Push it back down, blackout, blood in your eyes... (part 2) • Feat Matthew & Tamsin


 :: city of angels :: Athena :: first floor
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Elena D. Hamilton
avatar
Humain | Résistant -staff-
✥ Je suis : Humaine

✥ Membre investi :
  • Parrain/Marraine






Message   Mar 26 Juil 2016 - 16:48
MATTHEW & ELENA & TAMSIN
Push it back down, blackout, blood in your eyes...




Je n'étais pas sûre de ce qu'il avait voulu dire quand il avait commencé par dire mon prénom, mais... il n'avait pas voulu finir, probablement à cause de tout ce que j'avais dit. Je voulais qu'il prenne conscience que me fuir ne servirait à rien. Si c'était ce que je croyais et quand bien même j'aurais du réagir avant, il y avait une solution. Il pouvait être exorcisé de son mal pour commencer, mais aussi... nous pouvions enquêter !

Quand il me disait qu'il croyais en moi, je souriais. Raison de plus pour qu'il m'écoutes et qu'on se charge de découvrir le fin mot de cette histoire.

▬ Merci.

Nous étions précis dans nos recherches à la résistance et avions des sources suffisantes pour trouver bien des choses. Enfin... du moment qu'il ne s'agissait pas de la cachette de Lucifer ou de l'identité de grands démons... Parce que là, tout le monde fermait boutique aussi vite qu'ils avaient commencé à parler.

C'est vrai qu'un démon ou le roi des enfers, ça fait plus peur qu'un pauvre petit résistant ! Mais je m'égarait ! Là n'était pas la question. Ce que ça signifiait, c'était que Matt n'étais peut être pas responsable, âme de l'enfer ou non et qu'il était hors de question que j'abandonne avant d'avoir une vrai réponse. Hors de question que j'abandonne mon mari, aussi.

Et justement, l'endroit le plus indiqué pour commencer les recherches, la dépossession et toutes ces choses, c'était le QG. Mais Matt n'avait pas encore mis un seul pied à l’hôtel. Comme s'il s'en était interdit l'accès lui même. D'un coté, je pouvait comprendre qu'il ne s'y sente pas à sa place, c'était... étrange, j'étais différente ici. Mais aujourd'hui, il allait franchir ce cap. Chose que je redoutais un petit peu quand même en l'entrainant à ma suite quand il acceptais finalement de m'écouter et me suivre.

Si nous étions tout les deux conscients du fait qu'il allait mettre un pied dans cette partie de ma vie pour la première fois, je réalisait seulement qu'il avait du s'en imaginer des choses jusque là. C'était quand il pronostiquait ce à quoi ressemblait le QG que j'avais saisis la chose. Je le regardait un instant, continuant d'avancer jusqu'au tunnel le plus près que je nous faisait prendre à l’abri des regards. Il fallait faire attention à quelques pièges, mais techniquement la plupart étaient uniquement dangereux pour les démons et choses du genre. Alors je pouvais me détendre, maintenant que je savais qu'on se rapprochait de l’hôtel.

▬ Pas du tout, à vrai dire... le premier était une usine désaffectée aménagée du mieux possible et là... on as investit un vieil hôtel. On as rien d'hight tech du coup, enfin... quelques pc et des gens calés en hack pour certaines missions plus particulières mais... Ce qu'il y a surtout, c'est des protections magiques, des objets, des armes, des chambres pour ceux qui restent dormir ou vivre la bas...

Expliquais-je du mieux possible en réalisant qu'il ne comprendrait que d'une manière...

▬ Je crois que le mieux, mon cœur, c'est que tu vois de tes propres yeux. Fis-je en caressant sa main comme pour vérifier qu'il la tenait toujours. Je sentait pourtant sa peau contre la mienne, mais j'étais si inquiète de le perdre après tout ça que c'était plus fort que moi.

Nous étions arrivés par les sous sols, c'était de toute manière la seule entrée possible, parmi l'un des différents tunnels. Et je l'avais fait grimper au premier étage ou nous serions plus tranquilles en faisant signe à une de mes camarades de venir dès qu'elle serait libre.

▬ Désolée, je te ferait faire le vrai tour plus tard ! Cela dit, tu as vu une partie des tunnels et du sous sol et aussi le hall. Il reste vraiment que la salle d'entrainement et les quelques ordinateurs à voir en bas. Le plus intéressant est dans les étages. J'avançais de porte en porte, frappant légèrement et passant la tête dans plusieurs pour voir si elles étaient inoccupées. A la troisième, nous avions une chambre vide, sans affaires posées, rien.

▬ Parfait, entrons ! Je laissait la porte ouverte, pour entendre la sorcière si elle se libérait plus vite que prévu et m'installait sur le lit en invitant Matt à faire de même.

▬ Une amie va nous rejoindre dans pas longtemps pour qu'on vois ce qu'il faut faire, l'exorcisme et tout... Tu veux quelque chose ? Qu'on discute de quelque chose en particulier ? Tu vois... c'est ici que je passe la moitié de mon temps. Enfin... pas dans cette chambre, mais tu vois l'idée ! Fis-je en me testant à l'humour pour essayer de changer son état. Je refusait qu'il se flagelle, juge dangereux pour moi ou qui que se soit, sans chercher à arranger les choses. Partir loin de moi, ce n'était pas la solution ! Pas du tout !






Matthew A. Hamilton
avatar
Humain | Possédé
✥ Je suis : humain

✥ Membre investi :
  • Parrain/Marraine
  • Pubeur






Message   Dim 7 Aoû 2016 - 22:49
MATTHEW & ELENA & TAMSIN
Push it back down, blackout, blood in your eyes...




J'étais assez intimidé par le moment. Pour la première fois, elle allait réellement me faire entrer dans son monde à elle. Un monde rempli de danger, de monstres qu'on peut pas tuer simplement avec des armes à feux. J'avais mis des semaines voir des mois à me remettre de mon affrontement avec une démone. Et pourtant elle, elle vivait ça au quotidien et arrivait à se lever le matin et à sourire à ses enfants. Cette femme était une héroïne. La résistance ne pouvait pas espérer meilleur leader qu'elle. Elle croyait en l'humanité. C'était sa plus grande force et je me sentais tellement fier à cet instant d'être l'homme avec qui elle avait choisit de vivre sa vie. Je la suivais dans les dédales des tunnels pour arriver dans un vieil hôtel. Rien de bien high-tech comme elle venait de me le dire. Bien loin de l'idée que j'en avais eu et ce n'était pas forcément négatif. Je caressais légèrement sa main avec mon pouce, histoire d'être bien sur d'être ancré dans le monde des vivants.

-C'est beaucoup plus sympa que je l'imaginais ! J'ai l'impression d'être dans un film d'espion !


Comme un gosse émerveillé, je regardais autour de moi, m'imprégnant du lieu dans lequel ma femme travaillait. C'était moins froid que je ne l'imaginais et j'en étais assez content. Ca m'aurait carrément fait flipper d'imaginer ma femme en mode psycho-rigide donnant des ordres dans un bureau froid et impersonnel. Oui, j'ai peut-être un peu trop regardé la série Grimm. Au moins, dans cette série, il n'y avait pas de démons qui voulaient détruire le monde tel que nous le connaissons. Je suivais son regard alors qu'elle faisait signe à une femme de nous rejoindre.

-Il n'y a pas de soucis. Qu'est ce qu'il y a aux étages ?
Demandais-je curieux.

J'avais envie d'en savoir plus sur cet aspect de la vie de ma femme maintenant que j'y avais été propulsé de force. Je me sentais plus apaisé entre ses murs, comme si rien ne pouvait m'arriver. Ce qui était le cas puisqu'Elena m'avait prévenu qu'ils avaient des protections magiques. Je suivais toujours docilement ma femme dans les couloirs jusqu'à ce qu'elle trouve une chambre libre.

-Ah, j'ai failli avoir peur quand tu m'as dit que c'était ici que tu passais le plus clair de ton temps...
Répondis-je avec humour à mon tour.

La situation était stressante mais elle parvenait à faire un peu d'humour, alors je la suivais sur cette voie. J'avais l'impression d'être un malade qu'il fallait guérir.

-Pourquoi certains restent dormir ici, Elena ?

En même temps que je posais la question, une réponse s'imposait à moi : se cacher des démons. Certaines personnes étaient plus recherchées que d'autres, surtout les néphélims. Lucifer les voulais avec lui et il était prêt à tout. Ma main était le parfait témoin de son obstination.

-Qu'est-ce que tu fais ici, quand tu n'es pas sur le terrain ? Tu t'entraines ?

A côté de ce qu'elle faisait, je me sentais petit. Certes, je savais des vies à ma façon, mais je ne risquais pas ma vie pour sauver l'humanité moi.

-Ton amie, c'est une sorcière ? Vous en faites souvent des exorcismes ?






Tamsin Rosenberg
avatar
Humain | Sorcier -staff-
✥ Je suis : une sorcière non pactisée

✥ Membre investi :
  • Parrain/Marraine






Message   Mar 9 Aoû 2016 - 3:48





Matthew Alexander Hamilton



Tamsin Rosenberg



Elena Dawn Hamilton


Push it back down, blackout, blood in your eyes...




J' étais venu à l' Athena tôt le matin. Je n' avais pas encore trouvé un nouveau travail. A vrai dire, je n' avais pas encore pris le temps d' en chercher un, étant revenue en ville très récemment. J' avais donc le temps d' effectuer la mission que m' avait confié Elena. Elle m' avait demander d' effectuer des recherches pour elle sur des disparitions de membres de la résistance pour vérifier si ces disparitions étaient liés aux démons ou si c' était lié à leurs vies privées. Car certes, si en tant que résistant une disparition pour aisément être imputée aux démons, ils n'en restaient pas moins des humains avec leur libre arbitre. Il ne fallait donc pas s' inquiéter trop vite et prendre le temps de chercher des éléments allant dans un sens comme dans un autre. C' était là ma mission. En tant qu' ancienne assistante personnelle d' Alexander Warren, j' avais l' habitude d' avoir le nez dans des dossiers. L' Administratif était mon domaines et j' était douée pour faire des recherches. De plus, en tant que sorcière, je pouvais plus facilement coupler mon expérience dans la magie pour tenter de reconnaître d' éventuels signes qui prouvaient la participation démoniaque ou non. Alors mon amour pour mon métier mêlé à ma haine des démons, auquel se rajoutait mon grand temps libre, le tout donnait une réponse évidente au fait que j' étais motivée pour remplir ma tâche et conforter Elena dans le choix qu'elle avait eu de me confier ce travail. J' avais quasiment fini la première partie de ma mission quand je vis Elena arriver, accompagner d' un homme que je ne connaissais pas. Mais il fallait avouer, que j' avais passé plus de temps au sein de la Résistance de New York qu' au sein de celle de Los Angeles. De ce fait, si je connaissais bien ceux de New York, j' avais encore du travail pour apprendre à connaître tout ceux qui était ici. Il était donc logique que je ne connaisse pas cet homme. D' autant plus que ça pouvait très bien être une nouvelle recrue. Ce n' était pas impossible. Elle me fit signe au loin de venir. Je la vis monter. Je pris quelques minutes, le temps de finir ce que j' avais entamé. En faisant ça, je terminait la première partie du travail. Soit d' effectuer un pré tri. Une moitié des disparus pouvait être imputé à des démons de manière sûr. Un quart était lié à leur vie personnelle, sans lien avec la magie. Le quart restant était les "incertitudes". Ceux dont on pouvait craindre la présence démoniaques mais sans certitude. Ceux pour qui je devrais effectuer la deuxième partie du travail. Les recherches plus poussées. J' avais déjà fait un dossier léger, résumant ce que j' avais trouvé et les preuves confirmant ce que j' indiquais. Je pris donc le dossier avant de monter rejoindre Elena, au cas où elle me faisait appeler pour savoir mon début de résultat.
Arrivée à hauteur de la porte, je frappais à celle ci pour signaler ma présence, tout en gardant les yeux au sol. C'est qu' ignorant qui était l' interlocuteur, je ne voulais pas prendre le risque de voir quelque chose de privé ou qu'elle n' aurait pas voulu que je découvre. Chaque personne avait ses secrets. Je n' aimais pas parler de ma famille, certains n' aimaient pas qu' on voit découvre leur nature ou leurs pouvoirs avant qu' ils soient prêts à en parler eux même. Je me devais de respecter ça comme je voulais que l' on respecte le tabou que représentait ma famille.

▬ Excusez-moi...

Je restais sur le seuil, les yeux toujours baissés, attendant qu' Elena me demande d' entrer. Elle m' avait fait signe de venir en arrivant, mais elle était accompagnée et j' ignorais si elle souhaitait me parler en particulier ou si l' homme avec elle serait également de la conversation. Ne voulant pas prendre le risque de donner des informations qu'elle n' aurait peut pas voulu transmettre à son accompagnant, je préférais avoir son approbation par sécurité. Quoi que la simple présence de l' homme en ces lieux, laissait présager de la confiance qu'elle lui portait. Mais ne sachant pas son identité, je préférais éviter toute gaffe potentielle qui aurait pu entacher la confiance qu' Elena me portait. Au vu du respect que je lui portais, je ne voulais pas qu'elle puisse remettre en question ma fiabilité.

© drey'




Dernière édition par Tamsin Rosenberg le Mar 31 Oct 2017 - 20:17, édité 4 fois
Elena D. Hamilton
avatar
Humain | Résistant -staff-
✥ Je suis : Humaine

✥ Membre investi :
  • Parrain/Marraine






Message   Mar 9 Aoû 2016 - 16:25
MATTHEW & ELENA & TAMSIN
Push it back down, blackout, blood in your eyes...




J'avais beau ne pas mentir à Matt et lui avoir dit la vérité sur moi et mon implication dans la résistance, je n'en restait pas moins secrète sur pas mal de choses. Non pas par manque de confiance, mais... parce qu'il y avait des choses qu'il devait préférer ne pas savoir. Des choses qui pouvaient le mettre en danger.

Alors c'était la première fois qu'il pénétrait dans cette partie là de ma vie, dans mon monde en dehors des murs de notre maison et de mon travail. Ici, j'étais différente, directive, guerrière, général, amie, soutiens... j’endossai tellement de casquettes entre ces murs que je n'était pas vraiment sûre de celles que j'allais lui montrer. Peut être même qu'il n'aimerais pas ce qu'il verrait ? Mais il était trop tard pour penser à ça et sa santé mentale ainsi que cette culpabilité qui le rongeait pour moi sans raison comptait plus que le reste.

Parce qu'il était innocent, quoi qu'il en dise, quoi que cet inconnu ai fait. Si jamais c'était ses mains, c'était l'âme, pas lui.

▬ Un film d'espion ? C'est vrai que quelques fois, ça y ressemble... Et encore tu n'as pas vu grand chose.

Oui, parce qu'on avait fait que traverser et il n'avait pas vu la salle d'entrainement ou il y en avait surement en train de cogner quelque chose, ni les différentes salles des étages dédiées uniquement aux armes ou objets pour les missions.

▬ Des chambres pour la plupart, mais aussi nos réserves d'armes et de... trucs magiques. Je pourrais pas en nommer la moitié, mais certains sont vraiment efficaces. Confiais-je à mon mari qui semblait s'intéresser plus que je ne l'aurais cru à ce que nous faisions ici. Ou peut être étais-ce parce que c'était ce que je faisait quand je n'étais pas auprès de lui. Quoi qu'il en soit, lui répondre n'était pas proscris. J'avais toute confiance en lui, sans réserve, sans soucis.

▬ Ahah, ne t'en fais pas... Le rassurais-je concernant la chambre et cette blague qu'il avait continué. Il essayait de plaisanter, c'était une bonne chose, vu ce qu'il avait dit jusque là.

▬ Par sécurité, certains sont mal vus des démons et n'ont pas les moyens de protéger leur appartement ou autre... Mais aussi, parce que plusieurs n'ont nul part d'autre ou aller... Il y a plusieurs raisons, vraiment. Il y en avait trop, si vous vouliez mon avis ! Parce que j'avais toujours de la peine pour ceux qui vivaient ici, dans cet hôtel impersonnel. Certes ils n'étaient pas seuls mais... j’espérai pouvoir les aider après tout ça.

▬ Je m'entraine, je planifie des missions... je fait des recherches... tout dépend des jours à vrai dire. Ça varie beaucoup. Lui répondis-je. C'était le mieux que je pouvais faire, parce que c'était vrai. Chaque jour, une mission différente, un danger différent pouvait survenir. Nous pouvions planifier une mission la veille et le lendemain soigner les blessés, comme renforcer nos défenses.

▬ Oui, c'est ça. Non, enfin... je n'ai jamais assisté à un exorcisme jusque là... mais... Je m'interrompais, en entendant frapper à la porte et en voyant Serah entrer prudemment. Elle semblait avoir peur de déranger, alors je la regardait avec un sourire et lançais :

▬ Bonsoir Serah, tu peux entrer, ne t'en fais pas ! Je te présente Matthew, mon mari. Matthew, Serah.

Je marquais une pause après les présentations et commençais à expliquer, me disant que Matt complèterait la chose concernant le temps que ses absences duraient...

▬ Si je t'ai demandé de venir, c'est parce que j'ai besoin de ton aide. Nous avons des raisons de penser que Matt est possédé par une âme sortie de la brèche. Est-ce que tu pense que c'est dans tes cordes ?

Il y aurait bien d'autres choses à lui demander, mais chaque chose en sont temps, l'enquête, ce serait après la dépossession de mon mari.





Matthew A. Hamilton
avatar
Humain | Possédé
✥ Je suis : humain

✥ Membre investi :
  • Parrain/Marraine
  • Pubeur






Message   Jeu 18 Aoû 2016 - 22:20
MATTHEW & ELENA & TAMSIN
Push it back down, blackout, blood in your eyes...



La situation était des plus étranges. Je me retrouvais dans les locaux de la Résistance pour me faire déposséder. Pour mon esprit cartésien, c'était difficile à concevoir. Vraiment. Parfois le matin, je me réveillais et me disais que toutes ses histoires de démons ce n'était pas vrai, jusqu'à ce que les souvenirs de mon enlèvement reviennent. Non... c'était bien réel tout ça. Et le danger était tellement inconnu, incontrôlable. Je percutais en cet instant tout ce que ma femme vivait. Le stress qu'elle devant ressentir à chaque mission. Elle m'expliquait son quotidien. Je voulais lui dire que je l'aime, je voulais l'embrasser pour lui montrer à quel point j'étais fier d'être d'elle, d'être son mari. Mais, ce n'était pas le lieu approprié, quelqu'un pourrait entrer. Je le ferais, une fois à la maison, une fois que je serais sur de ne plus être un danger pour elle. Je lui demandais si elle en faisait souvent des exorcismes. Il s'avérait que non. Elle n'avait jamais assisté à un exorcisme. Ce n'était pas pour me rassurer, j'avais vu des reportages et c'était tout bonnement effrayant. Elle allait entrer en détail quand quelqu'un toqua à la porte. Elena demanda à la jeune femme d'entrer et nous présenta.

-Enchanté Serah, dis-je en souriant.

C'était surement la sorcière qui pourrait justement m'aider avec mon léger petit soucis d'absence. Vraiment léger. Si seulement, j'en avais parlé depuis le début à ma femme. Je n'aurais peut-être pas le sang d'innocents sur les mains. Elena présenta mon petit problème.

-Oui il se trouve que j'ai des soucis d'absences. En fait... Ca dure depuis quelques mois ...

J'évitais soigneusement le regard de ma femme en cet instant. Elle allait surement m'en vouloir de lui avoir caché si longtemps. A l'époque, je pensais juste que c'était un effet secondaire que ça allait passer. Et puis, je devais l'avouer en mon fort intérieur, mon égo masculin m'en empêchait. J'étais censé la protéger des soucis, lui offrir un cocon sécurisant après les journées qu'elle passait à parler démon et ange. Je n'étais pas censé être un soucis pour elle. Je me sentais bête à présent. Si seulement, j'avais parlé plus tôt. Ces gens seraient surement encore en vie.

-Je pensais que ça allait passer, que c'était un effet secondaire de mon enlèvement mais là... je... quand j'ai repris connaissance, il y avait des gens ... morts... Elena pense c'est surement un esprit qui est à l'intérieur de moi. Qu'est-ce-que vous en pensez ?





Tamsin Rosenberg
avatar
Humain | Sorcier -staff-
✥ Je suis : une sorcière non pactisée

✥ Membre investi :
  • Parrain/Marraine






Message   Jeu 25 Aoû 2016 - 4:28





Matthew Alexander Hamilton



Tamsin Rosenberg



Elena Dawn Hamilton


Push it back down, blackout, blood in your eyes...




L' enquête n' était donc pas le motif de ma présence. Et en écoutant Elena, c' était pour diamétralement autre chose. Ce n' était pas la résistante qu'elle demandait mais la sorcière. Et d' un coup, j' étais clairement dans mon élément.

▬ Enchantée.

J' ignorais qu' Elena était mariée. A vrai dire, je ne savais pas grand chose de la vie privée d' Elena. Pour moi c' était surtout la chef de la Résistance. Celle qui m' avait recrutée et une femme que je respectais.
Quand Elena me demande si la possession était un sujet dans mes cordes, j' acquiesçais d' un signe de tête. C' était quelque chose qu' on m' avait appris plus jeune. Ma famille m' avait appris à reconnaître les signes mais également à pratiquer un exorcisme. Puis ensuite ce fut le mari d' Elena qui parla. Et ce qu' il disait indiquait des signes de possession. Mais je voulais poser une question par sûreté. Un exorcisme n' était clairement pas une chose agréable à supporter quand on était possédé mais ça pouvait être mauvais pour un non possédé. Effectuer un sort particulier sur quelqu' un qui n' avait pas besoin restait risqué. Car la magie restait toujours la magie. Jamais sans conséquences.

▬ Oui c'est un signe clair de possession. Mais vous n' avez pas eu d' autres signes? Ca aurait pu être des signes qui vous semblaient bénins mais qui sont pourtant des signes de possessions? Comme la sensation d' être en meilleure forme, plus sportif que d' ordinaire, ou des soucis de sommeil. Je me souviens que les possédés dorment moins. Ils ont moins besoin de sommeil et sont souvent insomniaques. Pareil, après des absences, vous n' avez pas des fringales, genre vraiment très faim? Ce sont des signes qui séparément sont inoffensifs voir parfois agréables mais réunis peuvent indiquer une possession.

Je savais qu' il y avait d' autres signes mais je me souvenais que de ceux là pour le moment. Et c' était les plus fréquents. Mais ce n' était que théorique à mes yeux. J' avais été entraînée à les reconnaître et les exorciser mais je n'en avait jamais rencontré auparavant. Ou peut être sans le savoir car à moins de vivre avec eux, ce n' était pas des signes évidents à voir chez des collègues par exemple. Je me tournais vers Elena.

▬ Vous voulez que je pratique l' exorcisme maintenant? Ce n'est pas compliqué, il suffit de réciter un texte en restant concentrée quoi qu' il arrive. C'est souvent l' un des premiers sorts que les enfants sorciers apprennent. C'est du par coeur.

Le sort était simple et rapide. Enfin rapide pour une sorcière. Pour le possédé ça devait paraître une éternité. D' ailleurs il faudrait peut être le préciser... Je me tournais vers Matthew cette fois ci.

▬ L' âme va lutter. Ca va faire mal. A votre corps mais aussi à votre qui va peut être au passage accéder aux souvenirs de l' autre et à ce qu' il a fait. Ca va être désagréable. Vraiment. Parfois on préfère même attaché le possédé avant par sûreté. Car à un moment votre instinct de survie préféra vivre avec deux âmes que continuer. Mais c'est là qu' il faut continuer et que la sorcière ne doit pas arrêter. Car c'est le signe du début de la fin pour l' autre âme. Mais ça va faire vraiment mal.

Je n' avais jamais exorcisé personne mais je me souvenais de ce que ma famille disait. Mon oncle avait été blessé comme ça car le possédé n' était pas attaché et il avait attaqué le sorcier exorciseur. Mon oncle avait réussi la tâche mais il avait fallu le don de guérison de mon grand père pour soigner sa plaie. J' avais 9 ans à l' époque et sans avoir assisté à ça, voir mon oncle blessé, ça m' avait marquée. Pas parce que j'aimais mon oncle mais parce que j' avais pris conscience de la force de la magie. Chose qui semblait illusoire quand on était enfant sorcier. On voyait les effets amusants mais pas la dangerosité.
Ce que je disais était peu rassurant mais je n' étais pas douée pour rassurer les gens. J' étais toujours trop rationnelle et me limitant aux faits. Maintenant, restait à savoir si Elena et son mari étaient prêts pour ça. Moi je l' étais toujours.

© drey'




Dernière édition par Tamsin Rosenberg le Mar 31 Oct 2017 - 20:17, édité 4 fois
Elena D. Hamilton
avatar
Humain | Résistant -staff-
✥ Je suis : Humaine

✥ Membre investi :
  • Parrain/Marraine






Message   Ven 26 Aoû 2016 - 14:30
MATTHEW & ELENA & TAMSIN
Push it back down, blackout, blood in your eyes...




J'avais fait les présentations, ça c'était fait ! La partie la plus terre-à-terre et inutile qui soit aux vues des circonstances. Mais la politesse ne s'évaporait pas avec les problèmes, pas la mienne en tout cas. Et comme c'était la première fois que j'impliquait Matthew réellement dans la résistance... Bien sûr, ça n'était pas une mission, j'avais aussi déjà recueilli de l'aide pour le secourir des mains de sa kidnappeuse. C'était même ainsi qu'il avait rencontré Jenny. Mais... Ce soir, c'était tout particulier parce que ça ne se résumait pas à une seule mission. Il était là au QG pour commencer. Il y avait cette âme qu'on soupçonnait le posséder, mais aussi cette affaire pour laquelle des résistants étaient en train de cacher les corps. Et dont il faudrait que je parle à Serah également. Elle me semblait toute indiquée pour enquêter la dessus et ôter se poids qui pesait sur mon mari.

Matt expliquais avoir des absences et je tiquais, le regardant avec inquiétude quand il avouait que ça durait depuis plusieurs mois. Je ne disait cela dit rien, gardant mes impressions pour quand nous serions seuls. Je ne voulais pas avoir cette discussion devant Serah ou qui que se soit pour ce que ça valait.

Il en avait dit un peu plus ensuite, comme ce qu'il croyait que c'était et avait demandé l'opinion de Serah en tant que sorcière. Enfin... indirectement du moins. Car si elle savais, c'était grâce à ce qu'elle était. Elle avait d'ailleurs prouvé ses connaissances et demandé si d'autres signes s'étaient manifestés, chose à laquelle je ne pouvais malheureusement pas répondre. J'aurais du le savoir, j'aurais du pouvoir donner une réponse à ces questions ! A quel point étais-je restée concentrée sur la résistance, les enfants... pour ne pas remarquer ces signes concernant mon époux ?! Je m'en voulait un peu plus à présent, réalisant qu'il y avait plus d'un signe à reconnaître.

▬ Vous voulez que je pratique l' exorcisme maintenant? Ce n'est pas compliqué, il suffit de réciter un texte en restant concentrée quoi qu' il arrive. C'est souvent l' un des premiers sorts que les enfants sorciers apprennent. C'est du par coeur.

▬ Oui ! Le plus tôt sera le mieux. Alors si ça ne te dérange pas... Surtout qu'il faut que je te demande un autre service après ça... Je regardais ma montre et pensait aux corps qui devaient être en train de disparaître grâce à l'équipe envoyée. Puis, en entendant les mots de Serah concernant l'exorcisme et la lutte de l'âme contre celle de Matt, je laissait ma main aller d'elle même vers la sienne et l'empoignait avec force. Mes doigts enlaçaient les siens et je soufflais. Je voulais le rassurer oui, mais moi aussi, avec ce geste ! Puis, je me tournais vers Matthew en réponse au discours de Serah et demandais:

▬ Nous avons de quoi t'attacher, je vais aller chercher des chaines dans l'une des réserves, d'accord ? C'était une question, je l'avais posée comme tel, mais... j'avais aussitôt détaché ma main de celle de mon mari pour me lever. Le laisser libre pendant l'exorcisme semblait une très mauvaise idée. Je refusait que l'âme blesse qui que se soit ou lui.

J'allais sortir de la pièce pour récupérer les chaines quand je me tournais finalement vers Serah:

▬ L'exorcisme est final ? Si tu repousse l'âme il sera tranquille ?







Matthew A. Hamilton
avatar
Humain | Possédé
✥ Je suis : humain

✥ Membre investi :
  • Parrain/Marraine
  • Pubeur






Message   Dim 28 Aoû 2016 - 1:30
MATTHEW & ELENA & TAMSIN
Push it back down, blackout, blood in your eyes...



J'avais l'impression d'entrevoir la sortie du tunnel. La fin de mois de calvaire et de stress. Elle me demanda des précisions pour être sure que j'étais possédé. Elle me cita quelques effets secondaires dû à ça et je reconnaissais là quelques détails que je n'aurais jamais pensé liés à une possession.

-Eum... Oui, enfin, je dors moins oui mais je fais pas d'insomnies. Mais effectivement, je suis en meilleure forme et j'ai plus d'appétit, surtout quand je me réveille.


J'avais pensé que le regain de forme venait du fait que j'avais arrêté de faire des cauchemars avec la démone psychopathe qui m'avait enlevé et séquestré. Mais vu l'horreur qui s'était déroulée il y a quelques heures à peine, j'en venais presque à regretter mes cauchemars. Vraiment presque. En tout cas, elle semblait savoir de quoi elle parlait et l'exorcisme semblait aussi facile à réaliser que d'envoyer une lettre à la poste, quand nous demanda si on voulait pratiquer l'exorcisme dès maintenant. Mon soulagement ne dura que quelques secondes. Le temps qu'elle mit pour nous expliquer plus en détails la procédure. J'eus un moment d'angoisse pure et pendant un dixième de seconde, j'ai songé à rebrousser chemin. Réellement. Puis je sentis la main d'Elena m'agripper brutalement, comme pour me rassurer. Je ne pouvais pas abandonner maintenant, pas alors que j'étais devenu une bombe à retardement.

-D'accord, allons-y. De toute façon, il n'y a pas le choix. Il faut le faire. Je ne supporterai pas de faire du mal à quelqu'un d'autre.

Je prenais pour acquis que c'était moi qui avait tué ces gens dans la rue. Elena semblait convaincue que non mais qui serait assez méchant pour tuer des gens pour ensuite me faire croire que c'était moi ? A part un démon, j'avais du mal à croire que la race humaine soit si mauvaise.

-Des chaines? Demandais-je avec un soupçon d'anxiété. Ca fait très moyen-âgeux tout ça , vas-y ! Ajoutais-je en essayant de prendre un air décontracté pour ne pas que ma femme remarque la trace de peur dans ma voix. J'étais un mari assez minable comme ça de me reposer sur ma femme. Je n'allais pas en plus lui montrer que j'étais un trouillard. Une fois que ma femme était sortie chercher les instruments de torture, je me tournais vers Serah :

-Merci de nous aider. J'aurais du en parler plus tôt de mes soucis....
Je soupirais, complètement abattu. Combien de temps va durer l'exorcisme ? Le texte, vous n'avez qu'à le répéter une seule fois ?

Je faisais une pause dans mes questions. J'avais vraiment l'air d'un trouillard. Vraiment nul.

-Je suis désolé de vous poser toutes ces questions. C'est pas tous les jours qu'on vous attache avec des chaines.

La dernière fois que j'avais été attaché, j'avais aussi beaucoup souffert. Vraiment beaucoup souffert. Le fait de savoir que j'allais de nouveau être entravé réussissait à me donner le tournis.

-Ca fait longtemps que vous pratiquez la magie ? Demandais-je pour détendre l'atmosphère, ou me permettre de penser à autre chose qu'aux chaines.






Tamsin Rosenberg
avatar
Humain | Sorcier -staff-
✥ Je suis : une sorcière non pactisée

✥ Membre investi :
  • Parrain/Marraine






Message   Lun 29 Aoû 2016 - 4:49





Matthew Alexander Hamilton



Tamsin Rosenberg



Elena Dawn Hamilton


Push it back down, blackout, blood in your eyes...




J' écoutais Matthew répondre à mes interrogations et confirmer ce que je craignais déjà. Il était bel et bien possédé, il n'y avait plus de doutes. Et j' acquiesçais d' un signe de tête quand Elena confirma que l' exorcisme aurait lieu maintenant et qu'elle avait de plus une autre tâche à me confier ensuite.

▬ Je ne peux pas vous donner de délai pour l'exorcisme. En règle générale, une seule lecture suffit. Mais tout dépend de celui qui vous possède. Certains sont plus tenaces que d' autres et tenteront de résister davantage. Là, une seconde voire une troisième lecture ne sont pas à exclure. Par contre non, un possédé exorcisé n'est pas libéré à vie de possession. Au contraire, ils sont souvent plus facilement visés. Mais il existe un moyen d' éviter d' être possédé. La caitria.

En évoquant la Caitria, je répondais à la question d' Elena. Je leur montrais ma main qui était ornée d' une bague surmontée d' une pierre bleutée.

▬ La caitria est un objet magique. Montée en bague pour les femmes et en chevalière pour les hommes. La pierre bleu que vous voyez a été gravée d' un exorcisme indélébile. Tant que vous portez ce bijou, vous êtes protégés? Bien sûr, il ne faut pas la retirer sous peine de jouer avec le jeu et de redevenir une cible à possession. Mais je vous en ferais une. Pour toi également, Elena, si tu le souhaites. C' est un peu long à faire comme sort, mais c'est très efficace.

J' ignorais si Elena en avait déjà une, mais si je devais en faire une pour son mari, autant en faire une également pour elle. Quand on était lancé dans un sort, quand on pouvait faire pour un, on pouvait faire pour deux. Autant profiter d' avoir une sorcière à disposition. Et puis ça ne serait pas les premières que je ferais. J' avais fait la mienne et à l' époque où je vendais des sorts dans les ruelles sombres, les Caitria en faisait partie. Et c' était même parmi les plus chers de mes objets ou sorts vendus. Mais il était évident qu' après avoir été exorcisé, Matthew en aurait besoin d' une pour ne pas prendre de risques inutiles.
Elena sortit pour aller chercher des chaînes. Ca allait bientôt débuter et si Matthew semblait nerveux, je cachais le fait que je l' étais également un peu. Ce n' était jamais rien un exorcisme. Même si le sort était facile, c' était une responsabilité. Je fis un sourire à Matthew quand il s' excusa avec ses questions. C' était logique qu' il s' interroge. Je crois bien qu' il n' avait pas cotoyé des masses de sorcières et en plus, il allait être entravé par des chaînes pour subir un exorcisme dont je lui avait mentionné le fait que ce serait douloureux. J' aurais été davantage surprise par le fait qu' il soit confiant et sans questions. je l' aurais pris pour un suicidaire en fait. Alors même si je n' aimais pas parler de ma famille et de mon héritage, je m' efforçais de lui répondre pour le conforter dans le fait que je savais ce que je faisais et qu' il ne subirait pas d' autres risques que ceux d' un exorcisme.

▬ Depuis que je suis en âge de parler et de marcher. Je suis une sorcière de lignée.

Certes, ça ne signifiait peut-être pas grand chose pour eux mais pour moi, ça voulait dire que c' était une éternité. J' étais née sorcière. J' avais ça dans le sang et dans le coeur. Si je n' étais pas ma famille, j' aimais ce que j' étais. j' étais fière d' être une sorcière.

▬ Et si ça peut vous rassurer, une lignée réputée pour les sorciers.

Pour preuve, des démons avaient tué ma famille pour mettre fin à ma lignée. Pour ma part, mon sort de polymorphie raté m' avait offert une issue de secours pour pouvoir simuler ma mort aux yeux des démons. Alors, je n' allais bien sûr, pas le révéler, mais je voulais dire seulement le minimum pour assurer le mari d' Elena de ma compétence dans ce domaine.
Je pris un stylo et une feuille et commençais à écrire le sort de tête. Pour pratiquer l' exorcisme correctement, il fallait être concentrée quoiqu'il arrive. Je connaissais le sort par coeur mais dans ces cas là, il valait mieux juste lire et ne pas laisser votre mémoire vous déconcentrer. C' était pour le bien du possédé que je faisais ça. Une fois fini, je posais le stylo et pris la feuille.

▬ Le sort est prêt de mon côté.

© drey'




Dernière édition par Tamsin Rosenberg le Mar 31 Oct 2017 - 20:19, édité 5 fois
Elena D. Hamilton
avatar
Humain | Résistant -staff-
✥ Je suis : Humaine

✥ Membre investi :
  • Parrain/Marraine






Message   Lun 29 Aoû 2016 - 15:56
MATTHEW & ELENA & TAMSIN
Push it back down, blackout, blood in your eyes...




A écouter Matt expliquer ses signes de possession, je m'en voulais de plus en plus. Il y avait beaucoup à repérer et je n'avais rien vu ! J'étais trop occupée par tout le reste pour me rendre compte que mon mari n'allait pas bien ! Il s'en voulait ? J'étais pourtant la plus coupable de nous deux. Car il n'avait rien demandé à l'âme et il ne s'y connaissait pas en surnaturel. J'étais la chef de la résistance, j'aurais du voir quelque chose, non ?

Il aurait pu me dire qu'il avait ces absences, c'est vrai... mais si je voulait en parler avec lui, je ne lui en voulait même pas. Parce qu'il n'avait aucun moyen de savoir que ça n'avait pas de lien avec son enlèvement. Pour lui, c'était probablement des restes psychologiques de ce qui lui était arrivé et... ça aurait été possible. Bon sang, j'avais merdé ! Complètement. Je devais freiner, sur quelque chose et vite. Je savais que ce n'était pas sur la résistance et ça ne pouvait pas être sur ma famille... Le boulot ! Je devais freiner à ce niveau là, je terminerais mes dossiers en cours, n'en reprendrait pas de nouveaux et... je ferait une pause, des vacances, une année sabbatique, n'importe quoi... Je trouverais, j'y penserait demain ou dans la semaine. Mais il faudrait que je change ça. Je ne pouvais plus laisser passer des choses du genre alors qu'elles concernaient celui que j'aimais. Ma famille.

Je n'avait rien dit de ce que je pensait, juste écouté leur mots et Matthew accepter qu'on procède maintenant. Il n'avait fallu que la réponse de Serah, m'indiquant que l'exorcisme n'était pas définitif et demandait un objet magique en plus. Bague qu'elle nous montrait à son doigt pour imager la chose. J'écoutais, Matt aussi et regardais la porte, prête à aller chercher les chaines, non sans répondre à Matt et remercier Serah pour ses explications.

▬ Très prisonnier en tout cas, mais... ça sera juste pendant qu'elle réalise l'exorcisme. Merci, Serah pour tes explications ! On prendra de ces bagues avec plaisir, c'est gentil ! Allez... J'y vais ! J'étais sortie de la pièce pour allez récupérer de quoi attacher mon mari. Pas le genre de jeu qu'on aurait pu faire tous les deux et si j'aurais pu trouver cette pensée drôle, il n'en était rien en ce moment. J'entrais dans l'une des pièces de l'étage qui comme je l'avais dit à Matt servait de réserve et prenait ce dont nous aurions besoin.

J'ignorais ce qu'ils s'étaient dis pendant mon absence, mais quand je revenais je trouais Serah en train de griffonner sur un papier. Je la regardait un instant, jusqu'à ce qu'elle indique sûre d'elle que le sort était prêt de son coté. Je hochais la tête et m'avançais de Matt avec les chaines, le cadenas et la clef.

▬ Prêt ? Je suis désolée de devoir faire ça. Je n'attendais pas réellement, parce que je savais que nous n'avions pas d'autre option et commençais par entourer ses pieds avec les chaines, serrant autant que possible sans lui faire mal.

▬ Ça va ? C'est assez serré ? Ça ne te fait pas mal ? J'avais envie d'ajouter à quel point je l'aimais, mais y résistait un temps, me souvenant qu'on avait une invitée. Je me tournais d'ailleurs vers Serah et demandais:

▬ Nous sommes protégés ici, non ? L'âme ne peu pas ressortir avec la marque de Salomon autour du lieu ? Nous prenions ces précautions mais soudainement, je me demandait si elles étaient nécessaires. Car enchainer mon mari me déplaisait encore plus que je ne l'aurait pensé, me ramenant un peu trop à son kidnapping.

▬ C'est une sureté supplémentaire ? C'est... obligatoire ? Finis-je par ajouter en regardant pourtant Matthew à la place de la sorcière. Plus j'étais là, devant lui avec les chaînes et plus ça me rappelait ce jour ou je croyais l'avoir perdu. Les larmes menaçaient de couler et je les contenais avec beaucoup d'efforts avant de me tourner vers Serah.

▬ On peu se contenter des jambes ou ? Aller plus loin m'étais difficile et si l'exorcisme forçait l'âme à sortir et que la marque essayant la détruisait ou se battait avec ou je ne sais quoi... Les chaines étaient peut être nécessaires, je n'en savait rien. Mais... Serah devrait finir de l'attacher à ma place car il semblait que c'était au dessus de mes forces.





Matthew A. Hamilton
avatar
Humain | Possédé
✥ Je suis : humain

✥ Membre investi :
  • Parrain/Marraine
  • Pubeur






Message   Lun 12 Sep 2016 - 0:04
MATTHEW & ELENA & TAMSIN
Push it back down, blackout, blood in your eyes...



Le temps qu'Elena parte chercher les chaines pour me tenir le temps de l'exorcisme, je tentais de faire connaissance avec Serah. Enfin, je sociabilisais parce qu'en réalité, je stressais à cause de ce qui allait se passer et puis, les chaines me rappelaient d'autres souvenirs tous aussi horribles que j'aurais préféré oublier. Je voulais donner le change pour ne pas montrer que j'étais encore plus inutile que ce que j'étais déjà. Heureusement, la jeune femme entra dans mon jeu et répondit à mes questions. Elle aurait bien pu être psychologue, elle savait utiliser les mots qu'il fallait pour me rassurer et me montrer que j'étais entre de bonnes mains.

-Haha, même sans savoir que vous êtes une sorcière de lignée, juste savoir que ma femme vous fait confiance, ça me suffit pour vous faire confiance,
dis-je en souriant pour lui montrer que j'étais sincère.

Je n'étais pas du tout dans le milieu des démons, anges, sorcières et compagnie. D'accord, j'avais un don particuliers, mais ça n'empêchait pas que j'étais au courant de tout ça parce que ma femme était la chef de la résistance. Qu'elle soit une sorcière de lignée ou juste une sorcière, ça m'importait peu tant que je savais que ma femme lui faisait confiance. Elle ne lui aurait pas demandé de nous aider si elle ne la savait pas capable. Sans avoir l'arrogance de penser que ma vie était très importante, j'étais sur d'une chose : ma femme m'aimait et je la connaissais assez pour savoir qu'elle faisait tout pour les gens qu'elle aime. Du coup, je ne m'inquiétais pas plus que ça du choix de la personne qui allait faire le sort, mais plus de la manière dont l'exorcisme allait être réalisé. Au moment même ou elle finit de recopier le sort sur une feuille, Elena entra dans la pièce avec de quoi m'attacher. Pendant quelques secondes, je me revis dans un entrepôt, ligoté. On m'a dit que ça avait duré une semaine, parce que j'avais été incapable de savoir le temps que j'y avais passé exactement. La seule chose dont je me souvenais c'était la souffrance à longueur de temps alors qu'elle me torturait encore et encore sans pouvoir me tuer à cause, ou grâce à un petit soucis de magie. Sur le moment, je ne voyais pas vraiment ça comme quelque chose de bon, j'aurais voulu mourir plus d'une fois. Et encore là, ma femme avait risqué sa vie pour venir me sauver.

-Prêt, répondis-je alors qu'elle commençait à m'attacher les jambes pour éviter que je me débatte.

Ce n'était pas plus mal. Ainsi, les risques que je la blesse étaient moindres. Et même si ça me rappelait d'horribles souvenirs, je préférais ça plutôt que de la blesser.

-Non, ça va, ne t'inquiète pas, il vaut mieux serrer au cas ou.

Je faisais un effort monstre pour contrôler ma voix. Je ne voulais pas qu'Elena perçoive ma terreur vis à vis de l'épreuve à venir. Surtout que je pouvais percevoir le tourment qui s'était emparé d'elle alors qu'elle m'attachait. Elle devait penser à cette fameuse journée ou elle m'a retrouvé dans un entrepôt, presque mort. Je ne la quittais pas du regard et je du me faire violence pour ne pas caresser sa joue alors qu'elle demandait à Serah s'il fallait m'attacher entièrement.

-Il vaut mieux m'attacher entièrement, répondis-je en prenant les devants. C'est moins risqué si l'âme montre trop de résistance, je ne veux pas prendre le risque de te blesser toi ou la jeune femme qui veut nous aider.

Ce n'était pas le moment de flancher et même si ça me ramenait à une période sombre, je ne pouvais pas me permettre d'abandonner Elena après tout ce qu'elle faisait pour moi. Elle finit par détourner le regard pour se focaliser sur Serah et lui demander son avis.

-Elena... Dites-lui Serah... je n'y connais rien en exorcisme mais je suis sur qu'il vaut mieux prendre toutes précautions. Je suis prêt.





Tamsin Rosenberg
avatar
Humain | Sorcier -staff-
✥ Je suis : une sorcière non pactisée

✥ Membre investi :
  • Parrain/Marraine






Message   Mar 13 Sep 2016 - 1:55





Matthew Alexander Hamilton



Tamsin Rosenberg



Elena Dawn Hamilton


Push it back down, blackout, blood in your eyes...




J' avais expliqué comment éviter une nouvelle possession et Elena avait évidemment accepté que leur fournisse une caitria. Je vérifiais mentalement que j' avais tout les ingrédients chez moi. Ce qui était le cas. Cela simplifiait la tâche, je n' aurais pas à perdre de temps supplémentaire à courir me fournir dans une boutique de magie.
Mais déjà Elena partait en quête de lien pour attacher son mari. Me retrouvant seule avec lui, je parlais pour tenter de dédramatiser ce qui allait venir. Mais je fus surprise de sa confiance en moi.

▬ Merci.

Que pouvais-je dire d' autre, j' étais touché de sa confiance.
Mais déjà Elena revenait avec les chaînes et installait son mari pour l' exorcisme. je restais en retrait, me préparant pour le rituel.

▬ Elle ne reviendra pas non. Déjà avec toutes les protections, il n'y a pas de risque. Mais une caitria réglera le souci du risque de son éventuel retour. Je vous en ferais ce soir en rentrant chez moi. Si vous craigniez qu'elle tente de revenir rapidement, par sûreté, peut être que vous pouvez passer la nuit ici avec toutes les protections qui s'y trouvent. Mais il y a peu de risques qu'elle revienne cette nuit directement. L' exorcisme, dans un lieu aussi protégé, a dû l' affaiblir.

Pour le moment, la chose à craindre le plus était la douleur endurée lors de l' exorcisme. Mais le reste était purement technique. Je ferais dès ce soir deux caitria, y passant la nuit si il le fallait, mais ce problème serait réglé dès demain.
Mais Elena semblait de plus en plus bloquée à l 'idée d' entraver son mari. Ce qui était logique, je crois. Alors quand Matthew me demanda d' expliquer à Elena que nous n' avions pas le choix, je le fis.

▬ Il est en effet préférable de l' attacher aux mains et aux jambes. C'est à la fois pour sa sécurité et pour la nôtre. L' âme qui le possède est forte et va vouloir rester quoiqu'il en coûte. Et elle voudra nous attaquer. Si les liens ne sont pas mis, nous risquons d' être blessées. Et ni vous ni moi ne voudrions que votre mari une fois exorcisé, se sente inutilement coupable de vos blessures.

J' essayais d'expliquer à Elena que c' était l' unique solution. Matthew semblait l' avoir compris et Elena aussi sans doute. Mais je comprenais sa réticence. Priver quelqu'un de sa liberté était une chose que je comprenais parfaitement. Je pris la relève pour attacher Matthew. Je fis mon possible pour le rassurer si tant est que ce fut possible à ce moment précis.

▬ Je suis encore désolée que nous n' ayons pas d' autres choix. Mais dès que l'exorcisme est fini et que je suis sûre que ce qui vous possède n'est plus, je vous enlève ces horreurs. Je la connais cette sensation d' être privée de liberté. Je vous promets que je ferais le plus vite et le plus efficacement possible pour que vous n' ayez pas à la ressentir longtemps.

Je n' aimais pas non plus l' idée d' attacher quelqu'un. Cela me mettait mal à l' aise. J' avais gagné ma liberté alors l' idée de la prendre à un autre me gênait. Mais ici c' était une question de sécurité, la seule option possible. Et même si je ne lui avait pas dit pour ne pas les inquiéter davantage, avec ce qui se profilait lors de l' exorcisme, son cerveau oublirait vite qu' il était attaché, trop occupé à gérer le rituel.
Une fois fait, je pris la feuille et lançait un regard vers Elena, attendant un signe de sa part pour débuter le rituel.

© drey'




Dernière édition par Tamsin Rosenberg le Mar 31 Oct 2017 - 20:19, édité 4 fois
Elena D. Hamilton
avatar
Humain | Résistant -staff-
✥ Je suis : Humaine

✥ Membre investi :
  • Parrain/Marraine






Message   Mar 13 Sep 2016 - 17:45
MATTHEW & ELENA & TAMSIN
Push it back down, blackout, blood in your eyes...




▬ Bien, mais... notre maison est protégée par une marque de Salomon, ça ira. Nous devons retourner auprès des enfants... Répondis-je à Serah qui m'annonçais qu'avec les bagues qu'elle nous préparait, nous serions tranquilles.

▬ Tu pourras nous les apporter, si tu veux ? Je te donnerais l'adresse ou... je viendrait les récupérer ici, c'est comme tu préfères !

Ce discours là m'avait rassurée, la suite par contre... quand j'avais commencé à attacher les pieds de mon mari avec ces chaînes, tout s'était vite dégradé et mes pensées ne partaient que sur ce jour maudit ou j'avais vu cette démone qui l'avait fait prisonnier lui briser la nuque devant moi. Il n'était en vie que par miracle et grâce à cette apocalypse qui avait détraqué l'équilibre naturel empêchant les morts. Jenny et son pouvoir de guérison avait fait le reste, plus bien entendu le repos, les soins...

J'aurais probablement du être plus forte que ça. Prouver que je n'étais pas la chef de la résistance pour rien, mais... j'avais déjà donné cette preuve en m'occupant de la ruelle et des cadavres s'y trouvant. Là, c'était différent. J'étais différente; car ça touchais l'une des personnes que j'aimais le plus au monde. Matthew. Les deux autres étant nos enfants. Le voir ainsi, enchainé, par mes mains qui plus est... Après tout ce que nous avions vécu, ce qu'IL avait vécu. C'était au dessus de mes forces et je l'avais montré, clairement, même si mes mots restaient vaguent.

Serah l'avait compris, même si elle et Matt avaient raisons, elle avait vu que je ne pouvait pas continuer et avait fini de l'attacher à ma place. Matt avait eu beau me dire que ça allait, qu'il valait mieux l'attacher ou qu'il ne voulait pas blesser qui que se soit... Serah confirmer ses dires... J'étais d'accord. Mais je ne pouvait pas le faire moi, voila tout. Il avait dit être prêt, avant que l'on ai fini de l'attaché déjà, surement pour me convaincre et me rassurer. Et à présent... Alors qu'elle s'était excusée auprès de Matt des chaînes qu'elle lui mettait, elle m'avait regardé m'annonçant du regard qu'elle n'attendait que mon accord.

▬ Vas-y ! Fis-je décidée, d'un signe de tête et d'un regard, autoritaire et pourtant si reconnaissant, laissant mes yeux vagabonder très vite vers Matthew. J'allais lui demander beaucoup ce soir, à Serah, des choses qui n'avaient pas un lien direct avec la résistance mais... elle semblait s'en remettre à mon jugement quand même, à mon autorisation ce qui m'avait surpris et touchée à la fois. Parce que c'était lui, celui sur qui j'avais posé les yeux pour qui j'allais lui demander tout ça. Elle était la personne la plus indiquée de part ses capacités de recherches et ce qu'elle savais déjà maintenant, pour chercher qui avait réellement tué ces personnes dans la ruelle. Car je savais que ça ne pouvait pas être mon mari, au plus profond de moi, je ne pouvais pas croire le contraire...

Je me tournais vers Serah une dernière fois, posant ma main sur son épaule et ajoutais :

▬ Merci !







Spoiler:
 
Matthew A. Hamilton
avatar
Humain | Possédé
✥ Je suis : humain

✥ Membre investi :
  • Parrain/Marraine
  • Pubeur






Message   Mer 19 Oct 2016 - 13:39
MATTHEW & ELENA & TAMSIN
Push it back down, blackout, blood in your eyes...



Heureusement Serah avait trouvé les mots qu’il fallait pour convaincre ma femme qu’il fallait m’attacher entièrement. Je pouvais autant les blesser avec les mains que les pieds et c’était quelque chose que je ne voulais surtout pas. Serah souligna très bien ce fait-là. Elle m’avait bien cerné, je culpabiliserai si ça devait arriver et je n’avais pas besoin de rajouter le fait de blesser ma femme au fait que j’avais surement tué des gens innocents dans cette ruelle. Je n’arrivais pas à m’empêcher de penser aux cadavres. Pourtant j’en voyais des morts dans mon métier. A l’hôpital, malheureusement, nous ne pouvons pas sauver tout le monde, mais ici dans ce contexte c’était différent. C’était au delà de penser que j’aurais peut-être pu sauver la personne en procédant autrement. Non, ici il s’agissait de priver quelqu’un de sa vie, de sang froid. De toute évidence, ce n’était pas vraiment moi qui l’avait fait, mais même si c’était l’esprit qui me possédait qui avait commis ce massacre, il s’agissait quand même de mes mains. Les mêmes mains que j’ai mis au service du bien et de la santé il y a quelques années de cela.

-Serah a raison, Elena. Vous m’aidez, vous déployez tous les moyens possibles pour me sortir de cette histoire. Je m’en voudrais de vous remercier en vous blessant.

Et encore blesser était encore un peu faible. Je me demandais si l’âme pouvait se servir de mon pouvoir. Je devrais peut-être leur dire. La sorcière ne sera pas choquée d’apprendre que j’ai un don particuliers. Elle s’apprêtait à faire sortir une âme parasite de mon corps, ce n’était pas si elle ne connaissait pas le surnaturel

-Euh, j’ai une dernière question , l’âme, elle ne peut pas se servir de mon pouvoir de télékinésie, non ? Vu toutes les protections magiques…

Si elle s’en servir, ça pourrait être un vrai désastre. Elle pourrait les tuer en moins de temps qu’il en faut pour le dire. Je tenais à ce qu’elles soient au courant de tout. Qu’elles aient toutes les cartes dans la main. Une fois que Serah finis de m’attacher, je soufflais un bon coup pour essayer de me détendre. Ce n’était pas facile alors que j’anticipais l’épreuve qui allait se dérouler. Je croisais le regard de ma femme, plein d’amour et d’inquiétude. J’aurais voulu lui dire que je l’aime, mais ça sonnerait comme un adieu et je ne voulais pas que la jeune femme se sente en trop ou mal à l’aise. A la place, je lui envoyais un sourire à l’aspect confiant pour lui dire que tout allait bien se passer, que ce n’était qu’un mauvais moment à passer.

-Je suis prêt, allons-y, déclarais-je à mon tour après qu’Elena ait donné son accord.

Je fermais les yeux, me préparant à la lutte à venir.






Tamsin Rosenberg
avatar
Humain | Sorcier -staff-
✥ Je suis : une sorcière non pactisée

✥ Membre investi :
  • Parrain/Marraine






Message   Jeu 20 Oct 2016 - 4:47





Matthew Alexander Hamilton



Tamsin Rosenberg



Elena Dawn Hamilton


Push it back down, blackout, blood in your eyes...




J' acquiesçais à la réponse d' Elena. Leur apporter ou les lui donner au sein de la Résistance? Après réflexion, le leur donner à domicile était la méthode la plus sûre pour qu' ils soient le plus rapidement possible en leur possession.

▬ Je vous les apporterai. Plus vite vous les porterez tous les deux, plus vite vous serez protégés. Et si votre maison est protégée, alors oui.

Je voulais surtout qu' ils ne prennent pas de risques inutiles. Que Matthew ne soit pas possédé à peine exorcisé. Sinon je serais bonne pour refaire le rituel et lui devrait revivre un second exorcisme. un seul était déjà quelque chose d' éprouvant qui vous marquait psychologiquement, alors si il était possible qu' il n'en vive pas d' autres...
Mais il me posa une question lié à son pouvoir. Ainsi donc c' était un humain doté de télékinésie. L' âme avait su bien le choisir, c' était le genre de corps à posséder.

▬ Normalement si. Mais ici, entre les protections du lieu et le fait qu'elle sera déjà occupée à lutter pour garder le contrôle de votre corps, elle ne pourra pas non. Elle ne sera pas assez forte pour lutter contre un exorcisme et lutter contre votre propre âme pour contrôler votre corps. Alors non, ça ne sera pas votre pouvoir qu' elle utilisera pour lutter. Uniquement votre corps.

Il était désormais temps de débuter. Je vérifiais qu' Elena était assez éloignée et je pris la feuille. Je commençais à lire à voix haute. Le texte était assez long et en latin. Comme je l' avais appris, je lisais de voix claire et la plus calme possible. Je devais rester concentrée. Alors que je n' étais même pas à mi lecture, je vis que Matthew montrait déjà des signes de lutte. Mais j' avais déconnectée la partie de moi qui aurait voulu l' aider. Je n' étais plus Serah, je n' étais que la sorcière qui voulait faire sortir l' âme en trop dans ce corps. Et même si je voyais le corps trembler et bouger violemment, je continuais ma lecture. Tout en lisant, je me disposais devant Elena. Plus pour l' empêcher d' aller aider son mari si ce qu'elle voyait la touchait que pour la protéger. Je devais continuer le rituel. Je ne devais pas stopper, je ne devais pas me laisser déconcentrer et je devais éviter qu' Elena et son amour pour son mari ne le stoppe trop tôt et empêcher l' exorcisme de fonctionner. Je lus le texte complètement. Au vu du lieu protéger et du fait que rien n' avait fait barrage au rituel, une seconde lecture n' était pas nécessaire. Mais je devais malgré tout en être certaine.

▬ Je vais vérifier.

Je ne voulais pas qu' Elena prenne de risques inutiles et qu'elle n' aille libérer son mari trop tôt. Je devais en être sûre et en tant que sorcière, j' irais plus vite à reconnaître les signes ou à réitérer le rituel si besoin. Je m' approchais de Matthew et effectuais les vérifications. L' exorcisme avait fonctionné. J' avais promis à Matthew que dès que ce serait fini, je le détacherais le plus vite possible. Alors avant même de confirmer à Elena que ça avait fonctionné, je tenais ma promesse et retirait à Matthew les entraves qui avaient été nécessaires et plus qu' utiles lors du rituel.

▬ C'est fini. Il est bien exorcisé.

Je m' étais tournée vers Elena pour le lui dire. Je m' éloignais ensuite pour la laisser approcher de son mari. Elle avait eu peur, elle devait se rassurer avant de pouvoir me dire si elle avait encore besoin de moi ou non.

© drey'




Dernière édition par Tamsin Rosenberg le Mar 31 Oct 2017 - 20:20, édité 5 fois
Elena D. Hamilton
avatar
Humain | Résistant -staff-
✥ Je suis : Humaine

✥ Membre investi :
  • Parrain/Marraine






Message   Sam 22 Oct 2016 - 18:40
MATTHEW & ELENA & TAMSIN
Push it back down, blackout, blood in your eyes...



Je savais qu'ils avaient tout deux raison. Même avec la plus petite chance que cela dégénère, prendre ces précautions étaient forcées. J'avais d'ailleurs acquiescé de la tête, incapable d'ajouter ou d'argumenter à ce sujet. Car malgré la force que je m’efforçai de montrer, ici à la résistance, ou dans mon métier... j'avais une faiblesse et je venais de l'afficher sans vergogne. Quand il s'agissait de Matt, de ma famille... Tout était beaucoup plus dur et c'était pour ça que Serah avait du finir de l'attacher et m'épargner se fardeau.

Elle ignorait pourquoi j'avais tant de difficultés à ce sujet; elle ne faisait pas encore partit de la résistance lorsque nous avions mené la mission pour sauver Matthew. Mais elle semblait avoir compris suffisamment vite que la seule manière d'en finir avec cet exorcisme était si elle prenait les reines.

Nous avions ensuite mentionné les bagues et Serah avait convenu de nous les apporter à la maison. Je lui souriait et ajoutais un merci avant que nous reprenions les choses plus sérieuses.

Je restait concentrée sur l'objectif, essayant d'ignorer les liens que portait mon mari alors qu'il posait une dernière question. Je me tournais automatiquement vers Serah pour la réponse et ce qu'elle dit nous soulagea probablement tous les deux. Au moins, cette possibilité était rayée de la liste.

Serah nous avaient demandé si elle pouvait procéder et après que j'ai répondu par la positive, Matt en avait fait autant. Nous y étions ! Je fermais les yeux un instant, prenant une profonde inspiration et les rouvraient sur Serah, confiante, avant de les poser de nouveau sur mon mari.

« Exorcizamus te... omnis satanica potestas... et secta diabolica, ergo draco maledicte... In nomine et virtute Domini... decipere humanum genus.

Les mots s'étaient enchainés en latin, je crois; et j'avais attendu, attendu que quelque chose se passe et m'acharnait à regarder croyant voir une ombre passer alors que Serah disait vouloir vérifier. Vérifier que le sort avait marché certainement. Je la laissait faire, inquiète et jouais nerveusement avec mes doigts en attendant le verdict. Elle commençais à le détacher et lorsque ses lèvres se mirent à bouger...

▬ C'est fini. Il est bien exorcisé.

Je soufflais de soulagement à ces mots. Un sourire naissait sur mes lèvres alors que je m'approchait d'eux deux. Je m'arrêtais vers Serah avant, posait une main sur son épaule et la remerciait une nouvelle fois aujourd'hui avant de m'avancer jusqu’à mon mari. Je m’accroupissais, avant qu'il n'ai l'idée saugrenue de se lever après ce qu'il venait de subir et posait mon front contre le sien en encerclant son visage de mes mains.

▬ Tu m'as fait une peur bleue. Fis-je presque dans un murmure avant de me tourner vers la sorcière qui nous avait tant aidés. Je m'en voulais un peu d'en ajouter encore et de lui demander une autre faveur, mais... elle était douée pour les recherches et après ce qu'elle avait déjà fait ce soir, demander à quelqu'un d'autre et ajouter au nombre de personnes au courant de ce drame n'était pas judicieux.

▬ Je suis désolée de ce que je vais te demander. Mais j'aurais besoin d'un autre service Serah... Ce soir, Matt m'as appelé d'une ruelle ou il y avait des corps... Un homme présent avec lui l'as accusé d'avoir commis ces atrocités mais... quel homme innocent partirait d'un lieu de crime sans prévenir la police ? J'avais de gros doutes sur l'homme dont m'avait parlé Matt, mais aucun sur mon mari. L'âme avait pu faire ça, mais... pourquoi ne pas tuer l'autre ? Celui qui s'était enfui, accusant mon mari avant de laisser des cadavres sans ménagement ? Non, quelque chose clochait et il fallait des réponses, sans quoi Matt allait se torturer sans cesse.

▬ Ils étaient humains de ce que j'ai vu. Tués par télékinésie probablement, ou une force supérieur à la normale... Matt, raconte-lui, parle lui de l'homme. Tu peux lui faire confiance. Ajoutais-je en prenant la main de mon mari et en offrant un regard et un sourire reconnaissant à Serah. Elle n'avait pas encore dit qu'elle nous aideraient, mais... elle avait fait tellement et proposé si naturellement pour les bagues que j'avais foi en sa réponse positive.







Matthew A. Hamilton
avatar
Humain | Possédé
✥ Je suis : humain

✥ Membre investi :
  • Parrain/Marraine
  • Pubeur






Message   Lun 31 Oct 2016 - 13:36
MATTHEW & ELENA & TAMSIN
Push it back down, blackout, blood in your eyes...



A peine avais-je fermé les yeux que j’entendais Serah réciter son texte en latin. J’étais tendu comme arc, attendant que l’âme lutte pour rester ancrée dans mon corps. Et je n’eus pas longtemps à attendre. D’un seul coup, je senti comme une présence dans mon corps. La sensation était très bizarre mais c’était comme si un de mes organes voulait rester en place alors qu’on lui demandait de sortir. Une douleur infini s’empara de moi et tout ce que je pouvais faire c’était crier car les chaines m’empêchaient de faire quoi que ce soit. J’avais l’impression qu’on essayait de m’arracher le cœur alors que j’entendais la voix dans ma tête qui hurlait elle aussi. Elle résistait, elle ne voulait pas partir et pour le coup, j’étais d’accord avec elle. Je voulais juste que la douleur s’arrête et au bout d’un moment interminable, ce fut le cas. Aussi soudainement qu’elle était venue, la souffrance s’arrêta. Les yeux hagards, j’essayais de déterminer si j’étais encore en vie et de voir s’il y avait un changement en moi. Je reprenais ma respiration doucement alors que la sueur perlait sur mon front. J’étais lessivé. J’entendis à peine Serah dire que c’était bon alors qu’elle détachait mes chaines. Mon cerveau avait du mal à se reconnecter à la réalité, je faisais un effort monstre pour me concentrer sur la voix de Serah jusqu’à ce que je sente le front d’Elena contre le mien. Même si je ne l’avais pas vraiment vu arriver, j’avais senti son parfum qu’elle mettait tout le temps. Unique. D’un coup, je repris contact avec le monde qui m’entourait alors qu’elle mettait ses mains sur mon visage.

-Tant mieux, on est deux, plaisantais-je un sourire aux lèvres, déposant un tendre baiser sur celles de ma femme.

Elle devait en avoir marre de venir me sauver. Ce n’était pas la première fois. Au moins là, je n’étais pas mortellement blessé. Je ne tenais pas à l’inquiéter plus que de mesure, alors je prenais sur moi pour ne pas montrer que cette épreuve m’avait profondément affecté. J’avais l’impression d’avoir perdu une partie de moi alors que ce n’était clairement pas le cas. Heureusement, elle se tourna vers la sorcière qui venait surement de me sauver la vie pour lui parler des cadavres dans la rue. Elle lui expliqua tout en détail, y compris le fait qu’elle ne pensait vraiment pas que c’était moi qui l’avait fait. Finalement, elle se retourna vers moi pour me demander de raconter ce que je savais.

-Hum, je… je me suis réveillé dans une ruelle, il y avait un homme, je dirais ma taille, mais je n’en suis pas sur, brun et … des yeux bleus … oui bleus ! Ca m’a marqué, il m’a regardé d’un air compatissant comme s’il savait ce qui m’arrivait, je ne sais pas trop.

J’essayais de me rappeler tous les détails que j’avais noté mais c’était assez flou. Ce n’était peut-être pas si lointain que ça, mais je m’étais réveillé dans une ruelle avec des cadavres et un gus qui disait qu’il fallait que je me fasse soigner. Ce n’était pas évident de garder pied avec tout ça. Et à présent, ça l’était encore moins. Je me passais la main sur le visage tout en me concentrant.

-Il m’a dit de me faire soigner et que j’avais tué ces gens et il est parti. Je ne pense pas pouvoir trop vous aider avec ça.

Ca pourrait être n’importe qui. Nous n’allions pas aller loin avec ça.

-Je suis désolé, j’essaie de me souvenir de tous les détails, mais tout est assez flou à vrai dire, à part ce gars-là. Je ne l’avais jamais vu avant.





Tamsin Rosenberg
avatar
Humain | Sorcier -staff-
✥ Je suis : une sorcière non pactisée

✥ Membre investi :
  • Parrain/Marraine






Message   Jeu 3 Nov 2016 - 3:20





Matthew Alexander Hamilton



Tamsin Rosenberg



Elena Dawn Hamilton


Push it back down, blackout, blood in your eyes...




L'exorcisme était terminé, Matthew était libéré de l' âme. Et Elena et lui auraient bientôt des Caitria pour les protéger d' un retour de l' âme contrariée d' avoir été expulsé de son hôte. Je laissais donc le couple profiter de cette libération et j' étais sur le point de partir pour les laisser seuls, mais déjà Elena avait un autre service à me demander. une autre tâche visiblement. J' étais prête pour l' accomplir.

▬ Bien sûr.

J' écoutais donc Elena puis Matthew parler. Apparemment, Matthew craignait que son âme ait pris le dessus pour commettre des meurtres, le tout aurait été confirmé par un témoin. Mais Elena avait raison. Aucun témoin n' aurait été aussi catégorique sur la culpabilité de Matthew avant de s'enfuir. Un témoin aurait fui avant mais n' aurait pas confronté le coupable, ou si il avait eu le cran de le faire, il serait resté pour empêcher le coupable de se barrer avant que la police ne débarque. Mais le comportement du témoin était totalement louche et illogique.
Mais en entendant le descriptif de Matthew, je compris toute de suite de qui il s' agissait. Et d' un coup, la réaction du témoin devenait logique à mes yeux. Et confortait Elena ans le fait que son mari était innocent.

▬ Je n'ai pas besoin de plus. Je n'ai même pas besoin de faire de recherches. Je sais qui c'est. Et je peux vous assurer une chose. Vous ne les avez pas tué. Il l'a fait. Il l'avait déjà fait.

Je l' avais respecté et admiré. Je l' avais aidé à nettoyer derrière lui car il m' avait sauvé la vie. Et nous avions gardé ce secret lui et moi. Mais maintenant, il en avait tué d' autres. Et non content de ne pas l' avoir fait pour défendre qui que ce soit, il avait collé ça sur le dos d' un autre en exploitant le fait qu' il était possédé. Il était sorcier et plus ancien que moi, il avait du lui falloir peu de temps pour le repérer. Je ne pouvais plus garder le secret. Il était devenu trop instable et dangereux, il fallait l' arrêter.

▬ Alexander Warren, mon ancien patron. Le dirigeant de la Warren Company. C'est un sorcier pactisé et la télékinésie fait partie de ses pouvoirs. A vrai dire, il doit en avoir plusieurs en tant que pactisé mais c'est le seul qu' il a utilisé devant moi. Et tuer avec, ça il l'a déjà fait. Je suis la mieux placée pour vous le dire, il a tué devant moi deux hommes qui avaient tenté de m' agresser et c'est moi qui ai nettoyé derrière lui. Il a utilisé leur couteau contre eux rien qu' avec la télékinésie. J'ai utilisé ma transmutation pour transformer le couteau en gravas et mon aquakinésie pour nettoyer le sang. Et à ma demande, il a mis les deux corps, toujours avec la télékinésie, dans le coffre de ma voiture. J' ai conduit ma voiture dans un terrain vague connu pour être un lieu où les gangs font disparaître les corps. Et j'ai mis le feu à ma voiture. Il m'a raccompagnée à pied chez moi et le lendemain il m' avait offert une voiture neuve.Je l' avais aidé car il m' avait sauvé la vie, par loyauté. Mais il est tout à fait capable de tuer et de vous faire porter le chapeau. C'est totalement lui. Je n'ai même pas d' hésitation. Cherchez une photo de lui sur le net, il est facile à trouver, il aime parader dans les soirées. Je suis sûre que vous le reconnaitrez. Mais je ne me trompe pas. J' ai été son assistante personnelle pendant des années. C'est plus que son style.

Je n' avais pas de doutes que Matthew le reconnaitrait. Il m'en avait fallu peu pour que je reconnaisse le style. Une assistante personnelle, c' était comme une épouse, les relations sexuelles en moins. Mais j' avais rangé son bureau, emmené ses affaires au pressing, géré son agenda, fait office de cerbère pour rembarrer les ex conquêtes trop collantes, lui avait amené à boire et à manger...j'en passe et des meilleures. Et ce pendant des années. Si après ça, une simple esquive du personnage ne suffisait pas pour que je sache le reconnaître à coup sûr, c'est que j' avais mal fait mon boulot. Mais du coup, ce n' était plus vraiment une bonne idée de retourner bosser pour lui. J' avais déjà un doute sur la pertinence de le faire, mais maintenant j' en étais sûre. Il venait de perdre mon admiration pour lui, même si je gardais quand même du respect pour lui car il m' avait sauvé la vie et m' avait toujours bien traitée.

▬ Un instant, je reviens.

Je courus en bas, le temps d' aller sur le net récupérer une photo et de l' imprimer. Je remontais en courant et je revins vers le couple, essoufflée, tendant à Matthew la photo.

▬ C'est lui, n'est-ce pas?

J' étais déjà certaine en mon for intérieur que ce ne serait qu' une confirmation de ce que j' avais déjà deviné.

© drey'




Dernière édition par Tamsin Rosenberg le Mar 31 Oct 2017 - 20:20, édité 4 fois
Elena D. Hamilton
avatar
Humain | Résistant -staff-
✥ Je suis : Humaine

✥ Membre investi :
  • Parrain/Marraine






Message   Sam 5 Nov 2016 - 19:34
MATTHEW & ELENA & TAMSIN
Push it back down, blackout, blood in your eyes...




L'urgence de déposséder Matthew était passée. Je soufflais de soulagement mais... je ne pouvait pas en oublier le reste, presque aussi important. Matthew avait déjà suffisamment souffert; à cause de son enlèvement, des tortures, de l'âme, de cet exorcisme... Il ne pouvait pas en prime se rendre coupable de ces crimes atroces.

Je savais qu'avec l'âme, c'était une possibilité, qu'il en soit responsable. Je ne me mentais pas à moi même en voulant l’innocenter. Non, c'était l'attitude de l'homme qui l'avait accusé qui était véreuse, suspecte au mieux.

Je l'avait expliqué et avec les mots de Matt et ceux de Serah derrière, tout m'apparaissait encore plus incroyable. Encore plus suspect, mais pour l'inconnu, pas mon mari.

J'ignorais cependant pourquoi Serah semblait si déterminée sur ses mots. Elle disait savoir avec certitude que Matt était innocent, comme si elle savait de qui Matt parlait. Comme si elle avait reconnu la description. Et c'était apparemment le cas. Je regardais Matthew, décontenancée en écoutant les explications de Serah qui suivirent.

▬ Alexander Warren, mon ancien patron... un sorcier pactisé et la télékinésie fait partie de ses pouvoirs... tuer avec, ça il l'a déjà fait... il a tué devant moi... Elle avait dit bien plus encore. Comment elle l'avait aidé à maquiller les morts. J'avais écarquillé les yeux, mais pas parce que je la jugeait. J'avais fait la même chose ce soir, pouvoirs en moins pour protéger Matthew et cacher le surnaturel à l’œuvre ici. Elle avait cru que c'était pour la défendre et là... elle se sentait redevable. Mais apparemment, avec ces aveux de Matt, elle avait compris plus encore et semblait convaincue qu'il ai pu tuer ces personnes sans état d'âme. Quand elle avait dit qu'elle revenait et quitté la pièce, je restait surprise, bouche bée ou tout comme avant de me tourner vers mon mari pour essayer de le rassurer.

▬ Tu vois... je suis sûre que ça va s'arranger. On va connaitre le fin mot de cette histoire. Fis-je en cherchant l'embrassant avant de prendre une inspiration, captant les pas de Serah probablement, qui revenait vers nous.

Je comprenais vite le but de Serah en partant comme elle l'avait fait. Elle était revenue avec une photo de cet homme pour voir si Matt le reconnaissait. Serah lui demandait si c'était lui qu'elle avait vu. Et je priait intérieurement pour que la réponse soit positive. Nous avions déjà de quoi croire en la culpabilité ou au moins le coté suspect de cet individu, mais s'il se révélait être un meurtrier connu de Serah... C'était autre chose. Matthew s'accorderait peut être enfin le droit de souffler et cesserait de se croire responsable d'une telle horreur.

▬ Est-ce que c'est lui, chéri ?

La situation me tenait en halène, j'étais inquiète et je me demandait comment gérer le fait que j'avais probablement caché des cadavres pour ce monstre... Je respirait, aussi calmement que possible et attendait le verdict avant d'entendre les mots de mon époux. Le seul qui importait vraiment était Oui ou du moins la réponse positive qui était une bénédiction, malgré ces pauvres gens tués. Je m'en voulait d'être à ce point soulagée, mais... je devait continuer à remplir mon rôle. Malgré tout.

▬ Dire que nous lui avons rendu service en disposant des corps... Mais même si c'était affreux, vu le caractère surnaturel, j'aurais donné les même ordres quoi qu'il arrive. Il m'était seulement plus difficile de le supporter quand ce n'était pas mon mari innocent ou manipulé par une âme infernale, que je couvrait mais un meurtrier de sang froid.

▬ Il ne peu pas s'en sortir comme ça... Nous avons couvert ses traces à cause du surnaturel et du reste mais... il peu recommencer à tuer... Nous devons enquêter, essayer de trouver un moyen de le faire payer pour ses crimes de manière légale. Tu pourrais essayer de chercher s'il en as commis d'autres Serah ?

Je me tournais vers Matthew et avec conviction ajoutais :

▬ Nous allons rendre justice à ces personnes. Même si ça ne les ramènera pas. Je te le promet...







Matthew A. Hamilton
avatar
Humain | Possédé
✥ Je suis : humain

✥ Membre investi :
  • Parrain/Marraine
  • Pubeur






Message   Jeu 10 Nov 2016 - 22:21
MATTHEW & ELENA & TAMSIN
Push it back down, blackout, blood in your eyes...



J’étais encore un peu sonné et j’avais partagé le peu que je savais. C'est-à-dire, pas grand-chose. J’essayais de me concentrer sur le visage du gars qui s’était barré mais ses traits restaient flous. Seuls ses yeux me revenaient en mémoire. Surement parce qu’il était brun, ça ressortait mieux. J’avais donné la meilleure description que je pouvais donner, même si en soit, elle pouvait correspondre à pleins d’individus. Encore une fois, je me sentais un peu inutile quand Serah m’affirma que je ne les avais pas tués et qu’elle savait précisément qui avait fait ça et que ce n’était pas la première fois. J’étais totalement sous le choc. Elle était en train de dire qu’elle connaissait un meurtrier ? Euh, il y a que moi que ça inquiète … ?

-Quoi ? Mais … Mais… C’est qui ? Demandais-je, curieux.

Je me demandais bien quel était le connard pour tuer des gens de sang froid pour ensuite laisser un pauvre gus s’accuser. En soit, ça n’enlevait rien au fait qu’on avait dissimulé les corps sans en informer la police. Même si à l’heure qu’il était, si j’avais fait ça au lieu d’appeler ma femme, je serais peut-être derrière les barreaux. Serah approfondit son explication et nous donna le nom du fameux personnage. Je comprenais mieux pourquoi elle en savait autant. Il était un sorcier qu’elle respectait. A présent, ce n’était plus le cas. Autant l’autre fois, elle l’avait aidé, mais là qu’il fasse clairement passer le crime sur le dos de quelqu’un d’autre, ça ne lui plaisait pas du tout. Je m’en voulais un peu d’avoir douté quand elle avait commencé son explication. Il l’avait sauvé d’une agression, je comprenais parfaitement qu’elle ai voulu le couvrir. Avoir des dons, c’était franchement pratique. Ca permettait de passer outre les problèmes judiciaires. Je me demandais même si ce n’était pas comme ça que les démons couvraient leurs arrières. Cette dissimulation ne me plaisait pas trop, elle me faisait sentir un peu coupable, mais pas assez pour risquer de tout perdre pour un crime que je n’avais pas commis. Elle finit par sortir de la pièce, peut-être pour aller prendre une photo de son ancien patron.

-Oui, répondis-je distraitement à ma femme, tout en répondant furtivement à son baiser avant que Serah revienne.

Ma conscience me rongeait. J’en parlerai à Elena, une fois que nous serrons tous seuls. J’avais déjà causé bien d’ennuis en ne voulant pas l’enquiquiner par mes soucis. Serah me tendit une photo et quand je vis le visage, c’était comme si je prenais un coup de massue. Soudainement, je me revoyais dans la rue, apercevant son visage bien vivant au milieu des cadavres.

-C’est lui. Aucun doute là-dessus, murmurais-je. Je ne pouvais pas m’empêcher de contempler son visage souriant de beau gosse. Un sorcier qui avait pactisé avec les démons, comme elle disait Serah. Il ne devait pas être forcément pour le bien être de l’humanité. En même temps, quand on peut tuer d’une simple pensée, la tentation de la facilité est la plus dure.

Quand je voyais la motivation d’Elena à coincer cet enfoiré, je ne pouvais pas m’empêcher de me demander ce qu’elle aurait fait si ça avait été moi. J’étais un peu perdu dans mes pensées quand elle se tourna vers moi pour me promettre qu’on allait le coincer, que les pauvres âmes seraient vengées.

-Oui, c’est le moins qu’on puisse faire. Et… comment va-t-on prouver que c’est lui qui a commis les meurtres ? Il ne faudrait pas donner les corps à la police, qu’ils informent les familles ?

Je savais bien que c'était impossible. Je ne pouvais pas arriver au commissariat en disant qu'un gus, le dirigeant de la Warren Company, avait utilisé son pouvoir pour tuer des gens. On me mettrait derrière les barreaux avant de me mettre dans un hôpital psychiatrique.

-Légalement, on peut difficilement expliquer que c'est lui qui a fait ce carnage en utilisant son don de télékinésie. Ca serait franchement compliqué. C'est le meilleur moyen de finir au service psychiatrie de l'hôpital.






Tamsin Rosenberg
avatar
Humain | Sorcier -staff-
✥ Je suis : une sorcière non pactisée

✥ Membre investi :
  • Parrain/Marraine






Message   Ven 11 Nov 2016 - 4:27





Matthew Alexander Hamilton



Tamsin Rosenberg



Elena Dawn Hamilton


Push it back down, blackout, blood in your eyes...




Quand je revins avec la photo, Matthew confirma. Même si je savais déjà que mon ancien patron était le responsable de tout ça, entendre ce "oui" fut comme recevoir un coup de poing en pleine face. Pire, un coup de poignard en plein coeur. Le savoir est un fait, mais l'entendre à voix haute et clair rendait la chose réelle et non plus juste théorique. Et je ne comprenais que trop bien l' envie de lui faire payer que ressentait Elena. Je le ressentais également à ce moment précis mais pas totalement pour les mêmes motifs. Et je l' aiderais. J' étais qui le connaissais le mieux. Celle qui savais où l' atteindre le plus. Il n'y avait rien de plus dangereux pour un homme qu' une femme trahie. Encore plus quand la femme en question était son assistante personnelle. Une épouse attaquait un homme sur la partie privée. Une assistante attaquait sur la partie professionnelle. Celle dont il était bien plus difficile de se relever. Et à ce moment précis, je voulais qu' il ne s'en relève jamais.

▬ Pour les meurtres, on ne peut rien contre lui c'est évident. Mais il existe peut être un autre moyen.

Je n' aurais jamais imaginé que j' aurais eu à faire ça un jour. Pas contre Alexander Warren. Mais là, je me sentais trahie. Ma voix était amère à ce moment précis. Il n' avait pas juste été mon patron. je l' avais admiré, j' avais vu en lui un protecteur, une sorte de mentor et je lui avais confié des éléments de mon passé. Je ne lui avais pas tout dit mais il en connaissait une partie. Il avait même proposé de s' occuper d' eux pour m'en libérer. Et maintenant je comprenais qu' il n' avait jamais voulu m' aider. Il avait voulu utiliser mon passé pour avoir une excuse pour tuer. C' était une trahison sans nom à mes yeux. J' accordais peu ma confiance et lui avait trahie celle que j' avais mis tellement de temps à lui confier. Je sentis qu' une larme était en train de couler et je l' effaçais rageusement d' un geste de la main. Même si j' avais été certaine de sa culpabilité, entendre la confirmation de Matthew m' avait atteinte comme un coup de poignard en plein coeur. Je repris la paroles, la voix toujours aussi amère et je prenais le temps de peser mes mots pour essayer de faire disparaître dans ma voix ce qui montrait que j' étais blessée. Matthew et Elena ignoraient à quel point je l' avais respecté et apprécié. Je n'en avais pas été amoureuse, non. C' était pire, je l' avais admiré. Celui que j' avais vu comme un guide voyait son image s' écrouler dans mon esprit et c' était douloureux que de voir les souvenirs remonter mais avec désormais une signification différente. Pervertis par la réalité bien glauque. Alors oui, il allait payer. Pour avoir accuser un innocent, pour avoir tuer des gens mais également, égoïstement, pour m' avoir trahie.

▬ J' ai été son assistante. Et je sais qu' il ne s'est pas hissé au sommet que par son sens des affaires. Ou plutôt si, mais pas forcément par des affaires légales. Et autrefois, sa façon d' agir ne me choquait pas. Disons que je nageais en eaux troubles moi aussi et je le voyais comme un mentor que j' admirais. Et disons que le camp du bien ne m'a pas fait que du bien, alors ma moralité était bien plus défaillante à l' époque. Mais je sais reconnaître ce qui est légal et ce qui ne l'est pas. Et certains de ces contrats passés ne le sont pas. On ne peut peut être pas l' atteindre via les morts qu' il a laissé derrière lui, mais on peut l' atteindre par l' argent. Mais il faut faire attention. Il a une fille, Aileen, qui est également sa grade du corps. Et c'est une nephelim.

Même si ne nous étions jamais parlées, je l' avais croisée plusieures fois. Et en tant que sorcière qui vendait à l' époque des pierres de sang en sous main, j' étais bien placée pour reconnaître rapidement les signes. Aileen savait se modérer et cacher facilement sa nature. Mais je savais reconnaître les signes du manque et de la soif quand je le voyais. D' autant plus qu' elle avait souvent fait preuve d' une force un peu trop grande pour être humaine. Je ne m' étais jamais risquée à poser la question à Alexander. Parce que je le respectais mais surtout parce que je me moquais de la nature de sa fille. Mais maintenant, si on devait s' attaquer à lui, il était bon de fournir cette information à Elena.

© drey'




Dernière édition par Tamsin Rosenberg le Mar 31 Oct 2017 - 20:21, édité 5 fois
Elena D. Hamilton
avatar
Humain | Résistant -staff-
✥ Je suis : Humaine

✥ Membre investi :
  • Parrain/Marraine






Message   Sam 12 Nov 2016 - 20:34
MATTHEW & ELENA & TAMSIN
Push it back down, blackout, blood in your eyes...




Matthew ne semblait pas encore tout à fait rassuré par les paroles de Serah, peut être parce que voir le visage de l'homme et avoir la confirmation lui manquait. Heureusement, elle n'avait pas tardé à vérifier elle aussi. Et avec la photo, il n'y avait plus de doute !

Matt n'avait pas hésité une seconde sur l'identité de l'homme. J'étais complètement soulagée, la culpabilité incombait à un autre et mon mari était maintenant en mesure de le voir. Seulement... Serah connaissait l'homme et je ne pouvait m'empêcher de penser qu'elle devait en souffrir d'une manière ou d'une autre. Surtout avec ce qu'elle venait de nous confier.

Et moi qui avait annoncé vouloir lui faire payer ses actions ! J'avais manqué de tact et de compassion pour le coup, n'est-ce pas ? Mais... même si le faire arrêter pour meurtre était exclu, le laisser vivre sa vie de meurtrier... C'était pire ! J'espérait qu'elle comprendrais et ne m'en voudrais pas trop de mon manque de délicatesse.

▬ Serah à raison, Matt... Les meurtres on ne peu pas les lui attribuer. Des résistants s'en sont déjà occupés et... c'était pas naturel, on aurait pas pu faire autrement que le cacher. D'ailleurs, il n'avait apparemment pas eu de scrupule à les laisser lui. Il était inconscient ou quoi ? Sauf quand Serah était là pour penser pour lui, il n'avait pas la jugeote de couvrir le surnaturel si ce n'était au moins ses traces ?

Matt, Serah et moi semblions nous accorder. Ce qui me rassurait, parce que la sorcière ne semblait pas avoir mal pris mes paroles mais aussi, semblait toute disposée à aider ! Elle commençait déjà à proposer des solutions et je ne pouvait que l'en remercier, encore. Car elle était sûrement la mieux placée pour nous aider à faire ça.

▬ Alors on s'attaque à l'homme et à ses affaires louches plutôt qu'au meurtrier ! C'est une idée ! Il suffit de trouver quoi exactement et de mettre la police sur sa trace. De surveiller ça de près également... Mais... J'aurais des gens à contacter en temps voulu ! Nous connaissions quelques personnes dans la police au sein de la résistance. Moi une personne en particulier qui nous aidait à sa manière.

▬ Laissons sa fille de coté... Je doute qu'elle voit les choses venir si on s'en prend à ses activités illégales, non ?

Je m'adressait surtout à Serah, mais je n'en oubliais pas mon mari qui n'était pas habitué à ce genre de choses. Ni à cette partie de ma personnalité.

▬ Est-ce que ça va ? C'est pas trop de choses à encaisser ? Je sais que... tu ne m'as pas tellement vue ici, avec mes camarades résistants... Donner des ordres, des missions... tout ça à part lors de sa libération, Matt n'avais rien vu. Il y avait toute une partie de moi dont il ne connaissait presque rien et même si ça n'était pas la plus importante ou la plus représentative de ma personnalité... ça n'en était pas moins vrai.

▬ Tu devrais peut être venir plus souvent ici. Voir... ce qu'on fait. Serah aussi à du apprendre à nous voir différents quand on est ici... N'est-ce pas ?








Matthew A. Hamilton
avatar
Humain | Possédé
✥ Je suis : humain

✥ Membre investi :
  • Parrain/Marraine
  • Pubeur






Message   Dim 13 Nov 2016 - 22:16
MATTHEW & ELENA & TAMSIN
Push it back down, blackout, blood in your eyes...



La journée c'était bien passée pourtant. J'avais fais des consultations à l'hôpital et j'étais en route pour rentrer chez moi quand tout à basculer. J'étais sur le trottoir et l'instant d'après j'étais dans une ruelle avec un gus qui disait que j'avais tué des gens. En cet instant précis, ma journée est vraiment devenue bizarre. J'ai fini par appeler ma femme et tout lui expliqué. Je m'en voulais tellement de pas l'avoir prévenu plus tôt. J'aurais pu la blesser elle ou les petits. En une seconde, je me suis retrouvé propulsé dans l'univers d'Elena : les démons, la magie, tout ça. C'est un peu comme Buffy sauf qu'elle ne tue pas des vampires. Ce que je savais du monde surnaturel, je l'avais appris grâce à elle. C'était étrange, je la reconnaissais et en même temps, c'était une autre personne. Elle était plus directive, plus sure d'elle. Je regardais les deux femmes discuter sur la meilleure stratégie à adopter. J'étais complètement largué. Je tiquais quand ma femme mentionnais qu'elle connaissait quelques personnes dans la police. Je n'étais même pas au courant.

-Ca va, ça va. C'est étrange de te voir dans ce contexte. Je suis habitué à prendre les décisions dans mon métier, là je dois me laisser guider. C'est étrange comme sensation.

Je ne développais pas plus, je n'oubliais pas que nous n'étions pas seuls. Je ne voulais pas mettre Serah mal à l'aise en plus du fait que d'avouer à sa femme qu'on se sent inutile c'est assez humiliant sans rajouter un spectateur de plus.

-Vous semblez tellement dans votre élément ici, ajoutais-je en regardant tour à tour Elena et Serah.

Je me sentais vraiment inutile et j'avais l'impression de les déranger plus qu'autre chose.

-Oui, ça serait pas mal. Ne serait-ce pour apprendre à me défendre. Répondis-je dans un sourire.

Si j'avais su me battre, je n'aurais peut-être pas été si facilement enlevé. Et quand je voyais ma femme ici, je me disais qu'il fallait vraiment que j'apprenne un sport de combat. A présent, j'avais aussi des enfants sur lesquels veiller.

-Ca fait longtemps que tu fais partie de la résistance, Serah ? Demandais-je curieux d'en savoir plus sur cette jeune femme. Vous vous êtes rencontrées comment ?

Elles semblaient se connaitre en dehors de la résistance, du coup ça m'intéressait. Il fallait que je m'intéresse plus au monde d'Elena. J'étais pour qu'on sépare vie privée et vie 'professionnelle' en quelque sorte. Chacun son métier et son domaine. Mais vu comment j'étais touché par le monde surnaturel, je ne pouvais pas juste laisser ma femme gérer tout ça. Je devais l'aider, ne serait-ce que pour assurer un monde vivable à nos enfants.






Tamsin Rosenberg
avatar
Humain | Sorcier -staff-
✥ Je suis : une sorcière non pactisée

✥ Membre investi :
  • Parrain/Marraine






Message   Jeu 17 Nov 2016 - 2:14





Matthew Alexander Hamilton



Tamsin Rosenberg



Elena Dawn Hamilton


Push it back down, blackout, blood in your eyes...




Elena avait raison. La fille d' Alexander en tant que nephelim se concentrait davantage sur les attaques nécessitant de savoir se battre. Mais je ne l' avais vue s' intéresser au métier de son père réellement pour s' attendre à ce qu' il soit attaqué sur ce front là. Elle était garde du corps. C' était le boulot du service juridique de défendre ce front là. Mais le service juridique ne s' attendrait jamais à une attaque venant d' une ancienne assistante personnelle. une sorte d' attaque interne en fait. Matthew, quand à lui, semblait désormais paumé entre Elena et moi. Il n' était pas résistant, cela pouvait être perturbant de découvrir ce monde là. Encore plus si il n' avait jamais vu cette facette là de la vie d' Elena.

▬ Il y a de fortes chances en effet. Elle s' attend davantage aux attaques physiques ou magiques mais pas à une attaque lié à sa profession ou sa fortune. Mais je peux facilement l' approcher vous savez? Quand je travaillais pour lui j' étais Serah Marling et j' avais un autre visage. Mais maintenant que j'ai une nouvelle identité que je n' ai plus la même apparence, cela peut être un atout. Je le connais mais lui ne me reconnaîtra plus. Et je doute qu' il ait changé les codes pour ouvrir les portes. Et j'ai toujours mon pass d' accès. Quand je suis partie, je devais juste partir régler la succession de ma famille décédée. Mais il avait bien convenu qu' il ne me remplacerait pas et prendrait une stagiaire le temps de mon absence pour que je récupère ma place ensuite. Ce qui signifie que j'ai toujours accès aux lieux et que je sais où se trouve les caméras et les documents importants. Mais il a confiance en moi. C'est un avantage à exploiter. Et sans qu' il soit nécessaire que ce soit moi qui y aille, je peux donner les informations comme les codes, où se trouvent les dossiers, les mots de passe et mon pass d' accès à un autre. Un autre qui serait très rapide ou invisible par exemple.

Je doutais qu' Elena me laisse y retourner mais sans avoir besoin que ce soit moi, je pouvais l' aider. J' avais les connaissances pour et le moyen de lui donner accès à l' entreprise et au bureau d' Alexander. Si elle voulait faire justice à son mari, je ne doutais pas que ce serait risqué. Et je comprenais qu'elle puisse penser que je ne serais pas la plus à même de le faire. J' étais davantage douée pour les recherches et la sorcellerie que pour le terrain. Mais elle avait dans ses rangs des personnes qui, elles, étaient expertes pour ce genre de choses. C' était une opportunité pour elle d' accéder à ce dont elle avait besoin. Et je n' aurais aucun scrupule à lui fournir de quoi faire tomber Alexander maintenant que j' avais été trahie. De toute façon, je n' avais plus le même visage, ni la même identité. Et si le lendemain, il découvrait que mon pass avait servi, Serah Marling avait été effacée des registres juste après que j'ai hérité de la totalité de la fortune et des affaires de ma famille. Il penserait que j' aurai été tuée pour accéder à des infos pour l' atteindre lui. Avec un ego comme le sien, il penserait que son assistance aura été tuée pour qu' on s'en prenne à lui. Il n' aurait pas l' idée que cela vienne de moi. Il savait que je l' admirais. Ou plutôt que je l'avais admiré, maintenant je le méprisais.
Mais déjà la discussion s' orientait sur la résistance. J' acquiesçais d' un signe de tête à la question d' Elena sur ma vision de la résistance. Il est vrai qu' avant de les rejoindre, je les voyais comme des idéalistes impuissants. Alors que maintenant je savais à quel point c' était organisé et qu' ils avaient les armes pour y arriver. Mais déjà Matthew m' interrogeait sur mon engagement. Cela ne me posait pas de souci tant qu' on entrait pas dans les détails de mon passé.

▬ Ca fait environ un an. J' avais aidé la résistance en participant à poser la marque qui protège le lieu. Mais en tant que simple sorcière indépendante. Elena m' avait offert l' opportunité de rejoindre la résistance à l' époque. C' était bien avant que j'y entre. Et j' avais refusé son offre à l' époque mais gardé ses coordonnées. Et quand un de mes proches a été tué par un démon, je l'ai recontacté pour accepter très tardivement son offre.

C'est en lui répondait que je me rendais compte que cela faisait déjà un an que j' étais dans leur rangs. Je n' avais pas vu le temps passer. Il fallait dire que la situation ne laissait pas l' occasion de voir le temps passer.

© drey'




Dernière édition par Tamsin Rosenberg le Mar 31 Oct 2017 - 20:25, édité 4 fois
Elena D. Hamilton
avatar
Humain | Résistant -staff-
✥ Je suis : Humaine

✥ Membre investi :
  • Parrain/Marraine






Message   Ven 18 Nov 2016 - 19:27
MATTHEW & ELENA & TAMSIN
Push it back down, blackout, blood in your eyes...


Nous parlions, planifions une rétribution pour cet homme. Tout était devenu tactique, très vite, très facilement. Non seulement parce que c'était à présent notre quotidien, mais aussi parce que nous étions toutes les deux en quête de justice face à cet homme en particulier. Il avait essayé de rendre mon mari coupable, j'avais de quoi être en colère, quant à Serah... Elle avait aussi ses raisons.

▬ C'est bien ! Ce sera un bon plan B. Seulement... avant d'enfreindre la loi pour la faire se mettre en œuvre... Je pense qu'il faut qu'on essaie de trouver un chemin moins douteux. Et si on dois en venir là... Nous avons des camarades résistants parfaits pour le boulot. L'invisibilité ça avait ses avantages et nous avions des humains dotés de nombreux pouvoirs ici. Seulement... il y en avait un qui semblait dépassé par tout ça...

Je pouvais concevoir que ce se soit étrange, difficile même. Ou encore comprendre la réponse de mon mari. Matt n'avait non seulement pas l'habitude de me voir dans mon rôle de résistante, de leader, mais en prime il était plus habitué à prendre les décisions dans son travail que de se laisser guider.

Sauf qu'ici... il était totalement largué et je le voyais dans son regard. Il n'y avait pas grand chose qu'il pouvait comprendre sans explications au sein de ce bâtiment. J'avais beau lui avoir confié de nombreuses choses; comme l'existence des démons, des anges, l'apocalypse contre laquelle nous essayions de nous battre... C'était une chose d'entendre ça et d'y croire, une autre que de voir certaines des ces choses de ces yeux. Et là... il rencontrait non seulement une sorcière, venait de subir un exorcisme et voyait le QG pour la première fois. C'était beaucoup ! Ça l'aurait été pour n'importe qui. D'où les questions qui avaient suivis je suppose. M'arrachant un sourire. Je n'avais pas répondu concernant ses besoins en défense, ou le reste pour ce que ça vaut, me contentant d'un regard compatissant. Ce qui importait surtout, c'était les questions, car celles là lui apporteraient des informations supplémentaires ne serait-ce que sur qui j'étais entre ces murs. Et ces questions il les posaient à Serah, alors... j'attendais, laissant la sorcière parler.

▬ Ca fait environ un an. J' avais aidé la résistance en participant à poser la marque qui protège le lieu. Mais en tant que simple sorcière indépendante. Elena m' avait offert l' opportunité de rejoindre la résistance à l' époque. C' était bien avant que j'y entre. Et j' avais refusé son offre à l' époque mais gardé ses coordonnées. Et quand un de mes proches a été tué par un démon, je l'ai recontacté pour accepter très tardivement son offre.

▬ Oui donc, quelques mois... Mais ça fait un moment qu'elle aide à son niveau. Ajoutais-je avec un sourire avant d'ajouter à ça une autre partie de réponse. Sur notre rencontre cette fois.

▬ C'était rien de bien palpitant, notre rencontre. Je cherchais des sorciers à regrouper pour poser la marque sur le nouveau QG et... elle en a fait partit. A vrai dire, avant qu'elle ne nous rejoignent, elle ne savait même pas sur quelle lieu la marque avait été posée. Seul Jason, un sorcier résistant et frère de Damon avait fini le sort sur le lieu qu'il connaissait déjà. Sorcier qui avait disparu sans laisser de trace et que nous recherchions activement.

▬ Aujourd'hui, elle est des nôtres ! Et c'est une recrue hors pair comme tu le vois. Fis-je avec un clin d'œil à mon mari. Après tout ce qu'elle avait fait pour nous ce soir, je doute qu'il veuille me contredire.

▬ Quelqu'un à d'autres questions du coup ? Ou on peu... Dire que c'est la fin du service et rentrer se reposer. Je pense qu'on en as tous besoin pour appréhender ce qu'il nous reste à voir, non ?






Contenu sponsorisé





Message   
 

Push it back down, blackout, blood in your eyes... (part 2) • Feat Matthew & Tamsin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant


Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
-