AccueilAccueil  MembresMembres  AIDEAIDE  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Joyeux 10 ans !!

Le forum fête ses 10 ans ! Et pour cette occasion toute particulière, une animation est organisée pour vous faire remporter des lots incroyables ! Viens donc t'inscrire facilement au tournoi des dix ans !

Saison 9

La saison 9 continue avec l'arrivée de la nouvelle intrigue. La nouvelle étape s'appelle : « Animae ». Tu peux d'ores et déjà la lire pour tenir compte des possibles répercussions dans tes RP ou simplement en connaître les tenants et aboutissants.

Version 9.2

Le forum chande de couleurs et se décore de couleurs mystérieuses et « forêstières » pour ce nouveau design, intitulé « Animae ». Le graphisme a été réalisé par Drey' et le codage par Nevyin et Drey'. N'hésite pas à venir commenter cette nouvelle version.

Pubs & Tops sites

Le forum est inscrit sur plusieurs top-sites et forums d’entraide. Tu peux commenter les pubs et/ou voter pour Falling, il suffit de cliquer ici pour plus d’infos.

Guide du nouveau

Nouveau sur la plateforme ? Un peu perdu ? Le guide du nouveau membre est là pour toi ! Consulte-le soit par cette annonce, soit dans la rubrique aide de la navigation.

High level

Les premiers ordres et échelons supérieurs sont autorisés à la création. Cependant, le staff se réserve le droit de brider leurs nombres dans un souci d'équilibre.

Effectifs

Nous avons un nombre conséquent d'humains et de démons. Ils ne sont bien entendu pas interdits à l'inscription, mais merci de privilégier autant que possible la création d'anges, déchus et nephelims.

Ébauches

Des ébauches de personnages sont mises à ta disposition sur le forum afin de t'aider dans la réalisation de ton personnage ou de ton scénario.

Serveur Discord

Falling Angels ne fonctionne plus avec une Chatbox, mais par un serveur Discord. Tu trouveras toutes les informations en cliquant ici.

-46%
Le deal à ne pas rater :
Yakuza Like a Dragon Jeu PS5
32.19 € 59.99 €
Voir le deal

 I love playing feat. Maxens


 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 


A. Caym Tsekhov



Démon -staff-
x Échelon : Supérieur
x Né(e) en : 1500 av JC
x Créé(e) : 1474 à 1424 av JC
x Look like : Barbara Palvin




I love playing feat. Maxens Empty
MessageI love playing feat. Maxens EmptyDim 4 Juil 2021 - 17:13



« I love playing »
MAXENS & CAYM





Bloody Place. Lieu que Caym évitait depuis quelques semaines ; pour y revenir ce soir parée de ses plus beaux atouts. Une robe rouge de chez Armani, une queue de cheval longue tirant tous ses cheveux en arrière, et des talons hauts qui lui faisait gagner en assurance. Elle balaya la salle du regard, à la recherche d’un visage familier, ou du moins avenant. Mais personne ne semblait lui être digne d’intérêt. Elle se dirigea vers le bar pour commander un verre de vodka, tout en demandant s’il lui était possible de voir Henry. La barmaid fit une légère moue avant de lui répondre qu’il était absent ce soir, tout en la servant de manière généreuse. Caym soupira, se retournant pour balayer la foule du regard. Les corps se frottaient, d’autres se chevauchaient dans la pénombre. Un groupe de nana était en train de fêter un enterrement de vie de jeune fille, ce qui la fit sourire par pure moquerie.

Autrefois, Caym aurait pu dire qu’elle était dans son élément. Mais ce soir ce n’était pas le cas. Elle avait plutôt l’impression de passer un examen, sentant des regards un peu trop inquisiteur se poser sur elle. Elle croisa le regard de celui qu’elle trouvait le plus impoli et le regarda froidement jusqu’à temps qu’il baisse les yeux. Elle était peut-être hors course, mais elle n’en restait pas moins une ancienne. Il était mal venu de lui chercher des problèmes, surtout qu’elle était réputée pour répondre de manière vive et parfois incontrôlée.
Contraste saisissant alors qu’elle est actuellement dans le contrôle, dans le paraître de ce qu’elle n’est pas ou de ce qu’elle n’est plus.

Elle termina son verre assez rapidement pour en commander un autre. Elle avait envie de boire, boire pour oublier un peu, et surtout boire pour s’amuser, l’alcool n’ayant que peu d’effet sur son organisme. C’est à ce moment là qu’elle vit au loin Maxens en train de charmer une petite proie, une charmante blonde à forte poitrine qui semblait boire ses paroles. Maxens, un démon qui semblait s’amuser un peu trop à ses dépens. Elle se dit que c’était de bonne guerre d’aller lui casser son plan. Pendant à peine une seconde, elle se dit que cela permettrait à la blonde de trouver un apollon moins dangereux pour la culbuter pendant toute la nuit.

Caym termina son deuxième verre cul sec et se dirigea vers le couple d’une démarche assurée. Elle se glissa entre les deux pour venir embrasser Maxens passionnément, tout en l’attrapant par le col. « Chéri, tu m’avais manqué » Elle se retourna vers la blonde un sourire béat aux lèvres « Bonsoir, je suis heureuse de faire votre connaissance… Chéri, c’est bien ta sœur ? » La blonde passa par toute les couleurs avant de jeter son verre dans la figure du démon, Caym jouant les étonnées. Sa victime ne demanda pas son reste et quitta le club en criant sa colère à qui voulait bien l’entendre. « Oups, dommage tu tremperas pas ton biscuit ce soir pti chat » dit Caym en lui tapotant sa joue « Je suis vraiment désolée » ajouta t’elle sans le penser.








Maxens I. Aurèle



Démon
x Échelon : Intermédiaire
x Né(e) en : 1611
x Créé(e) : 1710
x Gains : contrefaçon / corruption
x Look like : Matt Bomer
x M.C : Jace Ambden, Marek A. Seymour




I love playing feat. Maxens Empty
MessageI love playing feat. Maxens EmptyDim 4 Juil 2021 - 19:47
Je n'avais rien contre une discussion intellectuelle surtout quand les arguments me sautaient aux yeux comme cette paire de seins dont je me fichais bien qu'ils soient naturels ou non. Je la laissais me parler de je ne sais quel sujet pour rendre le monde meilleur, -à moins qu'elle ne soit en train de me parler de son chat - j'acquiesçais, lui donnait des solutions qui semblaient l'enhardir et la séduire. Dans ses yeux, je lisais que c'était acté... elle et moi... et cette paire de jumelle, on allait faire des folies sous ses draps. Une sorte de tisane pour bien dormir après.
Avoir la visite impromptue d'une bouche sur la mienne n'était pas pour me déplaire dans ce programme qui commençait à manquer de rebondissements. Enfin un peu d'action ! Un instant, j'imaginais déjà un nouveau plan à trois.
Mais malgré le très grand plaisir que j'avais eut en prenant part à ce baiser, je m'en étonnais. Je n'étais pas le genre de démons que l'on félicite... trop absurde, trop instable diraient certains. Mais mon questionnement trouva rapidement sa réponse. On venait de me punir... ou du moins, on pensait l'avoir fait.

_ Non, pas du tout ! corrigeais-je Caym. Marjorie, ma femme... Ma femme, Marjorie. Affichais-je encore radieux en improvisant les présentations. J'avais récupéré l'usage de la parole et ma jolie blonde en avait sans doute assez entendu, me jetant furieusement son verre au visage. Un code féminin pour dire : "ce que tu as fait m'a fortement déplu" ou bien "Arrière vile connard !". Oh tu sais la nuit est encore jeune, dis-je en venant essuyer mon visage avec une serviette en papier, la dite blonde n'étant déjà plus.Tu es somptueuse ce soir, Anna. Ce petit truc en moins te va à merveille ! lui souriais-je de tout mon charme et de tous mes crocs. Prendras-tu un verre avec ton cher mari, j'invite... enfin sauf si tu me le jettes au visage ? Riais-je en décollant le col humide de mon cou. J'étais curieux... et puis j'étais en présence d'une star dont on parlait encore. La démone déflorée de son âme démoniaque, marquée à vie par un être inférieur... c'était dramatique, romanesque, j'adorais ! On faisait vraiment de belles rencontres au Bloody. J'appelais la serveuse d'un signe.

Non, de mon point de vue, la soirée n'était pas foutue.


A. Caym Tsekhov



Démon -staff-
x Échelon : Supérieur
x Né(e) en : 1500 av JC
x Créé(e) : 1474 à 1424 av JC
x Look like : Barbara Palvin




I love playing feat. Maxens Empty
MessageI love playing feat. Maxens EmptyLun 5 Juil 2021 - 8:05



« I love playing »
MAXENS & CAYM





Caym était légèrement déçue. Elle pensait que Maxens serait un peu plus contrarié en voyant son rouge gorge s’éloigner de lui. Loin de là, il affichait un sourire éclatant, trouvant les rebondissements de cette situation plutôt sympathique. La brune leva les yeux au ciel, mi agacée, mi amusée. Décidément, il était parfois assez déconcertant, et surtout il ne perdait pas de son flegme habituel même après avoir reçu un verre en pleine figure. Caym s’approcha de lui comme pour le renifler en lui disant sur le ton de la moquerie. « C’est une idée ou tu sens le bubble gum ? » Elle ne comprenait pas ces femmes qui prenaient des « cocktails pour fille » ou encore des bières aromatisées aux pâquerettes ou autre truc féminin du genre. Caym était plutôt alcool fort, du bourbon, à la vodka en passant par le rhum. Des alcools typiquement masculins si on écoute les misogynes. « Tu allais vraiment culbuter une Marjorie, c’est encore un prénom qui existe ?! » dit elle sans vraiment avoir besoin d’une réponse, tout en accentuant l’accent qu’elle gardait depuis la naissance, un accent typiquement slaves. Accent qu’elle exagérait dans certaines situations de manière inconsciente, lorsqu’elle se battait, lorsqu’elle était en colère ou lorsqu’elle s’adonnait à des passes temps beaucoup plus agréables. « à t’entendre on dirait que je viens de me faire déflorer » dit-elle sur un ton bougon avant de passer son bras sous celui de son présumé mari. Que Lucifer l’en préserve ! quelle idée de merde ce mariage. Encore un moyen d’enchaîner les femmes à un foyer. . « Tu devrais te mêler de tes fesses, si tu ne veux pas que je te les botte pti chat » Pti chat, un surnom qu’elle lui avait récemment trouvé pour lui rappeler qu’il était beaucoup plus jeune qu’elle. Un bébé à ses yeux, un bébé qui pouvait se montrer agaçant. Elle éclata de rire à sa réplique suivante. « Non les verres, je préfère les boires » ajouta t’elle en s’installant à ses côtés. . . « Dis moi, avant que tu me payes ce fameux verre. Qu’est- ce qui se dit sur moi, tu as l’air bien au courant » demanda t-elle en plantant son regard dans le sien comme pour y lire dans un livre ouvert . « et cette situation t’amuse j’ai l’impression » ajouta t-elle sur un ton agacé avant d’appeler un serveur de la main. Il lui fallait un whisky apparemment, et vite.








Maxens I. Aurèle



Démon
x Échelon : Intermédiaire
x Né(e) en : 1611
x Créé(e) : 1710
x Gains : contrefaçon / corruption
x Look like : Matt Bomer
x M.C : Jace Ambden, Marek A. Seymour




I love playing feat. Maxens Empty
MessageI love playing feat. Maxens EmptyJeu 8 Juil 2021 - 21:32
Au Bloody, ce que j'aimais, c'était m'asseoir et observer. J'écoutais ce qui se disait. Je toisais mes frères démon d'un air de ne pas y toucher, me balançant avec équilibre sur le fil de la provocation et de la courtoisie. Je n'étais pas le plus fort des démons, je n'étais même pas un combattant. Je n'étais pas d'un échelon supérieur et pourtant dans cette foule de monstres, je sortais mon épingle du jeu. "La folie est l'elixir du génie" et j'étais un mal nécessaire.
Caym, c'était autre chose, jadis voletant dans des sphères supérieures. C'est fou comme les chutes paraissent toujours plus divertissantes que les ascensions. Peut-être que mes frères n'osaient pas venir à sa table pour parler de ce qui s'était passé... moi, elle devait le savoir, j'avais la bonne comme la mauvaise habitude d'avoir la tirade plutôt facile.

_ J'aurai pu faire une bulle rien qu'en l'embrassant. Plaisantais-je malgré la situation digne d'un vaudeville. J'ai culbuté une Marguerite une fois, souriais-je pensant avoir trouvé mieux sur la liste des prénoms usités. Une Marie-Louise, une Hortense. ajoutais-je à ma liste de prénoms sur le déclin. Oh... et une Bunny aussi. J'eus un air rêveur. Qu'est-ce qu'elle était souple ! Il y a eu Iphigénie, Clotilde, Myrlande... continuais-je alors que je sentis la féline démone venir au contact. Je me tournais malicieux vers elle, soudainement plus mordant :

_ Alors que fais-tu là ? Minaudais-je l'oeil amicalement sournois. Pourquoi venir à ma table si tes pensées à mon égard sont si tranchantes ? parce qu'elle avait besoin de s'affirmer ? de répondre à un questionnement intérieur ? D'une épaule sur laquelle râler ? C'est cette situation qui la rendait si intéressante à mes yeux parce qu'elle occupait mon esprit de milles façons différentes. C'est heureux, affirmais-je plus enjoué, en poussant quelques billets sur la table en direction du serveur, Apportez la bouteille, je vous prie... J'ai beaucoup à te raconter.

Et comme j'adorais parler en plus, elle faisait un heureux. Et de plus, elle me demandait cette conversation, ce qui la rendait encore un peu plus exaltante.

_ Oui, c'est vrai, je ne m'en cache pas. Ce genre de péripéties est un vrai délice à mes yeux. Je m'étais extasié sur les déboires de Maze et maintenant, je pouvais m'offrir les désillusions de Caym. C'était beaucoup d'honneur fait à un démon intermédiaire. Par quoi veux-tu commencer, chère épouse ? Je remplissais d'un geste élégant son verre alors que la bouteille venait d'être déposée. Par les sentiments, la confiance, le néant, la trahison ?.. d'autres allaient sans doute me venir... c'est que j'en avais beaucoup entendu.


A. Caym Tsekhov



Démon -staff-
x Échelon : Supérieur
x Né(e) en : 1500 av JC
x Créé(e) : 1474 à 1424 av JC
x Look like : Barbara Palvin




I love playing feat. Maxens Empty
MessageI love playing feat. Maxens EmptySam 10 Juil 2021 - 17:54



« I love playing »
MAXENS & CAYM





Caym se demandait combien de temps l’énumération de ses conquêtes allait prendre. Elle se taisait, le regardant pensive, mi amusée – mi agacée. Disons que Maxens avait le don d’éveiller en elle des sentiments tout à fait contradictoires et simultanés. Elle avait tantôt envie de lui tapoter l’épaule, et tantôt l’envie de lui foutre son poing dans la tronche. Beaucoup de démons ne le prenaient pas au sérieux, et c’était une grossière erreur. Maxens était particulier, mais il n’était pas un demeuré. Elle avait toujours ressenti son côté sombre, et elle savait pertinemment qu’un lieutenant ne l’aurait pas choisi s’il ne faisait pas l’affaire. Elle ne mettait pas en doute le jugement de Sytry, ni de Kobal, et encore moins celui de la belle Lilith. « Et jamais un Francis ? Hervé ? Gaspard » demanda-t-elle en plongeant son regard dans le sien. « Je suis certaine qu’un petit doigt, ou autre chose entre tes belles fesses pourrait te faire le plus grand bien » Elle resta sérieuse, en attendant sa réaction. Elle était si âgée, qu’elle avait découvert différentes manières de voler des plaisirs rapides. C’est sans doute pour cela que son orientation sexuelle était variée, tant que c’était vivant et que ça ne marchait pas à 4 pattes. De base hétérosexuelle, cela fait bien des siècles qu’elle a découvert les joies du plaisir féminin. Bref, elle était en train de s’égarer une nouvelle fois. Au moins, ce genre d’émotion, c’est quelque chose qu’elle connaissait et qui était autorisée chez les démons.

« J’imagine que c’est jouissif pour toi de t’amuser à mes dépens. Moi qui pensais que tu m’appréciais un minimum » dit-elle en faisant une légère moue. L’espace d’un instant, elle paressait plus jeune, plus humaine, mais cela ne dura pas longtemps car très vite elle réenfila son masque. « La trahison… » répéta t-elle le regard sombre, en rugissant, en étant en totale ébullition intérieurement.

« Qui dit ça ? » allait-il lui donner un nom ? allait-elle pouvoir s’amuser avec la créature qui osait prétendre cela d’elle. Trahir ! si au fil des années il y avait bien une démone loyale, c’était bien elle. « Je suis l’une des plus anciennes. Je n’ai jamais failli ! Je me suis sacrifiée bordel ! On m’a toujours félicité ! et je n’ai jamais eu besoin de sucer les supérieurs pour cela ! » Elle tapa du poing sur la table avant de se calmer…. inspire…expire…inspire….expire !! Elle attrapa au vol le verre qu’il venait de lui servir pour le boire cul sec. « Heureusement que l’alcool existe »

« Les sentiments ? La haine, l’envie, la luxure… La routine. Oui je sais ce n’est pas vraiment des sentiments mais ferme là » ajouta t-elle en se remplissant un autre verre. « Pourquoi le néant ? arrête d’être aussi énigmatique bordel Maxens !! Je bois tes paroles pour une fois !! » Bon ok, elle ne buvait pas que ça.







Maxens I. Aurèle



Démon
x Échelon : Intermédiaire
x Né(e) en : 1611
x Créé(e) : 1710
x Gains : contrefaçon / corruption
x Look like : Matt Bomer
x M.C : Jace Ambden, Marek A. Seymour




I love playing feat. Maxens Empty
MessageI love playing feat. Maxens EmptySam 24 Juil 2021 - 17:38
A quel moment allais-je percevoir cette lueur d'agacement dans l'oeil de mon auditoire ? Je tirais sur la corde, donnant à ma tirade des élongations... pourtant la belle démone restait silencieuse, écoutant mon discours creux. Elle rentrait subitement dans mon jeu, nourissant la conversation. Voilà qui promettait quelques délectations nouvelles !

_ Tu sais, ce n'est pas parce que le dicton dit que "la fortune sourit aux audacieux" qu'il faut prendre son cul pour une tirelire. Je me penchais rieur. Mais je t'avoue avoir mis quelques économies dans des tirelires de passage. Cela faisait un moment que je n'étais pas allé faire un dépôt sur un compte étranger d'ailleurs. Il faut dire que je vouais à la vie de Maxens Aurèle des penchants des plus hétérosexuelles.

Arrivait l'évocation de la situation. Est-ce que je me frottais les mains de la voir coincée dans un mauvais rôle ? Non. Est-ce que toutes les dérives et les histoires qui s'étaient greffées me mettaient en joie ? Oui.

_ Je trouve cela distrayant, c'est vrai. Je ne m'en cachais pas. Pourquoi faire ? Pourquoi nier une évidence. En tant que démon, voir des gens dans la tourmente avait toujours allumé des lumières dans mes yeux. J'en adorais les rebondissements. Je pense t'avoir donné suffisament de noms déjà. répondis-je courtois, mais ferme. Même un démon comme moi s'imposait des limites. J'étais fallacieux mais je n'étais pas totalement corrompu. Certains disent qu'il ne s'agit pas d'un sacrifice mais que tu t'es vendue. Malgré la gravité de ce que je rapportais et la fureur de ma comparse, je demeurais très posé dans ma banquette, buvant avec prestance. Je jouais quelques secondes de plus avec son impatience puis acquiesçais face à son exigence. Très bien. Je posais mon verre et me tournais dans sa direction pour lui accorder le coffret intégrale de sa décadence :

_ Certains racontent que Guerre serait libre par ta faute et celle de votre trio. Que tu as accepté de te corrompre, trahissant ainsi les tiens... que tu as laissé un de nos joujoux te marquer... que tu as voulu ce qui t'arrives. ça c'est le package Trahison. Continuais-je avant de poursuivre. Ensuite nous avons la confiance : certains pensent que travailler avec toi serait une erreur, que tu n'es plus si loyale... Arrive les sentiments, et là je la reprenais tout de suite sur ce qu'elle pensait être le fruit des rumeurs, il ne s'agit pas de luxure, de haine, d'envie... il s'agit d'Amour, de compassion. Tu serais capable d'aimer et on raconte même que tu aurais développé des sentiments lors d'une de tes missions. Je continue ? Allez je continue... on arrive au plus costaud : le néant. Pour certains, tu n'es plus. Tes pouvoirs, ta façon d'être... tu n'existe plus. Caym est morte ce jour là.Je lui resservais à boire. Ne t'en prends pas au messager : je ne fais pas les rumeurs. Enfin pas toutes car il m'arrivait de devoir manipuler l'opinion publique pour mes desseins.


A. Caym Tsekhov



Démon -staff-
x Échelon : Supérieur
x Né(e) en : 1500 av JC
x Créé(e) : 1474 à 1424 av JC
x Look like : Barbara Palvin




I love playing feat. Maxens Empty
MessageI love playing feat. Maxens EmptyDim 25 Juil 2021 - 11:26



« I love playing »
MAXENS & CAYM





Je pense t'avoir donné suffisamment de noms déjà Il était sérieux ? Elle plongea un regard noir dans le sien. Il ne lui avait donné aucun nom depuis le début de l’entretien. Il disait simplement ce qu’il avait entendu sur elle sans pour autant trahir l’identité des auteurs. « Tu ne m’as dit aucun nom, mais je comprend totalement que tu veuilles rien dire Oh elle comprenait, ou pas, mais elle savait aussi que la roue tournait toujours. La prochaine fois qu’il attendra une information plus précise de sa part, elle l’enverra gentiment se faire foutre, en souriant.

Il enchaîna ensuite, prenant un plaisir non dissimulé à lui balancer tout cela. Caym encaissait en gardant le silence, le regard perdu dans le vide. Ce n’est pas qu’elle était calme, bien au contraire, elle bouillonnait intérieurement. Elle avait envie de hurler, de massacrer, de l’attraper par le col pour ensuite écraser sa face contre la table… toujours gentiment. Mais comme il le disait si bien, il n’était que le messager. « STOP » dit-elle sur un ton assez calme, mais on pouvait simplement y deviner une tempête dissimulait sous ce calme apparent. « Oui heureusement que tu n’es que le messager, sinon je t’aurai déboité la mâchoire » dit-elle en affichant un sourire éclatant. Quelle bande de petit rat de merde ! si elle entendait l’un deux, elle pourrait…. Rien faire car c’est interdit, bien qu’un poing en pleine figure ne soit pas mortel et fait du bien.

« J’en ai assez entendu pour ce soir » Elle se leva, en prenant la bouteille « ça c’est pour moi » Elle avait envie de frapper dans le mur, de crier, de se battre, et aussi de se mettre en boule dans un coin en attendant que tout cela se passe. Une démone passa par là et regarda Caym de manière un peu insistante Caym « Baisse les yeux ! » dit-elle en laissant pointer un semblant de fureur. Si elle avait bien quelque chose en commun avec Kobal, c’était bien son impulsivité. Impulsivité qu’elle devait contrôler car contrairement à lui, elle n’était pas lieutenant.

En sortant par l'arrière de la boutique, elle se rendit compte qu'elle était attendue par un démon. Démon qui l'interpella en lui disant que cela faisait plaisir de voir ce qui restait de l'ancienne Caym. Il avait juste fallu de cette phrase pour qu'elle lui colle son droit en pleine machoire. Le démon tomba sous la surprise, avant de se relever "Tu en redemandes en plus ! Viens, je t'en prie"







Maxens I. Aurèle



Démon
x Échelon : Intermédiaire
x Né(e) en : 1611
x Créé(e) : 1710
x Gains : contrefaçon / corruption
x Look like : Matt Bomer
x M.C : Jace Ambden, Marek A. Seymour




I love playing feat. Maxens Empty
MessageI love playing feat. Maxens EmptyDim 1 Aoû 2021 - 23:45
Raaaah mais non, Caym n'avait pas comprit la subtilité de ma vilaine cachotterie. Elle gâchait l'effort que j'avais mis dans ma fermeté et mon air incorruptible. Franchement, pourquoi je me donnais autant de mal ? Il n'y avait vraiment rien de pire que d'expliquer une blague.

_ Mais si ! M'exclamais-je. Je t'ai dit Hortense, Clotilde, Myrlande, Marie-Louise... Ce ne sont certes pas des noms en rapport avec notre histoire, relevais-je d'un air savant mais je te les ai bien donné. Je lui souriais radieux, ravi de poursuivre. Mais c'est vrai, je ne souhaite pas te donner plus d'indications sur le sujet. Démon supérieur ou pas, je n'étais pas sous ses ordres alors j'aimais à croire que j'étais encore un peu aux commandes. Et si elle ne trouvait pas ma boutade des plus drôles, elle ne serait pas prête pour la suite. Car le reste n'avait rien d'une plaisanterie et je ne m'attendais pas à recevoir des applaudissements à la fin de one-man show. Mon public ne semblait pas m'écouter pourtant je savais que Caym n'était pas hermétique à mes mots. Quelques instants plus tôt, elle avait exigé que je parle et désormais, elle m'intimait de me taire. Je m'exécutais, mimant de zipper une fermeture éclair sur mes lèvres. Son sourire était étincelant et j'imaginais avec excitation le poids qu'avait eut chacun de mes mots pour provoquer un tel sourire. Ma mâchoire restait bien en place, je n'avais pas eut besoin de frapper, il m'avait suffit d'un petit résumé bien alimenté.

_ Mon plaisir. dis-je dans un rictus élégant alors qu'elle s'en allait. La bouteille, c'était cadeau. Notre mariage n'avait que peu duré. Sans doute notre destinée : avec un mari volage et une femme accroc à la bouteille, on remplissait la coche 'case départ'. Mais après cette tension laissée dans le bar encore quelques minutes après son départ, je commençais déjà à m'ennuyer. Je prévenais mon chauffeur de me rejoindre devant le bar et me levais en laissant de quoi payer nos consommations. Mais la douce odeur d'une rixe tout à côté appela mes envies de tromper mon ennui. Caym était sortie par là, et c'était comme une invitation pour un audacieux de venir la provoquer. Elle avait jeté l'appât et ça avait mordu.

_ Je peux regarder ? Avais-je demandé en cassant le rythme de la bataille. J'aime bien regarder. Souris-je avec autant d'enthousiasme que d'innocence, m'installant sans attendre de réponse. N'abîmer pas cet Armani très chère, ce serait du gâchi ! Ma délicate chemise souffrait encore de ce manque d'amabilité. Je ne pourrais tolérer d'en voir plus. J'offre une glace au gagnant ! Motiver les troupes, c'est important.


A. Caym Tsekhov



Démon -staff-
x Échelon : Supérieur
x Né(e) en : 1500 av JC
x Créé(e) : 1474 à 1424 av JC
x Look like : Barbara Palvin




I love playing feat. Maxens Empty
MessageI love playing feat. Maxens EmptyMar 10 Aoû 2021 - 17:02



« I love playing »
MAXENS & CAYM





Je n’avais qu’une seule envie, de laisser sortir toute ma colère et toute ma haine. Cette situation était totalement grotesque. Il était où le respect pour les plus anciens ? Est-ce que je demandais l’impossible ? D’être au moins respectée ? Ce monde est complètement malade et il n’a pas besoin des démons pour cela. Même les humains, les petites créatures de Dieu, sont horribles avec les plus âgés. On préfère mettre mamie dans une maison de retraite à manger de la bouillie, plutôt que de faire son possible pour la maintenir chez elle. Et encore, c’est dans le meilleur des cas. Souvent les enfants préfèrent ignorer leurs parents malades. Un vieux qui crache les poumons à une soirée, ça fait tache, tout simplement. Encore une fois, je généralise, mais vous ne pouvez pas nier que ce monde est peuplé d’égoïstes. Au moins, l’apocalypse aura le côté positif de resserrer les rangs des humains, et de faire naître en eux un sentiment de solidarité. Enfin, pas pour tous évidemment. Je parle surtout des résistants pour le coup. Vous savez, en cas d’attaque, la plupart de ces chimpanzés se marchent dessus pour passer le premier. Il n’y a qu’à voir les vidéos des premiers jours de soldes. C’est la folie. Et dire que les anges perdent leurs temps à protéger ces babouins délurés. J’étais avant l’un de ses primates. J’en suis bien consciente même si je ne me souviens plus de mes années en tant qu’humaine. Mais remettons les choses dans l’ordre, je viens d’une autre époque. Une époque où il fallait se battre pour vivre. Une époque où les anciens étaient respectés. Une époque où on avait certaines valeurs. Maintenant, de nos jours, quelles sont nos valeurs ? enfin plutôt leurs valeurs ? Consommation, offre et demande ? Mamie se pisse dessus, bim une Tena à 10 balles. Oui je sais j’exagère, mais c’est l’autre con qui m’a énervé aussi. Je pensais que la situation était déjà assez désagréable, que rien ne pouvait l’empirer. Mais non, il a fallu que le grand brun déluré vienne assister à la scène. Sérieux, il n’avait personne à faire chier ? Je l’adore, autant que je le déteste, c’est le seul être vivant qui m’inspire autant de sentiments contradictoires. Et c’est bien ça le problème, les sentiments bordel ! ses putains d’émotions qui me trottent dans la tête, qui me hantent, et qui me bouffent clairement !

Le démon se releva, je levais les yeux au ciel en entendant la demande de Maxens. Avant de riposter à l’attaque aussi aisément que s’il s’agissait d’un enfant de cinq ans qui aurait essayé de me mettre une gifle. Je bloque son coup de poing pour lui en donner un en retour, utilisant sa propre force pour amplifier l’attaque. Il tomba, une deuxième fois, puis une troisième lorsqu’il reçu un coup dans les côtés. C’est seulement à ce moment là qu’il resta au sol, pas chaos, mais en position de défaite « déshabille toi, dépéche toi » demandais-je en fixant mon adversaire qui ne se fit pas prier. Il retira sa veste de costume, et son pantalon « La chemise aussi ! » ordonnais-je sur un ton autoritaire avant de l’attraper au sol. Le démon se retrouvait en marcel et slip, sans oublier les chaussettes et chaussures. C’est dommage qu’il n’y avait pas plus de spectateur, mais en même temps, vu que je n’avais pas envie de recevoir des remontrances du dessus, ce n’était pas plus mal.

Je lançais ensuite les affaires en direction de Maxens « Tien, cadeau ! » dis-je en cachant mon amusement. Il voulait du Armani, en voilà. Il pouvait en faire ce qu’il voulait maintenant. J’attrapais la bouteille qui était restée là, et me retourne vers mon compagnon de soirée « tu m’avais parlé d’une glace ? »








Maxens I. Aurèle



Démon
x Échelon : Intermédiaire
x Né(e) en : 1611
x Créé(e) : 1710
x Gains : contrefaçon / corruption
x Look like : Matt Bomer
x M.C : Jace Ambden, Marek A. Seymour




I love playing feat. Maxens Empty
MessageI love playing feat. Maxens EmptyDim 15 Aoû 2021 - 23:17
Je m'ennuyais bien vite devant ce combat. Il n'y avait pas le moindre suspense, pas le moindre retournement de situation. Je regrettais que Caym n'ait pas le souci de la mise en scène et du scénario. Je finissais par laisser mon regard arpenter des détails de la rue, en total désintéret de ce qui pouvait bien arriver. Intervenir pour l'un ou l'autre ne me venait pas à l'esprit, ce n'était pas mon problème. Je trouvais chez mon compatriote démon, un manque total de jugeotte et de stratégie. Je pourrais saluer son audace s'il avait tenu le combat jusqu'au KO. Maintenant il avait l'air stupide, le cul par terre à subir sa défaite. J'aurai pu trouver ça drôle mais son ridicule et le manque de ferveur mis dans le combat ne soulevait que des regards blasés. Je n'avais pas la prétention de me vendre comme un guerrier... j'en étais même loin mais je sais que j'aurai fait preuve d'un peu plus de panache avant de m'effondrer.

Au moins avait-il eut la présence d'esprit de faire ça à l'abri des regards indiscrets... quoiqu'en fait avec moi dans les parages, je n'étais pas sûre de vouloir garder ma langue dans ma poche. Il faudrait qu'il me donne de bonnes raisons de ne pas rajouter une petite couche de ridicule.
J'observais la punition sans dire un mot, ravi de l'avoir inspiré. Néanmoins, je me dégageais bien vite de la poubelle en voyant voleter les vêtements vers moi. Je frottais mes propres vêtements presque malgré moi d'un air dégouté. Quel horreur ! Porter cette friperie ! Ces bouts de tissu de seconde main ? Je n'étais pas un coureur de brocante.

_ C'est plutôt à ta robe que je faisais référence. Très belle Armani faisant parti des dernières collections si je ne faisais pas erreur. Promis, je ne me sauve pas si tu me la jettes. Plaisantais-je en reprenant contenance après une telle frayeur. On ne sait jamais, ça pouvait être contagieux d'être con. Je n'avais pas envie de prendre le risque en touchant cet attirail mal assorti et mal repassé !

Tandis que Caym me rejoignait, mes yeux s'emplissaient d'une joie débordante. Elle n'aurait su me faire plus plaisir qu'en acceptant la digne récompense qui allait être la sienne.

_ Suis-moi, notre chauffeur nous attends. Je lui tendais poliment mon bras pour qu'elle s'y accroche, la guidant galamment hors de cette ruelle empestant la médiocrité. Le luxueux véhicule nous attendait devant le bar. J'en ouvrais la porte à ma délicieuse accompagnatrice me glissant d'un pas joyeux de l'autre côté pour la rejoindre.

_ Au Happy Freeze, Adolf ! Il s'exécuta. Mes exigences ne le surprenaient plus.

Je relevais la glace sans teint afin d'avoir toute tranquillité avec l'objet de toutes mes interrogations.

_ Je t'ai dévoilé tout ce que j'avais entendu mais je serai assez curieux d'avoir ta version. C'était un cas palpitant. Je fournissais des efforts considérables afin d'être capable de singer les humains : joie, tristesse, colère, peur... Est-ce que pour elle, c'était devenu comme une seconde peau ? Une telle facilité m'aurait presque rendu jaloux. Et si tu éliminais l'Ange et le Nephelim ? ça solutionnerait peut-être pas la chose mais ça soulage ! Un petit bain de sang pour se sentir comme à la maison. Poire avec un coulis et vermicelles chocolat... tu devrais essayer. Et puis ça ferait peut-être taire les mauvaises langues. Ou alors buble gum, coulis de fruits rouges et son ornement de bonbons guimauve. Partir dans tous les sens était un art que j'apprivoisais assez bien.


A. Caym Tsekhov



Démon -staff-
x Échelon : Supérieur
x Né(e) en : 1500 av JC
x Créé(e) : 1474 à 1424 av JC
x Look like : Barbara Palvin




I love playing feat. Maxens Empty
MessageI love playing feat. Maxens EmptyLun 16 Aoû 2021 - 15:36



« I love playing »
MAXENS & CAYM






Je me sentais soudainement aussi futée qu’une abrutie. Il parlait de ma robe, et non du costume de l’autre con. Vraiment, mon regard passa du démon en petite tenue à Ipes, avant d’éclater de rire, un rire vrai, un rire franc. Cette petite situation amusante venait de désamorcer la bombe qu’elle était, sans faire de plus amples dégâts. « Dans tes rêves Aurèle » dit-elle à sa suggestion concernant sa robe. Ce n’est pas qu’il n’était pas séduisant ni attrayant, loin de là, c’est juste que… c’était tout simplement Maxens. On ne savait jamais sur quel pied danser avec lui. Beaucoup d’entre nous pensent que c’est juste un abruti, mais là pour le coup, c’est eux les abrutis. Je suis certaine qu’il joue les imbéciles mais qu’il n’en est pas un. Fait-il cela pour se démarquer ? Ou a-t-il pris un trop gros coup à la tête lorsqu’il s’est fait torturer en enfer. « Tu as vraiment un grain » enfin si ce n’était qu’un grain ça pourrait encore aller. Bref, il m’amusait, et je prenais plaisir à être en sa compagnie. Enfin globalement car je ne doute pas que j’aurais encore envie de le tuer dans le reste de la soirée.

Je pris son bras, ne faisant plus attention à la petite merde qui n’avait même pas froissé ma robe. « Qu’est-ce que tu fais dans la vie, enfin mis à part amuser la galerie ? » demandais-je en constatant qu’il y avait bien une voiture qui était en train de nous attendre. Il m’avait sans doute déjà dit ce qu’il faisait, sauf que là, pour le coup, je ne m’en souvenais plus. Je n’avais pas dû y prêter attention à l’époque. « Dis moi pas que tu vends aussi du poivre comme Bowman » ajoutais-je sur le ton de la plaisanterie, m’amusant à emmerder Adonis par rapport à sa couverture humaine. Bref, tant que cela rapportait de l’argent, j’imagine que cela n’avait pas particulièrement d’importance.

Je montais dans la voiture, en esquissant un sourire ironique en entendant le prénom du chauffeur. Adolf ? Sérieux. Comme quoi, certaines personnes devraient porter plaintes contre leurs parents. Je pourrais peut-être lui glisser ma carte à l’occasion.

« Si je tue Uriel, il n’y a plus d’équilibre. Oui l’ange s’appelle Uriel » Cela m’exposait un peu de l’appeler par son prénom, puisque le mot ange aurait pu suffire, mais comme je respectais mon compagnon de galère, et que j’assumais le lien qu’il y avait entre nous, autant appeler un chat, un chat. « Le nephelim, je pourrais, s’il n’y avait pas cette paix provisoire » sauf que je ne le ferai pas, de peur que cela annule le sortilège, le pacte, enfin ce que vous voulez. Je n’avais pas envie de m’être sacrifiée pour rien, c’était déjà assez compliqué comme ça. « Ma version. Je ne savais pas que nous étions devenus confidents… mais oui j’ai des émotions, des sentiments » avouais-je en plantant mon regard dans le sien « On verra si tu arrives à la fermer cette fois-ci » dis-je en posant ma main sur sa cuisse, et en enfonçant mes ongles dedans « donne moi ta parole de démon Ipes »

J’écarquillais les yeux pendant quelques secondes. Il passait de la présentation des glaces, à la proposition d’un éventuelle massacre… ce qui me fit rire ensuite. « va pour la poire… Je ne suis pas très glace « enfant », j’ai pas une tête à manger du bubble gum.. si ? » demandais-je en prenant un faux air sérieux.







Maxens I. Aurèle



Démon
x Échelon : Intermédiaire
x Né(e) en : 1611
x Créé(e) : 1710
x Gains : contrefaçon / corruption
x Look like : Matt Bomer
x M.C : Jace Ambden, Marek A. Seymour




I love playing feat. Maxens Empty
MessageI love playing feat. Maxens EmptyLun 23 Aoû 2021 - 21:51
J'étais confortablement installé dans la voiture et je ne doutais pas que ma délicieuse femme en ferait de même. "J'avais dépensé sans compter" comme dirait ce bon vieil Hammond. La voiture venait de faire quelques mètres et j'avais déjà envie de jouer à un nouveau jeu. Le devine ce que je fais comme métier :

_ Inventeur fou ? Directeur d'un stand de Chamboule-tout ? Chien-renifleur ? Cobaye pour produits pharmaceutiques ? Mannequin pour nombril ? Je me penchais vers elle pour partager une confidence. Il est vrai qu'il est très beau. Chargé de relations publiques ? Recruteur d'ancien despote allemand ? Ma petite fierté d'avoir un chauffeur s'appelant Adolf. Je me mettais de bonne humeur à chaque fois que je lui demandais d'aller quelque part. Et qui pouvait m'attaquer sur le sujet ? Personne ! ou encore Dompteur de licornes ? Alors tu as une idée ? Je te donne un indice, prends-en soin. J'y porte des chaussettes... deux, précisais-je comme si le détail avait toute son importance.

L'intérêt de s'informer sur mon domaine de compétences avait sans doute été engendré par cette sublime voiture, pourtant d'autres détails sur mon compte en banque aurait pu lui mettre la puce à l'oreille. Mon costume, mes chaussures, ma montre. Même tachée la chemise que je portais valait encore plus que le salaire d'un cadre. D'ailleurs, je détestais la crasse et me soumettre à une certaine maniaquerie était ma seule échappatoire. C'est pourquoi déboutonnant un à un les boutons de ma chemise, je m'empressais d'en saisir une nouvelle dans un rangement sous nos sièges, sans néanmoins quitter le fil de notre passionnante discussion.

_ Quelle idée de vouloir tuer Uriel ! M'exclamais-je en enfilant le vêtement propre, comme si cette idée n'était pas venu de moi. Pour ce qui est du Nephelim, la trêve ne durera pas... et je suis sûr que dans son cas, une entorse à la règle pourra être faite. Ne pas tuer les méchants Nephelims, ok mais tuer les gentils Nephelim tuant les méchants démons, on avait le droit, non ? Nous ne le sommes pas mais j'ai une oreille particulièrement attentive et tentatrice. souriais-je en réponse à son regard. Je me crispais un instant baissant les yeux sur ses ongles dans ma cuisse puis les relevait, ronronnant un graouuuuu passionné et rayonnant. Tu l'as. Concédais-je. C'était pour alimenter ma culture personnelle. J'ai une certaine fascination pour tous ces états émotionnels. Ils sont une ressource infini pour comprendre le mécanisme humain et le désamorcer.

La voiture s'arrêta devant le glacier, y trouvant aisément une place de parking. A cette heure-ci, les volontaires se faisaient plus rares. J'appuyais sur un interrupteur sur la portière de la voiture et énonçait à haute voix :

_ Adolf, allez nous chercher une glace poire coulis chocolat et une double rasade de vermicelles et également un cassis chocolat cœur fondant de chocolat noir... et prenez quelque chose pour vous. Vous pourrez prendre une pause, nous allons déguster ces mets dans la voiture. Le conducteur s'exécutait et je me tournais vers Caym. Non, je t'imaginais plutôt acide comme le cassis mais avec un coeur fondant de chocolat. De façon à peine caché, je revenais sur ce qu'elle venait de me confier et la taquinais à ce propos. Lorsqu' Adolf revînt à notre rencontre, j'ouvrais la fenêtre pour récupérer les coupes et offrir sa récompense à Caym. Une fois la fenêtre refermée, je l'interrogeais : Tu ne veux pas échanger, tu es sûre ?

J'avais beau me faire conduire dans un véhicule de luxe, j'aimais aussi la contradiction en savourant des plaisirs simples.


A. Caym Tsekhov



Démon -staff-
x Échelon : Supérieur
x Né(e) en : 1500 av JC
x Créé(e) : 1474 à 1424 av JC
x Look like : Barbara Palvin




I love playing feat. Maxens Empty
MessageI love playing feat. Maxens EmptyJeu 9 Sep 2021 - 20:30



« I love playing »
MAXENS & CAYM






Ipes était fou. C’est ce que les autres pouvaient murmurer au détour d’un couloir. J’osais imaginer que c’était plus compliqué que cela. Je n’avais simplement jamais pris le temps de l’analyser plus en profondeur. Pas par manque d’intérêt, mais surtout par manque de temps. Curieusement, aujourd’hui, du temps, j’en avais à revendre. Etrange petit démon loufoque qui réussissait à me donner le sourire. J’étais amusée de son comportement, au bon sens du terme, et non en mode princesse qui s’amuse de son bouffon. « Chargé des relations publiques, ça te va bien » répondis-je en me retenant de rire. Ce n’était pas le moment de pouffer comme une idiote si ? Il avait un petit quelque chose de rafraichissant, autre que la glace. « J’espère que tu ne portes pas des chaussettes colorés avec le pantalon replié au bas, rassure moi » demandais-je prenant un faux air mi inquiet mi choqué. Non mais sérieusement, c’est quoi cette mode à la con ? Plus on avance, plus les tenues vestimentaires des hommes sont discutables. « Tu sais bien qu’on ne peut pas tuer un nephelim, même s’il s’agit de Jace, sinon Sytry aurait tué la petite Alice depuis longtemps. Il ne peut pas la voir en peinture celle là » Alice, la nephelim d’Adonis, nephelim qui avait eu l’intelligence de s’éloigner de toute cette merde, jusqu’au jour où elle serait retrouvée. Personne ne peut rester caché indéfiniment, c’est impossible.

« Tu as vraiment un grain » Je retirais ma main de sa cuisse, amusée, n’ayant plus l’envie d’être hautaine pour le reste de la soirée « Hum… je ne suis pas un bon sujet d’étude, le dernier qui a essayé de se servir de moi comme rat de laboratoire a eu une triste fin » une menace ? non pas vraiment. Je ne pense pas que je devais me méfier de lui, en tout cas pas pour le moment. Il était tout comme moi, fidèle à lucifer, à sa cause et à ses lieutenants. Il était aussi plus réfléchi que certains démons, et il était loin d’être stupide bien qu’on puisse avoir l’envie fréquente de lui en coller une.

« Adolf ? » Il n’y avait bien que lui qui pouvait avoir un chauffeur avec un nom pareil. « Tu arrives à respirer entre deux phrases ? » a croire qu’il était un réel habitué, un démon fan des glaces, c’était assez déroutant « Je ne me rappelle pas d’avoir mangé une glace, enfin dans telles circonstances » pourtant je prenais plaisir à manger, bien que je n’en ai pas besoin pour vivre, je savais apprécier les bonnes choses. La glace ne tarda pas, et le chauffeur nous laissa dans la voiture. Il devait y avoir au moins 10 000 calories, 10 000 calories que j’allais ingurgiter avec plaisir « tu aurais dû changer ta chemise avant de la manger, à moins que tu aies fait ça pour que je puisse admirer ton torse ? Tu sais, il en faut beaucoup pour m’émouvoir » glissais-je sur le ton de la plaisanterie, avant d’attaquer ma récompense. Je fermais les yeux un instant, profitant pleinement de mon dessert… enfin dessert… vu que je n’avais pas mangé avant, il s’agissait de mon plat de résistance en fin de compte « Continue dans ce sens et je te fou ma glace dans ton slip » dis-je d’une voix calme en le regardant déguster sa glace « Tu imagines mal, je suis plutôt acide comme le citron, et piquante comme le piment d’Espelette » Je savais que je ne pouvais pas lui faire confiance, et quelque part, une partie de moi en avait envie… ou pas… enfin je ne sais pas « tu es sur quel coup en ce moment ? » demandais-je en retrouvant mon sérieux.







Contenu sponsorisé








I love playing feat. Maxens Empty
MessageI love playing feat. Maxens Empty
 

I love playing feat. Maxens

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» 123456789... Déclaration !


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-