AccueilAccueil  MembresMembres  AIDEAIDE  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Joyeux 10 ans !!

Le forum fête ses 10 ans ! Et pour cette occasion toute particulière, une animation est organisée pour vous faire remporter des lots incroyables ! Viens donc t'inscrire facilement au tournoi des dix ans !

Saison 9

La saison 9 continue avec l'arrivée de la nouvelle intrigue. La nouvelle étape s'appelle : « Animae ». Tu peux d'ores et déjà la lire pour tenir compte des possibles répercussions dans tes RP ou simplement en connaître les tenants et aboutissants.

Version 9.2

Le forum chande de couleurs et se décore de couleurs mystérieuses et « forêstières » pour ce nouveau design, intitulé « Animae ». Le graphisme a été réalisé par Drey' et le codage par Nevyin et Drey'. N'hésite pas à venir commenter cette nouvelle version.

Pubs & Tops sites

Le forum est inscrit sur plusieurs top-sites et forums d’entraide. Tu peux commenter les pubs et/ou voter pour Falling, il suffit de cliquer ici pour plus d’infos.

Guide du nouveau

Nouveau sur la plateforme ? Un peu perdu ? Le guide du nouveau membre est là pour toi ! Consulte-le soit par cette annonce, soit dans la rubrique aide de la navigation.

High level

Les premiers ordres et échelons supérieurs sont autorisés à la création. Cependant, le staff se réserve le droit de brider leurs nombres dans un souci d'équilibre.

Effectifs

Nous avons un nombre conséquent d'humains et de démons. Ils ne sont bien entendu pas interdits à l'inscription, mais merci de privilégier autant que possible la création d'anges, déchus et nephelims.

Ébauches

Des ébauches de personnages sont mises à ta disposition sur le forum afin de t'aider dans la réalisation de ton personnage ou de ton scénario.

Serveur Discord

Falling Angels ne fonctionne plus avec une Chatbox, mais par un serveur Discord. Tu trouveras toutes les informations en cliquant ici.

-12%
Le deal à ne pas rater :
Manette PS5 DualSense Noire en promotion sur Amazon
64.99 € 73.99 €
Voir le deal

 Snap back to reality • Feat. Dylan


 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 


Elena D. Hamilton



Humain -staff-
x Grade : Chef de la Résistance
x Né(e) en : 1978
x Gains : purification (x2) / convoitise / offrande
x Look like : Sarah Michelle Gellar
x M.C : Ezechiel, Sytry, Connor, Riley, Clarke
x Membre investi :
  • Parrain/Marraine





Snap back to reality • Feat. Dylan Empty
MessageSnap back to reality • Feat. Dylan EmptyDim 6 Juin 2021 - 17:27


Snap back to reality
ELENA & DYLAN




Il n'était que 17h15, à peine quand j'avais quitté le bureau dans le but de me rendre au QG de la résistance. C'était mon sac en main et un café prit sur le trajet que j'avais entreprit de rejoindre ma voiture, garée plus loin. Mais le destin en avait décidé autrement et la rue qui semblait sensiblement calme quand je l'avais rejointe s'était soudainement animée. Je regardait autour de moi, essayant de déterminer ce qu'étaient ces bruits de moteurs que j'entendais, et les quelques cris qui avaient retenti juste derrière.

Bien vite, j'avais eu réponse à ma question cela dit, quand deux motos s'étaient arrêtées en plein milieu de la chaussé, à peut-être trois cent mètre de ma voiture. Quelques secondes plus tard, d'autres s'étaient ajoutées au compte et je m'étais sitôt accroupie derrière ma voiture.

▬ Merde, merde, merde... Soufflais-je, mes murmures facilement couverts par les hurlements, puis les détonations qui s'étaient finalement jointent à ces dernières. J'avais composé le 911 et sitôt signalé ma position, les tirs derrière moi résonnant dans mes oreilles alors que je tentais de répondre aux questions de l'opératrice à l'autre bout du fil.

▬ Je n'ai pas eu le temps de bien voir, mais je dirais qu'ils sont 10 ou 12 en tout. Oui, je suis certaine que ce sont des gangs. Aucun doute la dessus. J'avais eu le temps d’apercevoir le tatouage sur le cou de l'un deux avant de me planquer derrière la carcasse de ma voiture. Tatouage que j'avais déjà vu orner la peau d'un des jeunes dont j'avais eu la charge.

▬ Il y a des civils, oui. Je suis un peu à l'écart, pour le moment, derrière ma voiture. Mais je doutais que tout le monde ai eu les même réflexes que moi, ou même le temps de le faire. J'avais eu de la chance dans mon malheur.

On m'avait annoncé que des effectifs arrivaient sur les lieux, ainsi que les secours. Et j'avais raccroché, préférant éviter si jamais j'étais découverte dans ma cachette, qu'on voit que j'étais celle qui avait appelé les secours. Le temps paru défiler lentement, plus lentement que j'aurais cru possible quand risquer ma vie était déjà un travail quotidien. Mais il y avait une différence entre combattre les démons et être prise dans une mini guerre de gangs. Quand j'avais entendu les sirènes retentir, j'avais soufflé de soulagement, et espérer que les tirs s'arrêtent et qu'ils déguerpissent. Mais les tirs avaient continué de plus belle et personne ne bougeait, comme habiter par une envie de vengeance et de sang qui valait bien d'aller en prison.

Je savais que la violence en ville et de part le monde était exacerbée, même si nous n'avions pas pu en trouver la source. Mais malgré tout, j'avais eu un maigre espoir que leur instincts l'emportent sur cet effet surnaturel. Espoir vite réduit à néant alors que les bruits se rapprochaient de moi. Sans bouger ou regarder, j'étais presque certaine qu'ils étaient à présent de l'autre coté de la route, juste derrière ma voiture. Seul rempart entre moi et les balles...





Dylan Ashton



Possédé
x Né(e) en : 1988
x Look like : Krysten Ritter
x M.C : Methiziah




Snap back to reality • Feat. Dylan Empty
MessageSnap back to reality • Feat. Dylan EmptySam 12 Juin 2021 - 2:40


snap back to reality



Elena D. Hamilton



Dylan Ashton



On a un boulot pénible : ramasser les macchabés. Nous, on intervient quand il y a déjà un mort. Et dans cette putain de ville, en ce moment, les stats grimpent. Les gens se bouffent le nez pour un rien, sortent un couteau de cuisine et font des sushis du voisin, jusqu’à en vomir. La racaille s’en repait en abondance, mais ce qu’y est nouveau, c’est que les braves gens s’y sont mis, comme s’ils avaient un déficit à rattraper. Non les gars, moins y’a de morts, mieux on se porte. C’est une loi de la nature. La première, celle qui est au-dessus de toutes les autres : laisser les gens vivre leur vie. C’est écrit dans toutes les langues, ou presque : tu ne tueras pas. Ouais, j’ai révisé mes dix commandements l’autre jour, histoire de me remémorer ces trucs de dieu. Je me suis arrêtée aux tables de Moïse, la bible est trop volumineuse ! Ça me suffit, ça rejoint exactement mon job. Mettre en prison ceux qui enfreignent cette loi. Et le taff ne manque pas !

On sort d’une scène de crime, un mec qui a défenestré sa femme. On monte en voiture. On a déjà un appel pour une fusillade. C’est comme ça du matin au soir. Pas le temps de remplir la paperasse. Je sens qu’il y en a qui vont s’en sortir parce qu’on va louper des infos à glisser dans le dossier. On se regarde, Gary et moi. On soupire tous les deux. On n’a pas envie d’y aller. On écoute les échanges à la radio. Deux voitures ont répondu à l’appel. Quatre flics contre une douzaine de mecs décidés à transformer la rue en fleuve de sang. Putain de vie ! Gary a son regard de chien battu. Je le ramènerai volontiers à la niche mon gros toutou, mais quatre gars contre une douzaine, ça veut dire des veuves et des orphelins. Je prends la radio. Je réponds qu’on y va. Gary démarre la voiture.

Mon équipier a tracé comme un malade, gyrophare et sirène pour ouvrir la route. Les deux voitures de nos collègues sont en travers de la route. Plomber comme des passoires. Il y en a déjà un qui se vide de son sang. On vient ajouter notre caisse au barrage de métal. On bondit dehors. On est déjà en train de tirer. On est déjà en train de recevoir notre volée de balles. On est des flics, mais pas des super-héros, on se met à couvert. J’ai perdu Gary dans le mouvement. Je sais pas où il est. Par contre, je me retrouve nez à nez avec une femme planquée derrière une voiture. Et merde ! Va y avoir de la victime collatérale ! Est-ce que je dois lui dire de téléphoner à sa famille et ses proches pour un message d’adieu ? Ouais ! Non !

« On va vous sortir de là. »

Dans tes rêves ! Mais je fais l’effort d’être le flic sympa qui positive. Je n’ai pas envie qu’elle se mette à courir dans tous les sens dans la rue comme un canard décapité.






Elena D. Hamilton



Humain -staff-
x Grade : Chef de la Résistance
x Né(e) en : 1978
x Gains : purification (x2) / convoitise / offrande
x Look like : Sarah Michelle Gellar
x M.C : Ezechiel, Sytry, Connor, Riley, Clarke
x Membre investi :
  • Parrain/Marraine





Snap back to reality • Feat. Dylan Empty
MessageSnap back to reality • Feat. Dylan EmptyMer 23 Juin 2021 - 18:24


Snap back to reality
ELENA & DYLAN




Je restait cachée, il n'était pas question de jouer aux héros. Je ne pouvait rien faire seule contre des balles. Si je voulais aider, si c'était ma vocation... J'étais aussi censée. Si je sortait de ma cachette à l'heure actuelle, j'y passerait sans aucun doute. Les balles fusaient tellement vite que je me demandait comment ils ne s'étaient pas déjà tous entre-tués pour être franche. Et toujours dans cette pensée limpide et transparente... ça m'effrayait de voir à quel point tout pouvait dégénérer aussi rapidement. Aussi violemment. Seulement entre être humains...

Je n'avais pas cherché à savoir qui était arrivé ou comment. J'avais entendu des voiture. Mais j'ignorais tout du nombre de policiers enfin sur les lieux. Tout ce que je savais, c'était qu'on m'avait rejoint dans ma cachette ou tout comme. On va vous sortir de là. Ses mots semblaient plus la pour me rassurer que sincères, mais je m'en fichait. Parce qu'il était absolument hors de question que je meurs aujourd'hui. Je n'avais pas survécu à des combats avec des démons et autres créatures, pour mourir dans un putain de règlement de compte entre gangs.

La femme ne s'était pas présentée, occupée qu'elle était par la situation. Mais j'avais fait deux plus deux. Entre sa façon de me parler, le badge que je pouvais apercevoir et l'arme à feu typique des forces de l'ordre qu'elle avait au poing... On pouvait difficilement se planter. Cela dit, « on », c'était combien de « on » ? Parce que je peinait de plus en plus à entendre autre chose que les détonations et je commençait à croire qu'ils n'étaient pas assez nombreux, ou blessés... ou pire.

▬ C'est ma voiture. Fis-je en désignant la carcasse derrière laquelle nous étions cachées. Mon intervention était probablement étrange, mais elle trouverait vite son sens. Je voulais aider, autant que possible. Même sans être sûre qu'ils étaient dépassés ou en sous effectifs, il fallait arrêter ce massacre.

▬ Dans le coffre... Il y a des... grenades fumigènes... Avais-je songé, ne finissant jamais ma phrase. J'avais prévu de déposer certaines choses au QG et ça en faisait partit. Cela dit je n'était pas tellement pressée de devoir m'expliquer quant à la possession de ces grenades. Mais est-ce que je pouvais vraiment me passer de le dire, seulement pour m'éviter des ennuis avec les flics ? Je trouverais une raison, une excuse. Les avoir confisquer à des jeunes dans le cadre de mon travail me venait en tête, même s'il faudrait peaufiner mon histoire. Chaque chose en son temps. N'est-ce pas ?

Puis soudain, j'avais réagit. Et si, même sans rien voir... ils continuaient juste de tirer dans le vide, comme ils le faisaient presque déjà ? Rien n'était censé, ils agissaient à cause d'une force extérieur, clairement. Alors... et si la grenade ne faisait qu'empirer les choses ? Ne pas avoir terminé ma phrase semblait soudainement judicieux.

▬ Affaires pour mes enfants... J'avais terminé mes mots, ou soit disant. Suggérant que je perdait pied, pour éviter qu'on me pose des questions sur ce que je voulais vraiment dire à la base. Et pour parfaire ce que j'avais dit, j'avais sursauté involontairement quand une explosion bien plus forte que les autres avait ébranlée la rue. Cette fois, ça n'était pas juste des coups de feu. Pas avec ce souffle, pas avec ce bourdonnement qui résonnait encore dans mes oreilles. Si on se fiait aux cris qui avaient suivit, des gens avaient du plonger pour se couvrir du choc. Comme si un des projectiles avait fini par toucher ce qu'il ne fallait pas. Restait à savoir s'il s'agissait d'une moto ou d'une voiture qu'ils avaient fait exploser.




Contenu sponsorisé








Snap back to reality • Feat. Dylan Empty
MessageSnap back to reality • Feat. Dylan Empty
 

Snap back to reality • Feat. Dylan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-