Happy Birthday !

Joyeux anniversaire à vous et Falling Angels qui fête ses 9 ans ! Pour le célébrer comme il se doit, une animation est lancée. Venez participer au tournoi par clans de Myra !

Saison 8

La saison 8 commence avec une nouvelle intrigue : « Dark omens ». Tu peux d'ores et déjà la lire pour tenir compte des changements dans tes RP.

Version 8.1

Le forum a revêtu un tout nouveau design intitulé « Dark omens ». Le graphisme a été réalisé par Drey' et le codage par Nevyin. N'hésite pas à venir commenter cette nouvelle version.

Event St Valentin

L'event "Be my valentine" est en cours. Viens t'y amuser avec les autres invités et peut-être faire des rencontres insoupçonnées...

Pubs & Tops sites

Le forum est inscrit sur plusieurs top-sites et forums d’entraide. Tu peux commenter les pubs et/ou voter pour Falling, il suffit de cliquer ici pour plus d’infos.

Guide du nouveau

Nouveau sur la plateforme ? Un peu perdu ? Le guide du nouveau membre est là pour toi ! Consulte-le en cliquant sur ce message.

Effectifs

Nous avons un nombre conséquent d'humains et de démons. Ils ne sont bien entendu pas interdits à l'inscription, mais merci de privilégier autant que possible la création d'anges et déchus.

Ébauches

Des ébauches de personnages sont mises à ta disposition sur le forum afin de t'aider dans la réalisation de ton personnage ou de ton scénario. Tu les trouveras en cliquant sur la rubrique « aide » de la navigation.

Le journal

Tu peux consulter le L.A. Times à tout moment ou proposer des articles en freelance moyennant un paiement en points RP. Tout est expliqué si tu cliques ici.

Le Deal du moment : -29%
Maillot Nike NBA Swingman – Stephen Curry ...
Voir le deal
64 €

 There's always room for improvement... Feat. Keir


 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Clarke Spencer

Clarke Spencer



Sorcier -staff-
x Nature : De Lignée
x Statut : Non Pactisé
x Né(e) en : 1988
x Gains : purification (x9) / domination / falsification / bon d'achat argent / corruption
x Look like : Holland Roden
x M.C : Elena, Ezechiel, Sytry, Connor, Riley




There's always room for improvement... Feat. Keir Empty
MessageThere's always room for improvement... Feat. Keir EmptySam 11 Avr 2020 - 17:14



« there's always room for improvement... »
Clarke & Keir




Revenir travailler après l'attaque s'était avéré plus facile que je ne le pensais. J'avais déjà donné plusieurs cours, fait plusieurs arrêts à la bibliothèque et rien. Je n'étais pas pleinement rassurée, je restait prudente et évitait à présent de rester jusqu'à pas d'heures. J'évitais également de me retrouver seule et prévoyais de poser une protection sur mon appartement grâce au cadeau inestimable que m'avait fait Caleb. Tout était sous contrôle. Oui... tout... est... sous... contrôle... Répétais-je alors que j'entrais dans l'amphithéâtre et me lançais dans mon cours, après avoir salué les étudiants. Une fois lancée, je ne pensais plus à rien qu'a ce que je disait. J'étais au beau milieu de mon cours magistral, expliquant avec passion ce cours que j'avais adoré quand j'étais moi même élève et tentais d'insuffler la même envie d'apprendre à l'assemblée.

« Vous l'aurez comprit, le druidisme est bien plus que ce que l'on dépeint dans les films, ou autres œuvres du genre. C'est avant tout une religion, une croyance celtique dans laquelle ses représentants : les druides, endossaient le rôle d'intermédiaire entre homme et divinités, mais également les rôles de conseillés du chef, historien, juriste... Ils occupaient une place incroyablement importante au sein de la communauté. Par chance, films, séries, livres... tous dépeignent le druidisme sous un jour plus positif que les cultes animistes. Tout le monde se souviens de nos cours sur le vaudou ou le chamanisme ? » Je souriais, prenant une pause dans mon récit et retournant vers mon bureau pour afficher au rétroprojecteur une photo de gravure représentant une scène de rite druidique ou un animal était sacrifié.

« Si les pratiques druidiques dans les œuvres, restent liées à la nature, et ne sont pas forcément dépeintes comme mauvaises, beaucoup font cela dit mention de sacrifices. Certaines fois, de sacrifices humains. Des sacrifices nécessaires, pour les dieux. Des sacrifices pour la nature... Le plus souvent, les excuses données pour justifier ces actions dans les œuvres sont nobles. Ce qui le distancie de la vision populaire du vaudou, tout spécialement. » Je projetais alors une scène similaire au mur et continuais. « Le druide était effectivement chargé de la célébration des cérémonies sacrées mais il est bon à savoir que lui seul était autorisé, en droit même, de pratiquer des sacrifices. Et oui, des sacrifices humains. » Quelques réactions s'étaient faites entendre dans l'amphi et j'avais sourit, voyant que j'avais au moins réussi à capter l'attention de certains. « En Gaule cela dit, après la conquête romaine, les sacrifices humains furent proscris. Il était devenu illégal de procéder à de telles cérémonies. » Je prenais une pause, éteignant le rétroprojecteur et revenait vers l'avant de l'estrade pour leur parler directement.

« Nous l'avons dit plus tôt, il n'existe pas d'écrits dans le druidisme, ils prônaient une transmission de savoir orale. Ainsi beaucoup de théories, de thèses au sujet du druidisme, de son origine ou de ses pratiques ne sont pas confirmés, vérifiés. Nous devions revenir la dessus en fin d'heure, alors je vous le demande, ou est née le druidisme ? »

Je donnais la parole à un homme à quelques mètres :

« En Bretagne ! »

« C'est en effet la théorie qui émerge au milieu des autres. Ce sont les croyances de César lui même qui attribuait une origine insulaire au druidisme, situant son émergence en Bretagne pour ensuite être transmise jusqu'en Gaule. » Je souriais et reculait pour m’asseoir sur le rebord de mon bureau, vérifiant l'heure au passage.

« La prochaine fois, nous parlerons plus en détail des rites et sacrifices. Et nous explorerons les croyances qui y étaient associées. Vous pouvez sortir. » Je les saluaient d'un signe de tête alors que tous se levaient et sortaient un par un, jusqu'à ce que je reste seule avec un homme qui s'était fondu dans la foule.

« Vous n'êtes pas un de mes étudiants, n'est-ce pas ? Passionné par le druidisme ? » Mes pouvoirs ne s'alarmaient pas, ce qui voulait surement dire pas de danger, pas un déchu. Mais... on étaient sûres de rien. « Est-ce que je peut faire quelque chose pour vous ? »






Keir A. Crowley

Keir A. Crowley



Sorcier
x Nature : De Lignée
x Statut : Non Pactisé
x Né(e) en : 1987
x Gains : falsification diamant / bon d'achat diamant / corruption diamant
x Look like : Michael B. Jordan




There's always room for improvement... Feat. Keir Empty
MessageThere's always room for improvement... Feat. Keir EmptySam 11 Avr 2020 - 21:37
There's-always room for improvement.Keir claqua la porte du taxi avec un brin de mauvaise humeur, encore sous le choc de la petite fortune qu'il venait de laisser au creux de la main de ce chauffeur malhonnête. Il regarda la voiture disparaître avant de s'engouffrer rapidement dans le bâtiment de l'université. En rangeant avec soin ses lunettes de soleil rondes dans leur étui, il alpagua le premier groupe d'étudiant venue et se fit indiquer la direction du bureau d’accueil. Il les remercia d'un simple signe de tête et les regarda disparaître comme il l'avait fait plus tôt pour le taxi.

Statique parmi le flot constant d'étudiants passant par le hall, Keir laissa échapper un soupir tout en glissant l'étui dans la poche interne plutôt profonde de sa veste. Puis il se ressaisit, et suivit la direction indiquée plus tôt. Arrivé devant le bureau d’accueil, il s'accouda au comptoir haut, et se fit le plus charmeur possible :

 « Bonjour, j'aurais souhaité savoir où trouver ce cours magistral. »

Tout en parlant, il sortit de la poche de son pantalon de tailleur un prospectus légèrement froissé qu'il lissa sur le bois du comptoir. Plaçant son doigt sur la ligne voulu il le fit glisser jusque sous les yeux de l'employée. Elle se pencha légèrement.

 « Le cours de sciences occultes ? 
 « Exactement. Je suis curieux par nature.»

Curieuse, la standardiste ne l'était pas du tout. Elle se contenta de lui indiquer sobrement la direction d'un amphithéâtre. Surpris, Keir récupéra son prospectus, qu'il fourragea de nouveau dans la poche de son pantalon. Il s'inclina légèrement devant l'employée, et s'éloigna d'un pas rapide.

Il ne tarda pas à se mêler au flot d'étudiants se pressant devant les portes ouvertes donnant sur l’amphithéâtre. Ils l’accueillirent parmi leurs rangs, là encore sans la moindre trace de curiosité, presque comme s'il avait toujours fait partie de leur classe. Acceptant cette idée d'un vague haussement d'épaules, Keir prit place sur un siège assez inconfortable et croisa les bras, attendant le début du spectacle.
Il suivit distraitement les premières minutes du cours magistral, portant sur le druidisme. S'il n'avait rien à reprocher à la présentation en elle-même, qui était même plutôt claire et factuelle, son sujet central l’ennuya rapidement. Sa propre culture était née des cendres de cette Histoire, et il avait maintes fois assisté à des présentations de ce type. Quoique bien moins factuelles et plus... Expérimentales ? Mais son grand-père, responsable en grande partie de ces présentations, n'était pas connu pour sa mesure. À présent complètement distrait, Keir fixait le mur derrière le bureau où s'était installée la professeur. Il s'affaissa sur sa chaise et laissa s'écouler les minutes, repensant avec nostalgie à ces années d’innocence.

Le cours s'acheva brusquement, et tous les étudiants s'agitèrent, rangeant leurs affaires bruyamment, avec empressement, soucieux certainement d'arriver à l'heure à leur prochain enseignement. Keir lui ne bougea pas de son siège. C'est à peine s'il se redressa. Lorsqu'il ne resta plus que lui, il croisa le regard de la jeune prof.

« Vous n'êtes pas un de mes étudiants, n'est-ce pas ? Passionné par le druidisme ? »
« Pas exactement non. Mais d'occultisme en général, oui.»

Il se leva doucement, et descendit l'allée jusqu'à n'être plus qu'à quelques mètres de la jeune femme.

« Est-ce que je peut faire quelque chose pour vous ? »
« Je viens d'arriver en ville. De Londres, même si cela doit s'entendre à mon accent, sans aucun doute. Et comme je le disais, je suis un passionné d'occultisme. Et qui de mieux placé qu'un professeur en la matière pour me parler un peu de cette ville ?»

Il sourit, misant au maximum sur son charme naturel. Que pouvait-il dire de plus ? "Salut, je suis un sorcier, j'aimerais connaître tous les endroits les plus glauques de cette ville, merci !" Non, évidemment, il ne pouvait pas se présenter ainsi. En revanche, il lui restait encore une corde à son arc. Une corde qu'il se hâta de jouer :

«Si vous avez un moment, nous pourrions en discuter autour d'un café. Je vous invite, évidemment. À propos, mon nom est Keir Crowley. Keir Aleister Crowley.»

:copyright:️ 2981 12289 0

Clarke Spencer

Clarke Spencer



Sorcier -staff-
x Nature : De Lignée
x Statut : Non Pactisé
x Né(e) en : 1988
x Gains : purification (x9) / domination / falsification / bon d'achat argent / corruption
x Look like : Holland Roden
x M.C : Elena, Ezechiel, Sytry, Connor, Riley




There's always room for improvement... Feat. Keir Empty
MessageThere's always room for improvement... Feat. Keir EmptyDim 12 Avr 2020 - 11:49



« there's always room for improvement... »
Clarke & Keir




Bon sang... c'est qu'ils aimaient venir me demander des choses à la fin de mes cours ! Le premier, ça avait été Adam, possédé et en grand besoin d'exorcisme, et... on savait tous comment ça avait fini. Enfin, pas vraiment, je ne savais toujours pas ou il était, ou même s'il était en vie à présent. Ensuite il y avait eu ce déchu... Et il était revenu à cet endroit même pour contacter les morts. Du moins, un mort... Et à présent quoi ? Gordon ne m'avait pas prévenue de ce genre de chose en me pistonnant pour le job. Quoi que... avait-il eu la même malchance ?

« Je vais finir par mettre des ficelles et tracer une fille d'attente, avec tickets numérotés et tout le tintouin. » Soufflais-je plus pour moi que pour le Londonien face à moi.

« Vous n'êtes pas le premier à venir me poser des questions, ici. A attendre la fin de mon cours. » Expliquais-je plus par nécessité que par politesse. Puis il finissait de se présenter et je tiquais, connaissant ce nom. Même s'il ne s'agissait pas de lui, les photos de l'époque le trahissant et une partie du nom différant.

« Aleister Crowley ? C'est un drôle de tour que vous ont joué vos parents ! Est-ce qu'il est... de votre famille ? » Soufflais-je, inquisitrice. Après tout s'il voulait de mon aide, j'avais le droit d'en savoir plus. Et le nom Aleister Crowley, même si je n'avais pas profondément étudié ce sujet là, avait toujours fait partit du cursus.

« Il y a une petite cafétéria plus loin. Ils ont étonnamment un bon café, et surtout du thé. Je préfère. Par contre... je n'ai pas encore dit que je vous aidait. Dites m'en plus sur vous, après tout c'est de bonne guerre. Vous, vous savez déjà comment je m'appelle, ou je travail et ce que je fait ici... appelez ça un... commerce équitable. » Blaguais-je avec un sourire.







Keir A. Crowley

Keir A. Crowley



Sorcier
x Nature : De Lignée
x Statut : Non Pactisé
x Né(e) en : 1987
x Gains : falsification diamant / bon d'achat diamant / corruption diamant
x Look like : Michael B. Jordan




There's always room for improvement... Feat. Keir Empty
MessageThere's always room for improvement... Feat. Keir EmptyDim 12 Avr 2020 - 13:27
There's-always room for improvement.Keir, en bon gentleman, fit mine de ne pas entendre la remarque formulée par la professeur, tant il était évident qu'elle se l'était adressée à elle-même. Lorsqu'elle reformula sa pensée, cette fois-ci à sa destination, il se permit d'intervenir :

«Oh ? Vous êtes très demandée ? Eh bien, cela explique le manque d'intérêt de la réceptionniste de l'université je suppose.»

Mais après tout, qu'y avait-il d'étonnant à cela ? Un cours magistral donné en amphithéâtre assurait la présence d'un professeur dans un laps de temps donné, dans une salle toute signalée. Pour ceux qui s'y intéressaient, un cours magistral représentait donc l'assurance de trouver un professeur, afin de lui adresser toutes questions et remarques. C'était même ce qui différenciait un professeur d'un simple ouvrage papier : cette possibilité d’interagir, et d'apprendre par la confrontation. Et d'une manière plus générale il était plus facile d'approcher les experts sur leurs yeux de travail, plutôt que de se pointer à la porte de leur villa, à l'heure du souper. À cette idée précise, un nouveau sourire s'afficha aux lèvres du sorcier : il en avait lui-même fait la douloureuse expérience.

Son sourire ne fit que de se renforcer lorsqu'elle le questionna sur son nom. Un drôle de tour ? Visiblement elle ne parlait pas l’écossais, sinon elle n'aurait pas pris la peine d'évoquer le sujet. Keir. Noir. Il fallait un drôle d'humour pour dénommer ainsi son fils, non . Même si, noyé au milieu d'un flot de cousins tous plus pâles les uns que les autres, sa différence se remarquait immédiatement.

«Il s'agit d'un Grand Grand-oncle. Ou quelque chose dans ce goût-là. Une brebis galeuse, même parmi les miens.»

Oui, Aleister Crowley s'était détourné des siens, de l'Art Royal, pour s'élancer dans ses propres recherches blasphématoires. Sa vie s'était terminée dans l'exil le plus total bien que son nom soit entrée dans l'Histoire. Et il fallait bien avouer que certains des surnoms que ses actions lui avaient permis de récolter faisaient franchement sourire : "l'homme le plus malsain de Grande-Bretagne"! Tout un programme. Et pourtant, là encore, on avait affublé Keir du même nom. En hommage à Sa Grandeur, à sa force de caractère. Les gloires du passé font souvent oublier les ombres de leurs histoires. Keir conclus, sobrement.

«Je n'aspire qu'à un destin différent !»

Elle accepta finalement sa proposition, proposant la cafétéria de l'Université. Ne voyant rien à redire là-dessus, il accepta d'un simple signe de tête. Il ressortit le prospectif froissé de sa poche et le parcourut rapidement. Spencer. Le nom de cette professeur était Spencer. Il le savait maintenant. Il rangea le prospectus et lui sourit franchement, découvrant des dents blanches.

«Bien, et que souhaitez-vous apprendre de plus sur moi ? Je vous ai déjà révélé mon nom ainsi que le lien familial qui me relit au domaine de l'occulte. Vous savez également que je ne suis pas d'ici. Ce sont mes affaires qui m'ont conduit à Los Angeles.»

Il hésita, peut-être une seconde de trop.

«Je travaille dans le domaine des arts. Des objets d'art anciens pour être plus précis. Il semblerait qu'il y ait un bon certain marché dans cette ville. Vous vous y connaissez en arts, mademoiselle ?»

De tout son cœur, il se mit à espérer une réponse négative.
:copyright:️ 2981 12289 0

Clarke Spencer

Clarke Spencer



Sorcier -staff-
x Nature : De Lignée
x Statut : Non Pactisé
x Né(e) en : 1988
x Gains : purification (x9) / domination / falsification / bon d'achat argent / corruption
x Look like : Holland Roden
x M.C : Elena, Ezechiel, Sytry, Connor, Riley




There's always room for improvement... Feat. Keir Empty
MessageThere's always room for improvement... Feat. Keir EmptySam 16 Mai 2020 - 18:16



« there's always room for improvement... »
Clarke & Keir






Alors qu'il réagissait à ma remarque sur la file d'attente je riais légèrement.

« Oui, il y a de ça, et aussi elle s'en contre fiche de manière générale. » Ajoutais-je avec humour. « Ce n'est pas rare qu'il y ai des personnes qui viennent assister à des conférences ici, ou simplement à des cours comme vous l'avez fait. Alors, elle ne s'encombre pas d'informations. » Ou alors elle n'en avait rien à faire, car elle n'aimait pas son travail. Ou pour toute autre raison. Je ne la jugeais pas, mais... j'aurais aimé qu'elle filtre un peu plus les gens qui venaient me voir. Ne pas poser de questions pouvait se retourner contre moi. C'était probablement en partie pour ça que j'étais en train de lancer un interrogatoire ou ce qu'il allait probablement prendre pour un interrogatoire, du moins.

« Je vois. Et oui, il vaut mieux espérer autre chose. Mais, le destin c'est surfait vous ne pensez pas ? » Fis-je avec un trait d'humour, alors que j'ignorais toujours exactement pourquoi il était venu. Je tentais de déterminer s'il était sorcier ou non, car ce que je savais de son grand grand-oncle ou je ne sais quoi, ne prouvait rien. Certes il y avait des possibilités, mais... parfois certains étaient juste cinglés. Ou intrigués par la magie, sans y être initié.

Je l'avait guidé jusqu'à la cafétéria et commandé un thé tout en écoutant ce qu'il avait à me révéler sur lui.

« C'est un bon début, ça met les choses à niveau en effet. Mais j'ai quand même encore une question pour répondre à la votre. » Je le toisait, espérant une réponse simple et honnête car je penchais de plus en plus pour la case "c'est un sorcier" et demandais :

« Tout dépend de quel genre d'art on parle ! Mais si on reste dans ce que je sais de vous jusque là... je suis professeur de sciences occultes alors cet art là... il m'est familier. J’aimerais juste savoir à quel point il l'est pour vous ? »

J'avais admis que je n'étais pas que prof, mais sorcière. C'était dit de manière détourné, suffisamment pour nier si jamais il était un simple humain. Même suffisamment pour que s'il l'était il ne comprenne pas ce que je voulais dire. Mais, j’espérai qu'il allait saisir et donner la réponse que j'attendais.






HJ:
Vraiment désolée pour l'attente, j'ai joué aux idiotes, j'aurais du aller voir le médecin avant XD bref me revoila, j'espère retrouver un meilleur rythme, parce que je suis normalement du genre trop à jour pour mon propre bien mdr

Keir A. Crowley

Keir A. Crowley



Sorcier
x Nature : De Lignée
x Statut : Non Pactisé
x Né(e) en : 1987
x Gains : falsification diamant / bon d'achat diamant / corruption diamant
x Look like : Michael B. Jordan




There's always room for improvement... Feat. Keir Empty
MessageThere's always room for improvement... Feat. Keir EmptyDim 31 Mai 2020 - 16:00
There's-always room for improvement.Tout en l'écoutant parler, elle le guida en direction de la cafétéria. Ses pas étaient sûrs, nota Keir, et son attitude prudente. Ce n'était visiblement pas une femme qu'il était facile de berner. Après tout, rares étaient les gens confiants à l'extrême, au point d'en devenir imprudents. Bien sur, c'était ces gens-là auxquelles Keir aimait avoir affaire. En général, ils ne le voyaient pas venir, ne se méfier pas de lui. Il n'éprouvait alors que peu de scrupules à agir tel que son instinct le lui dictait. Mais cette femme-là ne se laisserait pas faire. Keir avait bien conscience que chaque mensonge franchissant ses lèvres plaines revenait à danser dangereusement au-dessus du vide : une simple erreur suffirait à lui faire perdre l'avantage.

La cafétéria n'était pas trop pleine. Les quelques étudiants l'occupant, ceux qui étaient trop riches pour prendre leurs friandises et leurs caféines aux distributeurs automatiques, se concentraient autour des tables hautes, les mange debout jouxtant le comptoir aux vitres en plexiglas. Elle s'y était commandé un thé, et il l'avait imité, priant pour ne pas obtenir en échange un vulgaire sachet de papier trempé dans l'eau chaude. Par chez lui, ces choses-là étaient sacrées.

Évidemment, en femme prudente, Miss Spencer ne se contenta pas de sa présentation. Keir soupira. Il commençait à se demander si les informations couvées si jalousement par ce professeur valaient bien toute cette peine. Peut-être n'était elle qu'une stupide humaine, croyant tout savoir. Rien, à part son instinct, ne lui prouvait qu'elle possédait comme lui un véritable savoir de l'occulte. Cette méfiance qu'ils partageaient rendait cette conversation bien difficile. Qu'il était difficile de vivre caché !

«Encore une question ?»

Demanda-t-il quelque peu froidement, alors que les thés leur étaient servis. Il s'empara de la tasse blanche par sa hanse, et l'approcha de son nez. Le thé ne dégageait que peu d'odeur, preuve au moins qu'il ne contenait pas trop d'arômes artificiels. Pourtant les Américains étaient connus pour ça en Europe. Ils étaient les champions des apparences, du paraître. Il conduisit cette fois si Clarke en direction d'une table légèrement en arrière de la cafétéria, où ils pourraient discuter un peu plus librement. Pourtant elle n'attendit pas de s'y trouver pour entrer dans le vif du sujet.

Adroitement, elle lui fit comprendre par une simple allusion détournée qu'elle n'était pas qu'une simple humaine stupide. Soulagé, Keir sourit. Bien, cela facilitait légèrement les choses.

«L'art dont je fais commerce n'est qu'un simple art. En revanche, l'art que je pratique, eh bien....»

Il hésita, ne parvenant pas à jouer comme elle avec ces mots. Et puis, à quoi bon ? Ils parlaient bien de la même chose, non ? Oui, las d'avoir à mentir, Keir choisit une approche plus frontale. Comme les uppercuts qu'il aimait donner lorsqu'il pratiquait la boxe. S'il n'avait pas mal compris la professeure, cette approche se révélerait payante. Sinon, eh bien, Keir n'aurait pu qu'à se faire oublier quelque temps. Il ne devait pas être rare pour un enseignant dans ce domaine d'être approché par des illuminés. Elle oublierait bien vite jusqu'au fait de l'avoir un jour rencontré.

«Je ne suis pas un simple humain. Ma famille est en lien avec l'occulte depuis de nombreuses générations. Et pas uniquement à l'image de mon illustre homonyme, non, nous sommes des alchimistes.»

Il s'installa à table, tirant doucement sa chaise en plastique. Assit, il prit une première gorgée de ce thé insipide. Sa déception se fit visible : une légère grimace déforma ses lèvres alors qu'il plissa les yeux.

«Votre curiosité est-elle enfin satisfaite ?»

Bon joueur, il lui sourit sincèrement.
:copyright:️ 2981 12289 0

Contenu sponsorisé








There's always room for improvement... Feat. Keir Empty
MessageThere's always room for improvement... Feat. Keir Empty
 

There's always room for improvement... Feat. Keir

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-