On a mission for my lord [Ft. Alice O'Connel]


 :: city of angels :: C.M. Hosp. Center :: Aile nord
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Alice O'Connel
avatar
Nephelim | Neutre & Bon
✥ Je suis : Une Nephelim






Message   Mer 1 Juin 2011 - 7:58
    Décidément Noah est le genre d'homme qui ne cesse de vous surprendre. Je n'avais pas fait attention à la petite montée. J'allais tout simplement continuer à marcher et monter cette bute. Je ne cachais pas ma surprise lorsque mon interlocuteur me proposa de l'aide. Il me prit une nouvelle fois la main et m'invita à m'appuyer sur son bras. Ce comportement galant est devenu chose rare de nos jours. Les hommes ne s'embêtent plus à jouer les cavaliers protecteurs. Je ne dis pas que le romantisme n'est pas mort mais je ne m'attendais pas à ce que Noah soit aussi attentif à mon égard.
    Je restais appuyais contre lui, plus que nécessaire. J'avais l'impression que des ondes bienfaitrices s'émanaient de lui pour venir transpercer mon être. Cela n'est guère étonnant puisque les hommes ressentent toujours une sorte d'apaisement en compagnie d'un ange. Les effets sont certainement décuplés lorsque l'homme en question a un don.

    Merci.

    Murmurais-je avant de m'écarter de lui à regret. Je n'allais tout de même pas abuser de sa gentillesse. Je me demandais si cette attitude était naturelle chez lui ou bien il faisait cela dans le but de me courtiser. Il est difficile de deviner ses sentiments. Naturellement, j'espérais que la deuxième solution était la bonne. Je n'avais pas envie de me faire de fausses idées. Un ange se laisserait-il attendrir par une humaine ? Question qui restera longtemps en suspens.

    J'espère que votre travail sera long alors !

    Lui répondis-je d'une voix douce. Je ne lui souhaitais pas du malheur puisque je croyais qu'il était paysagiste. Si son travail est long, cela veut dire qu'il restera plus longtemps à Los Angeles et donc que j'aurais peut-être une chance de le revoir.

    Vous voyagez beaucoup pour votre travail ? Si c'est le cas, je vous envie !


    Dis-je en lui lançant un autre sourire.
Ezechiel
avatar
Trio | Bien -staff-
✥ Je suis : un Ange






Message   Mer 1 Juin 2011 - 10:10

    Nous avions monté la bute, et elle avait accueillit mon geste avec autant de surprise que de reconnaissance dans le regard. Elle m'avait murmuré un merci, et avait lâché mon bras, pour continuer à marcher. Toujours derrière nous, le déchu devais finir par s'ennuyer à pister deux "humains" en train de discuter. Pensais-je en entendant un léger craquement derrière nous. Il continuait sa surveillance, indubitablement, alors qu'il n'y avais rien à voir. Ce n'était pas comme si j'allais révéler mon identité, ou Alice avoir l'une de ces visions, juste là, en plein milieu du jardin, éveillée. Devait-il seulement garder un œil sur elle en attendant que Lucifer ne prenne le relais ? Si c'était le cas, Alice aurait vraiment besoin de protection.

    - J'espère que votre travail sera long alors ! Me répondit-elle le plus naturellement du monde.

    Il n'y avait aucune arrière pensée dans sa réponse, j'en était certain, elle venait de dire clairement qu'elle espérait que mon travail dur longtemps, certainement pour continuer à me voir. J'avais l'impression de vraiment bien la comprendre comparé aux autres humains, mais cela venait surement du fait qu'elle disait à peu près tout très clairement, sans chercher à tourner autour du pot. C'était avouons-le plus simple pour moi, ainsi. Je me dit qu'il était temps d'envisager de nous revoir, et de lui en parler. C'était surement le moment propice vu ce qu'elle venait de dire. J'allais parler lorsqu'elle repris la parole.

    - Vous voyagez beaucoup pour votre travail ? Si c'est le cas, je vous envie !


    Elle m'avait sourit, une fois n'était pas coutume, elle souriait beaucoup, malgré ses problèmes; je sourit à mon tour, également satisfait qu'elle puisse encore profiter de sa vie malgré ce qui lui arrivai. Je marchait toujours, quand je pris la décision de me lancer, mais d'abords je devais répondre à sa question.

    - Je voyage beaucoup en effet. C'est un vrai plaisir pour moi de découvrir à chaque fois de nouvelles régions !

    Je marquait une pause, ne sachant pas vraiment comment aborder l'autre sujet. Je n'étais décidément pas doué avec les mots et les attitudes humaines.

    - Je passe un bon moment avec vous. Vous êtes de très bonne compagnie, Alice. Dis-je en lui souriant. Préparant le terrain pour la suite. Peut être pourrions nous nous revoir ?

Alice O'Connel
avatar
Nephelim | Neutre & Bon
✥ Je suis : Une Nephelim






Message   Mer 1 Juin 2011 - 11:56
    Je ne suis pas du genre à tourner pendant des heures autour du pot. Je pense être une personne assez direct mais qui sait tout de même utiliser les bons termes. Il m'arrive parfois de blesser les gens mais jamais sans le vouloir. Quand j'aime une personne, je lui montre, c'est la même chose quand je la déteste. Les choses sont censées être simples mais mon tempérament ne met pas tout le monde à l'aise.

    J'aurais aimé faire un travail qui me permette de voyager. Ce n'est pas pour autant que je n'aime pas ce que je fais. La danse a toujours été pour moi une passion et un moyen de m'exprimer. Lorsque je danse, je ne pense plus à rien. J'en oublie même qui je suis pour me laisser aller aux rythmes enivrants de la musique. C'est bien plus qu'un travail, c'est une véritable passion. Sans oublier, que je partage cette passion avec des jeunes qui en ont besoin. Ils ne seront jamais de très grands danseurs mais leur reconnaissance vaut bien plus que tous les concours de danse. Il me le rende bien. Lorsqu'ils brûlent des voitures dans les rues adjacentes à la cité, la mienne n'est jamais touchée... alors qu'ils savent très bien qu'ils vont avoir le droit à une réprimande de ma part.

    J'aimerai beaucoup qu'un jour, vous me parliez des pays et des régions que vous avez eu la chance de visiter.

    Je venais de penser à voix haute mais ne fut nullement gênée de mon audace. J'avais envie de le revoir, si l'occasion se présentait, cela ne servait à rien de le nier. D'ailleurs, il me devança lorsqu'il me demanda si nous pourrions un jour nous revoir.
    Voilà qu'il m'avouait qu'il se sentait bien en ma compagnie. Moi aussi je me sentais bien assez côté, mais contrairement à lui, mes intentions étaient nullement professionnelles.

    Avec plaisir Noah !

    Répondis-je en le regardant droit dans les yeux.

    Je ne me rendais pas compte que nous étions suivis. L'ange déchu commençait à se lasser de suivre la jeune femme. Mais les désirs de Lucifer sont des ordres. Il devait me surveiller pour savoir le plus de choses possibles sur ma vie et sur qui je suis. Je ne suis pas déplaisante à regarder mais il en avait marre de jouer les baby baby-sitters. Il ralentit le pas pour s'éloigner un peu de nous afin de ne pas éveiller les soupçons, du mois essayer. Il ne se rendait pas compte que l'homme qui était en ma compagnie était le dangereux Ézéchiel, l'ennemi numéro 1 des anges déchus.
Ezechiel
avatar
Trio | Bien -staff-
✥ Je suis : un Ange






Message   Mer 1 Juin 2011 - 12:40

    Mes dernières paroles n'étais pas resté longtemps en suspend ! A peine avais-je évoquer mes "voyages professionnels" qu'Alice avait répondu avec autant de sincérité et de naturel qu'il lui était possible. Elle était apparemment de ceux qui préférait dire les choses comme elles étaient, ne pas faire preuve d'hypocrisie, comme l'appelait les humains.

    - J'aimerai beaucoup qu'un jour, vous me parliez des pays et des régions que vous avez eu la chance de visiter.

    Avec cette réponse, elle me laissait présager qu'elle accepterai une nouvelle rencontre. Et lorsque je lui demandais de la revoir, ce fut sans surprise ou presque qu'elle accepta, non sans courtoisie.

    - Avec plaisir Noah ! Répondit-elle à mon invitation sans détacher son regard du mien.

    - Très bien. Dis-je en souriant, alors que nous continuions notre chemin. Nous avions presque fait le tour du jardin, et pourtant, elle ne semblait pas vouloir mettre un terme à notre discussion, ce qui pour moi était plutôt bon signe. Je savais que si elle me faisait confiance et ne craignait pas ma compagnie, il me serait plus facile de la protéger. Et cela semblait être le cas. Les mots "avec plaisir" qu'elle avait utilisés, bien qu'étant un sentiment étranger pour moi, m'était familier au niveau de sa prononciation. Je l'avais entendu prononcé par un grand nombre d'humain durant les années, et j'avais compris ce qu'il signifiait pour eux.

    - Quant au fait de vous parler de mes voyages; ce sera avec plaisir.

    Je marchait d'un pas plus lent à présent et je remarquait que le déchu en faisait autant. Il avait pris un peu plus de distance par rapport à nous, certainement lassé de nous écouter discuter. Il ne restait selon moi que parce qu'il craignait des représailles de Lucifer s'il désobéissait. J'ignorai si elle voulais discuter maintenant des différents pays que j'avais vu et je changeait de sujet, sans penser une seconde à lui couper l'herbe sous le pied.

    - J'aimerais beaucoup vous voir danser un jour. Déclarais-je afin qu'elle m'invite à venir la voir durant ses cours, ou autre. Cela me permettait de fixer une bonne fois pour toute un second rendez-vous et cela m'assurerai de la revoir.

Alice O'Connel
avatar
Nephelim | Neutre & Bon
✥ Je suis : Une Nephelim






Message   Jeu 2 Juin 2011 - 17:48
    Je ne m'étais jamais sentie aussi à l'aise avec un homme. J'aimais beaucoup passer un peu de temps en sa compagnie. Et dire que cela faisait à peine une heure que je l'avais rencontré. Je sentais que la discussion touchait à sa fin, même si j'avais envie que cette rencontre s'éternise, je ne pouvais tout de même pas trouver des excuses pour rester en a compagnie.
    J'étais assez pressée d'être à ce deuxième rendez-vous, comme une simple adolescente qui aurait rencontré un homme qui lui plaisait. Je ne connaissais pas ses véritables intentions et je trouvais cela assez frustrant. Ce rendez-vous était-il un rendez vous « galant » ou une simple rencontre amicale ? Je décidais de ne pas me tourmenter l'esprit avec ce détail futile. Il faut que je profite de la vie, au moment présent, sans m'inquiéter pour le lendemain.

    Je comptais bien l'interroger sur les choses qu'il avait vu dans les différentes régions et les divers pays qu'il avait eu la chance de voir lors de ses déplacements, mais pas maintenant. Au moins, cela nous fera un sujet de conversation pour notre prochain rendez-vous. Peut-être qu'en apprenant ce qu'il avait retenu de chaque pays, j'allais en apprendre un peu plus sur lui ! Il paraît que l'on peut cerner la personnalité d'un individu en apprenant ce qu'il aime et ce qu'il déteste. Cela était un moyen discret d'en savoir plus sur lui.

    Je donne un cours Mardi prochain, de 18 heures à 19 heures.

    Je ne savais pas s'il allait venir ni si même cela l'intéressait vraiment. Je sortis un stylo et un crayon de mon sac à main, et griffonnais sur le papier l'adresse de la salle de danse et mon numéro de téléphone personnel. Je lui tendis en lui lançant un sourire amicale. Dans le sac d'une femme, il y a tout et n'importe quoi, et mon sac ne faisait pas exception à la règle. J'avoue que je serais incapable d'énumérer tous les objets qui s'y trouvent.

    Après on pourrait peut-être aller boire un verre, ou dîner... enfin après cela dépend de vous.

    Lui proposais-je en lui laissant la possibilité de refuser. J'attendais sa réponse tout en remettant mon stylo et le carnet dans mon sac à main.
Ezechiel
avatar
Trio | Bien -staff-
✥ Je suis : un Ange






Message   Dim 5 Juin 2011 - 11:28

    Mon intention était qu'elle m'invite à la revoir. J'avais fait le premier pas, et la pousser à me donner un autre rendez-vous elle même était le meilleur moyen de la revoir sans lui mettre la puce à l'oreille. Me montrer trop insistant aurait pu la contrarier ou la faire douter de moi. Comme je ne lui voulais aucun mal, j'espérai que ça ne puisse pas être le cas, mais je préférai agir prudemment tout de même. Je me rendit compte que j'avais été exaucé lorsqu'elle me répondit.

    - Je donne un cours Mardi prochain, de 18 heures à 19 heures.

    Elle sortit un stylo de son sac, ainsi qu'un morceau de papier et y griffona l'adresse de la salle de danse ainsi que son numéro de téléphone. Elle me le donna avec un sourire et je le pris y jetait un oeil pour regarder l'adresse et le mettait dans la poche de ma chemise en lui rendant son sourire. Elle ne me laissa pas le loisir de répondre qu'elle ajouta:

    - Après on pourrait peut-être aller boire un verre, ou dîner... enfin après cela dépend de vous.

    - Mardi prochain, alors. Le rendez-vous est noté. Je serais ravie d'aller dîner ensuite. Je n'avais pas vraiment idée du double sens que pouvais avoir mes paroles, mais je les disait sans aucune arrière pensée, mon but n'était en rien de la faire souffrir ou de lui mentir sur mes intentions à son égard. Je voulais la protéger, et que tout le monde l'ignore était mieux pour sa sécurité, voila tout ce que je savais vraiment. Je me remit à marcher, nous nous dirigions maintenant vers l'entrée du jardin. Notre rencontre allait toucher à sa fin, mais nous marchions doucement, comme pour discuter encore un peu. Sans compter que le déchu était toujours là à nous surveiller. Je préférait attendre encore un peu, m'assurer qu'il la laisserai tranquille, avant de l'abandonner seule à ses griffes.

    - Vous habitez loin ? Demandais-je, près à la raccompagnée, ne sachant pas ce qu'elle faisait dans cet hôpital. Si elle restait ici, au milieu de personnes et dans un bâtiment public, le déchu ne l'attaquerais pas ou ne ferait rien contre elle.

Alice O'Connel
avatar
Nephelim | Neutre & Bon
✥ Je suis : Une Nephelim






Message   Jeu 9 Juin 2011 - 9:22
    C'est la première fois de ma vie que j'invitais un inconnu à venir me voir pendant un cours de danse. Je ne pense pas que cela allait vraiment l'intéresser mais bon, puisqu'il le désirait. Ce jour là, il ne faudra pas que j'oublie une tenue de rechange. Heureusement qu'il y a des douches à notre disposition, sinon je ne sais pas comment j'aurai fait. Si seulement on pouvait commander son corps pour qu'il arrête de transpirer ! En tout cas, il avait très envie de me revoir et prenait toutes les excuses possibles pour qu'il y est un second rendez-vous.
    Pour moi Noah est un humain parmi tant d'autre, pourquoi en aurais-je pensé autrement ? Il avait invité la proposition de dîner ensemble par la suite. J'étais de plus en plus pressée d'arriver à ce second rendez-vous mais je ne le montrais pas pour autant. Je n'avais pas envie de m'emballer, même si mon cœur avait fait un bon de joie dans ma poitrine lorsqu'il avait accepté la proposition. Contrairement à lui, j'ai la faculté de ressentir les émotions. Il est inévitable que je me trompe sur ses véritables intentions. Après tout, quand un homme accepte ce genre de proposition, c'est parce qu'il est intéressé par la personne. On n'invite pas les gens pour les protéger d'une éventuelle menace démoniaque.

    Je ne lui répondis pas, me contentant à marcher vers l'entrée du jardin. La petite promenade était maintenant terminée. Noah avait eu au moins le mérite de m'avoir redonné le sourire. Je me sentais un peu plus sereine après ce petit entretien. Il avait illuminé ma journée sans que je ne sache vraiment pourquoi. Je ne faisais plus du tout attention à la présence de cet homme étrange. Mon intention était totalement portée sur mon interlocuteur.

    J'habite à 20 minutes d'ici.

    Los Angeles est une très grande ville. Pour certains citoyens, vingt minutes se n'est rien. D'ailleurs on peut dire que j'habite relativement prêt e l'hôpital.

    Je suis venue rendre visite à quelqu'un.

    Je ne pouvais m'empêcher de mentir. Je n'avais pas envie de venir ternir la conversation à cause d'une femme qui n'en valait pas la peine et qui était en train de jouer les pleurnicheuses en détresse pour charmer un infirmier. Même si j'aime flirter, je ne suis pas du genre à jouer les femmes fragiles pour que toutes les intentions masculines se tournent vers moi. Il est vrai aussi que ma collègue est une très jolie femme et qu'elle peut se permettre ce genre de sottise. Elle drague comme elle respire.

    et vous ?
    Lui demandais-je par simple curiosité

Ezechiel
avatar
Trio | Bien -staff-
✥ Je suis : un Ange






Message   Jeu 9 Juin 2011 - 22:03

    Notre première rencontre allait toucher à sa fin et j'étais satisfait de savoir que nous pourrions nous revoir et que j'aurais bel et bien la possibilité de la protéger de Lucifer. Je ne pouvait pas la forcer à me voir, ni à la protéger. Il était certain qu'en lui révélant la vérité ça m'aurait facilité la tâche quant à la convaincre qu'elle avait besoin de ma protection; mais ça aurait aussi très certainement provoqué le désintérêt de Lucifer qui l'aurait trouvée bien plus dangereuse pour lui qu'elle ne l'intriguait. Alors, toujours dans mon personnage, je continuerai de l'as voir et de la protéger discrètement pratiquement sous le nez de Lucifer.

    - J'habite à 20 minutes d'ici. Je suis venue rendre visite à quelqu'un. Répondit-elle comme si la distance n'était rien de bien grave.

    Et c'était vrai qu'étais-ce vingt minutes de marche ? Seulement, c'était vingt minutes ou elle serait seule, suivit par ce déchu qui même s'il avait apparemment seulement l'ordre de la surveiller, restait dangereux. Je réfléchissait à ce qui était le plus normal ou propice quant à la suite de cette entrevue: Lui proposer de la raccompagner pour m'assurer qu'elle retournait sans encombre chez elle et que le déchu la laisserait enfin tranquille, ou ne pas paraitre trop bizarre et ne rien lui proposer pour mieux les suivre elle et le déchu et la protéger à "distance".

    - Et vous ?

    Moi ? Je n'avais pas réfléchit à ce que pourrait être ma réponse à cette question, aussi je du y penser très rapidement pour ne pas laisser cette question trop longtemps sans réponse. Ses soupçons à mon égart s'étaient envolé lorsque j'avais prétendu être préoccupé et je comptait sur le fait que cela reste ainsi.

    - A peu près une demi heure de marche. Dis-je sans précision. J'espérais qu'elle n'en demande pas plus, sans quoi je devrais encore une fois improviser. Je réfléchit puis je pris une décision.

    - Vous comptez rentrer immédiatement ? Vous n'avez pas encore eu le temps de voir votre amie peut être !

    J'attendis qu'elle réponde pour lui proposer ou non de la raccompagner. Si elle devait rester voir son amie, je veillerait ainsi sur elle à distance, lorsqu'elle rentrerai; sinon, je lui proposerait de la raccompagner jusqu'à chez elle.

Alice O'Connel
avatar
Nephelim | Neutre & Bon
✥ Je suis : Une Nephelim






Message   Sam 18 Juin 2011 - 16:21
    Je me suis toujours débrouillée seule, c'est pour cela que marcher vingt minutes pour rentrer chez moi ne me faisais nullement peur. D'ailleurs, ce qui est bien dans Los Angeles c'est qu'il y a des bus et des trames de métro à toutes les rues. Je ne me suis jamais faite agresser depuis que j'ai emménagé dans mon nouvel appartement mais ce n'est pas pour autant que je ne fais pas attention à mes arrières. J'ai toujours une bombe lacrymogène dans mon sac à main. Malheureusement ce moyen de défense est inutile lorsque les agresseurs sont à plusieurs et surtout quand l'agresseur en question est un ange déchu.

    Noah, d'après ses dires, vivait à une demi heure de marche. Allaient-ils tous les deux dans la même direction ? J'avais envie d'en savoir plus puisque je suis de nature curieuse mais aucune question ne vint franchir mes lèvres. J'en saurais un peu plus sur lui lors du prochain rendez-vous. Je désire découvrir sa personnalité petit à petit. J'aime beaucoup les personnalités complexes. Je n'aime pas lorsque l'on peut dire dans les gens comme dans un livre ouvert. Avec Noah, j'étais gâtée. Il est l'homme mystérieux par excellence.

    Lorsque nous nous sommes croisés, j'allais rentré chez moi.


    Je n'avais guère envie de retourner voir la soi disant « amie » puisque tout simplement cela n'en est pas une. Je me suis simplement portée volontaire pour l'accompagner dans l'ambulance. Voyant que personne d'autre que moi n'avait eu cet élan de générosité, je m'étais proposée sans réfléchir. Si je n'avais pas joué les saintes, je n'aurai sans doute jamais rencontrer Noah.
    Cette rencontre avait illuminé ma journée. Moi qui pensais être de mauvaise humeur et me réfugier dans les livres, j'avais maintenant retrouvé le sourire.

    Vous partez dans quelle direction ?

    Demandais-je alors que nous nous trouvions à la sortie de l'hôpital. Je n'avais plus qu'à tourner à droite pour mettre fin à cette charmante discussion. Les bonnes choses ont toujours une fin. Je ne peux tout de même pas dialoguer avec lui éternellement.
Ezechiel
avatar
Trio | Bien -staff-
✥ Je suis : un Ange






Message   Sam 18 Juin 2011 - 18:01

    Le rendez-vous touchant à sa fin, j'attendais qu'elle me réponde, pour peut être le prolonger et la protéger d'avantage. Car la laisser seule avec ce déchu ne m'enchantai guère quelque fussent ses ordres.

    - Lorsque nous nous sommes croisés, j'allais rentré chez moi.

    Elle partait donc, la laisser en sécurité ici n'était donc pas envisageable. J'entrepris de réfléchir rapidement à ce qu'il me fallait ajouter, mais elle me devança.

    - Vous partez dans quelle direction ?

    Dans quelle direction ? C'était une très bonne question. A vrai dire, ces fameuses trente minutes étaient censées me conduire non pas chez moi, mais dans la vieille église que nous avions choisis comme lieu de rencontre mes frères et moi. Cela n'étais valable que si j'utilisais mes jambes plutôt que de me téléporter d'ailleurs. Alors quoi répondre à cela ? Je devais dire la vérité, sans rentrer dans les détails. Mais sans savoir de quel coté elle habitait, je risquait de me tromper. Si jamais j'avais choisit la mauvaise réponse, j'aurais peut être la possibilité de me rattraper ou encore de la suivre simplement afin d'être rassuré. Et comme cela, elle ne me trouverai pas bizarre de vouloir partir dans une direction opposée à la mienne.

    - Je dois remonter pour quitter le centre ville. Donc à gauche en sortant d'ici.

    Les dés étaient lancés. Elle n'avait plus qu'a parler, pour que je décide de la marche à suivre. L'as raccompagner ou la suivre elle et le déchu, discrètement. La situation était à présent tout entière entre ses mains. Et tout dépendrais de ce qu'elle allait répondre.

Alice O'Connel
avatar
Nephelim | Neutre & Bon
✥ Je suis : Une Nephelim






Message   Dim 19 Juin 2011 - 8:09
    Il partait vers la gauche, dommage. Je lui souriais malgré tout. Ce n’était tout de même pas de sa faute s’il avait choisi la mauvaise direction. J’aurais plutôt trouver bizarre qu’il me suive alors que cela n’était pas sa route. Je regardais vaguement autour de moi avant de lui répondre.

    - Nos chemins se séparent alors, je prend la direction inverse.

    Je le regardais droit dans les yeux ne sachant pas comment lui dire au revoir. Est-ce que je devais lui faire la bise ? Lui serrer la main ? Lui faire un simple baisé sur la joue ? La dernière proposition ferait un peu trop intime. Je décidais tout simplement de lui dire au revoir oralement afin de ne pas m’embêter avec les usages sociaux humains. Il y a tellement de manière de dire au revoir à une personne et dans ce genre de situation, cela peut devenir facilement un casse tête.

    - à bientôt Noah.

    Lui dit-je d’une voix douce avant de me décider enfin à m’en aller. Je lui jetais un dernier regard pendant que je m’éloignais, c’était plus fort que moi. Le déchu quant à lui continua de me suivre discrètement. Il avait besoin de savoir où j’habitais. C’était cette dernière information qui lui manquait pour faire son compte rendu à son chef. Il savait à peu près tout de moi et il espérait vainement recevoir une récompense après ces séances de baby sitting.

    Je marchais en regardant droit devant moi, ne me méfiant guère des personnes autour de moi. Les rues étaient peuplées, cela avait le don de me rassurer. J’ai déjà marché dans des rues vides, en pleine nuit, où l’on entendait simplement le bruit de mes talons sur le macadam et croyez moi, cela n’a rien de plaisant. Je regardais ma montre, si j’activais un peu le pas, peut-être que j’arriverais à avoir Elena au téléphone. Cela faisait très longtemps que je ne l’avais pas vu et à vrai dire elle me manquait.
Ezechiel
avatar
Trio | Bien -staff-
✥ Je suis : un Ange






Message   Lun 20 Juin 2011 - 12:02

    J'avais laissé ce que les humains appelait le sort décider pour moi. Car malgré ma nature, je ne pouvais pas lire dans les pensées de cette jeune femme et savoir ce qu'elle allait dire à l'avance. Lorsqu'elle me répondit, je compris que j'allai devoir redoubler de vigilance.

    - Nos chemins se séparent alors, je prend la direction inverse.

    Elle marqua une courte pause, puis me regrdant droit dans les yeux, elle ajouta.

    - à bientôt Noah.

    Notre discussion touchait donc réellement à sa fin, elle s'apprêtait à partir et moi, à la suivre, elle et son déchu attitré. S'il le fallait, je resterai à les surveiller de loin jusqu'à ce que ce traitre s'en aille. Car bien que j'avais d'autres missions, et une en cours, celle-ci avait rencontré un mur juste avant cette rencontre et j'avais déjà surement perdu la trace du déchu, je n'était donc plus vraiment pressé de retourner le pourchasser.

    - A Mardi. Répondis-je comme pour confirmer le rendez-vous que nous nous étions donné. j'avais l'impression qu'elle doutait du fait que viendrais la voir à son cours. Mais pourtant j'avais bien l'intention d'y aller. Il fallait que je la revoie qu'elle en soit consciente ou non, sa vie pouvais en dépendre.

    Elle était partie, je la regardait s'éloigner et je vit le déchu la suivre, après quoi, je me mit en marche également à une bonne distance du déchu afin qu'il ne remarque pas ma présence.


FIN
Contenu sponsorisé





Message   
 

On a mission for my lord [Ft. Alice O'Connel]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-