Happy Birthday !

Joyeux anniversaire à vous et Falling Angels qui fête ses 9 ans ! Pour le célébrer comme il se doit, une animation est lancée. Venez participer au tournoi par clans de Myra !

Saison 8

La saison 8 commence avec une nouvelle intrigue : « Dark omens ». Tu peux d'ores et déjà la lire pour tenir compte des changements dans tes RP.

Version 8.1

Le forum a revêtu un tout nouveau design intitulé « Dark omens ». Le graphisme a été réalisé par Drey' et le codage par Nevyin. N'hésite pas à venir commenter cette nouvelle version.

Event St Valentin

L'event "Be my valentine" est en cours. Viens t'y amuser avec les autres invités et peut-être faire des rencontres insoupçonnées...

Pubs & Tops sites

Le forum est inscrit sur plusieurs top-sites et forums d’entraide. Tu peux commenter les pubs et/ou voter pour Falling, il suffit de cliquer ici pour plus d’infos.

Guide du nouveau

Nouveau sur la plateforme ? Un peu perdu ? Le guide du nouveau membre est là pour toi ! Consulte-le en cliquant sur ce message.

Effectifs

Nous avons un nombre conséquent d'humains et de démons. Ils ne sont bien entendu pas interdits à l'inscription, mais merci de privilégier autant que possible la création d'anges et déchus.

Ébauches

Des ébauches de personnages sont mises à ta disposition sur le forum afin de t'aider dans la réalisation de ton personnage ou de ton scénario. Tu les trouveras en cliquant sur la rubrique « aide » de la navigation.

Le journal

Tu peux consulter le L.A. Times à tout moment ou proposer des articles en freelance moyennant un paiement en points RP. Tout est expliqué si tu cliques ici.

Le Deal du moment : -79%
Batterie externe 26800 mAh à charge rapide
Voir le deal
22.95 €

 What goes on in the dark stays in the dark | Feat Marek A. Seymour


 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Yesla Caldeiros

Yesla Caldeiros



Sorcier -staff-
x Nature : De Lignée
x Statut : Non Pactisé
x Né(e) en : 2000
x Gains : offrande / domination / bon d'achat argent / corruption
x Look like : Meika Woollard
x M.C : Mazikeen L. Lilia et Katie S. Hart




What goes on in the dark stays in the dark | Feat Marek A. Seymour Empty
MessageWhat goes on in the dark stays in the dark | Feat Marek A. Seymour Empty14.04.20 5:02




What goes on in the dark
Stays in the dark




C’était dans un état plutôt avancé d’alcoolémie que Yesla et ses amis, de très mauvaise fréquentation, avaient pris possession de la plage après avoir acheté suffisamment de bouteilles pour tenir toute la nuit. La sorcière était la plus jeune de la bande, puisque tous les autres avaient en moyenne 25 ans, ce qui était pratique pour acheter des produits qui lui était illégaux. Le chef de meute, l’un de ses amis de longue date, se plaisait à croire qu’il avait attiré la sorcière du côté obscur, alors que c’était plutôt le contraire. Comme elle avait de bonnes manières, du moins, en règle générale, elle préférait ne pas le corriger à chaque fois qu’il la tirait vers elle en ricanant tout en soulevant joyeusement « qu’il corrompait la petite fille de riche ».

La poignée d’individus qui s’était recroquevillée autour du feu le temps d’ingurgiter suffisamment de liqueur pour inhiber leur système cognitif et leur capacité à prendre des décisions éclairées avait décidé, d’un commun accord, d’aller se dégourdir les jambes. Le petit groupe avait marché un moment sur le rivage, les pieds dans l’eau froide. Une fois la nuit tombée, l’océan revêtait un air lugubre et augurait un mauvais présage. Comme si quelque chose allait sortir de cet abysse sombre pour venir chercher leurs âmes. Les vagues traçaient des ombres qui dansaient et semblaient prendre vie sur ce sable sombre. Ces monstres faisaient naître en elle une sensation étrange, et sur sa peau des frissons qui lui dévoraient la chair. « Yesla? » la voix de son ami la tira de sa torpeur alors qu’elle s’était avancée dangereusement au creux de l’eau glacée, qui lui dévorait maintenant la taille. « Qu’est-ce que tu fous? Tu viens ou quoi? Tu trouves pas qu’il fait un peu froid pour un bain de minuit? » La sorcière secoua la tête et regagna le petit groupe, jetant un coup d’œil au fond de sa bouteille de vodka. Elle avait manifestement trop bu. C’était le constat qu’elle porta avant de terminer les quelques gorgées qui restaient au fond de celle-ci.

Après avoir marché un petit moment, suffisamment longtemps pour que la brunette ait du mal à sentir la chair de ses cuisses frigorifiées, qu’ils tombèrent sur une silhouette scintillante au milieu de la nuit. Une camionnette? Enfin, cette chose avait manifestement perdu son charme d’antan. Il était invraisemblable que cette chose rouillée et abimée puisse abriter qui que ce soit. Peut-être traînait-elle là depuis un bon moment sans que personne ne soit venu la réquisitionner? « Non mais c’est quoi cette merde? Impossible que quelqu’un puisse habiter là-dedans. » avait grogné l’alpha qui avait conservé sa faculté de déduction. Yesla avait attrapé un galet sur le sol, un sourire narquois naissant sur ses lèvres. « Et puis même si c’était le cas, je pense pas qu’il nous tienne rigueur si on change un peu la déco » fit-elle en lançant le caillou violemment contre la vitre du véhicule qui n’offrit aucune résistance. « Putain Yesla t’es folle ou quoi? » avait fait manifestement l’un des plus braves de la bande avant de foutre le camp dans l’espoir de ne pas avoir d’ennui. « Mauviette! » cria la brunette alors que le petit groupe s’était mis à jeter des bouteilles et des pierres sur le véhicule abandonné, motivé par la folie causée par leur consommation abusive d’alcool. Il fallait dire que Yesla était bien connu pour ses mauvaises décisions ainsi que quelques escapades en prison. Elle n’y restait jamais très longtemps, bien entendu, mais à chaque fois assez longtemps afin d’accumuler suffisamment de courage pour appeler son paternel au beau milieu de la nuit. Il fallait dire que c’était des réunions de famille qu’elle pouvait se passer.

Rien n’était laissé de côté. Les pneus avaient été percés, les vitres brisées, les portes démembrées. Une fois la carcasse bien défigurée, l’un des plus courageux avait décidé de monter sur le capot afin d’y mettre sa touche finale. C’est à ce moment qu’il aperçut un mouvement à l’intérieur et des yeux se refléter dans l’obscurité. « Hey, les mecs.. Y’a une bête à l’intérieur » « T’es sur que t’as pas un peu trop bu? » « Non.. On dirait.. » Alors qu’il s’avançait à travers le parebrise en lambeaux pour y détailler la créature, celle-ci se jeta contre le tableau de bord, ce qui fit détaler le caïd, suivi par le reste de la bande, euphorique après avoir pu constater le courage de leur compagnon.

Yesla Caldeiros & Marek A. Seymour



Marek A. Seymour

Marek A. Seymour



Sorcier
x Nature : De Lignée
x Statut : Non Pactisé
x Né(e) en : 1994
x Gains : corruption / bon d'achat bronze
x Look like : Dennis Van der Berg
x M.C : Jace Ambden, Maxens I. Aurèle




What goes on in the dark stays in the dark | Feat Marek A. Seymour Empty
MessageWhat goes on in the dark stays in the dark | Feat Marek A. Seymour Empty14.04.20 13:52
Certains soirs, Marek aurait voulu être comme ses jeunes installés sur la plage à profiter avec insouciance de leur vie. Plus jeune, il avait raté maintes occasions préférant passer ses soirées voire ses nuits avec son piano. Quand beaucoup se réveillait avec la gueule de bois, lui massait ses doigts endoloris par trop d'acharnement. Aujourd'hui, s'il traînait dans un groupe, il ne parvenait pas à y rester. Quelque chose à l'intérieur, une petite voix, lui chantait qu'il n'avait rien à faire avec eux, qu'il ne leur ressemblait pas. Marek passait une partie de son temps à se moquer de leur idéal anarchique et de leurs "hauts-faits" qu'il aimait à critiquer pour ce qu'ils étaient : des bêtises de gamin mal-éduqués ou à la recherche du grand frisson. Ils n'allaient pas renverser le système en taggant des portes de garages ni des bancs publics. A ce niveau, si Marek leur avait dit qu'il avait été accusé de pyromanie, il serait passé pour un héros ! N'étant pas un fait qu'il portait comme une fierté, il se contentait d'être Marek, un paumé parmi tant d'autres qui avait simplement "raté" sa vie.

Ce soir encore, il avait écumé les bars, passant de table en table pour défier les plus audacieux à un tournoi de fléchettes, jeu auquel ses victimes n'avaient aucune chance. Il avait malgré tout veiller à rater quelques coups, perdus quelques parties histoire de rester crédible et ne pas effrayer ses futures proies. Mais au final, il repartait avec plus d'argent qu'il n'en avait perdu. Un modeste pécule qui lui assurait une nuit tranquille. D'ailleurs satisfait de sa soirée, il s'était décidé à rentrer dormir.

Plus il s'éloignait du centre et plus la population occupée à festoyer devenait rare. Sur un bon kilomètre, il ne croisa plus personne jusqu'à cette bande éméchée qui courrait à contre-sens. Marek humait la connerie mais pas encore assez pour comprendre qu'il en avait été victime. Il lui fallut encore marcher pour se rendre compte de l'ampleur du désastre.
Mais bien avant de se soucier des pertes matériels, c'est à son chien que le sorcier pensa en se ruant sur le véhicule. Il n'était pas des plus démonstratifs en papouilles et autres mots affectueux mais il l'aimait son chien. Il retrouva l'animal tremblant coincé contre les pédales du véhicule et le tira de là pour le rassurer. Il avait envie de les courser cette bande de fils de p**** mais laisser Bacchus après ça était hors de question. Cette bande ne s'en tirerait pas sans une bonne correction ! Il mettrait peut-être du temps pour leur tomber dessus mais il ne laisserait pas ça passer. Sa camionnette n'était pas suffisament pourrie à leurs yeux ? Il fallait qu'ils la détruisent encore plus ? Marek ne comprenait pas... mais en soit, lorsqu'il commença à sortir ses affaires pour nettoyer les débris, il constata qu'à part le véhicule en piètre état, ses affaires n'avaient pas été plus que ça mises à mal. Heureusement qu'il n'était pas en plein hiver, il l'aurait senti passé cette nuit sinon. Après avoir nettoyer le verre tombé à l'intérieur pendant que Bacchus dévorait une double ration de croquettes, il avait réinstallé ses affaires au mieux. Les portes tordues ne fermaient plus et Marek devait admettre une sacré motivation pour les avoir mises dans cet état. Bien qu'encore très en colère, le sorcier avait renoncé à lancer la chasse. Il devait être loin maintenant et il ne voulait pas laisser l'animal seul. Pourtant, installé sur son matelas surveillant la porte, il ne pensait qu'à cela : qu'à ce qu'il allait bien pouvoir leur faire. Ils pourraient bien être plus nombreux, Marek voulait tous les voir à genoux.

Au petit matin, alors que son regard se perdait dans le vague, un détail attira son attention. Sous les débris qu'il avait entassé dehors, il lui sembla apercevoir un élément qui ne lui appartenait pas. Du bout des doigts, il tira l'appareil de la pile et sourit avec mépris. Tiens tiens, on dirait que la chance était en train de tourner. Il consulta rapidement l'historique de ses appels et se décida à tenter le tout pour le tout. Au bout de quelques sonneries, il avait finalement un type qui semblait cuver sa nuit : bingo. Après quelques brefs bavardages, Marek, le bon samaritain, s'engageait à venir rapporter le téléphone. Il suffisait juste de se donner rendez-vous quelque part et ce fût chose faite avant de raccrocher. Sans grande surprise, le rendez-vous était fixé le soir devant un bar tout à côté, sans doute leur quartier général.
Le soir venu, Marek était prêt et plus que prêt. Il rejoignit le petit groupe et s'approcha amical, bien que son sang bouillonnait sous sa peau.

_ Je rapporte le téléphone
. Mima-t-il de fouiller ses poches avant de l'en sortir. Va chercher ! avait-il ordonné en fracassant l'objet contre le mur voisin et de cogner sur le maximum de personnes avant que l'effet de surprise ne s'estompe. Vous vous êtes bien amusés hier soir ? Une belle bande de crevures ! Et on dirait bien qu'ils commençaient à comprendre.

Yesla Caldeiros

Yesla Caldeiros



Sorcier -staff-
x Nature : De Lignée
x Statut : Non Pactisé
x Né(e) en : 2000
x Gains : offrande / domination / bon d'achat argent / corruption
x Look like : Meika Woollard
x M.C : Mazikeen L. Lilia et Katie S. Hart




What goes on in the dark stays in the dark | Feat Marek A. Seymour Empty
MessageWhat goes on in the dark stays in the dark | Feat Marek A. Seymour Empty26.04.20 1:28




What goes on in the dark
Stays in the dark



La soirée avait terminé chez le chef de la bande, en basse-ville. Malgré ses incessantes requêtes, la brunette n’avait jamais accepté que le clan se réunisse à sa résidence. Évidemment, le fait qu’elle gardait notamment plusieurs ouvrages destinés à la magie noire, potions et autres substances étranges faisait partie de l’explication, mais ça, ce n’était bien sûr pas la version qu’elle partageait avec ses amis. Et puis, en règle générale, Yesla savait se faire respecter, et malgré sa bonne tête de moins et son plus jeune âge, personne ne semblait vouloir poursuivre le débat. Et puis, il fallait dire que ce qu’il considérait leur repère, n’était pas exactement l’endroit le plus désagréable à se réunir, et il y avait une panoplie de bars et de trucs à détruire à proximité, ce qui était un gros plus.

C’était une fois bien au chaud dans leur tanière que la sorcière avait réalisé qu’elle n’avait plus son téléphone. Paniquée, elle avait regardé dans les poches de son veston, sans succès, et était prête à rebrousser chemin lorsque son ami de longue date lui fit gré d’une observation ma foi vraie, bien que désagréable en entendre. « T’iras t’en chercher un demain, c’est pas comme si t’avais pas l’argent. Non? » avait lancé l’alpha alors qu’il s’allumait une cigarette. Yesla n’appréciait par particulièrement qu’on fasse référence à la richesse de sa famille, aspirant à être bien plus qu’une simple gosse de riche. « Peut-être que j’y tiens à mon téléphone? Hein, qu’est-ce que t’en penses connard? » avait-elle répondu violemment, irritée par son précédent commentaire. Comme si le simple fait d’avoir de l’argent était suffisant pour régler l’ensemble de ses problèmes. Bon. C’était évidemment plus facile, mais tout de même il n’était pas obligé de le soulever. « Hey! T’as pas besoin de t’énerver comme ça chérie, t’as quoi là-dessus? Des nudes? » avait-il rigolé tout en s’intoxiquant l’organisme. Si ça n’était que ça… Non seulement Yesla n’avait pas une galerie très soignée, cette dernière comportait plusieurs informations qui permettaient, avec un peu de patience, de remonter à ce qu’elle était réellement. « Il.. Il faut que je le retrouve. Il a dû tomber pendant qu’on courait, je sais pas. » avait finalement dit la brunette alors qu’elle quitta l’appartement tel un coup de vent.

Yesla avait passé une partie de la nuit à chercher son portable dans les rues de Los Angeles, en vain. Après plusieurs heures de recherche, elle avait décidé de rejoindre son appartement, dans l’espoir de prendre une douche, et de se reposer. Elle poursuivrait sa recherche sur la plage le lendemain, à la lueur du jour. La brunette s’endormit en espérant que l’appareil soit suffisamment foutu pour que personne ne puisse en vérifier le contenu.

Ce fut le retentissement de la sonnette qui la réveilla enfin. Par réflexe, Yesla porta la main à sa table de chevet dans l’espoir de trouver son téléphone et de vérifier l’heure, jusqu’à ce qu’elle se souvienne enfin des quelques détails de la veille. « Ah ouais.. C’est vrai. » fit-elle alors qu’elle enfilait un chandail affichant fièrement le groupe Three Days Grace, à l’usure évidente. Une fois au niveau du salon, la brunette se dirigea vers la source du bruit. Une fois le coupable retrouvé, Yesla appuya sur le petit bouton de l’interphone. « Oui? » demanda alors d’une voix enrouée. « Salut, c’est moi. Écoute y’a un mec qui a trouvé ton téléphone. On s’en va le rejoindre, tu viens? » avait fait la voix dans la petite boîte, s’élevant dans l’appartement, portant avec elle la bonne nouvelle. « Attend je m’habille! » avait-elle répondu avant de s’élancer dans sa quête de pantalon. « Tu me fais monter? » avait demandé son ami, alors qu’il connaissait malheureusement la réponse. Réponse qui avait été confirmée par l’absence de bruit caractéristique marquant le déverrouillage d’une porte. Une fois de retour au niveau de la mezzanine, la brunette enfila le premier jeans qu’elle trouva et se prépara rapidement avant de retrouver son ami dans la rue.

Le point de rencontre n’était pas très loin de leur repère, près d’un bar qu’ils fréquentaient souvent, notamment parce qu’ils ne demandaient jamais de pièce d’identité, ce qui était facile pour Yesla. La plupart du temps, ils ne faisaient que jouer au billard, alors le propriétaire les laissait entrer sans trop poser de questions. Appuyée contre le mur, la brunette avait croisé les bras sur son manteau de cuir alors que la nuit réquisitionnait son trône. Entre le faible éclairage des lampadaires, une forme s’était dessinée alors que l’impatience était devenue palpable entre les membres du petit groupe. Une voix s’était élevée dans la nuit « Je rapporte le téléphone. » avait fait la forme qui s’était rapprochée de la bande. Une fois assez près, l’homme avait jeté violemment le téléphone contre le mur où se tenait la brunette. Yesla n’avait eu le temps que d’incliner la tête afin d’éviter le projectile qui éclata en plusieurs morceaux.

« Non mais c’est quoi ton problème connard? » avait eu le temps de demander l’un d’eux avant de recevoir le point de l’inconnu en plein visage, ce qui avait causé la panique au sein du groupe qui s’était alors jeté sur celui qui avait failli défigurer leur amie.

« Merde! Ça va? T’as rien? Je suis désolé Yesla. » avait fait l’alpha alors qu’il ramassait les quelques restes du téléphone qui jonchaient le sol afin de les remettre à son amie. « Je.. Je savais pas. T’inquiète on va lui faire payer. » Le preux chevalier s’élança vers leur agresseur, coinçant quelques clés entre ses jointures afin de lui porter un coup de poing au visage, lui ouvrant la joue au passage.

Yesla, qui s’apprêtait à prendre la chose personnelle suite au décès de son pauvre portable, réalisa enfin qui il était. C’était le propriétaire du van, du moins, ce qu’il en restait. Mais cette révélation n’avait pas réussi à calmer la bande qui était bien allumée après avoir reçu quelques coups de points. « Non mais ça va là? Franchement les mecs, on lui a détruit son van, on va pas en plus lui péter la gueule. » La sorcière s’était avancée, agrippant le bras de l’un d’eux alors qu’il s’apprêtait à frapper à nouveau celui qui avait été leur victime la nuit précédente. « Y’avait vraiment quelqu’un qui habitait dans ce tas de merde? Wow. On aura tout vu. » avait ajouté le chef de la bande, à la fois impressionné et amusé par la chose. En réponse, la brunette lui avait jeté un regard froid, peut-être que l’autre ne l’avait pas frappé assez fort finalement.

« Écoute, je sais que ça ne vaut pas grand chose, mais on est désolé, on savait pas que c’était habité. » avait fait la sorcière en s’avançant à travers le petit groupe afin d’atteindre leur agresseur.

Yesla, qui était principalement responsable de la colère de l'homme qui se tenait devant elle, avait décidé de réparer les dégâts qu'elle avait causés. Et puis, vu ses antécédents, il était de son avantage qu'il ne fasse aucune plainte à la police. Il fallait dire qu'entre payer les réparations du van ou endurer la morale interminable de son paternel, on pouvait dire que le choix était plutôt facile. « Je vais m’occuper de ça. Vous pouvez y aller si vous voulez. » fit la sorcière alors qu’elle se tournait vers ses camarades. « T’es sûr? » avait demandé l’alpha, septique face à laisser la jeune femme seule avec celui qu’ils venaient manifestement d’énerver. « Ouais, c’est peut-être pas une bonne idée de te laisser seule avec l’autre débile. » avait ajouté l’un deux, inquiet quant à la sécurité de la plus jeune de la bande. « Oui, vous inquiétez pas. Ça va aller. » répondit la brunette alors que ses gardes du corps s’éloignaient, incertains, jetant quelques coups d’œil par-dessus leur épaule en espérant que leur amie n’ait pas trop de problèmes.
« Je vais payer les réparations de ton van, c’est la moindre des choses. En attendant, tu peux venir rester chez moi, si tu veux. Je comprendrais si tu voulais pas. » proposa la brunette à l’inconnu. « T’as des trucs à aller chercher? D’ailleurs t’avais pas un animal? » demanda-t-elle en se rappelant la cause de la fuite de leur ami.
Yesla Caldeiros & Marek A. Seymour



Marek A. Seymour

Marek A. Seymour



Sorcier
x Nature : De Lignée
x Statut : Non Pactisé
x Né(e) en : 1994
x Gains : corruption / bon d'achat bronze
x Look like : Dennis Van der Berg
x M.C : Jace Ambden, Maxens I. Aurèle




What goes on in the dark stays in the dark | Feat Marek A. Seymour Empty
MessageWhat goes on in the dark stays in the dark | Feat Marek A. Seymour Empty26.04.20 12:49
Le coup était parti tout seul, vif et violent, appelant à la surprise de son adversaire puis à sa colère. La bande avait vite réagit pour réclamer vengeance et Marek les attendait de pied ferme. Participer à une bagarre, ce n'était plus quelque chose qui l'effrayait depuis longtemps... même si le nombre de participants ne lui garantissait pas une victoire facile. Il avait donné des coups et en avait reçu. Les jointures de ses mains rougissaient sous les impacts mais l'adrénaline le gardait vigoureux et volontaire. Un coup le fit pourtant reculer plus que les autres, lui arrachant une grimace douloureuse alors qu'il sentait sa joue devenir brûlante et se couvrir de son sang. A quoi cela était-il dû ? Un coup de poing américain ? Une bague ? Non, à observer de plus près, l'homme semblait avoir accessoirisé son poing de clés.

_ Même pas foutu de te battre à la loyale ! Avait craché Marek, en se jetant à nouveau dans la mêlée. Il allait le démolir ce tordu ! Haineux, c'est à peine s'il prêtait attention à la jeune femme pendant les échanges de coups. Quelques instants plus tard, le jeune bagarreur s'était senti immobilisé par une partie de la bande. Essoufflé et fatigué, marquant quelques coups d'épaules belliqueux, il profita de ce moment pour reprendre quelques forces, lâchant quelques insultes avec véhémence. Et tu t'y connais en tas de merde, hein !

Marek avait suivit l'avancée de la jeune femme d'un oeil noir. C'était qui ? Leur muse ? La chérie de leur chef ? Peu importe, elle était dans le coup et Marek n'était pas là pour faire la paix. Il la regarda un instant sans rien dire, semblant s'adoucir :

_ Ooooh, je suis désolé. J'aurai dû mettre une pancarte. Réagit-il d'une voix doucereuse. On oublie tout alors ? A qui voulait-elle faire croire qu'ils étaient "désolés" ?Marek se remit à se débattre avec force dans son carcan de prisonnier et envoya son premier gardien heurter le second, prêt à entamer le round 2. Alors que l'on revenait le plaquer au mur face à sa tentative belliqueuse d'évasion.
Confiante, l'égérie du groupe assurait pouvoir prendre en charge la suite des évènements. Sérieusement ? Et en plus, ces nigauds semblaient l'écouter. Le chef n'était visiblement pas le plus malin, remettant de l'huile sur le feu -le traitant de débile- avant de le laisser seul avec la dénommée Yesla. Marek n'était pas d'accord. Sa colère n'était toujours pas satisfaite et ses punching-ball s'éloignaient. Il regarda le petit brin de femme resté avec lui et se demanda ce qu'il pouvait lui faire. C'était plus facile avec le reste de sa bande... mais cogner sur elle ne lui apporterait aucun plaisir.

_ Tu crois vraiment que l'argent peut tout arranger !? Ce n'était pas qu'une question d'argent. Son van était pourri et ne roulait plus depuis longtemps. Gardes ton fric ! Mais cela demeurait son lieu de résidence et on ne pouvait impunément le souiller sans qu'il ne réagisse. Marek porta les doigts à la plaie sur sa joue. Le sang coulait toujours et la douleur bien que supportable le lançait. Il aurait sans doute besoin de quelques points de sutures. A quoi tu joues ? S'étonna-t-il à sa proposition. Y'a même pas 10 minutes, j'étais le "connard", le "tas de merde", le "débile" et là, tu m'invites poliment chez toi ? Qu'est-ce que tes petits copains vont penser ? Demanda-t-il pour la forme, parce qu'il s'en foutait royalement de sa réponse. Je te plais, c'est ça ? la provoqua-t-il en se rapprochant, prêt à évoquer son chien et la frousse qu'il avait eu.

Coupé dans ses incriminations, il se sentit basculer vers l'avant. Quelque chose venait de heurter son crâne, lui faisant voir milles paillettes blanches danser autour de lui. Il heurta la jeune femme avant de s'écrouler au sol, prit d'un dernier vertige avant le noir complet. Il avait négligé de surveiller ses arrières et voilà où il en était. Il aurait dû se douter qu'elle s'était montré trop confiante à l'idée de rester seule avec lui. Sa soudaine gentillesse. Tout ceci n'avait-il été qu'un piège tendu par sa bande ?

HJ:

Contenu sponsorisé








What goes on in the dark stays in the dark | Feat Marek A. Seymour Empty
MessageWhat goes on in the dark stays in the dark | Feat Marek A. Seymour Empty
 

What goes on in the dark stays in the dark | Feat Marek A. Seymour

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [RS] Dark Fantasy [DVDRiP]
» Batman The Dark Knight Rises [DVDRiP]Action


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-