j'avais d'aller vérifier à l'arrière si tout le monde allait bien et était sauf, je m'y refusait, sachant pertinemment que ça ne ferait que me révéler et ce sans certitude qu'il avait fait du mal à qui que se soit. Bien que sa simple nature me laissait croire que c'était le cas, je me faisait violence pour résister, rester au coté d'Alice comme l'humain sans connaissance des démons que je prétendais être. Je réussissait à me cacher derrière un masque d'incrédulité lorsqu'Alice relançait la conversation tant bien que mal, répondant à ma question.

    - Pourquoi ça serait étrange ?! L'amitié n'as pas d'âge non ? J'imagine que les gens s'attendent trop à des rencontres habituelles, normales. Je marquais une pause, me forçant à ne pas attendre trop longtemps pour éviter de trop penser à ces humains blessés qu'il y avait peut être à deux pas de nous.

    - L'essentiel c'est que tu tienne à elle et qu'elle tienne à toi. Je savais qu'arrêter de parler me laisserait trop penser à ce qui se tramait aussi j'enchainais avec une question, espérant pouvoir me concentrer suffisamment sur sa réponse pour occulter le reste.

    - Depuis combien de temps la connais-tu ?


Alice O'Connel
avatar
Nephelim | Neutre & Bon
✥ Je suis : Une Nephelim






Message   Dim 29 Avr 2012 - 11:48


    « NOAH && ALICE »


    J'étais perdue. Cela faisait des semaines que Lucifer me faisait suivre, mais il était jamais venu en personne. Cela doit être un déchu fort occupé mais je savais que notre foutu lien l'intriguait. Je me posais également beaucoup de questions. J'avais le don de prémonition depuis ma plus petite enfance. Ce don n'avait jamais été centré sur des événements heureux. Il s'agissait de décès, de catastrophes naturelles, de viols, de meurtres et j'en passe. Cela ne se passait pas toutes les nuits. Mais depuis que ces prémonitions sont centrées sur Lucifer, il ne se passe pas une nuit sans que je fasse un cauchemar. Je suis certaine que je pourrais être utile pour ceux qui chassent ce monstre. Il m'arrive de voir certains lieux, certains visages démoniaques. Mais, comme me l'avait si bien dit Lucifer, j'avais tout intérêt de garder ça pour moi. J'étais certaine que même le démon serveur, ne savait pas pourquoi on lui avait ordonné de me suivre. Le seul autre démon au courant, s'appelait Sytry. J'avais deviné qu'il était un démon puissant puisque je le rêve souvent en compagnie de Lucifer. Il ne faut mieux pas être l'ennemi de ce type là. Il y avait aussi un grand blond, mais je ne l'avais jamais vu en vrai.

    Je pensais ensuite à Elena. Elle avait été bien plus qu'une baby sitter. Je me souvenais qu'elle venait me tirer de mes cauchemars quand je devenais trop agitée. Elle n'avait jamais posé de question sur ces nuits. Elle devait penser comme tous les autres, que je faisais de simples cauchemars... comme une petite fille normale.

    « Oui je sais qu'elle tient à moi. Malheureusement en ce moment, nous avons peu d'occasion de nous voir ».

    Avouais-je à Noah en lui souriant. Parler d'Elena m'avait presque fait oublié la créature qui se faisait passer pour un serveur.

    « Je devais avoir 10 ans lorsque je l'ai connu. Cela fait donc 15 ans. »

    Dis-je en calculant dans ma tête. Je ne pensais que cela faisait autant... mais il est vrai que le temps passe vite.

    « Et toi, tu t'es fais des amis à Los Angeles... je veux dire à part moi »

    Bien que j'espérais que l'on soit, un peu plus que des amis.






Ezechiel
avatar
Trio | Bien -staff-
✥ Je suis : un Ange






Message   Mer 2 Mai 2012 - 20:46


    « Alice & Noah »


    Parler de sa vie m'aidait à la connaitre, la cerner, mais ça impliquait forcément qu'elle me retourne à un moment ou l'autre la question ou bien qu'elle m'en pose une autre. A chaque fois, je n'y coupais pas et c'était encore plus utile et vitale même que je réponde sachant que nous étions observés et que ce démon n’attendais qu'un faux pas pour rapporter tout à Lucifer et la mettre en danger. ça aurait surement le mérite de faire sortir Lucifer de son trou, enfin peut être, après tout, rien ne certifiait qu'il viendrait en personne la supprimer s'il savais que je la protégeais. Je n'était pas à longueur de journée auprès d'elle alors c'était plus qu'évident qu'il lui suffirait d'envoyer un démon ou un déchu au moment ou je la laisserait seule. Le danger qui pesait sur elle ne permettait même pas de pouvoir s'en prendre à Lucifer, même si sacrifier la vie d'un humain, Alice dans ce cas, pour sauver l'humanité était quelque chose que nous étions amené à faire, c'était encore différent lorsque nous connaissions personnellement l'humain en question. Je n'était pas près à sacrifier Alice sur une simple supposition et la protégée restait donc ma priorité ce soir et aussi longtemps que je le pourrais.

    - Je n'ai pas fait énormément de rencontre, en fait, quand je ne travaille pas, c'est pour te voir. Dis-je simplement. C'était presque entièrement vrai. Presque, car la vérité c'était que je travaillais ce soir avec elle comme tous les autres soirs.

    - En fait, tu es la seule personne que je revois depuis que je suis arrivé ici. Ajoutais-je, toujours honnête ou en partie. J'avais bien revue Cassie, mais c'était uniquement en tant que protecteur et son appel désespéré n'avait pas grand chose à voir avec Alice et ce que j’essayai de lui dire.

    - D'ailleurs, je ne suis pas prêt de partir, il semblerait que mon travail me retienne bien plus longtemps que prévu. Ajoutais-je pour la prévenir. Elle ignorait que je parlais de l'apocalypse, de toute façon l'important n'était pas qu'elle le comprenne, au contraire, je ne souhaitait pas qu'elle sache de quoi je parlais, je voulais juste lui dire que j'étais là pour elle plus longtemps encore. Je savais qu'elle avait peur et j'avais envie de la rassurer, à ma manière. Même si de toute façon, si je partais, ça signifierait qu'elle n'aurait plus besoin de ma protection.

    - J'espère que ça ne te dérangera pas de t'occuper de me faire découvrir la ville plus longtemps. Dis-je avec un sourire avant d'ajouter: Je parle de mois en fait. Il y a eu pas mal d'imprévus sur le projet sur lequel je travail. Par imprévus, je voulais parler de tout ce qui c'était passé avec Lucifer, de ses plans qui marchaient bien trop bien à notre goût. Nous n'avions pas prévu qu'il échafaude un plan de cette ampleur, il avait déjà des démons à ne plus savoir qu'en faire pour l'aider mais en plus, il avait réussi d'après ce que nous avions pu comprendre à infiltrer le monde humain avec perfidie en y envoyant des démons puissants à la direction de grandes entreprises. Il bénéficiait de bien plus de ressources que nous l'aurions prévus et il arrivait également bien mieux à se cacher que ce que nous aurions cru.

Alice O'Connel
avatar
Nephelim | Neutre & Bon
✥ Je suis : Une Nephelim






Message   Sam 5 Mai 2012 - 16:13


    « NOAH && ALICE »


    Cela ne me dérangeait nullement que Noah reste plus longtemps que prévu en ville. Bien au contraire, j’avais des difficultés à cacher ma joie en apprenant cette nouvelle. Ma joie fut vite remplacée par de l’inquiétude. S’il restait plus longtemps, cela était également dangereux pour lui. Je n’avais pas envie qu’il soit blessé de ma faute, ou pire encore. Je tenais beaucoup à lui… donc Lucifer était susceptible de se servir de Noah pour m’atteindre. Je n’ai rien fait pour mettre en colère le prince des déchus, mais ce n’est pas pour autant que j’avais l’esprit tranquille. Le jour où il déciderait de me nuire par tous les moyens, il le fera avec plaisir. Je ne sais pas ce qu’il attend de moi, mais en tout cas il cherche à comprendre ce « lien » qui nous unis. Une fois qu’il aura découvert la vérité, m’écrasera t-il comme un vulgaire insecte ? Je savais certainement beaucoup de chose sur les démons et les déchus grâce à mes rêves… je suis dangereuse pour ses plans. Je sais que quelque chose va arriver, que quelque chose d’horrible que je n’arrive pas à définir. J’aurai tant aimé en parler à quelqu’un, définir mes ressentis et les images chaotiques que je vois. Cela va t-il réellement se dérouler ? Je n’en savais rien puisque Lucifer arrivait à intercepter certains de mes rêves… comme s’il ressentait ma présence alors que j’étais profondément endormie dans le creux de mon lit.

    « Nullement ! »

    Dis-je d’une voix un peu trop joyeuse et empressée à mon goût.

    « Enfin, je veux dire que… c’est dommage pour ton travail…. Mais que je suis contente que tu restes plus longtemps en ville… et que tu désires passer encore un peu de temps en ma compagnie ».

    Ajoutais-je d’une voix un peu plus calme en restant posée. Même si mes sentiments étaient bien plus qu’amicaux, je n’avais pas envie de lui faire savoir. D’ailleurs, je ne savais pas comment définir précisément cette attirance. Je ressens presque ce genre de chose auprès de Lucifer mais cette attraction est purement physique. De plus, je ne peux pas nier qu’une partie de moi semble attirée par cet être ignoble. Qu’il soit puissant, malfaisant et diabolique en ferait frémir plus d’une…. Bien que mes frémissements ne soient pas toujours de peur.

    Quant à ce que je ressens pour Noah, c’est bien plus « pure ». Je suis contente à chaque fois que je croise son chemin. Il m’arrive de penser très souvent à lui… même trop souvent. J’aime lui plaire et le voir sourire. J’apprécie de discuter avec lui, même s’il n’est pas toujours un grand bavard. J’ai l’impression que rien ne peut m’arriver simplement lorsqu’il me prend ma main. C’est officiel, je deviens complètement stupide. Et dire qu’avant de le rencontrer, j’avais confié à Lucifer que j’aimerai ne plus rien ressentir…

    « J’espère que ces imprévus ne sont pas trop graves… »

    Demandais-je tout de même pour ne pas paraître totalement insensible aux problèmes et aux imprévus qu’il rencontre au travail.

Ezechiel
avatar
Trio | Bien -staff-
✥ Je suis : un Ange






Message   Mar 8 Mai 2012 - 13:46


    « Alice & Noah »


    Elle semblais prendre très bien la nouvelle, en fait, elle semblais même ravie d'entendre que je restais plus longtemps à Los Angeles. Bien entendu, si elle avais connu les véritables raisons, j'étais certain que cette joie aurait été bien entachée si ce n'est totalement anéantie. Peut importe tout ça, j'étais au moins content de l'avoir rendue heureuse quelque soit la manière ou la raison que j'avais utilisé pour y arriver. La voir sourire et oublier Lucifer et toute cette guerre, c'était en soi une victoire sur notre adversaire commun. Il n'étais pas si puissant que ça si au milieu de ce chaos elle arrivais à l'oublier même seulement quelques secondes ! Il ne pouvais pas gagner, il ne gagnerais pas. Je refusait que quoi que se soit arrive à ce monde. Je sourit à sa réplique suivante, presque machinalement, conscient qu'elle avait été très vive dans sa première réaction. Je ne pouvais pas pour autant en comprendre la raison, enfin si, je pouvais comprendre le sens, mais pas le fond. J'étais pleinement lucide à présent quant à la gravité de ce que je lui laissait croire. Plus je passait du temps avec elle, plus je comprenait les réactions humaines. Je ne pouvais bien entendu pas les ressentir, les assimiler vraiment mais je savais qu'elle tenais à moi, je m'en rendait compte seulement maintenant, il avait fallu que cette femme parle de nous comme un couple, qu'Alice réagisse ouvertement pour que je comprenne. Mais ça ne changeait rien. Rien du tout. Je ne voulais pas la faire souffrir, ça n'avait jamais été mon but, mais si c'était le prix à payer pour la protéger, la garder en vie, qu'il en soit ainsi. Je continuerais à jouer la comédie, à mentir, ce même si elle finissait par me détester.

    - Rien qu'on ne puisse gérer, ne t'en fait pas. Répondis-je à sa question, mentant doublement cette fois, car je ne savais pas vraiment à quoi nous nous mesurions. Personne ne savais ou en était Lucifer, nous n'avions jamais imaginer que ça irai si loin et c'était peut être même pire que la surface de l'iceberg qui effrayait résistants et Anges en garnison sur terre. Pour couronner le tout, elle croyais que je parlais d'un quelconque travail paysager, je m'enfonçais dans des mensonges à chaque rendez-vous que nous avions. Plus je la voyais, plus je lui donnais de raison de me détester lorsqu'elle découvrirais la vérité. Parce qu'elle la découvrirait ! C'était forcé. Je le savais pertinemment; qu'elle que soit l'issue de cette guerre, elle se rendrait compte de mes mensonges. Elle ne saurait peut être pas tout, pas pour l'Ange, pas pour le reste, mais quand je devrais partir, ou si... je refusait de penser à l'autre solution. Elle le saurait, tôt ou tard. Je préférait pencher pour le tard !

    - Pour tout te dire, je suis plutôt content de devoir rester. Ajoutais-je, comme une raison de plus à ajouter à la liste noire qu'elle aurait à me reprocher. Mais qu'étais-je censé faire d'autre ? Maintenant, il était trop tard. Aurais-je pu tout arrêté, parler d'amitié maintenant que je saisissait enfin plus de sens dans tout ça ? Non, c'était trop risqué. Si je la perdais maintenant, si elle était blessée et ne voulais plus me voir, elle serait bien trop menacée.

    - Je pourrais passer plus de temps avec toi, comme ça. Complétais-je ma phrase. J'avais hésité avant de prononcé ces derniers mots. Pas de manière perceptible, pas en les prononçant, non, avant. Car maintenant que je savais ce que ça pouvais représenter pour elle, je me détestait de devoir les dires. Je resserrait ma main sur la sienne, mes doigts toujours collés aux siens en disant ces mots. Non pas pour donner plus de sens à mes mots, non, j'essayais quelque part de lui demander pardon. Mes yeux auraient puent trahir ma véritable intention si je ne les avaient pas baissés sur nos mains réunis pour éviter de croiser les siens.



Contenu sponsorisé





Message   
 

Look me, smile me... love me ? [Noah]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-