Table "Tulipe"


 :: it ends here :: Municipal dump :: old journals :: The romance villa :: Salle de bal
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Zadkiel
avatar
PNJ | Pnj & Pjo du forum
✥ Je suis : Un archange - PJO






Message   Ven 22 Juil 2016 - 8:57


« Chers invités, ce son signale la fin de cet échange, le dernier tour de speed dating est terminé, je vais tous venir vous voir un par un, pour la dernière surprise de la soirée...

Cette table recevra les numéros ... et ... ! Bonne rencontre. »
Invité
avatar





Message   Lun 1 Aoû 2016 - 14:51





Finalement, la soirée speed-dating touchait à sa fin, mais il avait été décidé que certains "couples" pouvaient se rejoindre. Ces guillemets étaient placés, parce que de fait, Daniel avait choisi à revoir quelqu'un qui ne pouvait pas - selon lui - être considéré comme la flamme de sa vie. Plutôt comme une fleur. Plutôt comme sa fleur.
Daniel retrouva Eliott, et l'accueilla avec le sourire brillant.

- Je suis content qu'on se revoit... Même si de fait, cela sonne encore très romantique.

Daniel eut un léger rire en repensant à la discussion qu'ils avaient pu avoir vis-à-vis du film de comédie romantique lors de leur première rencontre. Il observa Eliott, le fixant, droit dans les yeux :

- Alors continuons le jeu des questions. Je t'en avais posé une mais... Hm. Ah oui. Je te demandais comment tu étais en couple.

Cela l'intéressait quand même. On se demandait pourquoi. C'était juste pour faire connaissance avec son voisin, voyons. Rien de plus.


Invité
avatar





Message   Lun 1 Aoû 2016 - 22:34





La soirée avait été ma foi bien sympathique, j'avais rencontré de nombreuses personnes toutes plus curieuses les unes que les autres. D'ailleurs la brune là, si elle avait eu un humour moins porté sur le sexe j'aurais cru à un complot tellement elle ressemblait à mon ex. Hormis ses yeux ... oui non elle n'avait pas le même regard. Mais je pense avoir trouvé leur équivalent, quoi que non c'est encore mieux qu'avant. Ouais c'est ça les siens sont mieux, tout est mieux de toute façon.

Une petite enveloppe m'avait été remise lorsque je m'étais levé de ma table, indiquant que j'avais été invité à poursuivre la soirée avec une personne et un petit ticket indiquait le numéro de celle ci ainsi que la table à laquelle je devais me rendre. Mon regard balaya la pièce rapidement, vu que je n'avais pas bougé de la soirée j'avais aucune idée d'où se trouvait cette table tulipe. Oh il ne me fallut que quelques secondes pour savoir où je devais aller.

Je m'installais donc devant mon voisin, mon soleil, mon ... "partenaire" de ce soir. Évidement je ne pouvais que lui sourire moi aussi , d'ailleurs il me donnait l'irrémédiable envie d'être heureux et souriant.

" Je crois que ce bonheur est partagé. Effectivement cela sonne un peu romantique mais je ne vais pas m'en plaindre, c'est mignon ils ont mis les bouchées doubles pour que ce soit tout parfait"

Oh ça pour être parfait ça l'était oui. Tant que tu étais là moi le reste j'en avais rien à faire et j'avais juste envie de te parler, de tout et n'importe quoi comme durant ce dimanche

"Et bien en couple, hum . . . disons que je n'aime pas me vanter du coup les qualités je ne sais pas trop. Je dirais attentionné peut-être, protecteur aussi. Après je suis aussi très possessif, quand j'aime une personne je l'aime je ne veux pas la voir partir" cela sonnait comme une triste vérité au final "Pour faire court je suis tout simplement moi, je suis la même personne que durant la soirée pâtes"

J'enchaînais alors sur ces questions dites "de couple" voulant moi aussi savoir deux ou trois petites choses sur lui. Par curiosité seulement. Curiosité de savoir si nous avions là aussi des points communs "Si tu devais avoir un défaut en couple qu'est ce que ça serait? ..." je posais cette question car je ne lui trouvais que des qualités pour le moment.

Invité
avatar





Message   Mar 2 Aoû 2016 - 9:33





Daniel eut un petit sourire. Il avait aussi un peu envie de rire. Toute l'ambiance autour d'eux était au romantisme, alors qu'eux n'étaient que de simples amis. Mais de fait, cela donnait un côté drôle. Eliott répondit finalement à sa question, précisant qu'il était possessif en amour. En un somme, Daniel compatissait un peu. Maintenant que Cattleya l'avait trompé, il était sûr que lors de sa prochaine relation, à moins qu'il ne soit totalement confiant, il risquait d'être parfois légèrement possessif.
Mais après tout, ne l'était-il pas déjà avec sa fleur ?

- Je vois... J'imagine que c'est pareil pour moi. Je suis le même que tu as vu. Je crois.

Il ne se rappelait plus vraiment comment il pouvait être avec Cattleya. Il n'avait pas envie de se rappeler en plus. A la nouvelle question d'Eliott, Daniel se mit à réfléchir. Un défaut qu'il pourrait avoir en étant en couple...
Que lui avait reproché Cattleya, déjà, après qu'il lui ait demandé de se justifier...Ah oui. C'est vrai.

- Apparemment, je serais trop gentil, et un peu trop innocent. Mais je pense que depuis, j'ai changé.

Sa voix était plus cassante que la douceur qui ressortait d'habitude. Mais un mauvais souvenir venait de lui remonter au travers la gorge.

- ...Je suis désolé, fit-il en se rendant compte de comment il avait répondu : Un mauvais souvenir...

Daniel eut un léger soupir, et se reprit :

- Je ne vais pas te demander si tu crois en Dieu, je connais la réponse, hm... Tu as rencontré des personnes sympas ce soir ?


Invité
avatar





Message   Mar 2 Aoû 2016 - 9:47




Comme toujours je m'étais montré honnête, je n'avais pas de raison de lui mentir à ce sujet. Quand bien mal, à quel sujet pourrais-je bien être apte à lui mentir sans me sentir mal après? Je ne peux résolument pas dire ou faire quelque chose qui lui fasse du mal de manière volontaire. Jamais je ne voudrais blesser mon soleil ... mon soleil.

"Je ...m'excuse je n'aurais pas dut te demander ça" dis-je alors que j'avais compris que ma question avait réveillée sûrement de mauvais moments pour lui "Sache que pour moi tu es parfait comme je te connais déjà ... pour le peu que je te connais je n'arrive pas à te trouver un réel défaut d'où ma question" un jour je vais mourir d'honnêteté je crois.

Doucement je déposais une fois de plus ma main sur la sienne, laissant mon pouce faire de petits cercles doux sur sa peau comme pour lui dire que je l'excusais et que ce n'était pas grave. Qu'il n'était pas là pour penser aux mauvaises choses aussi.

"Ha je crois que Dieu est une question résolue, hum oui j'ai croisé plein de gens cool, plusieurs connaissances en plus, certaines plus importantes que d'autres d'ailleurs" je me mordis la lèvre pour la fin de ma phrase, ne pouvais-je donc jamais m'arrêter avant que mes mots ne sortent de ma bouche?

"Dis moi, si tu devais avoir un pouvoir, n'importe lequel sur l'échelle de tous les pouvoirs du monde, lequel tu voudrais et pour quelle raison?"


Invité
avatar





Message   Mar 2 Aoû 2016 - 9:58





Daniel aurait pu avoir un sursaut, se crisper, réagir. Faire quelque chose de cette main sur la sienne. La retirer. Mais il ne bougea pas, comme rassurer par ce contact, comme si les petits cercles qu'Eliott faisait parvenait à adoucir le soleil brûlant.
Il se sentit tout drôle, quand Eliott le designa comme étant parfait. Des défauts ? Il en avait. Il en avait beaucoup. Trop méfiants. Trop gentil, pour de vrai. Souvent ronchon le matin. Daniel n'était pas du matin.

- Je ne pense pas être parfait...

Il fut content de constater que son voisin avait rencontré des gens avec qui s'entendre, et ne percuta pas que le reste était adressé à lui. Il ne se rendait même pas compte que finalement, naissait entre eux une ambiance parfaitement romantique.
Et quand Eliott posa sa question, Daniel éclata de rire. Ce n'était pas méchant...Simplement, que des pouvoirs, il en avait déjà. Ce n'était pas forcément ceux qu'il aurait voulu avoir dans sa vie, mais il avait toujours vécu avec. De fait, il savait que quand il avait découvert ces pouvoirs, il avait voulu les changer. Mais cela datait à présent.

- ...Désolé...Je ne voulais pas rire comme ça, mais...

Il se mit à réfléchir :

- Je voudrais un pouvoir me permettant de protéger mes proches j'imagine. Un pouvoir qui ne blesserait pas forcément les gens, mais qui protégerait. Parce que je sais que moi même je ne suis pas forcément en mesure de les protéger. Ou bien, voir l'avenir

Il eut un léger rire sur la fin, vu qu'il venait un peu de révéler quelque chose qu'il possédait en fait.

- Hm... Oh tiens. Monsieur la fleur. Quel est votre fleur préféré ?


Invité
avatar





Message   Mar 2 Aoû 2016 - 10:11





Je souris doucement en constatant qu'il semblait s'apaiser. J'ignore pourquoi j'ai cette manie de lui prendre la main à chaque fois qu'il semble inquiet ou triste d'ailleurs, mais à chaque fois cela fonctionne. Ce n'était pas pour autant que je la retirais, elle était bien là non? Un nouveau sourire illumina mon visage, non pour moi tu l'es ne chipotte pas.

"Tu sais Dan, la perfection elle est atteinte non pas quand il n'y a plus rien à ajouter mais quand il n'y a plus rien à enlever" je me surprenais moi même de dire ce genre de choses, je les pensais évidemment mais entouré de toutes ces roses et ces violons dans le fond pour l'ambiance et bien croyez le ou non ... c'était étrangement...étrange. "De plus la perfection est différente aux yeux de chacun"

"Voir l'avenir ... et bien moi j'aimerais voir le passé étrangement. J'sais que ça peut-être très con mais j'aimerais connaître mon passé parfois. Et je comprends tout à fait, les pouvoirs qui ne blessent pas sont les meilleurs" Oh oui je parlais en connaissance de cause sur ce dernier point. Peut-être qu'il ne relèvera pas ce détail. "Ne t'excuses pas, ton rire est beaucoup trop chaleureux pour que tu le cache voyons" ajoutais-je avec un demi sourire.

"Est ce trop cliché si je réponds le tournesol? Nous savons tout deux pourquoi . . . sinon j'aime les roses, c'est beau une rose même si certaines piquent beaucoup"dis-je en lançant un regard au petit vase déposé sur la table "Si tu devais avoir une seule peur ça serait laquelle?"


Invité
avatar





Message   Mar 2 Aoû 2016 - 10:31





Qu'Eliott ne retire pas sa main ne le dérangea pas outre mesure. Daniel ne bougea pas la sienne. Il n'avait pas conscience que ça plus l'ambiance qui trainait derrière, donnait envie de chanter "Ti amo" et de leur ramener un plat de spaghettis pour que leurs lèvres se croisent enfin.
Daniel ne pu s'empêcher de sourire à la gentille phrase de son voisin. C'était joli.
Il reconnu que voir le passé pourrait être bien aussi ,mais il se demanda pourquoi Eliott en aurait besoin. Après tout, on connaissait son propre passé non ? A moins qu'Elioitt n'ait souffert 'instants où il avait pu être amnésique. Peut-être que c'était ça. Daniel ne tilta pas pour le pouvoir. De fait, il ne prit pas conscience du double sens.
Quand Eliott parla de son rire, Daniel se sentit encore tellement étrange. Il ne su même pas quoi répliquer.

Puis, Eliott parla de sa fleur préféré...Le tournesol et la rose. En somme, c'était des fleurs qui lui allaient bien, au goût de Daniel. Il opina de la tête gentiment, heureux de pouvoir tant faire connaissance avec son voisin avec qui il avait pourtant déjà bien parlé.

- Une seule peur.... Tu vas me trouver sûrement répétitif, mais j'imagine que ma plus grande peur est de perdre ceux que j'aime. Mon meilleur ami, par exemple.

Cela prouvait à quel point Daniel pensait plus aux autres qu'à lui même, souvent.
Il observa son voisin un instant, le temps de réfléchir à une question :

- Tu sais nager ? Il commence à faire beau, et maintenant que j'ai quelqu'un à emmener à la piscine...

Il s'était rappelé que son voisin aimait bien sortir, et Daniel aimait bien nager.


Invité
avatar





Message   Mar 2 Aoû 2016 - 10:44





En fait je me suis rendu compte un peu à quel point ma réponse pouvait sembler con quand on sait que mon passé est loin d'être aussi doux et fleuri qu'un champ de pâquerettes. Cependant plusieurs choses, dont mes parents faisaient partis des éléments que je souhaitais connaître même si la vérité me faisait peur.

"En fait c'est pas vraiment les dix dernières années qui me tentent c'est plutôt avant. Peux-t'on vraiment me blâmer de vouloir connaître mes parents?" j'avais répondu moi même à cette question rhétorique. Non évidemment que non.

J'esquissais un léger sourire, oui nous parlions encore une fois de fleurs. Décidément nos conversations pouvaient sembler confuses ou bien sorties toutes droit d'un club de jardinage ... au choix. Sa peur quant à la sienne était bien plus rationnelle que les miennes. Moi j'avais peur de quoi? Des gros insectes tout dégueux, des gros orages et ... ha de perdre mon soleil aussi.

"Oui d'ailleurs j'avais un cousin quand j'étais gosse il faisait de la planche à voile on en faisait quand on était petits, j'ai toujours aimé aller à la mer. D'ailleurs c'est ma route préférée pour courir. Mais même la piscine ça m'ira, mais attention je risque de t'éclabousser tout le temps" c'était un "oui", un peu caché par une longue phrase mais c'était un oui.

" Est ce que tu as une saveur de pizza préférée? que je m'organise" sous entendant que la soirée approchait à grand pas.


Invité
avatar





Message   Mar 2 Aoû 2016 - 10:57





Daniel ne voulait pas poser trop de questions sur le passé d'Eliott, alors il ne le questionna pas exactement sur le fait qu'il ne connaissait pas ses parents, mais Eliott avait été adopté - il lui semblait qu'il lui avait dit -, il imaginait que c'était normal. Daniel leva alors sa main libre, pour la poser sur celle d'Eliott, pour la caresser à son tour, doucement, espérant que cela ferait le même effet sur lui, l'air un peu compatissant.

Il écouta Eliott parler de son cousin, de la voile, et du fait qu'il le trisserait sûrement s'ils allaient à la piscine, Daniel eut un sourire amusé :

- Ce n'est pas grave, ça rafraichis. On va bien s'amuser.

Il allait falloir trouver un temps pour y aller. Mais il y avait un temps pour tout, comme disait la Génèse, et surtout, il y avait toujours un temps pour son voisin.
Leurs mains étaient liées et ne semblaient pas vouloir se lâche,r peut-être entrainée par l'ambiance romantique.

- Je dirais trois fromages. Sans les olives. C'est bête, mais je n'aime pas trop les olives. Tiens, tu aimes les olives ? Ou le fromage ?

Une nouvelle question sur la nourriture. Mais quitte à faire, autant se renseigner, comme Eliott avait pu le faire précédemment.


Invité
avatar





Message   Mar 2 Aoû 2016 - 11:09




Hey oh arrête tes conneries toi ... j'vais clamser si tu continues oui, je m'adressais à mon coeur qui avait décidé de me faire un remake du saut à la perche des JO de Pékin. C'était comme ça à chaque fois que je le touchais et inversement. Cela était aussi valable à chaque fois que je le voyais d'ailleurs. J'tai dis de te calmer putain de boum boum de merde Je sentis un truc chaud colorer mes joues, c'est ça rougir? Ou bien le chauffage est excessivement élevé pour un mois de Juillet? Quoi qu'il en soit, ce contact m'avait apaisé, je ne sais ni d'où ni de comment ni de pourquoi mais bordel que c'était agréable.

"En fait quand je suis dans une piscine ou à la mer j'ai 15 ans dans ma tête .. alors bon" je ne pouvais m'empêcher de me demander si je paraissait stupide ou non à dire le fond de ma pensée à chaque fois.

"Oh moi j'aime tout, fromage, olives, lardons ... en fait je suis pizzavore. Le seul et unique truc que je bouffe pas c'est du poisson, ça pue. Et puis en plus ça rends pas intelligent c'est faux ... je connais des gens qui adorent ça" je ne pu m'empêcher de rire à ma propre connerie. Quoi? Ca arrive de s'aimer quand on dit de la merde des fois non?

" Est ce que tu aimes d'autres trucs a part lire et être avec ton ami?" je sentais la réponse venir alors j'avais un peu anticipé. Il doit bien aimer d'autres choses quand même non?


Invité
avatar





Message   Mar 2 Aoû 2016 - 11:20





- Avoir 15 ans dans sa tête, c'est bien

Daniel souriait. Lui même avait parfois l'air d'un gamin. Il mourrait toujours d'envie d'aller s'amuser sur une balançoire. Il mourrait toujours d'envie de faire du toboggan, mais ne le faisait pas. Alors parfois, oui, Daniel agissait comme un adolescent ou un enfant, mais finalement, il ne voyait pas en quoi c'était dérangeant.

- Pizzavore hein ? Heureusement que tu ne m'as pas comparé à un ingrédient de pizza, tu m'aurais mangé sinon.

Daniel eut un léger rire. Lui même ne mangeait pas tant de pizza que cela.

- Sauf si j'avais été un poisson... Mais même si j'aime bien le poisson je n'ai pas envie d'en être un. Quant à mes autres centres d'intérêts...Je ne sais pas trop en fait. J'aime prendre des bains. J'aime bien aller à la bibliothèque aussi, mais on en revient aux bibliothèques... Je n'ai pas tant de centre d'intérêt que ça, c'est peut-être mon défaut, je ne suis pas très intéressant

Le prophète n'avait pas dit ça pour se descendre, à vrai dire, il n'avait de toute façon pas confiance en lui.

- Une autre question....

Il pencha ses yeux vers la feuille restée là.

- ....Que penses-tu de l'infidélité ?

Il n'était pas censé poser cette question. Elle n'était réservée qu'à l'éventuelle personne qu'il accepterait d'accepter son coeur. Mais Daniel avait cette étrange sensation qu'il devait la poser à Eliott. Que d'une façon ou d'une autre, il était la bonne personne.

Invité
avatar





Message   Mar 2 Aoû 2016 - 11:42




"Peut-être que je devrais inventer une recette unique de pizzas à la fraise. A défaut d'être un poisson je pourrais t'attirer pour ensuite te croquer? oui je suis maléfique je sais" affirmais-je avec un grand sourire. J'avais réellement dit ça moi? Te croquer? Mec t'es sérieux quand tu dis ça? ... Je crois que oui en fait. Bordel.

"Oh détrompe toi tu es plus intéressant que tu peux le penser. La preuve je reste avec toi. Les gens chiants je ne m'en occupe pas." parce que toi tu es spécial, tu es pas pareil et j'aime te parler même si je suis loin d'être le futur Oscar Wilde.

"L'infidélité? ce que j'en pense. J'en pense que je me revois au lycée avec ma copine. Ou plutôt non que je revois ma copine dans les bras de mon meilleur ami et inversement ... l'infidélité est pour moi le pire poison d'un couple. C'est peut-être selon moi le pire défaut du monde, j'en cautionne des défauts ça crois moi je le fais. Hypocrisie d'accord, jalousie ouais .... mais ça non. Pour moi c'est comme le mensonge ça me donne envie de gerber. Ca doit être pour ça que je suis un peu trop honnête. Jouer avec le coeur des gens n'apporte rien, faire souffrir les autres par égoïsme c'est juste dégueulasse" j'étais parti un peu loin et je me sentais un peu .. mal d'ailleurs. Déjà d'avoir réagit au quart de tour et en plus de repenser à cette partie là de ma vie.

" Est ce que pour toi, l'idée d'aimer toute une vie c'est possible ou c'est juste un proverbe à la noix ?" nous étions retournés dans notre lancée sur les questions de couple autant continuer.


Invité
avatar





Message   Mer 3 Aoû 2016 - 8:33





Quand Eliott parla de pizza à la fraise, Daniel douta que celles ci purent être bonne. Honnêtement. Mais bizarrement, il n'était pas contre, même s'il se demanda dans quel sens il devait prendre le "je vais te croquer" de son voisin. Enfin, quand Eliott parla d'infidélité, Daniel ne pu que se retrouver devant un écho. Pas forcément de tout ce qu'il pensait, mais suffisamment pour comprendre que ce qu'avait subi Eliott était sûrement similaire à lui. Après tout c'était vrai. Il n'y avait rien de pire que l'infidélité.

Mais en un sens, cela ne pouvait que plaire à Daniel, qui s'assura ainsi le fait qu'Eliott n'était pas du genre infidèle. Et que si... Pour une éventuelle relation même si cela n'arriverait sûrement jamais n'est ce pas, eh bien, il serait fidèle.

- J'y ai cru. Qu'on pouvait s'aimer toute une vie. J'y ai cru pendant allez....Quatre ans, je dirais. Et puis, je me suis rendu compte que ce n'était pas si facile, et que finalement, ça ne devait pas exister. Je ne pense pas qu'il est possible d'aimer toute une vie. Ou au moins je ne le pense plus.

Daniel pensait néanmoins que l'amitié était plus durable que l'amour. De fait, il songea au fait que son meilleur ami s'était remis avec la femme qu'il avait aimé il y a longtemps et qui était la cause de sa chute. Enfin, une des causes. Etait-ce ça s'aimer toute une vie ?
Il secoua la tête :

- Bref...Je suis désolé, ma réponse n'est pas des plus...Amusantes. Pour la peine... Quelle est ta blague préférée ? Comme ça on va pouvoir rire un peu


Invité
avatar





Message   Mer 3 Aoû 2016 - 10:48





Ma question avait trouvé un triste écho en lui, tout comme la question sur l'infidélité l'avait fait sur moi. Je senti en moi une sorte de tristesse, un peu lointaine et enfouie mais elle était bien là et pointait le bout de son nez. Cela devait sûrement se répercuter dans mon regard tout comme dans mon geste. C'était presque instinctif, ma main sur la sienne, la sienne autour de la mienne. Une simple petite pression, douce, légère mais bien présente. Je ne voulais pas ressentir ce genre de choses, je ne voulais pas le voir triste de cette manière pour quelque chose que je comprenais. Même si moi cela avait été plus court, j'imagine que sa chute n'avait été que plus violente encore.

'' Dan tu vois les chaussettes, des fois il arrive un truc terrible. Elles sont séparées l'une de l'autre, cela peut durer des années mais la première chaussette ne se laisse pas aller car elle sait quelque part que celle qui lui ressemble et qui est là que pour elle est là quelque part .... Et bien en amour ça doit être semblable non ? Ca se trouve ta chaussette est dans le mauvais tiroir ''
essayais-je de lui dire pour lui faire comprendre que rien n'était perdu. Qu'une personne comme lui méritait de trouver sa petite chaussette, qu'il devait être heureux lui aussi.

"Ma blague préférée? .... C'est l'histoire d'un mec qui rentre dans un bar il dit "salut c'est moi" mais en fait c'était pas lui" je ris légèrement à cette blague. J'avais eu toujours un humour assez douteux et il allait pouvoir en faire les frais.

"Si tu devais choisir un endroit où passer le reste de ta vie ce serait où? pays, ville au choix"
moi de mon côté j'aimerais partir loin, loin sur une île ou un truc dans le genre où ma seule préoccupation serait de savoir si j'irais bronzer ou nager. Mais sur cette île je ne peux pas m'y aventurer seul, c'est effrayant de partir seul sur une île.

Invité
avatar





Message   Jeu 4 Aoû 2016 - 10:40





Eliott se mit à parler de chaussettes. De chaussettes qui pouvaient un jour se trouver pour former une véritable paire. La façon dont il le raconta, plu à Daniel. Il trouva cela adorable. Cette histoire de petites chaussettes qui devaient se former. Daniel se demanda si alors Connor était un pied. A laquelle la chaussette allait comme un gant. Mais de fait se rendit compte que les métaphores partaient un peu loin.
Il se demanda qui pourrait alors être sa seconde chaussette pour former la paire.

Eliott raconta sa blague, et l'ambiance se détendit d'un seul coup, laissant Daniel hilare, parce que même si c'était une blague très simple, cela restait particulièrement drôle. Il riait et s'amusait. C'était tellement absurde... Il du se calmer pour répondre ensuite à la question qui vint.

- Je dirais....Chez moi. Je suis bien chez moi. Je ne vois pas de meilleur endroit pour vivre. Sinon l'Irlande peut-être. C'est tout vert. Ou Paris. Même si je pense que Paris ne doit pas être si bien que ça, et que ce sont surtout les clichés qui marchent bien.

Daniel eut un petit sourire légèrement rêveur en s'imaginant aller en Irlande. Puis il se reprit et regarda son voisin :

- En parlant de voyage...Tu aimes voyager ? Tu as déjà visité certains pays ? Je n'ai jamais vraiment voyagé, sauf une fois à Seattle pour un voyage scolaire.


Invité
avatar





Message   Jeu 4 Aoû 2016 - 14:54





Je ne m'attendais pas à une réaction aussi ...directe concernant ma blague. Certes moi elle me faisait rire mais le peu de fois où j'avais essayé de faire ce genre de plaisanteries au travail on m'avait juste ignoré. Bon, au moins il partageait mon sens de l'humour aussi. Comment ça aussi .... Ha oui nous partagions déjà beaucoup de choses en commun tous les deux. Limite ça faisait peur, je me demandais d'ailleurs aussi à quoi pouvait bien ressembler sa chaussette. Si il était là il devait l'avoir perdue. Je suis certain qu'elle est toute douce comme lui, et que sa compagnie est super agréable. C'est cool une chaussette douce.

" Oh l'Irlande ... il fait trop froid pour moi là bas même si ça doit être chouette. En revanche la France moi ça m'inspire, j'espère juste que les clichés pour la nourriture sont vrais"

Je ris me disant que moi aussi je passais mon temps à tout rediriger à la bouffe. C'était presque maladif des fois. Sa question me fit sourire, Seattle..je ne connais pas moi "Et bien j'ai pas beaucoup voyagé, sauf quelques fois en Floride pour les vacances de famille. C'est sympa la Floride. Et j'ai été une fois au Mexique avec l'école pour une sortie mais c'est tout".

Je revint un instant sur un détail qui avait un peu attiré mon attention. "Dis Daniel, tu as un métier un peu particulier je trouve. Quelle est l'affaire la plus drôle que tu ais eu à traiter? Il n'y a pas que des meurtres tout de même j'espère"


Invité
avatar





Message   Ven 5 Aoû 2016 - 8:53





Daniel commençait à comprendre qu'Eliott, malgré ses lacunes en cuisine, paraissait aimer manger. Il songea a devenir un peu meilleur au niveau de la cuisine, lui même, pour pouvoir lui permettre de faire des plats digne de ce nom. Peut-être même des plats français... Il écouta Eliott lui parler d'avoir voyagé guère très loin, un peu comme lui. Il trouvait quand même ça intéressant, n'étant jamais allé en Floride ou même au Mexique. Il se demandait ce que cela donnait.

A sa question, Daniel eut un vague sourire, et tenta de se remémorer l'affaire la plus drôle qu'il ait pu traiter. Bien que cela était légèrement difficile du fait qu'à vrai dire, les affaires n'étaient pas souvent très amusantes.

- Hum... Un jour j'ai eut une affaire étrange. Un fermier voulait porter plainte contre les renards, pour dévorer sans cesse ses poules. Ou même, j'ai eut le cas de deux amies qui s'étaient séparés, et que comme l'une d'entre elle avait donné ses chaussures à l'autre, elle voulait les récupérer. Cela avait donné une affaire assez comique dans le sens où les deux se chamaillaient sans cesse. Je défendais celle qui avait les chaussures, heureusement. J'ai plains l'avocat qui s'occupait de l'autre.

Il eut un léger sourire.

- Je ne sais pas si c'est vraiment drôle. A vrai dire, j'ai rarement des choses très drôles bien que dans notre pays j'ai remarqué que les gens portaient plainte pour tout et n'importe quoi...

Il hésita sur sa question, qu'il avait en tête. Mais fini par la poser :

- ...Si tu avais pu faire le métier de tes rêves, qu'est ce que cela aurait été ?

Il espérait que son voisin ne lui en tienne pas rigueur, vu qu'il ne semblait pas avoir pu faire forcément ce qu'il voulait.


Invité
avatar





Message   Ven 5 Aoû 2016 - 11:04




Ma question sur son travail m'avait parue assez logique parce qu'en fait je me demandais vraiment quels types d'affaires il pouvait bien régler. Je n'étais pas branché sur les chaînes infos mais j'avais tout de même espoir qu'il n'ai pas que des horribles affaires de meurtres à traiter, ça doit mettre un coup au moral à force.

"Ha oui pas mal pas mal, moi pour régler le problème j'aurais donné la paire de chaussures au renard. Il n'aurait pas pu aller manger les poules en talons et les autres poules à talons elles auraient arrêté leur cinéma. La justice d'Eliott bonjour" dis-je en riant de bon coeur car ces deux situations étaient d'une stupidité impressionnante.

Vint alors une question qui ma foi, était très intéressante. Même si vendre des cafés n'était pas magique, c'était mieux que d'autres choses.

"Quand j'étais tout petit je voulais être astronaute, j'ai toujours voulu voir le monde différemment depuis les nuages là haut, puis après je voulais être policier comme l'un de mes oncles, après je voulais être Jedi mais on m'a dit que c'était difficile" je réfléchis un instant avant de sourire à Daniel "Mais dans un sens j'ai réussi mon premier rêve .... je suis astronaute maintenant car j'ai en parti découvert le ciel"

Je réfléchissais à la question que je pouvais lui poser, il y en avait des milliers mais je ne savais pas laquelle choisir. J'avais envie de le connaître par coeur mais pas uniquement avec des questions, passer du temps avec lui c'est tellement bien aussi " Est ce que tu as un film favori? ou bien un Disney?"


Invité
avatar





Message   Ven 5 Aoû 2016 - 13:38





Daniel éclata de rire sans attendre, quand Eliott parla de donner les chaussures au renard, et les comparaisons qu'il fit. Il trouvait cela vraiment malin, et bien fait, et adorait. Daniel riait encore, avant qu'il ne fasse :

- C'est dommage que nous n'avons jamais trouvé le renard mangeur de poules.

Cette affaire avait été d'ailleurs rapidement clos.
Il s'efforça d'être un peu plus sérieux pour écouter la réponse d'Eliott, qui donna des métiers plutôt particuliers, mais qui fit sourire doucement Daniel. Il trouvait cela adorable, tout ce que son voisin avait pu vouloir être. Même Jedi était intéressant.

- Tu aurais fait un très bon Jedi, j'en suis sûr. Faut-il encore trouver la Force en soi.

En somme, Daniel ignorait qu'Eliott avait une forme de Force en son pouvoir de télékinésie, mais passons. Il se demandait si le passage sur le ciel le concernait ou non, et malgré tous les sous entendus qu'ils avaient pu se faire, il n'osa rien dire à ce propos, se concentrant sur la question d'Eliott :

- ...Mon film préféré, euuh...

Il se mit à réfléchir. Il n'était pas forcément très cinéphile. Ne connaissait pas les classiques de classiques, mais il y avait quelques films qu'il adorait plus que les autres.

- Je dirais Dark City...Ce n'est pas très connu, mais c'est intéressant et très philosophique. Bien que très sombre.

Il savait que peu de gens connaissaient. Il regarda Eliott :

- Et toi. Ton Disney préféré, alors, vu que tu précises là dessus ? D'ailleurs, je ne pense pas en avoir de préféré de mon côté... Pour toi, je dirais Star Wars ?

Après tout, Eliott avait voulu devenir Jedi, non ?


Invité
avatar





Message   Ven 5 Aoû 2016 - 15:50




Je souris à sa remarque concernant les Jedis. Effectivement je possède un truc qui s'apparente à la force mais c'était tellement plus drôle dans mes rêves de gosse qu'en vrai. Dans un sens certains rêves devraient rester inaccessible je pense. Enfin, j'essayais de voir le bon côté des choses de la télékinésie, c'était parfois utile.

"Tant que je n'ai pas un petit truc vert à grande oreilles qui me fait la moral j'aurais aimé oui. Rien que pour le prestige des sabres lasers"

Dark city? Inconnu au bataillon et pourtant j'en regardais un paquet de films. Une petite idée me vint alors en tête "Vu que je ne le connais pas, je me disais qu'on pourrait le regarder ensemble histoire de le découvrir non?" oui je sautais sur la moindre occasion.
Cela en devenait presque fou.

"Mon Disney préféré? et bien avant que Star Wars ne rachètent la licence ça va te sembler vraiment abusé parce que j'aime que les choses irréalisables. Mais j'ai toujours adoré Peter Pan, c'est beau le pays imaginaire ... tu peux être un enfant toute ta vie et vivre tes rêves comme tu veux" je souris comme un enfant en disant cela, des fois je me dis que grandir est la chose la plus cruelle qu'un humain puisse faire.

"Revenons aux questions basiques, quel est ton style de musique préféré? dis moi tout" je souhaitais décidément tout connaître de lui sans réellement savoir d'où venait ma grande curiosité.


Invité
avatar





Message   Lun 8 Aoû 2016 - 8:02





Daniel eut l'air amusé quand Eliott parla de ne pas avoir de Maitre Yoda avec lui, et quand Eliott avoua ne pas connaître Dark City mais proposer qu'ils le regardent ensemble, le prophète eut un grand sourire :

- Mais oui, nous pourrons le regarder ensemble

Sans prendre conscience que c'était une tentative de son voisin pour encore passer du temps avec lui. Mais de fait, Daniel était quand même content aussi de son côté de pouvoir encore passer du temps avec lui, alors c'était donnant-donnant.
Au Disney préféré d'Eliott, Daniel ne pu s'empêcher de penser qu'Eliott avait une grande âme d'enfant. Ce qui n'était pas un mal en soi, bien au contraire.
Daniel malgré son enfance dorée, aimait ce qu'il était devenu, et était bien comme il était, sans être un enfant. Et puis, il n'était pas un adulte barbant finalement.... Ou tout du moins il ne le pensait pas.

- Mon style de musique préféré.... Oh....Euh...Le classique, avec les opéras, j'imagine.

Un style un peu vieux jeu, mais qu'il avait toujours su apprécier :

- Après j'ai juste du mal avec l'électro, le métal et le rap, mais j'aime assez d'autres musiques qui ne sont pas du classique...Je n'en écoute pas forcément tout le temps.

Il fit un petit sourire, et poursuivit sur une question :

- Une autre question classique, euh....

Il regarda Eliott et cela sortit tout seul :

- Tu veux des enfants, plus tard ?

C'était assez incongru comme question, en somme.

Invité
avatar





Message   Lun 8 Aoû 2016 - 10:11





Sa remarque me fit sourire, car oui j'avais proposé ça dans l'optique de passer du temps avec lui. Puis vint la réponse à ma question concernant les goûts musicaux. Au moins nous nous accordions sur le fait que le rap n'était pas l'un de nos genres favoris. Après, quand on apprécie la musique classique comme lui je comprends un peu, ce style urbain est un peu trop éloigné des violons.

" Oh classique, je dois avouer que c'est pas trop ma tasse de thé ...enfin après je ne suis pas contre d'en découvrir un peu je ne connais pas trop. Ma radio à moi est plutôt rock et punk rock de diverses années"

Puis vint la question des enfants. Ouh, je ne m'étais jamais interrogé sur le fait que je pourrais probablement un jour avoir un petit truc qui court dans ma maison en criant "papa". Les enfants, si je ne les connaissaient pas ça me saoulait. Toujours à chouiner, à réclamer des choses et à faire du bruit.

"Hum je me suis jamais posé la question. Ma vraie interrogation et est ce que je ferais un bon père ou non plutôt. Sachant que ma figure paternelle n'était pas vraiment la plus parfaite du monde je m'en voudrais de rendre un gosse pas heureux. Cependant, d'après mes souvenirs j'étais un très bon grand frère. Car oui j'ai une demie soeur plus petite que moi et d'après elle j'étais cool. Quant à l'exercice de "papa" je ne sais pas, mais après avoir un enfant ça me semble pas si horrible que ça"

Je n'avais aucune idée de si ma réponse était correcte ou non, si celle ci pouvait l'être d'ailleurs. En fait j'en savais rien si je pouvais élever un enfant, sachant que je n'arrive même pas à m'aider moi même je plains le gamin en fait.

"Si tu devais me donner un de tes défauts mignon ce serait quoi?"

Invité
avatar





Message   Lun 8 Aoû 2016 - 13:32





Le rock ne dérangeait pas Daniel, outre mesure, donc il se contenta d'opiner de la tête, intéressé, se demandant ce qu'Eliott écoutait exactement, bien qu'il savait qu'il ne lui demanderait pas, parce que même si Daniel pouvait écouter ce genre de musique, cela ne signifiait pas forcément qu'il connaissait les artistes ou même les titres.

Il écouta Eliott expliquer que la question concernait plus le fait qu'il pourrait être un bon père ou non. Daniel ne savait pas si ce que disait son voisin était vrai, s'il ne serait pas super en tant que père, mais il eut un petit sourire en l'entendant parler être un bon grand frère. Daniel lui même ne savait pas s'il ferait un bon père et encore moins un bon grand frère, étant le cadet de sa famille.

- Tu as de la chance de ne pas avoir été le petit dernier alors.

Même si on disait que le petit dernier était souvent le chouchou, c'est sur lui que retombait toutes les attentes des parents, puisque c'était le dernier modèle en date, qui devait éviter de faire toutes les erreurs de parcours de ses frères et soeurs ainés. Et finalement, de toute la famille, ça avait été Daniel qui avait été désigné comme l'erreur.

A la question d'Eliott, Daniel cligna un peu des yeux, avec un rire gêné :

- Euuuuuh. Je sais pas duuu tout. Je suis parfois malgré moi...Assez naïf. J'imagine... Je crois... Je ne sais pas trop en fait. Alors voilà ma question, même si on se connait depuis peu : peux-tu me donner un défaut mignon de moi ?

Question difficile


Invité
avatar





Message   Lun 8 Aoû 2016 - 20:51




Jamais je n'aurais imaginé que cette histoire d'enfants et de bébés allait conduire à ce genre de réaction. D'après ce que je savais de sa famille, rien n'avait été très simple pour lui non plus. A croire que jamais rien n'est simple lorsqu'il est question de famille. C'est donc par reflex maintenant que je lui caressais du bout des doigts le dos de sa main, comprenant à son regard que j'avais sans le vouloir fait remonté de vieux souvenirs qui auraient mieux faits de rester loin.

"Tu sais je ne sais pas si le fait d'être le premier ou le dernier change grand chose ... mais si c'est le cas j'ai dû être une déception sans nom pour mes "parents" et je plains ma demie sœur" ajoutais-je avec une pointe de tristesse dans ma voix. C'est vrai, je n'ai jamais été un fils exemplaire une fois entré dans l'adolescence et le fait d'avoir quitté le foyer faisait de moi un lâche, un irresponsable et tout ce qu'on voulait.

" Je suis sûr que tu as pleins de petits trucs mignons encore" dis-je amusé alors que j'avais observé sa réaction "je dirais que ton plus grand défaut est de ne pas en avoir ... à mes yeux la seule chose que je peux te reprocher c'est d'être beaucoup trop adorable... est ce un défaut?" dis-je avec un demi sourire.

"Si tu devais être un titre de film, qu'est ce que tu serais?" je souris avant d'ajouter "ou de livre cela fonctionne aussi" puisqu'il adore la lecture, quelque chose devait lui correspondre.


Contenu sponsorisé





Message   
 

Table "Tulipe"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-