Auction night

L'event « Auction night » est en cours. Viens t'y amuser avec les autres invités et peut-être faire des rencontres insoupçonnées. Mais n'oublie pas de lire les règles avant.

Saison 8

La saison 8 continue avec une nouvelle intrigue : « Pandemonium ». Tu peux d'ores et déjà la lire pour tenir compte des changements dans tes RP ou simplement en connaître les tenants et aboutissants.

Version 8.2

Le forum a revêtu un tout nouveau design intitulé « Pandemonium ». Le graphisme a été réalisé par Drey' et le codage par Nevyin. N'hésite pas à venir commenter cette nouvelle version.

Jeu de la sorcière

Une session du jeu de Myra est ouverte, viens y tenter ta chance chaque jour, pour peut-être gagner des prix extraordinaires !

Pubs & Tops sites

Le forum est inscrit sur plusieurs top-sites et forums d’entraide. Tu peux commenter les pubs et/ou voter pour Falling, il suffit de cliquer ici pour plus d’infos.

Guide du nouveau

Nouveau sur la plateforme ? Un peu perdu ? Le guide du nouveau membre est là pour toi ! Consulte-le soit par cette annonce, soit dans la rubrique aide de la navigation.

High level

Les premiers ordres et échelons supérieurs sont autorisés à la création. Cependant, le staff se réserve le droit de brider leurs nombres dans un souci d'équilibre.

Effectifs

Nous avons un nombre conséquent d'humains et de démons. Ils ne sont bien entendu pas interdits à l'inscription, mais merci de privilégier autant que possible la création d'anges, déchus et nephelims.

Ébauches

Des ébauches de personnages sont mises à ta disposition sur le forum afin de t'aider dans la réalisation de ton personnage ou de ton scénario.

Le journal

Tu peux consulter le L.A. Times à tout moment ou proposer des articles en freelance moyennant un paiement en points d'influence.

Serveur Discord

Falling Angels ne fonctionne plus avec une Chatbox, mais par un serveur Discord. Tu trouveras toutes les informations en cliquant ici.


 You can't keep me out... • Feat. Methiziah


 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Liam S. Rowell

Liam S. Rowell



Lieutenant -staff-
x Grade : Prince des Enfers
x Échelon : Supérieur
x Né(e) en : 2085 av. j.c.
x Créé(e) : de 2040 - 1540 av. j.c.
x Gains : purification (x2) / domination / corruption / bon d'achat diamant
x Look like : David Boreanaz
x M.C : Elena, Ezechiel, Connor, Riley, Clarke
x Membre investi :
  • Parrain/Marraine





You can't keep me out... • Feat. Methiziah Empty
MessageYou can't keep me out... • Feat. Methiziah EmptyLun 23 Déc 2019 - 22:51
You can't keep me out...
Sytry "James" & Methiziah "Byron"


J'avais attendu que nos derniers plans soient exécutés et d'avoir réglé les derniers détails pour faire ce que j'avais voulu faire il y a bien longtemps, maintenant. C'était moins urgent, plus personnel et j'avais su prioriser. Mais à présent, j'avais le temps de juger par moi même le déchu qui avait osé enquêter sur moi par la faute de Keliah. Sans trop de mal, j'avais appris qu'il n'était pas lié qu'a la déchue, mais également à une sorcière que je connaissais bien. Cassandre... pas de proches, comme ça ? songeais-je alors que je vérifiait l'heure. J'avais tout organisé, le piège était parfaitement orchestré. J'avais commandé une livraison dans la boîte ou travaillais le déchu, l'avait choisie dans son secteur, au nom d'un démon qui n'était pas lié à l'attaque qui allait suivre et qui allait jouer son rôle d'humain. Une livraison normale, suivie d'une attaque. Une coïncidence malheureuse, au mauvais endroit, au mauvais moment, voila ce qu'il croirait. J'avais briefé les démons, leur ordonnant de combattre sans tuer, et de saisir une opportunité de partir s'ils perdaient le combat. Nous avions déjà perdu suffisamment de démons dernièrement, soit à cause des anges, soit parce qu'ils n'étaient pas assez intelligent pour confondre honneur et stupidité. S'ils mourraient parce qu'ils ne savaient pas quand abandonner, ils pourraient au moins remercier l'enfer que je ne soit pas celui qui m'occupe de leurs cas. J'attendais patiemment de recevoir le signal, tout comme les démons tapis dans l'ombre et près à m'attaquer.

Mon téléphone vibrait et je souriais. C'était le sms que j'attendais. Le démon avait reçu la livraison et Methiziah allait rejoindre la rue sous peu. D'un signe de tête, j'avançais et prétendais rejoindre la voiture de location que j'avais pris pour la soirée. Il était temps d'entrer dans la peau de James, un nom somme toute commun et un humain qui l'était tout autant. Encore cachés, les démons avaient attendu d'entendre des bruits de pas plus loin pour passer à l'action. Ils avaient pour ordre de ne provoquer aucune blessure évidente, que des coups qui ne marqueraient de toute façon pas tout de suite, aucun sang ne devait être versé de mon coté, car ma capacité de guérison me trahirais aussitôt. Et ils semblaient l'avoir compris, car la première attaque avait été parfaitement pensée. Je m'étais laissé faire, prenant sur moi pour paraître humain et faible en plus de cacher mon aura. La main de Anoth s'était pressée sur mon cou et il m'avait soulevé de Terre, alors que je prétendais avoir la respiration coupée, je faisait mine de vouloir lui faire lâcher sa prise, en vain.

▬ Vous voulez... de l'argent ? Demandais-je en restant dans mon rôle, feintant avoir du mal à parler. Prenez... tout ! Soufflais-je avec 'difficulté' en lâchant les mains du démon pour prendre mon porte-feuille dans la poche de mon manteau et leur jeter à Terre.

La démone qui l'accompagnait, Maalath s'était alors empressée de me répondre, savourant un peu trop l'occasion que je lui offrait.

▬ Vous êtes tous pareils, des idiots... Si on voulais prendre ton argent on pourrait le faire sur ton cadavre petit humain... Non... Anoth et moi nous avons envie de nous amuser ce soir. Et tu sembles être la distraction parfaite ! Je prétendais vouloir crier et être restreins par la prise sur ma gorge, sachant pertinemment que le déchu était à présent suffisamment prêt pour entendre le grabuge provoqué par les démons. Anoth m'avait alors lâché, me faisant tomber au sol et il avait sourit, un sourire démoniaque que j'aurais pu avoir à sa place.

▬ Mais pour s'amuser vraiment, il faut prendre son temps... A toi ma jolie. Dis-moi, que veux tu faire à cet insecte ?






Methiziah B. Mizanin

Methiziah B. Mizanin



Déchu
x Ordre : Deuxième
x Créé(e) : à l'aube des temps
x Déchu(e) en : 2015
x Gains : falsification / contrefaçon / domination
x Look like : David Lyons
x M.C : Dylan Ashton




You can't keep me out... • Feat. Methiziah Empty
MessageYou can't keep me out... • Feat. Methiziah EmptyJeu 26 Déc 2019 - 22:19

you can't keep me out...
Liam Sytry Rowell "James" & Methiziah B. Mizanin


La vie reprend son cours. Après l’épidémie, après les morts, il reste le travail. Des jours à rallonge parce que la maladie a diminué le nombre de livreurs, de secrétaires aussi. La boite a passé une annonce pour recruter, mais les gens semblent avoir du mal à se remettre sur les rails, ils sont encore en deuil. Cassandre a survécu. Methiziah s’en réjouit. Pour le reste, il retrousse ses manches et livre les colis d’un bord et de l’autre de la ville. Il préfèrerait être à ses côtés. Ne plus la quitter une seconde. Impossible.

Un carton déposé dans une agence immobilière. Le gars, le seul employé, a signé le bordereau. Lui aussi a peut-être perdu sa secrétaire. Byron le coursier lance un «Bonne journée» avant de sortir. Il pousse d’une main son diable devant lui. Le fourgon est stationné près de l’entreprise qu’il vient de quitter. Il n’a plus qu’à ranger son outil de travail et partir. Pourtant des bruits attirent son attention. Il a vite fait de remarquer les personnes plus long, vite fait de comprendre qu’il s’agit d’une agression, vite fait de sentir l’aura démoniaque des deux agresseurs face à un humain sans défense. Il serre la poignée du chariot. Il ne peut pas sortir son pugnalis caelestis en pleine rue ni devant le mortel.

Il approche et quand il est à portée, il jette son diable, avec une force digne d’un haltérophile en colère, en pleine tête du démon qui a tenté d’étrangler la victime, affalé sur le trottoir. Il a envie de les éviscérés ces deux clowns ! A l’abri des regards, oui, mais pas pour l’instant. Il a besoin de se vider de toute cette rage accumulée depuis qu'il cumule l'impuissance à aider Castiel et Keliah. Pour être sûr qu’ils comprennent qu’ils n’ont plus à faire à n’importe qui, il leur révèle sa condition de déchu.

— Vous vous croyez où, bande de nuls. Amenez vos tronches qu’on rigole un peu.

Il les provoque. Il écarte les bras et ouvre les mains pour leur montrer qu’il n’est pas armé, ce qui est faux, sous sa veste, le poignard attend le bon moment pour sortir, quand il ne sera plus en vue de l’humain. Il espère les amener jusque derrière son fourgon.




Liam S. Rowell

Liam S. Rowell



Lieutenant -staff-
x Grade : Prince des Enfers
x Échelon : Supérieur
x Né(e) en : 2085 av. j.c.
x Créé(e) : de 2040 - 1540 av. j.c.
x Gains : purification (x2) / domination / corruption / bon d'achat diamant
x Look like : David Boreanaz
x M.C : Elena, Ezechiel, Connor, Riley, Clarke
x Membre investi :
  • Parrain/Marraine





You can't keep me out... • Feat. Methiziah Empty
MessageYou can't keep me out... • Feat. Methiziah EmptyLun 30 Déc 2019 - 13:41
You can't keep me out...
Sytry "James" & Methiziah "Byron"


Le déchu avait mordu à l'hameçon. Apparemment la possibilité de sauver un 'pauvre petit humain' avait été l’appât parfait. Et alors qu'il intervenait en jetant son diable à la tronche d'Anoth, je jouait un sursaut de surprise et reculait, toujours au sol en prétendant avoir mal en frottant ma gorge, la ou mon démon avait serré. Cet élan de colère, puis son aura de déchu révélée m'avait laissé voir en lui quelque chose. Du potentiel peut-être . Puis, il avait parlé et j'avais jugé intérieurement : Il n'est clairement pas au point sur la partie provocation ! Je restait au sol, jouant l'humain, la faible créature qui attendait qu'on le sauve et étant aux premières loges pour ce qui allait suivre. Mais il y avait quelque chose dans les gestes du déchu... Il ne peut pas les tuer sans arme, pourtant il semble confiant. Il est armé ! Songeais-je alors que les deux idiots fonçaient tête baissée. J'avais eu envie de leur en coller une pour autant de bêtise, mais je devais rester à Terre. S'ils étaient assez stupides pour se faire tuer si facilement... ils ne méritaient peut-être pas de vivre.

Anoth était passé à l'attaque en premier initiant un uppercut dirigée en plein visage du déchu. Une attaque que je le voyait mal ne pas parer, pour être honnête. Bordel, qu'est-ce que c'est que ces brêles ? Les insultais-je mentalement, en voyant Maalath attaquer à revers. Leur plan était si évident que ça en était insultant pour moi. Mais... au moins ma couverture du faible humain resterait intacte, si j'étais suffisamment con pour me faire avoir par des idiots finis comme eux. Je ne leur donnait pas cinq minutes face au déchu, pas vu leur tactique. Pas alors qu'il avait clairement l'avantage d'une arme. Aucun être était assez stupide pour provoquer un ennemi de la sorte sans être capable de le finir. Ou alors... il l'était ? Mais j'en doutais, car à présent, j'avais plus d'espoir sur le potentiel du déchu que concernant les démons ici présent.

Alors que je les laissaient combattre, si on pouvait l'appeler comme ça, une pensée m'était venue. Keliah, je comprenais. Car elle était paumée, ingénue presque. Et je sentais dans les paroles du déchu qu'il avait encore du mal avec les mots, avec sa nouvelle nature. Tout comme elle. Mais Cassandre ? Peut importe ce qu'on me disait, cette sorcière pouvait être féroce. Elle avait déjà tué, elle avait du répondant... Elle avait sa place en enfer, pacte ou non. C'était elle même qui me l'avait dit. Alors que trouvait-elle en ce déchu ? Elle me paraissait être du genre à aimer les joutes verbales. Et il semblait... pas encore au point la dessus.

Alors que les démons tentaient autre chose, j'avais vu une ouverture pour jouer mon rôle. Après tout, ils étaient déjà condamnés vu leur stupidité. Ils n'auraient pas du attaquer si vite. Ils auraient déjà du fuir dix fois. Ils étaient... incapables. Alors autant en profiter et que leur mort imminente me soit utile !

Même si la dernière attaque d'Anoth était assez visible pour que le déchu y réagisse, j'avais rebondit sur le fait que Methiziah lui tournais partiellement le dos pour crier :

▬ ATTENTION... DERRIÈRE VOUS !

Anoth n'avait pas apprécié que je le vende, mais... il était déjà mort selon mes calculs et il n'était pas assez stupide pour chercher à se venger, ça j'en était certain. Alors il ne me restait plus qu'a voir le déchu le tuer, les tuer tous les deux, pour avoir ce que je voulais.








HJ:
J'ai fait attaquer les démons pour te donner de quoi combattre, si ça te suffit pas, dis-le moi ;)

Methiziah B. Mizanin

Methiziah B. Mizanin



Déchu
x Ordre : Deuxième
x Créé(e) : à l'aube des temps
x Déchu(e) en : 2015
x Gains : falsification / contrefaçon / domination
x Look like : David Lyons
x M.C : Dylan Ashton




You can't keep me out... • Feat. Methiziah Empty
MessageYou can't keep me out... • Feat. Methiziah EmptyMer 15 Jan 2020 - 13:28

you can't keep me out...
Liam Sytry Rowell "James" & Methiziah B. Mizanin


Des démons stupides qui ne pensent qu’à se livrer aux vices et aux meurtres. Ils sont deux certes, mais face à un ancien ange de second rang, qui a combattu maintes fois ces aberrations, il sait qu’il peut les dominer et les vaincre. En face d’un humain, ils ont l’avantage, mais pas là. Leurs attaques sont sans finesse, sans tactique. Lui, il en a une précise. Il pare les coups de poing de celui qui arrive frontalement. Si l’autre s’image qu’en le contournant il aura une chance, ce n’est pas le cas, il le repousse. Methiziah sait se servir de ses mains, de ses pieds, de ses genoux, tout son corps est une arme même si elle est moins puissante qu’à l’époque où il était un ange. Le font-ils exprès ces deux là d’être aussi inefficaces, ils ne l’ont pas touché une seule fois lors de leurs assauts.

Ils l’ont suivi dans son déplacement, sans même comprendre où il voulait en venir. D’un geste vif il ouvre la porte arrière du fourgon, il en agrippe un et dans un mouvement tournant le met devant l’ouverture. Le pugnalis sort subrepticement de dessous ses vêtements. En voilà un d’éventrer. Il le pousse à l’intérieur. Aussitôt, il referme la porte du fourgon de livraison. L’humain ne pourra pas voir l’agonie du démon, il ne verra même pas qu’il a été enfermé dans le véhicule. L’action s’est passée trop vite. Vite certes, mais pas assez pour que l’autre ne tente pas une approche. Une ombre sur le côté, l’autre démon. Il aurait pris le même chemin si la voix du mortel n’avait pas stoppé son geste. Ne pas tuer le démon devant lui. Une telle chose est impossible. Il le repousse violemment. Alors que le démon est déséquilibré et tombe à terre, Methiziah lui montre clairement le poignard.

— Tu veux vraiment tâter de ma lame ? Ce serait stupide, non ? Va-t-en avant qu’il ne soit trop tard.

Message sans détour qui semble monter au cerveau du démon qui recule. Il a compris qu’il se retrouvait seul pour affronter le déchu et que sa victoire lui échappait. Il regarde l’homme qui vient de prévenir le livreur du danger, piètre danger, mais il ne pouvait pas savoir. Il le regarde trop longtemps au goût de Methiziah. Il ne veut pas prendre le risque qu’il se venge sur lui. Il avance alors.

— Quoi ? Tu doutes que je sache m’en servir ?

Le démon a enfin jugé de la situation et se met à courir pour s’éloigner. Il abandonne le combat. Methitiah le surveille un instant pour être sûr qu’il ne revienne pas sur ses pas. Il se préoccupe maintenant de l’humain innocent.

— Est-ce que vous êtes blessé ? Est-ce que vous voulez qu’on appelle une ambulance ?

Il s’abstient de parler de police. Il ne tient pas à les voir dans le coin.




Liam S. Rowell

Liam S. Rowell



Lieutenant -staff-
x Grade : Prince des Enfers
x Échelon : Supérieur
x Né(e) en : 2085 av. j.c.
x Créé(e) : de 2040 - 1540 av. j.c.
x Gains : purification (x2) / domination / corruption / bon d'achat diamant
x Look like : David Boreanaz
x M.C : Elena, Ezechiel, Connor, Riley, Clarke
x Membre investi :
  • Parrain/Marraine





You can't keep me out... • Feat. Methiziah Empty
MessageYou can't keep me out... • Feat. Methiziah EmptyLun 20 Jan 2020 - 19:28
You can't keep me out...
Sytry "James" & Methiziah "Byron"

J'avais honte pour mes démons ! Une morte, un en fuite... C'était lamentable. Et encore... si le déchu n'avais pas rappelé mon ordre de plus tôt en l'invitant à fuir, Anoth y serait peut-être passé avec sa comparse. Oui, parce que je n'était pas débile, je me doutais de ce qui était advenue d'elle, le flash de lumière significatif ne pouvant pas être caché comme il l'avait fait pour son cadavre.

Toujours loin, prétendant être sous le choc et terrorisé, j'avais tenu ma position et continué de jouer mon rôle. L'issue du combat était évidente pour moi, pas besoin de chercher confirmation. Et l'humain que j'étais censé être devait avoir peur, non ? Alors, quand il s'était tourné vers moi pour me demander comment j'allais, j'avais mimé un sursaut, comme un frisson passager face à une réalisation qui me frappait. Quelle belle blague !

▬ Je... Je balbutiais, imitant avec facilité les victimes que j'avais souvent tué de mes mains.

▬ Non. Je vais bien. Je baissais les yeux, et touchais mon cou, le frottant comme pour vérifier. Mon jeu d'acteur était précis, les mots, les gestes... je ne devais rien laisser au hasard.

▬ Ils m'ont seulement... Je n'ai rien, grâce à vous. Flattons son égo, s'il en a un. Je me faisait violence pour dire toutes ces choses, mais, ce n'était pas mon premier mensonge. Ni la première fois que je jouais l'humain. Alors c'était sortit et ce n'était pas la fin.

▬ Merci ! Brrr J'avais envie de me secouer pour évacuer toute cette pseudo gentillesse et cette humanité que je mimiquait, mais je n'en faisait rien. Gardant pour moi le dégoût que provoquait ces mots que je prononçaient.

▬ Comment est-ce que... il m'a soulevé de terre. J'ai pas rêvé ! Après la peur, un semblant de réalisation, les questions. Mais mon discours devait être décousu, effrayé encore, surpris. C'était le point essentiel pour ne pas paraître faux. Et... j'étais plutôt doué pour ça. Des millénaires de pratique, il faut dire.

▬ Et vous les avez combattu... vous les avez fait fuir... Comment ? Et... qu'est-ce qu'ils sont ? Ils... il avait une force monumentale... et elle... pourquoi elle a dit humain ? Bordel... qu'est-ce qui se passe... je deviens dingue.

Enchainer les questions, ne pas être cohérent, tout était fait pour le piéger. J'étais humain, c'était tout ce qu'il devait et allait croire avec ça. Un humain qui venait de voir des choses qu'il n'aurait pas du. Un humain qui essayait de comprendre, qui voulait qu'on lui dise qu'il n'était pas fou. Un humain... Arf... Je réprimais un frisson de dégoût qui aurait pourtant passé pour de la peur et levait les yeux vers le déchu, le suppliant presque du regard de me donner une explication, ou de se porter garant de ma sanité.








Methiziah B. Mizanin

Methiziah B. Mizanin



Déchu
x Ordre : Deuxième
x Créé(e) : à l'aube des temps
x Déchu(e) en : 2015
x Gains : falsification / contrefaçon / domination
x Look like : David Lyons
x M.C : Dylan Ashton




You can't keep me out... • Feat. Methiziah Empty
MessageYou can't keep me out... • Feat. Methiziah EmptyJeu 30 Jan 2020 - 0:46

you can't keep me out...
Liam Sytry Rowell "James" & Methiziah B. Mizanin


— Des toxicos.

Voilà la réponse parfaite et logique à la description des événements par l’homme qui a été agressé.

— C’est pas le premier que je vois. Ils prennent des trucs qui annihilent leur perception de la réalité. Plus de douleur. Plus de peur. Plus de limite.

Methiziah s’approche jusqu’à poser sa main sur l’épaule de la victime pour le rassurer. Attitude bienveillante pour l’apaiser.

— Vous n’êtes pas dingue. Il vous a traité d’humain ? Bah, il aurait pu dire chèvre ou lapin.

Il hausse les épaules. Il a eu l’occasion de voir des humains s’insulter et les noms qu’ils se donnent sont parfois bien imagés.

— Vous auriez préféré qu’il vous traite de fils de pute ?

L’insulte la plus courante qui soit quand les gens veulent rabaisser l’autre. Minimiser et le ramener à quelque chose qui ressemble à une réalité humaine, le déchu s’y emploie. Il enlève sa main et regarde autour d’eux. Ils ont de la chance, personne ne vient jouer les voyeurs et former un attroupement.

— Je vais pas dire que j’ai l’habitude des agressions mais parfois il se trouve des idiots qui pensent que je livre des trésors. Alors, il faut les remettre à leur place.

Puisqu’il est dans l’exercice de ses fonctions, il porte sa tenue grise agrémentée d’un liseré jaune, au nom de l’entreprise, écrit côté coeur, “Of course, fast and efficient” sous lequel son prénom est indiqué : Byron.

— Respirer, c’est fini. Est-ce que vous voulez prendre un remontant dans un bar pour vous remettre de ces émotions ?

Il l’accompagnera, au cas où il balancerait des descriptions de l’agression qui ressemblent à l’arrivée d’extra-terrestres sur terre et s’assurera qu’il reparte sur ses deux pieds. Ce serait bête qu’il ait un accident et se retrouve en tôle pour conduite en état d’ébriété. Il en a vécu assez pour la journée.




Liam S. Rowell

Liam S. Rowell



Lieutenant -staff-
x Grade : Prince des Enfers
x Échelon : Supérieur
x Né(e) en : 2085 av. j.c.
x Créé(e) : de 2040 - 1540 av. j.c.
x Gains : purification (x2) / domination / corruption / bon d'achat diamant
x Look like : David Boreanaz
x M.C : Elena, Ezechiel, Connor, Riley, Clarke
x Membre investi :
  • Parrain/Marraine





You can't keep me out... • Feat. Methiziah Empty
MessageYou can't keep me out... • Feat. Methiziah EmptyJeu 13 Fév 2020 - 15:48
You can't keep me out...
Sytry "James" & Methiziah "Byron"


L'explication fournie par le déchu était bancale, mais elle aurait pu convaincre un humain. Et il a même ajouté un geste se voulant rassurant. Alors pour avoir pensé sur le pied levé... Il avait plus de jugeote que les démons que je lui avait envoyé. Je devais au moins lui accorder ça. Et puis, puisqu'il me proposait de lui même une solution pour prolonger cette rencontre, me dispensant de jouer plus encore l'humain terrorisé pour l'en convaincre, je ne pouvais que valider son comportement. Il me facilite les choses... parfait.

J'avais prétendu avaler son discours, hochant la tête, gardant une expression de circonstance sur le visage et me calmant peu à peu avec ses explications.

▬ Je... oui... Un remontant. C'est pas de refus ! Fis-je sautant bien sûr sur l'occasion. Enfin à la hauteur du déchu, je baissait légèrement les yeux sur lui. Ma taille et corpulence par rapport à la sienne étaient plus imposantes et pourtant je jouais la victime. Qu'est-ce qui faut pas faire... Je prétendais remarquer le 'badge' avec son nom, connaissant pourtant déjà tout de son identité et ajoutais :

▬ Encore merci... Byron. Je lui tendais la main avant de me présenter.

▬ James. Et... j'ai drôlement besoin d'un verre. Je crois qu'il y a un bar juste derrière. C'était un petit bar sans importance, mais j'avais aussi choisit ce quartier car j'y mettais rarement les pieds. Ce qui était parfait pour ce soir. J'avançais, forçant ma respiration à se saccader encore un peu. Je devais paraitre toujours retourné par la chose. Et je devais avoir une réaction plus humaine dans... cinq, quatre, trois, deux, un...

▬ J'y pense... on devrait le signaler non ? Faire quelque chose ? Bien entendu que non ! Je n'en avait pas la moindre envie et s'il n'était pas bêta lui non plus ne le voudrais pas. Mais je devais bien me comporter comme un humain et puis c'était un autre moyen de le tester.

▬ Ils pourraient attaquer quelqu'un d'autre... ou...








Methiziah B. Mizanin

Methiziah B. Mizanin



Déchu
x Ordre : Deuxième
x Créé(e) : à l'aube des temps
x Déchu(e) en : 2015
x Gains : falsification / contrefaçon / domination
x Look like : David Lyons
x M.C : Dylan Ashton




You can't keep me out... • Feat. Methiziah Empty
MessageYou can't keep me out... • Feat. Methiziah EmptyJeu 19 Mar 2020 - 17:20

you can't keep me out...
Liam Sytry Rowell "James" & Methiziah B. Mizanin


La victime de l’agression accepte l’explication et de prendre un verre pour finir de purger son angoisse. Methiziah serre la main qu’il tend.

— Enchanté James.

Il évite d’ajouter les formules de politesse habituelles que les humains emploient, du style “heureux de faire votre connaissance”. La situation qui les a amené à se rencontrer, ils s’en seraient passés tous les deux, sans nul doute. Quoique, renvoyer un démon au néant embellit toujours une journée.

— Et oui, Byron, c’est mon prénom.

Il a un geste du doigt en direction du logo avec un sourire en prime.

— Je ne vais pas vous faire la publicité de l’entreprise de livraison pour laquelle je travaille, mais vous voyez, on prend soin de nos colis, de nos clients et on est serviable envers tout le monde.

Sauf les créatures infernales ! Mais ce n’est pas le truc qui est à mettre en avant. L’homme indique une direction pour un bar.

— C’est parfait pour moi, allons-y.

Ils commencent à avancer quand l’humain se met à réfléchir dans une direction que le déchu aurait bien voulu éviter.

— Hum...

Impossible de dire non, ce serait trop suspect.

— Je ne suis pas chaud pour me retrouver au poste de police à raconter dix fois la même histoire pour un dépôt de plainte. C’est toujours désagréable. C’est du temps. Je préfère le passer devant un verre.

Il hausse les épaules.

— Mais c’est vous la victime. Vous avez été agressé, malmené...

Il l’observe plus attentivement. Un grand gaillard comme ça, se faire mettre à mal par les créatures, heureusement qu’il n’était pas en galante compagnie, son ego en aurait pris un coup.

— C’est vous qui voyez. C’est votre choix. Surtout si vous êtes blessé ou qu’ils ont réussi à vous voler. Je me plierai à votre décision.

Il acquiesce de la tête.

— Tant qu’à agresser quelqu’un d’autre, je pense qu’ils ont eu une belle trouille pour se sauver comme des lapins, mais on est sûr de rien.

Il s’arrête de marcher et sort son téléphone portable de la poche. Si un flic tombe sur le démon, il risque de s’en prendre plein la gueule, ou se faire tuer. Le choix est difficile, rester crédible, mettre un autre humain en danger.

— Si vous voulez que je téléphone à la police, on ne doit pas bouger de la zone d’agression et les attendre.

Il a le doigt au-dessus des touches et un cadavre dans son fourgon. Pourvu que le mortel fasse un choix de trouillard irresponsable.



Liam S. Rowell

Liam S. Rowell



Lieutenant -staff-
x Grade : Prince des Enfers
x Échelon : Supérieur
x Né(e) en : 2085 av. j.c.
x Créé(e) : de 2040 - 1540 av. j.c.
x Gains : purification (x2) / domination / corruption / bon d'achat diamant
x Look like : David Boreanaz
x M.C : Elena, Ezechiel, Connor, Riley, Clarke
x Membre investi :
  • Parrain/Marraine





You can't keep me out... • Feat. Methiziah Empty
MessageYou can't keep me out... • Feat. Methiziah EmptyDim 5 Avr 2020 - 14:42
You can't keep me out...
Sytry "James" & Methiziah "Byron"


Il avait serré ma main sans vraiment hésiter et avait dit être enchanté de me recontrer, ça et le bar... je savais que ma couverture était intact. Mieux que ça, il était convaincu que j'étais humain et j'allais continuer cette charade, j'étais manipulateur et suffisamment préparé force de pratique, pour continuer à le mener en bateau un moment.

▬ Enchanté également, Byron ! Répétais-je avec un sourire, alors qu'il semblait piailler de gêne après mes remerciements. Ahhh les anges ! Pas des habitués des merci ! Ils font leur mission, ils n'en ont pas besoin... Mais il était déchu à présent et ses petites blagues concernant son entreprise ne me convainquait que d'une chose. Il avait du mal avec les sentiments qu'il ressentait à présent. Du mal à les comprendre ou les gérer. Il se cachait derrière cette blague, selon moi et... je devais bien avouer que ça me plaisait. Restait à savoir pourquoi il avait chuté, c'était bien la seule chose que je ne pouvais pas trouver en envoyant des sbires ou en cherchant. Seul lui pouvait me le dire. Mais... il croyait dur comme fer que j'avais avalé cette histoire de toxico. Alors, je devrait la jouer fine. Et j'avais un plan. Un plan qui s'était déclenché sitôt il avait accepté de se rendre dans le bar que j'avais proposé. Porter plainte... comme si je voulais vraiment le faire ! Il en était hors de question, forcément. Ma couverture aurait été réduite à néant et s'il n'aurait pas su que j'étais un démon par les flics... il aurait su que je mentais sur qui j'étais... Non, il n'avait jamais été question d'appeler qui que ce soit. Mais plus d'amorcer une situation qui le ferait peut-être réagir, qui changerait la donne.

Je l'avais laissé déblatérer et réagir à ce que j'avais dit. Et il avait parlé ! J'avais fait mine de réfléchir, peser le pour et le contre durant tout son discours. Puis, quand il avait fini, me demandant si je voulais qu'il téléphone à la police... J'avais jugé qu'il était temps que je réponde. Après tout, je n'attendais que ça.

▬ Je... je crois que je ne veux pas les appeler. Je prétendais encore hésiter, être confus. Puis j'ajoutais avec le même sentiment : J'ai du mal à croire que c'était de simples toxicos. Je... je ne suis pas certain de ce que je pourrais leur expliquer, comment témoigner... parce que... et je suis désolé, mais... votre explication...

Je mimais la gêne, celle de remettre sa parole en question, alors qu'il m'avait soit disant sauvé la vie. Je mimais réfléchir encore et encore... Mais finalement, je continuais jouant avec les informations que j'avais sur lui. Il aimait venir en aide aux gens... quitte à y risquer des plumes. Keliah avait du y aller fort pour le faire oublier de l'aider... Jouer la dessus était la chose la plus logique qui soit et je n'allais pas me priver.

▬ Vous m'avez sauvé. Je sais qu'ils allaient me tuer. Mais... Sa force... aucune drogue n'explique ça ! Il m'a soulevé de Terre ! D'une seule main ! Je... Je sais que vous avez voulu me calmer et ça à marché. Mais... mais... C'était un jeu d'acteur qui méritait un oscar, car jamais je n'aurais été aussi fragile que je jouais l'être. Je me débectais, mais... c'était pour la bonne cause.

▬ Je ne peux pas juste me dire que c'était... rien. Si je ne suis pas fou, alors qu'est-ce que je suis ? Qu'est-ce que ça c'était ? Et comment vous avez pu les repousser ? Comment un... homme ou je ne sais quoi, peut me soulever de terre et deux minutes après se faire botter les fesses par vos soins ?

Je m'arrêtais net, prétendant avoir l'impression d'avoir dépassé les bornes en posant cette question. J'avais baissé les yeux, feintant un réflexe de gêne et mes doigts s'étaient serrés en poing, bougeant quand même comme s'ils cherchaient une réponse à leur tour. L'imcompréhension... je l'ai vu tant de fois à l'action auprès de mes victimes... c'est presque trop facile. Je relevait finalement le regard et ajoutais :

▬ Je suis désolé. Ce verre... il est vraiment nécessaire, je crois. J'ai besoin d'un remontant. Mais... j'aimerais aussi qu'on discute de tout ça, si vous voulez bien ? Parce que... si je reste comme ça... je sais que ça va me rendre dingue. Je... je ne m'explique pas ce qu'il s'est passé.








Methiziah B. Mizanin

Methiziah B. Mizanin



Déchu
x Ordre : Deuxième
x Créé(e) : à l'aube des temps
x Déchu(e) en : 2015
x Gains : falsification / contrefaçon / domination
x Look like : David Lyons
x M.C : Dylan Ashton




You can't keep me out... • Feat. Methiziah Empty
MessageYou can't keep me out... • Feat. Methiziah EmptyDim 24 Mai 2020 - 21:11

you can't keep me out...
Liam Sytry Rowell "James" & Methiziah B. Mizanin


Le gars renonce a appelé la police. C’est un soulagement, mais pas question de lui montrer que pour Methiziah on vient d’éviter une catastrophe. Il range son téléphone dans sa poche. Cela pourrait s’arrêter comme ça, pas du tout. Il tergiverse encore, chipote pour du détail. Parce que tout de même, l’important, c’est qu’il soit en vie alors le reste c’est du détail de chez détail. Et puis il se prend pour quoi, pour qui ? Il est grand, il est gros, ça ne rend pas invincible. Que ça lui fasse mal de s’être fait battre à plat de couture est compréhensible mais c’est un fait. Alors ces “désolé” et sa remise en cause de sa version commencent à exaspérer le déchu. Le problème c’est qu’il ne sait comment il doit le jouer, façon humour ou façon réaliste.

— Ouais. Ecoutez, je sais pas quoi vous dire de plus. Il vous a soulevé, ben en haltérophilie les gars qui font 60 kilos, ils soulèvent des poids de plus de 150 kilos. Le type qui vous a agressé faisait plus de 60 kilos et vous faites moins de 150 kilos. Alors, je ne vois pas ce que vous ne comprenez pas. Tant qu’à moi, c’est mon boulot de brasser des colis, des encombrants, des lourds, des difformes et je dois parfois faire face à des clients alcoolisés qui ne veulent pas payer le transport, des agressifs et violents, alors il faut savoir se faire respecter.

Quoi dire de plus ?

— Après, si vous voulez croire que je suis un gardien de la galaxie qui vient de mettre en déroute un extraterrestre sur-puissant, c’est votre problème.

Methiziah soupire, histoire de faire comprendre que cette version est la plus bancale et totalement surréaliste.

— Je crois que ce verre est absolument indispensable et il va vous détendre.

Le déchu pose la main sur l’épaule de James et l’entraine vers le bar un peu plus loin. Pour essayer de détourner l’angoisse de l’agressé, il tente le dialogue et de lui faire penser à autre chose.

— Vous habitez dans le coin ? C’est votre boulot qui vous a amené par ici ? Vous bossez dans quel domaine ?

Il ne faudra pas longtemps pour atteindre le lieu qui les intéresse. Il ne faudra pas longtemps pour se retrouver devant un verre d'alcool.




Liam S. Rowell

Liam S. Rowell



Lieutenant -staff-
x Grade : Prince des Enfers
x Échelon : Supérieur
x Né(e) en : 2085 av. j.c.
x Créé(e) : de 2040 - 1540 av. j.c.
x Gains : purification (x2) / domination / corruption / bon d'achat diamant
x Look like : David Boreanaz
x M.C : Elena, Ezechiel, Connor, Riley, Clarke
x Membre investi :
  • Parrain/Marraine





You can't keep me out... • Feat. Methiziah Empty
MessageYou can't keep me out... • Feat. Methiziah EmptyMer 10 Juin 2020 - 15:43
You can't keep me out...
Sytry "James" & Methiziah "Byron"


Le déchu commençait à perdre pied niveau explication, il comptais probablement sur mon pseudo état déboussolé pour avaler ce qu'il me disait, mais ses raisons n'avaient pas de sens, et pas uniquement parce que je savais ce qu'il en était réellement. Il parlait haltérophilie et perdait un peu plus en crédibilité, mais je préférait me taire, car il avait au moins le mérite d'essayer et d'être plus convainquant sur certains autres points. Je vouais réellement du potentiel chez lui et malgré ses manquements sur certains points, j'étais plutôt agréablement surpris par sa détermination à me convaincre que tout était 'normal'.

▬ Okay... Voila tout ce que j'avais répondu, prétendant ne pas savoir quoi ajouter, mais laissant facilement comprendre par mon ton que je n'était pas convaincu par ses explications. Ni par sa blague, d'ailleurs.

▬ Oui, indispensable. Confirmais-je, alors qu'il posait sa main sur mon épaule pour me rassurer peut-être, et me conduire plus rapidement au bar.

Décidément, il me facilitait la tâche. Ce geste prouvait qu'il croyait en mon personnage, et cherchait encore et toujours à me protéger, tant et si bien qu'il continuait de mentir sur ce qui m'avait vraiment attaqué. Quoi que... étais-ce pour protéger "l'humain" que j'étais ou son "secret" ? Une question impossible à résoudre présentement alors je m'étais concentré sur ses mots.

▬ Je rentrais du travail. J'allais... rejoindre ma voiture pour rentrer chez moi. Fis-je, avec un soupçons d’appréhension dans la voix, histoire de prétendre être secoué de devoir me souvenir de comment ça avait commencé.

▬ Je suis comptable. Euh... directeur comptable, pour une entreprise du coin. Soufflais-je simplement, expliquant mon costume et aussi parce que c'était le personnage que j'avais décidé d'incarner avec le déchu. J'aurais pu dire d'autres choses, comme avocat, mais vu la situation et le non respect des lois... ça n'était pas une bonne idée. Non, ce personnage était parfait, parfaitement insipide jusqu’à cette sois disant nuit.

Parler de la pluie et du beau temps, comme disaient les humains avait eu le mérite de changer de sujet. Bon point niveau manipulation, même si... elle était plutôt évidente. Mais ça nous avaient également amenés jusqu'au bar et j'avais vite commandé :

▬ Whisky, s'il vous plait. Et... vous prendrez quoi ? J'allais l'inviter, il m'avait "sauvé la vie" après tout. Et même si l'alcool n'allait avoir aucun effet sur l'un ou l'autre de nous deux... Nous continuions dans ce sens.

▬ Il y a une table libre la bas si vous voulez ? Ce sera mieux que debout devant le bar. Tous les tabourets du bar étaient pris, et ça m'arrangeait. Il n'aurait pas d'excuse pour ne pas parler dans cet espace plus intimiste.








Methiziah B. Mizanin

Methiziah B. Mizanin



Déchu
x Ordre : Deuxième
x Créé(e) : à l'aube des temps
x Déchu(e) en : 2015
x Gains : falsification / contrefaçon / domination
x Look like : David Lyons
x M.C : Dylan Ashton




You can't keep me out... • Feat. Methiziah Empty
MessageYou can't keep me out... • Feat. Methiziah EmptyVen 10 Juil 2020 - 12:29

you can't keep me out...
Liam Sytry Rowell "James" & Methiziah B. Mizanin


Le bar tient lieu de terre promise et l’atteindre soulage Methiziah. Ce gars est un plaie. S’il pouvait, il le planterait là et retournerait à ses affaires. En soin, il le peut. Il l’a sauvé, il s’est acquitté de son travail de bienveillance envers l’espèce humaine. Il est trop gentil, trop serviable à vouloir apaiser l’homme. Le verre d’alcool devrait participer à cela. Il s’engouffre donc dans le bar ne laissant pas un possible demi-tour. L’homme commande un whisky.

— La même chose.

Son expression préférée. Elle lui évite de réfléchir au bon choix pour se fondre dans le décor quand il va dans un bar ou un restaurant avec quelqu’un. En plus, il s’est rendu compte qu’avoir les mêmes goûts que les présents aide à s’intégrer dans le groupe. Ce sera donc un whisky. La victime de l’agression choisit de prendre une table pour s’y installer. Le déchu le suit et s’assoit en face de lui. Methiziah arbore un sourire qui se veut encore et toujours rassurant. Il s’essaie aux banalités du genre “j’ai rien à te dire alors parlons de tout et de rien”. Il commente la décoration du lieu, le fait que beaucoup de monde fréquente ce bar, la présence d’affiches sportives pour des rencontres de base-ball et des combats de boxe, dérivant sur l’idée que cet endroit est l’espace de rencontre de sportifs. Par contre, il ne dit rien sur l’absence de personne bien habillée comme l’est le directeur comptable. Ce n’est pas le lieu de rencontre pour des gens comme lui. Byron le livreur, en tenue de travail, par contre a sa place ici. Il le laisserait volontiers pour rejoindre le comptoir et écouter les conversations qui s’y échangent. Le serveur leur apporte leur verre. Dès qu’il est parti, Methiziah le prend en main et le lève en direction de James.

— A notre santé.




Liam S. Rowell

Liam S. Rowell



Lieutenant -staff-
x Grade : Prince des Enfers
x Échelon : Supérieur
x Né(e) en : 2085 av. j.c.
x Créé(e) : de 2040 - 1540 av. j.c.
x Gains : purification (x2) / domination / corruption / bon d'achat diamant
x Look like : David Boreanaz
x M.C : Elena, Ezechiel, Connor, Riley, Clarke
x Membre investi :
  • Parrain/Marraine





You can't keep me out... • Feat. Methiziah Empty
MessageYou can't keep me out... • Feat. Methiziah EmptyJeu 16 Juil 2020 - 11:44
You can't keep me out...
Sytry "James" & Methiziah "Byron"


L'attitude du déchu était devenue plus renfermée et c'était pour ça que j'avais arrêté mes questions. Je n'étais pas stupide, j'avais bien vu qu'il ne voulait pas répondre et qu'insister ne mènerais nul part. Du moins, pas tout de suite et pas aussi frontalement. Je devais la jouer plus fine et encore plus quand je voyais ce qu'il en était arrivé au bar. Il était devenu encore plus... distant ? Ses discussions tournaient autour de choses stupides et banales qui n'avaient pas lieu d'être ce soir. Et j'étais tenté de lire ses pensées pour me simplifier la tâche. Seulement... c'était moins drôle ainsi. Alors j'attendais encore, me faisant violence.

Il ne voulait pas parler surnaturel, il ne voulait pas me révéler la vérité. Je le concevais, mais... de là à parler de la décoration du bar et toutes ces conneries ? Soit il n'était pas très doué pour dévier les conversations, soit il n'était pas doué pour les rapports humains tout court. Enfin... humains... je me comprenais ! J'avais rêvé avoir déjà eu mon whisky quand il s'était mit à épiloguer sur les fréquentations du bar et je me faisait violence pour ne pas me lasser de sa discussion en attendant nos verres. C'était comme ça qu'il pensait aider un humain soit disant sous le choc ? Parler de la pluie et du beau temps sans lui offrir une vraie réponse ?

Je concevais qu'il ne voulait pas avoir LA discussion que je tentais de lui imposer plus tôt. Mais... était-ce si invraisemblable qu'une victime d'agression veuille des réponses après avoir faillit y passer ? Les miennes de victimes ne survivaient normalement pas, alors il aurait été difficile de leur demander, mais je pensait être plutôt dans mon droit, ou dans le droit de James, en demandant ce qu'il en était.

Alors qu'on nous apportaient nos verres, j'avais trinqué avec le déchu et répondu à son vœu d'un sourire crispé, passant ma main libre machinalement sur mon cou. C'était un jeu d'acteur à n'en plus finir, mais... s'il voulait la jouer dur à atteindre, j'allais la jouer plus fine encore.

▬ Oui... santé. Fis-je avec une légère retenue, avant d'avaler une grosse lampée de whisky, comme si ma vie en dépendait. Et à plus d'un titre, c'était presque vrai. Car ça aidait non seulement mon rôle, mais aussi sûrement à supporter d'autres discussions sur les sportifs qui peuplaient le bar et autres conneries du genre.

▬ Vous aviez fini votre tournée j'espère ? Je viens de réaliser... je ne voudrais pas vous attirer des problèmes... Fis-je avec une sollicitude feinte, jouant avec mon verre et tournant le liquide ambré dans ce dernier comme si je cherchait à m'occuper par tous les moyens.

▬ Si votre employeur vous... Je m'étais arrêté dans ma phrase, n'ayant jamais eu l'intention de la finir, de toute façon. Et avait secoué la tête avant de boire une autre grosse gorgée de whisky, terminant mon verre et faisant signe au barman de le remplir de nouveau.

▬ Je suis désolé ! Vraiment ! J'essaie, mais... je n'arrive pas à parler de tout et rien. Ces types... ils ont bien faillit me... Je ne peux pas juste l'ignorer et retourner à ma vie comme si rien ne s'était passé. J'ai besoin de comprendre. Je fonctionne comme ça. C'est pour ça que je suis dans la comptabilité. Les chiffres, c'est simple, facile à saisir. Concret. Je... Ce rôle fragile avait beau être à l'opposé de qui j'étais, il était facile à mimiquer tant je l'avais vu face à moi, quand on me suppliait.

▬ Vous m'avez sauvé la vie ! Si vous n'aviez pas été là... Je... je fait 1m85, du sport et il m'était impossible de défaire sa prise sur mon cou. Je n'ai même pas pu faire bouger ses doigts d'un millimètre. Je les sent encore autour de mon cou et l'air qui quittait mes poumons... Et vous... vous me dites que c'est la drogue ? Je vous doit la vie et je n'essaie pas de vous insulter ou de vous traiter de menteur. Je suis désolé si je donne cette impression. Je... je suis sous le choc. Et complètement paumé ! J'ignore quoi penser de ce soir, ou si je peut arrêter d'y penser. Je... et je n'arrête pas de parler. Désolé. Je méritais la palme d'or pour un tel jeu. Sincèrement, j'aurais presque cru moi même être une pauvre petite victime sans défense. Je m'était interrompu quand le barman était venu me donner un nouveau verre et j'avais détourné mon regard de lui, vers 'Byron' me forçant à paraitre gêné.

▬ Vous... avez déjà fait beaucoup. Beaucoup trop... pour moi ce soir. Mais je... je suis censé faire quoi maintenant ? Parce que oublier, ça... je doute en être capable.







Methiziah B. Mizanin

Methiziah B. Mizanin



Déchu
x Ordre : Deuxième
x Créé(e) : à l'aube des temps
x Déchu(e) en : 2015
x Gains : falsification / contrefaçon / domination
x Look like : David Lyons
x M.C : Dylan Ashton




You can't keep me out... • Feat. Methiziah Empty
MessageYou can't keep me out... • Feat. Methiziah EmptyJeu 3 Sep 2020 - 23:50

you can't keep me out...
Liam Sytry Rowell "James" & Methiziah B. Mizanin


La victime de l’agression se décide a pensé à autre chose que lui-même, en l’occurence les problème que pourrait avoir Byron le livreur vis à vis de son boulot.

— Tournée finie, mais journée de travail pas tout à fait. Je dois retourner au dépôt, ramener le fourgon et faire le point de ce qui a été livré ou qui est ramené faute d’avoir trouvé le destinataire.

De la paperasse à faire, le nettoyage au karcher du véhicule qui doit sortir la matin parfaitement propre. Encore de quoi s’occuper une heure. Quelques échanges avec les secrétaires et avec les autres livreurs, pour entretenir la camaraderie et se tenir au courant des potins et problèmes de circulation. Il avait encore de quoi faire ! Tant qu’à son employeur, ce n’était pas lui qui trainait le plus dans le hangar. Du moment que le boulot était fait, que les clients ne se plaignaient pas et que l’argent rentrait ans les caisses, tout allait bien. Mais la politesse s’arrête là, James repart sur son agression ! Il se lance dans une longue tirade stoppée, un instant, par le passage du barman. Il tourne en rond dans ce qu’il s’est passé durant l’agression, son incompréhension d’avoir été tenu en échec, le sauvetage par Methiziah, le besoin de comprendre quelque chose que le livreur ne peut pas lui expliquer. Protéger un humain consiste aussi à le laisser dans l’ignorance.

— Je ne sais pas quoi vous dire. Je ne sais pas ce que vous voulez entendre qui vous soulagerez. Je livre des colis, parfois je passe dans une salle de sport, fait quelques échanges sur un ring. Je suis dans le manuel, dans le simple, je comprends ce que je peux comprendre, je laisse le reste aux autres. Comptable, vous êtes plus intelligent que moi, ça ne fait aucun doute.

Au tour du déchu de jouer avec son verre avant d’aller plus loin.

— Je pense que vous avez été choqué et c’est normal. Je crois qu’il y a des groupes de paroles pour les victimes d’agression, Cela pourrait être une idée de comparer le ressenti des autres avec le votre. Si vraiment, vous ne remontez pas la pente, que ça vous travaille de trop, que ça nuit à votre vie, peut-être que consulter un psychologue vous aidera.

Methiziah a entendu parlé du stress post-traumatique dont souffre les mortels après un état de crise, d’agression, de cataclysme naturel, d’attentat, de guerre. Sans aucun doute, James se débat à dedans.




Liam S. Rowell

Liam S. Rowell



Lieutenant -staff-
x Grade : Prince des Enfers
x Échelon : Supérieur
x Né(e) en : 2085 av. j.c.
x Créé(e) : de 2040 - 1540 av. j.c.
x Gains : purification (x2) / domination / corruption / bon d'achat diamant
x Look like : David Boreanaz
x M.C : Elena, Ezechiel, Connor, Riley, Clarke
x Membre investi :
  • Parrain/Marraine





You can't keep me out... • Feat. Methiziah Empty
MessageYou can't keep me out... • Feat. Methiziah EmptyLun 12 Oct 2020 - 20:58
You can't keep me out...
Sytry "James" & Methiziah "Byron"


Le déchu ne semblait vraiment pas être satisfait de la discussion. J'ignorais exactement pourquoi, mais je prenais sur moi pour essayer d'inverser la vapeur. Sachant au moins qu'il n'avait aucune idée de la supercherie que j'avais orchestré, sans quoi, j'imagine qu'il serait partit depuis bien longtemps. Dans l'optique de le faire rester et également de le rendre moins fermé, j'avais fini par lui poser des questions le concernant lui et son job. J'avais alors acquiescé à sa réponse, offrant une moue contrite alors que je me fichais totalement de ses histoires. J'avais du mal à croire que ce soit ça le soucis. Il semblait encore trop bon et fidèle à ses anciens principes pour s'offusquer que je ne parles pas de lui avant. Non ? Qui s'attendait à voir une victime d'agression qui avait frôlé la mort, s'inquiéter pour des broutilles concernant le job de son sauveteur ? J'avais beau ne pas être humain, et ne pas saisir tout ce que ces idiots faisaient... une réponse me venait et c'était un "personne" catégorique. Alors quoi ? C'était mon 'pseudo caractère' qui ne lui plaisait pas ? Ou le fait de se voir poser des questions auxquelles il ne voulait pas répondre ? J'en avais tué plus d'un pour bien moins, mais... le déchu ne me paraissait pas être colérique ou irréfléchi. Mais peut-être avais-je tord ? Intéressant... J'aimais assez qu'il faille gratter la surface pour trouver ce qu'il était vraiment, ça présageait de bonnes choses. Enfin... tout dépendait du point de vue, mais pour ma part, je ne refusait jamais d'exploiter la colère ou la déception... des autres pour arriver à mes fins.

J'ignore si c'est ma question le concernant ou cet aveu de faiblesse feint juste avant, mais... son discours bien que similaire semble plus compatissant. Ou alors ça n'est que moi ? Non. Il redouble d'efforts pour me faire cesser mes questions. C'est certain, et pas juste une impression puisqu'il a reprit après ses premiers mots et son compliment censé probablement me faire lâcher prise.

▬ Je pense que vous avez été choqué et c’est normal. Je crois qu’il y a des groupes de paroles pour les victimes d’agression, Cela pourrait être une idée de comparer le ressenti des autres avec le votre. Si vraiment, vous ne remontez pas la pente, que ça vous travaille de trop, que ça nuit à votre vie, peut-être que consulter un psychologue vous aidera.

Je me retenais comme jamais pour ne pas rire ou même sourire, et hochais la tête par la positive à ses mots. Au moins, ma performance était aux petits oignons vu ce qu'il proposait. Pour lui, j'étais on ne peut plus humain. Je m'en serais vexé dans une autre situation, mais là, c'était parfait.

▬ Peut-être bien... Mais... je suis plus du genre à vouloir comprendre. Sans réponse, j'ai peur que le psy ne serve strictement à rien. Je comprend que vous n'ayez rien de plus à me dire et... ne vous dévalorisez pas. Je suis comptable et vous livreur et alors ? Au final c'est vous qui m'avez sauvé la vie. Ricanais-je, doucement, gardant un faux air triste et inquiet dans le regard.

▬ Cela dit, vous avez raison. Je suis comptable, les dossiers, étudier des sujets pendant des heures pour démêler les choses, ça me connait. Je chercherais une explication, une réponse. J'ai dans l'idée que ça sera plus efficace sur moi que toutes les psychanalyses. Je laissait planer le doute sur le fait que je lui parlait ou réfléchissait seulement à voix haute. Une tactique plutôt simple, mais qui pouvait inquiéter rapidement les gens si elle était bien utilisée. J'attendais de voir, d'entendre sa réaction quand il comprendrait que j'allais "enquêter" pour comprendre mon agression et possiblement énerver les mauvaises personnes du monde qu'il tentait à tout prix de me cacher.

Finissant bien vite mon deuxième verre, j'avais regardé ce dernier vide et rit. ▬ Il faut peut-être que je fasse attention avec ça. Ce serait bête d'avoir été sauvé d'une agression et de se planter en voiture juste après.

Je posait le récipient sur le comptoir et alors que le barman demandait s'il m'en servait un autre, je faisait non de la tête.

▬ Mais si mon... ami en veut un autre, allez-y. C'est pour moi ! Soufflais-je en sortant mon porte feuille pour régler l'addition et ajoutant un généreux pourboire.

▬ Une bien maigre compensation, pour plus tôt. Fis-je à l'égard du déchu en forçant un sourire, laissant voir cette fois mon refus de le faire. Je ne pouvait pas paraitre joyeux en pareil circonstances et... si je voulais le culpabiliser un tant soit peut, ça passait par tous les plus petits détails aussi.







Contenu sponsorisé








You can't keep me out... • Feat. Methiziah Empty
MessageYou can't keep me out... • Feat. Methiziah Empty
 

You can't keep me out... • Feat. Methiziah

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-