It hurts me more than i can say • Feat. Damien


 :: city of angels :: Disused factory :: Warehouse
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Elena D. Hamilton
avatar
Humain | Résistant -staff-
✥ Je suis : Humaine

✥ Membre investi :
  • Parrain/Marraine






Message   Dim 19 Aoû 2012 - 19:02
It hurts me more than i can say
ELENA && DAMIEN (DAMON)


Après un moment passé à réfléchir à ce que je devais faire au sujet de Damien, j'avais décidé de l'appeler, déjà pour discuter de ce qui c'était passé entre nous et de mon attitude. Si je n'étais pas moi même, je n'avais pas pour autant regretté quoi que se soit, mais à présent que j'en savais plus sur ce qui me faisait dérailler je faisait mon maximum pour ne pas suivre ces pulsions de peur de faire des choses irréparables. J'avais donc prétexter un besoin de lui parler, mais surtout je lui avais proposé une visite de notre QG. Je n'avais jamais fait aussi vite confiance à quelqu'un depuis tout ce chaos, mais Damien et moi avions été si proches et intimes que ne pas lui révéler me semblait presque stupide. En plus de ça, vu la douceur dont il faisait preuve avec moi, je ne cessais de me dire que je n'avais encore jamais rencontré un homme du genre, pas ceux avec qui j'avais eu une histoire en tout cas ! S'il était aussi gentil et tendre, qu'est-ce que je risquait hein ? Il voulais nous aider, il en était capable et nous avions désespérément besoin de toute l'aide qu'on voulais bien nous accorder. Sans compter qu'étrangement, après en avoir parlé à James tout ça m'avais semblé bien plus réel et j'en était venue à me dire que l'avoir dans notre cercle de résistants ne serait qu'un moyen comme un autre de le voir plus souvent. Bref, j'avais pris ma décision et en l'appelant je n'avais pas spécialement hésité, seulement le rendez-vous que je lui avais donné à quelques rues de l'usine me rendait nerveuse au fur et à mesure que j'en approchait. Je voulais lui montrer notre QG, mais j'avais aussi peur de ce qu'il pouvais penser de moi avec la manière dont je lui avais... sauté dessus la dernière fois que l'on s'était vus. Mais à présent, plus la peine de tergiverser ou de réfléchir à ce qu'il pouvais penser, je m'étais levée ce matin, j'avais choisi ma tenue, bien plus habillée que la dernière fois j'avais eu envie de me mettre en valeur et avait laissé mes cheveux détachés tomber sur mes épaules. J'avais donc enfilé un joli dos nu rouge et un short noir pour être plus à l'aise vu la chaleur étouffante qu'il faisait à LA en ce moment. J'avais décidé d'y allez à pied, non seulement parce qu'il faisait beau, mais surtout parce que j'avais vu l'état dans lequel était les rues et j'avais peur de ne jamais arriver à destination en voiture. J'arrivais à l'angle ou je lui avais donné rendez-vous deux minutes en avance, pour me rendre compte qu'il était déjà là, ponctuel et séduisant comme toujours. Soudain, une idée stupide me traversa l'esprit, comment étais-je censée le saluer ? Je ne pouvais plus trop le considérer comme une connaissance.

▬ Bonjour, comment ça va ? Dis-je en m'approchant de lui, je déposait un baiser sur la commissure de ses lèvres, un subtile mélange entre les trois solutions qui m'étaient venue à l'esprit.

▬ On va devoir marcher cinq six minutes maximum. Le QG est à deux pattés de maisons. J'aurais pu chronométré le trajet, car même en faisant attention à ne pas être suivi, nous avions mis que cinq petites minutes pour arriver à destination.

▬ Et voila ! Dis-je en ouvrant les portes de l'entrée principale. L'usine semblait vide, les résistants devaient tous avoir mieux à faire.



don't play with me...
D. Saul Mcgregor
avatar
PNJ | Pnj & Pjo du forum
✥ Je suis : Un démon rebelle (PJO)






Message   Dim 19 Aoû 2012 - 19:28
It hurts me more than i can say
ELENA && DAMIEN (DAMON)


Allongé sur mon lit, je n'arrêtais pas de penser à Elena. Elle était devenue comme une drogue, même pire... son image me hantait jour et nuit. Je n'avais jamais éprouvé ce genre de sentiment, du moins aussi loin que je me souvienne. Ce qui me faisait souffrir, n'était pas l'amour que je lui portais... bien que ce sentiment me terrorisait. Ce qui était douloureux, était le fait que cette plénitude n'allait pas durer. J'allais finir par redevenir l'immonde salaud que j'ai toujours été... bien qu'une partie de mon être savait que je ne pourrais jamais l'oublier. Je me levais d'un bon en attendant mon portable sonner. C'était elle... Je passais ma main dans mes cheveux, hésitant...Décroche imbécile Je pris ma respiration avant de décrocher. Elle ne parla pas de notre nuit d'amour, mais me donnait rendez-vous à un endroit précis. N'ayant rien de prévu, j'acceptais de la rencontrer... Enfin, même si j'avais été occupé, j'aurai tout annulé pour la voir. Ce sentiment commençait à être dangereux. Si d'autres démons le découvraient, j'étais un démon mort... déjà qu'avec Sytry s'était très tendu... il ne fallait pas lui donner des raisons supplémentaires pour me tuer. J'entrepris donc de me changer. Il faisait une chaleur étouffante dehors, mais je m'imaginais mal en short. Je haussais les épaules et enfilais un jean. Pour le haut, j'optais pour un polo... je me regardais ensuite dans la glace, en fusillant du regard mon propre reflet. Maintenant, voilà que j'agis comme une nana Je maugréais des insultes contre moi même, et quittais mon domicile pour la rejoindre.

J'arrivais au lieu indiqué, avant elle. Je me demandais bien pourquoi elle m'avait donné rendez-vous en ce lieu. Ce n'était pas l'endroit le plus glam de Los Angeles. Une idée me traversa l'esprit, et j'en eus une crampe à l'estomac. J'espérais qu'elle n'allait pas montrer la planque de la résistance. Non Elena pas ça... il ne faut pas me faire confiance... Si c'était le cas, aurais-je le courage de le dire à Sytry ? Après tout, si elle le faisait, ma mission serait une totale réussite... et cela me permettrait de remonter dans l'estime de mon supérieur ! Non....

Quelques minutes après mon arrivée, la silhouette d'Elena se dessina dans mon champ de vision. Je ne pu m'empêcher de sourire bêtement, en gardant mes mains dans les poches.

« Je vais bien... et toi ? » répondis-je en m'avançant vers elle. Elle était très belle, enfin comme à son habitude. Je crois, que c'était la première fois que je voyais ses cheveux détachés... enfin hormis cette fameuse nuit... J'avais envie de passer ma main dans sa chevelure et de l'embrasser à en perdre haleine. Ta gueule Saul

« Ah... euh... d'accord » Hum, quelle éloquence ! crétin. Plus je m'approchais du QG, plus je sentais un piège se refermer sur moi. Ma mission était sur le point de s'achever... mais j'étais loin d'être satisfait. C'est cette chose qui te fait penser ainsi !

Le QG des résistants était une usine... les démons auraient dû y penser plus tôt... mais bon, cela aurait été une perte de temps de surveiller toutes les usines de Los Angeles.

« Oaou...C'est impressionnant » répondis-je en lui souriant. Je lui pris machinalement la main et avançais avec elle.

« Il n'y a personne » remarquais-je... au moins, cela allait m'éviter de balancer des noms. Je me foutais du reste des humains, mais les tuer, n'était pas la meilleur attitude pour plaire à Elena.



I Hate you, but I love you
Elena D. Hamilton
avatar
Humain | Résistant -staff-
✥ Je suis : Humaine

✥ Membre investi :
  • Parrain/Marraine






Message   Dim 19 Aoû 2012 - 20:01
It hurts me more than i can say
ELENA && DAMIEN (DAMON)


Son sourire, franc, difficile à louper m'avais immédiatement mise de bonne humeur, bien que j'étais loin d'être au trente sixième dessous; ça m'avais remonté en un clin d’œil, s'en était presque surnaturel l'effet qu'il avait sur moi. J'étais aussi ravie qu'il soit impressionné par ce que l'on avais fait. Le QG était grand, vieux et délabré et si l'extérieur ne laissait rien voir, l'intérieur était bien différent, aménagé pour toutes les missions, les besoins de loger des résistants et certains avaient même réussis à nous remettre l'eau et l'électricité, même si ça n'était pas forcément légal. Il fallait avouer qu'un bail ou tout autre facture pour un local de cette taille aurait bien trop attiré l'attention. Surtout pour une usine qui ne servait à rien ! C'était donc la planque parfaite, même la cours, derrière, était sans vis-à-vis, j'avais tout choisi avec précaution et m'évertuais à toujours renflouer nos réserves d'armes, d'objets magiques, je n'était d'ailleurs pas la seule.

▬ Attends, tu ne vois que le début, il y a des chambres ou plutôt des pièces avec des lits de camp, mais c'est bien utile quand on bosse tard sur une mission. J'avais sentit sa main se glisser dans la mienne, et l'avais saisie sans me faire prier, en fait j'avais eu un sourire incontrôlable lorsqu'il l'avait fait. Ohhhh Elena, contrôle toi cette fois ! M'ordonnais-je alors que tout mon être n'avais envie que d'une chose: l'embrasser.

▬ Non, mais tu sais, les gens vont et viennent ici ! En règle général il y en a quelques uns qui dorment ici. La plupart sont des jeunes qui n'ont plus de famille, tués par des démons le plus souvent. Ils sont plus en sécurité ici ! Je gardais ma main dans la sienne et me rapprochait de lui, me retenant de l'embrasser avant d'ajouter pour détourner la conversation:

▬ Viens, je vais te montrer la pièce ou nous entreposons les armes. Cette pièce était l'une des plus grande, surtout parce que nous avions toute sortes d'armes allant de grosses pièces d'artillerie négociés au marché noir par des membres peu à cheval sur la loi et d'autres petites mais tout aussi efficaces, il y avais aussi des objets magiques, des armes factices pour les entrainements et bien sûr, peut être ma pièce préférée dans tout cet attirail, les pugnalis que les quatre membres à en avoir un gardaient cependant sur eux. Seulement quatre, c'était surtout pour le prix exorbitant mais surtout parce qu'avec une arme aussi puissante, mieux valait savoir à qui on en confiait une. J'en avais acheté un pour James, Logan et Jesse, le dernier étant pour moi et toujours à ma cheville. J'avais oublié Cassie dans le lot, car elle était plus efficace avec ces flammes qu'avec une autre arme.

▬ On en ajoute de plus en plus, au fur et à mesure que l'on à des nouvelles recrues. Dis-je en souriant, sans détacher mon regard du sien, j'étais presque envoutée et surtout encore une fois surexciter bien qu'un autre mot aurait été plus agréable, c'était encore celui qui décrivait le plus mon état actuel. A chaque fois que j'étais avec lui, c'était radical !



don't play with me...
D. Saul Mcgregor
avatar
PNJ | Pnj & Pjo du forum
✥ Je suis : Un démon rebelle (PJO)






Message   Mer 22 Aoû 2012 - 17:41
It hurts me more than i can say
ELENA && DAMIEN (DAMON)


J'étais réellement impressionné. Je ne pensais pas que des humains pouvaient être aussi préparés à combattre des démons. Lorsque la résistance avait commencé à faire parler d'elle, nous avions pris cela à la rigolade. Après tout, comment des êtres dénués de pouvoirs pouvaient créer des tords à des créatures sorties tout droit des profondeurs de l'enfer ? Nous avions compris assez vite notre erreur. Il ne faut jamais minimiser la force de l'ennemi... même si en apparence il semble faible. Si on avait tué la résistance dans l'œuf, la terre serait déjà contrôlée entièrement par les démons. Le seul moyen de éradiquer ces humains, était de trouver leur planque. C'est pour cela que Sytry m'avait confié cette foutue mission. Je devais m'intégrer au sein de la résistance, et ainsi découvrir leur planque... et au mieux récolter les noms des résistants. Une fois cela découvert, il suffisait aux lieutenants d'envoyer des groupes de démon pour faire le sale boulot... Mais tout cela, c'était avant... c'était avant de la rencontrer elle. Elena et cette chose en moi, m'ont complétement changé... J'ai l'impression de revenir humain, bien que je ne me souvienne toujours pas de ma vie d'antan. Ces sentiments étaient une véritable torture, mais je regrettai sincèrement de ne pas pouvoir être ce Damien.

Je l'écoutais en regardant autour de moi. Comment devais-je réagir ? Normalement, je devais continuer à jouer l'humain, pour éveiller aucuns soupçons... mais... grrr que c'est compliqué. le plus sage était de lui avouer toute la vérité, afin qu'elle soit sur ses gardes... Néanmoins, je n'avais pas envie qu'elle me déteste... et pourtant il le fallait. Je faisais un effort surhumain pour cacher mes sentiments... pour ne pas lui montrer que je menais littéralement un combat intérieur.

« Je n'ai jamais vu autant d'arme de ma vie » Lui dis-je... et c'était vrai. Nous n'avons pas vraiment d'armurerie. Chaque démon a ses propres armes... enfin, beaucoup, comme moi, n'ont pas d'armes attitrées, et se servent des objets sur le terrain.

« D'après ce que je vois, vous êtes déjà nombreux ». j'avais délibérément omis de parler des résistants qui vivaient ici. D'après elle, certains n'avaient plus de famille, à cause des démons... si ça se trouve, certaines personnes avaient perdu leurs proches à cause de moi... Non, il fallait mieux pas mettre cle sujet sur le tapis. Je n'avais pas envie de donner des bonnes raisons à ma conscience pour venir me torturer. C'était déjà assez difficile ainsi.

« Et, c'est toi qui dirige tout cela ? Tu vas finir par m'intimider ! » ajoutais-je en souriant. « Vous êtes que des humains ? Ou bien est-ce qu'il y a des démons repentis... enfin je ne sais pas si ça peut exister » dis-je en me trouvant très ridicule avec cette question. Si des démons devenaient rebelles, ils étaient éliminés... bien que je n'ai jamais rencontré ce type de cas depuis ma transformation. Les démons sont censés ne plus ressentir les choses, alors de là à se repentir.



I Hate you, but I love you
Elena D. Hamilton
avatar
Humain | Résistant -staff-
✥ Je suis : Humaine

✥ Membre investi :
  • Parrain/Marraine






Message   Mer 22 Aoû 2012 - 18:33
It hurts me more than i can say
ELENA && DAMIEN (DAMON)




▬ C'est une première pour moi aussi ! Avant ça, les seules armes que je voyais c'étaient les factices qu'on utilisait en entrainement dans mes cours d'arts martiaux. Je discutait d'armes, de combat, de guerre avec un homme à qui je tenais la main. C'était tellement surréaliste que j'aurais presque pu en rire, presque, parce que malgré ce sentiments décalé, j'étais bien à lui montrer tout ça, cette installation ce que nous avions réussi à faire. Et surtout, j'étais bien avec lui, lui tenant la main comme si c'était la chose la plus naturelle du monde. J'avais toujours l'impression d'être en sécurité avec lui, j'étais irrémédiablement attirée par lui et en même temps, je savais qu'il n'étais pas du genre à vouloir me faire le moindre mal. Il avait été si prévenant et retissant à presser les choses que je ne voyais pas les choses autrement.

▬ Oui, plus ça va, plus nous sommes nombreux. Les gens se rendent de plus en plus compte de ce qui se passe il faut dire. Difficile en effet de manquer l'aura étrange au dessus de LA et les accidents répétés d'avions et de trains qui avaient eu lieu ces derniers temps. Sans compter les tremblements de terre et tous les crimes, débordements et trucs du genre qui avaient cours en centre ville. Bon, en y réfléchissant, depuis toute cette histoire de "dérèglement" ou de cavalier de l'apocalypse, si je me fiais à ce qu'Haiaiel m'avais dit; Nous avions accueillit beaucoup moins de nouvelles recrues. Mais j'étais certaines que tout ceci réglé, les gens allaient réagir. Comment ne pas réagir ! Alors que ce qui se produisait aurait rendu croyant le plus Athée des hommes !

▬ C'est moi, plus ou moins. Je ne suis pas seule ! Mes amis m'aide énormément ! On es presque devenus une grande famille. Alors ne te sent surtout pas intimidé. Tu pourras nous aider toi aussi, tu verra. Des démons ?! Non, mais humains ou non certains avaient des pouvoirs, et des pouvoirs plutôt saisissants. Jesse était le plus puissant du lot, hormis les prophètes c'était le seul humain que j'avais rencontré à possédé plus d'un pouvoir.

▬ Pas de démon, non. Il faut dire que j'imagine mal l'un d'entre eux se rebeller et lâcher Lucifer pour venir avec nous ! De toute façon... personne au sein de la résistance ne lui ferait confiance. Nous avons tous perdus des proches à cause de démons. Tu en sais quelque chose ! Je me mordais la lèvre, quelle idée j'avais eu de ressasser cette épreuve qu'il m'avais confié. Je regrettais mes paroles, pourtant innocentes. Je m'approchait de lui la main toujours dans la sienne et me blottissait contre son corps, comme pour le consoler et calmer en même temps l'envie que j'avais depuis que je l'avais retrouvé aujourd'hui.



don't play with me...
D. Saul Mcgregor
avatar
PNJ | Pnj & Pjo du forum
✥ Je suis : Un démon rebelle (PJO)






Message   Mer 22 Aoû 2012 - 20:30
It hurts me more than i can say
ELENA && DAMIEN (DAMON)


Oh Elena, si tu savais. J'aimerai tellement t'aider, mais cela est impossible. J'aimerai tellement continuer à jouer les humains, mais je ne serai pas très longtemps crédible. Pourtant, ce sentiment qui empoisonnait mon être était bien de l'amour. Mais je ne devais pas me voiler la face, cet amour était impossible. Reviens à la réalité Saul, tu es un démon !. Non je ne l'oubliais pas... Serais-je capable de lui faire du mal ? Pour taire cet amour, fallait-il la tuer ? Non, cela serait encore plus difficile d'avoir son sang sur mes mains. Je ne pouvais pas faire ça... je préférai brûler en enfer que de la faire souffrir. Pauvre con. Ma vie venait de changer parce que j'avais croisé son joli minois. Pourtant, ce n'était pas la première belle femme à qui je mentais ! Pourquoi fallait-il que cela arrive maintenant ? Pourquoi cela m'arrivait-il à moi ? Je n'étais pas humain, je ne pouvais pas... enfin c'est toujours les mêmes questions, mais je n'ai pas encore eu les réponses. Je souhaitais que ce sentiment se taise... et redevenir comme avant. C'est beaucoup plus simple quand on ne ressent rien, ni même la pitié. J'esquissais un petit sourire, histoire de ne pas rester stoïque et ainsi paraître bizarre.

« Je ne sais pas si je serai d'une grande aide » J'avais trouvé simplement cela à répondre. Que pouvais-je répondre d'autre ? Mon rôle n'est pas de l'aider mais de lui mettre des bâtons dans les roues. Des pensées incohérentes recommencèrent à bourdonner dans mon esprit. Je fermais les yeux, et les rouvrais. J'avais la folle envie de me taper la tête dans le mur pour faire taire ce charabia. J'entendais vaguement Elena de dire que les démons obéissaient à Lucifer... et que si jamais un démon souhaitait rejoindre le camp de la résistance, que personne pourrait lui faire confiance. Dès qu'elle saura, elle te détestera... il faut la tuer, avant qu'elle ne te tue.... NON je ne veux pas... SI tu le dois... tu es un démon... Tue la... tue la... TUE LA Et d'un seul coup plus rien... Elena venait de se loger entre mes bras. Instinctivement, je l'embrassais sur le front et la serrer contre moi. J'avais envie de rire et de pleurer en même temps. Étais-je en train de devenir aussi cinglé que Sytry ?

« Je ne supporterai pas qu'il t'arrive quelque chose... ne l'oublie jamais » J'étais complétement sincère. J'enfouissais ensuite mon visage dans ses cheveux et fermais les yeux. Je savourais ce moment, comme si c'était le dernier... et cela sera sans doute le dernier... il faut la protéger. Malheureusement, ce n'est pas en lui mentant que je lui offrais la meilleure des protections. « Je pourrais rester ainsi l'éternité » lui confias-je en gardant les yeux fermés. Je me sentais paisible... tout simplement bien.



I Hate you, but I love you
Elena D. Hamilton
avatar
Humain | Résistant -staff-
✥ Je suis : Humaine

✥ Membre investi :
  • Parrain/Marraine






Message   Mer 22 Aoû 2012 - 21:08
It hurts me more than i can say
ELENA && DAMIEN (DAMON)


J'avais ignoré son intervention, volontairement. Bien sur qu'il serait d'une grande aide ! Il m'avais prouvé qu'il était capable de se défendre et ce mieux que beaucoup de résistants plus expérimentés. Et puis, il y avais ça, ce lien entre nous. Sa présence, ses paroles, tout me rassurais, nous n'avions encore pas mentionner cette nuit là et j'avais l'impression que ça n'étais pas nécessaire. Comme si sans que je sache comment, nous avions déjà éclaircie les choses. J'avais l'impression d'être en couple sans pour autant savoir comment c'était arrivé. Enfin... pour certaines choses c'était encore différent. je restait blottit contre lui et savourais ses caresses et ses douces paroles. J'aimais le son qu'elles avaient à mon oreille; j'étais heureuse simplement en l'entendant dire ces choses.

▬ Jamais, promis. Dis-je simplement, pour répondre à sa demande. Mais je n'avais guère envie de parler, je restait là, pelotonnée contre son torse et n'avais envie que de ça. La guerre, les démons, c'était important, mais une pause, ça n'étais pas si dramatique. Si ?

▬ Ne me tente pas ! Plaisantais-je en relevant le menton. Je le regardais dans les yeux, l'esprit complètement embrumé par ce flot de sentiments qui m'envahissait. Le désir que j'éprouvais depuis déjà un moment était toujours là. Plus présent que jamais avec ces folies environnantes. Mais c'était bien plus que ça, j'étais tout bonnement en train de m'attacher à lui, de tomber amoureuse. Je ne le connaissait que depuis quelques semaines; quatre rencontres et pourtant, il m'avais touché plus que n'importe qui d'autre jusque là. Je luis souriait et déposait un baiser sur ses lèvres. D'abords tendre, il devenais de plus en plus passionné; je me freinait rapidement, consciente que c'était cette chose plus que moi qui agissait. J'étais attirée par lui, c'était indéniable, mais je n'étais pas du genre à faire passer mes désirs avant la mission. Jamais... avant ça.

▬ Suis moi, je vais te montrer le reste. Je l'entrainais dans d'autres couloirs, nous passâmes devant la salle d'entrainement principale, la plus grande des trois et celle ou nous nous entrainions au corps à corps. Avec tapis au sol pour prévenir les chutes et surtout plusieurs accessoires tel qu'un punching bag et un mannequin fabriqué par un résistant qui ressemblait plus à un épouvantail après tous ces entrainements. Puis, je lui montrais la deuxième, un tout petit peu plus petite, mais surtout parce qu'elle était insonorisé par nos soins avec tout les matériaux possibles que nous avions trouvés. Aménagée ni plus ni moins en salle de tir. C'était là que les plus aventureux apprenaient à se servir d'armes à feux. Pour ma part, j'avais essayé et même si je m'en sortais pas trop mal ça n'était pas vraiment mon truc. La troisième salle d'entrainement, était bien plus petite, elle étais surtout là pour les entrainements en double et elle était très peu utilisée, alors nous y entreposions un peu tout et rien.

▬ Et le meilleur endroit pour s'entrainer par un temps pareil. Ajoutais-je en ouvrant la porte arrière du bâtiment. La cours sans vis-à-vis c'était ce qui m'avais décidé à choisir cet endroit comme QG. Une fois dans l'usine, nous étions presque invisibles et ce même si nous voulions sortir dehors nous entrainer. Une planque proche de la perfection. J'avais décidé de finir la visite par l'une des pièces les moins intéressante mais tout du moins importante puisque c'était là que dormais résidant qui logeaient ici et autres retardataires qui préféraient dormir sur place. Nous avions quatre salles avec des lits de camp car de plus en plus de résistants c'étaient retrouvés sans foyers. Ou pour palier à toute éventualité comme devoir donner des soins à un grand nombre de personnes ou tout simplement pour partir tous ensemble au petit matin sur une mission.

▬ J'ai oublier la pharmacie, nous avons pas mal de choses, on ne sais jamais. Mais ce n'est pas le pus important. Dis-je avec un sourire malicieux. J'allais m'assoir sur un lit à peine avais-je dit ça et l'attirai avec moi.

▬ Alors, le tour du propriétaire t'as plus ? Demandais-je captivée par ses yeux, ses lèvres et tout sauf ce que j'aurais du.



don't play with me...
D. Saul Mcgregor
avatar
PNJ | Pnj & Pjo du forum
✥ Je suis : Un démon rebelle (PJO)






Message   Jeu 23 Aoû 2012 - 9:55
It hurts me more than i can say
ELENA && DAMIEN (DAMON)


Je répondais tendrement aux baisés d'Elena. Je sentais qu'elle essayait de contrôler ses pulsions. Même si j'en avais l'envie, je ne pouvais pas me laisser guider par la passion. Je n'aurais jamais dû lui faire l'amour, surtout sans lui dire la vérité en amont. Mais, je n'avais pas pu résister à la tentation. Elena continuait de me faire visiter la planque des résistants. Nous enchaînons plusieurs couloirs, un véritable petit labyrinthe. Si les démons souhaitaient attaquer ce lieu, il allait falloir récolter des plans de l'établissement. Nous passâmes devant plusieurs salles. La première fut une immense salle d'entraînement. Celle-ci était certainement conçue pour les combats au corps à corps... Je me demandais bien où ils avaient pu trouver autant d'accessoire. Il faut croire que ces résistants ne manquent pas de ressources ni d'imagination. Même le mannequin d'entraînement avait été conçu main, d'ailleurs ce dernier semblait un peu endommagé à cause de coups de poings et de coups de pieds. Ensuite, elle ouvrit une seconde porte. Cette pièce ne ressemblait pas du tout à la première... de part sa taille, mais aussi de part sa fonction. Il s'agissait en effet d'une pièce d'entraînement pour armes à feu. Ce type d'arme ne faisait pas énormément de dommage sur un démon, mais cela pouvait nous handicaper et ainsi nous ralentir. Sans oublier, qu'une balle peut causer énormément de dommage dans notre organisme... et cela jusqu'à temps que notre corps est réussi à guérir. Cela laissait assez de temps à l'ennemi pour enchaîner les attaques et ainsi nous mettre en position de faiblesse. La dernière salle d'entraînement était la moins spacieuse des trois. Il s'agissait certainement du même type de salle que la première, mais pour des entraînements en duo, voir en trio.

« Cela a dû demander un travail fou pour récolter tout ce matériel » dis-je avant de la suivre vers la cours de l'entrepôt. Il était impossible de deviner cette cours à l'extérieur de l'établissement. Je levais la tête, et ne rencontrais que les immenses murs de bétons du QG. Même pour des démons, il ne serait pas aisé d'attaquer les humains à cet endroit. En hauteur, on ne devait pas avoir une grande visibilité... de plus, je me demandais bien comment on pouvait atteindre les toits pour avoir vu sur la cours.

Nous entrâmes de nouveau à l'intérieur. D'après les lits de camps, il s'agissait des chambres... enfin il fallait aimer la collectivité... et prier pour que son collègue ne ronfle pas la nuit. Enfin, quand notre famille a été tué par des démons, je pense que ces désagréments sont les derniers de nos soucis.

« Vous avez des médecins, infirmières ? » demandais-je seulement piqué par la curiosité. Cela pouvait toujours s'avérer utile, surtout en cas de blessure grave. Se faire soigner à l'hôpital n'est pas l'endroit le plus sécurisé, surtout quand on est un membre de la résistance.

Elena se mit en position assise sur l'un des lits de camp. Je n'eus pas le temps de réagir, qu'elle m'attirait à elle. Bien que ce contact était plaisait, cela était terriblement tentant. J'avais envie de l'allonger sur ce foutu lit de camp et d'explorer son corps avec mes mains et mes lèvres. Mais je n'en fis rien... Je m'étais déjà assez enfoncé dans le mensonge. Je la regardais dans les yeux, en gardant sa main dans la mienne.

« Tu ferais un bon guide » dis-je en souriant. Oui ce petit tour m'avait plût. J'avais énormément d'information a donner à mon supérieur... Mais j'étais incapable de la trahir. C'était vraiment un risible... un démon qui protège une humaine. Je pouvais me moquer de Sytry, mais je ne valais guère mieux. De mon autre main, je lui caressais la joue. Il fallait que je lance une nouvelle discussion... cette proximité était bien trop tentante. « Tu passes beaucoup de temps dans cet endroit ? »




I Hate you, but I love you
Elena D. Hamilton
avatar
Humain | Résistant -staff-
✥ Je suis : Humaine

✥ Membre investi :
  • Parrain/Marraine






Message   Jeu 23 Aoû 2012 - 10:45
It hurts me more than i can say
ELENA && DAMIEN (DAMON)


J'étais toujours perdue dans ma contemplation et même les meilleurs résolutions du monde ne semblaient pas pouvoir me faire résister bien longtemps comme ça, silencieuse. La solution, parler. Même si ce n'étais surement pas suffisant a plus long terme.

▬ Non, enfin... oui mais ça c'est fait petit à petit; tout le monde s'y mets et on continue de ramener du matériel régulièrement alors... Répondis-je enfin à sa question, bien que légèrement en décalé à cause de tout ce qui me passait par la tête. J'avais attendu d'être assise sur le lit et à deux doigts de céder pour répondre et m'éviter de passer pour une nymphomane en puissance.

▬ Pas vraiment. On a bien un ou deux résistants qui sont plus doué la dedans que d'autres. Ou quelques relations avec le personnel hospitalier mais... pas encore. Pour le moment c'est couture minute pour les blessures les moins graves et hôpital avec un pieux mensonge pour les autres. J'aurais volontiers prouvé mes dires en lui montrant une ou deux petites cicatrices recousues sur place, mais ça n'était peut être pas recommandé si je voulais une conversation civilisée et pas... Enfin, je préférait éviter ça.

▬ En ce moment, oui. J'ai l'impression d'habiter ici des fois. Mais c'est nécessaire, et on se sent tout de suite plus en sécurité ici. Le coté planque secrète doit aider. Dis-je sur le ton de la plaisanterie, ne pouvant pas plus détacher mes yeux de ses lèvres qu'avant. J'étais éperdument attirée par ces dernières, et par lui tout entier, sans que je ne puisse vraiment me contrôler. Je sentait bien que plus je faisait des efforts pour résister, plus je repoussait ces idées plus ils s'intensifiaient et demandaient à s'exprimer. C'était ce que j'avais raconté à James. Et comme je l'avais aussi si bien dit; dans ce cas précis, se laisser allez était aussi tellement agréable que j'en venais à vouloir abandonner. Non, Elena soit forte, bon sang ! M'ordonnais-je comme pour me redonner du courage. Mais plus je passait de temps à coté de lui et moins ces pensées et mes bonnes résolutions avaient de sens. Il n'y a rien de mal à ça ! Le point de non retour. Voila que je pensais à l'inverse de ce que j'avais décidé en apprenant tout ça. J'étais censé résister, mais comment ? Comment faire lorsque vos propres pensées se retournais contre vous ? Comment faire lorsque le fruit défendu était aussi attirant et inoffensif. Cette petite voix, nouvelle ou plutôt, nouvellement récurrente dans ma tête, marquais un point. Il n'y avais rien de mal à ça. Je plongeais mon regard dans le sien et l'embrassait sans plus attendre, le dernier baiser que je lui avais donné m'avais décidément laissée sur ma faim. Celui là était bien plus passionné et satisfaisant que l'autre. J'étais forcée de l'admettre. Je m'éloignais légèrement de lui, plus pour rependre ma respiration que pour mettre un terme à tout ça. Parce que je n'en avais plus aucune envie à présent.

▬ Désolée, c'est juste que... Je ne peux pas me contenir très longtemps lorsque je suis avec toi. Tu es... Quoi ? Aucune idée, enfin lui ne le saurais jamais, car j'avais de nouveau pris ses lèvres en otage et me délectais de chaque seconde que durais ce contact.



don't play with me...
D. Saul Mcgregor
avatar
PNJ | Pnj & Pjo du forum
✥ Je suis : Un démon rebelle (PJO)






Message   Jeu 23 Aoû 2012 - 11:42
It hurts me more than i can say
ELENA && DAMIEN (DAMON)


Les lèvres d'Elena se déposèrent sur les miennes dans un baisé passionné. Ne pouvant pas rester de marbre, je répondis à son baisé avec la même intensité. Néanmoins, je savais qu'il serait déraisonnable de profiter une nouvelle fois de la situation. et ? Avant cela ne te dérangeait pas d'agir ainsi ! Je suis tous le contraire d'un saint, mais Elena avait le don pour me rendre aussi doux qu'un agneau. Je continuais de l'embrasser en essayant de trouver un moyen pour stopper cet échange. Le pire dans tout cela, c'est que je la désirais... mais il ne s'agissait pas d'agir en égoïste. Je savais très bien qu'elle n'agirait pas comme cela, si elle connaissait Damon. Elle pensait être attirée par Damien, un humain mais cela faisait bien longtemps que je n'étais plus humain... trop longtemps. Je me rendais comme que l'éternité était bien longue, surtout depuis la tragique disparition de Nathan.... mort que je n'accepterai jamais. Je le considérai comme mon jeune frère... bientôt il ne me resterait plus rien... même plus Elena.

Je m'écartais d'elle, alors que j'avais envie de prolonger ce contact et de tout simplement oublier le monde qui m'entourait. Mais je devais penser à elle... à sa protection... même si cela devrait me coûter la vie.... même si elle allait me haïr.

« Elena.... J'ai des sentiments pour toi....Je t'aime... mais » mais quoi ? Sache que cela risque de ne pas durer ? Mais que j'ai tendance à tuer les innocents. Je pris mon courage à deux mains et plonger mon regard dans le sien. « Je ne suis pas celui que tu penses »

C'était tout simplement horrible, une véritable torture. Même la compagnie de Sytry semblait plus douce à ce que j'étais en train de supporter. Elle me regardait sans vraiment comprendre ce que j'étais en train de dire.... même moi, j'avais des difficultés à suivre cette situation. Qu'est ce que tu fous ? Ta mission va être un véritable désastre.

« Tu vas me haïr après cela... et c'est peut-être mieux ainsi » Je n'aimais pas tourner autour du pot... ce n'était pas mon genre d'ailleurs... mais je n'arrivais pas à trouver les mots. De toute manière, je ne me faisais guère d'illusion sur sa réaction... De plus, je n'avais rien à lui offrir... à part les tourments de l'enfer, le sang et les larmes. Ce n'est guère l'existence rêvée.

« Je ne peux pas te cacher cela plus longtemps... » Je lui caressais la main avant de me lever pour me donner une contenance. J'avais les mains moites, j'étais gêné.... vivement que ces sentiments se taisent... et que j'oublie ce visage. Tu n'arriveras jamais à l'oublier, et tu le sais.

« Prête moi ton pugnalis... je te le rend après » Je ne pouvais plus faire marche arrière. J'étais en train de détruire la seule chose bénéfique qui m'était arrivée depuis des siècles.



I Hate you, but I love you
Elena D. Hamilton
avatar
Humain | Résistant -staff-
✥ Je suis : Humaine

✥ Membre investi :
  • Parrain/Marraine






Message   Jeu 23 Aoû 2012 - 12:26
It hurts me more than i can say
ELENA && DAMIEN (DAMON)


L'entendre prononcer ces mots aurait du m'effrayer, surtout si tôt, mais il n'en étais rien; je ne me reconnaissait pas. Et ça n'étais pas seulement du a cette chose, non. C'était du au fait que sans comprendre comment, je ressentait la même chose que lui. Je n'étais jamais tombé aussi vite amoureuse, c'était surréaliste. J'aurais été la première à en faire la réflexion s'il n'avais pas s'agit de moi. Mais ce sentiment de bonheur, ça c'était bien moi, ça n'avais rien à voir avec un quelconque cavalier ou une force néfaste. C'était trop agréable pour être mauvais.Seulement, c'était le "mais" qui avait suivis et cette phrase, qui tournais dans ma tête, "Je ne suis pas celui que tu penses" mon cœur battais la chamade, j'avais peur. Je ne comprenais pas ce qu'il voulais dire et j'étais complètement perdue. Je ne pouvais pas supporter cette attente, même s'il ne s'agissait que de quelques secondes, je ne pouvais pas m'empêcher d’appréhender la suite.

▬ Te haïr, qu'est-ce que tu racontes. Jamais je... J'essayais de faire des phrases cohérente, j'essayai de comprendre, mais rien n'avais de sens et surtout j'étais bien trop affectée pour trier mes pensées. C'était tout bonnement insoutenable, j'étais fébrile, mon cœur me donnait l'impression qu'il allait exploser tant il cognais fort contre ma poitrine.

▬ C'est... je ne peux pas, personne d'autre ne peux le toucher... c'est...magique. Mais qu'est-ce que... Voila que je paniquais. Que voulait-il me dire ? La seule explication à sa demande, c'était... Non ! Ce n'étais pas possible, pas lui, pas... Non, il devais y avoir une autre explication.

▬ Damien, tu me fais peur. Dit moi... dit moi ce qui se passe, je t'en prie. Ma voix était faible, je ressentait les sanglots qui menaçaient de sortir et il devais l'avoir remarqué. Les tremblements dans ma voix ne pouvais pas le cacher, au contraire, en me forçant à parler, j'avais de plus en plus de mal à contenir ce qui menaçais d'arriver.



don't play with me...
D. Saul Mcgregor
avatar
PNJ | Pnj & Pjo du forum
✥ Je suis : Un démon rebelle (PJO)






Message   Jeu 23 Aoû 2012 - 16:27
It hurts me more than i can say
ELENA && DAMIEN (DAMON)


Je ne supportais pas de la voir dans cet état. J'avais envie de la prendre dans mes bras, de la consoler pour la rassurer. Malheureusement, je n'avais pas un joli conte de fée à lui inventer. Je ne pensais pas la mettre dans un état pareil. Je préférerai la voir hurler de rage, plutôt que de la regarder en train de la sangloter. Cela me brisait tout simplement le cœur de la voir aussi. En tant normal, je me serai moqué d'elle, je lui aurai même rit au nez... mais ce Damon là n'était pas actuellement disponible.

« Elena » dis-je en esquissant un geste vers elle. Puis se fut plus fort que moi, je la rejoignis et la pris de force dans mes bras. Elle allait sans doute finir par me repousser, mais je n'allais pas rester inactif devant sa détresse.

« J'aimerai tellement être Damien... » dis-je d'une voix tremblante et mal assurée. J'avais l'impression que ses tremblements étaient contagieux. J'étais totalement désemparé... si seulement les choses avaient été plus simples.

« Je ne veux plus te mentir... mais sache que mes sentiments eux, étaient sincères » J'avais besoin de lui dire... de lui prouver qu'elle n'était pas qu'un simple jeu. Elle était libre de me croire ou non, j'avais seulement besoin de lui avouer. De plus, en lui expliquant toute l'histoire, c'est ma propre vie que je m'étais en danger.

« Je m'appelle Damon...  » ajoutais-je en m'écartant un peu d'elle... la mâchoire contractée. « Mon véritable prénom est Saul » C'est la première fois de mon existence que je divulguais ma véritable identité à une humaine. Généralement les démons cachent leur véritable prénom, sauf aux personnes qui sont dignes de confiance. Une sorcière, avec le véritable prénom d'un démon, peut l'invoquer sans soucis... enfin cela dépend du niveau de puissance de la sorcière et du démon. « Je suis né en 476 après Jésus Christ » Donne lui une arme pour te tuer pendant que tu y es !

Je plongeais mon regard dans le sien, en essayant de me montrer le plus sincère possible. C'était la meilleure chose à faire...Non c'est de la folie, que va dire Sytry en s'apercevant de ton échec ? Je me foutais de Sytry, tant qu'Elena serait en vie.

« Voilà pourquoi tu vas me détester... Les démons ne devraient pas ressentir ce genre de chose... et pourtant, tu es ma faiblesse » dis je comme pour moi même.



I Hate you, but I love you
Elena D. Hamilton
avatar
Humain | Résistant -staff-
✥ Je suis : Humaine

✥ Membre investi :
  • Parrain/Marraine






Message   Jeu 23 Aoû 2012 - 16:53
It hurts me more than i can say
ELENA && DAMIEN (DAMON)


En sentant ses bras se resserrer autour de moi, m'enlacer et lui, essayer tant bien que mal de me consoler; je me disais que ça n'étais pas possible. Non, ça ne pouvais pas être ça ! Ça ne devais pas ! Je n'avais toujours pas retrouver des paroles cohérentes à dire, alors je l'avais écouté, m'expliquer doucement, presque comme si c'était l'histoire d'un autre ce qu'il avais à me dire. Il aurait tellement aimé être Damien, ces sentiments... tous ces mots se bousculaient dans ma tête, tous jusqu’à son véritable nom, sa date de naissance et le mot fatidique. Démon ! Les démons, il en était un, mais comment, comment avais-je pu ne pas m'en rendre compte. J'étais dévastée et se fut seulement à cet instant que je me dégageait de ses bras, articulant les seuls mots qui étaient arrivés jusqu'à mes lèvres.

▬ Non... Ce n'est pas... possible. Oh mon dieu ! J'avais envie de pleurer, de crier, mais rien ne se produisait, tout restait bloqué en moi, comme si je n'était plus capable de prendre la moindre décision. Je senti finalement une larme couler le long de ma joue et l'essuyais en même temps que je réalisais tout ce que ça signifiais. Mes sanglots s'étaient tuent et le son qui résonnait dans ma tête était tout aussi déplaisant. Idiote ! J'avais été stupide !

▬ Ta faiblesse ?! M'époumonais-je tout d'un coup, retrouvant finalement le contrôle de mon cerveau.

▬ Tu m'as menti... Tu t'es fait passé pour quelqu'un d'autre... tout ça pour quoi ? Me tuer ? Je baissait les yeux, décontenancée et blessée comme je l'étais, je n'avais même plus la force de crier.

▬ Non, c'était pour ça, n'est-ce pas ?! Dis-je en désignant vaguement les lieux. Pour quoi d'autre ? Si ça avait été pour moi, voila longtemps qu'il m'aurait tué, dès notre premier rendez-vous à ce café, en rentrant chez moi ou... Je ravalais ces pensées, me souvenant de cette nuit passé avec lui à regret. J'avais été si stupide. Comment pouvais-je expliquer ça à James, à mes amis. Et notre QG ? Tout était fichu. A cause de moi.

▬ Mission accomplie ! Ajoutais-je sèchement en tournant les talons. Je n'avais fait que quelques pas lorsque je sentit les larmes me monter de nouveaux aux yeux. La douleur que je ressentait à cet instant était insupportable. Je ne pouvais pas en rester là.

▬ Je n'arrive pas à croire que j'ai pu... ressentir quoi que se soit pour toi. Mais tout, tout ça, ces sentiments, cette nuit ! Ça n'étais que des mensonges.



don't play with me...
D. Saul Mcgregor
avatar
PNJ | Pnj & Pjo du forum
✥ Je suis : Un démon rebelle (PJO)






Message   Jeu 23 Aoû 2012 - 18:28
It hurts me more than i can say
ELENA && DAMIEN (DAMON)


Elena semblait réagir. La colère guidait ses paroles... Je la regardais, sans lui répondre tout de suite. Il était légitime qu'elle soit en colère. Mais, ses paroles étaient blessantes... bien que cela soit la vérité. Notre rencontre n'était pas dû au fruit du hasard... Je l'avais rencontré parce que l'on me l'avait ordonné.

« Oui je t'ai menti... » Cela serait clairement stupide de dire le contraire. Elle comprit assez vite que je n'étais pas venu à elle pour la tuer. Sinon, cela fait longtemps qu'elle ne serait plus de ce monde. Non... cette mission avait été plus ambitieuse que cela. Elle balaya de la main l'endroit... Elle devait culpabiliser pour son idiotie. Le pire dans tout cela, c'est qu'elle n'avait pas été idiote. Non... mes sentiments étaient bien réels. Si je n'étais pas tombé amoureux d'elle, je pense qu'elle ne m'aurait pas fais aussi vite confiance.

« Mission accomplie ? S'il s'agissait simplement de cette foutue mission, je ne t'aurai pas dis la vérité aujourd'hui ! » Répondis-je en essayant de garder mon calme, en ayant les poings serrés. Ce n'était pas la peine de s'énerver tous les deux.

Je l'attrapais par le bras. Elle n'avait pas le droit de dire que mes sentiments n'étaient pas sincères. Je souffrais assez comme cela... « Tu n'as pas le droit de dire cela... mes sentiments étaient sincères... tout ce qui c'est passé cette fameuse nuit était sincère » dis-je en plongeant mon regard dans le sien. Je la lâchais en soupirant et lui tournais le dos. Je ne m'attendais pas à tomber un jour dans cette situation. Que devais-je dire pour la convaincre ?

« Je ne dirais rien sur le QG » ajoutais-je d'une voix calme. Je ne pensais pas qu'elle allait me croire... mais en tout cas, c'était véritablement mon attention. « Même si je dois mourir pour te couvrir » Bon je ne pensais pas que Sytry serait si sévère... enfin quoi que... cela dépendrait sans doute de son humeur. Les lieutenants ne sont pas du genre à accepter facilement les échecs.

Je serrais le poing et tapais de rage dans le mur. Puis je me retournais, le dos collait au mur... mon regard croisa le sien.

« De toute manière, quoi que je te dise... tu n'y croiras rien... et c'est normal. » Je gardais le silence en attendant sa réponse.



I Hate you, but I love you
Elena D. Hamilton
avatar
Humain | Résistant -staff-
✥ Je suis : Humaine

✥ Membre investi :
  • Parrain/Marraine






Message   Jeu 23 Aoû 2012 - 19:34
It hurts me more than i can say
ELENA && DAMIEN (DAMON)


Il répétais une évidence, il m'avais menti, bernée, grugée, trompée... peu importe les synonymes et les formules de politesses, j'avais été une véritable conne ! Il n'étais pas le seul à qui j'en voulais, je m'en voulais surtout à moi de ne pas m'en être rendu compte. Et d'avoir mis en péril la résistance et tout ceux auxquels je tenais. Si facilement qui plus es. Mon dieu, que ça avais été facile ! Il avais suffit qu'il joue les amoureux transit pour que je me laisse prendre au jeu.

▬ Alors quoi ? Je devrais te remercier de m'avoir dit la vérité ?! Tu es venue me voir, tu m'as... séduite tout ça avec cette idée en tête. J'étais toujours entre deux eaux, proche de hurler toute ma rage ou bien de pleurer toutes les larmes de mon corps. Je n'étais toujours pas décidée et pourtant j'avais déjà pas mal haussé le ton. Mais lorsqu'il attrapais mon bras, ma réaction ne se fit pas attendre.

▬ Ne... me touche pas ! Crachais-je en m'écartant de lui. Lorsqu'il défit sa prise sur mon bras, je reculais d'un pas et essayais d'ignorer ses dernières paroles. Mais s'était bien plus dure que je l'aurais voulu. Sincère ? Comment ça pouvais l'être ? C'était un démon ! Un démon ! Rien de tout ça ne pouvais être vrai. Je ne répondais rien, mon regard devais trahir le doute, la douleur et tout ce qui me passait par la tête à cet instant précis. Plus encore lorsqu'il ajouta qu'il ne parlerais pas du QG, qu'il préférais mourir si c'était pour me protéger. Ces mots étaient encore plus douloureux à entendre que sa confession. Parce que, qu'il dise vrai ou non je n'arrivais plus à le croire.

▬ Comment pourrais-je te croire ? Tu n'as fait que me mentir depuis le début ! Tu... Et qu'est-ce que ça changerai ?! Tu es un démon, je... je combat ton espèce. Et toi tu...tu tue la mienne ! Bon, j'en avais fini avec les évidence ?! Peut être pas, mais plus je parlais, plus il parlais surtout et plus c'était dur et pénible. Quelque part au fond de moi, j'avais envie de le croire, j'avais envie de l'embrasser et de retourner quelques minutes en arrière avant de tout savoir. Dieu, comme j'aurais souhaité revenir en arrière !

▬ Je suis juste... Cette fois, c'était décidé, et la rage c'était abandonné aux larmes qui commençaient à couler sur mes joues. Et dans tout ça, la seule chose à laquelle je pensait, la seule chose dont j'avais envie, c'était me blottir dans ses bras pour qu'il me réconforte. J'étais vraiment atteinte ! Comment je pouvais ne serait-ce que songer à ça ?!

▬ Le pire dans tout ça c'est que malgré ce que tu dis, malgré ce que tu es... j'ai... Non ! Elena tais-toi ! m'ordonnais-je sans appelle. Je n'allais pas non plus lui avouer ma faiblesse. Lui avouer ce que je désirais, que je le désirais toujours. C'était déjà assez aberrant comme ça ! Mais mes ordres étaient stupides, j'en avais déjà assez dit. Et surtout, la petite voix au fond de moi qui le voulais lui, ses bras, ses lèvres tout, elle était toujours là. S'ajoutais à ça, la petite chose blessée qui ne souhaitais qu'être consolée et oublier et j'allais bientôt devenir complètement cinglée !

▬ Je suis complètement perdue. Finis-je par avouer, même si les expressions sur mon visage devaient déjà lui avoir mis la puce à l'oreille.



don't play with me...
D. Saul Mcgregor
avatar
PNJ | Pnj & Pjo du forum
✥ Je suis : Un démon rebelle (PJO)






Message   Ven 24 Aoû 2012 - 17:44
It hurts me more than i can say
ELENA && DAMIEN (DAMON)


Cela me faisait mal de la voir dans cet état. Le pire dans tout cela, c'est qu'elle réagissait ainsi à cause de moi. Je regrettais déjà de lui avoir dis la vérité. Mais cela aurait été égoïste de ma part de continuer à lui mentir, juste pour continuer à avoir des instants de bonheur. J'aurai peut-être dû attendre de reprendre mon état normal pour tout lui avouer... au moins, je n'aurai pas ressenti cette douleur. Je ne supportais pas de souffrir, mais surtout de la voir souffrir. Lorsqu'elle me repoussa, je lui lançais un regard implorant. Elle ne pouvait pas me rejeter maintenant... alors que je venais de faire la seule chose sincère depuis des siècles.

« Oui... et dès que le cavalier de l'apocalypse aura fini son petit manège, je redeviendrai comme avant... » Je n'étais pas si heureux de redevenir comme avant. Ressentir ces sentiments pouvaient peut-être m'aider à me rappeler ma vie humaine... bien que pour l'instant, mon passé soit toujours un grand inconnu. Et, je savais que de redevenir Damon, allait d'autant plus m'éloigner d'elle... Elle n'aimera pas du tout cette transformation. Quant à moi, je ne pourrai pas lutter bien longtemps contre ma nature.

« Si je ne ressentais pas... ce que je ressens pour toi... Je ne pense pas que tu aurais pu me faire confiance... Je ne suis pas le meilleur des comédiens » Du moins, c'est ce que je pensais. Aurait-elle ouvert son cœur au véritable Damon ? Je sais m'intégrer facilement parmi les humains, mais de là à mettre en confiance Elena, j'en doutais.

J'esquissais un pas vers elle... Puisqu'elle ne reculait pas, je m'approchais un peu plus d'elle. J'avais envie de la prendre dans mes bras... mais comment pouvais-je la consoler, alors que c'était moi qui l'avais mise dans cet état là ?

« Ne me repousse pas... pas maintenant... » J'ai besoin de toi Rho Damon, décidément, tu ne tournes plus du tout rond. Si elle me repoussait maintenant, j'avais l'intime conviction, que le démon en moi serait encore pire que d'habitude. Même s'il n'avait aucun contrôle sur ma personne, je savais que je me souviendrais des moments passés avec Elena. Je n'aimais pas être repoussé, surtout lorsqu'il s'agissait de sentiments amoureux.

Je lui caressais les cheveux, en la regardant. Je me collais contre elle, avant de l'attirer pour la nicher entre mes bras. « Je suis tellement désolé... Je ne contrôle pas non plus la situation... » murmurais-je près de son oreille. J'étais aussi désemparé qu'elle, il fallait bien l'avouer.



I Hate you, but I love you
Elena D. Hamilton
avatar
Humain | Résistant -staff-
✥ Je suis : Humaine

✥ Membre investi :
  • Parrain/Marraine






Message   Ven 24 Aoû 2012 - 20:33
It hurts me more than i can say
ELENA && DAMIEN (DAMON)


Comme avant ? Et comment était-il avant ? Il avait néanmoins confirmé l'idée d'Haiaiel, c'était bien le premier cavalier de l'apocalypse qui était à l'origine de tout ça. Et qui rendait les démons... plus humains ? Je l'avais rencontré le soir ou tout s'était déclenché et si je n'avais pas ressentit tout de suite les symptômes de cette chose qui nous contrôlait, apparemment ça avais déjà changé pas mal de choses.

▬ Et après ? Tu vas changer tu vas redevenir... comme avant. Alors a quoi ça t'avançais de me le dire ! Dans quelques jours tu ne voudras surement plus tenir cette promesse ! Dis-je à moitié sur la défensive. Il m'assurait que ces sentiments étaient vrai, non feint, qu'il n'était pas si bon acteur; mais c'était encore pire. Parce que même si je le croyais, même si je lui faisait confiance maintenant pour notre QG, pour le reste. Lorsqu'il serait redevenu lui même, il regretterai surement ces paroles et nous vendraient aussitôt pour sauver sa peau. Je le vis faire un pas vers moi, je restait immobile, ne sachant pas quoi dire ou faire. J'avais toujours envie de pleurer et d'ailleurs quelques larmes perlaient toujours sur mes joues. Je voulu d'abords le repousser, mais la petite voix en moi qui s’évertuait à vouloir qu'il me prenne dans ses bras me fit taire et me garda figée. Ses paroles, presque une supplique me fendirent le cœur, c'était atroce, atroce et stupide. Mais pourtant elles avaient déclenché un autre flot de larmes qui ne se fit pas attendre. Il me prenais dans ses bras et je le laissais faire; pire ! Je m'y sentais bien et lorsqu'il me serra encore plus dans ces bras, me murmurant à l'oreille qu'il était désolé... J'aurais juré que mon cœur avait eu un raté.

▬ Dami... Je réalisais ce que j'allais dire, comment j'allais l'appelé. Mais ce n'était pas Damien ! Ce n'était pas un humain ! J'étais en train de pleurer dans ses bras alors que j'aurais déjà du lui dire de partir, de quitter le QG et de... de prévenir mes amis, de changer tout ça, notre planque... Mon dieu ! Comment j'allais le dire aux autres. A James ! Je sentit d'autres sanglots arriver avant qu'ils ne coulent sur mes joues et les me frottait les yeux, cherchant à arrêter ces pleurs. Voila que je m'étais transformer en fontaine et que les vannes ne semblaient plus vouloir se fermer. Je savais que ce fichu cavalier pouvais déclencher ce genre de rafales de sentiments incontrôlés mais quelque chose me disais qu'il n'y étais pas pour beaucoup dans tous ça. Oui, ça m'empêchait surement de me calmer et reprendre une contenance, mais la douleur, la tristesse, ça c'était bien réel. J'aurais du m'écarter de ses bras, m'en dégager, mais même si je n'arrêtais pas de me le dire, je ne parvenais pas à m'y résigner.

▬ Tu ne peux pas me dire ces choses, c'est... C'était encore plus dur à supporter ! Mais ces mots là n'étaient jamais sortis, coupés par mes sanglots incessants que je n'arrivais plus à contrôler. Le sentir la contre moi, c'était en même temps douloureux et si agréable. Pourtant je savais que c'était mal, des mensonges, des... tout me disait de couper court, tout, mais je n'y parvenais pas. J'étais là dans ses bras et la seule voix intérieur qui semblait avoir de l'importance, c'était celle qui voulais le serrer, le toucher, sentir encore le gout de ses lèvres. Sans même m'en rendre vraiment compte, je m'étais mise sur la pointe des pieds et le regardais de mes yeux voilés de larmes. Mon Dieu, mais qu'est-ce qui me prend !? criais une voix de plus en plus lointaine. J'encerclais mes bras autour de son cou et l'embrassait sans plus écouter quoi que se soit.




don't play with me...
D. Saul Mcgregor
avatar
PNJ | Pnj & Pjo du forum
✥ Je suis : Un démon rebelle (PJO)






Message   Mar 28 Aoû 2012 - 17:54
It hurts me more than i can say
ELENA && DAMIEN (DAMON)


C'était une véritable torture que de la voir dans cet état. Je ne savais pas comment la consoler. Je souhaitais embrasser chacune de ses paupières pour apaiser ses pleures. Je fus surpris qu'elle ne me repoussa pas lorsque je l'attirais dans mes bras. Je la serrais un peu plus contre moi, de peur qu'elle se dérobe de mon étreinte. J'avais besoin d'elle, besoin de la sentir tout simplement contre moi. Notre relation nous mènerait certainement droit dans le mur, mais j'avais pas envie de penser au lendemain... Je lui caressais les cheveux, en restant silencieux. Je fermais les yeux pendant un instant, histoire de profiter pleinement de ce simple contact.

« Je ne veux pas changer... ça me terrifie » Avouais-je. J'étais étonné de mes propres paroles. C'est comme si l'humain était en train de reprendre le dessus. Néanmoins, elle savait tout comme moi, que cela n'était que provisoire. Jusqu'à cette rencontre, j'avais toujours aimé être un démon... c'est seulement en compagnie d'Elena que je me sentais plus humain, plus vivant... mais je ne devais pas oublier que j'étais capable de lui faire du mal... non seulement physiquement mais aussi psychologiquement. Elle méritait un homme qui pourrait la rendre heureuse... moi, je ne suis même pas capable de lui offrir le bonheur.

« Je ne pense pas que je te vendrai... même en redevenant... ce que je suis... mais si c'est le cas... si je te tourmente... n'hésite pas une seule seconde à me tuer » J'étais le mieux placé pour savoir de quoi j'étais capable. Soit, j'allais être incapable de tuer Elena, malgré ma volonté de la voir disparaître... soit je la tuerai pour faire taire ces sentiments à tout jamais. Les démons ne supportent pas de ressentir les choses... et cela sera encore pire quand je redeviendrai moi même... Je ne ressentirai certainement plus rien, mais il y aura toujours ces souvenirs qui m'empoisonneront l'esprit.

« J'aimerai pouvoir te rendre heureuse... » dis-je avant de sentir les lèvres de la jeune femme se déposer sur les miennes. Ses lèvres avaient un goût salé, à cause de ses larmes. Je répondis à son baisé instinctivement, en y m'étant toute la passion dont j'étais capable. Je lui caressais la joue en même temps, histoire de ne pas la brusquer.



I Hate you, but I love you
Elena D. Hamilton
avatar
Humain | Résistant -staff-
✥ Je suis : Humaine

✥ Membre investi :
  • Parrain/Marraine






Message   Mar 28 Aoû 2012 - 18:35
It hurts me more than i can say
ELENA && DAMIEN (DAMON)


Mais qu'est-ce que j'étais en train de faire ? J'aurais du faire un million de chose, n'importe quoi d'autre, au lieu de ça, je l'embrassait. Pourtant, même si j'avais envie de croire à ses paroles, rien de ce qu'il pouvais dire ne me ferait changer d'avis ou me convaincrais que j'avais le moindre avenir avec lui. Rien ! Alors pourquoi ? Pourquoi étais-je en train de l'embrasser et pire encore pourquoi n'y mettais-je pas un terme ? Il m'avais rendu mon baiser, sans se faire prier et moi... moi je l'embrassait passionnément comme si ma vie en dépendait, savourant chaque seconde. Est-ce que je lui disait au revoir ? Ou bien... Non, c'était ces sentiments que je ressentait pour lui, mêlés à cette chose qui me faisait dérailler. Je n'avais pas envie de le perdre, je n'avais pas envie que tout ce qu'il venais de me dire soit vrai. Mais peu importais le temps que je restait tout contre lui et ses tentatives pour me consoler, ça n'en serait pas moins vrai ! Je restait pourtant là, dans ses bras sans pouvoir m'en défaire, sans me résoudre à abandonner cette sensation que j'aimais tant. Ce sentiment de bien être et de complétude que j'avais ressentit avec lui. Même si c'était faux, même si tout l'était je voulais encore m'y raccrocher, j'en avais besoin ! Je gardais ses lèvres en otage et passait mes bras autour de son cou, m'agrippant à lui comme la dernière bouée de sauvetage qui m'aurait maintenu à la surface. C'était mal, c'était éphémère, je le savais, mais rien n'arrivais à me convaincre d'abandonner ces derniers instants passés avec lui. Car la prochaine fois que je le verrais... je ne voulais pas y penser. Je me détachais finalement de lui, laissant très peu de distance entre nous; j'avais juste besoin de reprendre ma respiration et mes esprits. Mais si ma respiration revenais à la normale, il n'en était rien pour le reste. Je le vais les yeux vers lui, déboussolée, amoureuse, meurtrie et bien plus encore.

▬ Je ne devrais pas... je... Je me coupais, de nouveau submergée par ces flots d'émotions.

▬ J'aimerais tant que se soit possible moi aussi. Idiote ! Comment pouvais-je dire ça ? Comment pouvais-je avouer à un démon que j'avais envie d'être avec lui ?! C'était impensable, aberrant ! Ça n'était pas moi ! Pourtant, les sentiments que j'avais pour lui ne venais de nul autre que moi. Ce cavalier de l'apocalypse et ses délires n'y était pour rien. J'étais complètement perdue à mi-chemin de la folie si je devais effectué un diagnostique ! Le vrai moi, la combattante, ayant une haine profonde pour les démons et fondatrice de la résistance avais surement envie de l'étriper, de hurler et milles autres choses, mais tout était toujours plus compliqué non ? La souffrance que je ressentait avais pris le dessus et même si j'étais lucide et que je réalisait les choix que je faisait, j'étais sûre qu'a un moment ou un autre j'allais les regretter.

▬ C'est trop dur... pourquoi... pourquoi est-ce que tu me l'as dit ? Pourquoi m'avoir laissé te montrer notre QG, pourquoi avoir attendu cet instant précis ? Je... J'avais besoin de savoir des choses, trop de choses et entre toutes ces questions, j'étais resté dans ses bras. Il fallait que je me reprenne ! Vite ! Mais j'avais beau me le dire, ça n'étais pas des plus efficace.




don't play with me...
D. Saul Mcgregor
avatar
PNJ | Pnj & Pjo du forum
✥ Je suis : Un démon rebelle (PJO)






Message   Mar 28 Aoû 2012 - 19:42
It hurts me more than i can say
ELENA && DAMIEN (DAMON)


Pourquoi... c'est une bonne question. J'avais été dépassé par les événements. Je ne pensais pas qu'elle allait me montrer la planque des résistants aussi vite. Et la dernière fois, j'étais seulement en train de me métamorphoser en un autre homme. J'avais beaucoup réfléchis sur cette situation, surtout après cette nuit avec elle. Je lui devais la vérité, mais je ne savais pas comment lui dire. Le fait qu'elle me montre le QG aujourd'hui, était simplement dû au hasard. Enfin, une partie de moi avait certainement calculé ce hasard. J'aurai peut-être dû refuser de découvrir la planque... et ainsi, malgré le risque que je pouvais redevenir normal à tout moment, elle aurait bien plus sereine. Elle s'écartait de moi, en attendant une réponse. Que pouvais-je lui dire ? De toute manière, je n'avais pas envie de lui mentir... pas après lui avoir avouer toute la vérité. Je ne sais pas si elle pourrait me comprendre... moi même, j'avais des difficultés à rester logique dans mes actions.

« Je ne sais pas... après notre nuit, je souhaitais te dire la vérité, mais je ne savais pas comment » lui répondis-je en la regardant dans les yeux, en espérant qu'elle allait enfin me croire. « Même avant que l'on passe la nuit ensemble, je souhaitais te le dire... mais en moi... c'est comme si ma bonne et ma mauvaise confiance n'arrêtait pas de se chamailler » Le démon semblait se taire pour l'instant, mais il n'était jamais bien loin. Après tout, je ne suis plus humain, et cela depuis des années.

Je pris une courte pause avant de poursuivre. Autant tout lui dire maintenant... qu'est ce que je risquais ? Qu'elle me tue ? Au moins j'arrêterai d'être tourmenté par son visage et par mon devoir en tant que démon.

« J'ai été pris au dépourvu... Je ne pensais pas que tu allais me montrer le QG... et je te devais au moins cela... Je tiens à toi... et te mentir... enfin cela ne pouvait pas continuer » Je baissais les yeux, légèrement honteux. arrête tes niaiseries Saul... arrête... si tu la veux, prend là Mais je n'avais aucun droit sur elle... Je ne voulais pas la forcer à venir à moi.

« J'aurai dû te le dire avant... mais ne rien te dire... c'est impossible. Une partie de moi espérait que tu m'accepterais, stupide hein ? » ajoutais-je en faisant un sourire ironique. Je lui tournais le dos... Je n'avais pas envie de voir de nouveau son regard emplit de haine. Cassie avait plus ou moins accepté la véritable nature de Sytry... enfin du moins, c'est ce qu'elle avait laissé entendre... Mais ce n'était pas le même type de relation. J'espérais simplement qu'elle n'allait pas s'en mordre les doigts. et maintenant tu plains Cassie... t'es un cas désespéré Saul

« Je devrais disparaître de ta vie » cette phrase me coutait... J'avais envie de la sentir contre moi, de caresser sa peau, de l'entendre rire... de la voir pleine de vie... mais cela n'était qu'un simple rêve, une simple relation éphémère. « Il faut mieux que tu me détestes... cela aura au moins le mérite de te maintenir en vie... Je suis un assassin Elena... je n'ai plus d'âme...et je pensais ne plus avoir de cœur » Je donnais un coup de poing dans le mur de rage.



I Hate you, but I love you
Elena D. Hamilton
avatar
Humain | Résistant -staff-
✥ Je suis : Humaine

✥ Membre investi :
  • Parrain/Marraine






Message   Mar 28 Aoû 2012 - 20:32
It hurts me more than i can say
ELENA && DAMIEN (DAMON)


Bien qu'entrecoupées et bancales, ses explications trouvaient un sens. Pas forcément des plus évident, mais... j'étais en grande partie responsable de ce mauvais timing ! C'était moi et non lui qui avait décidé de lui montrer le QG aujourd'hui. J'avais mes raisons, et avant ça, elles m'avaient semblées pertinente et normales. A présent, j'avais simplement l'impression d'avoir été stupide, naïve et tout un tas d'autres qualificatifs peu agréables.

▬ Je croyais... Qu'est-ce que je croyais ? Que cette nuit, que ce sentiment de sécurité et de bien être avaient un sens et était la preuve que ça ne risquait rien, voila ce que je croyais. Mes raisons avaient été principalement due à ces sentiments parce que ne pas révéler ce genre de chose avec un homme avec qui j'avais tant partagé me semblait étrange. Mais surtout, parce que je n'aurais jamais cru possible qu'un démon puisse jouer si bien la comédie, semblé si doux, si sincère et m'apaiser si court que l'illusion ai duré ! Lorsqu'il m'avoua avoir espéré que je l’accepte comme il était, la seule chose que je trouvais à dire, avait franchi bien malgré moi mes lèvres.

▬ Et moi qu'il y avais quelque chose entre nous, que je pouvais te faire confiance. Voila pourquoi je t'ai emmené ici si vite. On fait une belle paire, tiens ! Il n'y avais rien de mauvais dans ma voix, seul un sentiment de déception, de trahison et la tristesse que je n'arrivais pas à chasser. Il me tournais à présent le dos et c'était peut être le moment de lui dire de partir, de... disparaitre de ma vie... c'était ce qu'il voulais, ce que je voulais ou aurais du vouloir. Non, ce que je voulais, mais pourtant pas aujourd'hui. En entendant ces mots, en le voyant éviter de me regarder, j'étais juste encore plus peinée qu'avant. J'aurais voulu me crier d'arrêter de le regretter, de stopper tout de suite cette voix dans ma tête qui avais envie de le consoler en le voyant comme ça. C'était lui qui m'avais fait souffrir, non ?! A quoi je jouais ? J'écoutais ces paroles, il parlais de meurtre, de ce qu'il était, mais je n'arrivais toujours pas à me sortir Damien de la tête. Quelque pars, j'espérais que tout n'était qu'un cauchemar et que j'allais bientôt me réveiller. Je sursautais lorsqu'il foudroya le mur d'un coup de point rageur. Il avait la force d'un démon sans nul doute. L'idée du mauvais rêve s'écroulait encore bien plus à cet instant, et pourtant voila que j'avançais vers lui et attrapait sa main.

▬ J'aimerais que se soit aussi simple. Et ça l'es... ou ça le sera surement avec le temps. Mais je... j'ai beau ne pas être moi même non plus... je ne peux pas, je ne peux pas enterrer ce que l'on à vécu ensemble comme ça. C'est stupide ! Une partie de moi le détestait et surement que sans l'invité surprise qui nous déboussolait tous les deux, ça aurait été plus facile de le détester. Mais j'avais les pensés et les sentiments tellement embrumés que même le détester n'était pas aussi simple que ça !




don't play with me...
D. Saul Mcgregor
avatar
PNJ | Pnj & Pjo du forum
✥ Je suis : Un démon rebelle (PJO)






Message   Mar 28 Aoû 2012 - 20:47
It hurts me more than i can say
ELENA && DAMIEN (DAMON)


« Il y a bien quelque chose entre nous » murmurais-je en restant le dos tourné. Mon poing n'avait pas bougé de place, et mon front était collé contre le mur. Je lui demandais de me détester, de me rejeter, mais elle ne semblait pas décider. Pourtant, il fallait bien que je lui fasse entendre raison. Comment pouvais-je la faire fuir... et ainsi la protéger ? Il est vrai que je ne devais pas être très convainquant, parce qu'au fond de moi, je n'avais pas envie qu'elle s'éloigne de moi. J'eus un léger frisson qui me parcourra tous le corps lorsque Elena m'attrapa la main. Je me retournais, un peu brusquement, et la fixais du regard.

« Oui c'est stupide... tu es inconsciente... » lui répondis-je en collant mon corps contre elle. J'avais besoin de la séduire, de me prouver qu'elle m'appartenait encore... qu'elle était encore mienne malgré la vérité.... même si cela risquait de ne pas durer. Je lui volais un baisé, il n'était pas tendre... presque dure... comme si j'avais envie de la punir pour être mon point faible... mais mes lèvres devinrent de plus en plus douce.

« Je ne suis pas un saint...ne me tente pas » ajoutais-je avant de poursuivre le baisé. Mes mains l'attrapèrent par les hanches, et je plaquais ses dernières contre mon propre bassin. « Je te veux Elena... même si c'est stupide, même si c'est éphémère » dis-je d'une voix rauque... Mes lèvres quittèrent les siennes pour descendre vers son cou. Je pouvais la tuer, là maintenant... mais cela reviendrait à m'arracher le cœur.

« Il est encore temps de me repousser » Lui proposais-je en plongeant mon regard dans le sien. Je souhaitais qu'elle soit consentante... Je n'avais pas envie de profiter de son désarroi, ou du fait qu'elle soit perdue. Je la voulais entièrement, sans aucunes retenues... Moi exigeant ? Toujours.

« Que décides-tu ? » insistais-je alors que mes mains descendirent impudiquement le long de son dos, jusqu'à son fessier.



I Hate you, but I love you
Elena D. Hamilton
avatar
Humain | Résistant -staff-
✥ Je suis : Humaine

✥ Membre investi :
  • Parrain/Marraine






Message   Mar 28 Aoû 2012 - 21:39
It hurts me more than i can say
ELENA && DAMIEN (DAMON)


J'aurais du m'éloigner, réagir, mais pas de cette manière. Mais le simple fait qu'il confirme qu'il y avais quelque chose entre nous m'avais un peu plus déboussolée et contrainte à continuer dans ma lancée. Lorsqu'il se retournais, plutôt brutalement, je ne sursautait même pas, trop occupée à essayer de comprendre pourquoi j’agissais ainsi. Stupide et inconsciente, la parfaite définition de mon état actuel. Combien de temps ça allais durer ? Aucune idée, mais ça ne semblait pas vouloir se dissiper de si tôt ! Mais alors qu'il disais ces mots, il agissait à l'opposé. Je le sentit m'attirer contre lui sans que je ne puisse me débattre et de toute façon, l'aurais-je fait ? Surement pas vu comment j’agissais jusque là. Lorsqu'il emprisonna mes lèvres, j'aurais juré qu'il y avais un sentiment nouveau, du regret ? de la colère ? Quoi que se soit, ça n'avait pas duré longtemps et il avais retrouvé la douceur dont j'étais si friande. Que je ne le tente pas !? C'était moi qui était tenté, moi qui me laissait allez. Je me souvenais de ma conversation avec James et de ce que j'avais dit au sujet de se laisser allez. Des conséquences. S'il n'y en avais pas avec Damien, là c'était différent, maintenant que je connaissait la vérité. Est-ce que ça l'étais vraiment ? Pour l'amour su ciel, Elena ! Grondais-je. Mais même si c'était un démon, même si c'était mal. J'avais déjà franchi cette limite, alors... qu'est-ce que ça changeait ? Je savais que cette part de moi qui parlais n'était pas complètement lucide et raisonnable, mais ça n'avait pas d'importance puisque c'était la seule qui arrivait à vraiment se frayer un chemin jusqu’à mes muscles, mes mouvements et mes paroles. Il disait me vouloir, même si c'était voué à l’échec, même si c'était bref et stupide. Et le pire dans tout ça, c'est que je le désirai tout autant. Mais aussi que c'était moi avec mes paroles et mes gestes qui avait déclenché ça. Parce qu'au lieu de le repousser, de lui hurler de me laisser, de partir, je l'avais laissé m'enlacer, je l'avais embrassé et j'avais dit toutes ces choses que je n'aurais pas du. L'idée même de le repousser s'évapora lorsqu'il abandonna mes lèvres pour mon cou; j'étais à présent bien loin de songer clairement ou du moins d'avoir envie d'être raisonnable. Il ne pouvais pas y avoir d'autres conséquences ! Rien de pire pouvais arrivé, maintenant !

▬ Te repousser... Si seulement je pouvais ! Mais au lieu de lui donner une réponse plus clair, je me collais à lui et lui rendait son baiser volé avec une passion non dissimulée. J'avais autant envie que lui de cet instant, j'avais besoin de ça pour tourner la page peut être ou simplement parce que j'étais faible et stupide. Je n'aurais su expliquer pourquoi, mais je ne pouvais pas le repousser, c'était plus fort que moi. Je reprenais pourtant ma respiration et en profitait pour lui donner ma réponse, bien que mes actions la rendait plus qu'évidente.

▬ Je n'ai pas envie que ça s'arrête ! Avouais-je en plongeant mon regard dans le sien avant de kidnapper de nouveau ses lèvres. Je n'avais pas envie de le perdre, pas maintenant pas comme ça. Il serait toujours temps de revoir ces décisions après, lorsqu'il serait partis et que la vérité me sauterai aux yeux. Mais tant qu'il était avec moi, personne ne risquais rien, personne d'autre que moi. Et aussi stupide que c'était, je savais que j'étais en sécurité dans ses bras. Je sentait ses mains parcourir mon corps et me donner des frissons et la seule chose qui avait du sens en ce moment c'était bien ça ! Les sentiments et les sensations que j’éprouvai avec lui. Ça, bien ou mal, ça trouvais tout son sens lorsqu'il m'embrassait. De nouveau agrippée à son cou je ne me défaisait pas de notre baiser et l'attirai pour nous allonger tout deux sur l'un des lit de camp.




don't play with me...
D. Saul Mcgregor
avatar
PNJ | Pnj & Pjo du forum
✥ Je suis : Un démon rebelle (PJO)






Message   Jeu 30 Aoû 2012 - 20:38
It hurts me more than i can say
ELENA && DAMIEN (DAMON)


Laisse la... Cela aurait sans doute était plus sage de partir. Je n'étais pas une personne fréquentable... avec moi, elle pouvait à tout moment être en danger. Mais je n'avais pas envie de l'abandonner, pas maintenant. Je souhaitais profiter du temps qui nous restait... J'avais l'impression d'être un condamné à mort qui profitait de la vie avant le coup fatal. Elena ne me repoussait pas, donc cela m'encourageait d'autant plus à continuer. Il me fallait beaucoup plus que de simples baisés, j'avais envie de la faire mienne... bien que l'endroit ne soit pas le plus idéal... d'ailleurs, cela était même assez ironique en y réfléchissant. Je désirai goûter sa peau avec mes lèvres, m'imprégner de son odeur afin de ne jamais l'oublier. Je n'arrivais plus à me détacher d'elle et de ses lèvres. Si elle me repoussait maintenant, cela deviendrait une véritable torture... bien que je respecterai son choix. Je ne pu m'empêcher d'avoir un sourire satisfait lorsqu'elle m'avoua qu'elle n'arrivait même pas à me repousser... Je lui caressais ses lèvres de mon pouce, en lui lançant un regard séducteur. Mes lèvres se déposèrent de nouveau sur les siennes dans un baisé impétueux. Mes mains caressaient ses courbes et se faufilèrent sous son haut. Tu profites d'elle... c'est bien ! NON ! Je ne profitais pas d'elle. J'avais seulement besoin d'elle... de la sentir vibrer sous mes doigts. Elle était bien plus qu'un jeu... Elena était la seule femme sur cette fichue planète qui avait réussi à me rendre fou... dans presque tous les sens du termes. De plus, je lui avais laissé le choix... Je ne voulais pas qu'elle regrette tout cela... Même si c'était difficile, je n'avais pas envie que notre relation devienne un simple souvenir dans le coin de son esprit.

« Moi non plus Elena... J'ai besoin de toi » murmurais-je entre deux embrassades. Elle capitulait, mais pour combien de temps ? Elle était attirée par moi, mais elle avait un rôle à tenir. Je ne faisais pas le poids à côté de sa mission. Elle n'est pas le genre de femme à tout abandonner pour un homme... surtout que si elle souhaitait passer l'éternité avec moi, elle serait dans l'obligation de perdre son âme. Non J'aimais l'Elena humaine, l'Elena résistance... et non l'Elena démone. Perdre son âme vous donne l'immortalité, par contre vous n'êtes plus la même personne. Je n'aimerai pas ce qu'elle serait devenue... Sans oublier, que les couples démons finissent bien souvent par s'entre tuer... ou tout simplement par s'épuiser avec le temps. Comment construire une relation lorsque vous semez le chaos autour de vous ? De plus, les démons ne sont pas capable d'aimer... Elena méritait un homme qui pourrait lui offrir une belle maison et lui donner de beaux enfants...Pas toi... je n'étais qu'un homme mort, une aberration de la nature.

Je sentis ma partenaire nous attirer vers un lit de camp. Je fis un mouvement de recul, désappointé. « Je ne peux pas faire ça... j'ai pas envie de te faire encore souffrir ». Des pensées aussi incohérentes les unes que les autres vinrent violer mon esprit. J'avais envie de lui faire l'amour... mais en même temps je culpabilisais car je ne pouvais rien lui offrir... sans oublier que ma véritable nature était ulcérée par mon comportement et les sentiments que j'éprouvais.



I Hate you, but I love you
Elena D. Hamilton
avatar
Humain | Résistant -staff-
✥ Je suis : Humaine

✥ Membre investi :
  • Parrain/Marraine






Message   Jeu 30 Aoû 2012 - 22:03
It hurts me more than i can say
ELENA && DAMIEN (DAMON)


Ses aveux, entre deux baisers ne faisaient que me donner encore plus de difficultés à lui résister. Ils faisaient taire tous les doutes et les objections que la voix de la raison en moi continuais de proférer. C'était complètement absurde pourtant, comment ça pouvais être vrai ? Comment un démon pouvais avoir besoin de quelqu'un ? Besoin de moi ? J'étais l'un de leur plus fervent ennemi ! Et plus important encore, pourquoi est-ce que ça me touchais tant ?! Tant de questions sans réponses. Mais s'il était difficile de croire ces mots précédents, ce qui suivis me fit l'effet d'une bombe et c'était encore plus dur à avaler venant d'un démon. Damien, l'humain que je croyais qu'il était, aurait pu me dire de telles choses mais sachant ce qu'il était, j'étais complètement décontenancée. Alors c'était vrai, il n'avait plus rien d'un démon ! Je n'osais pas imaginer ce à quoi le véritable Dami... Damon ressemblait. De ce qu'il m'avais dit, il était dangereux et surement un meurtrier sans scrupule. Des choses que je n'arrivais pourtant toujours pas à voir chez lui. Même après qu'il m'es avoué la vérité; je ne pouvais pas concevoir qu'un homme me repoussant de peur de me faire souffrir puisse être un tel monstre. Je ne pouvais même pas lui en vouloir, en fait, la partie raisonnable qui s'était fait enfouir sous ses paroles lui en était reconnaissante.

▬ Quelle ironie ! C'est le démon qui agit prudemment et raisonablement et l'humaine qui... Qui se faisait violence pour ne pas lui sauter au cou et l'embrasser comme quelques soirs plus tôt ! Je ne veux pas ! Grognais-je intérieurement à ces sentiments ardents qui me submergeaient. Il avait raison, j'avais finis par capituler, laissant cette pensée stupide me dire que là ou j'en étais il n'y avais plus rien à risquer, mais si... il y avais moi. J'étais toujours aussi triste de ce qui venait de se passer que je ne réalisait pas à quelle point je fonçais tête baisser simplement pour m'accrocher un peu plus à lui, le temps que ça pourrais encore durer.

▬ Tu as raison, il vaux mieux que tu partes... il vaux mieux que tu sortes de ma vie ! Finis-je par dire, réduisant à l'état de simple écho les voix stupides qui me disaient de succomber et de m'abandonner à lui. J'avais pris une décision en apprenant ce qui était derrière tout ça, résister à ce cavalier et tout faire pour ne pas me laisser contrôler par cette chose. Et j'avais presque faillit tout balancer à la poubelle pour quoi ? Juste quelques temps de plus dans le mensonge ?! En pensant ça, je sentait une vague déferler en moi, comme si mon désir c'était soudainement transformer en colère.

▬ C'est mieux pour nous deux ! Parce que la prochaine fois que je te verrais, je n'hésiterai pas à te tuer ! J'avais l'impression de passer de docteur Jekyll à Mister Hyde en moins de temps qu'il ne lui en fallait à lui pour se transformer. Cette sensation était pénible à supporter, car je savais que... malgré le sentiment vrai qui était derrière ça n'étais jamais clairement moi qui m'exprimait. Après tout, il n'as rien a voir avec celui qu'il prétendais ! Si tu le tuais... tu ne tuerais qu'un démon ! Damien n'existe pas ! Je soupirais, exténuée de tous ces brusques changements d'humeurs que je ne faisait finalement que subir. Je levais les yeux vers lui et ajoutais, avec un regard impuissant.

▬ Tu ferais mieux de partir ! Avant que... Avant que quoi ? Que je dise la vérité à mes amis résistants et qu'ils préfèrent te chasser plutôt que de quitter notre QG ? Que je te transperce moi même avec mon pugnalis pour t'envoyer au néant ? Ou la plus absurde et pourtant séduisante des solutions, que je change d'avis et me jette de nouveau à son cou sans réfléchir aux conséquences désastreuses que ça aurait sur moi et sur tout ce qui m'entourait ?!



don't play with me...


HJ: c'est pas un poste de cloture hein ^^ juste War en oeuvre, alors tu peux faire ce que tu veux ou dire ce qui te plait ;)
Contenu sponsorisé





Message   
 

It hurts me more than i can say • Feat. Damien

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-