AccueilAccueil  MembresMembres  AIDEAIDE  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Saison 10

La saison 10 débute avec une nouvelle intrigue. Cette dernière s'appelle : « Coalitio ». Tu peux d'ores et déjà la lire pour tenir compte des possibles répercussions dans tes RP ou simplement en connaître les tenants et aboutissants.

Version 10.1

Le forum s'habille de touches dorées, indigos, magentas, violettes, marrons et oranges, pour ce design intitulé comme son intrigue : « Coalitio ». Le graphisme a été réalisé par Drey' et le codage par Nevyin. N'hésite pas à venir commenter cette nouvelle version.

Pubs & Tops sites

Le forum est inscrit sur plusieurs top-sites et forums d’entraide. Tu peux commenter les pubs et/ou voter pour Falling, il suffit de cliquer ici pour plus d’infos.

Guide du nouveau

Nouveau sur la plateforme ? Un peu perdu ? Le guide du nouveau membre est là pour toi ! Consulte-le soit par cette annonce, soit dans la rubrique aide de la navigation.

High level

Les premiers ordres et échelons supérieurs sont autorisés à la création. Cependant, le staff se réserve le droit de brider leurs nombres dans un souci d'équilibre.

Effectifs

Nous avons un nombre conséquent d'humains et de démons. Ils ne sont bien entendu pas interdits à l'inscription, mais merci de privilégier autant que possible la création d'anges, déchus et nephelims.

Ébauches

Des ébauches de personnages sont mises à ta disposition sur le forum afin de t'aider dans la réalisation de ton personnage ou de ton scénario.

Serveur Discord

Falling Angels ne fonctionne plus avec une Chatbox, mais par un serveur Discord. Tu trouveras toutes les informations en cliquant ici.

-38%
Le deal à ne pas rater :
PC Portable Gamer – LENOVO Legion 5 15ACH6H – 15,6″FHD (RAM 8Go)
799 € 1299 €
Voir le deal

 Pluie de sang... • Feat. Marek


 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 


Clarke Spencer



Sorcier -staff-
x Nature : De Lignée
x Statut : Non Pactisé
x Né(e) en : 1988
x Gains : purification (x6) / falsification / transgression / offrande / convoitise
x Look like : Holland Roden
x M.C : Elena, Ezechiel, Sytry, Connor, Riley




Pluie de sang... • Feat. Marek Empty
MessagePluie de sang... • Feat. Marek EmptyMar 6 Juil 2021 - 18:47





Pluie de sang...
CLARKE & MAREK (+PNJS)




L'absence de Caleb me pesait, je devais bien l'avouer, mais c'était aussi l'occasion d'étudier et de lui montrer mon avancée quand il pourrait enfin revenir. J'ignorais ou il était, ce qu'il faisait, ou pour qui... même si j'avais quelques vagues idées pour certaines de ces inconnues, la seule chose que je savais avec certitude, c'était que pour le moment ce serait seule que j'étudierais ces sorts puissants. Enfin... c'était l'idée, jusqu'à ce que j'entende parler de la formation d'un coven il y a quelques jours, il se réunirait lors d'une pluie de sang. Ils prévoyaient de lancer un sort de nécromancie, et c'était tout ce qu'il avait fallu pour me convaincre de me joindre à eux. A dire vrai, la mention de la pluie de sang avait suffit en soit.

Je mentionnait ce genre de phénomène dans mes cours. Je savais qu'elles étaient les croyances de certains à ce sujet, mais également ce que signifiait vraiment pareil évènement pour des sorciers. Là ou certains voyaient des signes bibliques ou prophétiques, ou d'autres cherchaient une explication scientifique et parlaient soit de sang d'animaux, d'algues ou d’oxyde de fer..., moi je voyais la signification.

Je voyais que ce genre de phénomène était rare, très rare même, et presque impossible à prévoir à moins d'user de pouvoirs ou sorts divinatoires. Et s'il divisait autant de monde, c'était à raison. Parce que science ou non, ce soir puiser dans la nature et dans un phénomène aussi exceptionnel donnerait au sort quelque chose de spécial. De symbolique. Je devais bien admettre que l'idée de réaliser un sort dans ces conditions me plaisait, même si c'était avec des inconnus. C'était une sorte d'hommage à la magie terrestre, à ses origines. Comme le sang du sacrifice qui tombe directement sur nous pour réaliser le sort. Même s'il faudrait du sang véritable pour le rituel en lui même.

J'avais donc passé plusieurs heures après mon retour de l'université, à me préparer pour le rituel. Si les organisateurs avaient probablement tout prévu, je ne voulais rien laisser au hasard et risquer de passer à coté d'une occasion pareille. Alors, j'avais rempli un sac que je laisserais dans mon coffre, juste au cas ou. Il enfermait des bocaux de sang, des ossements, des bougies, potions, encens... tout ce que j'avais jugé bon d'emmener et même plus. Et ensuite, était venu le moment de choisir quoi porter. Toute tenue blanche ou clair était à proscrire, évidemment. Si la pluie rouge qui nous tomberait dessus ne suffisait pas à me convaincre, la terre boueuse, les arbres et l'idée de me retrouver avec la tenue que je portait fichue, l'avait fait. Je m'étais donc changée, enfilant un jean noir, des bottines qui seraient faciles à nettoyer et un pull ample marron foncé qui était vieux, confortable mais ne manquerais pas à ma garde robe si jamais il était irrémédiablement tâché.

Enfin prête, je m'étais finalement mise en route pour rejoindre le coven. Le rendez-vous avait été établi à 19h45, pour préparer ce qu'il y avait à préparer sur place, ce avant que la pluie ne commence à tomber et ne gêne la chose. Habitant dans le centre ville, je n'avais pas trop de trajet pour rejoindre la forêt, mais le trafic pouvait vite changer les choses, alors j'étais partie une heure en avance. Il me faudrait de toute façon rejoindre le lieu épinglé dans le message que j'avais reçu, à pied. Alors je préférait jouer la sorcière modèle. Après un trajet bien plus fluide que je l'aurais cru, je m'étais retrouvée à l'orée de la forêt, au plus près -au niveau de la route- du point de rendez-vous qu'il m'avait été possible de trouver. Mais d'après mon GPS et le point sur la carte qui ne trompais personne avec cette échelle de malheur... J'avais tout de même quinze minutes de marche au minima. Je regardais l'heure, 19h08. J'étais large, peut-être un peu trop, mais tant pis ! Je prenait un sac à bandoulière et y glissait quelques uns des produits que j'avais emmené, fermant le sac de sport rempli à bloc avant de le remettre dans le coffre. Je ne voulais pas paraitre venir en touriste ou n'être qu'une opportuniste pas préparée. Mais je ne voulais pas non plus leur montrer mon coffre et leur prouver qu'a l'inverse, j'étais une perfectionniste bien trop préparée. Un juste milieu suffisait, non ?

Il m'avait fallu quelques minutes de marche, comme prévu et aussi un tant soit peut de sens de l'orientation quand mon téléphone refusait de capter au milieu des arbres. Mais j'avais fini par arriver sur place, j'en était persuadée. Je me trouvais au milieu d'une clairière de un, plutôt pratique pour organiser le rituel et nous réunir. Mais en prime, je n'étais pas la seule à être venue en avance.

« Bonsoir. »

Les deux personnes présentent, une femme dans la vingtaine et un homme un peu plus âgé, peut-être quarante, quarante-cinq ans, étaient déjà en pleine discussion.

« Clarke. Je... peut aider à quelque chose ? » Ils s'étaient tous les deux tournés vers moi et avaient sourit avec un peu trop de dents à mon goût. Ils étaient agréables, souriants, gentils... a outrance. Tout ce qui me mettais mal à l'aise. Mais j'étais là pour une chose : la magie. Et me concentrait la dessus pendant les minutes suivantes, écoutant les instructions de Dan, le sorcier dans la quarantaine qui était l'instigateur de ce coven.

« Le prenez pas mal, mais... vous semblez vous y connaitre vraiment bien en nécromancie. Et c'est pas ce a quoi je me serait attendu avec votre personnalité avenante. » Dan avait seulement rit et m'avait tendu un des 15 énormes bocaux de sang qu'il avait apporté pour le rituel. « Un pour chaque sorcier. On le répandra au tout début du rituel si je ne m'abuse ? » Il avait hoché la tête avant de répondre : « Oui. Chacun à ses pieds. Quand à moi, je présiderait au centre après avoir vidé le mien dans un cercle autour de nous. »

Des bruissements s'étaient alors fait entendre, signe que d'autres sorciers arrivaient. On aurait pu croire à des animaux, mais j'en connaissait peu qui parlaient soyons honnêtes. Je m'étais donc tournée à l'unisson de mes camarades sorciers de la soirée et alors que les deux souriaient, j'avais affiché un regard médusé. Marek... Parfait...



It's still magic even if you know how it's done.



Marek A. Seymour



Sorcier
x Nature : De Lignée
x Statut : Non Pactisé
x Né(e) en : 1994
x Gains : corruption / falsification / bon d'achat argent / corruption (tournoi)
x Look like : Dennis Van den Berg
x M.C : Jace Ambden, Maxens I. Aurèle




Pluie de sang... • Feat. Marek Empty
MessagePluie de sang... • Feat. Marek EmptyVen 9 Juil 2021 - 21:14
Parfois communiquer avec les morts lui semblait moins difficile que de faire revivre la flamme qui avait animé son couple. Yesla se réfugiait dans ses blessures, semblant oublier que le sorcier l'aimait, comme si cet amour était une lance capable de franchir ses défenses et de la rendre fragile. Il avançait. Elle reculait. Chaque pas vers elle mourrait dans un combat. Chaque fois que son corps lui disait "je suis là", sa main répondait "Je n'ai pas besoin de toi". Son coeur s'était brisé plusieurs fois déjà mais Marek récupérait avec soin chaque pièce, il saurait comment les réassembler. Il voulait réentendre son rire, retrouver cet air malicieux sur son visage. Il voulait qu'elle plonge sa main dans ses cheveux, qu'elle s'alarme de ses jeans percés, qu'elle regarde ses fesses en pensant qu'il ne le remarquait pas... il voulait qu'elle guérisse. Qu'elle griffe, qu'elle frappe, qu'elle le morde mais qu'elle guérisse ! Transformer cette douleur en fil, la tisser puis la couper. Souvent il s'était dit : "Tu es sorcier Marek, tu peux faire ça" puis il revenait à la raison. Il y a des domaines où l'on doit simplement accepter d'être humain et d'arpenter des chemins difficiles... Elle en avait besoin et il n'était là que pour l'empêcher de se perdre.

La magie semblait encore la seule chose viable pour faire un pont entre eux alors quand il avait apprit pour la pluie de sang, qu'il avait eut connaissance de la rareté de l'évènement, il s'était dit qu'elle consentirait peut-être à l'y accompagner. Elle pourrait même lui mentir, prétextant qu'elle n'était pas là pour lui, qu'elle était venue pour le rituel. Peu importe tant qu'il la sentait présente, tant qu'il se sentait à nouveau deux.

Et elle avait accepté ! Très sobrement, il lui avait dit qu'il était ravi mais intérieurement son coeur battait vite de cette victoire. Un pas à la fois, l'un après l'autre, l'un vers l'autre. Cette nuit là, il n'avait pu fermer l'oeil de la nuit tant il se sentait galvanisé et puissant. Pourtant le lendemain matin, elle lui avait finalement dit d'y aller seul.
Le jour J était vite arrivé et vêtant des vêtements confortables pour aller crapahuter dans la forêt, Marek s'était rapidement retrouver dans sa camionnette pour quitter la ville et rejoindre la forêt. Vérifiant les coordonnées GPS, il avait débuté la marche avec une certaine excitation, surpassant pas à pas la déception de venir sans Yesla. C'était son premier coven... et puis la nécromancie le ramenait à ses jeunes années de sorcier. C'était une chance d'avoir eut ses places auprès de l'organisateur... même s'il avait dût batailler pour les obtenir.
Lorsque la clairière fût visible, Marek en poussa les derniers branchages avant de s'y engager. Son sang ne fit alors qu'un tour lorsqu'il vit Clarke. La blessure était visiblement toujours là.

_ Marek.
Se présenta brièvement le sorcier en acceptant le bocal qui lui était tendu. Le sorcier ne fuya pas du regard la présence de Clarke pourtant il se contenta de la considérer comme une inconnue avec qui il allait faire de la magie. Il ne voulait pas jeter de l'huile sur le feu mais il ne se sentait pas pour autant prêt à lui reparler. Rien que la revoir le renvoyait à la minable opinion qu'elle avait de lui. Faire cette réunion avec elle n'allait être qu'une nouvelle opportunité pour la sorcière de le rendre inutile.


Clarke Spencer



Sorcier -staff-
x Nature : De Lignée
x Statut : Non Pactisé
x Né(e) en : 1988
x Gains : purification (x6) / falsification / transgression / offrande / convoitise
x Look like : Holland Roden
x M.C : Elena, Ezechiel, Sytry, Connor, Riley




Pluie de sang... • Feat. Marek Empty
MessagePluie de sang... • Feat. Marek EmptyDim 1 Aoû 2021 - 15:48





Pluie de sang...
CLARKE & MAREK (+PNJS)



La coïncidence était presque risible, à croire que ma décision bien que motivée par mes pouvoirs, ne pouvait pas aller contre le hasard de ces rencontres fortuites. Marek s'était présenté brièvement et je n'avais pas réagit, essayant de jauger comment je devais me comporter dans ce genre de circonstances.

Notre dernière rencontre avait été plus que désagréable, et quand les vagues de violences s'étaient arrêtées, j'avais réalisé à quel point cet effet avait eu un impact sur nos mots. Pourtant, ça n'enlevait rien à nos problèmes et aux pensées que nous gardions apparemment pour nous. J'avais tendance à croire qu'exacerbées ou non, ces sentiments et pensées étaient là. Pour lui... comme pour moi. Ce même si je ne l'avais réalisé qu'en me faisant pousser aux fesses par un élan de rage.

Malgré tout ça, j'avais apprécié le message qu'il m'avait envoyé pour me prévenir du danger 'déchus'. Je n'avais pas songé à le prévenir pour ma part, et m'était gardée de lui dire que je savais. Non pas par culpabilité, mais parce que je ne voulais pas attiser notre dispute encore plus, surtout que je n'avais aucune idée qu'il serait visé lui aussi ! Moi... je comprenais presque. J'avais beau ne pas avoir pactisé -sur ça ils étaient à coté de la plaque- le fait que je travaille pour Adonis comptait probablement dans leur critères tordus. C'est ce que je m'étais dit. Et ça ne m'avait pas effleuré l'esprit qu'il en soit autrement, ou qu'ils visent juste des sorciers au hasard ou pour d'autres raisons. Le truc qui me dérangeait, c'était que je me sentais redevable envers Marek, ça n'était qu'une information que j'avais mais... une information vitale si je n'avais pas été au courant. Il faudrait que je remédie à ça. En attendant, les sorciers arrivaient les uns après les autres et notre coven semblait se former.

Je comptais, un par un, nous étions quatorze. Un coven plutôt conséquent, de quoi réaliser un sort puissant. Mais pourtant Dan ne semblait pas lancer les hostilités.

« On attends encore du monde ? » L'interrogeais-je, en jetant un œil aux bocaux à coté de lui. Deux. Il avait le sien et... un bocal en trop. Il manquait une personne de toute évidence. Son regard avait croisé le mien sur les bocaux et il n'avait pas répondu, comprenant ce que j'avais calculé sans grand mal.

« Tant pis. Nous allons commencer. Nous ne pouvons pas attendre. Sous peu la pluie commencera et il faudra qu'on soient prêts. »

J'offrais une moue contrite au sorcier, je n'avais pas cherché à lui forcer la main. Mais j'avais pourtant l'impression que c'était le cas. Enfin... le timing jouait aussi. Car il avait raison, il était à présent 19h47, le temps avait filé à toute allure en attendant l'arrivée des sorciers.

« Le sort sera en deux temps. Trois si on compte ces préparatifs. Je serait au centre, avec ma propre offrande de sang. Et chacun d'entre vous sera positionné autour de moi, dans un cercle le plus réussi possible. Pas besoin d'un compas, mais... vous voyez l'idée ! » Un peu de précision ne faisais pas de mal en effet, ça n'était pas moi qui allait le contredire. Surtout pour un rituel comme celui-là.

« Vous commencerez par répandre le sang, chacun à vos pieds. Quant à moi, je me déplacerait à l'intérieur du cercle pour le compléter avec les ossements qui se trouvent dans ce sac. » Il avait désigné un sac derrière lui, que je n'avais pas remarqué jusque là et j'avais hoché de la tête, comme d'autres. « Puis je reviendrais au centre et verserait mon sang. » Expliqua-t-il.

« Une fois le cercle établi, il nous faudra attendre que la pluie commence. Puis... réciter les mots pour canaliser la puissance de l'évènement, en boucle. »

L'ordre dans lequel il voulait opérer était spécial et je réfléchissais à la réflexion derrière. Le sang et les os étaient pour le rituel de nécromancie. Pourtant il voulait les positionner au tout début, avant même de canaliser la puissance de la pluie de sang, dans cette première partie qu'il avait décrit. Ça n'était pas une erreur, il le faisait volontairement - ça paraissait évident- et j'essayais d'analyser et réfléchir aux raisons, quand soudain, il avait ajouté des mots qui avaient déclenchés une illumination.

« Quand j'arrêterais de psalmodier. Vous saurez que le lien est créé. »

L'ordre faisait tout, n'est-ce pas ? Il comptait utiliser la puissance du coven et celle qu'on puiserait dans la pluie au meilleur de nos capacités. Il avait tout fait pour lier les deux sorts, les alambiquer l'un dans l'autre.

« En créant le cercle avant, on s'assure que toute la puissance qu'on puisera ira dans le sort de nécromancie... » Soufflais-je presque sans le vouloir. Dan avait sourit et validé mes propos avec fierté.

« J'ai bossé la dessus un long moment pour être sûr de l'ordre. De cette manière, nous serons certains de pouvoir garder le contact le plus longtemps possible. »

Il pouvait être fier de lui, c'était un sacré travail qu'il avait accomplit. Et réunir autant de sorciers en prime... il avait bien bossé, ça avait du lui prendre plus de temps encore qu'il l'avait laissé entendre. Humble de surcroît. Décidément, il les cumulaient pour me mettre mal à l'aise.

« J'ai choisi un ancien sort de magie lié aux éléments pour canaliser la pluie de sang. Vu le lieu, et la situation... je suis certain que ce sort sera le plus efficace. Il est dans un vieux dialecte par contre. Alors, écoutez bien ma prononciation pour ceux qui ne le connaissent pas. Il ne faut pas écorcher les mots : nhãs everräe alëmhens. »

Plusieurs s'étaient entrainés à répéter derrière lui, moi la première et il avait sourit, confiant. Pourtant, il manquait la seconde partie. La plus importante et la plus dangereuse en soit. Et justement, c'était un autre sorcier qui avait prit la parole à ce sujet, comme s'il avait été inquiété par la confiance qu'on avait lu sur ses traits à notre performance.

« Et une fois que tu arrêtes de psalmodier... ensuite quoi ? »

« Vous devrez aussitôt mon accroupir et poser vos mains sur le sol, sur le sang versé. Il se combinera avec la pluie. Ça et le sort pour canaliser la puissance du phénomène... et nous aurons suffisamment de force pour contacter l'entre-deux et maintenir le lien suffisamment longtemps pour que j'interroge ceux qui s'y trouvent. Vous devrez garder vos mains en place le temps que je réalise le rituel. Et dès que je vous le dirais, vous devrez joindre vos mains et vous tenir les uns les autres tout le reste du rituel. Vous serez la passerelle entre notre monde et l'entre-deux. Vous agirez comme un... pont. Vous entendrez tout ce que j'entends, alors... ne paniquez pas. Vous ne devrez surtout pas lâcher vos voisins, sous aucun prétexte ! Ça stopperait le sort immédiatement et nous n'avons qu'une chance. On commence le sort à 14... on le termine à 14. C'est compris ? »

Est-ce que c'était une façon détournée de dire : si tu es pas certain de vouloir continuer pars maintenant ? Probablement, mais il paraissait évident que personne ne voulais partir ou abandonner l'idée. Une pluie de sang, un rituel de nécromancie... Tu m'étonnes ! Il aurait fallu être fou pour passer à coté d'une chance pareille.

Il restait, d'après Dan encore une dizaine de minutes avant que la pluie ne commence à tomber. Chacun s'entrainait de son coté, déjà positionné en cercle pour prévoir le rituel. Plusieurs récitaient les mots en boucle, pour les apprendre. Pendant que d'autres semblaient souffler et se concentrer à leur manière. J'avais quant à moi une autre forme de préparation en tête, si on pouvait dire ça. Car il ne s'agissait pas de me préparer moi, mais de régler une dette. Un petit conseil, animé par le fait que s'il ne me détestais pas au point de m'alerter et vouloir me protéger de déchus... je pouvais le protéger de ce que je connaissais à mon tour. J'avais donc fait quelques pas dans la direction de Marek, prenant place à coté de lui dans le cercle. Passer le rituel à coté de lui n'allait pas forcément avec le contenu de notre dernier échange et toute l'idée autour. Mais... Nous allions verser le sang sous peu, et j'avais cette petite voix dans ma tête qui me disait de lui glisser ces quelques mots, pour m'assurer que tout se passerait bien. Alors tant pis, ce serait comme ça. Ça n'était que le temps de ce rituel de toute façon. D'une soirée.

« Quand il sera temps de se donner les mains. Enlace les doigts de... » J'allais dire tes voisins, me souvenant que je m'étais l'une de ses voisines, et m'arrêtait une seconde avant de reprendre.

« Nos doigts. Plus tu auras de prise sur les autres, moins tu puiseras vite dans tes propres forces. On sera connectés entre nous, mais aussi à la pluie de sang dans laquelle on puise. Ce sera moins éprouvant et moins.... » Et moins dangereux. Même si là, vu notre nombre, les dangers étaient moindre, presque inexistants. Mais tout de même. J'avais l'habitude des états dissociatifs. Mes dons étaient tous de ce type et les rituels de ce genre... j'en avait soupé dans mon apprentissage. Spécialement à cause de ça. Et je savais qu'avoir une ancre, quelque chose à quoi se raccrocher aidait. Une protection, pour une autre...

« Merci pour le message, au fait. » Avais-je fini par souffler. Sans ajouter autre chose à ce sujet. Ça n'était pas le moment, car le rituel allait commencer. Dan nous avait fait signe de répandre le sang et avait déjà entreprit de fermer le cercle avec les ossements. Ne resterait plus qu'a attendre la pluie.



It's still magic even if you know how it's done.



Marek A. Seymour



Sorcier
x Nature : De Lignée
x Statut : Non Pactisé
x Né(e) en : 1994
x Gains : corruption / falsification / bon d'achat argent / corruption (tournoi)
x Look like : Dennis Van den Berg
x M.C : Jace Ambden, Maxens I. Aurèle




Pluie de sang... • Feat. Marek Empty
MessagePluie de sang... • Feat. Marek EmptyDim 15 Aoû 2021 - 15:55
Il ne s'attendait pas à ce que Clarke démarre une conversation avec lui. Et pour être honnête, il ne se sentait pas prêt à échanger avec elle. Sa précense au coven avait comme gâché l'excitation du moment. Elle n'avait rien fait et pourtant c'est comme si elle lui avait volé ce moment.

Marek s'était alors un peu éloigné. Il n'avait pas envie de provoquer ce moment si désagréable par le passé. Il avait comprit sa douleur et surtout qu'il n'avait aucune valeur dans sa vie. à portée d'écoute, il avait pensé : "Peut-être Yesla", bien qu'il ait contacté l'organisateur pour l'avertir du désistement de sa belle. Mais à la réaction de l'homme, Marek comprit qu'il s'agissait de quelqu'un d'autre. Une fois tous les 5 ans et cette personne avait réussit à manquer l'évènement !

Quand Dan s'était finalement résolue à commencer, Marek avait suivit le groupe auquel il s'était mêlé pour se rapprocher du centre et écouter les directives. Rien de bien compliqué : un cercle rituel dans lequel serait contenu la puissance du sort, du sang et des os pour le lien avec le monde des morts... et une incantation pour créer le liant. Marek grimaça en entendant l'organisateur préciser "vieux dialecte". C'était évident qu'il n'allait pas le connaître alors il fit appel à son oreille absolue pour en capter les modulations de prononciations, histoire de s'assurer un résultat convenable. Il n'était pas venu ici pour jouer les débutants et ce sentiment était encore plus actif avec la présence de la rouquine dans le groupe.

Dan poursuivit l'explication. Ne pas lâcher. Marek garda silencieusement pour lui qu'il n'avait pas l'intention de lâcher. Il ne romprait pas le cercle même s'il devait y laisser toute son énergie. Le sorcier alla se placer. Le début du rituel était imminent et l'excitation revenait peu à peu... il pouvait même ressentir une pointe de stress qu'il ne trouva pas désagréable. Mais suivant Clarke des yeux et la voyant se positionner tout à côté, Marek cru un instant qu'il ne parviendrait pas à contenir un cri de ras le bol. ça suffit ! Il en avait rien à faire de Clarke la prof. S'adresser à lui sous ce rôle n'allait pas l'aider à le détendre.

_ Inutile de me remercier, c'était normal. Avait-il répondu avec détachement, avant de faire un pas pour changer de place avec quelqu'un d'autre. Il était à un point tendu par sa présence qu'il ne su dire si ce "remerciement" lui apporta le moindre plaisir. Finalement le début des hostilités le coupa dans sa tentative de fuite, le forçant à rester à sa place et à supporter un nouveau contact direct avec la sorcière.

Mettant son amertume de côté pour se concentrer sur le coven, il éparpilla le sang devant lui et suivit pas à pas les étapes annoncées plus tôt. Ne lâchant pas les mouvement de Dan au centre du cercle, il laissa les premières gouttes perler sur son front sans lever les yeux, avant que le ciel ne se déchire les inondant d'une pluie généreuse. Les psalmodies se mêlèrent au bruit de l'averse et il fallut être d'autant plus attentif lorsque Dan mit fin à son propre appel. Aussitôt accroupit, aussitôt les doigts mêles d'un sang filant et d'une terre qui se gorgeait peu à peu d'une eau rougie, Dan donna l'ordre. Happé par l'action, Marek joint ses mains à celles de ces voisines sans ciller.
L'eau était subitement devenue glacée, l'ambiance pesante, l'environnement lourd. Marek ressentit rapidement des picotements dans les tempes et dans la nuque. Il sentait encore la pression de Clarke et de sa seconde voisine sur ses doigts, pourtant c'est comme s'il était seul dans cette clairière. Chaque respiration semblait produire une réverbération indescriptible contre des surfaces inexistantes. Pour le moment, aucun être ne sembla vouloir leur parler mais au terme d'un temps indéterminé, ce fût comme s'il percevait une nouvelle présence.


Clarke Spencer



Sorcier -staff-
x Nature : De Lignée
x Statut : Non Pactisé
x Né(e) en : 1988
x Gains : purification (x6) / falsification / transgression / offrande / convoitise
x Look like : Holland Roden
x M.C : Elena, Ezechiel, Sytry, Connor, Riley




Pluie de sang... • Feat. Marek Empty
MessagePluie de sang... • Feat. Marek EmptyLun 16 Aoû 2021 - 16:19





Pluie de sang...
CLARKE & MAREK (+PNJS)




Inutile de me remercier, c'était normal. Inutile de... C'était vraiment tout ce que j'avais réussi à tirer de lui ? Tant pis, ou tant mieux, à vrai dire. J'avais fait ma bonne action et m'étais acquittée de ma dette, en ce qui me concernait. Du reste, s'il voulait la jouer comme ça... c'était plus simple. Pas besoin de prétendre à une discussion. Pas besoin de faire comme si, malgré son texto, il ne m'avait dit les choses les plus atroces qu'on puisse me dire.

Une vie, pour une vie. Ou une protection, pour une protection, du moins. C'était semble-t-il équitable. Pour le reste... Il y avait un sort qui nous attendaient et des sorciers en pagaille. Alors j'avais fait comme lui et m'était concentrée sur la tâche face à moi, m'exécutant et répandant le sang, puis participant aux chants, et enfouissant mes mains dans la terre.

Tout se passait comme prévu, la pluie s'était mise à couler et les sorts étaient imbriqués l'un dans l'autre. On pouvait le sentir à la puissance que ça demandait à présent pour les maintenir. Pourtant, tout le monde tenait et suivait les directions de Dan quand il y en avait. Nous étions suffisamment nombreux pour réussir. Il ne fallait qu'attendre. Attendre que la passerelle soit complète, attendre qu'on nous répondent.

Dan n'avait pas eu besoin de le dire, nous étions nombreux à savoir. Savoir qu'il fallait se montrer patients. Savoir que l'entre-deux, communiquer avec les esprits... ça n'était pas comme passer un coup de fil. Alors, nous avions attendus et nous avions été récompensés. Si Dan serait le seul à pouvoir leur parler, par contre, j'étais persuadée que tous les autres sentaient aussi cette présence. Et qu'on avaient tous entendu cette voix désincarnée. Cet écho qui semblait lointain, à cause de sa provenance. La pluie qui tombait encore n'aidant pas à entendre, spécialement quand les réponses étaient dirigées vers un autre, j'avais tendu l'oreille gardant cela dit ma main ancrée dans celle de Marek et mon autre voisin sorcier.

« Que voulez-vous ? » Les mots avaient sonné comme un murmure et Dan avait sitôt répondu.

« Nous cherchons des réponses à nos questions. Est-ce que vous voulez bien répondre ? » Un silence s'était installé, puis, après quelques secondes... « Demandez... » Dan avait sourit, rassurant plusieurs sorciers au passage. Et Il avait alors posé les questions fatidiques.

« Quelque chose est à l’œuvre. La violence qui a sévit et s'est subitement arrêtée... Cette pluie de sang... Phénomène naturel ou non, c'est un présage. Et nous aimerions savoir ce que vous savez à ce sujet ? »

Que de bonnes questions, j'étais impatiente d'avoir les réponses d'ailleurs. Parce que j'avais vu un homme pratiquement se faire battre à mort sous mes yeux. Et un tas d'autres choses pas glorieuses. Il y avait un véritable problème, surnaturel clairement, mais surtout... dangereux. Extrêmement dangereux pour affecter autant de monde aussi longtemps.

Soudain, une cacophonie de murmures avait retenti, comme si les âmes parlaient entre elles ou comme si... quelque chose les effrayaient, comme si les questions de Dan les avaient affolées. Puis, après un instant encore, Dan avait eu une réponse, comme nous tous.

« Les Cavaliers... » Souffla la voix, laissant planer l'information avant d'ajouter : « Nous sommes en danger... »

« Nous ? Vous voulez dire vous ? Vous êtes en danger au sein de l'entre-deux ? » Dan semblait perdu et ses questions en témoignait. Mais il insistait quand même, profitant du sort autant qu'il le pouvait.

« Oui... » Ce oui m'avait fait froid dans le dos, je devais bien l'avouer. Et alors que Dan posait la question suivante, je me concentrait plus que jamais sur le sort, il était hors de question qu'il s'arrête avant qu'on en sache davantage.

« Les cavaliers ? Vous parlez de... »

« Les cavaliers de l'apocalypse... » Cette fois, la voix l'avait interrompu, comme pressée. « Il faut nous aider... Cette trêve, les anges et démons ne suffirons pas... Ils les tuerons pour empêcher qu'ils nous emmènent au Paradis ou en Enfer. Ils nous consumerons tous... Tous... »

Dan était surpris, estomaqué même. Mais il ne perdait pas le fil, il gardait contenance et c'était tout à son honneur.

« Que pouvons-nous faire ? »

« Vous ? Rien ! » Outch. Sympa l'âme. Mais... il avait surement raison. Cavaliers de l'apocalypse ça voulait dire entité puissante. Et pas un vulgaire sorcier non pactisé. Même un coven.

« Qui peut aider, alors ? Comment ? »

« Nous l'ignorons... Mais si rien n'est fait... nous serons tous perdus... »

« Les cavaliers étaient responsables de la violence ? Et le sont également de votre... état d'alerte ? »

« Oui... »

« Comment ont-ils été contrés ? Pour faire cesser cette violence ? Peut-être que celui ou ceux qui... »

« Personne ne les as contrés ! » Tonnas la voix résonnant un peu plus au milieu de la pluie. « Ils n'avaient plus besoin de diversion... »

Ça n'était pas une bonne nouvelle. Car si personne ne les avaient contrés, et si les âmes continuaient d'être menacées... Alors c'est que personne n'était en mesure de les arrêter ? Pas pour le moment en tout cas, pas si on se fiait à la détresse dans les réponses données à Dan.

« Savez-vous autre chose ? N'importe quoi qui pourrait aider ? »

« Non. » Concis, pas super encourageant ou autre. Dan avait semblé déçu, pourtant il avait ajouté : « Merci... Merci d'avoir répondu à notre appel. » La voix n'avait rien répondu et sa présence s'était amenuisée doucement, jusqu'à ce que le lien se rompre complètement. Dan nous avait alors fait signe de lâcher et nous nous étions tous exécutés. Le sort était fini, j'étais fatiguée, mais surtout... inquiète. Nous avions à parler à présent et pas qu'un peu... Mais qui se lâcherait et entamerait la conversation après ce que nous avions tous entendu ?

Bordel de merde ! Les cavaliers de l'apocalypse, les âmes en danger... c'était pas un petit danger. C'était...

« Putain d'apocalypse... » Grognas Dan, son visage ayant perdu toute la bienveillance de plus tôt.

J'avais soufflé, baissé les yeux comme beaucoup d'autres, mais... j'avais relevé le regard vers Dan, consciente que ça n'était pas en faisant l'autruche qu'on avancerait. J'avais prit mon courage à deux mains et lancé :

« Si je comprend bien... les cavaliers étaient responsables des violences pour mieux cacher autre chose ? »

« Ce qu'ils faisaient aux âmes si on en croit les dires de notre esprit... »

« Elle a dit... consumer non ? » Répétais-je inquiète. Je savait pour avoir lu nombre de livres de magies que tous les rituels qui demandaient la consommation d'âme étaient brutaux, puissants. Mais surtout, que l'âme en était détruite. Et si le mot était choisi avec précision, ce dont je ne doutais pas... alors les cavaliers... ?

« Ils se nourrissent des âmes des morts... Pour gagner en puissance. C'est... la seule raison plausible. Une âme c'est... un puits de puissance impressionnant. Plusieurs... »

La discussion était lancée et les questions commençaient à fuser. Ça et la peur de ce que signifiait tout ce qu'on avait entendu...



It's still magic even if you know how it's done.



Marek A. Seymour



Sorcier
x Nature : De Lignée
x Statut : Non Pactisé
x Né(e) en : 1994
x Gains : corruption / falsification / bon d'achat argent / corruption (tournoi)
x Look like : Dennis Van den Berg
x M.C : Jace Ambden, Maxens I. Aurèle




Pluie de sang... • Feat. Marek Empty
MessagePluie de sang... • Feat. Marek EmptyLun 23 Aoû 2021 - 17:19
La présence n'en était pas vraiment une. C'était plutôt une voix difficile à décrire mais qui procura à Marek un frisson. Pas un frisson de peur mais au contraire un frisson d'accomplissement. Il se sentait à sa place dans le cercle et en savourait chaque moment. Il se serait laisser consummer que ça ne lui aurait pas semblé désagréable. Il prêta l'oreille. Sa voisine avait reculé, Marek l'avait retenu. Ce qui se disait entre Dan et la voix avait son importance et il ne voulait pas en rater une miette.

Dan mentionnait la vague de violence et Marek tout comme Clarke pouvait témoigner des ravages causés... le jeune sorcier en avait même perdu un instant le contrôle de ses pouvoirs et toute la ville avait été maintenue sous tension durant des mois. Habitué aux bagarres, il n'en avait jamais eu autant que ces derniers temps. Un regard de travers et tout de suite on avait une dizaine de personnes qui se passaient à tabac. Tout le monde avait trouvé ça anormal, même le commun des mortels... mais personne n'avait avancé d'explications. On se contentait de soigner les effets, non pas la source.
Les Cavaliers ? Avait répété Marek dans sa tête. Genre les Cavaliers de l'Apocalypse ? Genre les gros gros méchants voulant anéantir le monde ? Marek augmenta sa concentration à travers le brouhaha du rideau de pluie. L'info fût vite confirmée. Les âmes demandaient de l'aide. Les âmes avaient peur. Un spectacle assez destabilisant qui lui tira un nouveau frisson, d'angoisse celui-là. Cette fois il s'agissait du Néant total pour les âmes touchées.
Une hécatombe d'Anges et de Démons, voilà ce que la Voix promettait. Elle assurait que cette armée puissante ne suffirait pas alors quoi ? Il fallait les fusionner ? Créer une nouvelle entité ? Combien de temps ils avaient ? Suspendre le fait de mourir n'était bien sûr pas possible. Pensa Marek en massant sa nuque crispée. Si plus d'âmes, plus de possibilités d'en voler la puissance. C'était irréalisable et comment expliquer tout ça aux humains ? Non, il fallait qu'il redescende sur terre...

_ Est-ce que les âmes peuvent combattre ? Est-ce qu'il est possible de les rassembler en une seule entité pour accroître toute leur puissance ? Si Anges, Démons, Sorciers, âmes et toutes créatures ayant un semblant d'utilité se rassemblent, on a peut-être une chance de les mettre à genoux. Le sorcier se tourna vers Clarke. Devant l'urgence de la situation, il en avait oublié l'animosité qu'ils se vouaient mutuellement. Clarke, tu as voulu m'apprendre un sort afin de figer un ennemi... si on ne peut les détruire, on peut peut-être parvenir à les rendre innoffensif... comme prisonnier de leur propre "corps" ? Il balançait les idées qui lui semblaient les moins farfelus. Peut-être n'avaient-elles rien de brillantes mais il espérait peut-être pouvoir déclencher un "Euréka !" chez un membre du groupe.

_ Je ne suis pas venue pour ça ! Sa voisine de cercle recula en agitant ses mains devant elle. Visiblement paniquée, elle s'était alarmée d'une voix agressive avant de s'éloigner du groupe. Comme si fuir allait résoudre le problème ! Personne n'était venu pour ça. Lui aussi était venu pour communiquer avec les morts, pas pour se retrouver au milieu d'un combat titanesque. Sauf qu'après ce qu'ils venaient d'apprendre, comment fermer les yeux ? Marek ne se laissa pas perturber davantage et poursuivit l'échange.

_ Est-ce qu'il serait possible d'empêcher l'accès des âmes aux Cavaliers ? Les sorciers ne sont pas assez fort pour les combattre mais on peut peut-être les ralentir ?
Marek se voyait mal quitter la forêt sans avoir une idée de la démarche à mettre en place.


Clarke Spencer



Sorcier -staff-
x Nature : De Lignée
x Statut : Non Pactisé
x Né(e) en : 1988
x Gains : purification (x6) / falsification / transgression / offrande / convoitise
x Look like : Holland Roden
x M.C : Elena, Ezechiel, Sytry, Connor, Riley




Pluie de sang... • Feat. Marek Empty
MessagePluie de sang... • Feat. Marek EmptyLun 23 Aoû 2021 - 19:18





Pluie de sang...
CLARKE & MAREK (+PNJS)




Les voix s'élevaient de plus en plus, certains par peur, d'autres peut-être pour les même raisons, mais cherchant au moins des solutions. Marek faisait partit de la deuxième partie, même si ses propositions n'étaient pas viables.

« Non elles ne peuvent rien faire. C'est pour ça qu'elles demandent notre aide. Quant à les réunir, ça reviendrait à les sacrifier. On ne peux pas fusionner des âmes puis les séparer sans dommages. »

Je réfléchissais, tentant de me souvenir de toute ce que j'avais lu, des enseignements de Caleb, de mes cours... J'avais étudié et enseignait l'animisme, j'avais des bases, mais pas en ce qui concernait les cavaliers de l'apocalypse. La théorie les concernant devait être très loin de la pratique. A des années lumières, même !

J'allais tout de même intervenir, mais Marek m'avait interpellée, me coupant dans mon élan. Pour me surprendre, il l'avait fait ! A croire que la menace des cavaliers le forçait à me parler plus de deux secondes.

« Ce genre de sort, même avec un sorcier millénaire n'est que temporaire. Et c'est en admettant qu'on puisse le lancer. Parce qu'on ne sait pas si ces créatures ont des corps. Je serais prête à parier que non. Parce que dans tous les rituels, toutes les croyances impliquant d'absorber des âmes... il faut être dissocier de son corps. Alors soit ils peuvent s'en dissocier, soit ils n'en ont pas. »

J'avais à peine terminé mon explication, que Dan avait pris la relève en ajoutant de ses connaissances.

« Je mise sur la deuxième option également. Parce que se dissocier de son corps demande beaucoup, de la concentration, du temps... Et il faut le faire pour chaque âme individuellement. C'est pas un prix de groupe. Et puis... consumer. Je pense que c'était pas une figure de style. Je pense qu'ils les absorbent. Ouai, je mettrais ma main à couper qu'ils n'ont pas de forme physique. »

L'autre voisine de Marek semblait effrayée et ses mots nous avaient momentanément interrompus. Elle voulait fuir ou je rêvait ? Mais pour quoi exactement ? Si le danger était celui décrit... elle n'allait pas avoir beaucoup de réussite seule face aux emmerdes. Les autres n'avaient cela dit pas fait cas de son intervention et bien vite, la discussion reprenait.

« Ce sont des cavaliers de l'apocalypse. Si des anges et démons n'ont pas pu les stopper... Et là avec les âmes pour les renforcer. Aucun coven si grand serait-il n'aurait la puissance. Non ? » J'interrogeais Dan, pour confirmation. Je ne voulais pas complètement réfuter l'idée de Marek sans avoir un second avis. « Ou alors on parlerait de tous les sorciers de part le monde. Ou d'un énorme coven. Et même là, comment savoir ? Je veux dire... on a pas la moindre idée de ce que sont ces choses. On ne peux pas créer de sort de protection en conséquence, sans les connaître. Sans savoir de quoi on protège les âmes. »

« Comment ça ? Un sort de protection, c'est un sort de protection, non ? »

La prof en moi n'avait pas pu s'empêcher de répondre et j'avais pris la parole, Dan ne semblant pas pour autant s'en soucier.

« Il y en a de toutes les sortes pour une raison. Chaque sort, ou marque est capable de protéger de choses différentes, ou différemment. Parce que suivant les ingrédients, les runes dessinées, ou les intentions derrière le rituel... le sort varie. Chaque sort est unique. C'est pour ça que des sorciers ont créé des marques pour protéger de démons, mais que ça ne fonctionne pas sur les anges. La magie à des règles. Pour protéger d'une créature, le sort doit être imprégné de quelque chose qui la représente. Que ce soit des symboles dictant une prière, du sang, des ingrédients en particulier... »

« Et on ne peux pas représenter, ce qu'on ne connais pas. » Souffla Dan, terminant ma pensée.

Je réfléchissais, nous n'avions pas pu épuiser toutes les pistes aussi vite ! Je refusais de croire ça, avec quatorze sorciers présents. Mais alors que je me triturais l'esprit, une nouvelle voix s'était élevée. Une femme d'une cinquantaine d'années peut-être.

« Est-ce qu'on est vraiment sûre que le SOS s'adressait à nous ? Je veux dire que... on étaient la pour écouter. Mais est-ce qu'on ne devrait pas transmettre l'information, plutôt ? C'est pas parce qu'on était l'opérateur radio, qu'on doit aussi être la cavalerie ! »

Ça me faisait mal de l'admettre, mais elle marquait probablement un point. Les esprits étaient rarement très clairs. Et nous étions pressés par le temps mine de rien. Alors le cri à l'aide, l'aide demandée...

« Elle a pas tord... « Vous ? Rien ! » C'est ce qu'ils ont dit. Les esprits eux même semble penser que nous ne pouvons pas les arrêter. »



It's still magic even if you know how it's done.



Marek A. Seymour



Sorcier
x Nature : De Lignée
x Statut : Non Pactisé
x Né(e) en : 1994
x Gains : corruption / falsification / bon d'achat argent / corruption (tournoi)
x Look like : Dennis Van den Berg
x M.C : Jace Ambden, Maxens I. Aurèle




Pluie de sang... • Feat. Marek Empty
MessagePluie de sang... • Feat. Marek EmptyDim 3 Avr 2022 - 23:21
Marek faisait son possible pour envisager possibilités après possibilités... Une à une, elles fûrent déboutées... lui rappelant qu'il n'était sans doute que considéré comme un sorcier de fête forraine. C'est vrai, il n'avait pas les connaissances de Dan, de Clarke et sans doute d'autres sorciers de ce coven, mais il était impliqué et teigneux. Il se refusait à baisser les bras sous prétexte que toutes ses idées semblaient ne mener sur rien. Malgré ce sentiment de demeurer cet être inutile et remplaçable voire carrément oubliable, sous le regard de la rouquine, le sorcier poursuivit, rebondissant à son tour aux échanges des uns et des autres :

_ Stopper l'accroissement de leur puissance serait un point de départ alors. Le brun haussa les épaules d'une moue contrite. J'imagine que stopper temporairement les morts et les trafics d'âmes ne seraient pas envisageable ? Lui qui pensait que tout était possible par magie, si tant est que l'on trouvait le ou les bons candidats pour se dévouer. Et si on leur en donnait un, de corps ?.. S'ils deviennent matériels, le sort pourrait être efficient et l'on pourrait leur créer des vulnérabilités. Il fallait juste trouver le talon d'Achille de ces êtres et l'exploiter. Il devait bien y avoir une combinaison de sorts et d'actions capables de les ralentir. C'est peut-être le moment de faire connaissance, avais reprit le sorcier à la suite de Clarke et Dan. Sans pour autant affirmer que la démarche serait facile ou sans danger. Et puis foutu pour foutu, il fallait bien tenter une action. Ils devaient bien en faire quelque chose de ce message !
Sans doute était-ce l'adrenaline du moment qui le rendait aussi téméraire, ou peut-être fermait-il les yeux sur la puissance engagée dans cette apocalypse... ou peut-être qu'une part de lui prenait plaisir à prendre part à quelque chose d'important et de vital. Repoussé tout au long de sa vie, il avait toujours ce sentiment de devoir prouver quelque chose aux autres... il tenait peut-être sa chance.

_ Si on est l'opérateur radio, espérons que personne d'autre n'aura capté le signal poursuivit Marek sur la métaphore. Et puis, qui prévenir ? Il était à espérer que les Anges étaient déjà au courant de tout ça et qu'ils oeuvraient déjà ! Et maintenant ? A qui transmet-on le message ? Marek avait bien quelques noms dans sa manche mais puisqu'il était le petit bleu de la bande, et qu'il serait remis dans sa boîte, il garda le silence.


Clarke Spencer



Sorcier -staff-
x Nature : De Lignée
x Statut : Non Pactisé
x Né(e) en : 1988
x Gains : purification (x6) / falsification / transgression / offrande / convoitise
x Look like : Holland Roden
x M.C : Elena, Ezechiel, Sytry, Connor, Riley




Pluie de sang... • Feat. Marek Empty
MessagePluie de sang... • Feat. Marek EmptyMer 6 Avr 2022 - 1:20





Pluie de sang...
CLARKE & MAREK (+PNJS)




La discussion suivait son cours, chacun donnais son avis, enfin... sauf ceux qui paniquaient. Mais ils étaient moins nombreux, heureusement. Pourtant, nous n'arrivions pas à une solution, mais peut-être parce que ça n'était pas à nous d'en trouver. L'autre sorcière l'avait dit et je l'avais soutenue dans ses paroles. Les âmes avaient été claires. Nous n'étions pas en mesure de les aider. Pas nous.

Pourtant, Marek semblait encore chercher des solutions. C'était louable en un sens, de vouloir agir. Mais on parlait de cavaliers de l'apocalypse. J'avais étudié certaines choses concernant les cavaliers, dans mes cours de théologie, à l'époque de mon Doctorat. Mais ça n'était pas de véritables informations, n'est-ce pas ? La seule chose que je pouvais probablement dire avec certitude c'était que la mort, censée être l'un des cavaliers était de nature divine. Le reste... Alors que je réfléchissais à tout ça, Dan répondait à Marek :

« Ce sont pas les sorciers qui gèrent les trafics d'âmes... Pour que cette option soit viable, il faudrait réunir... pour être honnête, je ne sais pas ce qu'il faudrait réunir, tant c'est énormes. On parle de modifier ce qui a été créé par Dieu. C'est pas quelque chose qu'on change parce qu'on le veut... »

C'était vrai. Et ça l'était probablement tout autant en ce qui concernait l'idée précédente de Marek.

« Stopper la mort, c'est possible avec la magie terrestre. Mais sur un lieu donné. Avec beaucoup de sorciers ou des très puissants, on pourrait au mieux la stopper dans la ville. Mais... si le peux que je sais des cavaliers est vrai. La mort justement est l'un d'entre eux. Alors... il est déjà ici non ? Est-ce qu'on pourrait même le forcer à quitter Los Angeles ? Non, c'est pas... »

« C'est pas possible. » La sorcière que j'avais soutenu plus tôt avait reprit la parole, terminant ma pensée. Je lui souriait, lui laissant la parole alors que je voyais qu'elle semblait vouloir en dire plus.

« Je pense sincèrement qu'on devrait chercher à qui donner l'information. Plus qu'a trouver des solutions... »

Elle avait probablement raison, mais autant en finir avec les idées déjà évoquées avant, non ? J'avais tourné le regard de nouveau vers Marek pour répondre à ses autres propositions :

« Donner un corps à une créature immatérielle, c'est du niveau de Dieu. Ou peut-être de l'enfer... » Et par la de Lucifer ? C'était ce qu'il faisait avec ses démons, non ? Je songeais soudainement à Adam, à la possession et plus d'informations me venaient en tête.

« Non c'est impossible. Les créatures que j'ai en tête, sans corps, ce sont des âmes infernales. Bien plus faibles que des cavaliers. Et j'ai jamais trouvé quoi que ce soit de cet ordre là. Et j'ai fouillé des livres et posé des questions pour me renseigner sur ces créatures. S'il existait quelque chose du genre, je l'aurais trouvé. » Même si ça n'était pas mon but premier, j'avais tellement cherché à aider Adam que... je n'imaginais pas être passée à coté d'une pareille information.

« Même s'il existait un sort tel que celui-là, ça ne servirait à rien. Pas contre des créatures d'origine divine. Des âmes infernales, c'est humain à la base. C'est fait pour avoir un corps. Clairement ces choses ne sont pas faites pour ça. Ou elles n'auraient pas été crées ainsi. »

« Des êtres immuables, par nature... Ça paraitrait logique. Au moins pour Mort. Pourquoi Dieu créerait une mort qui peut... être altérée par l'homme, ou potentiellement mourir ? »

Les idées se succédaient et ça devenait difficile de suivre qui disait quoi et pourquoi. Pourtant, quand Marek avait ajouté qu'il était peut-être temps de faire connaissance avec les cavaliers, j'avais rit nerveusement.

« Ne dit pas de bêtises, ce serait du suicide ! » Je réalisait à quel point ça pouvait paraître violent et mesurait un peu plus mes mots. « Ce que je veux dire, c'est que... on parle de créatures d'essence divine. En tout cas pour une, reste à prouver si Dieu à créer les autres... Elles sont possiblement plus vieilles que le monde lui même. Et capables d'absorber les âmes de nos morts... On ne peux pas discuter avec une chose pareille. On ne peux pas la rencontrer et l'étudier. »

Chaque fois que l'un de nous se taisait, un autre prenait la parole, c'était ordonné, sans l'être. Parce qu'on respectait les autres, sans avoir pour autant de plan ou d'organisation.

« Personne n'a pu entendre... La passerelle ne fonctionnait que par notre lien. C'est pour ça qu'on ne pouvait pas lâcher. Nous étions les seuls à pouvoir entendre leur appel à l'aide. »

La réponse de Dan à Marek avait au moins le mérite de rassurer sur ce point. Non pas que je pensait que ce soit un véritable risque, mais... sait-on jamais.

« Bon ! Je le répète, mais, si les âmes ont peur... sincèrement j'ai peur. Elles savent mieux que nous ce qu'il en est, clairement. On peut juste admettre nos faiblesses, dire qu'on est pas en mesure de faire quoi que ce soit et discuter d'a qui transmettre l'information ? Ce sera plus utile, vous ne pensez pas ? »

« Je suis d'accord ! » Soufflais-je, entendant la voix de Dan se mêler à la mienne alors qu'il validait aussi les propos de la quinquagénaire. Plusieurs autres voix s'étaient élevées, validant la proposition à leur tour, y comprit Marek.

« Aux anges ? Aux démons ? A tous les camps ? A n'importe qui d'assez puissant pour faire quelque chose ? » Lançais-je avec détermination. Plus nombreux ils étaient à savoir, plus on aurait de chances non ?

« Personnellement je ne connais pas d'ange... Pas de démon non plus. »

Je la regardais, puis tous ceux qui semblaient réfléchir ou signifier qu'eux non plus n'avaient pas de moyen de contacter facilement une de ces créatures.

« Je pense savoir à qui en parler. Pour le camp infernal... » Soufflais-je finalement, sans en dire plus. De toute façon, on n'allait pas contacter qui que ce soit ensembles. Il fallait juste déterminer qui pourrait parler et à qui.

« Tu penses ou... »

« Je sais ! Si je le transmet, il saura le transmettre à son tour à qui de droit. J'en suis certaine. » Dan avait hoché la tête, sans jugement. Il semblait presque soulagé, à vrai dire.

« Personne ne connait d'an... » Mais je n'avais pas terminé ma phrase. Soudain, une impression des plus oppressante m'avait prise au dépourvu. Des avenirs, proches, très proches. Les impressions se bousculaient dans ma tête, m'empêchant de déterminer si un de ces avenirs était plus positif que les autres. Pourquoi ? Parce que dans tous, sans exception... Il y avait la mort, beaucoup de morts. C'était comme si je me tenais sur un...

« Cimetière... IL FAUT QU'ON PARTE ! MAINT... » J'avais fait un pas en arrière, mais ça n'était pas seulement imminent, le danger avait été presque immédiat. En une fraction de seconde, ils s'étaient téléportés au sein de notre coven. Et les cris avaient commencé à retentir. La femme, la quinquagénaire avec qui j'avais échangé quelques instants plus tôt venait de s'écrouler au sol, la nuque brisée. Tandis qu'un sorcier venait se fracasser de tout son poids contre un arbre à coté de moi et de mes deux voisins de cercle rituel. Du sang avait giclé et je n'avait aucun doute sur le fait qu'il était mort. C'était à ce moment que je réalisait de qui il s'agissait, Dan... Je retenais un cri d'effroi, voyant son corps inerte, puis les déchus avancer aussi facilement vers nous. Ils tuaient tout le monde sur leur passage, avec une facilité déconcertante.

Comme pour me raccrocher à la vie et à la raison, j'avais attrapé les deux personnes sur mes flancs. Marek et la sorcière avec qui j'avais échangé de place pour me rapprocher de lui au départ. Celle qui avait paniqué au tout début reculait de plus en plus vers nous, fuyant les déchus qui seraient dans quelques secondes notre fin. Mon cerveau réfléchissait à toute allure, aucun sort que je connaissait serait assez puissant pour les maintenir à distance, pas sans aide. Pas à nous quatre... Soudain, j'avais songé à un sort que j'avais étudié récemment. Depuis que j'avais apprit l'existence de Caleb. C'était notre seule option.

« Marek, il faut que tu récites le sort que je vais lancer à ma suite. Mais pense à ton ancêtre quand tu le fais. Fais-moi confiance !!! » J'ignorais si les deux autres en avaient, mais pas le temps de poser des questions. J'avais récité les mots de l'anceis, de mémoire. Je les avaient apprit par cœur, comme plusieurs sorts importants. Je récitait, entendant la voix de Marek copier mes mots et me concentrait pour ma part sur Caleb. L'appel avait été passé et la réponse... elle m'était parvenue plus vite que je ne l'aurais imaginé. La sensation que j'avais eu en sentant la puissance de Caleb m'habiter était grisante. Comment un sorcier pouvait avoir autant de pouvoirs ? En vivant trois mille ans... pardi ! J'avais alors resserré ma main sur celle de Marek et lancé le sort suivant. Mon regard rivé sur les déchus qui tuaient les derniers membres de notre coven, je m'efforçait de rester concentrée. Notre survie en dépendait. Ce dernier sort était encore plus rapide, plus simple. Je l'avais jeté plus d'une fois et il avait été lancé sous mes yeux par Caleb, le soir de notre rencontre.

Ça n'était plus seulement la mort que je pressentait avec ma précognition. Dans deux des futurs possibles, c'était la mienne qui se dessinait, mais je faisait tout pour garder ma concentration, songeant à Caleb, au sort et à rien d'autre... Quand soudain. Les déchus s'étaient immobilisés. Pétrifiés par le sort et la magie combinée de Caleb et de l'ancêtre de Marek. Je tremblait de peur, pourtant un léger souffle de soulagement avait franchi mes lèvres. Je percevais toujours la même chose, mais... plus que dans un seul futur.

« VITE ! On doit partir ! Ça ne les retiendra pas longtemps ! » Intimais-je aux trois autres sorciers. J'avais sitôt commencé à courir. Ils n'étaient pas statue, pas comme le chien de l'enfer que Caleb avait fossilisé cette nuit ou il s’était présenté à moi. Ils n'étaient qu'en stase, une stase qui tiendrait quelques minutes à tout casser. Nous devions partir, vite. Ensembles. Ne pas faire de bruit, nous cacher, rejoindre nos voitures... J'ignorais quels choix conduiraient encore à quel fin. Mais je savais que rester... rester scellerait notre mort.


It's still magic even if you know how it's done.



Marek A. Seymour



Sorcier
x Nature : De Lignée
x Statut : Non Pactisé
x Né(e) en : 1994
x Gains : corruption / falsification / bon d'achat argent / corruption (tournoi)
x Look like : Dennis Van den Berg
x M.C : Jace Ambden, Maxens I. Aurèle




Pluie de sang... • Feat. Marek Empty
MessagePluie de sang... • Feat. Marek EmptyMer 6 Avr 2022 - 23:24
Marek arrivait à court d'idées mais si Clarke assurait être en mesure de prévenir le camp démoniaque -ce dont à sa place, il n'aurait pas été fier - il pouvait assurer pouvoir prévenir le camp opposé. Il allait intervenir en acquiescant d'une main discrètement levé pouvoir le faire. ça avait du bon de manquer de se faire tuer par deux fois, on rencontrait du monde ! Bon sang, est-ce que, même ironiquement, il avait pensé ça ? Est-ce que penser ça avait jeté sur eux le mauvais oeil ? Clarke s'était décomposé en un instant et invitait tout le monde à s'en aller. Marek en était encore à se demander ce qui l'effrayait quand le bruit d'os brisé vrilla ses sens. Tout son corps se raidit alors qu'il lui aurait fallu plus de souplesse pour prendre ses jambes à son cou. Ces inconnus tombaient les uns après les autres et Marek cru sa dernière heure venue en sentant une main lui aggripper fermement le bras.

_ Je... quoi? oui. Le sang se répandait à leurs pieds, se mêlant au sang des bocaux. Dans d'autres circonstances, il aurait demandé à en savoir un peu plus avant de se lancer dans un nouveau sort. Pas qu'il soit inquiet à l'idée de pratiquer mais il aimait bien papoter sur le sujet. L'heure n'était pas à s'échanger des formules de politesse et scrutant du coin de l'oeil l'avancée de leur fin, il avait précautionneusement répété chaque mot sans en écorcher une seule syllabe, la peur faisant de lui un élève exemplaire.
Finalement, il avait dû se résoudre à fermer les yeux pour focus sur les derniers souvenirs qu'il avait de Letha et ne plus voir la mort frapper à quelques mètres. Son coeur semblait vouloir s'échapper de sa poitrine et alors qu'une énergie comme jamais il n'en avait connu s'insinua dans ses veines, il éprouva une violente douleur qui lui coupa la respiration, le faisant tenir à grande peine derrière les mots récités par Clarke. Sa peau semblait vouloir se déchirer comme si cette puissance soudaine était trop importante pour le contenant qui l'invoquait. De petits vaisseaux sanguins avaient éclatés dans ses yeux et ses narines. S'il l'avait pu, il aurait hurlé de toutes ses forces, espérant se libérer d'un peu de cette force qui le consumait.

Petit à petit, Marek se sentit dépossédé de cette puissance et de la douleur. Il chancela en rouvrant les yeux, tombant nez à nez sur les déchus figés. Ses mains s'appuyèrent sur ses cuisses alors que son coeur battait encore trop vite. C'était le moment de s'en aller.

A l'invitation de Clarke, les rescapés avaient commencés à fuir, tentant de dévaler la forêt à contre-sens pour rejoindre leur véhicule respectif. Dans son esprit, Marek courrait comme un beau diable mais dans les faits, il faisait une centaine de mètres et s'appuyait contre un arbre pour envisager de faire une centaine de mètres supplémentaires. L'adrénaline le maintenait en éveil, pourtant il se sentait épuisé par le sort. Quelques minutes de calme et de repos n'auraient pas été du luxe pour se remettre mais en avait-il réellement les moyens ? Qui sait, peut-être que les déchus s'étaient déjà libérés... N'étant pas décidé à mourir, il enchaîna une centaine de mètres de plus, s'appuyant d'arbre en arbre, alors qu'autour de lui, les survivants semblaient déjà avoir creusés la distance. Il devait bien admettre avoir peur en cet instant. Chaque bruit de la nature devenait comme un chant mortuaire. Fini le brave petit Marek prêt à se mettre en guerre contre les Cavaliers. Face à de simples déchus, le téméraire sorcier avait perdu de son courage et de sa gouaille.


Clarke Spencer



Sorcier -staff-
x Nature : De Lignée
x Statut : Non Pactisé
x Né(e) en : 1988
x Gains : purification (x6) / falsification / transgression / offrande / convoitise
x Look like : Holland Roden
x M.C : Elena, Ezechiel, Sytry, Connor, Riley




Pluie de sang... • Feat. Marek Empty
MessagePluie de sang... • Feat. Marek EmptyVen 8 Avr 2022 - 17:17





Pluie de sang...
CLARKE & MAREK (+PNJS)




J'ignorais combien de temps exactement le sort les retiendraient. Ça n'était pas comme ça que fonctionnait mes dons, ça n'était pas clair non plus vu le côté particulier de la situation et la manière dont on avait du lancer le sort. Je savais seulement que quand ils se libéreraient, il nous faudrait être le plus loin possible d'eux. La seule chance que nous avions était de mettre de la distance entre eux et nous, au point ou ils ne nous verraient plus et ne sauraient pas ou se téléporter pour nous intercepter.

Mais alors que nous courrions tous comme des dératés, la fatigue se faisant pourtant ressentir, j'avais remarqué que quelqu'un trainait légèrement derrière. Sans m'arrêter, j'avais jeté un œil et reconnu les traits de Marek. J'étais fatiguée, clairement. Mais lui... ça semblait être bien pire. Nous avions réalisé trop de sorts dissociatifs ce soir et il n'était pas fait pour ces derniers, si on considérait ses dons. Lui aurait été à l'aise dans des sorts comme celui qu'on avait lancé à la bibliothèque le jour de notre rencontre. Des sorts d'éléments, de nature.

Nous ne pouvions pas ralentir, nous ne pouvions pas nous arrêter. Nous avions déjà parcouru du chemin, mais j'ignorais encore si les déchus étaient encore prisonniers ou si... J'avais refusé de terminé cette pensée et continué de courir, voyant que Marek luttait contre la fatigue et continuait, malgré tout.

Nous aurions pu nous séparer, forcer les déchus à nous chercher un par un. Mais... j'étais semblait-il la seule avec des pouvoirs divinatoires alors rester groupés semblait plus judicieux. Au pas de course, le trajet avait beau être plus court qu'a l'arrivée, il me semblait plus long. Tellement plus long, avec cette menace qui pesait derrière nous. Après une course effrénée, j'entre-apercevais enfin les courbes de la route par laquelle on avait du tous arriver. Le bitume pontait le bout de son nez entre certains arbres, malgré la noirceur qui régnait dans la forêt seulement illuminée par la lune.

Je sortait la première du bois, atterrissant sur la route, là ou aucune voiture ne nous attendaient. Dans la panique nous n'avions pas vraiment pu consulter un GPS et ça nous revenait en pleine face.

« Je suis certaine d'avoir passé ce panneau pas longtemps avant de me garer pour rejoindre le coven... » Murmurais-je aux autres. J'avais alors reprit la course pour monter le reste de la pente sur laquelle filait la route. Et là, je les avaient vus. Les voitures étaient toutes garées le long de la route. Certaines en bloquaient d'autres et j'avais vu le regard de la jeune sorcière, déjà terrifiée à l'idée des cavaliers, s’écarquiller, prête à pleurer.

« La mienne est devant, rien ne la bloque. » Soufflais-je, remerciant la providence d'être aussi toquée et venue bien trop tôt. Mais aussi de m'être garée devant ce panneau qui avait poussé les autres à rester derrière moi.

« Viens ! » J'avais prit sa main pour la tirer et éviter qu'elle ne cède à la panique avant qu'on ai fichu le camp d'ici. Les déchus n'avaient pas abimé un seul véhicule, ils avaient du se téléporter directement dans la clairière. Mais surtout... ils n'avaient probablement même pas envisagé qu'un de ses véhicule pourrait servir à notre fuite. On aurait tous du y passer.

Je fonçait jusqu'à la queue de voitures et fouillait ma poche à la recherche des clefs. Heureusement, je ne les avaient pas mises dans le sac de provisions magiques que j'avais du abandonner sur place.

Je grimpait sur le siège conducteur, fermait la portière doucement, en essayant de faire le moins de bruit possible, les mains tremblantes, puis glissait la clef dans le contact, attendant avant de tourner que tous montent dans les voitures, pour ne pas risquer d'attirer l'attention avant qu'on ne soit partis ou tout comme. J'avais regardé les deux autres sorciers, dont Marek et fini par tourné la clef à l'unisson avec eux, la sorcière paniquée, en sanglots sur mon siège passager.

Je n'avais pas perdu de temps, dès le moteur lancé, j'avais tourné le volant et fait demi-tour pour rejoindre la ville. Nous avions tous essayé de maitrisé au maximum nos véhicules pour faire le moins de bruit possible, puis... j'avais arrêté de m'occuper d'autre chose que de la route et du volant entre mes mains. Une chose à la fois, voila ce que je faisait. Et si mes précognitions s'étaient calmées et que ce danger de mort intense aurait du être un souvenir, il n'en était rien. Tout mon être était tendu, mais ça n'était pas à cause de mes dons. C'était cela dit, la seule chose qui m'avait empêcher de perdre pied et de continuer à fuir. J'avais finalement demandé ou déposer la sorcière et elle m'avait répondu entre des crises de larmes. Puis, après m'être exécutée, j'avais décidé de me rendre dans un hôtel cheap à coté, préférant être n'importe ou, sauf à l'endroit ou on s'attendrait à me trouver.

En sortant de ma voiture pour aller à la réception, j'avais vu mon reflet dans une vitre du bâtiment. Du sang. Partout... celui de Dan. J'avais prit une veste qui trainait dans ma voiture et avait recouvert autant que possible les traces, avant d'aller payer une chambre pour la nuit. Une fois enfermée entre les quatre murs de cette dernière, j'avais rejoins le coin qui servait de salle d'eau et frotté frénétiquement le sang avec de l'eau et du savon, dans la minuscule douche. Mes larmes se mêlant avec le tout. Aucun son n'avait franchi mes lèvres. Le choc, la nécessité de survivre était passé. Mais la réalisation... elle n'était pas plus facile. Et soudainement, j'avais craqué, pleuré sans plus pouvoir m'arrêter, m'écroulant sur le sol de la douche. En silence. Tout mon corps tremblant sous l'eau pourtant chaude qui coulait...


It's still magic even if you know how it's done.


Contenu sponsorisé








Pluie de sang... • Feat. Marek Empty
MessagePluie de sang... • Feat. Marek Empty
 

Pluie de sang... • Feat. Marek

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-