Happy Birthday !

Joyeux anniversaire à vous et Falling Angels qui fête ses 9 ans ! Pour le célébrer comme il se doit, une animation est lancée. Venez participer au tournoi par clans de Myra !

Saison 8

La saison 8 commence avec une nouvelle intrigue : « Dark omens ». Tu peux d'ores et déjà la lire pour tenir compte des changements dans tes RP.

Version 8.1

Le forum a revêtu un tout nouveau design intitulé « Dark omens ». Le graphisme a été réalisé par Drey' et le codage par Nevyin. N'hésite pas à venir commenter cette nouvelle version.

Event St Valentin

L'event "Be my valentine" est en cours. Viens t'y amuser avec les autres invités et peut-être faire des rencontres insoupçonnées...

Pubs & Tops sites

Le forum est inscrit sur plusieurs top-sites et forums d’entraide. Tu peux commenter les pubs et/ou voter pour Falling, il suffit de cliquer ici pour plus d’infos.

Guide du nouveau

Nouveau sur la plateforme ? Un peu perdu ? Le guide du nouveau membre est là pour toi ! Consulte-le en cliquant sur ce message.

Effectifs

Nous avons un nombre conséquent d'humains et de démons. Ils ne sont bien entendu pas interdits à l'inscription, mais merci de privilégier autant que possible la création d'anges et déchus.

Ébauches

Des ébauches de personnages sont mises à ta disposition sur le forum afin de t'aider dans la réalisation de ton personnage ou de ton scénario. Tu les trouveras en cliquant sur la rubrique « aide » de la navigation.

Le journal

Tu peux consulter le L.A. Times à tout moment ou proposer des articles en freelance moyennant un paiement en points RP. Tout est expliqué si tu cliques ici.

Le Deal du moment : -36%
Aspirateur balai sans fil Xiaomi Dreame V9
Voir le deal
166.49 €

 What we do in the shadows [Ft Ombelline]


 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Keir A. Crowley

Keir A. Crowley



Sorcier
x Nature : De Lignée
x Statut : Non Pactisé
x Né(e) en : 1987
x Gains : falsification diamant / bon d'achat diamant / corruption diamant
x Look like : Michael B. Jordan




What we do in the shadows [Ft Ombelline] Empty
MessageWhat we do in the shadows [Ft Ombelline] EmptyDim 12 Avr 2020 - 10:34
What we do in the shadows.L'alchimie est une science injuste, et il fallait bien le reconnaître : un brin dégradante. Elle réclame beaucoup à son initié, pour ne lui dévoiler en retour que peu de secrets. Pourtant sa pratique agissait sur les hommes comme la plus puissante des drogues, et rare étaient ceux capables d'abandonner leurs aspirations premières. Les grands alchimistes mouraient souvent jeunes, ou dans le plus grand dénuement, sans jamais avoir été capable de percer le moindre secret de cet art occulte. Mais évidemment, chaque nouvelle génération se pensait plus capable que les précédentes, plus futés aussi. Ainsi cette recherche sans fin se perpétait sans jamais s'éteindre, depuis les premières lueurs de l'humanité.

Keir n'était en rien différent de ses pères. Bien que fière, la pratique de l'alchimie l'avait déjà poussé à se conduire de la manière la plus étrange qu'il soit. Mais ce soir... Ce soir était bel et bien une première.

Il se laissa retomber lourdement sur le sol, un genou s'enfonçant dans le gazon humide et bien entretenu du cimetière. Un juron bien senti filtra entre ses dents serrées alors qu'il se releva difficilement tout en époussetant la fabrique de son pantalon au niveau de l'impact. D'un coup d’œil circulaire, il s'assura d'être bien seul avant de se retourner en direction de la grille, celle-là même qu'il venait d'escalader. Bien que sportif, Keir était loin d'être agile. Son lourd corps musculeux était taillé pour la puissance, pas pour l'aisance. Néanmoins il y était parvenu, et sans autre dommage qu'une tache de terre disgracieuse au niveau d'un genou. Satisfait, il sortit de la poche de sa veste une lourde lampe torche fonctionnant sur piles qu'il alluma. Le faisceau lumineux émanant de l'ampoule balaya un instant les tombes quasiment identiques de ce cimetière à l'américaine avant de se fixer sur une allée, un peu plus en avant.

Keir progressait silencieusement dans les allées de ce cimetière, bien conscient où sous chacune de ces stèles dormait un corps qui jadis avait été humain. Athée, les cimetières ou la Mort en général n'inquiétaient que peu l'homme de Londres. Il n'avait jamais ressenti le besoin de se recueillir, pas plus qu'aucun membre de sa famille. "Un alchimiste qui meurt est un alchimiste qui a échoué" répétait sans cesse son grand-père, à chaque nouvel enterrement.
« Et on attend tous le jour où tu échoueras toi aussi Grand Papa. Avec impatience. »

Laissa échapper Keir avec une certaine mauvaise humeur. Il tourna un regard en direction du ciel. Un brouillard épais masquait les étoiles et la lune nouvelle, plongeant la scène entière dans une obscurité quasi totale, si l'on occultait le faisceau de sa lampe torche, et les quelques lampadaires au loin. Il prit un instant pour apprécier la symbolique de ce rendez-vous d'affaire, coincé entre une lune aveugle et des morts complètement sourds.

Finalement il arriva au point de rendez-vous, au pied d'un mausolée surplombant les stèles. Keir éteint alors sa lampe torche, laissant si silhouette vêtue de noir se fondre dans l'obscurité. Il ferma les yeux, et se concentra sur ses autres sens. Un bruit feutré lui indiqua le passage furtif d'un raton laveur à proximité, certainement à la recherche d'offrandes oubliées sur une tombe. Puis, plus loin, une tout autre sorte de bruits. Attentif, il ouvrit finalement les yeux :

« Qui va là ? »


Demanda-t-il un peu bêtement, son accent de Londres faisant résonner sa phrase avec plus de politesse que de menaces. Oui, Keir n'était pas superstitieux. Pourtant, il devait bien reconnaître que cette rencontre de nuit au beau milieu d'un cimetière avait tendance à l'inquiéter quelque peu...

:copyright:️ 2981 12289 0

Ombelline Wildes

Ombelline Wildes



Sorcier
x Nature : De Lignée
x Statut : Non Pactisé
x Né(e) en : 1989
x Gains : falsification diamant / bon d'achat diamant / corruption diamant
x Look like : Shanina Shaik
x M.C : alice




What we do in the shadows [Ft Ombelline] Empty
MessageWhat we do in the shadows [Ft Ombelline] EmptyDim 12 Avr 2020 - 14:05
What we do in the shadows.La nuit m’enveloppait d’une cape protectrice. Je ne tremblais pas malgré la fraîcheur en ce début du mois d’avril. Je continuais d’avancer, le regard fixe, les lumières de la ville s’éloignant peu à peu, pour laisser place à une obscurité plus profonde, l’âme toujours sereine. Il n’était pas rare que je fasse ce genre de mise en scène pour impressionner les touristes. Le décor, l’ambiance, tout était important. Il suffisait de peu pour amadouer les plus récalcitrants, la noirceur et la froideur d’un cimetière ; une action commerciale réalisée dans un silence mortuaire. Enfant, il n’était pas rare que j’aille jouer entre les tombes, récoltant ainsi l’incompréhension de mes camarades d’école. Que pouvait-il m’arriver en ce lieu où tout est mort ? Rien. J’ai toujours trouvé ces endroits paisibles, au détour d’une tombe, révéler mes plus sombres aspirations, et mes pires craintes. Le cimetière était fermé à cette heure-ci. Chose qui n’est guère étonnant, qui serait assez fou pour se rendre ici la nuit ? En tout cas, pas pour fleurir une tombe. Peut-être pour réaliser un sacrifice ? Moé. Qui étais-je pour juger d’ailleurs, puisque j’étais moi-même un cliché ambulant ce soir. Je ne connaissais rien de ce client, un Anglais m’a-t-on dit, un londonien plus précisément. J’avais ce qu’il cherchait, je m’étais arrangée pour satisfaire sa demande. Je n’avais que de limite ma propre imagination. La seule ombre au tableau, c’est que la qualité en était plutôt médiocre. Cet inconnu se lançait-il dans l’art de l’alchimie ? Était-ce sur un coup de tête ? Ou un flambeau familial ? Peu importe, tant que cela me rapportait de l’argent. Je n’avais pas le temps de faire ma fine bouche, surtout en ce moment. Les temps changés, l’air était de plus en plus chargé, un jour il allait falloir que je choisisse un camp ; mais pas pour l’heure. Je ne suis pas du genre à faire partie de quelque chose, pas le genre à qui on accorde sa confiance aveuglement. Je suis le genre de personne dont il faut se méfier, le genre de personne qui sait jouer de ses charmes pour mieux pincer, prendre au piège. Individualiste ? c’était bien plus compliqué que ça. Tuer vous change, surtout lorsque vous vous trouvez seule du jour au lendemain, au milieu de toute cette guerre. Le bien ? Le mal ? qu’est-ce que c’est au juste ? De jolies définitions ! mais personne ne peut se vanter d’appartenir totalement à l’une ou à l’autre catégorie. Il y a une part sombre dans chacun de nous, comme il y a de la lumière dans les pires ordures.

Je n’avais pas besoin d’escalader, je n’avais pas envie d’accrocher ma veste en cuir [ …] Les habitués savaient qu’il y avait un petit chemin, un accès qu’on peut emprunter que par temps sec. Il faisait froid, mais pas humide, donc aucun risque d’abîmer mes pompes. La soirée semblait bien s’annoncer, surtout que je pouvais repérer ma petite proie grâce à sa lampe torche. C’était mignon, et aussi intelligent ; tandis que je préférais utiliser mon portable, me suffisant de ce piètre éclairage. J’avais un sac bandoulière avec l’objet tant convoité par mon client. Je pouvais aussi m’en servir pour l’assommer si besoin. Cela pouvait toujours s’avérer utile. Je caressais du bout des doigts les tombes, arrivant derrière lui, tel un prédateur prêt à bondir sur sa proie.

« Bonsoir » Lançais-je pour lui signifier que j’étais juste là. Je n’arrivais pas à distinguer ses traits, la lune ne faisant pas honneur à notre marché ce soir. Je ne me présentais pas, attendant qu’il se tourne vers moi. Je pouvais deviner la couleur de sa peau ; moi qui m’attendais à un blanc bec, j’étais plutôt surprise, agréablement surprise.

« Vous souhaitiez me voir ? » dis-je pour rompre le silence. Au loin, une chouette se faisait entendre, me procurant de légers frissons le long de l’échine.

« En quoi puis-je vous aider ? » demandais-je alors que je connaissais très bien l’objet de cette rencontre. Je m’assurais juste qu’il s’agissait de la bonne personne. Avec les temps qui courent, on est jamais à l’abri de mauvaises surprises.

:copyright:️ 2981 12289 0

Keir A. Crowley

Keir A. Crowley



Sorcier
x Nature : De Lignée
x Statut : Non Pactisé
x Né(e) en : 1987
x Gains : falsification diamant / bon d'achat diamant / corruption diamant
x Look like : Michael B. Jordan




What we do in the shadows [Ft Ombelline] Empty
MessageWhat we do in the shadows [Ft Ombelline] EmptyDim 12 Avr 2020 - 23:23
What we do in the shadows.Les bruits de pas se répétèrent dans son dos, feutrés, étouffés par l'herbe humide de ce milieu de nuit. Keir serra les poings, s’apprêtant à distiller un uppercut ou un overhand si le besoin s'en faisait ressentir. Mais une voix féminine répondit à son appel pitoyable, se présentant poliment. Il se retourna, et fit face à une jeune femme en veste de cuir, son portable à la main, écran allumé.

« Oh, bonsoir. Miss Wildes j'imagine ?»


Il ne s'était pourtant fait aucune image mentale précise quant au vendeur qu'il attendait. Alors pourquoi était-il surpris ? Et... Étrangement gêné finalement quant à sa commande. Il prit le temps d'observer cette nouvelle venue, des pieds à la tête, même si l'obscurité ne lui permettait pas de tirer la moindre conclusion quant à son analyse. Il serra sa lampe torche, résistant à l'envie d'en presser le bouton. Une chouette hulula dans un arbre à l'extérieur du cimetière, et Keir sursauta. Décidément, il ne sortait pas assez.

«Vous m'avez été recommandé chaudement, je dois dire. Ce qui est surprenant. Compte tenu de votre... Spécialité.»


*De notre spécialité.* Pensa-t-il tout en continuant de fixer la silhouette de la jeune femme, tant il lui semblait inconcevable qu'elle puisse être une simple humaine. Si elle avait été capable d'honorer sa commande, elle ne pouvait être qu'une sorcière. Maintenant, restait à voir combien elle allait lui demander. Keir sentit le poids de sa liasse de billets contre sa poitrine, dissimulée dans la poche interne de sa veste. Son rythme cardiaque s’accéléra légèrement à l'idée même de pouvoir rentrer chez lui et pour tester son nouveau jouet...

«On m'a assuré que vous pouviez me procurer... L'urine d'un alligator mordu par un serpent.»


Oui. L'alchimie était une science capricieuse, pour laquelle souvent l'adepte devait se ridiculiser... Mais dans la quête de l'or, le phosphore semblait un élément-clé. Il fallait parfois être capable de laisser son ego de côté. Comme présentement, dans ce cimetière, devant cette jeune femme. Pourtant, sa demande n'était pas totalement dénuée de sens : associer le Dieu Sobek à son combat contre le chaos... Une symbolique forte qui ne pouvait que s'avérer puissante en matière d'alchimie. Oh oui, que cette nouvelle tentative lui semblait prometteuse !
:copyright:️ 2981 12289 0

Ombelline Wildes

Ombelline Wildes



Sorcier
x Nature : De Lignée
x Statut : Non Pactisé
x Né(e) en : 1989
x Gains : falsification diamant / bon d'achat diamant / corruption diamant
x Look like : Shanina Shaik
x M.C : alice




What we do in the shadows [Ft Ombelline] Empty
MessageWhat we do in the shadows [Ft Ombelline] EmptyJeu 16 Avr 2020 - 16:57
What we do in the shadows.C’était amusant d’être recommandée chaudement alors que mon but principal est de me faire de l’argent sur le malheur d’autrui. Il fallait être douée pour répondre aux besoins des clients, mais encore plus pour réussir à les berner. Je pouvais évidemment faire preuve de bienveillance, d’altruisme, être une gentille petite sorcière à la Sabrina Spellman première génération ; mais non, ce n’était pas assez intéressant ; je ne gagnais pas assez. Je vivais dans un taudis, rien de bien glorieux, mon argent partant principalement dans ma garde-robe. Je suis un poil superficielle, mais qu’un poil. Je sais depuis longtemps que les apparences sont importantes, surtout dans mon métier ; que cela soit en tant que vendeuse à la boutique de magie ou en tant qu’arnaqueuse. Certains clients aiment me voir arriver avec de longues jupes, des tee-shirts courts aux couleurs vives, histoire de valider l’idée qu’ils se font d’une gentille petite sorcière. J’espérais pouvoir déménager d’ici quelques mois, dans un quartier plus convenable, et pourquoi pas payer les dernières réparations de ma moto. « Oui c’est bien moi » répondis-je en hochant la tête. J’esquissais un sourire, légèrement amusée par son accent londonien. Il est plutôt du genre d’être que l’on peut croiser dans le bayou, et non aux pieds de Big Ben. Rah, moi et mes stéréotypes ; je ne suis pas mieux que mes clients.

« Oui, j’ai plusieurs contact en ville. La tâche n’a pas été aisée, mais j’ai ce qu’il vous faut » dis-je d’une voix assurée alors qu’il me semblait bien que mon contact avait parlé de crocodile et non d’alligator. Pire que le téléphone arabe. Le produit n’était donc pas ce qu’il attendait. Je me demandais bien ce qu’il allait pouvoir faire de ça… Son domaine était l’alchimie, il n’y avait aucun doute là-dessus… Mais quelle utilité aurait cette putain d’urine ? Je me retenais de rire en pensant que j’aurais pu tout aussi bien pisser dans un flacon, le résultat aurait été le même. Après tout, ceux qui ne m’apprécient pas, aiment m’insulter de vipère… Alors à peu de choses prêt. Les reptiles sont des créatures fascinantes, pas le genre qu’on garde en tant qu’animal de compagnie. Ils vivent pour combler leurs besoins primaires, se nourrir, survivre et se reproduire. Si l’être humain était doté encore de nos jours du cerveau reptilien, peut-être que la vie serait moins compliquée… Mais pas plus vivable.

J’ouvris ma sacoche pour sortir la fiole tant désirée par mon nouveau client. Je me sentais observée, scrutée, le moindre de mes gestes était analysé. Cela avait quelque chose d’excitant, ce n’était pas la première fois qu’il faisait ce genre de chose ; j’en étais certaine. « 300 dollars vous semble être un prix convenable ? » demandais-je poliment. Il s’agissait du prix sur le marché pour ce type de produit… J’avais juste gonflé légèrement afin de rentrer dans certains frais, mais aussi pour le tester. Était-il du genre à se laisser berner facilement ? Était-il près de sa bourse ? Allait-il vérifier le produit d’une quelconque manière ? Si c’était le cas, il ne lui faudrait pas longtemps pour devenir que je n’étais pas très honnête. Quelle serait sa réaction ? Allait-il me piquer une crise comme l’autre abruti de déchu avec ses états d’âme ? Nous sommes en guerre, et le nerf de la guerre, c’est l’argent. Seuls quelques privilégiés pouvaient se vanter de recevoir le meilleur de mes services. La plupart du temps, je fais en sorte que mes potions ne durent pas dans le temps pour que le client revienne en acheter encore, et encore… et encore.

:copyright:️ 2981 12289 0

Keir A. Crowley

Keir A. Crowley



Sorcier
x Nature : De Lignée
x Statut : Non Pactisé
x Né(e) en : 1987
x Gains : falsification diamant / bon d'achat diamant / corruption diamant
x Look like : Michael B. Jordan




What we do in the shadows [Ft Ombelline] Empty
MessageWhat we do in the shadows [Ft Ombelline] EmptySam 18 Avr 2020 - 17:21
What we do in the shadows.Sa lampe de poche coicée sous le bras, Keir ne put s'empêcher de se frotter les mains au moment où la jeune femmechercha dans sa sacoche. Ce faisant ses paumes calleuses irritèrent ses propres jointures couvertes de petites lésions à force d'avoir trop boxé. La recherche d'ingrédients était un processus frustrant, surtout dans une nouvelle ville. Et sans ingrédients, l'alchimiste se trouvait contraint au chômage technique. Il ne lui restait alors plus que la boxe pour occuper ses journées. Et peut-être en avait-il abusé. Certainement même. Sans aucun doute.
Elle sortit une petite fiole, et Keir fit un pas en avant de finalement se saisir de sa lampe torche. Il plaça son doigt sur l'interrupteur au moment où Wildes lui annonça son prix. Le sorcier se figea dans son mouvement. Trois cents dollars ? Pour de la pisse d’alligator ? Allons donc ! L'espèce n'était-elle pas endémique de... La côte Est. Los Angeles se trouvait sur la côte Ouest, une information qu'il ne parvenait pas à retenir. Après tout il ne fallait que trois heures de voiture pour parcourir la Grande-Bretagne d'Est en Ouest. Keir n'était définitivement pas habitué aux dimensions de son environnement.
Mais tout de même : trois cents pour une si petite fiole ? Il n'allait certainement pas pouvoir produire de l'or en masse avec ça. Où était la rentabilité là-dedans ?

Néanmoins il se força à sourire.

"Rassurez-moi : vos meilleurs clients bénéficient de prix d'ami à la longue ? Sinon j'ai bien peur de ne pas pouvoir me permettre ce genre d'achats régulièrement. Je peux ?"


De sa main libre, il s'empara de la fiole en douceur, tout en prenant gare à ne pas effleurer trop longuement les doigts de Wildes. Il pressa finalement le bouton de sa lampe torche et braqua son faisceau au travers du liquide. Satisfait de ce premier examen, et après un regard en biais en direction de la jeune femme, il fit sauter le bouchon de la fiole et l'approcha de son nez. L'odeur, comme la couleur, semblait indiquer qu'il s'agissait bien d'urine. Mais enfin, comment être certain quant à sa provenance ? Alligator, chat ou même humain... n'importe qui aurait pu pisser dans cet étroit bocal. Assailli par le doute, Keir chercha à sonder son intermédiaire, fixant ses yeux noirs dans ses pupilles. Il reboucha la fiole et laissa le faisceau de sa lampe éclairer la pelouse sous leurs pieds.

Dans le lointain, de nouveau une chouette poussa un cri.

"Marché conclus."


Un sourire étendait ses lèvres épaisses. Il laissa tomber la lampe, toujours allumée, à ses pieds, et coinça la fiole dans le plus de son coude. Puis il enfonça une main dans la poche interne de sa veste. Ses doigts effleurèrent la liasse de billets qu'il avait pris soin d'apporter avec lui. Il marqua une pause. De l'index, il caressa les fines feuilles de papier. Trois cents dollars, c'était une forte somme à débourser. Surtout en considérant l'échec plus que probable de cette nouvelle expérience. Keir respira doucement, emplissant ses poumons de l'air froid de la nuit.

Sous ses pieds, les corps en décompositions de parfaits inconnus devaient sourirent de toutes leurs dents.

Lui devait encore se nourrir.

Sa poche n'était pas gonflée uniquement par les liasses de billets. Elle était également alourdie par un fin guide de la ville, regroupant toutes les adresses incontournables pour chaque nouvel arrivant. Keir avait d'ailleurs corné certaines des pages, mais il pouvait tout aussi bien se séparer de ce guide : cela ne lui fendra pas le cœur.

"Cela vous dérange d'être payé en perles ?"


Sous ses doigts, le guide touristique bouillonnait, changeait de forme. Lorsque Keir le saisit finalement, il ne se présentait plus sous la forme d'un livret, mais sous celle d'un véritable sautoir de perles rondes, blanches aux reflets argentés. Il le tendit à Wildes, avec une précaution non feinte.

"Je tiens ces perles de ma grand-mère, dit-il avec regret. C'est tout ce qu'il me reste qui ait un tant soit peu de valeur."


Une sueur froide parcourue son échine : ce petit tour de passe-passe était en réalité un sortilège assez coûteux en énergie, qui malheureusement ne durait qu'assez peu de temps. S'il ne concluait pas la vente rapidement, le guide redeviendrait papier, et sa supercherie s'exposerait au grand jour par elle-même. En grandissant sa stature, il fit un nouveau pas vers l'avant, prêt à livrer les précieuses perles à leur nouvelle propriétaire.
:copyright:️ 2981 12289 0

Ombelline Wildes

Ombelline Wildes



Sorcier
x Nature : De Lignée
x Statut : Non Pactisé
x Né(e) en : 1989
x Gains : falsification diamant / bon d'achat diamant / corruption diamant
x Look like : Shanina Shaik
x M.C : alice




What we do in the shadows [Ft Ombelline] Empty
MessageWhat we do in the shadows [Ft Ombelline] EmptyMar 21 Avr 2020 - 18:57
What we do in the shadows.Mon palpitant s’emballait dans ma poitrine tandis qu’il était en train d’examiner la fiole. Je restais calme, retenant une grimace lorsqu’il se mit à renifler le contenant. Allait-il aussi y goûter ? Rien que cette idée me donnait des hauts le cœur. Peut-être me serais-je amusée s’il s’agissait de ma propre urine ? Mais je n’avais pas poussé l’arnaque aussi loin. De plus, donner une partie de moi-même, bien qu’il s’agisse d’urine, pourrait se retourner facilement contre moi. Autant lui donner ma brosse à cheveux et de quoi créer une poupée vaudou aussi. Je ne suis pas aussi folle !

J’étais habituée à ce genre de situation, mais je ne connaissais pas cet homme, ce Londonien. Était-il plutôt sang chaud ? Ou sang-froid, aussi froid que le serpent qui était censé mordre ce putain d’alligator. « Oui, je fais aussi des cartes de fidélité ! Au bout de dix tampons, la maison offre 30 % de la somme dépensée » en coquillette Répondis-je pour me moquer gentiment de lui. Il m’arrivait de faire des prix, mais seulement aux personnes que j’apprécie, et donc que je n’arnaque pas. Je n’arrivais pas à prendre en pitié les bourses des autres. Si quelqu’un n’était pas content, il pouvait toujours s’adresser à un autre sorcier ; pour finir par revenir vers moi. Je suis la meilleure de ma catégorie ; du moins, j’aime le penser. Cela ne fait pas de mal de s’envoyer quelques fleurs. « Je vois que vous êtes un connaisseur » Pure flatterie pour briser le silence mortuaire. Il prenait le temps d’examiner ce que j’étais en train de lui proposer. Je doutais qu’il puisse réellement faire la différence entre l’urine d’un alligator, d’un crocodile ou même d’un hamster ; mais il faisait au moins l’effort d’y prêter attention. Tout n’est que jeu d’apparence, et les apparences montrent qu’il est un fin connaisseur de sa branche.

« Qu’allez-vous faire avec ça ? » Je doutais qu’il veuille bien me répondre. Cela ne me regardait en rien ; nous ne nous connaissons ni d’Eve ni d’Adam. D’ailleurs, pourquoi m’emmerder à lui demander quel était le but de cette petite transaction ? Transformer un caillou en diamant ? Transformer je ne sais quoi en or ? Hum. Me voilà en train faire la discussion alors que je pourrais aller au premier japonais du coin me chercher des sushis à emporter. Mon estomac me rappelant que cela serait pas mal de le nourrir. Qu'est-ce qu'il y a en ce moment sur Netflix ?

J’attendais ensuite patiemment qu’il révèle ses billets verts. Ma déception fut de taille en le voyant me tendre ses perles. Je ne cachais pas mon étonnement, il n’avait jamais été question de perles. C’était toujours plus utile que de me demander si je prenais la carte bleue, mais tout de même ! Je ne m’y connaissais pas en perles. Ce n’était pas du tout ma branche. Je les pris dans ma main, les examinant à mon tour, en jouant les connaisseuses… Alors que j’y connaissais kedalle. Vous savez un peu comme le mec au restaurant quatre étoiles, qui fait mine d’évaluer le vin, tout cela pour en mettre plein les yeux à sa dulcinée pour mieux la culbuter après.

« Hum… » A mon tour de l’observer, de plonger mon regard dans le sien, autant que la luminosité le permettait. « Elles sont dans votre famille depuis combien de temps ? » Et il échangeait ça contre de la pisse ? Les perles de sa mamie qui devait être en train de se retourner dans sa tombe ? Bon ok, loin de moi l’idée de juger puisque j’ai buté la mienne […] Mis à part que la mienne était une salope meurtrière et pactisée. « C’est triste » Dis-je histoire de m’excuser… Euh, m’excuser de quoi d’ailleurs ? il faisait ses propres choix.

« A combien évaluez-vous le montant de ces perles ? » Si tu penses que je vais te lâcher vite mon coco, c’est mal me connaître. Si j’accepte, dès demain, je suis bonne pour aller vérifier ses propos chez un professionnel.


:copyright:️ 2981 12289 0

Keir A. Crowley

Keir A. Crowley



Sorcier
x Nature : De Lignée
x Statut : Non Pactisé
x Né(e) en : 1987
x Gains : falsification diamant / bon d'achat diamant / corruption diamant
x Look like : Michael B. Jordan




What we do in the shadows [Ft Ombelline] Empty
MessageWhat we do in the shadows [Ft Ombelline] EmptySam 25 Avr 2020 - 10:34
What we do in the shadows.Les perles quittèrent ses mains, et du même coup, il perdit tout pouvoir sur elles. Maintenant, il jouait la montre, cherchant à conclure cette transaction le plus rapidement possible. Mais évidemment, rien de tout cela n'allait être possible sans un minimum de coopération venant de la jeune Wildes. Elle remuait les perles entre ses doigts, soupesant leurs poids, les faisant rouler dans sa paume. Les perles produisaient un bruit tout à fait crédible, mais la jeune femme ne semblait qu'à demi satisfaite. Se pouvait-il qu'elle y connaisse quelque chose ?

"Elles sont dans votre famille depuis combien de temps ?"
"Je n'ai jamais connu ma grand-mère sans.
Mais à vrai dire elle possédait plusieurs pièces identiques.
Je serais incapable de dater ce collier en particulier."


Satisfait, et presque impressionné même par sa réponse improvisée, Keir roula des épaules un instant, cherchant à faire disparaître la tension qu'il sentait naître dans ses muscles. Miser sur le vintage ne pouvait pas faire de mal, surtout à l'heure des perles artificielles. Mais quelque chose sembla attrister la jeune Wildes. Keir chercha à intercepter son regard, à sonder les émotions de cette fournisseuse décidément bien obscure. Il serra le poing sur la fiole, sur le verre froid de sa paroi. Se pouvait-il que cette transaction la gêne ? Des perles contre de l'urine ? Pourtant qu' avait-il de différent entre les deux ? Les perles comme l'urine étaient le résultat du travail d'un corps. Elles étaient toutes deux naturelles.
Bon, en l’occurrence, Keir devait reconnaître qu'il n'échangeait réellement pas des perles contre de l'urine, mais bien du papier. Les billets étaient bien en papier aux aussi ? Non, vraiment, le système de valeurs de ses concitoyens lui semblait fortement perverti. Pourquoi décider qu'une matière puisse être plus importante qu'une autre ? Toutes, dans leur ensemble, avaient un rôle à jouer dans le Grand oeuvre.

Devant la remarque de Wildes, Keir hésita. Il avait la fiole en main, et elle les perles. Il pouvait dès lors tourner les tallons et prendre la fuite.

"A combien évaluez-vous le montant de ces perles ?"
"Lorsque j'ai vendu un jumeau de ce sautoir à un prêteur sur gages à Londres, il m'en avait offert sept cents livres.
Alors oui, je sais, c'est plus que ce que vous me demandez.
Mais nous pourrions considérer la différence comme le premier versement de ma prochaine commande, non ?"


Elle ne semblait pas vouloir partir, ni sur le point de le laisser s'éloigner avec son précieux flacon. Keir se mit alors à se maudire, ni plus ni moins. Il aurait pu acheter simplement cette fiole, avec de véritables billets. Qu'avait-il à perdre, à part 300 coupures vertes ? Le papier restait du papier. Le tour de passe passe qu'il venait de pratiquer avec Wildes était bien plus efficace lors de ces courses de tous les jours. Il pouvait tendre d’authentiques billets pour régler ses achats, et peu lui importait que le soir venue on ne retrouve que des débris dans les tiroirs-caisses à l'heure des comptes. La transaction était intraçable : c'était bien un billet qu'on le voyait tendre sur les caméras de sécurité.

Si au moins il parvenait à lui faire ranger le collier dans son sac ou dans une poche, qu'il puisse se changer de nouveau à l'abri des regards, lasse de lutter contre sa véritable nature. Mais pour cela il devait occuper son esprit, ainsi que ses mains. Il repensa alors aux questions qu'elle avait précédemment posées, et qu'il avait jusque-là choisi d'ignorer.

"L'urine contient du phosphore. Le phosphore blanc produit de la lumière naturellement une fois exposé à l'air. Le phosphore est donc un élément naturel que nous associons au soleil. Sobek terrasse Apophis, la personnification du chaos qui tentait d'engloutir le soleil. Sobek est donc aussi associé au soleil. Et vous savez ce qui d'autre est associé au soleil ?"

Il marqua une courte pose, qu'il espéra dramatique, avant de poursuivre, les yeux brillants.

"L'or.
Nous autres Alchimistes croyons qu'en associant des matières du mêmes ordres, nous seront capable d'en produire d'autres. Et l'or est le roi de toutes les matières tenant de l'astre solaire.
Vous voulez bien tendre les mains s'il vous plais ?"

Keir sourit chaleureusement à Wildes, espérant du plus profond de son cœur qu'elle allait se prêter au jeu.

:copyright:️ 2981 12289 0

Ombelline Wildes

Ombelline Wildes



Sorcier
x Nature : De Lignée
x Statut : Non Pactisé
x Né(e) en : 1989
x Gains : falsification diamant / bon d'achat diamant / corruption diamant
x Look like : Shanina Shaik
x M.C : alice




What we do in the shadows [Ft Ombelline] Empty
MessageWhat we do in the shadows [Ft Ombelline] EmptyMar 28 Avr 2020 - 16:26
What we do in the shadows.Beau parleur, belle répartie, interlocuteur qui savait captiver son auditoire. Il semblait honnête et sincère. Le genre de personne qui inspire la confiance dès la première rencontre. J’avais envie d’y croire, après tout, n’était-ce pas moi la vilaine fille de l’histoire ? Je ne risquais pas grand-chose à accepter ces perles. Mauvaise urine, fausses perles, voilà le risque ultime. Je ne jouais pas ma vie, alors pourquoi une partie de moi sonnait la sonnette d’alerte. Je suis un véritable détecteur à connard ; mais généralement, c’est pour passer une nuit avec eux et non faire affaire. Avec ce genre de personne, aucun risque de s’attacher, ils prennent, mais ne donnent pas. L’attachement semble précieux, mais en vérité, il n’est qu’un piège, une faiblesse. Plutôt solitaire, il m’arrive de souffrir de cette solitude. Je n’en reste pas moins humaine et l’être humain à besoin de se sociabiliser, d’appartenir à un groupe. Néanmoins, je me rappelle assez rapidement que les deux seules personnes que j’aimais le plus au monde, deux personnes que j’appelais papa et maman, se sont fait buter sous mes yeux. Pour rien au monde je souhaite revivre ce cauchemar, je préfère être détestée, c’est beaucoup plus simple pour moi. Une handicapée des sentiments, ce terme me définit assez bien. Un peu dérangée, certainement aussi. J’imagine que pour être une bonne sorcière, il faut être un poil folle. Il faut juste apprendre à doser cette folie, et ça, c’est tout un art.

« D’accord. Marché conclu Crowley » J’esquissais un sourire énigmatique en prononçant son nom de famille. Je ne pouvais que penser au démon Crowley, roi des enfers dans la série Supernatural. L’un de mes personnages préféré d’ailleurs. Il ne ressemblait pas du tout au Crowley de la série. Du moins physiquement. Est-il un descendant du célèbre Alestair Crowley, un sorcier qui a le goût du scandale. N’est-ce pas lui qui a plaisanté en disant qu’à chaque fois qu’il se masturbait, il tuait 150 000 enfants ? Les plus prudes pensant qu’il prônait le sacrifice de nos chères petites têtes blondes. Occultiste, magicien, poète, écrivain, romancier, un homme bien étrange avec plusieurs cordes à son arc. De l’homme ou du sorcier, que l’on préfère avoir dans sa liste d’amis.

« Je vois que j’ai affaire avec un véritable passionné » Les yeux brillants, la langue qui se délie, il n’y avait aucun doute là-dessus. J’étais certaine de pouvoir lui tirer les vers du nez si je l’entraînais encore sur le sujet. Son sourire chaleureux ne me laissait pas indifférente. Il était en train de me captiver, tel un serpent qui essaye de charmer sa proie. Je levais un sourcil étonné lorsqu’il me demanda de tendre les mains. Je glissais les perles dans la poche de ma veste en cuir avant de me soumettre à son petit jeu. J’essayais de lire en lui, mais il ne semblait pas vouloir me laisser lire ses pensées. « Vous allez me disputer avec une règle en fer ? » Demandais-je sur le ton de la plaisanterie, en attendant qu’il fasse son petit tour de magie. C’est sans doute à ce moment là que je sentis quelque chose vibrer dans ma poche. Vibration énergétique bien connue puisque je détiens moi-même le don de transmutation. Mes sourcils se froncèrent, je portais la main à ma poche automatiquement, le regard interrogatif. Mes doigts se posèrent, non sur des perles, mais sur du papier cartonné. Je sortis le guide de ma poche, mon regard se posant sur ce foutu papier, puis sur Crowley. « J’hésite entre applaudir ou t’en coller une, étrange non ? » J’étais énervée, et en même temps j’avais envie d’en rire. « Transmutation, pas mal, dommage que je reconnaisse les vibrations de ce pouvoir »



:copyright:️ 2981 12289 0

Keir A. Crowley

Keir A. Crowley



Sorcier
x Nature : De Lignée
x Statut : Non Pactisé
x Né(e) en : 1987
x Gains : falsification diamant / bon d'achat diamant / corruption diamant
x Look like : Michael B. Jordan




What we do in the shadows [Ft Ombelline] Empty
MessageWhat we do in the shadows [Ft Ombelline] EmptyVen 1 Mai 2020 - 21:47
What we do in the shadows.Le collier de perles glissa dans la poche de la veste de la jeune femme : elle mordait définitivement à l'hameçon. Keir du se concentrer pour ne pas laisser un air victorieux fondre sur son visage, un air qui risquait de briser la façade avenante qu'il à peine à maintenir. Il s'approcha des mains tendues par Ombelline Wildes, inventant encore sa petite démonstration. Peut-être pouvait-il lui éclairer une paume du faisceau de sa lampe torche, et glisser quelques pièces dans l'autre ? Peut-être qu'en fouillant ses poches, quitte à sembler brouillon, il trouverait la monnaie d'un billet cassé plus tôt ?

Mais la remarque soudaine de la jeune revendeuse l'arrêta. Me frapper ? Mais pourquoi ? Ah... Elle avait senti les vibrations. Évidemment, il n'y avait rien d'étonnant à cela. Elle était comme lui. Maudissant sa bêtise, Keir ne recula pas. Ses doigts se serrèrent autour de la lampe torche, lourde dans sa main. Il était prêt à s'en servir au besoin. Il pouvait l'assommer et prendre la fuite.

Pourtant, il ne bougea pas. Quelque chose dans l'attitude de la revendeuse flouée le perturbait. Il sentait comme une brèche : elle ne semblait finalement pas si fâchée de s'être fait rouler. Il repensa à la fiole, et au coup qu'il lui restait à jouer.

J'ai bien quelques billets sur moi, mais expliquez-moi pourquoi je devrais vous payer ?

Il poussa son charme naturel, sa voix suave et son accent doux distillant chacun de ses mots avec une intensité tranquille.

Je préférerais les user autrement, vous comprenez ? Alors nous pouvons peut-être nous considérer quittes, non ?

Il tendit la main, espérant jusqu'au plus profond de son âme avoir été lui aussi victime d'une escroquerie.
:copyright:️ 2981 12289 0

Contenu sponsorisé








What we do in the shadows [Ft Ombelline] Empty
MessageWhat we do in the shadows [Ft Ombelline] Empty
 

What we do in the shadows [Ft Ombelline]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-