your presence still lingers here


 :: take a breath :: Angeles forest :: Ouest
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alice O'Connel
avatar
Nephelim | Neutre & Bon
✥ Je suis : Une Nephelim






Message   Dim 24 Avr 2016 - 19:11
your presence still lingers here

Ezechou & Alice
Comme un automate, j’enchaîne les foulées pour ne plus penser. Cette course folle me permet de me libérer l'esprit, tout en m’imprégnant de la nature environnante. Je cours toujours de plus en plus vite, repoussant mes limites avant de maintenir un rythme constant. Chaque enjambée m'éloigne de la réalité. Je cours sur le sentier, tout en m'enfonçant dans la forêt. J'ai l'impression que rien ne peut m'arrêter. Suis-je en train de fuir ? Certainement. Je ne veux plus penser. Ici, plus d'échec, plus d'oubli, plus de travail, plus d'Alice. Seulement un être humain, au milieu des arbres. Je ne pleure pas, je n'ai pas envie de hurler ni de me réfugier sous la couette. Le footing agit comme une thérapie sur moi. Je me sens bien, en harmonie. Personne n'est là pour me juger, personne n'est là pour me poser des questions sur moi, sur mon passé. Je suis seule, enfin presque puisque je croise sur mon chemin des promeneurs. Le sourire aux lèvres, je suis fière des progrès que j'ai pu faire depuis ma reprise du sport. Je suis plus en forme que je le pensais. Liam a sûrement raison, je suis capable de reprendre la danse, de me faire un nom, d'avoir mon école... pour enfin briller ? Ne serait-il pas temps de sortir de l'ombre et d'arrêter de se morfondre ? J'ai aussi le droit au bonheur non ? Plus d'ex qui embrasse une autre, plus d'histoire bizarre, un travail qui me fait vibrer. Si seulement tout cela pouvait arriver. Où est donc ma fée marraine ? J'aurai bien besoin d'elle par moment. Je ne peux pas toujours solliciter Elena, ni ennuyer Matthew avec mes états d'âme. Je n'ai pas envie de gâcher leur bonheur. J'envie leur petite vie. Elena fait ce qu'elle aime, a un mari merveilleux et des enfants adorables. Elle le mérite d'ailleurs. Cela fut la seule chose positive que j'ai appris à mon réveil. Après l'accident, j'avais parfois souhaité ne pas m'être réveillée. Sentiment égoïste, engendré par la peur de l'inconnu. Ma propre vie me fait peur. Je reprend tout doucement le dessus, en ayant perdu l'espoir de me souvenir. N'est-ce pas mieux comme ça ? Est-ce qu'il y a pas quelqu'un là haut qui me donne une seconde chance ? J'avais tout arrêté, je n'étais plus en contact avec mon jumeau. Je vivais au crochet de Connor. Décidément, je n'étais pas très fière de ce que j'étais devenue. Pourquoi avoir tout arrêté ? Par fainéantise ? Manque d'ambition ? Par amour ? Il fallait vraiment que j'en apprenne plus. Je pourrai poser mes questions lorsque j'inviterai les Hamilton à manger. D'ailleurs, il faudrait peut-être que je définisse une date avec Elena. C'est tout moi ça ! Je suis en train de courir et je pense à manger. Je me concentre, en chassant des pensées un peu trop terre à terre. Ne suis pas là pour me vider l'esprit ? Tiens, et voilà que ma cheville ne semble pas d'accord avec la cadence. Je ralentis, bien consciente d'avoir un peu trop forcé. Cela doit bien faire 50 minutes que je foule le sol. Je ralentis, de plus en plus, jusqu'à marcher. Je regarde mon portable. L'application runtastic m'informe que j'ai effectivement progressé. Hum... 500 calories de perdues... soupe ce soir pour continuer à me donner bonne conscience ? Je fais demi tour, souffle doucement tout en marchant. J'ai repéré un petit coin idéal pour faire quelques étirements.






Ezechiel
avatar
Trio | Bien -staff-
✥ Je suis : un Ange






Message   Dim 24 Avr 2016 - 19:54
Your presence still lingers in me...
Alice et Ezechiel




J’assénais le dernier coup et plaquais ma main sur la poitrine du déchu pour brûler ce qui restait de lui de mon Lux Dei. J'avais perdu sa trace une fois, dans les jours précédents, mais celui-ci, j'avais fait mon possible pour mener à terme ma mission. Il était de ceux qui tuaient les humains, les plus dangereux et vils des traitres. Il n'avait pas été facile à retrouver mais il n'était plus et le temps perdu à le traquer semblait dérisoire à présent.

J'avais laissé mon manteau à l'église abandonnée, voyant tous ces humains se dévêtir lorsque les températures s'étaient légèrement augmentés. Vêtu d'une chemise uniquement, je détaillait le déchu quelques instants et récupérait le sac qu'il portait sur ses épaules pour le ficher sur les miennes. Je détaillais les attaches un instant, avant de parvenir à le poser proprement lui et la sacoche qu'il avait avec lui quand je l'avais tué.

Je l'ouvrais, détaillant les objets qu'il semblait vouloir cacher dans cette forêt. Je refermais le tout et ajoutais la charge sur l'une de mes épaules, s'ajoutant au reste. Le corps inerte semblait presque à sa place ici, mais je songeais un instant à le cacher de la vue de tous; je regardais autour de moi, le peu de visibilité que m'offrait les arbres était sûrement une aubaine. Bien. C'était probablement plus astucieux de le cacher dans les buissons plus loin. Je soulevais ses jambes et le tirais jusqu'à ma cible ou je laissais son corps à l'abri des branchages.

Je reculais de quelques pas, prêt à me téléporter hors de ce lieu sans faire attention à la présence à coté de moi. Je heurtait quelque chose et réalisait avec horreur ce que c'était ou plutôt de qui il s'agissait. Trop accaparé par ma tâche, j'avais oublié de surveiller le reste.

▬ Alice... Laissais-je échappé, surpris en regardant ce qu'elle pouvait voir de là ou elle était. Le corps était caché proprement derrière les feuillages, mais j'ignorais ce qu'elle avait vu ou entendu avant de me trouver.

▬ Je suis navré, je sais que tu ne souhaite plus me revoir, je... Que fais-tu dans cette forêt, seule ?

Soudain je réalisait ou nous nous trouvions et ce qu'elle aurait pu rencontré quelques instants plus tôt, avant que je n'arrive sur les lieux et tu ce traitre. La savoir en danger, malgré notre lien rompu, m'était difficile à envisager et j'étais soulagé d'avoir été là.






Alice O'Connel
avatar
Nephelim | Neutre & Bon
✥ Je suis : Une Nephelim






Message   Dim 8 Mai 2016 - 16:15
your presence still lingers here

Ezechou & Alice
Sur mon chemin, je croisais le chemin d'autres coureurs, de couples qui se promenaient main dans la main ainsi que de maîtres avec leurs chiens. Je m'avançais peu à peu vers la sortie, en me décidant à faire un léger détour vers la petite église abandonnée. J'aimais beaucoup m'y rendre. Bien que plus personne n'ose la fréquenter, j'aime me rendre en ce lieu pour me rafraichir, mais aussi pour y admirer l'architecture. Certes, elle a perdu de son prestige, mais après tout, elle en a gagné en charme et en mystère. J'aimais beaucoup m'inventer des histoires, plus grotesques les unes que les autres. En m'approchant du bâtiment, j'observais un grand brun qui semblait totalement absorbé par ses affaires. Intriguée, et surtout curieuse, je continuais de m'approcher, en fronçant les sourcils. Qu'est-ce qu'il était en train de faire ? Mon sang se glaça lorsque je compris qu'il s'agissait d'un corps. Était-ce une farce ? Avais-je mal vu ? Je n'eus pas le temps de me poser d'avantage de question que l'inconnu me rentra dedans. Je reculais de deux pas, le fixant maladroitement, tout en essayant de voir où était passé son fardeau. Non sérieusement, Alice ?! Tu as dû halluciner ? Il s'agissait peut-être d'un mannequin ? Un mannequin ? En pleine forêt ? Je n'étais pas devant une boutique de prêt à porter. Mon instinct me disait de partir en courant, au plus vite et d'alerter les autorités.

Je reportais mon regard sur l'homme, horrifiée par ce que j'avais cru voir. Comble de tout, cet homme connaissait mon prénom ! Je reculais de plus belle. Je n'avais plus le temps de confirmer mes peurs. Était-ce vraiment raisonnable d'ailleurs ? Si j'étais folle ? Oserais-je lui demander ? « et salut, comment s'est passé ton meurtre ? »

Je me mis à partir en courant, de manière bien plus rapide que tout à l'heure. Je ne voulais pas savoir qui il était, ni de comment nous nous connaissions. De toute manière, si je lui avais effectivement dit que je ne souhaitais plus le voir... il devait s'agir d'un psychopathe, un psychopathe qui tuait les passants ! Si ça trouve, il avait même senti mes petites culottes en m'imaginant en train de suffoquer sous ses mains. Quelle horreur. Décidément, j'ai l'imagination fertile. Je souffrais atrocement à la cheville, mais je n'avais qu'une idée en tête, courir... en ne faisant pas attention aux personnes que je croisais. Je percutais quelqu'un, s'en faire exprès, mais ne pris pas le temps d'excuser mon comportement. Il fallait que je le sème, je n'avais pas envie de finir sur la rubrique nécrologique ! Une fois mise ne sécurité, il me suffirait d'alerter les autorités et de décrire le potentiel meurtrier.






HJ: j'espère que ça te va =)
Ezechiel
avatar
Trio | Bien -staff-
✥ Je suis : un Ange






Message   Lun 9 Mai 2016 - 12:52
Your presence still lingers in me...
Alice et Ezechiel




En posant mes questions et laissant les mots s'échapper de mes lèvres, j'ignorais depuis combien de temps Alice s'était trouvée là, ou ce qu'elle avait pu voir de mon combat. J'avais cru les lieux vides, mais je semblait m'être trompé, trop distrait par le déchu. Alors avais-je commis un impair pire encore ?

Elle m'avais regardé, sans un mot, sans une réponse à mes paroles, les yeux amplis de ce que je pensait être de la terreur. Je m'inquiétais un instant, puis en la voyant courir pour s'éloigner de moi, je savais.

Elle avait vu, bien trop de choses ce soir et cette terreur m'étais destinée. J'avais vu de nombreuses choses passer dans son regard au fil du temps, depuis que j'avais pris le soin de veiller sur elle. Mais celle-ci était nouvelle et me déstabilisais avec une force que je n'aurais cru possible. Je restait prostré un instant, sans bouger, avant de réaliser qu'elle s'éloignait et qu'il me fallait lui parler avant qu'il ne soit trop tard. Je me téléportait plus loin, à quelques mètres devant elle, loin des yeux si ce n'était les siens.

▬ Alice, je t'en prie, je ne te ferais pas le moindre mal. Tu le sais... Je... Je suis navré de ce que je t'ai dis à l'époque, mais ce moment n'est pas venu et... Cet homme était dangereux, vraiment dangereux.

Je m'avançais doucement vers elle, la main pointée dans sa direction, dans un geste qui se voulait rassurant. Je me souvenais de mes mots et des siens lors de notre dernière rencontre. J'avais avoué ce que je ferais si l'ordre venait de détruire les nephelims, mais... je n'aurais pourtant jamais cru voir cette frayeur dans ses yeux me concernant. Car j'espérait toujours que l'ordre ne viendrait jamais.

▬ Alice... Ne soit pas effrayée, je souhaite juste... Est-ce que tu vas bien ? J'ignorais ce qu'elle devenait depuis qu'elle avait refuser de conserver notre lien. Il s'était brisé, m'empêchant de sentir le danger, m'empêchant de veiller sur elle comme j'avais décidé de le faire à notre rencontre.

▬ Je me souviens de ton souhait, de ta décision... Il ne m'appartiens pas de la contredire, mais... cette rencontre était fortuite, je t'assure et l'ordre n'est pas. Je ne te ferais pas de mal, je t'en fait la promesse.






Alice O'Connel
avatar
Nephelim | Neutre & Bon
✥ Je suis : Une Nephelim






Message   Dim 12 Juin 2016 - 10:35
your presence still lingers here

Ezechou & Alice
Je nageais en plein cauchemar. Je savais que j’aurai mieux fait de regarder Supernatural en mangeant une ben & jerry’s. Au lieu de ça, malgré mes bonnes intentions, je me retrouvais nez à nez avec un meurtrier. Je me mis à courir comme jamais. Il fallait que je m’éloigne de ce malade, que je me mette en sécurité avant d’alerter la police. Or, je ne m’attendais pas à le voir apparaître devant moi. Je stoppais net, bouche bée, partagée entre l’envie de hurler et celle de m’évanouir. Etais-je en train de devenir folle ? Je tremblais, en reculant de quelques pas. Il ne sauta pas sur moi, ne m’hurla pas dessus. Il gardait son calme en essayant de me raisonner. Plus il s’avançait vers moi, plus je reculais, tremblante comme une feuille. Je ne comprenais pas un mot à ses paroles, et franchement je n’avais pas envie d’analyser son discours maintenant.

Il me demanda si j’allais bien. Mon regard s’arrondit. Il était fou complétement fou. Pour toute réaction, je me mis à faire ce qu’une personne normale était censée faire…. A hurler, en espérant être entendue.

Je ne comprenais pas ce qui était en train de se passer. Je venais d’assister à quelque chose d’horrible. Cet inconnu essayant de cacher le corps d’un innocent… et le pire dans tout cela, c’est que je perdais la tête. Il se prenait pour un Léo Wyatt démoniaque en apparaissant devant moi.

– NE VOUS APPROCHEZ PAS ! vociférais-je angoissée à l’idée de ce qu’il était capable de faire. Allait-il me tuer, moi aussi…. Même si le « moment » n’était pas venu ? si ça se trouve, cela faisait un moment qu’il me harcelait… peut-être même est-il à l’origine de mon accident de voiture ? Si ça se trouve, c’est à cause de lui qu’on m’a fait changer d’appartement ? Il fallait vraiment que j’arrête de regarder des séries policières et de lire des thrillers.

Reprenant mes esprits, je me pris à fuir de plus belle de l’autre côté… Je me sentais vraiment en danger, démunie…. Comment cet homme pouvait-il rester aussi calme après ce qu’il venait de faire ? un vrai psychopathe.






HJ : Je suis MDR
Ezechiel
avatar
Trio | Bien -staff-
✥ Je suis : un Ange






Message   Dim 12 Juin 2016 - 13:24
Your presence still lingers in me...
Alice et Ezechiel




Je m'était téléporté devant elle non pas pour l'effrayer, mais pour la retenir et tenter de lui expliquer, mais de comprendre également sa réaction. Me pensait-elle vraiment capable de lui faire du mal ? Pensait-elle que nous avions reçu l'ordre ? Je ne comprenais rien, ni dans son attitude, ni dans le regard qu'elle posait sur moi en me voyant de nouveau devant elle. Et lorsqu'elle criais, je restait bouche bée, ayant dis tout ce que je pouvais, me semblait-il pour qu'elle comprenne que je ne voulais pas lui faire de mal. L'ordre n'était pas venu, je l'avais dit, pourtant elle avait crié, m'avais ordonné de ne pas l'approcher et fui de nouveau, dans l'autre sens, en direction du cadavre du déchu ou tout comme.

Je n'avais pas réalisé l'ampleur de la chose, je n'avais pas réalisé avant de me téléporter de nouveau devant elle qu'il y avait quelque chose de changé. M'avait-elle dit "vous" ? C'était pourtant parce qu'elle ne le faisait plus depuis longtemps que je n'avais plus montré cette forme de respect, de distance.

▬ Stop, Alice... Je ne comprend pas, que se passe-t-il ? Fis-je de nouveau devant elle, essayant de trouver une explication à tout cela. Car j'étais complètement perdu.

▬ Tu sembles différente, pourquoi as tu peur comme ça ? Je... Tu sais ce qu'il était, tu t'en doutes non ? Je... J'ignore ce qu'il se passe, j'aimerais le comprendre.

Tout m'était étranger dans son attitude, comme si elle ne me connaissait pas, comme si je ne la connaissait plus, pourtant notre lien coupé n'effaçais pas le passé et j’espérai qu'elle m'aiguille un peu, voila pourquoi j'ajoutais ces mots:

▬ Je ne te laisserais pas partir alors que tu sembles aussi effrayée, aussi déroutée, ça peut être dangereux pour toi. Je t'en prie, dis-moi ce qu'il y a ?






Alice O'Connel
avatar
Nephelim | Neutre & Bon
✥ Je suis : Une Nephelim






Message   Dim 12 Juin 2016 - 14:42
your presence still lingers here

Ezechou & Alice
J’avais l’impression de perdre la raison. Il n’y avait que moi pour me retrouver dans des situations pareilles. Je ne savais plus quoi penser. Mon instinct de survie me commandait de courir. Je n’avais pas l’esprit clair, ni aucun ressenti par rapport à cet étrange personnage. Je me figeais, en le voyant une nouvelle fois apparaître devant moi. Je stoppais, comme pour obéir à son commandement. Je plongeais mon regard dans le sien. Il n’était pas agressif, et pourtant, il y a quelques secondes il s’occupait d’un cadavre. Je reprenais mon souffle difficilement. Qu’allait-il se passer ? Allait-il continuer d’apparaître devant moi toute la soirée. Apparaître… cela n’avait aucun sens. J’avais l’impression d’être dans une série fantastique. Il ne manquait plus qu’une licorne tiens… au moins, j’aurai un moyen de locomotion pour fuir.

– Je ne vous connais pas ! lâchais-je, pas rassurée à l’idée qu’il pourrait me faire du mal. J’avais envie de lui décrocher mon poing dans la figure et c’est ce qui allait arriver s’il osait me toucher.

– Je ne comprends rien ! La seule chose que je sais, c’est que vous avez tué quelqu’un ! répondis-je sur un ton accusateur en lui lançant un regard glacial. Je regardais autour de moi, mais personne à l’horizon. Etait-ce une si bonne idée de lui parler de la sorte ? J’en doutais.

– Si vous vous approchez, je hurle à nouveau et je suis certaine que cela alertera les promeneurs ! menaçais-je en me disant qu’un coup de pied bien placé en prime serait une bonne idée.

– Dangereux ? Vous êtes un malade ! un… je ne sais quoi d’ailleurs ! Je reculais de quelques pas… interrogative, désemparée et angoissée par la situation.





Ezechiel
avatar
Trio | Bien -staff-
✥ Je suis : un Ange






Message   Dim 12 Juin 2016 - 17:27
Your presence still lingers in me...
Alice et Ezechiel




Elle paraissait de plus en plus effrayée et pourtant, je ne savait pas pourquoi. Le cadavre... elle savait ce que j'étais, elle savait ce que je tuais, pourquoi réagissait-elle ainsi ? Je tentais de comprendre et m'approchais, la toucher m'aurais apporté des réponses, mais elle semblait refuser que je le fasse, vu ce qu'elle avait dit plus tôt. Pourtant... ce serait plus limpide que ses réponses. Je ne vous connais pas ! Pourquoi disait-elle cela ? Comment étais-ce possible ? J'affichais un visage surpris, certainement, car je n'avais pas prévu cette réponse, comment l'aurais-je pu ?

Je ne saisissait pas plus les choses et essayait pourtant de tout mon être, de toute ma grâce.

▬ Nous nous connaissons, c'est moi, Ezechiel. Je... Je m'interrompais alors qu'elle semblait m'accuser d'un meurtre affreux. Comme si elle ne me connaissait pas, en effet. Comme si... elle ne connaissait rien de tout ça. Je souhaitais comprendre d'avantage et pensait à la toucher, brièvement pour avoir un aperçu de son esprit, mais elle avait prononcé de nouvelles paroles. Elle était effrayée, pour sa vie, par moi. Ce que ses mots suivant ne faisait que corroborer.

▬ Alice, j'ignore ce qui se passe, mais... nous nous connaissons, je te le promet et tu sais, ou tu savais que je ne te ferais pas de mal. Tu savais aussi ce que cet homme était, ce pourquoi j'ai fait ce que j'ai fait. Il fut un temps ou tu le savais. J'ignore pourquoi tu as oublié, j'ignore ce qu'il se passe, mais pitié, laisse moi comprendre. Fis-je en tendant une main sans la toucher, la laissant me donner son accord, même si j'étais peu certain qu'elle le fasse.

▬ Si j'étais si dangereux, si j'avais tué cet homme de sang froid, pense-tu que j'essayerais de parler avec toi ?






Alice O'Connel
avatar
Nephelim | Neutre & Bon
✥ Je suis : Une Nephelim






Message   Mar 14 Juin 2016 - 7:49
your presence still lingers here

Ezechou & Alice


L’esprit de plus en plus embrouillé… en quête de réponse, je pris le culot de le regarder droit dans les yeux. Malheureusement, rien ne revient à mon esprit. Ni son visage, si son prénom ne me rappelaient quelque chose. Je ne savais plus trop quoi penser. Il est vrai que s’il était réellement dangereux… pour moi… il ne perdrait pas le temps de discuter. Il m’aurait déjà rompu le cou et serait passé à autre chose. Rien qu’à cette idée, un long frisson traversa ma colonne vertébrale. Si ça se trouve, il était un gentil… il faisait peut-être parti de la police, ou des services secrets… l’homme inerte était un dangereux criminel. Je nageais en plein délire, tout simplement. Or, la deuxième explication était plus rassurante que celle qui faisait de mon interlocuteur un psychopathe.

Je fronçais les sourcils lorsqu’il tendit sa main vers moi. En quoi me toucher cela allait l’aider à comprendre. En tout cas, il semblait bien me connaître puisqu’il se doutait que quelque chose clochait chez moi. Ma vie était vraiment devenue un vrai bordel ! Il n’est pas étonnant que ma mémoire ne veuille pas se rappeler. D’ailleurs, inconsciemment, peut-être que je n’avais pas envie de me rappeler… et c’était sans doute mieux ainsi… même si cela me m’était dans des situations impossible.

Bêtement, je le laissais me toucher, sans savoir ce qui allait se passer. Il serait toujours temps de hurler s’il faisait preuve d’agressivité ? Non ? Je n’en savais rien, mais je ne pouvais pas passer ma soirée à le fuir et lui à faire ses tours de passe-passe devant moi. Ezechiel Son nom était original, il ne pouvait pas s’appeler Paul comme tout le monde ?

– Ne me fais pas de mal… soufflais-je pas du tout rassurée par la perspective de ce simple contact. J’étais complétement folle, je ferai mieux d’appeler la police au lieu de l’écouter !





Ezechiel
avatar
Trio | Bien -staff-
✥ Je suis : un Ange






Message   Mar 14 Juin 2016 - 17:24
Your presence still lingers in me...
Alice et Ezechiel




Avais-je trouvé les bons mots ? Je n'en était pas certain, mais elle semblait apaisée par mes paroles, elle n'avait pas alerté qui que se soit alors que je tentais de m'approcher d'elle, malgré sa promesse précédente.

J'avançais doucement, prudemment, pour ne pas risquer de l'effraye plus que je ne l'avais déjà fait. Lorsque je la touchais... Rien ! Je n'avais pas rien perçu, mais je n'avais rien vu de ses souvenirs de moi. Les choses qui semblaient les plus ancrés dans son esprits ressemblaient à un accident, un effroyable accident. J'ignorais si c'était relié, mais sans certitude, je commençais cependant à comprendre. Elle n'avait aucun souvenir de moi, en avait-elle tout bonnement ?

▬ Je ne veux pas te faire de mal, je te le promet. répondis-je en réfléchissant un instant face aux indices devant moi à présent.

▬ Tu as déjà été blessée, n'est-ce pas ? C'est pour cela que tu ne te souviens pas de moi ? De nous, de... cela... Fis-je en songeant au cadavre qu'elle m'avait vu cacher. Si elle n'avait pas souvenir de grand chose, sa détresse s'expliquait. Et la culpabilité me revenait, puisque j'était celui à l'avoir effrayée.

▬ Alice... Cet homme, il n'était pas... C'était un meurtrier, il était dangereux. Ma parole n'est peut être pas suffisante, mais c'est tout ce que j'ai à t'offrir pour t'assurer que je ne suis pas mauvais. Tu le savais, autrefois...

Je reculais d'un pas, essayant de réfléchir à ce que je pouvais faire pour l'aider, mais réparer des souvenirs... ce n'était pas comme des plaies à soigner, mon don n'était pas fait pour cela. Sans compter que j'ignorais le nombre de souvenirs qu'elle possédait encore, si elle en avait toujours.

▬ Qu'a tu oublié ? Que puis-je faire pour t'aider... Si... tu souhaites mon aide ? Elle ne s'en souvenait apparemment pas, mais elle avait rompu notre lien, refusé que je continue d'être son ange gardien et j'ignorais si elle voudrait de mon aide aujourd'hui.






Alice O'Connel
avatar
Nephelim | Neutre & Bon
✥ Je suis : Une Nephelim






Message   Sam 18 Juin 2016 - 7:45
your presence still lingers here

Ezechou & Alice


La situation semblait irréelle. Je ne comprenais toujours pas et je doutais vouloir en savoir plus. J’avais vu cet étranger avec un cadavre. Un étranger qui semblait me connaître puisqu’il connaissait mon nom. De plus, il se doutait que quelque chose ne tournait pas rond chez moi. J’étais plus calme, du moins en apparence. Je craignais toujours les réactions de cet inconnu. Pourtant, je le laissais me toucher, convaincue par ses paroles. J’espérais ne pas faire une erreur, et au pire, avoir le temps de m’en aller en courant. Je plongeais mon regard dans le sien. Il semblait sincère et aussi décontenancé que moi. Etait-il un acteur talentueux ou était-il sincère ? Je hochais la tête affirmativement avant de répondre de manière brève.

– Accident de voiture… dis-je simplement. Cela ne servait à rien d’entrer dans les détails. J’étais sortie vivante de cette mésaventure. N’était-ce pas le principal ?

Je frissonnais lorsqu’il me parla de cet homme… du mort. Mes soupçons étaient fondés alors ? Il n’était pas un meurtrier mais plutôt de ceux qui empêchant les tueurs de nuire ? Pour en être sûre, il me fallait lui demander s’il avait une plaque, un insigne ou toute autre chose prouvant son autorité…. Alice, depuis quand les flics se téléportent ?

– Vous êtes de la police ? Comment avez-vous fait… votre truc… votre apparition ? demandais-je d’une voix méfiante avant de m’éloigner de lui à nouveau. Qu’était-il ? J’avais peut-être oublié une bonne partie de ma vie… mais aux dernières nouvelles, la magie n’existe pas.
J’haussais un sourcil interrogatif. Il ne pouvait pas m’aider, à moins d’avoir mes souvenirs dans une bouteille. D’autant plus, que je n’étais pas certaine de vouloir son aide. Après tout, même s’il disait le contraire, même si je le connaissais auparavant… là tout de suite, il n’avait pas plus de valeur à mes yeux qu’un inconnu.

– Quelques années… soufflais-je en ayant conscience de ne pas être fort bavarde. On ne pouvait pas m’en vouloir. D’ailleurs, une personne saine d’esprit serait déjà repartie en courant et hurlant.





Ezechiel
avatar
Trio | Bien -staff-
✥ Je suis : un Ange






Message   Dim 19 Juin 2016 - 0:00
Your presence still lingers in me...
Alice et Ezechiel




J'avais fini par saisir l'essentiel par son attitude. Elle ne se souvenait pas de grand chose et certainement pas de moi, elle avait été blessée, grièvement probablement et je n'avais pas été là, je n'avais jamais su, ni ce qui était arrivé, ni la protéger. Car notre lien rompu la laissait à la merci du mal, de Lucifer peut être.

Mais j’ignorai encore ce qui lui était arrivé et c'était pour cela que je le lui avait demandé. Ses blessures auraient-elles pu être évitées si j'avais pu lui trouver un remplaçant à ma mission ?

Il me fallait écouter sa réponse avant de statuer sur la question et sur ma responsabilité. Et il me fallait également lui expliquer ce qu'elle avait vu, qui était le mort, qui j'étais moi. Je n'avais pourtant pas utiliser de mots précis, trop inquiet de savoir ce qu'elle savait encore.

▬ Accident... Répétais-je en écho à ses paroles. Alors un ange gardien n'aurait rien changé, la guérir aurait été au delà de mes capacités, de ce qu'il m'était autorisé de faire. Blessure humaine, soins humains. C'était aussi simple que cela. Et elle semblait avoir été soignée proprement par leurs mains. Si l'on oubliait l'état de ses souvenirs. Je soufflais, quelque peu soulagé d'entendre sa réponse. Car je n'avais jamais oublié le poids qui pesait sur elle et la raison pour laquelle j'étais devenu son ange gardien. Lucifer.

J'avais omis ce nom à l'oral, conscient que son oubli me concernant pouvait s'étendre à bien plus, je préférais avoir une notion de temps si humaine soit-elle, pour m'aiguiller dans la marche à suivre avec elle.

▬ De la police ? N... Non... C'est compliqué à vrai dire. Disons que c'est naturel chez moi, ce genre de choses. J'aimerais t'en dire plus, Alice... Mais... J'ignore comment aborder ces choses si tu... Sans savoir lesquelles font encore parti de ta mémoire.

Je ne voulais pas risquer de la brusquer. Trop en révéler, sans prendre le temps, sans mettre les formes si elle ignorait ces choses... cela pouvait lui faire du mal. Et je lui en avait déjà bien trop fait.

▬ Années... J'avais conscience de surtout répéter ses mots, mais même si son ignorance me concernant révélait un laps de temps large, j'avais eu bon espoir que seuls certaines bribes se soient envolées. Mais elle parlait en années et notre rencontre remontait à quoi... cinq années humaines environ.

▬ Tu as donc tout perdu, tout ce que tu as appris sur moi, sur ce monde... Ces dernières années... J'en suis désolé, j'aimerais t'aider à retrouver tout cela mais, je ne peu malheureusement rien faire. Sauf si tu souhaite que je te dise la vérité. Je... Je t'ai promis par le passé de ne faire que te dire la vérité à présent, alors si c'est ce que tu souhaite... Je répondrait, seulement, tu ne pourras pas l'oublier à nouveau...





Alice O'Connel
avatar
Nephelim | Neutre & Bon
✥ Je suis : Une Nephelim






Message   Lun 20 Juin 2016 - 8:00
your presence still lingers here

Ezechou & Alice


Mon interlocuteur devenait aussi bavard que moi. Avec un peu de chance, nous allions finir par nous en lasser et clôturer le dialogue. Je n’aimais pas ne pas être à l’aise et encore moins toute transpirante. Je restais tout de même calme, attentive en étudiant chacune de ses réactions. Ezechiel n’était pas du tout agressif. Au contraire, il était calme, solide et semblait vraiment vouloir m’aider. C’est le genre de personne sur laquelle on souhaite se reposer… Enfin, cela serait certainement le cas si je ne l’avais pas croisé avec un cadavre. Je n’avais plus envie de hurler, ni de fuir, mais ce n’est pas pour autant que je souhaitais l’inviter à boire un verre. Je tiquais quand mon interlocuteur me répondit qu’il n’était pas de la police. Qu’était-il alors ? On ne pouvait pas dire qu’il était très précis dans ses propos. Un tueur à gages de la bonne cause ? Un super héros ? Garde du corps d’un président ? En tout cas, il ne semblait pas vouloir m’en dire plus… ou plutôt il n’osait pas de peur de m’effrayer. Qu’il se rassure, je n’avais jamais eu aussi peur de ma vie… du moins, dans mes souvenirs.

Plus il parlait, plus je fronçais les sourcils, plus je ne comprenais rien. Il allait loin…. Très loin… Je ne pense pas que mes souvenirs soient aussi intéressants pour parler en ces termes. De quoi avais-je été témoin ? D’une invasion extraterrestre ? Travaillait-il pour la nasa ? Décidément, plus il parlait, plus j’avais l’impression qu’il avait reçu un coup sur la tête.

– Non répondis-je un peu brutalement. Je n’avais pas envie de me souvenir…. J’aimais pour l’instant mon traintrain quotidien. D’ailleurs, pouvais-je réellement me fier à lui ? Mes amis ne m’avaient parlé de rien… de rien d’aussi important…. Qui englobait le monde.

– Je veux dire…. Je préfère que cela me revienne naturellement… et non apprendre un passé qui me resterait inconnu… J’aurai l’impression d’apprendre des choses sur la vie de quelqu’un d’autre ! Complexe de l’autruche bonjour. Non mais sérieusement, je n’étais pas encore assez folle pour faire confiance au premier venu. Bonjour, je m’appelle Ezechiel… Je viens t’apprendre des trucs sur toi alors que je viens d’assassiner quelqu’un…. Mais tu sais, je suis gentil, tu peux me faire confiance.

– Il faut que j’y aille…. *j’ai aquaponey* Mes amis m’attendent mentis-je histoire de couper court à cette discussion plus qu’étrange. J’aurai peut-être dû appeler la police… mais honnêtement, je pensais un peu plus à ma petite personne à ce moment précis. Je ne savais pas s’il disait vrai ou non… mais en y réfléchissant, je ne pouvais plus rien pour cet homme… dangereux ou non.

Ezechiel ne m’avait pas expliqué l’origine de ses apparitions… et j’étais restée bloquer sur ça…. Avais-je simplement paniqué et imaginé cela…. Ou étais-je devenue folle ?






Ezechiel
avatar
Trio | Bien -staff-
✥ Je suis : un Ange






Message   Mar 21 Juin 2016 - 19:06
Your presence still lingers in me...
Alice et Ezechiel




Sa réponse à mes questions étaient sans appel. Elle semblait plus précise et plus clair que moi, ce qui n'était pas difficile face à mes difficultés habituelles. Mais aujourd'hui, c'était tout particulier et je ne regrettais pas d'avoir posé tant de questions en entendant les mots d'Alice.

Lui révéler tout cela n'aurait pas été une bonne chose, c'était ce qu'elle pensait, ce qu'elle voulait et ce que je respecterais. Ainsi mon coté évasif peut être dérangeant pour elle semblait finalement lui convenir. Ou convenir à ses souvenirs qui ne devaient pas être brusqués.

▬ Si c'est ainsi, je respecte ton choix. Elle semblait à présent pressée de me quitter et si je n'était pas sûr du pourquoi, je ne comptais pas la retenir d'avantage, pour risquer d'aller contre son souhait. A présent, je savait qu'elle allait bien et n'était pas en danger, c'était le plus important et probablement qu'avec le temps elle souhaiterais des réponses. C'était quand ce temps viendrait que le reste suivrait.

▬ Au revoir, Alice. J'espère que tu retrouveras tes souvenirs perdus.

Ajoutais-je en reculant, baissant la tête pour la saluer avant de m'enfoncer plus en avant dans les bois. Je ne souhaitait pas disparaitre une nouvelle fois devant elle et soulever plus de questions. N'avais-je pas assez fait de dégâts aujourd'hui, sans savoir ?





Contenu sponsorisé





Message   
 

your presence still lingers here

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-